• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réouverture des bars et des restaurants le 1er février : Pour en finir avec (...)

Réouverture des bars et des restaurants le 1er février : Pour en finir avec la trahison macronienne, le peuple doit se lever en masse

 

Janvier 2021. En France, l’escroquerie internationale du Covid-19 atteint des degrés inouïs. Abreuvé de mensonges par le gouvernement et ses médias, conditionné pour accepter l’inacceptable, le Pays fonce droit dans le mur. Il s’y est même déjà en partie écrasé. Mais le pire est à venir : derrière le mur, l’attend le gouffre… A ce stade du jeu de massacre, s’ils n’étaient pas complètement manipulés et déboussolés, les Français se soulèveraient massivement et pacifiquement pour arrêter la machine. Le 1er février en donne l’occasion. Seul vrai souverain, le peuple doit investir les cafés, les bars, les restaurants, les rues, et imposer le Retour à la Vie. Par le simple exercice de sa Liberté et de sa lucidité. Pour mettre un coup d’arrêt à la trahison macronienne.

Le gouvernement porte une responsabilité accablante dans la catastrophe en cours. Le moment venu, si ce moment vient, Jean Castex, Edouard Philippe, Olivier Véran, Jérôme Salomon et beaucoup d’autres devront s’expliquer devant la Justice.

Mais compte tenu du rôle que lui confère la Constitution et des devoirs qui en découlent, le président de la République sera tenu pour premier responsable du désastre.

Et selon le tour qu’auront pris les événements, Emmanuel Macron pourrait bien encourir les plus terribles sanctions.

 

L’alibi de l’incompétence, la réalité de la manipulation

Depuis neuf mois, toute l’affaire du Covid-19 repose sur une aberration : un virus dont le taux de létalité varie selon les études entre 0,1% à 0,6%, dont le taux de mortalité plafonne entre 0,05 % et 0,09 %, un tel virus est présenté comme un péril majeur. Or cette faible létalité était déjà connue, quoi qu’en dise Macronen février et mars 2020. Dès avant le premier confinement (1).

Depuis neuf mois, ce prétexte fallacieux d’un danger sanitaire extrême est brandi par les plus hautes autorités, et martelé à longueur de journée par les médias mainstream. Porté par ce mot d’ordre mensonger, le gouvernement, sous la houlette de l’Elysée, a multiplié les mesures inappropriées dont les conséquences sont extrêmement graves.

Confinements et couvre-feux, fermeture des cafés, des restaurants, des bars, des discothèques, des commerces, des salles de sport, des lieux de culture, et même des jardins, des écoles, des universités. L’ensemble de ces mesures, et beaucoup d’autres, ont eu pour conséquence la suspension des libertés publiques fondamentales, la faillite de dizaines de milliers de TPE-PME, l’effondrement du tourisme, le licenciement de millions de salariés, la dévastation du monde des arts, une vague sans précédent de dépressions et de suicides, une avalanche de problématiques sanitaires pour cause de maladies mal soignées ou non détectées, ainsi que d’innombrables malheurs individuels de tous ordres.

L’incompétence gouvernementale sert de grand alibi à ce désastre. Pourtant, le simple examen des faits démontre que le Covid-19 n’est qu’un prétexte, et le confinement et ses à-côtés un moyen, au service d’un projet ténébreux.

A ce stade des événements, bien malin qui peut prétendre sonder dans ses ultimes profondeur la nature exacte de cette étrange entreprise pleine de chances mauvaises.

Il est en revanche possible d’en dégager plusieurs aspects indubitables, qui dessinent les grandes lignes du procès qui, tôt ou tard, devrait avoir lieu.

Du moins si nous sommes encore en démocratie et en république…

 

Corruption et complicités

Comme l’ont dénoncé le Pr Christian Perronnele Pr Didier Raoult et bien d’autres observateurs, cette crise a mis en évidence la corruption massive qui gangrène jusqu'au plus haut niveau l’État français et le monde médical, mais aussi les plus hautes instances européennes. Avec, en autres conséquences, le pillage de la Sécurité sociale par Big Pharma avec la complicité des pouvoirs publics.

Une longue série de scandales a mis en lumière l’ampleur du phénomène.

L’un des plus spectaculaires est sans doute constitué par les deux affaires emboîtées de l’Hydroxychloroquine et du Remdésivir.

L'Hydroxychloroquine, médicament efficace, bon marché et dont l’innocuité (sauf en cas de surdose, comme beaucoup de médicaments) est démontrée de longue date, fut interdite. Cette molécule aurait concurrencé le Remdésivir, inefficace, très cher et dangereux, qui fut autorisé en France puis acheté massivement par Commission européenne interposée. Montant de l’opération : plus d’un milliard d’euros…

A ce double et gigantesque scandale (sans aucune conséquence à cette heure pour ses responsables…) s’en ajouta un autre : celui de la vaccination de masse. Laquelle fut autorisée sans le recul nécessaire pour en garantir l’innocuité, là encore au mépris des dangers sanitaires induits.

Des dizaines de milliers de morts ont résulté de ces affaires de gros sous et, c’est à craindre, en résulteront encore au cours des prochains mois. Une chose est sûre : depuis bientôt un an, les victimes alimentent le décompte macabre qui permet au gouvernement d’entretenir la terreur et, à partir de là, de justifier de nouvelles mesures liberticides.

De leur côté, s’affranchissant du serment d'Hippocrate, bien des médecins et autres sociétés savantes, jusqu’à l’Ordre lui-même, souvent criblés eux aussi de conflits d’intérêt – en France, entre 2012 et 2019, la somme pharaonique de 6,6 milliards d’euros a été distribuée par les grandes firmes pharmaceutiques (2) – ont apporté leur caution au gouvernement dans ses mensonges et ses agissements.

Quant aux journalistes, beaucoup ont transgressé la Charte qui régit en principe leur profession (3), en relayant complaisamment les chiffres manipulés par le directeur de la Santé, Jérôme Salomon, qui n’hésitait pas à parler contre toute raison de nouvelle « peste  » (4). Manquant à leur mission, au lieu d'informer et d'éclairer leurs concitoyens, au lieu d’interroger les chiffres et de les mettre en perspective pour les soumettre à un examen critique, la quasi-totalité des grands médias ont contribué à semer la terreur parmi la population, à brouiller son jugement et à lui faire accepter l'inacceptable. Ils ont aidé le gouvernement à provoquer et à entretenir un véritable délire collectif reposant sur la terreur de la maladie.

Pour aussi effarant que cela puisse paraître, ceux qui nous gouvernent, à commencer par le chef de l’Etat, ont favorisé ces dérives et ces manipulations grossières.

 

Neutralisation des contre-pouvoirs et naufrage des élites

Plus généralement, on ne peut que constater la neutralisation voire la complicité de tous les contre-pouvoirs. 

Depuis le début du confinement général, la plus grande partie des parlementaires ont agi en godillot, encore plus caricaturalement que d’ordinaire. A l’instar du Conseil d'Etat et du Conseil constitutionnel, qui ont entériné la plupart des décisions, pourtant aberrantes, du gouvernement.

Plus pernicieux encore, pendant des mois de confinement général, les principaux partis d'opposition, du Rassemblement National de Marine Le Pen à la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon en passant par tous les autres, jusqu’aux plus petits (5), tout comme les syndicats, n'ont rien fait pour entraver les menées de l’Exécutif. Au contraire, ils les ont presque toujours approuvées, quand ils n’ont pas joué la surenchère, en réclamant un durcissement des mesures. Ces attitudes ont participé à désamorcer toute résistance, tout esprit critique dans la population. 

Enfin, d'abord complètement silencieux, les intellectuels ont ensuite agi, eux aussi, en auxiliaires du pouvoir. A de très rares exceptions près, alors que la Liberté, théoriquement sacrée, subissait des attaques inouïes, ils se sont contentés de subtiles arguties. Sans jamais remettre en cause sérieusement le confinement général en tant que tel. Au contraire, eux aussi l’ont presque toujours, d’une manière ou d’une autre, cautionné.

Le constat est accablant : depuis dix mois d’épidémie, c’est à un véritable naufrage des élites françaises, politiques, syndicales, intellectuelles, que nous assistons.

De ces complicités croisées, de cet aveuglement coupable tissé d’effarantes erreurs d’analyse, il résulte que seul le peuple est en mesure de sauver le Pays en se sauvant lui-même.

 

Impuissance à faire le bien et toute-puissance dans la destruction

Profitant de cette liquéfaction générale, Emmanuel Macron et son gouvernement se sont livrés à une politique tantôt follement alarmiste et étrangement impuissante, tantôt violemment liberticide et répressive, mais dans tous les cas destructrice. 

Étrangement impuissante, car alors que le président de la République justifia le premier confinement par l'engorgement des hôpitaux face à un mal présenté comme effroyable, rien ne fut fait pour y remédier sérieusement. Au contraire, tandis que tout traitement était proscrit par l’Ordre des médecins à l’exception du Doliprane (ceci n’est pas une plaisanterie...), le manque persistant de lits a servi de prétexte à un enchaînement incessant de reconfinements, de couvre-feux, de fermetures de commerces, etc.

Ces lits de réanimation jamais créés malgré leur criante utilité, ne sont qu’un exemple parmi tant d’autres de cette très curieuse impéritie du gouvernement et de ses ramifications. Une curieuse impéritie qui permet de justifier avec un air navré, chiffres des morts à l’appui, la poursuite sans fin des mesures les plus dévastatrices…

Tranchant avec cette paralysie, mais très cohérent dans sa logique mortifère, le gouvernement s'est montré en revanche d’une redoutable efficacité lorsqu'il s'est agi de suspendre les libertés publiques, de laminer des pans entiers de l'économie et de contraindre les récalcitrants.

Incapacité récurrente à faire le bien, remarquable efficacité à faire le mal : cette dichotomie ne peut qu’interroger.

L’affaire est, à vrai dire, cousue de fil blanc.

Mois après mois, l’Elysée creuse dans des proportions vertigineuses la dette publique, pour anesthésier à coups de milliards d’euros le peuple qu’il prétend vouloir ainsi soulager.

Alors que Macron et Castex enferment les Français, réduisent à la misère et au malheur des millions d’entre eux, alors que le président de la République et son Premier ministre étouffent le Pays, ils lui donne simultanément un peu d’oxygène pour l’anesthésier et prévenir ainsi toute véritable réaction.

Autrement dit, sous prétexte de sauver à la fois le peuple, l’économie et les finances publiques, Macron et son complice se donnent les moyens d’achever leur destruction. Car pendant ce temps-là, les faillites se succèdent par dizaines de milliers, les chômeurs par millions, tandis que l’État court à la banqueroute.

Derrière cette comédie de l’assassin grimé en père bienveillant, du pyromane machiavélique déguisé en aimable pompier (Macron a le goût du travestissement et du masque...), le véritable objectif de la prétendue « crise sanitaire », patiemment fabriquée, est en réalité la Double Ruine des finances publiques et de l’économie, levier indispensable pour assurer le triomphe de l’ultralibéralisme.

 

L’inavouable objectif d’Emmanuel Macron

Il n’est pas besoin d'être grand clerc, ni d’être « complotiste » (6), pour prévoir la situation que connaîtra la France dans quelques mois.

Ployant sous une dette écrasante, l'Etat ruiné ne pourra plus faire face à ses dépenses. D’autant moins que les recettes fiscales auront gravement diminué, puisque des pans entiers de l'économie seront ravagés. Alors même que la paupérisation de masse aura décuplé les besoins sociaux…

La mine sombre, Macron, Castex ou leurs successeurs annonceront aux Français la faillite de la maison France « à cause du Covid », alors que cette faillite sera le fruit de leur politique insensée. Ils expliqueront savamment que s’imposent désormais la privatisation généralisée pour trouver d’urgence des liquidités, la suppression de la Sécu au profit des mutuelles privées, l’érosion des pensions retraites, la privatisation partielle ou totale de la plupart des services publics, le démantèlement du code du travail sous prétexte de relancer l’activité, la mise à l’encan des bijoux de famille, etc.

En somme, la fin de l’Etat-providence issu du CNR (Conseil National de la Résistance), tel que nous le connaissons depuis 1945, au profit du triomphe de l’ultralibéralisme, de l'ubérisation et de la privatisation généralisée. Bref, l’extension du domaine du lucre.

C’est-à-dire l'aboutissement des politiques conduites par les gouvernements successifs de façon rampante depuis trente ans.

 

Cafés, bars, restaurants : le Retour à la Vie, le lundi 1er février

C'est ce plan délétère, conduit en France depuis dix mois par Macron, qu'il convient d'interrompre de toute urgence.

Insistons-y : puisqu'un virus si peu létal a permis de justifier pareille machination, tout indique que le gouvernement trouvera toujours de nouveaux prétextes, de nouveaux virus pour prolonger cette logique criminelle afin de mieux la pousser à son terme.

Thierry Malleret, co-auteur avec Klaus Schwab du fameux ouvrage, The Great Reset (La Grande Réinitialisation), a annoncé que la crise du Covid pourrait durer « un an, deux ans, trois ans, quatre ans » (7). Ses propos, qui datent de juillet 2020, ont été confirmés depuis par l’OMS, qui a annoncé qu’en dépit des vaccins, il faudrait apprendre « à vivre avec le Covid-19 de façon permanente ». Tandis que le directeur du puissant laboratoire Moderna estime, de son côté, que « le SRAS-CoV-2 ne disparaîtra pas » et que nous en aurons « pour toujours  ».

Force est de constater que la politique de Macron, comme celles de beaucoup de ses homologues internationaux, cadre avec cette prophétie d’une épidémie sans fin. Laquelle a déjà permis de justifier, depuis bientôt un an, l’instauration d’une forme particulièrement retorse de dictature sanitaire, sur fond de propagande permanente, de libertés publiques suspendues sine die et de paupérisation générale. Un scénario inexorable et cauchemardesque, à la confluence d’Orwell, Huxley, Kafka et Jarry.

Alors, que faire ?

Au vu de la neutralisation voire de la complicité de tous les contre-pouvoirs précédemment décrites, seul le peuple est en mesure de s’opposer à cette marche vers la misère, qui mène à l’anéantissement du modèle social et à la démolition de cet art de vivre auquel l’écrasante majorité des Français sont passionnément attachés.

Beaucoup de Français se sont montrés jusqu’ici tragiquement dupes des manipulations dont ils sont la cible. D’une certaine manière, cette crédulité est tout à leur honneur : eux-mêmes trop vertueux, ou pas assez pervers, pour concevoir qu’un chef de l’Etat puisse vouloir détruire son pays afin de mieux l’asservir. Ils ne peuvent croire qu’un chef puisse trahir et faire le mal à ce point.

Mais, en même temps, au cours de ces derniers mois, et c’est là un point essentiel, un nombre croissant de Français voient de plus en plus clair dans le jeu macronien. Ils sont sans cesse plus nombreux à avoir compris que le locataire de l’Elysée est l’homme-lige des Ploutocrates, qu’il tient le peuple dans le plus grand mépris, et que l’épidémie n’est qu’un subterfuge grossier visant des fins qui n’ont rien à voir avec la santé publique.

Combien sont ces Français qui voient clair dans le jeu de Macron ? Combien sont-ils à avoir compris que le Covid était un prétexte pour les ruiner, afin de les assujettir à un nouvel ordre délétère ?

Dans un pays de 67 millions d’habitants, il suffit que ces citoyens soient 20 % à 30 % pour constituer une masse colossale qui, si elle se lève, ne pourra être arrêtée. D’autant qu’une majorité de l’opinion, convaincue de l’incompétence de Macron à défaut de croire en sa trahison, soutiendra les manifestants dans leur opposition au tyran. Comme au temps des Gilets Jaunes.

Le 1er février fournit l’occasion idéale de ce soulèvement pacifique et vivant.

Tandis que gouvernement laisse entendre que, sous prétexte de « variant anglais  » du virus, il pourrait décréter un troisième confinement «  très serré  » – lequel, à l’heure où les trésoreries de beaucoup d’entreprises sont épuisées, s’annonce encore plus économiquement dévastateur que les précédents – un grand nombre de patrons de cafés, de bars et de restaurants ont annoncé qu’ils ouvriraient leurs établissements le lundi 1er février.

Pour déjouer ce énième piège tendu par Macron, il faut que ce lundi 1er février soit celui du Grand Retour à la Vie.

Il faut que ce lundi-là, une foule se rende en masse dans les restaurants, les cafés, les bars de France. Toute la journée, mais plus encore à 18 heures et toute la soirée, pour en finir avec le confinement aussi bien qu’avec le couvre-feu. Policiers et gendarmes envoyés pour réprimer seraient bien inspirés d’appliquer la grève du zèle, et seront bien sûr les bienvenus, s’ils veulent eux aussi festoyer et lever le coude au renversement de la tyrannie…

Pour penser printemps en plein hiver…

 

Une indispensable et nécessaire ampleur

Ne nous leurrons pas : les chances de succès d’un tel événement n’existeront que s’il est d’une extraordinaire ampleur.

Ce lundi 1er février, il faut que le plus grand nombre possible de cafés, de restaurants et de bars soient ouverts et bondés.

Bien sûr, si seulement une faible partie des cafés, des bars et des restaurants devaient ouvrir le 1er février, ou si le public ne devait pas être massivement au rendez-vous, ou encore si ce Retour à la Vie devait n’être qu’éphémère et ne pas se poursuivre les jours suivants, le mardi 2, le mercredi 3, le jeudi 4 février et ainsi de suite, alors ce mouvement serait voué à l’échec. Car Emmanuel Macron n’en tiendra aucun compte, et aura beau jeu de jouer la répression. Entre lourdes amendes et fermetures administratives, et même probablement un peu de la violence dont il est coutumier…

En revanche, l’ouverture de masse et l’afflux du public permettront de prévenir ces phénomènes. La mobilisation collective sera la condition du succès de l’action, et la garantie du Retour à la Vie. Elle sera la condition du point final mis à l’escroquerie majuscule du Covid-19.

Il faut souligner enfin ceci : l’histoire nous enseigne que, quelle que soit la légitimité de la violence du peuple à l’encontre des dirigeants qui le trahissent, prendre d’assaut le palais, décapiter le roi, assassiner des chefs corrompus ou félons, se solde toujours par un bain de sang pour le peuple et, finalement, par son asservissement.

C’est pourquoi, au cours de ces jours qui devraient commencer le 1er février, répétons-le, toute violence sera à proscrire.

Que le peuple manifeste massivement et pacifiquement, en festoyant, sa volonté d’en finir avec une politique délétère. Qu’il se ressaisisse de sa Liberté avec la force tranquille du géant invincible, et le peuple aura gain de cause sans effusion de sang.

Car il faut espérer que nous sommes toujours en démocratie et qu’en France, conformément à notre Constitution, il n’est de souverain que le peuple.

Même si aujourd’hui, tout semble prouver le contraire.

 

 

------------------------------------------------------------------

Notes :

(1) Le 20 février 2020, le Pr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, déclara : "Le taux de létalité [du Covid-19] a tendance à baisser depuis le début de l'épidémie. Il a d'abord été estimé à 15%, puis à 2%, puis à 1%. Dans les études, actuellement, on dit 0,5 à 1%. Mais le problème c'est qu'on ne connaît pas le dénominateur, et plus notre connaissance progresse sur le nombre de patients infectés (...), plus on se rend compte qu'il y a énormément de gens qui sont infectés avec peu de symptômes voire pas de symptôme du tout. Et donc on estime que le taux de létalité est probablement moindre que celui qu'on a calculé jusqu'à maintenant. Et je pense qu'il va terminer autour de 0,1%, (...) donc on va se retrouver avec un taux de létalité globalement proche de celui de la grippe. (...) Le virus lui-même (...) n'est pas la peste du Moyen-Âge, clairement. [C'est un] virus émergent, pas très grave.Voir ici la vidéo

Le 17 mars 2020, le Pr Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection, expliquait : "(...) Bien sûr, les maladies infectieuses sont des maladies d'écosystème, mais on ne trouve pas [avec le Covid-19] une catastrophe qui justifie des mesures [comme le confinement général] dignes d'une catastrophe atomique. Par ailleurs, si on regarde ce qu'est la mortalité de cette maladie, c'est assez difficile à évaluer, mais il y a, au moins, un endroit dans lequel c'est facile d'évaluer une part de la transmission, et la part de la mortalité. C'est cette grande folie qu'ont fait les Japonais en coinçant tout le monde sur un bateau de croisière, avec des gens dont la moyenne d'âge était extrêmement élevée, comme les croisiéristes en général. Il y avait à peu près 3000 personnes [sur le bateau]. Là-dessus, il y en a 700 qui sont tombées malades et 7 qui sont mortes. Dans la population la plus à risque, la mortalité est de 1% ! Donc il faut arrêter de raconter des choses qui terrifient les gens. Bien entendu, si vous ne testez que les gens en réanimation (...) vous aurez une vision de la gravité de la maladie qui n'aura rien à voir avec la gravité de la maladie, [car] la gravité de la maladie des gens qui sont en réanimation généralement est très grave. (...) Moi je ne vois pas de signaux de mortalité qui soient spécifiquement redoutables [par rapport à une grosse grippe] (...)" Voir ici la vidéo

(2) « Ainsi, les laboratoires ont distribué plus de 6,6 milliards d’euros en France entre 2012 et 2019, selon le site Euros for Docs, qui met à disposition du public les données de la base Transparence Santé sous une forme lisible, exploitable et corrigée de nombreuses erreurs et doublons. Si les « académies, fondations, sociétés savantes et organismes de conseil » en sont les premiers bénéficiaires avec 2,3 milliards, les professionnels de santé arrivent juste ensuite avec 1,6 milliard. Ces liens d’argent savamment entretenus par les laboratoires pharmaceutiques avec le monde de la médecine sont à l’origine de conflits d’intérêts qui entachent la plupart des scandales sanitaires, du Mediator à la nouvelle formule du Levothyrox en passant par les implants. Une multitude d’études montrent désormais leur influence délétère sur les prescriptions et les pratiques des médecins, au détriment de la santé des patients. » Conflit d’intérêts : l’impossible accès aux contrats conclus entre les laboratoires et les médecins, Stéphane Horel, Le Monde, 30 septembre 2020.

(3) "Ces principes et les règles éthiques ci-après engagent chaque journaliste, quelles que soient sa fonction, sa responsabilité au sein de la chaîne éditoriale et la forme de presse dans laquelle il exerce. (...) Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication. (...) C’est dans ces conditions qu’un journaliste digne de ce nom : (...) Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient (...) l’altération des documents, la déformation des faits, (...) le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelle." La Charte des Journalistes 

(4) Lors de son audition à l'Assemblée nationale, le mercredi 23 avril 2020, Jérôme Salomon pouvait ainsi déclarer : « Dans l'histoire, [l’épidémie de Covid-19] peut être comparée à la pandémie de peste de 1347 (...) ». La référence à la peste médiévale était inepte puisque cette maladie tuait 33 % de la population et jusqu’à 100 % des personnes qu’elle infectait. Rien à voir, donc, avec le Covid-19, qui tue entre 0,05 % et 0,09 % de la population et entre 0,1 % et 0,6 % des personnes infectées. Précisons que le 23 avril 2020, les informations sur la létalité relativement faible du virus était établie (Cf. note 1, ci-dessus). A quoi jouait donc le directeur général de la Santé en déformant ainsi la réalité ?

(5) Toute la classe politique, y compris Florian Philippot et François Asselineau, qui aujourd’hui fustigent, et c’est tant mieux, la politique gouvernementale. Il n’en a pas toujours été ainsi.

Florian Philippot, comme tous les autres politiciens français, a approuvé le confinement général, comme le montre cette vidéo diffusée le 20 mars 2020, à partir de la 5ème minute : 

https://www.facebook.com/watch/live/ ?v=686857712083778&ref=watch_permalink

Le 30 avril 2020, la position de Florian Philippot n’avait pas changé. Citant le Maroc en exemple, il saluait ce pays d’avoir, plus rapidement que la France, imposé le confinement général à sa population : « Principe d’anticipation, d’efficacité. Eh oui : le premier cas de Coronavirus au Maroc date du 2 mars dernier. Eh bien figurez-vous que seulement 14 jours plus tard, le 16 mars, le Maroc ferme l’intégralité de ses écoles, de ses collèges, lycées et seulement 18 jours plus tard, il met en confinement général sa population. » La vidéo est disponible ici :

https://www.youtube.com/watch?v=Z_CVmijNEHY&feature=emb_logo

Quant à François Asselineau, il a lui aussi a approuvé le confinement général. Et pour cause, puisque le 15 mars 2020, deux jours avant le début du confinement général, il avait vivement reproché à Macron de ne pas l’avoir encore déclenché. Asselineau citait d’ailleurs en exemple la Chine, pays ayant confiné sa population plusieurs mois plus tôt, excellente mesure selon lui. On peut le constater dès les premières minutes de cette vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=HlMXnKJhqfA&t=15s&ab_channel=UnionPopulaireR%C3%A9publicaine

Logique avec lui-même, le 28 mars 2020 (vidéo mise en ligne le 31 mars), François Asselineau approuvait sans réserve la décision du gouvernement, et enjoignait à ses auditeurs de respecter scrupuleusement le confinement général, comme le montrent les premières minutes de cette vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=FPKt8fg9eyA&t=929s&ab_channel=UnionPopulaireR%C3%A9publicaine

(6) Nul doute que d’aucuns accuseront de « complotisme » cette thèse d’un Etat retourné contre les intérêts supérieurs de la Nation. C’est une fierté d’être affublé de ce qualificatif qui, beaucoup l’ont relevé, sert à discréditer les lanceurs d’alerte, à désamorcer leurs analyses, leurs trouvailles et leurs critiques, et dispense d’argumentaire leurs détracteurs. Il faut ici rendre hommage aux « complotistes ». Avec leurs modestes moyens et quelles que puissent être leurs erreurs – qui peut oser leur reprocher d’en commettre ? –, ils cherchent à comprendre le présent et à contrer les mensonges de la propagande que déploient les puissants médias de masse. Lesquels sont, pour la plupart, grassement stipendiés par le Pouvoir…

(7) A la minute 11’10 : https://www.youtube.com/watch?v=SZbm59YBX-E&feature=emb_logo&ab_channel=GlobuleRadio


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

236 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 28 janvier 10:25

    Excellent, merci !


    • Bendidon Bendidon 28 janvier 10:48

      @Clocel
      OUI enfin un article complotiste CHIC
      Parce que les articles politiquement corrects et les articles crottes de mouches, ça commençait à bien faire smiley


    • Le421... Résistant Le421 29 janvier 11:07

      @Clocel
      Comment ça ?
      Casse-tête a parlé du 1er Avril pour la réouverture des bistrots.
      Comme ça, si ce n’est pas bon, il pourra toujours invoquer l’aléa d’un « poisson » !!  smiley


    • Clocel Clocel 29 janvier 11:26

      @Le421

      On se retrouve à Sarlat pour bouffer à la Salamandre !? smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 janvier 10:26

      Le système travaille de puis fort longtemps à saper toute cohésion sociale. Souvenez-vous lorsque Sarkozy nous expliquait que « quand il y a une grève, personne ne s’en aperçoit », et du jour au lendemain, il n’y avait plus aucune information ds les médias sur les grèves.

      Là les médias ont l’ordre de répandre le virus, de le rendre existant, mutant, et tueur. La force de frappe dont dispose le système sera compliquée à contrer, mais comme le dit l’adage « qui ne tente rien ... » ^^


      • Clocel Clocel 28 janvier 10:28

        @bouffon(s) du roi

        Une belle invention ce pangolin de Davos, non !? smiley


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 janvier 10:30

        @Clocel

        oui un joli coup bien mené, peut- être même de quoi faire rougir Machiavel ^^


      • Clocel Clocel 28 janvier 10:34

        @bouffon(s) du roi

        Machiavel était juste... machiavélique, eux sont sataniques, les déchets ultimes de l’humanité.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 janvier 10:37

        @Clocel

        des socio-psychopates ^^


      • Fergus Fergus 28 janvier 11:49

        Bonjour, bouffon(s) du roi

        « du jour au lendemain, il n’y avait plus aucune information ds les médias sur les grèves. »

        Non, c’est faux ! Les grèves ont bel et bien fait l’objet de reportages radiotélévisés. Mais étant de facto de moins en moins suivies, elles ont effectivement eu moins d’impact sur le public. Sur ce plan là, Sarkozy a eu raison, hélas !

        « les médias ont l’ordre de répandre le virus, de le rendre existant »

        Les médias n’ont pas besoin d’ordres pour être serviles. Cela dit, s’ils ont rendu « existant » ce virus, c’est tout simplement qu’il existe réellement et présente un danger pour une part significative de la population. Notez à cet égard que la réalité de la pandémie n’est pas niée par les médias d’opposition !!! 


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 janvier 11:52

        @Fergus

        Non, ce n’est pas faux.


      • curieux 28 janvier 14:08

        @Fergus

        Concernant la gréve des enseignants d’avant hier, j’ai d’abord été choqué que les enseignants manifestent pour des revendications salariales par ces temps covidiens. (c’est ce que l’on lit dans les médias)
        Mon fils qui est au lycée (350 éléves de mémoire) a écouté son prof d’éco sur ce fait ; le prof a défendu (à juste titre je pense) qu’il n’y avait pas que des revendications salariales et que récemment l’éducation Nationale est en train d’imposer pour l’année prochaine une baisse de 80h de cours, conséquence directe de la réforme Blanquer ( Nulle part on en entend parler dans les médias)
        Attention c’est une info à prendre avec du recul, je n’ai rien trouvé sur ce sujet validant (ou non) cette info.

        Pour la réalité de la pandémie, je pense que la majorité des « complotistes » ne conteste pas la pandémie mais les mesures prises par le gouvernement qui à ce jours ont montré leur inefficacité à faire reculer le virus, en plus d’être complétement absurde ( Métro, boulot OUI, Resto NON et j’en passe)

        Une approche différente s’impose genre prévention, soin


      • sirocco sirocco 28 janvier 14:45

        @curieux

        Les enseignants commencent seulement à s’apercevoir (il faut du temps aux esprits embrumés par le syndicalisme...) que leurs jours sont comptés.

         
        Alors qu’on les prévient depuis des mois sur AVox que Macron va bousiller l’Éducation nationale comme il a bousillé la santé, nos pauvres profs (du primaire ou du secondaire) enfin se rendent compte que l’École va être mise sur la paille à l’image des hôpitaux.

         
        Mais il est trop tard pour inverser la tendance, surtout en suivant les mots d’ordre de responsables syndicaux complètement corrompus.


      • tonimarus45 28 janvier 16:45

        @Fergus—pour etres visibles les greves doivent etre suivies ?????on vous attend cela fera un de plus


      • tonimarus45 28 janvier 16:49

        @Fergus-A droite toute ??????


      • Fergus Fergus 28 janvier 17:32

        @ tonimarus45

        Des grèves et des manifs, j’en ai fait des dizaines lorsque je bossais !
        Retraité, je ne fais plus de grève, mais il m’arrive encore de manifester.

        « pour etres visibles les greves doivent etre suivies ????? »
        Cette question est incompréhensible malgré ses 5 points d’interrogation.


      • Gasty Gasty 28 janvier 19:05

        @sirocco

        Heureusement que nous vous avons comme donneur de leçon, jamais cotiser à un syndicat et pas gêner de leur reprocher d’être corrompus à cause des subventions qu’ils doivent recevoir à cause de gens qui ne veulent rien payer. C’est votre choix mais la décence serait de se taire. Et depuis le temps que les enseignants se battent contre les réformes destructrices, vous avez également un culot extraordinaire de leur faire la morale. Fallait oser !


      • Fergus Fergus 28 janvier 19:33

        @ tonimarus45

        « A droite toute ?????? »

        En effet, et je le revendique : à droite du NPA, à gauche du PS !


      • tonimarus45 29 janvier 00:13

        @Fergus-tiens le clow est de sortie ,mi viande mi poisson comme dit « xana » ; un pas en avant deux pas en arriere, un pirouette et le voila


      • tonimarus45 29 janvier 00:17

        @Fergus non votre seul fait d’arme a ete une manif avec un ami du metro ; vous etes un «  »conte magnane«  » comme l’on dit chez moi


      • sirocco sirocco 29 janvier 01:29

        @Gasty

        Je n’ai jamais cotisé à un syndicat, c’est vrai. Ceux que je soupçonne d’être corrompus sont les « leaders » nationaux, non pas en raison des subventions qu’ils touchent mais en raison des pots-de-vin dont les gratifie le gouvernement pour garder leurs troupes bien au calme.

         
        Les (rares) appels nationaux à manifester le sont toujours à mauvais escient. Si on n’est vraiment pas d’accord avec la politique gouvernementale en matière d’éducation, il faut carrément refuser de faire la rentrés scolaire. Organiser un défilé 3 semaines plus tard, après que le ministre se soit réjoui d’une rentrée réussie, ne sert à rien. On voit le même problème et la même trahison de la part des représentants nationaux des syndicats de travailleurs. Les têtes syndicales sont complètement pourries en France, la constatation en a été faite depuis longtemps.

         
        J’admire les sections syndicales locales d’enseignants pour les combats forcément vains qu’ils mènent à leur niveau et j’admire tous les profs pour le métier de plus en plus difficile qu’ils exercent. Je serais donc mal placé pour leur faire la morale mais je leur reproche tout de même d’avoir raté le coche plusieurs fois, notamment en ne rejoignant pas les Gilets jaunes dans leurs « actes » en 2018 et 2019.


      • Garibaldi2 29 janvier 01:51

        @sirocco

        Et d’après vous, qui va assurer demain les cours aux élèves ? Les serveurs de restaurant qui ont perdu leur job ?


      • gnozd gnozd 29 janvier 09:28

        @Fergus

        Bonjour Fergus
        Aujourd’hui à 9h24, heure française : 101 475 947 cas, et 2 191 489 décès, en 13 mois et sur le monde entier.
        Certes, c’est jamais drôle pour les familles qui perdent quelqu’un, mais pour ce qui est de la proportion, c’est peanuts !!!
        On nous parle de la peste du 21eme siècle : soyons sérieux, la peste aurait déjà fait calancher au bas mot 2 milliards de pékins.

        Alors est-ce que ça vaut vraiment le coup de zigouiller l’économie de nos pays pour ça ?


      • tonimarus45 29 janvier 09:54

        @Fergus---Les medias d’opposition ?????????? alors que plus de 90% de la presse papier ou tele visuelle est tenue par des « oligarques » ?????????Regardez les debats tele visuels qu’ils soient des chaines d’info en continue ou de c dans l’air ou de l’info du vrai ou l’on voit toujours les memes tetes,SUR LE PLATEAU, bien liberales et meme ultra liberales ou la contradiction est presque inexistante, pour ne pas dire jamais ????????


      • nono le simplet nono le simplet 29 janvier 10:02

        @tonimarus45
        surprenant ces gens qui disent qu’il ne faut pas regarder la télé mais qui expliquent ce qui s’y passe et en savent plus que moi qui la regarde un peu ...


      • tonimarus45 29 janvier 10:21

        @sirocco organiser un defile avant la rentre en pleine vacances scolaires ????????pas de cotisations aux syndicats ,parce que leurs dirigeants sont stipendies....ben voyons, il faut trouver un pretexte ;; pas de greve parce que elles ne sont pas a bon escient, trop tard ,trop tot ,pas au bon moment ???ben voyons ; mais prenatnt quand meme les differents avantages gagnes dans ces luttes syndicales ;;Un coucou quoi.ou un collegue ???? de celui que j’ai bien connu qui disait « tant que les naves feront greve les mariolles tireront les marrons du feu »« .Dans ma vie, active j’ai laisse bien plus de 10.000€ dans les luttes syndicales( mes feuilles de paie que j’ai depuis l’age de 18 ans en font foi)j’ai manifeste pour le smig , je n’etais pas concerne ,pour la retraite a 60 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes, je n’etais pas plus concerne et pour tant d’autres choses, alors oui quand j’entends de tels propos cela me met en colere ; alors au moins taisez vous au lieu de vous glorifier de ne jamais avoir laisse la moindre obole a un syndicat , et de ne pas avoir fait greve par ce que jamais au bon moment.J’ai fait le boulot que vous n’avez pas fait que vous justifiez »en tortillant du derriere pour faire droit«  », alors merci au moins de la fermer.Vos prextes pour ne pas agir je les ai entendus mille fois


      • tonimarus45 29 janvier 10:27

        @nono le simplet----je pense que nous ne sommes pas du meme bord mais au moins a la difference de « fergus » qui se pretend de gauche, au moins vous ne le dissimulez pas.Concernant ce triste individu, mi chair-mi poisson comme dit « xana »il avait declare n’intervenir par sa prose qu’exclusivemet sur « ago », alors qu’ailleurs il declarait « sevir » dans la gazette de « dinan » ????????


      • tonimarus45 29 janvier 10:30

        @nono le simplet juste en passant si ce post voulait dire que j’ai declare en quelque endroit qu’il ne fallait pas regarder la tele, qu’elles sont vos preuves ????????


      • roby roby 29 janvier 11:04

        @nono le simplet
        Vous êtes sourd ou simplement de mauvaise foi de ne pas reconnaître que les journaleux que nous payons avec nos deniers à coups de subventions ne sont pas corrompus et aux ordres .


      • Le421... Résistant Le421 29 janvier 11:08

        @bouffon(s) du roi
        Exactement.
        Comme m’a dit un ami récemment, le silence des pantoufles est mille fois pire que le bruit des bottes !!


      • nono le simplet nono le simplet 29 janvier 11:16

        @roby
        Vous êtes sourd ou simplement de mauvaise foi

        entre un journaliste de Valeurs Actuelles, de l’Humanité, du Canard ou du Monde je me dis que s’ils sont payés à mentir ce ne sont pas par les mêmes smiley


      • tonimarus45 29 janvier 11:45

        @nono le simplet,on ne peut pas dire ,a part d’etre de mauvaise foi que l’humanite que l’on peut dire d’opposition soit beaucoup present a la tele ????????????mais peut ete avez vous de contre preuves ?????????


      • curieux 29 janvier 18:21

        @sirocco

        Je confirme c’est bien 80 heures / semaines que l’EN projette de supprimer dans un lycée de campagne d’une quinzaine de classes, conséquence directe de la réforme du bac avec spécialisation ; il parle de 20% de la Dotation Horaire Globale, c’est juste énorme.

        En attendant pas 1 mot dans les médias.


      • sirocco sirocco 29 janvier 18:56

        @tonimarus45

        « Vos prextes pour ne pas agir je les ai entendus mille fois »

         
        Je vais me contenter de répondre à votre dernière phrase qui me semble résumer tout votre texte. Sachez d’abord que je respecte totalement votre vécu de militant.

        Au risque de me répéter, je trouve très regrettable que les enseignants (mais c’est valable pour beaucoup d’autres travailleurs) ne se soient pas aperçu que leurs délégués syndicaux à Paris les trahissent, ce qui leur a fait rater des opportunités d’actions décisives.

        Il m’est arrivé assez souvent de me joindre à des manifs d’enseignants ou de personnel soignant en tant que Gilet jaune (c’est à dire vu d’un mauvais œil - ne sommes-nous pas des « casseurs » ?...).
        Voir des enseignants se joindre aux manifs de GJ était malheureusement beaucoup plus rare. Et c’est incontestablement une force qui nous a manqué qui a manqué à tout le monde en définitive.

         


      • sirocco sirocco 29 janvier 19:22

        @Garibaldi2

        « Et d’après vous, qui va assurer demain les cours aux élèves ? Les serveurs de restaurant qui ont perdu leur job ? »

         
        Je ne suis pas devin, j’essaie seulement de voir comment les choses tournent.

         
        Il existera toujours des établissements privés, des écoles confessionnelles, des lycées d’excellence pour les riches, dispensant un enseignement de qualité.

         
        Pour les autres, le vulgum pecus, le régime réduira peu à peu les subventions comme il l’a fait (et continue de le faire) pour les hôpitaux publics. Les postes supprimés ne seront pas remplacés. De nombreux locaux ne seront pas entretenus.

         
        Et vous avez remarqué que le confinement a permis au pouvoir de tester l’école en ligne. Ça ne coûte pas cher du tout (même si l’État fournit une tablette à chaque élève) et ça permet de formater les élèves selon ce que le régime souhaite qu’ils deviennent (des consommateurs neuneus et dociles, par exemple). La formule est sans doute amenée à se développer...


      • Piere CHALORY Piere CHALORY 28 janvier 10:29

        Bonjour Alexandre,

        Aussitôt lu le titre, j’ai voté pour votre article et voilà qu’Agoravox met en ligne un texte particulièrement subversif, voire Komplotiste qui appelle en quelque sorte à la désobéissance civile !

         smiley

        Je n’en reviens pas, à moins que mes super-pouvoirs ne commencent à se développer logarithmiquement...

         smiley

        Plus sérieusement, bravo à vous pour cet article osé et tjrs aussi bien écrit, et pensé, et bravo aussi Agoravox de dévier de la ligne éditoriale Rat Co-Totos & Co.s...


        • Ouallonsnous ? 28 janvier 20:03

          @Piere CHALORY

          Depuis février 2020, on accepte sans broncher des mesures basées sur des projections qui n’ont aucun sens, appuyées sur des chiffres bidons avec des tests non fiables et un vaccin inutile car on ne vaccine pas contre un virus qui mute sans cesse dont on ne connaît pas l’efficacité appuyés par la criminalisation permanente des individus que nous sommes, par les structures de l’État et les médias, à propos d’une prétendue épidémie nouvelle, alors qu’il ne s’agit que de la grippe, .

           Et tout le monde accepte ce délire, cette confrontation vicieuse entre des gens qui sont libidinalement enthousiasmés par la mascarade de la distanciation sociale et la dissimulation de nos expressions faciales, c’est à dire, la destruction de la communication humaine et de la civilisation, et ces personnages « suicidaires », les gens normaux, qui sont en fait nostalgiques de l’interaction humaine, de l’air frais et de la liberté en général.

          Alors qu’on ne meurt pas de la grippe sauf antécédents fragilisants, le « covid » qui n’est qu’un des virus du « bouquet » viral de la grippe annuelle, monté en mayonnaise par le régime du gauleiter de l’Ueuropéiste/OTAN  macron pour les besoins de son opération covid19 d’effacement de la nation France !

          Par contre, nous mourrons à petit feu si nous ne réagissons pas radicalement contre la dictature du gauleiter de l’Ueuropéiste/OTAN Macron !

          Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de l’opération COVID et de l’état d’urgence sanitaire artificiel qu’il a lui-même créé, et s’apprête à instituer comme une maladie chronique et comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français.

          Le taux de survie à la grippe est donc objectivement de 99,89 % (basé sur une cause de mortalité non confirmée baptisée COVID19).

          C’est sur cette base statistique que l’actuel gouvernement entend, au mépris de la Constitution, du bloc de constitutionnalité, et des principes généraux du Droit, c’est-à-dire de la réalité de la substance de notre pays, priver les citoyennes et citoyens français de leurs droits imprescriptibles, et donner les pleins pouvoirs au chef de l’État et son gouvernement pour une période indéterminée.

          La Constitution assure le respect de la démocratie en empêchant le législateur de promulguer des lois contraires à celles contenues par les textes fondateurs, lesquels sont l’expression de la souveraineté du peuple. Ce point est fondamental !

          En agissant comme il l’a fait depuis le début de son mandat, et en instrumentalisant le gouvernement, le parlement, les Conseils d’Etat et Constitutionnel à des fins présidentialistes et totalitaires, l’actuel président de la République a failli aux obligations élémentaires pour lesquelles est élu un président de la cinquième République. Il doit donc être destitué et jugé !

          Car l’urgence est là, il n’y a pas des choses plus urgentes à faire, que renverser Macron et de neutraliser sa « cour », n’oublions pas que c’est avant tout dans nos esprits que la bataille décisive se déroule, celle qui détachera nos concitoyens de la « servitude volontaire » entretenue par la culture de masse des mensonges martelés par les merdias aux ordres du régime depuis 2017 !.


        • Le421... Résistant Le421 29 janvier 11:11

          @Ouallonsnous ?

          on ne vaccine pas contre un virus qui mute sans cesse

          Boooouuuuuuhhh !!! Le vilain petit disciple de Raoult !!  smiley

          Il faut faire confiance à nos experts du gouvernement, Véran a même prédit qu’on serait 70 millions en Septembre...

          Mmmmmmmmm’bécile !


        • pemile pemile 28 janvier 10:41

          @Alexendre Gerbi « C’est ce plan délétère, conduit en France depuis dix mois par Macron, qu’il convient d’interrompre de toute urgence. »

          En s’appuyant sur les conneries de Raoult et de Perronne et en voulant « bonder » les cafés et restaurants le 1er février, vraiment ? 


          • Bendidon Bendidon 28 janvier 10:54

            @pemile
            OUI va au bistrot tu verras ça rend moins con et on rencontre le peuple smiley


          • Bendidon Bendidon 28 janvier 10:56

            @Bendidon
            J’ajoute qu’il est grand temps que les bistrots ouvrent, je n’ai plus fait de philosophie depuis le mois d’octobre smiley


          • pemile pemile 28 janvier 11:03

            @Bendidon « OUI va au bistrot tu verras ça rend moins con et on rencontre le peuple »

            Au resto du coeur aussi ?


          • Bendidon Bendidon 28 janvier 11:19

            @pemile
            Pas d’alcool la dedans mais on va bientôt tous y aller vu la cata économique qui arrive smiley


          • curieux 28 janvier 14:13

            @pemile

            Allez faire un tour dans les grands magasins le samedi, après on en reparle.
            Il y a clairement 2 poids et 2 mesures dans le pays à ce jours.

            Je comprend et approuve ceux qui appellent à la désobéissance civile.


          • Adèle Coupechoux 28 janvier 19:10

            @pemile

            en voulant « bonder » les cafés et restaurants le 1er février, vraiment ? 

            Assurément oui ! Ensuite pépé, je vous emmène en boîte ! Cela fait un bail que j’y ai pas mis les pieds. 

            Ensuite, nous pourrons aller voir vos potes, les donneurs de leçons, sur les plateaux télé, voir les vieux Lescure, Duhamel, Vedrine ou encore Aphatie qui s’amusent comme des fous à plusieurs sans respect des mesures barrières qu’ils trouvent nécessaires et qui s’indignent que Ouh là là ! y a des jeunes qui font la teuf ! Ou encore que les restaurateurs se montrent égoïstes de vouloir rouvrir leur resto... !

            Puis, je vous dépose chez vous après que nous aurons emprunté un bus bondé, comme il se doit en temps normal, Covid ou pas.


          • gnozd gnozd 29 janvier 09:39

            @pemile

            C’est pas plus dangereux que le métro ou les magasins.


          • Adèle Coupechoux 29 janvier 10:44

            @gnozd

            C’est même excellent pour la santé  smiley


          • Lonzine 28 janvier 10:49

            Apparemment cela vient de se passer en Italie, surtout suite aux révélations des faux chiffres en Lombardie qui ont conduit à un confinement injustifié ( et forte agitation aussi en Hollande, peuple calme et docile.


            • Bendidon Bendidon 28 janvier 10:52

              Ecoutons un type qui a oublié d’être CON : https://youtu.be/xG6KGuSo57w


              • Passante Passante 28 janvier 11:10

                il faudrait placarder cet article dans les mairies, les bus, les crèches...

                les anglais ouvriront le bal samedi :

                https://twitter.com/THEGREATREOPEN1


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 janvier 11:14

                  @Passante

                  Si on peut y aller sans masque .... ^^


                • Piere CHALORY Piere CHALORY 28 janvier 11:27

                  @Passante

                  Les anglais ouvriront le bal samedi...

                  The Great Re-open 1 sonne phonétiquement comme Into the Great Wide Open, superbe chanson de Tom Petty ;

                  https://www.youtube.com/watch?v=tOQ-h-2pDDU


                • Legestr glaz Legestr glaz 29 janvier 10:27

                  @Piere CHALORY

                  Merci pour la piqûre de rappel !


                • alinea alinea 28 janvier 11:16

                  C’est juste un peu tard pour lever les foules ; depuis des jours, nous en sommes, les copains du rond-point à nous demander comment on saura qui est ouvert ? En effet, comment savoir ? Être tous dehors ? Déjà que pour les manifs il n’y a pas grand monde... bon une question d’organisation mais à la réponse pas évidente.

                  Bien sûr que la plupart est sidérée, par la peur, la peur la plus grande, la plus folle, pas la peur de la mort, ni de la punition, la peur de la chimère !

                  L’Homme face à sa démesure, qui là montre toute sa noirceur, entre le corrompu et le lâche, pas beaucoup d’espace.

                  La peur du nucléaire n’a pas prise : mensonges, déni, cachotteries au point que beaucoup trouvent formidable le nucléaire, sous prétexte qu’il est « civil » ; mais déjà la démesure : l’Homme-Dieu qui pourra détruire toute vie sur sa planète !

                  Allons donc,sacrifier une économie, c’est tout bon pour la reprendre, sacrifier des millions d’êtres, on l’a fait maintes fois, il n’y a pas si longtemps.

                  C’est juste que ça nous touche dans notre quotidien d’occidental, et comme nous n’avons pas encore allumé toutes les lumières, chacun retourne à la peur ancestrale de Dame Nature, contre qui, voyez bien, on ne peut rien.

                  Quelle belle contradiction !

                  Pour la résoudre, il faut sûrement aller au restaurant lundi, mais il faut se reconnecter avec la terre l’air et l’eau, couper les ponts avec l’artifice mortifère de notre société.


                  • eau-pression eau-pression 28 janvier 11:27

                    Bonjour @alinea

                    Il faut tuer Freud et se mettre à l’écoute du Médiateur (note de lecture)


                  • alinea alinea 28 janvier 11:38

                    @eau-pression
                    Ah bon ? Quelle idée !!


                  • Skopsko Pivo Skopsko Pivo 28 janvier 13:29

                    @alinea
                    bonjour,
                    Il y a la peur du virus,réelle,que je ne partage pas mais constate autour de moi.
                    Il y a la peur de la répression, par la violence ou l’attaque au porte-feuilles via les amendes,mais il me reste toutefois un petit espoir que la peur qui finisse par prédominer,soit celle de notre perte d’humanité,de liberté,et de conscience,celle qui inéluctablement poussera les gens,même dis « modérés »,à agir.
                    Mais peut-être ne suis-je qu’un indécrottable optimiste :)
                    Salutations.


                  • alinea alinea 28 janvier 13:53

                    @Skopsko Pivo
                    Non !! je le crois aussi, mais, pour aboutir, cela nécessitera beaucoup de recul, de réflexions, de partages...un peu ce qu’ont fait, à un niveau plus pragmatique, ( on commence forcément par là), les Gilets jaunes... qui ne sont pas morts, je le confirme !!


                  • Fergus Fergus 28 janvier 15:35

                    Bonjour, alinea

                    « les Gilets jaunes... qui ne sont pas morts, je le confirme » 

                    Fort bien ! Mais qu’attendent-ils pour se structurer ? C’est cette absence de structure, et donc de porte-paroles et d’une plateforme commune de revendications qui au causé leur disparition avant le Covid !


                  • alinea alinea 28 janvier 15:41

                    @Fergus
                    Non ! se structurer c’est retomber dans les pièges des partis ! se structurer c’est tomber dans le piège d’une pensée unique ; d’ailleurs personne n’en a envie !
                    Les GJ sont sur le terrain, au ras des pâquerettes ils arrosent, engraissent, nettoient... communiquent, discutent, proposent, entraînent... c’est bien comme ça ; le moment venu d’un soulèvement plus massif, ils seront là.


                  • Fergus Fergus 28 janvier 17:40

                    @ alinea

                    Sauf à vouloir rester dans le folklore, aucun mouvement ne peut réussir sans structure et délégués dûment élus ou désignés par un quelconque mode démocratique. Cela a été le cas de toutes les révolutions qui ont réussi !

                    « le moment venu d’un soulèvement plus massif, ils seront là. »

                    Un « soulèvement » décrété par qui ? Par quelques individus autoproclamés leaders qui se croient un destin messianique ?


                  • alinea alinea 28 janvier 18:46

                    @Fergus
                    Comment ça s’est passé en novembre 17 ?
                    Ça fait plus de deux ans que les Gilets Jaunes se politisent, discutent tractent ; on rencontre énormément d’écho ; la goutte qui fera déborder le vase, très bientôt je n’en doute pas, ne sera pas en pétrole mais en ras le bol.
                    La répression a été très dure, mais la gnaque est encore là, sauf qu’on s’économise ! mais ce ne sont que braises sous la cendre, alors, je ne crois pas aux mots d’ordre venus d’en haut ( syndicats, partis) mais venus d’en bas ! Un fera mouche, et pépère flippera dans son palais !


                  • babelouest babelouest 28 janvier 19:14

                    @alinea chère Alinéa, il n’y a hélas pas que le nucléaire en tant que tel, même s’il a une grande part. Il y a dix ans, membre d’un site d’information un peu comme Avox, en plus petit, j’avais pris en charge l’affaire Fukushima que j’ai suivie soigneusement tous les jours (à 3 heures du matin j’allais sur les pages anglaises de la NHK pour avoir les dernières nouvelles avec le décalage horaire), qui d’ailleurs avec le temps se faisaient de plus en plus rares et souvent biaisées. Avec beaucoup de difficultés, nous avons réussi à savoir que oui, il y a eu de nombreuses victimes, mais comme en France les médias n’en parlaient pas. Peu à peu la seule source fiable, qui existe toujours, est devenue le Blog de Fukushima, qui a des correspondants au Japon. Un copain de mon fils, qui a créé une entreprise à Osaka , avoue que les habitants, maintenant, ne sont au courant de rien et appliquent une sorte de loi du silence. Liquidateurs comme anciens habitants ont été dispersés sur tout le territoire japonais et n’ont plus aucun contact.
                    .
                    Non, il n’y a pas que le nucléaire, même si on s’en sert pour déverser toujours plus d’énergie sur des demandeurs toujours plus insatiables. Ainsi la course aux ondes électromagnétiques pulsées (wifi, téléphones sans fil exigeant de plus en plus de fermes de serveurs (gourmandes en énergie et en produits rares du sous-sol, prodigues en émission de calories et en déchets)) devient LE problème majeur en ces temps où règne soit-disant la modération énergétique. J’ai écrit ce petit résumé, pour tenter de cerner ce défi fait à l’avenir des humains et des autres être vivants.


                  • Gasty Gasty 28 janvier 19:17

                    @alinea

                    La goutte qui ferait déborder le vase, c’est un écran noir.


                  • alinea alinea 28 janvier 19:49

                    @babelouest
                    Vous aggravez le cas ! mais bien sûr, c’est juste que je connais mieux le problème nucléaire que celui des ondes ; de toutes façons le nouvel humain nie son animalité, trouve propre le béton et sale la terre ; quand il est riche et qu’il a un tant soit peu de pouvoir, il est décadent et pervers, quand il n’a pas ça, il mange mal, est malade et se fout de son empreinte écologique (! !).
                    Vous avez lu le bouquin de Jean Marc Royer, le monde comme projet Manhattan ?
                    J’en fais de la pub dès que je peux parce que, l’ayant pressenti essentiel je l’ai lu, et j’ai su qu’il était essentiel !!
                    Oui, je suis aussi le blog de Pierre Fetet mais plus le temps passe plus j’ai du mal à accepter qu’on ne s’attaque pas à la source du mal, mais à ses avatars ! j’ai perdu la foi.
                    Symboliquement, en plus de sa dangerosité maximale et inégalée, le nucléaire est premier quand même dans la course à l’hubris !
                    Mais on est là, on glandouille, on discutaille, et on ne peut rien faire, sauf à des centaines de millions déterminés. Dans le temps jadis, c’était exactement pareil ! les gens continuaient leur vie, mouraient là à un moment inopportun décidé par d’autres, et voilà...
                    Bon bon, je vais me faire une diffusion de Petit grain Bigaradier, au dodo, et basta !


                  • roby roby 29 janvier 11:21

                    @Fergus
                    Un « soulèvement » décrété par qui ?

                    Par l’armée via des généraux avec des coui..es , quand je pense que notre pays était vu par les autres comme révolutionnaire je me demande ou ils sont passés quand on voit que des pays comme l’Allemagne pourtant réputée disciplinée avait les premiers manifestés contre les confinements suivis par d’autres pays comme l’Italie, les pays -bas etc...
                    J’en viens à avoir honte de ce que nous sommes devenus .


                  • BA 28 janvier 11:49

                    Jeudi 28 janvier 2021 :


                    Covid-19 : record de morts en 24 heures dans le monde, les variants se propagent.


                    La pandémie est de plus en plus mortelle dans le monde, avec un nouveau record quotidien de plus de 18.000 décès, et des variants bien plus contagieux qui ne cessent de se propager, poussant de plus en plus de pays à fermer leurs frontières.


                    La situation s’assombrit : le nombre mondial des cas officiellement recensés a dépassé les 100 millions et, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les nouveaux variants du coronavirus continuent de se répandre : le variant britannique touche 70 pays et le variant sud-africain touche 31 pays.


                    Plus de 18.000 décès des suites du Covid-19 ont été recensés en 24 heures dans le monde, un nouveau record, selon un comptage réalisé mercredi en milieu de journée par l’AFP. Du 20 au 26 janvier, le monde a enregistré 101.366 décès supplémentaires. C’est la semaine la plus meurtrière depuis le début de l’épidémie.

                    La pandémie a fait au moins 2.159.155 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée. Plus de 100.236.600 cas ont été diagnostiqués.

                    Les États-Unis sont le pays comptant le plus de morts (428.654 morts).

                    Suivent le Brésil (220.161 morts), l’Inde (153.724 morts), le Mexique (152.016 morts) et le Royaume-Uni (102.085 morts), premier pays européen à avoir franchi le seuil des 100.000 morts.


                    https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-record-de-morts-en-24h-dans-le-monde-les-variants-se-propagent-20210128



                    • babelouest babelouest 28 janvier 19:20

                      @BA
                      tiens, v’la l’croque-mort du jour !


                    • Pierre Chazal Pierre Chazal 28 janvier 12:29

                      « Incapacité récurrente à faire le bien, remarquable efficacité à faire le mal : cette dichotomie ne peut qu’interroger. »

                      Elle interroge, croyez-moi, mais la seule question qui se pose à l’heure actuelle est : qui osera bouger le premier ?

                      Ce n’est que quand les chars de Leclerc se sont approchés de Paris que l’insurrection a commencé. Je chercherai, tout comme vous, un café pour aller déjeuner en famille le 1er février et je continuerai à ne jamais porter le masque en extérieur quoi qu’il arrive. Mais comme vous le dites, il pourrait bien ne rien arriver du tout. Bravo en tout cas pour cet article courageux.


                      • Fergus Fergus 28 janvier 15:39

                        Bonjour, Pierre Chazal

                        « je continuerai à ne jamais porter le masque en extérieur quoi qu’il arrive »

                        Par qui êtes-vous subventionné ?

                        Je connais un type qui, lui aussi, refusait de porter le masque dans les lieux où cet accessoire est obligatoire. Après 2 ou 3 avertissements sans frais, il a pris un PV de 75 euros. Puis un deuxième peu de temps après. Depuis, il porte le masque !


                      • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 15:40

                        @Fergus

                        Je connais un type qui, lui aussi, refusait de porter le masque dans les lieux où cet accessoire est obligatoire. Après 2 ou 3 avertissements sans frais, il a pris un PV de 75 euros. Puis un deuxième peu de temps après. Depuis, il porte le masque !


                        Tu racontes des conneries, la prune en France c’est 135EUR.


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 28 janvier 15:43

                        @Fergus
                        Prune reçu en novembre, refuse de signer ni de reconnaître quoi que ce soit. Toujours rien reçu. Et si c’est le cas, avocat et tribunal administratif.


                      • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 15:45

                        @Pierre Chazal

                        Ici en Belgique on a déjà deux jugements qui ont déclaré cette obligation de port du masque inconstitutionnelle : un à Charleroi, un à Bruxelles

                         smiley


                      • @Philippe Huysmans

                        non je pense qu’ il as raison ...
                        en france les amende favorise les riche ...
                        si tu paye de suite elle est minoré(90€) si ca traine elle est majoré (375€) pour une 4em classe ... cf la https://www.legipermis.com/infractions/amende-forfaitaire.html

                        La tva peut etre recupéré (75+15=90 et 15=20% de 75€)
                        donc a verifier mais ca colle bien pour un professionel a qui ca coute 75 vu que eux recupere la tva alors que nous non ...


                      • Fergus Fergus 28 janvier 17:25

                        Bonjour, Philippe Huysmans

                        Exact pour la prune, mes neurones se sont mélangé les pinceaux, mais cela ne change rien à l’anecdote et au fait que prendre un PV une fois, c’est supportable, mais cela donne à réfléchir pout récidiver.
                        D’autant plus que la 2e prune passe à... 1500 euros en cas de récidive dans les deux semaines !


                      • Fergus Fergus 28 janvier 17:28

                        @ Pierre Chazal

                        « Prune reçu en novembre, refuse de signer ni de reconnaître quoi que ce soit. Toujours rien reçu. »

                        C’est ce que j’ai fait pour un PV routier injustifié. Et il ne s’est jamais rien passé. Mais je ne crois pas que ce genre d’attitude soit très répandu.


                      • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 17:29

                        @Fergus

                        Ah ok, c’est bien à vous de le reconnaître smiley


                      • Pierre Chazal Pierre Chazal 28 janvier 21:58

                        @Philippe Huysmans
                        J’ai en Italie de la famille qui me dit que 80% des PV « sanitaires » (masques, rassemblements et tutti quanti) n’ont jamais été payés...


                      • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 22:01

                        @Pierre Chazal

                        Tu m’étonnes, c’est l’Italie. J’aime bien les Italiens, et pour l’instant, faut reconnaître qu’ils donnent l’exemple. smiley


                      • troletbuse troletbuse 28 janvier 22:12

                        @Fergus
                        C’était quel sorte de PV, Fergus ? Un PV pour lenteur ?  smiley


                      • tonimarus45 29 janvier 00:22

                        @Fergus non simplement vous mentiez ;la prune c’est 135€


                      • Yann Esteveny 28 janvier 12:56

                        Message à Alexandre Gerbi,

                        Le Great Reset est mis en oeuvre. Les marionnettes politiques présentes sur les écrans télévisuels ne décident de rien. En revanche, je vous informe que des patriotes connaissent ce projet depuis longtemps.

                        Respectueusement



                          • Ouam Ouam 29 janvier 00:41

                            @devphil30
                            merci pour cette info smiley


                          • Adèle Coupechoux 29 janvier 14:06

                            @devphil30

                            En Bretagne, certains restaurateurs, trop peu certes, ouvrent leur resto pour continuer au moins à l’entretenir. Nous en avons profité en janvier pour leur faire une petite visite...et partager un moment de convivialité devenu prohibé.
                            Ils sont plutôt demandeurs pour quelques uns d’entre-eux.
                            En parallèle, ils se mobilisent en harcelant le préfet au téléphone afin de dénoncer ces mesures délétères.


                          • pemile pemile 29 janvier 14:20

                            @Adèle Coupechoux « En Bretagne, certains restaurateurs, trop peu certes, ouvrent leur resto pour continuer au moins à l’entretenir. »

                            Dans mon coin, pas mal arrivent quand même à travailler avec du à emporter avec tout un réseau derrière pour que artisans et ouvriers mangent chauds et un bel effort de solidarité des clients habituels.


                          • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 29 janvier 14:23

                            @pemile

                            Dans mon coin, pas mal arrivent quand même à travailler avec du à emporter avec tout un réseau derrière pour que artisans et ouvriers mangent chauds et un bel effort de solidarité des clients habituels.


                            La réalité c’est plutôt que 80% des restaurants, cafés, brasseries et autres bars ne réouvriront plus jamais.

                            Tout ça pour une maladie qui tue deux fois moins que clope+alcool (toujours en vente libre).

                            Prends-nous encore pour des cons, petit smiley


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 janvier 14:28

                            @pemile . Vouais , c’est pas ça qui va éviter la saignée...


                          • rogal 28 janvier 15:33

                            Une bonne analyse, dont je souhaiterais nuancer les bases sur un point. La mortalité est évidemment pour ce qui est de la santé physique, le critère principal de gravité ; ce n’est pas pour autant le seul : les conséquences de l’infection pourraient se révéler très graves à terme. Au stade actuel on semble ne pas connaître la prévalence des diverses agressions repérées : cardio-vasculaires, cérébrales, etc.
                            Ayant atteint cet été les quatre-vingt-dix balais avec une santé satisfaisante, permettez-moi de me décréter une espérance de vie strictement positive... sans pour autant approuver la fermeture des troquets.


                            • Fergus Fergus 28 janvier 15:42

                              Bonjour, rogal

                              Plus vous vieillissez, plus votre espérance de vie augmente !
                              Ce n’est pas, comme le croient certains, une plaisanterie, mais une vérité statistique.


                            • Patrick Samba Patrick Samba 28 janvier 16:58

                              La vérité selon saint Fergus.....


                            • Fergus Fergus 28 janvier 17:20

                              Bonjour, Patrick Samba

                              Ben non, c’est une vérité statistique, aussi surprenante qu’elle puisse être au premier abord.

                              Cela tient au fait que plus vous avancez en âge, plus les décès prématurés dans la population augmentent de facto l’espérance de vie de ceux qui leur survivent. 


                            • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 17:23

                              @Fergus

                              Cela tient au fait que plus vous avancez en âge, plus les décès prématurés dans la population augmentent de facto l’espérance de vie de ceux qui leur survivent. 

                              Vous auriez dû être statisticien !!! Vous auriez inventé une toute nouvelle discipline, les statsrigolottes.

                              Bon, évidemment ça sert à rien, mais ça aide à détendre l’atmosphère, comme les blagounettes potaches.


                            • Fergus Fergus 28 janvier 19:35

                              Bonsoir, Le Sudiste

                              Inutile de se lancer dans ce genre d’explications, mon commentaire initial portait sur une curiosité statistique, rien de plus !


                            • Francis, agnotologue Francis 28 janvier 20:16

                              @Fergus
                               
                              ’’ Plus vous vieillissez, plus votre espérance de vie augmente.’’
                               
                              Dit comme ça c’est stupide même s’il est vrai que l’espérance de vie des personnes âgées est plus grande que celle de jeunes enfants. Une personne de 85 ans a au moins 3 ans de plus que l’espérance moyenne tous âges confondus, puisqu’elle ne fait plus partie des personnes susceptibles de décéder avant.


                            • troletbuse troletbuse 28 janvier 22:17

                              @Fergus

                              C’est vrai ? J"ai vu aussi.
                              Conclusion : vous n’avez pas fini de nous raconter des bobards  smiley
                              Mais j’ai ma devise :
                              Plus on meurt tard, moins on meurt plus tôt.  smiley


                            • tonimarus45 29 janvier 00:28

                              @ Fergus—Samba ,huysmans, le sudiste, francis , ont l’air de vous prendre commeun amusuer public , un clown en fait


                            • tonimarus45 29 janvier 00:31

                              @Fergus-Samba ,huysmans, le sudiste, francis , et troletbus que j’avais oublie ont l’air de vous prendre comme un amuseur public , un clown en fait


                            • Fergus Fergus 29 janvier 08:58

                              Bonjour, tonimarus45

                              Mieux vaut être un « clown » qu’un troll malveillant !


                            • Fergus Fergus 29 janvier 09:00

                              Bonjour, Le Sudiste

                              Rassurez-vous, je ne me suis pas du tout senti « agressé », j’ai simplement voulu ramener mon premier commentaire à ce qu’il était : la mention d’une amusante curiosité statistique.

                              Cela n’enlève évidemment rien à vos pertinentes explications.


                            • Patrick Samba Patrick Samba 29 janvier 10:07

                              @Fergus
                              « j’ai simplement voulu ramener mon premier commentaire à ce qu’il était : la mention d’une amusante curiosité statistique »

                              Et notre cul c’est du poulet ?
                              En tout cas, Fergus, le tien est sacrément faux.


                            • tonimarus45 29 janvier 11:51

                              @Fergus—apparemment nous somme nombreux a etre des « trolls malveillants » qui denonçont votre hypocrisie et vos contre verites


                            • Adèle Coupechoux 29 janvier 14:12

                              @Fergus

                              Ah le calva au café après un repas bien arrosé... smiley


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 janvier 17:52

                              Voici ce que les restaurateurs doivent écrire en gros sur le panneau d’entrée :

                               

                              Droits de l’homme de 1789 qui sont constitutionnels :

                              ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

                              ART. 4. — La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

                              ART. 6. — La loi est l’expression de la volonté générale.


                              • Eric F Eric F 28 janvier 19:17

                                @Daniel PIGNARD
                                Les autorités vous répondront que leurs mesures d’urgence sanitaire se réfèrent à l’article 4 : « faire ce qui ne nuit pas à autrui », en considérant que ce qui contribue à propager l’épidémie est nuisible pour la population.
                                C’est un postulat général dont il faut considérer, mesure par mesure, la justification : est-ce que les effets négatifs induits par la mesure ne sont pas pires que le risque qu’elle évite ? Or les effets sociaux par exemple ne sont pas « quantifiés » de la même manière que les effets sanitaires.


                              • Eric F Eric F 28 janvier 19:36

                                Le problème pour les professionnels, c’est la succession de décisions et annonces contradictoires. Impossible de prévoir et de planifier les commandes, le recours au chômage partiel, la fermeture et l’ouverture à force de temps et contretemps. S’ajoute la durée de fermeture : plusieurs mois pour les restaurateurs, même avec des aides la plupart sont en faillite potentielle.

                                L’opération de « réouverture le 1er février » ne procède pas de motivations politiques ou idéologiques énoncées dans l’article, mais d’un réflexe de survie.  Stéphane Turillon qui a lancé l’opération a déclaré "je ne suis pas complotiste, je ne suis pas syndicaliste, je ne suis rien, je ne suis pas politique ! Je défends juste mon droit de liberté, donc laissez-nous travailler !”


                                • Citoyen de base 28 janvier 20:29

                                  Allo, l’Armée, les FDO !? Le drapeau que vous arborez sur l’épaule et les armes qui vous donnent le pouvoir de la violence légitime sont là pour vous rappeler que votre mission est de défendre le peuple français contre les traitres qui se sont emparés de ses institutions. Désobéissance civile !


                                  • microf 28 janvier 21:14

                                    Très bon article, bravo au courageux auteur.

                                    Lien á visionner qui va dans le même sens que l´article



                                    • Adèle Coupechoux 29 janvier 16:55

                                      @microf

                                      Intéressant comme autre son de cloche.

                                      Il est clair depuis le début qu’ils ne nous veulent pas du bien. Ces mesures ne sont pas prises pour notre santé... C’est évident.


                                    • June June 28 janvier 21:19

                                      Oui le peuple et les restaurants doivent faire le forcing plus personne n’a rien à perdre. Au pire cela finira en émeutes comme eu Danemark et Pays Bas. Macron craint d’ailleurs ce retour tendu des gilets jaunes en pire. Il est dans un dilemme qu’il ne maitrise plus.


                                      • June June 28 janvier 21:21

                                        En même temps la France est crâmée et ce depuis longtemps il ne reste qu’à quitter ce pays devient nauséabond


                                        • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 21:27

                                          @June

                                          Mais tu vas où, June ? J’ai beau regarder, j’en vois pas beaucoup des pays de rêve.


                                        • June June 28 janvier 21:40

                                          @Philippe Huysmans
                                          Dubai tout est ouvert :)


                                        • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 28 janvier 21:42

                                          @June

                                          Dubai tout est ouvert :)

                                          Pour se bourrer la gueule, c’est quand même pas le top, pour le reste, oui, c’est pas faux.


                                        • ticotico ticotico 29 janvier 00:02

                                          @Philippe Huysmans

                                          Depuis deux mois, je me trouve dans un joli pays tropical, ça se passe pas idéalement pour tout le monde, mais en ce qui me concerne, j’y suis bien mieux qu’en France. Je vais peut être vous raconter ça bientôt...


                                        • roby roby 29 janvier 11:35

                                          @June
                                          Beaucoup de jeunes tombés lors des deux dernières guerres mondiales doivent se retourner dans leur tombe, donc vous préférez la fuite au combat ?


                                        • devphil30 devphil30 29 janvier 11:36

                                          @June

                                          Et avec leur connerie de coronacircus tu ne peux plus voyager comme tu veux.
                                          Tu arrives dans un pays et c’est 15 jours d’isolement , test PCR à la noix et en plus si tu viens de France ou d’autres sur liste noire alors tu ne rentres même pas

                                          Commence à nous emmerder sérieusement avec leur connerie

                                          Et l’autre con qui n’a pas suffisamment mis le bazar dans le monde , il annonce une puissance 10 à venir histoire de mieux se gaver de dividendes avec les labos.
                                          Que l’on vienne pas dire que le virus est arrivé avec l’accouplement de la chauve souris et du pangolin , c’est nous prendre pour des cons

                                          https://fr.sputniknews.com/sante/202101271045141582-le-monde-nest-pas-prepare-pour-la-prochaine-pandemie-qui-pourrait-etre-10-fois-pire-dapres-bill/

                                          Une plaie génocidaire pour le monde ce type , à quand un Nuremberg bis ?


                                        • saint louis 28 janvier 21:29

                                          J’avoue avoir été assez longtemps dans le doute de savoir qui croire dans cette affaire sanitaire.

                                          Actuellement j’adhère complétement à la résistance face à la manip des pouvoirs publics qui emplois des mesures totalitaires non justifiés.


                                          • devphil30 devphil30 29 janvier 11:42

                                            @saint louis

                                            Bienvenue dans la résistance  smiley

                                            La question n’est pas d’avoir raison avant tout le monde , le plus important est d’analyser factuellement la situation et de modifier son jugement.

                                            La question que je me pose est pourquoi la ligne gouvernementale est inflexible ?
                                            Bêtise , intérêt personnel future , Directive de Bruxelles , plan mondial

                                            La connerie va bientôt cesser car les gens vont se révolter et ouvrir les yeux.

                                            Pourquoi la Suède qui n’est pas dans l’Europe se porte bien sans avoir confiner ?

                                            Est - ce un pseudo virus qui reconnait les frontières ?

                                            Est-ce le confinement voulu a été facteur de contamination par perte de défense ?
                                            Si je m’isole pendant plusieurs semaines mon corps n’est plus en contact avec une multitude de virus donc je me fragilise ...
                                            Étonnant comme décision en Mars ...


                                          • eau-pression eau-pression 29 janvier 00:31

                                            Monsieur Gerbi

                                            Il faut vous le dire avec sincérité : c’est l’attraction de votre prénom qui aiguilla sur vous mon attention. On dit votre analyse de la situation pénétrante. Ces deux caractéristiques saillantes conduisirent le long de votre texte mon regard.

                                            Quelle déception ! J’étais prết à vous ranger du côté de ceux qui ne sont par rien. De ceux qui ont des yeux et qui voient.

                                            Mais non, vous ne voyez rien. Vous voulez précipiter dans la rue, dans les impasses des salles obscures tant de nos concitoyens dont certains auraient pu être quelque chose.

                                            Vous ne voyez donc pas que la nature est mauvaise. Au signal qu’elle nous envoie depuis plus d’un an vous refusez d’obtempérer. Que puis-je désormais pour vous qui vous êtes démasqué ? Comment vous expliquer que plus vous sortirez le nez de votre masque, plus vous ramènerez votre gueule d’épouvante, plus vite le virus mutera ?

                                            Croyez-vous que quand je l’ai rencontré, j’aie fait le malin comme vous ? Croyez-vous que ce soit graĉe au traitement d’un quelconque druide que j’ai échappé, avec ma compagne à risques, aux terribles séquelles de cette rencontre avec le mal ?

                                            Non, j’ai simplement demandé grâce. C’est ainsi qu’il nous a épargnés. Et durant ces heures d’angoisse, vous ne sauriez à quel point la sollicitude pour le peuple que le destin m’a demandé de guider a empli mon coeur.

                                            Discutant les yeux dans les yeux avec ce terrible fléau, confessant au professeur Delfraissy les écarts pourtant bénins aux consignes de distanciation sociale qui avaient en moi instillé le mal, j’ai juré de le stopper à tout prix.

                                            Savez-vous que les nouvelles ne sont pas bonnes ? Ignorez-vous que de toutes parts des variants issus de la marmite diabolique, de cette soupe qui d’initiale vire à finale, des mutants toujours plus effrayants nous assaillent ?

                                            Que votre mot d’ordre irresponsable se diffuse, que les gens baissent la garde, et je ne donne par 3 semaines à la vague pour devenir tsunami.

                                            Car il faut le savoir, ce n’est que pour vous réveiller que je vous traite de rien. Mais le virus n’a pas de ces sentiments. Il frappera sans état d’âme tout récalcitrant. Vos fantasmes d’ordres barbares donnés à la BAC ressembleront à une douce rêverie. Le cauchemar s’insinuera jusque dans les recoins les plus reculés de vos maisons.

                                            Aux survivants restera la compagnie des robots, d’une docilité angoissante. Les mains expertes sachant fabriquer ces porcelaines qui ravissent Brigitte seront les unes après les autres devenues froides et rigides. Que deviendrons-nous à la prochaine scène de ménage ?

                                            Après tout, c’est votre choix. Si vous avez le coeur à me laisser sans divertissement, allez à votre perte ! Et n’oubliez pas d’emmener Attali, il commence à sentir le renfermé.

                                            E.M.


                                            • alinea alinea 29 janvier 17:25

                                              @eau-pression
                                              Pas sûr que tu aies été bien compris !!


                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 janvier 06:35

                                              La fake pandemie Covid-19 est la plus grande escroquerie sanitaire qu’on à jamais vue.

                                              Elle est basé sur la technique PCR qui nous est vendu comme « test » ce qu’elle n’est pas !

                                              .

                                              Les juges du Portugal soulignent la fiabilité « plus que discutable » des tests COVID-19

                                              En effet, ils citent une étude qui suggère que seulement 3% des tests positifs déclarés par les autorités sanitaires peuvent être de « vrais positifs ».

                                              Une décision de 34 pages sur un appel contre un bref d’habeas corpus déposé par quatre touristes allemands « illégalement confinés » dans un hôtel aux Açores au cours de l’été ne laisse aucun doute sur le fait qu’un test RT-PCR positif ne peut être pris pour argent comptant.

                                              .
                                              Posez vous la question pourquoi les merdias français ne parlent pas du jugement du tribunal portugais au sujet des dites « tests » PCR ?
                                              .
                                              Toute l’escroquerie de la confiscation de nos libertés repose sur ce dit « test » qui ne l’est pas !
                                              .
                                              Pour comprendre cette escroquerie il faut s’intéresser a un médecin allemand, ou il existe des severs doutes sur son diplôme, « DR » Christian Drosten qui joue le rôle principal dans cette énorme escroquerie mondiale qui doit être poursuivi comme crime contre l’humanité avec toutes ses conséquences que ce monsieur à déclenché ! Ce Mr est vise par des procès mené par l’avocat allemand Reiner Füllmich (aussi écrit Fuellmich)
                                              .

                                              Le dossier (tenu secret) Christian Drosten

                                              .

                                              Avocat allemand Reiner Füllmich Tests PCR ou le plus gros scandale de la médecine

                                              .

                                              Des procès pour dénoncer le détournement frauduleuse de la technique PCR ont été lancée dans d’autres pays, Allemagne, États-Unis, etc.

                                              .

                                              Mais le pire reste à venir, car les dites appelé « vaccins » anti-Covid-19 qui fragilisent le système immunitaire permettant de créer la base pour le surgissement des vrais pandémies dans un proche avenir.
                                              .
                                              Regardez attentivement cette vidéo du Dr Simone Gold

                                              Dr Simone Gold : hydroxychloroquine et Vaccin Experimental
                                              .
                                              Ne vous faites surtout pas vacciner avec les vaccins expérimentales, ou les fabricants ont conclus l’année dernière, en 2020, un contrat avec l’UE pour se décharger de leur responsabilité pour des affects secondaires.
                                              .
                                              Ils ont décidé de détruire notre santé en plus c’est nous que devrons payer pour les effets secondaires des dites appelle « vaccins » ARN !

                                              .

                                              On doit boycotter toutes les mesures liberticides prises par ses criminels !


                                              • Patrick Samba Patrick Samba 29 janvier 10:24

                                                @eau-du-robinet
                                                « La fake pandemie Covid-19 (...) est basée sur la technique PCR qui nous est vendu comme « test » ce qu’elle n’est pas ! »

                                                Plein accord et intérêt pour tout le reste, mais cette affirmation, eau-du-robinet, est inexacte. La pandémie est également, et surtout, basée sur l’instrumentalisation de la peur d’un virus pas plus toxique que celui de la grippe.

                                                Et c’est pourquoi la formulation « fake épidémie » est problématique. Elle a certes l’avantage d’attirer l’attention sur le caractère terriblement abusif de l’appellation de pandémie majeure, mais d’ouvrir à une simplification abusive. Car il y a bien épidémie. Mais mineure. Pas fausse.
                                                Appelez-la la faible épidémie ?


                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 janvier 13:33

                                                Bonjour Patrick Samba,
                                                .
                                                Il s’agit d’une épidémie qui nous est « vendu », avec des faux chiffres sur la base des dit « tests » PCR, comme une pandémie c’est donc une fake pandemie ! 


                                              • SPQR complotiste chasseur de comploteur... SPQR Sono Pazzi Questi Romani 29 janvier 08:14

                                                Non au déconfinement . Laissez les médecins prescrire.


                                                • L'apostilleur L’apostilleur 29 janvier 09:50

                                                  Le titre (et la suite) serait-il révélateur d’un état de manque de l’auteur ?


                                                  • Hector Hector 29 janvier 11:41

                                                    « Panem et circenses » Tout le monde connait cette célèbre locution latine de Juvénal.

                                                    Aujourd’hui, s’il y a encore du pain, il y a de moins en moins de jeux. Ce n’est pas très bon ça pour le moral du peuple et on peut se demander à juste titre comment cela va finir.



                                                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 janvier 12:01

                                                        @devphil30

                                                        Et oui, on se fout de nous, d’ailleurs la propagande (en France) fait rage contre la suède.
                                                        Tout le système ment, affligeant.


                                                      • devphil30 devphil30 29 janvier 14:30

                                                        @bouffon(s) du roi

                                                        Surtout que la désinformation conduit les Français à croire et avoir peur en permanence.
                                                        Un peu d’ouverture d’esprit et de recherche par la réflexion de la situation aurait tôt fait de se poser des questions

                                                        Pourquoi les petits ne mettent pas de masque pour un virus si dangereux alors que les parents le mettent ?

                                                        Après un an de recul sur la grande fumisterie voila les chiffres de la mortalité

                                                        https://reseauinternational.net/meme-surmortalite-en-2020-quen-2015-selon-les-derniers-chiffres-de-linsee-73-lesperance-de-vie-2020-est-plus-elevee-que-2015/


                                                      • Adèle Coupechoux 29 janvier 14:36

                                                        @devphil30

                                                        Et il n’y a pas que la Suède. Les journalistes nous parlent de confinement dans les autres pays voisins, alors que c’est seulement recommandé....


                                                      • devphil30 devphil30 30 janvier 06:00

                                                        @Adèle Coupechoux

                                                        Vous avez mis votre masque Adèle ?

                                                         smiley
                                                        Surtout que la Suède n’est pas dans l’UE et cela interroge encore une fois sur la liberté de décision des gouvernements nationaux qui tendent à devenir des régions de l’Europe.

                                                        Quels autres pays n’ont pas fait de confinement ?


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 06:36

                                                        @devphil30
                                                        Surtout que la Suède n’est pas dans l’UE

                                                        ah ! il y a eu un suexit ? la Suède est entrée dans l’UE en 1995 ... sans adopter l’euro c’est vrai mais dans l’UE quand même ...



                                                      • Adèle Coupechoux 30 janvier 07:58

                                                        @devphil30

                                                        Vous avez mis votre masque Adèle ?

                                                        Nan, pas de masque et en plus on s’est souhaité la bonne année en se faisant la bise.
                                                        C’est plus cool en Bretagne qu’à Paris. A Paris, ce sont de plus en plus souvent des regards noirs que je croise.


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 08:08

                                                        @Adèle Coupechoux
                                                        La Lettonie, l’Islande n’ont pas confiné par exemple
                                                        l’Islande est un cas unique en Europe ... premières mesures prises le 24 janvier ... mise en quarantaine de tous ceux qui entrent dans le pays ... tests (1.32 tests par habitant) , traçage, isolement obligatoire et strict de tous les cas positifs ... séquençage 100% ...


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 08:15

                                                        @nono le simplet
                                                        isolement obligatoire et strict de tous les cas positifs ...

                                                        et des cas contact, bien sûr ...

                                                        je rajoute qu’après un relâchement à la fin de l’été ils ont repris les choses en main ... tester, tracer, isoler ... quand c’est bien fait pas besoin de confinement ...


                                                      • troletbuse troletbuse 30 janvier 08:48

                                                        @nono le simplet
                                                        Isoler

                                                        Profites-en maintenant, l’isolation est a 1 euro en ce moment.


                                                      • troletbuse troletbuse 30 janvier 08:50

                                                        @nono le simplet
                                                        Isoler

                                                        Profites-en maintenant, l’isolation est a 1 euro en ce moment.


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 08:57

                                                        @troletbuse
                                                        c’est au scrabble que le bon mot compte double ...


                                                      • troletbuse troletbuse 30 janvier 09:06

                                                        @nono le simplet
                                                        Je crois bien que quand mon telephone a vu que je te donnais un conseil, il a juge que pour Nono, il valait mieux le dire 2 fois qu’une. Pas bete mon smartphone. smiley


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 09:13

                                                        @troletbuse
                                                        l’intelligence de ton smartphone vient au secours de la tienne ?
                                                        ne l’éteins jamais malheureux ! 


                                                      • troletbuse troletbuse 30 janvier 09:20

                                                        @nono le simplet
                                                        Oui mais c’est pour toi qu’il a juge. Moi qui croyais que tu comprendrais du premier coup. ; smiley


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 09:25

                                                        @troletbuse
                                                        Oui mais c’est pour toi qu’il a juge

                                                        c’est là qu’on comprend pourquoi tu as été viré de l’école Zavatta dès le premier jour


                                                      • troletbuse troletbuse 30 janvier 09:30

                                                        @nono le simplet
                                                        Pas terrible, ton message. T’es quand meme meilleur en culture de tomates ou en croque-mort
                                                         smiley


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 10:04

                                                        @troletbuse
                                                        l’humour est un art difficile ... il consiste soit à faire rire son interlocuteur soit à faire rire de son interlocuteur ... et non pas de se faire rire soi-même et ça demande beaucoup d’humilité ... je suis parfois content de moi mais ça reste très rare et je reste désolé quand je rate le coche de l’immédiateté ...
                                                        mon « c’est au scrabble que le bon mot compte double » était spontané et je le classe dans les « pas trop mal » grâce aux non dits qu’il sous entend ...la suite est médiocre, je te le concède ... mais tu n’aurais pas du répliquer ... rigoler de toi, peut être mais pas balancer une vanne médiocre ... quand je me fais moucher, et ça arrive, je ris spontanément et de bon cœur ... l’humilité ... l’humilité ...


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 10:34

                                                        @nono le simplet
                                                        tiens, je suis en veine de confidences ... la plus belle saillie de ma vie et la seule que j’ai retenue ...
                                                        en première année de fac, le premier TD de maths était en amphi ... 120 élèves environ ... j’étais au dernier rang m’emmerdant joyeusement ... le niveau étant de seconde ... avec mon voisin nous jouions silencieusement au morpion sans accorder le moindre regard au « cours » ... brusquement le prof s’écrie « ça fait combien, M ... » citant mon nom ... je réponds sans réfléchir « 2 ? » ... réponse bien sûr sans aucun rapport avec la question ... éclat de rire général ... le prof « Sortez M ... » ... je sors ... sans insolence ... au moment où je fermais la porte dans un grand silence il s’écrit « de toutes façons, vous êtes fiché M . ... » ...
                                                        je rentrouvre la porte, je passe la tête et je lance un joyeux « je m’en fiche » et referme la porte ... j’entendais encore hurler de rire à 30 m de l’amphi ...
                                                        des mois après on m’en parlait encore ...
                                                        je me suis réconcilié avec le prof quelque temps plus tard et a reconnu la drôlerie de ma réponse ...
                                                        c’est la seule qui a mérité à mes yeux d’être retenue ...


                                                      • Aristide Aristide 30 janvier 12:11

                                                        @nono le simplet

                                                        Surtout que la Suède n’est pas dans l’UE

                                                        ... la Suède ne truande rien sur ses statistiques COVID comme vous l’annonciez. Vos allégations sur le trucage des statistiques des suédois dont d’après pemile vous étiez le « découvreur » n’était que le fruit de votre tendance à vouloir que les faits confortent vos prévisions quitte à transformer la réalité.

                                                        Je vous avais signalé les précautions prises par les sites sur la différence entre déclarations administratives de décès au jour le jour et statistiques en prenant en compte les dates réelles des décès, vous aviez ricané à votre habitude malgré la source donnée de ces précautions.

                                                        Les deux sites dont vous aviez présenté les données comme preuve sont en concordance. Voilà les deux courbes aujourd’hui en totale cohérence :

                                                        Le ridicule ne tuant pas, vous allez surement continuer à affirmer que la Suède truande ses statistiques ...


                                                      • nono le simplet nono le simplet 30 janvier 12:36

                                                        @Aristide
                                                         smiley smiley
                                                        t’es vraiment un vicieux ... quand on fait remonter à plus d’un mois les mises à jour ... quand on présente une courbe en phase finale de fin de pic alors que la mortalité est en hausse en ce moment en Suède ...
                                                        plus la vague s’achève et plus il y a de morts ...
                                                        ourworld a fini par accepter les modif ... mais pas politolog.com
                                                        et l’IHME ne s’est pas fait prendre au piège, ayant revu à la hausse de 15 % les décès en Suède entre ses prévisions du 28/01 et celles de 22/01 ...
                                                        seuls les imbéciles n’y voient pas de malice smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité