• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un « Non » très majoritaire annoncé en Nouvelle-Calédonie : le rejet (...)

Un « Non » très majoritaire annoncé en Nouvelle-Calédonie : le rejet d’un retour illusoire et dangereux aux tribus

Pourquoi un « Non » conséquent est déjà annoncé au référendum pour l’indépendance en Nouvelle-Calédonie ?

La France n’a plus de colonie, la Nouvelle-Calédonie n’est donc pas à décoloniser

Faut-il en chercher la cause dans l’influence d’une République ayant fait campagne en usant de tous les moyens pour le « Oui » ? Ce n’est pas le cas, puisque même le président de la République, on peut le regretter, a décidé lors de son voyage il y a six mois dans l’ile, de rester sur une position neutre. Serait-ce en raison de l’influence des médias métropolitains acquis à la cause du « Non », faisant campagne en sa faveur ? Ce fut tout le contraire, ils ont globalement épousé la cause des indépendantistes, en reprenant à l’envie la vision biaisée d’une Nouvelle-Calédonie à décoloniser. Ceci, dans le prolongement d’accords passés entre la République et les Kanaks en 1988, désignant les choses sous cet angle pour éviter la guerre civile sur l’ile après les événements de la grotte d’Ouvéa, prise d’otage de gendarmes qui devait se conclure par deux morts parmi les forces de l’ordre et 19 parmi les Kanaks. On sait aussi que l’ONU, par principe, tient une liste d’une quinzaine de territoires anciennement colonisés, qu’elle considère encore comme tels, donc deux concernant la France, la Nouvelle -Calédonie et la Polynésie française, cette dernière ayant choisie déjà de rester dans la République à une écrasante majorité.

On rappellera qu’ici en réalité, la France n’a plus de colonie depuis les débuts de la Ve République, et qu’elle en a même condamné le principe dans le préambule de la Constitution de la IVe République ((27 octobre 1946) repris par la Ve : « Fidèle à sa mission traditionnelle, la France entend conduire les peuples dont elle a pris la charge à la liberté de s'administrer eux-mêmes et de gérer démocratiquement leurs propres affaires ; écartant tout système de colonisation fondé sur l'arbitraire, elle garantit à tous l'égal accès aux fonctions publiques et l'exercice individuel ou collectif des droits et libertés proclamés ou confirmés ci-dessus. »

Le problème de la Nouvelle-Calédonie ? Un malentendu entretenu par l’idée d’un retour aux tribus

Non, le problème est ailleurs, bien loin de cette idéologie de la culpabilisation qui croit voir dans le passé colonial toute source à nos problèmes. Il faut le chercher chez les indépendantistes eux-mêmes, du côté de leur revendication au retour à une culture ancestrale, aux seules tribus, en se débarrassant du rattachement de la Nouvelle-Calédonie à la France et à sa République.

Une large partie de la population mélanésienne a adopté un mode de vie qui est celui de toute société développée, présenté par les indépendantistes comme une perversion de leur culture. La population mélanésienne est aujourd’hui largement urbanisée, s’habille, consomme, étudie, a la sécu, selon un mode de vie qui est désigné par les indépendantistes comme relevant d’une « culture occidentale » considérée par eux comme « une nouvelle forme de colonisation ». Ce n’est pourtant rien d’autre que le mode de de vie propre à tout pays développé, s’étant émancipé des anciens cadres traditionnels qui partout et en tout temps ont toujours empêché le développement des sociétés. Cette émancipation, nous l’avons accomplie en 1789 en rompant avec l’Ancien régime et l’inégalité des ordres, noblesse, clergé et tiers état, dominé par le pouvoir d’un monarque absolu revendiquant de tenir son pouvoir directement d’un dieu. Nous avons grâce à cela, et quelques autres révolutions, mouvements sociaux majeurs, acquis la protection des droits et libertés individuels fondamentaux, politiques, civils et sociaux, dont tous les Calédoniens bénéficient.

Voilà sur quel malentendu se fait le vote d’aujourd’hui, l’idée d’un retour complètement abstrait et illusoire à une culture passée qui ne sera jamais plus la même, et ne peut plus être la référence en matière de responsabilité politique, parce que l’histoire est passée par là pour montrer qu’il y a mieux, la démocratie, la République. Une République qui n’interdit nullement les différences, et même au contraire les protège tant qu’elles ne viennent pas contester la loi commune, qui est au service de tous. 

Faire croire en la possibilité d’un retour en arrière au tribalisme est non seulement un leurre dangereux, mais c’est aussi entretenir un malentendu suicidaire pour ceux-là même qui en défendent le principe. C’est nier un mouvement de l’histoire qui ne peut faire marche arrière une fois acquis une pensée rationnelle qui a partout été à l’initiative des progrès des droits de l’homme, périmant un mysticisme culturel et des traditions, qui n’ont rien à voir avec la protection des droits et libertés individuels, mais une logique des tribus et des clans trop souvent marquée par l’ignorance, l’arbitraire et la violence. Il n’y a que l’idée de nation républicaine et égalitaire, n’en déplaise à certains, qui permet de porter au-dessus des différences des droits et des biens communs qui profitent à tous, assurant le cadre d’une paix civile et la tranquillité à chacun.

D’ailleurs, on notera que les dirigeants indépendantistes d’aujourd’hui sont l’objet de bien des reproches par la population qu’ils se disent vouloir représenter, en raison de leur mauvaise gestion de choses là où ils tiennent le pouvoir local et où, la réussite est loin du compte. Au sein de leur propre « communauté », ils sont mis en cause comme ayant été incapables de passer le relais aux jeunes générations, monopolisant le pouvoir, à l’image du rôle d’un conseil coutumier dominé par la tradition des anciens.

Sortir des illusions du culturalisme et promouvoir une République au service de tous

Il existe dans les médias français et chez une certaine intelligentcia un militantisme en faveur du culturalisme, d’un relativisme cultuel, qui diffuse une idéologie présentant les « cultures » comme à protéger, telles des espèces en voie de disparition. Un peu comme si, l’accès à une pensée d’origine occidentale, logico-mathématique, à laquelle la science moderne doit tout et les institutions démocratiques tout autant, n’était pas une propriété collective de l’humanité, à valeur universelle, pas bonne pour tous les humains peuplant notre planète. C’est tout simplement entretenir un malentendu colonial sur le fondement d’un retour à l’origine non seulement faux mais contraire aux progrès de la pensée de l’homme qui ne connait que la marche vers l’avant. Faut-il encore ne pas jeter sur cela le trouble, par cette confusion régulière qui consiste à attribuer à la République des inégalités sociales dont elle n’est nullement responsable, mais une économie libérale qui fait des dégâts partout. La justice sociale n’a de chance de progresser que par l’installation d’un rapport de force qui unisse toutes les composantes, tous ceux qui y ont intérêt, par-delà les diverses origines et territoires.

Cela vaut bien sûr pour la Nouvelle-Calédonie, mais à la condition de lâcher le combat pour des oripeaux à la faveur de celui pour la liberté, l’égalité et la fraternité, seule voie pour bâtir un « destin commun » pour tous dans ce territoire de notre République.

Guylain Chevrier


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • colibri 3 novembre 2018 21:48

    Il ne vous est jamais venu à l’esprit que les indépendantistes ne veulent pas d’une société occidentale soit disant moderne et qui leur est présenté comme un progrès, tout simplement parce qu’ils ne s’y sente pas heureux et équilibrés ?

    tout comme ne se sentent pas heureux en ce moment en France des millions de français , qui ressentent la politique actuelle comme une injustice avec des inégalités sociales .

    La république n’a pas tenu ses promesses .La société n’ a jamais été autant égalitaire en mots , et pourtant les gens n’ont jamais autant pris d’anti-dépresseurs , sans compter les burn out et les suicides , beaucoup plus important en nombre qu’il y a 3 siècles .Les gens sont tout simplement moins équilibrés et heureux , dans une société pourtant moderne et présentée comme la panacée ...


    • Montdragon Montdragon 3 novembre 2018 21:56

      @colibri
      il ne vous est pas venu à l’esprit que les kanaks sont fainéants et improductifs, et, comme d’autres des îles, seraient tout à fait incapables de développer une société équilibrée face à la puissance financière internationale.
      Ça fait les grandes gueules devant les caméras mais ça va voter bien, sans la France pas un rond, ou aspiration sous le giron australo-américain, et kanak y’en a travailler beaucoup beaucoup, fini les séances pétards-kava place des cocotiers. Le kanak est un branleur, ce vote est un simulacre.
      Sans les thunes blanches et l’énergie des wallos, ce caillou est un shithole.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 novembre 2018 22:29

      @Montdragon

      Tu raconte des couilles. Et je ne sais même pas pourquoi tu les raconte.


    • blablablietblabla blablablietblabla 3 novembre 2018 23:57

      @Montdragon
      Ha ha ha ha ha punaise vous m’avez fais rire là. Vous allez pas par quatre chemins vous.


    • Biscotte Biscotte 4 novembre 2018 01:24

      @Montdragon = votre propos, bien qu’abrupt, vise juste. Et, encore, je vous trouve encore bien mesuré.

      Voleur, envieux, jaloux, violent, alcoolique, lâche ... voici d’autres caractéristiques de la mentalité des canaques.

      Sans oublier la condition de la femme en tribu.

      Ajoutons, les détournements des leaders pour qui tout va bien, on sera rassuré pour eux.


    • colibri 4 novembre 2018 06:11

      @Montdragon

      il ne vous est pas venu à l’esprit que les kanaks sont fainéants et improductifs, et, comme d’autres des îles, seraient tout à fait incapables de développer une société équilibrée face à la puissance financière internationale.

      Tout à fait d’accord , mais ce n’est pas l’argument que développe l’auteur de l’article qui insiste sur le fait que le modèle occidental serait la panacée avec son dogme liberté , égalité , fraternité : or ce modèle républicains importé dans les iles a été la cause de la destruction des structures traditionnelles avec perte des valeurs , tout comme en Occident d’ailleurs .Et l’auteur présente ca comme un progrès .
      Maintenant qu’il est installé là-bas je vous l’accorde ce modèle , comme en France a fabriqué des paresseux et des assistés .Ce qui n’empêche que certains , sont comme en France, nostalgiques du temps d’avant ou les gens étaient plus heureux dans un monde plus solidaire et moins matérialiste .Les gens sont devenus individualistes , les familles éclatées , on compte sur l’Etat providence pour la solidarité .Or on constate qu’ici comme là-bas ce modèle ne fonctionne pas , il n’y a jamais eu autant de gens qui se plaignent et qui sont dépressifs .

      D’où le fait que des nostalgiques demandent l’indépendance .


    • Biscotte Biscotte 4 novembre 2018 06:37

      @colibri = le système mis en place par les kanaks eux-mêmes va bien plus loin que ce que vous pensez. L’emploi local leur est réservé de manière prioritaire. Hormis certaines compétences, celui qui vient de l’extérieur aura beaucoup de mal à se fonder dans la société.

      Ils ont par ce biais fabriqué non seulement des assistés, mais des médiocres qui ne viendront au travail que quand cela les arrange !


    • colibri 4 novembre 2018 07:12

      @Biscotte
      Ils ont par ce biais fabriqué non seulement des assistés, mais des médiocres qui ne viendront au travail que quand cela les arrange !

      D’accord , ceci est la mentalité actuelle dans iles mais pas seulement :des orientaux en général .
      Mais comment se débrouillaient ils avant la France ? ont ils toujours été paresseux  ?
      ne serait-ce pas la politique d’assistanat , les institutions qui en imposant artificiellement une modernisation à l’occidentale , serait la cause de cette dégradation morale ,en détruisant le tissu social traditionnel qui était organisé pour fonctionner ?

      Car ce qu’on voit maintenant avec du recul est qu’il y autant de pauvres et d’inégalités qu’avant la révolution française et les belles idées de la lutte des classes :les gens se plaignent autant et à tous les niveaux de la société .Personne n’est content .


    • mmbbb 4 novembre 2018 08:30

      @colibri cette ile est deja bouffee par la corruption et le népotisme .


    • aimable 4 novembre 2018 09:05

      @colibri
      avec leur façon de vivre ( je ne pense pas qu’ils se livraient aux sacrifices humains et au cannibalisme ) ils n’avaient pas de gros besoins ,et leurs terres les leurs fournissait .


    • Biscotte Biscotte 4 novembre 2018 09:43

      @colibri 

      Avant la France, c’est simple, c’était l’age de pierre où pas loin ! Pourquoi croyez-vous que quand on fait « coutume » le bien le plus précieux et l’étoffe que l’on offre ?

      Les inégalités, bien entendu qu’elles existent, et dans leur propre culture aussi. Il est clair, qu’à une certaine époque un Lafleur, tout comme Flosse par ailleurs, aurait dû finir la tête sur une pic. Mais les protections de Chirac ont fait que ...

      La question de la terre aussi, est importante. Mais, ne les pensez pas aussi vertueux que cela, ils savent très bien louvoyer, et soutirer tout ce qu’ils peuvent, là aussi, pas de souci.

      Leur mode de vie de pêcheur, cueilleur, convient pour le minimul vital, mais il aime bien la technologie, facebook, le portable et j’en passe ...

      Qui pour fournir et équiper toute l’île à votre avis ? Eux, aucune compétence en ingénérie ou autre ... alors c’est nous ou les chinois. Et, bien on va y rester !!!


    • Biscotte Biscotte 4 novembre 2018 09:45

      @aimable = faux, le cannibalisme a bien existé, et le dernier cas connu, ne date pas de très longtemps. A Belep à l’extrême nord.


    • jalin 4 novembre 2018 10:45

      @colibri
      « Ce qui n’empêche que certains , sont comme en France, nostalgiques du temps d’avant ou les gens étaient plus heureux »

      Qu’est ce que vous en savez ?


    • Biscotte Biscotte 4 novembre 2018 11:24

      @Self con troll 

      Et, les antennes pour téléphones c’est qui ?


    • kirios 4 novembre 2018 11:40

      @Biscotte
      « L’emploi local leur est réservé de manière prioritaire. »
      ce serait normal !
      les kanaks , eux , sont chez eux !


    • colibri 4 novembre 2018 11:40

      @jalin

      certains , sont comme en France, nostalgiques du temps d’avant ou les gens étaient plus heureux »

      Qu’est ce que vous en savez ?

      certains indépendantistes , si tout le monde étaient contents ils n’y en aurait pas .


    • colibri 4 novembre 2018 11:45

      @Biscotte

      Et, bien on va y rester !!!

      surtout il ne fallait pas y aller



    • colibri 4 novembre 2018 11:53

      @kirios
      « L’emploi local leur est réservé de manière prioritaire. »
      ce serait normal !
      les kanaks , eux , sont chez eux !

      comme les français sont chez eux en France , pourtant ils n’ont aucune priorité pour le travail par rapport aux étrangers ou aux français naturalisés d’origine étrangère ;
      il serait normal donc selon vos critères qu’il y ait une priorité pour le travail pour les français de souche .


    • Staniszewski Staniszewski 4 novembre 2018 12:51

      @Montdragon

      ... ça sent de ténèbres …


    • jalin 4 novembre 2018 12:54

      @colibri

      « certains indépendantistes , si tout le monde étaient contents ils n’y en aurait pas  »

      Les indépendantistes en savent quoi que tout le monde était heureux avant, alors qu’ils n’étaient même pas nés à cette époque, c’est quoi ces balivernes de paradis terrestre de mecs mythomanes ?


    • Alren Alren 4 novembre 2018 13:11

      @colibri

      que le modèle occidental serait la panacée avec son dogme liberté , égalité , fraternité : or ce modèle républicains importé dans les iles a été la cause de la destruction des structures traditionnelles avec perte des valeurs , tout comme en Occident d’ailleurs


      Selon vous liberté, égalité, fraternité est un dogme qu’il faut abolir ?

      Et choisir l’opposé, non-liberté individuelle, inégalité, conflit et frustration ?


      La société traditionnelle canaque, c’est un homme toujours âgé, jamais une femme, qui décide pour les autres.

      C’est une série de contraintes pour la personne qui ne peut agir à sa guise mais doit, comme dans une religion autoritaire à l’image de l’islam ou du judaïsme, respecter des usages que rien ne vient justifier rationnellement. Nous avons connu cela, sans doute en plus souple, en France. C’était au Moyen-âge !


      Quand vous parlez de valeurs, vos valeurs qui selon Kant ne sont pas universelles, qu’entendez-vous par là ?


      Les problèmes de la société française ne viennent pas du principe "liberté, égalité, fraternité" mais d’une force qui va à l’opposé de celui-ci : le capitalisme, en particulier le capitalisme financier.


      Son fondement est l’inégalité croissante avec l’inégalité financière et sociale, la lutte contre la fraternité que sont les syndicats, les associations, les coopératives, les mutuelles qui sont sources de solidarité et donc de fraternité. Lui veut instaurer la lutte de tous contre tous.


      Le rêve du capitalisme est aussi d’espionner les individus, qu’il s’agisse de Google, Facebook, du compteur Linky etc. En ce qui concerne Linky, s’y ajoute la menace d’un lucratif rationnement pour des société privées obligatoires de distribution qui privera le consommateur de choisir sa consommation en fonction de ses besoins.

      Mais le pire en matière de privation de liberté est le non-respect de la volonté populaire, particulièrement flagrant quand il s’agit de l’UE, qui n’a d’union que le nom.


    • colibri 4 novembre 2018 15:52

      @Alren

      Selon vous liberté, égalité, fraternité est un dogme qu’il faut abolir ?

      C’est un dogme dont le sens a été perverti et donc qui n’est pas bon au départ car en son nom des abominations sont programmées , croyez vous qu’en France les gens sont libres avec 11 vaccins obligatoires , l’espionite avec les puces électronique et l’informatisation des données , la disparition programmée de l’argent en espèces afin que tout échange soit fliqué etc ?

      Et choisir l’opposé, non-liberté individuelle, inégalité, conflit et frustration ?

      Ca c’est vous qui affirmez , le contraire serait plutôt, à la place de l’égalitarisme a outrance qui cherche à gommer les différences et la hiérarchie , respecter les différences qualitativement en commençant par la différence des sexes : respecter la nature de le la femme et celle de l’homme , plutôt que de développer des sciences sociales qui quantifient et écrasent sans favoriser la connaissance de la psyché et celle l’homme dans son environnement de façon qualitative et non statistique .

      Nous avons connu cela, sans doute en plus souple, en France. C’était au Moyen-âge !

      Vous avez comme beaucoup d’autre une vision erronée du Moyen-Age , ceci étant dû à la désinformation d’historiens athées . Sans être une panacée la vie au MA était plus heureuse , riche et paisible , les femmes avaient beaucoup plus de pouvoir qu’au siècle des lumières puisqu’elles pouvaient gérer seules leur bien ou diriger un monastère et avaient autant de droits que les hommes ..


    • colibri 4 novembre 2018 15:54

      @Alren

      Quand vous parlez de valeurs, vos valeurs qui selon Kant ne sont pas universelles, qu’entendez-vous par là ?

      Discerner le bien du mal , actuellement le mal n’est pas nommé mais en plus excusé :par ex les mauvais comportements de certains élèvent qui harcèlent ou sont violents ne sont jamais condamnés , ce sont les profs qui sont accusés de ne pas savoir tenir leur classe ou c’est toujours la faute des parents , de la société , même les évêques et l’éducation nationale ferment les yeux et refusent de voir le mal dans les comportements déviants de prêtres ou de profs .des gens s’attaquent les forces de l’ordre sans complexe ,il n’y a plus de sens de la hiérarchie , c’est le chaos dû à une trop grande permissivité , la disparition de la loi du Père qu fait que les jeunes sont privés de repères , on n’aurait jamais vu ca au MA .

      Les problèmes de la société française ne viennent pas du principe « liberté, égalité, fraternité » mais d’une force qui va à l’opposé de celui-ci : le capitalisme, en particulier le capitalisme financier.

      Le capitalisme est la moins mauvaise des solutions quand tout a déjà été essayé sans avoir réussi comme le communisme et le socialisme .Le problème est qu’il soit déconnecté de la morale et de l’éthique qu’apportait la pensée religieuse , maintenant ce sont des gros mots dans la bouche des députés qui ne voient que par laïcité c’est à dire matérialisme athée dénué de valeur morale .


    • Oceane 4 novembre 2018 16:35

      @Montdragon

      « Il ne vous à l’esprit que les Kanaks sont fainéants et improductifs... »

      Bah ! C’est juste une redite des riches, de ceux qui pourtant, par leur labeur gratuit et/ou mal payé les enrichissent.

      Il suffit pourtant de se référer au passé et même mieux, à certains nantis d’aujourdhui qui trouvent les travailleurs « fainéants ». Et de réfléchir avant de dire n’importe quoi.


    • Oceane 4 novembre 2018 17:05

      @Biscotte

      « Voleurs, envieux, jaloux, alcooliques, lâches...voici quelques caractéristiques de la mentalité des canaques ».

      Lorsque ces « caractéristiques » définies par le dominant se retrouvent chez TOUS les dominés, c’est qu’il y a un problème chez le dominant et qu’il doit soigner sa psychopathie« . Et comme le dit André Vltchek, »Ne pas le voir requiert une grande discipline".


    • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 17:14

      @jalin
      FLN, on sait pas ce qui domine chez toi, et on n’a plus envie d’en savoir plus..lol...

      Anouar Malek : « Les Arabes sont arriérés et pas adaptés à la civilisation »

      https://www.youtube.com/watch?v=aLEjdpGA0cM&feature=youtu.be

      « En quoi l’islam a-t-il été utile à l’humanité ? » : « En rien du tout » répond Kamel Daoud

      http://www.fdesouche.com/1099353-en-quoi-lislam-a-t-il-ete-utile-a-lhumanite-en-rien-du-tout-repond-kamel-daoud


    • signéfurax 4 novembre 2018 17:51

      @biscotte , Voleurs, envieux, jaloux, alcooliques, lâches...voici quelques caractéristiques de la mentalité des

      francais .... ok , je sors .....


    • aimable 4 novembre 2018 18:41

      @Oceane
      selon certains critères il n’y a rien de mieux , de plus beau que la religion , que la civilisation et les savoirs faire apportés par les sauveurs de ces peuples .


    • Biscotte Biscotte 4 novembre 2018 20:21

      @Oceane = il ne sert à rien de vouloir apporter quelques précision à des gens comme vous. La meilleure posture qui vous va à merveille, c’est celle d’avoir les fesses en l’air et la tête enfouie dans le sables.

      Je ne suis ni riche, ni aisé ... j’ai juste observé sur place ! Et, ce n’est pas joli, joli ! J’en ai autant pour ces raclures et ces grandes familles qui ont pillées ce territoire.


    • OMAR 4 novembre 2018 20:59

      Omar9
      .
      Oh @Montdragon qui pète le feu par derrière.
      .
      Donc, les « kanaks sont fainéants et improductifs, et incapable de développer une société équilibrée » !!!!
      .
      Et moi qui pensais que pareilles idioties et crasses insanités et ce même discours raciste et méprisant ne concernaient que les blacks et les beurs.
      .
      Purée, ta logorrhée, on dirait pompée de « Mein kampf », ma parole...
      .
      Les kanaks, tu vas aussi les expulser de leur pays, les déporter ou les exterminer ?
      .
      Tu sais, ton abjecte merde encourage des taches comme @biscotte de vomir tout leur mépris sur des êtres humains qu’ils ne connaissent même pas et qu’ils traitent de « voleurs, alcooliques, lâches »....
      .
      Oh que je le croirai s’il allait dire ça à la face de Christian Karembeu. pat exemple...
      .
      Mais on vous connait et on connait votre courage d’hyène.
      Pitoyable...


    • Oceane 4 novembre 2018 22:10

      @Biscotte

      Moi j’apporte ce qui t’échappe : « Voleurs, envieux, jaloux, alcooliques, lâches » et « fainéants » sont les caractéristiques perçues par le dominant chez les dominés partout où cette relation existe. Ce n’est pas nouveau.

      Et puisque ce regard du dominant sur le dominé n’est pas nouveau, qui finalement à « les fesses en l’air et la tête enfouie dans le sable » ? À mon avis, c’est le dominant, qui s’étonne toujours de la révolte du dominé. Génération après génération se transmet et se perpétue le même regard, les mêmes « caractéristiques ».

      Tu n’es pas riche ni aisé ? Mais je n’ai jamais parlé de toi, mais de la relation dominat/dominé.

      Tu as « juste observé sur place » ? Pourtant, l’Histoire nous enseigne que ton observation n’est pas spécifique à la Calédonie.


    • JPCiron JPCiron 4 novembre 2018 22:18

      @colibri
      .
      Lévi-Strauss expliquait que les Sociétés premières, qui ont survécu durant des milliers d’années (en Australie, en Amérique du Nord, en Indonésie, en Afrique, en Amazonie) peuvent fort bien poursuivre leurs cours, si elles n’étaient agressées de l’extérieur. Leurs légendes, mythes et croyances ne sont pas plus étranges que les nôtres. Leurs objectifs ne correspondent pas aux nôtres. La lenteur dans leur évolution a sans doute été le garant de leur survie dans le temps.
      .
      On est frappé de les entendre dire (après nous avoir pratiqué) que la vie selon leur mode de vie traditionnel est la seule qui vaille la peine d’être vécue.
      .
      Un autre anthropologue racontait qu’un missionnaire (je crois en Indonésie ou Papouasie) avait appris à jouer au foot aux indigènes. Mais ces derniers ne voulaient pas s’arrêter de jouer tant que le score n’était pas revenu à parité. En outre, le vote à la majorité était pour eux absolument inconcevable : il fallait palabrer jusqu’à ce que tout le monde soit d’accord. Ce respect de l’autre ne peut fonctionner que dans des petites structures, et sans notre système de marché.


    • Oceane 4 novembre 2018 22:28

      @aimable

      « sauveurs » ou destructeurs ? « Religion » Tous les peuples ont leurs croyances, comme leurs langues et leur vision du monde.

      « Civilisation » ? Il y en a plusieurs, tout comme les savoirs et savoirs-faire. Et ces savoirs et savoirs-faire sont circulaires.

      Il semblerait que certains principes de la médecine chinoise vieille de 2000 ans circulent désormais en Europe « civilisatrice » : circularité donc, de savoirs d’un peuple certes « industrieux », mais « barbare » chez ses « sauveurs ».

      En replay sur Arte, le doc vu ce matin. Leçon de modestie et révision de paradigmes donc.


    • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 22:33

      @JPCiron
      La lenteur dans leur évolution ?

      Passer de chasseur cueilleur avec une espérance de vie de 35 ans à chasseur cueilleur avec une espérance de vie de 35 ans en 5 000 ans...
      On peut appeler ça de la lenteur si on veut jouer sur les mots..

      Et Levi Strauss, c’est pas vraiment un relativiste bien pensant de gauche, des références pareilles pourraient vous valoir des soucis...


    • Oceane 4 novembre 2018 22:38

      @JPCiron

      J’adhère complètement.

      « Je suis un Homme grâce à toi » quelque dans ce genre selon Mandela.


    • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 22:44

      @Oceane
      Le FLN à racheté Arte ?
      C’est bien, de toute façon c’était de la merde à bobos Télérama Libé...

      « En quoi l’islam a-t-il été utile à l’humanité ? » : « En rien du tout » répond Kamel Daoud

      http://www.fdesouche.com/1099353-en-quoi-lislam-a-t-il-ete-utile-a-lhumanite-en-rien-du-tout-repond-kamel-daoud

      Les principes de la médecine Chinoise en Europe, ça circule doucement, reste plus qu’a les appliquer :

      L’islam « est traité comme une maladie mentale, sans garantie qu’elle soit un jour complètement soignée, comme l’addiction ou la dépression », renchérit un autre sinologue américain, Timothy Grose, dans The Atlantic.

      https://www.liberation.fr/checknews/2018/10/15/est-ce-que-la-chine-considere-l-islam-comme-une-maladie-mentale_1685374



    • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 22:49

      @OMAR
      5 000 ans de civilisation pour produire un footballeur ?

      D’un point de vue strictement comptable, on peut se demander en effet ce que la France reste foutre là-bas...


    • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 22:58

      @Oceane
      Dominants-Dominés...

      Encore de la doctrine raciste Algérienne mal digérée par des colons agressifs un peu limités...

      Le commissaire Stansfeld a révélé qu’en vertu des lois actuelles, les policiers doivent enquêter sur tout ce qui est PERÇU comme étant un crime haineux.

      Il a ajouté que cela pourrait conduire à des « injustices énormes ».

      Il a déclaré au Times : » C’était un classique absolu. Un couple de personnes âgées s’est présenté à une station-service et il y avait une femme qui faisait le plein d’essence devant eux.

      Elle prenait un temps fou et la dame qui conduisait, âgée d’une soixante-dizaine d’années, a donné un coup de klaxon. Sortit alors une Afro-Caraïbéenne qui leur cria des insultes, entra dans le kiosque et les signala pour crime de haine ».

      https://www.dailymail.co.uk/news/article-6352083/Elderly-woman-questioned-police-hate-criminal-beeping-horn-slow-motorist.html

      Augmentation de la criminalité à Londres : +31% d’attaques au couteau, +18% de viols, +27% d’homicides, +34% de vols

      https://www.london.gov.uk/moderngov/documents/s67144/05b%20-%20Appendix%201%20-%20MOPAC%20Quarterly%20Report.pdf


    • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 23:25

      @Cadoudal
      il y a eu quatre fois plus de crimes motivés par des préjugés contre les Juifs – 142 en tout – que contre les Noirs. Les crimes haineux contre les Juifs sont 20 fois plus nombreux que les crimes haineux visant les transgenres

      Au cours des 22 derniers mois, aucune personne prise ou identifiée comme l’agresseur dans un crime haineux antisémite n’a été associée à un groupe d’extrême droite

      « J’aimerais presque que parfois les choses soient plus simples, a-t-il dit. « C’est chaque identité qui vise chaque identité. »

      https://www.nytimes.com/2018/10/31/nyregion/jewish-bias-safety-nyc.html

      Depuis les agressions sexuelles massives qui ont eu lieu à Cologne à l’occasion de la célébration du Nouvel An, il y a trois ans, les politiciens allemands sont confrontés à des questions difficiles sur l’attitude des migrants à l’égard des femmes et de la violence sexuelle.

      Jeudi, Widmann-Mauz a déclaré que l’Etat doit éduquer les demandeurs d’asile pour lutter contre ce problème.

      https://www.dw.com/en/germanys-migration-commissioner-urges-severe-punishment-for-freiburg-rape/a-46120318

      Le témoignage de cet enfant est crédible à 100 %, assure Yann Manzi. 

      Lol

      http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-un-jeune-migrant-denonce-les-violences-policieres-porte-d-aubervilliers-04-11-2018-7935042.php

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès