• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mi-mandat USA ; les électeurs choisiront Trump

Mi-mandat USA ; les électeurs choisiront Trump

 

La haine et l'accusation contre le pragmatisme et la réalité.

 

Mardi prochain le 6 novembre, les électeurs américains lanceront un second « FUCK YOU » aux médias.

Les médias faisant la promotion de la peur et de la HAINE affrontent le pragmatisme et les réalisations bien tangibles d'un politicien refusant la langue de bois et gouvernant dans l'intérêt de son Pays et de ses citoyens.

Depuis trois ans, les médias mènent une campagne de salissage sans merci contre Donald Trump.

Chaque jour, chaque heure, chaque minute, sur tous les médias nous entendons quotidiennement de grossières accusations de racisme, de xénophobie, de misogynie et même de suprématisme blanc !

QUE DES ACCUSATIONS !

Rien d'autre que d'odieuses accusations.

Voilà l'essentiel de la campagne anti-Trump.

 

On dit que Trump ment quotidiennement, mais en réalité ce sont les médias qui mentent constamment et déforment constamment tous les propos de Donald Trump.

On dit que Trump est raciste, mais dans les faits Trump a fait plus pour la communauté noire que le président Obama. D'ailleurs il a un appui indéniable de la part de cette communauté.

Même chose pour la communauté latino.

 

On dit que Donald Trump est misogyne, mais il n'a jamais traité les femmes comme Bill Clinton le faisait, stagiaire après stagiaire.

Les opposants à Trump n'ont rien, absolument rien à offrir. 

Tout ce qui sort de leur bouche, ce sont uniquement d'odieuses accusations.

De plus, ils nient, la réalité. La réalité économique, la réalité migratoire, la réalité terroriste, la réalité libre-échangiste.

 

Le peuple américain n'est pas dupe. Après trois années de vomissure quotidienne contre Donald Trump, les électeurs américains sont de plus en plus conscients de la situation et savent pertinemment qui donc travaille vraiment pour eux.  Il est clair que les opposants à Trump n'ont pas du tout à cœur ni les intérêts du Pays, ni des citoyens américains. L'establishment n'a à cœur que les intérêts de l'oligarchie mondiale et libre-échangiste.

Les électeurs américains voient clairement la situation : Jamais le chômage n'a été aussi bas, jamais l'économie américaine n'a eu une telle envolée. Pour sa campagne, Donald Trump n'a donc qu'à démontrer la réalité.

Du côté de l'establishment et de son fidèle et puissant bataillon médiatique, on ne fait que marteler et marteler les odieuses et éculées accusations de mensonge, de racisme, de misogynie, d'imbécilité et d'incompétence. Les citoyens en ont un haut le cœur et démontreront qu'ils en ont marre de se faire prendre pour des valises.

Voilà pourquoi les citoyens américains vont sortir voter pour Donald Trump.

 

En France, la diabolisation et la peur d'une désignée diablesse a fonctionné, mais du côté des USA, le peuple américain voit la réalité plus clairement et ne se laisse pas aussi facilement manipuler.

Les médias vont encore une fois mordre la poussière.

La fabrication de leurs grandes peurs et leurs odieuses accusations ne fonctionnent pas.

Ce qui compte, ce sont les faits et les réalisations.

 

Serge Charbonneau

Québec


Moyenne des avis sur cet article :  3.45/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Arthur S NEMO 5 novembre 2018 11:23

    L’analyse de « Moon of Alabama » est intéressante aussi.


    • eric 5 novembre 2018 11:38

      Honnêtement (sic) votre ton et vos arguments rappellent ceux des médias pro républicains. Fox, TFN, and co.

      On est à peine plus haut que le niveau argumentatif des démocrates. « Les autres sont des menteurs, les noirs et les latinos votent pour lui, l’économie se portent bien ».

      « L’appui indéniable des noirs », c’est qu’ils ont voté à 70% contre lui au lieu de 80% annoncés...IL y a plein de bonnes et mauvaises raisons, mais c’est comme cela.

      En France, on s’achemine vers ce même genre de sirop violent et généralisé ; « on » se réjouit des résultat du référendum, alors que les Kanaks sont en gros 40% de la population et que le oui fait 43. C’est à dire qu’il y a plein de non kanaks qui ont voté pour quitter la France, puisqu’il y a des Kanaks patriotes français.

      Ce n’est pas parce qu’on est content du résultat qu’il faut se cacher la réalité ; ici, il y a du boulot pour que les indépendantistes aiment la France. Là bas, les noirs ont encore des attentes sans réponses.

      Les démocrates me révulsent. Je souhaite la victoire de Trump. L’échec de Madame Clinton prouve que la com. basique répétitive, approximative, partisane et à la limite mensongère ne fonctionne plus aussi bien aux EUA. Si les américains veulent transformer le politiquement incorrect en en autre politiquement correct alternatif, grand bien leur face. Mais la démocratie, c’est aussi accepter que l’adversaire ait des intérêts des discours légitimes et qu’on discute.

      Bref, faudrait pas devenir comme eux...


      • Arthur S NEMO 5 novembre 2018 11:45

        @eric

        « On est à peine plus haut que le niveau argumentatif des démocrates. »

        Ce ne sont pas les « républicains » qui ont le vent en poupe, mais les « démocrates » qui se sont sabordés avec Killary et préfèrent s’enfoncer dans leurs errements que laisser une chance à la « tendance » progressiste représentée par Sanders,illustrant le fameux TINA de Thatcher : « there is no alternative ».

        Et en fette, il n’y a pas d’alternative, c’est capitalisme camouflé honteux ou capitalisme décomplexé arrogant.


      • eric 5 novembre 2018 12:29

        @NEMO

        Ailleurs, le capitalisme monopolistique d’État, le capitalisme social démocrate, ou le capitalisme familial autocratique salafiste etc... le capitalisme est partout car c’est juste un mot de la vulgate marxiste qui explique que pour produire quelque chose, souvent, il faut des moyens. Nous savons désormais que sa propriété importe peu. C’est le politique qui compte et non le capital.
        Ainsi, chez nous, le capital est largement privé, l’État dépense 57% de ce qu’il produit et il est entre les mains d’une caste d’agents publics qui se servent d’abord avant de laisser les restes au pauvres en particulier et au pays en général.

        Les inégalités n’ont aucune importance bien sur, ce qui compte , c’est la pauvreté.
        Les plus pauvres ont les meilleures conditions de vie quand le pouvoir politique est un libéralisme de marché que d’aucun nommeraient capitalisme.

        Il vaut mieux être pauvre en Suisse ou poussent les cailloux qu’au Vénézuéla qui nage sur un océan de pétrole. Les nouveaux pauvres ont fait leur apparition en France à partir de 81. De façon amusante, c’est aussi la date à partir de laquelle les inégalités salariales ont cessé de baisser comme elle le faisait sous les droites. Avec le même capital, mais un autre gouvernement.

        Sinon, le fait que des noirs , des latinos des femmes soient effectivement passés à Trump, ce n’est sans doute pas par sympathie pour Sanders. Mais il est bon qu’il n’ait pas été choisit ; En effet, c’est un free lance comme Trump. Un Trump de gauche, mais lui n’est même pas parvenu à mater les oligarques de son propre parti.


      • Arthur S NEMO 5 novembre 2018 13:07

        @eric

        Les néolibéraux ont bien compris l’intérêt qu’ils avaient à abandonner le terme de « capitalisme » pour lui substituer celui de « libéralisme ». Il est plus doux de se qualifier de « libéral », et de revendiquer abusivement les luttes émancipatrices liées au libéralisme philosophique des lumières, que de se proclamer « capitaliste » et d’endosser toutes les horreurs et les collaborations aux pires totalitarismes de ce système. En jouant sur la perception des mots, les néolibéraux amalgament la tyrannie de l’argent et la liberté.


      • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 5 novembre 2018 15:26

        @NEMO

        Je partage totalement votre opinion, pseudonyme nemo.

        Le choix des termes est toujours très important.
        Un peu comme la novlangue.

        Un terme qui, je crois, va être de plus en plus utilisé, c’est le nativisme !
        On en a fait quelques articles, mais je crois qu’on va ressortir bientôt ce terme avec plus de force.

        https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/plus-on-est-de-fous-plus-on-lit/segments/chronique/15126/nativisme-not-fit-for-our-society-immigration-and-nativism-peter-schrag-nicolas-tittley

        https://www.marianne.net/monde/des-nativistes-donald-trump-cette-amerique-xenophobe 

        Serge Charbonneau
        Québec


      • eric 5 novembre 2018 17:05

        @NEMO
        Vous devez être très jeune. C’est dans des séminaires inter gauches, il y a déjà bien longtemps, qu’il a été décidé de ne plus dire capitalisme, parce qu’en allant vers 80% d’une classe d’âge au bac, les gens comprenaient que cela ne voulait rien dire et fleurait le bolchevisme, à une époque ou même le PCF ne jugeait plus le bilan globalement positif. En ce qui me concerne, c’est dans des notes d’info internes pour chevènementistes, que j’ai appris que ces gens avaient décidé de dire « l’élite ultralibérale mondialisée » à la place de capitaliste.

        Le retour en arrière vas être simple. Toutes les extrêmes gauches suivent servilement les modes américaines démocrates avec en gros 20 ans de retard.. Ceux-ci se nomment liberals. On ara bientôt une ligue révolutionnaire libérale, des libéralement insoumis et un PLS : parti libéral socialiste. Enfin, ça, on a déjà ;
        Mais cela ne signifie pas que tous ces gens comprendront mieux le libéralisme qu’ils n’ont compris le marxisme, le féminisme, ou l’écologie...

        Pensez qu’ils sont tous, par féminisme antiracisme et pour lutter contre les privilèges des hommes blancs pour la GPA.

        L’âge moyen au mariage homo a baissé de 50 à 45 ans, les femmes pauvres jeunes (faut la santé) souvent de couleur, poteront pour des hommes blancs ( il faut les moyens et les migrants sont moins riches et plus jeunes) de la cinquantaine pleins au as.

        Le « capital » le voudrait, il ne pourrait pas. Il faut des lois. Elles ont toutes toujours et partout été voté par des progressistes anti capitaliste et refusé par les droites libérales conservatrices démocrates chrétiennes ; Choisis ton camp camarade !


      • Arthur S NEMO 5 novembre 2018 17:29

        @eric

        « Choisis ton camp camarade !  »

        C’est fait !

        Mais toi, tu dis tout et son contraire et c’est impossible de te suivre !


      • Désintox Désintox 5 novembre 2018 17:55

        @eric
        « l’État dépense 57% de ce qu’il produit et il est entre les mains d’une caste d’agents publics qui se servent ».

        Ce n’est pas vrai. La majeure partie des « prélèvements » est aussitôt redistribuée à de agents privés sous forme de prestations.


      • eric 5 novembre 2018 19:03

        @Désintox

        Non, les principaux bénéficiaires sont la classe moyenne moins active et peu productrice au détriment des classes moyennes et supérieures laborieuses.

        Emmanuel Todd a montré que le système social français, c’est un vaste brassage d’argent à l’intérieur de la classe moyenne. Dans l’ouvrage ou il en parlait, le coût d’un euro redistribué était de un euro. Les salaires et coûts des personnels en charge de la redistribution. Plus mauvais ratio européen à l’époque. A eux même.... ! 

        Prenons les Corbières par exemple : Prof, tellement libre de son temps qu’il a milité et été élus dans à peu prêt tous ce qui se prête à élection. des années en HLM dans Paris intra muros, achat d’un appart ! ( j’ai un salaire de 2350 euros par mois...pleuront un peu, et les allocs, trois enfants, et sa femme qui travaille et le logement en dessous du prix du marché pendant des années, 60% de 12 000 euros de subventions pour travaux, et sa société de conseil pour facturer les fifie’s, qui eux même vivant de l’argent public, comme tous les partis.
        Y en a un sur AVox qui a écrit, c’est pas les milliards du capital.. ;certes, amis on parle de 7 millions de personnes avec leurs familles qui se servent avant les pauvres. Pensez aussi que dans les dépenses publiques, on compte le chômage. oui, l’état reverse, mais les sus-dit ne participent pas à la solidarité, sous prétexte qu’ils ne sont pas à risque.
        En revanche, l’OS de base qui a dix ans d’espérance de vie de moins que le fonctionnaire A, il ne court pas le risque de profiter beaucoup de sa retraite, mais ses cotisations permettent aux agents publics de toucher deux fois plus que la moyenne sans cotiser autant.


      • eric 5 novembre 2018 20:44

        @NEMO
        J’vous comprends, c’est plus simple quand on suit la ligne générale....


      • Désintox Désintox 6 novembre 2018 19:24

        @eric
        Les HLM sont occupés par des personnes modestes.
        Les APL sont accordées sous condition de ressource.
        Je maintiens que les 57% sont redistribués vers le privé pour la plus grande part.

        Je ne comprends pas pourquoi vous opposez un OS à un fonctionnaire.

        Votre remarque sur l’espérance de vie des plus pauvres est exacte. Vous pouvez regarder le film « Glasgow contre Glasgow » si vous le trouvez. J’avais assisté à une projection du film en présence du réalisateur et la salle lui avait demandé pourquoi l’espérance de vie des plus pauvres est si basse à Glasgow. Le réalisateur avait évoqué le stress lié à l’évaluation sociale que subissent les plus pauvres. Lutter contre ce phénomène suppose de remettre en question les inégalités dans nos sociétés.


      • foufouille foufouille 6 novembre 2018 19:36

        @Désintox
        un pauvre mange mal, travaille physiquement plus dur que le riche, il a moins chaud chez lui, se lave moins souvent, plus de dents, se soigne plus difficilement, etc. c’est tout ça qui diminue son espérance de vie moyenne.
         


      • Jelena Jelena 5 novembre 2018 11:39

        >> En France, la diabolisation et la peur d’une désignée diablesse a fonctionné, mais du côté des USA (...)

        En même temps, la Marine, ce n’est pas Trump, revoir le débat présidentiel si besoin.


        • Jelena Jelena 5 novembre 2018 14:06

          @Zaza : La grosse différence est surtout que Trump voulait le pouvoir, alors que « the Lepen family » n’a pas pour objectif de s’emparer du trône.


        • Désintox Désintox 5 novembre 2018 17:50

          @Jelena
          Il ne le voulait pas plus, il n’a été « élu » que par l’absurdité du système américain, ayant obtenu beaucoup moins de voix que son adversaire.

          La seule chose que démontre « l’élection » de Trump, c’est que les États-Unis ne sont pas une démocratie.


        • Jelena Jelena 5 novembre 2018 18:15

          @Désintox : Pour une fois que les USA n’ont pas un président qui a pour fantasme de bombarder la moitié de la planète, je ne vais pas me plaindre.


        • Cyrus (TRoll de DRame) CYLON CYRUS 5 novembre 2018 18:26

          @Jelena
          Pour une fois que les USA n’ont pas un président qui a pour fantasme de bombarder la moitié de la planète

          Ca laisse rêveur d’ entendre ca . C’ est au contraire le premier président qui arme l’ artillerie de proximité avec des tètes nucléaire de proximité .
          Et donc qui considère cette arme comme stratégiquement utilisable .


        • Cyrus (TRoll de DRame) CYLON CYRUS 5 novembre 2018 18:28

          @CYLON CYRUS
          On peut défendre trump sur beaucoup chose qui profite a son pays .
          Mais certainement pas sur le militaire qui devient le chantage pour negocier des accords tout en se reservant le droit de les laisser tomber unilateralement .

          c’ est bon pour les USA , certainement pas pour le reste du monde 


        • Jelena Jelena 5 novembre 2018 19:04

          @CYRUS : Suite à la défaite de la vieille folle, un journaliste croate titra « Dieu merci, nos enfants n’iront pas à la guerre ».

          Je m’en tiendrai à ça.


        • Cyrus (TRoll de DRame) CYLON CYRUS 5 novembre 2018 19:11

          @Jelena

          Je t’ accorde que la clinton aurais peut être fait de même point de vue militaire .
          Mais il y a un monde a faire passer trump pour un gentil allié pacifique.

          Sans non plus lui renier ses effort Economique pour le peuple américain .
          Pour nous français , voire même européen le bénéfice est bien moins évident.


        • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2018 12:41

          cool on va pouvoir passer à la vitesse superieure et liberer le reste de la Syrie.


          • Spartacus Spartacus 5 novembre 2018 12:51

            Tous les moqués des médias n’ont pas la même envergure.

            Trump n’est pas Le Pen.

            Trump on sait pas trop ce qu’il est.

            Mais on sait qu’il n’est surtout pas socialiste, ni étatiste.

            Le Pen est elle étatiste et socialisante par ses propos.

            Si Trump surprime de la bureaucratie, et de l’interventionnisme, des fonctionnaires d’état et des impôts, une Le Pen au pouvoir n’a jamais fait le même programme.


            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 5 novembre 2018 13:13

              @Spartacus

              Vous avez raison, Trump n’est pas Le Pen, mais là n’est pas la question.
              Leur point commun est que leurs adversaires n’utilisent que la diabolisation à leur endroit.

              Tous les deux livrent un combat contre le mensonge médiatique et la diabolisation.
              Tous les deux doivent combattre la peur que les médias et l’establishment mondialiste soulèvent à leur endroit.

              Tous les deux sont patriotiques (je ne dis pas nationalistes parce qu’en France ce mot a perdu son sens) et combattent le mondialisme qui veut faire la loi.
              Tous les deux tentent de faire de leur Pays un « Great again » !

              Serge Charbonneau
              Québec


            • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2018 13:08

              Trump a le malheur de défendre son pays et ses intérêts ce qui est contraire a la politique de l’UE ou il faut défoncer les citoyens de son pays ....


              • Désintox Désintox 5 novembre 2018 17:45

                @zygzornifle
                Ne confondez pas « défendre son pays » et « défendre les hyper-riches de son pays ».


              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 5 novembre 2018 19:56

                @Désintox

                À qui donc appartiennent les médias qui vomissent sur Trump ?
                Quel est donc la richesse des Clinton, Obama, etc. ?

                Donald Trump travaillerait pour les Georges Soros et non pour ses citoyens de classe pauvre et moyenne ?

                Pourquoi donc tous les riches de la planète sont contre lui ?

                Pourquoi donc, tout comme les Le Pen, il ne sera jamais invité au Bilderberg ?

                Il faut cesser de dire des conneries pseudonyme intox.

                Serge Charbonneau
                Québec


              • leypanou 5 novembre 2018 22:14

                @Serge Charbonneau
                Pourquoi donc tous les riches de la planète sont contre lui ?

                 : je ne crois pas que Sheldon Adelson soit contre lui, pour ne parler que de lui.
                De toute façon, les « riches » arrosent Démocrates et Républicains ; de la même manière, les 2 « mangent » dans la main de l’AIPAC, etc, etc.


              • Désintox Désintox 6 novembre 2018 19:24

                @Serge Charbonneau
                « Il faut cesser de dire des conneries pseudonyme intox. »

                Quelle argumentation !


              • troletbuse troletbuse 5 novembre 2018 13:47
                Mi-mandat USA ; les électeurs choisiront Trump

                Je l’espère bien


                • Claire Claire M. 5 novembre 2018 16:20

                  Je trouve moi aussi plutôt malhonnête l’attitude des médias à l’égard de Trump. Comment peut-on se récrier contre la menace que Trump ferait peser sur la démocratie américaine alors que la totalité des médias des États-Unis a fait campagne pour son adversaire ? Quelle crédibilité ces soi-disant défenseurs de la démocratie conservent-ils dès lors pour condamner une presse russe jugée en totalité acquise à Poutine ? La totalité de la presse américaine était acquise à Clinton et elle a perdu... Je pense qu’il serait bon comme vous dites que les électeurs leur infligent un deuxième camouflet, puisque le premier n’a manifestement pas eu l’effet escompté. smiley


                  • Cadoudal Cadoudal 5 novembre 2018 16:36

                    @Claire M.
                    Bonjour mignonne, bienvenue dans l’arène des vieux cons..

                    The official Black Exit from the Democrat Party.

                    NO MORE ENSLAVED MINDS. AMERICA FIRST.

                    https://twitter.com/RealCandaceO/status/1056321397260201984?ref_src=twsrc%5Etfw


                  • Désintox Désintox 5 novembre 2018 17:44

                    @Claire M.
                    Clinton a été majoritaire de plus de 2.8 millions de voix.

                    Trump n’a rien gagné, c’est la démocratie qui a perdu.


                  • Claire Claire M. 5 novembre 2018 19:15

                    @Désintox

                    Assez de bêtises ! Macron n’a pas été élu avec une majorité des inscrits. Si l’on commence comme ça, l’on pourrait dire également que le président français n’a pas gagné et que c’est la démocratie qui a perdu. En ce qui concerne M. Trump il est le président des États-Unis pas le président de la république américaine. En conséquence, pour accéder à son poste, il avait besoin du vote d’une majorité d’états et non pas d’une majorité de citoyens. Il a eu sa majorité d’états et a été en toute logique désigné Président. S’il avait perdu parce que 2,8 millions de californiens ont voté Clinton, alors qu’une large majorité d’états lui avaient donné la préférence, l’on aurait tout aussi bien pu crier à l’injuste. Il y avait des règles, elles ont été respectées, c’est ainsi que fonctionne une démocratie.


                  • troletbuse troletbuse 5 novembre 2018 20:18

                    @Claire M.
                    plutôt malhonnête


                    Allez ne soyez pas modérée, moi je dis « dégueulasse » . Mais nos journaputes ne sont pas en reste.


                  • Désintox Désintox 5 novembre 2018 17:41

                    Espérons que l’avenir proche vous donnera tort.


                    • keiser keiser 5 novembre 2018 17:55

                      @ Lauteur

                      Faut te calmer mon gars, si tu veux sucer du Trump, demande ta carte verte.

                      Et puis quand j’entends le mot pragmatisme, cela me donne envie de gerber et sur toi en plus.

                      Tu n’as pas une revue plus appropriée où aller faire la promo du plus grand débile de la planète ?

                      Enfin, là je te parle mais pas sur que tu ai tout compris.

                      Purée ... maintenant je sais pourquoi je limite mes lecture sur AV, cela devient vraiment n’importe quoi du coté de la modération, lamentable.


                      • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 5 novembre 2018 19:52

                        @keiser

                        J’apprécie grandement la qualité de votre commentaire : « ... si tu veux sucer du Trump... »

                        Vous nous exposez de façon magistrale le niveau intellectuel des opposant à Donald Trump.

                        Merci.
                        Salutations,

                        Serge Charbonneau
                        Québec

                        P.S. : Et c’est toujours bon de vomir sous un pseudonyme !
                        Quel merveille internet pour cacher son identité.


                      • Cadoudal Cadoudal 5 novembre 2018 20:10

                        @Serge Charbonneau
                        Ah, le Québec, découvert par Jacques Cartier, charmante province aux milles mosquées...

                        Disparaître, le documentaire qui parlait d’immigration sans ménagement

                        https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/entrevue/86840/disparaitre-documentaire-alarmiste-bien-vieilli

                        Un cousin à vous, Jean-Pierre Charbonneau. L’ancien président de l’Assemblée nationale

                         ?


                      • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 5 novembre 2018 21:18

                        @Cadoudal

                        Oui, un reportage vieux de trente ans qui semble fait hier tellement il incite à la réflexion concernant les tourments actuels.

                        Serge Charbonneau
                        Québec


                      • keiser keiser 5 novembre 2018 21:45

                        @Serge Charbonneau

                        J’adore ! ... smiley
                        Cela s’apparente à une attaque ad hominem.
                        Tu vois, je peux avoir une certaine culture.
                        Contrairement à ce que tu peux en penser.
                        Mais si tu l’a pris comme une insulte.
                        Personnellement, je le prend comme un compliment.  

                        C’est quoi le problème petit scarabée, tu veux faire le jeux du plus fort ? ...
                        J’étais là bien avant toi sur AV, et des comme toi.
                        J’en ai vu par wagons.


                      • Cadoudal Cadoudal 5 novembre 2018 21:51

                        @Serge Charbonneau
                        Bonne chance à vous..

                        J’ai appris que les clandos viré par The Donald affluaient en masse chez vous, et qu’on voyait le frémissement d’un début de débat sur les bienfaits de l’invasion afromuzz...

                        Mais avec Trudeau, un OGM sorossien, vous êtes mal barrés...

                        Chez nous pareil, mais on a des voisins ambitieux et lucides...


                      • Cadoudal Cadoudal 5 novembre 2018 21:53

                        @keiser
                        Un ancien combattant ?

                        T’as du en voir des trucs, j’en doute pas...


                      • izarn izarn 5 novembre 2018 20:22

                        Je vous avoue que désormais, je m’en contre fiche...

                        Vu que les européens, rampent devant n’importe qui ou n’importe quoi, qui sort des USA...

                        Le problème est surtout chez nous. Le niveau de larbinisme devient effrayant....

                        Alors, ils vont faire quoi sur les sanctions contre l’Iran, autoritairement décidées par Trump au niveau Mondial (Sinon sanctions contre les rebelles) ?

                        On va voir....Pas grand chose.

                         smiley

                        Junker va encore se saouler pour se remonter le moral.

                        Pour diriger l’UE, il faut etre alcoolique !

                         smiley


                        • Valas Valas 6 novembre 2018 09:15

                          Reste à voir, après ce mi-mandat tant attendu, si Donald Trump va réellement pouvoir freiner l’expansionnisme agressif fortement appuyé par le puissant « DeepState » ou « Establishment » assoiffé de pouvoir mondial sans partage ?

                          Va t’il réussir à réinvestir les capitaux transnationaux dans l’économie US et à ramener le Pentagone et la CIA de leur fonction impérialiste actuelle à la Défense nationale ?


                          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 6 novembre 2018 11:41

                            Trump qui travaille pour le peuple ? On parle de Donald Trump, président des USA ? 

                            Vaut mieux lire ça que d’être aveugle, je suppose, ou de l’écrire.


                            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 6 novembre 2018 17:18

                              @Philippe Huysmans

                              Informez-vous et voyez les résultats du vote.

                              Serge Charbonneau
                              Québec


                            • Massada Massada 6 novembre 2018 16:53

                              Personne ne pouvait penser que Donald Trump allait réussir aussi vite et aussi bien. Impressionnant.
                              Les experts ès catastrophisme doivent démissionner !

                              Les États-Unis deviennent le pays le plus compétitif au monde.
                              La croissance au second trimestre a atteint 4,2 % en rythme annuel, ce qui a surpris les économistes. Le chômage est au plus bas depuis 2000. Du jamais vu : on dénombre même aux États-Unis plus de postes à pourvoir que de chômeurs.


                              • Cyrus (TRoll de DRame) CYLON CYRUS 6 novembre 2018 18:37

                                @Massada
                                Evenu shalom alechem
                                nous vous annonçons la paix


                              • Tall Tall 6 novembre 2018 19:38

                                Vu l’inefficacité totale du Trump bashing médiatique depuis des années, et vu ses résultats économiques qui dépassent les prévisions les + optimistes, ce serait logique qu’il gagne à nouveau.


                                • Cyrus (TRoll de DRame) CYLON CYRUS 6 novembre 2018 19:44

                                  @Tall

                                  probablement même un deuxième mandat.
                                  Le fait d’ avoir certain républicain contre lui , lui amene un vote democrate de protestation anti republicain tout autant qu’ antidemocrate .
                                  Voila un bel exercice de style machaviel smiley


                                • Ton Deshit Ton Deshit 7 novembre 2018 20:57

                                  Pas trop déçu du résultat M. Serge ’’Mme Minou’’ Charbonneau de Québec...tu peux bien t’avoir fait crisser dehors des médias que tu as travaillé...et être le roi des plaintes refusées au conseil de presse.


                                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 7 novembre 2018 21:24

                                    @Ton Deshit

                                    Bonjour Pseudonyme de shit.

                                    Non je ne suis nullement déçu du résultat.
                                    C’était comme prévu.

                                    Et je n’ai jamais été renvoyé d’aucun média lors de mes années de service.
                                    Au contraire, j’ai toujours été fort apprécié.

                                    Je suis parti de Radio-Canada volontairement pour vivre comme nomade nautique sur mon voilier.

                                    Mon histoire est racontée dans mon livre « Mille jours, le voyage du Véliserdi »

                                    Vous pouvez en lire des extraits dans ces reportages sur une revue nautique québécoise.

                                    https://www.escalenautique.qc.ca/pdf/archives/manche%20a%20med%201.pdf
                                    https://www.escalenautique.qc.ca/pdf/archives/manche%20a%20med%202.pdf

                                    Merci pour votre commentaire.
                                    J’apprécie grandement la qualité de vos remarques ainsi que votre chien qui chie.
                                    Vous vous décrivez merveilleusement bien.

                                    Il est cependant bien triste de voir qu’il y a des gens de votre calibre.

                                    Cher shit,
                                    Vous êtes probablement un de ces purs œuvrant à Radio-Canada et vous êtes incapable de vous identifier.
                                    Avec les propos que vous tenez, je vous comprends

                                    Bonne journée
                                    et essayez de mieux vous renseigner.

                                    Salutations,

                                    Serge Charbionneau
                                    Québec

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Serge Charbonneau

Serge Charbonneau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès