• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune

Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune

Ah, en voilà un qui vient de franchir le Rubicon. Souvenez-vous, c’était ici-même sur Agoravox, en décembre dernier, avec l’annonce par l’auteur lui-même de la sortie du livre « Israël et les juifs ». Repris avec applaudissements par d’autres. L’auteur venant même au passage crier au « scandale » du retard de sortie de son ouvrage en France alors sorti en Belgique depuis six mois, et quelques autres reproches fait à des confrères journalistes, dont un très beau « on est allé jusqu’à me reprocher de m’être rendu au procès de l’humoriste Dieudonné, contre qui a été requis un an de prison avec sursis dans l’affaire du Zénith » sur lequel nous allons revenir. L’homme s’emballant assez vite vers une dénonciation de l’absence de liberté d’expression en France. Aujourd’hui, le même auteur, au nom de cette même liberté, y compris celle de dire des âneries, vient défendre sur son site un négationniste notoire, emprisonné pour cela en ce moment en Belgique après l’avoir été en France : en ce sens, comme Dieudonné venu jouer sur scène la farce Faurisson, Paul-Eric Blanrue vient de franchir la ligne brune, en cherchant à défendre l’indéfendable, en oubliant que celui qu’il encense est un admirateur de l’hitlérisme, quelqu’un qui a été exclu de l’Education Nationale par (François Bayrou) pour avoir tenté de refaire l’histoire à sa façon, notamment avec le massacre d’Oradour sur Glane et avoir nié l’holocauste. Blanrue exprimant de façon sidérante un axiome mille fois déjà entendu chez tous les négationnistes, comme quoi ce ne sont pas les idées de Reynouard qu’il soutient, mais le fait que ce dernier ne puisse pas les exprimer, ce qui est assez croquignolet comme argument. Eternel débat du « tout laisser dire », y compris la négation des chambres à gaz et celui de l’holocauste, ce qu’empêche justement de faire la loi Gayssot, que l’auteur demande bien sûr d’abroger. Blanrue, en tenant ce genre de propos vient de franchir le pas en se faisant le héraut d’une cause perdue et d’un individu qui n’en vaut vraiment pas la peine : c’est bien d’un nazi, même pas « néo », dont il s’agit et de rien d’autre : Reynouard l’a écrit, s’en vante depuis des années, il suffit de s’en rappeler. Ce que Blanrue vient visiblement d’oublier, ou feint d’ignorer.

 
La phrase de Blanrue "me reprocher de m’être rendu au procès de l’humoriste Dieudonné, " est à décrypter en effet en détail, car il a effectivement été photographié ce jour là avec toute une clique de négatonnistes de haute volée, le gratin de ceux qui nient l’existence des chambres à gaz, venus eux aussi défendre en effet l’indéfendable Dieudonné. "Une cour des miracles négationniste" titrait ce jour là à juste raison Reflex(es), qui parlait même de la "dream-team de Faurisson". A savoir : "Michelle Renouf (puisqu’elle se présente ainsi) est une révisionniste anglo-australienne. Ou plutôt une espèce de porte-parole de la mouvance, voire d’icône. Très proche de l’anglais David Irving" (l’auteur anglais qui nie l’existence de l’holocauste), qui "participa à la conférence de Téhéran en décembre 2006". Son dernier exploit à consisté à venir défendre l’évêque Richard Williamson, unanimement critiqué pour ses déclarations scandaleuses sur l’holocauste. Mais aussi Peter Rushton, créateur avec Eddy Morrison et Kevin Watmough du "White Nationalist Party", une émanation du BNP jugé trop "mou" ! Sur un cliché, notamment, celui qui ouvre ce texte, on reconnait, un verre à la main, de gauche à droite : Faurisson, Renouf, Blanrue et Dieudonné. Belle brochette en effet !
 
Blanrue, dans sa lettre, évite soigneusement de citer plusieurs choses au sujet de Reynouard : comme il semble tant tenir à la liberté d’expression, on va se faire un plaisir de lui rappeler : en particulier l’appartenance de Reynouard au PNFE, parti de Claude Cornilleau qui se réclamait « catholique, national-socialiste et révisionniste ». Oui, vous avez bien lu : "national-socialiste", à savoir... clairement nazi, écrit noir sur blanc, comme le précise l’Express du 8 juillet 1996."Après quelques tergiversations, Claude Cornilleau - qui, entre-temps, a réussi à être élu conseiller municipal RPR à Chelles ! - fonde, en 1987, le PNFE, un groupuscule ouvertement néonazi. Défilés paramilitaires au château du Corvier, (une propriété achetée par le gérant de la librairie néo-nazie Ogmios) uniforme brun frappé d’un brassard rouge rappelant celui des SA, publications, comme Le Flambeau, ouvertement antisémites : le PNFE regroupe entre 50 et 200 militants, souvent très jeunes. « C’est le seul parti à avoir été capable d’intégrer durablement des skinheads », explique Jean-Yves Camus. Le parti de Cornilleau vient par ailleurs de recevoir le renfort des troupes de Mark Fredriksen, ancien candidat du Front national aux législatives de 1978 et fondateur de la Fane, un groupuscule néonazi dissous au début des années 80."
 
On peut aussi ajouter "raciste, antisémite et xénophobe", car le PNFE l’était aussi. Un parti qui ne faisait pas que des beaux discours : "Les membres du PNFE ont commis des profanations de sépultures, des agressions et des incendies contre des foyers d’immigrés et des locaux du PCF entre 1986 et1989, dans le sud de la France. En décembre 1988, l’explosion d’une bombe artisanale dans un foyer Sonacotra à Cagnes-sur-Mer fit un mort et 12 blessés, mais l’enquête se termina par deux non-lieux. Le 24 avril 1997, le principal inculpé pour la profanation du cimetière juif de Carpentras dans la nuit du 8 au 9 mai 1990 était un ancien membre du PNFE". L’actualité récente est là pour nous rappeler que d’encenser aujourd’hui ce genre de personnage auteur de ce genre de choses est excessivement dangereux. Or Reynouard en est issu !
 
Reynouard, ou le négationnisme viscéral  : "Reynouard, âgé de 38 ans, avait écrit, imprimé et diffusé un fascicule de 16 pages intitulé "L’Holocauste, ce que l’on vous cache", auprès de musées, de syndicats d’initiative et de mairies d’Alsace. Il avait déjà été condamné en 1996 à trois mois de prison avec sursis et 15 000 francs d’amende, alors qu’il enseignait à Honfleur (Calvados). L’année suivante, il avait été révoqué de l’Education nationale pour avoir stocké sur l’ordinateur du lycée professionnel de Honfleur où il exerçait, des textes remettant en cause le massacre d’Oradour-sur-Glane par la division SS Das Reich. Il avait également proposé à ses élèves un exercice sur les statistiques de mortalité dans le camp d’Auschwitz en se basant sur une publication révisionniste". Non, vous ne rêvez pas : enseignant, il avait osé aller jusque là, en 1997 déjà, et s’était vu immédiatement débarqué par son ministère de tutelle pour manquement grave à l’éthique professorale. Condamné dans la foulée pour négationnisme, il avait fui en Belgique avant de se faire attraper par un lieutenant de police de la brigade criminelle, plutôt adroit, en 14 novembre 2006, dans le train de Bruxelles-Paris, en se rendant à une conférence de néo-nazis parisiens ! Réfugié en Belgique chez son ami Siegfried Verbeke, ancien du VMO, les néo-nazis flamands (arrêté en Hollande le 5 août 2005 et condamné à 10 ans de privations de droits civils et politique), puis en Suisse... en Belgique, où il ressortira ses cassettes... en flamand ! Verbeke, continuant sa croisade négativiste à Courtrai... avec son frère Herbert, lui aussi négationniste (lui, il doute du journal d’Anne Frank !).
 
En ce sens, sur son appartenance au nazisme, les écrits de Reynouard ne laissent en effet planer aucun doute. Voici comment il s’est décrit lui-même il y a quelques années : "Vers quatorze ans, j’ai pu contempler les photos du IIIème Reich. J’ai rapidement compris que le vrai socialisme, celui auquel j’aspirais, avait été réalisé par Adolf Hitler. Ce fait m’apparaissait comme une évidence. Lorsque je m’en ouvrais aux adultes, ils répondaient en invoquant les “atrocités nazies”. Pendant longtemps, j’y ai cru. Mais j’admirais tout de même Hitler pour ses réalisations sociales et je disais : “Il faudra refaire un État national-socialiste sans les camps.” On me répondait que c’était impossible car le national-socialisme menait naturellement aux camps de la mort. Dans ma tête pourtant, je n’arrivais pas à comprendre comment un tel régime, si bon pour son peuple, avait pu mener à de telles atrocités. La franche dichotomie me troublait et m’amenait à douter parfois. Mais tout le monde me le disait… Alors je restais seul, un peu honteux, avec mon “national-socialisme”. Dans ces aveux, il y a toute l’ambiguité savamment entretenue par les négationnistes à la Faurisson : la réhabilitation du nazisme, mais sans mettre en avant la personnalité sulfureuse d’Hitler, ce qui représente une belle prouesse de pensée. Pour ceux qui en douteraient encore, il y a une photo pour leur rappeler : celle d’un Reynouard plutôt jeune effectuant en réunion le salut nazi. Aucun doute possible sur son admiration et son penchant pour le nazisme ! Un Reynouard qui a édité depuis des dizaines de brochures encensant Hitler, dont visible ici en bas du texte ce "Hitler, l’homme de la providence".
 
D’autres prennent le problème dans l’autre sens, en tentant de lustrer tant que faire se peut la personnalité même du Furher ou des dignitaires nazis "bons pères de famille" (Tel sans doute Goebbels qui empoisonnera toute sa progéniture au cyanure ainsi que sa compagne Magda avant de se suicider lui-même !). En ce moment, sur Cent Papiers, un autre auteur, Gilles Bonafi, fait dans le genre, en proposant des photos d’Hitler sortant d’une église ou du mariage de Goebbels, laissant entendre que jamais l’église n’aurait laissé entrer de tels monstres. L’auteur tient la même argumentation que les négationnistes, à savoir une tentative de réhabiliter Hitler, son credo de base étant que ce qu’on a appris sur lui à l’école est "faux" : exactement l’argumentaire faurissonien ! S’en rend-t-il compte, au moins ? Dans un site néo-nazi découvert l’hiver 2009 à Méteren, dans le Nord par mes confrères de la Voix du Nord, il y avait des milliers de lignes présentant la même argumentation foireuse. Sous la photo d’Hitler en compagnie de ses bergers allemands, l’auteur du site avait posté comme légende "un gars qui aime les animaux ne peut pas être méchant". Chez Reynouard, c’est le "national socialisme si bon pour le peuple" : un peuple allemand qui a vite eu un aperçu de cette fabuleuse "bonté", dès 1933, avec la création des premiers camps d’internement ! Blanrue, comme Reynouard, ont sans doute oublié la phrase de 1934 du premier commandant de Dachau, Theodor Eicke : "Ne jamais "faire acte de charité à l’égard des ennemis de l’Etat... Tout sentiment de pitié... serait indigne d’un SS". A Orianenbourg, les premiers arrivés sont des allemands, des démocrates ou des communistes en grande partie, et non pas des juifs. Reynouard a une étrange vision du bonheur des peuples... à croire qu’une photo d’Hitler prenant dans ses mains une petite fille l’absous de tous ses crimes. Dans le camp de "papa Eicke", on en retrouvera aussi, des visages de jeunes filles. Mortes, jetées au milieu d’autres corps décharnés. Ceux qui sortaient des chambres qui "n’existent pas", sans doute. Dans les camps, "on gazait des poux", il est vrai, dira l’ignoble Darquier de Bellepoix. Le commissaire général aux Questions juives de Vichy, de 1942 à 1944.
 
Comme Blanrue et lui ont une étrange vision de l’holocauste : "ll fait partie de ces chercheurs se proclamant « révisionnistes » et qualifiés de « négationnistes » car ils ne croient pas à l’existence des chambres à gaz homicides dans les camps de concentration allemands" nous dit-il pour nous le présenter ; voilà bien le pont franchi, celui du négationnisme. Selon Blanrue, il n’y avait donc pas de chambres à gaz dans les camps : c’est bien du Faurisson ! On lui conseille la lecture de quelques ouvrages, comme celui de Philip Mûller "Trois ans dans un chambre à gaz d’auschwitz", relatant l’histoire effroyable des "Sondergbehandlung" (ou le témoignage de Dow Paisikovic). L’actualité est là pour lui rappeler les faits. Les ignorer sciemment est une horreur de plus. La France peut-elle laisser écrire ce genre de choses ? Personnellement, je dis : NON. Non à un Reynouard hantant les sites néo-nazis de ces "lettre à Jean-Marie le Pen" jugé trop conciliant , et vantant toujours... les vertus du nazisme, qu’il ne peut désormais faire "avaler" par l’opinion qu’en niant l’holocauste : "de sorte qu’il est vain de prétendre s’opposer à la décadence en se désolidarisant du fascisme. Il n’est qu’une façon de faire valoir les idées vraies de restauration nationale et européenne, c’est d’œuvrer sans voile et sans concession à la dédiabolisation du fascisme et du national-socialisme. Or, on y parviendra qu’en dévoilant la vérité historique, toute la vérité historique, notamment celle sur le prétendu « Holocauste ». Tel est le point de départ de la reconquête véritable" (dans le forum de "Aime et Sers", site néo-nazi dénoncé aujourd’hui par la LICRA).On comprend alors l’incroyable ’acharnement des négationnistes à vouloir à tout prix nier l’existence de l’extermination : c’est la seule façon pour eux de nous fabriquer un Hitler présentable, et ainsi de réhabiliter le nazisme. "Hitler, sans les camps" nous dit candidement Reynouard ! C’est du Faurisson pure souche, qui osera un jour un "Hitler n’a jamais ordonné ni admis que quiconque fût tué en raison de sa race et de sa religion. Je ne cherche à outrager ni à réhabiliter personne." Hitler ayant lui-même dit le contraire (avec ses généraux) c’est bien d’une tentative de réhabilitation qu’il s’agit, et pas qu’un seul problème de chambres à gaz !
 
Paul-Eric Blanrue évite aussi de parler de lui-même, et de son parcours qui le plombe sérieusement..."il fut ainsi le directeur de publication du Bulletin Légitimiste, feuille d’information royaliste de la région Lorraine dont le rédacteur en chef adjoint était Thierry Gourlot (cadre du Front National, aujourd’hui responsable du Groupe FN au Conseil Régional de Lorraine, et accessoirement membre de la police ferroviaire de la SNCF, la SUGE), et l’un des principaux collaborateurs Jean-Marie Cuny. Nous vous laissons découvrir le comité de parrainage, il est des plus explicites. On sait aussi que PE Blanrue fit un passage au FN en Moselle durant ces mêmes années (collaborant même à la feuille locale du FN intitulée La Flamme). Disparaissant durant quelques années des milieux activistes, il fonde dans les années 1990 le Cercle Zététique qu’il dirige jusqu’en 2004, un an avant sa disparition. Son successeur à la présidence du cercle, Patrick Berger, créera dans la foulée la Radio Vraiment Libre (RVL), radio qui dès le début ouvrira son antenne à des gens comme Alain Soral ou Alain de Benoist". Et bien d’autres choses encore que je vous laisse découvrir (en liens).
 
"Au procès de Faurisson, "Egalité & Réconciliation" était en effet représenté par Marc Georges et Julien Limes", note encore Reflex(es). Aux "Conférences" du groupe de Soral, on a pu admirer des gens comme Jean Robin, chantre de la "Judéomanie" (l’homme qui a un avis sur tout, même de se fâcher avec Soral...), Jean-Marie LePen, mais aussi Serge Ayoub, plus connu sous le nom de "Batskin", tant admiré par Christine Tasin, de Riposte Laïque  : cette dernière preuve vivante que la "gauche brune" existe bel et bien ! Mais aussi "Thomas Werlet du Parti Solidaire Français (l’homme qui est nostalgique du 6 février 1934 !) et Charles Alban Scheppens" note encore le site. Scheppens, le président de l’association Fraternité franco-serbe (dont la marraine est... Jany Le Pen), ancien du Renouveau Français, "souvent accompagné de ses hooligans du PSG". Scheppens, lui aussi au CV très chargé... "Présent systématiquement à toutes les « sorties » du RF dans la rue, le plus souvent au côté de son grand ami Thibaud de Chassey, Charles Alban est un sacré personnage : ce catholique traditionnaliste était l’animateur du « Groupe Nationaliste Bourgogne » à la fin des années 1990, dont le logo faisait alors clairement référence au rexisme de Léon Degrelle. Il fut ensuite secrétaire départemental puis régional du FNJ Bourgogne. Charles Alban sera encore candidat FN en Saône-et-Loire aux élections régionales de mars 2004. FNJ Bourgogne Fréquentant la tribune Boulogne du Parc des Princes (où il vend des écharpes pour financer la FFS et recruter ses hommes de main), il ne rechignait pas à faire la protection rapprochée de Soral, en compagnie de deux anciens leaders du GUD et apporter un soutien actif à Kémi Séba lors de ses nombreux procès et conférences de presse." 
 
Pour en revenir à Reynouard, "il se présente volontiers comme catholique traditionaliste" nous dit simplement Blanrue. Pas très catholique, en fait : c’est en fait un sédévacantiste. Une drôle d’espèce dans l’arbre généalogique complexe du sectarisme catholique. Qui se résume à un joli groupe de fêlés, dont la croyance repose sur le fait que depuis 1958 (et la mort de Pie XII) les papes qui ont suivi ne sont que des usurpateurs, ayant laissé "passer" les réformes de Vatican II de JeanXXIII ! Sa femme, elle, étant plutôt partisane de la "Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X" (FSSPX), où il se cachera... des divergences de vue qui n’ont pas empêché l’apparition de 8 enfants, dont Blanrue fait un argument pour reprocher à l’état belge l’emprisonnement actuel de son nouvel héros. La pauvre ; vous pensez, donc, huit enfants : Reynouard n’est pas "traditionaliste" pour rien.  Ou l’est, mais à une capote près.
 
Reynouard, oublie également Blanrue, est ouvertement antisémite : il a édité, entre autres, la brochure "le complot judéo-maçonnique" (visible aussi ici en bas du texte) qui constitue "l’éternelle obsession des antisémites", la vieille panacée hitlérienne d’un vieil habitué des rencontres négationnistes. En décembre 2002, on le retrouvait par exemple à la ’’Third International Historical Revisionism Conference’’, un rassemblement négationniste organisé à Trieste (en Italie) par "Nuovo ordine europeo", une organisation néonazie. Un antisémite en "fuite" qui, en décembre 2009, venait tranquillement faire son exposé au XIII eme Forum de la Nation auquel assistaient Bruno Gollnisch, Pierre Vial et quelques degellistes, et Pierre Sidos ! Sans oublier "Georges Theil, négationniste condamné en 2006 à six mois de prison ferme pour avoir qualifié les chambres à gaz de “bobard” ! 
 
Plus inquiétant encore, le texte de Blanrue a été briévement mis en ligne sur Bellaciao preuve que l’entrisme des groupes de l’extrême droite auprès de l’extrême gauche fonctionne : à gauche, c’est Riposte Laïque le meilleur exemple. Bellacaio, dévoré de l’intérieur par Jean Bricmont., partisan de la notion de "déclin de l’occident"... Celui qui écrit aussi "comment ne pas voir que le discours sur l’holocauste est instrumentalisé pour soutenir Israël et pour faire taire les critiques"...ce qui laisse cours à toutes les interprétations possibles. Les sites antifacistes, plus vigilants, ne s’y sont pas laissés prendre, en dénonçant aussitôt la présence d’un texte faisant la part aussi belle au négationnisme. Au demeurant, il convient donc de rester vigilant, et de dénoncer aujourd’hui et au plus vite l’attitude d’un auteur qui a fini par montrer sa vrai nature : à force de détester les juifs, en mélangeant judaisme et politique israélienne, surtout, il en arrive aujourd’hui à refuser l’existence même des chambres à gaz !
 
Un historien nous avait pourtant prévenu : en démocratie, il convient de faire attention à cette droite qui verse extrême et qui nous ressort ces vieux plats froids. C’est Zeev Sternhell, bien entendu :"On peut penser que la démocratie d’aujourd’hui est plus forte que celle du passé en raison d’une certaine expérience. Mais est-ce une garantie suffisante pour nous assurer que les institutions démocratiques ne s’écrouleront pas une deuxième fois ? De plus, l’économie libérale ne garantit pas l’existence de la démocratie : le fascisme italien était porté par une économie libérale et les Nazis n’ont jamais nationalisé le système économique. Bien que l’Europe ne connaisse pas aujourd’hui les conditions économiques et sociales de l’entre-deux-guerres, le problème de l’émergence de partis d’extrême droite est réel. Je pense que la droite libérale détient la clef du problème. L’expérience nous a appris que la droite libérale a permis à Mussolini d’arriver au pouvoir et qu’elle n’a pas non plus empêché d’y accéder. Si elle ne refuse pas catégoriquement toute forme de collaboration avec les droites extrêmes, nous risquons d’être confrontés à d’énormes difficultés". Or, en ce moment, la droite libérale... elle fait dans la récidive de 2005
 
 
L’appel à la vigilance du 13 juillet 1993 du Monde, cité un peu plus loin, est donc toujours d’actualité. Encore davantage avec les propos actuels de ministre ou même du chef de l’Etat. Le danger principal étant la convergence des extrêmes, de gauche et de droite, sur des notions chères aux mouvements nazifiants. L’heure n’est surtout pas à nous faire un paquet-cadeau antisémitisme-islamophobie, auquel on vient d’ajouter une vieille peur ancestrale, celle du gitan. Nous n’avons pas à préparer de nouveaux triangles colorés, que ce soit clair, et Paul-Eric Blanrue n’a pas à venir jeter son huile sur le feu en faisant d’un pro-nazi avéré un martyr de la république ! 
 
"Que des idéologues d’extrême-droite déploient une activité d’auteurs et d’éditeurs au sein de réseaux antidémocrates et néonazis n’est pas un fait nouveau", nous disait donc le Monde il y a 17 ans déjà. "Mais cette activité ne se cantonne plus désormais dans une sorte de clandestinité. Sa visibilité nouvelle la rend donc aisément vérifiable à qui veut bien prendre la peine de se renseigner. Or les mêmes gens ont entrepris depuis un certain temps de faire croire qu’ils avaient changé. Ils mènent pour cela une large opération de séduction visant des personnalités démocrates et des intellectuels, dont certains connus pour être de gauche. Mal informés de cette activité et de ces réseaux, ou les ignorant tout à fait, ceux-ci ont accepté de signer des articles dans des revues dirigées par ces idéologues. Une fois piégées, ces signatures accréditent évidemment l’idée que le prétendu changement est une réalité."
 
 
Restait encore à vérifier qui allait oser encore répandre l’idée de cet appel : pas de surprise, on tombe bien sur les sites d’extrême droite ou antisémites :
 
 http://www.mecanopolis.org/?tag=vincent-reynouard
"Mecanopolis, site suisse "altermondialiste" , animé par une "brillante équipe". Une brillante équipe en effet nous dit "appelauxsansvoix" : 
 -Faouzi Elmir est un habitué de tout les sites dextréme droite français en particulier des site la banlieue sexprime ou alterinfo proche de la mouvance soral-Dieudonné 

- Agata Kovacs ecrit et contribue régulièrement a des textes que lon retrouve sur un site d’extrême droite français nommé "toutsaufsakozy" fondé par un membre du front national français et issu d’une mouvance proche dun certain Herve Ryssen un négationniste particulièrement violent 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv% (...) 

- Antoine Decaen est lui animateur dun blog ouvertement d’extrême droite au graphisme emprunt de tout les clichés et les iconographies les plus abominables du fascisme du nom de cercle futur ou il ne cache même pas son appartenance au site mecanopolis bien au contraire 
cercle-futur.blogspot.com/2010/04/presen tation-de-mecanopolis.html 

- Un Antoine Decaen qui recommande sur son site de lire tout les auteurs de l’extrême droite française comme Brasillach de fascistes comme Evola, Franco ou Mussolini, un Antoine Decaen qui nhésite pas non plus a pleurer et commémorer sur sont site la mort dEugène Terreblanche le leader neo nazi blanc sud Africain qui fut un des plus violents supporter de l"apartheid qui sévissait en Afrique du sud. 
cercle-futur.blogspot.com/2010/04/funera illes-de-terreblanche-vendredi.html 

- quand aux amis de Antoine Decaen présents sur son site ils sont carrément fascistes et neos, nazis puisquon y trouve sur son blog des liens vers les sites suivants :
Alexandre Junod ASKESIS Association des amis de Robert Brasillach Azione TradizionaleBADABING Blog de Jean Borella Blog des amis de Robert Brasillach C.E.P.E Casapound Dominique Venner Egalité & Réconciliation Europe Maxima Folk Advance (site en anglais) Forum VIVAMAFARKA Genève Non Conforme Graphisme Identitaire Institut néo socratique, Julius Evola, Le chemin sous les buis,Le Projet Juif Les Amis d’Alain de Benoist Les Intransigeants Lutetia Dandy Club Mecanopolis Meridien Zero (RBN France) Mister ArkadinMouvement d’Action Sociale Mouvement des damnés de l’impérialisme NoReporter Oswalds Spengler Parti Anti Sioniste Polémia Radio Bandiera Nera en direct (Flash player) Radio Courtoisie Scriptoblog Terre et Peuple Vertus et Combat VoxnR Yanndrac citations ZENTROPA" 
 
Mais aussi sur un des sites les plus antisémites existants :
http://guionnet.wordpress.com/
Fait par un monsieur qui visiblement m’adore personnellement : l’"Aigle Noir", associé visiblement à une égérie qui m’apprécie tout autant :
http://guionnet.wordpress.com/2010/06/23/momo-en-chaleuri/
être détesté par eux est un régal !
Ou encore sur"La Quenelle" qui va rappeler à certains ici pourquoi ce mot revient chez les mêmes :
http://pensetouseul.unblog.fr/2010/08/06/vincent-reynouard-un-an-de-prison-pour-des-recherches-historiques/
 
Pour s’en soigner radicalement, on peut lire impérativement :
http://www.phdn.org/
http://reflexes.samizdat.net/
http://www.licra.org/
à contacter ici :
http://www.licra.org/contacter-la-licra
 
 
 
 

Documents joints à cet article

Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune Paul-Eric Blanrue franchit la ligne brune

Moyenne des avis sur cet article :  2.02/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

289 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 11 août 2010 11:14

    Contrepoint bienvenu. Bravo pour la célérité


    • Lapa Lapa 11 août 2010 11:15

      célérité de ce rappel. (message bouffé)


    • Traroth Traroth 11 août 2010 17:18

      J’ai vu ce livre (au Virgin Megastore près de chez moi, hein...), mais un livre qui prétend parler d’Israël et dont le titre contient « les Juifs », ça ne peut pas m’intéresser. Le fait que les Israéliens soient juifs, je m’en fous.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 11 août 2010 17:21

      Argument :

      J’ai bien entendu le propos de VR dans cette vidéo, il déclare en substance que les organisateurs, financiers, et livreurs d’acier vers l’Allemagne en vue d’une guerre en Europe ont également programmé le procès qui suivit, à Nuremberg, au cours duquel l’absence de preuves ne faisait pas foi. Ce complot leur permit de balancer deux bombes atomiques sur le Japon sans que personne ne viennent à leur reprocher et ainsi, ils sortaient vierges et vainqueurs des opérations focalisant l’ensemble des parties sur l’horrrible shoah.

      Si complot il y a bien eu, il apparait donc que le but était de faire disparaitre de la carte mondiale les descendants de Judas, les juifs, traitres à Jésus, par tous les moyens. et il apparait donc probable et pas impossible qu’ils aient disparus des cotes allemandes et polonaises par la mer. A part les difformes handicapés, homos, et autres tarés fruits de leurs mélanges déconnant, nombre d’entre eux pourraient encore exister aujourd’hui, la partie pure de la race. Seuls les Mormons pourraient le prouver.

      C’est, ce me semble, la question qu’il est désormais interdit de poser, et cela prouve donc bien que les comploteurs sont dans les murs de nos institutions françaises, habilités à faire les lois actuelles d’obligation à croire leur mensonges et à accepter de tirer un trait sur notre liberté de parole. Malheureusement pour ces législateurs, le net véhicule plus vite qu’il ne le souhaitent les débats et conclusions que chacun peut tirer. Parmi ces acteurs ici présent, il en est encore beaucoup qui déclarent ouvertement leur soumission à la loi et donc, affichent une notion étroite de dialogue digne des pires périodes de l’histoire, inquisition comprise.

      Autre question : Pourquoi les alliés qui n’étaient donc pas au courant de la solution finale, n’ont ils pas quand même bombardés les voies de communication routières et de chemin de fer vers ces camps ?

      Argument discutable.


    • frugeky 11 août 2010 11:31

      Comment peut-on se réclamer du fascisme ?
      Le bien-être des peuples ?
      La grandeur d’une nation ?
      Ou plus simplement le fait de pouvoir s’en prendre à plus faible que soi tout en laissant faire l’« élite » qui vous tond ?


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 11:22

      Eh bien, il va pleuvoir des poules dentées, je plussoye ce papier de Morice, non sans vous rappeler, Momo, que ça fait plaisir à voir que vous compreniez enfin les accointances x-droite/x-gauche.


      • ZEN ZEN 11 août 2010 11:49

        NON ! CD plussoye Morice smiley
        Je plussoye CD qui plussoye Morice smiley
        Si on veut être honnête et si on fait le tour des archives, Morice a produit de bons articles
        Une remarque pour les antimoriciens viscéraux...
        Mais j’ai loupé tant d’épisodes !...


      • sisyphe sisyphe 11 août 2010 14:11

        Excellent papier de Morice, particulièrement documenté, et qui démontre parfaitement l’accointance des « révisionnistes » ou « négationnistes » avec les mouvements néo-nazis. 


        Maintenant, que ce personnage peu ragoutant de Raynouard soit en taule, me semble, personnellement, exagéré ; il existe, légalement un tas d’autres moyens pour empêcher la diffusion d’idées fascistes et nazies ; interdictions de publications, amendes, déchéance des droits de vote, etc..... 
        La liberté d’expression doit s’arrêter à l’injure, la calomnie, la désinformation, le mensonge, l’apologie de criminels...

        p.s. : je plussoie l’article, mais certainement pas CD ; pour qui la condamnation de l’antisémitisme se confond avec l’apologie forcenée du régime guerrier de l’Israël des grands démocrates Netanyahou et Liebermann, et la propagande systématique anti-musulman, qui est, pour moi, tout aussi haïssable que l’antisémitisme. 

      • Hermetique 11 août 2010 16:38

        Franck2012

        « Effectivement morice est régulièrement la cible de CD... »

        ...et inversement !


      • Lapa Lapa 11 août 2010 17:14

        « p.s. : je plussoie l’article, mais certainement pas CD  »

        intérêt de se gargariser d’une telle attitude ? je crois que ça indiffère totalement les lecteurs ici.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 11:26

        Cela dit, c’est quand même à gros traits que vous fustigez un Jean Robin et que vous évacuez la réflexion des historiens sur la loi Gayssot. Mais je sens que je vais me faire traiter de fasciste.


        • frugeky 11 août 2010 11:27

          Salvateur ! Bravo.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 11:29

            Sinon Morice, que pensez-vous du fulgurant succès citoyen de ce papier de Blanrue et des soutiens qu’il a reçus ? Parce que vous avez lu les commentaires, sans aucun doute.


            • sisyphe sisyphe 11 août 2010 14:12

              Ni nazisme, ni sionisme ! 


               smiley

            • heliogabale boug14 11 août 2010 11:41

              Papier intéressant, mais...en le lisant, j’ai la bonne impression que de partout ça suinte....

              Cosmic Dancer parle des accointances extrême-gauche extrême droite mais ça va sûrement plus loin que ça : la droite libérale a elle-même des accointances avec l’extrême-droite...et une partie de la gauche a des accointances avec la droite libérale. Enfin une autre partie de la gauche a des accointances avec l’extrême-gauche, qui a des accointances avec les islamistes qui auraient eux -même des accointances avec l’extrême-droite....
              Cette époque pousse au nihilisme le plus extrême...l’idéologie n’est que vulgarité...tout n’est que posture...l’aventure humaine est morte ou bien elle subsiste sous des formes embryonnaire (un jour peut-être, l’éclosion aura lieu).
              Le vrai problème, au delà de ce qui est propagé, c’est cette impression que les élites sont à bout de souffle, deviennent de plus en plus illégitimes pour porter une idée, pour être l’exemple. C’est cette impression que l’on ne peut plus trouver du nouveau

              • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 11:46

                @boug14

                tout le monde couche avec tout le monde ! c’est un monde !

                merci au grand Morice de continuer à traquer imperturbablement la bête immonde !
                c’est le Don quichotte du 21eme siècle !


              • DESPERADO 11 août 2010 13:25

                Boug14

                et les accointances du sionisme avec le nazisme, ca ne te gêne pas ?

              • heliogabale boug14 11 août 2010 15:08

                @ desperado

                Pour ce qui concerne les accointances entre sionistes et nazis,ce sont des accointances entre extrême-droite...je ne les ignore pas mais ce n’était pas mon sujet...en fait c’est toujours plus compliqué que ça...en y pensant, Cioran disait :

                On doit se ranger du côté des opprimés en toute circonstance, même quand ils ont tort, sans pourtant perdre de vue qu’ils sont pétris de la même boue que leurs oppresseurs.

                Il y a même des accointances entre sionistes et antisionistes...en effet, pour certains, ils ont beaucoup de points communs excepté la cause qu’ils défendent.


              • DESPERADO 11 août 2010 19:01

                Pierpaolo

                Les nazis ce sont vos ancêtres à vous khazars, pas aux musulmans !
                Vous voudriez transférer sur les musulmans la mauvaise conscience qui vous a permis de manipuler les européens pendant 70 ans, mais ça ne marchera pas.
                Saloperie va !



              • DESPERADO 11 août 2010 13:07

                Le sionisme, c’est le nouveau nazisme, avec les mêmes des pays de l’est aux commandes

                saloperie !

              • amipb amipb 11 août 2010 13:19

                Vous parlez d’anti-sionisme ou d’anti-sémitisme ? Car il s’agit pour l’une d’une idéologie, parfaitement critiquable, de l’autre d’une ethnie, dont la critique serait immédiatement, et à juste titre, prise pour du racisme.

                Attention donc aux amalgames.


              • sisyphe sisyphe 11 août 2010 14:16

                Vous pensez bien que chez un sioniste forcené comme le papoose débile aux mille pseudos l’amalgame est tout à fait volontaire ! 


                Il participe de la propagande et de l’endoctrinement sioniste à plein temps. 

                Effectivement, il serait temps que le République se donne les moyens d’agit contre ces idéologies ; et interdise de publication ; tant la littérature pronazie que toute littérature pro-sioniste. 
                Interdire la peste ET le choléra. 

              • Traroth Traroth 11 août 2010 17:20

                Comme ça, on pourra organiser des autodafés.


              • DESPERADO 11 août 2010 19:03

                SIONISME =RACISME !

                Même à l’Onu , c’était écrit noir sur blanc.
                Ce n’est que la fausse promesse des israeliens de donner leurs droits aux palestiniens, qui a fait effacer cette juste phrase.
                Fuck sionism !


              • René-Louis BERCLAZ 11 août 2010 12:05

                Merci, Monsieur le Vénéré chef de la police de la pensée, de bien vouloir prendre la peine de nous expliquer pourquoi ce Blanrue est un abominable individu et ce Reynouard pire encore.

                Nous autres, misérables créatures, savons maintenant ce qu’il convient de penser de cette misérable engeance.

                Nous ne vous serons jamais assez reconnaissants, Monsieur le Vénéré chef de la police de la pensée, pour votre inlassable dévouement au service de notre propre bien. Dans notre insondable ignorance, nous devons avouer que nous sommes bien incapables de penser par nous-mêmes et que, grâce à votre immense tolérance, nous sommes enfin sur le bon chemin, celui des lendemains qui chantent et des matins radieux.


                • Reymo Reymo 11 août 2010 20:58

                  M.Morice c’est trop un négationniste suisse s’invite !!



                  Originaire de Mollens (canton du Valais). Etude de sciences politiques à l’Université de Lausanne. En 1995, René-Louis Berclaz s’installe dans la localité de Châtel-Saint-Denis, dans le canton de Fribourg. Cette localité devient également l’adresse de l’association révisionniste Vérité & Justice, dont il est le secrétaire général, et éditrice de la revue « Vérité et Justice » dont il est le rédacteur.

                  L’association Vérité & Justice est dissoute par les autorités en 2001. Un an plus tard, René-Louis Berclaz est condamné à huit mois de prison pour discrimination raciale et calomnie par le Tribunal de la Veveyse. Une nouvelle enquête est diligentée à son encontre pour publication révisionniste en 2003. René-Louis Berclaz quitte alors la Suisse. Forte d’un mandat d’arrêt international, la justice le retrouve en Serbie, où il continue à publier un périodique. Il se met à la disposition des autorités en se rendant à l’ambassade de Suisse à Budapest, puis purge sa peine de prison. Il est libéré conditionnellement en 2005.
                  En septembre 2006, René-Louis Berclaz est arrêté en Roumanie où il fait l’objet d’une enquête.


                  et là (on voit sa photo !)

                  dangerosité du mec :

                  Dans une villa roumaine
                  Or, voilà que René-Louis Berclaz refait parler de lui. Cette fois dans une affaire qui montre qu’un palier supplémentaire aurait été franchi en matière de gravité des infractions au Code pénal. Relayée par la radio RTL, à Paris, l’information a fait, mercredi, les gros titres, sur une double page, du Courrier picard. 
                  Ce journal français s’intéressait prioritairement à un ressortissant de sa région : Dominique Caron, 34 ans. L’été dernier, cet homme avait défrayé la chronique en réussissant à prendre la fuite après avoir tenté d’assassiner son ex-compagne d’une balle dans la tête.
                  Et Berclaz, là-dedans ? Après des mois d’une enquête minutieuse, conduite en collaboration avec leurs collègues roumains, via Interpol, et un officier français de liaison sur place en vertu d’accords internationaux, les policiers française sont parvenus à localiser Caron en Roumanie, dans le comté de Bihor, à Pietrosa. A la mi-septembre 2006, Dominique Caron était arrêté. Mardi soir dernier, il a été extradé en France, où il a été mis en examen et écroué à Amiens.

                  Figures néo-nazi
                  Mais Caron n’était pas seul dans « cette curieuse villa située en haut d’une colline et discrètement décorée d’une croix gammée », comme décrit par le journaliste Georges Charrière. Ont également été arrêtées « deux figures du mouvement néo-nazi international » : le Franco-roumain George Piscosi Danesco, propriétaire de la maison et idéologue des mouvements niant l’existence de l’holocauste. Ainsi que… René-Louis Berclaz, le secrétaire de la défunte association châteloise Justice & Vérité, décrétée interdite en 2002 par la Tribunal civil de la Veveyse.
                  Dans la chambre de Berclaz, les enquêteurs auraient trouvé « un fusil, 130 cartouches et un pistolet Deringer, et des milliers de brochures, livres et CD qui ont pour objet principal le négationnisme ». Berclaz a été mis en examen par la justice roumaine pour contrebande d’armes et constitution d’une organisation fasciste. Comme Danesco, Berclaz est aussi suspecté de « recel de malfaiteur ». L’enquête des policiers français donne en effet un coup de projecteur sur l’existence d’un réseau néo-nazi qui aurait aidé Caron dans sa fuite. Sinon, comment cet homme, réputé dangereux, aurait-il pu traverser une partie de l’Europe et trouver refuge dans une villa roumaine occupée par des adeptes de cette idéologie ?





                • Furax Furax 11 août 2010 12:11

                  Blanrue, c’est le « Cercle Zélétique » non ? J’avais prévenu, il fallait s’en méfier. Quand un de ces gars là crie : « Fermez le cercle ! » y’a intérêt à surveiller ses arrières


                  • birdy 11 août 2010 12:11

                    Pourquoi Morice oublie de préciser que Paul Eric Blanrue est membre du Parti Communiste Français ?


                    C’est donc de ligne rouge qu’il convient de parler.

                    • Lapa Lapa 11 août 2010 17:15

                      précisemment !


                    • zototo 11 août 2010 12:15

                      Ca fait peu de temps que je lit Agora mais plus le temps passe, plus il est facile de voir qui défend quels intérêts...


                      Vous ne vous rendez pas compte qu’a force de traiter tout le monde « d’antisémite », vous allez finalement arriver à l’inverse de l’effet voulu...

                      Enfin, un prof d’histoire qui ne connaît pas le sens du mot sémite...
                      Il y a des juifs sémites, il y a des juifs non-sémites, il y a des sémites non juifs...

                      « sémite = juif » c’est un court-circuit intellectuel...

                      M’enfin rien d’étonnant quand poser des questions sur le 911 revient à être antisémite...

                      • Gonzague Gonzague 11 août 2010 12:44

                        Fatigant d’être obligé de répéter 137 fois les mêmes choses. Le terme « antisémite », certes étymologiquement faux, ne s’applique qu’aux Juifs pour la simple et bonne raison que la première personne à l’avoir officiellement et largement utilisé le fit à leur égard. Il s’agissait de Wilhelm Marr

                        Qu’il ait ou non choisi le bon terme ne change rien au fait que ce dernier ne s’est appliqué dès son apparition qu’aux Juifs. 

                      • DESPERADO 11 août 2010 12:32

                        Morice

                        Vous êtes inculte sur le sujet.
                        La stratégie qui consiste à se faire un public sur le dos de dieudonné.
                        J’ai vérifié vos infos, et elles sont fausses. !!!!
                        Vous faites n’importe quoi sur ce sujet
                        Vous pouvez effacer ce message, je le remettrai
                        Menteur !!!!!

                        • DG. DG. 11 août 2010 12:40

                          il est de toute façon inadmissible que l’opinion puisse mener a la prison.


                          • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 13:13

                            Bonjour DG c’est tout a fait vrai !

                            San Antonio a dit :

                            « Différer une emmerde, c’est lui donner le temps de croître. »

                            Etouffer la connerie c’est pareil !

                            Mieux vaut la laisser s’exprimer et la combatttre avec des arguments, plutot que l’interdire.


                          • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 11 août 2010 12:45

                            La grande soupe multi-vitaminée avec de l’Israel, du Faurisson, du Blanrue, de l’antisémitisme, Gayssot, néo-nazi etc....coupés en fines rondelles... Tout y passe, pas de répit...Hitler, Vichy, Licra, Le Pen, Berger allemand, Dieudonné, Téhéran, l’éducation nationale, Sonacotra, altermondialiste, apartheid ....

                            Je crois qu’il manque pas grand chose + Maizena antisémite, à feu doux...

                            Et c’est parti !

                            Une mixture épaisse dans laquelle votre égo s’ébroue avec délice...

                            Vous êtes aussi fanatique et obsessionnel que tous ces pantins que vous dénoncez en fait...

                            C’est vous qui contribuez à faire renaître ces monstres de l’histoire, qui entretenez le lien en rabâchant continuellement les mêmes histoires !

                            Foutez nous la paix avec toutes vos chimères, nous ne sommes pas vos container à poubelles.... Trier vos déchets et prenez du recul !


                            • ROSSEL 11 août 2010 12:48

                              Une pensée honteuse me traverse l’esprit. J’en rougis. J’hésite ... Peut-être après tout ne suis pas seul à avoir l’esprit hanté par une pareille insanité . Allez ,je me lance :

                              Et si Mrs Blanrue ,Robin (juif !) ,Dieudonné (erreur biologique ?) étaient tout simplement des hommes libres ? qui ne denient à personne et surtout pas à leurs adversaires le droit d’émettre les opinions les plus iconoclastes

                              Aï ! ouille ! pas sur la tête ! visez au coeur !


                              • pastori 11 août 2010 13:30

                                allez rossel, lance toi, n’hésite plus, tu en meurs d’envie mais tu est mort de trouille. dis le clairement, tu l’a sur la pointe de la langue

                                tu verra, c’est juste un mauvais moment à passer.

                                « Peut-être après tout ne suis pas seul à avoir l’esprit hanté par une pareille insanité
                                 ».
                                en effet tu est loin d’être le seul, et « insanité », le mot est très faible !

                                car au train où ça va sur AV, très bientôt les pires sentiments d’une indignité extrême se diront sans contrainte, ce sera même de bon ton, comme à à grande époque.

                                et il va falloir encore une fois se mettre en colère.


                              • ROSSEL 11 août 2010 13:48

                                @ Pastori
                                Vive le net libre ! à condition de ne pas sortir des clous n’est-ce pas ? Des sites comme Agora Vox qui laissent s’exprimer d’abominables crapules devraient rendre gorge financièrement et pénalement. Heureusement ,les paladins de la liberté ,résistants du mois de septembre ,épurateurs médaillés et tondeurs de p...s à boches après avoir été dénonciateurs de juifs (être systématiquement bon côté du manche n’exclue pas la bonne conscience) ,vont bientôt mettre bon ordre à cette chienlit.


                              • Traroth Traroth 11 août 2010 17:27

                                Le fait de revendiquer le droit d’émettre des idées ne va pas sans l’acceptation que les autres les contredisent et même les combattent.

                                Si vous avez le droit d’exposer vos idées, j’ai le droit de dire que je ne suis pas d’accord, que je les trouve ignobles et pourquoi.


                              • Traroth Traroth 11 août 2010 17:28

                                Ce sont ceux qui ne veulent pas être contredit, qui veulent exposer leurs idées dans un silence de cathédrales, qui sont les censeurs !


                              • ffi ffi 11 août 2010 20:50

                                Parfois certains, qui n’écoutent pas les idées d’autrui, ne s’empêchent malgré tout pas de contredire à priori, selon leurs idées préconçues de celles-ci.

                                Ne pas se renseigner sur les idées de quelqu’un et les critiquer, c’est assez infantile et surtout inefficace, puisque la somme d’énormité que l’on raconte ne rend pas crédible.


                              • teo* 13 août 2010 09:23

                                Merci Rossel !


                              • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 12:52

                                Bonjour et merci Morice de preciser certaines choses qui ne sont pas connus de tous.

                                Nou sne sommes pas d’accord sur le principe de la loi gayssot, dans le sens ou finalement, je pense qu’il est necessaire de combattre la connerie de front, avec des arguments, plutot que de l’étouffer. Néanmoins il est bon de preciser les idées des proches de Blanrues pour mieux comprendre les idées du bonhomme.

                                Au final, les gens qui s’y interesse de près se rendent assez rapidement compte que toute cette mouvance Dieudonnesque, Blanruesque et Soralienne, le PAS et tout ce qui va avec n’est qu’un ramassis d’antisémite, qui utilise les malheur du pauvre peuple Palestinien pour vomir leur haine du juif....

                                Bref il serait bein que les souffrances du peuples Palestinien soient combattues en France, par des mecs qui ont des opinions plus claires, plus saines et plus pacifique. Des Pro Palestiniens quoi ! Pas des pseudo Anti Sioniste, vrai néo nazis.


                                • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:04

                                  Pourquoi, parce que tous les juifs sont sionistes selon vous ?????


                                • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:28

                                  C’est drole comment, puor faire passer vos idées, qui me paraissent finalement assez proches de celles de Dieudonné, vous cherchez à simplifier et résumer sans nuancer.

                                  Lorsque je dis que Toute cette mouvance est en fait une mouvance qui tend clairement vers l’anti judaisme (pour utiliser les mots exacts) et finalement utilise la souffrance du peuple Palestiniens pour rassembler le plus de monde, en leur mentant.

                                  Vous repondez que ces neo nazi combattent des judéo nazi. Si je lis bien votre réponse (en me gardant de vous insulter parce que parfois nous sommes d’accord même si à la lecture de votre commentaire ce n’est pas l’envie qui m’en manque)., vous repondez Neo Nazi contre judéo nazi....

                                  Traduction de votr réponse : les neo nazi ont raison de l’être car les juifs se comportent comme des nazis !

                                  Autrement dit, vous aussi vous êtes en train d’assumer clairement un anti judaisme génréique, et pas du tout un pseudo antisionisme. Finalement, il est fort à parier que si on vous laisserai faire vous agiriez de la même manière que ceux que vous dénoncez. Par la violence et l’oppression. Mais des juifs cette fois.

                                  Comment voulez vous qu’on accorde de la légitimité à vos dires, si vous êtes le premier à dire les Palestiniens souffre parce que les juifs sont des mechants, et qu’il faut tous les combattre ?

                                  Vous rendez vous compte que vous nuisez plus au palestiniens que vous ne les aidez. Un mec qui aurait de la sensibilité pour la souffrance des palestiniens, mais aucune haine des juifs ne peut pas adherer à votre propos. Car il est pareil à celui des sionistes, mais en inversé.

                                  Finalement, je ne peux pas resisté à l’envie de t’insulter, alors va te faire enculé espece d’enfant de putain !


                                • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 12:53

                                  Allez un petit lien rigolo pour détendre l’atmosphère....

                                  Si Adolph avait eu Facebook :

                                  http://odieuxconnard.files.wordpress.com/2010/08/finalfbhr.jpg


                                  • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 13:13

                                    excellent , à pisser de rire ! merci pour ce bon moment de détente , ça vaut au moins deux boites de prozac un lien comme ça !


                                  • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:53

                                    De rien c’est toujours un plaisir.

                                    POur rendre hommage à son auteur, je tiens à preciser que je l’ai trouvé sur un blog qui s’appelle odieuxconnards.

                                    Le nom l’illustre bien, je trouve !


                                  • bluebeer bluebeer 11 août 2010 15:08

                                    Deux jours de suite que je plusse le chat. Je dois être sur- ou sous-dosé. Va falloir que je relise la posologie.

                                    Oui, lien excellent, qui me fait aussi pisser de rire, et que j’ai déjà largement redistribué. Merci le king.

                                    Puisque j’en suis à intervenir, si on arrêtait de s’exciter ? Blanrue est clair sur ses intentions. Il argumente simplement sur le fait que la loi Gayssot est malsaine dans la mesure où elle cadenasse l’interprétation historique, interdit le débat et restaure le délit d’opinion, lequel conduit à la prison un bonhomme qui est peut-être un salaud, un corniaud, un illuminé, ou tout simplement un sceptique de quelque chose. Mais est-ce que ça vaut la taule ?

                                    Et si c’est le cas, si oui, il faut mettre en taule ceux qui doutent de l’existence des chambres à gaz, pourquoi s’arrêter là ? Qu’est-ce qui est encore inacceptable, et qui mérite la taule ? Pourquoi pas le racisme, qui est passablement con et toxique, même si assez naturel au fond ? ça aurait le mérite de coffrer tous les nazis en même temps.

                                    Soit dit en passant, moi je ne crois pas à la version bushienne du 11 septembre. Une cellule m’attend à Guantanamo ?

                                    J’ai lu une tonne de documents sur la seconde guerre mondiale et l’holocauste, et il ne me vient pas une seconde à l’idée d’en contester l’existence ou l’ignominie. Mais je me dis que ce genre d’article, celui de Morice, c’est simplement un procès d’intention, qui ne débat pas de l’argument, mais de l’auteur, par amalgame, sous couvert d’une fausse cohérence : dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es.

                                    Débattre, c’est avoir l’ambition de convaincre et l’humilité de se laisser convaincre. Ce n’est pas un concours de celui qui a le plus gros anathème.


                                  • pastori 11 août 2010 13:21

                                    ça n’a rien de rigolo ce lien. 

                                    si la situation de 1943 pouvait être reproduite telle que, tout en sachant ce que nous savons, il y aurait aujourd’hui autant de collabos convaincus et zélés qu’à l’époque.

                                    sinon plus.

                                    il y a peu ici, un habitué me déclarait tranquillement : « mais j’irais volontiers casser de l’islamien si j’avais 30 ans de moins. »

                                    j’irais volontiers casser la croute.... c’est pareil !

                                    casser de l’islamien !! comment peut avoir peur à ce point d’inconnus distants de milliers de kilomètres au point de vouloir les « casser » ?

                                    comment peut-on avoir envie de tuer quelqu’un qu’on n’a jamais vu, qui ne t’a rien fait, parce qu’il croit ou pense autrement, ou qu’il appartient à un peuple, et qu’on le proclame avec fierté ??

                                    Si les rides sont les pires ennemis de la femme, le pire ennemi de l’homme, c’est son voisin. son rêve permanent c’est de le massacrer tout en lui faisant des courbettes.


                                    • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 13:46

                                      ça n’a rien de rigolo ce lien

                                      On le sait , que les gens de gauche sont coincés des zygomatiques ! qu’est ce que Jospin était marrant ! et Martine , quelle boutte en train !


                                    • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 13:51

                                      casser de l’islamien !! comment peut avoir peur à ce point d’inconnus distants de milliers de kilomètres

                                      Dans quel monde tu vis ? Hier à la caisse d’à coté au LIDL du coin , y’avait un clone d’Oussama avec sa fatma Dark Vador ! si t’avais vu comment il lui a arraché le carnet de chèques des mains !


                                    • ROSSEL 11 août 2010 14:00

                                      Pour une fois ,je suis d’accord avec vous (même si cela ne vous fait pas plaisir de la part d’un puant dans mon genre). Votre analyse serait d’autant plus crédible si vous appliquiez à vous même les principes de tolérance et de réflexion dépassionnée que vous prescrivez à autrui.


                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:12

                                      BEn après l’humour ce n’est pas donné à tout le monde.....

                                      Il y a certeine personnes qui reprendrons Desproges en disant qu’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.

                                      Je suis plutot d’accord, mais je dirais plutot comme un certain Punk qui a beaucoup d’humour (lui) : « MIEUX VAUT EN RIRE QUE S’EN FOUTRE ».

                                      Tant pis pour vous si ca ne vous fait pas rire !


                                    • pastori 11 août 2010 14:14

                                      non pas rigolo
                                      car certains noms et visages du lien font retentir dans mes oreilles les cris dus aux ongles arrachés, ou frottés contre les parois de wagons plombés, ou aux crocs des chiens policiers, aux flammes des fours allumés, aux balles des pelotons d’exécutions au petit matins, 

                                      comment peut-tu comprendre si tu ne les a jamais entendus ?
                                      Depuis le temps qu’on laisse faire
                                      Tous les suppôts de son enfer
                                      La bête immonde
                                      Qu’elle a vomi des gestapo
                                      Dans toutes les guerres, tous les ghettos
                                      La bête immonde
                                      Que les salauds dans les salons
                                      Lui trouvent des excuses
                                      Lui trouvent des raisons
                                      Plébiscitées par des cons
                                      .....

                                       Michel Fugain.


                                    • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 14:25

                                      car certains noms et visages du lien font retentir dans mes oreilles les cris dus aux ongles arrachés, ou frottés contre les parois de wagons plombés, ou aux crocs des chiens policiers, aux flammes des fours allumés, aux balles des pelotons d’exécutions au petit matins

                                      oui , il y avait Staline ! smiley


                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:32

                                      Ca va on va pas schialer encore et encore pour un truc qui date d’il y a 60 ans. On sait que c’est malheureux et honteux ce qu’il s’est passé après on peut en rire quand merde.

                                      Faudrait peut etre que vous vous foutiez du Labello ou je pense, parce que ca ma l’air bien gercé smiley

                                      Allez je remet une couche de très mauvais gout.

                                      A quoi on reconnait une petite fille violée en Belgique ?????

                                      A la marque du trou !


                                    • LE CHAT LE CHAT 11 août 2010 14:44

                                      @ al batar

                                      il doit pas rigoler , le pastori , perdu au fond des causses avec son troupeau

                                      -mêêê mêêê mêêê 
                                      - pas de mais !


                                    • pastori 11 août 2010 16:44

                                      et alors quel rapport ? je n’ai pas parlé de franco, pinochet..ou staline.....c’est une raison pour admirer la croix gammée ? pour moi tout tortionnaire est un animal, quelque soit son nom.

                                      , il a des sujets avec lesquels on ne plaisante pas.
                                      à moi staline ne m’a rien fait. ce n’est pas pour ça que je ne suis pas solidaire des victimes.

                                      mais si j’ai en face mon tortionnaire ou staline et pinochet, je commence par mon tortionnaire. les autres ne perdraient rien pour attendre.
                                      et je t’emmerde.

                                      c’est qu’il me foutrait en rogne !
                                       les dictateurs sanguinaires méritent la mort. leurs admirateurs méritent qu’on les pende pas les pieds, comme mussolini le pourri. car ils sont pire !


                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 16:52

                                      Pastori, je n’ai même pas a evoquer ma religion pour justifier le fait de rigoler sur la page Facebook d’Adolph Hitler, il n’y a pas d’admiration c’est de l’humour.

                                      Les nazis n’ont pas fait de mal à ma famille, mais ils ont fait du mal au miens, et ca ne m’empeche pas d’en rire.

                                      Comme je dis mieux vaut en rire que s’en foutre, c’est un principe.

                                      Au moins comme ca, même en en riant, on oublie pas ce qu’il s’est passé !


                                    • pastori 11 août 2010 17:18

                                      « Ca va on va pas schialer encore et encore pour un truc qui date d’il y a 60 ans ».

                                      tu veut voir les cicatrices ?

                                      passe ton chemin on ne joue pas dans la même cour.


                                    • ROSSEL 11 août 2010 17:34

                                      « Tu veux voire les cicatrices ? » Pauvre Pastori ,lorsque vous ne faites pas rire ,vous devenez pathétique. Et pourquoi ne pas exhiber votre zob pendant que vous y êtes. Allez c’est bon ,vous avez dis assez d’inepties pour que quelqu’un d’à peu près sensé continue à perdre son temps à vous donner une réplique dont vous n’avez visiblement pas les moyens mentaux de saisir l’à-propos. Allez jouer au résistant avec vos petits copains d’asile.


                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 18:57

                                      Quelle cicatrice abruti, je suis juif !

                                      Et mon grand père a perdu une jambe pendant le débarquement de provence, il est maintenant officier de la Legion d’honneur, mais ca ne lui rendra pas sa jambe....


                                    • DESPERADO 12 août 2010 21:47

                                      Le chat 

                                      de quelle banque le chéquier ?
                                      J’ai aussi lu des trucs ou on disait qu’ils mangeaient les enfants, c’est vrai ?



                                    • agent orange agent orange 11 août 2010 13:29

                                      Morice est devenu le gardien du temple de la pensée (ça on le savait depuis un moment). Le verra t’on prochainement endosser les habits du grand inquisiteur Torquemada ? Rien n’est moins sur...

                                      La loi Gayssot est inutile et contreproductive dans le fait quelle favorise l’essor clandestin de thèses révisionnistes et/ou négationnistes.
                                      Je m’aligne sur la position du fondateur d’Agoravox Carlo Revelli qui affirme : "

                                      je pense que le fait qu’on puisse mal discuter de l’Holocauste tend à favoriser l’essor « underground » des thèses négationnistes. Je suis pour une liberté d’expression globale ".

                                      Qu’attend on pour ouvrir les archives, que l’on puisse enfin discuter sereinement et en toute objectivité sur le sujet ?

                                      Un agnostique...


                                      • toug toug 11 août 2010 13:53

                                        Même la tartuffe Cosmic dancer a aimé votre article, faudrait vous posez des questions Morice là..

                                        Plus sérieusement :

                                        Vous êtes plus fasciste que les fascistes que vous dénoncer Morice... Un vrai Stalinien qui défend l’indéfendable, le délit d’opinion, le fait que c’est l’État qui doit dire qu’elle est la vérité historique... Si demain l’État Français dit que la Version officiel du 11 septembre est la vérité historique et qu’on vous condamne pour négationnisme, croyez bien que je ne vous plaindrez pas... Si demain l’Etat proclame que la vérité officielle est que c’est le soleil tourne autour de la terre, il faudra respecté la vérité officielle dicté par l’État également Morice ?
                                        Et puis faire ces amalgames et mettre Bricmont dans le lot avec des néonazis mais quelle honte, c’est à cause de gens comme vous que Chomsky a été boycotté en France pendant si longtemps...« Le méchant Chomsky qui soutient de Pol Pot et de Faurrison, ne le lisez surtout pas ce nazi ! » Les néo conservateur de gauche télégraphiste de l’empire ont bien travaillé, c’est peut être ce qui explique pourquoi Morice est autant à coté de la plaque sur ces questions... Je suis certain qu’il y a quelques années vous teniez des propos équivalent d’ailleurs...

                                        Et puis c’est très curieux le fait que vous de condamnez ceux qui défendent la liberté d’expression que dans les cas de négationnisme sur la shoa, et quasiment jamais sur d’autre négationnisme, cette échelle de valeur dans la liberté d’expression que vous défendez implicitement moi j’appelle ca du racisme Morice... On peut encore ramener cela à Chomsky, à qui on a reprocher de défendre la liberté d’expression de Faurrison mais jamais celle de dissidents soviétique qui soutenait la guerre au Vietnam ou des criminelles de guerre... Non c’est la shoa au dessus de tout, la souffrance ultime...( c’est bien la judéomanie que je compare très facilement à de l’antisémitisme que vous faites ici ) Les morts qui valent plus que les autres... Par exemple un cas intéressant de révisionnisme pour lequel Morice et beaucoup d’autre ne seront aucunement choqué : on a demandé aux Américains quel était selon eux le nombre de morts vietnamiens lors de la guerre au Vietnam ; la moyenne des réponses se situait aux environs de de cent mille, c’est à dire environ 5 % de l’estimation officielle du gouvernement américain. Que penserait on de la culture politique allemande si des réponses similaires étaient données à propos du massacres des Juifs ???

                                        Bon pour montrer la bêtise du propos de Morice il faut également soulignez que les discours les plus nocifs, ici et maintenant, ne sont en général pas ceux qui sont poursuivis devant les tribunaux et qui presque par définition émanent de gens marginaux ( dont l’existence n’est d’ailleurs connue que grâce à la publicité que leur assurent les poursuites dont il font l’objet, et les mauvais articles de morice sur ago .. ) mais bien toute les justification de l’impérialisme et du bellicisme assuré par les discours dominants ( Nos amis de la pleurniche avec leur sionisme maladif et expansionniste en sont les grand laudateur d’ailleurs de ces discours fascistes, mais je suis certain que pour Morice, qu’on défende leur liberté d’expression ca doit pas lui poser trop de problème bizarrement, parce que c’est pas des méchants NAZIS antisémite surement ( pour moi ce sont les nazis de notre époque mais bon.. ) 
                                        Morice avec ce papier vous vous faite en réalité d’ailleurs le porte parole de cette soit disante gauche antiraciste ( en réalité néo conservatrice et sioniste ) que représente bien les BHL, Glucksmann et autres tartuffes, toutes les idoles de Cosmic dancer... : Raciste, négrophobe, arabophobe, négationniste de la traite négrière comme Grenouillaux, islamophobe ect ect tout ca ca peut passer, mais antisémite !? diantre !!!!!!!!!!! Mais vous êtes fous !!?? 

                                        Et de toute manière c’est un bien piètre hommage à rendre à la mémoire des victimes de l’holocauste que de défendre une doctrine centrale de leurs meurtriers à savoir qu’il appartient aux tribunaux de déterminer la vérité historique et de punir ceux qui ni soucrivent pas. Et si « l’Etat bourgeois » adoptait les pricipes réclamés par la « gauche » soit disant antiracistealors vous Morice sur le 9 11 et d’autre grand intellectuel comme Chomsky ou feu Howard Zinn seraient ou auraient été immédiatement poursuivis pour avoir faussé la « présentation de l’histoire » car après tout ils rejettent la version officielle de l’histoire des États unies, notamment sur le Vietnam...


                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 14:10

                                          Hey, la pauvre truffe Toug,

                                          T’as des exemples et des preuves pour me traiter de négrophobe, arabophobe et tutti quanti ? Non ? Et tu risques pas d’en trouver, alors tes assertions de merde, tu les cales par-dessus ton négationnisme et t’arrêtes d’affoler la plateforme parce que Morice envoie à la tronche de Blanrue ce qu’il mérite. Pigé ?


                                        • toug toug 11 août 2010 14:35

                                          Je ne te traite pas de raciste négrophobe ect espèce de tartuffe, essaye de bien lire au moins avec la petite cacahuète qui te sert de cerveau, je dis que tes idoles qui se proclament antiraciste mettent une échelle dans le racisme ! ce qui est tout autant dégueulasse que le racisme lui-même... Relis sombre idiote ! Mais bon je sens que je viens de perdre 2 minutes de ma vie humaine là...


                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 14:37

                                          Tiens on se dédit quand on est infoutu de prouver ses assertions désobligeantes ?
                                          Eh bien trouve-moi des posts où je glorifierais ceux que tu appelles mes idoles, imbécile abyssal.


                                        • toug toug 11 août 2010 15:19

                                          Je vais pas perdre mon temps pour vos beaux yeux, ce ne sont peut être pas vos idoles, mais le spectre idéologique très étroit que représente cette gauche néo conservatrice est je pense très caractéristique de ce que j’ai lu de vous ici, je me trompe peut être.. Vous avez peut être évolué depuis haha, je ne sais pas, car ca fait déjà quelques temps que j’ai cessez de débattre avec les sionistes de votre acabit car le débat est impossible.. Vous n’êtes la plupart du temps que mensonges, mauvaise foi, hypocrisie et lâcheté morale... C’est logique d’ailleurs car on ne peut pas défendre ce que vous défendez sans être imprégné de tout son être par ces attributs là, et ce ne sont pas les piliers de notre culture intellectuelle pour rien d’ailleurs...
                                          Et puis finalement cessez de vous prendre pour le centre du monde parce que je vous taquine gentiment dans mon message, c’est plus le symbole que vous représentez ici que je moquais plus que votre personne, vous êtes peut être très sympathique d’ailleurs mais on s’en fout de votre personne finalement, vous me faite perdre mon temps pour ne pas avoir à répondre aux arguments que j’expose, parce que vous n’en avez aucun en réalité, le néant.. comme d’habitude avec vous.
                                          Allez bonne continuation dans la tartufferie.


                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 15:28

                                          Tiens donc ! En peine de prouver vos « taquineries » (je peux vous taquiner aussi, espèce de tartuffe raciste xénophobe fasciste ?) et après s’être allégrement servi de mon pseudo pour défendre un discours pitoyable alors que je ne vous ai pas adressé la parole, voilà que c’est moi qui prétends être le « centre du monde » ! Mais de quel monde, mon vieux ? Je veux bien vous voussoyer puisque vous recouvrez un semblant de politesse, mais faut sortir de l’agora de temps à autre !
                                          Sinon j’adore votre essentialisme, vraiment, le coup du mensonge, de la mauvaise foi, de l’hypocrisie et de la lâcheté comme attributs « imprégnés » et piliers d’une culture intellectuelle qui n’est pas la vôtre c’est géant.
                                          Et si on s’en fout de ma personne, ce « néant comme d’habitude », on ne la prend pas comme bouclier de préférence smiley

                                          "Allez bonne continuation dans la tartufferie."


                                        • toug toug 11 août 2010 15:42

                                          Et sinon tartuffe des arguments interessant pour défendre la loi Gayssot ? A part de me traiter de négationniste vous avez autre chose ? Non ? ( je vomis Faurrison et les néo nazis négationniste, précision pour les deux de QI à la cosmic qui ne comprennent pas qu’on peut défendre la liberté d’expression de personnes sans partager leur idée... )


                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 15:45

                                          Et sinon tartuffe, j’ai posté très longuement hier sur le papier concerné, t’as qu’à apprendre à lire, je ne vais pas refaire la leçon.


                                        • toug toug 11 août 2010 16:04

                                          « La leçon » haha... Non mais j’avais dit intéressant...


                                        • ROSSEL 11 août 2010 17:44

                                          @Toug

                                          C’est vrai Toug : elle a vraiment posté hier et croyez moi çà vaut son poids au marché de la rigolade. C’est qu’elle ne plaisante pas notre grande épuratrice sure de la sainteté de sa cause !

                                          Ce qui met d’autant plus en furie notre belle énervée et ses congénères talibans de la pensée,c’est que les esprits sont moins réceptifs à leurs fatwas que prévu. Les post et le résultat du vote en témoigne. A force d’être du bon côté du manche ,on fini par se croire intouchable.


                                        • ffi ffi 11 août 2010 13:53

                                          @l’auteur

                                          Des profs d’histoire ne sont pas pour débattre des révisions de l’histoire, puisqu’ils vivent de la connaissance qu’ils en ont acquis.

                                          Mais les véritables scientifiques sont pour la vérité. Et cette vérité ne craint pas le mensonge, puisque, contrairement à celui-ci, la vérité laisse des preuves.

                                          Il n’y a donc pas lieu d’instaurer l’inquisition sur aucun domaine que ce soit, mais de discuter à fond sur les points de divergence pour les éclaircir. Être en prison pour des affirmations n’a pas lieu d’être dans n’importe quelle démocratie, excepté quand il s’agit de condamner des ordres enjoignant d’attenter à la vie.

                                          Si je lis le texte de Paul-Eric Blanrue, je ne vois rien à y redire. Extraits :

                                          -------------------------------------------
                                          - Dans mon livre Sarkozy, Israël et les juifs (Oser dire, 2009), j’ai rappelé que cette loi liberticide a été vivement critiquée par des personnalités comme l’académicienne française Simone Veil ; le Secrétaire perpétuel de l’Académie française, Hélène Carrère d’Encausse ; les ministres Jean Foyer, Jacques Toubon, Alain Peyrefitte ; les historiens Henri Amouroux, Pierre Vidal-Naquet, Annie Kriegel, François Furet, Alain Besançon, Jacques Willequet et François Bédarida ; la fondatrice de l’Institut de recherche Hannah Arendt, Chantal Delsol ; le prix Nobel d’économie 1988, Maurice Allais ; les écrivains Michel Tournier, Louis Pauwels, Michel Houellebecq, Philippe Muray, Jean Daniel, Vladimir Volkoff, Michel Rachline et Alain Robbe-Grillet ; les magistrats Philippe Bilger, Alain Marsaud et Raoul Béteille ; les juristes Olivier Duhamel, Anne-Marie Le Pourhiet, Emmanuelle Duverger, André Decoq et Guy Carcassonne ; les avocats Jacques Vergès et John Bastardi Daumont ; le philosophe Paul Ricoeur ; l’humoriste Bruno Gaccio ; des défenseurs de la liberté d’expression comme le fondateur de Reporters sans frontières Robert Ménard (qui la dénonce comme une « police de la pensée ») et Gabriel Cohn-Bendit ; les journalistes Dominique Jamet, Delfeil de Ton, Alain Rollat, Albert du Roy, Philippe Tesson, Jacques Julliard et Ivan Rioufol ; ou encore l’ancienne présidente de la Ligue des droits de l’homme, l’historienne Madeleine Rebérioux. À l’étranger, le linguiste américain Noam Chomsky s’en est déclaré l’adversaire absolu. Pour le physicien et intellectuel belge Jean Bricmont, « la loi Gayssot est une régression juridique de plusieurs siècles ». Les présidents Hugo Chavez et Mahmoud Ahmadnedjad ont, quant à eux, condamné sévèrement cette répression.

                                          Personnellement, j’ai décidé de réagir en tant qu’historien et citoyen, et de faire savoir, par ce communiqué, combien je suis révolté par le fait que, chez nous, on jette en prison un homme pour ses opinions, aussi insolites, stupéfiantes et controversées soient-elles. Un tel traitement est indigne de la France et de sa tradition intellectuelle. La loi n’a pas à intervenir dans la définition de la vérité historique : dans un État libre, cette fonction est celle des historiens. La loi Gayssot, qui restreint la liberté du chercheur, est contradictoire avec la notion d’État démocratique ; c’est une loi scélérate. Je demande en conséquence son abrogation immédiate.
                                          --------------------------

                                          Morice, vous me semblez mélanger tout, ce qui est inquiétant pour un historien. On dirait que vous souscriviez à cette propagande néo-conservatrice US qui consiste à affirmer que les périodes de crises sociales verraient se développer une « théorie de la conspiration » menant l’extrême-droite au pouvoir. Cette propagande fut mise en place pour faire taire les interrogations sur les faits du 11/09/2001, par l’artifice suivant : ceux qui s’interrogent sont antisémites.

                                          Or l’histoire montre bien son imprévisibilité. Il n’y a pas loi de l’histoire aussi simpliste.
                                          Personnellement, je ne suis pas si naïf pour croire qu’une histoire officielle puisse dire la vérité. Je n’accepte comme vérité que ce qui est basé sur des preuves, et non sur un lavage de cerveau basé sur les films hollywoodiens et les programmes scolaires. Des débats non enfumés sur la question me seraient forts utiles.

                                          Notez bien que je souscris pas, contrairement à vous, à cette crainte hystérique de la figure du diable que l’on essaye parfois de me présenter. Par esprit de contradiction, j’ai même plutôt tendance à vouloir creuser pour estimer la véracité des propos affolés.

                                          Tout homme a ses raisons, bonnes ou mauvaises. Il suffit de l’écouter pour savoir précisément où l’on est en désaccord (si tant est que l’on est capable d’avoir une opinion un peu précise sur les choses). Il ne me semble pas que vous soyez en capacité de pratiquer ainsi, puisque vous axez votre réflexion sur le registre émotionnel / pulsionnel ; « le diable, le diable ». Cela donne cet accent un peu paniqué à votre écrit, ce qui le rend, à mes yeux, assez négligeable, puisque je me veux plutôt citoyen de raison, que de réaction.

                                          Il me semble donc, aujourd’hui, que l’histoire depuis 1945, est assez largement instrumentalisée par les vainqueurs (les Anglo-Saxons), lesquels n’ont jamais cessés d’avoir une stratégie de domination sur l’Europe (voir http://www.historia.fr/content/recherche/article?id=6744), tout en voulant se faire passer pour des sauveurs désintéressés, ce qui est largement usurpé. La destruction de Le Havre, Lorient, Royan, Saint-Malo, Brest ... ; les importants bombardements de Nantes, Tours, Toulon, etc... ont largement servi l’empire pour détruire des places économiques stratégiques qui aurait pu lui faire de l’ombre après-guerre. La rhétorique de l’holocauste étant utilisée à des fins de culpabilisations de la Nation française (j’y échappe puisque mon grand-père a fait le Monte-cassino avec l’armée d’Afrique), pour mettre un voile sur ces destructions, et aussi pour empêcher l’accès de la nation à l’indépendance (les américains nous ont certes libérés de la barbarie Nazie, mais il ne fallait pas rêver y gagner l’indépendance).

                                          Ce serait une bonne idée, d’ailleurs, un article sur les villes détruites pendant la guerre. Vous pourriez vous en charger, cela vous éviterait de tourner en rond sur ces vieux poncifs éculés qui consistent à stigmatiser un tel ou un tel comme étant l’équivalent du diable (ie antisémite, ou pire Hitler). Je vous en propose l’idée.


                                          • paul mohad dhib 11 août 2010 14:25

                                            Salut ffi, je trouve votre mot.....si....juste.....
                                            salutations


                                          • sisyphe sisyphe 11 août 2010 14:40

                                            «  La rhétorique de l’holocauste étant utilisée à des fins de culpabilisations de la Nation française  » 


                                            Il ne s’agit pas d’une « réthorique de l’holocauste », mais d’une RÉALITÉ ! 

                                            Que cette réalité n’occulte pas l’autre réalité des dommages causés « de l’autre côté », soit ; mais, en aucun cas, on ne saurait mettre en doute des FAITS ; largement prouvés. 

                                            Il ne s’agirait pas de minimiser l’atrocité de crimes de masse en les « relativisant » par d’autres crimes. Tous doivent être dénoncés de la même façon. 

                                          • pastori 11 août 2010 17:21

                                            les cinq pourris qui moinssent sisyphe pour ces propos sont donc admirateurs des nazis.
                                            mais pas courageux ! comme tous les fachos.


                                          • ffi ffi 11 août 2010 17:28

                                            @ sysyphe

                                            Ma foi je n’ai à priori pas de raison pas de douter de la véracité des camps de concentration, puisque mon éducation me l’a appris. Cela dit, l’usage de la « loi » pour obtenir raison me dérange de plus en plus. Il en serait de même si une loi proclamait l’existence de Dieu.

                                            Quand j’évoque la « rhétorique de l’holocauste », cela doit être distingué de « l’holocauste » : la préposition « de » suivant un substantif marque l’origine, le lieu, la cause, la manière ou le mode d’action, la qualité de ce substantif particulier (ici rhétorique).

                                            Ici la « rhétorique de l’holocauste » évoque donc une rhétorique dont le mode d’action s’appuie sur l’appel à une émotion forte, en l’occurrence l’holocauste, afin de court-circuiter tout débat de raison, chaque citoyen ayant été dressé dès l’enfance, par images d’horreur interposées (films, documentaires etc...), à y voir d’instinct un très grand mal.

                                            Il devrait en effet être entendu que si je parle, par exemple, d’une publicité de fabricant voiture, ce n’est pas comme si je parle d’une publicité de compagnie d’aviation, même si je parle d’une publicité dans les deux cas. De plus, si je parle de la publicité d’une compagnie d’aviation, cela ne veut pas dire que les avions n’existent pas...

                                            Bref, votre réaction me montre bien que l’emploi du mot « holocauste » dans une phrase phagocyte celle-ci, que l’entendement des règles de syntaxes s’y dissout, autrement dit que la raison disparaît chez la majorité des interlocuteurs.

                                            N’ayant pas les moyens de payer une psychothérapie à chacun des débatteurs, je renommerais ultérieurement la « rhétorique de l’holocauste », expression peut-être trop raccourcie pour les âmes sensibles, par la « stratégie consistant à argumenter à partir des horreurs du passé pour avoir le dernier mot dans des débats contemporains, en misant sur l’effet émotionnel suscité par l’évocation d’un traumatisme collectif dans l’imaginaire d’une assistance pour en réduire les capacités de discernement et la faire acquiescer à coup sûr ».

                                            En attentant, désolé pour la gêne.

                                            Je trouve cela odieux d’instrumentaliser les drames de la seconde guerre mondiale pour des fins qui tiennent à la politique actuelle et qui visent plus particulièrement à faire durer l’hégémonie mondiale d’un empire qui s’enfonce tant dans l’horreur que dans la faillite économique.

                                            Cette stratégie a été utilisée par exemple par B Kouchner pour faire taire les critiques à son sujet contenue dans le livre de Péan, ou bien par Barouin pour faire taire la gauche au sujet de l’affaire Woerth.Ce sont des diversions guère honorables.


                                          • Waldgänger 11 août 2010 17:57

                                            Il y a des documents et des témoins à n’en plus finir Franck, la question ne se pose même plus.


                                          • ffi ffi 11 août 2010 18:56

                                            Il n’y a donc rien à craindre à laisser les historiens authentifier ces documents et témoignages librement.


                                          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 11 août 2010 20:43

                                            Même les énoncés largement prouvés, comme les théorèmes de Pythagore ou de Thalès, doivent être régulièrement démontrés.

                                            Il devrait en être de même de l’affirmation de gazages massifs de juifs pendant la seconde guerre mondiale.


                                          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 11 août 2010 21:13

                                            Le débat ne porte ni sur l’existence des camps de concentration, ni même sur celle des camps d’extermination, mais seulement sur l’existence de lieux de gazages massifs.


                                          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 21:22

                                            Les négationnistes ne reculent devant rien, absolument rien : démontez l’une de leurs « théories », il vous en oppose une autre, du type celle-ci, autrefois popularisée par Jean-Marie Le Pen sous l’appellation de « détail de l’histoire ».
                                            « Détail de l’histoire », c’est très précisément le but des négationnistes : tenter, par tous les moyens et surtout celui de la répétition ad nauseam, de minimiser la Shoah, que ce soit en prétendant démontrer dans un 16 pages délirant que les nazis étaient fort aimables avec les Juifs dans les camps (Reynouard) ou en affirmant que les Juifs n’ont pas été massivement gazés.
                                            Peu leur importe que d’éminents historiens aient établis les faits et les chiffres. Peu leur importe que leur « contestation », combat de leur triste existence, ait été réfutée et ridiculisée, ils continuent.
                                            Même quand ils se sont pris, la veille, des explications détaillées dans la face. Rien n’y fait.


                                          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 21:30
                                            Les assassinats par gazages, un bilan par l’Institut für Zeitgeschichte Introduction à la version française

                                            Ce texte est la traduction de la version anglaise d’un résumé publié en 1992 par l’Institut für Zeitgeschichte de Munich, l’un des principaux centres de recherche historique allemand sur le régime nazi et le génocide. Les remarques entre [] sont dues au traducteur (Gilles Karmasyn).

                                             

                                            Sur l’assassinat par gazage dans les camps d’extermination et de concentration sous le régime nazi.
                                             

                                            Le meurtre systématique d’êtres humains par l’utilisation de gaz pendant le régime nazi fut employé à partir de janvier 1940 dans le cadre de l’opération dite d’« Euthanasie », l’extermination des « vies ne valant pas la peine d’être vécues » des handicapés, handicapés mentaux et malades en phase terminale. À partir de l’automne 1941 cette opération fut continuée sur une bien plus grande échelle par les pogromes entrepris par les Einsatzgruppen de la Police de Sécurité [Sicherheitspolizei, N.d.T.] du SD [Sicherheitsdienst, Service de Sécurité, N.d.T.], dans les territoires conquis, à l’aide des camions à gaz itinérants.

                                            A partir de décembre 1941, on a commencé à utiliser dans le camp de Kulmhof (le nom polonais de Chelmno) des camions à gaz fixes pour l’assassinat des Juifs, puis à partir de début 1942, des chambres à gaz furent construites dans différents camps, ou des bâtiments existant furent transformés dans ce but [en chambres à gaz, N.d.T.]. [Il s’agit des camps de l’opération Reinhard, Belzec, Sobibor, Treblinka, mais aussi d’Auschwitz-Birkenau, N.d.T.]

                                            Il nous faut distinguer entre les gazages de masse des Juifs dans les camps d’extermination construits à cet effet et les gazages à plus petite échelle dans des camps déjà existant (où des patients, des déportés réduits en esclavage, des prisonniers de guerre et des prisonniers politiques, entre autres, furent également victimes [des gazages, N.d.T.]).
                                             

                                            Liste des différents camps d’extermination :

                                            Kulmhof (ou Chelmno), dans ce qui était alors le Wartheland, où, entre décembre 1941 et l’automne 1942, puis de nouveau de mai à août 1944, eurent lieu des gazages par monoxyde de carbone contenu dans les gaz d’échappement émis par des moteurs [diesel, N.d.T.]. Au total, plus de 150 000 Juifs ainsi que 5000 Tziganes y furent assassinés.

                                            Belzec (dans le district de Lublin qui faisait alors partie du Gouvernement général) : de mars à décembre 1942, d’abord dans trois puis, plus tard, dans six grandes chambres à gaz, environ 600 000 Juifs furent assassinés par gazages au monoxyde de carbone de gaz d’échappement émis par des moteurs.

                                            Sobibor (dans le district de Lublin, dans le Gouvernement général), fut dotée en avril 1942 de trois chambres à gaz, puis en septembre de la même année de six chambres à gaz et fonctionna jusqu’en octobre 1943. Pendant cette période, au moins 200 000 Juifs y furent assassinés par gazages au monoxyde de carbone.

                                            Treblinka (district de Warschau, dans le Gouvernement général) fut dotée de trois chambres à gaz en juillet 1942, puis de dix chambres à gaz supplémentaires plus grandes début septembre 1942. Jusqu’au démantèlement du camp, en novembre 1943, environ 700 000 Juifs y furent assassinés par gazages au monoxyde de carbone.

                                            Majdanek (district de Lublin, Gouvernement général) : le camp de concentration qui existait depuis septembre 1941 fut transformé en camp d’extermination lorsque, entre avril 1942 et novembre 1943 des exécutions de masse y eurent lieu. Ces exécutions [par balles, N.d.T.] firent 24 000 victimes juives. En octobre 1942, deux chambres à gaz furent construites, auxquelles une troisième serait ajoutée plus tard. Au début les meurtres y furent accomplis au moyen de monoxyde de carbone, mais on utilisa bientôt le Zyklon B (un insecticide extrêmement toxique à base d’acide cyanhydrique). Jusqu’au démantèlement du camp, en mars 1944, environ 50 000 Juifs y furent gazés.

                                            Auschwitz-Birkenau (en haute Silésie, partie polonaise annexée au Reich en 1939, au sud-est de Kattowitz) : le camp d’extermination de Birkenau fut établi dans la seconde moitié de 1941. Il était associé au camp de concentration d’Auschwitz, qui existait depuis mais 1940 [Ce premier camp était désigné Auschwitz I et Birkenau Auschwitz II, N.d.T.]. A partir de janvier 1942 on entreprit la construction de cinq chambres à gaz, puis à la fin juin 1943 on construisit quatre grandes chambres à gaz supplémentaires. Jusqu’en novembre 1944, plus d’un million de Juifs et au moins 4000 Tziganes y furent assassinés par gazages [à l’acide cyanhydrique émis par le Zyklon B, N.d.T.]
                                             

                                            Liste des camps de concentration où des chambres à gaz furent installées et utilisées :

                                            Mauthausen (au nord de l’Autriche) : à l’automne 1941 une chambre à gaz utilisant du Zyklon B fut opérationnelle. D’autre part, des gazages au monoxyde de carbone eurent lieu dans des camions à gaz qui étaient conduits entre Mauthausen et son camp annexe, Gusen. Au total, plus de 4000 personnes furent assassinées par gazages.

                                            Neuengamme (au sud-est de Hambourg) : à partir de l’automne 1942, des gazages avec du Zyklon B eurent lieu dans un « Bunker » spécialement aménagé. Ils firent environ 450 victimes.

                                            Sachsenhausen (dans la province de Brandeburg, au nord de Berlin) a été doté à la mi-mars 1943 d’une chambre à gaz qui fonctionnait avec du Zyklon B. Plusieurs milliers de personnes y furent assassinées. Un chiffre plus précis ne peut être déterminé.

                                            Natzweiler (à Struthof, en Alsace) : une chambre à gaz y fut utilisée d’août 1943 à août 1944. Entre 120 et 200 personnes y furent assassinées avec du Zyklon B dans le but de disposer de leur squelette pour l’Institut anatomique de Strasbourg. Cet institut était alors dirigé par un Haumptsturmführer SS, le professeur August Hirt.

                                            Stutthof (à l’est de Danzig) fut doté en juin 1944 d’une chambre à gaz dans laquelle plus de 1000 personnes furent assassinées avec du Zyklon B.

                                            Ravensbrück (dans le Brandeburg, au nord de Berlin) : c’est en janvier 1945 qu’une chambre à gaz y fut installée. Le nombre de personnes qui y furent assassinées s’élève à au moins 2300.

                                            Dachau (au nord de la Bavière, au nord est de Munich) : au moment de l’érection d’un nouveau crématoire en 1942, une chambre à gaz y fut également installée. Le docteur et Haumptsturmführer SS Rascher y entreprit des gazages expérimentaux en relation avec ses expériences médicales. Ceci est confirmé par les recherches les plus récentes (voir Gunther Kimmel, The Concentration Camp Dachau. A study of the Nazi crimes of violence in Bavaria in the NS-time, II, Martin Broszat et Elke Froehlich éditeurs, R. Oldenburg Press, Munich, 1979, p. 391). Aucune opération de gazage de plus grande envergure n’eut lieu à Dachau.

                                            Les victimes des Einsatzgruppen de la Police de Sécurité [Sicherheitspolizei, N.d.T.] du SD à l’arrière du front russe furent en majorité des Juifs. Leur nombre est estimé au minimum à 900 000 victimes [de récentes recherches semblent démontrer que le nombre réel fut beaucoup plus élevé, notamment chez les Juifs d’Union soviétique. Voir Jeremy Noakes et Geoffrey Pridham, Nazism 1919-1945. A documentary reader, Exceter 1983-1988, p. 1208, cité par Tim Kirk, The Longman companion to Nazi Germany, Longman, 1995, p. 172. N.d.T.]

                                            La différence entre le total des victimes par gazage citées dans la liste ci-dessus ajoutées au nombre de victimes des Einsatzgruppen et le nombre de total d’environ 6 millions de victimes des persécutions nazies contre les Juifs, provient du fait qu’un pourcentage élevé des victimes sont mortes des suites de mesures d’extermination indirectes comme « la destruction par le travail », les mauvais traitements, la faim, les épidémies et l’épuisement durant les transports, etc.

                                            Environ 120 000 personnes ont été assassinées dans le cadre de l’opération nazie dite d’« Euthanasie »

                                             
                                            Complément bibliographique à la version française :

                                            On renverra pour toutes les questions abordées dans ce texte à l’ouvrage de Eugen Kogon, Herrmann Langbein, Adalbert Rückerl, Les chambres à gaz secret d’État, Seuil, Points Histoire, 1987.

                                            L’ouvrage de Germaine Tillion, Ravensbrück, Seuil, 1988, contient des études détaillées des chambres à gaz de Ravensbrück, Mauthausen, Harteim, Dachau, et de la tentative de construction d’une chambre à gaz à Buchenwald (construction sabotée par les prisonniers, ce qui fait qu’il n’y eut pas de chambre à gaz à Buchenwald).

                                            Source


                                          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 22:01

                                            Regarde Blanrue sous son fil et Senatus ici et maintenant : ils fuient misérablement parce qu’ils SAVENT qu’ils n’ont RIEN à opposer à ces recherches, étayées, argumentées, vérifiées, par des centaines d’experts dont l’un d’eux fut un éminent négationniste bien obligé de reconnaître le gazage.
                                            Ils n’ont RIEN à dire parce qu’ils n’ont que des saloperies à raconter, que des bobards enfiévrés et déments qui font le sel de leur vie, rien à DIRE parce qu’ils ne souhaitent pas débattre, contrairement à ce qu’ils prétendent, puisqu’ils sont perdus d’avance étant donné que leur propos n’est EN RIEN historique mais idéologique.


                                          • toug toug 12 août 2010 00:08

                                            Je trouve ca complètement idiot de vouloir débattre avec les négationnistes, ou comment leur donner de l’importance... Il faut qu’ils aient le droit de déblatérer leur connerie mais c’est pas pour cela qu’on est obliger d’y accorder de l’importance bon dieu ! Toujours à coté de la plaque c’est hallucinant...


                                          • Arno 12 août 2010 02:35

                                            Si on est pas d’accord avec Sisiphe, c’est qu’on est un facho !

                                            ça me rappelle Bush avec son « soit vous êtes avec nous, soit vous etes contre nous.. »

                                          • robin 11 août 2010 14:14
                                            Article 19

                                            Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

                                            Un intervenant m’avait déjà répondu que le négationisme n’est pas une opinion mais un délit, à quoi j’avais répondu qu’avant d’être déclaré un délit c’est chronologiquement une opinion, et comme l’article 19 ci-dessus de la déclaration universelle des droits de l’homme interdit de considérer une opinion comme un délit, la loi Gayssot est donc inconstitutionnelle puisque en droit la constitution est prioritaire sur les lois (elle même prioritaires sur les décrets) donc en droit on ne devrait pas pouvoir poursuivre quelqu’un la dessus.


                                            • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:19

                                              Je suis mille fois d’accord pour dénoncer cette loi qui est liberticide, et il n’est pas concevable qu’en France on puisse interdire qui que ce soit de penser, même s’il pense de la merde comme un abruti....

                                              Néanmoins, il existe je pense d’autre moyens pour combattre un loi débile que de s’entourer d’être abjectes et puant de conneries.

                                              On peut très bien la contester, manifester etc.... (on sait faire en France) Sans être obligé de s’associer à la lie de l’humanité tel Faurisson et consors (qui je le repete on le droit de s’exprimer).

                                              Il existe plusieurs manières d’être con, mais le con choisi toujours la pire !


                                              • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 19:30

                                                J’aime bien le terme Albatorienne, j’aurai dit albatarienne, mais on va dire que c’est tendancieux....

                                                Non ce que je dis c’est qu’il y a peut être des moyens plus intelligents de critiquer la loi gayssot qui, je le répete, n’a pas sa place dans notre république, que s’afficher au côté d’êtres aux idées nauséabonde...

                                                Mais peut être qu’un cerveau limité ne les entrevoie pas, un le faux pacifiste...

                                                Comme je le disais plus haut, en citant Frederique Dard :
                                                « Il existe plusieurs manières d’être con, mais le con choisi toujours la pire ! »


                                              • tigron 11 août 2010 14:22

                                                Ils attendent que tous les témoins soient morts. Encore quelques années et ils ne pourront plus rien prouver.
                                                C’est la raison de la scélérate loi gayssot. Pas suicidaire les francs bidule gauchos et consorts.


                                                • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 14:28
                                                  ON NE LÉGIFÈRE PAS EN HISTOIRE et sans aucune exception, sionon, c’est orwelien

                                                  même zemour le dit



                                                  • robin 11 août 2010 14:33

                                                    Si même morice n’arrive pas à comprendre que légiférer l’histoire mènera automatiquement à mettre ceux qui doutent de la version officielle des attentats du 11 septembre sur la même pente que les négationistes de la shoah c’est à pleurer effectivement !


                                                  • Waldgänger 11 août 2010 18:12

                                                    En effet Franck, si cette « beauté » correspond à tes goûts esthétiques.


                                                  • Waldgänger 11 août 2010 19:43

                                                    Tu mélanges Franck, mais pas la peine d’essayer d’entortiller, on sait qui qui est du bon ou du mauvais côté.


                                                  • zototo 11 août 2010 14:28

                                                    Et hop, je vais me faire un petit plaisir :


                                                    Claude Sarraute sur Europe1 avec Fogiel le 09/12/09 : 
                                                    Regardez nous les juifs, ce qu’on a réussi à faire avec notre shoah, on l’a vendue partout, on est couvert d’argent, on est vraiment plus fort que vous[les Arméniens].(..)
                                                    Ils [les Arméniens] ont vraiment eu la même chose, et tout ce qu’ils arrivent à faire, c’est de s’asseoir par terre dans la rue


                                                    C’est de l’humour parait-il...
                                                    Je défie quiconque de faire un trait d’humour de ce style a propos des juifs sans se retrouver en prison ou tout au moins fortement emmerdé si ce n’est agressé physiquement par les menbres du betar...

                                                    Ca c’est la triste réalité Morice...

                                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 14:38

                                                      Je te défie, toi petit blanc, d’aller dnas n’importe quelle cité du 93, et d’interpeller un mec en lui disant : « eh negro ! »

                                                      tu vas voir la rouste que tu vas prendre. Pourtant eux il leur arrive de s’interpeller comme cela.... Pourquoi, parce que quand on fait parti d’un peuple on peut tourner sa propre histoire en dérision. En revanche on autorise pas les autres à le faire. Et c’est somme toute finalement très logique.

                                                      Est ce que tu imaginerai des Algeriens tourner en derision l’histoire de France pour se foutre de notre gueule ???? Non je ne crois pas. Déjà quie quand on fait un film qui evoque la guerre d’Algerie, avec des passages que l’on souhaite oublier, on hurle au scandale. Nous on fait l’ennemie intime, mais des franco algériens ne peuvent pas en faire autant.

                                                      Alors arrete un peu, et au lieu de toujours dénoncer les autres essaye un peu de te mettre à leur place. A moins que ton cerveau ne soit trop limité pour comprendre ce qu’est l’empathie.


                                                    • zototo 11 août 2010 14:59

                                                      Tu me fais bien rire franchement !


                                                      Quand Ilan Halimi se fait torturer ça met tout les médias dans tout leurs états à juste titre pour un crime atroce et on ne parle que d’antisémitisme...

                                                      Quand un vigile musulman se fait balancer dans la seine par des activistes juifs ben là, il ne se passe plus rien et il n’est pas question de racisme mais de fait divers...

                                                      Quand chez tadei je ne sais plus qui traite diedonné de nègre, ça ne gène personne...

                                                      Dans liberté égalité fraternité, il y le mot égalité qui sous-entend aussi égalité de traitement...

                                                      Rassurez vous bon français le racisme envers les arabes et les noirs c’est juste à l’entrée de boite de nuit... les juifs ça c’est du séreiux...

                                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 15:25

                                                      @ Zozoto :

                                                      "Quand Ilan Halimi se fait torturer ça met tout les médias dans tout leurs états à juste titre pour un crime atroce et on ne parle que d’antisémitisme...

                                                      Quand un vigile musulman se fait balancer dans la seine par des activistes juifs ben là, il ne se passe plus rien et il n’est pas question de racisme mais de fait divers..."

                                                      Dajà ses histoires ne sont pas identiques. Premièrement il y en a un qui a été torturé pendant plusieurs semaines avant de mourrir, qu’on a emasculé, aspergé d’acide et lacéré au cuter. Deuxièmement, lorsuqe l’on a interrogé les auteurs, ils ont dit clairement nous l’avosn kidnapper parce que les juifs ont de l’argent. C’est à dire que la motivation du crime n’est pas anti judaique en soit, elle est simplement basé sur des vieux poncifs, genre les juifs sont riches.


                                                      Si un jour on découvre un arabe egorgé après avoir été torturé, et que les auteur justifie son crime en disant les arabes sont tous des voleurs, j’en ai pris un je l’ai massacré, cela pourra être comparable.


                                                      En ce qui concerne ce pauvre vigile décédé et c’est malheureux, d’après ce que j’ai lu de l’affaire, il s’est embrouillé avec les mecs dans l’exercice de son boulot. Le juif en question est revenu avec ses potes ou cousin, ils l’ont rousté, tué, et l’ont jeté dans le canal. C’est honteux déguelasse, raciste peut être l’enquete le démontrera.

                                                      Mais si la justice punit différemment un meurtre avec préméditation et acte de barbarie (fut il anti judaique ou pas), et des violences ayant entrainée la mort (fussent elle racistes ou pas) c’est bien que même si les deux personnes sont mortes, les deux crimes n’ont pas la même gravité....

                                                      A toi de voir, moi j’ai une fille, je souhaite qu’aucune des deux choses ne lui arrive, mais malgré tout je prefère qu’elle meurt sans avoir été torturé pendant plusieurs semaines....


                                                      « Quand chez tadei je ne sais plus qui traite dieudonné de nègre, ça ne gène personne... » Moi ca me gène autant que quand j’entend youpin, bougnoul, crouye ou rabouin.... Et je ne crois pas que cela ce soit produit chez Dieudonné, mais plutot à la télévision Suisse. Et excuse moi mais les Francais n’ont pas attendu les juifs pour sortir des aloperies sur les noirs impunément. Quand Michel Leeb fait un skecth sur les noirs on s’en fout aussi.


                                                      C’est à dire que dans ton petit cerveau de débil tu retourne le problme. En gros ta démarche égalitaire elle tourne sur ce fait très simple. Puisque les gens on le droit de traiter Dieudonné de Negro, pourquoi on ne pourrai pas traiter les juifs de youpins ? C’est ca que tu es en train de dire.
                                                      Ben moi je te repond qu’on ne devrait ni traiter les juifs de youpins, ni les noirs de negros. Et que si les juifs font ce qu’ils font pour qu’on ne les traite pas de youpins, les noirs ont qu’à faire ce qu’il faut pour qu’on ne les traite pas de negro. mais par contre en vouloir au juif de ne pas se laisser faire autant que les autres et certainement la chose la plus débile que j’ai lue aujourd’hui... Merci de l’avoir écrit !
                                                       
                                                      « Rassurez vous bon français le racisme envers les arabes et les noirs c’est juste à l’entrée de boite de nuit... les juifs ça c’est du séreiux... » Trou de balle, j’ai vécu 20 à Stains, au clos St Lazare, et je me suis certainement plus fait recaller que toi ducon !

                                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 19:01

                                                      Je suis peut etre le batar de Dieu, mais moi en tout cas je n’arborre pas un signe pacifiste en transmettant un message de haine.

                                                      Et tu vois très bien ce que je veux dire. Tu n’es en aucun cas pour la paix, tes mobil sont motives par la haine, et si tu pouvaos faire la guerre aux juifs tu la ferai. Ne me prend pas pour un con.

                                                      Par contre si t’es Parisien et que t’as les couilles d’affirmer tes idées en face de moi, je suis là, hesite pas à me le faire savoir.


                                                    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 11 août 2010 19:29

                                                      Claude Sarraute avait osé, chez Ruquier, se gausser de la « juiverie », et rappeler à Dany Bryan qu’avant il s’appelait Cohen.

                                                      Si tous les juifs étaient aussi peu communautaristes que Claude Sarraute, il n’y aurait plus de question juive.


                                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 19:36

                                                      Ma geographie francaise est relativement pauvre (elle se limite très précisément aux championnats de France de football). Angevin c’est Angers ? comme le SCO d’angers ?

                                                      Ben c’est con je ne pourrais pas te rencontrer et te montrer que faire le mariole devant son clavier n’apporte rien quand on pas la paire de baloche qui va avec.

                                                      Si je suis sur ses posts, tu c’est très bien pourquoi : défendre l’honneur des gosses de cités de banlieue (d’ou je viens), et eviter que des connards partent dans des dérives anti judaique (car je suis juif, même si je ne supporte pas le comportement des Israeliens).

                                                      Donc si tu te sent visé par ce que je défend, c’est que visiblement tu fais partie d’un des deux groupe de personne que je combat. POur moi la connerie mérite d’être combattu, même si je dois y mettre les poings. Voila pourquoi te peter ta petite gueule m’aurais fait plaisir


                                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 19:37

                                                      En parlant su SCo d’Angers, Anthon Modeste y a fait des miracles l’année dernière....


                                                    • King Al Batar King Al Batar 11 août 2010 21:53

                                                      Tiens notre discussion très riche n vocabulaire a été zappé.....

                                                      Je me demande vraiment pourquoi.

                                                      C’est pas moi en toutcas


                                                    • jullien 11 août 2010 14:35

                                                      Article XI de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : « La libre communication des pensées et des opinions est l’un des droits les plus précieux de l’Homme ; tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »
                                                      Bien que j’admette que l’on puisse être en désaccord avec cette opinion, j’estime que la négation des crimes contre l’humanité est une forme particulière de diffamation (elle s’exerce envers les victimes de ces crimes). Ce monsieur a eu à répondre d’un abus de ses droits et a très logiquement été sanctionné pour son délit. Dans la mesure où la loi prévoit dans le cas des délits de presse une « exception de vérité », il serait d’ailleurs intéressant de savoir s’il a affirmé ses thèses sur les chambres à gaz durant son procès.
                                                      @Robin
                                                      C’est la déclaration des Droits de l’Homme du 26 août 1789 qui fait partie du « bloc de constitutionnalité », pas la déclaration universelle des droits de l’Homme qui est une convention internationale.


                                                      • robin 11 août 2010 15:13

                                                        @Robin
                                                        C’est la déclaration des Droits de l’Homme du 26 août 1789 qui fait partie du « bloc de constitutionnalité », pas la déclaration universelle des droits de l’Homme qui est une convention internationale.

                                                        Et ça change quoi sur mon argumentation ?


                                                      • jullien 11 août 2010 22:18

                                                        @Franck2012
                                                        Le conseil constitutionnel n’a jamais été saisi pour controler la constitutionnalité de la loi Gayssot.
                                                        Certains invoquent la liberté d’expression. Ils ont raison mais je me permets d’ajouter que la liberté implique la responsabilité. Selon moi, nier l’existence des chambres à gaz est de la diffamation envers les morts, les survivants et leurs familles : c’est les traiter de menteurs et de falsificateurs.


                                                      • Causette Causette 11 août 2010 14:48

                                                        article indispensable ; salut Morice

                                                        Le vieux discours antijuif, demeuré longtemps irrecevable, a épousé la rhétorique anti‑israélienne qui est, elle, politiquement acceptable. La convergence de l’extrême droite et d’une certaine ultra‑gauche trouve son terrain de prédilection dans la diabolisation du sionisme pour déboucher, in fine, sur le relativisme voire le négationnisme et la falsification de l’Histoire.

                                                        négationnisme et convergence, un exemple parmi tant d’autres :
                                                        Eva resistons n’hésite pas à faire sa propagande antisémite, avec le titre « la shoah des Palestiniens » - Eva sur son site publie un « poème » de Djamal Benmerad qui déclare que ce sont les Américains et les Rothschild qui ont sacrifié les Juifs et ont créé Hitler !!! : ici http://r-sistons.over-blog.com/categorie-10879449.html
                                                        vous remarquerez que sur le site d’Eva r-sistons les nazis sont étrangement absents lorsqu’elle aborde la shoah

                                                        Négationnisme et antisionnisme : récurrences et convergences des discours du rejet
                                                        http://www.anti-rev.org/textes/Bensoussan99a/

                                                         




                                                         


                                                        • Waldgänger 11 août 2010 14:58

                                                          Bonjour Causette, j’aurais juste une remarque à faire à votre commentaire. Il y a bien une gauche qui a basculé dans des idées douteuses, mais les précautions de langage « ultra » et « certaine » paraissent presque trop grandes. Une partie de la gauche et pas une part négligeable est mêlée au problème de l’antisémitisme, pas dierctement mais on voit dans les cortèges de manifestations la LCR et les islamistes, et il y a dans les discours de ces partis des propos qui ne sont pas directement antisémites, mais dont le point de vue sur le conflit israélo-palestinien est déséquilibré, je me souviens très bien avoir croisé le cortège d’une manifestation contre l’opération Plomb Durci et y avoir trouvé des alliances entre gauche et femmes voilées et drapeaux palestiniens que l’on aurait trouvés contre nature à une autre époque.

                                                          Cela déborde régulièrement le cadre des musulmans. J’ai entendu des « bonnes blagues » sur l’appat des juifs pour l’argent, il y en a une que j’ai rapporté à une personne, qui m’a dit l’avoir entendue il y a longtemps, mais autre temps autres moeurs, le sujet de la blague étaient alors les Ecossais. Récemment, j’ai eu une prise de bec dans le métro pour avoir déchiré un papier mis volontairement sur un siège et où était inscrit « Israël assassin », et la personne qui m’a morigéné, qui n’avait rien d’autre à dire que « c’est vrai » était aussi blanche que moi.


                                                        • sisyphe sisyphe 11 août 2010 15:23

                                                          Par Causette (xxx.xxx.xxx.210) 11 août 14:48

                                                          article indispensable ; salut Morice

                                                          Le vieux discours antijuif, demeuré longtemps irrecevable, a épousé la rhétorique anti‑israélienne qui est, elle, politiquement acceptable

                                                          Et allez, les flonflons sionistes de l’amalgame antigouvernement meurtrier d’Israël = antisémite 

                                                          Causette, vous faites partie du Bétar ou du Mossad ? 
                                                           smiley 

                                                        • Causette Causette 11 août 2010 15:42

                                                          Salut Wald, 

                                                          il n’y a aucun doute pour moi, le Npa est en pleine dérive ainsi que le parti des Verts

                                                          par ex. : les personnes appelant au boycott des produits israéliens à Carrefour ne veulaient pas laisser au Pas de Dieudonné le monopole de l’« antisionisme » ; ces gens militent pour l’élimination de l’Etat d’Israël, parmi eux d’Alima Boumediene-sénatrice des Verts, d’Omar Slaouti du Npa : une femme du groupe antisioniste parle de lessives aux clients qu’elle rencontre. Elle se veut pédagogue : «  Dash, Lacroix, Ariel – rien que le nom, ça me donne la nausée –, ça vient d’Israël. » 

                                                          Omar Slaouti du NPA n’entendait pas laisser à Dieudonné, candidat aux européennes, le monopole de l’« antisionisme » : « Cela fait longtemps que nous sommes actifs sur ce terrain », dit-il comme pour faire prévaloir, en ce domaine, la paternité du NPA vis-à-vis de ceux qu’il qualifie d’« antisémites » – allusion à Dieudonné (PAS). Et cela devant la caméra d’une télévision iranienne
                                                          photo : http://yahoo.bondyblog.fr/images/Antoine_boycott_israel3_t.800.jpeg


                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 15:52

                                                          Merci pour tes commentaires, Causette.
                                                          A propos d’antisionisme-antisémitisme et pour en revenir à ta première intervention, les boycotteurs d’Israël (NPA) ont interrompu des cérémonies de remises de médaille des Justes en juin.


                                                        • Waldgänger 11 août 2010 16:06

                                                          Salut Cosmic, salut Ranta,

                                                          Causette, j’ai trainé un peu du côté d’ATTAC à une époque, et j’avais gardé quelques contacts avec des personnes, c’est un bon exemple d’organisation dont le discours, faute de buter sur les catégories du réel, est parfois limite .Je me rappelle de réunions où un membre, ancien porte parole national des Verts, exclu en 1991 pour des propos sur le « rôle belligène » d’Israël, tenait des propos incroyables, comme quoi les manifestations étaient noyautées par le Mossad et que le lobby juif contrôlait les Verts, mais il n’a jamais été exclu. Une fois, j’ai exprimé mon désaccord quand on voulait faire passer dans l’édition départementale du journal un article qui parlait du « génocide palestinien », car même si mes idées étaient un peu différentes d’aujourd’hui, je trouvais le terme forcé. J’ai pris désormais mes distances avec eux, pour pas mal de raisons d’ailleurs.


                                                        • sisyphe sisyphe 11 août 2010 16:11

                                                          Je ne réponds plus aux trolls ; je fais juste supprimer leurs posts insultants


                                                          Une bonne claque aux mauvaises odeurs... 
                                                           smiley 

                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 août 2010 16:16

                                                          Ah oui tiens, Sysy a été censuré, c’est ballot.
                                                          Salut Ranta, salut Wald. Eloquent ton témoignage, Wald.


                                                        • Waldgänger 11 août 2010 16:38

                                                          Tu ne crois pas si bien dire Ranta, je suis arrivé chez eux à l’époque où ils venaient juste de purger la querelle interne avec Jacques Nikonoff, les anciens membres m’avaient dit que les déchirements internes avaient saigné leurs effectifs, à cause de beaucoup de départs de gens qui ne supportaient plus le manque de dialogue de la direction nationale.

                                                          Il y avait aussi d’autres problèmes Ranta, ils n’étaient pas très ouverts politiquement et tout tournait autour de déclinaisons pas émancipées du marxisme. Le 4 février 2008, j’ai participé à ma seule manifestation avec eux en faisant le voyage en car à Versailles contre la ratification du traité européen. J’ai entendu dans la foule une personne dire « il a même cité Tocqueville, un grand penseur de gauche comme chacun sait ». Comment arriver à comprendre le monde contemporain sans élargir son regard, Tocqueville est un auteur incontournable, surtout son deuxième tome de la Démocratie en Amérique. Il y avait aussi des problèmes causés par les idées décroissantes et alter, un problème des idées de la base et pas que des dirigeants.


                                                        • vinvin 1er juin 2011 23:43

                                                          (@CAUSETTE).



                                                          EVA A ENTIÈREMENT RAISON, ... (BANANE) !





                                                          VINVIN.

                                                        • agent orange agent orange 11 août 2010 14:50

                                                          L’Histoire ne se décrète ni se légifère.
                                                          A ma connaissance, Morice est le seul « historien » a approuver la loi Gayssot.
                                                          Ses pairs décrient cette loi d’inspiration totalitaire dans l’Appel du 12 décembre « Liberté pour l’Histoire » :
                                                          "Émus par les interventions politiques de plus en plus fréquentes dans l’appréciation des événements du passé et par les procédures judiciaires touchant des historiens et des penseurs, nous tenons à rappeler les principes suivants : L’histoire n’est pas une religion. L’historien n’accepte aucun dogme, ne respecte aucun interdit, ne connaît pas de tabous. Il peut être dérangeant. L’histoire n’est pas la morale. L’historien n’a pas pour rôle d’exalter ou de condamner, il explique. L’histoire n’est pas l’esclave de l’actualité. L’historien ne plaque pas sur le passé des schémas idéologiques contemporains et n’introduit pas dans les événements d’autrefois la sensibilité d’aujourd’hui. L’histoire n’est pas la mémoire. L’historien, dans une démarche scientifique, recueille les souvenirs des hommes, les compare entre eux, les confronte aux documents, aux objets, aux traces, et établit les faits. L’histoire tient compte de la mémoire, elle ne s’y réduit pas. L’histoire n’est pas un objet juridique. Dans un État libre, il n’appartient ni au Parlement ni à l’autorité judiciaire de définir la vérité historique. La politique de l’État, même animée des meilleures intentions, n’est pas la politique de l’histoire. C’est en violation de ces principes que des articles de lois successives -notamment lois du 13 juillet 1990, du 29 janvier 2001, du 21 mai 2001, du 23 février 2005- ont restreint la liberté de l’historien, lui ont dit, sous peine de sanctions, ce qu’il doit chercher et ce qu’il doit trouver, lui ont prescrit des méthodes et posé des limites. Nous demandons l’abrogation de ces dispositions législatives indignes d’un régime démocratique.« 

                                                          De plus la Loi Gayssot contrevient à l’esprit de la Déclaration de 1789 qui établit que »nul ne doit être inquiété pour ses opinions".
                                                           


                                                          • non667 11 août 2010 15:03

                                                             à morice
                                                            "des agressions et des incendies contre des foyers d’immigrés et des locaux du PCF entre 1986 et1989, « 
                                                            1986 c’est pas l’année ou un maire pc vers ivry délogeait les immigrés à l’aide d’un bulldozer ????? smiley
                                                            à propos comment ça se dit en russe »heil staline " smiley


                                                            • Madoff Madoff 11 août 2010 15:08

                                                              On voit tout de suite que la personne qui a écrit cet « article » n’est pas du tout orienté , noooooon ... Mais alors pas du tout !!!
                                                              Pour commencer le titre original de l’oeuvre de Mr Blanrue est : « Sarkozy , Israël et les juifs »
                                                              Et non pas « Israël et les juifs » comme l’auteur de l’article se plait à le simplifier

                                                              Oubli qui pourrait paraître comme anodin mais qui permet de façon subtile d’enlever toute la dimension politique de l’ouvrage ( ca c’est au premier paragraphe de l’article , j’ai envie de dire ca commence bien ... ) et du coup on tombe dans les bassesses habituelles ou l’on dénigre l’auteur Blanrue sur ses connaissances , sur ses collaborateurs. la suite de l’article n’etant qu’une longue liste de faux arguments / prétexte pour taper sur de l’antisionniste en l’assimilant encore et toujours à de l’antisémitisme. Un procédé bien connu et simpliste à souhait , bref totalement politiquement correct je dirais même ...

                                                              Ca doit rendre fou certaines personnes de voir des antisionnistes qui ne sont pas antisémites.
                                                              C’etait tellement plus facil pour les dénigrer ...

                                                              Bref rien de sérieux , l’auteur de cet article tombe dans la propagande habituelle.
                                                              Je penses même pas qu’un tel article est sa place sur ce site.


                                                              • Madoff Madoff 11 août 2010 15:12

                                                                Et je n’avais pas vu les documents liés à l’article !!!

                                                                hahaha je me pisserais presque dessus si c’etait pas aussi grossier et mal fait.
                                                                Il sort toute l’artillerie , la jeunesse nazie mis en parallèle avec dieudo ... Comme c’est subtil et fin comme analyse.

                                                                Ha !!! mais mais c’est donc lui Morice .... Ok je comprend mieux ...


                                                              • Madoff Madoff 11 août 2010 15:17

                                                                Boeurkkk !!!!

                                                                « qu’un tel article ait sa place ... » Désolé :s c’est très moche smiley


                                                              • 3°oeil 11 août 2010 15:15

                                                                on dit pas( derriere la censure se cache la vérité) sinon elle sert à quoi puisque ils sont fou....


                                                                • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 11 août 2010 15:40

                                                                  La soupe aux lettres est traditionnellement utilisée pour apprendre à lire aux enfants tout en les faisant grandir. Nous en proposons ici une variante pour adultes :
                                                                  J’ai fait

                                                                  Négasémite
                                                                  Révisasionisme
                                                                  Palestinophile
                                                                  Israelophobe
                                                                  Néo terre-promisme
                                                                  Exterminamensongisme

                                                                  Et j’ai dessiné dans la purée le mot :

                                                                  Perpétuelo-pensée-impurisme


                                                                  • Madoff Madoff 11 août 2010 15:41

                                                                    En même temps si on voulait faire fermer le clapet des négationnistes le meilleur moyen serait d’abroger la loi Gayssot et de leur opposer alors des preuves irréfutables et factuelles sans équivoque.

                                                                    Mais non, on préfère diaboliser et interdire ce qui au final à l’effet de pousser « certains esprits » à la curiosité ( certes mal placée )


                                                                    • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 15:55

                                                                      maddoff


                                                                      Pourquoi d’après toi il y a cette loi

                                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 août 2010 16:08

                                                                      Sans c .... smiley


                                                                    • ddt99 ddt99 11 août 2010 15:52

                                                                      À l’auteur

                                                                      Belle démonstration de savoir, mais je répondrais, à vous comme au sujet de votre article, qui prétend aussi le détenir, que de détenir le savoir ne signifie absolument pas détenir la vérité.

                                                                      Vous défendez votre vérité et il défend la sienne, bien qu’il n’y ait qu’une vérité, la vérité des faits.

                                                                      Mais le thème de l’article de votre sujet, ne portais pas de sur ses idées, mais il dénonçait l’arbitraire d’une situation rencontrée par un homme incarcéré pour ses idées, et en ce qui me concerne, cela est intolérable dans un état dit de droit qui se respecte.

                                                                      La liberté d’expression est un droit fondamental, garanti et protégé par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, par la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 et par la Convention européenne des Droits de l’Homme, et ne peut être mise en cause par un texte législatif inférieur à ces textes de première importance, autrement que par l’arbitraire d’un jugement, certes légale dans la forme, mais illicite dans le fond.

                                                                      Entendons nous bien je ne défends pas les idées de ce Monsieur, mais, combattre l’intolérance par l’intolérance ne grandira pas ce pays, même s’il a le dernier mot judiciaire.


                                                                      • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 15:53

                                                                        JE VOIS RANTA QUE TU N’A RIEN À DIRE D’INTELLIGENT


                                                                        • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 15:58

                                                                          lol


                                                                          un néo nazi !!!!!

                                                                          pouruoi le gvt socialiste de hongrie fait une loi pour interdire de nier la shoah et rejettent au meme moment une loi qui interdit de noier les crimes communistes


                                                                          tu ne trouve pas ça bizarre toi

                                                                          • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 16:07

                                                                            ranta,


                                                                            que tu me réponde ça ou rien, c’est pareil

                                                                            tu as un peu d’imagination, d’habitude, tu réfléchi, mais la non, tu bottes en touche

                                                                            une preuve de plus de ton hypocritie

                                                                            tu aurais au moins pu dire qu’effectivement ce n’est pas normal.....

                                                                          • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 16:26

                                                                            ranta


                                                                            donc pour toi, cela ne signifie rien .

                                                                            on peut nier le goulag

                                                                            mais on ne peut pas nier les chambres à gaz


                                                                            il n’y a donc pas deux poids deux mesures, 

                                                                            j’avais eu peur.

                                                                            merci de m’aider à comprendre le monde !!!

                                                                          • vilistia 11 août 2010 16:34

                                                                            RANTA

                                                                            Mais non.... Nous sommes tous des larouches à train magnétique.. Comme la voiture magnétique israèlienne.

                                                                            Plus il cause dans le poste, le RANTA.... plus il devient intelligent ?


                                                                          • vilistia 11 août 2010 16:35

                                                                            Ranta le troll ...................................................................... .......... ;


                                                                          • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 16:43

                                                                            ranta

                                                                            Holodomor n’a pas été fait exprès pour exterminer ?

                                                                          • sisyphe sisyphe 11 août 2010 20:48

                                                                            Il faut arrêter de répondre à la meute de trolls de Kaamelotte ; les ranta, cosmic dancer, causette, waldenguerre, rocla ; ils ne sont ici, de leur propre aveu, que pour pourrir les articles 


                                                                            Juste les ignorer, et signaler leurs posts injurieux comme abus... 

                                                                            dont’ feed the trolls... 
                                                                             smiley 

                                                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 août 2010 21:06

                                                                            l’ est pas fermé à c’ t’ heure le café du commerce  ?

                                                                            Patron un villach-fraise pour le client au chapeau dans le coin ....


                                                                          • ddt99 ddt99 11 août 2010 16:16

                                                                            Les sujets sensibles comme celui-ci sont à éviter, car ils ne sont en rien constructifs.

                                                                            Les avis seront toujours partagés, il y aura toujours les pour et les contres, les pros et les anti-.

                                                                            Chacun campant sur ses positions, dictées non pas par souci de vérité, mais bien par idéologie.

                                                                            Je me demande si ce type d’article n’est pas plutôt un défouloir à égo.

                                                                            Salut à tous et à toutes.


                                                                            • globulos nilasse 11 août 2010 16:18

                                                                              autant je trouve vos articles sur l’Afghanistan excellent,autant je trouve celui ci dénué de fondement morice. paul eric blanrue a justement été très clair sur la judéophobie,voici un lien vidéo :

                                                                              http://www.dailymotion.com/video/xb9tr1_paul-eric-blanrue-les-reseaux-pro-i_news

                                                                              de plus son livre s’appelle « sarkozy,israel et les juifs » et pas "israel et les juifs. la liberté d’expression est aussi la liberté de dire des conneries,je ne vois pas de quel droit on empêcherait des gens a ne pas croire a l’holocauste.


                                                                              • Causette Causette 11 août 2010 16:34


                                                                                on dit souvent que les extrêmistes se rejoignent ; ainsi voit-on sur certains sites des extrême-gauchistes prêtaient la main aux extrême-droitistes ; bref, touts de grands humanistes


                                                                                - Dangereuse agonie du capitalisme, par Eva
                                                                                - Bilan du Sommet des Amériques, par Danielle Bleitrach
                                                                                - Sélection de liens (non achevée)
                                                                                - Le Réseau Voltaire a traduit le discours du Président iranien
                                                                                 Site détruit, diffusion empêchée, texte édifiant !
                                                                                - La critique du capitalisme est de retour, les luttes reprennent, quel socialisme bâtir ???

                                                                                l’inter-nazional-socializte on dirait !
                                                                                http://r-sistons.over-blog.com/article-30570273.html


                                                                                • non667 11 août 2010 16:40

                                                                                  à tous
                                                                                  « sans la liberté de blamer il n’est pas d’éloges flatteurs »
                                                                                  je parodie "sans la liberté de vérifier et nier il n’est pas de vérités vraies "
                                                                                  gayssot a ouvert la porte en france aux procès staliniens,pas étonnant ! smiley


                                                                                  • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 août 2010 16:59

                                                                                    L’énormité dans la pétition de Blanrue c’est surtout de parler de « recherches historiques » pour évoquer le tract de Reynouard, collage propagandiste grossier qui ne respecte pas même les « formes » que s’efforcent de donner habituellement les négationnistes à leur production.

                                                                                    En mars 2009, Pierre Guillaume qualifiait Blanrue, dans le bulletin de la Vieille Taupe, de « nouvel écuyer de Faurisson ». A l’époque il n’y avait aucun élément tangible pour confirmer ces propos. Les choses sont un peu différentes aujourd’hui, même s’il est possible (sait-on jamais ?) que tout ceci ne soit qu’un processus d’infiltration réussi du milieu des négationnistes afin d’écrire ce fameux ouvrage sur Faurisson dont PEB annonce la parution prochaine.

                                                                                     Beaucoup plus habile et intelligent que Reynouard, Blanrue reste strictement dans le cadre légal et fait passer, sous le prétexte de la défense des Palestiniens (son bouquin sur Sarkozy, Israel et les juifs dont la seule conclusion pratique est qu’il faut abolir la loi Gayssot... alors qu’on voit mal en quoi cela aiderait les palestiniens, et que des lois équivalentes existent dans d’autres pays européens mais justement pas dans le pays le plus pro-israelien : les Etats-Unis ! ) et maintenant celui d’un père de famille emprisonné, la propagande négationniste. Il n’a pas besoin pour cela d’affirmer son soutien au négationnisme ; il lui suffit beaucoup plus subtilement d’écrire ou de laisser entendre que le débat est empêché et qu’il existe deux thèses en présence, dont l’une est interdite d’expression et dont on ne peut donc pas juger la valeur.
                                                                                    Et les résultats sont là : 70% d’opinions favorables sur son article , et 70% hostiles à celui de morice. Même si l’on tient compte d’une motivation forcément plus importante des négationnistes, il faut reconnaître que c’est plutôt bien joué. Que les gens qui approuvent (parfois de bonne foi) la pétition de Blanrue n’aient pas remarqué qu’il parlait de « recherches historiques » pour un tract (disponible sur internet) qui ne relève ni de la recherche ni de l’histoire ; et qu’ils ignorent que les thèses négationnistes sont non seulement faciles à consulter (et nullement « dissimulées ») mais aussi que leur démontage est opéré depuis longtemps, est malheureusement un signe que tout le monde ne sait pas se servir d’internet.


                                                                                    • Traroth Traroth 11 août 2010 17:01

                                                                                      Le titre du livre, c’est « Sarkozy, Israël et les Juifs ».


                                                                                      • Traroth Traroth 11 août 2010 17:03

                                                                                        « Blanrue exprimant de façon sidérante un axiome mille fois déjà entendu chez tous les négationnistes, comme quoi ce ne sont pas les idées de Reynouard qu’il soutient, mais le fait que ce dernier ne puisse pas les exprimer » : Donc pour vous ; Noam Chomsky est un négationniste. On ne va pas être d’accord...


                                                                                        • Traroth Traroth 11 août 2010 17:14

                                                                                          Je vais peut-être choquer, mais personnellement, ça ne me dérange pas que des gens s’identifient volontairement comme « nazis », « national-socialistes » ou « fascistes » ou qu’ils nient l’existence des chambres à gaz. Comme ça les choses sont claires, au moins. Je suis pour une parfaite liberté d’expression (si on n’entre pas dans la question de la diffamation et de l’injure). Empêcher les gens de s’identifier eux-même de cette façon ne changent rien à ce qu’ils sont et aux idées nauséabondes qu’ils colportent.

                                                                                          J’aime bien prendre l’exemple de Le Pen : à l’époque où il se lâchait, genre « Durafour-crématoire », le « détail », etc, si on ne lui avait pas interdit de dire tout ça, mais simplement démontré la monstruosité de ces propos, si on l’avait laissé s’exprimer avant de combattre ses propos, bref, si on avait combattu ses idées par des idées, je ne pense pas que le FN aurait jamais dépassé 5%. Bien sûr, ça nécessite un peu de courage et de rigueur


                                                                                          • Pyrathome pyralene 11 août 2010 17:46

                                                                                            Belle documentation avec cet article pertinent,
                                                                                            Par contre, emprisonner des gens pour leurs écrits et leurs dires mêmes les plus nauséabonds et mensongers, c’est faire le même jeu que le fascisme......À ce titre, on peut emprisonner beaucoup de monde.....Tant qu’il n’y a pas délit ou acte délictueux, la prison est absurde !!
                                                                                             La justice et l’empêchement de propagation d’idées dangereuses à l’éthique et à la république , oui , mais pas la contrainte par corps.....
                                                                                            Et ce n’est pas ce qui manque sur AV....certains venant ici faire l’apologie du crime ,de la guerre, de la torture, des antisémites, des islamophobes, des racistes, des xénophobes, des sectaires, des intolérants et des ignares...ça en fait du monde à poursuivre !....


                                                                                            • Rough 11 août 2010 17:48

                                                                                              momo t’es vraiment un obsédé de la censure ! Blanrue a le droit de s’exprimer tout comme Reynouard....et ce n’est pas un loi scélérate et liberticide qui porte le nom d’un communiste qui va les en empêcher....Si tu partageais vraiment les valeurs que tu dis défendre tu soutiendrais leur droit de s’exprimer librement et totalement...y compris celui de proférer des anneries et de nier la réalité des faits....Leurs idées ne sont peut-être pas du meilleur goût mais ce ne sont que des idées....

                                                                                              C’est gayssot qui devrait être en prison et le parti communiste interdit....un parti qui a prôné pendant 70 ans la dictature do prolétariat et qui a soutenu servilement un régime totalitaire qui a fait au moins autant de morts que l’oncle adolf...et ça curieusement ça ne te choque pas ! Tartuffe !


                                                                                              • fonzibrain fonzibrain 11 août 2010 18:47

                                                                                                j’arrive pas à comprendre pourquoi morice, un prof d’histoire, veut absolument iégiferer sur les faits historique.


                                                                                                c’est quelque chose que je saisi pas chez lui.

                                                                                                comment peut on interdire à des historiens de réfléchir sur le passé.

                                                                                                le pauvre homme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès