• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Limitation de vitesse à 80 km/h, et manipulation sécuritaire

Limitation de vitesse à 80 km/h, et manipulation sécuritaire

 

                           

     Le décret d'application abaissant de 90 km/h à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur 400.000 kilomètres de routes secondaires à partir du 1er juillet a été publié dans la nuit de samedi à dimanche au Journal officiel, après des mois de controverse.Rien n’y aura fait, décidément ! On a pu croire un moment que les élus de tous bords, révélateurs du vent de fronde qui parcourt le pays, verraient leurs protestations prise en compte par le gouvernement. 

        Edouard Philippe, le super chef de gare, qui préside aux aiguillages, le doigt sur la couture du pantalon, nous dit qu’il n’y a rien à voir, et qu’il a tout compris. « Il faudra donc circuler mon gaillard, mais à 80 km/ heure, et dis-toi que c’est pour ton bien ! ». Les provinciaux seront les plus impactés, évidemment, cette mesure s’intéressant indistinctement aux « routes bidirectionnelles sans séparateur central ».

    Le nombre de morts sur les routes serait en expansion, selon Edouard Philippe. Faux ! Malgré une augmentation du trafic, et cette éternelle augmentation des poids lourds, fuyant le réseau payant, non freinés par l’abandon lâche et couteux en vie et en argent des portiques, l’année 2017 a enregistré une baisse. https://bit.ly/2t2B68i

      En hausse, le nombre de piétons et de cyclistes, ( + 7 % souvent victimes des incivilités, des aménagements de circulation des bus, des rétrécissement de chaussées, et des ronds points ). 

       Vous protestez. Vous prétendez que vous roulerez en marche arrière pour contournez la chose ! Ne seriez vous réac, par hasard ? Un bas du front irresponsable, un abruti ne voulant rien entendre ! Un sorte de Bécassine des territoires perdus auquel il faut expliquer ce qu’est une automobile ! 

    Les messages paternalistes, pédagogiques, ont tourné en boucle, sur fond d’ironie vis à vis de ce conservatisme franchouillard. Les « spécialistes », patients, veulent bien vous faire un petit rappel des réformes antérieures, avec évolution des lois, qui ont permis de passer il est vrai de 16 000 morts à 4000 à peine, en quelques dizaines d’années.

        Un clip vous est proposé, remontant aux années 60.. Amusant de visionner ces vidéos récupérées au fil des mesures qui ont marqué l’histoire de la circulation. Qui se reconnaîtrait dans ce représentant de commerce, s’indignant qu’on puisse comparer le vin à de l’alcool, ou ce vacancier niant l’avantage de la ceinture, en prétendant qu’il suffit de se retenir au volant pour ne pas foncer dans le pare-brise ?

         L’histoire de la limitation de vitesse en France date de 40 ans. Elle n’a pas été décidée à cette époque pour des motifs de sécurité, mais pour faire des économies d’essence, au lendemain du premier choc pétrolier.

         Elle était annoncée ainsi transitoire. Pourtant, personne ne niera que cette mesure circonstanciée aura eu un impact majeur sur le nombre d’accidents. Mais au même titre que différents facteurs : Amélioration du réseau routier, de la qualité des voitures, de leur capacité de freinage, de la résorbption des chocs sur les habitacles. La médecine traumatique se félicite avec raison du port de la ceinture obligatoire... Les services médicaux eux mêmes sont devenus plus pointus, plus rapides d’intervention.

       On l’a compris, ceux qui protestent actuellement contre cette nouvelle diminution de la vitesse seront assimilés à des bas du front ! En d’autres termes, c’est un bel exemple de manipulation. Il caricature toute opposition en la ringardisant, en l’assimilant à la défense de ce que serait un comportement égoïste et borgne, ne tenant pas compte de l’intérêt général, mais crispé sur une jouissance infantile, le pied enfoncé sur l’accélérateur.

        Oser dire « Je suis contre cette mesure décidée sans étude sérieuse, et appliquée uniformément ! » Revient au mieux à rencontrer le sourire entendu de ceux, qui ont décidé une fois pour toutes qu’il ne ne peut y avoir de débats, sur le mode sécurité. Dans cette simplification sécuritaire, qui finira par vous conseiller de vous emmailloter de pneumatiques comme un bidendum michelin, pour aller au devant des chocs, il est difficile d'expliquer que l'enfer est bordée d'interdits simplistes, et d'obligations stériles, voire contre productives. 10 arguments contre l'obligation du port du casque à vélo

     « Sécurité !  » Le mot joker, censé vous mettre au garde à vous, donne aux dirigeants qui l’utilisent, la possibilité de vous accommoder à la sauce qui leur convient. Un leurre, donc, ou une sorte de passe droit, sans doute plus seyant que l’article 49-3, mais tout aussi efficace : Ce beau principe peut facilement s’affranchir de l’état de droit. Formidable d’adaptation, il est à géométrie variable, comme un avion de combat ! On le sort la bouche en cœur, pour vous imposer des règles contraignantes, mais on l’oublie dès que son exécution ne rentre pas d’argent dans les caisses de l’état, mais au contraire représente une charge. Alors on fait semblant de rien. On continue à faire tourner la centrale scérosée de Fessemheim, au grand dam de frontaliers, tandis que le contrôle technique immobilise votre vieille voiture, sous le grave prétexte que le lave glaces ne fonctionne pas. C’est là une grande prestidigitation qui laisse baba !.

     Ainsi, si l’affaire a très peu été relayée, 100 000 personnes ont été accueilli en vrac au services des urgences depuis le début de l’année, passant la nuit sur un brancard dans un couloir.

https://bit.ly/2tdUfDq (Surcharge des urgences : jusqu'à 100 000 personnes ont passé la nuit sur des brancards cette année)

       Les urgentistes pointent évidemment les conséquences : Stress, mauvaise prise en charge, augmentant forcément la morbidité. Mais que fait alors Edouard Philippe, notre ministre si engagé dans cette affaire de « sécurité routière » au point de ne souffrir la moindre polémique sur ce damné 80, porteur de « sécurité » notre nouvel « Amen » !.

       Serait-il possible qu’il ne soit pas au courant de ce scandale sanitaire ? N’y a-t-il pas quelque abbé Pierre pour lui rappeler, un french doctor Kouchner ?... Peut-être n’y a-t-il pas assez d’argent, avec tous ces pauvres, le pognon de dingue que ça coûte à l’état, sans retour aucun !

       A quoi bon répéter le mythe de Sisyphe avec eux, remontant inlassablement les aides de l’état qui ruissellent en haut de la montagne ? Macron l'a évoqué avec ce parlé vrai de mecano les mains couvertes de camboui, n’y allant pas par quatre chemins et vous regardant droit dans les yeux ! De manières apprises au contact de l’ami américain, et un constat terrible : « Ca ne marche pas ! Inutile de remettre de l'huile moteur qui coûte un pognon dingue !.... Elle pisse aussitôt par en bas ! C'est le joint de culasse ma petite dame ! .... ».

     Le bon peuple s’est tout de même ému de ces mots, sortis avec belle franchise, mais sans précaution aucune. Les prolos ne roulent pas en carrosse, s’inquiètent en rapport au prochain contrôle technique renforcé. Le vélo, qu'il faudra regonfler, se substitura au « Falcon » de l’Élysée, que Macron a pris pour un trajet d’une heure. Pendant que l'un ira de toute urgence serrer d'une main de fer la main d''un puissant, l'autre, au nom de la sécurité, sera obligé d'enfourcher son vieux vélo pour aller au boulot.. On dirait un poème de Prévert !

   https://bit.ly/2t10RWG   Le libéralisme lui aussi, n’est plus soumis à aucune limitation de vitesse ! On a dérégularisé tout ça ! Il nique le contrôle technique ! Les flics le laissent passer en saluant. On a retiré à peu près toutes les pancartes, et les dos d’âne pour le laisser rouler plus vite, même sur les petites routes .

        Sur les grandes routes, la mondialisation décomplexée ressemble maintenant à une décapotable qui roule sur la voie réservée aux ambulances, avec plein de filles à l’arrière qui agitent les bras, qui profitent de la vie, qui vont passer leurs vacances aux îles caïmans. C'est drôle, cela nous rappelle justement les vieilles photos des années 50, vantant la liberté toute neuve des bagnoles, quand on s'affranchissait sans contrainte pour filer de Paris vers la côte d'azur, sans limitation aucune. Il y a de drôles de têtes à queue, tout de même. 

       "Plus belle la vie !" n'est pas que le nom d'un feuilleton, c'est aussi un slogan politique à l'usage d'un club restreint, bénéficiant de plaques diplomatiques pour passer les frontières et s'affranchir des règles communes.

       Gare aux poules qui traversent la route dans les villages ! Si les gueux bavent d’envie, tant mieux ! Ca sera le moteur de leur réussite future ! « You can if you want it ! » Une petite diète est pour leur cas plus adaptée qu’à un panier repas du patron. Tant de pognon distribué en pure perte cela amène des remises en question fondamentales.

      Il faut faire attention tout de même à ce qu’on dit ! Il y aura toujours des gens pour mal interpréter ! Marie Antoinette, avec ses conseils donnés aux pauvres de manger de la brioche, s’ils n’avaient pas de pain, a voulu en son temps elle aussi faire avancer le monde, être pédagogue. Elle sera très mal remerciée de ses éléments de langage. On trouve toujours c’est vrai une nouvelle « affaire du collier » pour détruire un bilan, ternir un portrait.

      Giscard ne s’est jamais remis ainsi de l’affaire des diamants, une affaire pourtant qui ferait sourire maintenant, comme le salaire des footeux, il y a vingt ans. On les trouvait astronomiques à l'époque… On voit que tout est relatif, dans ce monde très moderne, décomplexé, courant le relai en passant ses valises de billets.

       Mais la sécurité, on peut pas transiger !.... S'il ne devait rester qu'une valeur, une fois Marianne vendue à la foire, ce serait celle là ! Jamais on ne lâchera ce saint principe au gouvernement. « Honni soit qui y mal y pense !  »

      Ce qu’il faudrait donc, c’est du grisbi, du flouze, ce fameux pognon, qui fluidifie tout, qui graisse les courbettes des coutisans ! "Pognon !"...." Mon royaume pour du pognon !" Le mot du chef de l’état qui trumpe énormément en ce moment l’a sorti de la préhistoire des films de papa, en répétant comme un acteur devant sa glace.

     « Pognon  » est un mot un peu daté, mais ne pas croire qu’il a été choisi au hasard. Un mot évocateur, parlant,qui empoigne le sens, qui a de la substance chez le peuple fantasmé. Entre Audiard et Prévert, les conseillers en communication de l'Elysée ont fait leurs courses ! Encore un peu, et j’en vois qui vont demander «  A changer d’atmosphère  ! »

     Coté recettes on a bradé c’est vrai les autoroutes aux copains, un manque à gagner, mais l’argent des radars rapporte maintenant une belle fortune. (Lesinrocks-Combien les radars rapportent à l’état : https://bit.ly/2JFjSIh ) Quatre milliards nous dit-on ! Un pognon de dingues, donc, suffisant, si on le gérait bien, à soulager bien des misères à l’hôpital et de l’Élysée aussi. 

     Car maintenant qu’on a changé la vaisselle, pour 500 000 euros, on va tout de même pas garder le buffet Henry trois. Justement, la bonne nouvelle, c’est qu’on peut prévoir un quadruplement des recettes radars. Pas une projection en l’air, mais en accord avec les expérimentations. https://bit.ly/2MwAyj1 Qu'est devenue l'expérience du 80 km/h sur route | Automobile - Le Point

      Si le bilan comptable de cet essai sur une portion de route limitée à 80 km/h dans l’est est resté « top secret », sans doute en rapport à des résultats fâcheux, on sait par contre qu’il a généré 400 % d’augmentation de flashs radars ! https://bit.ly/2LSBBZy (Les voitures-radar privées, c'est pour lundi et ça va flasher fort !)

        De mauvais esprits pourraient penser qu’il y aurait des histoires de gros sous présidant à cette affaire ! Bien mieux que les bandits manchots des casinos qui, voyant les bénefs, vont sûrement songer à s’équiper en radars !

        A ceci il faut ajouter la majoration évidente résultant de la privatisation des amendes, désormais confiées au privé, qui disposeront de voitures anonymes, flashant électroniquement en toute discrétion, pour le peu que vous les doublez, alors qu’ils jouent le père tranquille roulant à 72 à l’heure.

    Devinette : A quelle allure allez-vous accélérer pour le doubler…. Vous ne verrez guère le flash derrière vous, invisible, à infra rouge, déclenché électroniquement. Une scène de crime parfaite, coexistant avec l’arrivée d’un tueur patenté est il le produit du hasard ?.. Je n’ai pas de logiciel, ou d’algorithmes, comme nos agents de l’état et de la marche forcée en avant pour répondre à ce genre de question.

      Je dispose juste de mon intuition. Et de mon sens critique. De mes douze points aussi. Peut-être pas pour longtemps. Ne parlons pas de la tranquillité d’esprit. Voilà des conditions psychologiques idéales pour rouler.

     Va falloir prévoir des cellules de soutien psychologiques sur la route des vacances. On s’éloigne indubitablement de l’air jazzy présidant à cette belle chanson de Charles Trenet : Nationale 7... Très dangereuse dans le temps, je vous l’accorde, quand la voix du milieu était celle du cimetière. 

        Au nom de la sécurité invoquée, n’aurait on du pas aussi rendre gratuite les autoroutes, comme le fait la plupart des pays européens  ? Les études là, sans discussion aucune montrent la pertinence de ce choix pour les pays qui ont refusé de brader ce secteur aux copains…. Voilà donc encore un exemple de schizophrénie patente : La sécurité des pauvres est bradée aux profit des actionnaires, alors que le pouvoir se désole et fait la leçon, puis réprimande, avant de donner le fouet.

(80 km/h sur les routes : qu'en pensent nos voisins européens ... https://bit.ly/2JHTVIj ) :

      « Passer de 90 km/h à 100 km/h en Colombie Britannique a amené une baisse d’accidents (similaire au Danemark) de presque 13%, tandis que de l’autre côté de la planète, les Australiens ont vu le nombre d’accidents et de morts baisser lorsque la limite de 130 km/h sur une section de 336 km de la Stuart Highway a été supprimée au profit de la vitesse complètement libre (comme en Allemagne), dans le but avoué de (tenez-vous bien) « rendre la responsabilité aux automobilistes ».

     -   Pour prendre les seuls pays de l’Union, aucun des autres 27 autres gouvernements (ou 26, après le Brexit) semble manifester un tel acharnement à truffer leurs pays respectifs de radars toujours plus puissants et plus sournois, voire à matraquer à un tel point les citoyens de leur pays. Il n’y en a point un seul qui utilise des études tant archaïques que fantaisistes (cf la formule mathématique des années 1970 — jamais reproduite par autrui — qui prétend que diminuer la vitesse d’un km engendre ipso facto 4% de tués en moins) ainsi que des expériences dont les résultats sont tenus secrets.

        En Grande-Bretagne, depuis 2011, les Anglais ont supprimé plusieurs centaines de radars, le ministère des Transports avouant que leur implantation n’a pas eu de véritable impact sur la sécurité routière. On ne cherche pas à faire de la répression aveugle contre les automobilistes, précise-t-on…..

      Très certainement, il ne semble y avoir aucun pays qui a la moindre intention de baisser les limites de vitesse. Au contraire, du Danemark à l’Italie, les limitations ont été revues à la hausse, du moins sur certaines portions du réseau routier.  En effet, on a pu lire dans les journaux italiens le choc des journalistes devant la politique française du tout radar et de la sanction permanente, le « tout-répressif » trouvé en France. »

       Fermer les bancs..Beaucoup dans notre pays acceptent tant bien que mal la politique dite « sécuritaire », et ses aberrations, ses diktats absurdes, mais la coupe est pleine. Une grande majorité d’élus, de députés et de sénateurs, pas vraiment des révolutionnaires, se sont indignés de la mise en place de ce projet.

    « Arrêtons d’emmerder les Français en leur imposant une décision prise d’en haut. Ce qui est reproché, c’est une forme de mépris à l’égard d’habitants de territoires à qui on impose depuis Paris une décision déconnectée de leur réalité », observe le président du département de Côte-d’Or, François Sauvadet (droite), qui a signé une tribune avec 30 présidents de départements : « Nous estimons qu’en faisant du cas par cas et en réduisant la vitesse sur les portions de route les plus accidentogènes, les usagers seront plus réceptifs. La mesure sera mieux comprise, donc, mieux respectée. S’il le faut, nous sommes prêts à baisser la vitesse sur certains axes à 70 km/h, ou même 50 km/h par endroits. »

      Remarque pertinente : Les Français qui s’opposent à ce diktat propice à toutes les théories de la combine et du complot, ne sont absolument pas opposés pour la plupart à une limitation de la vitesse, tant que celle-ci se montre intelligente, en rapport avec le terrain.

      Chacun a pu en faire le constat : Rouler sur certaines routes à 90 est impossible ! Le 70 s’impose, quand on ne considère pas que le 60 est plus sage ! C’est donc sur ces segments qu’il faut légiférer, en bonne intelligence. Par contre, rouler à 80 sur ces longues routes où la circulation est dense, aérée, est source de somnolence, et totalement anachronique avec le rythme naturel d’une voiture roulant en toute sécurité. Un mot de trop peut-être.

       La sécurité sera toujours relative, et le conducteur se devra toujours d’être vigilant, propre à ne pas se laisser endormir, au propre et au figuré, sur toutes ces routes qui composent sa vie, en rapport à tous les obstacles mais aussi aux manipulateurs.

       Qui peut expliquer une telle obstination ? Certainement très rapidement contre productive, à tous niveaux. On n’ose envisager la position de principe qu’il utilise dans chaque conflit, en faisant du bras de fer comme une fin en soi : « Ne pas cédez… ! » La position anale, de rétention, qui est le fil conducteur de sa politique, dans tous les conflits sociaux  !

      Ce gouvernement confondrait-il fermeté et obstination, sécurité et sécuritaire, marche en avant et en arrière ? Garde-t-il le pied bloqué dans les descentes, au lieu de rétrograder et d’utiliser au mieux le frein moteur ?

       La souplesse, le sourire, les connivences avec les autres conducteurs : Voilà les maîtres mots. Rien ne sert d’aller vite, on n’arrive jamais autre part qu’à l’endroit où l’on est. Écartez vous amplement aussi quand vous doublez les cyclistes. 

 

       Sans doute faudrait-il les imiter, ne pas tomber dans le panneau ! Laissez tomber cette bagnole qui est un outil de puissance et de domination, une boite autistique dans lequel on est enfermé. Tristement utilitaire, la voiture, hier objet de fantasmes, ne fait plus rêver comme autrefois. Les jeunes hésitent à passer leur permis de conduire, conscients que l’achat d’un véhicule est maintenant le commencement d’une série de problèmes et de complications.

      Les ruraux n’ont guère pourtant le choix. Nos dirigeants n’ont absolument pas compris combien cette mesure, on ne peut plus controversée, s’apparente à la goutte d’eau en trop, ou plutôt en moins, dans le radiateur, qui risque d’exploser.

         Il y a dans cette directive française, et ses injonctions contradictoires toute l’essence même de la politique qui nous gouverne, centraliste, méprisante pour les provinces, sûre d’un fait qui ne saurait être même discuté, tant il est « évident » pour nos élites qui savent. « Le fait du roi ! » Aurait-on dit à une autre époque C’est ce qui nous a amené aux choix stratégiques que l’on sait, la filière de centrales atomiques et son cortège de lobbys, imposant leurs poltiques, et qu'importe que le principe de démocratie soit baffoué !

      Ne parlons pas de cette sécurité évoquée.....


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

344 réactions à cet article    


  • kalagan75 18 juin 09:09

    Il aurait été intéressant de publier une étude sur les conditions des divers accidents recensés dans notre pays. Sachant que chaque accident grave fait l’objet d’un rapport de police ou de gendarmerie, une telle étude est possible.

    Il est évident qu’une baisse généralisée de la vitesse aura un impact sur l’accidentologie mais la majorité des accidents sont le fait d’inattentions, de conduite sous l’effet d’alcool ou de stupéfiants, de comportements irresponsables .
    La limitation de la vitesse devrait être gérée par les départements au cas par cas ; imposer le 80 km/h dans de longues lignes droites comme ça a été le cas dans les 3 expérimentations n’a aucun sens à part celui de racketter une nouvelle fois l’automobiliste. 

    • Croa Croa 18 juin 09:52
      À kalagan75,
      Ce n’est pas sûr du tout que ça ait un impact positif sur « l’accidentologie ». À supposer que cette réduction soit respectée, elle ne peut l’être que là où les risques sont faibles et il est possible d’imaginer, entre autres effets pervers, que les automobilistes ne réduiront plus l’allure lorsque les risques augmentent, impression de se traîner aidant !
      Par contre ce sera plus sûrement positif en ce qui concerne l’environnement.
      .
      Pour ce qui est de racketter les automobilistes, tu as raison, c’est sûrement le véritable but de la manip ! En plus ce n’est même pas pour renflouer le trésor public qu’ils font ça mais pour les copains : La privatisation des contrôles routiers est déjà lancée !

    • files_walQer files_walQer 18 juin 11:03

      @Croa


      Il n’y aura que des impacts négatifs sur la compétence des conducteurs obéissants.

      Depuis que le dogme de la vitesse trop basse est en place, on a bien vu que les conducteurs ont tendance à faire autre chose que conduire. Ils sont bien moins attentifs qu’avant et infiniment moins attentif qu’un motard.

      Ils sont de plus encouragé dans cette voie par les voitures modernes dont l’habitacle propose de plus en plus de gadgets de nature à capter leur attention et par notre soi-disante « sécurité routière » qui leur sussurre à l’oreille qu’ils sont d’excellents conducteurs puisqu’ils sont obéissants et qu’ils roulent à la vitesse trop basse imposée quelques soient les conditions de circulation.

      Pour la sécurité de tous, il vaut mieux conduire de manière dynamique en étant très attentifs.
      De cette façon on lutte efficacement contre la somnolence qui est une grande cause d’accidents.

      Lorsque les règlements deviennent totalement stupides et dangereux il faut cesser d’obeir aveuglément.

    • Dom66 Dom66 18 juin 12:55

      @files_walQer

      D’accord avec vous...mais

      « Lorsque les règlements deviennent totalement stupides et dangereux il faut cesser d’obeir aveuglément » ????? OUI mais comment ??? merci


    • sahb 18 juin 13:21

      @kalagan75

      le nombre de morts sur les routes ne fait qu’augmenter !!! ces assassins au pouvoir nous empêchent d’utiliser notre intelligence collective !

    • files_walQer files_walQer 18 juin 13:55

      @Dom66



      Eh bien au risque de perdre des points je continuerais de faire comme d’habitude. A savoir m’occuper de ma sécurité et de celle des autres plutôt que d’obéir à une règle débile.

      De toute façon, même si je le voulais, je ne pourrais jamais rouler à 80 si les conditions de circulation permettent plus.

      Donc, dans ce domaine ou dans d’autres, si c’est stupide et si je peux trouver une faille, je n’obéit pas.


    • files_walQer files_walQer 18 juin 14:01

      @sahb


      Excellent, cela me rappelle la place de l’Etoile lorsque j’ai appris à conduire dans les années 70.
      Le moniteur serrait les fesses et ça passait tranquille.

    • covadonga*722 covadonga*722 18 juin 14:16

      @files_walQer
      la vache moi aussi , cet enfoiré me collais sur la voie la plus intérieure et me disait maintenant direction levallois perret et pas plus d’un tour de la place !!!!!


    • Dom66 Dom66 18 juin 16:02

      @files_walQer

      Et bien mon cher amis continuez en n’obéissez pas et perdez des points. Ce ne sont pas les miens


      La règle est débile, c’est certain, je suis d’accord, je suis aussi contre ces 80Kmh, et j’ai signé les pétitions contre.


      Dans beaucoup de commentaires y compris les vôtres, vous oublier une chose, il n’y a pas que des Fangio sur la route, nous vivons au même endroit, et il faut faire avec, il y a aussi des vieilles voitures, il y a aussi des personnes âgées.


      Si chacun fait ce qu’il veut..où on va ?? Il est évident que cette réglementation est une connerie et pour faire du fric.


      Vous devriez aller conduire aux US...la-bas pas possible de faire sa propre règle et heureusement.


      Je vais vous dire un truc ? Je suis un fana de voiture, pour le moment ma santé est bonne, et j’ai une bonne vu, j’adore conduire, ma voiture est très puissante, ce qui me permet de doubler en toute sécurité, particulièrement en montagne ou sur routes sinueuses, quand j’étais jeune j’allais à Nevers Magny-cours en 1963 a l’école de pilotage J Russell et j’avais comme amis JP Jaussaud et d’autres, J’ai participé à pas mal de Rallye, mais voyez vous sur nos routes ce n’est pas possible de faire le gigolo. Celui qui veut faire de la vitesse, va sur les circuits.


      Vous avez écrit

      « Seul le conducteur peut choisir sa vitesse en fonction des conditions de circulation. »


      Ceci est n’importe quoi désolé,



    • files_walQer files_walQer 18 juin 16:46

      @Dom66



      C’est tout de même curieux que mes commentaires sont souvent mal compris. Lisez les et évitez de comprendre ce que vous voulez bien comprendre.

      Depuis que je commente ici même sur ce thème, et ça fait un bail, j’ai toujours pris la peine de détailler mon avis sur la question.

      Et JAMAIS je n’ai défendu la vitesse libre sur route, jamais !

      Je pense effectivement que le conducteur peut seul choisir la bonne vitesse à un moment donné.
      EN FONCTION DES CONDITIONS DE CIRCULATION !

      Cela ne veut en aucun cas dire qu’il peut rouler à tombeau ouvert car les conditions de circulation ne permettent JAMAIS, même s’il n’y a personne sur la route de rouler très vite.

      J’en ait marre de toujours expliquer en détail la manière raisonnable de conduire qui est la mienne et qui m’a été enseigné à une époque ou ce putain de dogme de la vitesse n’existait pas et d’être lu en diagonale et qu’on me fasse dire ensuite ce que je n’ai jamais dit.

      Apprenez à lire !

      Oui, seul le conducteur peut choisir sa vitesse, en fonction des conditions. Pas besoin de panneaux pour rouler à 30 ou bien moins lorsqu’il y a des piétons, des enfants, etc, mais bordel s’il n’y a personne les 30 on les oublie et cela ne veut pas dire que l’on puisse faire n’importe quoi.

      Après ce que l’on peut s’autoriser dépends, encore une fois des conditions qui sont multiples du véhicule conduit, mais mes vitesses sont très raisonnables. J’en ait juste ras le bol qu’on prétende m’apprendre à conduire et me dicter ma vitesse. Seul le conducteur peut apprécier sa vitesse, car c’est le seul à pouvoir juger d’une situation.

      Je ne roule pas très vite, et si j’en avait le désir j’irais effectivement sur un circuit.
      Mais j’aime conduire de manière dynamique à moto ou en voiture.

      Cette manière de conduire, outre qu’elle est plaisante, est la plus sécurisante car on est dans un état d’esprit ou on est attentif aux autres et à la route.

    • Ouallonsnous ? 18 juin 17:31
      @kalagan75

      "On a pu croire un moment que les élus de tous bords, révélateurs du vent de fronde qui parcourt le pays, verraient leurs protestations prise en compte par le gouvernement"

      Moralité, il faut remercier et liquider la maffia gouvernementale qui ne gouverne que pour la satisfaction d’intérêts particuliers !

    • velosolex velosolex 18 juin 18:12

      @kalagan75
      Deux des facteurs les plus responsables des accidents ne seront pas impactés par cette mesure, en toute logique, et bien au contraire, vont potentialiser les risques :

      . L’endormissement au volant, et les appels téléphoniques sur les portables, voir les tweets, que certains n’hésitent pas à composer sur leur clavier. 

    • Eric F Eric F 18 juin 18:13
      @Ouallonsnous ?
      « Lorsque les règlements deviennent totalement stupides et dangereux il faut cesser d’obeir aveuglément. »
      On voudrait bien en effet rouler à une vitesse qui nous parait raisonnable en fonction de la route et de la visibilité, mais quel est le critère de « raisonnable » ? un chauffard se considère toujours meilleur conducteur et apte à rouler plus vite que les autres. La réglementation fait trinquer l’ensemble des conducteurs pour quelques imprudents, le raisonnement est du style : « avec une limite à 90, ils roulent à 110, eh bien avec une limite à 80 ils rouleront à 100 ».
      En attendant, les habitudes étant prises, nombre de conducteurs rouleront à 90 et se feront flasher, les chauffards pour leur part passent souvent entre les mailles du filet. Et ceux qui roulent à 80 tout en envoyant des SMS sont rarement pris la main dans le sac, ou plutôt les doigts sur le clavier.
      De toutes façon, hélas, « cesser d’obéir », ce sera prendre une prune et perdre des points, même Sébastien Loeb ...le ministre de l’intérieur est contre la mesure, mais le ministre du budget y est favorable

    • Dom66 Dom66 18 juin 18:59

      @files_walQer

      Oui vous avez raison, c’est incroyable de ne rien comprendre.

      Je vais parler en javanais

      NON CE N’EST PAS TOUJOURS EN FONCTION DES CONDITION MAIS AUSSI EN FONCTION DES PANNEAUX DE SIGNALISATIONS

      Si non c’est l’anarchie sur la route, et sur la route les condition ne sont pas les mêmes pour tous.


      En supposant que Beltoisel très bon conducteur, choisisse la bonne vitesse, pour lui personne en face donc la bonne vitesse choisie par lui, supposons 180. en face dans un virage une charrette à 10Kmh..soit la bonne vitesse pour pépé.....

      Je vais vous raconter une histoire vraie entre St Amantd Montrond et Bourges. Ligne droite et faux plats, beau temps, un champion du volant représentant de commerce, avec beaucoup de kilomètres au compteur...le fameux Gus qui dit « je conduit vite mais bien » et je respecte le code sauf ,c’est vrai, pas la vitesse, je conduit en fonction des conditions.

      Le type à 170 en ligne droite, arrivé en haut du faux plat surprise...un tracteur à 8 kmh...coup de volant et freinage...impossible même pour Alonso de ne pas percuté..coup de volant reflex et collision frontale avec la dame qui arrivait en face tranquilosse…..la dame et se deux enfants tués sur le coup…punition divine le connard aussi.

      Donc aussi Apprenez à lire...les panneaux… même si ils sont ridicule les autres usagers sont à respecter

      Maintenant je roule beaucoup pour mon age, mais je conduit depuis 1961. Et hélas j’ai remarqué que les motards en général conduisaient comme des « …... », dépassement à droite et lignes blanches inexistantes. Pouvez vous me dire si c’est normal...ou alors un code spécial motards ??



    • files_walQer files_walQer 18 juin 20:08

      @Dom66



      Décidement vous ne comprenez rien à mes commentaires.
      Vous me donnez des exemples de gens qui roule à 180, et ce n’est pas du tout mon cas, j’en suis très loin, ok ?

      Adopter une conduite dynamique, comme je le disais plus haut ne veut pas dire rouler à 180.
      Cela veut dire ne pas rester scotché derrière la file de moutons, mais doubler, puis rester ensuite si la route et la circulation le permettent au dessus des limitations mais très très loin des vitesses que vous me citez.

      Rouler à 180 sur nationale, même vide n’est pas raisonnable, moi je dis que j’ai une conduite raisonnable. Personne ne se retourne sur mon passage, capito ?

      Votre exemple continue ensuite avec votre gars à 180 qui se fait surprendre par un tracteur, etc, etc.
      Si vous imaginez en me lisant que je suis ce genre de type, il faut vraiment apprendre à lire.

      J’ai parlé, encore une fois, de conduite dynamique, similaire à ce que vous avez décrit de votre propre conduite ou au volant d’une voiture puissante vous doublez rapidement en toute sécurité. C’est exactement de cette façon que je conduis ma moto. Les dépassements sont très faciles et rapides et ensuite la vitesse est raisonnable tout en étant, si les conditions le permettent, au dessus des limitations de toutes façon trop basses.

      Ma conduite est raisonnable et je fait avant tout attention aux autres et je suis courtois, de plus moi aussi j’ai une très grande expérience de la route. Je ne compte pas, mais j’ai du dépassé le million de kilomètres.

      Oui, je lis les panneaux, tous les panneaux et je continue à interpréter les panneaux de vitesse comme des indications de danger comme avant. Sur un rond-point je suis un des seuls à mettre toujours mes clignotants, d’abord à gauche puis à droite avant ma sortie.
      Lorsqu’un feu est en clignotant orange, il n’y a que moi qui applique alors la priorité à droite.

      J’espère que maintenant nous sommes d’accord. Mon sang n’a fait qu’un tour à la lecture de vos deux commentaires, vous me faites passer pour ce que je ne suis pas et j’ai horreur de cela.
      Et tout cela alors que nous sommes globalement d’accord sur le sujet et que nous avons sans doute le même type de conduite.

    • velosolex velosolex 18 juin 20:46

      @Dom66
      Je suis motard moi même, mais je crois que je n’ai rien à voir avec le comportement de ceux que vous décrivez....Observant une grande distance de sécurité, car une moto est une bombe, qu ne peut aisément modifier la trajectoire. 

      Une moto puissante ne devrait jamais être mis à la disposition des jeunes. Ce n’est plus tout à fait vrai maintenant, car il existe un permi B probatoire. Mais la puissance démentielle de certaines motos pose problème 
      Un proverbe dit qu’il ne faut jamais rouler plus vite que son ange gardien. 
      C’est plus facile à observer à vélo qu’à moto, mais souvent dans le premier cas de figure, le diable arrive par derrière. 
      Le code motard existe bien. Mais seul la pratique de cet engin et la durée de vie fait foi, comme en beaucoup de choses. 

    • Dom66 Dom66 18 juin 21:01
      @files_walQer

      Je conteste pas vos qualités de conduite, je pense effectivement que nous avons la même approche en ce qui concerne la tenue du volant, et la conduite dynamique, car rouler trop doucement entraîne des somnolences très dangereuses.


      Je conteste juste que on doit conduire en fonction aussi et surtout en fonction des panneaux, même si certaine fois c’ est n’importe quoi, c’est ça vivre en société. Sur route nous côtoyons des bons et mauvais conducteurs, des bonnes et mauvaises voitures, il faut faire avec.





    • files_walQer files_walQer 18 juin 21:03

      @velosolex



      Je ne suis pas tout à fait de votre avis concernant la puissance.
      Les motos ont été bridés à 100cv pendant un certain nombre d’années. Et comme la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère) l’avait déjà dit avant ce bridage, les études ont montré que la puissance n’avait aucune incidence dans l’accidentologie, du coup le bridage a été levé pour toutes les motos équipés d’ABS voici deux ans.

      Les jeunes conducteurs n’ont accès pendant deux ans après le permis qu’a des motos peu puissantes, comme je le disais juste au dessus la puissance n’a pas d’incidence dans l’accidentologie. C’est une histoire de comportement.

    • files_walQer files_walQer 18 juin 21:09

      @Dom66


      Encore une fois je me tue à dire dans mes commentaires ce que vous dites.

      Sur la route je fait avant tout attention aux autres.

      Point barre, bonne soirée.

    • files_walQer files_walQer 18 juin 21:12

      @files_walQer


      D’ailleurs cette histoire de débridage sous condition d’ABS est un dernier cadeau empoisonné de nos décideurs incompétents, aucun rapport avec la choucroute.

    • Alren Alren 19 juin 13:29

      @Croa

      « Par contre ce sera plus sûrement positif en ce qui concerne l’environnement. »

      Ce n’est pas sûr du tout que la mesure fera réaliser un économie de carburant, donc une pollution moindre.
      Car la plupart des voitures ayant maintenant cinq vitesses pour précisément consommer moins, le régime moteur en cinquième à 80 km/h sera insoutenable : le ralentissement du nombre de tours très au-dessous de l’optimum augmentera la pression dans les cylindres et sur les pistons. Cela fera souffrir le moteur tout entier et cela modifiera les conditions de combustion du carburant. Sans compter que le moteur pourrait caler. D’instinct, les automobilistes redescendront en 4e.

      Alors, pour parcourir la même distance, le moteur devra effectuer davantage de tours, augmentant les rejets de gaz toxiques dans la nature et augmentant accessoirement la consommation qui ne croît qu’avec l’augmentation du régime dudit moteur.

    • imago imago 20 juin 01:20

      @Dom66

      ben comme moi, je roule sur mes routes de campagne à la vitesse que j’ai choisie et je les emmerdes.
      soyez sans crainte, je conduis prudemment et il m’arrive souvent de rouler en dessous des limitations.
      bref, je pisse à la raie de ce gouvernement. Et vous ?

    • Croa Croa 20 juin 09:06
      Tu as raison Alren,
      Mais il y a une raison à ça. C’est que les automobiles sont progressivement devenues surpuissantes, c’est à dire inadaptées à un usage raisonné de la route. 

    • CRICRI59 CRICRI59 20 juin 16:26

      @Alren

      Bonjour
      Entièrement d’accord avec vous j’ai une megane 2 130 diesel et en 6 em 90 km heure est le minimum que ce rapport (1500 tours) peut supporter a 80 Km heure je serais obliger de rouler en 5 em et de ce fait consommer beaucoup plus avec plus de pollution sans compter l’encrassement du moteur et ses éléments.

    • Gasty Gasty 18 juin 09:27

      Félicitation pour cet article.

      Pour les voitures radars on peut en effet se poser la question comment vont etre certifié les dépassement de vitesses sur les routes à 80 ?

       Sûr que l’automobiliste sera necessairement au dessus de 80, personne n’a envie de faire du tourisme sur la voie en contre sens.

      La voiture radar pour flasher devra en effet rouler à 70 ou 75 pour suciter les dépassements car il ne va pas flasher celui qui le suit ou faudrait-il qu’elle-même soit en exces de vitesse.

      Ou est-ce que ce type de voiture radar restera uniquement sur les portions à 110 ??? Qui peut me repondre...


      • Chourave Clark Kent 18 juin 09:44

        @Gasty

        les portions à 110 ne sont jamais des « routes bidirectionnelles sans séparateur central ».


      • Gasty Gasty 18 juin 10:56

        @Clark Kent

        C’est bien pour ça qu’elle sont à 110 avec deux voies de circulations pour chaque sens. On peut éventuellement s’attarder à doubler sans danger. Ce qui n’est pas le cas sur une route bidirectionnelle.


      • covadonga*722 covadonga*722 18 juin 14:19


        les voitures radars privée sont illégales plus exactement rien ne certifie qu’elle soient légales
        ce qui en droit français veut encore pour l’instant dire qu’elle sont illégales 

      • Fergus Fergus 18 juin 09:31

        Bonjour, velosolex

        Beaucoup de bruit pour pas grand chose car très peu de monde va être impacté de manière gênante par cette mesure de limitation.

        La plupart des déplacements sont en effet courts, et entre les parcours sinueux et les zones urbaines ou péri-urbaines qui affectent d’ores et déjà la vitesse, les pertes de temps seront de fait dérisoires. En réalité, seuls seront réellement pénalisés les professionnels qui parcourent de grandes distances.

        Parmi les opposants à cette mesure, j’ai entendu hier un député du Cantal qui - pour brosser ses électeurs dans le sens du poil - plaidait pour l’autonomie des départements, autrement dit pour le maintien des 90 km/h. Or, je connais très bien ce département, et mis à part l’axe nord-sud de l’A75 (en 2x2 voies à 110 km/h), il y a, compte tenu de la configuration montagneuse et des traversées de villes et villages, peu de kilomètres qui peuvent être parcouru à 90 km/h sur le reste du réseau local cantalien. smiley


        • Fergus Fergus 18 juin 09:35


          Un mot encore sur les PV pour excès de vitesse. S’il n’y avait qu’une volonté de faire du fric, ce n’est pas sur les routes et les autoroutes que les pouvoirs publics pourraient s’en mettre plein les poches, mais sur les tronçons urbains limités à 30 km/h (ils sont de plus en plus nombreux) tant il est difficile, voire impossible, de respecter la règle imposée. Je reconnais d’ailleurs moi-même que, bien que respectueux des limites, j’ai souvent nettement dépassé la vitesse autorisée dans ces configurations et craint de me faire flasher : or, je n’ai à ce jour jamais pris le moindre PV dans ces zones, mon seul PV (en 600 000 km) ayant été dû à une vitesse de 128 km/h sur autoroute après le franchissement d’un panneau 110 que je n’avais pas vu en doublant une file de camions. 


        • Croa Croa 18 juin 10:01
          À Fergus,
          C’est à la sortie des villes qu’on se fait baiser en général. Les maires font déplacer panneaux de sorties de villes toujours plus loin sous prétexte de zonage dès qu’une première maison ou entreprise s’installe. Il existe déjà des routes où il n’existe presque plus de zones à 90 tant les secteurs limités à 70 ou à 50 se généralisent. Comme la route reste belle on se laisse aller... Mais pas les gendarmes !

        • Fergus Fergus 18 juin 10:04

          Bonjour, Croa

          Ce sont en effet les endroits les plus exposés. Ceux où il importe de redoubler d’attention.


        • pemile pemile 18 juin 10:05

          @Fergus « car très peu de monde va être impacté de manière gênante par cette mesure de limitation. »

          C’est donc de la pure com et cela ne fera pas baisser le nombre d’accidents ? smiley


        • Doume65 18 juin 10:19

          @Fergus

          « car très peu de monde va être impacté de manière gênante par cette mesure de limitation »
          C’est à voir. J’habite dans les Pyrénées et lorsque j’allais à Bordeaux, il m’était difficile de tenir le 90 sur les routes toutes droites des Landes. Je prends à grands frais depuis qu’elle existe l’autoroute inutile (du point de vue du trafic) Pau-Bordeaux, simplement pour ne plus stresser et être sûr (limiteur oblige) que je n’aurais pas de points en moins sur mon permis. Je plains, avec la nouvelle loi, tous ceux qui n’ont pas les moyens de prendre l’autoroute, notamment ceux qui prennent la route pour aller bosser.

          Ceci dit, c’est vrai que je risque moins de causer d’accident sur les routes de France, vu que je vais aller maintenant faire du tourisme en Espagne voisine. J’imagine (vu leurs réactions) que de nombreux européens vont faire pareil (ou vers d’autres pays), et que le manque à gagner pour la France en perte de tourisme va dépasser ce que l’État va gagner en contraventions.

        • velosolex velosolex 18 juin 10:37

          @Fergus

          Trois quart des français sont hostiles à cette mesure. Le mot « gène », ne me parait pas adapté à ce diktat ridicule, uniforme. Comme tant le disent, cette mesure est suspecte, car uniforme,voulant visiblement faire du chiffre, ce qui ne manquera pas : quatre fois plus de flashs sur les tronçons d’étude, pour une accidentologie qui n’a pas évolué...Ce sont des milliards qui vont tomber dans la tirelire de l’état. La concomitance avec l’arrivée des voitures radars n’est pas anodine. Pourquoi a t’on supprimé les portiques, rendu des autoroutes payant, des mesures qui elles, abaisseraient sans conteste le nombre de morts. 
          Avez vous lu l’article, en lien « ce quand pense les autres pays européens ? ». Le cash se fera sur le maillon faible, en toute autorité, et en toute imbécillité ( apparente), sans nuances aucune. Je milite moi pour un abaissement de la vitesse sur les routes de campagne, où même rouler à 80 représentera un danger. Vous citez un élu qui caresserait ces électeurs dans le sens du poil, j’en connais d’autres, qui ne l’ont pas été, et qui sont à la tête de l’état, comme le premier ministre, et qui eux flattent les puissances d’argent, ont une conception à géométrie variable du sens de l’état, et de la sécurité. C’est d’ailleurs tout mon article qui est articulé en ce sens : S’il faut s’attaquer à ce thème, qu’on commence à le faire là où des actions, à l’hôpital, par exemple auront un effet évident. Problème, cela coûte, alors que pour ce 80, cela rapporte. Tout est là !

        • troletbuse troletbuse 18 juin 10:39

          @Fergus

          très peu de monde va être impacté
          Toujours la généralisation à partir de votre courte vue. Non, il n’y a pas des autoroutes(payants) partout. Je vous signale que les mesures radar se font sur les belles lignes droite et non sur les routes sinueuses où les habitués roulent vite coupent souvent les virages et où il y a le plus d’accidents. Cette mesure va rapporter beaucoup de fric et les élus pourront ainsi gaspiller encore plus.
          Fergus, un coup Fi pour l’apparence, mais continuellement macaroniste. Ca transpire(et très fort) dans tous vos écrits.

        • troletbuse troletbuse 18 juin 10:48

          @Fergus
          Pour avoir une bonne vigilance au volant, il faut rouler à une certaine vitesse. A 80 km/h sur une route droite et déserte, les gens vont admirer le paysage et pour un trajet long, s’endormir au volant. Ainsi, il y aura plus de pépins, Plus de dépassements accidentogènes également. Les livreurs, les poids lourds mettront plus de temps et ainsi, le prix du transport va augmenter. C’est ça la France qui gagne.Après l’état, il n’y a que les vieux cons qui ne roulent presque pas et qui ne savent pas rouler d’ailleurs, qui sont d’accord avec cette mesure. Sans oublier les fabricants de panneaux.


        • velosolex velosolex 18 juin 10:49

          @Fergus
          Vous avez la fâcheuse habitude de vous présenter en exemple de vertu pour les autres. 

          J’ai tous mes points moi aussi, mais cela ne m’empêche pas de penser que j’ai de la chance. N’importe qui peut se faire avoir sur un petit parcours. 
          Les voitures actuellement sont bien plus puissantes que dans les années 60.
           Entre 80 et 90, c’est le rôle de la cinquième qui est concerné, on roule entre deux trains, et il faut une vigilance certaine pour maintenir ce cap, qui n’est pas naturel, sur une belle route secondaire, où il faudra freiner dans les légères descentes. Bonjour quand vous aller vous trouver derrière un camion, pour ne pas le doubler en faisant un excés, si ce n’est en compromettant votre sécurité. Ce qui ne manque pas de sel.. 
          Mais c’est vrai que maintenant les camions roulent à une vitesse folle. Une des raisons de morbidité qu’Edouard Phillipe, dur avec les faibles, faible envers les puissants, n’évoque pudiquement pas....Au delà de ce 80, c’est toute une politique savamment discriminatoire, et à visée de profit, cachée derrière les bonnes intentions affichées, qui est en place. 
          C’est pour cela que cet article vise au moins autant le sujet de la manipulation, que de la sécurité

        • troletbuse troletbuse 18 juin 10:55

          @velosolex
          Le meilleur, c’est que les voitures récentes ont 6 vitesses. A la revente, on pourra indiquer : 5émé et 6 éme vitesse n’ayant jamais servies. Mais ce qui implique une voiture plus chère à l’achat.


        • pemile pemile 18 juin 11:02

          @velosolex « Mais c’est vrai que maintenant les camions roulent à une vitesse folle. »

          Je prends souvent la N10 entre Poitiers et Angoulème, une quatre voies à 110km/h sur laquelle de très très nombreux panneaux indiquent 80km/h pour les +3.5 tonnes et sur laquelle les camions roulent à 100/110, quelqu’un sait si les radars installés sont des radars discriminants ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès