• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Si tu veux la Paix, prépare la Paix

Si tu veux la Paix, prépare la Paix

 

Les questions liées à la Paix, à la défense nationale sont indissociables d’une vision du monde et de son devenir. Au sein de très nombreuses associations et mouvements politiques ces questions et notamment celles liées à la dissuasion nucléaire restent une préocupation. Elles occupent cependant aujourd’hui, moins l’espace politique et médiatique que durant les années 90, où sous l’impulsion de Mickael Gorbatchev, alors président de l’URSS, la question du désarmement planétaire se trouvait au centre des débats, notamment entre les deux principales puissances, les Etats Unis et la Russie.

Illustration Mouvement de la Paix {JPEG}

La dissuasion nucléaire en question

Cette question du désarmement qui relève de la politique, devrait être une valeur universelle, car il y va de l’avenir du monde :

  • D’un point de vue du risque écologique que représente l’arme nucléaire.
  • D’un point de vue du développement économique et social, avec le handicap que représente la course aux armements et les sommes colossales dépensées pour surarmer la planète, alors que les besoins humains sont immenses.

Il faut savoir, que 9 pays[i] au monde aujourd’hui, détiennent l’arme nucléaire, la France fait partie de ces pays. Les huit autres sont les Etats Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la Chine, l’Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord. Ces quatre derniers pays s’en sont dotés officieusement.

Alors, faut-il pour la France, maintenir la dissuasion nucléaire ? 

Sur cette question et dans une interview récente, consacrée aux questions militaires[ii], le représentant de la France Insoumise, candidat à l’élection présidentielle en 2022, Jean-Luc Mélenchon, annonce son attachement à la dissuasion nucléaire française. Cette phrase « la dissuasion reste pour la France un outil irremplaçable, aussi longtemps qu’il n’y aura pas d’alternatives militaires », est un triste aveu, qui place le monde associatif engagé dans cette bataille difficile du désarmement, mais aussi la gauche de transformation sociale et environnementale dans une impasse. 

En fait, Jean Luc Mélenchon reprend à son compte l’esprit, pour ne pas dire la position défendue par François Mitterrand dans les années 90, consistant à dire qu’il faut que les grandes puissances baissent de beaucoup le niveau de leurs armements avant que la France ne s’engage. 

Cette position était aussi celle de François Hollande et qu'il dévelopera lors du discours prononcé sur la base militaire d’Istres en février 2015[iii].

Enfin, plus près de nous, Emmanuel Macron reste un fervent défenseur de la dissuasion nucléaire. C’est le Président de la République[iv] qui depuis son élection et tous les ans, fait augmenter de manière faramineuse au parlement, les budgets alloués aux dépenses militaires et plus précisément à l’arme atomique. Un véritable gouffre financier pour la nation, alors que par ailleurs, on ne cesse de réduire la dépense publique.

A gauche, on s’interroge, y compris dans les rangs de la FI[v], mais sur le fond, on ne peut que regretter, la pauvreté des débats citoyens sur une question pourtant aussi essentielle.

Si la guerre a toujours été une calamité, un désastre pour l’humanité, la conflagration nucléaire touche tout simplement à la folie, à l’apocalypse.

Aujourd’hui, ceux qui soutiennent l’importance de la dissuasion militaire en France argumentent entre autres :

  • Sur la sécurité du pays en spéculant sur la non-utilisation de cette force de destruction massive. Malgré tout un accident nucléaire reste toujours possible. Et puis, laisser supposer, comme le fait justement remarquer « le réseau sortir du nucléaire[vi] » que la France a besoin d’armes nucléaires pour sa sécurité, c’est inciter d’autres pays à vouloir la posséder. Pourquoi nous et pas eux, au nom de quelle rationalité, de quelle justice ?
  • Sur l’indépendance du pays. De ce point de vue, l’évolution des rapports de force dans le monde, notamment capitaliste, démontre que l’indépendance est avant tout économique et non militaire. L’exemple de pays comme l’Allemagne et le Japon est suffisamment révélateur, deux nations qui ne possèdent pas la dissuasion nucléaire.

A la fin des années 90, et après une longue période de « guerre froide », le capitalisme a fini par imposer sa logique à l’ensemble de l’économie mondiale. Mais ce n’est pas pour autant que nous avons assisté à la disparition de l’OTAN[vii]. Au contraire ce dispositif militaire intégré se verra assigner d’autres objectifs pour réguler le monde, au profit du système capitaliste, le grand vainqueur de cette fin du 20ème siècle.

En 2014, l’OTAN demandera à ses membres de porter leurs dépenses militaires à au moins 2,0 % du PIB, sans fixer un horizon précis pour atteindre cet objectif.

L’impérialisme demeure aujourd’hui plus que jamais le système dominant à l’échelle planétaire. Militairement organisé, il a aussi mis en place des formes de régulation capitalistes implacables (Fond Monétaire International, Banque Mondiale …)

En fait, la force nucléaire de dissuasion créée à la fin des années 50, n’a probablement jamais permis à la France de sortir du dispositif militaire atlantique.

En vérité, il faut se demander si cette force de dissuasion française n’a pas constitué une force d’appoint au dispositif nucléaire américain, durant notamment la guerre froide contre le bloc soviétique hier et avec l’OTAN aujourd’hui.

Enfin, lorsque l’on constate le cout faramineux que cela représente pour le budget de la nation[viii] et dans le monde, il y a quelque chose d’indécent à continuer dans la voie du surarmement, lorsque on connait les chiffres et les ravages de la mortalité que la faim et les maladies engendrent en Afrique et ailleurs.

Ce n’est pas seulement juste de s’interroger et de se prononcer pour un désarmement nucléaire de la France c’est tout simplement humain. N’en déplaise à Jean Luc Mélenchon, C’est la voie dans laquelle le courant progressiste doit continuer à s’engager.

La France est aujourd’hui la 5ème puissance militaire mondiale, mais avec son complexe militaro-industriel, elle tient aussi le 3ème rang mondial comme exportateur d’armes derrière les États Unis et la Russie. Elle constitue donc une pièce essentielle du dispositif de guerre impérialiste contre de très nombreux pays dans le monde aujourd’hui.

On n’aime guère que la Paix[ix]

Si la France doit sortir de l’OTAN, elle doit aussi rompre avec sa politique militariste, s’engager résolument dans la voie du désarmement nucléaire[x] et réorienter la production de son complexe militaro-industriel vers des finalités civiles.

Nous devons nous engager à faire pression[xi] sur les puissances nucléaires, la France comprise, pour consacrer les budgets ainsi dégagés aux financements des grands enjeux de la planète : éducation, environnement, climat, agriculture, énergie, lutte contre la précarité… 

Ces batailles doivent rester une exigence démocratique et fortes d’un monde associatif actif, mais aussi d’une gauche de transformation sociale et écologiste, pour œuvrer à des rapports de coopération entre les peuples et non de domination.

La « dissuasion » nucléaire ne contribue pas à la Paix, elle ne contribue pas non plus à la sécurité de la France, ni à celle de la Planète

 


[i] https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/quels-sont-les-pays-qui-disposent-de-l-arme-nucleaireDes capacités nucléaires différentes : tous les pays ne possèdent pas la même capacité nucléaire. Plus de 90% du stock mondial est entre les mains de la Russie et des États-Unis.

[ii] https://www.lopinion.fr/edition/international/jean-luc-melenchon-mon-programme-defense-nationale-230400

[iii] https://www.vie-publique.fr/discours/193954-declaration-de-m-francois-hollande-president-de-la-republique-sur-la question du nucléaire.

[iv] https://www.huffingtonpost.fr/paul-quiles/la-dissuasion-nucleaire-un-gouffre-financier-qui-affecte-notre-securite_a_23471116/

[v] https://blogs.mediapart.fr/pommeframboise/blog/150417/pour-une-france-insoumise-au-nucleaire-civil-et-militaire

[vi] https://francesansarmesnucleaires.fr/spip.php?article80

[vii] La France est un des pays fondateurs en 1949 de l’OTAN. C’est le Général De Gaulle en 1966 qui prendra la décision de quitter L’Alliance Atlantique, avant que Nicolas Sarkozy ne la réintègre en 2009.

[viii] En 2020, le budget des armées a été de 37,5 milliards € (en hausse de 1,7 milliards par rapport à 2019) : il représente 1,86 du PIB – l’objectif de 2 % a été fixé par la dernière loi de programmation militaire (2017). C’est donc un effort budgétaire considérable pour le pays. Par comparaison, le budget de l’Éducation Nationale se chiffre à 52,7 milliards €. L’Allemagne, quant à elle, ne dépense que 1,3 % de son PIB pour sa défense.

[ix] Cette phrase est le titre d’un très bel ouvrage pour développer une culture de la paix auprès des enfants et adolescents, « On n’aime guère que la Paix » . Editions Rue du monde.

[x] https://www.mvtpaix.org/wordpress/pour-un-traite-dinterdiction-des-armes-nucleaires/ . Une pétition est en ligne sur le site du Mouvement de la Paix.

[xi] En Corse, en 1960, le gouvernement qui voulait effectuer des essais atomiques dans le massif de l’Argentella a vu une population entière avec le « Mouvement du 29 novembre », se soulever pour refuser une telle éventualité. Face à cette mobilisation le gouvernement de l’époque a dû reculer. 

 

JPEG - 73.3 ko
Dessin publié dans les années 60 en corse pour illustrer l’énorme mouvement populaire pour s’opposer aux essais atomique dans le massif de l’Argentella.

Moyenne des avis sur cet article :  1.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 18 décembre 2020 10:00

    Quand le NOM Nouvel Ordre Mondial aura totalement triomphé (c’est en marche) il n’y aura plus besoin de dissuasion nucléaire puisque seuls les maitres disposeront de l’arme

    La PAIX régnera sur le monde smiley


    • saint louis 18 décembre 2020 10:25

      La paix mondiale régnera alors de force.

      Comme dans les grandes dictatures.


      • sylvain sylvain 18 décembre 2020 12:00

        L’exemple de pays comme l’Allemagne et le Japon est suffisamment révélateur, deux nations qui ne possèdent pas la dissuasion nucléaire.


        ...et qui ont été choisis pour être les champions de l’amérique apres la seconde guerre mondiale, qui a assuré leur défense du haut de ses quelques 7000 bombes atomiques . Autant dire qu’ils pouvaient bien faire l’économie de la bombe H .

        Mais depuis que l’oncle sam est moins rassurant ils ont commencés a se réarmer, surtout le japon . Si vous regardez le nombre de petits pays qui se sont fais défoncer depuis 45, vous comprendrez que ce n’est pas pour rien que tant de pays veulent la bombe . Aucun de ceux qui l’ont ne se sont fais attaquer, a part peut être israel, mais c’est discutable .

        D’autre part la domination de l’économique n’est due qu’à la domination incontestée de l’amérique, qui a imposé ce mode de relation, de guerre de basse intensité . Ce n’est d’ailleurs vrai que pour les pays vassalisés, cuba, la corée du nord ou le venezuela savent bien qu’il n’y a pas que l’économie qui compte et tout le monde est en train de s’en rendre compte


        • jakem jakem 18 décembre 2020 12:30

          grosse faute ! ( vii) ; le général De Gaulle ne quitte pas l’OTAN mais le commandement intégré pour des raisons de souveraineté nationale. Il n’a pas quitté l’organisme.

          Selon ce que j’ai compris, Sarko a réintégré ce commandement afin d’avoir deux « places » en Europe et la possibilité de s’exprimer. Est-ce-que la voix de la France est écoutée et prise en compte, ça c’est un autre aspect.

          C’est un article que des hippies des seventies auraient pu écrire ; du genre « le fusil est le sexe des faibles ».

          Défaitisme et soumission au programme !


          • pallas 18 décembre 2020 14:05
            jacques casamarta,

            .

            Bonjour,

            La france devait etre démantelé apres la 2 emes guerre mondial, car ayant été activement participatif du régime nazi.

            Dans la dénonciation, participation dans les wolfgangs ss, ainsi lors de l’invasion de l’urss, commerce avec l’ennemi, etc etc.

            Lors de la fuite de Dunkerque, une partie de l’armée française dont sa flotte était deja soumis au régime nazi.

            D’ou la destruction de la flotte et qu’aucuns français ne soient admis au sein de l’alliance atlantique par la suite.

            Sa n’est pas le général Leclerc qui libéra Paris, mais un autre.

            Salut


            • titi 18 décembre 2020 17:56

              @pallas

              C’est de la bonne ?


            • Jeekes Jeekes 18 décembre 2020 16:09

              ’’Jean Luc Mélenchon reprend à son compte l’esprit, pour ne pas dire la position défendue par François Mitterrand’’

               

              Rien que ça me le rend plus que suspect.

              Putain, mitte-errant, nan mais allo quoi !

               


              • Jeekes Jeekes 18 décembre 2020 16:11

                ’’Cette position était aussi celle de François Hollande’’

                 

                Hollande la gélatine, le culbuto ennemi de la finance ?

                 

                Ben mon vieux, avec des enflures de cet acabit, on n’est pas rendu !

                 


                • Jeekes Jeekes 18 décembre 2020 16:17

                  ’’Si la France doit sortir de l’OTAN, elle doit aussi rompre avec sa politique militariste, s’engager résolument dans la voie du désarmement nucléaire’’

                   

                  Et pi comme la Rance est écoutée de partout dans le monde comme parole d’évangile, gageons que tous les autres pays vont s’aligner (le p’tit doigt sur la couture du pantalon), prêts à boire nos (celles de micron ?) paroles et décidés à nous emboiter le pas d’un seul pied.

                   

                  Parce que comme chacun sait, ce que Rance veut, tout le monde s’en fout. Enfin, ça c’est dans les rêves... 

                   


                  • Attila Attila 18 décembre 2020 16:32

                    « La « dissuasion » nucléaire ne contribue pas à la Paix »

                    C’est bizarre, depuis qu’ils ont l’arme nucléaire et les vecteurs balistiques, les Etats-Unis de Trumps n’ont plus envie d’attaquer la Corée du Nord.

                    .


                    • titi 18 décembre 2020 18:03

                      @L’auteur

                      Il n’y a qu’un pays qui a renoncé à ses armes nucléaires. 

                      En échange de quoi ses frontières devaient être garanties par la Russie notamment.

                      Ce pays c’est l’Ukraine : 4000 ogives en 1991, 0 en 1996.

                      Donc franchement, mauvaise idée...


                      • pallas 18 décembre 2020 18:58
                        titi.

                        .

                        Bonsoir,

                        Ton pays est mort, ethniquement, culturellement

                        Je n’en ferai pas dépositaire

                        ha ha ha ha ha

                        Ton Dieu est Menoch, il pue.

                        Un déchet notoire, je ne pensais pas qu’il y est inférieur de Nérée.

                        Son fils peut etre ????

                        ha ha ha ha

                        Salut


                        • microf 18 décembre 2020 23:15

                          Pauvre Occident accumulant toutes sortes de bombes, vit désormais sous confinement face au Covid 19, qu´il est incapable de vaincre, petit Virus de moins d´un centimètre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité