• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « top 24 » d’Agoravox

Le « top 24 » d’Agoravox

Parmi les nombreux rédacteurs d’Agoravox, ils sont 24 à avoir dépassé le nombre de 50 articles publiés. Ils ont à eux seuls produit 2 365 articles depuis la création du site ! Cela n’est bien sûr qu’une donnée statistique qui n’enlève rien au mérite des autres rédacteurs. Mais penchons-nous un instant sur ce résultat...

Les classements qui suivent sont faits à la date du 1er juin et ne tiennent compte que des articles publiés à cette date. Pour recenser les auteurs les plus prolifiques, j’ai passé en revue tous les pseudonymes et j’ai repéré ceux que je voyais le plus souvent en une d’Agoravox (Avec de la pratique, on finit par bien les connaître). Je pense n’en avoir pas oublié. Mais s’il en manque, vous pouvez me le signaler.

Classement par quantité d’articles publiés :

Nous voyons que huit rédacteurs ont passé la barre des 100 articles. Le maillot jaune est attribué à ÇaDérange (279 articles !) et la chemise bleue à Demian West qui vient de souffler sa centième bougie récemment et ferme la marche des huit centenaires tandis que j’occupe une honnête 10e place ! Voici le tableau (la date indiquée est celle de parution du premier article du rédacteur) :

1 - ÇaDérange ----------279 articles depuis le 4 juin 2005
2 - Theothea.com ------186 -----------------18 juin 2005
3 - Michel Monette ----181 ----------------15 mars 2005
4 - Henri Moreigne ----158 -------------- 11 janvier 2006
5 - Lilian M -------------153 ----------- 10 octobre 2005
6 - Luc-----------------144 -----------------23 avril 2005
7 - Bernard Dugué -----139---------------- 28 mars 2006
8 - Demian West -------101 ---------------6 février 2006

Viennent ensuite ceux qui ont produit au moins 50 articles :

9 - AB ------------84 articles depuis le 19 mai 2006
10 - La Taverne des Poètes- -------79----------------26 juillet 2006
11 - Daniel Riot --------------------77-------------- 5 octobre 2005
12 - Paul Villach------------------- 76-------------- 20 janvier 2006
13 - Philippe Bilger----------------- 74 ---------------3 janvier 2006
14 - Bernard Lallement (décédé)--- 68---------------- 24 août 2005
15 - Chem Assayag---------------- 62 ---------------- 13 juin 2005
16 - Olivier Bonnet -----------------61--------------- 15 mars 2006
17 - Citoyen------------------------ 60---------------- 5 juillet 2005
18 - Pierre Bilger------------------- 59---------------- 25 avril 2005
19 - Francis Pisani------------------57----------------- 8 juillet 2005
20 - L’Enfoiré---------------------- 56----------- 21 décembre 2005
21 - Stéphane Rossard------------- 56----------- 30 novembre 2005
22 - Bertrand C.Bellaigue---------- 52----------------- 29 août 2005
23 - Ludovic Charpentier- ----------52-------------- 12 janvier 2006
24 - Didier Vincent----------------- 51----------------- 25 mai 2005

Je rends hommage ici à Patrick Adam qui comptait 43 articles à son actif et qui aurait donc logiquement figuré à ce "palmarès" s’il ne nous avait quittés début décembre 2006 et s’il n’avait rejoint Bernard Lallement pour ébaucher là-haut un média citoyen céleste.

Classement du "top 24" par ordre d’ancienneté :

Dans les rédacteurs répertoriés, quinze ont commencé à écrire en 2005. Les voici :

1 - Michel Monette : premier article publié le 15 mars 2005
2 - Luc--------------------------------------- 23 avril 2005
3 - Pierre Bilger------------------------------ 25 avril 2005
4 - Didier Vincent ---------------------------- 25 mai 2005
5 - ÇaDérange--------------------------------- 4 juin 2005
6 - Chem Assayag---------------------------- 13 juin 2005
7 - Theothea.com----------------------------- 18 juin 2005
8 - Citoyen----------------------------------- 5 juillet 2005
9 - Francis Pisani----------------------------- 8 juillet 2005
10 - Bernard Lallement (décédé)------------- 24 août 2005
11 - Bertrand C.Bellaigue-------------------- 29 août 2005
12 - Daniel Riot---------------------------- 5 octobre 2005
13 - Lilian M----------------------------- 10 octobre 2005
14 - Stéphane Rossard----------------- 30 novembre 2005
15- L’Enfoiré--------------------------- 21 décembre 2005

Les autres sont apparus en 2006 :

16- Philippe Bilger : premier article publié le 3 janvier 2006
17 - Henri Moreigne----------------------- 11 janvier 2006
18 - Ludovic Charpentier------------------ 12 janvier 2006
19 - Paul Villach--------------------------- 20 janvier 2006
20 - Demian West--------------------------le 6 février 2006
21 - Olivier Bonnet--------------------------- 15 mars 2006
22 - Bernard Dugué-------------------------- 28 mars 2006
23 - AB-----------------------19 mai 2006
24 - La Taverne des Poètes------------------ 26 juillet 2006

Bien qu’étant le dernier venu à cette date, je me suis autorisé ce bilan. J’espère que mes "aînés" ne m’en tiendront pas rigueur !

Quel est le but de cet article ? On ne peut pas tirer beaucoup d’enseignements de ces données, si ce n’est qu’il serait dommage pour Carlo Revelli et Joël de Rosnay qu’une épidémie se déclare parmi les 24 rédacteurs mentionnés. Alors, à défaut d’exploitation utile de ces tableaux, pourquoi ne pas en profiter pour célébrer le média citoyen et tous ses rédacteurs qui donnent chaque jour le meilleur d’eux-mêmes pour leurs lecteurs ? Et de passer un salut amical à tous les débutants qui font leurs premiers pas et que j’encourage à persévérer.

J’avais pensé que le fil des commentaires pourrait servir de "livre d’or" où les rédacteurs cités viendraient exprimer librement un petit mot à l’intention du lecteur, voire parrainer un rédacteur novice. Pourquoi pas ? Je les y invite ! Mais, bien entendu, la parole est libre.

A tous, cordialement

La Taverne des Poètes


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (150 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 5 juin 2007 11:30

    Vous, vous avez le maillot bleu qui récompense la ténacité. Il y a beaucoup de commentaires intéressants sur Agoravox. L’ennui c’est qu’il faut faire le tri.


  • Romain de Pescara 5 juin 2007 19:48

    Mr West

    C’est bien votre problème, vous prendrez toujours du retard au départ.....

    J’ai pas pu m’empêcher.......


  • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 5 juin 2007 11:24

    Nombreux, ne veut pas dire de qualité.

    Je me demande combien d’article de DW n’ont pas eu 80% de vote négatif.


    • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 11:32

      Je suis, en général assez négatif à son égard, mais force m’est d’avouer que je me prends sincèrement au jeu des articles de Demian, pas forcément parce qu’ils sont fabuleux, mais surtout parce qu’ils apportent leur lot de culture journalière fort agréable (quand on voit le nombre d’articles politiques, désolé mais je commenceà saturer), et malgré mes maigres références (hormis en histoire de l’architecture) et bien ça me fait me documenter pour mieux comprendre....N’est-ce pas le but d’un article sur la culture ??? alors oui autant je peux ne pas être d’accord avec ses commentaires autant, depuis peu, j’apprécie ma dose de culture quotidienne, pas celle de TF1, l’autre, la vraie... Un peu comme les sourrires qu’amenait lilian pendant un moment...


    • La Taverne des Poètes 5 juin 2007 11:37

      Le Furtif, vous méritez le prix du commentaire constructif, pour ne pas dire destructif, tant vous publiez d’inepties nuisibles dans les forums. Il y avait entre Patrick Adam et moi une estime réciproque même si certains échanges étaient vifs. Merci de ne pas défendre sa mémoire, vous ne lui rendriez pas service comme vous le faites...


    • La Taverne des Poètes 5 juin 2007 11:40

      D’accord seb59 mais la qualité est difficle à évaluer. Quels critères retenir ? Le nombre de votes positifs ? Le taux de fréquentations ? Le nombre de commentaires intéressants suscités ? Le référencement sur Yahoo ? La côte d’estime du comité de lecture ? Etc.


    • La Taverne des Poètes 5 juin 2007 11:55

      Seb59 : « Je pense que la seule note valable est le vote du public sur l’article ». Si vous écriviez vous-même, vous changeriez peut-être d’avis car les notes ne récompensent pas toujours les meilleurs articles. Essayez et vous verrez que les autres critères d’appréciation ont aussi leur importance J’oubliais des critère : l’avis des experts de la question traitée, la durée de vie de l’article...


    • claude claude 5 juin 2007 12:20

      @ seb59

      vous écrivez : « Je pense que la seule note valable est le vote du public sur l’article. Bien sur il peut y avoir trucage des votes, certains articles sont plus populaires que d’autres, l’article peut etre bon et le sujet contraire à l’opinion, le nombre de vote peut etre faible. »

      les articles de damian consacrés à l’art, sont très populaires, car à petite touches précises il nous dresse un paysage de l’art. son expérience de peintre nous ouvre des portes vers l’histoire de l’art.

      je ne suis pas toujours d’accord avec les idées qu’il peut parfois exprimer, mais concernant l’histoire de l’art, ce qu’il écrit est fort bien écrit. peut-être parfois un peu trop pointu... smiley)


    • Adama Adama 5 juin 2007 14:47

      Non Demian dans cet ordre, moi je draguais et étudiais smiley


    • Paradisial Paradisial 6 juin 2007 00:57

      Seb59,

      Vous disiez : « Pour aller au bout de l’analyse, il aurait été interessant de faire une moyenne des notes de chaque auteur ».

      Ahh, vous n’avez pas de boussole, et voudriez savoir l’orientation qu’a prise la meute en direction du ravin. smiley

      Conformisme, bouuuuh. smiley


    • Paradisial Paradisial 6 juin 2007 11:20

      Seb59,

      Cela s’appelle être dans l’orthodoxie des prophètes, et non pas conformisme primaire.

      Les prophètes ont tous effectué la prière, et de plus à genoux, avaient eu un méridien de prière, jeûnaient, ne mangeaient pas du cochon....

      L’ami, tu pourrais le vérifier dans la Bible.


    • Paradisial Paradisial 6 juin 2007 12:01

      Voilà une collection de passages bibliques que j’ai personnellement sélectionnés :

      • Genèse

      17 : 3 Abram se met à genoux, le front contre le sol. Dieu continue à lui parler :

      17:17 Abraham se met à genoux, le front contre le sol. Il se met à rire. En effet, il se dit : « Moi, j’ai 100 ans, est-ce que je peux devenir père ? Et Sara a 90 ans, est-ce qu’elle peut avoir un enfant ? »

      24 : 52 Quand le serviteur d’Abraham entend ces paroles, il se met à genoux devant le Seigneur, le front contre le sol.

      • Nombres

      20 : 6 Moïse et Aaron quittent ces gens rassemblés et ils vont à l’entrée de la tente de la rencontre. Là, ils tombent, le front contre le sol, et la gloire du Seigneur se montre à eux.

      22 : 31 Alors le Seigneur ouvre les yeux de Balaam. Balaam voit l’ange du Seigneur debout sur le chemin, une épée à la main. Il se met à genoux, le front contre le sol.

      • Lévitiques

      9 : 24 Un feu jaillit devant le Seigneur, et il brûle sur l’autel les sacrifices complets et les morceaux gras des autres sacrifices. Tous les Israélites voient cela. Ils poussent des cris de joie et ils se mettent à genoux, le front contre le sol.

      • Josué

      5:14 L’homme répond : « Ni pour les uns ni pour les autres. Je suis le chef de l’armée du Seigneur et je viens d’arriver. » Alors Josué se met à genoux, le front contre le sol, et il lui dit : « Je suis ton serviteur. Qu’est-ce que tu veux de moi ? »

      7:6 Josué et les anciens d’Israël déchirent leurs vêtements. Ils se couvrent la tête de poussière en signe de tristesse, ils se mettent à genoux, le front contre le sol, devant le coffre du Seigneur. Ils restent ainsi jusqu’au soir.

      7:10 Le Seigneur répond à Josué : « Relève-toi ! Tu t’es mis à genoux, le front contre le sol. Pourquoi donc ?

      • Juges

      13 : 20 les flammes du sacrifice montent de l’autel vers le ciel. Et l’ange du Seigneur monte au milieu des flammes. Alors ils se mettent à genoux, le front contre le sol.

      • Rois I

      18:39 Quand les Israélites voient cela, tous se mettent à genoux, le front contre le sol, et ils disent : « C’est le Seigneur qui est Dieu ! C’est le Seigneur qui est Dieu ! »

      • Chroniques I

      21:16 David lève les yeux et il voit l’ange qui se tient entre ciel et terre. Celui-ci tient son épée à la main et la tourne contre Jérusalem. Alors David et les anciens, portant des habits de deuil, se mettent à genoux, le front contre le sol.

      • Chronique II

      18 : 42 Le roi Akab va manger et boire. Élie monte sur le mont Carmel. Là, il s’incline jusqu’à terre, le visage entre les genoux.

      7:3 Tous les Israélites qui sont là voient le feu descendre du ciel et la gloire du Seigneur briller dans le temple. Ils s’inclinent profondément, le front contre le sol, et ils chantent la louange du Seigneur en disant : « Oui, il est bon, et son amour est pour toujours. »

      • Job

      1:20 Alors Job s’est levé. En signe de deuil, il a déchiré son vêtement et s’est rasé la tête. Puis il s’est mis à genoux, le front contre le sol.

      • Isaïe

      49:23 Des rois élèveront tes enfants, des filles de rois les nourriront. Ils se mettront à genoux devant toi, le front contre le sol.

      • Ezéchiel

      1 : 28 La lumière qui l’entoure ressemble à celle de l’arc-en-ciel qui brille dans les nuages un jour de pluie. C’est le reflet de la gloire du Seigneur. J’ai vu tout cela, je me suis mis à genoux, le front contre le sol. Alors j’ai entendu quelqu’un qui me parlait.

      11 : 13 Pendant que je communique ce message, Pelatia, fils de Benaya, meurt. Je tombe le visage contre le sol et je crie : « Ah, Seigneur Deu, tu veux donc faire disparaître tous les Israélites qui restent ? »

      43 : 3 Cette vision était semblable à celle que j’avais eue lorsque j’étais venu pour détruire la ville ; et ces visions étaient semblables à celle que j’avais eue près du fleuve du Kebar. Et je tombai sur ma face.

      44 : 4 Ensuite, l’homme me conduit par la porte du nord jusque devant le temple. Je regarde et je vois la gloire du Seigneur qui remplit le temple. Je tombe à genoux, le front contre le sol.

      46:2 Le prince viendra de la cour extérieure et il passera par la salle près de l’entrée. Il restera près du montant de la porte pendant que les prêtres offriront ses sacrifices complets et ses sacrifices de communion. À l’entrée, il se mettra à genoux, le front contre le sol, puis il sortira. On ne fermera pas la porte avant le soir.

      • Daniel

      6:11 Quand Daniel apprend que le roi a signé cette loi, il entre dans sa maison. À l’étage supérieur, il y a des fenêtres qui s’ouvrent en direction de Jérusalem. Daniel a l’habitude se mettre à genoux trois fois par jour pour prier son Dieu et chanter sa louange. Ce jour-là, il agit comme les autres jours.

      8:17 Gabriel s’approche de l’endroit où je suis. J’ai très peur et je me jette à terre, le front contre le sol. Mais il me dit : « Daniel, tu n’es qu’un homme. Pourtant tu dois comprendre que cette vision concerne le moment de la fin. » 18Pendant que Gabriel me parle, je m’évanouis, le front contre le sol. Il me touche et me relève.

      10 : 9 J’entends l’homme dire quelque chose. Au son de sa voix, je m’évanouis et je tombe, le front contre le sol.

      • Mathieu 26:36-39 - (Jésus prie à Gethsémané)

      36 Jésus arrive avec ses disciples à un endroit appelé Gethsémané. Il leur dit : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais prier là-bas.  » 37 Il emmène avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée. Il commence à être triste et très effrayé. 38Alors il leur dit : « Mon coeur est triste jusqu’à mourir. Restez ici, restez éveillés avec moi. » 39Il va un peu plus loin, il se jette par terre, le front contre le sol. Et il prie en disant : « Mon Père, si c’est possible, éloigne de moi cette coupe de souffrance ! Pourtant, ne fais pas comme je veux, mais comme tu veux ! »

      • Corenthins1

      14:25 Les choses cachées au fond de son coeur deviennent claires, et il tombe à genoux, le visage sur le sol. Il adore Dieu et il dit : « Oui, Dieu est vraiment parmi vous ! »

      • Apocalypse

      7:11 Tous les anges sont groupés autour du siège, autour des anciens et des quatre êtres vivants. Ils tombent, le front contre le sol, devant le siège royal et ils adorent Dieu.

      11:16 Les 24 anciens, qui sont assis sur leurs sièges devant Dieu, tombent par terre, le front contre le sol et ils adorent Dieu.

      Les musulmans Sont dans cette orthodoxie de la prière.


    • Paradisial Paradisial 6 juin 2007 15:31

      Seb59,

      Je suis contre les intégrismes et les integristes, à commencer par ceux se réclamant de l’Islam.

      De même, j’exécre le conformisme : je ne commence pas par scruter celui présent chez les autres, j’essaie plutôt d’amender ma petite personne.

      Noter négativement des individus qui pensent différement de toi est conformisme.

      Lyncher en groupe Demian West est conformisme. Qu’il leur tienne tête seul est anticonformiste. smiley

      L’esclave s’agenouille... par tyranie, et point volontairement.

      Le dévot se prosterne à son créateur par humilité pleine de ferveur.

      L’esclave le vrai est celui qui est assujeti à ses pulsions. Qu’il en ait conscience, il n’en deviendrait que plus vil.

      L’homme libre est un esclave s’il court après ses plaisirs [Abû Yûsuf Ibn Ishaq al-Kindî].

      La liberté, c’est de pouvoir choisir celui dont on sera l’esclave [Jeanne Moreau].

      J’ai choisi librement (non pas en tant qu’esclave, mais) en tant que révérant : Mon Créateur.


    • claude claude 5 juin 2007 12:08

      bonjour,

      je voudrais juste faire une petite remarque : ce n’est pas facile de publier : par " fois, j’ai tenté ma chance, j’ai reçu un gentil mot pour me refuser mes 2 premiers articles, quand au 3°, écrit sur un problème de santé qui touche environ 1% de français, dont 80 % de femmes, il est carrément passé à la trappe...

      tant pis, j’essaye de me rattraper en étant active sur les fils smiley

      bonne journée

      claude

      ps : comme le nom apparait une fois sur 2, je signe... smiley


      • bernard29 candidat 007 5 juin 2007 12:12

        Aucun intérêt, sauf pour le comptable d’Agoravox si d’aventure il y avait une « pécularisation » prévue de l’espace d’expression.

        Dans ce cas il faudrait ajouter le chiffre du nombre de clics par articles afin de permettre une dotation proportionnelle. il serait donc nécessaire d’ajouter un tel calculateur de clics. Chaque clic pourrait être rémunéré à 1 euro 63. (chiffre magique de la démocratie à la française)

        C’est pour cela que le nombre d’articles mais aussi le titre de l’article seraient plus importants que le contenu, du moins du point de vue sonnant et trébuchant.


        • Muadib 5 juin 2007 14:01

          « La rétribution est une garantie d’indépendance de tous les éléments de la chaîne »

          On ne peut qu’être ébahi devant un tel diagnostique.

          La rétribution des rédacteurs entraîneraient des problèmes pratiques considérables dans un premier temps :
          - Rétribution par article ? par commentaires ? par heures passées sur Agoravox ?
          - Période de probation avant d’accéder au statut de rédacteur retribué ?
          - Seuil minimal de « participation » pour pouvoir être rétribué ?
          - ...

          Ensuite, il s’agirait d’un problème de fond. Pour un média citoyen, serait-il normal d’accorder un statut « spécial » et donc rétribué à une catégorie des internautes sous le prétexte qu’ils participeraient plus à ce média ? Rien que les critères de « participation » sont flous. Ainsi, on peut estimer qu’une personne ne faisant que commenter mais le faisant tous les jours et sur base de documents ( ou d’expériences personnelles) joue un plus grand rôle qu’un rédacteur qui ne suit même pas le débat provoqué par son article.

          En rétribuant les rédacteurs, on sortirait du cadre de la libre participation et du concept même de média citoyen qui fait appel à ce concept désormais bien malmené de citoyenneté. On rédige sur Agoravox pour faire connaître un sujet de société, pour ouvrir des portes, pour débattre... Avec la rétribution viendrait immanquablement le désir de profit et la recherche de ce dit-profit. Les dérives seraient nombreux et incroyablement compliquées du point de vue juridique. Car la rétribution entraînerait des droits et des devoirs d’Agoravox envers ses « employés » et des employés envers Agoravox. On assisterait alors immanquablement à des contentieux dans des cas de refus d’articles, de retrait de commentaires, ect ect...

          Quant au gage d’indépendance, on ne peut que sourire en voyant comment l’indépendance du Figaro, de Libération, du Monde est soumis à la rétribution de groupes financiers proches des sphères politiques. On peut par contre remarquer que des journaux ayant un mode de rétribution bien moins dépendant de la publicité et de ses actionnaires s’en sortent mieux.

          A l’heure où certains voyent en Agoravox un média pro-modem, on ne tarderait pas à le considérer définitivement comme tel s’il se mettait à « s’organiser », à fonder une société « Agoravox » dont le but, au delà de l’information, serait de générer du profit pour payer ses rédacteurs.

          En entrant ainsi dans le système économique d’une manière totale, Agoravox se heurterait à des contraintes de formes et de fond insurmontables. Tout cela pour profiter à une minorité dont les critères de sélection serait forcément subjectif et loin des critères appliqués au monde du travail.


        • Muadib 5 juin 2007 18:14

          Je me contrefous de ce que font les autres.

          L’entrée dans le système économique de façon totale en instaurant la rétribution de ceux qui participent à la confection du produit ne peut se faire qu’en gardant à l’esprit le produit que l’on propose.

          Et en l’occurence, il ne s’agit pas de ballons de foot ou de chocolats. Je pense même qu’il ne s’agit pas d’articles de presse ou de reportage d’envoyés spéciaux sur le terrain au Liban.

          Il s’agit de participation citoyenne à des événements, des sujets qui concernent ( ou devraient concerner) la société. On décide de participer à Agoravox pour faire connaitre son point de vue, son expérience, ses recherches dans le cadre de son travail, le monde qui nous entoure, ect ect... Et ceci s’arrête souvent à notre propre expérience, à une recherche de documents et bien plus rarement à une recherche sur le terrain. ( Même si cela arrive dans certains articles, cependant souvent lié soit avec un engagement bénévole/militant soit avec le travail de l’auteur.)

          Participer à Agoravox n’est pas un « métier ». Participer à Agoravox n’est pas pénible, obligatoire à la survie, nécessaire pour manger le soir ou autres. Participer à Agoravox est un acte volontaire, bénévole.

          Vouloir le ramener sur des concepts économiques ne pourraient que réduire son influence du nombre. En faisant de certaines personnes une « caste » rétribuée de rédacteurs, l’exacerbation des clivages qui s’en suivrait « Meuh, pourquoi il est payé et pas moi ? Je commente moi ! » « Son article était pourri, et il est payé quand même ? »

          Je n’ose imaginer, et je ne veux pas l’imaginer, que des débats d’argents remplacent le débat d’idée.

          Il y a dans les pays francophones des centaines de personnes prêtes à rédiger un ou plusieurs articles par mois/par semaines sans demander aucune contrepartie sinon le respect de l’auteur et de son écrit. Aussi, il serait inopportun ( et à mon humble avis, dangereux) d’instaurer un système de rétribution qui n’est nullement nécessaire comme incitatif ou comme reconnaissance des talents des différents auteurs.

          Nous ne sommes pas là pour cela.

          Quant à la rétribution d’OhMyNews, elle ne signifie en rien qu’il s’agit d’une « bonne » chose qui devrait être étendue aux autres médias citoyens.

          Introduire le loup économique dans la bergerie de la citoyenneté ne pourra qu’aiguiser les appétits et les conflits. Avec une contre-partie dérisoire vu la facilité actuelle à trouver des articles pertinents et la NON-demande d’une grande partie des rédacteurs vis-à-vis de cette rétribution.

          Ho et puis zut, de toute façon, DW a dit, DW a raison.


        • La Taverne des Poètes 5 juin 2007 12:35

          Le Furtif : ce n’est pas Tavernavox. Ce média est bien représenté en diversité et chacun y trouve ce qu’il recherche. Si vous n’aimez pas mes articles, lisez ceux de autres et encouragez-les.


        • alala 5 juin 2007 13:57

          @u Furtif

          Je crois que notre ami la taverne a eu une serie d’erections en constatant qu’il faisait parti de ce classement des auteurs les plus prolifiques.

          Son besoin de reconnaissance est assouvi (enfin le croit il), son ego est gonflé a bloc, il est tout simplement heureux.

          Objectif : arriver dans le top 3 !

          Bon quelqu’un se devoue est lui envoie une jolie medaille ? smiley

          Moi j’analyserais ces resultats d’une tout autre facon.

          Les auteurs qui atteigent ce genre de scores sont ceux la meme qui consacrent enormement de temps à ecrire sur un peu tout est n’importe quoi (on npeut pas etre specialiste en tout). Vous voila demasqués les gars grace à l’intervention de la taverne smiley


        • narvic narvic 5 juin 2007 12:19

          Au delà du côté palmarès et cocorico personnel smiley, le début d’analyse statistique est intéressant, mais il faudrait aller plus loin, à mon avis :
          - Quelle est la part de ces 24 rédacteurs de plus de 50 articles, dans l’ensemble de la production d’Agoravox ? Comment se repartit la production d’ensemble : de manière équilibrée ou pas ? Un petit groupe assure-t-il une part majeure de la production, ou bien l’essentiel de la production est-il assuré par un grand nombre de rédacteurs qui écrivent peu ? Les rédacteurs sont-il fidèles, et produisent-ils sur la durée, ou bien ponctuels, ou encore occasionnels ?
          - L’aide des administrateurs d’Agoravox est indispensable pour réaliser ce bilan. Carlo Revelli, vous nous écoutez ?

          Il serait utile de compléter cette étude par un bilan de l’audience d’Agoravox : combien de lecteurs (réguliers, occasionnels) ? Le lectorat se repartit-il de manière équilibrée sur les articles, ou bien est-il concentré sur un petit nombre d’entre eux ? Et les commentaires : combien ? concentrés sur quelques articles, ou pas ? rédigés plutôt par des rédacteurs d’articles, ou bien par des lecteurs qui ne proposent pas d’articles ? Quelle part des lecteurs ne commente jamais ?

          D’autres éléments statistiques vous sembleraient intéressants ?


          • Gasty Gasty 5 juin 2007 12:21

            La preuve que l’on peut faire un article avec pas grand chose !

            Les meilleurs rédacteurs ou ceux qui ont quelque chose à dire se comptent sur les doigts.

            Ceux là, je les apprécie même si leurs opinions ne sont pas les miennes.


            • Gasty Gasty 5 juin 2007 12:24

              On se croirait dans une cour d’école. T’as combien de billes toi ? Moi j’en ai 200.


            • LE CHAT LE CHAT 5 juin 2007 12:26

              @GASTY

              je suis d’accord avec toi , c’est comme les politiques , même si je ne suis pas d’accord avec le petit facteur , il a fait la meilleure campagne à gauche en ne reniant pas ses conviction , il faut savoir reconnaitre la valeur de ses adversaires .

              quand est ce que tu nous fait un article ? smiley


            • Gasty Gasty 5 juin 2007 12:34

              Sur les quatre que l’on m’a refusé, y’en a bien un (sur les familles recomposés)qui aurait pu être validé.

              Enfin bon ! j’en ai un autre en cours smileyle top du top.


            • LE CHAT LE CHAT 5 juin 2007 12:40

              @gasty

              courage , moi aussi on m’en a refusé plusieurs au début, il ne faut pas se décourager . et mes premiers articles mettaient 3 ou 4 jours avant d’être approuvés par le comité de rédaction .Depuis quelques temps , soit j’ai amélioré ma griffe ou c’est la fait d’être plus connu , mais c’est plus rapide .


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 14:19

              @ Gasty et le chat :

              Salut tous les deux... je compatis moi c’est le 3ème qu’on me refuse donc, je patiente.. Il y en aurait bien que je voudrais publier mais à cause de facteurs diplomatico-professionnels je ne peux en parler.

              enfin bref ça viendra bien de toute façon..

              j’vous offre un tournée ? j’me suis acheté une pompe à bière perso (on y met des futs de 6 litres, c’est sympa)...


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 14:19

              @ Gasty et le chat :

              Salut tous les deux... je compatis moi c’est le 3ème qu’on me refuse donc, je patiente.. Il y en aurait bien que je voudrais publier mais à cause de facteurs diplomatico-professionnels je ne peux en parler.

              enfin bref ça viendra bien de toute façon..

              j’vous offre un tournée ? j’me suis acheté une pompe à bière perso (on y met des futs de 6 litres, c’est sympa)...


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 14:20

              et en plus je suis bègue !!!


            • L'enfoiré L’enfoiré 5 juin 2007 14:33

              Salut Yannick,

              Patience et longueur de temps....

              Je ne suis qu’un modeste modérateur parmi d’autres qui diront « oui ou non ». Je saute d’office ce qui est politique française. Je ne suis pas impliqué. Comme je ne regarde pas les noms des auteurs, je ne connais pas les thèmes que tu as engrangés dans la boîte aux lettres. Quels sont les sujets et motifs de rejets habituels pour tes articles ?


            • maxim maxim 5 juin 2007 14:40

              Yannick ....

              moi aussi en 2006 ,on m’a refusé l’article ,peut etre qu’un jour ,quand le climat sera devenu plus calme .....


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 15:04

              @ l’enfoiré, la raison (que je ne critiquerai pas) invoquée est qu’il nécéssitait une argumentaiton plus poussée...

              d’ailleurs je ne résiste pas un instant à le mettre ici,na !

              « période d’essai raccourcie »

              Dans le monde du travail lorsque l’on commence un nouveau job, il faut effectuer une période d’essai variant de un mois à six (en prenant en compte le renouvellement), nous avons de la chance nous avons échappé à deux ans... M. Sarkosy lui,a à peine cinq semaines. Période à la fin de laquelle il sera ou non sanctionné par les élections législatives...

              Examinons succintement les effets du 6 mai. A tout seigneur tout honneur, pour l’UMP,grand vainqueur de ces élections, le choix est à un gouvernement composé de ceux qui furent des pivots de sa campagne. Des UDF, un peu, des UMP, beaucoup, et un saupoudrage d’ex de gauche pour faire bonne mesure. Puis, une fois cela fait, dérouler tranquillement le tapis des législatives en présentant autant de députés que de sièges, avec quelques accords en bonne et due forme, pour les « amis » de l’UDF, histoire de faire barrage à un parti naissant dont nous reparlerons plus bas.

              Les PS, quant-à lui, se retrouve en facheuse position car se divisant de nouveau sur la conduite à tenir, qui va prendre les rênes, y aura-t-il refonte de ce parti, que vont devenir ces éléphants, Ségolène aura-t-elle un avenir en son sein... Autant de questions qui font que cinq semaines ne suffiront plausiblement pas à une crédibilité en berne. Donc resterons les députés sortants, d’autres challenger (dont certains seront certainement parrachutés pour contrer la droite), et bien sur il y aura aussi certaines alliance avec extrème gauche et verts pour parachever la mise classique, mais possiblement peu de cohérence de fond pour le mouvement de gauche.

              Reste l’équation du centre... Un Bayrou décidé à fonder un MD (ouf on a failli avoir un PD...) qui aurait vocation à séparer ce petit monde sur les bancs de l’assemblée.... Dans le contexte des présidentielles, cela avait un sens, mais avec le rouleau compresseur des partis en place pour les législatives, est-ce viable ? Dès hier soir, un sondage semblait donner crédibilité (15%) à ce désir du président de l’UDF. Du désir à la concrétisation il n’y a qu’un pas qu’on ne pourra malheureusement franchir tant la donne semble floue... Après tout l’euphorie des présidentielle risque de retomber comme un soufflé et le MD peut être un parti presque mort-né...

              Or donc, m. Sarkosy n’a que cinq semaines de période d’essai (le veinard !!), et apparement le bébé se présente par la tête pour qu’une vague bleue se profile à l’assemblée.

              Oui mais........

              Si la gauche et la gauche de la gauche surmontent leurs incohérences, oublient un peu leur orgueuil, et se serrent les coudes (si si c’est possible !)...Après tout, hier soir il semblait que les sympathisants de gauche avaient envie d’aller de l’avant, comme une rennaissance..

              Si il y a suffisement de levure dans le soufflé MD du chef Bayrou... le plaçant réellement en arbitre au parlement.

              Et bien il se peut que le premier ministre, tout à coup, change et qu’un vrai gouvernement d’union nationale naisse... Et dans ce cas effectivement M. Sarcosy serait en période probatoire permanente puisque n’ayant pas de soutien majoritaire chez les députés. Et ce jusqu’a la fin de son mandat.

              Belle revanche sur le cpe, non ? Lui qui n’en voulait pas il hérite d’un Contrat Première Présidence avec une super période de 4 ans !!!

              Mais de là à ce que cet article soit visionaire, je n’ai pas cette prétention...

              j’avais fait cet article au lendemain de la présidentielle.... et en le relisant je m’aperçois que finallement j’avais pas trop tort hormis pour la gauche qui reste divisée...


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 15:27

              bin oui mais là demian je suis désolé je n’ai pas de bac..

              (brevet de technicien mais pas bac, suis passé par la petite porte pour obtenir mon diplome d’ingé)


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 15:28

              @ Demian, euuh sincèrement si tu pouvais m’expliquer, ça m’éviterai de recommencer mes erreurs...


            • LE CHAT LE CHAT 5 juin 2007 15:56

              @yannick

              et cet article sur agorabistrot ? du rhum des femmes et d’la bière nom de dieu ! smiley


            • Yannick J. Yannick J. 5 juin 2007 16:05

              il me faut en refaire un mon chef... le premier n’était pas assez argumenté, mais j’ai une idée pplus précise de ce que je vais mettre dans celui à venir...

              wait and see


            • Gasty Gasty 5 juin 2007 16:52

              @ Demian

              Je souhaite que l’article que je viens à l’instant de soumettre soit accepté. smiley

              @ l’enfoiré

              J’ai toujours aimé tous tes articles, même aussi tous tes commentaires. smiley smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 5 juin 2007 18:34

              @Yannick,

              Il y a un mot de trop (« sark.. ») qui m’a empêché d’aller plus loin. Désolé. smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 5 juin 2007 18:44

              @Demian,

              Je vais t’avouer quelque chose et tu l’as peut-être découvert. J’ai un « staff » de lecture (1 ou 2 personnes) qui relit mes articles avant leur parution.

              Mon correcteur orthographique laisse passer encore des erreurs monstrueuses de liaison.

              Je relis parfois des dizaines de fois mes textes mais à chaque fois, le côté technique passe au second plan vis-à-vis du fonctionnel. Je corrige la tournure, je cherche la meilleure formule et le pluriel est passé au bleu.

              Le « chat » et la vitesse qu’il impose n’arrangent rien. Alors, non, si les idées y sont, si je découvre quelques erreurs d’ortho, je signale et je laisse passer. Je serais très impudent de ne pas m’y résoudre. smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 5 juin 2007 21:07

              @Demian,

              Tu as raison. Mais on ne peut pas être bon en tout. Tu ne fais pas de fautes d’ortho. Bravo. Chacun son truc. « Je suis timide mais je me soigne », dirait le Grand Blond. Ma pensée va plus vite que mes doigts. A chacun ses défauts.

              Signature : Yaqua smiley


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 juin 2007 00:08

              @ Gatsy... et tous les autres laissés sur le bord de la route. Je crois que l’avenir des medias citoyens est que TOUT ce qui n’est pas illégal ou ordurier soit publié. Ne pas publier est une censure. Une censure révèle toujours un parti pris. On peut supposer que les partis qu’on a pris sont les meilleurs, mais ce n’est pas toujours vrai. Il faut s’en remettre aux citoyens-lecteurs. c’est la masse, qui doit être critique.

              Cela dit, il ne faut pas laisser le lecteur à la merci de l’insignifiance. Le privilège de la rédaction devrait être de COTER les articles, selon son bon jugement. Tel article étant publié avec un « 0 » et tel autre avec un « 10 » - ou tout autre cote entre les deux - et les mieux cotés apparaissant en première page... suivis des autres en ordre descendant. Il ne serait pas mauvais de comparer ensuite les cotes initiales avec le jugement des lecteurs. Surtout, RIEN ne serait rejeté. Il n’y a pas un article qui mérite la peine de mort...

              Pierre JC Allard

              http://www.nouvellesociete.org/5153.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès