• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le totalitarisme vert de gris

Le totalitarisme vert de gris

Le totalitarisme vert de gris.

Lors des élections municipales, quelque peu galvaudées, des mois de mars et juin 2020, le parti Europe Ecologie les Verts s’est vu attribuer plusieurs grandes villes de France, telles que Lyon, Bordeaux, Poitiers, Strasbourg.

Dans ces villes, les élus dits écologistes (une étiquette qui ne fait pas peur et qui permet de rassembler facilement puisque tout être humain est pour la préservation de son environnement) se sont illustrés à travers différents sujets.

C’est ainsi qu’à Bordeaux, ils ne veulent plus de sapin de Noël, à Lyon ils ne veulent plus de viande à la cantine et de la mythique course cycliste du Tour de France jugée « machiste et polluante ». Plusieurs villes ont mis et vont mettre en place des ZFE, zones à faible émission.

Dès 2022, les voitures diesels crit’air 5 seront interdits dans toute l’agglomération lyonnaise. Suivront les autres véhicules diesels Crit’air 4, 3 et 2 jusque 2026. D’autres villes ont ces ZFE, comme Paris et Grenoble. Mais cette année, Marseille, Nice, Toulon, Toulouse, Montpellier, Strasbourg, Rouen vont se doter cette année de zones à faible émission. Toutes ces villes ne sont dirigés par des escrologistes, bien sûr, ce serait trop facile.

Mais ces ZFE ne constituent-elles pas une entrave à la libre circulation ? Va-t-on imposer aux usagers de la route de changer de voitures ? Un comble en sachant que les nouveaux diesels polluent moins que les voitures essence.

Cette politique vise encore les plus démunis, tout le monde ne pourra pas changer de voiture, peu de monde fera du vélo l’hiver. Lorsque les centre-villes seront désertés, que deviendront nos commerçants, artisans et autres acteurs économiques, fortement affaiblis par un an de crise sanitaire mal gérée ?!

 

Notre pays n’en a pas fini avec les castes.

La France est l'un des pays les plus propres d'Europe, remercions notre parc de centrales nucléaires.

A l'heure où de nombreuses personnalités politique, y compris le gouvernement, parlent de souveraineté et d'énergies renouvelables, on promeut les voitures électriques. Mais d'où vient le lithium pour la batterie et que fait-on des pièces usagées ? On ne sait même pas recycler nos portables !

Comment croire en la promesse (électorale) de revenir à notre indépendance et qu'après la fermeture de Fesseinhem, la France a été obligée d'acheter de l'électricité produite par du charbon allemand ? Et ce sont ces centrales au charbon en Allemagne qui sont en grande partie responsable des épisodes de pollution en Île-de-France, lorsque le vent vient du nord, nord-est.

 

Au lieu de discriminer la population, faisons davantage d’efforts sur les méthodes de fabrication, même si beaucoup de progrès ont été prodigués, même sur les camions.

 

Qu’on arrête cette autophobie, cette envie de tout avec rien et cette espèce de reniement de notre culture !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 6 avril 09:11

    Les escrologistes, comme vous dîtes, sont les bons alliés du pouvoir dont le seul but est de faire du fric en faisant changer de véhicule à tous les Français.

    C’est juste de l’arnaque

    Je recommande cette vidéo faite par Stanislas Berton, un personnage d"une lucidité admirable qui aborde absolument tous les sujets.

    Geta, un soutien des antifas. Inculquer aux jeunes de détruire l’économie par l’écologie. Totalitarisme

    Agréable à écouter.. Cela dure 55 mn. un peu long pour les trolls macronistes incultes.qui n’ont que BFM comme source d’information.

    https://newsvideo.su/video/15040098

    A diffuser


    • Trelawney Trelawney 6 avril 09:41

      @troletbuse
      troletbuse et pignard même combat :))


    • goc goc 7 avril 02:56

      @troletbuse
      Les escrologistes, comme vous dîtes, sont les bons alliés du pouvoir

      exactement, il suffit d’écouter le silence des groupes écologistes nationaux mais aussi europeens, sur les vraies questions environnementales, à savoir :

      1. les manœuvres US pour faire remplacer le gaz russe (via Nord-streamII) par le gaz de schiste, pire pollueur de la planète.
      2. la fermeture des lignes secondaires de train voir le documentaire montrant comment le trajet Suisse-bessege a duré 11 jours
      3. le monopole de la FNSEA qui décide seule du partage des subventions agricoles uniquement aux paysans usant et abusant des produits chimiques dans les champs et autres antibiotiques destinés à l’élevage. Ceci, outre le fait de maintenir le monde paysan dans la pauvreté, empêche toute possibilité aux agriculteurs, de passer au bio.
      4. le de-zingage systématique du fret et du ferroutage au profit des autoroutes qui appartiennent aux copains du pouvoir
      5. L’abandon du canal Rhin-Rhone au profit du transport routier
      6. la dépollution des anciens sites miniers, plus particulièrement concernant les produits dangereux et autres poisons (arsenic, or, etc..). Il y aurait plus de 3000 sites concernés en France.
      Voila une liste non exhaustive des vrais combats écologiques et non des gadgets pour merdias.

    • troletbuse troletbuse 7 avril 08:14

      @Trelawney
      Ah ça, c’est de l’argument. Je n’en attendais pas moins de personnes bornées qui ne s’informent pas par fainéantise ou par connerie  smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 6 avril 09:17

      L’arbre qui cache la forêt.

      C’est drôle que vous ne parliez pas de la suppression de la subvention de la ville de Poitiers à l’aéroclub de la ville (8000 euros) et que vous ne fassiez aucune comparaison avec le plan de restructuration d’Air France « validé par Bruxelles » dont les conséquences me semblent beaucoup plus importantes pour le pays : abandon de créneaux dans les aéroports français au profit des compagnies étrangères et vraisemblablement plan social ou plan de départ volontaires, comme on dit pudiquement...

      Deux poids, deux mesures, comme tous les« commentateurs » politiques (Bruno Le Maire, en tête) et autres journalistes qui parlent depuis plusieurs jours de la « secte » écologiste pour stigmatiser des décisions prises par des conseils municipaux et qui, pudiquement, disent à propos d’Air France que cela amènera la compagnie à se « restructurer » et à faire des « choix stratégiques »....

      Faites un peu preuve d’honnêteté en mettant les choses en perspective au lieu de hurler avec les loups !


      • jymb 6 avril 13:03

        @Michel DROUET

        A Poitiers, la subvention supprimée servait à faire des baptêmes de l’air gratuits aux enfants handicapés 

        https://revesdegosse.fr/

        regardez le site, celà en vaut la peine

        Quand à cette maire, ( et ceux qui l’ont élu...) je préfère ne pas les qualifier, la nausée me guette 
        un millimètre d’intelligence aurait pu par exemple lui faire proposer d’orienter les subventions vers l’avion électrique 
        https://www.pipistrel-aircraft.com/aircraft/electric-flight/velis-electro-easa-tc/

        Mais ils ont encore fait preuve de ce qu’est l« écologie » une usine à interdits, taxes, obligations, limitations, surveillance, punitions, impôts, dictées par un radicalisme déconnecté du réel 


      • Michel DROUET Michel DROUET 6 avril 15:14

        @jymb
        Oui, certes, mais pour la décision de la commission européenne et le traitement journalistique très différencié des deux faits, quelle est votre position ?


      • Captain Marlo Captain Marlo 6 avril 20:23

        @Michel DROUET
        Oui, certes, mais pour la décision de la commission européenne et le traitement journalistique très différencié des deux faits, quelle est votre position ?

        Qu’il faut se rassembler provisoirement au delà de nos divergences, pour sortir de l’Union européenne au plus vite !! "Programme de Libération Nationale avec l’UPR !


      • HELIOS HELIOS 6 avril 21:12

        @Michel DROUET

        ...les creneaux, bof, la Lufthansa en a cédé 24 et Air France doit en ceder 18....
        D’autant plus que Hop ou Transavia vont postuler et en récuperer.... rien n’est perdu, lol...


      • eresse eresse 11 avril 20:12

        @jymb
        C’est normal, l’ecologie, c’est tous les alcoolos dont le PS ne voulait plus...


      • Trelawney Trelawney 6 avril 09:36

        Il y a 15 ans, un maire d’une grande ville qui n’était pas écologiste, a imposé un péage des voitures qui voulaient accéder au centre de sa ville. C’était Boris Johnson maire de Londres. Force est de constater que ca fonctionne plutôt bien :

        le centre ville est moins pollué et aussi moins bruyant.

        Les transports en commun circulent plus facilement

        Les commerces ont réintégré le centre ville, surtout dans les axes où avant il y avait énormément de voitures

        Donc limiter la circulation des voitures en hyper centre est plutôt une bonne solution pour la ville et ses habitants. Encore faut-il avoir le courage politique pour le faire.

        Un parti politique qui défend le Général De Gaulle, la voiture et les centrale nucléaires peut être qualifié d’archaïque et réactionnaire et n’a rien à envier aux écologistes.


        • jymb 6 avril 13:10

          @Trelawney
           Et c’est sympa, on ne voit que des Rolls, Bentley, Aston Martin...les sales pauvres ont dégagés les rues de leur présence. Le mieux serait désormais des quartiers, plages et montagnes à péage. Pour les autres une tablette, un Netflix, du foot et des campings réservés. Ce sera la loi dite Boris Johnson. 


        • Trelawney Trelawney 6 avril 15:33

          @jymb
          Encore un individu qui aime bien utilise le mot « pauvre » voir « sale pauvre ». Il le fait certainement pour justifier son raisonnement politique foireux et certainement pas pour le bien de son prochain.
          Depuis quand prix du logement permet à tout le monde d’habiter le centre de Londres ou d’une grande ville ?
          Combien de gens de tout revenu viennent à Londres grâce aux transports en commun, pour acheter leurs vêtements dans les magasins du centre ville ?
          Ils n’ont pas rendu payant l’accès du centre ville aux gens. Ils ont simplement limité le nombres de voitures en centre ville.


        • tashrin 6 avril 16:16

          @Trelawney
          peut etre mais il a raison le sieur...


        • vieuxgrincheux 6 avril 17:18

          @tashrin
          En fait ce que le sieur en question ouble de preciser pour LOndres est ceci :

          1. Les transports en commun circulent 24h/24 et 7/7. Et ils sont fréquentes et nombreux 
          2. Les taxis aussi sont disponibles non-stop et sont tres nombreux. On n’attend pas plus de 3-5mn pour en avoir un de disponible 
          3. Le réseau ferré de banlieu qui était dans un état lamentable voire dangereux a été amélioré et restauré aapres une prise d eparticipation de l’état britannique dans les compagnies privées pour les obliger à fournir un transport ferroviaire banlieusard de qualité et fonctionnat 24/24.

          Alors oui comme c aca sera sasn doute possible evidemment. Mais ce n’est ABSOLUMENT pas ce qui est envisagé dans nos villes car en France, vu que nous sommes au top, on veut remplacer des voitures apr des vélos, des patinettes et autres skates électriques du genre ..... Super pratique pour les personnes agées ou quand on veut faire des achats encombrants ...

          Essayez un peu à NIce de vous ballader dans les vallons avec un skate ou u n vélo et des sacs de course que je rigole (surtout en plein cagnard)... On juge toute une cativité en fonction de bobos qui pédalent le long de la Promenade des Anglais pour regarder la mer en se balladant... Et c’est pareil pour les autres villes... 

          Si le sieur veut faire comme à Londres alors qu’il fasse COMME à Londres.. EN y mettant les vrais moyens !!!!!!!!!!!!


        • tashrin 6 avril 17:36

          @vieuxgrincheux
          oui j’etais d’accord avec vous :)


        • JulesDu13 7 avril 06:55

          @Trelawney
          Les taxes de déplacements, comme l’ensemble des PV d’infraction, ne sont efficaces que s’ils sont proportionnés aux revenus des personnes. Sinon vous ne faites que réserver certaines libertés publiques/autoriser certaines infractions aux plus riches.
          Mais il faut du courage pour transformer une taxe indiscriminée en impôt proportionnel.


        • troletbuse troletbuse 6 avril 09:50

          La plupart des villes ont transformé leur centre en rues piétonnes.

          Malgré celà, les commerces ferment et les seuls commerces qui fonctionnent sont les bars, les terrasses et les restaurants.

          Les gens gens vont dans les grandes surfaces commerciales qui possèdent de grands parkings gratuits.

          Les commerces ont migré vers ces centres.

          D’ailleurs , le privés qui gàrent les parkings privés ont installé une nouvelle façon de payer le stationnement qui est une belle arnaque :

          Vous payez d’avance en mettant votre n° d’immatriculation et vous devez indiquer le temps de votre stationnement sans le connaître d’avance. C’est pas beau ca.

          Si vous partez avant, tant pis pour vous et si vous restez plus longtemps que prévu vous risquez la prune. Je me passe de ces parkings ou bien je prend un risque en ne mettant pas de ticket


          • jymb 6 avril 12:53

            @troletbuse

            Parfaitement exact

            La ville pas loin de chez moi est devenue inapprochable...obligations de lenteur absurdes, casses voitures partout, espace pris par des voies de tramways ( quasi toujours vides...) Ce qui reste ne sont que des voies rétrécies et raréfiées donc qun un infini bouchon archi polluant polluant, et du racket sur le stationnement 

            L’argent est gaspîllé dans une luxueuse revue municipale vantant les mérites et bienfaits de ces absurdités destructrices 

            Amazon et les centres commerciaux les remercient 


          • pallas 6 avril 10:24
            Valentin Lagorio,

            .

            Bonjour,

            Je ne sais pas si vous sortez, mais la france estt devenu un no man s’land, un lieu trés dangereux.

            C’est chose commune traité a l’étranger, mis sur liste rouge des pays a visité.

            Meme le Pakistan est devenu moins dangereux que la france, c’est officiel.

            Sort de ta tour d’ivoire et regarde dehors, sa 20 ans que je voyage en france, ce pays est un dépotoir, remplie de gangs et drogués, un purgatoire.

            Salut


            • simir simir 6 avril 14:58

              @pallas
              Si je regarde ce tableau la France n’est pas le coupe gorge que vous nous présentez
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_taux_d%27homicide_volontaire

              Mieux que la Belgique, le Canada, l’Argentine, les Etats Unis et des chiffres proche des autres pays européens. Des gangs comme ceux des Lyonnais, les Postiches ou les égoutiers de Nice ne sont plus qu’un souvenir.
              le taux d’homicides baisse, le vol de voitures aussi.
              Les violences sexuelles augmentent ou plutôt non c’est le nombre de femmes qui portent plainte du à la libération des esprits.
              Les violences faites aux femmes augmentent, cause confinement COVID.

              Au 19ème siècle paris était un coupe gorge et comme je ne suis ni femme, ni jolie je me ballade dans Paris et dans ma ville sans aucune crainte.

              Pour le Pakistan je te laisse tes références mais à moins de balancer des noms de pays au hasard sans rien savoir c’est honteux d’affirmer que ce pays est plus sûr que la France : 1100 femmes victimes de crimes d’honneur en 2015 https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20160402-pakistan-1100-femmes-victimes-crimes-honneur-2015
              La peur fait souvent dire n’importe quoi.


            • Trelawney Trelawney 6 avril 15:44

              @pallas
              Meme le Pakistan est devenu moins dangereux que la france, c’est officiel.
              Bon Agoravox est un ramassis de fake news, mais là vous y allez un peu fort.
              Allez faire un tour à Islamabad en costume de ville pour voir comme c’est. De toute façon vous ne pouvez pas y aller sans garde du corps.


            • ETTORE ETTORE 6 avril 11:37

              Qu’est ce que un « VERT  » ? ( certains, les plus ver-moulus)

              Un VERT, est une personne qui pisse dans la mer, pour augmenter la salinité de l’eau,

              Alors que sur le rivage, en face, un autre VERT, monte une usine de traitement de, l’eau de mer, pour la rendre potable, à celui qui pisse dedans !

              Les deux heureux, se parlent fréquemment et échangent sur leurs performances respectives.

              Ils sont heureux de prendre de telles décisions, pour le bien de « leur » communauté, qui continue néanmoins à acheter leurs « liquidités » dans des pays éloignés et à gaspiller la même ressource, pour leurs petites tomates cerises transgéniques, installées tout en haut de leurs tours vitrées, qui réclament un refroidissement continu, pour être vivable, à la vue de leur monde de m.... !

              Et après, on viendras me dire qu’ils faut se méfier des éoliennes à trois branches, quand on vois comment ces moulins à vent à quatre membres font des dégâts.


              • Furax Furax 6 avril 13:13

                Ecoutez les tous, hier Mamère aujourd’hui Jadot, ils rêvent d’une guerre avec la Russie, parfaitement alignés (comme Glusksmann !!) sur les néocons américains !


                • Décroissant 6 avril 14:53

                  « La France est l’un des pays les plus propres d’Europe, remercions notre parc de centrales nucléaires »

                  Pourriez-vous préciser cette assertion ? C’est quand même fantastique de mettre sous le tapis la gestion des déchets radio-actifs en croissance exponentielle comme l’incapacité française à démonter les centrales (Brennilis, arrêtée en 1985 et toujours pas démantelée, nouvelle prévision : 2039 !).

                  « On ne sait même pas recycler nos portables ! »  : effectivement, mais pas que…

                  Quand à la « fake news » des importations d’électricité en provenance des centrales à charbon allemandes, cette propagande maladroite date quelque peu :

                  https://journaldelenergie.com/nucleaire/contre-verites-allemagne-sortie-nucleaire/

                  https://www.monpetitforfait.com/energie/actualites/energies/9467-importation-electricite-france

                  Un gouvernement aux abois crée de toutes pièces des manœuvres de diversion comme autant de leurres pour détourner l’attention de son incurie : l’antisionisme assimilé à l’antisémitisme,les menus végétariens assimilés au véganisme, la création du concept d’islamo-gauchisme corrupteur de notre université (agiter la muleta islamique fonctionne à tous coups), histoire d’opposer les uns et les autres, et vous plongez à pieds joints.

                  Là, il a choisi de s’attaquer aux (maires) écolos, certes particulièrement maladroits et inexpérimentés : laissons-les faire leurs gammes avant de hurler en meute. D’autant que votre affirmation sur les progrès réalisés par les constructeurs automobiles n’est pas du tout étayée :

                  https://www.franceinter.fr/les-suv-omnipresents-dans-la-pub-alors-que-plus-polluants-denonce-le-wwf

                  Quand une ville comme Nottingham a mis en place de longue date une politique de parkings abondants à sa périphérie, des navettes financées par les entreprises pour leurs salariés et de pistes cyclables pour relier son centre, ont peut imaginer qu’un moyen terme est envisageable entre le tout voiture caricatural et une présence raisonnée et réduite de véhicules en centre ville.

                  Enfin, fils de résistant gaulliste, le terme « vert de gris » accolé à l’écologie politique me révulse quelque peu, vous comprendrez que je ne m’étende pas sur le sujet...



                  • pierrot pierrot 6 avril 15:48

                    @Décroissant
                    Grace à l’énergie nucléaire et à l’énergie hydraulique, la production d’électrique en France est « décarbonée » à environ 95 % ce qui est le meilleur niveau du monde avec la Suède.

                    La production de déchets nucléaires est extrêmement faible ( volume équivalent à celui d’une orange par famille), facilement conditions en matrice borosilicatée stable sur des milliards d’années comme l’obsidienne.

                    Malgré Tchernobyl (76 morts) et Fukushima DaiIchi (0 morts 0 blessés, 0 surcroit de cancers) l’énergie nucléaire est la pus sure des énergies et la plus vertueuse pour l’environnement (pas de production de gaz à effet de serre, ni de polluants).


                  • Trelawney Trelawney 6 avril 15:57

                    @Décroissant
                    Un gouvernement aux abois crée de toutes pièces des manœuvres de diversion comme autant de leurres pour détourner l’attention de son incurie : l’antisionisme assimilé à l’antisémitisme,les menus végétariens assimilés au véganisme, la création du concept d’islamo-gauchisme corrupteur de notre université (agiter la muleta islamique fonctionne à tous coups), histoire d’opposer les uns et les autres, et vous plongeà pieds joints.
                    Ce dimanche matin, un sympathisant RN distribuant des tracts à Saint Nazaire a été agressé par 5 antifas qui l’ont envoyé à l’hôpital. Aucun média national (TF1 F2 BFM LCI France Info etc) n’en a parlait.
                    Imaginez qu’à la place de ce militant on ait un migrant et à la place des 5 trous du cul on ait 5 policiers. Là on en mange pendant des semaines.
                    Donc pour vos manoeuvres de diversions vous repasserez.

                    PS vous avez mis antisionisme, antisémitisme et islamo gauchisme dans le même paragraphe : cherchez l’erreur !


                  • Décroissant 6 avril 16:58

                    @pierrot

                    Vous brossez un tableau idyllique de l’industrie nucléaire française qui ne tient pas compte des difficultés rencontrées dans la réalisation de l’EPR de Flamanville (malfaçons, perte de compétences et surcoût), ni des questions liées à l’entretien souvent dévolues à des sociétés extérieures peu formées : https://www.leparisien.fr/economie/centrales-nucleaires-le-rapport-qui-accuse-04-07-2018-7807422.php

                    Par ailleurs, la position de l’Europe est plus que réservée sur les avantages écologiques que vous mettez en avant :

                    https://www.euractiv.fr/section/energie/news/le-nucleaire-est-confronte-a-beaucoup-dincertitudes-a-lapproche-de-levaluation-environnementale-de-lue/

                    J’aimerai avoir votre optimisme sur les conséquences humaines de Tchernobyl (le chiffrage concernant les pompiers et les liquidateurs semble notoirement sous- évalué) et de Fukushima (il est un peu tôt pour l’établir).

                    Quand au volume de l’orange, contrairement au but j’imagine recherché, il ne rassure guère, ni ne semble convaincre les populations des sites d’enfouissage.


                  • ETTORE ETTORE 6 avril 16:59

                    @pierrot

                    Vous êtes un peu,« bleu fluorescent » , quand même, non ?
                    Cela ne vous inquiète pas plus que ça ?
                    En dehors du fait, que cela est bien pratique la nuit, quand on est atteint de troubles de la prostate ........
                    Mais bon, ressembler à un néon de boite de nuit, avec si peu d’entrées.....
                    Eteignez, ou, laissez allumé, mais arrêtez de clignoter, c’est trop chiant !


                  • Trelawney Trelawney 6 avril 17:31

                    @pierrot
                    Fukushima DaiIchi (0 morts 0 blessés, 0 surcroit de cancers) 
                    Encore trop tot pour se prononcer


                  • pierrot pierrot 6 avril 19:46

                    @Décroissant
                    L’EPR de Flamanville est le premier d’une série il n’est donc pas surprenant que les difficultés et les délais soient plus longs que pour des réacteurs standardisés comme ceux de 1300 MW.
                    Cependant la durée de réalisation d’un réacteur, compte tenu des contraintes administratives et de sûreté post Fukushima sont d’au moins 8 ans partout dans le monde.
                    Certes, c’est plus pour l’EPR mais ce sera moins pour les suivant (Royaume Uni, Chine ...).
                    Actuellement l’avenir du nucléaire est en Asie : 45 en construction ou projet en Chine, 12 en Inde, environ 10 en Russie, 4 en Turquie, 4 aux EAU, 2 en Thaïlande, Viet Nam, Corée du Sud, Biélorussie, Tchéquie, etc.


                  • simir simir 7 avril 09:13

                    @Décroissant
                    Certes il y a eu des malfaçons à l’EPR de Flamenville mais si des cuves ont été mal soudées cela ne remet pas en cause cette technologie.
                    C’est un peu comme si un maçon vous construisait une maison qui fuit et que vous disiez : 3on ne fabrique plus de maisons c’est trop dangereux"

                    Simplement il faut confier le travail à des entreprises compétentes et sérieuses.


                  • eresse eresse 11 avril 20:21

                    @Décroissant
                    je ne sais pas d’ou vous tenez vos chiffre, mais moi je vous donne ma reférence :
                    https://www.20minutes.fr/planete/717197-20110503-planete-dechets-nucleaires-france-vrais-chiffres
                    "- Le retraitement des déchets nucléaires représente l’essentiel de ce qui sort des réacteurs. Sur 500 kg de déchets nucléaires, 480 kg sont conservés. Ils alimentent les stocks dits stratégiques ou sont retraités. C’est le cas de l’uranium enrichi (475 kg) et du plutonium (5 kg) qui se transforme en MOX. Les 20 kg restants sont des déchets à haute activité qui sont entreposés à La Hague. C’est aussi là-bas qu’est entreposé l’ensemble des déchets à vie longue et/ou à haute activité. Depuis le début du nucléaire civil en France, il y a trente-quatre ans, le total de ces déchets tient dans un gymnase."
                    comme croissance exponentielle on fait mieux.


                  • eresse eresse 11 avril 20:27

                    @eresse
                    la version Jancovici (qui, comme tout bon ecolo bobo le sait, est un putain d’enculé pro nucleaire )
                    https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/un-entretien-dans-marianne-en-mars-2020/
                    " La totalité des déchets vraiment dangereux que le parc nucléaire français a produit depuis le début de son fonctionnement tient dans une piscine à La Hague. Ce sont assurément des cochonneries, mais elles sont gérées, alors que les « cochonneries » des modes fossiles sont dispersées dans l’atmosphère, et pour les renouvelables « modernes » (éolien et solaire) la multiplication des mines et l’industrie en amont engendrent aussi des déchets."


                  • Décroissant 16 avril 13:44

                    @eresse
                    Bonjour,

                    Mes références sont citées plus bas : j’ai pris Wikipédia réputé neutre pour ne pas entrer dans la polémique pro/anti nucléaire. Mais l’on pourrait aussi citer :

                    https://www.andra.fr/les-dechets-radioactifs/tout-comprendre-sur-la-radioactivite/inventaire

                    https://www.liberation.fr/france/2019/03/28/648-piscines-olympiques-de-dechets-nucleaires-en-france_1716285/

                    https://www.laradioactivite.com/site/pages/ClassementDechets.htm

                    https://www.laradioactivite.com/site/pages/Duree_Dechets.htm

                    https://www.revolution-energetique.com/dechets-nucleaires-un-rapport-international-tire-a-nouveau-la-sonnette-dalarme/

                    https://www.greenpeace.fr/espace-presse/dechets-nucleaires-le-territoire-francais-envahi-de-poubelles-radioactives/

                    etc...

                    J’ai aussi pris grand soin de parler de déchets radio-actifs (au sens large) même si beaucoup ont focalisé sur l’adjectif exponentiel. C’est sûr que si l’on ne considère que les déchets nucléaires dits « de haute activité », le diamètre est restreint (quoique le combustible MOX que l’on présente comme un recyclage, une fois utilisé dans les centrales, redevient un déchet ultime venant grossir le tableau : petite entourloupe).

                    Jancovici est effectivement un érudit fin connaisseur du nucléaire mais aussi un habile propagandiste : chacun défend son pré-carré.

                    En fait, mon propos était de dénoncer l’assimilation à mon sens abusive du nucléaire à une énergie propre, quasi écologique en glissant la question des déchets (encore une fois au sens large) sous le tapis ( « La France est l’un des pays les plus propres d’Europe, remercions notre parc de centrales nucléaires.  ») sans même parler de la dangerosité latente. La dernière sortie d’Arnaud Montebourg : Fukushima / 0 mort, Tchernobyl / 0 mort est très représentative de l’efficacité d’une communication lénifiante qui ne présente qu’une version tronquée d’un sujet plus large.

                    A l’inverse, dans son dernier livre (Sable mouvant, fragments de ma vie), Henning Mankell, atteint du cancer qui va l’emporter, évoque le troll maléfique que la Suède va léguer à la postérité. Et alors que nous nous préoccupons aujourd’hui du réchauffement climatique, lui se projette à la prochaine période de glaciation, dans environ cinq mille ans, suivie d’une période plus douce mais avec aucun habitant en Suède à cause du froid et d’une nouvelle période glaciaire dans vingt mille ans où la glace recouvrira la Suède d’une épaisseur de mille cinq cent mètres, laminant le paysage comme un glacier avec sa moraine. Pour en venir à son questionnement : si lors du réchauffement des êtres humains repeuplent ce territoire sans repère, comment pourront-ils reconnaître et se protéger de ces dépotoirs souterrains de déchets nucléaires à 100.000 ans de durée de vie installés dans la roche mère ?

                    Le nez dans le guidon, il nous manque parfois ce recul humaniste et un peu de hauteur pour englober une question qui excède les limites de notre propre existence.


                  • simir simir 6 avril 15:03

                    Et de mon côté pourriez vous m’expliquer cette assertion : « les déchets radioactifs en croissance exponentielle » ?

                    Revoyez vos cours de maths mais pour moi s’il y a croissance due à l’augmentation de consommation cette croissance est linéaire mais surtout pas exponentielle ce qui nous amènerait à l’infini.

                    S’il y a des matheux sur le site pour trancher merci.


                    • Décroissant 6 avril 15:53

                      @simir

                      Les choses sont rarement aussi simples qu’elles le paraissent, et votre prémisse liée à la consommation est insuffisante.


                      D’après Wikipédia :

                      « Selon le CGDD (2019) Avec 13 % des réacteurs mondiaux en fonctionnement la France avait accumulé en 2013 près de 1,5 million de m3 de déchets radioactifs (1/5ème des déchets nucléaires mondiaux, soit 19 %). Avec le vieillissement des centrales et les premiers démantèlements ce volume a augmenté de 58 % en moins de 15 ans (de 2002 à 2016, et selon l’ANDRA le volume de 1,6 million de mètres cubes en 2017.

                      En 2010, la France évaluait à 1 320 000 m3 son volume de déchets radioactifs, en 2015 à 1 540 000 m3 et cette quantité devrait s’élever à 2 700 000 m3 d’ici 2030 selon l’ANDRA. Ils proviennent principalement des installations nucléaires de base ou d’installations nucléaires de base secrètes, et secondairement de divers usages industriels et médicaux.

                      La quantité de déchets pourrait être multipliée par trois dans l’hypothèse d’un démantèlement rapide des centrales en fin de vie. Dans cette hypothèse, les capacités actuelles de stockage pour les déchets de faible activité à vie longue s’avéreraient insuffisantes à terme. »

                      Comme vous doutez peu gracieusement de mes connaissances en maths, je vous laisse vous livrer à l’établissement des courbes...


                    • Trelawney Trelawney 6 avril 17:06

                      @Décroissant
                      Vous oubliez un détail qui a son importance, les déchets de cette année viennent s’ajouter aux anciens déchets. Car le principal problème du déchet nucléaire est qui lui faut plusieurs siècles pour ne plus être contaminant.
                      La production de déchet nucléaire en France est plutôt stable.
                      Quant à l’hypothèse d’un démantèlement rapide des centrales en fin de vie, elle est à mettre au panier. On va enlever ce que l’on peut enlever et recouvrir le tout d’un sarcophage. Ce qui sera moins dangereux et plus économique. Les centrales d’aujourd’hui vont dans le futur devenir des zones de stockage de déchets nucléaires.


                    • Décroissant 6 avril 17:32

                      @Trelawney
                      Certes, le phénomène est cumulatif et à lui seul ne serait que linéaire. Quand à l’hypothèse du démantèlement, le gouvernement envisageant de commander 5 nouveaux EPR, il devra pour la bonne forme, commencer à démanteler quelques anciennes installations. Mais la question des déchets restant entière, stocker sur place en prévoyant une éventuelle réversibilité peut s’avérer être une solution envisageable.


                    • simir simir 7 avril 09:03

                      @Décroissant
                      Difficile de calculer avec si peu de chiffres mais si l’on tient compte des chiffres 2010-2015, soit 5 ans avec 16% d’augmentation.
                      Une augmentation exponentielle nous amènerait à 3315 millions en 2030 ce qui est loin des 2700 millions.

                      Exponentielle.... le grand mot lâché pour foutre la trouille aux gens qui ne savent pas ce que c’est..
                      Un peu comme le COVID qui était lui aussi sensé avoir une telle augmentation alors que c’était une augmentation carrée.


                    • Décroissant 7 avril 10:46

                      @simir
                      C’est intéressant cette technique pointilliste qui consiste à focaliser sur un point mineur pour réfuter la totalité d’un paragraphe : si l’on s’arrête à 2015, le terme exponentiel est inexact, si l’on y ajoute l’hypothèse évoquée du démantèlement, l’emploi se justifie sans prétendre à l’exactitude formelle. Quoi qu’il en soit mon propos était surtout d’évoquer l’accumulation des déchets radio-actifs effacée du tableau en regard de l’affirmation d’une énergie propre souvent mise en avant par les laudateurs du nucléaire.

                      Si vous tenez à avoir gain de cause sur le tracé d’une courbe plus ou moins prononcée, peu me chaut !


                      Il est amusant de constater que vous utilisez la même technique au sujet de l’EPR de Flamanville où mon propos ne s’arrêtait pas seulement aux malfaçons du couvercle et du fond de cuve, ni même au coulage du béton défectueux effectué par des travailleurs en situation irrégulière : https://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/20/travail-dissimule-a-l-epr-de-flamanville-bouygues-tp-condamne-en-appel_5097835_3234.html mais évoquait également la perte de compétences de la filière nucléaire française :

                      https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/nucleaire-le-diagnostic-sans-concession-de-l-echec-de-la-filiere-epr-dedf-1143732 de même que la situation préoccupante de la maintenance des installations trop souvent déléguée à des sous-traitants ne possédant pas les compétences requises : https://www.franceculture.fr/emissions/le-reportage-de-la-redaction/sous-traitants-du-nucleaire-la-surete-de-nos-installations-en-question


                      Tout cela ne remet pas en cause la technologie mais la capacité de la filière française à la maîtriser, et in fine l’intérêt de tout miser sur une technique qui, cerise sur le gâteau, s’avère assez onéreuse : https://prix-elec.com/energie/production



                    • simir simir 7 avril 10:57

                      @Décroissant
                      Pour ce qui est onéreux, c’est mon porte monnaie qui juge :

                       Les Allemands très sensibles aux thèses écologistes sont aussi en train de juger. Merkel a décidé se se passer du nucléaire et sa décision a été applaudie. Aujourd’hui, c’est un peu la soupe à la grimace. Selon un récent sondage, le soutien des Allemands à la politique énergétique de la Chancelière est en baisse. En un an, il est passé de 75 à 50% d’opinions favorables.

                      Car le passage à l’énergie verte coûte cher. Le 15 octobre 2012, les opérateurs ont décidé d’augmenter conjointement la taxe sur les énergies vertes de 50%. Ainsi, une famille de deux enfants va payer environ 90 euros de plus chaque année, alors que le prix du kilowatt est au double du prix français. Et ce n’est sûrement pas fini. En effet, l’objectif est d’atteindre en dix ans, 40% d’énergie propre, puis 80% en 2050.

                      Pour le coût de l’EPR français c’est une pré-série donc le vrai coût si l’on passait à la série serait moindre.


                    • Décroissant 7 avril 14:10

                      @simir

                      C’est louable et chacun voit midi à sa fenêtre mais vous comparez deux situations dissemblables :

                      - pour des raisons politiques d’alliance avec les Grünen, la chancelière a décidé d’une sortie brutale du nucléaire, sans préparation ni provisionnement préalable, d’où les répercussions financières plutôt indigestes ;

                      - le cas français est assez différent, l’ex-sherpa de Mitterrand, Anne Lauvergeon ayant plongé Areva dans un endettement abyssal (je sens que vous allez me reprendre sur le terme), celle-ci renflouée par l’État, en prenant le nom d’Orano a réduit ses activités au cycle du nucléaire et a cédé la construction des centrales à EDF, elle-même passablement endettée : https://www.usinenouvelle.com/article/l-etat-risque-de-devoir-renflouer-edf-sous-l-effet-du-coronavirus.N956366

                      Outre le renflouement évoqué ci-dessus, le gouvernement envisage en outre de scinder les activités en trois entités , en gros d’un côté le service public non rentable, de l’autre la privatisation des activités lucratives en se privant ainsi de nouvelles ressources : https://www.lefigaro.fr/societes/edf-en-quoi-consiste-le-projet-hercule-20210210

                      Votre inquiétude est donc au final justifiée.


                      Mais il y a souvent plusieurs pistes de solutions à un même problème, les plus prometteuses étant la production décentralisée (small is beautiful) et la maîtrise de la consommation (l’énergie la moins chère étant celle qui n’est pas consommée).

                      Ainsi une petite ville comme Montdidier (80) a depuis 1925 sa propre régie d’électricité et a investi dans les énergies renouvelables :http://www.cerdd.org/Parcours-thematiques/Changement-climatique/Initiatives-changement-climatique/Montdidier-Ville-pilote-en-maitrise-de-l-energie et un petit village de la vallée du Célé (46) a développé un parc photovoltaïque citoyen : https://www.banquedesterritoires.fr/parc-solaire-de-brengues-une-initiative-citoyenne-decuple-lenergie-investie-46 sans consommer de terrain, les moutons broutant l’herbe des pelouses sèches sous les panneaux.

                      Si l’image vous paraît trop bucolique, je considère que l’État commet une erreur en ne s’engageant pas réellement dans rénovation énergétique et en tergiversant sur la réglementation thermique 2020, sachant en outre que de multiples dispositifs permettant de réduire la consommation énergétique sont également à la portée du bricoleur averti…


                      Quant à la notion de prototype, son économie ne m’est pas entièrement inconnue, mais il semblerait que l’avenir du nucléaire dans le monde passe plus par de plus petites unités, du type développé par les Chinois, que par les paquebots onéreux du type EPR, je peux me tromper mais le passage à la série comme l’amortissement de l’investissement initial semblent fortement compromis !



                    • Claude Simon Claude Simon 6 avril 17:48

                      « ils ne veulent plus de viande à la cantine »

                      Quand j’ai un genou complètement coincé d’avoir fait un taf que tout le monde fuit, je m’accorde un excellent dessert à la gélatine que seul le porc sait faire. Et le lendemain, ça va de suite mieux.

                      L’écologie débilitante n’a pas le monopole de la santé.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 6 avril 21:03

                        Le Maire bordelais qui nous a soulés avec ses sapins morts, s’apprête à faire couper 1 000 hectares de pins des Landes, … pour cause d’écologie …

                        Sinon, voici un dossier très complet sur les z’écolos, et sur le capitalisme en voie d’effondrement qui a besoin de trouver de nouveaux profits, pardon, de nouveaux débouchés. Et ça tombe bien, des millions de couillons croient que le CO2 est un polluant qui va nous faire tous mooouurrrir, comme le Covid !!


                        • zygzornifle zygzornifle 7 avril 08:20

                          J’aime l’écologie, je fais gaffe a ne pas faire du gaspillage (facile vu le montant de ma retraite), plus de bagnole ni de moto mais si cela manque parfois surtout la moto, par contre je déteste la majorité des écolos qui sont des allumés grave, certains sont des islamo écolos, d’autres rêvent d’un retour a l’Age de pierre.....  


                          • charly10 7 avril 18:02

                            Je ne voterai jamais pour EELV ou un autre parti se réclamant de l’écologie ; je n’ai pas attendu ces gens-là pour avoir un comportement responsable vis avis de notre environnement. Si certaines de leurs idées ne sont a pas à rejeter, leur discours sur la décarbonation et le rôle du CO2 anthropique dans le réchauffement, me révolte tant il est puéril, idéaliste et assis sur des données plus que sujette à caution. Leur ignorance crasse en matière climatique, j’ai eu l’occasion de l’apprécier il y a quelques années lors de réunions animées par des pseudos experts estampillés de l’ONG OXFAM. 

                            Dans cette mouvance à tendance intégriste, les gens ne maitrisent pas les données, ne vont pas au fond des choses et se contentent de relayer des infos diffusée par des organismes tendancieux. Si ces gens s’intéressaient vraiment au problème ils s’apercevraient que la théorie de l’effet de serre anthropique développée par le Giec depuis 1988, n’est pas fiable.

                            Dans les 0.041 % de CO2 atmosphérique, la part anthropique n’est au mieux que de 3 à 5% ; Le reste est rejeté par la nature (Océan, faune, flore, volcanisme).

                            Ce CO2 qui absorberait une partie du rayonnement infrarouge terrestre, ne peut pas être la cause essentiel du réchauffement .Son action est très largement sur évaluée, mais dans quel but ? C’est là que devrait chercher ces associations, qui s’apercevraient sans doute que même si les activités humaines s’arrêtaient, la température terrestre continuerait d’augmenter à son rythme.

                            La consultation du site NOAA de Mauna loa , observatoire référence CO2 Mondial ,permet de constater que, malgré la baisse sensible des activités de transports depuis le début la crise Covid(aériens maritime et routière) le taux de CO2* mesuré sur les 4 points référence, poursuit sa progression.

                            https://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/gl_trend.html

                            Si on veut s’en tenir à la thèse effet de serre, de tous les constituants atmosphériques susceptibles d’absorber le rayonnement thermique de la Terre la vapeur d’eau est le plus important à la fois par sa concentration plus élevée et par son pouvoir d’absorption plus important. Sa contribution à cette absorption varie entre 65 et 95 % selon les conditions locales.

                            *En ce qui concerne le CO2, je dois avouer que dans mes recherches  « problèmes climatiques et CO2 », on trouve tout et n’importe quoi. Les process de réabsorption par les puits de CO2, les échanges entre la terre et l’atmosphère sont connus mais les chiffres donnés ne sont que des calculs purement théoriques ou volontairement ajustés. Les valeurs de latence relevées dans les publications scientifiques varient de 1 an à 100 ans.

                            Pour avoir une vision correcte et réaliste de ce processus d’échange il faudrait mettre en place des capteurs par milliers, a diffèrent étages de la troposphère, et sur la totalité de la surface terrestre. On est loin de ce cas .Aujourd’hui une centaine de stations de relevé CO2 existent, et encore, en majorité sur les terres émergées. Sur les 2/3 du globe recouvert d’océans très peu de spots de contrôle.

                            Quant à leur politique de bashing envers les motorisations thermiques mise en avant par les associations et ONG vertes, je cite celle-ci ;

                            « Le transport est l’un des principaux secteurs émissifs de gaz à effet de serre et, dans le cadre du Plan climat, nous avons donc planifié cette sortie des véhicules thermiques, donc des énergies fossiles, à l’horizon 2030."

                            Cette affirmation n’est pas démontrée.

                            Quelques rappels pour relativiser le rôle de la voiture particulière en matière de rejets CO2.

                            Dans les publications Giec, on vous donne des valeurs exprimées en GtC (Giga Tonnes CO2) et PPM (Particules Par Millions ; (valeurs molaires) ; mais si on convertit en % ,

                            Le CO2 dans l’atmosphère c’est environ 0.041% en volume. (410ppm) *

                            La part d’origine anthropique c’est 3 à 5 % de ces 0.041% ;

                            Dans les 3 à 5 % de part anthropique, les transports, en général génèrent environ 30 à 35 % de rejets CO2.

                            En ce qui concerne la part des véhicules privés particuliers, c’est à peine 15% (13.5% en 2016)

                            Pour résumer nos  voitures particulières dégagent  en CO2 :

                            15% (de 3%), (de 0.041%) du CO2 présent dans l’atmosphère soit ...pas grand-chose.

                            https://www.citepa.org/fr/2019_06_a5/

                            http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-miautofr/15-16/c1516032.pdf

                            https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mission_de_dioxyde_de_carbone

                            https://www.science-climat-energie.be/2019/02/14/le-rechauffement-climatique-dorigine-anthropique/

                            Moi je vous conseille de voter EOLV Europe Oenologie les Verres…

                            …..

                            Mais surtout de voter, afin que le phénomène d’abstention massif (60 % aux dernières Municipales), ne leur profite plus. 

                             

                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité