• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mes chers compatriotes

Mes chers compatriotes

Mes chers compatriotes,

Je reviens vers vous avec un discours de vérité ; enfin ! pourrez-vous penser. Jusqu’à présent nous avons très mal géré la pandémie liée au Sars Cov2. Bien sûr cela est dû au virus lui-même, nouveau, dangereux et déroutant et à la difficulté de trouver les bonnes parades, thérapeutiques et organisationnelles. Mais pour une large part cet échec est dû à nos petits calculs, à nos lâchetés, à notre désorganisation, à nos mensonges et à notre entêtement à poursuivre des politiques absurdes.

Oui nous aurions dû dès le mois de mars nommer un M ou une Mme Covid en charge des réponses à la pandémie et ayant autorité sur l’ensemble des services de L’État sur ce sujet. Nous avons préféré ne rien bousculer des organisations en place et laisser chacun œuvrer sur son petit périmètre, en espérant que la coordination et la coopération se feraient par magie. Nous avons eu tort.

Oui nous n’avions pas de masques au printemps et nous aurions dû le dire aux français ; à partir de ce constat nous aurions alors dû préconiser d’en coudre ou d’utiliser des écharpes faute de mieux. Mais non, nous avons préféré mentir en disant qu’ils étaient inutiles ou que vous ne sauriez pas le porter… Et nous aurions dû être clairs : le masque est très important en lieu clos mais très peu dans des lieux ouverts, et nous aurions dû le rendre obligatoire dans tous ces lieux clos dès la fin du confinement.

Oui nous n’avons pas assez de lits en réanimation et plus largement de moyens humains et matériels pour faire face à l’épidémie. Cela est le résultat de politiques comptables de gestion de l’hôpital menées depuis des décennies. Nous y avons pris notre part depuis que nous sommes au pouvoir, par idéologie. Désormais nous devons réinvestir massivement dans ce bien public qu’est l’hôpital et devons le faire sur le long terme. Là, pour faire face à l’urgence nous aurions dû lancer un plan de recrutement massif et attractif pour pérenniser le fonctionnement des lits ouverts en mars/avril, plutôt que de continuer à en fermer. Nous aurions dû aussi former activement des praticiens à certaines nouvelles tâches depuis la fin du confinement. Nous ne l’avons pas fait et c’était stupide. De même nous aurions dû nous coordonner dès le départ avec le secteur privé pour répartir les efforts hospitaliers, et associer la médecine de ville à la détection des cas et au soin des formes bénignes de la maladie. Nous aurions aussi dû aussi préserver la liberté de prescription des médecins, qui sont les plus à même d’affronter la maladie en première ligne. En dépit du bon sens nous avons préféré revenir sur ce principe fondateur de notre médecine.

Oui nous n’avions pas suffisamment de tests au printemps et avons fixé une doctrine quantitative (le plus de tests possible sans discernement) quand ils sont arrivés, dans une espèce de tentative de rattrapage. Nous avons fait de la communication et c’était puéril. Quand nous avions peu de capacités de tests, nous aurions dû les faciliter en mobilisant par exemple des labos non spécialisés. Nous aurions dû autoriser les tests antigéniques depuis longtemps comme le font nos voisins et rendre obligatoire la fourniture de tests négatifs – ou les tester nous-mêmes à leur arrivée - pour les voyageurs entrant sur le sol français, et ce depuis des mois. Nous aurions dû réellement faire la pédagogie et la promotion des moyens de suivi des cas contacts comme l’application sur mobile, ou renforcer les dispositifs de terrain pour remonter les chaînes de contamination. Et puis quand les tests sont devenus disponibles en nombre nous aurions dû cibler la détection des cas sur les personnes fragiles ou âgées, pour les isoler, les protéger – et protéger leur entourage - et les soigner. Nous avons préféré faire tout cela en amateurs, en dilettantes, sans réelle stratégie.

Oui nous aurions dû rendre le télétravail obligatoire – pas seulement souhaitable, pas seulement recommandé – depuis que nous voyons que les indicateurs sanitaires se détériorent. Mais bon nous n’avons pas voulu froisser certaines entreprises et leurs dirigeants ou encore certaines de nos administrations…

Oui nous passons notre temps à changer d’indicateurs, à ne pas expliquer leurs biais, à rendre très difficile toute comparaison, toute analyse des données. Nous aurions pu tester des échantillons représentatifs de la population depuis des mois pour savoir combien de français étaient réellement contaminés, mais nous ne l’avons pas fait. Nous aurions pu lancer des études pour étudier les lieux de contamination, mais nous ne l’avons pas fait. Nous préférons décider dans le brouillard.

Oui nous aurions dû laisser les restaurants, les bars, les salles de concert, les cinémas, les théâtres, les libraires ouverts. Tous ces lieux si importants pour le lien social. Mais nous aurions fait cela seulement pour ceux qui respectaient strictement les protocoles sanitaires, et nous aurions dû être impitoyables avec ceux qui ne les respectaient pas. A la place nous avons indistinctement fermé tous ces endroits.

Oui nous aurions dû laisser ouverts les commerces, tous les commerces, mais avec des protocoles stricts et en les contrôlant. Mains non nous avons plutôt inventé des listes, séparant l’essentiel et le non essentiel selon des critères absurdes que personne n’est capable d’expliquer.

Oui il aurait fallu isoler les cas positifs ; les isoler vraiment dans des lieux dédiés pendant une dizaine de jours – et prévoir la logistique pour le faire dans des conditions décentes - ou s’assurer que les personnes contaminées respectaient elles-mêmes un confinement. Mais il aurait fallu des moyens, y compris des moyens de contrôle, et un discours ferme. Or nous avons préféré dépensé de l’argent ailleurs et compter sur la bonne volonté des malades. Mais malheureusement la bonne volonté ne suffit pas.

Oui il aurait fallu prévoir des mesures de confinement ciblées pour les plus âgés et les plus fragiles, et organiser leur soutien en conséquence – par exemple en leur dédiant des créneaux horaires dans les magasins, ou encore en leur fournissant des masques FFP2. Mais ce sont des mesures impopulaires et nous avons préféré ne rien faire, et tenir des discours théoriques sur la non-discrimination.

Oui nous avons pris toutes nos décisions de façon autocratique, sans réel débat public ou parlementaire, parfois dans un Conseil de Défense sans légitimité sur ces questions. Nous avons créé des lois d’exception, mis en œuvre des états d’urgence, restreint les libertés. Nous avons laissé nos concitoyens à l’écart, simples spectateurs, et privés de droits fondamentaux. Et aujourd’hui nous nous étonnons de leurs étonnements.

Oui nous avons confiné au printemps et sans doute à ce moment-là c’était la seule décision possible. Mais depuis nous aurions dû apprendre, prévoir, planifier, avoir une stratégie. Et si nous pouvons expliquer les avantages à court terme d’un confinement au plan sanitaire, nous n’avons jamais évalué ses effets à moyen et long terme, qui pourraient être bien plus négatifs que les bénéfices immédiats. Nous n’avons jamais présenté l’ensemble des arguments pour orienter nos concitoyens et les éclairer sur nos choix.

Voilà la somme de nos erreurs, de nos errements. Oh, bien sûr certains ont fait aussi mal que nous et c’est un argument que nous avons utilisé. Mais est-ce une consolation ? Faire partie d’un groupe de mauvais élèves nous rend-il plus excusables ? Et surtout certains ont fait beaucoup mieux mais nous n’avons rien fait pour apprendre d’eux. Alors oui notre économie est à genoux, nos résultats sanitaires mauvais, les perspectives sociales sombres, et cela n’est pas seulement dû à la fatalité du virus. Nous avons failli.

ll nous reste maintenant à changer de cap, radicalement, à tenir un discours de vérité. Clair. Honnête. Mobilisateur. Quand nous ne savons pas nous le dirons. Quand plusieurs options seront possibles nous les exposerons et en débattrons. Quand il faudra faire des choix nous les expliquerons. Et nous ferons ce que nous aurions dû faire, même si c’est avec retard.

Alors peut-être vous pourrez nous excuser et nous aider à vaincre cette pandémie. Peut-être.


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • osis 6 novembre 2020 08:27

    Bof...


    • Francis Francis 6 novembre 2020 08:46

      Monsieur le président, je vous félicite pour cette confession que vous nous faites là.

       Tout ça est bel et bon, et j’approuve, mais j’ai noté ceci :

       

      ’’Oui il aurait fallu prévoir des mesures de confinement ciblées pour les plus âgés et les plus fragiles

      ’’

       

      Si je comprends bien : un confinement pour ceux qui le souhaitent ? Mais pour cela, il n’y a rien à faire : ces personnes peuvent très bien se confiner elles-mêmes, non ?

       

       Pourriez vous éclairer ma lanterne, svp ?


      • Ecureuil66 6 novembre 2020 15:38

        @Francis
        oui ça rappelle un peu le film « soleil vert » ...ça commence quand être un vieux ?
        De toutes façons je vois autour de moi que ceux qui se sentent fragiles se confinent effectivement tout seuls ...pas besoin de loi pour ça !


      • Francis Francis 6 novembre 2020 15:43

        @Ecureuil66
         
         ’’ça commence quand être un vieux ?’’
         
         ça dépend. Certains l’ont toujours été.
         
         On est vieux quand on se sent vieux. Certains disent que c’est quand on commence à ne plus se faire refaire les dents.


      • Ecureuil66 6 novembre 2020 22:25

        @Francis
         Certains disent que c’est quand on commence à ne plus se faire refaire les dents.
        ha ha ! pas mal , je ne connaissais pas !


      • devphil30 devphil30 7 novembre 2020 07:03

        @Francis

        Le confinement pour les personnes âgées n’est électoralement pas porteur pour 2022 car on imagine bien que le cœur de son électorat n’est pas sur les ronds points.
        Déjà qu’il a perdu définitivement les couches populaires et les commerçants , si la droite remonte la pente et que nous assistons à une candidature souverainiste alors il pourra dégagé ce pourri .... !


      • nono le simplet nono le simplet 7 novembre 2020 07:11

        @devphil30
        Le confinement pour les personnes âgées n’est électoralement pas porteur

        il est surtout inconstitutionnel ...


      • Francis Francis 7 novembre 2020 09:13

        @devphil30
         
        confinement seulement pour les personnes à risque ça veut ça veut dire en clair :
         
        pas de confinement pour la population active.
         
        Il n’y a pas d’excuse à y être opposé : soit on n’a rien compris, soit on est hypocrite comme nono qui visiblement ne veut pas de cette solution.
         
        Les personnes à risque, de toutes façon restent chez elles, soit par peur, soit par manque de besoin d’activité. sont pour la plupart confinées de fait, plus ou moins volontairement.
         
        nono c’est un Kaa


      • devphil30 devphil30 7 novembre 2020 09:15

        @nono le simplet

        Et actuellement ou se trouve la notion de constitution entre ceux qui travaille et peuvent sortir dans la journée et ceux qui sont bloqués chez eux ou 1 km de chez eux avec 1 heure maxi de sortie journalière ????

        Avec l’urgence sanitaire dont ils nous abreuvent allégrement , il est tout a fait possible d’inciter fortement les personnes âgées à ne pas sortir ou a laisser des créneaux horaires qui leur seraient plus réservées pour les courses ou inciter des livraisons à domicile etc ....

        Par contre l’aspect non constitutionnelle n’est pas recevable pour des personnes à risque il est normal de pouvoir prendre des mesures à leur attention , c’est juste un argument à la noix pour emmerder tout le monde.

        Maintenant détaille ton argument et ensuite on verra ...


      • devphil30 devphil30 7 novembre 2020 10:46

        @Francis

        On sait bien pour nono mais je ne renonce pas à expliquer à certains même si il ne comprenne pas , cela peut en faire réfléchir d’autres qui eux sont doté d’un cerveau


      • eau-pression eau-pression 6 novembre 2020 09:07

        Chers compatriotes, soyons clairs. J’ai admiré un professeur, et il m’a mené sur la tribune devant la pyramide. Faites comme moi, ne vous posez pas de question inutile, et tout ira bien. L’arme pour combattre ce virus est la même que celle qui l’a créé : l’obéissance.

        Mes chers savants du conseil scientifique, faites comme son président : suivez l’avis de vos enfants. Mais pas des chenapans qui imaginent que le diable sort d’une boîte P4.


        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 novembre 2020 09:49

          @eau-pression

          Surtout dans la composition du conseil scientifique, il y a une photographe ......certainement compétente en virologie , épidémiologie....etc !




          • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 2020 09:56

            Je reviens vers vous avec un discours de vérité 

            C’est SA vérité, la notre est différente .... 


            • devphil30 devphil30 7 novembre 2020 09:19

              @zygzornifle

              Tu prends les discours de macron et tu inverses le sens.

              Tu mets la négation quand ce ne pas le cas 
              Tu retires la négation quand elle est exprimée 

              Et alors le sens véritable des discours apparaitra et sera en adéquation avec les actes de ce vil personnage


            • math math 6 novembre 2020 10:27

              Macron est un pyromane, il allume le feu en France et vient chez les pompiers pour aider à éteindre le feu ?

              Une seul catégorie de personnes méritent l’honneur, les soignants, les politiciens ne sont que des opportunistes des parasites qui profitent du travail des autres !


              • roby roby 6 novembre 2020 15:22

                @math
                Pas qu’une vous oubliez une corporation essentielle les routiers si ils s’arrêtent car pas de mesures de prises pour qu’ils puissent au moins se doucher etc ...ce sera la pénurie des denrées alimentaires et la panique . Bon les Français sont équipés en papier PQ c’est déjà çà


              • Francis Francis 6 novembre 2020 15:44

                @roby
                 
                 à quoi sert du pq si on bouffe pas ?


              • roby roby 6 novembre 2020 17:55

                @Francis
                C’est bien vous avez le sens de l’humour au moins


              • TSS 6 novembre 2020 10:28

                pourquoi un sequence a t’elle etait rajoutée,un brevet deposé,sur

                covid 19 par l’institut Pasteur ?

                ce qui empecherait de considerer ce virus comme naturel.. !!


                • Francis Francis 6 novembre 2020 10:31

                  @TSS
                   
                   si un brevet a été déposé sur un virus, sauf erreur de ma part, il n’est pas naturel.
                   
                  Si mes connaissances sont à jour, on ne peut pas breveter la nature.


                • TSS 6 novembre 2020 11:13

                  @Francis
                  Cela fut tenté aux indes par des labos sur l’arbre appelé SAL (mine de
                  matieres premières therapeutique) et evité de justesse grace à une
                  mobilisation populaire... !!


                • Francis Francis 6 novembre 2020 11:20

                  @TSS
                   
                   les choses bougent beaucoup en ce moment.
                   
                   Par exemple, des gens comme BHL, Comte Sponville, qu’on n’entend plus...
                   
                   D’autres qui changent de discours ...


                • eddofr eddofr 6 novembre 2020 14:18

                  @Francis

                  En réalité on peut déposer, non seulement sur ce que l’on invente, mais aussi sur ce que l’on découvre.

                  Ceci permet d’établir une précédence.

                  Ainsi, tout découverte ou invention découlant de votre découverte initiale vous vaudra une partie des royalties.

                  Par exemple, chaque fois qu’un laboratoire découvre la fonction d’une partie du génome humain, il la dépose afin de se réserver un « droit » sur d’éventuels découvertes et traitement qui mettraient en jeu le mécanisme qu’ils ont découvert.

                  L’institut pasteur ayant pu identifier une séquence du virus, s’empresse de la déposer pour, d’une part en informer les autres chercheurs qui pourraient y découvrir une faiblesse (du virus) et une voie de traitement, et d’autre part s’assurer de toucher des « royalties » sur ces éventuels futurs traitements.


                • Adèle Coupechoux 6 novembre 2020 14:31

                  @Francis

                  Certes.

                  Mais c’est sans compter sur les mauvaises pratiques comme la biopiraterie.
                  "le conflit qui oppose les paysans mexicains et Larry Protcor, un producteur américain. Ce dernier revendique l’invention du haricot jaune. Du coup, il demande aux paysans mexicains de lui payer des royalties pour l’utilisation des semences. Marie-Monique Robin est allée à sa rencontre. Larry Proctor explique avoir ramené un sachet de haricots jaunes d’un marché du Mexique. Après quoi, il l’a breveté devant l’Office américain des brevets, s’arrogeant la paternité du haricot. "
                  https://www.humanite.fr/node/338404

                  Ce cas n’est malheureusement pas isolé surtout là où règne la corruption

                  .


                • Francis Francis 6 novembre 2020 14:54

                  @eddofr
                   
                   
                  un brevet sur la description d’un virus serait absolument contraire à l’intérêt collectif des brevets puisque ça bloquerait de facto la recherche. Et ça c’est contraire à la fonction des brevets.
                   
                  En effet, qui miserait des fonds sur la recherche d’un traitement contre un virus breveté, si le possesseur du brevet a l’intention de commercialiser un vaccin qui lui rapportera beaucoup d’argent et qui pour protéger son bizness, exigera des droits prohibitifs sur tout traitement ou autre vaccin concurrent supposant la connaissance de la nature dudit virus ?
                   
                   
                   Mais je sais que ces choses ont évolué sous la pression des lobbies, et je ne suis plus sur de rien en la matière.
                   
                  Ceci dit : il faut savoir que les publications scientifiques interdisent le dépôt de brevets sur ce qui y est divulgué. Est-il possible qu’il n’y ait eu aucune publication à ce sujet ? Si c’est un virus naturel, j’en doute. Seul celui qui l’aurait fabriqué aurait pu avoir une telle avance.


                • Francis Francis 6 novembre 2020 14:58

                  @Adèle Coupechoux
                   
                   oui, je sais ces abus. C’est à cause de ces abus que de nombreuses voix s’élèvent pour envisager voire supprimer les droits de propriété industrielle.


                • TSS 6 novembre 2020 15:39

                  @eddofr
                  L’institut pasteur ayant pu identifier une séquence du virus
                   

                  Il n’a rien identifié !il a introduit une sequence supplementaire, renseignement donné par Mme Henrion-Caude ,geneticienne qui donne egalement le n°
                  du brevet.. !!


                • HELIOS HELIOS 6 novembre 2020 16:52

                  @Francis
                  demandez un peu a ceux qui vous vendent des yaourt au bifidus si on ne peut pas breveter la nature ???

                  Ce sont les peruviens et boliviens, là d’où vient cette souche naturelle, qui sont content de regarder les yaourts qu’ils ne peuvent pas payer aux multinationales qui les ont breveté


                • eddofr eddofr 6 novembre 2020 17:05

                  @Francis

                  Aujourd’hui la nouvelle plaie, aux U.S.A. ce sont les « patent trolls » qui déposent un maximum de brevets, volontairement très génériques (et avec le moins de « publicité possible ») et qui se contentent d’attendre que quelqu’un fasse une découverte pour le menacer d’un procès.
                  Ils attendent en silence que l’entreprise ait beaucoup investit dans sa nouveauté et ne puisse plus faire marche arrière, et là, ils la menace d’un procès en propriété intellectuelle.

                  Comme au états unis, le plaignant, pout peu que sa demande soit un tant soit peu plausible, peut faire bloquer l’exploitation jusqu’à la fin du procès, qui peut durer des années.

                  Autrement dit, l’inventeur, pris à la gorge, préfèrera négocier et verser des royalties « moralement injustifiées » plutôt que de perdre tous ses investissements.

                  Les trolls perdraient 9 fois sur dix quand on va jusqu’au procès, mais ça irait rarement jusqu’au procès.

                  Du coup, la politique de beaucoup d’entreprises et de centre de recherche c’est breveter tout ce qu’on peut, le plus tôt possible pour éviter de se faire doubler par les patent trolls et leur brevets « fourre tout ».


                • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») Le chat paumé 6 novembre 2020 17:12

                  @eddofr

                  Aujourd’hui la nouvelle plaie, aux U.S.A. ce sont les « patent trolls » qui déposent un maximum de brevets, volontairement très génériques (et avec le moins de « publicité possible ») et qui se contentent d’attendre que quelqu’un fasse une découverte pour le menacer d’un procès.


                  Oui c’ est incompréhensible qu’ on puisse breveter une invention sans montrer un prototype fonctionnel.Il y a la un abus legal , c’ est comme si j’ annoncait qu’ un jour ouellebecqu va nous faire la suite de soumission , et que j’ attendais qu’ il ais finit de bosser pour lui torpiller ses droit d’ auteur ...




                • eddofr eddofr 6 novembre 2020 17:15

                  L’institut pasteur a déposé un brevet, en 2004, qui concernait le SARS-COV1 qui est très différent du SARS-COV2, responsable de la COVID-19.

                  Ce brevet concernait un candidat vaccin dérivé de la plate-forme du vaccin contre la rougeole.

                  Le brevet consistait à introduire une séquence du SARS-COV1 dans la plate-forme de vaccin et pas à introduire une séquence « étrangère » dans le SARS-COV1.

                  L’institut pasteur à également séquencé l’intégralité du génome, du SARS-COV2 cette fois-ci, en janvier 2020.


                • eddofr eddofr 6 novembre 2020 17:33

                  @TSS

                  Le tribunal de Senlis (Oise) a condamné pour diffamation publique l’auteur d’une vidéo virale prétendant que l’Institut Pasteur avait créé et breveté le nouveau coronavirus à l’origine de la pandémie en cours


                • AlLusion AlLusion 6 novembre 2020 12:38

                  Les mensonges proviennent de partout. Même à partir de cette antenne.

                  Il n’y a qu’une vérité et réalité, celle qui vient du terrain, celle qui vient du personnel soignant qui n’en peut plus.

                  La deuxième vague est plus forte que la première. Il faut savoir le reconnaitre.

                  Cela fait partie des « expériences humaines » et pas derrière un écran.


                  • McGurk McGurk 6 novembre 2020 12:46

                    @AlLusion

                    La deuxième vague est plus forte que la première. Il faut savoir le reconnaitre.

                    Pur argument d’autorité aussi mensonger que les mensonges que vous dénoncez.


                  • babelouest babelouest 6 novembre 2020 12:55

                    @AlLusion c’est certain : la seconde vague POLITIQUE va plus loin que la première ; c’est absolument tout. Pendant ce temps-là LE VIRUS s’est éteint.


                  • AlLusion AlLusion 6 novembre 2020 13:05

                    @babelouest,
                     Laissons-le dormir alors, seul ...  smiley


                  • AlLusion AlLusion 6 novembre 2020 13:07

                    @McGurk,
                     Il y a une différence entre vous et moi : comme je l’ai dit, je ne cherche pas les informations derrière un écran, mais sur place, dans les hôpitaux. 


                  • AlLusion AlLusion 6 novembre 2020 13:09

                    Petite précision, je n’ai pas de président...
                    Je n’ai rien à voir avec la situation française.
                    Chacun son truc en plumes, quoi....  smiley


                  • McGurk McGurk 6 novembre 2020 13:11

                    @AlLusion

                    Je ne fréquente pas les hôpitaux, j’ai bien d’autres choses à faire.

                    J’écoute juste les spécialistes (les vrais pas les frappadingues de la télé) du domaine pour qui, très justement selon les chiffres, indiquent clairement que cette énième vague n’existe pas.

                    Tout comme la première a été causée par l’inaction et faux diagnostiques en cascade.

                    D’ailleurs, vous qui « êtes sur place », je suis intrigué que vous ne sachiez pas qu’un grand nombre de décès a été due aux mauvaises conditions de santé des patients et non à une maladie opportuniste qui serait débarquée de Chine.

                    Comme quoi vous n’est pas tellement « sur place », finalement...


                  • AlLusion AlLusion 6 novembre 2020 13:43

                    @McGurk,
                      Est-ce que vous savez lire ?
                      Je commence à en douter. Je ne suis pas français. Je ne parle pas de votre situation. C’est peut-être ça le problème de compréhension... finalement.
                      


                  • Ecureuil66 6 novembre 2020 15:23

                    @AlLusion
                    c’est bizarre car moi je connais un soignant dans le service covid d’un hôpital et ils n’ont pas un patient ! 


                  • McGurk McGurk 6 novembre 2020 17:34

                    @AlLusion

                    Il est clairement marqué « je cherche [...] les informations [...] sur place ».

                    CQFD.

                    La nationalité n’a rien à voir dans cette conversation. Vous vous appuyez sur des certitudes non prouvées, qui plus est un argument d’autorité.

                    Si vos « hôpitaux » vous racontent l’histoire de « la seconde vague », je vous conseille d’en changer rapidement, sous peine d’être éliminé au rovotril comme les personnes âgées honteusement supprimées par l’Etat français lui-même.


                  • McGurk McGurk 6 novembre 2020 18:08

                    @Ecureuil66

                    Si, le Ministre de la santé.

                    Sauf qu’il l’ont transféré au service psychiatrie, non en tant que neurologue mais en tant que patient smiley !


                  • McGurk McGurk 6 novembre 2020 12:45

                    Oui nous aurions dû dès le mois de mars nommer un M ou une Mme Covid en charge des réponses à la pandémie et ayant autorité sur l’ensemble des services de L’État sur ce sujet.

                    Salomon, Véran, Buzyn...

                    Il est intéressant de noter que l’Etat préfère embaucher des Dr. Maboule que des personnes responsables, des professionnels qui savent de quoi ils parlent et agissent en conséquence.

                    Pas besoin d’avoir quarante fous payés à prix d’or, juste un ou deux qui tiennent la route, sans avoir pour tutelle un pauvre banquier sans envergure piloté par des puissances politiques et financières obscures.

                    Au lieu de cela, la stratégie a été de mettre en avant ce « Ministère de la santé » comme institution primant sur toutes les autres « à cause de la situation actuelle »...mais, par contre, on a jamais mis avant le Ministère du travail alors qu’il y a des millions de chômeurs qui sont dans la merde et ne peuvent pas trouver un emploi correct.

                    Primauté en trompe-l’œil car, au final, toutes les véritables décisions passent par notre pseudo-président qui prend ses ordres de Merkel et de l’UE.

                    Oui il aurait fallu isoler les cas positifs ; les isoler vraiment dans des lieux dédiés pendant une dizaine de jours

                    La logique n’a jamais été de sauver les gens mais bien de les enfermer dans une nouvelle crise. Il est ainsi bien plus simple d’amener la société à « changer » (dans le mauvais sens du mot), « faire des sacrifices » et accepter toutes les décisions absurdes voire suicidaires du pouvoir politique.

                    Sinon, nos vieux seraient toujours là...

                    Alors peut-être vous pourrez nous excuser et nous aider à vaincre cette pandémie. Peut-être.

                    Prochain stade : faire accepter à la population une vaccination en masse, tout en gardant pendant un bon moment les « mesures sanitaires d’urgence en cas de récidive du virus ».

                    En résumé, une politique économique déguisée en politique sanitaire sous fond de dictature arbitraire.


                    • Sozenz 6 novembre 2020 12:52

                      Mais sachez que tout ce qui a ete fait ; l a ete pour vous faire accepter le vaccin comme seule solution . et ceux qui ne l accepteront seront contraints a reduire leur activités ; ils seront montré du doigt par la populace craintive .

                      le chamin que nous avons empreinté vous montreara qu’ il est bon de travailler en benevole pour le bien de la communauté dans les grandes entreprises qui seront restées debout contrairement a ces petites entreprises qui ne sont rien sur le grand monde concurrence mondiale ;

                       Vous saurez vous suffir d’ un rien . repas frugaux ; sans protéine animales

                      etc ....

                       quelqu un veut faire la suite ?


                      • Sozenz 6 novembre 2020 12:56

                        @Sozenz
                        pas de loisir , pas de culture . le travail vous era un plaisir meme s il est a la chaine ; car il sera votre seule occupation

                        surtout ne revez pas ; le reve est fait pour ceux qui vous domineront .
                        les autres auront le droit de faire de la shirt art . pour continuer a vivre dans leurs méandres ..


                      • babelouest babelouest 6 novembre 2020 12:57

                        @Sozenz déjà essayez de vous relire.... on comprendrait mieux sans doute.


                      • Sozenz 6 novembre 2020 13:09

                        @babelouest
                        c est un jeu .. remettre les lettres à leur place ...


                      • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 13:01

                        Une erreur dazns le titre, il a dit :

                        Mes chers cons (silence) patriotes


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 13:41

                          @troletbuse

                          il vaut mieux être com-plotiste que con tout court.

                          Cela dit, on peut être les deux aussi

                           smiley


                        • eddofr eddofr 6 novembre 2020 14:21

                          @Olivier Perriet

                          Con-sternant,

                          Je con-patis.


                        • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 14:48

                          @Olivier Perriet
                          il vaut mieux être com-plotiste que con tout court
                          Ca c’est moi qui l’est trouvée.
                          A part ça, c’est tout ce que t’a à dire ?
                          Ah oui on peut être les deux. Mais tu parlais pas de toi alors que toi, tu n’es pas les deux, ni plotiste. Qu’est-ce qui reste ?  smiley


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 13:40

                          Mes chers compatriotes,

                          Oui, nous n’avions pas de masques pour les Français, mais il faut dire que personne n’avait pensé une seconde jusqu’ici à faire porter un maaaasque au quidam moyen quand il sort de chez lui. Les stocks tant décriés de r Bachelot étaient pour les hôpitaux, pas pour la CGT routiers, ou l’UNSA police... D’ailleurs, mes chers compatriotes, avez-vous déjà vu votre medecin généraliste porter un masque avant ?

                          Oui nous n’avons pas assez de lits de réanimation, mais qui est assez cinglé pour prétendre soigner une épidémie de masse avec de la réanimation de masse ? Aucun système de santé au monde n’est capable de faire cet effort, à moins, probablement, de ruiner la société entière au profit des hôpitaux.

                          Oui, contrairement à ce qu’on disait en mars, le masque n’aurait pas empêché le confinement, puisqu’on s’achemine en novembre vers le maaasque + le confinement.

                          Oui les médecins n’ont rien compris puisque le confinement était vendu au départ pour éviter la saturation des urgences, et qu’à l’arrivée, le confinement c’était simplement pour éviter de tomber malade, puisque 40% des personnes en réanimation mourraient quand même au bout du compte.

                          etc etc etc


                          • Sozenz 6 novembre 2020 13:55

                            @Olivier Perriet
                            Aucun système de santé au monde n’est capable de faire cet effort, à moins, probablement, de ruiner la société entière au profit des hôpitaux.

                            combien coute les test pcr qui ne valent rien ?
                            70 euros par test ;
                            Selon Le Figaro, la facture dépasserait les 250 millions d’euros par mois

                            par contre le test pcr ,ne coute pratiquement rien a la production mais rapporte beaucoup a ceux qui la produise .

                            par contre l investissement en lit en matriel de longue durée pour vous ça coute trop cher ...
                            combien va couter le vaccin ? combien a couté l investissement la pre commande des vaccin et combien aurait couté les soin par la hchloroquine ? 

                            il y a un moment il faudrait arreter la mauvaise foi !


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 14:03

                            @Sozenz

                            je sais pas l’hydroxychloroquine, j’ai pas l’impression que ce soit la panacée : c’est comme un placébo, Raoult le dit à demi mot. C’est simple. Mais si vous êtes pro chloroquine, pourquoi faire des réanimations en masse alors ? Il faudrait savoir aussi.

                            Imaginons un tremblement de terre, avec des dizaines de milliers de blessés, des hôpitaux saturés.

                            le système hospitalier prétend faire vire la société comme au lendemain d’un tremblement de terre, sauf qu’à la place d’un événement ponctuel, ça va s’étaler sur 6 mois, un an, 1 an et demi.

                            Oui, aucun système de santé ne peut assumer ça à moins de ruiner le pays au profit des hôpitaux : c’est ce qui est en train de se faire, rassurez-vous.

                            PS : j’avais oublié les test, hier l’autre remède miracle (quand on n’en faisait pas ! ), et aujourd’hui, « ça ne sert à rien ». Regardez vous un peu, vous êtes ridicule.


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 14:08

                            @Sozenz

                            j’ajoute que c’est de la réanimation de masse, pendant un temps très long : 1 mois en mars avril (pour des résultats assez désastreux mais bon).

                            15 jour 3 semaines actuellement, parce qu’au bout d’un moment « on » sait quand même un peu mieux ce qu’il faut faire.

                            Mais évidemment, le monde médical n’est responsable de rien, il est blanc comme sa blouse...


                          • Yaurrick Yaurrick 6 novembre 2020 15:45

                            @Olivier Perriet
                            Effectivement quand on écoute les interviews de soignants, on a le sentiment que leur seul horizon soit de bloquer toute activité quelqu’en soient les conséquences... je ne me rappelle plus quel intervenant hospitalier disait que l’économie était secondaire et pouvait être rebâtie ; sauf que ces personne ignorent que c’est l’économie qui finance tout le reste.
                            On peut légitimement se poser la question si nos sociétés, au nom du principe de précaution et du tout sécuritaire, ne sont pas en train de ne plus accepter que la mort fait partie de la vie ?


                          • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 18:35

                            @Olivier Perriet
                            je sais pas l’hydroxychloroquine, j’ai pas l’impression que ce soit la panacée : c’est comme un placébo

                            Vous avez repris votre ancienne présentation en remplaçant Chevénement par Hydroxychloroquine
                            Je sais pas pour Chevenement j’ai pas l’impression que ce soit la panacée : c’est comme un placébo.
                            Je ne me rappelle plus votre deuxiàme affiliation, Seguin peut-être  smiley


                          • Sozenz 7 novembre 2020 10:28

                            @Olivier Perriet
                            je sais pas l’hydroxychloroquine, j’ai pas l’impression que ce soit la panacée :

                            rien a battre des impression . il faut s appuyer sur les resultats que vous refusez de voir ; pour grand peril de la france et des personnes a qui on obligera a se faire vacciner .
                             mais ça ne vous effleure peut etre pas l esprit . on se revoit l année prochain pour en parler ...
                            je crois que beaucoup sont trop cons pour voir venir ce qui va leur arriver sui la gueule ;


                          • Sozenz 7 novembre 2020 10:37

                            @Olivier Perriet
                            quand on attend le dernier moment pour " soigner , forcement on pousse les personnes qui on trainer une merde longtemps a subir des interventions plus grandes que ce qu’ elles auraient pu etre .
                             ne soyez pas une bronchite et elle deviendra chronique ..
                            tenez , informez vous sur la maladire du noma pour vous donner une idée de comment une maladie peut degenerée quand des actes de bases ne sont pas effectuées ;
                            en interdisant les soins au depart. on provoque des cas graves .
                            c est aussi simple que cela .
                            de plus comme il a ete dit a plusieurs reprises ce n est pas la premiere année qu’ il y a un manque de lit . c est recurrent /

                            m enfin quand on ne veut pas voir ...


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2020 20:05

                            @Sozenz

                            Sur l’hydroxychloroquine, que Raoult défend entre 2 « Ne paniquez pas » et un éloge de l’effet placébo, je ne suis pas spécialiste.

                            Sur le manque de lits, mensonges et encore mensonges :
                            il y a un sous investissement des hôpitaux sans doute, c’était déjà dénoncé avant. (encore que je vois que le coupable des attentats de Nice va y passer un bon moment, mais apparemment on a encore de la place pour soigner ceux qui veulent la mort)

                            Mais les pseudos besoins dûs au covid (covid sans chloroquine je parle, car d’après Raoult, chloroquine = pas besoin de réanimations) sont infinis, puisqu’il s’agit de « sauver la vie » d’octogénaires, qui sont mis en réanimation pendant 1 mois.
                            question à 100 balles : qui a dit, jusqu’à 2020, que la réanimation était un soin de longue durée en masse ??


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2020 20:08

                            @Sozenz
                            je crois que beaucoup sont trop cons pour voir venir ce qui va leur arriver sui la gueule ;

                            non beaucoup voient les cons qui leur arrivent sur la gueule, c’est pas pareil smiley


                          • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 10 novembre 2020 15:34

                            @Sozenz
                            il est certain que les labos sont parmi les « gagants » de la pandémie..


                          • Adèle Coupechoux 6 novembre 2020 14:09

                            Si après 15 jours de confinement brutal, autoritaire et arbitraire, ils (le gouvernement, le CS) avaient reconnu qu’ils avaient bêtement imité une dictature puis leurs voisins, que les media avaient provoqué et entrenu la panique, nous aurions pu leur pardonner. Toute erreur est excusable.Là elle est devenue fatale.

                            Et je ne crois plus à l’erreur,

                            tellement elle est monumentale, tellement elle est liberticide, tellement elle est contraire à notre santé. Tellement, elle nous insulte et nous humilie,

                            quand elle ne cesse de se reproduire pour causer toujours et encore plus de dégâts.

                            Je me doute désormais que non seulement elle ne va pas s’arrêter en 2020, mais qu’elle continuera en 2021, puis en 2022 avec des mesures toujours plus autoritaires et délétères.

                            Les médecins détiennent la clé de notre liberté.Et continuent de demander notre enfermement.

                            Nous n’en retirons aucun bénéfice, les plus fragiles pas davantage.

                            En revanche ceux qui nous imposent ces mesures n’en souffrent nullement. Il suffit de les regarder se marrer à l’assemblée, sur les plateaux télévisés, comme si de rien n’était. Pour eux la vie continue.


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 14:36

                              @Adèle Coupechoux

                              c’est donc les médecins qui imitent une dictature ?


                            • Adèle Coupechoux 6 novembre 2020 15:07

                              @Olivier Perriet

                              Kierzec, Pelloux, Véran, Delfraissy, l’ex DG de la DGS, William Dab, des psychiatres, vous les lisez, vous les écoutez ?
                              Quand des médecins, qu’ils soient psychiatres ou pédopsychiatre demandent au gouvernement que des enfants portent le masque dès l’âge de 6 ans, vous appelez ça comment ? que des humains y compris les enfants ne puissent plus profiter de la vie en circulant librement ?


                            • Ecureuil66 6 novembre 2020 15:31

                              @Adèle Coupechoux
                              entièrement d’accord avec vous....il s’installe une « dictature sanitaire » en ce moment et y participe un nombre très important de médecins et scientifiques ...l’expérience de Milgram à l’échelon d’un pays quoi ! 
                              les médecins de Hitler voulaient faire avancer la science eux aussi !


                            • Adèle Coupechoux 6 novembre 2020 15:45

                              @Ecureuil66

                              Et certains labo ont été montés après la guerre avec les compétences d’anciens nazis...
                              Tous n’ont pas été jugés à Nuremberg. IG FARBEN, BAYER...
                              https://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html
                              https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/160318/auschwitz-les-industriels-esclavagistes

                              Comment ne pas s’alarmer d’un vaccin rendu obligatoire ?


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 16:10

                              @Adèle Coupechoux

                              Je pense qu’il faudrait que la politique reprenne ses droits sur le lobby médical, mais c’est pas si évident non plus :

                              pour avoir minoré le Covid, Trump a été battu, et les démocrates ont fait uniquement campagne là dessus. On a les mêmes ânes chez nos politiciens en France.

                              On pense de lui ce qu’on veut, on est d’accord ou pas, mais au moins il n’a pas dévié depuis le début.


                            • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 18:41

                              @Olivier Perriet
                              Vous avez l’air bien affirmatif pour Trump et le Covid. Pour l’instant on ne sait encore rjen

                              Je ne sais pas pour Biden mais j’ai pas l’impression que ce soit la panacée  smiley


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2020 20:06

                              @troletbuse

                              Je ne sais pas pour Biden mais j’ai pas l’impression que ce soit la panacée 

                              j’en suis persuadé aussi, il doit se dire que d’ici le 20 janvier ce sera passé


                            • eddofr eddofr 6 novembre 2020 14:28

                              Pour information, une connaissance très agée est en réanimation, suite à un problème cardiaque, absolument rien à voir avec la COVID*.

                              J’appelle ou je passe tous les jours pour prendre des nouvelles, depuis qu’elle est en réanimation, soit deux semaines.

                              Indubitablement, depuis une semaine, le nombre de lits occupés à sérieusement augmenté.

                              Cela est une réalité. Après, ce qu’il y a derrière, on peut en douter, y voir mensonge ou vérité, complot ou fatalité, mais ça c’est une réalité, CE service de réanimation se remplit inhabituellement.

                              *ça me fait bizarre de dire LA Covid, j’ai l’impression de parler d’une cantatrice ou d’une prostituée de Cinéma genre « Irma la douce ».



                              • Francis Francis 6 novembre 2020 15:01

                                @eddofr
                                 
                                 ’’ ce qu’il y a derrière, on peut en douter’’
                                 
                                 Des transferts dus à des fermetures de lits ailleurs ?


                              • Francis Francis 6 novembre 2020 15:04

                                @eddofr

                                 
                                 moi je dis « le covid », sous entendu le psychodrame autour de tout ça, et spécialement ce qu’il convient d’appeler covidite : le délire collectif.
                                 
                                 


                              • Adèle Coupechoux 6 novembre 2020 15:49

                                @Francis

                                Et des transferts vers les cliniques privées pour se faire des sous en plus...
                                Un ami devait se faire opérer des deux jambes. A son réveil une seule jambe d’opérée. Le chirurgien lui a dit que pour éviter d’attendre « trop longtemps » pour la deuxième jambe, il lui faudrait aller dans sa clinique privée...Cela ne date pas d’aujourd’hui.


                              • Bertrand Loubard 6 novembre 2020 16:22

                                A-t-on affaire à des erreurs ? Les erreurs étant de stratégie et humaines on peut tenter d’y remédier. A-t-on affaire à des fautes ? Les fautes étant de calcul ou d’orthographe on peut les corriger.
                                Je pense qu’on a affaire à des calculs sans aucune faute, tout à fait corrects mais déguisés en erreurs de jeu. Il s’agit en l’occurrence, non pas de remédier ni de corriger mais bien d’éradiquer, par l’intérieur, l’Etat de Droit qui a fait les preuves de son inefficacité et de sa dangerosité, depuis 1789. Il faut relire « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley (« Brave new world » in “The Tempest”, Acte 5, scène 1, Prospero and Miranda) et se rappeler
                                1 – Camus (Albert) : « Le bien-être du peuple en particulier a toujours été l’alibi des tyrans, et il offre l’avantage supplémentaire de donner aux serviteurs de la tyrannie une bonne conscience ».
                                2 – Fable Rwandaise : « Le Coq dit au Roi Lion : Oh grand Roi, ne nous mangez pas !. Le Roi répond : « Cette question n’est pas à l’ordre du jour. A présent on discute de la sauce ».


                                • pallas 6 novembre 2020 16:53
                                  Chem ASSAYAG,

                                  .

                                  Bonjour,

                                  La france ne vaut plus rien, 2400 personnels frontaliers et 7000 militaires sur la defense du territoire, ridicule.

                                  Que dire des lits pour personnes malades du coronavirus 5000 au plus.

                                  La france est constitué d’un peuple de 100 000 habitants quand je regarde les chiffres et non 65 millions.

                                  L’heure est a la guerre, l’ennemi est pret, des mercenaires, des barbares, la 5 emes colonne, la france va tomber.

                                  Paris est devenu une cité morte.

                                  Si j’étais dans le Seigneur des Anneaux :

                                  Les nuages tenebreux du Mordor enveloppe Minas Tirith, Sauron envoi son serviteur le plus fidele gouvernant son armé.

                                  Il ni a pas de Aragorn et non plus de Gandalf, ils sont au service du Mordor.

                                  Minas Tirith est seul et sans défense, le Rohan est tombé

                                  Salut


                                  • SamAgora95 SamAgora95 6 novembre 2020 17:04

                                    ça c’est la version naïve de la macronie !

                                    Macron et les petits débiles qui composent son gouvernement ne gèrent pas seuls le pays, heureusement.

                                    Des milliers d’experts dans tous les domaines, des hauts fonctionnaires, sont là pour alerter et anticiper.

                                    Cela n’a pas été fait volontairement, car un projet est en cours, celui de détruire les sociétés occidentales et leurs économies.

                                    J’en veux pour preuve qu’ils ont prit soin dès début janvier de retirer l’hydroxichloroquine des médicaments autorisés à la commercialisation, le décret est apparu en janvier pour une décision prise certainement des mois auparavant.

                                     Qu’il ont détruire des stocks de masques bien plus valable que les morceaux de tissu de fabrication artisanal, qu’ils en ont même envoyé en Chine !!!

                                    Qu’ils annoncent des scénarios de 2e vague, de 3e vague contredisant toutes les statistiques connues des experts en pandémie et virologie et valable depuis toujours jusqu’à maintenant...et devinez quoi ? Il ont toujours raison !

                                    Inutile de vouloir sauver ce gouvernement et de lui trouver des prétexte, Macron nous envoie dans le mur volontairement en toute connaissance de cause.

                                    Je ne parle pas de son équipe d’idiots utiles comme Sibeth Ndiaye, Marlène Schiappa etc... qui ont simplement trouver mieux à faire et mieux rémunérateur que d’écrire des bouquins de cul.


                                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 novembre 2020 17:17

                                      @SamAgora95

                                      Sans oublier que les experts de l’anti macronie n’en ont aucunement parlé avant :
                                      gilets jaunes, commentateurs de photos à Saint-Martin ou à la Gay Pride, droite la plus bête du monde, gauche la République c’est moi, médecins, épidémiologistes & astrologues, absolument personne n’a parlé de pandémie avant février 2020 smiley


                                    • ETTORE ETTORE 6 novembre 2020 17:22

                                      On approche inéluctablement du point de bascule....

                                      Quand Monarc 0.0 seras ENFIN jugé plus dangereux que la Covid.....

                                      Je ne donne pas cher de sa peau, et cela, malgré la noria incessante de chiffres destinés à contrebalancer son inefficacité pesante.


                                      • Eric F Eric F 6 novembre 2020 18:33

                                        @ETTORE
                                        il faudrait alors juger la quasi totalité des gouvernants de la terre, la plupart des pays appliquent des mesures sanitaires semblables. En fait, ils brassent de l’air faute de réelle solution ou de moyens de la mettre en oeuvre (il y a une application édulcorée des recettes chinoises).


                                      • serge.wasterlain 7 novembre 2020 07:54

                                        @Eric F
                                        Ha bon ! Il y a confinement et confinement. Vous connaissez beaucoup de pays qui ont assigné leur population à résidence ? Moi pas beaucoup : La Belgique, la France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre. Comme par hasard, tous ces pays sont dans le peloton de tête du nombre de morts !


                                      • ETTORE ETTORE 6 novembre 2020 17:44
                                        Ecureuil66 6 novembre 15:38

                                        @Francis
                                        oui ça rappelle un peu le film « soleil vert » ...ça commence quand être un vieux ?

                                        _________________________________________________________________

                                        Ca commence quand vous n’avez plus de projets !

                                        Et justement, ça tombe bien, car ce gouverneMENT, s’emploie à plein temps à cette tâche.


                                        • pallas 6 novembre 2020 17:44

                                          Bonsoir,

                                          Je crois pas aux discours, je vomi ma noirceur ici depuis longtemps

                                          Si je ne t’aime pas, je ne vais pas te dire que je t’aime.

                                          Les temps sont dur, je ne crois en moi, si c’est louche je laisse tombé.

                                          Je ne suis pas du genre a vendre des trucs bidons a des gens crédules

                                          Salut


                                          • Eric F Eric F 6 novembre 2020 18:29

                                            "Nous aurions dû aussi former activement des praticiens à certaines nouvelles tâches depuis la fin du confinement. Nous ne l’avons pas fait et c’était stupide"

                                            C’est en effet la voie qu’il fallait prendre, car les formations et recrutements de personnels nouveaux prendront plusieurs années. Il y a 2 millions de personnels de santé en France, public, privé et libéral, toutes spécialités confondues. Pour faire face à une ’« urgence épidémique » il faudrait un plan global de redéploiement de ces soignants, qui ont tous des connaissances et une expérience de base pouvant être complétée pour des tâches dans le cadre d’une épidémie. Afin de libérer des lits hospitaliers, des hôtels pourraient être réquisitionnés pour des personnes en convalescence ou attente d’examen, avec un encadrement médical allégé (voir proposition du Dr Arnaud Chiche).

                                            Par ailleurs, on dépiste désormais massivement (1,9 millions de tests par semaine !) mais en dépit du bon sens, sans une politique vigoureuse d’isolement des cas positifs et contacts en attente de résultat. Là aussi, où sont les hôtels et centres d’hébergement qui avaient été évoqués ?


                                            • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 18:48

                                              @Eric F
                                              Là aussi, où sont les hôtels et centres d’hébergement qui avaient été évoqués ?


                                              Ben voyons, c’est pour loger les chances pour la F Rance !


                                            • ribouldingue ribouldingue 6 novembre 2020 19:21

                                              Oui ! Moi macron président, comme un bon petit banquier je suis allé lécher le cul et sucer de bonnes teubs pour obtenir un prêt de 100 milliards que vous allez rembourser en travaillant jusque la mort. Puis, vos nenfants, petits nenfants et vos arrières arrières petits nenfants reprendrons le flambeau de la dette. Moi, macron président je m’en branle ma retraite est assurée jusque ma mort et je n’ai pas de mouflet.

                                              Le plan de relance économique  : 100 milliards d’euros sur deux ans. Nommé « France Relance », ce plan contient une enveloppe de 100 milliards d’euros. ... Cette enveloppe globale de 100 milliards d’euros sur deux ans vise à retrouver un niveau d’activité semblable à la période d’avant crise d’ici à 2022.

                                              Mais, au fait pour quoi faire ces 100 milliards ? Alors moi ! macron président, je vais vous le dire.

                                              30 milliards pour la transition écologique, 34 milliards d’euros pour la compétitivité et l’innovation, 36 milliards d’euros à la cohésion sociale et territoriale

                                              Quid des hôpitaux ? Hein ? Ben, moi macron président, rien à foutre des hôpitaux, et des services publics. D’ailleurs, moi macron président j’espère avant la fin de mon mandat flinguer tous les services publics qui coûtent un pognon de dingue ! C’est simple pour les citoyen-nes c’est marche ou crève depuis mon intronisation et je ne compte pas m’arrêter là. Les français-es épargnent et ne veulent plus claquer leur pognon moi macron président je vais bloquer les comptes épargnes et avec Blacrok nous allons récupérer ce bel argent. Moi macron président je suis un enfoiré et je vous emmerde ! Amen !


                                              • BA 6 novembre 2020 20:12

                                                Vendredi 6 novembre 2020 :


                                                Covid-19 : un nombre record de 60.486 cas positifs détectés et plus de 800 décès annoncés ce vendredi.


                                                L’épidémie de coronavirus bat de nouveaux records en France. Les autorités de santé indiquent ce vendredi 6 novembre que 60.486 personnes ont reçu un test positif au cours des dernières 24 heures. 828 décès ont également été recensés, dont 398 décès ces dernières 24 heures à l’hôpital, et 430 décès en Ehpad depuis mardi dernier.


                                                Cela porte à 39.845 le nombre officiel de morts du coronavirus dans le pays.


                                                https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-plus-de-60-000-cas-positifs-detectes-en-24-heures-plus-de-800-deces-annonces-ce-vendredi-20201106



                                                • ETTORE ETTORE 6 novembre 2020 20:49

                                                  BA@

                                                  Si jamais les cas positifs marchaient dans l’eau....Vous perdriez leur trace !


                                                  • Copain 6 novembre 2020 21:04

                                                    A la nouvelle année, votre Roi organise une grande soirée pour vous, les sans dents . Vous êtes tous les bienvenus à Paris. Arrêtez de parler et défendez votre honneur, d’homme libre ( signification du mot « français »). Le romanesque. Ou sinon vous mourez lentement comme un arbre 


                                                    • altaos 6 novembre 2020 22:00

                                                      oh le BA

                                                      Y doit jouir en ce moment l’enculé

                                                      vaut mieux pas que je le croise sur un trottoir un jour


                                                      • alinea alinea 6 novembre 2020 22:27

                                                        Je comprends votre désir de refaire le monde, et je vous plusse pour ça, sinon, vous êtes en plein délire.

                                                        Anthropo-logiques

                                                        le dernier article vous éclairera.

                                                        Ne vous inquiétez pas : votre gouvernement, pour lequel je suis sûre, vous avez voté, ne vous met pas en danger, enfin, pas de la manière dont vous le pensez ; juste il prépare le fascisme après s’être assuré de votre peur et de votre volonté de docilité. « Vous » étant global.

                                                        Je vous souhaite le plus grand calme.


                                                        • chantecler chantecler 8 novembre 2020 14:33

                                                          @alinea
                                                          Merci pour le lien .


                                                        • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 10 novembre 2020 15:32

                                                          @alinea
                                                          oui c’est un site à lire sur ces sujets


                                                        • altaos 6 novembre 2020 23:06

                                                          à l’auteur

                                                          je ne comprends

                                                          pas le sens de votre papier

                                                          l’acteur que vous mettez en scène en mode parodie satyrique à déjà un pied dans les poubelles de l’histoire ; il y sera définitivement quand il aura payé de sa personne la nuisance criminelle qu’il aura su volontairement propager 

                                                          alors à quoi bon en parler et à écrire encore la-dessus

                                                          vous voulez enfoncer des portes déjà grandes ouvertes pour ceux qui font encore l’effort de penser la situation d’une manière globale ,une situation bien évidemment voulue et bien orchestrée dont la finalité inavouable a quelque chose à voir avec ce qu’il me semble ètre un grand nettoyage à la fois humain ,social et économique

                                                          beaucoup poussent la charrette inconsciemment ou en toute connaissance de cause.Je ne vais pas vous dire quelles catégories ,vous savez qui ils sont

                                                          nous sommes en guerre disait l’autre

                                                          c’est exact,la situation est trés grave et l’ennemi ,enfin le mien ; n’est pas celui qu’on nous montre

                                                          l’heure est à l’action directe avant qu’il ne soit trop tard



                                                            • Drougeok Drougeok 7 novembre 2020 10:00

                                                              Lallement, le préfet fil de fer barbelé, a dit nous ne sommes pas dans le même camp. Le peuple de France est ennemi de son gouvernement qui est ennemi des gens qu’il gouverne.

                                                              C’est clair, et tout se déroule comme cela.


                                                              • McGurk McGurk 7 novembre 2020 12:12

                                                                @Drougeok

                                                                Oui, l’Allemand nous dit que nous ne sommes pas dans le même camp (de concentration).


                                                              • I.A. 7 novembre 2020 18:59

                                                                Autre version, beaucoup moins coûteuse et beaucoup plus efficace :

                                                                "Oui nous aurions dû NE RIEN FAIRE, plutôt que d’imiter une civilisation qui ne nous ressemble pas !

                                                                "Oui, NOUS NE NOUS SERIONS PAS RIDICULISÉS, si nous avions fait comme certains pays d’Europe, plus proches de nous que ne le sera jamais la Chine !

                                                                "Et... oui, NOUS EN AURIONS FINI DEPUIS LONGTEMPS AVEC CETTE GRIPPE, si nous ne nous étions pas agités comme une bande de macaques !... Plutôt que garder la tête froide, à l’exemple d’une grande nation !

                                                                "... Nous ne serions pas rendus aussi bas, aujourd’hui... à mentir, à tricher et à maltraiter toute la population, enfants y compris, et y compris artisans, PME et TPE !

                                                                "Nous ne serions pas, non plus, la risée de tous les pays qui ont compris à quel point nous avons été bernés, et à quel point nous sommes des vieilles fiottes !

                                                                "Nous aurions alors été l’inverse de ce que nous sommes devenus aujourd’ui : Nous aurions été beaux, forts, et unis !


                                                                • ETTORE ETTORE 7 novembre 2020 19:54

                                                                  I.A.@


                                                                  LA FRANCE AVANT l’ère du Tout en Même Temps !

                                                                  « une civilisation.... »

                                                                  « tête froide..... »

                                                                  « l’exemple d’une grande nation.... »

                                                                  "beaux, forts, et unis .......

                                                                  « 


                                                                  LES FRANCAIS depuis LE MONARC du Tout en même temps !

                                                                   »agités comme une bande de macaques....« 

                                                                   »rendus aussi bas,......"

                                                                  « mentir, à tricher...... »

                                                                  « maltraiter toute la population,..... »

                                                                  « la risée de tous les pays..... »

                                                                  « nous avons été bernés..... »

                                                                  « nous sommes des vieilles fiottes ..... »

                                                                  • Tout le programme de laREMpouille respecté à 100%

                                                                  Une très photo de ce gouvernement de sado-maso tellement réaliste

                                                                  La main sur le coeur, les bras croisés....

                                                                  Le masque porté sur leur tronche, ne fait que les rendre encore plus odieux.

                                                                  Un slip usagé ferait mieux l’affaire.


                                                                  • BA 8 novembre 2020 00:07

                                                                    Samedi 7 novembre 2020 :


                                                                    Covid-19 : la France franchit la barre des 40 000 décès.


                                                                    La France a dépassé samedi les 40.000 décès liés au Covid-19 depuis le début de l’épidémie, un cap tragique qui vient s’ajouter à des indicateurs de plus en plus préoccupants, comme l’envolée des contaminations et la tension croissante dans les services de réanimation. 


                                                                    D’après les données publiées samedi par l’agence sanitaire Santé publique France (SpF), 306 morts supplémentaires de malades du Covid-19 ont été recensés dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, portant le bilan total à 40.169 morts.


                                                                    Le décompte quotidien des cas positifs de Covid-19 n’était en revanche pas disponible, après un nouveau record à plus de 60.000 cas la veille, un chiffre qui traduisait une accélération brutale puisque c’est le double des niveaux constatés à la mi-octobre.


                                                                    Les données sur les contaminations sont incomplètes depuis plusieurs jours, du fait d’un embouteillage informatique qui gênait la remontée des résultats de tests. Des chiffres corrigés seront communiqués lundi, a précisé samedi SpF sur son site.


                                                                    La pression s’accroît mécaniquement sur les services de réanimation, qui comptaient samedi 4.410 patients, contre 3.721 au début de la semaine.


                                                                    La capacité totale d’accueil a été portée de 5.000 à 6.400 lits, avec un objectif à 7.500, qui pourrait encore être relevé à 10.500 lits.


                                                                    La pression sur les services hospitaliers n’en reste pas moins préoccupante, comme témoignent les premiers transferts de patients Covid-19 entre régions françaises, et jeudi et vendredi le transfert de malades de la région Grand-Est vers l’Allemagne.


                                                                    https://www.sudouest.fr/2020/11/07/covid-19-la-france-franchit-la-barre-des-40-000-deces-8053959-10618.php


                                                                    • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 2020 14:25

                                                                      Avec Macron la pandémie se transforme en sodomie ....


                                                                      • Francis Francis 8 novembre 2020 15:02

                                                                        Par notre silence, notre indifférence au moins si ce n’est notre approbation, nous sommes comptables du maelström sanitaire et sécuritaire actuel, et des inéluctables désastres à venir dont il est porteur. 

                                                                         

                                                                        « Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles » (Max Frisch).

                                                                         

                                                                        « Il est incroyable de voir comme le peuple,dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais gagné sa servitude. » (La Boétie, Discours ... 1576)


                                                                        • yvesduc 8 novembre 2020 16:29

                                                                          Excellent article, merci.


                                                                          • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 10 novembre 2020 15:32

                                                                            @yvesduc
                                                                            Merci


                                                                          • BA 8 novembre 2020 16:56

                                                                            Dimanche 8 novembre 2020 :


                                                                            Covid-19 : les transferts de patients s’accélèrent pour désengorger les hôpitaux.


                                                                            - Un malade du Covid-19 a été transféré ce dimanche des Hauts-de-France vers un hôpital allemand.

                                                                            - L’ARS d’Auvergne-Rhône-Alpes envisage, elle, 200 nouveaux transferts de patients.


                                                                            Après le Grand-Est jeudi, les Hauts-de-France ce dimanche. Les transferts de patients vers l’étranger, ou vers d’autres régions françaises, se poursuivent afin de soulager des hôpitaux engorgés par la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19.


                                                                            Un malade, hospitalisé en réanimation à l’hôpital de Valenciennes (Nord), a été héliporté ce dimanche matin vers l’hôpital de Münster (dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, dans l’ouest de l’Allemagne), a indiqué l’Agence régionale de Santé (ARS) des Hauts-de-France. Une première pour la région.


                                                                            « D’autres transferts des Hauts-de-France vers l’Allemagne pourraient être effectués dans les prochains jours », prévient l’ARS, afin d’éviter que les services de réanimation des hôpitaux de la région, qui connaissent des «  tensions majeures », notamment en termes de ressources humaines, n’arrivent à saturation.


                                                                            Jeudi et vendredi, plusieurs hôpitaux de la région Grand-Est avaient de la même façon procédé à des transferts vers l’Allemagne de patients atteints du Covid-19 pour «  anticiper tout risque de saturation ». Des patients mosellans avaient été transférés vers des hôpitaux du Land de Sarre, frontalier de la Moselle.


                                                                            Ce premier transfert depuis les Hauts-de-France, une région confrontée à une « circulation très active du virus », intervient alors que les services de réanimation ne sont pas encore totalement saturés mais que les prévisions d’évolution du nombre de patients en réanimation dans la région «  restent inquiétantes », constate l’ARS.


                                                                            En tenant compte des effets du confinement, ces prévisions « établissent un besoin de prise en charge de plus de 600 patients Covid-19 réanimatoires mi-novembre - au-delà du pic atteint lors de la première vague avec 511 patients Covid le 5 avril ». Le nombre de lits de réanimation a déjà augmenté de plus de 60 % dans la région, passant de 460 à 747. Il devrait dépasser 800 dans les prochains jours.


                                                                            Ces transferts sont réalisés avec l’accord des familles des patients, qui bénéficieront si besoin «  d’un soutien en termes de transport sur site, d’hébergement ou de traduction », souligne l’ARS.


                                                                            L’ARS d’Auvergne-Rhône-Alpes envisage, elle, 200 nouveaux transferts de patients « entre les deux prochaines semaines », a indiqué ce dimanche sur Franceinfo son directeur général, Jean-Yves Grall.


                                                                            « En un mois, nous avons sextuplé le nombre d’hospitalisés et nous avons fortement augmenté le nombre de patients en réanimation, nous obligeant à adapter et anticiper pour maintenir en permanence un matelas de lits disponibles », a expliqué le responsable sanitaire.


                                                                            Tandis que l’épidémie continue de progresser, avec un taux d’incidence régional supérieur à 860 pour 100 000 habitants désormais, l’augmentation des hospitalisations a déjà conduit, depuis le 23 octobre, à transférer 61 patients d’Auvergne-Rhône-Alpes vers d’autres régions - Grand-Est, Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire et Bretagne - afin d’éviter une saturation. Une stratégie qui est donc vouée à se poursuivre.


                                                                            Jean-Yves Grall a jugé par ailleurs qu’il était encore « un petit peu tôt pour juger de l’effet du reconfinement » : « En tout état de cause, l’effet sur les hospitalisations sera en décalage d’une dizaine de jours, puisque entre le moment de la contamination et l’hospitalisation, on observe ce délai. Donc, pour l’instant, nous avons devant nous quinze jours, quoi qu’il arrive, très difficiles sur l’hospitalisation », a-t-il conclu.


                                                                            https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-les-transferts-de-patients-s-accelerent-pour-desengorger-les-hopitaux-08-11-2020-8407270.php


                                                                            • ETTORE ETTORE 8 novembre 2020 19:16

                                                                              BA@

                                                                              Vous êtes comme les publicités sur les chaines privées.......

                                                                              Vous êtes présent partout en même temps, de peur qu’on vous échappe.

                                                                              Cela fait plus peur que ce que vous annoncez, comme un veilleur de nuit braillard....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité