• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le petit Mélenchon illustré

Le petit Mélenchon illustré

La gauche française est tombée très bas. Ce n'est pas un scoop. Hidalgo veut doubler le salaire des profs, Jadot souhaite le droit de vote à seize ans, Raquel Garrido appelle à une réconciliation avec les terroristes... La basse démagogie, le manque de culture et de courage, le racolage électoraliste sont désormais la roue de secours d'un courant politique qui avait pourtant l'ambition de changer la vie des français.

Depuis la chute du mur de Berlin et du communisme, puis l'application de traités européens rédigés contre la volonté des peuples, les socialistes/écologistes/insoumis se tournent vers le sociétal et le communautarisme. Fini la redistribution des richesses, la nationalisation des grands trusts, l'économie au service du peuple. Place au mariage pour tous, aux droits LGBT, au salaire des femmes, aux violences policières et à la défense de la laicité (entendez la lutte contre ce qui reste du catholicisme, on se garde bien de critiquer les autres croyances dans ces milieux).

Et pourtant, votre narrateur a connu les fêtes de l'huma d'il y a trente ans. Ainsi que celles de Lutte ouvrière à Presles, dans le Val d'Oise. C'était sympa, populaire, le marxisme historique était encore là. Intégration par le travail (l'oisif ira loger ailleurs proclamait l'internationale), contestation des privatisations, et même protectionnisme pour les travailleurs français, tout était abordé sans tabou. Les années ont passé, les idées aussi. La France a aussi bien changé dans sa sociologie depuis 1990.

Ainsi beaucoup de gens regardent vers les patriotes, la nation, notre souveraineté et souhaitent le retour à l'ordre républicain dans les quartiers populaires. D'où les intentions de vote à la prochaine élection présidentielle, bien différentes de celles d'antan, où l'ultra-droite plafonnait à 15% (c'était moins de 1% en 1980, pour rappel).

On pensait que les mandarins de "gauche" feraient leur auto-critique, reconnaitraient leurs errances. Il n'en est rien. Le week-end dernier je me suis accroché verbalement avec des militants du PS sur un marché suite à un malentendu : je pensais qu'ils me distribuaient une lettre d'excuse, c'était en fait un tract appelant à voter pour Hidalgo(!) Ces gens étaient incapables d'analyser pourquoi plus personne ou presque ne se tournait vers eux. Payés à militer ? Clients du PS ? Simples d'esprit ? Difficile à dire.

Cependant le summum du grotesque a été atteint par le sénateur Jean-Luc Mélenchon jeudi soir (27 janvier) lors d'une émission de Cyril Harouna sur la chaine C8. Ce personnage qui se prétend tribun du peuple fut une caricature de mandarin bien-pensant, faux humaniste, vrai démagogue.

Extrait de l'émission :

Opposé à des citoyens engagés au quotidien, il n'a fait que répondre par le mépris, la haine et la suffisance. Face à un policier de la BAC 93, il s'est grimé en juge recevant ce qu'il considérait comme un officier SS. Pas un mot pour les policiers blessés en service, les victimes des incivilités et des trafics, les trois cents morts des attentats terroristes islamistes. Que du hors-sujet, comme la répression des gilets jaunes et bien sûr les bavures policières. Pas un mot sur la violence dans les quartiers, sauf pour dénoncer celle des policiers qui manqueraient, selon lui, de vocabulaire pour lutter contre les voyous. Dur avec les gens honnêtes, compréhensif envers les délinquants qui pourraient voter pour lui.

Audience oblige, Harouna a proposé un second débat entre Mélenchon et Zemmour. Il fut sans grande surprise, hormis le ton. "A la niche, facho, haineux", illustrés par la clique de monsieur le sénateur insoumi (Garrido, L'insupportable David Guiraud...) face à un Zemmour posé qui a tenté de raisonner son adversaire, en vain. 

Confusion entre créolisation et immigration, défense des boutiques islamistes de Roubaix (ils sont pauvres donc il faut les comprendre) et des musulmans en général qui n'ont rien demandé à cet athée de salon ; démagogie sur les questions économiques. Avec toujours suffisance et dédain pour les autres, en faisant semblant de prendre des notes. Mélenchon coupe la parole, s'énerve, tente de passer pour un prolo en prétendant habiter dans un quartier populaire du Xème arrondissement parisien. Pour le coup, c'est exact, il réside rue Louis Blanc à proximité d'un commissariat de police : ce n'est pas l'endroit où les dealers viennent trainer...

Retenez-bien que Mélenchon prend le métro. Et qu'il aime parait-il la compagnie du populo. D'ailleurs, il a une bonne nouvelle à lui annoncer, il va rétablir la retraite à soixante ans. Ne riez pas, en "alignant le salaire des femmes sur celui des hommes" ( !) et en "taxant les hauts revenus". Mandrake le magicien succède à Jean-Luc le sénateur. Il met de côté les raisons sociétales concernant le travail des femmes et n'oppose rien de sérieux à Zemmour qui menace de porter à soixante-quatre ans l'âge de départ à la retraite.

Au bout d'un moment, fatigué par ce triste spectacle on finit par zapper vers le match de basket de l'équipe 21. Refus de dialogue, attitude bornée, préjugés de bourgeois qui se prétend progressiste, dénigrement des adversaires (tous des vilains fachos), généralisations (les policiers sont tous des brutes), Mélenchon a montré ce qu'il était : un tartuffe cassant et brutal, incapable de présider quoi que ce soit à part son club de notables, d'Obono à Guiraud.

Dieu merci, il culmine à 10% dans les sondages. On attend un peu de répartie de la part des journalistes et des animateurs TV, et la venue de Fabien Roussel, Jean Lassalle, Asselineau voire même Nathalie Artaud, qui n'ont pas l'hypocrisie de ce duc des insoumis qui utilise les pauvres pour se faire élire à des postes de rentiers. La gauche française n'a que ce qu'elle mérite ; à ses militants de se tourner vers des gens plus crédibles pour les défendre.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • confiture 29 janvier 16:39

    "Mélenchon a montré ce qu’il était : un tartuffe cassant et brutal, incapable de présider quoi que ce soit à part son club de notables"

    C’est vrai qu’il déteint fort sur eric.


    • berry 29 janvier 18:26

      @confiture
      Son attaque personnelle contre un policier de la bac confirme ce jugement.
      Il prend position dans une affaire d’interpellation d’un jeune alors qu’il n’était pas sur place et ne connait rien à l’affaire, se fait le porte-parole des racailles et engueule le policier d’un air mauvais, s’emporte, braille comme un hystérique et menace ni plus ni moins de le virer de la police.
      Voir à 4’10 :
      https://tendances.orange.fr/culture-pop/videos/la-police-est-aux-ordres-de-la-nation-le-debat-tendu-de-jean-luc-melenchon-face-a-un-policier-CNT000001JdsSa.html


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 07:50

      @berry
      Mélenchon confond les missions des FOD.
      Les missions de maintien de l’ordre, sous la direction des Préfets et du Ministre de l’Intérieur, afin de protéger les Institutions. Les techniques de maintien de l’ordre peuvent être dangereuses pour les manifestants, comme « le nassage », qui bloque toute sortie, et l’usage de certaines armes.

      Les conséquences, arrestations & blessures diverses, sont de la responsabilité des Préfets et du Ministre de l’Intérieur qui ont donné les ordres. Pas des policiers, qui font ce qu’on leur demande, et qui préfèreraient bien souvent être ailleurs !

      — Les missions de protection de la population, que la population apprécie et en redemande ! Mais la Gauche trouve toujours des excuses aux délinquants, ces pauvres chéris. Elle ne se rend même pas compte que les Français sont en demande d’une police de proximité, afin de vivre tranquillement.


    • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 08:02

      @berry

       

      A fond l’intox. Pourquoi se gêner quand on parie en permanence sur la bêtise de ceux que l’on cherche à séduire en les croyant assez ignorants pour aller voter contre leurs propres intérêts.

      Le sujet, c’était la police républicaine ou plutôt les méthodes, les procédés et les missions d’une police républicaine et il y en en effet à faire et à dire sur le sujet quand on a vu le traitement des gilets jaunes et de bien d’autres manifestants et le policier présent l’a reconnu très clairement.

      Malheureusement, chacun s’attend à ce que l’extrême droite selon son habitude joue de la provocation et de l’incitation à la violence comme cela a déjà été fait en escomptant un profit de l’agitation des passions mauvaises de certains qu’elle cultive.

      Vous pouvez compter sur la lucidité et la vigilance de nos concitoyens.

      Pas besoin de surcroît de polémique ici, nos lecteurs vérifieront en regardant la video sans chaperon et se feront leur propre idée.

       


    • capobianco 30 janvier 10:33

      @confiture
      Moi je vois surtout une belle manœuvre médiatique avec cette stupide émission qui a juste fait la promo de zémour et qui sert maintenant à discréditer Mélenchon. Je ne comprend pas comment il a put accepter d’y participer, encore qu’il lui aurait été reproché de se « défiler » !!! Le résumé que JLM en fait dans son blogue montre qu’il a compris la leçon et qu’il ne se laissera plus prendre à de telles mascarades avec des présentateurs clowns. De fait les témoignages importants sont maintenant éclipsés tel l’infirmière dont les infos devraient vraiment êtres soulignées, et ce n’est pas le cas ici.


    • suispersonne 30 janvier 14:32

      @capobianco
      une autre hypothèse peut être envisagée, actant l’existence de ces merdias assez caricaturaux, et jouant avec eux
      il a été déroulé tellement d’idées neuves que l’on ne peut que s’en réjouir, c’est mon cas, ou alors les ignorer, c’est le cas de partisans du programme commun LRNEMZ
      détail : avez vous noté la quantité d’approbations, venues sans doute par mégarde de contradicteurs coincés, comme le policier en a posé plusieurs ?


    • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 16:35

      @capobianco

      Zemmour était parti pour la jouer plus vrai que nature dans son rôle d’intrigant selon sa posture favorite.

      Je me suis demandé pourquoi JLM l’a ainsi bousculé  sans ménagement. C’est évident, il n’a pas laissé s’installer le jeu habituel qui consiste à cacher derrières des références culturelles et historiques mensongères la méthode qui consiste à associer les mots de république et démocratie avec la dénonciation de bouc-émissaires parmi les plus pauvres comme s’ils étaient la cause profonde de la pauvreté et des désordres qui l’accompagne. Protégeant ainsi ceux qui concentrent la richesse et le patrimoine comme jamais et qui mettent en danger nos équilibres moraux et sociaux.

      Stratégie qui s’évertue à réhabiliter les vieilles référence pétainistes pour tenter de saper les références morales communes et préparer le terrain d’une société de citoyens et de sous-citoyens que l’on différenciera selon des axes variés.

      Je crois qu’il a tiré expérience du 1er débat avec Zemmour.Par ailleurs je trouve démagogique le plus souvent l’émisssion d’Hanouna qui concentre sociologiquement un public plutôt jeune et abstentioniste.JLM est allé courageusement au charbon.Je crois que c’est ce qu’il faut faire et je trouve cela courageux.Et j’ai trouvé cela à ma grande surprise globalement intéressant comme je l’ai écrit plus bas.

       


    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 16:47

      @Octave Lebel
      Bon... On ne va pas demander à l’auteur de devenir « mélenchoniste », on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif...
      Par contre, je note le niveau de l’argumentation complètement orientée et pas du tout objective.
      Mais, comme on dit, on appelle cela « la démocratie », et on ne peut pas demander à des idiots de ne pas voter parce qu’ils sont idiots...
      Alors, comme d’habitude, on cherche le détail qui tue, la moindre petite faute, le moindre petit écart mal interprété, et on s’abstient surtout d’avoir une vision globale...
      Le gros défaut du programme L’Avenir En Commun, c’est qu’il faut dépasser les 30 points de QI pour comprendre en quoi cela consiste...
      Ensuite, si vous tombez sur un interlocuteur du genre UPR, c’est « l’UE caca,la gauche-pourrie », si c’est un zemmouriste, c’est « musulman caca, islam-pourri », si c’est LR, c’est « la dette à payer, Vénézuela-Cuba », etc, etc...
      Là, effectivement, avec des gaziers comme ça, on n’a pas le cul sorti des ronces.
      Souvent je me dis que les gens ne méritent pas un programme comme LAEC.
      Et avec des gaziers comme Consigny, nés le cul dans la graisse, fallait pas s’attendre à de miracles !! Il est avocat le type ? Pauvre justice...


    • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 18:57

      @Le421... Refuznik !!
      Le gros défaut du programme L’Avenir En Commun, c’est qu’il faut dépasser les 30 points de QI pour comprendre en quoi cela consiste...
      Ensuite, si vous tombez sur un interlocuteur du genre UPR, c’est « l’UE caca,la gauche-pourrie »

      Vous avez les chevilles qui enflent. La question n’est pas le programme, mais sa mise en oeuvre, alors que tout ce que vous proposez est interdit par les Traités !

      La Gauche n’est pas pourrie, elle est peuplée d’incultes qui n’ont jamais lu les Traités européens et qui ne comprennent rien aux questions monétaires.
      Et vous sous estimez les sanctions envers ceux qui violent les Traités.

      Tsipras n’a pas pu mettre en oeuvre 1 seule réforme, la BCE a fermé le robinet bancaire. Depuis 2017, je demande aux militants de la FI ce qu’ils prévoient quand la BCE fermera le robinet bancaire ?? Silence radio.


    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 20:33

      @Captain Marlo
      CQFD !!
      Un(e) UPR arrive et hop !!
      Europe caca pourrie...
       smiley

      Je préfère en rire.
      Ah, Fifi, j’ai autre chose à faire que d’user mon clavier à vous répondre... Bises !!


    • voxa 31 janvier 09:45

      @Captain Marlo

      Melanchon a été socialiste 30 ans...
      On ne peut pas vraiment dire que ce soit une erreur de jeunesse...
      Il admire toujours autant le collabo notoire de Mitterrand la francisque...
      Il a été ami avec tous les grands scélérats du PS que l’on appelait les éléphants...
      Tous reclassés en sinécure, pour services rendus par feu le Médef.

      Mélanchon a été un des promoteurs du programme commun de la gauche destiné uniquement à détruite la seule force d’opposition en France, le seul parti ouvrier, le PC, le vrai, celui qui faisait presque 20 %.

      Anticommunistes primaires, arrêter de regarder le défunt PC comme un mangeur d’enfants et considérez-le comme ce qu’il était et aurait du rester : un parti d’opposition très fort.
      De la contestation vient le progrès.

      La démocratie sans vraie opposition est une escroquerie.
      En France, il n’y a plus aucune opposition.

      C’est un fait.


    • tonimarus45 31 janvier 10:18

      @Octave Lebel------

      Zemour », Ayant reussi l’exploit de doubler papa le pen« sur son extreme droite (ce dont ce dernier le felicita), qui ne veut pas entendre de l’egalite salariale homme /femme et de discrimination positive pour ces travailleuses( pour le droit de cuisage il ne c’est pas encore prononce) ,grand manipulateur des chiffres annonçant 50 milliards de fraude sociale alors qu’officiellementt il s’agit de 1 milliards, oubliant la fraude de nos grands patrons et autres oligarques de pres de 100miliards, utilisant les chiffrages officiels quand cela l’arrange, les niants quand ils le contredisent, revisionniste/negationiste voulant rehabiliter et petain et papon concernat la deportation des juifs( meme le crif declare pas une voix pour « zemour ??), a l’occasion n’hesitant pas a insulter un ministre en le comparant ,excusez du peu a »Mengele »( ceux qui connaissent les méfaits de ce dernier apprecient l’ignominie d’une telle injure) voulant mettre l’age de la retraite a 64 ans alors que les travailleurs qui y arrivent maintenant sont deja ,50%, au chomage ?????(((( proposera t’il un bon permettant a ces nouveaux retraites d’acheter un cercueil leur permettant d’y sauter dedans au lendemain de leur retraite ????l’esperance de vie d’un traailleur de production est inferieure et pas que d’un peu aux autre categories de français , cadres ,patrons, proffessions liberales ,rentiers ect)))) et sans parler de sa prestation ridicule a ce salon de L’armement. ;ALORS CELUI LA MILLE FOIS NON

       Et peut etre a ’til une responsabilite compte tenu de ses propos violents ( ne dit t’il pas lui-meme que la situation de la france exige des propos violents) a ces manifestations d’opposition.Ne pas oublier que ce triste individu fut plusieurs fois fois confdamne pour haine raciale, ce que ses thuriferaires ,curieusement oublient ????


    • germon germon 31 janvier 11:08

      @Captain Marlo
      «  est interdit par les Traités ! »

      Ces traités sont tellement issu du facisme que je suis partisant de les déchirer.

      Les USA s’en foute des traités et les trahissent sans arrêt pour quoi pas faire comme eux ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 31 janvier 11:26

      @germon

      Parce que c’est faux. Quel traité n’est pas respecté par les USA parmi ceux qu’ils ont signés ? Pourquoi écrivez vous des telles contre-vérités ? 


    • raymond 31 janvier 11:42

      @Legestr glaz
      le plus récent est le traité sur le nucléaire signé avec l’Iran


    • Ecureuil66 31 janvier 15:47

      @voxa
      beaucoup de bonnes idées chez Fabien Roussel qui a l’air d’un type intègre ...dommage, une ombre au tableau : il est pour le pass sanitaire ! idem pour Taubira 


    • voxa 31 janvier 20:01

      @Legestr glaz

      Pourquoi écrivez vous des telles contre-vérités ? 


      Parce que c’est vrai et historique.
      Les américains n’ont ni amis ni alliés, Juste des cibles.


    • samy Levrai samy Levrai 31 janvier 20:18

      @Legestr glaz
      Les Russes ont déjà qualifié les États-Unis de « nedogovorosposobny » (недоговороспособны) qui se traduit par « incapables d’un accord » c’est à dire incapables de conclure puis de respecter un accord.

      Les iraniens le disent, les indiens d’Amériques, les coréens, les..., ...
       


    • Gégène Gégène 29 janvier 17:00

      « Que du hors-sujet, comme la répression des gilets jaunes »


      y’en a encore qui en veulent aux flics pour la répression des gilets jaunes ?

      putain ce que les gens peuvent être rancuniers !


      • Lynwec 29 janvier 17:06

        @Gégène
        Bah oui, en fait, que leur reproche-t-on ? D’avoir utilisé des lance-balles de dialogue ? Pas vraiment de quoi s’émouvoir quand on est prêt à piquer les anciens (qu’on protège, juré,craché, au Rivotril , pour leur bien, promis...), on peut tout tolérer...


      • sylvain sylvain 29 janvier 19:18

        @Gégène
        Et ouai, ça perd un oeil et ça chiale, ça chiale .
        je te leur choperai l’autre a la ptite cuillère a ces connards ! avec eric ça va changer tout ça


      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 16:50

        @Gégène
         smiley  smiley  smiley

        T’as raison Gégène !!
        Tout le monde n’est pas obligé d’être comme moi, être équipé d’une putain de mémoire...
        ♫♪Nooon ! Je n’ai rien
        oubliééé, rien oubliéé !♪♫


      • voxa 31 janvier 09:50

        @Gégène

        Vous confondez policiers et chiens de garde.

        Tous les policiers ne sont pas des mercenaires de Macron.


      • simir simir 31 janvier 11:25

        @Gégène
        L’auteur doit croire qu’une main arrachée ça repousse !
        Si les poulets pensent que leur métier est trop dangereux ils n’avaient qu’à passer le concours des impôts.
        Est ce que les militaires au Mali viennent pleurer que leur mission est trop dangereuse ?


      • Lynwec 29 janvier 17:03

        Il y a longtemps qu’on a compris le jeu du père Mélenchon, insoumis d’opérette de retour à la gamelle dès qu’il y a un peu de vent. Les boniments, ça n’a qu’un temps, on a compris avec mon ennemi c’est la Finance...

        Pas mieux en face chez Z... , puisque tous les deux, en apparence opposés extrêmes sont sur la même ligne quand il s’agit de ne surtout pas quitter l’UE ni la monnaie européenne inféodée aux banques privées (merci la dette faramineuse qui en découle) . Tout juste en ces temps où l’Otan démontre son caractère de « cherche les emmerdes » évoque-t-on timidement une éventuelle sortie, mais c’est pour amuser la galerie, qui peut être dupe ?

        Deux faire-valoir qui mouilleront la chemise pour promouvoir Pécron si par malheur un vrai candidat souverainiste accédait au second tour, les paris sont ouverts...


        • capobianco 30 janvier 10:05

          @Lynwec
          je peux comprendre que l’on n’apprécie pas la personnalité de Mélenchon mais qu’est-ce qui peut justifier vos qualificatifs tel "insoumis d’opérette de retour à la gamelle dès qu’il y a un peu de vent

          " ? La promotion de votre favori justifie-t-elle ces excès ? Où prenez vous les raisons de tels jugements ? Vous pouvez n’être pas d’accord avec le programme de la FI, vous pouvez ne pas apprécier Mélenchon mais cela ne justifie pas ce genre de discrédit gratuit qui ne correspond pas à une réalité quelconque !


        • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 10:28

          @capobianco
          Aurais tu entendu parler de l’UE et de l’euro qui empêcheraient la souveraineté et donc la democratie dans notre pays ( tu sais le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple ) ? n’as tu pas remarqué que l’UE et l’euro était au service exclusif de la finance et que le peuple n’était pas concerné ?
          Nous avons donc bien des insoumis d’opérette qui ne font de la politique que pour la gamelle ( je parle bien sûr des cadres, pas des militants qui eux se font avoir par de beaux escrocs ). 


        • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 16:53

          @samy Levrai

          Aurais tu entendu parler de l’UE et de l’euro

          Yesssss !!!
          Enfin, un UPR !!  smiley

          Ah non... C’est vrai, Y’avait Fifi Marlo un peu plus haut pour cracher sur Méluche...
          P’tin !! Avec des adversaires comme ça, à LFI, on tremble dans le slip !!!


        • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 19:08

          @Le421... Refuznik !!
          Marlo un peu plus haut pour cracher sur Méluche...
          P’tin !! Avec des adversaires comme ça, à LFI, on tremble dans le slip !!!

          Les adversaires, c’est la réalité des Traités européens et le pouvoir de sanctions des Institutions européennes ! Tsipras n’a pas pu mettre en oeuvre 1 seule réforme, la BCE a fermé le robinet bancaire. Depuis 2017, je demande aux militants de la FI ce qu’ils prévoient quand la BCE fermera le robinet bancaire ??

          Je vous ai posé une question, allez-y , répondez !

          .
          Voici ce que l’UPR a écrit sur le gouvernement Tsipras :
          26 Janvier 2015 Les Grecs vont maintenant pouvoir constater que Syriza est un parti-leurre, promu par l’oligarchie pour maintenir la domination euro-atlantiste sur la Grèce.


          10 juillet 2015 « Syriza était bien un Parti leurre, l’UPR avait raison sur tout ! »

          "Confirmant toutes nos analyses depuis 7 mois, le gouvernement Tsipras vient d’accepter tout ce que voulaient les créanciers, la BCE, le FMI et la Commission européenne….

          Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 juillet 2015, le gouvernement «  d’ultra-gauche » d’Alexis Tsipras a adressé un texte de 13 pages à la Commission européenne, à la BCE, au FMI et aux créanciers.

          Par ce texte – intitulé « Actions prioritaires et engagements » -, le gouvernement grec vient de s’engager à adopter la quasi-totalité des mesures proposées par les créanciers le 26 juin, qu’il avait alors pourtant rejetées, en annonçant la tenue d’un référendum truqué.etc




        • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 20:16

          @Le421... Refuznik !!
          Le parti unique euro atlantiste avec sa branche « extrême gauche » au service des mêmes maitres que la branche « extrême droite » ( ainsi que la branche d’extrême centre) : la finance internationale .
          Ce serait drôle si cela ne dégoutait pas ceux qui en ont le plus besoin de la politique des tous pourris dont la FI est membre éminent. 


        • Séraphin Lampion Schrek 29 janvier 17:07

          Tout se passe comme si les analyses discours médiatiques et politiques en France ne faisaient que singer le modèle américain alors que le contexte est différent. Mais en fait, les mêmes causes produisant les mêmes effets et le maitres du jeu (financiers et GAFAMs) étant les mêmes, les mécanismes en usage dans tous les pays satellites des Etats-Unis ont tendance à s’unifier. On peut penser que le changement, s’il a lieu, viendra du foyer et non pas de la périphérie. Maos après tout, si l’empire romain a cessé d’être, ce n’est pas à cause des « invasions barbares », comme on nous l’pprend, ni à la suite d’une révolution de la plèbe à Rome, ni à cause d’une prise du pouvoir central par un petit chef de guerre local, mais simplement parce que le système centralisateur de l’impôt ne fonctionnait plus et ne permettait plus de gérer la « clientèle ».

          Tant que les chefs locaux étaient bien arrosés par Rome, ils ont assuré la « pax romana ». Quand les vivres leur ont été coupées, ils ont recherché d’autres solutions et brulé ce qu’ils avaient adoré. Mais ça a pris du temps, et ça a fait plein de dégâts. Mélenchon n’en est pas là ! c’est un tribun, c’est tout.


          • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 16:55

            @Schrek

            Quelle hauteur de vue, tout cela pour arriver à "il n’y a rien à faire".

            Ma grand-mère qui avait été une femme énergique et entreprenante en était arrivée elle-aussi en toute fin de vie à cette résignation qu’elle ne cachait même pas sous une posture de sagesse et d’expérience.


          • Gégène Gégène 29 janvier 17:11

            En somme, l’auteur, à raison, s’en prend à l’aspect sociétal de JLM, et s’en prend

            toujours au même quand celui-ci prône la retraite à 60 ans . . .


            • Clocel Clocel 29 janvier 17:54

              Ach... Je ne parle pas le créole, j’en rate des choses...


              • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 29 janvier 18:10

                Tout ce qui reste à gauche c’est du délire « petit bourgeois », des personnes qui rêvassent et qui ne sont plus capable de voir le monde tel qu’il est. Ils sont « Hors sol » et donc « Hors jeu ».

                Ce que je garde de mes derniers échanges avec ces individus, ce sont des attitudes obtus et refermé sur tous les sujets, loin des qualités dont ils se prévalent ( écoute, ouverture ), bref de vrais pervers, inutile de perdre du temps avec des gens qui ne comprennent rien à rien et qui en sont fière.


                • chantecler chantecler 29 janvier 18:26

                  @Florian LeBaroudeur
                  à cheval.


                • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 16:54

                  @chantecler
                  Moi, j’avais vu « à bras », mais bon. « A cheval », c’est pas mal aussi !! smiley


                • Mellipheme Mellipheme 29 janvier 18:37

                  Monsieur, la vraie gôche prend le thé au Café de Flore. Tout le monde sait cela depuis Jean-Sol Partre. Vous savez bien ce Monsieur qui a écrit « L’Etre de gauche ou le néant » . Un grand classique des étudiants de Sciences Po depuis 50 ans, semble-t-il...


                  • Clocel Clocel 29 janvier 19:06

                    @Mellipheme

                    Z’allez désespérer Billancourt ! smiley

                    A supposer qu’il reste encore quelque chose à désespérer à Billancourt...


                  • Sergio Sergio 29 janvier 19:07

                    Je crois sincèrement que la gauche a été détruite dès lors que nous avons voté pour François Mitterrand, homme qui se voulait incontournable, qui par manigance autant que par machiavélisme a détruit la fameuse lutte des classes, j’y voyais presque une vengeance. Ensuite le parti socialiste s’est senti incontournable comme si l’acquis électorale lui était dû. Au contraire d’évoluer vers le progrès social, la gauche s’est enkystée dans l’obligation à suivre les voies du libéralisme à la française, c’est à dire : le libéralisme outrancier pour le capitalisme et les impôts pour le peuple. Ce parti s’est dévoré tout seul, il a sonné le glas de la lutte sociale au profit du consumérisme, François Hollande n’a été qu’une erreur de casting, tous ont parachevé l’histoire ouvrière écrite dans le sang par le peuple, clap de fin.


                    • Sergio Sergio 29 janvier 19:09

                      @Sergio

                      Et j’oubliais, Mélenchon n’a plus grand chose à dire que de s’afficher dans le cirque cathodique de chez l’incontournable Baba, en arriver là pour exister c’est pathétique 


                    • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 08:26

                      @Sergio
                      Je crois sincèrement que la gauche a été détruite dès lors que nous avons voté pour François Mitterrand,

                      Mitterrand a choisi la voie libérale de la construction européenne. Il a participé au Congrès de la Haye en 1949 qui a lancé la construction européenne.
                      .
                      En 1984, il a dérégulé la finance. Le 24 janvier 1984, le PS votait la première loi bancaire au monde – qui mettait fin à 40 ans de séparation des activités bancaires en France. 10 ans plus tard, ses effets commenceraient à se faire sentir, avec le début de la constitution des mégabanques universelles. Mais ce n’était que le début du processus de dérégulation massive du système financier français, déjà étudiée dans ce billet. N’oublions jamais…
                      .

                      Mais allez savoir pourquoi, pour la Gauche, l’UE est devenue une religion !

                      Le seul qui comprenne tout le tort que Mitterrand a fait à la Gauche, c’est Roland Dumas : « Notre grand tort a été de faire l’Europe ! » Un peu tard, l’ami !!

                      Sans parler des dégâts collatéraux qu’a provoqué l’aide apportée à Sarkozy par la Gauche pour violer le résultat du référendum de 2005...
                      Pour beaucoup d’électeurs, ça été le clou dans le cercueil de la Gauche.


                    • I.A. 31 janvier 09:34

                      @Captain Marlo

                      « En 1984, il a dérégulé la finance. Le 24 janvier 1984, le PS votait la première loi bancaire au monde – qui mettait fin à 40 ans de séparation des activités bancaires en France. 10 ans plus tard, ses effets commenceraient à se faire sentir, avec le début de la constitution des mégabanques universelles. Mais ce n’était que le début du processus de dérégulation massive du système financier français, déjà étudiée dans ce billet. N’oublions jamais… »

                      Merci pour ces rappels. C’est ce qui s’appelle « ne pas avoir le courage de ses opinions », ou « être un imposteur » comme Hollande.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 janvier 09:43

                      @Sergio

                      40 ans après il y en a qui sont encore sur Mitt’rand comme disaient les vieux barons du RPR.

                      C’est ce qui s’appelle regarder l’avenir dans le rétroviseur.

                      Attention au mur en face


                    • berry 29 janvier 19:07

                      Le programme du démagogue Mélenchon : un copié-collé de tout ce qui a foiré à travers le monde.


                      • sylvain sylvain 29 janvier 19:21

                        @berry
                        ben ça a du être un gros boulot de synthèse ! balèze le méluche


                      • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 08:38

                        @berry
                        Le programme du démagogue Mélenchon : un copié-collé de tout ce qui a foiré à travers le monde.

                        Peu importe les programmes des candidats pro européens, qu’ils s’appellent Pécresse, Mélenchon, Zemmour ou le Pape ! « Depuis Maastricht, il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes ».

                        En clair, le pouvoir de décision n’est plus à Paris. Ceux qui vous font croire le contraire, vous réservent des déceptions et vous prennent pour une truffe.

                        Une fois élus, ils feront ce qu’on fait tous les autres, de Tsipras à Orban, en passant par Sarkozy, Salvini ou Hollande : ils appliqueront les feuilles de route de Bruxelles & de la BCE : les GOPées.

                        Par exemple sur les hausses de salaires, ils feront ce que demandent Ursula et la BCE. Ouvrez les yeux, la France n’est plus un pays souverain !


                      • suispersonne 30 janvier 14:35

                        @berry
                        vous démontrez ne pas l’avoir lu


                      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 16:56

                        @suispersonne
                        Ce sont ceux qui en parlent le mieux.
                        « J’ai rien vu mais je dirais tout !! »
                        mdr smiley


                      • sylvain sylvain 29 janvier 19:22

                        Il met de côté les raisons sociétales concernant le travail des femmes et n’oppose rien de sérieux à Zemmour qui menace de porter à soixante-quatre ans l’âge de départ à la retraite.


                         ???????


                        • Octave Lebel Octave Lebel 29 janvier 19:41

                          C’est embêtant quand on a que la caricature comme argument, l’injure, la rhétorique de Tartuffe et le lancer de boules puantes pour tenter de capter un peu d’attention. Évidemment la question se pose à propos de ceux qui n’ont que ce fond de commerce pour défendre et expliquer leurs convictions. Et le voile tombe pour ceux qui n’avaient pas encore ouvert les yeux sur la comédie à répétition de l’extrême droite qui très vite à bout de souffle montre son vrai visage engageant comme aujourd’hui. Qui donne vraiment envie de voter au premier tour contre ses propres intérêts pour se faire une fois de plus couillonner au second tour par un état major qui ne rend jamais de compte sur ses exploits. On peut le comprendre. Si la manœuvre est éventée par trop de nos concitoyens, envolés les pigeons.

                           

                          Autrement , j’avais un doute sur ce débat et craignais les coups-fourrés.

                          Ben non, de l’authenticité où la vérité des gens a percé.

                           

                          Concini, petit marquis de droite et tous les clichés habituels de la droite envers la gauche authentique. Concini, confit dans son sentiment de supériorité d’avocat parisien nanti remis en place par une femme médecin maghrébine qui s’est payée ses études en servant dans les bars. La France du travail et du mérite à la force du poignet. Un habitué des plateaux télé et une femme qui tous les jours se bat à l’hôpital contre les effets des politiques de la droite. Où est la vraie France du travail et de nos valeurs ?

                           

                          La polémiste du Figaro idem, essayant de salir une personne à défaut d’avoir des arguments de fond à opposer, mauvaise foi et petites perfidies de salon, il ne lui manquait que les épingles et la poupée vaudou.

                           

                          L’économiste surdiplômé et malin qui tente de suggérer le brevet d’incompétence économique en remontant aux années 80 et qui n’a pas essayé de contrecarrer les explications apportées, préférant la dérision à la mise en valeur involontaire de la cohérence du candidat. Il a trop bien lu Piketty et s’est méfié.

                           

                          Enfin, le maestro Zemmour dans ses œuvres, sans surprise, soutenu moralement par Concini et la dame du Figaro au nom de la courtoisie. Comme quoi, on a beau dire, la famille cela compte même si on fait comédie de se combattre.

                          Zemmour plus vrai que nature dans son rôle d’intrigant. Décidément, la roublardise du politicien sans scrupule a complètement mangé la posture d’intellectuel de plateaux télé.

                          Je me suis demandé pourquoi JLM l’a ainsi bousculé sans ménagement. C’est évident, il n’a pas laissé s’installer le jeu habituel qui consiste à cacher derrières des références culturelles et historiques mensongères la méthode qui consiste à associer les mots de république et démocratie avec la dénonciation de bouc-émissaires parmi les plus pauvres comme s’ils étaient la cause profonde de la pauvreté et des désordres qui l’accompagne. Protégeant ainsi ceux qui concentrent la richesse et le patrimoine comme jamais et qui mettent en danger nos équilibres moraux et sociaux.

                          Stratégie qui s’évertue à réhabiliter les vieilles référence pétainistes pour tenter de saper les références morales communes et préparer le terrain d’une société de citoyens et de sous-citoyens que l’on différenciera selon des axes variés.

                           

                          Bravo et merci monsieur Mélenchon.

                           

                           

                           


                          • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 08:52

                            @Octave Lebel
                            Les arguments de fond, personne n’était là pour les avancer, puisque l’UPR est censurée par les médias depuis 15 ans !
                            Ils s’appellent l’Union européenne et Traité de Maastricht.
                            Tous les candidats font soigneusement l’impasse sur les pertes de souveraineté, aussi bien Zemmour que Mélenchon.
                            Mais comme disait Lénine, les faits sont têtus !

                            Les Traités ont transféré les droits régaliens aux Institutions européennes.
                            Le Gouvernement français ne gère plus rien d’essentiel : ni la monnaie, ni les frontières, les Lois, les questions sociales et économiques, la santé, le budget, pas plus que la Défense ou la politique étrangère.

                            « Depuis Maastricht, il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes ».

                            Donc, tous ceux qui présentent des programmes de politiques intérieures, prennent les électeurs pour des imbéciles depuis plus de 30 ans.

                            D’où l’abstention massive aux élections.

                            Et pareil pour tous ceux qui promettent « Une Autre Europe à la St Glinglin ! »



                          • Octave Lebel Octave Lebel 29 janvier 20:10

                            Le concept de créolisation (Edouard Glissant) mérite que l’on s’y attarde à propos des processus d’échanges interculturels et des enrichissements qu’en tirent les êtres humains quand bien même cela se passe dans un contexte de domination.

                            https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2011/02/03/pour-l-ecrivain-edouard-glissant-la-creolisation-du-monde-etait-irreversible_1474923_3382.html

                            Concernant la créolisation laissons donc chacun s’informer et se faire une idée en dehors de la propagande paresseuse. Ce sont des sujets sérieux qui méritent mieux que la polémique et la caricature. Vous doutez de la vivacité d’esprit de vos cibles ?

                            Par ailleurs, vous prenez ceux dont vous avez désespérément besoin des voix pour les derniers des imbéciles en tentant une fois de plus de les convaincre du bien-fondé d’un vote contre leurs intérêts au 1er tour afin de les amener au second tour à se faire sacrifier au bénéfice de Macron ou son substitut. Evidemment les partisans de Macron sont d’accord pour vous approuver puisque eux comme un seul homme donnent sans hésitation les 20% nécessaires à qualifier leur champion. Fais ce que je dis, pas ce que je fais.

                             Mais ceux que vous voulez convaincre, quel est leur intérêt ? Ils se sont déjà fait piéger 3 fois. En 2002, par Sarkosy en 2007 par pompage d’arguments et par Macron et MLP en beauté en 2017.

                            C’est embêtant lorsqu’on s’aperçoit (surtout au 2ème tour) que le discours politique d’une candidate (MLP) ou d’un pseudo- candidat (s’il ne s’est pas désisté avant) n’ont pas plus de portée que celle de l’animation d’une campagne.

                            Et donc rien de nouveau sous le soleil aujourd’ hui de votre côté.


                            • Aristide Aristide 30 janvier 10:58

                              @Octave Lebel

                              Concernant la créolisation laissons donc chacun s’informer et se faire une idée en dehors de la propagande paresseuse. Ce sont des sujets sérieux qui méritent mieux que la polémique et la caricature. 

                              La « créolisation » est à la culture ce que la mondialisation est à l’économie. C’est l’étape qui suit le communautarisme qui est une impasse. 

                              Ne voir d’avenir que dans la créolisation culturelle et sociale est simplement abandonner toute idée de valeurs nationales, de spécificités dans les usages et les coutumes, pire ce terme qui fait référence à une langue « créée » par la fusion d’idiomes différents, le créole, c’est l’aveu de l’abandon de la langue. Langue qui est le ciment d’une nation. Il s’agit de porter le coup ultime à toutes les nations. 

                              Voilà ce que j’avais écrit :

                              C’est très clair qu’il s’agit du brassage culturel. Et c’est là le problème, ce que vous décrivez concerne ce que vous nommez des populations, en fait en d’autre terme il s’agit des communautés. Et c’est là que cette histoire est une escroquerie : la créolisation est une dynamique qui aboutit à un amalgame de cultures de communautés pour en créer une autre. 

                              Ce concept a été défini par Edouard GLISSANT :

                              La créolisation est la mise en contact de plusieurs cultures ou au moins de plusieurs éléments de cultures distinctes, dans un endroit du monde, avec pour résultante une donnée nouvelle, totalement imprévisible par rapport à la somme ou à la simple synthèse de ces éléments

                              Cet endroit dont parle GLISSANT n’est pas vide, sans culture dominante, c’est la France avec sa culture, son histoire, ses moeurs, .... Il ne parle pas non plus de cultures entières mais d’éléments culturels. 

                              Refuser la créolisation c’est avant tout de permettre à tous ceux qui deviennent français d’acquérir tout ce qui fait notre nation : la langue, les usages, les us, la culture en fait ... Il ne s’agit pas d’interdire à chacun de cultiver sa spécificité, ses racines, ... mais il s’agit de conserver le socle culturel commun de notre pays en refusant le communautarisme.


                            • L'apostilleur L’apostilleur 29 janvier 20:50

                              @ l’auteur 

                              « ...fatigué par ce triste spectacle on finit par zapper vers le match de basket... »


                              Quelques images de l’aboyeur mal élevé incapable d’écouter et de laisser parler ses contradicteurs suffisaient. Il ne convainc plus grand monde à en juger par le nombre de ses derniers soutiens qui n’ont toujours pas compris.

                              Encore un peu et il aura balayé LFI, comme il avait plombé le PS.

                              Un destructeur affligeant.


                              • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 16:58

                                @L’apostilleur
                                Effectivement, on est de moins en moins nombreux, dans les sondages OPIF.
                                On verra au résultat.
                                Préparez votre mouchoir mon bon !!  smiley


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 janvier 09:41

                                @Le421... Refuznik !!

                                Trop de canards boiteux dans cette présidentielle :
                                Mélenchon, Le Pen, Hidalgo, Taubira maintenant ?

                                Des gens dont on sait farpaitement qu’ils sont déjà carbonisés avant même de commencer. La sagesse leur imposerait de ne plus y aller, mais non, l’inertie est telle qu’ils seront tous bien présent, pour un ultime tour de piste, et pour un résultat nul au final.


                              • Octave Lebel Octave Lebel 29 janvier 21:10

                                Et pourquoi avec vos amis vous vous donnez tout ce mal très loin de la sérénité et de la courtoisie ?

                                J’invite donc nos lecteurs qui n’ont pas vu l’émission à regarder la video et se faire une idée et voir qui essaie de les embobiner et qui a besoin de raconter des histoires pour défendre ses convictions et se demander ce que cela cache et pour qui en réalité ils font tout ça.

                                Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages. 

                                 


                                • Julien30 Julien30 29 janvier 22:29

                                  @Octave Lebel
                                  « Et pourquoi avec vos amis vous vous donnez tout ce mal très loin de la sérénité et de la courtoisie ? »
                                  C’est vrai qu’en matière de sérénité et de courtoisie Mélenchon est un modèle. Vous êtes aveugle à ce point-là ? Tiens en parlant d’aveuglement vous avez suivi ce qui se passe autour d’Ophélie Meunier placée sous protection policière après son reportage sur les dérives islamistes à Roubaix ? Celui-ci lui avait valu l’indignation de vos camarades de LFI toujours prêts à tout pour écarter ces sujets, arrivent aujourd’hui les menaces de mort. Cela rappelle les circonstances de la mort de Samuel Paty mais les LFI se sont substitués aux musulmans qui criaient à l’outrage et qui ont en parti provoqué l’assassinat du professeur en le désignant au malade qui l’a décapité.
                                  Niveau embobinage l’escroc Mélenchon et sa bande font décidément dans le plus en plus dégueulasse, avec ceci au passage à ajouter au dossier déjà bien chargé : Kaouther Ben Mohamed : « Jean-Luc Mélenchon instrumentalisme des morts d’une manière totalement indécente » (msn.com)
                                  Même si vous avez plus l’air d’une groupie hypnotisée qu’autre chose, va falloir essayer de vous réveiller, là ça devient vraiment indécent de continuer de soutenir cette vieille crapule.


                                • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 08:37

                                  @Julien30

                                  Ah, faute d’idées à opposer et de programme cohérent et soigneusement élaboré de longue date, reste la disqualification des personnes, les épingles à planter dans les poupées vaudou médiatiques des leaders , la désinformation et les rumeurs dont on se dit que même écartées, il restera bien un peu d’humeur nauséabonde dans l’esprit des gens.


                                  C’est bien maintenant si c’est l’extrême-droite elle-même qui montre à quel point elle est à bout d’argument pour cacher son jeu de marche-pied dans un système à deux tours pour le reste de la famille de droite (de Macron à Zemmour pour vous éviter de faire semblant de ne pas comprendre) dont le combat consiste essentiellement maintenant à départager qui aura la meilleure (ou la moins mauvaise part) des mandats à guigner.

                                  On dirait que c’est plus difficile que ce que votre ami Bolloré avait imaginé.

                                   

                                  Puisque vous aimez mettre en avant les personnes, c’est vrai que JLM n’a pas que des qualités comme chacun d’entre nous. Mais on ne peut pas dire qu’il est, comme le mouvement qui le porte, ni intelligent, ni coriace, ni cohérent, ni travailleur ni qu’il a besoin de cacher son jeu pour s’expliquer avec ses concitoyens. Je comprends, vu les pratiques de l’extrême-droite que ce soit insupportable.

                                   

                                   


                                   


                                • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 09:03

                                  @Octave Lebel
                                  J’invite donc nos lecteurs qui n’ont pas vu l’émission à regarder la video

                                  J’ai regardé l’émission et je suis consternée.
                                  Ni Mélenchon, ni Zemmour n’ont la carrure de Chefs d’Etat. En plus, ils mentent tous les deux, ils ne mettront jamais leur programme en place.

                                  Et cerise sur le gâteau d’Ursula et de la BCE, voici ce qu’annonce la FMI, attachez vos ceintures : le FMI demande une grande signée fiscale pour le prochain quinquennat ! 

                                  "Le FMI vient de publier son rapport annuel sur les finances publiques, et le rapport consacré à la France en dit long sur ce qui attend les épargnants et les consommateurs d’ici aux prochaines élections (celles de 2027, pas de 2022). Pour le prochain quinquennat, l’organisation spécialisée de l’ONU a fixé la feuille de route : augmenter les impôts de 20 à 30 milliards par an entre 2023 et 2026... en ciblant la saignée sur les classes moyennes. "


                                  Le programme sera votre gilet jaune et un rond point pas loin de chez vous !


                                • Adèle Coupechoux 30 janvier 11:02

                                  @Captain Marlo

                                  « .. ;en ciblant la saignée sur les classes moyennes. »

                                  C’est elle que Macron et ses acolytes veulent supprimer depuis le début. Cette « crise » lui permet de la mettre en place de façon brutale et irréversible.
                                  Les commerçants ont dû mal à comprendre qu’ils ont été instrumentalisés comme nous tous. Macron s’en est pris à eux depuis le début. Avec une violence inouïe tout en les achetant.
                                  Une poignée de très très riches comme c’est déjà le cas et une base de très très pauvres. Contenus par des drones policiers nationaux.
                                  Même la police qui est pourtant depuis toujours au service des politiques n’a pas vu qu’elle allait disparaitre.
                                  Même la police municipale peut utiliser exceptionnellement des drones comme cela a été le cas pendant les confinements. 

                                  Voici ce qu’on appelle aujourd’hui la police de proximité. C’est pour notre bien...


                                • Julien30 Julien30 30 janvier 11:39

                                  @Octave Lebel
                                  Vous passez votre temps à parler de programme cohérent et soigneusement élaboré mais ne démontrez jamais en quoi cela est le cas, comme d’habitude vous pondez des paragraphes entiers pour ne rien dire, jamais rien de concret. Continuez dans votre déni et votre blabla stérile mais ne venez pas vous plaindre quand votre gourou ne dépassera pas les 10% aux présidentielles, mais vous vous pourrez toujours pleurnicher que c’est la faute à Bolloré et à la famille de droite (quelle blague).


                                • Aristide Aristide 30 janvier 11:44

                                  @Octave Lebel

                                  Même si vous avez raison sur le fond, qu’un programme se juge sur ses propositions , ses mesures, ses objectifs, sa cohérence... il ne me semble pas que l’on soit vraiment hors du sujet quand on voit comment il est défendu par son candidat.

                                  Je ne parle pas de son attitude tellement hors de toute raison, il n’a pas été le seul d’ailleurs, la forme du débat avec public e soutien y est à mon sens pour beaucoup.... mais je parle du fond de son discours. En place de défendre les mesures de son programme, il concentrait ses attaques sur celles de Zemmour, et ce jeu de celui qui est le plus mieux a fait ressortir une évidence : la démagogie des deux.

                                  La démagogie des deux débatteurs saute aux yeux, par manque d’arguments ils se coupent la parole, s’invectivent, s’insultent, jouant à tour de rôle des mêmes postures ou mimiques outragé, blessé, moqueur, ... tout y passe dans ce jeu déplorable.

                                  C’est vrai qu’il faut être deux pour qu’un débat politique dérive à ce point et se transforme en pugilat. J’ai zappé plusieurs fois tellement c’était nul ...

                                  Je suis retombé sur la confrontation avec un policier, si au début, Mélenchon parle à juste titre des défauts, des manques, ... il tombe assez rapidement dans l’accusation systématique, l’essentialisation de comportements inadmissibles mais tout de même marginaux. Pire il accuse par exemple le policier sans trop savoir, dans le seul but d’enlever toute valeur à ses propos. Policier qui lui renvoie son comportement lors de la perquisition et de sa condamnation et cela part en couille, plus rien des invectives, des postures, moi président, moi policier, etc ...

                                  Si on peut retenir quelque chose de cette affaire, c’est que s’il s’agissait de présenter son programme et bien .... c’est raté.


                                • suispersonne 30 janvier 14:41

                                  @Julien30
                                  vous non plus, vous ne l’avez pas lu
                                  personne ne peut vous y obliger
                                  le jour où vous aurez envie de vous faire une opinion, vérifiez tout de même avant si vous êtes débarrassé de tout préjugé
                                  c’est écrit en français


                                • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 16:12

                                  Je ne voudrais pas vous influencer. Faites-vous donc votre idée et faites nous part de vos réflexions. S’il y en a eu ici déjà de votre côté au niveau de l’amplitude des sujets d’une présidentielle, signalez le nous s’il vous plaît .Et pour le concret expliquez-nous aussi en dehors des au moins 20% garantis par ceux qui défendent et votent Macron et leurs intérêts à visage découvert pour quel candidat et pourquoi voter au 1er tour.

                                   https://melenchon2022.fr/programme/comparateur

                                   

                                  https://melenchon2022.fr/programme/comparateur/les-propositions-deric-zemmour-et-lavenir-en-commun

                                   

                                  https://melenchon2022.fr/les-propositions-de-marine-le-pen-et-lavenir-en-commun

                                   

                                  https://melenchon2022.fr/programme/comparateur/les-propositions-des-republicains-et-lavenir-en-commun

                                   


                                • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 16:19

                                  @Captain Marlo

                                  Le retour des 3 prêcheurs. Du découragement, de l’abstention ou du coup pour rien.

                                   

                                  Décidément, en ce moment, nous sommes entourés de beaucoup d’attentions.

                                  Ils sont vraiment inquiets, les « gentils » prêcheurs de la résignation dont ont tant besoin Macron et ses homologues pour se maintenir malgré une légitimité erratique et la prise de conscience des changements nécessaires qui montent ici et dans les pays européens.

                                   

                                  1. C’est le réflexe de survie d’une partie très minoritaire de la droite dépassée par le duo libéralisme/ néo-libéralisme qui redoute l’installation d’authentiques processus démocratiques associant les citoyens au pilotage économique et social. Par le basculement de la primauté du marché à la primauté du politique. Par la nécessaire évolution et adaptation des traités européens. Il faut la comprendre. Pour elle, cette histoire de démocratie et d’intelligence collective, c’est inconcevable. Elle ne voit pas bien quel rôle tenir dans cette affaire.

                                  2. Sans surprise, elle se retrouve sous des raisonnements différents côte à côte avec de grands révolutionnaires autoproclamés  de gauche pour nous sermonner en expliquant que décidément ce n’est pas le bon moment (jamais en fait). Les deux ont vraiment du mal à s’imaginer participer à la dynamique de l’intelligence collective associée à d’authentiques processus démocratiques. Qui sait, cela viendra peut-être un jour, sinon tant pis.

                                  3. L’extrême droite aussi s’en mêle et bien sûr la droite classique. Quand elles voient qu’un citoyen tenté par une gauche authentique est décidément imperméable à leurs influences, il ne leur reste plus qu’à essayer de le décourager elles-aussi.

                                   


                                • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 30 janvier 17:05

                                  @Octave Lebel
                                  Si on ne dérangeait personne, si on était à 2%, tout le monde se foutrait de nous.
                                  Quand je vois les traîne-savate qui se moquent de nous avec des arguments à deux balles, j’ose espérer qu’il reste quelques français pas trop intoxiqués pour réagir...
                                  Sur Agoravox, je ne me fais pas trop d’illusion. J’ai l’habitude. Je me suis même dit que finalement, écrire des articles n’était pas forcément positif... Certaines « mitrailleuses à post », notamment de l’UPR, ne sont quasiment jamais présentes en tant qu’auteur, c’est un signe...


                                • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 18:20

                                  @Le421... Refuznik !!

                                  Je sais bien et je pense qu’il y a deux choses qui comptent
                                  les lecteurs mêmes pas forcément nombreux, les réflexions et les idées font leur chemin.
                                  voir que l’on dérange, c’est bon signe.


                                • CATAPULTE CATAPULTE 30 janvier 19:17

                                  @Captain Marlo
                                  .
                                  On ne s’en remet pas...
                                  Asselineau à 0.5%... vraiment, on ne s’en remet pas...
                                  Qu’a-t-on fait pour mériter ça ?
                                  Et si ni Mélenchon ni Zemmour n’a la carrure d’un chef d’Etat, que dire des dimensions du chef de l’UPR ?
                                  Des bouées... Il a des bouées...
                                  Plutôt prévoyant papi Frexit...
                                  Il a pensé utile le géronte...
                                  Les bouées, pour sûr, il en aura besoin...


                                • Captain Marlo Captain Marlo 30 janvier 19:34

                                  @Adèle Coupechoux
                                  Une poignée de très très riches comme c’est déjà le cas et une base de très très pauvres. Contenus par des drones policiers nationaux.

                                  Jetez un oeil de temps en temps sur le site Business Bourse.
                                  C’est un site boursier qui s’adresse aux plus riches, mais sans filtre.

                                  Voici ce qu’on y lit : Bernard Monot : Vidéo : « Le retour d’inflation va amener une remontée des taux puis un Krach Obligataire qui amènera à la banqueroute !… Et c’est pour cela qu’ils se préparent tous au Great Reset !! »


                                • ZXSpect ZXSpect 30 janvier 19:44

                                  @Captain Marlo
                                  .
                                  « Captain Marlo 30 janvier 19:34
                                  Jetez un oeil de temps en temps sur le site Business Bourse. »

                                  .
                                  personnellement je préfère https://geopolitique-profonde.com/
                                  qui propose régulièrement des publi-reportages à la modération d’AgoraVox
                                  .
                                  https://www.agoravox.fr/auteur/franck-pengam
                                   smiley


                                • ZXSpect ZXSpect 30 janvier 20:00

                                  @ZXSpect
                                  .
                                  .
                                  personnellement je préfère https://geopolitique-profonde.com/
                                  qui propose régulièrement des publi-reportages à la modération d’AgoraVox
                                  .
                                  https://www.agoravox.fr/auteur/franck-pengam
                                   smiley
                                  .
                                  Allons Franck, après ce coup de pouce/pub pour https://geopolitique-profonde.com/solutions-investissement/
                                  et pour « Vous aurez également une solution pour obtenir de l’ivermectine et de l’hydroxychloroquine »
                                  un petit merci !? smiley


                                • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 20:07

                                  @CATAPULTE
                                  Tu manques singulièrement d’arguments politiques et tu as une fâcheuse tendance à toujours répéter la même chose, serais tu limité intellectuellement ? 
                                  Tout le monde ne peut pas être un soutien des petits nazillons bandéristes comme toi... et en plus , il existe en France un parti qui veut rendre le pouvoir au peuple ( ce parti est interdit de médias de masse ) .
                                  Si tu veux discuter politique, tu vas devoir savoir de quoi tu parles et il ne semble pas que ce soit ta spécialité.
                                  PS : on s’en moque de ce qui se passe à l’intérieur de ton corps, nous sommes sur un forum politique.


                                • tonimarus45 31 janvier 10:34

                                  @Octave Lebel-En fait il est dificile de comparer le programme de la FI,ecrit noir sur blanc (le seul jusqu’a present) a des paroles dont on sait «  »que les paroles s’envolent les ecrits restent«  »"


                                • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 janvier 13:27

                                  @samy Levrai

                                  quand tu dis « tu manques singulièrement d’arguments politiques et tu as une fâcheuse tendance à répéter toujours la même chose, serais-tu limité intellectuellement ? », tu parles bien de toi, non ?


                                • samy Levrai samy Levrai 31 janvier 15:05

                                  @Olivier Perriet
                                  Tu sais, l’ado attardé, si tu savais lire et comprenais ce que tu t’essaies à déchiffrer sans grand succès, tu verrais que je suis toujours très politique et constant .
                                  c’est autre chose , certes, que ta schizophrénie maladive. 


                                • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er février 12:09

                                  @samy Levrai

                                  certes, la constance et la gravitude sont caractéristiques des imbéciles, non ?


                                • Esprit Critique 29 janvier 23:13

                                  Précisions utiles et indispensbles :

                                  « Hidalgo veut doubler le salaire des profs... » Elle a précisé, « Au minimum ».

                                  Raquel Garrido appelle aussi a « sucer la bite ....du chef ... ».

                                  Méluche a l’air d’un evadé de L’hopital Psy de Toulouse ...

                                  Jadot cogite un ISF Climatique Il presentera lui méme la Metéo du JT si il est élu.



                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er février 12:12

                                    @Esprit Critique
                                    Jadot cogite un ISF Climatique Il presentera lui méme la Metéo du JT si il est élu.

                                    Présidentielles 2022 : Yannick ? J’y go !


                                  • Lole 30 janvier 00:54

                                    Ben au vu des coms, c’est clair que not’bon président va nous emmerder 5 de mieux... Easy...


                                    • Jonas Jonas 30 janvier 01:51

                                      Pour contrer les résistances identitaires, patriotiques et protectionnistes des citoyens français qui tenteraient de se défendre face à la concurrence déloyale du marché international et le mondialisme, Jean-Luc Mélenchon se doit d’effacer tout ce qui représente de près ou de loin les traditions, les valeurs, la culture de la France, il diffuse une propagande essentiellement racialiste, pour ne pas dire raciste, en expliquant que le prototype humain du futur est le métis, le « marron », le supérieur.
                                      Cette idéologie du métissage (créolisation) et de la mondialisation, faire de la France « une nation universaliste », doit servir d’après lui de modèle pour le monde entier.

                                      Il se réjouit officiellement de l’éradication des français de souche, les blancs, leur remplacement à terme par les populations extra-européennes.
                                      La transformation progressive du français moyen en un métis, sans tradition, ni identité, ni culture, ni histoire, un consommateur lambda mondialisé.

                                      Jean-Luc Mélenchon explique dans ses discours, interview et articles, que les « marrons » sont « les plus beaux êtres humains », que « l »Avenir de la France ne se fera pas sans les Arabes et les Berbères du Maghreb« , qu’il ne  »peut pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus« , qu’un  »Occidental, ça n’a pas de réalité« , que  »notre chance c’est le métissage« . Il traite les habitants du pays de Caux en Normandie, d’alcooliques !

                                      source :
                                       »Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains. Ici la couleur de peau est un signal social.« 

                                       »La France ne peut être la république et la nation qu’elle est en définitive qu’à la condition d’être une nation universaliste qui dit qu’elle donne à chacun de ses enfants ce qu’elle croit bon pour le monde entier."
                                      6:52
                                      Discours de Marseille



                                        • chantecler chantecler 30 janvier 08:49

                                          Bonjour ,

                                          Nous sommes à quelques heures , à quelques jours , d’une attaque ukraino anglo saxonne contre les frontières est (Donbass) et sud (Crimée) de la Russie .

                                          https://reseauinternational.net/rapport-de-situation-hebdomadaire-du-donbass-video-29-janvier-2022/

                                          Tout est en place .

                                          On attend l’ouverture des jeux olympiques ...


                                          • chantecler chantecler 30 janvier 08:57

                                            @chantecler
                                            Frontières ouest de la Russie , est de l’Europe .
                                            Chacun avait compris .
                                            Les crétins peuvent se réjouir .


                                          • Ruut Ruut 31 janvier 08:51

                                            @chantecler
                                            Le but d’une telle attaque sur un pays souverain et pacifiste, mille fois plus fort que l’OTAN, c’est quoi ?
                                            Flinguer définitivement l’Europe ?


                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 janvier 09:38

                                            @Ruut

                                            merci de confirmer que tout cela n’est qu’un pitoyable théâtre aux bien grosses ficelles, auquel vous participez tout en imaginant le dénoncer !


                                          • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 09:22

                                            Les abeilles ne perdent pas leur temps a expliquer aux mouches que le nectar est meilleur que la merde ....

                                            Les mouches font bombance du tout ....


                                            • leypanou 30 janvier 19:00

                                              Cependant le summum du grotesque a été atteint par le sénateur Jean-Luc Mélenchon  : je croyais qu’il était député et l’est toujours ?


                                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 janvier 09:37

                                                @leypanou

                                                Fabien est un peu approximatif parfois.


                                              • wagos wagos 31 janvier 10:54

                                                Et pendant ce temps là....le gamin facétieux à sa maman qui joue au président se pourlèche les babines quand il voit l’empoignade entre les cinglés et les hystériques voulant arriver en haut du mât de cocagne pour décrocher la peau de zobi ! 

                                                On va encore se retaper cinq piges de plus avec le poudré !! 


                                                • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 janvier 13:30

                                                  @wagos

                                                  eh oui, mais après tout c’est comme ça qu’a commencé la carrière politique de Vladimir Poutine :

                                                  type complètement inconnu, qui a fait la guerre en Tchétchénie après des attentats bizarres, mis au pouvoir pour assurer l’impunité de Boris Eltsine, le gars déclenchait pas l’enthousiasme populaire à ses débuts.

                                                  On sait ce qu’il en est advenu par la suite.


                                                • Claude.h Claude.h 31 janvier 11:24

                                                  Une campagne catastrophique vraiment que des guignols.


                                                  • charly10 31 janvier 12:04

                                                    Très mauvaise prestation de Mélenchon . Arrogant, menteur, comportement fascisant, instrumentalisant quelques incidents policiers pour récupérer les voix de ceux qui crient « tout le monde déteste la police ». LFI dans toute sa splendeur ! Ces gens-là auront peut-être un jour besoin des services de la police face aux aléas de la vie.. Qu’ils ne l’oublient pas....


                                                    • LeMerou 31 janvier 15:10

                                                      @Jean de Beauce

                                                      Très bon article concernant M. MELENCHON.

                                                      Pour moi ce n’est pas un tribun au sens réel du terme, un excellent orateur c’est certain. Par contre différentes choses font ressortir des traits de caractère le classant plus dans l’autoritarisme, voir le dictatorial. Il suffit simplement de voir son comportement assez « agressif » dans les confrontations.

                                                      Je suis intimement convaincu que c’est un homme dangereux s’il venait au pouvoir.

                                                      Nous avons déja un petit dictateur en ce moment, je ne pense pas que nous ayons besoin d’un fils spirituel de Staline.

                                                      Même si la majorité des causes qu’il défend sont justes, c’est l’homme qui pose problème. Je ne me verrais absolument collaborer avec cet homme dans son entreprise.

                                                      Mais, une fois au pouvoir entre le difficile exercice de ce dernier et ses diatribes, il se peut que la bête s’assagisse de force ou par contrainte. M. MELENCHON au pouvoir pendant la crise du Covid aurait certainement été plus liberticide que Micron 1er.


                                                      • Marignan Marignan 31 janvier 15:32

                                                        Mélenchon : le débat (numéro ?) de trop.Pro-Maastricht de la première heure, traitre à la classe ouvrière, détestant jusqu’à leur aspect physique les Français et la France (le frère-la-truelle ne connaît et ne reconnaît de l’histoire que le coup d’état maçonnique, le reste, c’est-à-dire tout ce qui fait notre civilisation, il l’ignore). Son mépris de classe fut exposé clairement et va sans doute lui coûter nombre de jeunes électeurs suffisamment lucides pour flairer les bonimenteurs de pacotille. Fini le flamboiement d’hier qui masquait le mensonge du propos : la forme a finalement rejoint le fond et le rentier de la république (avec nos impôts) est apparu tel qu’il est vraiment. Il est à parier que le parti sur le dos duquel il maintient aujourd’hui encore son train de vie (de sénateur) va sombrer rapidement avec lui. Il refuse tellement la contradiction qu’il n’a pu s’entourer que de pâles épigones incapables de prendre la relève. Hic jacet.


                                                        • DACH 31 janvier 19:54

                                                          Si J L Mélenchon s’exprimait en allemand, il ferait peur....


                                                          • eddofr eddofr 1er février 13:54

                                                            A propos de police et à mon humble avis, il devrait exister 3 polices bien distinctes :

                                                            Une police dépendant exclusivement du ministère de la justice et chargée de faire respecter la loi par tous, y compris les deux autres polices. Cette police serait armée et autorisée à faire usage de ses armes dans les limites prévues par la loi.

                                                            On y trouverait des enquêteurs, des négociateurs, des équipes de recherche et arrestation et des unités de renseignement et d’infiltration.

                                                            Une police dépendant exclusivement du ministère de l’intérieur et chargée de maintenir l’ordre républicain, sans déroger à la loi et sans armes létales.

                                                            On y trouverait les troupes de maintient de l’ordre (compagnies de CRS), les polices de proximité, la police de la route.

                                                             Enfin une police militaire dépendant exclusivement du ministère de la défense, équipée d’armement lourd et autorisée à en faire usage selon les règles militaires (tir après sommations et tir d’élimination sur ordre expresse) et chargée de deux missions :

                                                            • Assurer la sécurité, l’ordre militaire et la loi dans les zones sous contrôle militaire
                                                            • Traiter les menaces échappant aux deux autres polices (organisations terroristes ou criminelles internationales, gangs lourdement armés, preneurs d’otages).

                                                            On y trouverait des unité de sécurité, de police militaire, de renseignement militaire, des brigades d’intervention, des troupes d’assaut et des unités des forces spéciales détachées pout les opérations les plus sensibles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité