• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les bombes massacreuses, pourvoyeuses de morts… et de (...)

Les bombes massacreuses, pourvoyeuses de morts… et de fric

Je viens d’entendre Bernard Guetta s’étrangler d’une saine colère contre les bombardements de la dernière poche islamiste autour de Damas en Syrie, venant de faire près de 200 morts sont une cinquantaine d’enfants. C’est révoltant. C’est dégueulasse. C’est ça la guerre. Des civils massacrés, une ville ravagée, les images de gosses martyrisés. C’est la guerre.

 

Et oui. La guerre c’est la mort, c’est la souffrance, c’est la terreur, surtout et avant tout des civils, des victimes, des innocents. Ce sont les bombes massacreuses qui tombent d’un ciel déserté par tous les dieux. La guerre est une horreur. La guerre est – hélas - humaine. La guerre, le massacre de l’autre est dans les gènes de l’Homme, l’humain étant le seul animal à faire la guerre. À part peut-être les fourmis et les termites…

La guerre est cynique. Dès lors peut-on reprocher à Bachar El Assad de vouloir en finir en réduisant par tous les moyens à sa disposition cette opposition armée qui lui résiste ? Cette opposition armée, ce sont les tueurs islamistes et non pas cette armée d’opposition démocratique fantasmée. Elle n’existe pas, du moins elle n’existe plus si elle a jamais existé un jour, phagocytée par les groupes islamistes d’Al Qaeda, même rebaptisés, et ceux de l’État Islamique. Et nos politiques, nos journalistes, nos éditorialistes, bref toutes nos belles élites pensantes continuent à s’accrocher à cette fiction. En Syrie, il y a deux camps : le pouvoir légitime et ses alliés d’une part, les divers groupes islamistes d’autre part. Les militaires du régime, même si ce régime n’est pas très fréquentable et les égorgeurs islamistes, les tueurs d’allah. Et Basta.

Le foutoir syrien est alimenté par une lourde rivalité entre Étasuniens et Russes sur fond de pétrole, de gaz et d’oléoducs. Derrière la guerre en Syrie, il y a une lutte sournoise mais sans merci entre Étasuniens et Russes pour le pétrole, le gaz et les moyens d’exporter ces richesses, les oléoducs, les gazoducs et les ports. Avec en plus – cerise sur le gâteau – le massacre de nos amis et alliés Kurdes par le fou d’allah Erdogan et ses troupes turques, membres de l’Otan, ce dinosaure belliqueux au service des intérêts des multinationales étasuniennes. Parce que la géopolitique imposée aux dirigeants du monde par les multinationales n’a que faire des misères de quelques milliers de malheureux…

Les bonnes âmes et autres jocrisses crient au génocide en désignant d’un doigt vengeur celui qu’ils considèrent comme le responsable : le président syrien régulièrement élu et son allié russe Poutine et ses bombardiers tueurs d’enfants… Bachar veut débarrasser son pays des tueurs islamistes. Peut-on lui reprocher d’être efficace et sans états d’âme ?

Ben voyons. Les Étasuniens se sont-ils souciés des populations civiles lorsqu’ils ont écrasé Caen sous les bombes ? Et les civils de Dresde ? Et ceux de Hiroshima et Nagasaki ? Et ceux du Vietnam ?

Donnons aux choses l’importance qu’elles ont. La mort aveugle venue du ciel touche avant tout les civils. Deux cents morts, la famine qui se pointe, c’est une horreur. Mais…

Mais le bombardement de Dresde, qui eut lieu du 13 au 15 février 1945, détruisit presque entièrement la ville allemande de Dresde. L’United States Army Air Forces (USAAF) et la Royal Air Force (RAF) utilisèrent principalement des bombes à fragmentation et incendiaires au phosphore, provoquant entre 22 700 et 25 000 morts.

Les bombardements de la Luftwaffe au siège de Varsovie : 20 000 morts

Le blitz contre Londres par la Luftwaffe : 50 000 morts

La destruction de Hambourg, avec l’opération Gomorah par l’USAAF et la RAF : 40 000 morts

Les bombardements de Normandie durant le débarquement allié : 20 000 morts civils

Le bombardement de Tokyo par l’USAAF : 100 000 morts

Hiroshima : 115 000

Nagasaki : 75 000

Plus proche de chez moi : le bombardement américain de Marseille le 27 mai 1944 sur le centre-ville, a fait dans la population civile 4 512 tués ou blessés, et 20 000 sinistrés.

Le bombardement d’Avignon le même jour : 525 morts et plus de 800 blessés.

N'oublions pas les bombes "made in France" qui écrasent les Yéménites.

Oui mais… Tous ces pays à reconstruire… Hum ! Y a bon les montagnes de fric !

 


Illustration X - Droits réservés.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 21 février 16:42

    Vous confondez tout, il y a les bombardements des gentils (islamistes « modérés », turcs, français, américains) ceux là ne tuent que des méchants soldats syriens. Et puis il y a les bombardements russes et syriens qui ne tuent que des civils innocents. Tenez en ce moment les turcs bombardent Afrine, vous en avez entendu parler à la TV ? C’est normal ils tirent sur des syriens progouvernementaux et donc les civils ne risquent rien, ils sont bombardés pour leur bien.


    • Trelawney Trelawney 22 février 10:13

      @Laulau
      Les américains, anglais, français bombardent ou ont bombardé la Syrie ? première nouvelle !

      Les turcs bombardent les soldats syriens ? Ca ne serait pas plutôt les kurdes

      Pour l’instant la Syrie a été bombardé par la Syrie (en trés grande majorité) puis la Russie (sur invitation du gouvernement syrien), Israel (qui n’était pas invité et a subit une riposte de l’armée syrienne) et la Turquie qui bombarde la zone Kurdes (sans que ça gène le gouvernement syrien)

      Par contre, en ce moment, je vois beaucoup de syriens sur les routes de France et à Calais. Ce ne sont pas tous des méchants soldats syriens qui fuient les bombardements ni même des membres de Daesh. Vous allez peut être me dire que ceux là ne compte pas

    • Seudo 22 février 10:48

      @Trelawney

      La base de al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs, a été frappée vers 22h40 (heure française) par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée orientale. (07/04/2017).

      Syrie : nouveau bombardement américain (19/05/2017)




    • Trelawney Trelawney 22 février 12:01

      @Seudo
      Les USA ont bombardé par deux fois la Syrie. La première fois en 2013 pour désenclaver les Kurdes et une seconde fois en 2017 en représailles à une attaque chimique du gouvernement syrien sur son peuple. Cette attaque voulue par Trump (il n’en est pas à une connerie pret celui là) n’a fait aucun dégat (humain). Trump ayant pris soin d’avertir Poutine juste avant.

      Pour info : pour qu’un missile Tomahawk ou autre atteigne sa cible, il faut que précédemment son chemin soit balisé. Ce travail incombe aux forces spéciales. Comme Trump a averti Poutine, le Pentagone n’a pas engagé de force spéciale. Ce n’est pas 59 mais 61 missiles qui ont été tirés : 2 n’ont pas fait 200 mètres avant de plonger dans l’eau, 25 ont atteint leurs cibles (bunker, dépôt d’essences, vieux MIG sur le tarmac) et les 34 autres se sont perdus en route

      La France et l’Angleterre n’ont jamais bombardé la Syrie

      Jusqu’à aujourd’hui il y a 470 000 morts en Syrie majoritairement civil et ce n’est pas fini. Pendant la seconde guerre mondiale, en France, il y eu 350 000 morts civils

    • phan 22 février 14:06

      @Trelawney

      « En réponse aux attentats du 13 novembre 2015, Paris a lourdement bombardé Raqqa, fief de l’État islamique, ce lundi 16 novembre 2015. La démonstration de force a largement été médiatisée. Des Mirage français sont partis d’une base aérienne en Jordanie. Au total, 10 chasseurs bombardiers vont larguer une vingtaine de bombes sur la Syrie. Il s’agit du plus important raid décidé par le président François Hollande. »
      Un article pour piqûre de rappel  : « Quand la France envahissait et bombardait la Syrie » et deux vidéos pour nos gentils démocrates qui ont la mémoire courte :
      Zoom : Jean-Loup Izambert - L’Etat français protège les terroristes
      L’Hebdo Politique : Terrorisme et complicités politiques avec Jean-Loup Izambert


    • doctorix doctorix 22 février 15:25

      @Laulau
      Je suis absolument d’accord avec l’auteur concernant cette mauvaise foi de nos media concernant les bombardement de la Ghouta. Ils sont devenus inévitables, et ne diffèrent en rien des bombardements américains ailleurs, quoiqu’étant bien plus justifiés.

      Je vais faire une entorse aux principes en profitant de la bonne audience de cet article pour protester à propos d’un sujet qui n’a rien à voir, et je présente mes excuses à l’auteur.
      J’ai découvert qu’il y avait sur notre carte d’identité un objet dont on ne sait pas à quoi il sert.
      C’est une petite pastille dépassant de la surface de la carte, située précisément à l’envers de la photo, exactement en regard du cou. Vous pouvez vérifier.
      Naturellement, et vu que ce n’était pas une puce, je me suis demandé ce que c’était. Les choses ne sont jamais là où elles sont par hasard.
      J’ai voulu en faire un article pour que nous discutions de cette présence bizarre, afin de connaître sa finalité : il y en a forcément une, et même si elle est banale, je pense qu’on aimerait tous le savoir.
      Eh bien, c’est une discussion qui a été interdite par les rédacteurs d’agoravox, en nombre suffisant pour que mon article ne soit pas publié. Ce refus de discuter est au moins aussi étonnant que la présence de cette pustule.
      Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer les notifications, comme toujours lâchement anonymes, qui ont présidé à l’exclusion de cet article :
      21 févrierUne question sur votre carte d’identité.
      Par trop délirant, en contradiction totale avec les lois les plus élémentaires de la physique !

      20 février
      Une question sur votre carte d’identité.
      OH putain, le délire !

      18 février
      Une question sur votre carte d’identité.
      Question intéressante !+

      18 février
      Une question sur votre carte d’identité.
      Encore un délire...

      18 février
      Une question sur votre carte d’identité.
      Ou bien vous voulez vous servir de votre réputation de lanceur d’alerte contre la vaccination pour accréditer vos hypothèses irrationnelles ; ou bien vous n’hésitez pas à discréditer votre travail de lanceur d’alerte anti-vaccin au profit de ces thèses farfelues. Les deux peut-être. Je suis désolé, je refuse.



      18 février Une question sur votre carte d’identité.
      le conspirationisme ça suffit

      Ce qui est vrai, c’est que je n’avais pas trouvé d’autre explication que celle en rapport avec la radionique et la physique quantique (qui relie toutes choses entre elles), mais je ne comptais pas l’imposer, simplement je n’en avais pas trouvé d’autre, et je comptais sur un lecteur pour m’éclairer.
      Maintenant, je me demande les raisons de cette quasi unanimité dans le refus de savoir : est-ce que j’aurais levé un lièvre ?
      Encore pardon à l’auteur, et merci de me donner vos avis.


    • Seudo 22 février 15:51

      @Trelawney

      « Les américains, anglais, français bombardent ou ont bombardé la Syrie ? première nouvelle ! » : 10h13
      « 
      Les USA ont bombardé par deux fois la Syrie. » : 12:01
      Vous n’avez pas honte ?

      "Jusqu’à aujourd’hui il y a 470 000 morts en Syrie majoritairement civil et ce n’est pas fini. Pendant la seconde guerre mondiale, en France, il y eu 350 000 morts civils"
      France : 5 ans de bombardements
      Syrie : Dans quelques mois 7 ans de bombardements.
      C’est de la mauvaise foi ou c’est période d’inventaire dans le cerveau ?


    • doctorix doctorix 22 février 16:46

      @kelenborn
      Et à part ça, maintenant que vous avez vidé vos intestins, que vous en avez répandu partout et que ça pue bien fort, vous avez une explication pour cette pustule sur votre carte d’identité ?

      Parce que c’est bien plus intéressant que l’étalage nauséabond de vos états d’âme purulents.
      Tenez, pour vous donner encore plus la chiasse, lisez-donc mon dernier article : il aura plus de lecteurs que les dix vôtres réunis en un tas de fumier.


    • Yanleroc Yanleroc 22 février 16:52

      @doctorix, 

      quand-même, vous me tenez la bride sur le coup, 
      et vous, vous partez grand-galop !!


    • Yanleroc Yanleroc 22 février 17:18

      c’ est aps simple !

      Il faut déjà visualiser des ciseaux magnétiques, de l’ or, de l’ argent, vaudrait mieux s’ en servir comme cale à mastiquer !(Mélusine n’ est pas dans le coin..j’espère ?)

    • pemile pemile 22 février 17:31

      @doctorix « lisez-donc mon dernier article »

      En précisant que vous n’en êtes pas l’auteur, mais que c’est un copié/collé d’un article de Michel Rimbaud ? smiley


    • doctorix doctorix 22 février 17:39

      @pemile
      C’est précisé dès la première ligne.

      Un bon journaliste n’est pas celui qui invente les informations, quoiqu’on puisse penser en lisant la presse.
      Un bon journaliste, c’est celui qui transmet la bonne information.
      Bon, je ne suis pas journaliste, d’accord. Mais personne ne l’est ici.

    • doctorix doctorix 22 février 17:51

      @Yanleroc
      Oui, je n’ai pas voulu relayer cette vidéo sur les ciseaux virtuels.

      Mais en dehors de cette vision ésotérique, y a-t-il un scientifique pour nous expliquer la présence de cette verrue ? C’est pour ça que j’aurais voulu un article publié, pour ne pas avoir à parasiter celui-ci.
      Donc : kesako ?

    • pemile pemile 22 février 18:12

      @doctorix « Donc : kesako ? »

      Un élément de sécurité ?


    • Yanleroc Yanleroc 22 février 18:16

      @pemile, il s’ en fout le zététicien, pas vraiment curieux.

      De plus en plus d’Allemands passent leurs papiers d’identité au micro-onde


    • Yanleroc Yanleroc 22 février 18:38


      Mais, je peux vous affirmer que cette puce est composéee d’un filament extrêmement fin invisible a l’œil nu qui est enroulér sur lui même de façon extrêmement précise afin de former une sorte de spirale....
      Une analyse approfondie m’a fais constater aussi que cette puce détenait des matières organique ..silice ?.. Je ne sais pas encore comment et pourquoi cette matière est présente dans toutes nos cartes...


    • doctorix doctorix 22 février 18:55

      @Yanleroc
      Serait-ce une sorte de pentacle ? 

       Le pentacle désigne un dessin tracé à partir de symboles secrets pour obtenir protection ou maléfices.
      Ce serait une reconnaissance officielle de son efficacité, c’est donc très improbable.
      En tous cas, c’est insensible aux micro-ondes.
      Serait-ce lié à la radionique ? Voici ce que c’est : l’exemple, c’est une photo aérienne d’un champs de blé non traité.. On coupe un coin de la photo. On traite la photo (je ne sais comment) avec une goutte de pesticide.
      Le blé survit aux parasites, sauf la partie correspondant au coin non traité. L’info pesticide a suivi la voie quantique, qui fait que tout est en communication.
      Voilà de quoi bien emmerder Monsanto.
      Dans le cas présent, on peut penser à la stimulation de la verrue (au passage en caisse par exemple), et on obtient en retour une stimulation du 5ème chakra, avec action sur l’humeur (excitation, ou au contraire abrutissement) par l’intermédiaire de la thyroïde.
      Vous voyez bien que ça méritait une discussion....

    • Attila Attila 22 février 20:37

      @Trelawney
      « Les américains, anglais, français bombardent ou ont bombardé la Syrie ? première nouvelle ! »
      L’aviation française massacre un village en Syrie.

      .


    • Laulau Laulau 5 mars 16:12

      @Trelawney
      « Les américains, anglais, français bombardent ou ont bombardé la Syrie ? première nouvelle ! »

      Vous devez être équipé d’un filtre à nouvelles, non ? Je veux bien que vous aillez avec vous tous les journaux et toutes les TV qui forgent votre opinion, mais mêmes dans ces media on s’accorde presque majoritairement à admettre que ce sont les USA qui sont à l’origine de tout ce merdier.


    • Parrhesia Parrhesia 21 février 16:44

      Bien vu Victor,
      D’ailleurs, il est clair que >>> cette armée d’opposition démocratique à Bachar al Assad ...<<< n’a jamais existé ailleurs que dans la propaganda mondialiste...
      Une vérité que de plus en plus de monde commence à admettre !
      Mais ceci ne sort pas la Syrie d’affaire pour autant car il est malheureusement plus facile d’instrumentaliser les terroristes que de les neutraliser après les avoir bêtement instrumentalisés !!!
      Surtout pour des neuneus qui se prennent pour des dei ex machina de la géopolitique...
      Bonne journée à vous.


      • bob14 bob14 21 février 17:02

        Assad (élu démocratiquement) défend son pays des rebelles appuyés par la France entre autre !


        • Attila Attila 21 février 17:10

          Voila pourquoi il faut chercher dse sources d’information diversifiées. La propagande occidentale raconte que le méchant Bachar-al-Assad bombarde son peuple. L’agence de presse syrienne Sana rapporte des propos d’un commandant de la police : ce sont les terroristes islamistes encerclés par l’armée syrienne qui tirent des roquettes et des obus sur les quartiers aux alentours en faisant des victimes civiles.

          L’agence Sana est une agence gouvernementale comme l’Agence France Presse, pourquoi dirait-elle plus la vérité ? On peut se rappeler que ce que décrit Sana à Damas est exactement ce qui s’est passé à Alep l’an dernier : les terroristes encerclés par l’armée syrienne bombardent les quartiers d’Alep, écoles et hôpitaux. Pour Alep, on a des preuves, plus d’un million d’habitants ont été témoins. On a aussi des témoignages de religieux et de l’humanitaire Pierre Le Corff qui étaient sur place.

          L’agence syrienne Sana est plus crédible là que les occidentaux.

          Article de Sana sur les combats à Damas.

          .


          • Yanleroc Yanleroc 22 février 16:53

            @kelenborn, ça vaut mieux que de faire le caniveau !


          • Jean Roque Jean Roque 21 février 17:13

            Le bon doit passer par la modestie de la règle.
            Qu’il y-t-t il de plus prétentieux qu’un gauchiste ?
            Le mal est cosmique, pas seulement individuel.
            Mais bisounours le gauchiste l’ignore, comme le reste.


            • oncle archibald 21 février 17:59

              @ Victor : "En Syrie, il y a deux camps : le pouvoir légitime et ses alliés d’une part, les divers groupes islamistes d’autre part. Les militaires du régime, même si ce régime n’est pas très fréquentable et les égorgeurs islamistes, les tueurs d’allah. Et Basta."

              Effectivement, à ce jour vous devez avoir raison. mais comment ne pas penser à l’opposition politique et pacifique au régime sanguinaire des Hassad père et fils. Ces gens sincères ont cru naïvement que les Etats unis, la France et autres pays se gargarisant de droits de l’homme les aideraient dans leur démarche pacifique pour renverser un régime violent et corrompu et établir à la place une véritable démocratie en Syrie.

              Les cocus de cette triste histoire ce sont eux ! S’il en reste quelques uns de vivants ils n’iront pas bien loin, juste faire un tour dans les prisons du régime puis disparaitre en silence dans un charnier.


              • Cateaufoncel 21 février 19:58

                @oncle archibald

                « Ces gens sincères ont cru naïvement que les Etats unis… »

                Trump l’a annoncé dès avant son élection. « Si je suis élu, les Etats-Unis renonceront à exporter la démocratie. » Et il a expliqué lors d’un discours en Floride : « Pendant trop longtemps, nous sommes passés d’une intervention imprudente à l’autre. Des pays dont la plupart d’entre vous n’ont jamais entendu parler avant. C’est imprudent et cela va cesser ! L’administration Trump prendra soin des intérêts nationaux des États-Unis avant tout »

                Par ailleurs, le 13 février, son chef du renseignement, Dan Coats, a déclaré que les  forces d’opposition anti-Bashar peuvent tenir encore un an, mais qu’elles sont déjà trop affaiblies pour songer à s’emparer du pouvoir.


              • oncle archibald 21 février 22:37

                @Cateaufoncel : vous pensez vraiment que « les intérêts nationaux des États Unis » ne comprennent pas le pétrole du moyen orient et les voies nécessaires pour l’acheminer vers un port ? 


                Et le bordel en Syrie n’a t’il pas commencé bien avant Trump ? 

                Et les opposants démocratiques à Bachard El Hassad ne sont-ils pas écrasés impitoyablement depuis plus de vingt ans ? 

                Et les russes ne sont-ils pas attachés à la Syrie surtout pour conserver une base navale en Méditerranée plus, subsidiairement, comme les ricains pour des histoires de pétrole ......

                Simplifier jusqu’à le rendre binaire un problème aussi complexe est impossible. 

              • Cateaufoncel 22 février 01:02

                @oncle archibald

                La question que je traite est l’« exportation » de la démocratie, par les Etats-Unis d’avant.

                Et dois-je vous rappeler que Trump est le seul leader d’envergure à avoir osé dire que le monde serait meilleur avec Saddam Hussein et Kadhafi ?


              • oncle archibald 22 février 09:56

                @Cateaufoncel : je dirai plutôt que le monde serait « moins pire » avec Sadam Hussein et Kadhafi .... Preuve s’il en est que les « vrais » changements politiques ne peuvent venir que du peuple lui même, à condition qu’il puisse s’exprimer librement, ce qui avec les deux sus nommés était absolument impossible.


              • oncle archibald 22 février 10:00

                @Cateaufoncel : ce que vous dites de Trump est très vrai, preuve s’il en était besoin de son pragmatisme sans foi ni loi, seul le résultat compte. C’est le far west, celui qui a les plus gros colts fait la loi. Je rêve d’un monde plus civilisé.


              • Gorg Gorg 22 février 10:26

                @oncle archibald

                « mais comment ne pas penser à l’opposition politique et pacifique »

                Là, tu me fais franchement pisser de rire tonton... smiley

                Continues, ne changes rien, tu es le parfait petit soldat zélé de la propagande éhontée de nos médias... Tu es comme les chevaux avec leurs œillères, un coup de bride de leur part et tu files au grand galop droit devant toi...
                Assad n’est sans doute pas un philanthrope, mais les opposants que tu défends sont encore pire que les nazis...

                Au fait, est-ce que tout se passe bien dans ton EHPAD... ?


              • oncle archibald 22 février 10:48

                @Gorg : c’est sûr, la Syrie est le seul pays du monde ou toute la population est soit pro pouvoir en place chantant les louanges de Bachard El Hassad, soit opposant massacreur, le couteau entre les dents. Vous montrez à la fois qui vous êtes et vos limites. Vous êtes la parfaite illustration de ce qui a fait échouer le communisme. Le Kremlin ou le goulag, voilà le choix borné auquel vous croyez. 


              • Trelawney Trelawney 22 février 10:57

                @oncle archibald
                mais comment ne pas penser à l’opposition politique et pacifique au régime sanguinaire des Hassad père et fils. 

                Lorsque Hassad fils a pris le pouvoir, il en a profité pour se donner une image de « démocrate » et a donc par voix de presse annoncé qu’il allait procéder à des élections démocratiques.  « l’opposition politique et pacifique » qui y a cru est sortie du bois pour fêter cette ouverture à la démocratie. Hassad n’avait plus qu’à identifier et exterminer ces opposants.
                Hassad fils a fait en pire ce que son père faisait et en Syrie, il ne reste plus qu’une opposition venue d’Arabie Saoudite pour contrer l’Iran allié de circonstance à Hassad.
                La démocratie occidentale ne peut être que le témoin de ce qui ce passe là bas.

                Ensuite on peut raconter ce que l’on veut « Hassad élu démocratiquement » etc etc. Le fait est que la Syrie est morte et ne se relèvera jamais. Hassad et sa famille connaissent leur avenir. Ils finiront leurs jours au bord de la mer noire sous protection de la Russie et on n’entendra parler d’eux dans dans les rubriques people.

                Au fait que sont devenu les Ben Ali. Je me suis laissé dire qu’ils ne sont pas avare de fiesta au bord de la mer rouge. Ils pourront trés prochainement inviter leurs compagnons de fortune Hassad.


              • Cateaufoncel 22 février 14:27

                @oncle archibald

                « je dirai plutôt que le monde serait « moins pire » avec Sadam Hussein et Kadhafi... »

                Il avait commencé par dire que « le monde se porterait mieux ». Mais il est intéressant de reprendre connaissance des propos qu’il tenait, sur ce sujet, en octobre 2015. C’est sous-titré et ça dure 2 minutes.

                « …ce que vous dites de Trump est très vrai, preuve s’il en était besoin de son pragmatisme sans foi ni loi, seul le résultat compte. »

                Je crois qu’ils sont tous pareils, mais Trump, parce qu’il n’est pas du sérail, ne joue pas le jeu de l’hypocrisie et des faux-semblants. Prenez le cas des « pays de merde », n’importe quel dirigeant de pays industrialisé conviendra qu’il y a pas mal de choses qui laissent à désirer dans certains pays.

                « C’est le far west, celui qui a les plus gros colts fait la loi. Je rêve d’un monde plus civilisé. »

                On peut toujours rêver, ça ne mange pas de pain…


              • Cateaufoncel 21 février 19:57

                « Je viens d’entendre Bernard Guetta s’étrangler d’une saine colère... »

                Pour s’étrangler de colère, il faut commencer par croire ce que rapportent les médias mainstream. Ce qui est normal pour un type qui gagne sa vie dans les médias mainstream. Moi, c’est sans façon, merci.

                Et quand je lis que trois jours de « bombardements incessants » ont tué « au moins 250 civils », je me dis que je devrais essayer de me procurer La destruction de Dresde*, de David Irving.

                *25’000 morts estimés en un seul jour (13 février 1945).


                • Cateaufoncel 21 février 21:43

                  @sloop

                  « Les mougeons ont les journalistes qu’ils méritent… »

                  La dernière fois que je me suis fait avoir, c’était en... 1991, quand on nous présentait les forces de Saddam comme la cinquième armée du monde. Or, quatre jours, après le déclenchement des opérations terrestres, c’était plié. Depuis, je ne crois plus rien qui ne soit dûment certifié.

                  L’inconfort de cette position, c’est qu’on tombe fréquemment sur des gens qui disent : « On peut pas discuter avec toi, tu crois rien du tout... », Je hausse les épaules, je ne vais tout de même pas me mettre à faire semblant de croire pour plaire à mon entourage.

                  Quand Wauquiez dit que Sarkozy faisait espionner ses ministres, je ne le crois pas ; quand il dément, je ne le crois pas non plus. Et je ne m’en trouve pas plus mal.



                  • Christian Labrune Christian Labrune 21 février 21:33

                    Mais où est Christian Labrune ?
                    =======================================
                    @JL
                    Après-midi, Christian Labrune était au Louvre, comme souvent le mercredi, mais ça ne l’a pas empêché de penser aux débats sur AgoraVox. A tel point qu’il a voulu revoir La nef des fous de Jérôme Bosh examinée déjà il y a deux jours, quoique trop brièvement, mais cette partie du musée est toujours fermée le mercredi et il s’en est souvenu à temps.

                    Je vous avais demandé de bien vouloir sur cette page transmettre une idée qui m’était venue tout à l’heure mais comme vous ne l’avez pas fait, il faut bien que je m’en charge.

                    Voilà : ce serait qu’on rédige une pétition en faveur de Bachar el-Assad pour obtenir que son oeuvre soit examinée très attentivement par le Comité Nobel. Je veux parler de son action, depuis tant d’années en faveur de la paix dans le monde et au Moyen-Orient en particulier. Cet infatigable défenseur des libertés et de l’indépendance nationale syrienne, ce grand démocrate, pourquoi n’a-t-il encore jamais été récompensé par un prix Nobel de la paix ? Une telle injustice doit être réparée d’urgence, et nous nous honorerions en essayant d’obtenir qu’un tel oubli fût enfin réparé.

                    J’ajouterai que s’il n’y a pas à Damas l’équivalent de notre Panthéon, Bachar el-Assad pourrait très bien prendre place ici à Paris parmi nos grand hommes, pas très loin de Victor Hugo. Le très généreux universalisme de son inspiration fait que, même s’il n’était pas français, il aura quand même été des nôtres en ce qu’il aura incarné de la manière la plus adéquate notre idéal démocratique hérité des Lumières.

                    Le plus tôt sera le mieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès