• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Retraite et Confusion

Retraite et Confusion

« Vous n’y comprenez rien ! Mais vous savez que vous n’y comprenez rien, ce qui apporte de la clarté dans la confusion » Louis De Funès.

JPEG

Lorsque Macron s’est porté candidat à la présidentielle, il a proposé une réforme des retraites qui devait (au départ) ne s’intéresser qu’au régime de base et qui s’articulait sur plusieurs points :

  • Age de départ maintenu à 62 ans
  • Pas d’allongement de la durée de cotisation
  • Pas de baisse des pensions
  • Suppression du RSI et du régime de retraite des parlementaires
  • Mise en place d’un système unique de retraites
  • Le même calcul des retraites pour tous.

Une fois aux commandes et devant l’ampleur de la tâche, car il faut souligner qu’aucun pays voulant modifier le régime des retraites ne l’a fait à force de concertation dans un délai moins cours que 10 ans, notre président a commandé un rapport à Jean Paul Delevoye, nommé pour la circonstance Haut-Commissaire à la réforme des retraites.

 

En juillet 2019, Jean Paul Delevoye rend son rapport au président. Rapport rendu public et que l’on peut consulter ici : https://reforme-retraite.gouv.fr/IMG/pdf/retraite_01-09_leger.pdf

 

Ce rapport s’articule sur 9 points :

01 Un système universel, par répartition, en points

02 Un système où 1€ cotisé donne les mêmes droits

03 Des conditions de départ valorisant l’activité

04 La reconnaissance de la pénibilité

05 Des droits familiaux renforcés

06 Renforcer la capacité des usagers

07 Une gouvernance innovante

08 Une organisation unifiée

09 Un système plus redistributif et conçu dans le respect des grands équilibres financiers.

 

Macron qui sait que ce sujet est hautement explosif organise un débat public sur le sujet, dans une ville, Rodez, qui comporte une majorité de plus de 60 ans, donc pas vraiment concerné par la réforme à venir et où 8 personnes sur 10 ont voté Macron. Autant dire qu’il ne prend pas de risque Cependant il n’a pas convaincu. Il a continué à opposer les uns aux autres en prenant l’exemple du chauffeur de bus à la RATP et celui du privé. Suite aux remarques de la CGT dans la presse, le chef de l’Etat a assuré que le système qu’il propose n’a rien à voir avec celui qui de la Suède où les retraités ont vu leurs pensions baisser après 2008. Et que de tels ajustements sont impossibles et que le niveau de vie des retraités ne doit pas être dégradé, il doit être le même et continuer à progresser. On ne demande qu’à le croire, mais à aujourd’hui on ne sait pas quel organisme sera en charge de réévaluer la valeur du point.

De toute façon à aujourd’hui personne ne sait de quoi cette réforme accouchera, mais par fatalisme, tout le monde craint le pire.

 

Pourtant depuis ce débat, les médias ont sorti l’artillerie lourde pour nous expliquer que pour notre salut, cette réforme dont on ne sait rien de ce qu’il y a dedans doit passer.

Et commence le bal des éditorialistes qui ont toujours le chic de parler sans savoir. Alain Duhamel sur RTL nous dit : « Emmanuel Macron veut mettre sur pied un système clair, simple et équitable ». Sur France 5 Yael Goosz en remet une couche en parlant de sur « ces syndicats arc-boutés sur leurs privilèges ».

L’auto proclamé économiste François Lenglet explique que : « La reculade, ça serait de différer la mise en œuvre de la réforme au moins pour les plus hostiles que sont les salariés des régimes spéciaux. »

Hervé Gattego sur Europe 1 frappe plus fort avec : « La position de la CGT est plus claire, du moins à condition de parler de clarté pour un syndicat de gauche qui refuse de toucher à un système qui défavorise les femmes et ceux qui ont les métiers les plus pénibles. ». Mais la palme revient à l’ineffable Jean-Michel Aphatie, qui n’est rien de moins que la réincarnation de la petite souris dans les arcanes du pouvoir qui dit (ça ne s’invente pas : « Mardi dernier, Emmanuel Macron a réuni plusieurs ministres en leur disant « il faut cogner sur les grévistes ». Et voilà, il faut cogner sur les grévistes parce que ce sont des égoïstes. […] Stop aux égoïsmes, c’est la ligne de conduite du discours qu’adopte le gouvernement. [Et ça peut payer ce discours ?] Eh ben on ne sait pas ! On voit bien qu’il y a du potentiel : signaler aux salariés du secteur privé, aux retraités actuels, aux salariés de l’administration en général – parce que tout le monde n’a pas les avantages de la SNCF – que finalement cette grève, c’est fait pour quelques-uns et pas pour tous, on se dit, il y a du potentiel. […] Il faut toujours garder la confiance. ».

 

Je vous rappelle qu’à aujourd’hui au premier jour d’une grève qui s’annonce importante, on ne sait toujours pas de quoi sera faite cette réforme. Mais qu’à cela ne tienne, nos « journalistes » sont sur le pont et assurent de leur solidarité avec selon Lenglet « les braves pigeons des salariés du privé [qui] passeraient à la moulinette n’ayant pas la capacité de bloquer le pays »ou selon Beytout avec « ceux qui vont payer les pots cassés de la grève, qui vont être pris en otage par la SNCF ou la RATP »

Jour après jour est distillé ce poison de désunion et de l’opposition entre les français qui consiste à dire des informations mensongères comme Barbier sur BFM « Si on dit la vérité, la grève ne sera peut-être pas très populaire. […] [Les employés de la RATP] partent avec une retraite 24% supérieure aux autres salariés du transport dans le privé ; ils partent avec 88% de leur dernier salaire, c’est 50% pour les agents du transport privé, voyez que l’écart est énorme. »

 

Tout a été organisé pour que les médias nous expliquent que rien n’y fera, qu’il faut se soumettre et qu’il faut que cette réforme dont ils ne connaissent pas le contenu passe. Et si ça ne suffit pas Yves Calvi clôt tout débat : « Pourquoi fait-on semblant qu’il y a des choix à faire puisqu’en fait, il n’y en a pas ? »

 

Pour revenir à plus de sérieux, il est vrai que l’on doit venir vars un régime unique pour ce qui concerne le régime de base. Mais cela doit se faire dans le temps et dans la négociation, et certainement pas au forceps. Que dans ce domaine les trash tests doivent être la norme et ne pas se retrouver avec des accidents comme la retraite des instituteurs. Il est évident que la réforme de la retraite va apporter des bouleversements dans la vie active et qu’il faudra réforme les statuts des fonctionnaires, militaires, policiers, pompiers, infirmiers, travailleurs indépendants, commerçants etc. Car forcément une réforme de cette ampleur va transformer notre vie.

 

Il est évident que cet exécutif partager entre un gouvernement de droite (Bruno Lemaire, Edouard Philippe, Delevoye) plus obnubilé par l’âge de départ à la retraite et un président mal entouré plus enclin à éviter un second mouvement populaire contre lui, il ne sortira pas que du bon dans cette réforme.

 

Maintenant la communication médiatique a comme idée générale : la peur. Ils vont nous refaire le coup des black blocs qui cassent tout, et ça va durer le temps de la grève. Combien de participants ? Quel est le discours des syndicats, quelles sont leur revendications ? Ca n’est pas le sujet.

 

Après cette première journée de grève on nous annonce qu’en milieu de semaine prochaine, le premier ministre va faire une allocution pour nous donner les grandes lignes de cette réforme que personne ne connaît. On croit rêver !


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

153 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 décembre 2019 09:18

    Au moins, maintenant, les policiers et les pompiers sont rassurés  : ils vont pouvoir assurer l’ordre et la sécurité. Vous voyez que vous êtes mauvaise langue !


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 6 décembre 2019 11:50

      @Séraphin Lampion
       
      Tutafé

      Dis-moi qui tu privilégies, je te dirais quelle est la nature de ta gouvernance.

      La lettre aux syndicats de police, leur affirmant que ’ LEUR ’ régime spécial ne serait pas impacté est pourtant aussi un foutage deggle...
       
      Il les a juste pris pour des cons...
      « vous continuerez à pouvoir partir en pré-retraite »
      MAIS pas dans les mêmes conditions qu’actuellement.
      Je connais un CRS à qui il a été très difficile d’expliquer la ’ nuance ’...
      Bon en même temps, c’est un CRS...
       
      Ah ça, pour l’ordre, hier, à Lyon, on a rien compris...
      Ces fumiers se sont mis à charger sans aucune raison, en plein milieu du cortège.
      Comme d’hab, quoi.

      Un gouvernement qui terrorise sa population est tout sauf légitime
      Alors quant à ses ’ réformes ’...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 décembre 2019 12:06

      @seul le contenu compte...

      « Ces fumiers se sont mis à charger sans aucune raison, en plein milieu du cortège.  »
      ils défendent leur retraite


    • Ruut Ruut 6 décembre 2019 15:29

      Pourquoi introduire un age de départ et un age pivot et non des droits uniquement basé sur les cotisations effectuées sans minorations ?


    • Eric F Eric F 6 décembre 2019 19:12

      @Ruut
      La raison de la décote en cas de départ anticipé est que la pension sera alors versée plus longtemps, alors que les « droits » cumulés le sont dans le cadre d’une liquidation à un âge de référence.

      A propos de la question d’âge, même si une catégorie donnée vit statistiquement plus vieux, cela ne peut pas être transposé à un individu en particulier. Ainsi, les femmes vivent en moyenne plus longtemps que les hommes, il n’y a pas pour autant des points supplémentaires attribués collectivement aux hommes pour compenser leur plus faible durée de vie en retraite -un homme donné peut vivre centenaire, une femme donnée peut décéder le lendemain de son départ en retraite-. idem le niveau social ou d’éducation ; Ce qui peut être pris en compte, c’est la pénibilité effective liée au type de travail ou aux conditions -mais très difficile à établir, le stress au travail par exemple en fait partie-.


    • V_Parlier V_Parlier 6 décembre 2019 20:13

      @Ruut
      Je me le suis demandé depuis longtemps mais nous devons être des OVNIs. Je pense que ça déplairait à tous ceux qui, d’un côté ou de l’autre, préfèrent que le système soit adapté (donc avantageux) pour leur cas personnel. La « division des uns contre les autres » ça n’est pas que le jeu de Macron mais aussi de beaucoup d’autres qui veulent tirer la couverture à eux en tentant, eux aussi, d’embobiner le peuple indécis pour qu’il se joignent à leur action.

      Par ailleurs, depuis plusieurs décenies les votants ont soutenus les partis standard promouvant le libre-échange imposé par l’UE, donc il faut maintenant qu’ils assument : Après 25 ans de tricherie « socio-libérale » par la dette, il est temps de s’aligner sur le « social » des pays émergents et de la GB. Ca peut se faire soit par la baisse drastique des salaires et pensions, soit par le recul de l’âge de la retraite. Ils ne peuvent plus tricher en nous faisant croire que ça fonctionne car les créanciers des états européens deviennent exigeants et méfiants...


    • V_Parlier V_Parlier 6 décembre 2019 20:15

      @V_Parlier
      (Sachant que reculer l’âge de la retraite leur fait « gagner » plus qu’en libérant des emplois pour les plus jeunes, car ces derniers restent alors à charge de leurs parents)


    • Le421 Le421 7 décembre 2019 09:20

      @Séraphin Lampion
      Oui, mais ce ne seront pas des « régimes spéciaux » mais des « régimes particuliers » !!

      Sans déconner.
      Faut dire que les flics sont les derniers à soutenir le gouvernement.
      Et encore pas tous !!


    • JulietFox 7 décembre 2019 09:26

      @seul le contenu compte...
      Les Black Blocs de Castagette

      Une égérie des « gilets jaunes » en fauteuil roulant a été condamnée vendredi à Toulouse à deux mois de prison avec sursis et un an d’interdiction de manifester pour violences envers deux policiers, à l’issue d’un procès dénoncé par la défense comme visant à "la faire taire". 

      Le tribunal correctionnel de Toulouse a partiellement suivi le procureur, Guillaume Renoux, qui avait également demandé la condamnation de la prévenue pour s’être interposée devant un camion équipé d’un canon à eau, et requis deux ans d’interdiction de manifester en Haute-Garonne, ainsi qu’une amende.’(Orange Info)


    • JulietFox 7 décembre 2019 09:32

      @kimonovert
      Mais des sous, de la tune, du blé, de l’oseille, du fric, du grisbi, de la fraîche, des talbins, il y en a :

      En l’occurrence : que les fonds de la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades), créée en 1996 pour gérer le remboursement de la dette de la sécu, pourraient amplement financer les retraites. La Cades, alimentée pour moitié par un impôt spécifique (la Contribution pour le remboursement de la dette sociale, ou CRDS), et pour l’autre par une fraction de la CSG, n’aura plus de raison d’être au plus tard en 2024, sitôt le dernier euro remboursé aux marchés. Mais ses recettes, elles, existeront toujours, à la seule condition de prolonger la CRDS, censée disparaître avec l’expiration de la dette sociale. « Entre la CRDS et la CSG, c’est tout de même une grosse vingtaine de milliards de bel argent sonnant et trébuchant » que l’Etat pourra tout à coup utiliser comme bon lui semble, explique Christian Eckert


    • JulietFox 7 décembre 2019 09:32

      @JulietFox
      Lu sur Marianne.


    • CRICRI59 CRICRI59 7 décembre 2019 18:53

      @V_Parlier
      Bonsoir sur les votants

      https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
       à visionner De Gaulle et la constitution

      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


    • V_Parlier V_Parlier 7 décembre 2019 20:30

      @CRICRI59
      Pas totalement faux, mais sachant celà les non votants pouvaient très bien choisir un « original » de leur sensibilité en dehors des standards, rien que pour faire baisser le pourcentage restant pour Macron. Mais même ça ils ne l’ont pas fait.


    • Taverne Taverne 6 décembre 2019 09:21

      L’approche holistique du président (sa vision « universelle ») a mis un frein définitif dès le départ à sa réforme des retraites. Alors que Descartes, au contraire, recommande par sa méthode d’examiner un problème en autant de parties qu’il est « nécessaire » (ce qui ne signifie pas « possible »).

      D’ailleurs, ne dit-on pas « réforme DES retraites » et non « réforme de LA retraite » ?

      Pour en sortir (s’il n’est pas trop tard...), il faut quitter l’approche holistique et revenir à la méthode cartésienne.



      • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 6 décembre 2019 11:55

        @Taverne
         
        Il faut surtout cesser de vouloir ’ réformer ’ tout les acquis et bien sociaux au profit d’une infime minorité, qui n’est ni « les immigrés », ni « les cheminots », ni ce-que-que-vous-voulez-bien-avaler-comme-couleuvre.
         
        2,8 % ou 28 % ?
        Dans le ’ projet ’ du delevoie, il y a un truc très significatif.
        Ce fumier préconise que les salariés à + de 120 K€ / an ne cotisent qu’à 2,8 % pour la retraite...
        MAIS il faut que ceux en dessous de ces 120 K€/an cotisent à 28%
         
        Pour en sortir ?
        Faudrait juste mettre fin à cette 5 ème pervertie 25 fois, pour faire place à une 6 ème, et pas écrite comme la 5 ème par des afidés d’oligarques et politiciens aristocrates.
         


      • Samson Samson 6 décembre 2019 17:24

        @Taverne

        « Pour en sortir (s’il n’est pas trop tard...), il faut quitter l’approche holistique et revenir à la méthode cartésienne. »


        Autrement dit virer le petit Monarc !

        La méthode cartésienne ne peut que difficilement s’appliquer en matière de dogme !
        Or, la doxa néo-libérale, son culte de la Sainte-Croissance et sa religion cruelle ne relèvent en aucun cas de la rationalité (sans quoi on n’en serait pas là !), mais de la seule sacralisation de l’avidité, érigée par nos maîtres au rang de loi et principe.

        Quand bien même la crédulité des Français devrait finir par enfin trouver ses limites, Mutilator 1er brillant psychopathe et dangereux adepte de la Pensée Unique ne reculera jamais !
        Pervers narcissique et manipulateur d’un incontestable talent, il compte biaiser, enfumer à tout va et rouler une fois encore dans la farine l’opinion publique, mais sa structure de personnalité lui interdit tout simplement de se dédire ! C’est hélas aussi dramatique que çà !


      • JulietFox 7 décembre 2019 09:36

        @seul le contenu compte...
        Ce très cher Mr Delevoye ;
        Jean-Paul Delevoye cumule son salaire et ses pensions de retraite depuis qu’il est entré au gouvernement. Devenu haut-commissaire aux retraites le 3 septembre dernier, il perçoit à ce titre une rémunération brute mensuelle de 10.135 euros. En plus de ce salaire, le ministre délégué touchera les montants versés par le régime général de l’assurance-retraite et par la caisse de retraite des anciens élus locaux, révèle La Lettre A.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 18:33

        @seul le contenu compte...
        Le mythe de la 6e République qui arrangerait tout ! Ce sont les ordres de la Commission européenne, rien à voir avec la Ve République.
        .
        La Grèce n’a pas la Constitution de la France, et pourtant les retraités viennent de bénéficier de la 12e baisse des pensions ! Si vous ne vouliez pas de la casse des acquis sociaux, fallait voter Asselineau pour sortir de l’ UE...
        .
        Ce sera la même chose qu’en Grèce, avec la retraite à points, le centre nucléaire de la réforme, expliquée par Fillon en 2016 :
        « Le système de la retraite par points, cela permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue. Cela permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer les pensions. »


      • Salade75 6 décembre 2019 09:31

        Bonjour,

        Ce que je trouve le plus fascinant dans tout ce qui se dit autour de la retraite, c’est que tout le monde parle du réglage du moteur (durée de cotisation, particularités pour les carrières longues, les carrières hachées, durée de cotisation, ...) mais à aucun moment on ne précise à quoi sert ce moteur.

         à ce que tout le monde ait une espérance de durée de retraite équivalente ?

         qu’à partir d’un certain age plus personne ne soit obligé de travailler ?

        à ce que tout le monde touche le même montant quelle qu’ait été sa contribution ?

        Etc ...

        Quand on n’a pas défini le produit que l’on cherche à fabriquer, il est difficile de trouver un accord sur les réglages de la machine qui est supposée le fabriquer ...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 09:38

          @Salade75
          Si, si c’est très clair. la Commission européenne demande que la réforme des retraites produise 5 milliards d’économies par an.

          Et la retraite à points, c’est le bouton de réglage qui va permettre de baisser les pensions quand le gouvernement le décidera.


        • agent ananas agent ananas 6 décembre 2019 13:36

          @Fifi Brind_acier
          ... la Commission européenne demande que la réforme des retraites produise 5 milliards d’économies par an.

          Normal, il faut bien que l’UE paie les retraites de ses propres députés ...
          Ainsi un député européen peut toucher jusqu’à 55 000 £ (60 000/65 000 euros) plus une retraite complémentaire de 41 000 £ (45 000/50 000) soit un total de 110 000 euros annuels environs.
          Sans compter la prime de départ de 157 000 £ (175 000 euros environs) plus le remboursement des deux tiers des frais médicaux pour leur famille (les enfants pris en charge jusqu’à 21 ans), plus la moitié de leurs frais de fonctionnement de député pendant 3 mois après leur départ (5 300 £ par mois ?)...
          Chiffres de 2014.


        • leypanou 6 décembre 2019 14:45

          @Salade75
          qu’à partir d’un certain age plus personne ne soit obligé de travailler ? 

           : ce n’est pas « à partir d’un certain âge plus personne ne soit obligé de travailler » mais

          « à partir d’un certain âge, aucune entreprise ne veut plus vous embaucher s vous cherchez du travail » et cet âge est très bas dans certaines branches¹ (journaliste, informaticien, etc, etc).

          Et la nuance est de taille.
          ¹ : je ne parle pas de mannequins ou footballeurs ou c’est un autre problème.


        • Massada Massada 6 décembre 2019 09:33

          J’ai regardé les infos à la TV on y montrait une vidéo de la manifestation à Paris pour les retraites.

           
          Quelqu’un pourrait-il m’expliquer la présence de drapeaux palestiniens dans cette manifestation ? vous payez aussi les retraites des palestiniens ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 09:39

            @Massada
            Pourquoi cette question ?
            Israël n’a pas prévu pour les Palestiniens de retraite par répartition ?


          • McGurk McGurk 6 décembre 2019 11:35

            @Fifi Brind_acier

            Si mais « retraite » dans le sens « mort ». Et « point » dans le sens « poings » (dans la gueule).


          • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 6 décembre 2019 11:57

            @Massada
             
            A Lyon, il y avait même des CFDT, dans le cortège...
            Encore un coup des palestiniens...

            Taré...


          • agent ananas agent ananas 6 décembre 2019 13:39

            @Massada
            vous payez aussi les retraites des palestiniens ?
            Je ne sais pas, mais ce que je sais c’est qu’on paye la retraite de bi-nationaux comme Meyer Habib ...


          • agent ananas agent ananas 6 décembre 2019 13:55

            @Fifi Brind_acier
            Israël n’a pas prévu pour les Palestiniens de retraite par répartition ?

            Seuls les juifs ont droit aux compensation suite à la spoliation de leurs biens et de réparations en tant que rescapés de la Shoah ...
            Les goyims et autres untermensch n’ont semble t’il pas les mêmes droits ...


          • machin 6 décembre 2019 16:50

            @Massada

            Ta gueule le nazi de service.


          • Pere Plexe Pere Plexe 6 décembre 2019 18:24

            @Massada
            Comme quoi dans une foule chacun y voit ce qu’il fantasme.
            C’est sans doute pourquoi on voit autant les Blacks Bloc alors qu’ils sont totalement marginaux, sur tous les écrans.


          • Eric F Eric F 6 décembre 2019 21:52

            @Massada
            La journée de protestation du 5 Décembre regroupait des mécontentements de différents secteurs d’activité (hôpital, police, éducation, etc. même les avocats). Aux thèmes professionnels se sont joints des thèmes écologiques et politiques ;
            il est possible qu’il y ait eu des banderoles « géopolitiques », mais cela n’a pas eu d’ampleur, je n’avais pas vu mentionner ce fait.


          • Le421 Le421 7 décembre 2019 09:26

            @Pere Plexe
            Les black blocs sont très utiles pour discréditer les manifestants.
            C’est pour cela que vous n’en verrez jamais un se faire éclater la gueule à coup de LBD.
            Et puis, comme disait Coluche, des fois que ce serait un flic infiltré !!  smiley


          • Eric F Eric F 7 décembre 2019 10:06

            @Le421
            il est probable que les forces de l’ordre tentent d’infiltrer les groupes violents pour identification et renseignement, mais cela relève de la paranoïa de généraliser comme le font certains (pas vous) que tous les Black Blocs sont des mercenaires au service du gouvernement.
            Par contre, ce que l’on peut déplorer, c’est que les forces de l’ordre ne se concentrent pas contre les actions de ces groupes sur les trottoirs, plutôt que contre les manifestants sur la chaussée. La crainte d’un dérapage fatal -comme à Sivens semble tétaniser les responsables du maintien de l’ordre. Et du côté de la communication politico-médiatique, mettre les projecteur sur la casse en marge des manifestations est un moyen de discréditer le mouvement.


          • gaijin gaijin 6 décembre 2019 09:34

            « On croit rêver ! »

            mais le confusionnisme est en lui même une méthode : tergiverser noyer le poisson et à la fin lasser la contestation pour pondre un truc qui aboutira a : vous allez cotiser toute votre vie pour avoir que dalle a la fin mais vous ne le saurez que quand ça sera trop tard 


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 09:35

              Il faut expliquer ce qu’est la retraite à points, c’est Fillon qui l’a expliqué le mieux :

              « Le système de la retraite par points, cela permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue. Cela permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer les pensions. »

              .

              Pour bien faire, il faudrait que les syndicats, disent NON au projet, et AUCUNE NÉGOCIATION. Or, ce n’est pas le cas, ils négocient avec le gouvernement depuis 2 ans, et selon les dires de Gilles Legendre, chef des LREM à l’ Assemblée, le dossier est bouclé :

              .

              « Depuis deux ans que nous négocions, les syndicats n’ont jamais, jamais, quitté la table des négociations et aujourd’hui, quand vous les interrogez ils savent parfaitement que nous irons jusqu’au bout », a-t-il déclaré.

              Il a en outre souligné qu’il était temps de mettre en place le projet et « les syndicats […] les manifestants et les personnes qui ont des inquiétudes aujourd’hui pourront observer que nous avons tenu le plus grand compte des remarques, des suggestions, des critiques qui nous ont été faites pendant cette période de discussions et de négociations qui a duré 2 ans.

              .

              Si le dossier est bouclé, et même si Macron décide de faire quelques cadeaux ici et là, cela veut dire que la réforme s’appliquera. Donc on va vers une grève de longue durée.

               


              • JL JL 6 décembre 2019 09:43

                @Fifi Brind_acier
                 
                 la valeur du point devrait être calculée dans une péréquation (une simple division en fait) prenant en compte les recettes (le total des cotisations des assujettis) et les dépenses (le total des points des retraités bénéficiaires).
                 
                Mais ce serait ignorer que c’est la forme la plus exécrable de la gouvernance qui consiste à s’emparer des bonnes idées pour en faire des lois ou des règlements iniques. cf..


              • JL JL 6 décembre 2019 09:48

                La retraite à points ça marche très bien pour les retraites complémentaires. C’est une grosse erreur, je devrais dire une faute, de la généraliser à la retraite de base laquelle doit être modulée par sa fonction d’assurer un « minimum vieillesse ».


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 10:13

                @JL
                Votre lien ne fonctionne pas.


              • Trelawney Trelawney 6 décembre 2019 10:44

                @Fifi Brind_acier
                 ils négocient avec le gouvernement depuis 2 ans,
                Pour avoir discuté avec un syndicaliste CGT, il n’y a pas eu de négociation. Il y a eu juste des concertations. 
                Et la concertation ou le syndicaliste écoute ce que le ministre a à dire n’est jamais une négociation.
                La CFDT et l’Unsa avaient dans leurs cartons un projet de réforme des retraites avec rapprochement des régimes spéciaux et ont cherché à savoir si c’était raccord avec le projet gouvernemental. Jamais ils n’ont eu de réponse à ce sujet et c’est aussi pour cela qu’ils sont dans le mouvement


              • McGurk McGurk 6 décembre 2019 11:38

                @Fifi Brind_acier

                On ne va vers rien du tout.

                Avec des abrutis fanatiques il n’y a qu’une option : leur retirer maintenant le pouvoir. Ensuite, il sera trop tard.

                Pas besoin d’être voyant pour savoir que nous préfèrerons tous la voie de la lâcheté...


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 11:52

                @Trelawney
                Jamais ils n’ont eu de réponse à ce sujet et c’est aussi pour cela qu’ils sont dans le mouvement

                Supposons que Legendre ait menti, ce qui est tout à fait possible, ils mentent tout le temps.... Ce qui m’importe, c’est que les syndicats n’entrent dans aucune négociation. Il n’y a rien à négocier, seulement à refuser la réforme en bloc.
                .
                Et c’est bien ce qui m’inquiète, Macron va faire des concessions ici ou là, vers les plus réfractaires, et les syndicats vont présenter cela comme des avancées.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 11:54

                @McGurk
                Pas besoin d’être voyant pour savoir que nous préfèrerons tous la voie de la lâcheté..


                Je crois que c’est plus tordu que ça... La première déclaration du 1er Ministre a été de féliciter les syndicats, « pour la bonne organisation des manifs ».
                C’est la suite qui va être importante, que vont faire les syndicats ??


              • Emohtaryp Emohtaryp 6 décembre 2019 12:07

                @Fifi Brind_acier

                https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/reforme-des-retraites-l-ue-encourage-macron-qui-sera-fragilise-en-cas-d-echec_3731729.html

                L’ue encourage sa marionnette, mais les fils de guidages ne répondent plus..... Le muppet serait-il en état de mort cérébrale ?


              • Trelawney Trelawney 6 décembre 2019 12:21

                @Fifi Brind_acier
                Lorsque dans une industrie, on décide de se placer sur de nouveaux marchés, on met en place un budget. On une phrase on dit : combien cela va nous couter ?
                Il n’est pas difficile d’imaginer qu’une réformes des retraites équitables va forcément au début coûter de l’argent pour ensuite permettre d’avoir un système juste et pérenne.
                Pour une réforme d’ampleur comme les retraites, j’estime ce budget à 5 milliards d’euro par an pour 10 ans soit 50 milliards. Pour permettre aux « régimes spéciaux » d’être attachés au régime général.
                Ici j’ai vraiment l’impression que le seule objectif du gouvernement dans cette réforme est de faire des économies sans se soucier de la pérennité de l’ensemble.
                On va se retrouver au bout de 5 ans avec une caisse de retraite toujours déficitaire et comme seule variable, comme vous dites, la réévaluation du point.


              • izarn izarn 6 décembre 2019 12:23

                @Fifi Brind_acier
                Vu les conditions économiques de la zone euro, QE interminables, chomage de masse transformé en ubérisation du travail, travailleurs pauvres etc, vouloir s’attaquer aux retraites c’est du délire !
                Réforme qui ne sert à rien du tout et qui est en plus néfaste !
                C’est l’organisation d’un crime économique, organisé par des crétins.
                Si les retraités ne consomment plus, ce n’est plus la récession, mais la dépression assurée...
                On ne doit pas discuter de ce qu’on doit mettre dans la réforme, il ne faut pas de réforme du tout !
                Ou alors améliorer le sort des retraités, ce qui vu les gouvernements européistes successifs est complétement impossible !
                Je me fiche que les conducteurs de la SNCF ou de la RTP aient une meilleure retraite ! Je ne regarde pas dans le plat du voisin.
                Sinon je vais regarder ce qu’il y a derrière les « retraites chapeaux » et autres méthodes scandaleuses chez les capitalistes et le grand patronat !
                Vieille méthode pourrie pour diviser, utilisée avec les Juppé, Sarkosy, et les traines savates médiocres du néolibéralisme aujourd’hui.
                Leur retraite « juste » qu’ils se la mettent la ou je pense...
                Car ce ne sera qu’un « haircut », sur le moins disant. La méthode européenne fachiste.


              • izarn izarn 6 décembre 2019 12:36

                @Fifi Brind_acier
                Les manifs des syndicats ne seraient donc telle que du spectacle ?
                Du moins le premier sinistre le croit encore...
                Macron félicite donc ses comédiens qui sont sur la scène ?
                « Je vous ai compris ! »
                 smiley

                Féliciter les syndicats, « pour la bonne organisation des manifs ».

                Ouahoou ! Le top de l’ironie et du mépris !

                Tout les ans à la veille de Noel des manifestation monstres...Et toujours droit dans leurs bottes enfoncées dans la merde...

                Il y a encore des gens qui veulent les réélire ? Sans blague ?
                 smiley
                 MACRON ; A LA RETRAITE !


              • Emohtaryp Emohtaryp 6 décembre 2019 13:30

                @izarn

                Il y a encore des gens qui veulent les réélire ? Sans blague ?

                MACRON ; A LA RETRAITE !

                Déjà pour élire ce trouduc, il fallait avoir des sacrés trous dans le cerveau.

                Mais réélire de tels mange merde relève de la psychiatrie lourde ....

                À la retraite, le macrotte ???

                Sûrement pas, au gnouf avec son engeance d’escrocs....ces salopards ne devront pas s’en tirer comme ça, l’heure des comptes va sonner, c’est une exigence impérative ! ils vont prendre très cher....


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 13:37

                @Trelawney
                Pas la réévaluation du point, mais sa dévaluation.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 13:42

                @izarn
                Vu les conditions économiques de la zone euro, QE interminables, chomage de masse transformé en ubérisation du travail, travailleurs pauvres etc, vouloir s’attaquer aux retraites c’est du délire !

                Allez donc expliquer cela à la Commission européenne !
                C’est elle qui impose la réforme des retraites.
                .
                Même le site 20 minutes le sait !
                « Salaires, retraites, chômage, impôts, ce que Bruxelles demande à la France »


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 13:44

                @izarn
                Féliciter les syndicats pour leur organisation et leur service d’ordre, c’est une pierre dans le jardin des Gilets Jaunes, non ?


              • leypanou 6 décembre 2019 14:53

                @Trelawney
                et c’est aussi pour cela qu’ils sont dans le mouvement 

                 : la CFDT fait semblant d’être dans le mouvement maintenant mais elle ne soutiendra plus à la première occasion.

                Qu’il y ait encore des rigolos dans ce syndicat m’est toujours incompréhensible.
                D’ailleurs, il n’a soutenu qu’au dernier moment. C’est le syndicat chéri des médias, du PS et de LaRem.


              • TSS 6 décembre 2019 17:04

                @JL
                Regardez de combien augmente ,chaque année,le point par rapport à
                l’inflation (la vraie)on est loin de la verité,c’est peanut.
                Tout les ans ,tout doucement ,cela degringole et ce sera pareil pour la
                retraite de base.. !!
                 


              • vesjem vesjem 6 décembre 2019 19:05

                @Fifi Brind_acier
                exact
                les leaders syndicaux (depuis quelques années) sont payés en sous-main pour faire croire à l’opposition

                le nivellement par le bas des retraites et le système par « points », avec suppression de tous les régimes spéciaux (publics ou privés), n’a qu’un but :

                simplifier la vente au capital (par actions) du système de retraite, avec au passage la spoliation des fonds de retraites (excédents de dizaines de milliards d’€, de la caisse de dépôts et consignations, et des caisses privées)


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 19:19

                @leypanou
                Et pour cause ! La CFDT a soutenu plein pot la réforme, maintenant elle refuse toutes les mesures paramétriques, sur l’âge et la durée des cotisations.
                .
                La question centrale, c’est la retraite à points.


              • prong Cirrhose (Droll de Crane) 6 décembre 2019 19:21

                @Fifi Brind_acier

                va manger fifi , tu nous expliqueras plus tard ce que tu ne comprend pas :)


              • Clouzit 6 décembre 2019 19:29

                @JL Non index ? sur le cac40...ou sur les dividende de nos belles entreprise


              • Eric F Eric F 6 décembre 2019 22:07

                @Fifi Brind_acier
                Prendre Fillon en référence est une forme d’humour, je suppose (il voulait passer l’âge de départ à 65 ans).
                Le système actuel de retraite « par trimestres » ne protège pas plus contre une diminution, le « taux de remplacement » pourra être réduit, et on a vu comment l’allongement de la référence de 10 à 26 meilleures années a réduit les retraites du privé (qui n’ont pas les moyens de bloquer le pays). En plus les retraites sont gelées (ou quasi) depuis plusieurs années.
                Quel que soit le système, le problème réside en deux équations : l’’équilibrage cotisations / dépenses, et les critères de distribution.

                L’idée des « points » est d’avoir une référence unique pour tous, au lieu des systèmes multiples hétérogènes, et de mutualiser les cotisations. Sur le fond, le principe est équitable, mais chaque régime bonifié actuel veut conserver ses avantages.


              • McGurk McGurk 7 décembre 2019 00:15

                @Fifi Brind_acier

                Justement, le Premier Tocard a brassé du vent à la télévision. BFM le passait en boucle, comme un message zen d’apaisement alors que lui et sa troupe recommencent à balancer de l’huile sur le feu.

                Je ne comprendrai jamais cette passivité bien française que d’attendre que tout s’écroule réellement pour réagir. C’est tellement voyant que c’en est révoltant.


              • Le421 Le421 7 décembre 2019 09:29

                @izarn

                C’est l’organisation d’un crime économique, organisé par des crétins.
                Si les retraités ne consomment plus, ce n’est plus la récession, mais la dépression assurée...

                C’est tellement vrai et tellement simple ce que vous dites que les « têtes d’ampoules » du gouvernement ne le comprennent pas.
                Et comme je dis, quand on prends les gens pour des cons, ils finissent par se comporter comme tels !!


              • JulietFox 7 décembre 2019 09:54

                @Fifi Brind_acier
                Les syndicats, sont poussés au cul, par la base.
                Des enseignants assistent aux Assemblées Générales d’autres corporation.
                La colère est immense et cette « retraite » macroniste est la goutte de trop.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 11:01

                @leypanou
                Prendre Fillon en référence est une forme d’humour, je suppose (il voulait passer l’âge de départ à 65 ans).


                .
                Pas du tout, ce n’est pas de l’humour ! Le programme de Fillon répondait aux demandes de Bruxelles de faire des économies budgétaires. Fillon avait prévu des milliers de suppressions de postes de fonctionnaires et la réforme des retraites que Hollande aurait du faire . Feuille de route 2015/2016 :
                .

                "...Des économies de 11milliards d’EUR sur les dépenses de santé sont prévues pour 2015-2017, mais des efforts supplémentaires seront nécessaires pour limiter les hausses de dépenses dans ce domaine.

                Il est notamment possible de renforcer encore la mise en œuvre des politiques de maîtrise des coûts dans le domaine des prix des médicaments et des dépenses hospitalières.

                Le déficit du système de retraite pourrait continuer à se creuser dans les années à venir et les réformes des retraites menées précédemment ne suffiront pas à le combler.

                En particulier, le déficit imputable aux régimes des agents de l’État et des salariés des entreprises publiques continue de peser sur le déficit global du système de retraite.

                De plus, la situation macroéconomique a une grande incidence sur la viabilité du système de retraite, et notamment sur la situation des régimes de retraite complémentaire. Une action décisive doit être engagée pour rétablir la santé financière de ces derniers.


              • leypanou 7 décembre 2019 11:12

                @Fifi Brind_acier
                un peu fatiguée la Fifi : adressez-vous à l’auteur du post pas à moi.


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 7 décembre 2019 11:14

                @Fifi Brind_acier
                « C’est la suite qui va être importante, que vont faire les syndicats ?? »

                L’État achète la paix sociale car c’est plus de 4 milliards d’euros par an qui sont versés aux syndicats (grâce à nos impôts).
                De plus, la grève reconductible (et/ou illimitée) ne pourra pas être maintenue financièrement pour la majorité des français.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 18:40

                @vesjem
                Les fonds de pension sont en embuscade, et prient l« Europe d’accélérer le mouvement » !! Les Membres corporatifs et partisans de « PensionsEurope » sont :
                .
                Alecta
                Allianz Global Investors Europe GmbH
                AMF
                Amundi Asset Management
                APG
                Blackrock Investment Management
                BNP Paribas Securities Services
                Groupe Investisseurs Candriam
                Cardano
                Eversheds Sutherland
                Fidelity International
                Goldman Sachs International
                Investissement Insight
                Vie irlandaise
                Ius Laboris
                JP Morgan AG
                KPMG Advisory NV
                Linklaters
                MN

                OMERS (Régime de retraite des employés municipaux de l’Ontario)
                Ortec Finance
                OYAK (Fonds de pension des forces armées turques)
                PFA Pension
                PGB Pensioendiensten BV
                PGGM
                PTK (Conseil suédois de négociation et de coopération)
                State Street Global Advisors
                Willis Towers Watson
                Zurich Compagnie d’Assurances


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 18:43

                @bouffon(s) du roi
                L’État achète la paix sociale car c’est plus de 4 milliards d’euros par an qui sont versés aux syndicats (grâce à nos impôts).

                .
                Je le sais très bien, je mets régulièrement en lien le livre « Syndicats, corruption, dérives et trahisons »


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 20:28

                @bouffon(s) du roi
                Je viens de trouver le bulletin commun des syndicats (sauf CFDT & UNSA) en date d’hier. A chacun de se faire son idée sur ce que vont faire les syndicats.


                Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL, FIDL et UNEF se félicitent de l’ampleur des mobilisations par la grève lancée ce 5 décembre et par la participation massive aux manifestations organisées partout dans le pays.

                D’ores et déjà de nombreuses reconductions de la grève sont lancées et d’autres sont prévues dès ce vendredi, dans le privé et dans le public.

                Nos organisations syndicales appellent en conséquence le gouvernement à entendre le message envoyé par les salarié-es et la jeunesse et à prendre ses responsabilités en ouvrant de réelles négociations sans préalable avec toutes les organisations syndicales.

                Elles revendiquent le renforcement et l’amélioration du système actuel de retraite solidaire et intergénérationnel.

                Elles réaffirment leur refus d’un système par points dit universel qui immanquablement conduirait à une baisse des pensions et à devoir reculer encore l’âge de départ. C’est par l’amélioration de l’emploi, par la fin du chômage massif et de la précarité tout au long de la vie, par l’augmentation des salaires et l’égalité entre les femmes et les hommes, que la pérennité des retraites sera garantie.

                C’est pourquoi les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL, FIDL et UNEF appellent à renforcer et élargir encore la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci là où les salarié-es le décident dès ce vendredi, ce week-end et lundi. Dans ce cadre, elles donnent rendez-vous le mardi 10 décembre pour une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles. Les Organisations Syndicales se revoient le 10 décembre au soir pour les suites rapides à donner au mouvement.


              • Taverne Taverne 6 décembre 2019 10:22

                On a aussi perdu trop de temps à se disputer sur la notion de laïcité (la question du voile et des listes communautaires comme chiffons rouges pour faire diversion).

                Il faut différencier la laïcité socle de la laïcité active (j’emprunte ici la formule qui est appliquée au RSA pour mieux faire comprendre mon idée). Il faut assurer la première, la rendre effective et permanente et la consolider avant d’envisager de parler de la seconde (lire mon dernier article qui explique la démarche), qui est la laïcité active autrement dit comme projet (ce qui est plus ambitieux mais ne peut se faire qu’en son temps).

                Le ministère de l’Intérieur semble enfin avoir compris cela en convoquant les préfets. Assurer la solidité du socle de la laïcité, c’est donner des instructions (et les rappeler sans cesse) à tous les échelons dépositaires de l’autorité et qui ont quelque pouvoir, c’est faire respecter le pacte de laïcité, c’est garder le dialogue ouvert sur le terrain pour concilier principes républicains et paix civile.

                Quant à l’approche du dossier des retraites, le Pouvoir doit sortir de la conception holistique imposée par le candidat Macron.


                • McGurk McGurk 6 décembre 2019 11:40

                  @Taverne

                  ...vous vous êtes trompé de sujet...


                • vesjem vesjem 6 décembre 2019 19:06

                  @Taverne
                  « holistique »

                  unpeupompeus


                • San Jose 6 décembre 2019 11:04

                  Ce qu’il ne faut surtout pas faire est réduire la retraite de ceux qui ont la charge de contenir ceux qui manifestent contre la retraite. 


                  • San Jose 6 décembre 2019 11:04

                    « qui manifestent contre la baisse de la retraite »


                  • Trelawney Trelawney 6 décembre 2019 13:22

                    @San Jose
                    C’est plutôt promettre qu’on ne va pas la réduire.


                  • Le421 Le421 7 décembre 2019 09:31

                    @Trelawney
                    Exact.
                    Mais vu le niveau des « cogneurs », peu de chances qu’ils réalisent !!  smiley


                  • McGurk McGurk 6 décembre 2019 11:34

                    mais par fatalisme, tout le monde craint le pire.

                    Ce n’est pas du « fatalisme », c’est la réalité. Tout le monde sait que le la sphère politique ne produit que le pire et, lorsqu’on imagine un scénario catastrophe, ceux-ci font encore plus fort (ex : Balkany qui va bientôt sortir de prison après avoir arnaqué tout le monde/été un parrain, qui a annoncé vouloir se représenter au poste de maire de sa commune).

                    cette réforme dont on ne sait rien de ce qu’il y a dedans doit passer.

                    En fait si, on sait dans les grandes lignes. Plusieurs spécialistes ont clairement expliqué que la retraite serait bien plus dure à atteindre (plus de temps à obtenir donc) et que la valeur de celle-ci serait d’autant plus diminuée.

                    Les prochaines générations (dont la mienne) devront travailler jusqu’à la mort afin de cotiser à un organisme dont ils ne verront probablement jamais la couleur de l’argent. Ou alors une pension tellement minable qu’elles devront mendier dans la rue pour arriver à vivre ou l’exemple abominable des USA où les vieux mettent les courses dans des sacs pour gagner quelques dollars.

                    C’est une grosse caisse à fric qui sera sans doute pillée par les prochains gouvernements en mal de financement ou on l’utilisera pour des conneries (habitude très française hélas). Ou bien on donnera le tout aux grandes entreprises pour qu’elle refilent le magot aux grands actionnaires gloutons addicts aux injections massives d’argent public en intraveineuse.

                    Une réforme de ce niveau touchant le monde politique serait souhaitée par tout le monde, en plus d’une bonne réduction de salaire (d’autant plus en raison de leur inefficacité chronique). Il est fort à parier que les privilégiés le resteront, surtout le corps législatif et les grands fonctionnaires sans évoquer les ministres, présidents et autres que j’aurais pu oublier.


                    • Jelena Jelena 6 décembre 2019 12:39

                      @McGurk >> afin de cotiser à un organisme dont ils ne verront probablement jamais la couleur de l’argent.

                      Dans les Balkans, vu que cela fait quelques années que c’est de l’arnaque de cotiser pour la retraite (et que de plus la santé est privatisée), il y a des agences ayant pignon sur rue qui proposent du travail au black... Il en sera de même un jour en France.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 décembre 2019 12:59

                      @Jelena
                      Sauf qu’en France le Grand Roi à la verge de fer va remplacer Macron et sa République et va régner comme prophétisé dans le psaume 72 (71 dans la vulgate)
                      https://www.biblegateway.com/passage/?search=ps+72&version=LSG


                    • Ecométa Ecométa 6 décembre 2019 15:07

                      @McGurk

                      Il n’y a pas de « fatalité » en matière de société mais uniquement du « fatalisme » face à un système économique sophiste et cynique qui exploite la société : qui se sert de la société alors qu’il devrait la servir !

                      Nous sommes en pleine aberration économique ; c’est d’entendement, de bonne intelligence dont nous avons besoin.

                      Nous avons en plus un Pseudo Président de la République (de Respublica : chose publique ) , qui est plus versé dans la « chose privée », et même exclusivement privée, que publique.

                      De plus il est persuadé que ce sont essentiellement les riches, ceux qui détiennent le capital : qui font l’économie ! 

                      Quel cynisme ! 


                    • Eric F Eric F 6 décembre 2019 22:14

                      @McGurk
                      « C’est une grosse caisse à fric qui sera sans doute pillée par les prochains gouvernements en mal de financement »


                      Un système par répartition n’est pas capitalisé sur un fond, mais distribué directement aux retraités (il y a eu pendant quelques années un fond pour provisionner pour les années de déséquilibre, mais il n’est plus alimenté, et décaisse progressivement). Les cotisations sont envoyées à la source vers les organismes de retraites, le gouvernement ne peut le verser dans le budget général.


                    • McGurk McGurk 7 décembre 2019 00:16

                      @Jelena

                      Bah au moins ça fait du travail. Tout ce qui me manque quoi...


                    • McGurk McGurk 7 décembre 2019 00:22

                      @Eric F

                      Honnêtement, vu le montant des pensions pour des gens ayant gagné un salaire correct pendant leur vie professionnelle et étant donné le montant minable redistribué, j’ai quand même quelques doute sur le fait qu’ils ne capitalisent pas.

                      En fait, ce serait presque la bonne nouvelle qu’ils le fassent parce que sinon je ne vois pas à qui on « redistribue » ce fric.

                      Comme nos impôts, toujours plus hauts alors que les services publics ne font que se dégrader. Je le vois bien par chez moi, bien que dans une ville/un département riche (et ce n’est pas dû à la fameuse absence de « taxe d’habitation »).

                      Lorsque les prélèvements obligatoires n’ont plus le moindre sens (pour des tas de raisons d’ailleurs), la moindre des choses est d’exiger de savoir comment est investi le pognon. Et à ce stade, c’est clairement aussi transparent qu’un mur.


                    • McGurk McGurk 7 décembre 2019 00:28

                      @Ecométa

                      Tout à fait d’accord.

                      En fait, je ne suis pas fataliste. Je sais que le rééquilibrage arrivera un jour mais, comme n’importe quelle personne encore vivante, j’espère qu’il se passera pendant que je suis encore jeune et servira en outre aux autres générations après moi.

                      Je suppose, logiquement, que nous serons probablement l’une des nombreuses générations sacrifiées au profit...du profit. Ca me révulse et je trouve inadmissible que, sur plusieurs décennies tout de même, certains en ont profité et pas nous.

                      Pourquoi devrais-je cotiser alors que je ne verrai jamais de mon vivant une pension ? De surcroît une pension raisonnable voire bonne ? A qui vais-je donner cet argent dont j’ai cruellement besoin alors que la pareille ne me sera jamais rendue ?

                      De plus, étant depuis maintenant longtemps au chômage et sans expérience professionnelle à cause d’un marché du travail borné, aveugle et idiot, je travaillerai sans doute (si jamais j’arrive à trouver un job !) jusqu’à ma mort pour un salaire toujours plus bas.

                      Difficile d’être optimiste lorsque tout part en cacahuète.


                    • Ecométa Ecométa 7 décembre 2019 09:51

                      @McGurk

                      Nous sommes totalement d’accord.

                      C’est systématique, en réalité « systémique » et même « écosystémique » ; le rééquilibrage se fera mais hélas dans la douleur.

                      Encore qu’en France, du moins jusqu’alors, car Macron change la donne, ceci, pour le pire et non pour le meilleur ; en France nous souffrions nettement moins que les autres pays dans les « grandes crises » car nous n’étions jamais dans l’excessif , dans un libéralisme économique excessif : mais on y vient avec Macron ! ,

                      Quand je pense qu’une personne qui a fait des études d’ingénieur, qui a son diplôme en mains, ne le sera réellement que 4 ou 5 années plus tard : après 4 ou 5 années comme stagiaire ingénieur !

                      Faites donc des études ; et qui en aura bien profité ? Le monde de l’entreprise qui aura disposé d’une grande compétence à un tarif au rabais !

                      De toute façon à la vitesse à laquelle nous allons, la paranoïa et la schizophrénie sont telles, la fuite en avant rationalo technoscientiste est telle, que dans 4 ou 5 années les connaissances acquissent seront totalement dépassées !

                      Tant va la cruche à l’eau...
                      .


                    • JulietFox 7 décembre 2019 09:59

                      @Jelena
                      Comme la société Latécoère, qui vient d’être avalées parles foutus Fonds de Pensions amerloques.
                      Il vont la vider de sa technologie, et se rebarrer ailleurs.


                    • ribouldingue ribouldingue 6 décembre 2019 12:54

                      Ne nous égarons pas du sujet. Pour faire court, et bien comprendre la situation actuelle ; le petit roitelet sortit tout droit de chez Rothschild, n’a pas été élu sur un programme, il a été intronisé par défaut, tout comme Chirac l’avait été en 2002. Ceci étant dit. Macro 1er ne connaît rien à la politique c’est un économiste calculateur qui est dans un état d’esprit de compétition perpétuel. D’ailleurs, il suffit de ré entendre ses petites remontrances du gamin récompensé pour avoir gravit tous les échelons sans mettre un ongle dans le cambouis. ( les 1er de cordé, si tu veux le même costard que moi tu n’as que aller bosser feignasse, ou encore celle là qui n’est pas mal non plus surtout sortit de la bouche d’un gamin de 40 ans qui n’a jamais connu les 30 glorieuses, si tu veux du boulot tu as juste à traverser la rue pour trouver, et encore celle là, pas mal non plus, en parlant des ouvrier(e)s illettré(e)s ect etc.) Quant aux syndicats réformistes (cfdt, unsa, cgc cftc...) en tête ou non conformistes. Il faut bien qu’ils se rendent à l’évidence, car ce ne sont plus les leaders qui arriveront à canaliser ce mouvement. C’est la base qui va mener le bal. Il y a une colère latente des français qui a commencé par le vote volé de 2005 sur le traité de Lisbonne passé en force en 2008 avec un autre agité du bocal le « sieur sarkozy » avec l’appui de ses affidés et qui a accouché d’un 1er mouvement de mécontents « nuit debout » enchaînant sur le 2ème mouvement « la crise des GJ » et maintenant le 3ème mouvement par la reprise en main des bases syndicales avec cette réforme de retraite voulue par un petit arriviste capricieux élevé avec une cuillère en or dans la bouche qui croit qu’avec un coup de menton les français vont s’agenouiller comme de bons petits esclaves. Tous ces mouvements réunis vont péter à la face de tous ces fouteurs de gueules. Les grands débats n’y feront rien ! Avis à bon entendeur ! Quant aux soit disant Blackblocs pour apeurer l’opinion publique. Les blackblocs sont des flics payés pour foutre le bordel. Cela existe depuis la 1ère révolte des peuples. C’est l’arme fatale voulue par les dirigeants afin de diviser pour mieux régner.


                      • Kapimo Kapimo 6 décembre 2019 15:08

                        @ribouldingue

                        Vu que la réforme des retraites n’est pas vraiment nécessaire aujourd’hui, et vu la brutalité de la démarche ordo-gouvernementale, je finis par penser que nous avons nécessairement affaire soit à des pervers, soit à un agenda non déclaré, soit les deux.
                        En fait, la violence sadique apparemment inutile de ce pouvoir n’a qu’une seule explication rationnelle : l’acceptation progressive par tous de l’inéluctabilité de la mise en place d’un pouvoir autoritaire, et ce probablement en anticipation d’une dégradation bien pire de la situation socio-économique susceptible de générer des émeutes incontrôlables ainsi qu’une défection de la police. La révolte citoyenne douce des gilets jaunes et désormais le mouvement social en réaction à la réforme des retraites permettent au gouvernement deux choses :
                        faire accepter progressivement aux policiers le caractère dégueulasse de leur fonction par la banalisation de la violence gratuite contre des innocents.
                        faire accepter progressivement à la frange la plus combative et généreuse de la population, par une succession de défaites de plus en plus dures, l’inutilité de la lutte face au pouvoir autoritaire.
                        Il s’agit de définir clairement les camps et de désigner les vaincus (lire sur ce sujet le très bon article en lien : https://lesmoutonsenrages.fr/2019/12/05/criminaliser-les-gilets-jaunes-en-france-le-terrorisme-detat-en-marche/).
                        L’acceptation préalable par les policiers de leur rôle répressif, et par le peuple de son impuissance, permettra à la caste au pouvoir de maitriser les évènements et de rester en place en cas de survenue d’une grande crise socio-économique qui semble de plus en plus inéluctable.

                         

                         


                      • Eric F Eric F 6 décembre 2019 22:17

                        @Kapimo
                        « la frange la plus combative et généreuse de la population »
                        ...ceux qui défendent LEUR régime spécial ? Car en province, les transports en commun fonctionnent.


                      • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 22:29

                        @Eric F
                        -Car en province, les transports en commun fonctionnent.

                        Grace aux jaunes soutenus par les syndicats...lol...

                        Dans l’Ain, des chauffeurs de bus scolaires qui ne parlent pas français pour transporter nos enfants... totalement irresponsable !

                        https://twitter.com/PhOlivierRN/status/1201901796647669760?ref_src=twsrc%5Etfw

                        Rayan-S, qui œuvre dans le bâtiment, a en effet embauché trois étrangers grâce à un partenariat avec la préfecture. L’un d’entre eux travaille sur un des sites de l’entreprise à Brionne. Ce qui a provoqué la colère de « gilets jaunes ». Dès 6 heures samedi matin, ils ont bloqué la sortie des camions de l’entreprise, a dénoncé le patron de Rayan-S, Hamid Kerkouche, avant que le barrage ne soit finalement levé.

                        https://www.europe1.fr/societe/eure-des-gilets-jaunes-bloquent-une-entreprise-parce-quelle-embauche-des-etrangers-3808349


                      • Kapimo Kapimo 6 décembre 2019 23:02

                        @Eric

                        Ecoutez ce que disent les acteurs du mouvement social (gilet jaunes et grévistes). Si vous ne croyez pas à leur sincérité et pensez qu’ils mentent lorsqu’ils affirment lutter pour l’intérêt général, je me permettrai de penser que cela vient d’une certaine étroitesse d’esprit. 
                        Vous vous souvenez de cette dame ?
                        https://www.youtube.com/watch?v=DBVukxlx8EY

                        Quant aux non grévistes en province, j’imagine qu’il y a plein de situations locales. Il est clair qu’agir à Paris est nettement plus impactant qu’agir sur les transports en province, et agir avec de véritables perspectives de succès est un réel facteur de motivation pour faire grève


                      • Eric F Eric F 7 décembre 2019 10:22

                        @Kapimo
                        je ne parlais pas des Gilets Jaunes, mais du mouvement orchestré par les syndicats corporatistes style Sud Rail. Certains scient la branche sur laquelle ils sont assis, ainsi à Paris les deux lignes de métro automatiques fonctionnent, les usagers vont demander la généralisation de l’automatisation (du reste le métro de certaines agglomérations est également automatisé, mais pas les bus évidemment). Il y a quelques mois les syndicats SNCF demandaient le maintien des « petites lignes », cela pour que les voyageurs restent sur le quai ...ou prennent le car de la concurrence.
                        Les grévistes de ce mouvement sont en grande majorité des agents de services publics et de sociétés para-publiques, qui ne risquent ni de perdre leur emploi, ni que leur entreprise fasse faillite. En 95 ils avaient obtenu le retrait du projet Juppé à leurs avantage, mais cela n’avait pas empêché les autres professions de subir le recul de l’âge de la retraite.


                      • pallas 6 décembre 2019 13:20
                        Trelawney

                        Bonjour,

                        La France fait dans l’esclavagisme.

                        Les boulots dans le BTP, aide soignant, homme de ménage, les soient disants petits metier, il n’y a que des individus d’origine etrangere, pas un seul blancs

                        Dans les profils il y a de tout, beaucoup ont Bac + 2 voir plus

                        C’est du racisme

                        Les commerciaux, RH, informaticiens, sont tous blancs.

                        Il n’y a pas un probleme quelque part ?

                        Ce pays est pourrie jusqu’a la moelle

                        Salut


                        • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2019 13:47

                          Confusion ou fusion des cons , on verra comment Macron va s’y prendre pour remettre tout le monde au boulot , avec 1 an de gilets jaunes ce n’est pas une bonne manif qui le fera plier facilement ....


                          • Albert123 6 décembre 2019 15:43

                            @zygzornifle

                            « avec 1 an de gilets jaunes ce n’est pas une bonne manif qui le fera plier facilement ....  »

                            qui plus est quand celle ci est chapeautée par la fausse opposition bien sous contrôle.

                            ce jeudi point d’hélicoptère prêt à partir à l’Elysée.


                          • Eric F Eric F 6 décembre 2019 22:19

                            @Albert123
                            « ce jeudi point d’hélicoptère prêt à partir à l’Elysée »

                            surtout vue la propension des hélicoptères à collisionner !


                          • Ecométa Ecométa 6 décembre 2019 13:51

                            i

                            Le capital est utile et nécessaire à l’économie... mais peut-on faire usage du capital sans réduire l’économie sociétale au capitalisme qui plus est essentiellement financier : sans tout y réduite ? Le capitalisme c’est aussi con que le communisme ; ce sont là des paroxysmes : des aberrations !

                            Si nous faisions réellement de l’Économie, au sens complexe et étymologique du terme, de « logique d’ensemble », (du Grec « oiko », la « maison », et « nomia » : la « règle ») la « règle de la maison » et par extension la « règle d’ensemble » ; et non de « logique particulière » hyper capitaliste.

                            Si nous faisions réellement de l’Économie et non du capitalisme qui plus est finanicer : toutes ces difficultés n’existeraient pas ! Il est certain que depuis maintenant une bonne quarantaine d’années, les « quarante piteuses »... voire plus, le chômage et la précarité de l’emploi, le travail rémunéré à minima, sont devenus les seuls modes d’ajustement de cette économie vouée au capitalisme financier !

                            Cela fait une bonne quarantaine d’années que le travail est mort et enterré sous la sciure la plus épaisse du capitalisme financer, d’un système financiariste qui fait de l’argent avec de l’argent, ceci à la nanoseconde.

                            Au plan mondial, l’économie financière, fait entre 40 et 60 fois l’économie réelle sociétale :

                            PIB mondial              84.000 milliards de $

                            Échanges de biens et Services :            24.000 milliards $


                            Marché des produits dérivés : 2.500.000 milliards de $

                            Marché des changes :                  1.500.000 milliards de $

                            les encours sur les produits dérivés serait de lus 1.000.000 de milloiards de $

                            Et il existe un « shadow banking » estimé à l’équivalent du PIB mondial, voire plus !

                             

                            Alors pourquoi faire de l’économie sociétale ?

                             


                            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 décembre 2019 14:22

                              Résumons la situation :

                              Macron annonce une réforme des retraites « pochette surprise » c’est-à-dire dont personne ne connait le contenu. A la suite de quoi les syndicats organisent une grève pour refuser la réforme dont ils ne savent rien. Le mot d’ordre est donc « que l’on ne touche à rien ! ».

                              On avance, on avance, c’est une évidence.


                              • Ecométa Ecométa 6 décembre 2019 15:17

                                @Gilles Mérivac

                                Nous voyons bien les chose venir : il n’est pas nécessaire d’être Grand Clerc pour savoir ce qui se prépare et ce qui va se passer !

                                Vers quoi voudriez-vous que l’on avance ? Vers plus de pauvreté, vers une société à deux vitesses ? Que les riches, de manière scandaleuse, soient toujours de plus en plus riches ? Belle humanité !


                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 décembre 2019 16:27

                                @Ecométa
                                Je suis d’accord pour penser que rien de bon ne sortira de cette réforme. Je passe sur la dureté de cœur que vous m’attribuez si généreusement.
                                Et pourtant, les régimes de retraite sont de plus en plus déséquilibrés, il faut donc faire quelque chose.
                                Et vous que feriez-vous, parangon d’humanité et de vertu ?


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 19:26

                                @Gilles Mérivac
                                Que faire ? Il fallait voter UPR pour sortir de l’ UE !

                                C’est la Commission européenne qui impose la réforme des retraites. Asselineau avait prévenu tout le monde sur le vrai programme de Macron, mais les électeurs, soit sont allés à la pêche, soit on voté pour des Partis européistes....
                                .
                                Voilà ce que demande la Commission :

                                « Actuellement, 37régimes de retraite coexistent en France. Ils concernent des catégories de travailleurs différentes et fonctionnent selon des règles qui leur sont propres.

                                .Une uniformisation progressive de ces règles améliorerait la transparence du système, renforcerait l’équité entre les générations et faciliterait la mobilité de la main-d’œuvre.

                                .Une harmonisation des règles de calcul contribuerait également à une meilleure maîtrise des dépenses publiques.

                                .Si les réformes des retraites déjà adoptées devraient réduire le ratio des dépenses publiques de retraite à long terme, un système des retraites plus simple et plus efficient générerait des économies plus importantes et contribuerait à atténuer les risques qui pèsent sur la soutenabilité des finances publiques à moyen terme.

                                .Selon une étude récente, l’alignement de différents régimes de retraite des secteurs public et privé réduirait de plus de 5 milliards d’EUR les dépenses publiques à l’horizon 2022. »


                              • Ecométa Ecométa 6 décembre 2019 20:23

                                @Gilles Mérivac

                                Mais, qu’est-ce qui déséquilibre le régime ?

                                Le travail, le meilleur système de « répartition » en économie sociétale est mort ; ce qui fait un manque d’actifs pour cotiser. S’il y avait trois ou quatre millions de chômeurs en moins il n’y aurait pas ce problème.

                                Ce que je ferais ? J’imposerais de façon importante toute spéculation financière et ferais la chasse aux tricheurs en combattant l’évasion fiscale qui est énorme ! 

                                Je ferai de l’économie politique, semi-publique, de la « Res Publica », de la « chose publique », et non exclusivement de la chose privée... du financiarisme !

                                Il faut réellement faire de l’Économie au sens complexe du terme : de la logique d’ensemble et non de la logique particulière.

                                Ce n’est pas l’ argent qui manque mais ,une vraie volonté politique réellement Républicaine et démocratique. Sur le budget de l’Etat au Titre VI des ddépenses : d’intervention, nous donnons tous les ans 100 milliards € aux entreprises : aux grosses entreprises !


                              • Eric F Eric F 6 décembre 2019 22:38

                                @Fifi Brind_acier
                                le Japon a récemment unifié le régime de retraite des fonctionnaires avec le système général, et ce n’est pas la Commission Européenne qui lui a imposé. L’harmonisation des systèmes de retraite touche la plupart des pays de l’OCDE.


                              • Kapimo Kapimo 7 décembre 2019 03:03

                                @Eric F
                                L’harmonisation des systèmes de retraite touche la plupart des pays de l’OCDE.

                                L’OCDE est l’organisme qui pond le plus d’études ultra-libérales de « rationalisation » et autres foutaises.
                                Le Japon fait partie à tous les niveaux du monde occidental (bases américaines, Trilatérale, OCDE etc...) et suit les recommandations des cranes d’œuf de l’OCDE (qui travaille beaucoup en relation avec l’UE). C’est le même monde de la bureaucratie néo-libérale.


                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 décembre 2019 06:06

                                @Ecométa
                                « Il faut réellement faire de l’Économie au sens complexe du terme : de la logique d’ensemble et non de la logique particulière. »
                                Trop vague, c’est juste noyer le poisson.

                                « Ce n’est pas l’ argent qui manque »
                                Mais si, malgré la mantra de gauche, l’argent manque réellement, la montagne de dettes est là pour en témoigner.

                                « ce qui fait un manque d’actifs pour cotiser. »
                                Et vous voulez taxer encore plus pour réduire la compétitivité et diminuer le nombre d’emplois ?


                              • Ecométa Ecométa 7 décembre 2019 10:38

                                @Gilles Mérivac

                                Le capitalisme ce n’est pas de l’Économie c’est du capitalisme autrement dit un usage paroxysmique de par le « isme » du capital qui lui réduit l’économie. C’est de la la logique particulière ! Je ne suis pas contre le capital qui est utile et nécessaire à l’économie par contre je suis contre le capitalisme usage paroxysmique du capital. 

                                L’économie, logique d’ensemble, relève de la « mutualisation » car toutes ddépenses à un endroit est une recette ailleurs. Pour le capitalisme, et le capitaliste, on est dans la « captation » de l’économie au profit du seul capital !

                                Pour l’argent, l’économie financière fait 40 à 60 fois l’économie réelle, avec un PIB mondial de 84.000 milliards de $ et de l’autre côté, le financier, 4.000.000 de milliards de $. Avec un shadow banfing de plus de 100.000 milliards de $.

                                Le marché des change hautement spéculatif, 5.000 milliards par jour, soit 1.8258.000 milliards de $ l’an. Avec 8 milliards d’individus, dont un nombre important de non adultes ; ces opération de change correspondent à 700 $ par jour et par individus : 250.000 $ par an par individu ! On peut ajouter à cela 2.500.000 milliards de $ pour le marché des dérivés ; soit 312.000 $ par an et par individu ! . 

                                On en est, en ce qui concerne l’économie financière, à plus de 50.000 $ ar an et par individu ! Où est la logique ? Nous sommes en pleine aberration économique 

                                Là, pour spéculer : il y a de l’argent ! 

                                Restez donc dans votre logique particulière avec l’argent qui fait de l’argent ... autrement dit avec une économie financière qui se fout royalement de l’économie sociétale !

                                Quant à la compétitivité des entreprises, mettre en compétition des pays avancés sociétalement et des mays qui vivent pour beaucoup dans un total dénuement ; c’est un piège à cons : un nivellement par le bas ! Nous somme dans une « modernité régressive » au plan du « principe d’humanité » !

                                Étymologiquement, en fonction d’une culture Gréco-romaine, empreinte de ce qu’on appelle les « HUMANITÉS » et contrairement à cette acculturation américano anglo-saxonne, le terme compétition, avec le préfixe « com » ou « con » qui signifie « avec » et non « contre » ; la compétition c’est courir « ensembles » et non« les uns contre les autres » !

                                « Vous voulez taxer plus .. » .Il ne s’agit pas de taxer plus, sauf la spéculation, aussi de combattre l’évasion fiscale ; mais surtout de redonner de la valeur au travail et un travail justement rémunéré et non en fonction de ce qui se passe aux antipodes chez des peuples honteusement exploité mais localement !

                                Restez donc dans votre logique particulière hautement capitalistique !



                              • Eric F Eric F 7 décembre 2019 10:38

                                @Kapimo
                                On est absolument d’accord, cela touche l’ensemble des pays occidentaux, mais pas seulement, le problème d’équilibre des retraites se pose aussi dans d’autres pays comme par exemple la Russie (la pension minimum en 2018 était de moins de 7500 roubles, correspondant à 100€), le taux de remplacement de retraite par rapport au salaire est de 40% (en moyenne près de 70% en France).
                                Si on fait le tour du monde, quasiment tous les pays ont des standards beaucoup plus bas, même si leur situation démographique (âge moyen) est plus favorable.


                              • Ecométa Ecométa 7 décembre 2019 10:47

                                @Ecométa

                                Je corrige, 1.825.000 $ par an pour le marché des changes. ET ce n’est pas plus de 50.000 $ mais plus 500.000 $ par individu pour le total de l’économie financière.


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 11:05

                                @Eric F
                                On s’en fout du Japon, les mauvaises idées qui circulent dans le monde, sont systématiquement reprises par Bruxelles, et les Français n’en veulent pas. Capito ?


                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 décembre 2019 11:35

                                @Ecométa
                                Vous faites sans arrêt des confusions entre ce qui est souhaitable et ce qui est possible,( sans parler des intentions que vous me prêtez ).

                                Votre point de vue se résume en une phrase, la spéculation c’est mal, il faut la supprimer et surtout la taxer férocement. C’est peut-être souhaitable mais ce n’est pas possible à l’échelle d’un pays, car le monde entier, y compris les pays communistes, se développent grâce à l’argent qui circule dans les circuits boursiers, c’est-à-dire grâce à la spéculation. Et je ne parle même pas des fonds de pension qui alimentent les retraites. Croyez vous que les banques gardent tranquillement votre argent sans l’investir quelque part, et comment appelez-vous cela, sinon de la spéculation ?

                                Quant à la mise en compétition des pays avancés sociétalement et des mays qui vivent pour beaucoup dans un total dénuement, n’est-ce pas la mondialisation qui fait concourir une souris et un éléphant, et votre camp n’est-il pas favorable à cette tendance (pas le mien en tous cas).

                                Jetez un coup d’œil aux pays qui s’en sortent mieux que nous pour les retraites, vous constaterez qu’ils font peu de cas de l’idéologie et qu’ils adoptent un point de vue pratique en favorisant l’emploi et en allongeant un peu la durée du travail.


                              • Ecométa Ecométa 8 décembre 2019 12:48

                                @Gilles Mérivac

                                Comment, sauf à être un ... fini, peut-on considérer comme normal que l’économie financière fasse 60 fois l’économie réelle : je ne parle que de cela !

                                Attendons que tout cela s’écroule et nous verrons bien  !

                                Être sociétal ce n’est pas être socialiste et je ne le suis pas : au plan économique je suis sociétal ! L’économie étant de nature sociétale !

                                Je ne suis dans aucun dogmatisme, à l’inverse de vous qui êtes un tenant du libéralisme économique pur et dur ! Je suis un « libéral » mais contre le libéralisme économique qui est un paroxysme : un abus et même une aberration économique !

                                C’est incroyable comme les pires conneries sont possibles au plan mondial et de tendre vers le mieux sociétal, démocratique et républicain impossible.


                              • Eric F Eric F 10 décembre 2019 20:45

                                @Fifi Brind_acier
                                Concernant l’harmonisation des systèmes de retraite entre le privé et le public, certes ceux qui bénéficient d’avantages n’en veulent pas, mais de manière générale 84% des Français sont favorable au principe d’harmoniser les retraites.


                              • av88 av88 6 décembre 2019 15:01

                                On peut trouver bon ou mauvais le principe de fusion de régimes de retraite, mais rien ne sert d’en faire porter la responsabilité à Macron, son gouvernement, ses députés.

                                Cette fusion, uniformisation est une demande de la Commission Européenne.

                                Extrait des Grandes Orientations de Politiques Economiques 2019-2020 (GOPE)

                                «  réformer le système de retraite pour uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraite »


                                Source : site officiel de l’Union Européenne

                                page 6, chapitre 15

                                https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/file_import/2019-european-semester-country-specific-recommendation-commission-recommendation-france_fr.pdf


                                • Jason Jason 6 décembre 2019 15:35

                                  @av88

                                  J’espère que les grévistes (et les autres) diront à l’UE d’aller se faire f...


                                • av88 av88 6 décembre 2019 18:12

                                  @Jason
                                  Est-ce qu’ils ont conscience des mécanismes de fonctionnement de l’UE ?
                                  Ils font comme les autruches, ne veulent pas voir, pas savoir.
                                  Par exemple, la France a été condamnée par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) 

                                  à 5 milliard d’Euro d’amende pour avoir voulue lutter contre l’évasion fiscale.
                                  https://francefrexit.com/index.php/2018/10/13/cash-fiscal-la-france-condamnee-par-lue-a-5-milliards-damende-supplementaires/

                                  Elle a aussi été condamnée toujours par la CJUE pour n’avoir pas retranscrit assez vite, en droit Français, l’autorisation de vendre des produits OGM sur notre territoire.


                                • Jason Jason 6 décembre 2019 15:31


                                  Bonjour,

                                  je reprends les 9 points que vous énumérez. En ce qui concerne certains médias dont vous parlez, je serais tenté de demander une prime de pénibilité pour le spectateur.

                                  Vous dites : Ce rapport s’articule sur 9 points :

                                  01 Un système universel, par répartition, en points

                                  La retraite par points, dans les pays où elle existe, et qui fait la moyenne de tout ce qui a été versé (salarié + employeur) pendant la carrière, si elle paraît équilibrée financièrement, ne l’est pas socialement. Les démarrages tardifs, les accidents de carrière et les postes à faible salaires abaissent fortement les retraites. Ce système ignore le mérite et la reconnaissance. Les choix de carrières (pour ceux qui ont ce choix) se font souvent en fonction de la fin de carrière. Souvent, les bas salaires d’entrée se justifient par la promesse d’une bonne retraite. Difficultés de recrutement. Aussi, la manière dont le point est calculé reste flou. Attention : Danger

                                  02 Un système où 1€ cotisé donne les mêmes droits

                                  Ca n’est pas le cas. C’est en contradiction avec le § 4 ci-dessous > reconnaissance de la pénibilité ; certains € cotisés donneront plus de droits que d’autres. Slogan trompeur !

                                  C’est un égalitarisme par le bas. On appauvrit tout le monde . C’est le droit d’être vieux et pauvre, ce qui ne crée aucun progrès par rapport à aujourd’hui.

                                  03 Des conditions de départ valorisant l’activité

                                  Là, il faut une explication. Ca, c’est carrémént un enfumage du genre : on verra plus tard

                                  04 La reconnaissance de la pénibilité

                                  Comment on revalorise le point en fonction de la pénibilité : enfumage, on verra plus tard

                                  05 Des droits familiaux renforcés

                                  06 Renforcer la capacité des usagers

                                  07 Une gouvernance innovante

                                  08 Une organisation unifiée

                                  09 Un système plus redistributif et conçu dans le respect des grands équilibres financiers.

                                  Les paragraphes se terminent sur le point d’orgue de l’équilibre financier, timidement placé à la fin. Ces paragraphes 5 à 9 ne sont que du remplissage après 18 mois de discussions.

                                  Il faut regarder le rapport Delevoye à la loupe. A vouloir courir 9 lièvres à la fois, tout le monde se trouvera bredouille, et gare aux couleuvres !

                                  Vous parlez des « trash tests », voulez-vous dire les « crash tests » ou essais de collision ?

                                  Merci pour une présentation aussi claire que possible.



                                  • Trelawney Trelawney 6 décembre 2019 17:25

                                    @Jason

                                    Je voulais dire crash test, merci d’avoir corrigé
                                    La retraite par points,..., si elle paraît équilibrée financièrement, ne l’est pas socialement.
                                    Entièrement d’accord avec vous car c’est le même principe que la TVA où la baguette de pain vaut la même chose pour tout le monde et le niveau de taxation est identique qu’on soit smicard ou député.

                                    Certaines caisses de retraite adopte un principe simple :
                                    La même % de cotisations pour tout le monde qui ouvre aux même droits et ensuite un forfait par tranches de salaire que rempli la caisse de solidarité. C’est un système juste est équitable.
                                    Si on veut se creuser la tête il y a plein de choses à trouver pour améliorer le système. J’ai entendu hier une syndicaliste CGT sur Arte, elle était dans cette démarche. Seulement voilà, tout est fait pour imposer un système qui amoindrira la protection sociale.
                                    Faut pas oublier que les français sont versatiles et capables de couper la tête à leur roi, quand ils sont vraiment énervés


                                  • Samson Samson 6 décembre 2019 16:32

                                    « Il est évident que cet exécutif partager entre un gouvernement de droite (Bruno Lemaire, Edouard Philippe, Delevoye) plus obnubilé par l’âge de départ à la retraite et un président mal entouré plus enclin à éviter un second mouvement populaire contre lui, il ne sortira pas que du bon dans cette réforme. »

                                    Comme l’indiquait fort justement le très immature giton de Rothschild durant sa campagne présidentielle, « Ni gauche, ni droite ! » ce qui exprime on ne peut mieux la négation et le refus de toute possibilité d’alternative économique ou sociale - TINA - dans le cadre de la Pensée Unique néo-libérale, sa doxa totalitaire reléguant au « populisme » des extrêmes qu’elle se définit toute réelle possibilité de changement.

                                    Ce qui a au moins le mérite de mettre enfin terme au jeu de dupe prétendant encore opposer $ociali$tes et Ripoublicains quand, réduisant à pure mascarade le suffrage citoyen,leurs seules nuances se limitaient aux champs de tolérances applicables en matière de mœurs.

                                    Mais bon, chaque chose en son temps et quand entre 800.000 et 1 million 1/2 de gens « qui ne sont rien » battent le pavé et bloquent le pays, il est pour les « gens de bien » et pour nos gouvernants des préoccupations infiniment plus urgentes et sérieuses qu’encore se soucier d’une protestation jaune qui ne dure jamais que depuis plus d’un an ou de l’avenir des retraités !

                                    Santé !!! smiley smiley smiley


                                    • TSS 6 décembre 2019 17:21

                                      Quels sont ces fameux black blocks qui ne sont jamais arretés ?

                                      Ne serait ce point ceux ,habillés de cuir noir,qui vont vers les CRS les

                                      mains en l’air en criant « on est de chez vous ! » qui montent dans les cars

                                       et redescendent affublés d’un bel uniforme.

                                      Exactement le même « cinéma » que j’ai observé en mai 68, avec une petite difference,

                                      quand un se faisait prendre ,1/4 d’heure après il n’avait plus la même tete.. !!

                                       


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 décembre 2019 19:34

                                        @TSS
                                        Castaner sait qu’il y avait 1000 black blocks, mais il ne sait pas comment faire pour les arrêter avant la manif ...
                                        .
                                        Sinon, il y a plusieurs sortes « d’hommes en noir », qui n’ont pas forcément de rapports entre eux.


                                      • pallas 6 décembre 2019 17:49

                                        Bonsoir,

                                        Pour la question de la retraite, un avenir pepere.

                                        Ne vous inquietez pas, l’heure est a la guerre civil

                                        Sa va etre amusant

                                        J’attends toujours l’homme nouveau, la divinité, le sauveur, que les nazis voulaient crée.

                                        Soit dit en passant, on s’amuse bien

                                        N’attendez rien.

                                        Go ahead baby, go ahead, go ahead and light up the town

                                        Salut

                                         smiley

                                        • Polybe 6 décembre 2019 18:12

                                          Un des prétextes de la réforme des retraites est l’équilibre budgétaire entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités.

                                          Le ratio était de 4,29 actifs en 1960 pour 1 retraité. Au 2 juillet 2018, il est de 1,7 actif pour 1 retraité et on le prévoit de 1,5 actif en 2040.

                                          Régulièrement on considère qu’il n’y a que trois paramètres pour trouver un équilibre budgétaire :

                                          - La durée de cotisation,

                                          - Le montant des cotisations,

                                          - Le montant des pensions.

                                          Or on occulte régulièrement de toucher aux causes de la diminution de ce ratio.

                                          Les retraites sont financées par les charges sociales payées par les entreprises en fonction de leurs employés et par les employés eux-mêmes de notre pays.

                                          Or, alors que notre pays est la 6ème puissance économique mondiale, tout est fait pour augmenter la productivité par :

                                          - la délocalisation de la production de nos entreprises dans des pays à moindre coût de salaire et de charges,

                                          - l’emploi chez nous de travailleurs détachés au tarif des charges sociales du pays d’origine,

                                          - le remplacement de travailleurs par des robots qui allège les charges pour les entreprises et augmente le nombre de chômeurs,

                                          - l’optimisation fiscale qui autorise bon nombre de nos entreprises à domicilier leur siège social dans des paradis fiscaux au sein même de l’UE (voir les entreprises françaises situées aux Pays-Bas).

                                          De ce fait, il y a moins de cotisants par rapport au nombre de pensionnés et on envisage de repousser l’âge de départ en retraite, d’augmenter les cotisations et de diminuer les pensions. De plus, il est question d’accroître les charges pour financer la dépendance.

                                          Pourtant, les richesses produites sont considérables mais elles ne profitent pas à ceux qui la produisent.

                                          Il faut également considérer le montant des dépenses publiques et surtout les priorités qui sont données en faveur d’installations de loisirs.

                                          Alors, on favorise des lobbies mais on oublie l’humain.

                                          Peut-être faudrait-il ne pas voir que l’équilibre des charges sociales mais bien l’économie dans son ensemble et surtout la répartition des richesses.

                                          Les entreprises devraient donc payer des charges en fonction de l’équivalent temps plein effectué par les robots.


                                          • Pere Plexe Pere Plexe 6 décembre 2019 18:31

                                            @Polybe
                                            C’est un fait qu’en la matière « on » (notre oligarchie médiatico politique) s’interdit de dépasser ce cadre extrêmement rigide. Pourtant une des solutions déjà appliqué hier la crds était hors de cette doxa.


                                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 6 décembre 2019 18:19

                                            Macron est un individu malveillant, menteur, trouillard par contre orgueilleux .... !

                                            Les systèmes spéciaux de retraite, notamment flic,pompier, gendarme, infirmière, médecin...etc...ne seront pas impactés par la réforme .

                                            L’arnaque du gamin Macron est tout simplement à son image de l’embrouille niveau cour de récréation.

                                            « On a 150 milliards de réserve pour les retraites ! » Gilles Raveaud, professeur d’économie

                                            .....

                                            IL N’ Y A PAS DE PROBLEME DE FINANCEMENT DES RETRAITES......  

                                            Liste des menteurs.

                                            MACRON

                                            PHILIPPE

                                            BUZIN (championne toutes catégories )

                                            Sibeth Ndiaye ( le perroquet )

                                            Bruno Le Maire....etc....


                                            • Pere Plexe Pere Plexe 6 décembre 2019 18:42

                                              Merci l’auteur pour ce bon rappel.

                                              Ce qui m’épate c’est qu’aucun des éminents spécialistes en tout qui s’expriment à longueur de journée sur nos TV, n’est remarqué l’incohérence du projet.

                                              Le point deux « 1€ cotisé donne les mêmes droits » et totalement contradictoire avec « reconnaissance de la pénibilité » et « Des droits familiaux renforcés ».

                                              La justice n’est pas l’égalitarisme ! Un taux unique d’imposition sur les revenus n’aurait rien de juste, bien au contraire. Il en va de même avec les retraites 1€ cotisé donne les mêmes droits n’est pas la justice : les entorses déjà prévus par le projet en atteste pour qui en douterai.


                                              • Fergus Fergus 6 décembre 2019 19:21

                                                Bonjour, Pere Plexe

                                                « La justice n’est pas l’égalitarisme ! Un taux unique d’imposition sur les revenus n’aurait rien de juste, bien au contraire. Il en va de même avec les retraites 1€ cotisé donne les mêmes droits n’est pas la justice »

                                                C’est ce que je me tue à dire : hors des droits fondamentaux de l’Homme dans leur principe, l’égalité est une illusion qui peut, vous avez raison, s’avérer injuste dans bien des domaines. Seule compte une réelle équité. Et c’est particulièrement vrai dans le cas des retraites.


                                              • Eric F Eric F 6 décembre 2019 22:49

                                                @Fergus et Pere Plexe

                                                il semble que ce soit 1 euro cotisé à niveau de salaire et familial identique qui donnera le droit à la même pension quelle que soit la branche d’activité (genre : prof du public et prof du privé). Car le rapport Delevoye prévoit bien un dispositif de minimum (porté à 1000€), de plafonnement et cotisation solidaire au delà, et le principe de pénibilité (sur ce dernier, c’est du reste la course à course à l’échalote). Par ailleurs, chaque jour le gouvernement lâche du lest envers une corporation ou une autre en fonction de son pouvoir de blocage, l’universalité se relativise.


                                              • Aristide Aristide 7 décembre 2019 11:51

                                                @Eric F

                                                à niveau de salaire et familial identique qui donnera le droit à la même pension quelle que soit la branche d’activité

                                                C’est un rêve, comment comparer des carrières aussi diverses dans la réalité, accident de la vie, enfants, .... et laisser penser que le système à point serait la panacée.

                                                Vous savez très bien que la prise en compte de la durée totale de cotisation par ce système à points aura mécaniquement un impact sur les retraites. Pour la grande majorité de la population, il y a heureusement progression des salaires en cours de carrière et la prise en compte des 25 meilleures années dans le calcul a un impact positif en éliminant les périodes moins prolixes où les salaires étaient plus faibles. Calculer sur l’ensemble de la carrière ne peut que diminuer les pensions.


                                              • pallas 6 décembre 2019 19:30
                                                Trelawney

                                                Bonsoir,

                                                La vie est simple, j’aspire au calme.

                                                Et pourtant on m’emmerde, sans arret.

                                                Vous ne me connaissez pas, parcontre moi, je vous connais

                                                Je revendique ma différence dans ce pays merdique

                                                 smiley

                                                Salut


                                                • pallas 6 décembre 2019 20:54
                                                  Trelawney

                                                  Ah oui

                                                  Quand un submersible est encerclé, il arrose au sonar actif, de plus au tubes à enzymes.

                                                  La contre attaque est le lancement de tous les tubes sur les cibles identifiés.

                                                  Salut


                                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 7 décembre 2019 07:43

                                                    Les Macronistes les plus infecte viennent se fourvoyer dans le mensonge .

                                                    https://www.facebook.com/lavraiedemocratie/videos/2532029650406948/?eid=ARCHMajn5PmiTeOfZE9tFt364UXtR_3LMgSMqLFi0vkzlAlA9icFcrvrPzutoThP7chck5 AKu7wDts8a

                                                    150 milliards de réserve de financement pour les retraites ,

                                                    La censure tend à faire disparaître par tous les moyens cette vidéo.

                                                    L’orgueilleux monsieur Macron s’égare dans le mensonge et la haine .

                                                    TOUS POURRIS, TOUS MENTEURS,,,,,,,




                                                    • Tall Tall 7 décembre 2019 08:38

                                                      Les retraites en Belgique sont meilleures ( minima absolu à 1120 € ) même avec très peu de cotisations. Et certains autres pays européens sont encore + généreux. Or, tous ces pays ne sont pas + riches que la France, c’est donc juste l’égoïsme des élites qui est en cause.


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 11:08

                                                        @Tall
                                                        Tu n’as pas lu la feuille de route de Bruxelles pour la Belgique, va falloir augmenter l’âge de départ !


                                                      • Aristide Aristide 7 décembre 2019 11:42

                                                        @Fifi Brind_acier

                                                        Analyse d’un document par des « loulous » aussi honnêtes que l’UPR. Le couplet sur les soins de longue durée et l’euthanasie en démonstration de ces manipulations de discours assez convenus de cranes d’œufs européens aussi plat que l’encéphalogramme d’Asselineau ...


                                                      • Trelawney Trelawney 7 décembre 2019 15:15

                                                        @Fifi Brind_acier
                                                        C’est une feuille de route, jamais la Belgique n’est obligé de la suivre. Comme la France aussi, d’ailleurs. Il se trouve que nous avons au pouvoir des personnes à 200% pour l’UE. Alors qu’en Belgique ils ont déjà du mal à être à 100% pour leur pays 50% flamand, 50% walons.
                                                        Par contre si le gouvernement belge augmente l’age de départ, il y aura 100% de belges dans les rues.


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 18:58

                                                        @Trelawney & Aristide,
                                                        C’est une feuille de route, jamais la Belgique n’est obligé de la suivre. Comme la France aussi, d’ailleurs.


                                                        .
                                                        Pacte de stabilité et de croissance de la zone euro :

                                                        "Aussi longtemps que l’État membre ne se conforme pas à sa décision de mise en demeure, le Conseil peut, sur recommandation de la Commission, prononcer des sanctions, notamment le dépôt non rémunéré d’une somme variant entre 0,2 et 0,5% du PIB, en fonction du degré de dépassement de la valeur de 3% de déficit public. Ce dépôt est converti en amende au bout de 2 ans si le déficit excessif n’est pas comblé."


                                                        .
                                                        C’est un fonctionnaire européen qui vous l’explique, pour la France, la sanction financière serait de 4 milliards d’euros : « Bruxelles le vrai pouvoir »
                                                        .
                                                        Surtout ne vous informez pas, n’ouvrez jamais les liens de l’ UPR, « l’ignorance, c’est la force ! »


                                                      • Tall Tall 7 décembre 2019 20:01

                                                        @Fifi Brind_acier

                                                        Vaste blague : c’est la France qui tient l’UE par les burnes question fric, car elle donne + à l’UE qu’elle ne reçoit : 11 milliards d’excédent. Et ton manitou fait partie de ceux qui les disent justement.


                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 20:42

                                                        @Tall
                                                        c’est la France qui tient l’UE par les burnes question fric,

                                                        .
                                                        Rêve ! Orban aussi paye sa part au budget de l’ UE, ça ne l’a pas empêché de se prendre une prune à 1,49 milliard d’euros.
                                                        .
                                                        La France s’est pris une prune à 5,5 milliards d’euros !
                                                        .
                                                        La Cour de Justice européenne bloque la réforme de la justice en Pologne.
                                                        .
                                                        La GB poursuivie pour ne pas avoir nommé un Commissaire européen.
                                                        .
                                                        La Hongrie, la Pologne et la Tchéquie, sont déférées à Cour de Justice européenne pour non respect des quotas de migrants...

                                                        Si tu crois que les Etats font ce qu’ils veulent, tu te trompes.


                                                      • Tall Tall 7 décembre 2019 23:23

                                                        @Fifi Brind_acier

                                                        Tant que la France n’aura pas de présidence europhobe, on ne sait rien du rapport des forces réel. Si la France ne paye pas, qu’est-ce que l’UE peut faire ?
                                                        La mettre en taule ?


                                                      • Tall Tall 7 décembre 2019 23:30

                                                        L’UE ne peut faire pression que sur les pays à qui elle donne + de fric qu’elle n’en reçoit. Pas les autres, qui sont très peu : l’Allemagne, la France ..et .. ?


                                                      • Clouzit 7 décembre 2019 08:40

                                                        Mais sa mise en place c est de tout privatiser...la retraite par r ?partition par celle ? point et donc des fonds de pensions priv ?s...les services publiques par une privatisation en des soci ?t ?s style orange and co..ou de voir comment l ?lectricit ? le gaz est propos ? pr des dizaines de bo ?tes...l ?ducation mis ? mal par la suppression des IUFM.. et moins de prof aux concours que de postes etc oui vu les dipl ?mes et salaires..mais on pousse surtout vers les ?coles priv ?es ...vu l incomp ?tence des profs..mais arr ?tons d ?tre jaloux des uns et des autres essayons de pr ?server notre syst ?me qui est le meilleur du monde et m ?me si certains fonctionnaires ont des compensations..


                                                        • air pur air pur 7 décembre 2019 08:56

                                                          Pour essayer de casser le mouvement l’état met en avant les régimes spéciaux, dont la RATP en essayant de provoquer une réaction « anti privilégiés » mais cela est un leurre, tous les futurs retraités vont être concernés et sans doute les retraités actuels avec la clause de réversion, mais il faut surtout pas en parler de peur que le mouvement s’amplifie. N’oublions pas qu’actuellement l’état intervient comme il veut sur le montant des retraites, augmentation de la CSG, désindexation par rapport a l’augmentation du cout de la vie, demain ce sera encore plus simple avec la valeur du point.


                                                          • Eric F Eric F 7 décembre 2019 09:50

                                                            @air pur
                                                            Le code de la sécurité sociale comporte une clause d’indexation des retraites sur l’inflation, mais depuis des années les gouvernements ont imposé un blocage. Ce qui importe, quel que soit le système (points, trimestres, etc.), c’est une garantie d’indexation pour tous, c’est sur ce thème que devrait focaliser le mouvement, plutôt que sur le maintien des régimes spéciaux corporatistes.


                                                          • Aristide Aristide 7 décembre 2019 11:22

                                                            @Eric F

                                                            Je comprend assez mal votre mise en balance de la garantie d’indexation sur l’inflation et le maintien des régimes spéciaux. Je ne reprend pas le terme de corporatiste, utilisé pour qualifier les avantages acquis, mais ce n’est pas là l’objet de cette petit remarque.

                                                            Vous pensez une seconde que la suppression de ces régimes spéciaux permettrait la remise en place de l’indexation des retraites sur l’inflation ou mieux sur le pouvoir d’achat ? Allons, cette « réforme » n’a pour seul objet que de limiter la part des finances publiques consacrées aux retraites dans le PIB, c’est la seule chose dont on peut être sûr, ... Tous ces discours sur la justice, l’égalité, l’équité ne sont que des miroirs aux alouettes pour détourner le regard de ce funeste objectif : « Faire baisser le coût des traites ».


                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 décembre 2019 19:02

                                                            @Eric F
                                                            quel que soit le système (points, trimestres, etc.)


                                                            Le système à points, c’est la possibilité pour le gouvernement de baisser la valeur du point quand ça l’arrange.
                                                            .
                                                            Il faut dire NON à la réforme. Ya rien à discuter.


                                                          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 7 décembre 2019 10:12

                                                            Je ne lâcherais rien, compris les gros menteurs, les minables ....

                                                            https://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/reforme-retraites-pas-de-problemes-84025

                                                             smiley

                                                            IL N’ Y A PAS DE PROBLEME DE FINANCEMENT DES RETRAITES .


                                                            • uleskiserge uleskiserge 8 décembre 2019 09:54

                                                               

                                                              Tout le monde le redoutait, sauf les classes les plus aisées car ces dernières ont des marges importantes de « dépréciation » (si l’on peut dire), cette réforme des retraites initiée en 2018 n’a pas pour but de réduire les injustices ou les inégalités de traitement ou bien d’harmoniser les différents régimes ; non, cette réforme n’a qu’un but : pour le plus grand nombre, réduire le montant des retraites versées dans les années à venir ; de 20 à 30% selon les statuts et les âges d’entrée sur le marché du travail. 

                                                              Si la « répartition » est maintenue, resurgit toutefois le spectre de la « capitalisation » qui depuis les années 90 hante le système. 

                                                              Une étude du magazine Challenges - à la tête duquel on ne pourra pas soupçonner la présence d’une rédaction gauchiste, anti-libérale et anti-capitaliste -, ne laisse aucun doute à ce sujet.

                                                              Seule incertitude : ça commence quand et pour qui en priorité ? 

                                                               

                                                              Toutefois, il faut savoir placer cette réforme, après tant d’autres, dans le contexte d’une mondialisation (dont l’U.E est l’instrument, ici sur notre continent) qui n’a qu’un but : la hausse des profits et la baisse des salaires, des droits et des protections dans une mise en concurrence de tous contre tous. 


                                                              Macron est mandaté pour ça ; il sera jugé par ses commanditaires (l’oligarchie mondiale) sur ses capacités à mener à bien les réformes qui s’imposent s’il souhaite que sa crédibilité demeure intacte car une autre carrière l’attend à l’international dans 7 ans. 


                                                              • uleskiserge uleskiserge 8 décembre 2019 10:18


                                                                La réforme des retraites est invendable ; d’où la difficulté pour l’Elysée et Matignon ainsi que pour « la bande à Macron »  médias et députés -, d’avancer non masqués ; oui, invendable car il est forcément question de travailler plus (plus longtemps) et de toucher moins (baisse des montants qui seront versés) ; il semblerait qu’il s’agisse aussi d’un nivellement général des revenus par le bas avec une hausse symbolique au profit de ceux qui touchent déjà le fond : les petites, toutes petites retraites ; on prendra donc beaucoup à Pierre ( baisse de 20 à 30% ) pour donner quelques miettes à Paul ; c’est en cela que le gouvernement se permet d’insister sur le fait que sa motivation première c’est d’insuffler plus de justice dans les régimes de retraite ; comprenez : « il n’y a pas de raison que les uns, une fois à la retraite, s’en sortent mieux que les autres qui ne s’en sortent pas ou bien, tout juste ! Que tous partagent le sort de ces derniers ! »..............


                                                                Les classes moyennes supérieures et les classes supérieures (électorat de tous les gouvernements mondialistes et anti-sociaux) auront elles, les moyens d’épargner , bien évidemment ; des baisses d’impôts importantes les y inciteront ; baisses sur le dos du financement des services publics. 


                                                                • JL JL 8 décembre 2019 10:43

                                                                  @uleskiserge

                                                                   ’’La réforme des retraites est invendable ; d’où la difficulté pour l’Elysée et Matignon ainsi que pour « la bande à Macron » — médias et députés -, d’avancer non masqués

                                                                  ’’
                                                                   
                                                                  « Le programme libéral ne peut pas réussir à convaincre sous ses couleurs : il faut qu’il avance masqué. » Serge Halimi

                                                                   


                                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 décembre 2019 13:32

                                                                  Il y a confusion lorsque tout le monde escamote la vérité !

                                                                  En réalité la résistance farouche à la « réforme des retraites » n’est qu’un petit détail dans l’échec global de l’idéologie française. La société française est terrorisée par les extrêmes Riches-misérables qui ne cessent de s’accentuer ! Les politiques suivies pendant des décennies ont fini par dénuder la société, il ne lui reste aucun acquis, aucun solide point d’appui. Tout parait précaire et incertain, tout fuit vers les capitaux des malades milliardaires qui s’approprient le pouvoir et les richesses nationales : L’Etat ne sert à rien !

                                                                  La France est un échec politique, culturel et social : C’est la fin !


                                                                  • touriste 8 décembre 2019 15:33

                                                                    La bataille de l’opinion publique sera essentielle : clairement un système à point va faire baisser les retraites, et cela chaque année, automatiquement sans qu’il soit besoin de passer des nouvelles lois. Cf l’exemple de la Suède entre autres.

                                                                    Maintenant en détenant tous les médias ou presque et en matraquant que la retraite à point va faire augmenter les retraites, on sent bien que le gouvernement va jouer cette carte à fond.

                                                                    A nous de convaincre les derniers hésitants que la retraite à points c’est le retour de la misère des vieux, telle qu’on la connaissait avant 1970.


                                                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 8 décembre 2019 17:13

                                                                      Ce qui agace le plus, c’est la permanence d’une mentalité sournoise, de l’entre-soi ( qui sous-entend l’exclusion des autres) et du secret de la part des élus, quels qu’ils soient . 

                                                                      Ces élus ; Ex présidents,président, députés, sénateurs et autres commis (au conseil économique et sociale , au conseil constitutionnel ....etc).

                                                                      Ils disent :- On va supprimer les régimes spéciaux qui représentent une inégalité. MDR. ça pue la morve ..... !

                                                                       smiley

                                                                      Par contre ils taisent leur « mais sauf », pour les militaires, les flics, les médecins, les infirmières, les hauts fonctionnaires, les élus ...etc  


                                                                      Toutes les corporations qui ne sont pas une menace(sociale,physique) pour les élites et les élus n’ont pas le droit de CITER.
                                                                      Exemple :
                                                                      Le métier d’enseignant du primaire s’est outrageusement féminisé donc ces meufs là n’auront que des miettes puisqu’elles ne sont pas UNE MENACE .

                                                                      ALORS VOUS N’AVEZ PLUS LE CHOIX ;

                                                                       VOUS DEVEZ ÊTRE UNE VRAI MENACE afin d’être respecté et écouté .

                                                                      Le résultat sera à la hauteur de votre sacrifice....



                                                                      • Gael 9 décembre 2019 02:56

                                                                        Ce n’est pas la peine de manifester , la réforme des retraites finira par passer. Il suffira d’un faux attentat dans les prochains jours, suffisamment fort pour que le peuple soit en osmose avec l’Etat, ou une fausse attaque au couteau (comme à La Haye et Londres qui ont eu lieu juste avant la grève du 5 décembre : ils ont essayé ces faux attentats pour calmer la grève mais ça n’a pas marché). Bien sûr, à chaque fois, on ne voit rien d’autre que des flics et des pompiers ou alors une scène tournée avec un juif séfarade resse C’est comme la fake news sortie aujourd’hui concernant une soi-disant volonté de gars de l’extrême droite qui projettent de tuer Macron. Histoire de victimiser Macron en pleine période de contestation sociale. En sachant que le gouvernement lui-meme intègre des membres de l’extrême droite, ce qui montre que cette information est tout sauf crédible Les fausses lettres de menaces que reçoivent les flics, ce mensonge permet de plaindre les flics qui opprimentle peuple à chaque manifs

                                                                        Un conseiller d’Edouard Philippe jadis membre d’un parti néofasciste

                                                                        Sandro Gozi, qui a récemment rejoint le cabinet d’Edouard Philippe, a été membre, en Italie, du Fronte della Gioventù (Front de la jeunesse) dans les années 80. Il s’agit de la section jeunesse du parti néofasciste MSI, pour « Mouvement social italien ». 

                                                                        De l’autre côté des Alpes, le journal Il Primato Nazionale a ainsi déterré une photographie datée du 9 juin 1987. On y aperçoit, à l’âge de 19 ans aux côtés d’autres membres du parti, celui qui deviendra secrétaire d’État aux Affaires européennes du gouvernement Matteo Renzi. Sur le cliché, figure aussi Giorgio Almirante, le fondateur historique du MSI.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès