• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Que dit l’affaire Johnny de nous-mêmes ?

Que dit l’affaire Johnny de nous-mêmes ?

Impossible d'ouvrir une radio ou la télévision sans être abreuvé de commentaires sur l'affaire Johnny. La succession du Pavarotti version rock hante les esprits. Que penser, brièvement, de ce vaudeville successoral ?

- Sa canonisation en l’église de la Madeleine semble aujourd’hui bien dérisoire : trois Présidents de la République (Macron, Sarkozy, et l’ectoplasme Hollande, flanquée de sa théâtreuse Gayet), le clergé parisien confit en dévotion, une bonne partie des requins du show-bizz, bref beaucoup de beau linge pour célébrer l'ex blouson noir, aujourd'hui cible légitime des critiques.

- Laetitia, jusque-là regardée comme une femme aimante et dévouée, révèle au public un aspect moins reluisant, lié à un net attachement – pour ne pas dire plus - aux biens terrestres. Nous voilà proche de la marâtre de Blanche-Neige, figure qui procède en partie de la fabella de Psyché et Cupidon dans Les Métamorphoses d’Apulée : rivalité féminine et jalousie sont le moteur du conte, chez l’auteur latin comme chez les frères Grimm. Laetitia a 31 ans de moins que son mari défunt, et ne semble pas décidée à renoncer à son train de vie de milliardaire de la jet-set. Pour elle, la vie va commencer, en quelque sorte.

- Grâce à la famille de Laetitia, la quasi totalité des revenus, royalties, et autres, du chanteur était versé depuis plusieurs années à quatre sociétés américaines, toutes dirigées par « Mamie Rock », mère de Laetitia âgée de 82 ans, décrite par tous comme peu compétente sur ces sujets… Le seul titre de gloire de la grand-mère (qui ne parle pas anglais couramment) aura été de tenir jadis la caisse d'une pizzeria dans le Midi, ce qui, pour diriger quatre sociétés américaines et un trust, semble léger. Il est du reste fort plausible que dans les semaines qui viennent le fisc français bloque le versement des droits afin d’y voir plus clair, notamment sur le chapitre de la TVA éventuellement non versée via ce montage. Visiblement la famille Boudou ne fait pas sienne cette pensée de Montesquieu : "l'argent est très estimable quand on le méprise." Le père de Laetitia, André Boudou, avait par exemple été condamné en 2007 à six mois de prison ferme par le tribu­nal de Béziers (Hérault) pour « fraude fiscale », « abus de bien sociaux » et « tenue de comp­ta­bi­lité falsi­fiée », ceci faisant suite à une gestion non conventionnelle de sa boite de nuit au Cap d'Agde, haut lieu de l'échangisme, et à la perquisition à son domicile menant à la découverte surprenante, dans un coffre-fort, de 371 000 euros en liquide. 

- L’idole des jeunes déshérite ses enfants au profit de son épouse. Le droit français ne le permet pas, il y a une part réservataire pour chaque enfant, adopté ou pas, et une bataille juridique de longue haleine est en vue. Ceci posé, si un juge californien reconnaît comme valide le testament, et sauf à ce que la France envahisse les USA pour en faire un protectorat, il y aura alors peu de chance pour les enfants naturels David et Laura de faire reconnaître leurs droits. On sait par exemple que l'essentiel du patrimoine immobilier du rocker ( ex-résident suisse pour ceux qui l'aurait oublié) appartient déjà à Laetitia via des SCI de droit Californien, et soustrait à la voracité du fisc cette partie de la succession.

- Dans le cas Smet, le paradoxe est que l'icône Johnny ne protège pas, en réalité, ses deux adoptées ; que Laetitia vienne à se remarier, puis à prendre en grippe pour une raison quelconque avec l'une ou l'autre, elle pourra – étant la seule légataire de la succession – à son tour déshériter entièrement ses filles, selon les mêmes principes prévalant aujourd'hui, si elle reste résidente américaine !

Nous vivons, enfin, dans une société où l'argent règne en maître, transformant les êtres en consommateurs abêtis, gavés de télé-réalité, de sottises, de faux dieux. C'est au fond la seule explication, peu encourageante, du retentissement presque incroyable de cette affaire.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • hans-de-lunéville 26 février 18:39

    super intéressant, un grand merci smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 18:49

      Elle A oeuf (en or) dans LA , laid ti laid ti CIA.


      • ZXSpect ZXSpect 26 février 18:58

        Etudiant en fin de cycle, mais aussi sérial lover et fan de techno, je décrypte pour vous les dessous des cartes. Retrouvez mes analyses - des faits, d’abord - sur mon blog :

        http://le-blog-politique-de-jean-beaumont.mozello.fr/

        AgoraVox attendait ce décryptage des dessous des cartes. Continuez !!!


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 février 19:08

          Sur moi rien du tout. Mais qu’une femme place le fric au-dessus de l’image (à laquelle semble-t-il elle est attachée) qu’elle va laisser d’elle-même en dit long sur cette mascarade à laquelle je n’ai pas cru un seul instant, ???


          • Gatling Gatling 26 février 19:55

            Bon on appelle ça un captage d’héritage en règle ...

            Et pour cela Laetitia, je te dis , bravo ...
            mais commercialement parlant, les fans ne vont pas remettre au pot *
            Un Hallyday est un Hallyday
            et Jade et Joy, pas plus et pas moins dans l’inconscient commun.
            Le responsable  : Jaunie irresponsable rockeur.
            Bashung avait déshérité son fils sans polémique (Victor)
            Un hommage national sous influence du droit californien  ?


            • Fergus Fergus 26 février 20:03

              Bonsoir, Jean

              Excellent article qui résume bien cette sordide « affaire Halliday ».


              • Fergus Fergus 26 février 20:07

                Une affaire qui ne grandit pas le dénommé Johnny : soit il s’est fait bouffer les neurones par la rapace Laeticia, soit il s’est conduit en parfait salaud, ce qui, ajouté à ses exils fiscaux, risque de laisser de lui une image très dégradée !


              • Gasty Gasty 26 février 20:22


                Reste à savoir si ses fans vont continuer à rendre hommage à Johnny en continuant à acheter ses œuvres pour le plus grand plaisir de sa veuve.

                Une affaire nationale que cette affaire !


              • velosolex velosolex 26 février 22:06

                @Gasty

                Parait qu’une agence de charter va ouvrir reliant La France à saint barth, la nouvelle Mecque des bikers fans de JOJo...
                Ca s’appellera « AIR LAETITIA »....
                Pour le moment on ignore d’où viennent les capitaux, mais c’est une association relevant de la loi de 1901
                Des mobs seront loués à la descente de l’avion pour rallier le cimetière. 
                Bien sûr des kits de fleurs en plastique seront en vente pour les fans, avec gadgets et souvenirs.

              • PiXels PiXels 27 février 19:38

                « @Fergus

                 »soit il s’est fait bouffer les neurones par la rapace Laeticia,...« 


                Pour ce qui est de se »faire bouffer" je ne pense pas que la cible indiquée soit la bonne.
                Et pour ce qui est de ses neurones, encore eût-il fallu qu’il en eut été équipé.
                L’ensemble de ses déclarations de son vivant ne plaide pas pour cette hypothèse.

                Un Exemple parmi...

              • velosolex velosolex 26 février 21:54

                Johnny B good ne l’est plus tout à fait.

                 Faut se méfier donc des Boudou. 
                Ces gens là vous endorment avec leur nom sentant la fricassée de poissons du coté de port. 
                « Prend donc encore un whisky chéri » lui a dit Laetitia. 
                Alors johnny a entamé la deuxième bouteille de Johnny Walker pour être on the rocks tout comprendre au journal de vingt heures. 

                La dessus arrive le coursier avé la pizza.
                « Dring ! »
                 « Johnny tu veux bien signé là, sur la boite ! » Qu’elle a dit Laetitia
                « No problemo ! »L’a dit Johnny. 

                ON peut refermer la boite du pizza, et du cercueil. 

                C’était un extrait de « Plus belle la vie » !




                • aimable 26 février 22:27

                  J’ai toujours pensé que les deux petites adoptées faisaient partie du plan pour attendrir le brave jean phi et qu’elle n’envisageait pas de rester en tête a tête avec lui , pour elle, il y a une limite a tout et le brave Jean Phi n’y a vu que du feu.
                  ne connaissant la durée du contrat et qu’elle devait trouver le travail pénible il lui valait mieux assurer !


                  • ZenZoe ZenZoe 27 février 09:31

                    @aimable
                    Je suis ravie de savoir que je ne suis pas la seule à avoir l’esprit mal tourné smiley

                    Moi aussi, je me suis fait la même réflexion lors de l’adoption des petites : tiens en voilà une qui veut avant tout assurer son avenir personnel au moyen d’une descendance fabriquée... sans s’abîmer le ventre...

                    Pauvres gamines. Je me demande quel est le comportement de leur mère en privé, une fois les projecteurs éteints..


                  • Hijack Hijack 27 février 10:30

                    @aimable

                    Pareil, tout à fait d’accord avec ton analyse ...
                    Connaissant Johnny depuis pas mal de temps (juste de loin) ... lorsque j’ai vu débarquer Laeticia, j’ai bien senti qu’il y avait un truc qui ne sonnait pas juste.
                    Vartan est la seule et vraie femme de l’artiste -y compris maintenant-
                    Laura et David sont les seuls vrais enfants et véritables héritiers, moraux, ADNment parlant et tout le reste --- la ressemblance avec le père est frappante.
                    .
                    L’adoption de J & J est à mon sens un bon truc (comme tu le dis) ... -si je me trompe, je ne m’excuse pas, mais faudrait prouver le contraire- .
                    .
                    J.Ph Smet, lui, n’ a jamais été connaisseur en argent, s’en foutant royalement ... il a signé ce qu’on lui a donné à signer, sans plus. Certes, Laeticia a su maintenir le bonhomme, économiser, faire gérer sa carrière ... mais est-ce suffisant ? Les bisous/bisous devant les caméras ... c’était trop visible.


                  • aimable 27 février 11:52

                    @ZenZoe
                    avoir l’esprit mal tourné , je ne sais pas ce que c’est, je ne me fie jamais aux apparences ni a une première lecture , cela évite très souvent de mauvaises surprises ( disons que je ne suis pas un fonceur )   smiley


                  • aimable 27 février 12:02

                    @Hijack
                    jean phi a toujours ou presque été victime de ses fréquentations et de beaucoup « d’amis » qui le considéraient un peu beaucoup comme une vache a lait .
                    la gamelle devait être bonne puisqu’une de ses femmes c’est faite épouser deux fois  smiley


                  • Trelawney Trelawney 27 février 12:39

                    @aimable
                    A ce propos, qu’elle est la durée de garanti d’un enfant adopté ? A partir que combien d’année on ne plus le droit de les rendre au pays d’origine ?


                  • Hijack Hijack 27 février 13:31

                    @aimable

                    Oui, gamelle de « bonne poire »(s) ... trop bonne.
                    Laeticia, a bien entretenu cette gamelle.


                  • aimable 27 février 14:03

                    @Trelawney
                     une bonne question auquel je suis incapable de répondre puisque je fais partis des ces gens qui ne ce dérobent pas et qui assument leurs actes jusqu’au bout  !


                  • Pierre 27 février 00:54

                    Quelques approximations juridiques : David n’est pas un enfant naturel mais légitime comme étant né du mariage avec Sylvie Vartan. Par ailleurs, il ne s’agit pas de savoir si le testament est valable (on peut supposer qu’il l’est) mais si s’y applique le droit français avec sa réserve héréditaire ou le droit américain sans.


                    • Dom66 Dom66 27 février 01:04

                      Bon article, a un moment pendant et après sa canonisation et la remonté des Champs, et l’heure pleine des infos sur la 2, je pensais que, c’était presque certain, le future porte avion allait s’appeler « Le Djauny »

                      Bon la famille Boudou a bien conseillé leurs fille la « Tatia »,

                      >épouse le Djauny, et ta retraite est faite...la notre aussi par la mème occase….perso je m’en fiche, j’ai jamais donné un centime.

                      Sur « Impossible d’ouvrir une radio ou la télévision sans être abreuvé de commentaires sur l’affaire Johnny. « Non, nous somme abreuvé de « Comme j’aime » et là ça nous casse les Cou**es


                      • velosolex velosolex 27 février 12:24

                        @Dom66

                        Laetitia empochera entre autre la p’tite commande de la république bonne fille interprétée pas Jojo lors de la commémoration pour les victimes du bataclan.
                         C’était sûrement« the right man at the right place ».....
                        « Des millions de regards/ Et de larmes à peine essuyées /Des millions de pas sur les boulevards/ 
                        Un Dimanche de Janvier /J’avais ta main petite/ Dans la mienne recroquevillée…
                         »

                        30 000 euros pour pousser une chansonnette mièvre. ..
                        Déjà on aurait du se douter : Faut pas confondre argent et sentiment. 

                        Reste qu’à l’époque ceux qui osaient se boucher le nez devant cette hypocrisie matoise à base de récupération à tous les étages se faisaient insultés. 
                        Dans l’avion, déjà, la p’tite main de latitia devait peaufiner le testament
                         

                      • ZenZoe ZenZoe 27 février 09:27

                        S’agissant des testaments, on n’y comprend plus rien, on ne sait plus quel est le dernier ces jours-ci.
                        Un testament « officiel » circule, mais il n’est pas holographe est il est écrit en anglais. Johnny, qui n’était pas bilingue, l’a-t-il seulement compris ?
                        Les autres testaments, dont certains holographes, ont-ils été signés lorsque Johnny avait toute sa tête par exemple, ou a-t-il été trompé sur les conséquences ?
                        Cette prolifération de documents n’est-elle pas le signe d’une fébrilité suspecte ?

                        Sachant aussi qu’ils ont été rédigés pour protéger les dernières filles, on est surpris par le fait que Laetitia hérite de tout et peut à loisir les déshériter si elle le souhaite, ou dépenser tout l’argent avant. Encore une fois, Johnny a-t-il saisi toutes les implications ?

                        Ce que ça dit de nous ?
                        Bah, rien de neuf, juste une cupidité monstrueuse tapie au fond de certains.


                        • velosolex velosolex 27 février 12:09

                          @ZenZoe
                          Une certitude :

                           Laetitia les a mis dans le baba, est incapable d’écrire un testament à l’encre sympathique. 
                          Que Johnny c’est sûr, bonne patte, surtout après une bottle de whisky a eu tort de la prendre pour une blonde. 
                          Aurait il écrit un autre testament ?...En tout cas les Boudou sont contents, comme après un bon repas arrosé. Cette affaire me rappelle la série TV « Au bon beurre ». Non, je pense que Johnny qui ne pigeait pas déjà trop les applications de sa télécommande , n’a rien vu des implications du testament. 
                          Plus sérieusement, comme vous le dites à propos de ce que ça dit sur nous, c’est qu’une fois de plus on est dans les gradins, proprement sidérés. 
                          Du Kistch, de la misère sous les paillettes.
                           Ce n’est pas du rock and roll mais du cirque. 

                          Le cirque Johnny Zavatta.
                           Un de plus dans la famille. 
                          « Sur la grande place du village. Des clowns, des fauves. Mais pas de magiciens ! »

                        • Jean 1er mars 18:24

                          @ZenZoe
                          "Un testament « officiel » circule, mais il n’est pas holographe est il est écrit en anglais. Johnny, qui n’était pas bilingue, l’a-t-il seulement compris ?"
                          non , évidement, il n’était même pas monolingue


                        • zygzornifle zygzornifle 27 février 09:33

                          Je m’en bat grave de toute cette parodie merdiatique , ça fait la une des médias et ça permet a toutes ces vieux boucs et vieilles biques du show-biz tombés dans la décrépitude et l’oubli de passer une dernière fois devant les caméras avant de connaitre le feu du crématorium.... Foutez la paix a ses os .....


                          • Montdragon Montdragon 27 février 09:49

                            Euhh ??
                            Quelque chose de Tennessee ?


                            • bob14 bob14 27 février 10:00

                              Jauni était un « primaire » comme son testament !


                              • Maitre Ratatouille Ratatouille 27 février 10:51
                                Cheyenne, le chien de Johnny Hally­day, acheté par un restaurant chinois

                                Selon plusieurs sources concordantes, le canidé aurait été acquis par un restaurant chinois, réputé pour servir de l’excellente viande de chien à des clients fortunés.

                                Après le décès de Johnny Hally­day, dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier, la famille a dû s’orga­ni­ser pour les funé­railles, la vente de la maison de Marnes-la-Coquette, le retour à Los Angeles mais aussi la garde des chiens du chan­teur.

                                Le 21 novembre 2017, Johnny Hally­day postait une ancienne photo de lui sur son compte Insta­gram pour rassu­rer ses fans sur son état de santé. Assis sur un canapé et caché derrière ses lunettes et son chapeau noir, le célèbre rockeur avait le sourire. Un sourire qu’il avait dédié à sa chienne, prénom­mée Cheyenne :« Le chien de sa vie », avait-il écrit. C’est aussi la dernière publi­ca­tion de l’inter­prète de « Je te promets » sur son compte Insta­gram. Quelques semaines plus tard, Johnny Hally­day perdait la vie à l’âge de 74 ans après un combat contre le cancer.

                                A lire aussi : Johnny Hallyday toujours vivant dans un endroit tenu secret ? Rumeur et enquête

                                Que devient Cheyenne depuis  ? Sur les photos de Laeti­cia Hally­day quit­tant St Barth avec ses filles, pas de trace de Cheyenne. On aurait pu croire en décou­vrant une story de David Hally­day sur Insta­gram que Cheyenne soit avec lui. Mercredi 17 janvier, le demi-frère de Laura Smet a ainsi partagé deux vidéos d’un chien se prome­nant dans les rues. Mais il ne s’agit pas de Cheyenne. Le chien blanc tacheté de noir, c’est Phoe­nix, le border collie de David Hally­day.

                                Vendu à un restaurant chinois spécialisé dans la viande chien

                                Même s’il est de plus en plus difficile de trouver un bon restaurant pour manger du chien en Chine. On y trouve encore des établissements spécialisés pour clients fortunés. L’un des plus fameux du pays, le Clebshine, aurait acheté le chien de Johnny Hallyday afin de le cuisiner lors d’une soirée VIP, rapporte lundi 18 mai le Guangzhou Daily, cité par le South China Morning Post (en anglais). Le journal local précise que de nombreux restaurants proposant des mets à base de canidés ont tenté d’acheter Cheyenne ces derniers mois, mais que c’est le Clebshine qui avait déboursé la plus grosse somme pour s’en porter acquéreur.


                                • Dom66 Dom66 27 février 15:46

                                  @Ratatouille

                                  « le canidé aurait été acquis par un restaurant chinois, réputé pour servir de l’excellente viande de chien à des clients fortunés. « « L’un des plus fameux du pays, le Clebshine, aurait acheté le chien de Johnny Hallyday afin de le cuisiner lors d’une soirée VIP, rapporte lundi 18 mai le Guangzhou Daily, cité par le South China Morning Post (en anglais). « 

                                   

                                  Fakes news je pense !!!


                                • Maitre Ratatouille Ratatouille 27 février 20:01

                                  @Dom66
                                  c’est pour s’entrainer à la détection ,des fakes


                                • Dom66 Dom66 28 février 18:57

                                  @Ratatouille
                                   smiley


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 11:39

                                  Lire l’article de Robin Guilloux sur le jugement de Salomon. Qui est la bonne mère,.... ? En laissant du père une mauvaise image, c’est bien elle la prostituée perverse,... . Tous les psys connaissent les dégâts pour les enfants d’une mère qui dénigre et salit l’image du père. Nathalie Baye n’a certainement pas osé ce genre de « crapulerie »,...



                                  • egos 27 février 11:43

                                    A juste titre, 

                                    cette série de séquences media people ne dit rien de nous mêmes, 
                                    définitivement étrangers à ce monde de stars en stuc, 
                                    rock en toc, pâles et cheap imitations, 
                                    attrapes touristes plastiques made in seine ou china.

                                    La quintessence de la vacuité affichée sur papier couché, écrans HD, radio dé-branchés.

                                    Wisely, 
                                    cela révèle ce penchant partagé pour les romans prétendus noirs, 
                                    issus de l’imagination torturée,wicked, d’un paperback writer,

                                    en fait une littérature bien plus élaborée que l’étendue du genre, là comme ailleurs, ne le laisse supposer,
                                    lorsque les qualités des auteurs savent, parois, relier le sublime à l’innommable et nouer des relations/situations improbables.

                                    LA Confidential, 

                                    james Ellroy,

                                    le drame se situe au cours des années 50, marquées par naissance du courant Rock, l’apothéose de Hollywood, la fin de la prohibition, celle de la scénarisation du monde politique , l’emprise grandissante de la pieuvre grandissante e l’exceptionnel développement économique consécutif la fin de WWII
                                    Le roman entremêle, à l’image d’un twister démesuré, toutes les palettes de la psy humaine, vices et extases, vertus et drames que le soleil, l’argent, l’ivresse de pouvoir, l’énergie de la jeunesse et de l’ambition, des personnages aveuglés par le reflet de leur image ou l’usage de substances tonifiantes peuvent engendrer.

                                    Harley Confidential, 
                                    WIP,
                                    pure fiction
                                    roman feuilleton 
                                    hebdo,
                                    de la qualité d’un roman photo, 
                                    la succession de clichés méconnus en fait tt le charme bancable,
                                    grand public , format fastfood, serial tv
                                    une série qui s’étale et s’étire de nouveaux rebondissements

                                    où tout serait vrai et faux,
                                    les sentiments, la générosité et la vénalité,
                                    les intentions affichées ou secrètes
                                    simultanément.

                                    Pitch :

                                    un faux rocker, personnage central,
                                    ex faux blouson noir, 
                                    né non pas dans la rue mais un blvd ouvrant sur une carrière prédestinée, 

                                    faible et fort, 

                                    dispendieux,

                                    addict à tt ce qui peut l’être à commencer par lui même
                                    des relations politiques marquées, 
                                    adroites, 

                                    des dettes, sans mesure ni dimension, 
                                    tombées entre de mauvaises mains,
                                    du milieu de la nuit ou d’ailleurs 
                                    suivies de mauvaises passes, 
                                    une call girl ex entraineuse, 
                                    nurse, infirmière, 
                                    rien de plus ou de moins, 
                                    une famille recomposée, 
                                    des gamines que l’on exhibe et affiche à tout va depuis une décennie 
                                    -chose aussi étonnante que rare dans ce milieu ou chaque publication de l’espace familial privé fait l’objet d’actions en justice-

                                    Tout y est bancal, mal ajusté,
                                    selon les standards, copie conforme,des produits grande consommation,
                                    élaborés durant les 50 & 60 ties.



                                    • velosolex velosolex 27 février 12:48

                                      @egos
                                      Autre titre, méconnu, lui, et qui en dehors de son histoire, une qualité littéraire épousant les solos et les chorus de jazz. Un chez d’oeuvre qui a été rédité, mais que j’avais trouvé chez un bouquiniste


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 13:23

                                      @velosolex


                                      Je suppose que vous avez lu tous Jérome Charyn,...Un tout grand,...

                                    • velosolex velosolex 27 février 14:10

                                      @egos
                                      oui, enfin pas tout. Trop de bons polars. La filière psychologique avec Patricia Higshmit ou Ruth Rendell est intéressante aussi. Je suis rentre dans le genre gamin avec Les Agatha Christie. Puis les Simenon, dont j’ai du lire les trois quart de sa production. De tout ce que j’ai lu dans la série noire, je ne jetterai pas les Hadley chase, simples mais terriblement efficaces. Les Connely sont bien foutus aussi, avec toute la violence de la société américaine, et les mythes éternels du judicieux du héros, et du sauveur. Toujours solitaire. Yes babe. Parfois avec toute cette littérature et à force de m’être perdu dans les tableaux de Hooper, j’ai l’impression d’avoir été là bas. Cent façons de voyager, d’éviter saint barth....C’est dommage que Snoopy n’ai pas fait d’enquêtes, quand même. Il avait le profil de l’enquêteur idéal. Celui que n’a l’air de rien. Un touriste perdu dans une peinture de mœurs. There is a killer on the road....Y a surement dans cette histoire d’héritage l’idée d’un bon scénario. Suffit de changer le nom de la moto, de la marque de bière, et de la marque des lunettes de Laetitia pour faire le crime parfait, avec un clavier. Derrière, l’avez vous remarqué, on est le maître du monde, dressant ou faisant s’effondrer des empires. Mais je pense que vous me comprenez, que vous avez justement ce potentiel. Dernières lectures, Germania de Harald Gilbers, un polar apocalyptique dans un Berlin en ruine, rappelant l’ambiance des énquètes de Philipp Kerr. Il s’agit de découvrir un serial killer alors que les bombes déchirent les rues, les immeubles. Très bien. Et puis j’ai entrepris la lecture d’Anna Arendt, qui me semble bien plus nuancée et intéressante que je ne le pensais, dans son Eichman à Jérusalem...Tout cela entrecoupé des romans de Margaret Atwood, que je dévore, venant de la découvrir. 


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 14:37

                                      @velosolex


                                      Vous êtes passé à côte du polar nordique, spécialité d’Acte Sud,...

                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 février 14:38

                                      @velosolex Un oublié français:Pierre Magnan .


                                    • velosolex velosolex 27 février 15:15

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                      Non, je les ai juste oubliés. Les enquètes de willander bien sûr. Almadur Indridason aussi du coté de la Finlande. Que dire des bouquins d’Upfield, avec son inspecteur « Napoléon Bonaparte » un métis australien qui se fait le précurseur d’une conscience écolo et anthropologique. 

                                      Comme plus tard, Hillerman, d’ailleurs, avec son enquêteur navajo qui lui rendit hommage. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès