• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Valentin Lagorio

Valentin Lagorio

Secrétaire général adjoint à l'Union du Peuple Français. 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/10/2019
  • Modérateur depuis le 31/10/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 47 55 1665
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Valentin Lagorio Valentin Lagorio 7 mai 2021 17:31

    @mmbbb
    Bonjour. Et pourquoi n’aurais-je pas le droit d’écrire ce que je pense (même si je le fais déjà ailleurs) ? Contactez l’équipe des modérateurs et dites leur de me bannir. Je n’ai pas de lobby à défendre. Les seuls intérêts que je défends, c’est ceux de la France. Mais chacun a sa vision, heureusement d’ailleurs. Par contre ce qui est chiant aujourd’hui, c’est qu’on est catégoriser selon ce que l’on fait. C’est idiot. Je suis encore un étudiant en Histoire, je ne suis pas agriculteur. Je suis engagé politique, je ne le cache pas, cette information est à la portée de tous. 



  • Valentin Lagorio Valentin Lagorio 1er mai 2021 08:05

    @robert
    Bonjour. ; Tout ce que j’écris, je le pense (et je pense ce que je dis), je ne demande pas l’avis des autres. 



  • Valentin Lagorio Valentin Lagorio 30 avril 2021 13:29

    @Gaulois gaulliste
    Bonjour, le gaullisme, c’est tout d’abord, l’indépendance nationale et la souveraineté populaire. C’est-à-dire une France qui a le contrôle de sa propre politique, de sa propre monnaie, de sa propre armée. Bref, une France qui décide par elle-même et pour elle-même. C’est aussi le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, en respectant chaque entité territoriale, politique et culturelle de chaque État et d’abord le notre.

     

    La défense des institutions de la cinquième République. La Constitution de 1958, modifiée en 1962 par son propre créateur, Charles de Gaulle, avec l’instauration du suffrage universel, cette constitution est la meilleure qui soit taillée et qui réponde à une certaine idée de la France, de son rang, de son prestige et de sa grandeur. Le chef de l’État, en vertu de l’esprit de la Constitution, doit être le chef de la Nation, et non le chef d’un parti ou d’une fraction du peuple.

    Le troisième pilier consiste au rassemblement des Français pour le sauvetage et le redressement de la France.

    Et enfin, dernier pilier, c’est le domaine social. Avec l’idée de Participation, participation des citoyens dans la vie du pays, participation des travailleurs dans la vie de leur entreprise. C’est aussi la défense d’une justice sociale et fiscale, s’inspirant tout droit de la « nouvelle société » défendue par Jacques Chaban-Delmas et à laquelle nous sommes attachés.

    Car le gaullisme n’est pas seulement une force ou des idées politiques mais c’est également une philosophie de vie, une éthique, une morale.

    En quoi cela consiste ? C’est ne pas utiliser la politique comme un moyen de subvenir à ses besoins mais comme un outil pour servir et défendre sa patrie. C’est aussi ne pas se servir de l’argent public à des fins personnels. Bref, le gaullisme est l’exact contraire de l’opulence.

    La morale du gaullisme s’illustre par les mots prononcés le 22 juin 1940 par le Général de Gaulle : « l’honneur, le bon sens, l’intérêt supérieur de la patrie ». Dans chaque instant de la vie politique, un gaulliste doit se référer et respecter ses trois commandements, en plus des quatre axes fondamentaux du gaullisme.

    Le néo-gaullisme, c’est un faux gaullisme, incarné Par Alain Juppé, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy.

    Personnellement, j’ai soutenu Jean Lassalle.

    Ah parce que défendre la PAC, c’est le contraire du gaullisme ? Après tout dépend de la vision que l’on s’en fait. Evidemment, la mienne est différente de la FNSEA. Mais je ne vais pas revenir dessus encore une fois. 

    Bonne journée ! 



  • Valentin Lagorio Valentin Lagorio 28 mars 2021 16:54

    @Eric F
    Bonjour ! La spécificité de chaque territoire est différent de l’autonomie d’un territoire. Mais rien ne doit justifier que la loi qui s’exerce au niveau national soit différente du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. 
    Au sujet du référendum de 1969, en effet, ce dernier portait sur une déconcentration, certaines prérogatives restant au sommet de l’Etat. Charles de Gaulle l’avait annoncé à Quimper, ce n’est pas pour rien, smiley 
    Ceux qui ont voté non en 1969, sont notamment les notables qui voyaient derrière cette régionalisation, la première étape de la Participation, que de Gaulle défendait depuis le temps du RPF (1947-1953). Charles de Gaulle a perdu ce référendum car le projet était mal rédigé et ne disait rien à personne. On ne pouvait pas inscrire dans le projet « la participation des ouvriers au capital, au bénéfice et aux décisions de leur entreprise » puisque l’article 11 de la Constitution stipule bien que le référendum est axé sur les pouvoirs publics et non sur l’économie....Mais cela, vous le savez. 



  • Valentin Lagorio Valentin Lagorio 28 mars 2021 16:48

    @Gaulois gaulliste
    Entièrement d’accord avec vous. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité