• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les religions sont-elles vraiment équivalentes ?

Les religions sont-elles vraiment équivalentes ?

En stipulant le droit de "manifester sa religion en publique", la Déclaration universelle des Droits de l'Homme de 1948 se base sur la supposition que toutes les religions sont équivalentes. Ce postulat était la conséquence inévitable de la volonté de l'universalité, et, à l'époque, on ne voyait pas d'inconvénient à n'accorder au christianisme aucune prééminence. Au contraire, on faisait ainsi preuve de tolérance.

Mais c'était aussi ignorer l'élément d'intolérance inhérent à toute religion, et ignorer surtout le pouvoir politique qu'une autre religion, jusque là pratiquement inconnue en Europe, allait manifester. La question de l'égalité de toutes les religions resurgissait de nouveau lors du référendum du 29 mai 2005 avec le refus de Jacques Chirac de voir inscrit dans la constitution européenne un rappel des racines chrétiennes de l’Europe, un refus qui voulait se faire comprendre comme preuve de tolérance.

 L’Europe ne voulait plus se dire chrétienne ; elle ne voulait plus l’être carrément : elle est laïque, démocratique, tolérante, un point c’est tout. Déjà, il convient de remarquer que tout ceci porte une contradiction en soi, parce que sans christianisme, jamais démocratie, ni laïcité ou de droits pour l’homme n’eussent été conçues. Ce n’est pas par hasard que ces idées apparurent en Europe, et uniquement en Europe, sur le terreau du christianisme. Inutile de faire ici un cours d’Histoire, n’importe quel livre sur l’Histoire européenne, fut-il une simple chronologie, démontre que l’Europe est chrétienne, et qu’elle n’a en tous les cas aucune autre racine religieuse, hormis, à la limite, païenne, mais le christianisme incorporât en lui-même nombre de ces traditions anciennes. 

Il s’agit en effet d’une identité historique, culturelle et morale, avant même d’être géographique, économique ou politique : une identité constituée par un ensemble de valeurs universelles que le christianisme a contribué à forger, acquérant ainsi un rôle non seulement historique, mais fondateur pour l’Europe.

La loi de 1905 était l’aboutissement de la lutte contre l’Eglise. La situation aujourd’hui a une certaine similarité, mais ce n’est plus l’Eglise qui pose problème, mais une autre religion qui a récemment réussi à s’imposer, pacifiquement cette fois, après deux attaques militaires, repoussés chaque fois, et qui à présent s’établit définitivement. Une des particularités de cette nouvelle religion est sa difficulté avec la laïcité. Elle est, par sa doctrine, anti-laïque. Elle ne peut être réservée au domaine privé, car sa doctrine embrasse tous les domaines de la vie humaine. Les lois divines constituent la base de sa jurisprudence, et dans ses pays d’origine elles déterminent largement les lois nationales. Elle peut incorporer des éléments démocratiques, mais elle ambitionne toujours une théocratie.

En proclamant l’égalité de toutes les religions, le bien-pensance rejoint le politiquement correct dans le but de calmer les conflits et promouvoir le respect mutuel de tous dans les sociétés pluriethniques. Renier l’égalité des religions serait considéré comme intolérant et raciste. Ce qui nous oblige à ignorer les évidentes différences fondamentales, qui vont jusqu’à se contredire, entre le christianisme et l’islam. C’est le prix à payer pour un demi-siècle d’immigration mal sélectionnée et peu contrôlée et l’inévitable conséquence d’une éclatement de la société en communautés et ghettos.

L’Europe proclame donc avec ferveur sa laïcité, mais se veut aussi tolérante envers toutes les religions, en ne favorisant aucune, les considérant comme équivalentes. Après presque deux millénaires de christianisme, inséparable de la civilisation européenne, il n’est plus qu'une "religion comme une autre", et n'a pas droit à plus d'égard que n'importe quelle autre religion.

La notion de l'égalité a plusieurs sens. En proclamant « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » les révolutionnaires de 1789 entendaient l'égalité et justice sociales, c'est à dire l'abolition des privilèges. En ce sens, "égalité" est un synonyme d‘équité ou justice. Mais le mot "égalité" a aussi un autre sens, notamment "équivalent, pareil" : Combattre à armes égales, deux hommes d'égale force, d'égale mérite etc. . Dans le principe de « parité et égalité hommes-femmes », par exemple, le sens est bien équité ou justice et non pas similarité, équivalence : les deux sexes ne sont pas identiques. Ils sont bien différents mais ils sont ou devaient être égaux en droits. C’est l’égalité sociale qu’on entend ici. L’Europe accorde « l’égalité » à toutes les religions dans le sens de l’égalité des droits, mais elles ne sont pas toutes pareils ou équivalentes. Indépendamment de la progression de l’athéisme, le christianisme, par rapport aux autres religions, a une place particulière dans notre civilisation. L'égalité de toute les religions devant la loi, implique la liberté de conscience et de culte, la libre organisation des Églises, leur égalité juridique, le droit à un lieu de culte, la neutralité des institutions envers les religions, ainsi que la liberté d’enseignement. Mais elles ne sont pas toutes pareils. Elles sont différentes dans leur philosophie et dans leur importance dans la civilisation européenne : seul le christianisme fait partie de notre héritage et notre patrimoine.

Les principes républicains sont la traduction de l’identité française issue à la fois de l’héritage grec et romain, des racines chrétiennes, et de périodes fécondes comme la Renaissance ou les Lumières. On ne devait plus rien céder là-dessus. Il est essentiel que nous envisageons à nouveau notre histoire, et cela de manière apaisée, qu’on prenne conscience qu’on n’a pas à renoncer à nous-mêmes pour accueillir l’autre – contrairement à ce que nous répètent les élites. La laïcité exige la tolérance civile, mais n'impose nullement la tolérance doctrinale. La laïcité ne saurait pas tolérer des atteintes aux lois et aux valeurs de la République. Le respect que nous devons aux musulmans et à leur religion n’implique pas une adaptation à leurs us et coutumes.

Le christianisme, comme aussi l’islam, n’est pas qu’une religion ; c’est aussi une culture qui a largement influencé notre littérature, musique, architecture, philosophie, qui a façonné nos mentalités, notre vision du monde, et marqué profondément notre civilisation. La question qui se pose est de savoir si, au nom d’un relativisme conciliatoire, il faut considérer toutes les religions comme équivalentes, toutes les cultures comme égales, et les placer toutes sur un pied d’égalité ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • philouie 5 juin 2014 13:06

    Personnellement, je militte pour la destruction du christianisme en général et du catholicisme en particulier.
    et cela, en raison de sa nature perverse qui est de prétendre au Bien alors qu’elle ne fait que répandre la destruction.

    Finissons en avec Jésus l’homme Dieu.

    rendons sa place à l’homme terrien.


    • robin 5 juin 2014 13:44

      Sacré Philouie,

      Vous ne comprenez même pas que vous confondez l’enseignement des religions avec les exactions de ceux qui prétendent les représenter, trop facile, à ce compte vuos pouvez condamner aussi (à bon droit pour le coup) le discours perverse de toute la mafua politico-médiatique. Essayer de trouver un seul endroit où Jésus appelle au meurtre, à la violence, au désordre etc. chiche !


    • Aldous Aldous 5 juin 2014 13:55

      C’est marrant car philouie est prévu par l’Apocalypse :


      « Et (à la mort des deux témoins, c’est à dire un monde judéo-chrétien) les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l’allégresse, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre. »



    • mekanik mekanik 5 juin 2014 14:05

      etrange de philouie qui défend si bien l’islam


    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 14:25

      je militte pour la destruction du christianisme en général et du catholicisme en particulier.
      et cela, en raison de sa nature perverse qui est de prétendre au Bien alors qu’elle ne fait que répandre la destruction.

      Quels exemples de destruction avez-vous en tête ?


    • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 14:27

      *En préambule à toute discussion sur la religion, il convient de distinguer entre le christianisme, le catholicisme et la foi. Le christianisme n’est pas que le catholicisme (qui est lui-même divisé en plusieurs courants). Le protestantisme n’est pas que le Calvinisme, qui est un courant rigoureux, et la foi est commune à toutes les religions. Dans les pays catholiques les distinctions ci-dessus sont souvent oubliées. On attribue, par exemple, l’Inquisition au christianisme, alors que c’est l’Eglise romane qui est responsable. L’inquisition n’a rien à faire avec le christianisme ! L’inquisition, tout comme les croisades, sont l’œuvre des Papes et de l’Eglise et qui sont en contradiction flagrante avec les Evangiles. L’inquisition était une négation du christianisme. Les croisades étaient en premier lieu une entreprise pour renforcer le pouvoir de l’Eglise et de remplir ses caisses.
      Le christianisme, le message du Christ, exprime des valeurs universelles qui peuvent trouver l’approbation dans le cœur de tout être humain. Notre culture est a tel point imprégnée du christianisme, que nous tous le sont aussi, croyants et non-croyants, à notre gré ou à notre insu. La foi est une autre affaire. Les valeurs du christianisme se basent sur de la vie de Jésus : amour du prochain, non violence, bienveillance . Il corrige les violences de l’Ancien Testament, remplaçant l’œil pour l’œil par tendre l’autre joue. Avec le Nouveau Testament, l’ancien n’est plus déterminant. Le message du Christ est un humanisme. Lorsqu’il abolit toutes les différences entre les hommes, quelles que soient leurs classes sociales, et lorsqu’il montre qu’il faut aller vers les plus défavorisés, il fonde un humanisme radical. Même s’il agit au nom de Dieu, on peut très bien garder la vision humaniste sans forcément croire en Dieu. Le message – amour du prochain, justice sociale, non-violence, pardon – peut être accueilli aussi par les non-croyants. Le Christ, par son message, n’appartient pas qu’aux croyants. Le christianisme, avec son humanisme, portait les droits de l’homme.



    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 15:10

      J’aimerais quand même faire remarquer que si le catholicisme n’avait fait « que répandre la destruction », il ne serait pas resté grand chose de l’Europe après plusieurs siècles de catholicisme. Et pourtant, étrangement, c’est la civilisation européenne qui a dominé le monde. Philouie doit être en mesure de m’expliquer ce mystère.


    • Aldous Aldous 5 juin 2014 15:41

      « tu aimeras ton prochain comme toi même. »


      On comprend qu’un tel commandement s’attire l’hostillité irrépressible de certains. smiley

    • Pere Plexe Pere Plexe 5 juin 2014 18:52

      pour la destruction du christianisme

      L’idée est séduisante.
      Encore ne faudrait il pas qu’une autre religion aussi néfaste la remplace.

    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 19:27

      A bon ? 


      Tu ne veux pas l’esprit...

      Tu prends deux électrodes, tu en mets une sur la tempe gauche, une autre sur la tempe droit, tu règles sur micro-ondes pour une durée de 3 minutes et te voilà parfaitement terrien.

      Bon, pour te sortir de ton état de légume, je te signale que Jésus n’est pas « homme Dieu » mais Dieu fait homme. C’est chiant à comprendre car comme Dieu est unique comment peut-il être plusieurs ? Il ne peut pas donc il y a un truc... Dieu le Père et Jésus restent unique mais de nature différente par une parfaite union dans l’esprit saint se rendant un témoignage total. Si l’union n’est pas parfaite, ça ne marche pas. Par exemple, toi qui veut le supprimer malgré les  preuves, tu ne peux pas communiquer avec Dieu. En revanche, si tu fais de l’humour, ca va, car un humoriste ne croit pas à ce qu’il dit et celui qui le reçoit non plus.

      Jésus n’a pas énormément d’humour car il est la miséricorde de Dieu, il avait affaire à des bourrins... il faut être honnête, pratiquer l’usure à 100 pour 1, même la JP Morgan n’ose pas, les pharisiens l’ont fait.

      Imaginons l’inverse, Dieu le père revient et Jésus reste au ciel, nous aurions affaire à l’aspect « pensée créatrice », intelligence, justice. Jésus se fait crucifier par les hypocrites de la loi, Dieu le père se ferait crucifier l’esprit par les hypocrites sociaux, Hollande est tout à fait dans la mouvance... Jésus demande de croire, Dieu le Père apporterait la preuve.
      Continuons.... Jésus avait une relation de fils, là ce serait une relation amoureuse car créer est un acte d’amour. Il y a trois femmes importantes autour de Jésus, Marie, Marie Madeleine, Marthe. Comme la foi est thaumaturge pour la vérité, ou la gloire pour la royauté, on retrouverait plus ou moins ce schéma.

      Marie aurait la foi dans l’amour et le savoir, ce serait donc une grande et belle amoureuse qui passerait par de terribles épreuves, Dieu le père lui en ferait baver, pas vraiment de sa faute, comme Marie en a bavé à cause de Jésus. Marthe serait une bonne épouse mais ne s’intéresserait pas à la pensée de Dieu le Père, elle préférerait lire des romans policiers, faire des sudoku, s’occuper des enfants, des fleurs de la cuisine. Enfin, Marie Madeleine serait une tricheuse, menteuse, incrédule, anticléricale, foutant une merde innommable dans la connaissance en faisant des faux, etc.... Elle serait riche et en aurait rendu dingue plus d’un, surtout son frère ne comprenant plus rien et devenu malade du ciboulot...Ce serait une épreuve pour Dieu le Père.

      Jésus fait des miracles qui guérissent les corps mais ce n’était pas lui, lui il priait Dieu le Père qui recrée les corps. Si c’était l’inverse, Dieu le père prierait Jésus qui ferait des miracles de rédemption par la vérité pour ceux qui ont de la cervelle et des coups de pompes pour ceux qui ne sont pas sensibles à la vérité. Jésus témoigne de Dieu le père, notamment de l’amour car créer est un acte d’amour. Dieu le père témoignerait de Jésus et de la rédemption par la vérité car le monde aurait fait beaucoup d’erreur

      Jésus a été détruit de corps et il a ressuscité de corps. Dieu le Père serait détruit de pensée, Juda, un homosexuel refoulé, amoureux déçu, inverserait la réalité. Juda démasqué, sa pensée triompherait.

      Ce serait quelque chose comme cela... Dieu le père étant une pensée créative, ce serait d’un style très différent des évangiles.... 

      Je vous ai parlé d’antigravité de façon simple mais savez vous ce qu’est un condensat de Bose Einstein. Ma modélisation des atomes en petites toupies ordonnées, c’est un condensat de Bose-Einstein. La réfrigération magnétique de l’E-cat d’Andréa Rossi est un condensat de Bose-Einstein qui ont la propriété d’une conduction thermique infinie. 

      Les prophéties disent : « le triomphe de la nouvelle France » (Quebec) - et un truc du style « ça viendra de l’est » (Bose était indien mais je ne sais pas si celui des condensats et celui de l’institut de l’hydrogène du Quebec étaient parents même s’ils viennent de Calcutta tous les deux.)




    • philouie 5 juin 2014 20:06

      « Bon, pour te sortir de ton état de légume, »

      Cristophe Nicolas : souffrez que d’autres pensent autrement que vous.


    • philouie 5 juin 2014 20:09


      « tu aimeras ton prochain comme toi même. »

      Exemple de commandement pervers : on aime pas par ordonnance. on aime parce qu’on aime si l’on aime.

      soyez juste avec votre prochain, cela suffit.

      l’amour vient par surcroit.



    • philouie 5 juin 2014 20:11

      Et pourtant, étrangement, c’est la civilisation européenne qui a dominé le monde.

      Par la violence des armes.
      mais ce monde est fini.
      il crève de l’occident pervers.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 2014 20:19

      On n’aime pas par ordonnance, c’est vrai
      Par contre, on tue très bien par ordonnance
      On vient d’en avoir encore la preuve à Bruxelles

      Aimez votre prophète Mohamed si vous n’avez pas mieux, philouie
      Mais ne tuez pas parce qu’il ordonne de le faire au nom d’Allah
      Il y en a déjà beaucoup trop qui le font


    • philouie 5 juin 2014 20:24

      Saint Augustin, père de l’église : « nous nous persécutons par amour »

      théologie de merde.


    • philouie 5 juin 2014 20:26

      Pierre Régnier : je me passe de vos leçons. vous montrez chaque jour que vous ne savez que propager la haine. Nous ne servons pas le même maître.


    • philouie 5 juin 2014 20:30

      Christophe Nicolas,

      Pour moi, il n’y a que Dieu.

      rien d ’autre que Dieu.

      mon chien est le Christ.

      pas de raison de l’adorer.


    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 20:37

      A non Philouie, répond aux preuves, tes provocations sont sans intérêt. 


      As tu un problème de cervelle ? Tu es un adepte du toléranisme concon décérébré de Vincent Peillon ? Non, tu ne viens pas là par hasard, tu viens te reproduire avec ton cerveau parce que tu as perdu tes couilles....

      Avoir des couilles, c’est examiner les preuves et se soumettre à la réalité...la vraie, pas celle des rêveurs...

    • mekanik mekanik 5 juin 2014 20:45

      moralité = match nul entre les religions, toutes créatrice de massacre de mort de haine, d esclavagisme, d’obscurantisme de haine de vendetta, d aliénation de l’esprit... et c’est pas fini


    • philouie 5 juin 2014 20:49

      Mon chien est le Christ.

      Provocation ?

      « Car il n’y a pas de créature supérieure au minéral, puis au végétal, selon ses degrés et ses rangs ; et c’est après la plante que vient, dans cette hiérarchie, l’animal. Chacun des êtres de ces trois règnes connaît le Créateur par intuition directe et par signes évidents. Tandis que l’homme est conditionné par la raison, la pensée et le dogme de ses croyances. »

      Ibn Arabi.


    • philouie 5 juin 2014 20:52

      moralité = match nul entre les religions, toutes créatrice de massacre de mort de haine, d esclavagisme, d’obscurantisme de haine de vendetta, d aliénation de l’esprit... et c’est pas fini.

      les religions ont mis de l’ordre dans un monde de massacres. Effectivement elles n’ont pas réussies à apporter la paix.
      et pourtant tout est là.


    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 20:54

      Pas du tout, il faut se battre pour la vérité ou alors tu es esclave des connards. Que mets tu en avant la vérité ou la paix ? Si la paix consiste à baisser son froc, c’est de l’hérésie ou de la lâcheté. Que cela ne parle pas à sa sensibilité, je l’accorde bien volontiers.


      Jésus est mort sur une croix pour ne pas avoir baissé son froc et prouver qu’il ne faut pas le baisser et il n’a pas fait preuve de haine physique. Quand je dis que l’autre n’a pas de couille je ne fait pas preuve de haine, c’est un constat. Il a une réalité et il la rejette par peur. Libre à lui mais qu’il n’essaie pas d’enfumer les gens avec des sophismes rhétoriques car là il devient un salopard.


    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 20:59

      Non, tu mets le feu et puis tu dis « c’est pas bien c’est la guerre »


      Je vais tabasser ta fille et tu réagis, je dirais « c’est pas bien, il faut pas avoir de filles ». Tu es débile ou quoi ?

      Tu te ranges à la vérité et aux preuves, si ça ne te parles pas, tu dis « ça ne me parles pas », si tu ne comprends pas, tu travailles.

    • philouie 5 juin 2014 21:00

      Aldous,

      connaissez vous les trois versions de Juda de JL Borges ?


    • philouie 5 juin 2014 21:03

      Non, tu mets le feu et puis tu dis « c’est pas bien c’est la guerre »

      Ah bon ?

      le feu c’est pas moi qui le met.

      c’est pas moi qui finance le jihadisme en Libye, en Syrie, en France et en Belgique.
      ce sont nos amis américains.

      vous savez, ceux qui jurent sur la Bible....


    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 21:15

      « Finissons en avec Jésus l’homme Dieu. »


      J’ai mal lu... et puis arrêtez, ce n’est pas la guerre de dialoguer, la guerre c’est avec des fusils, ici on utilise des mots, il n’y a pas de guerre ... A t-on encore le droit de se confronter ? J’espère, sinon c’est la dictature des esprits sans les fusils, ce qui est un comble et une insulte pour ceux qui se sont battus pour la liberté qui n’a de sens que pour une recherche de la vérité. La liberté dans le mensonge ce n’est pas la liberté, c’est l’esclavage consenti, c’est de la castration...

    • Aldous Aldous 5 juin 2014 21:18

      Oui et donc ?


    • philouie 5 juin 2014 21:52

      Oui et donc ?

      Non, comme ça.
      en rapport avec votre antéchrist


    • INsoMnia666CoMplotiste insomnia 5 juin 2014 22:04

      Quelque soit sa religion, elle a été créée part des individus.... simplement ce qui domine depuis est le Pape Noir celui qui est caché au Vatican « Les Jésuites » ! Est un ordre religieux catholique strictement masculin dont les membres sont des clercs réguliers appelés « jésuites ». La Compagnie est fondée par Ignace de Loyola et les premiers compagnons en 15391 et approuvée en 1540 par le pape Paul III
      Je ne sais quand, mais un jour cela va exploser.... Le voile qui couvre nos yeux se dissipera et là....
      Je vais reprendre un p’tit cacheton !


    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 22:17

      Je ne pige pas trop philouie....


      Oui, tu me prends pour l’antéchrist ?

      Vois tu, c’est mon vrai nom, je ne l’ai pas choisi, ce n’est pas un pseudo, je ne suis pas un prince de ce monde. J’ai sacrifié pour la vérité depuis 20 ans. Je possède une maison, suite aux magouilles du prince de ce monde, Marie, Marthe et Marie Madeleine sont devenues des étrangères. Juda, un vrai magouilleur qui trafique les appels d’offres a pourri tout mon environnement...

      Je suis sans ressources et totalement seul... tu fais ce que tu veux mais je vais te dire une chose, ton pays la France, je pose ma main et il meurt, je relève le Quebec ou Israël s’il se convertissent....

      Alors, au lieu de faire le malin réfléchis à ce qu’est un condensat de Bose Einstein. Dis toi bien une chose, seul Jésus décide...

      Antéchrist, c’est toi car tu n’honores pas Jésus, tu l’insultes dans ton premier commentaire et tu viens m’accuser à la fin...

      OK, si tu n’as as de couilles dans la foi, affronte moi en science mais je je vais le dire ici devant tout le monde... tu n’oseras pas, tu es un minable

    • CASS. CASS. 5 juin 2014 22:19

      il faut être honnête, pratiquer l’usure à 100 pour 1, même la JP Morgan n’ose pas, les pharisiens l’ont fait. BEN OUAI les ancêtres des rothschilds par ex ; ont bien été convertis au phariSaÏSME très prosélyte en plus et ce à partir du 8éme siécle de notre ére, c’est flavius joseph qui a baptiser ça judaïsme pour expliquer le pharisaÏsme


    • philouie 5 juin 2014 22:20

      Oui, tu me prends pour l’antéchrist ?

      je répondais à Aldous qui disait quelque chose qui voulait dire « philouie est antéchrist. »

      je ne t’accuse de rien.


    • christophe nicolas christophe nicolas 5 juin 2014 22:38

      C’est sans souci mais voyez vous, si je te mets ici, sur internet, la liste des gens qui n’ont pas osé coopérer en sciences, vous allez pleurer....


      La France va pleurer

      Le monde va pleurer... vous comprendrez alors pourquoi le Quebec et l’Inde sont pliés de rire.... et je les embrasse bien fort.

    • Aldous Aldous 5 juin 2014 22:59

      Je n’ai pas dit cela, j’ai dis que la bible prophétise que les peuples se réjouïront de la mort des deux témoins car ils les avaient tourmentés.


      En clair que les gens se réjouïront de la chute de l’Eglise à cause des contraintes morales qu’elle leur imposait.

      C’est ce qui motive l’anticléricalisme irrationnel contemporain.

      Mais ce n’est pas ce qui motive l’antichrist. 

      Par ailleurs la mort des témoins ne dure que 3 jours, et pour ce qui est de l’Eglise orthodoxe la résurrection a eue lieu à la chute du communisme. 
      Il reste le second témoin.

    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 23:09

      Par la violence des armes.

      Et l’érection des cathédrales, le développement des sciences, la fin de l’esclavage antique, c’est par la violence des armes ?


    • philouie 5 juin 2014 23:21

      Aldous,
      et j’ai quoi avoir avec vos histoires ?


    • christophe nicolas christophe nicolas 6 juin 2014 00:26

      Vous ne devez pas confondre la religion et Dieu mais n’oubliez pas, Marie a dit de ne pas critiquer les hommes d’église et si vous regardez bien mes commentaires, je ne l’ai jamais fait. 


      Le Dragon entraîne un tiers de étoiles... c’est triste à mourir, ça veut dire que vote belle prédestinée a une chance sur trois de finir chez Satan.

      C’est triste, je ne sais pas pour vous, mais moi, ma belle je mourais plutôt qu’elle chute...

    • christophe nicolas christophe nicolas 6 juin 2014 00:47

      Pour les deux témoins qui dit que c’est l’église ? Je ne sais pas. Je sais seulement que l’église a un rôle de formation de la forme intentionnelle de l’esprit, elle agit comme une levure.

      Les deux témoins rendent compte au « Seigneur de la terre », qui dit que ce n’est pas Satan ?. Après 3 jours et demi Dieu les appelle, pas le seigneur de la terre... difficile...

    • Aldous Aldous 6 juin 2014 12:04

      Les deux témoins sont des chandeliers et des oliviers.


      Témoin : qui témoigne du christ.
      Chandelier : qui porte la lumière divine (chacune des 7 églises de l’apocalypse a un chandelier)
      Olivier : Voir parabole des deux oliviers. Arbre né de la mort de la graine (Jésus) qui porte les fruits dont on tire l’huile de l’onction (chrismation) 

      Donc 2 témoins = 2 Eglises ( ou éventuellement synagogue.)

    • Hermes Hermes 5 juin 2014 13:18

      Bonjour,

       La réponse est définitivement non, c’est comme de dire que tous les partis politiques sont équivalents. Il y a des religions qui pronent la guerre totale au moyen Orient comme le sionisme Chrétien aux USA, sous l’oeil bienveillant des neoconservateurs. Il est basé sur une bible totalement réinterprétée dans un sens politique (annotations abondantes pour que le lecteur « ne se trompe pas »). Elle compte 17 millions de fidèles aux USA et se répand aujourd’hui sournoisement dans nos banlieues sous le doux nom d’évangélistes (la misère et le manque de connaissances fait toujours le berceau des religions, espoir ... espoir... ).
       D’ailleurs cette position de lâche neutralité est exploitable dans toutes les directions, positives ou négatives, puisque l’Europe est TENUE de respecter toute religion déclarée : ainsi des suéduois ont créé leur propre religion du copypaste expliquant que Dieu ayant créé la nature sur la base de la copie et d ela réplication, tout le monde a le droit de tout copier librement.
       On manque donc simplement cruellement d’imagination : pourquoi ne pas créer la religion qui interdit les taxes et les impots (par exemple) ? La soumission au pouvoir temporel nous écarte du spirituel par les soucis qu’elle nous cause !

       smiley

      Bonne journée.
       


      • CASS. CASS. 5 juin 2014 22:33

        le sionisme est un retour à l’ancien testament , musulmans cathos etc talmudo sionistes, une horreure
         ce machin.

         Lisez donc le livre du dit moîse(empreinté au roi akkadien sargon1Les auteurs d’un certain Ancien Testament trafiqué, se sont fait prendre, là, « les doigts dans la confiture » : ils ont recopié la légende du roi Sargon en détail en précisant que le berceau était calfaté par du bitume pour le rendre étanche. Le bitume (pétrole brut) est un matériau très courant en Mésopotamie dans le pays du roi Sargon. Il est totalement inconnu en Egypte : un bel exemple de plagiat. Sans parler des crocodiles qui pullulaient dans le Nil et qui n’aurait fait qu’une bouchée du supposé nouveau-né) à hester( empreinté à la déesse égyptienne Ihstar) à propos de l’histoire des dits hébreux arrivés en étrangers déjà et leur pacte du sang avec le sorcier de la tribu Génites qui squattaient au sina.

         ce sorcier étaient connu pour faire des miracles à travers de sacrifices humains destinés à un dieu sauvage ; ali le fit venir à lui. le sorcier introduisi la circoncision et le dieu jaho/yahvé/el schaddaï

        dans la tribu dite hébreux.c’est ce yahvé (notre extra terrestre)qui apparut à abraham( plagiat de Brahma), un descendant direct d’ali,

        avec ces mots je suis Ani ha El schaddaï = je suis El schaddaï ;

         il exigea de nombreux sacrifices humains, beaucoup de guerres et fit un pacte avec la tribu hébreu (pacte de sang hébreu)tous les crimes des hébreux se trouvent dans le livre du dit MoÏse à la dite hester. Celui -ci devrait s’appeler le livre de Mordekhaï (Mardoschée)d’après le plus grand malfaiteur de l’écriture sainte, dont personne ne sait pourquoi elle s’appelle sainte, alors qu’elle devrait s’appeler l’histoire criminelle des hébreux, on peut y dénombrer plus de soixantes dix massacres et génocides, sans compter les crimes, les pillages,les viols , l’inceste et autres atrocités ; le pire est qu’aucun de ces crimes n’est jamais puni. Au contraire c’est yahvé qui ordonne ces méfaits à son peuple élu . voilà voilà vos sionistes de tous bords dont les dits chrétiens etc madin us les wahhabites saoud, mouai sans parler d’1 certain vatican faut bien remplir les caisses avant tout.


      • CASS. CASS. 6 juin 2014 02:16

        à ce propos : http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/mithra-est-il-a-l-origine-du-mythe-87254
         
        Pour Roungalashinga 
        il est clair que vous ignorez l’évolution du culte de Mithra et la date de son arrivée à Rome. La lecture de quelques auteurs anciens comblera ce déficit. Les travaux plus contemporains de Franz Cumont, Martin Josef Vermaseren, Reinhold Merkelbach et d’autres, si vous lisez les langues étrangères, seront aussi les bienvenus.
        A lire Cicéron, Pline l’Ancien et Plutarque, entre autres, à l’époque où les légions et les patriciens romains adoptent et pratiquent le culte de Chrestos, Rome est encore une république et César n’a pas encore réformé, grâce à Sosigène, le calendrier. Pourtant les Alexandrins célèbrent déjà Aîon, à l’épiphanie, dans les temples de Mithra.

        Vous voudrez bien dans la foulée nous expliquer la raison pour laquelle la mosaique de Saint Apollinaire de Ravenne (illustrant l’article et prétendue consacrée le 9 mai 549) présente trois mages, coiffés du bonnet Phrygien emblème de Mithra , visitant l’enfant Jésus. Pour mémoire ces mages, par la sagacité christique du récit ecclésiastique, sont devenus rois au fil du temps. Un mystère de plus !

         
        Va falloir rendre à Perse Iran ce qui lui appartient je crois
        c’est à dire le premier monothéisme à partir duquel se sont inspiré l’église cathos etc bref les trois monothéismes, avant de se réinspirer d’un retour en arriére et d’un certain yahvé et d’un immonde talmud.


      • CASS. CASS. 6 juin 2014 02:41

        LE SIONISME des rothschildiens pharisaÏsés prosélytes usuriers et jésuites, dit chrétien talmudisé (une horreur) aux usa, en GB etc, ne prône pas que la guerre au moyen orient, mais aussi en l’ancienne Europe issue du proto indo europeen persan ou sanskrit. pas étonnant que les sionistes cathos etc faux musulmans etc , en veuille tant à la Gréce ainsi qu’à la RUSSIE rechristianisée de Poutine et bien évidemment à L’Iran.
        à ce propos ex : http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/mithra-est-il-a-l-origine-du-mythe-87254Mithra est t’il à l’origine du mythe chrétien , nul doute.

         Et ce pour Roungalashinga :

        · il est clair que vous ignorez l’évolution du culte de Mithra et la date de son arrivée à Rome. La lecture de quelques auteurs anciens comblera ce déficit. Les travaux plus contemporains de Franz Cumont, Martin Josef Vermaseren, Reinhold Merkelbach et d’autres, si vous lisez les langues étrangères, seront aussi les bienvenus.

        A lire Cicéron, Pline l’Ancien et Plutarque, entre autres, à l’époque où les légions et les patriciens romains adoptent et pratiquent le culte de Chrestos, Rome est encore une république et César n’a pas encore réformé, grâce à Sosigène, le calendrier. Pourtant les Alexandrins célèbrent déjà Aîon, à l’épiphanie, dans les temples de Mithra.

        Vous voudrez bien dans la foulée nous expliquer la raison pour laquelle la mosaique de Saint Apollinaire de Ravenne (illustrant l’article et prétendue consacrée le 9 mai 549) présente trois mages, coiffés du bonnet Phrygien emblème de Mithra , visitant l’enfant Jésus. Pour mémoire ces mages, par la sagacité christique du récit ecclésiastique, sont devenus rois . Un mystère de plus !




      • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 09:42

        Moi je vous répète : ce sont des conneries. Vous ne vous attachez qu’à quelques détails superficiels de l’ordre du mythe, mais vous ne parlez pas du contenu profond.
        Je remarque par ailleurs que j’avais déjà commenté l’article que vous mettez en lien.


      • ppazer ppazer 5 juin 2014 13:32

        « équivalent » suppose qu’il y existe un référentiel de valeurs objectif et universel auquel on peut se rapporter pour faire des comparaisons. Or, ce n’est pas le cas, le système de valeur dépend de chacun. La réponse à la question posée en titre est donc : ni oui, ni non, la question n’a juste pas de sens.

        On comprend dès lors que l’objectif de l’article est de lancer une polémique stérile sur un sujet sensible afin de générer le plus grand nombre de vues possibles. En d’autres termes : c’est un troll.

        PS : de plus, même si la pratique est hélas répandue, un bon journaliste ne pose pas de question en titre d’article.


        • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 14:40

          . L’essentiel des valeurs fondamentales du christianisme : égale dignité de tous, justice et partage, non-violence, émancipation de l’individu à l’égard du groupe et de la femme à l’égard de l’homme, liberté de choix, séparation du politique et du religieux, fraternité humaine. Vous trouvez que ces valeurs sont subjectives ?


        • Hortus 5 juin 2014 15:29

          Allez dire ça aux presque milliers d’enfants irlandais mis en fosse commune ou à toutes les victimes de pedophiles en soutane !


        • ppazer ppazer 5 juin 2014 15:33

          Vous déformez mon propos.
          Le système de valeurs est subjectif, il est propre à chacun : certains accorderont beaucoup d’importance à certaines valeurs là où d’autres n’en accorderont que peu.


        • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 15:34

          Hortus,
          en quoi est-ce que le fait que des curés soient pédophiles est à mettre sur le compte du christianisme ? La pédophilie est-elle une conséquence directe du christianisme, ou bien est-elle une déficience humaine ?


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 2014 17:45

          ppazer

          Il n’y a nulle intention de "polémique stérile" ici.

          Vous intervenez comme si vous n’aviez pas, vous, de valeurs.

          Ou comme si vous ne pouviez pas penser par vous-même, sans références vous venant du dehors.

          Je crois, à l’inverse, que nous sommes dans une époque qui a plus que jamais besoin d’affirmer ou de réaffirmer des valeurs.

          Et celles que Kookaburra met ici en lumière me paraissent plus utiles que jamais.


        • Pere Plexe Pere Plexe 5 juin 2014 18:50

          ...autant épiloguer sur les valeurs comparées de la blanquette de la tajine et de l’osso bucco !


          La vraie question devrait être : quel espace réserver à la religion ? quels limites à lui fixer.
          C’est à ne pas répondre à ces questions que l’on corrompt la noble idée de laïcité laissant des manipulateurs en faire le synonyme de Pro christianisme !

        • robin 5 juin 2014 13:46
          Les religions sont-elles vraiment équivalentes ?

          Au hasard, taper de la même manière sur la religion chrétienne, puis musulmane et enfin judaique et notez la différence de traitement de la mafia politico-médiatique et vous aurez votre réponse smiley

          • Pere Plexe Pere Plexe 5 juin 2014 18:53

            ...résumer les religions à leurs influence médiatique est un peu court.


          • Javascript Javascript 5 juin 2014 14:13
            Il n’y a qu’un seul dieu et c’est une déesse : la magnifique Licorne Rose Invisible (bénis soient ses sabots sacrés) et pour les païens qui n’ont pas encore reçut l’illumination de sa roseur (puissent-ils ne jamais être ferrés), voila les Huit premiers versets du chapitre premier du Livre de la Prophétesse April, extrait de L’Évangile de la Licorne (La paix soit sur elle).


            * En vérité, je suis bénie entre les femmes, car la Véritable Doctrine de la Licorne Rose Invisible (la Paix soit sur Elle) m’a été révélée.

            * Et voici comment cela se produisit. Car j’errais égarée sur les plages d’As/ta/teague, quand s’approcha de moi un petit poney à poil long, qui tenta de manger la pomme que j’avais à la main. « Arrière, criai-je, Sale bête, voudrais-tu voler cette pomme qui est la mienne ? »

            * Alors le poney me regarda, et dit : « Mon enfant, ne me reconnais-tu pas ? »
            Alors je dis : « En vérité, je n’ai pas l’habitude de fréquenter la faune locale. »

            * Et le poney parla ainsi : « Arrête de répéter »En vérité« , ok ? Maintenant, sache, païenne ignorante que tu es, que tu te trouves en la Présence de Celle que tu as recherchée, mais jamais trouvée. »

            * Et voici ! le poney disparut, et je sentis la Présence.

            * Et en effet la Présence était rose, et en forme de licorne. Pourtant, si puissante était la nature de la Présence, que je ne puis, à dire vrai, la contempler.

            * Car en fait, mes amis, c’est pour cette raison que la Grande Licorne Rose est appelée Invisible, c’est-à-dire que Sa Présence est trop grande pour que nos faibles yeux puissent La voir et trop incommensurable pour que nos faibles esprits puissent La comprendre. C’est par notre seule foi que nous savons qu’Elle est rose, et qu’Elle est une licorne.

            * Et vraiment ceux qui disent le contraire sont des hérétiques et des infidèles, et ils seront jetés dans le Grand Tas de Crottin où ses Nains Sacrés leur rongeront les rotules pour toute l’éternité. Bien fait pour eux.



            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juin 2014 14:32

              Javascipt vous êtes un mécréant en ne reconnaissant pas la vraie foi qui est en celle du « Monstre En Spaghettis Volant » !
              Puisse son Appendice Nouillesque vous toucher un jour . RAMEN !


            • Javascript Javascript 5 juin 2014 15:23

              Les pastafaristes adepte du monstre spaghetti volant ne sont en réalité que d’ignobles suppôts de l’huître violette de la damnation, ennemie de la licorne rose invisible (bénis soient ses sabots sacrés) ! 


              Ils veulent répandre la fausse croyance que la licorne rose invisible (puissent-il ne jamais être ferrés) préfère la pizza champignons-poivrons ! Les insultes de ces idolâtres ne resteront pas impunis, bientôt nous mènerons le djihad au nom de la licorne rose invisible (la paix soit sur Elle) et rétablirons la vérité sur terre : 

              Sa Roseur (bénis soient ses sabots sacrés) n’aime que la pizza jambon-ananas !!!





            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juin 2014 17:11

              Blasphème !!!!
              Même votre iconographie est fausse ,et en voici la preuve :
              http://artplasticalgeslin.wordpress.com/2012/10/23/5eme-alerte-aux-envahisseurs/pastafarisme-flying-spaghetti-monster/.
              Pour l’instant nous ne lançons pas de croisade contre vous, ayant déjà à nous occuper des idolâtre de la soi disant Sainte Theière ,et de ceux s’adonnant au culte des canards jaunes en plastique .
              Que le Saint Plat de Nouille vous soit servi froid .RAMEN.


            • MuslimADieu MuslimADieu 6 juin 2014 11:55
              Qu’Allah bénisse la Licorne Rose Invisible pour son combat sincère contre les fausses religions.
              J’ai beaucoup aimé. Merci (c’est sincèrement sérieux).

            • antyreac 5 juin 2014 14:53

              Non les religions ne sont pas équivalentes

              Le christianisme est la religion le plus aboutie, elle respecte l’humain et ses croyances
              Et ne confondez pas l’église et les christianisme ce sont deux choses différentes...

              • lsga lsga 5 juin 2014 15:01

                le Christianisme est encore à moitié polythéiste et envahie par les cérémonies faites de danses profanes autour de statues à figure humaine.

                 
                http://julietterobert.com/blog/images/benin13.jpg
                 
                L’Islam est la première, et pour l’instant la seule, véritable religion monothéiste. 

              • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 15:11

                Les deux photos que vous proposez comme preuve du polythéisme ne me semble pas très convaincantes, mais libre à vous de préférer l’islam.


              • Bubble Bubble 5 juin 2014 15:17

                Je pense que les photos sont là pour illustrer le message de antyreac, à savoir que le christianisme respecte l’humain et les croyances, je dirais locales. C’est ainsi que je conçois la notion de catholicisme (« universel ») qui serait une mixité ou un métissage, là où l’orthodoxie (« conforme à la loi ») reste sur l’essentiel.


              • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 15:19
                L’Islam est la première, et pour l’instant la seule, véritable religion monothéiste. 

                Et les mormons ? Et les témoins de Jéhovah ?

              • lsga lsga 5 juin 2014 15:52

                les mormons et les témoins de jéhovah ne font pas des danses rituelles autour de statues à figures humaines ? Ils ne font pas leurs « prières » (cad :leur liste de cadeaux de noël) à des milliers de saints ayant chacun un attribut précis comme naguère les dieux polythéistes ?

                 
                Les musulmans qui font leur prière 5x par jour ne confondent pas le travail spirituel avec des chouineries païennes d’enfants capricieux. 
                 
                Ceci dit, le vrai travail spirituel passera par là :

              • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 15:57

                les mormons et les témoins de jéhovah ne font pas des danses rituelles autour de statues à figures humaines ? Ils ne font pas leurs « prières » (cad :leur liste de cadeaux de noël) à des milliers de saints ayant chacun un attribut précis comme naguère les dieux polythéistes ?

                Non.


              • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 16:05
                Ceci dit, le vrai travail spirituel passera par là :
                http://en.wikipedia.org/wiki/Resear...


                Je ne vois pas ce que ces recherches pourront apporter. Elles ne feront que redécouvrir ce qui se sait déjà depuis des siècles, tout en prenant le risque de passer à côté de l’essentiel.

              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 5 juin 2014 16:13

                « danses rituelles » Et allons donc ! Les processions ne sont en rien des danses, et si vous dansez en marchant avec ces trucs sur les épaules, (ou en portant la croix ou la bannières. Les deux à la fois ce doit être très physique aussi) vous avez toutes les chances de vous casser la gueule. 

                Cela dit, rien n’empêche de danser vraiment :

                http://www.youtube.com/watch?v=OOxLMW66VkU


              • lsga lsga 5 juin 2014 16:16

                les mormons et les témoins de Jéhovah interdisent la représentation de Dieu sous des traits humains façon Zeus ? 

                 
                Pour les sciences spirituelles, comment t’expliquer qu’elles commencent à l’antiquité avec l’Harmonique ? Comment t’expliquer que Pythagore aurait rêver avoir un EEG ? 
                 
                 
                Des chrétiens qui suivent la voie monastique devraient comprendre un tel énoncé ? 


              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 5 juin 2014 17:23

                « sciences spirituelle » ! De mieux en mieux. Ces sciences me font penser aux plastiques du même métal.

                « Des chrétiens qui suivent la voie monastique devraient comprendre un tel énoncé ? » Et si vous alliez leur poser la question vous-même ? Ils sont très faciles à rencontrer.


              • Deneb Deneb 6 juin 2014 09:01

                Isga, je t’aime bien à toujours nager à contre courant. Je suis cependant déçu par ton empressement à défendre l’Islam, ou plutôt de fustiger le polythéisme du christianisme. Premièrement en islam, il y a allah et puis le prophète, un demi-dieu, puis le martyres, presque demi-dieu etc. D’ailleurs, monothéisme, polythéisme, franchement, quelle importance. C’est tellement idiot de croire en une entité morale omnipuissante ou en plusieurs personnages imaginaires distribuant les conseils du savoir-vivre. Tellement idiot de prendre des vieux grimoires tendancieux comme règle de comportement !
                Mais c’est vrai qu’il y a des différences entre les religions. Elles évoluent en effet. Au demeurant, elles sont con. Puis elles évoluent en crétinisme. La plus jeune, l’Islam est tout simplement con sur toute la ligne. Le christianisme et le judaisme, plus anciens, ont déjà atteint le stade crétin. C’est là que l’on note la véritable influence de la religion sur une civilisation.


              • popov 6 juin 2014 12:09

                @Isga

                L’Islam est la première, et pour l’instant la seule, véritable religion monothéiste.

                Et qu’est-ce qu’il y a de grand dans le monothéisme ? Et où est ton « analyse matérialiste » ?

                Le monothéisme est moins coûteux que le polythéisme. Les Israélites qui n’ont pas inventé le monothéisme l’ont adopté par pure avarice. Puis ils ont interdit les représentations de leur idole parce qu’ils ne voulaient pas se coltiner des statues en bronze dans le désert.

                Les Arabes ont adopté le monothéisme pour la même raison et parce que c’était à la mode et qu’ils ne voulaient plus avoir l’air de sauvages.

                Le monde greco-romain a adopté le monothéisme, mais comme une seul dieu c’était un peu juste, ils l’ont multiplié par 3 et puis ont remplacé les petits bons dieux indo-européens par des saints.


              • MuslimADieu MuslimADieu 6 juin 2014 12:15

                @isga

                « Les musulmans qui font leur prière 5x par jour ne confondent pas le travail spirituel avec des chouineries païennes d’enfants capricieux. »

                faudra m’expliquer la spiritualité qu’il y a à se prosterner en direction d’un gros cube en pierre dans le sahara alors qu’on est sur une grosse boule sphérique (la visée va direct dans les nuages), en multipliant des gestes bizarres pour finir par montrer ses fesses à Dieu, tout en récitant en arabe une poignée de versets qu’on a appris par coeur. Surtout si on ne pippe pas un mot d’arabe.
                That’s idolatry mon gars. Idolâtrie d’un cube en pierre.


                • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 15:06

                  Et sinon, vous avez quelque chose à dire sur l’article ?


                •  C BARRATIER C BARRATIER 5 juin 2014 15:39

                  L’article ne m’a pas convaincu. Il est difficile de généraliser et de dire que nous avons des racines chrétiennes sans le démontrer. Moi je n’en ai pas par exemple, et je n’en ai pas besoin, de même que je n’ai besoin d’aucune racine religieuse.J’ai mes gènes comme racines, qui me renvoient à l’homo sapiens de la grotte du Pont d’Arc..je suis ardéchois, mon lointain grand père peut être...ou ma lointaine grand mère, rien ne prouve que les dessinateurs n’étaient pas des femmes.

                  Les religions monothéistes portent le germe de l’intolérance : il n’y a qu’un dieu, et bien sûr c’est le mien ! Tous les dieux étant réputés immortels, ils sont des centaines de milliers et déjà il est bien prétentieux de dire qu’il n’y en a qu’un..Je déteste les propagandistes monothéistes du fait qu’ils prétendent que la femme serait inférieure à l’homme...

                  Je pense que dans le monde qui évolue très vite, la référence à ce qui est passé n’est pas la meilleure. La France n’est plus catholique c’est sûr. Pourtant, des catholiques gardent ici la prétention de rétablir leur hégémonie. Absurde, les nouveaux convertis deviennent plutôt musulmans, ce qui reste dangereux aussi pour tout le monde. Les minoritaires qui ne supportent pas de l’être n’acceptent pas pour autant la laïcité, qui est le respect de toutes les croyances et non croyance à égalité. Je constate qu’ils ont la mémoire courte...

                  En table des news:Français : mémoire courte confirmée

                   

                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=260



                  • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 15:59

                    En reniant ses racines, l’Europe se nie dans son identité et dans son essence, ce qui, en conséquence, entraîne le corps politique européen à être inefficace, à se chercher, et à ne susciter aucune grande adhésion. Il s’agît ici non pas d’une foi mais d’une culture.


                  • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 16:03

                    Démontrer les racines chrétiennes ? Il suffit de lire l’histoire européenne ! Pourquoi les droits de l’homme ne sont-ils pas nés en Chine ? Ou en Inde ? Ou dans le monde musulman ? Parce que l’enseignement des évangiles a mûri, d’abord dans les Églises, et s’est épanoui ensuite en dehors sous une forme laïcisée.


                  • lsga lsga 5 juin 2014 16:35

                    l’europe a des racines chrétiennes, payennes, aryennes, judaïqes, musulmanes (la renaissance, les balkans, etc.), druidique, etc. etc.

                     
                    Les religions varient en même temps que l’appareil de production :
                     
                    Les chasseurs cueilleurs sont animistes (tout est dangereux : tout est vivant ), les agriculteurs sont polythéistes (les divinités sont les saisons, la lune, le blé, etc.), les cités et les empires sont monothéistes (centralisation du pouvoir, le christ, Bouddha, etc.), l’industrie est agnostique (humanisme, franc maçonnerie, etc. etc.)
                     
                    Dans le cadre du socialisme, la religion dominante sera le syncrétisme expérimental. 

                  • njama njama 5 juin 2014 16:54

                    @ Kookaburra

                    Si vous pensez que le christianisme est l’inspirateur des droits de l’homme et du citoyen, on ne peut pas dire que la fille aînée de l’Eglise a contribué beaucoup à l’émancipation de ses ouailles, et particulièrement de celle des femmes.

                    Le Vatican refuse toujours de signer la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen

                    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/12/23/2666702_le-vatican-refuse-toujours-de-signer-la-declaration-universelle-des-droit-de-l-homme-et-du-citoyen.html

                    Je crois personnellement que les droits de l’homme ... puisent leur origine dans le droit naturel, le christianisme en étant une facette parmi d’autres.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 2014 18:06

                    Barratier

                    Je pense que vous le savez comme tout le monde mais ça vous gêne d’avoir à le dire :

                    Le problème actuel le plus important en France c’est la trahison de la laïcité républicaine par les gouvernants

                    D’abord de droite sous Sarkozy, maintenant de gauche sous Hollande.

                    Mais dans les deux cas, et par lâcheté, pour servir l’islam.


                  • marc 5 juin 2014 18:53

                    KOOKaburra

                    ffit de lire l’histoire européenne ! Pourquoi les droits de l’homme ne sont-ils pas nés en Chine ? Ou en Inde ? Ou dans le monde musulman ?
                    Ignorant ! les Droits de l’Homme sont très anciens On peut remonter au « cylindre de Cyrus » dans l’état actuel de nos connaissances. Quant aux religions, elles évoluent, c’est tout, selon l’évolution des sociétés. Le monothéisme existait déja sous certaines formes en Egypte antique et en Perse antique. Les chrétiens n’ont inventé que l’aspect "miséricordieux de Dieu ce qui est ,à l’expérience de 2000 ans une vaste blague. D’ailleurs la Nature est basée sur un principe fondamental : la prédation ! 

                  • CASS. CASS. 5 juin 2014 23:08

                    les premiers droits de l’homme viennent du premier empire à vocation universelle perses,ceux-ci incluaient aussi les droits de L afaune et flore ( deleur union avec les civilisations les plus raffinées de chine , Inde sur le plateau Iran) ainsi que nos langues issues du proto indo europeen issu du persan ou sanskrit (celte ancien grecque, latin , slave etc etc - le premier monothéisme à vocation universelle aussi, tu ne tuera pas tu n’agressera pas tes voisins etc tu ne volera pas tu ne pillera pas tes voisins etc etc au nom de ton dieu, par contre tu peux croire au dieu que tu veux, mais si tu respectes ces conditions. bref respect partage etc. religion croyance certe mais incluant la voix de la raison et de la conscience, naissance de la philosophie, sciences algébre etc etc . c’est alexandre le grand qui a rapporté tout ça en Gréce.


                  •  C BARRATIER C BARRATIER 6 juin 2014 21:23

                    Le problème nouveau est que les musulmans se préparent à ouvrir beaucoup d’écoles qui seront financées sur fonds publics comme l’énorme enseignement catholique. Il sera impossible de refuser à une religion ce qui est donné à une autre.

                    La laïcité est déjà mise à mal, mais ce sera encore pis.Et nous aurons la guerre civile.
                    Est il encore temps de cesser de financer sur fonds publics des religions qui ont fait la preuve de leur dangerosité.

                    Français : mémoire courte confirmée

                     

                    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=260


                  • Radix Radix 5 juin 2014 16:35

                    Bonjour

                    Vous écrivez :« Ce n’est pas par hasard que ces idées apparurent en Europe, et uniquement en Europe, sur le terreau du christianisme. »
                    Sans l’église catholique ces idées seraient apparues depuis longtemps mais il a fallu se débarrasser du poids que la religion faisait peser sur la société et de l’appui qu’elle offrait à l’ancien système hérité de la féodalité.
                    Ce combat n’a pas été sans résistance de sa part et elle n’a cédé le terrain qu’à contre-coeur... Ne désespérant jamais de retrouver son ancien pouvoir, quitte à brandir un épouvantail pour passer pour une solution à nos problèmes !

                    Radix


                    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 16:48

                      Sans l’église catholique ces idées seraient apparues depuis longtemps

                      Tiens, nous avons là un devin qui a le pouvoir de savoir comment l’histoire se serait passée si elle s’était passée différemment.


                    • Radix Radix 5 juin 2014 19:48

                      Bonsoir

                      Un devin qui lit dans le passé ?

                      Un livre d’histoire suffit, rien de « miraculeux », par contre lire le passé en fonction de ses préjugés actuels, cela s’appelle comment ?

                      Radix


                    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 23:05

                      Un devin qui lit dans le passé ?

                      En l’occurrence, vous lisez dans un passé qui ne s’est pas produit mais qui aurait pu se produire

                      Un livre d’histoire suffit, rien de « miraculeux »,

                      Non, pas un livre, mais une multitude de livres sont nécessaires pour comprendre tous les bienfait du catholicisme.

                      par contre lire le passé en fonction de ses préjugés actuels, cela s’appelle comment ?

                      C’est à vous que je pose la question, puisque c’est exactement ce que vous faites.


                    • Radix Radix 5 juin 2014 23:14

                      Ce genre d’argumentation je ne la pratique plus depuis l’école primaire, je vous laisse avec vos billes.

                      Radix


                    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 23:16

                      C’est vous qui lancez des affirmations, c’est à vous de les prouver.


                    • CASS. CASS. 5 juin 2014 23:25

                      l’eglise de rome avait au départ fait un copier collé sur le mithraÏsme qui fut révisé par loi de zoroastre,puis a assez vite basculé dans le pharisaÏsme malheureusement, avant Jésus le christianisme éxistait déjà.


                    • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 23:29

                      l’eglise de rome avait au départ fait un copier collé sur le mithraÏsme

                      Ça c’est vraiment des conneries colportées par internet. Lisez René Girard pour comprendre LA différence révolutionnaire et profonde, qui est bien plus importante que le reste des ressemblances superficielles.


                    • CASS. CASS. 6 juin 2014 00:35

                      Non non pas spécialement colporté par internet, par contre pour savoir , il est exacte qu’il faut passer beaucoup de temps à faire des recherches, eh bien mettez -vous au travail, internet bouquins documentations etc, .Quand à votre votre rené girard vous savez il écrit ce qu’il veut bien écrire tout dépend de son orientation perso. vous savez bhl écrit aussi et se fait passer pour un philosophe, alors que....


                    • CASS. CASS. 6 juin 2014 00:43

                      sur le mithraïsme le culte de Mithra , si si c’est la vérité, même si ça vous dérange de toute évidence et je me demande bien pourquoi d’ailleurs.


                    • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 09:35

                      .Quand à votre votre rené girard vous savez il écrit ce qu’il veut bien écrire tout dépend de son orientation perso. vous savez bhl écrit aussi et se fait passer pour un philosophe

                      Votre réponse est stupide, car soit vous connaissez les travaux de René Girard, et alors vous ne pouvez pas dire que sa théorie de la rivalité mimétique dépend de son « orientation perso », soit vous ne les connaissez pas, et dans ce cas vous rejetez une théorie sans même savoir ce qu’elle contient.


                    • hauteville 7 juin 2014 11:18

                      Il y a eu bien d’autres choses étouffées par l’église catholique, sa hiérarchie : les idées des cathares, plus tard des huguenots, les gens qui refusaient toute religion, des femmes parfoits brûlées vives après avoir été déclarées sorcières.sorcières ce qui était banni. L’inquisition est une tâche dans notre histoire. Pour ne plus faire de mal, le catholicisme a dû être mis à sa place et le pouvoir politique se séparer de lui...mais il tente de reprendre ce pouvoir, sa hiérarchie toujours, pas ses adeptes dans leur masse.
                      Résistons à ces religions qui sont des associations de malfaiteurs en nous souvenant que les mafias assassines font aussi du bien à leurs copains, ce qui ne les dédouane pas.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 juin 2014 14:54

                      L’énorme différence, hauteville, c’est que les barbares catholiques, dont vous rappelez les actes avec raison, agissaient en contradiction flagrante avec l’enseignement du prophète juif Jésus de Nazareth, inspirateur des chrétiens, alors que les barbares islamistes agissaient et agissent en application des appels à maltraiter et tuer du prophète Mohamed et des rédacteurs du Coran.

                      Par ailleurs, Jésus alla jusqu’à accepter sa propre mort dans la torture plutôt que de renoncer à son message d’appel à l’amour universel, alors que Mohamed, contre-exemple en humanité, fut lui-même un pratiquant sans scrupules de maltraitances et tueries diverses.

                      La mode actuelle consistant à mettre encore aujourd’hui sur un même niveau de valeurs le catholicisme et l’islam n’est pas seulement grotesque, elle est dangereuse, honteuse, irresponsable et révoltante.

                      Que les gouvernements de Nicolas Sarkozy, puis de François Hollande aient donné ces dernières années l’exemple de l’indignité en la matière ne doit pas entraîner le peuple de France à les suivre sur cette voie mortifère.

                      Les français, et par ailleurs les européens, doivent au contraire résister pendant qu’il en est encore temps, malgré ce qu’il faut bien appeler la lâcheté de leurs dirigeants, au service de l’islamisation de la France et de l’Europe.



                    • njama njama 5 juin 2014 16:44

                      Je ne sais pas où vous avez été chercher que l’Europe se veut « laïque » !

                      Elle préconise l’inverse, le communautarisme, Article 17 du TFUE : Dialogue avec les Églises, les associations ou communautés religieuses et les organisations philosophiques et non confessionnelles

                      ce qui veut dire que des « dignitaires » religieux ou des « personnalités » cooptés on ne sait trop comment, l’Évèque Trucmuche, ou BHL par exemple... seraient des interlocuteurs représentatifs de la société civile patentés par nos élus politiques.

                      C’est un peu zarbi et frnachement pas laïque du tout !

                      perso, ça me choque beaucoup, mais si vous trouvez ça laïque essayez de m’expliquer ... 

                      "En 1979, la première élection au suffrage universel direct du Parlement européen ouvre de nouvelles perspectives. Les conférences épiscopales tournent résolument les yeux vers la Communauté européenne. Le 3 mars 1980, en accord avec le Saint-Siège, un collège d’évêques crée la COMECE pour suivre et accompagner les politiques européennes. Elle se structure de manière audacieuse, dans l’esprit du Concile Vatican II et selon le principe de supranationalité. Installée avenue du Père Damien dans les bureaux du SIPECA, la COMECE commence l’exploration de son nouvel environnement.« 
                      http://www.comece.eu/site/fr/quisommesnous/histoiredelacomece

                      Voter pour l’Europe c’est voter pour la libanisation de la vie politique.

                      Comment la laïcité française pourrait-elle être soluble dans l’Europe ? Pour des raisons historiques liées à notre histoire »nationale" qui tiennent à son émergence, à sa constitution, cela me parait totalement impossible.

                      Si vous ne le pensez pas, demandez-donc à Madame Merkel de rompre le Concordat signé en 1933 entre l’Allemagne et le Vatican par exemple ...
                      après on verra si c’est possible de parler de laïcité avec nos voisins allemands ...

                      demandez donc au gouvernement italien de rompre les Accords de Latran de 1929 signé sous Mussolini (le catholicisme est toujours religion d’État en Italie), après on verra si c’est possible de parler de laïcité avec nos voisins italiens ...

                      demandez donc à L’Espagne de rompre son Concordat signé sous Franco
                      Espagne : le concordat avec l’Eglise ne sera pas remis en cause
                      Malgré la pression de l’opposition socialiste, le gouvernement espagnol de Manuel Rajoy n’a aucunement l’intention de dénoncer le concordat de 1979, signé entre l’Espagne et le Saint-Siège. Ce concordat permet à l’Eglise espagnole de ne pas payer l’IBI, un impôt foncier.

                      http://info.catho.be/2012/05/30/espagne-le-concordat-avec-leglise-ne-sera-pas-remis-en-cause/#.U5B_IigZ_To

                      après on verra si c’est possible de parler de laïcité avec nos voisins espagnols 
                      ...
                      J’en déduis que pour la politique de l’Europe, il vaut mieux pour la paix civile maintenir entre pays voisins un statu quo sur la question de laïcité si l’on ne veut pas créer un grand incendie

                      Il serait d’ailleurs peut-être utile de faire une pétition en Europe pour demander l’abrogation pure et simple de cet Article 17 du TFUE (?)


                      • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 17:09

                        L’Europe se veut laîque dans le sens qu’elle abandonne le christianisme. En abandonnant le christianisme, en niant son influence et son Histoire (attitude proche d’un négationnisme pur et simple), l’Europe perd non seulement son âme, mais se détache surtout de ce qui la permet.

                        Certains courants de sociologie et philosophie ont arraché l’homme à son héritage, sa mémoire, son histoire, sa culture, pour en faire un individu affranchi de tous les déterminismes nationaux, sociaux, familiaux, religieux, sexuels. Un homme « libéré » qui devient son propre commencement et sa propre fin : un déshérité.

                        Ceux qui contestent ces faits font une triple erreur - ils renient un fait historique, il refusent un héritage culturel et, en arasant le terrain, ils ouvrent la voie à une islamisation de l’Europe.


                      • njama njama 5 juin 2014 17:16

                        L’Europe n’est pas a cause des problèmes du christianisme.

                        En fait le problème c’est l’Europe, pas le christianisme ...


                      • njama njama 5 juin 2014 17:31

                        L’Europe se veut laîque dans le sens qu’elle abandonne le christianisme.

                        j’ai un peu de mal à vous suivre ??? si je reformule en disant « la France se veut laïque dans le sens qu’elle abandonne le christianisme », est-ce que cela a un sens ?
                        La laïcité n’interdit pas le christianisme. Elle ne l’encourage pas, elle est neutre, elle permet et protège ce culte contre tout trouble à l’ordre public, comme les autres. La laïcité ne préfère pas une religion ou une autre. La religion, c’est du domaine de la société civile, pas l’objet de la politique. Je suis un fervent partisan de la laïcité, elle s’est avérée nécessaire à un moment de l’histoire pour mettre fin au mélange des genres ... faire revenir « le religieux » sur la scène politique serait revenir à avant la révolution, une grande régression, et ce ne serait plus la république.

                        L’Europe n’interdit pas le christianisme que je sache ... et rien n’interdit aux hommes politiques de pratiquer le culte qu’ils veulent, et consulter les oracles de qui ils veulent dans leur vie privée.


                      • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 19:00

                        A la différence de la laïcité dans les autres pays, en France elle est absolue. Par exemple, on ne parle plus de vacances de Toussaint, de Noël, de Pâques, mais d’automne, d’hiver, de printemps ; on ne dit plus la Saint-Michel, mais la fête des Michel. Le festif, le convivial, remplacent la signification religieuse, par égard à l’islam, accélérant ainsi sa progression, qui est une conséquence de la déchristianisation. L’islam nous révèle ainsi notre désert spirituel en même temps que notre fragilité, notre naïveté politique. Lorsqu’une religion triomphe, c’est qu’elle rencontre la misère du territoire où elle arrive, au lieu de prendre la religion de vaincus.

                        Faut-il supprimer du calendrier les fêtes chrétiennes, interdire les cloches des églises, enlever les monuments religieux et éliminer tous les symboles chrétiens de la place publique, afin de la rendre neutre ? Un calendrier où les fêtes les fêtes christiennes ont été remplacées par les fêtes musulmanes a déjà été publié.


                      • njama njama 5 juin 2014 20:46

                        Faut-il supprimer du calendrier les fêtes chrétiennes, interdire les cloches des églises, enlever les monuments religieux et éliminer tous les symboles chrétiens de la place publique, afin de la rendre neutre ? Un calendrier où les fêtes les fêtes chrétiennes ont été remplacées par les fêtes musulmanes a déjà été publié.

                        il n’a jamais été question de cela il me semble ...

                        la religion appartient à la société civile ... arrêtez de vouloir qu’elle (l’une ou l’autre religion parmi d’autres) soit cornaquée par le politique

                        en fait c’est ça l’idée de la société laïque ... les « religieux » ont les met en sourdine

                        exemple : question divorce, le système juif de « guet » vous en pensez quoi ?

                        http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/le-grand-rabbin-de-france-par-interim-au-coeur-d-un-scandale-financier_1536349.html

                        pour moi c’est très révélateur de la réalité des archaïsmes du judaïsme et de sa misogynie

                        faut donc que les revendications religieuses des uns ou des autres, on leur tienne la bride !!!
                        c’est comme avec les cons qui ne veulent rien entendre que leurs con_victions personnelles ...
                        « le religieux » basta ! * ! = « ça suffit »...

                        non, je suis très convaincu que « le religieux » doit être absolument tenu à l’écart de la vie politique, sinon c’est soit le communautarisme, soit le chaos assuré


                      • njama njama 5 juin 2014 21:38

                        A la différence de la laïcité dans les autres pays, en France elle est absolue.

                        c’est très juste, un principe se doit d’être respecté, en France nos aïeux ont envoyé balader à juste titre le Concordat de 1801 signé par Napoléon. Ce n’était qu’un contrat passé d’ailleurs par quelqu’un de pas vraiment « républicain », c’est le moins que l’on puisse dire.

                        Si vous consultez la naissance d’autres Concordats signés en Europe, ils l’ont été souvent par des dictateurs, Hitler, Franco, Mussolini ...

                        La Pologne ratifie son concordat avec le Saint-Siège. http://www.liberation.fr/monde/1998/01/09/la-pologne-ratifie-son-concordat-avec-le-saint-siege_544613

                        est-ce que vous le regrettez kookaburra ?
                        moi, non, et sans états d’âme. Il était temps que se termine cette spoliation sur les peuples.

                        la laïcité ... en France elle est absolue.

                        Je me répète demandez à l’Allemagne, à l’Italie, à l’Espagne, au Portugal ... (pour ne citer qu’eux) comment ils voient l’avenir de leurs Concordats s’ils prétendent être laïques et après on reparle de le laïcité française absolue ... 

                        Devant cet océan de différences entre États européens, comment voudriez-vous kookaburra que nous puissions nous accorder ?

                        Le sujet est très délicat, une étincelle sur ce sujet explosif pourrait allumer une guerre civile, pensez-y ...

                        Pour ma part, je crois qu’il faut décourager toute tentative de consensus européen sur ce sujet. Je réfléchis à lancer une pétition en plusieurs langues pour demander d’abroger cet Article 17 du TFUE pour le danger qu’il risquerait de nous conduire sans autre issue qu’à la zizanie.


                      • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 21:44


                        Il est vrai que le concept de la laïcité n’est pas le même partout dans le monde. Le statut de l’Eglise au sein de l’Etat varie considérablement dans les pays de U.E. Dans certains pays une des confessions est plus ou moins officielle. Cette laïcité « ouverte » (ou « soft » dans le jargon d’aujourd’hui) est assez répandue en Europe. La France est strictement séparatiste, et voit dans le principe de séparation l’essentiel de la laïcité. Les régimes « soft » sont perçus comme des approximations imparfaites. Vue de l’Allemagne, par contre, la laïcité française va trop loin, en poussant les religions dans le sphère privé, avec interdiction de se montrer en public. Néanmoins la France accepte la subvention des écoles privées et s’accommode du statut particulier de l’Alsace-Moselle.

                        Malgré ces différences dans les conceptions de la laïcité, on peut affirmer que, en Europe, la domination d’une religion dans les affaires d’Etat appartient heureusement au passé. Elle n’existe plus dans les pays démocratiques. Aujourd’hui les dangers sont ailleurs, notamment dans les pays où la religion s’impose par contrainte, en se proclamant Vérité officielle.


                      • njama njama 5 juin 2014 22:01

                        Vue de l’Allemagne, par contre, la laïcité française va trop loin, en poussant les religions dans le sphère privé, avec interdiction de se montrer en public.

                        nous pouvons leur retourner que vu de France leur Concordat de 1933 va énormément trop loin, bien plus loin que nos petites concessions pas très « laïques pur jus », et que ça va beaucoup plus loin que notre « rigidité de principe » ...

                        donc l’argument de ce que fait le voisin ne tient pas la route ...argument débile d’une manière générale.

                        Essayez de réfléchir à cette problématique de la laïcité en Europe Kookaburra ... tant mieux si vous trouvez une ouverture, mais en attendant je m’arc-boute sur notre culture française de la laïcité car je ne vois pas l’intérêt de faire des concessions sur ce sujet avec nos voisins immédiats (Belgique, Espagne, Italie, Allemagne) .

                        Il faut savoir défendre aussi la spécificité de sa culture, qui est aussi celle de son histoire.


                      • CASS. CASS. 6 juin 2014 00:53

                        une UE sionisée ce qui n’a rien à voir avec l’ EUROPE étonnez -vous qu’ils ne puissent pas blairer la Gréce et qu’ils en veuillent tellement à la RUSSIE rechristianisée de Poutine ; les rothschildiens et pape noir phariSaÏsés prosélytes


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 juin 2014 07:33

                        Le problème de la laïcité en France et en Europe est délibérément déformé par le pouvoir et les médias.

                        Il est stupide et même révoltant, anti-démocratique, d’empêcher les religions de s’exprimer publiquement.

                        Et, si l’article 17 du TFUE relevé par njama est effectivement inacceptable ce n’est pas parce qu’il propose qu’en Europe on dialogue avec tous, c’est parce que le Traité de Lisbonne "a élevé la bonne pratique que constitue ce dialogue au rang d’obligation juridique". Et que ce dialogue est conçu comme une obligation de consulter les institutions religieuses.

                        Par ailleurs le statut particulier de l’Alsace-Moselle ici relevé par Kookaburra, est lui aussi inacceptable.

                        Mais le pire, et de beaucoup, aujourd’hui en France, est dans la soumission de l’Etat républicain aux exigences des islamistes, tout particulièrement dans les cantines des écoles, où les menus halal organisent dès l’enfance la ségrégation des individus en fonction de leur religion vraie ou supposée.

                        Et il faut préciser que, si c’est par électoralisme et par lâcheté que les gouvernants hollandiens aggravent sur ce point la situation laissée par les sarkoziens, c’est aussi pour conserver leurs propres privilèges, comme le statut d’Alsace-Moselle, que les églises  chrétiennes se font complices de cette trahison.

                        On est loin, ici, de l’évolution positive apportée dans la société par le christianisme, et fort justement exprimée par Kookaburra dans son article.

                        La France et l’Europe, en cédant aux exigences des islamistes a amorcé, et déjà très avancé, une dramatique régression, que nos descendants auront à leur tour beaucoup de mal à inverser.


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 juin 2014 07:49

                        Après avoir consulté ce matin la revue en ligne Riposte Laïque, comme je le fais quotidiennement, je dois encore ajouter ceci.

                        Le pouvoir « de gauche » affaibli par deux élections successives compense sa perte de crédibilité en durcissant sa répression de la pensée libre, démocratique, républicaine et laïque.

                        C’est classique. On n’est pas encore dans un pays totalitaire comparable à ceux des pays totalement islamisés depuis des siècles mais on s’en approche toujours plus :

                        http://ripostelaique.com/justice-taubira-pascal-hilout-et-pierre-cassen-condamnes-a-payer-21-200-euros.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29


                      • marc 7 juin 2014 10:04

                        Kook...

                        Ceux qui contestent ces faits font une triple erreur - ils renient un fait historique, il refusent un héritage culturel et, en arasant le terrain, ils ouvrent la voie à une islamisation de l’Europe.

                        Autrement, pour être clair, la religion , la foi et les églises ne vous intéressent en rien sur le plan personnel. Elles vous servent comme signe identitaire pour faire pièce à autrui qui ne correspond pas bien à votre phantasme d’identité. Notre identité de français, c’est les Lumières, la Révolution de 1789, Liberté, Egalité Fraternité , toute chose que vous niez. Vous n’êtes donc pas vraiment français.....

                      • Crab2 7 juin 2014 14:41

                        Fier ou Fière d’être athée partout dans le monde, c’est se passer de faire référence au surnaturel, à d’imaginaires arrières-mondes, c’est refuser de valider toutes les hiérarchies artificielles pour vivre dans une société libertaire et hédoniste

                        Les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité :

                        Les athées en Arabie Saoudite ont tendance à garder un profil bas ( à cause des décapitations ), et parce que la loi islamique est la loi de la terre [ qui a vu naître l’islam ], ils entretiennent souvent un semblant d’observance religieuse en public. Mais pas en ligne, où ils ils arrivent à contourner le danger et expriment leur athéisme via des comptes anonymes

                        Suites :

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/fier-ou-fiere-detre-athee.html

                        ou sur :

                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/07/fier-ou-fiere-d-etre-athee-5386458.html


                      • Rounga Roungalashinga 5 juin 2014 16:47

                        Sur l’article :
                        A mon avis, le piège dans lequel vous tombez est de poser le problème en opposant le christianisme et l’islam. Si la République et les droits de l’homme ont déclaré la liberté de culte, rendant ainsi les religions équivalentes, ce n’est pas pour valoriser les religions non-catholiques, mais pour propager l’athéisme. Le catholicisme s’est plié à la laïcité, mais c’est une soumission. En effet, si on veut rester cohérent avec le logiciel catholique, il faut vouloir le Salut de tout le monde, et comme il n’y a pas de Salut en-dehors de l’Eglise, il faut que les institutions et l’Etat soient soumis au pouvoir religieux, bien que séparé de lui (la bulle Unam Sanctam de Boniface VIII explique bien cela). Les catholiques sont donc revenus au temps des romains. Ils ne sont plus dévorés par les lions, certes, mais ils sont en position de minorité (bien que nombreux, ce qui n’a rien à voir).
                        L’islam se retrouve devant le même problème que le catholicisme en son temps : il doit soit accepter la laïcité maçonnique, et perdre sa substance, soit lutter contre elle, aux côtés des catholiques avec qui ils règleront leurs différends plus tard. Voilà, selon moi, l’état de la situation.


                        • Crab2 5 juin 2014 16:50

                          Une religion infantile et égoïste 

                          Non  ! La religion musulmane n’est pas une religion comme les autres : elle est pire que les autres

                          En réponse d’un billet ’’ Onfray ajoute du désordre à l’horreur ’’rédigé par Gabrielle Teissier publié le 02 Juin 2014 sur MEDIAPART, où en résumé elle entend démontrer que Michel Onfray est incapable de comprendre que l’islam de France est une religion comme les autres

                          Interview dans le Figaro  :

                          "Dalil Boubakeur : « L’islam n’est pas une religion comme les autres »"

                          Extrait  :

                          «  Mais l’administration doit réaliser que l’islam n’est pas une religion comme une autre, à traiter sous l’angle de la loi de 1905. Le ministre Valls n’a pas pris en compte la dimension sociétale de l’islam »

                          Ce n’est donc pas à l’Islam de s’adapter à la laïcité française pour devenir l’Islam de France, mais à la laïcité française de s’adapter à « la dimension sociétale de l’islam.  ».

                          Peut-on être plus clair ? Fin de l’extrait

                          Suite :

                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/06/une-religion-infantile-et-egoiste.html

                          ou sur :

                          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/02/une-religion-infantile-et-egoiste-5382911.html


                          • njama njama 5 juin 2014 17:13

                            Les religions sont-elles vraiment équivalentes ?

                            pour faire le lien avec votre article, les religions sont des phénomènes sociologiques issus de révélations prophétiques.
                            Parler de judaïsme, de christianisme, d’islam comme si il n’y avait que 3 religions c’est très réducteur, c’est une caricature. Il n’y a pas un monothèisme, sauf théorie, il y a des monothéismes.

                            On voit bien qu’ici, rien qu’en Europe, à partir d’une même révélation, le Message des Évangiles, des religions se sont créées au fil de l’Histoire, toutes se revendiquent d’être chrétiennes, mais l’une est catholique, l’autre orthodoxe, l’autre protestante, et d’autres évangéliques ... (et je simplifie encore, car les sectes chrétiennes sont nombreuses).

                            Suivant l’adage, comme il faut commencer par balayer devant sa porte, les religions chrétiennes en formeront-elles une seule un jour ?
                             avant de donner des leçons aux autres religions, c’est à cela qu’il faudrait réfléchir ...

                            Oui les religions juive, chrétienne, musulmane sont dans un sens équivalentes puisqu’elles ont généré chacune un ensemble de sectes plus ou moins cohérentes entre elles smiley


                            • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 17:25

                              « sectes plus ou moins cohérentes entre elles » Exactement, et c’est pourquoi je ne distingue pas entre catholicisme et protestantisme. Bien sûr ils diffèrent dans les dogmes de leurs églises, mais dans leur essence ils sont le même.


                            • Scual 5 juin 2014 17:26

                              Oh oui elles se valent toutes... et y en a pas une pour rattraper l’autre.


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 juin 2014 17:30

                                Merci Kookaburra pour cet article, qui dit simplement mais clairement l’essentiel sur le sujet.

                                Désormais agnostique comme vous, je trouve cependant qu’il n’aurait pas été bon de mettre les racines chrétiennes dans la Constitution européenne.

                                D’abord par principe : il n’y a aucune raison de déposer des bases religieuses dans des textes qui doivent être avant tout laïcs, c’est-à-dire valables pour tous les individus et peuples concernés.

                                Et l’erreur - le mot est faible - des dirigeants français et européens est avant tout dans leur persévérante trahison de la laïcité au profit de l’islam.

                                Ensuite parce que les chrétiens d’aujourd’hui trahissent aussi, d’une certaine manière, la pensée de leur prophète de référence, Jésus de Nazareth, et qu’ils doivent avant tout se préoccuper de mettre fin à cette trahison.

                                Ils ont déjà trop tendance à se reposer sur le dogmatisme, même quand il reste partiellement criminogène.

                                Figer les « racines chrétiennes » (qui sont bien ce que vous dites) dans la Constitution, les encouragerait alors à rester dans leur aveuglement ou/et leur paresse spirituelle.

                                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-pape-devra-supprimer-la-130677


                                • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 18:51

                                  D’accord avec vous Pierre. Les défenseurs de la vision du monde chrétienne sont rares sur Agoravox, comme d’ailleurs en général. Si, pour le catholicisme, le christianisme est inséparable de l’Eglise, c’est moins le cas pour les protestants. Pour moi personnellement, le christianisme est le Nouveau Testament, tout simplement, raison pour laquelle je ne critique pas les divers courants - catholicisme, orthodoxie grèque ou russe. Face à la progression de l’athéisme et de l’islam, je défends le christianisme, non pas par haine de ces deux autres convictions, mais pour des raisons culturelles autant que spirituelles, que j’essaie d’expliquer dans mes textes sur le sujet.


                                • soi même 5 juin 2014 18:09

                                  @ Kookaburra merci de finir votre texte sur une question ( La question qui se pose est de savoir si, au nom d’un relativisme conciliatoire, il faut considérer toutes les religions comme équivalentes, toutes les cultures comme égales, et les placer toutes sur un pied d’égalité ? ).

                                  Je n’est pas envie de simplement répondre par la négative à votre question, bien sur qu’il y a des inégalités qualitatives entre les diverses religions du monde, elles ont pour raison d’être tous non pas acquit le même degrés de liberté .
                                  Nous occidentaux, nous avons un défaut qui d’ailleurs peut très bien être partager par d’autres, c’est pensé le Monde à notre image, faire le Monde à notre image.
                                  C’est la plus belle erreur que l’on puisse connaître, celle de faire une prairie dans un vert immaculée, genre gazon de terrain de football et ne pas voir une pairie fleurie est le signe d’une terre équilibrer.
                                  Il faut de tout pour faire un Monde, même l’erreur sert !

                                   


                                  • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 19:05

                                    Soi, même, merci de votre commentaire. La question que je pose est plutôt rhétorique : ma propre réponse est évidente (j’espère) dans le texte.


                                  • njama njama 5 juin 2014 21:12

                                    Nous occidentaux, nous avons un défaut qui d’ailleurs peut très bien être partager par d’autres, c’est pensé le Monde à notre image, faire le Monde à notre image.

                                    ce défaut est le principe même de la dictature !
                                    il faut signaler son danger. Le Christ Pantocrator m’emmerde car il en est le symbole. C’est une invention humaine, celle de vouloir assigner à la religion chrétienne une dimension universaliste nulle part signifiée dans les Textes, les Évangiles n’en disent rien.

                                    L’universalisme a toujours été le défaut de toutes les religions, elles y trouvaient la justification de leurs tyrannies. En fait l’universalisme est la dimension idéologique des religions.

                                    ...


                                  • soi même 6 juin 2014 11:50

                                    @ njama,vous confondez vérités contenues dans les religions et le Dogme.
                                    Celui si apparaît quand l’on comprend plus les vérités contenues dans les religions et que cela devient un Dogme ! Un acte foi, une intransigeance, une outrecuidance, un abus de pouvoir, un moyen de domination, une Théocratie décadente .
                                    Depuis le milieux du moyen age, ce est devenue le Vatican, c’est pour cela actuellement, il est en train de sombré, et nous assistions à sa dernière lueur ( à son dernier regain ) avant sa décrépitude total.
                                    En rien cette histoire concerne le véritable Christianisme, par nature, il est anticonféssionnel !


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 5 juin 2014 18:40

                                    Les finalités de toutes les religions sont les mêmes : manipulations et ingérences des esprits pour faire croire qu’ils ne sont pas à mène de créer les choses par eux-mêmes.

                                    Pour ce faire, c’est évident qu’elles influencent par des artifices, des moyens de persuasion qui font penser que la littérature, la musique, ... sont divines. 

                                    « faut-il considérer toutes les religions comme équivalentes, toutes les cultures comme égales, et les placer toutes sur un pied d’égalité ? »
                                    La réponse est « oui ».
                                    Une preuve ?
                                    Elles passent par le secret de certaines personnes

                                    • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 19:12

                                      L’enfoiré. Je distingue entre les dogmes des églises et la religion elle même, comme elle est décrite dans les textes sacrés, Nouveau Testament, le Coran etc. En ce qui concerne les dogmes je suis assez d’accord avec vous.


                                    • philouie 5 juin 2014 20:04

                                      Kookaburra,

                                      Vous ne me verrez jamais critiquer ni l’évangile, ni l’homme Jésus, ni le message de Jésus. Ce que j’accuse c’est la théologie qui en a été faite. la théologie de l’homme Dieu qui idéalise l’homme et diabolise l’autre.
                                      chasse aux sorcières, antisémitisme, islamophobie etc... sont le fruit de cette théologie. Au contraire de ce qu’affirme Robin, les crimes chrétiens ne sont pas de la responsabilité de mauvais chrétiens mais bien le résultat d’une théologie de merde a éradiquer de la surface de la terre.


                                      • philouie 5 juin 2014 21:21

                                        L’Etat qui finance une mosquée a un droit de regard sur celui qui prêche et sur ce qu’il dit aux croyants.

                                        C’est ce qui ce passe par exemple au Maroc où les imams sont nommés par le roi.
                                        mais il n’y a pas d’église en Islam. tu peux faire une mosquée dans ta chambre.

                                        Vous voulez contrôlez qui ?

                                        la liberté de réunion ?

                                        c’est ça qui vous gène ?


                                        • Kookaburra Kookaburra 5 juin 2014 21:33

                                          Où voyez-vous que je veux contrôler quelque chose ?


                                        • njama njama 5 juin 2014 21:46

                                          C’est ce qui ce passe par exemple au Maroc où les imams sont nommés par le roi.

                                          C’est une dérive commune dans pas mal de pays majoritairement musulmans, qui rémunèrent les imams, et pas qu’au Maroc.
                                          C’est bien sûr pas du tout « orthodoxe » par rapport au Coran, mais pas plus hétérodoxe que les pays européens qui rémunèrent prêtres (accessoirement suivant les cas) , pasteurs et rabbins ... (Allemagne, Italie, Belgique, Espagne, Portugal ...).

                                          Sur ce plan nous pouvons clairement affirmer que les religions sont très équivalentes


                                        • philouie 5 juin 2014 22:00

                                          Sur ce plan nous pouvons clairement affirmer que les religions sont très équivalentes

                                          ben non. en catholicie vous ne pouvez pas créer une église dans votre chambre.


                                        • Werner Laferier Werner Laferier 6 juin 2014 01:44

                                          Nous n’avons pas besoin de religions, détruisons les toutes sans aucune forme de pitié ou de procès, on trouvera une autre croyance pour ceux qui veulent croire en quelque chose, on pourrait inventer une religion faire à l’image de l’homme pour l’homme.
                                          Dans un monde globalisé et libérale, les vieilles croyances n’ont plus leurs places, il faut se rendre à) l’évidence, ce n’est pas la religion qui donne une conscience, mais le travail, donc le dépassement de soi, c’est le travail qui apporte la paix, rend libre et fait épanouir les personnes, la foi n’est qu’un phantasme.


                                          • soi même 6 juin 2014 13:22

                                            @ Werner, t’es commentaire on sent fou !


                                          • Pyrathome Pyrathome 6 juin 2014 14:53

                                            ce n’est pas la religion qui donne une conscience, mais le travail, donc le dépassement de soi, c’est le travail qui apporte la paix, rend libre et fait épanouir les personnes, la foi n’est qu’un phantasme.
                                            .
                                            Oui on se fout des commentaires de ce fou....

                                            Il est bon pour le quatrième Reich ou l’asile psy....

                                            Arbeit macht frei ...le travail rend libre et aide à s’épanouir ( dans les fours crématoires ? )

                                            Abruti !!!...sauf mon respect...


                                          • mpag 6 juin 2014 01:50

                                            Les 3 religions monothéistes sont sur le même pied d’égalité
                                            Elles font preuve de dogmatisme pour assoir leur idées et leur vérités dans des esprits faibles et influençable
                                            Elles sont aussi méprisables les unes que les autres mais peuvent être une source de réconfort lors de grande difficultés notamment ou de rédemption sur sa nature humaine : bref un deal avec le diable, tu m’offre ton esprit et je t’offre ce que tu veux entendre............

                                            Dieu est bien plus grand, il est naturel et libre de toutes pensées humaines


                                            • Mowgli 6 juin 2014 01:56

                                              Moi aussi, comme le citoyen Isga, je me suis converti. Ecoutez voir un peu :

                                              là, là, il l’a là !

                                              Il a quoi, là ? me demanderez-vous.

                                              Et y’a, et y’a, et y’a Allah là.

                                              Allez, salez mes légumes à tous et bise-moi là à toutes ! Sans oublier mouche à merde ras sous l’eau là et 25,4mm Allah.


                                              • Deneb Deneb 6 juin 2014 07:04

                                                Toutes les religions sont des outils du Pouvoir pour manipuler le peuple. Toute la « science » religieuse n’est que du storytelling pour simplets et crédules. La morale religieuse n’est que duperie : la seule morale que prône une religion n’est que la soumission au Pouvoir. Il y a, bien sûr des éléments de la morale naturelle et universelle, obligé pour être crédible, mais qui sont occultés au besoin et largement bafoués par ceux-mêmes qui l’imposent.

                                                La seule religion qui vaille est le culte de la liberté. Le mot fait peur à toutes les religions. Une religion, quelle qu’elle soit, est forcément liberticide.

                                                • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 09:47

                                                  La seule religion qui vaille est le culte de la liberté


                                                  C’est justement la religion qui rend libre. Je vais pas reprendre point par point ton commentaire comme d’habitude, j’ai remarqué que ça ne t’instruit pas.


                                                • soi même 6 juin 2014 12:01

                                                  Comme toujours Deneb, haro sur le Daudet !
                                                  Je remarque que tu fais de magnifique cercle dans le désert,cela t’arrive pas de temps en temps de faire une lemniscate ?


                                                • Ruut Ruut 6 juin 2014 07:26

                                                  Une Religion est le premier pas vers l’intolérance et vers des actes amoraux.
                                                  Il suffit de voir les actions des entités religieuses au cour de l’histoire pour en être convaincus.
                                                  Les pires actes contre l’humanité ont étés commis par des représentants des religions ou soutenus par ces dernières.


                                                  • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 09:48

                                                    Les pires actes contre l’humanité ont étés commis par des représentants des religions ou soutenus par ces dernières

                                                    Auschwitz ? Hiroshima ? Goulag ?


                                                  • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 6 juin 2014 08:56

                                                    L’auteur a une conception moyenageuse du christianisme, identique à la conception islamiste de la religion musulmane.

                                                    En effet, Wikipédia explique qu’au Moyen âge, « le concept de liberté religieuse est incompréhensible, autant que le relativisme moral. On est chrétien parce qu’on est convaincu de la vérité du Christianisme . Or, la Vérité est une et indivisible. Donc, par définition, il n’y a pas de place pour d’autres religions ou opinions. C’est dans ce contexte que se développe la lutte contre les hérésies. ».

                                                    Le monothéisme est par définition intolérant.

                                                    En effet, contrairement au polythéisme, que l’on peut associer à la tolérance, le monothéisme est toujours associé à l’intolérance et donc à la violence. En effet, lorsqu’il existe une multiplicité de dieux, l’ajout d’un nouveau dieu est possible, sans nécessairement entraîner guerres et massacres. Par contre, quand il n’y a qu’un dieu, le vrai, l’unique, les autres ne peuvent qu’être faux, qu’il faut absolument détruire. Sur ce point, si les trois religions monothéistes se basent sur un dogme monothéiste exclusif, le judaïsme, par son antériorité, est la première religion monothéiste à avoir introduit et encouragé le génocide.

                                                    Ainsi, Yahvé, dieu des juifs et premier dieu unique, commande-t-il  de tuer tous ceux qui ne sont pas juifs. Dans Exode, 32. 26-28, nous lisons que trois mille personnes périssent sur son ordre. Dans Contre Apion (latin : Contra Apionem, livre écrit vers 93 après J.-C. afin de défendre les Juifs et le judaïsme) l’historien juif Flavius Josèphe établit une longue liste des raisons qui justifient la peine de mort : adultère, viol, homosexualité, zoophilie, rébellion contre les parents, mensonge sur sa virginité, travail le jour du sabbat, etc.

                                                    http://numidia-liberum.blogspot.com/2014/03/le-genocide-est-une-vieille-tradition.html

                                                    L’ancien testament justifie l’extermination des habitants de la Palestine, qui s’appelait alors « pays de Canaan », par la crainte d’une révolte future des indigènes assortie d’une menace de punition divine pour les colons hébreux que ce crime aurait pu gêner, les justes hébreux en quelque sorte. Il s’agit donc d’un génocide qui aurait été planifié par « L’Éternel » et ses sbires. " L’Éternel parla ainsi à Moïse dans les plaines de Moab, près du Jourdain vers Jéricho : (51) "Parle aux enfants d’Israël en ces termes : Comme vous allez passer le Jourdain pour atteindre le pays de Canaan, (52) quand vous aurez chassé devant vous tous les habitants de ce pays, vous anéantirez tous leurs symboles, toutes leurs idoles de métal, et ruinerez tous leurs hauts-lieux. (53) Vous conquerrez ainsi le pays et vous vous y établirez ; car c’est à vous que je le donne à titre de possession. […] (55) Or, si vous ne dépossédez pas à votre profit tous les habitants de ce pays, ceux que vous aurez épargnés seront comme des épines dans vos yeux et comme des aiguillons à vos flancs : ils vous harcèleront sur le territoire que vous occuperez ; (56) et alors, ce que j’ai résolu de leur faire, je le ferai à vous-mêmes.« (Nombres 33). Le comportement des Israéliens vis-à-vis des Palestiniens n’est pas très loin de ces versets.

                                                    Le Deutéronome détaille l’exécution du génocide :

                                                     »(34) Nous prîmes alors toutes ses villes, et nous frappâmes d’anathème toute ville où étaient des êtres humains, même les femmes et les enfants ; nous ne laissâmes pas un survivant. « (Deutéronome, 2)

                                                     »(3) Et l’Éternel, notre Dieu, nous livra pareillement Og, roi du Basan, avec tout son peuple ; et nous le défîmes au point de n’en pas laisser survivre un seul. » (Deutéronome, 3)

                                                    Bien entendu, le racisme, base de justification des génocides, est encouragé. L’ancien testament a en horreur le métissage (comme le concile de Latran évoqué ci-dessus). Beaucoup de personnages de la Bible sont d’ailleurs punis pour avoir épousé des idolâtres étrangères : « Point de pacte avec eux, point de merci pour eux ! (3) Ne t’allie avec aucun d’eux : ta fille, ne la donne pas à son fils, et sa fille, n’en fais pas l’épouse du tien ! « (Deutéronome, 7)

                                                     »Alors Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrêtée par devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici, je vais les détruire avec la terre.">

                                                    span>Genèse 6.13

                                                     »Tout ce qui se mouvait sur la terre périt, tant les oiseaux que le bétail et les animaux, tout ce qui rampait sur la terre, et tous les hommes.">

                                                    span>

                                                    Le Livre de Josué précise qu’une trentaine de cités ont été détruites, ce qui permet d’affirmer que les juifs ont inventé le génocide : le premier en date dans la littérature mondiale... La jouissance des biens des pauvres victimes de l’extermination est exaltée comme une récompense destinée aux criminels soumis à « l’Éternel », leur « Dieu », ce qui est absolument immoral :

                                                     »(10) Or, quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura installé dans le pays qu’il a juré à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob, de te donner, pays aux villes grandes et belles, que tu n’as point bâties ; (11) avec des maisons abondantes en biens, que tu n’y as pas répandus, des citernes toutes faites, que tu n’as pas creusées, des vignes et des oliviers, que tu n’as point plantés ; quand tu jouiras de ces biens et t’en rassasieras, (12) garde-toi d’oublier l’Éternel, ">

                                                    span>

                                                     

                                                    De toute évidence, l’Ancien Testament, la Torah et les textes dérivés (monothéistes) seraient interdits s’ils étaient écrits à notre époque, et dans des sociétés réellement libres, démocratiques et laïques, car ce sont des écrits de haine et d’appel au meurtre. Pourtant, je ne connais aucun pays au monde qui les interdit.


                                                    • Crab2 6 juin 2014 09:39

                                                      Naissance de l’humanisme à l’insu de leur plein gré des scribes de la bibles

                                                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/


                                                    • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 09:51

                                                      En effet, contrairement au polythéisme, que l’on peut associer à la tolérance, le monothéisme est toujours associé à l’intolérance et donc à la violence.


                                                      On ne peut pas laisser passer de telles conneries. Le polythéisme était infiniment violent, et nous devons rendre grâce au monothéisme de nous en avoir sorti. Mais si vous chantez les louanges du paganisme, réjouissez-vous car on retombe en plein dedans.


                                                    • Kookaburra Kookaburra 6 juin 2014 09:53

                                                      Je ne sais pas en quoi ma « conception de la religion » soit moyenageuse. Comme j’ai déjà expliqué ma conception de la religion se base sur l’étude des textes sacrés et rien d’autre. Le christianisme c’est le Nouveau Testament. L’Ancien n’est que la préhistoire du christianisme. C’est la Bible des juifs, largement reniée par Jésus.


                                                    • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 10:57

                                                      L’Ancien n’est que la préhistoire du christianisme. C’est la Bible des juifs, largement reniée par Jésus

                                                      En réalité Jésus ne renie pas l’Ancien Testament, mais il en apporte la clef de lecture. Les chrétiens ne peuvent lire l’Ancien Testament qu’à la lumière des Evangiles, lumière qui a pour principe l’amour. Cela signifie que lorsqu’on lit quelque chose contraire à l’amour dans l’Ancien Testament, cela nous indique qu’il faut chercher une autre interprétation. Il faut avoir conscience que la révélation s’est faite progressivement, et que les hommes qui l’ont reçue vivaient dans des sociétés violentes, aux moeurs barbares. C’est pour cela que transparaît dans les écrits une violence qui nous choque. Dieu a inspiré des hommes très exceptionnels, mais ils ne pouvaient recevoir sa parole qu’avec les défauts inhérents à leurs a priori culturels. La révélation de l’Ancien Testament a pour but de préparer progressivement l’humanité à recevoir la révélation complète, qui ne peut être donnée que par un homme totalement pur de tout péché, et dont la connaissance des choses divines soit illimitée (ainsi, nier la divinité de Jésus, c’est nier que la Révélation des Evangiles soit la révélation ultime). Il fallait pour cela faire mûrir un peuple d’où sortirait cet homme. La révélation ne pouvait pas se faire d’un coup, il fallait y préparer l’humanité, et les propos durs et violents mis dans la bouche de Dieu dans les textes anciens ne reflètent que l’état d’enfance du peuple hébreux, qui n’aurait pas suivi la parole divine si elle s’était montrée dès le commencement douce et aimante comme elle se révéla à travers Jésus.


                                                    • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 11:02

                                                      Et au passage, on comprend mieux pourquoi Pierre Régnier se trompe totalement de combat.


                                                    • Kookaburra Kookaburra 6 juin 2014 11:19

                                                       Jésus contredit souvent l’Ancien Testament, par exemple : « Vous avez ouï qu’il a été dit : « Œil pour œil, et dent pour dent ». Mais moi, je vous dis : : Ne résistez pas au mal ; mais si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. »


                                                    • Bubble Bubble 6 juin 2014 11:24

                                                      @Roungalashinga : Merci de mettre des mots sur ce que je cherchais à exprimer depuis quelques temps, à savoir que l’histoire de la Bible est une histoire de l’éducation de l’humanité par Dieu jusqu’à son passage à l’âge adulte. Avec, au départ comme pour toute éducation, des moments où on gronde, des moments où on ordonne, et, au fur et à mesure que l’enfant grandit, une diminution des restrictions pour arriver à ce qui est un simple legs, la nouvelle alliance, à l’humanité devenue adulte.


                                                    • soi même 6 juin 2014 11:29

                                                      Il serait temps que vous vous interrogez entre être Religieux ( Religarer ) et être de Confection Religieuse !
                                                      Car vous ne pourrait jamais distingué où se situe la tolérance, la vrai tolérance qui n’a aucun rapport avec des Confections Religieuses !


                                                    • Rounga Roungalashinga 6 juin 2014 11:35

                                                      « Confection Religieuse » ? C’est quoi ça ? 


                                                    • soi même 6 juin 2014 11:56

                                                      @ Roungalashinga, et bien il y a du boulot pour comprendre à quoi je fais allusion !
                                                      Ne t’inquiètes pas il a 30 ans, j’étais aussi perdue sur la question que toi aujourd’hui !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès