• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un professeur témoigne : l’école a trahi !

Un professeur témoigne : l’école a trahi !

 

L’école française a trahi ses enseignants, ses élèves et l’esprit même de la République en soutenant systématiquement la médiocrité et le communautarisme contre la transmission des savoirs rationnels. 

Elle s’efforce même, avec toutes les armes qui sont les siennes, d’empêcher que nous construisions des esprits sains, rationnels et éclairés  : en témoignent par exemple la sortie récente des mathématiques hors du tronc commun (Un scandale !), mais aussi l’abaissement de toutes les exigences au point qu’un élève qui écrit aujourd’hui 2 + 2 = 5 aura quand même des points. Les passages ne sont plus décidés par les enseignants mais par les parents d’élèves. Nos notes sont systématiquement relevées (quand nous ne les relevons pas nous-mêmes pour ne plus avoir d’histoires – tout comme les journalistes s’auto-censurent), nous sommes convoqués par les chefs d’établissements quand les parents contestent notre pédagogie, nos cours ou les notes mises à leurs enfants… Nous n’avons plus le droit de dire quoi que ce soit sur le niveau affligeant des élèves qui passent d’une année à l’autre, recevant même parfois les encouragements alors qu’ils perturbent leur classe, puisque les proviseurs et les recteurs sont récompensés en fonction des résultats scolaires (primes)… Heureusement que les études PISA (enfin un bon point à l’Europe !) viennent ébranler un peu cette forteresse du mensonge, du silence et de la manipulation. Comment s’enorgueillir d’avoir autant de bacheliers quand une bonne partie d’entre eux ne maîtrise aucun des savoirs fondamentaux…

Depuis plus de trente ans, en prétendant mettre l’élève au centre (cf. Loi d’orientation de l’école de Jospin en 1989), l’école française a mis l’ignorance et l’obscurantisme à l’honneur et a empêché – aidée en cela par une dangereuse armée de « pédagogistes » – que les élèves accèdent à l’autonomie du savoir. Comment ? En mettant systématiquement et sciemment des bâtons dans les roues des enseignants considérés aujourd’hui davantage comme des animateurs que des « transmetteurs » de savoir (ayant été mis au même niveau que leurs élèves). On les a ainsi sacrifiés sur l’autel des compromissions faits avec les représentants de l’ignorance. En tant qu’enseignante, j’ai de nombreux exemples à vous donner (prises dans mon histoire personnelle ou dans celle de collègues) dans lesquels l’administration a systématiquement donné raison à des élèves refusant l’enseignement républicain au nom de leur soi-disant appartenance religieuse.

EXEMPLES

« On » (l’administration) m’a, par exemple, déjà conseillé d’aller consulter l’imam du quartier pour être en mesure de faire mes cours (pour me « faciliter la tâche », ai-je entendu) ; « on » m’a déjà dit que c’était normal que des élèves garçons ne veuillent pas que je leur fasse cours parce que je suis une femme : c’est là « un phénomène culturel « normal » » (aucune sanction à l’appui). Lors d’un cours sur la religion dans un établissement qui n’est même pas reconnu comme difficile (je suis prof de philo), et alors que j’exposais la théorie freudienne sur la religion (considérée comme une « illusion consolatrice »), une vingtaine d’élèves se sont levés pour dire que ce que je racontais était un blasphème, que « j’allais voir ce que j’allais voir », qu’ils allaient en parler à leur imam… Devant leurs menaces, j’ai quitté ma classe et suis allée voir la proviseure pour lui signifier mon impossibilité de faire cours (considérant que ma vie était en danger.) Celle-ci m’a répondu sans vergogne : « Madame, vous êtes une lavette comparée aux hussards noirs de la République. Vous retournez dans votre classe et vous récupérerez les cinq minutes que vous venez de louper ». Je peux nommer cette personne incarnant l’ordre institutionnel. Elle a, parmi tant d’autres, contribué à affaiblir les enseignants face à la menace islamiste, soutenue en cela par une administration totalement conciliante. 

« j’ai décidé de ne plus aborder la question de la religion ou de la laïcité dans mes cours »

Je suis professeur de philosophie et, pour survivre, j’ai décidé de ne plus aborder la question de la religion ou de la laïcité dans mes cours. Samuel Paty, en cela, a été très courageux et mérite toute notre admiration. Je connais bon nombre de profs d’histoire qui ne peuvent plus aborder leurs cours sur la Turquie de Erdogan ou sur le conflit israélo-palestinien sans courir de risques. Les profs de SVT ont aussi des problèmes quand il s’agit d’aborder le thème de la sexualité. La bible ne peut plus être analysée comme un texte littéraire à part entière. Récemment, une collègue de français est venue me demander mon opinion sur un texte littéraire totalement laïque qu’elle comptait faire étudier à ses élèves mais dans lequel apparaissait l’expression « nul n’est prophète en son pays ». Elle avait peur que ses élèves « le prennent mal » (peur de représailles…)

« La terreur l’a emporté »

Nous ne savons plus que faire, que dire et comment le dire. La terreur l’a emporté.

Cela fait DES ANNÉES que nous dénonçons cela sans obtenir aucune attention de la part du public, des journalistes, des politiques ou de la société civile. Les enseignants ont été jetés en pâture à la vindicte publique qui se régale de cibles faciles, tout en ne comprenant pas que l’enseignant est par nature AU SERVICE de la société (tout comme le policier, le juge ou l’infirmière) et de son élévation intellectuelle pour le plus grand bien de tous. Tous les enseignants, surtout ceux qui travaillent dans les milieux populaires, ont comme ambition majeure de faire fonctionner l’ascenseur social – aujourd’hui TOTALEMENT au point mort (au point d’emporter dans sa chute également les classes moyennes…). 

Ma théorie est la suivante  :

1) Ni l’islamisme radical ni le néolibéralisme n’ont intérêt à ce que la raison se développe… L’obscurantisme (qui a d’ailleurs en grande partie gagné si je m’en tiens aux copies que je corrige) sert la grande entreprise de manipulation et de lavage de cerveau qu’est le néolibéralisme. Les revendications communautaristes sont une bénédiction dans une telle entreprise de destruction du savoir : au nom de la lutte contre le racisme ou de je ne sais quelle discrimination, on laisse des minorités obscurantistes dicter leur loi. Les censeurs (journalistes et autres) lancent autrement des cris d’orfraie et crient à l’islamophobie. C’est d’ailleurs ce qu’ont compris certains élèves, arguant de manière systématique que nous sommes racistes lorsqu’ils reçoivent de mauvaises notes 

2) Les gouvernements néolibéraux qui se sont succédé ces trente dernières années (gouvernements de gauche Y COMPRIS) travaillent à la destruction de l’école publique pour en faire un grand marché privé. Ce sont là des directives européennes que nous connaissons bien. S’attaquer dès lors à l’enseignement républicain et éclairé a été la meilleure façon de faire fuir les classes moyennes supérieures et aisées vers les lycées privés. C’est là un mouvement qui va ne faire que s’amplifier dans les prochaines années. Tout cela est aidé par la propagande anti-profs abondamment relayée en boucle par les médias publics et privés depuis tant d’années. Je pense personnellement que l’éducation nationale est un nouveau cas « France Télécom ».

3) Je soutiens ici que le gauchisme communautariste qui en appelle constamment à l’islamophobie dès qu’un acte barbare est dénoncé est anti-républicain et aussi dangereux pour le pays que la droite néolibérale qui vend nos services publics aux puissances privées et qui a comme objectif principal d’abrutir les masses (pour en faire des « cerveaux disponibles » à Coca-Cola et autres). Et qu’il nous faut dès lors, de façon urgente, construire un républicanisme de gauche social et écologique (inexistant dans notre pays) !

« Parler encore de « Lumières » pour définir la République française d’aujourd’hui relève de la novlangue »

Voilà où nous en sommes aujourd’hui après des décennies de lâcheté et de collaboration active avec les forces obscures qui minent notre société (islamisme et hyper-capitalisme) : à l’aube d’une terrible et immense barbarie dont nous ne sommes pas près de sortir, tant le courage politique fait défaut tout comme l’intelligence de soi-disant « élites ». Parler encore de « Lumières » pour définir la République française d’aujourd’hui relève de la novlangue. Nous sommes, depuis longtemps, entrés dans l’apologie de l’irrationnel, du relativisme et du particularisme contre l’esprit universaliste des Lumières. Voltaire s’est déjà retourné dans sa tombe.

« La « grande muette » n’aime pas les fuites »

Je signe, malheureusement, de façon anonyme. Car la hiérarchie va nous mettre sous pression et rappeler son petit monde à l’ordre. La « grande muette » n’aime pas les fuites et va nous punir à sa manière (par les blâmes, les emplois du temps pourris, les classes surchargées… qu’on a déjà d’ailleurs, l’appel au devoir de réserve qui n’existe même pas dans le code de la fonction publique.)

Oui merci de diffuser largement, amplement. Merci de le faire savoir.

Nous n’en pouvons plus.

À la mémoire de Samuel Paty… mort pour une institution odieuse et scélérate


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • jakem jakem 27 octobre 08:53

    Un choc de lire ce témoignage, comme d’autres, mais je ne m’y habitue pas. Je n’arrive pas à trouver ça normal.

    J’approuve les critiques et l’analyse.

    Ma seule réserve concerne le voeu de la « construction urgente d’un républicanisme de gauche social et écologique. »

    D’abord parce que je ne vois pas quelles personnalités crédibles ( gestion de l’Etat ) incarnent ce courant ou ce parti.

    Le Printemps républicain ? j’en doute même si j’ai de la sympathie pour le mouvement et certains de ses membres dont j’aime lire les articles.

    Ensuite parce que la Gauche : ras le bol !

    Elle s’est autant compromise avec l’Eurokratur et les tenants du mondialisme ( qui ont fait éclater les structures de notre société et l’ont rendue incohérente, américanisée, pas mal islamisée, et violente) que l’ex FN avec l’OAS et des groupuscules extrémistes essentiellement motivés par le chaos.


    • chantecler chantecler 27 octobre 16:58

      @jakem
      Ah oui ?
      Vous oubliez un détail : un texte est un témoignage quand il est signé .
      N’importe qui aurait pu écrire celui-ci en se faisant passer pour ce qu’il n’est pas .
      Cad un enseignant .
      Les tentatives de mystification sont innombrables .
      Et l’école fait toujours fantasmer .


    • babelouest babelouest 27 octobre 17:01

      @chantecler un enseignant en activité NE PEUT PAS signer ce genre de papier, ou il est viré dans l’heure.


    • jakem jakem 27 octobre 20:54

      @chantecler
      Je m’en fous ! je vais plus à l’école.


    • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 09:28

      Et qu’il nous faut dès lors, de façon urgente, construire un républicanisme de gauche social et écologique (inexistant dans notre pays) !

      Mais ça existe depuis 13 ans ! C’est le programme de l’ UPR, copie réactualisée du programme du Conseil National de la Résistance !

      "(...) la construction européenne n’est pas la solution, c’est le problème.
      Voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la Résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie.

      Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les Traités européens, de sortir de l’UE et de l’euro, de sortir de l’OTAN et de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées..etc

      .

      De nombreux électeurs & militants de la France Insoumise, et de la Gauche en général, sont depuis longtemps à l’UPR ! La Gauche est encore plus responsable du désastre actuel, car elle était censée défendre la République et les acquis sociaux. Elle était aussi censée défendre la paix dans le monde.

      Mais l’appartenance de la France à l’OTAN a amené la Gauche a participer à des guerres de destruction massive de plusieurs pays musulmans, avec l’aide des Islamistes, ces mercenaires de l’OTAN.

      .

      PS : L’article 1er du programme de l’ UPR, qui conditionne tout le reste, c’est la sortie définitive de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN.

      La sortie de l’UE (et donc de l’euro) se fait par l’article 50 du TFUE, comme la GB, (Theresa May a utilisé l’article 50), pour l’ouverture des négociations de sortie.

      La sortie de l’ OTAN se fait par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord.

      .

      L’UPR n’est pas à proprement parler n’est pas un Parti, mais un rassemblement provisoire, qui a vocation à se dissoudre (comme le CNR), une fois le programme appliqué.


      • michalac michalac 27 octobre 10:40

        @Captain Marlo
        .

        Mais ça existe depuis 13 ans ! C’est le programme de l’ UPR, copie réactualisée du programme du Conseil National de la Résistance !


        .
        En réalité, ça existe depuis un peu plus de 13 ans...
        Et c’est le temps qui s’est chargé de réactualiser un programme qui date de 1943...
        Le programme du CNR est ici...
        On y trouve entre autres :
        .
        • la garantie du pouvoir d’achat national
        • un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence
        • la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement,
        • l’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs
        • une retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours...
        • La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction et d’accéder à la culture


        .
        Et même...
        .

        Une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales...


        .

        Or, tout ça existe déjà et depuis longtemps... grâce à l’Europe notamment...
        C’est alors que l’on comprend que l’UPR ne sert à rien sauf à promettre ce que d’autres ont déjà fait pour elle... et à défaire ce qui a été ainsi construit pour revenir en arrière, en 1945 !
        Ridicule et destructeur...


      • michalac michalac 27 octobre 10:45

        @Captain Marlo
        .

        — La sortie de l’ OTAN se fait par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord.


        .
        Le Royaume-Uni, très soucieux de sa souveraineté ces derniers temps, n’a pas encore manifesté le désir de quitter l’OTAN...
        Ukip, l’UPR anglaise, se serait-elle auto-dissoute trop tôt ?

      • michalac michalac 27 octobre 10:51

        @Captain Marlo
        .

        L’UPR n’est pas à proprement parler n’est pas un Parti, mais un rassemblement provisoire, qui a vocation à se dissoudre (comme le CNR), une fois le programme appliqué.


        .
        Une petite différence toutefois... Le CNR avait pour ambition de construire, et non de détruire les bases existantes...
        On est en réalité plus proche du Ukip de Nigel Farage qui, avec son équipe de démolisseurs, se fait fort de tout casser mais laissent le soin à d’autres de tout rebâtir sur les ruines...
        Nous voilà renseignés sur le projet de société de l’UPR et sur sa politique visionnaire...

      • babelouest babelouest 27 octobre 11:01

        @michalac c’est sûr que le programme du Pardem est bien meilleur, plus novateur et plus complet, mais l’UPR déteste le Pardem.


      • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 14:08

        @babelouest
        c’est sûr que le programme du Pardem est bien meilleur, plus novateur et plus complet, mais l’UPR déteste le Pardem.

        Pas du tout, l’UPR est pour des alliances !

        C’est le Pardem qui a refusé, il attend la révolution à la St Glinglin, et il ne veut pas sortir de l’UE légalement par l’article 50.

        Assumez vos erreurs, au lieu de diffamer ! La GB va sortir de l’UE par l’article 50, utilisée par Theresa May pour ouvrir les négociations de sortie.


      • babelouest babelouest 27 octobre 17:07

        @Captain Marlo l’article 50 d’un traité que nous Français avons refusé n’existe pas pour les Français. Quant à l’UPR pour les alliances, NON, il est pour que les autres suivent, derrière, comme me l’a dit Jacques Nikonoff. La désinformation est là aussi.


      • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 22:07

        @babelouest
        l’article 50 d’un traité que nous Français avons refusé n’existe pas pour les Français.

        Et alors ? Le fait que les Français aient voté non en 2005 prouve que nous sommes en dictature, pas que l’article 50 n’existe pas pour en sortir !

        Au contraire, vous devriez vouloir en sortir encore plus vite !
        Mais vivre en dictature ne semble pas beaucoup vous déranger...
        Je connais bien la rhétorique « non dite », des révolutionnaires sur canapé.

        Ils aiment que le peuple en prennent plein la figure, car ils espèrent que le peuple va faire la révolution, et bien sûr, les portera au pouvoir...

        Manque de bol, les Gilets jaunes ont montré qu’ils ne veulent pas être récupérés, ni par les syndicats, ni par les Partis politiques. Vous êtes dans une impasse.


      • michalac michalac 27 octobre 22:30

        @Captain Marlo
        .

        Le fait que les Français aient voté non en 2005 prouve que nous sommes en dictature,


        .
        Je l’ai toujours dit ! Pour échapper à la dictature, interdisons les RIC, les RIP et les élections... c’est encore le plus sûr moyen...

      • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 09:55

        Ma chère collègue,

        Je mets 20/20 à votre copie.J’ai eu la chance d’enseigner des matières ’neutres’, mais comme vous j’ai été soumis à des pressions étant trouvé trop ’strict’ aux yeux de la hiérarchie.

        Je ne sais quoi vous dire, je n’ai aucun conseil à vous donner. Vous avez affaire à trop forte partie, je ne vois pour vous d’autre solution que d’essayer de vous préserver.

        Bon courage et merci pour votre témoignage.


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 octobre 09:58

          Ni l’islamisme radical ni le néolibéralisme n’ont intérêt à ce que la raison se développe…

          Et la chère école républicaine non plus. Aussi loin que je m’en souviens, à peu près tout ce qu’on nous enseignait n’était que la légitimation du pouvoir et des institutions, et consistait à montrer des chemins et en barricader d’autres, nul développement du sens critique ou du raisonnement là-dedans.


          Dès la primaire, il a fallu avaler les sornettes positivistes du XIXème concernant le Moyen Âge, et rien n’est allé en s’arrangeant plus tard, Ancien Régime, Napoléon, la Commune, Jaurès, tous ces sujets qui fâchent. En matière de philosophie, tromperie sur Rousseau, apologie de Voltaire etc...Bref, si on doit nommer les choses, j’ai reçu à l’école un condensé d’idéologie de la bourgeoisie, qui certes, ouvre les portes de ses institutions, mais ferme celles du jugement critique.



          • jakem jakem 27 octobre 10:09

            @Opposition contrôlée
            Et c’est grâce à ce jugement critique empêché que vous pouvez raconter des mensonges, des idioties, des énormités de toutes sortes, vous et des millions de Français qui ont dû subir l’enseignement.

            Vous devriez reprendre une pilule rose.


          • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 10:24

            @Opposition contrôlée
            j’ai reçu à l’école un condensé d’idéologie de la bourgeoisie, qui certes, ouvre les portes de ses institutions, mais ferme celles du jugement critique.

            Pas du tout, même en URSS, les citoyens se servaient de leur cerveau, et pas qu’un peu ! Il y a le fond et les méthodes de travail.

            L’école donne, (involontairement peut-être), à ceux qui le veulent bien, les outils pour chercher et vérifier ce qu’on nous enseigne : la lecture, l’écriture, les bases scientifiques, les documents historiques, même sélectionnés, la littérature, même politiquement sélectionnée, les méthodes de recherche et de travail etc
            .
            Ensuite, on utilise ou pas, son cerveau, pour apprendre autre chose, croiser les informations et vérifier les contenus. Avec Internet, c’est bien plus facile qu’autrefois pour faire des recherches !

            Aujourd’hui, ceux qui avalent tout rond la propagande, sont ceux qui ont décidé que l’ignorance était leur choix de vie préféré ! Le cerveau ne s’use pas quand on s’en sert, mais les fainéants sur canapé sont légion...


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 octobre 12:24

            @Captain Marlo
            Comprenez-moi bien : je suis évidemment d’accord avec les constats de l’article. Mais je ne m’en étonne pas. Quand bien même « L’école donne, (involontairement peut-être), à ceux qui le veulent bien, les outils pour chercher et vérifier ce qu’on nous enseigne », elle est aussi un mécanisme d’épuration des Mal-Pensants dans les institutions et de formatage idéologique.
            Ainsi, quand l’article dit que « L’obscurantisme [...] sert la grande entreprise de manipulation et de lavage de cerveau qu’est le néolibéralisme », je ne vois que les fruits de ce qui a été semé par « l’école républicaine », dont le programme, dès le départ, était d’inculquer le respect des « hiérarchies sociales » et l’encouragement à la compétition. J’écrivais dans un article que «  l’école pour tous ne sert plus aux exploiteurs, elle va à la poubelle. »

            Si ces propos vous heurtent, je vous laisse avec Albert Jacquard, qui développe un aspect du sujet mieux que je ne pourrais le faire...


          • michalac michalac 27 octobre 12:41

            @Captain Marlo
            .

            @Opposition contrôlée

            "j’ai reçu à l’école un condensé d’idéologie de la bourgeoisie, qui certes, ouvre les portes de ses institutions, mais ferme celles du jugement critique."

            .

            Pas du tout, même en URSS, les citoyens se servaient de leur cerveau, et pas qu’un peu !

            .
            Quel rapport avec la question de l’école républicaine en France ?
            Mystère...

          • michalac michalac 27 octobre 12:45

            @Captain Marlo
            .

            Ensuite, on utilise ou pas, son cerveau, pour apprendre autre chose, croiser les informations et vérifier les contenus.


            .
            Comment ne pas souscrire ?
            Manifestement, certains ont fait leur choix !
            On en trouve même qui « apprennent autre chose, croisent les information et vérifient les contenus » sans utiliser leur cerveau !
            C’est dire si les options sont ouvertes...

          • chantecler chantecler 27 octobre 16:44

            @Opposition contrôlée
            Vous avez ben raison .
            Quand l’église était en charge de l’enseignement les esprits formés étaient largement plus ouverts .


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 27 octobre 16:56

            @chantecler

            Quand l’église était en charge de l’enseignement les esprits formés étaient largement plus ouverts .

            En Belgique c’est toujours le cas, mes deux enfants ont fait le collège (c’est donc catholique ici), et le niveau est clairement différent de l’enseignement public.

            À noter que les deux sont subventionnés, ça ne coûte donc pas un kopeck de plus.


          • Van Hell Sing(V.H.S) 6 ruses de sioux 27 octobre 17:10

            @Philippe Huysmans

            je connais pas le systeme belge , mais en france , tout les lycée college confessionel (catho , juif , muzz) sont tenus par des integriste perverse .

            Et pour avoir frequenter les deux , je t’ assure qu’ on fait plus de bible que d’ orthographe ,pour moi ca as été catastrophique , j’ ais jamais pu ratraper ce retard et je me suis concentrer sur les science .

            Ca serais interessant de comparere avec le systeme belge ... 
            et peut etre de l’ importer en france .


          • Jean-Luc Picard-Bachelerie 27 octobre 17:35

            @6 ruses de sioux
            Comparer pas uniquement avec le système belge mais avec tous les systèmes. Les pays du Nord ont beaucoup de réussite et font partie des pays dans lesquels les gens se disent plus heureux qu’ailleurs. 
            Le problème des Français, c’est cette propension à se croire meilleurs que les autres et donc à ne pas prendre ce qu’il y a de meilleur ailleurs.
            Le reproche que nous font les Québécois, c’est la prétention. Et lorsque j’y suis allé, mois qui ne me prenais pas pour un prétentieux, j’ai constaté à quel point j’étais bien français. D’où ma « considération » pour nos élites.


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 octobre 18:22

            @chantecler
            Les méthodes ont changé, le constat reste : former des petits soldats du pouvoir.


          • chantecler chantecler 27 octobre 19:06

            cad que j’écrivais en second degré : boulette .


          • mmbbb 1er novembre 10:54

            @Captain Marlo In fine ceux qui ont a un cerveau , n’on a pas besoin d aller a l ecole 
            je m incline Fi FI !!

            Quant au bordel actuel, je m en réjouis , je ne vais me joindre a la cohorte des pleureuses 


          • Ausir 27 octobre 10:07

            Etre conciliant , tolérant envers les autres cultures , quitte à se laisser marcher sur les pieds et pratiquer un nivellement vers la bas pour ne pas que les moins intelligents se sentent brimés : ce sont des valeurs de gauche , 

            la droite c’est plutôt :se faire respecter et ne rien laisser passer , 

            L’idéologie gauchiste du vivre ensemble est un échec  :

            les valeurs de deux civilisations trop différentes ne peuvent pas se mêler harmonieusement , la réalité nous rattrape.

            L’administration est gangrénée par une idéologie gauchiste d’accepter l’autre même si c’est un tyran au nom de valeurs humanistes ,par la douceur surtout , ne rien imposer , les autres en profitent comme des enfants gâtés à qui on passe tout .

            Vont ils se rendre compte de leurs erreurs ceux qui prônent de ne pas faire de vagues ? 

            rien n’est moins sûr :toute leur construction idéologique s’écroulerait , il faudrait une réponse autoritaire , il est plus confortable de rester dans le déni


            • Jean-Luc Picard-Bachelerie 27 octobre 10:39

              @Ausir
              Je vois que vous ne faites pas dans la nuance. Vous généralisez.
              Vous oubliez que la majorité des Musulmans sont intégrés et que les raisons de la non intégration d’une minorité ne tiennent pas uniquement dans la différence de civilisation mais par notre système d’organisation de la société qui a créé des ghettos pour immigrés et laissé s’amplifier le chômage.
              Quant à « l’idéologie gauchiste du vivre ensemble », voulez-vous dire que la droite prône le non-vivre ensemble ?
              Un truc est certain, c’est que vous, vous ne voulez pas vivre avec des Musulmans et que c’est l’essentielle raison pour laquelle le vivre ensemble est rendu plus compliqué. 
              Faites attention à ce que cette citation ne s’applique pas à vous : " 
               Le sexisme comme le racisme commence par la généralisation. C’est-à-dire la bêtise."


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 10:42

              @Ausir
              Vont ils se rendre compte de leurs erreurs ceux qui prônent de ne pas faire de vagues ? 

               
              Ne pas faire de vagues est la consigne non écrite, pour garantir la carrière des petits et grands chefs dans l’administration... Quant à la Gauche, elle rend compte que les électeurs la laissent tomber, pour voter FN ou ne plus voter du tout !
              .
              La Gauche a fait son job de collabo de l’Europe, de l’Empire américain, de la mondialisation au bénéfice de l’ oligarchie ; elle a abandonné les classes populaires, pour s’occuper des minorités et les questions sociétales, les classes populaires l’abandonnent, juste retour des choses !

              Exemple : Mitterrand dès 1984 a dérégulé le système bancaire.

              "Le 24 janvier 1984, le PS votait la première loi bancaire au monde – qui mettait fin à 40 ans de séparation des activités bancaires en France.

              10 ans plus tard, ses effets commenceraient à se faire sentir, avec le début de la constitution des mégabanques universelles.

              Mais ce n’était que le début du processus de dérégulation massive du système financier français, déjà étudiée dans ce billet. N’oublions jamais... etc


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 10:48

              @Jean-Luc Picard-Bachelerie
              et que les raisons de la non intégration d’une minorité ne tiennent pas uniquement dans la différence de civilisation mais par notre système d’organisation de la société qui a créé des ghettos pour immigrés et laissé s’amplifier le chômage.

              Vous planez complètement.... L’Islamisme a été propagée par les Saoudiens, à la demande des pays occidentaux, à coups de milliards de pétro $.

              Les djihadistes sont des mercenaires pour les guerres illégales de l’ OTAN, et tous nos gouvernements sont impliqués. 


            • Buzzcocks 27 octobre 11:34

              @Ausir
              rigolo va....
              il existe un parti des musulmans de France, et ils ont quelques élus municipaux.... renseignez vous avec qui ils se sont alliés pour avoir des élus... vous aurez des surprises. Un certain Jean Christophe L....ça vous parle ? 

              Dans les Yvelines, le président du département, n’est pas gauchiste pour un sous, et pareil vous irez vous renseigner sur ses souplesses pour s’acquérir le vote de la communauté musulmane.

              Plus au sud, dans l’essonne, un avionneur bien connu (qui a cassé la pipe) était maire d’une ville, en arrosant copieusement des caids. Là encore, le mec était aussi gauchiste que vous.

              La droite autoritaire, on voit le résultat, ils sont totalement corrompus. C’est aussi Sarkozy qui a voté des baisses d’impôts pour les investisseurs qataris... ces derniers n’investissent pas que dans le foot.


            • michalac michalac 27 octobre 13:05

              @Captain Marlo
              .

              . L’Islamisme a été propagée par les Saoudiens, à la demande des pays occidentaux, à coups de milliards de pétro $.


              .
              L’islamisme wahhabite a certes été colporté par les Saoudien, mais en concurrence du Sunnisme des Frères musulmans, et au sein du seul monde musulman... Un sorte de régulation de l’Islamisme par l’Islamisme dans les pays arabes, quoi que cette régulation mutuelle a pu se montrer déstabilisatrice notamment en Syrie... Les manifestations de l’Islamisme en Europe ne sont que des épiphénomènes...
              .
              Quoiqu’il a existé un plan social français ayant pour effet une possible islamisation de la France, le CNR... On trouve dans le II, 5°, c du programme du CNR de 1943 les germes du phénomène d’islamisation constaté aujourd’hui sur le territoire de la République :
              .

              c) Une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.


              .
              On n’ignorait pas à l’époque qu’il s’agissait d’émanciper des populations dont on savait qu’elles étaient musulmanes... et donc potentiellement vecteur d’Islamisme...

            • michalac michalac 27 octobre 13:32

              @Captain Marlo
              .

              Exemple : Mitterrand dès 1984 a dérégulé le système bancaire.


              .
              Ah ! Revoilà cette histoire de dérégulation du système bancaire par la France...
              Mais avec un article qui prétend le contraire !
              C’est embêtant...
              On peut lire notamment dans cet article de Les Crises :
              .

              L’explication d’Abdelal est que les français se sont impliqués de la sorte dans le but non pas de déréguler, mais de maîtriser...


              .
              Pascal Lamy qui dit, en 1999 : « l’approche française du problème de la libéralisation, c’est que si on libéralise, il faut organiser »...
              .
              ...discours de Lionel Jospin, en 1999, devant l’assemblée générale de l’Onu : « plus le monde se globalise, plus il a besoin de règles ».
              .
              C’est pour contrer la vision américaine d’une « mondialisation incontrôlée » et « la domination écrasante des USA sur les marchés financiers » que les français, « surtout de gauche » selon Abdelal, ont cherché à promouvoir une mondialisation encadrée .


              .
              Ou l’on comprend qu’en fait de « dérégulation du système bancaire », la Gauche française n’a fait que réguler davantage, en créant les nouvelles règles qu’exigeait l’inéluctable phénomène de mondialisation d’alors...
              .
              L’UPR avait compris le contraire...


            • Ausir 27 octobre 13:52

              @Jean-Luc Picard-Bachelerie

              Le vivre ensemble a aussi été repris à droite , mais quand tout se passe bien on n’a pas besoin de le dire ,
              d’affirmer le bien vivre ensemble comme une valeur , quand cela se fait naturellement , c’est quand il y a des problèmes que certains voient la nécessité de l’affirmer .

              Vous avez (encore ) des croyances sur les musulmans (non commun que vous affubler d’une majuscule inutile ) et leur mentalité ...c’est de la faute de la France bien sur qui crée des des ghettos si ils ne s’intègrent pas , ce ne n’est pas de leur faute à eux ni à cause de leur religion ,idéologie naive , 

              Je vis beaucoup avec eux , je les côtoie depuis 30 ans dans mon travail donc je les connais de l’intérieur , pas ceux des banlieue spécialement mais les intégrés qui travaillent et bien ils n’ont de français que la carte d’identité ,
              ils se sentent avant tout du pays de leurs parents et même les jeunes nés en France ,je pourrais vous raconter plein d’anecdotes ...


            • Ausir 27 octobre 14:26

              @Jean-Luc Picard-Bachelerie

              les intégrés ont la mentalité de Yacine Benattar bien intégré aussi :ils n’est pas dangereux ni ne prendrait les armes mais se sent il français et en accord avec l âme de la France et son histoire pour autant ?


            • Ausir 27 octobre 14:38

              @Buzzcocks

              vous avez raison mais si vous me lisez bien je ne parle pas des hommes de gauche ou de droite , seulement des idées , 

              il y a d’un coté les valeurs de la gauche : 
              belles idées idées « humanistes » , il faut accueillir les gentils pauvres , et redistribuer les soit-disantes richesses :prendre au riches (qui les ont volés ) et distribuer aux pauvres comme Robin des bois ,
              valeurs que certains hommes de droites reprennent par opportunité , 

              mais les valeurs de la droite sont plutôt être rétribué au mérite , chacun gagne selon sa valeur dans une société de classe hiérarchisée , 

              le mondialisme s’est inspiré des valeurs de la gauche pour redistribuer l’argent de ceux qui bossent par solidarité à ceux qui bossent pas , c’est de la fable de la cigale et la fourmi , ce qui a affaibli tout le monde , personne ne dépasse , c’est l’égalité ..


            • jakem jakem 27 octobre 15:06

              @Jean-Luc Picard-Bachelerie
              Bonjour ! merci d’avoir écrit votre article !
              Je veux répondre , au moins partiellement, à votre commentaire, non pas pour défendre Ausir qui saura se débrouiller seul.

              La généralisation est de toute façon de mise puisque nous ne disposons pas de chiffres crédibles et précis et souvent actualisés.
              Je pense que ce sont principalement, uniquement ?, des gens de gauche qui ont réussi à imposer cette cécité administrativo-statistique au nom de l’unicité de la République. Comme si ne pas voir qui est chez nous empêcherait de nous comporter en hôtes respectueux et respectables. Il-y-a donc un vice profondément ancré dès le départ.

              Vous affirmez que la majorité des musulmans sont intégrés sans en apporter la preuve. Vous généralisez. On peut le penser mais on peut aussi, en toute légitimité en douter. Surtout si on tient compte des réalités économique et sociale, telles que chacun peut les découvrir chaque jour.  Chômage de masse, et particulièrement chez les musulmans. Ce que vous pointez d’ailleurs. D’où un recours massif aux allocs et aux aides de toutes sortes. En ajoutant aux bénéficiaires légitimes, immigrés réguliers, légaux, anciens travailleurs ayant cotisé, tous ceux qui fraudent ( je me demande comment ils font, même en utilisant des ... filières, des intermédiaires...). 
              Dans ces deux cas ( chômage et fraudeurs) on n’est pas intégré. Même un gallo-français se sent exclu ( sauf s’il a la fraude ou / et la fainéantise dans la peau ; ce qui existe aussi) s’il ne peut pas participer pleinement à la vie de la société ; je ne parle pas là de la sur-consommation devenue quasi obligatoire dans certaines familles pour se sentir exister et éventuellement pour fanfaronner.

              Le système de relégation auquel vous faites allusion remonte, dans ses nuisances et ses méfaits, aux années 80, l’époque de « la gauche triomphante » .
              Les Pourris Socialeux, les cadres, les responsables, les blablateurs, les idéologues, et en tête Mitterrand ( bigame aux frais de la nation), ont effectivement abandonné les nouveaux arrivants sans chercher à en faire des citoyens non seulement connaisseurs de leurs droits mais aussi conscients de leurs responsabilités envers la France devenus leur pays d’accueil qui payait tout.
               La stratégie des Pourris Socialeux était l’eurokraturisme et le mondialisme, la consommation de produits médiocres à bas prix ( permettant d’éblouir et de rendre jaloux ceux de là-bas, au bled et au village de cabanes). En imaginant ou en faisant semblant de croire que leurs différences avec nous s’atténueraient dans le temps et par l’achat facile de « verroteries diverses ».

              Mais c’était des Pourris ! pas seulement par leur comportement authentiquement raciste mais par leur ignorance crasse de l’islam ou leur volonté inflexible de vouloir ignorer.

              Et il arriva ce que nous savons tous : 
               la crise économique dure
               les beurs se sentant trahis par un pays affichant une devise prestigieuse mais incapable d’assurer
               la fuite en avant vers le déni et le mensonge des Pourris Socialeux en inventant « le droit à la différence » qui est devenu depuis une 20taine d’années l’exigence de la différence des droits
               le regroupement familial élargi à tous les membres de la famille, y compris les « faux proches » ; comment peut-on faire confiance à des pays sous-développés pour assurer la véracité et l’authenticité de papiers souvent froissés ? et parfois le service d’état-civil n’existe même pas. Ce regroupement massif devant, selon les Pourris, calmer les frustrations des populations étrangères déjà chez nous
               l’obtention très facile de la nationalité française ; aussi simple que payer une facture EDF dans les années 60. ; suffit d’aller au comptoir Et avec ce bout de papier on pouvait obtenir plein de choses inimaginables de l’autre côté de la mer et encore plus au sud
               des classes de primo-arrivants et d’adaptation créées pour les enfants ; puis au bout de quelques années, restrictions budgétaires... ; on a supprimé ces postes, intégré ces gosses dans les classes ordinaires et on a réduit le niveau d’exigence
               années 90 : le FIS en Algérie et tout le reste de la famille chez nous. Des tolérances accordées sans chichi aux djihadistes pour se refaire une santé en France
               tout était en place pour l’islamisation ...

              Je ne doute pas qu’il existe des musulmans que je peux considérer comme mes compatriotes sans aucune restriction. Depuis que je ne travaille plus je n’en rencontre plus mais il m’arrive d’en voir à la télé.

              Et je sais qu’il existe une majorité de jeunes musulmans ( d’après les sondages, pas démentis) qui exècrent la France et qui professent l’islam coranique, donc l’islamisme.
              Je n’en veux pas ! je ne veux pas mourir en pensant que la France va devenir une terre d’islam.
              Si on me dit que je suis raciste ou xénophobe ou islamophobe, je m’en fiche !


            • chantecler chantecler 27 octobre 19:23

              @michalac
              Que peut un gouvernement face à un système idéologique conquérant ?
              Les détenteurs de capitaux , le pouvoir avait décidé de déréguler ,de faire sauter toutes les règles :ex : plus de contrôle des capitaux , ceux-ci peuvent investir là où ils veulent cad au plus juteux , plus de frontières, plus de tarifs douaniers ,par un poil d protectionnisme , mot à oublier rejeter aux oubliettes ....
              C’était pas vraiment nouveau mais analysé comme tel (Thatcher ) et comme l’inverse du communisme : réglementations , planification , liberté individuelle sus contrainte de l’intérêt général ....
              La nouvelle race d’investisseurs s’est fait des couilles en or . Au culot .Moi d’abord .
              Bon , on arrive un jour aux limites : tout se bloque : surproduction , endettement majeur, public- privé état , ça tombe bien des sous y’ en a tout plein ,qui risquent de perdre leur valeur , chômage de masse et commerce arrêté ....
              Ford avait au moins compris que rien ne servait de produire si les gens n’avaient pas les moyens d’acheter ...
              Ca s’appelle aussi une crise .
              Cad un dommage pour une majorité , un bienfait pour la minorité décomplexée .
              En général une guerre y remédie : ça fait péter les monnaies et la production repart qui est vouée à la destruction rapide : rien n’est plus fugitif qu’un missile...
              Par contre écologiquement c’est très coûteux : les « réserves » s’épuisent pour que dalle .La recherche est stimulée .


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 22:22

              @chantecler
              , le pouvoir avait décidé de déréguler ,de faire sauter toutes les règles :ex : plus de contrôle des capitaux , ceux-ci peuvent investir là où ils veulent cad au plus juteux , plus de frontières, plus de tarifs douaniers ,par un poil d protectionnisme , mot à oublier rejeter aux oubliettes ....

              1/ Exact, mais ce n’est pas n’importe quel pouvoir ! Ce sont les USA + la Commission européenne qui ont mis en place la mondialisation en 1994...
              Le responsable européen de ce désastre, est connu, c’est Sir Leon Brittan, Commissaire européen.
              .
              2/ Que peut un gouvernement face à un système idéologique conquérant ?
              Il peut retrouver la souveraineté, et faire du protectionnisme !
              .
              A la Libération a eu lieu une grande Conférence, dite de la Havane, qui voulait mettre en place une coopération internationale, mais les USA ont refusé de signer.

              Charte de la Havane 1947/ 1948, sur le commerce et l’emploi, signée par 56 pays.


            • michalac michalac 28 octobre 10:31

              @Captain Marlo
              .

              Ce sont les USA + la Commission européenne qui ont mis en place la mondialisation en 1994...


              .
              Eh non... c’est faux...
              Comme l’explique l’économiste Pierre Hillard, sur TV Liberté, c’est ’l’oligarchie financière britannique qui a donné naissance à la mondialisation avec, pour acte fondateur, l’instauration en 1215 de la Magna Carta...
              L’oligarchie britannique ne cessera par la suite de promouvoir ce qu’elle a initié avec le concours bienveillant des rois d’Angleterre.
              .
              Les Etats-Unis et la Commission européenne n’ont donc rien à voir là-dedans...
              Et 1994, on est déjà loin, très loin de 1215... et la mondialisation est en vigueur depuis déjà bien longtemps...
              .
              L’UPR a donc colporté, une fois de plus, n’importe quoi...

            • michalac michalac 28 octobre 11:02

              @Captain Marlo
              .

              2/ Que peut un gouvernement face à un système idéologique conquérant ?

              Il peut retrouver la souveraineté, et faire du protectionnisme !


              .
              Le Royaume-Uni vient tout juste de retrouver sa souveraineté...
              Du moins, c’est ce qu’on croyait...
              Jusqu’à ce que le Royaume nouvellement souverain signe un accord de libre échange avec le Japon très récemment...
              Un accord rendu inévitable en raison de la sortie du Royaume-Uni du marché unique le 31 décembre prochain...
              On pouvait donc s’attendre à ce que les Britanniques signent un accord qui les libère des contraintes commerciales imposées jusque là par l’Union européenne...
              Il n’en fut rien...
              Nos souverains Anglais n’ont fait que conclure de nouveau le même accord déjà existant, tel un copié-collé...
              Le même accord donc que celui déjà en vigueur jusque là entre l’Union européenne et le Japon...
              On apprend même que...
              .

              « Londres précise que 99% des échanges commerciaux entre les deux pays seront exemptés de droits de douane »


              .
              ...une nouvelle qui va à contre-courant du protectionnisme promis par la toute nouvelle souveraineté britannique !
              .
              On apprend aussi que...
              .

              De son côté, le Japon se félicite d’accéder plus facilement au marché britannique...

              .
              ....ce qui confirme que les britannique sont résolus à mettre leur nouvelle souveraineté au service du libre-échange et du mondialisme... et non au service du protectionnisme...
              .
              On est alors un peu déçu...
              On s’attendait à voir un Royaume-Uni jouissant pleinement de sa souveraineté retrouvée pour davantage protéger ses frontières... 50 ans qu’on avait pas vu ça !

              Or, il s’avère aujourd’hui, à la lumière des nouveaux accords signés, qu’il les protège moins bien que le faisait pour lui l’Union européenne, le Japon ayant désormais un accès plus large au marché britannique !
              .
              A l’UPR, on préfère ne pas se poser de questions... et on aimerait autant que ça ne se sache pas...


            • michalac michalac 28 octobre 11:37

              @chantecler
              .

              plus de contrôle des capitaux , ceux-ci peuvent investir là où ils veulent cad au plus juteux , plus de frontières, plus de tarifs douaniers ,par un poil d protectionnisme...


              .
              Si c’est au Quatre libertés européennes que vous faites référence, il vous faut revenir de la propagande de l’UPR qui n’évoque toujours que l’article 63 du TUE...
               et prendre connaissance dans la foulée des articles 64 , 65 et 66 ...
              .
              Vous découvrirez alors que ce « y’a plus de frontières, y’a plus de règles, tout le monde monde fait ce qu’il veut chez nous » existe davantage dans votre tête que dans les traités européens et la Loi française...
              .
              Et si l’envie de le comprendre vous gagne, vous pourrez observer que la liberté de circulation des capitaux n’est qu’un principe de départ, et qu’il est assorti ensuite de multiples restrictions.
              Comme on le dit en Droit : « la liberté est la règle, la restriction l’exception »...
              Juste un principe organisateur où « l’exception » ne signifie pas « l’absence » ou « la rareté »...

            • michalac michalac 28 octobre 11:51

              @Captain Marlo
              .

              Charte de la Havane 1947/ 1948, sur le commerce et l’emploi, signée par 56 pays.


              .
              On a là ni plus ni moins que les bases d’une Union politico-économique telle qu e l’Union avec les mêmes principes de libre-échange et de libre-circulation...
              .
              Il n’y a que le nom qui change... d’ailleurs ça n’a pas encore de nom, il s’appelle seulement « Charte de la Havane »...
              .
              On retrouve également les mêmes principes au sein de l’Union eurasiatique de la Russie... Tout pareil... mais moins aboutie, peut-être...

            • michalac michalac 28 octobre 12:11

              @chantecler
              .

              Bon , on arrive un jour aux limites : tout se bloque : surproduction , endettement majeur, public- privé— état 


              .
              Bon, jusqu’à présent, c’est surtout à l’URSS communiste que c’est arrivé, ce que vous décrivez là...

            • michalac michalac 28 octobre 12:14

              @chantecler
              .

              ça tombe bien des sous y’ en a tout plein ,qui risquent de perdre leur valeur , chômage de masse et commerce arrêté ....


              .
              Pourquoi « ça tombe bien » ?
              Quel intérêt auriez-vous à voir vos sous perdre leur valeur ?

            • michalac michalac 28 octobre 12:16

              @chantecler
              .

              Ford avait au moins compris que rien ne servait de produire si les gens n’avaient pas les moyens d’acheter ...


              .
              Je crois pouvoir vous rassurer sur ce point...
              D’autres, nombreux d’ailleurs, sont arrivés après Ford qui l’avaient compris autant que lui...

            • michalac michalac 28 octobre 12:21

              @chantecler
              .

              Ca s’appelle aussi une crise .

              Cad un dommage pour une majorité , un bienfait pour la minorité décomplexée .


              .
              Hélas... nos riches peuvent aussi faire les frais d’une crise...
              Le crash de 1929 aux Etats-Unis a laissé de nombreux riches sur le carreau...
              Certains ne s’en sont jamais remis...
              Plus près de nous, la faillite de Lehman Brothers en 2008 n’a pas fait que des heureux au sein de « la minorité décomplexée »...

            • Bendidon Bendidon 27 octobre 10:23

              Il n’y a pas de trahison, l’éducation nationale suit un plan diabolique établi depuis très longtemps : abaissement du niveau scolaire tout comme les merdias s’occupent de l’abrutissement des mases (téléréalité etc)

              Exemple donnez une épreuve du CEP de nos grands mères aux bacheliers d’aujourd’hui smiley

              Résultat : regardez les moutons qui bêlent de plaisir avec leur mamasque sur le bec

               smiley


              • Captain Marlo Captain Marlo 27 octobre 10:29

                @Bendidon
                regardez les moutons qui bêlent de plaisir avec leur mamasque sur le bec

                Je crois que c’est un mauvais exemple, il s’agit pour beaucoup de ne pas prendre un PV, et d’éviter aux commerçants un PV à 745 euros.

                Mais discute avec les gens, ils font tous le même geste, leur main au dessus de la tête qui signifie : « Ras le bol ! »


              • babelouest babelouest 27 octobre 10:56

                @Bendidon effectivement, même le CEP que j’ai passé en classe de 4ème, l’année d’avant le BEPC, risquerait certainement aujourd’hui de mettre sur le flanc bien des élèves de Terminale. C’était bien avant sa suppression officielle de 1987. Surtout avec le système de points liés aux fautes d’orthographe ou de grammaire, qui était éliminatoire.


              • tashrin 27 octobre 10:58

                Vous avez tout mon respect pour être encore en poste, malgré la déliquescence généralisée pour quiconque dispose d’un tant soit peu d’exigence intellectuelle. 

                Des jours très sombres se préparent, et je vois difficilement maintenant comment on pourrait y échapper. Les lumières sont plus que vacillantes, et à titre personnel je trouve ça bien plus préoccupant que la pandémie et son cortège d’inepties


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 11:25

                  La bien réelle trahison de l’école ne se présente pas comme la présente l’auteur.

                  Cette trahison est aussi celle des philosophes très médiatisés.

                  Il faut que les convictions religieuses, y compris les plus apparemment folles, puissent être librement et publiquement exprimées.

                  Il faut que celles des convictions religieuses qui sont criminogènes soient fermement combattues et, à terme, détruites.


                  • tashrin 27 octobre 11:43

                    @Pierre Régnier
                    Il faut que celles des convictions religieuses qui sont criminogènes soient fermement combattues et, à terme, détruites.

                    Ca concerne toutes les croyances, par essence et par définition contraires à la raison. Qu’on en soit encore là en 2020 est juste ubuesque, a fortiori en France

                    Ramener l’article ci dessus à une argumentation déviant sur l’islam est complètement réducteur d’un probleme bien plus vaste (la déconsidération du savoir, l’irresponsabilité collective, la disparition de l’interet general, la marchandisation des services publics, n’ont pas grand chose à voir avec les minarets...même si certaines conséquences sont connexes)


                  • tashrin 27 octobre 11:51

                    @Pierre Régnier
                    Une question (vraie question, pas provoc du tout)
                    La délégalisation de l’IVG actuellement entreprise en Pologne sous les coups de boutoir de l’Eglise catholique est elle criminogène selon votre définition  ?


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 12:01

                    @tashrin

                    Non, bien sûr.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 12:08

                    @tashrin

                    Quand vous dites “Ça concerne toutes les croyances“ je suppose que vous avez oublié un mot mais ce serait bien de la préciser.

                    Je n’imagine pas que vous puissiez penser que la croyance dans les bienfaits de la démocratie, de la libre expression, de la République sont criminogènes.


                  • tashrin 27 octobre 12:09

                    @Pierre Régnier
                    Et pourtant... la logique est strictement identique :)
                    Un groupuscule qui souhaite influencer la loi nationale pour voir imposer aux non croyants une reglementation qui ne s’applique qu’aux autres membres de leur secte.
                    L’honneteté intellectuelle est un prealable indispensable pour faire entendre votre argumentaire


                  • tashrin 27 octobre 12:12

                    @Pierre Régnier
                    Quand vous dites “Ça concerne toutes les croyances“ je suppose que vous avez oublié un mot mais ce serait bien de la préciser.
                    Je parle de toutes les croyances basées sur la Foi, qui par définition même exclut l’application d’un raisonnement. A certains égards, la religion de la bien pensance, du vivre ensemble, etc... relève de cette définition également, c’est exact. Et ca tient parfois plus du discours religieux que d’un argumentaire réfléchi


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 13:19

                    @tashrin

                    Je réponds ici à vos commentaires du 27 à 11h51 et à 12h09

                    Militer pour faire modifier une loi (qui s’applique à tous) n’a rien de répréhensible, sauf si c’est pour introduire une autre loi appelant à commettre des meurtres, ou même simplement à les justifier.

                    Je pourrais même dire, honnêtement, et bien qu’étant résolument pour le droit à l’avortement - et donc contre les initiatives de certains catholiques, en France ou ailleurs, pour faire supprimer ce droit - que ceux qui veulent cette suppression s’opposent à une loi "criminogène“, puisqu’ils refusent que soit supprimée la vie d’un embryon de futur enfant vivant déjà dans le ventre de sa mère.


                  • tashrin 27 octobre 13:49

                    @Pierre Régnier
                    Militer pour faire modifier une loi (qui s’applique à tous) n’a rien de répréhensible, sauf si c’est pour introduire une autre loi appelant à commettre des meurtres, ou même simplement à les justifier 

                    Donc si j’applique à la lettre ce que vous venez d’écrire, un groupe se revendiquant musulman militant pour que la loi francaise reconnaisse la légitimité des horaires différenciés dans les piscines, ou la non mixité des soins serait donc parfaitement dans son rôle... 
                    C’est quand même incroyable d’être dans le déni à ce point


                  • tashrin 27 octobre 13:50

                    @Pierre Régnier
                    puisqu’ils refusent que soit supprimée la vie d’un embryon de futur enfant vivant déjà dans le ventre de sa mère.

                    Vision purement... catholique !
                    Les autres s’en contrefoutent, du point de vue du droit un foetus n’est pas une personne. sa vie ne peut donc être supprimée
                    Encore une fois, vous confondez une vision partisane religieuse de la société avec les regles qui doivent s’appliquer à tous les citoyens. 


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 14:22

                    @tshrin (réponse à votre commentaire de 13h49)

                    Bien sûr qu’un tel groupe “serait dans son rôle”, lequel rôle, détestable, consiste à poursuivre l’islamistion de la France et, donc, à détruire la République laïque et ses efforts pour améliorer la démocratie.

                    Mais les citoyens qui lui résisteraient fermement seraient, eux aussi, dans leur rôle.

                    Et il serait bien que ces derniers soient de plus en plus nombreux, et que les gouvernants comprennent enfin qu’ils doivent être parmi eux.


                  • tashrin 27 octobre 14:38

                    @Pierre Régnier
                    Vous etes grave serieux

                    Donc des musulmans qui feraient ca seraient détestables
                    Mais des cathos qui feraient la meme chose « seraient dans leur role »
                    Mais monsieur, les mêmes causes produisant les mêmes effets, ce que vous reprochez à juste titre aux uns est applicable de manière parfaitement symétrique aux autres.

                    Vous illustrez parfaitement les travers religieux : intolerance, vision manichéenne, déni de l’existence de ceux qui ne partagent pas vos croyances, faible ouverture d’esprit, et surtout, prétention à gouverner la vie des autres
                    Beurk


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 14:41

                    @tashrin (réponse à votre commentaire de 13h50)

                    Je répète que je suis “pour les règles qui doivent s’appliquer à tous les citoyens.

                    Mais je pense aussi que l’élaboration et l’adoption de ces règles doit se faire dans une procédure démocratique, c’est-à-dire en prenant en considération les arguments des adversaires.

                    C’est de la même manière que doivent être utilisés les moyens de faire respecter ces règles.

                    C’est dire que je suis donc résolument opposé à ceux qui « s’en contrefoutent ».
                     


                  • tashrin 27 octobre 14:57

                    @Pierre Régnier

                    Le truc c’est que ceux qui s’en contrefoutent sont majoritaires :)
                    Tout comme ceux qui souhaitent que la religion reste une affaire privée sans aucune incidence sur les règles collectives qui s’imposent à tous

                    Mais je pense aussi que l’élaboration et l’adoption de ces règles doit se faire dans une procédure démocratique, c’est-à-dire en prenant en considération les arguments des adversaires.

                    donc à nouveau, si on applique votre propre raisonnement, un groupuscule de moyenageux qui defendraient la non mixité devrait donc être entendu. Sauf que pour vous, si c’est des cathos, oui, mais c’est des muslims, non

                    Je maintiens donc ce que j’ai ecrit au dessus : vous ne vous rendez même plus compte de votre sectarisme tellement c’est ancré dans votre raisonnement
                    C’est pas moi hein, c’est de la logique et du français

                    En commentaire sous un article dénoncant l’obscurantisme, c’est savoureux


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 15:51

                    @tashrin (du 27 à 14h57)

                    Difficile de continuer l’échange puisque vous continuez à m’attribuer des positions que vous inventez et qui ne sont nullement les miennes. Je verrai plus tard.


                  • tashrin 27 octobre 16:06

                    @Pierre Régnier
                    ya pas matière à interprétation, je vous ai posé des questions claires, et vos reponses le sont tout autant. 
                    Mais effectivement, l’échange est inutile, vos positions étant incompatibles avec l’organisation de notre systeme politique. Tout comme celles défendues par les séparatistes muslim, tout pareil


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 17:27

                    @tashrin (du 27 à 16h06)

                    Notre système politique doit prendre conscience que la définition 
                    de la laïcité
                    - bien compréhensible et excusable dans la France de 1905 - est très mauvaise et doit être radicalement modifiée.

                    Mais je crois désormais que ce ne sera pas possible sans que les philosophes très médiatisés qui, jusqu’à présent, refusent de l’admettre, en prennent eux aussi, conscience. Eux surtout et en premier.

                    Plus généralement c’est leur réflexion sur la religion qui est loin des nécessités présentes. Ils ne traitent toujours pas les croyances religieuses en distinguant celles qui sont criminogènes de celles qui ne le sont pas.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 18:26

                    @ l’auteur (ou l’auteure ?) de l’article

                    Pour être plus précis - et peut-être un peu plus utile - je crois que c’est la théorie freudienne sur la religion (considérée comme une « illusion consolatrice ») qui mériterait d’être mise en question. Non pour être rejetée mais parce que c’est peut-être elle qui a satisfait les intellectuels un peu trop vite.

                    Au point qu’ils ont bâclé l’étude des relations entre la religion et la violence.

                    J’en vois une preuve dans le fait que, autant que les gouvernants, les philosophes les plus médiatisés et les enseignants ne voient pas, ou plus, de relation évidente, aujourd’hui, entre les meurtres commis par des croyants et les appels de leur Dieu (attibués à leur Dieu) à les commettre.


                  • tashrin 28 octobre 13:03

                    @Pierre Régnier
                    Ils ne traitent toujours pas les croyances religieuses en distinguant celles qui sont criminogènes de celles qui ne le sont pas.
                    tout simplement parce qu’on s’en tape
                    Le distingo que vous etablissez ne concerne que vous et la gueguerre avec les autres monotheismes. Les athées veulent une seule et unique chose : qu’on les emmerde pas avec la religion, qu’elle soit criminogene ou pas selon la definition de Pierre Regnier. 

                    Notre système politique doit prendre conscience que la définition 
                    de la laïcité
                     - bien compréhensible et excusable dans la France de 1905 - est très mauvaise et doit être radicalement modifiée.

                    au contraire, c’est plus que jamais maintenant qu’il faut réexpliquer ce concept absolument central dans l’organisation de la vie politique française. Et être clair : ceux que ca dérange, ya plein de pays disposant d’une religion d’etat dans lesquels ils peuvent poser leurs valises. Allez habiter en Pologne, vous y trouverez un terrain favorable (mais si l’on en croit les manifestations actuelles, c’est pas universel non plus visiblement...)
                    Yya que les religieux à qui ca pose un probleme, les autres (la majorité) en sont tout à fait heureux. 


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 octobre 15:34

                    @tashrin

                    Mais, tashrin, pourquoi vous insistez ? Je vous avais parfaitement compris :

                    Que des adeptes d’une religion massacrent aujourd’hui à Conflans Sainte-Honorine, à Charlie Hebdo, au Bataclan et en cent autres endroits

                    vous vous en contrefoutez
                    vous vous en tapez... et même
                    vous en êtes tout à fait heureux


                  • tashrin 28 octobre 16:42

                    @Pierre Régnier
                    Je vous avais parfaitement compris
                    vous vous en contrefoutez
                    vous vous en tapez... et même
                    vous en êtes tout à fait heureux

                    Donc... ben non, vous n’avez (toujours) rien compris... et vous essayez en plus de pervertir mon discours en me faisant passer pour je ne sais quoi, c’est risible. Et ceux qui savent lire ce qui est au dessus le comprendront très bien, vous vous ridiculisez
                    Ce dont je me contrefous, c’est des regles religieuses. Pas d’un assassinat, qu’il ait été perpétré par les barbus ou par Brevik 
                    Cette dernière remarque est absolument abjecte et ne vous fait pas honneur


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 octobre 18:01

                    @tashrin

                    Ce dont vous vous contrefoutez, en fait, c’est de savoir si les assassinats revendiqués comme ayant été commis « parce que Dieu les a commandés » ont effectivement un lien avec des textes écrits (voire sacralisés) au sein des religions, qui contiennent de prétendus appels de Dieu à les commettre.

                    Mais, dans cette attitude bornée, vous n’êtes pas une exception.

                    Les gouvernants, de très nombreux politiciens, journalistes, enseignants, philosophes et autres intellectuels d’aujourd’hui, s’en contrefoutent tout autant.


                  • tashrin 29 octobre 10:20

                    @Pierre Régnier

                    Ce dont vous vous contrefoutez, en fait, c’est de savoir si les assassinats revendiqués comme ayant été commis « parce que Dieu les a commandés » ont effectivement un lien avec des textes écrits (voire sacralisés) au sein des religions, qui contiennent de prétendus appels de Dieu à les commettre.

                    Ben oui évidemment je m’en contrefous, c’est pas mon probleme de distinguer entre les unes et les autres. Et si comme vous l’ecrivez vous même je suis loin d’être le seul, c’est ptetre ben parce que c’est ça l’attitude normale en fait. Je n’ai pas à faire de distinction entre telle ou telle religion, Brevik etait pas specialement musulman il me semble. Toutes les religions sont des sectes intolerantes et intrusives, peu importe le nombre de leurs adeptes.

                    Va falloir que la grenouille de benitier elle apprenne à lire, ca devient penible.
                    Je me contrefous eperdument, tout comme la grande majorité de mes concitoyens, des regles religieuses. ELLES NE CONCERNENT QUE LES CROYANTS ET SONT SUBORDONNEES AUX REGLES NATIONALES.
                    Point final.
                    Si une regle religieuse est contraire à la Loi, la Loi s’applique. Que ca vous plaise ou pas on s’en contrefout effectivement aussi. Ca concerne TOUTES les religions, celles qui vous plaisent et celles qui vous plaisent pas. Ca concerne les barbus, les calotins, les sikhs, etc etc...
                    Si vous n’êtes pas d’accord avec cela, vos positions sont incompatibles avec la loi nationale française, peu importe l’argumentation que vous pourrez développer.
                    Vous êtes libre de croire aux fariboles que vous souhaitez, Yahvé, Jesus, Mahomet le pere noel ou Bouli, c’est votre droit. Le corollaire de ce droit est que ca reste strictement votre affaire privée et que vous ne pretendiez pas emmerder les autres avec ca
                    Ya quoi de difficile à capter là ?
                    Le reste, c’est de la littérature


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 octobre 14:43

                    @tashrin

                    Vous dites : « Si une règle religieuse est contraire à la Loi, la Loi s’applique ».

                    Je suis d’accord avec ça, même s’il faudrait préciser : devrait s’appliquer.

                    Et si des Brevik et autres Brendon Tarrant croient devoir lutter contre la criminalité islamique par une autre criminalité, tout aussi monstrueuse, c’est, au moins partiellement, parce que les gouvernants des pays comme la France cherchent à ne pas déplaire à ceux, aujourd’hui principalement les musulmans, qui croient aux prétendus « bons massacres » prétendument « commandés par le Dieu » auxquels ils croient.


                  • uleskiserge uleskiserge 27 octobre 12:05


                    Enseigner « la liberté d’expression » en présentant à ses élèves - qui plus est... ceux d’une commune populaire à forte densité de Français issus de notre histoire coloniale -... des caricatures qui n’en sont pas car le prophète à genoux montrant ses fesses n’a rien d’une caricature laquelle reposerait sur une « évocation caricaturée » d’un épisode historique le concernant mais bien plutôt l’expression d’un désir délibéré, irrépressible, de blesser, bien profond, tout au fond, le sentiment religieux d’une communauté tout en l’humiliant en lui signifiant que tout est permis contre elle à tout moment et qu’elle n’a qu’un droit, celui de se soumettre...

                    Tout en suggérant aux élèves concernés par ces « caricatures » de sortir de la classe en attendant que « ça se passe »… ce n’est PAS ENSEIGNER, c’est HUMILIER les élèves en question et au-delà... toute une communauté.




                    • Jonas Jonas 27 octobre 13:19

                      @uleskiserge
                      Serge Uleski, l’ennemi intérieur qui veut interdire les Français de montrer la véritable nature de l’Islam par les caricatures du Prophète Mohamed, il est donc favorable à l’application de la charia.
                      Uleski diffuse également la haine de la race blanche en faisant la promotion de Maboula Soumahoro, une militante raciste anti-Blanc des indigènes de la République : « L’homme blanc ne peut pas avoir raison contre une Noire ou une Arabe »


                    • Jonas 29 octobre 08:37

                      @uleskiserg

                      Vous êtes un islamiste pourri dont la place n’est pas en France, mais dans un pays arabo-musulman. ou musulman non arabe.

                      Cet extrait du quotidien libanais -Al-Modon -Beyrouth , démonte votre tromperie celle de gens de votre espèce qui sont sur notre sol pour les Avantages sociaux et uniquement pour les Avantages sociaux et justifient tous les crimes commis au nom d’Allah et son prophète. 

                      << Le crime terroriste commis par un islamiste contre un professeur en France paraît en réalité moins préoccupant que les « commentaires que cela a suscités dans le monde arabe » . Sur les réseaux sociaux aussi bien que dans les médias , beaucoup ont en effet justifié cet acte en disant « que l’instituteur avait montré aux élèves des caricatures du prophète Mahomet »

                      Cela prouve à nouveau que le monde musulman n’arrive plus à cohabiter avec le monde non-musulman . Cette idée de l’incompatibilité est applicable à d’autres religions dont on peut dire qu’elles constituent un obstacle à l’évolutions de l’humanité>> 

                      Mais la seule et unique religion pour l’instant qui commet des crimes en ce début du XXIeme un peu partout dans le monde où elle est  présente est , l’Islam.  L’islam qui égorge, l’islam qui assassine. L’islam qui massacre. L’islam atteinte de folie , qui contamine une grande majorité de ses adeptes. 


                    • Jonas Jonas 27 octobre 13:16

                      « L’école française a trahi ses enseignants, ses élèves et l’esprit même de la République »

                      La république est un leurre, elle ne résoudra jamais le problème, car sous prétexte de ne vouloir différencier aucune religion, elle ne reconnaît pas le christianisme comme pierre angulaire fondatrice de la civilisation européenne, viscéralement incompatible avec le dogme islamique.

                      Les enseignants gauchistes qui ont endoctriné au moins deux générations de Français à la haine de soi, au multiculturalisme, au métissage, à « la religion de paix et de tolérance » islamique, au vivre-ensemble, ont cru qu’ils pouvaient impunément manipuler et se moquer des musulmans, en pensant être protégés par les « valeurs de la République ».

                      Samuel Paty n’a pu que constater que dans un quartier islamique, les « valeurs de la République » sont en carton, et que non seulement elle ne l’ont pas protégé, mais elles l’ont carrément enfoncé.

                      Caricaturer le prophète Mohamed est passible de la peine de mort ou de prison dans les 57 pays musulmans, on ne peut pas reprocher aux musulmans de se comporter en musulmans dans des quartiers islamisés de France, il fallait voir ça avant.
                      Aucune personne mentalement saine d’esprit n’ira jamais manifester à La Courneuve ou à Roubaix avec des caricatures de Mohamed, car elle sait qu’elle ne tiendra pas 10 minutes en vie. Samuel Paty a tout simplement été confronté à la réalité de l’Islam, et assisté avec effroi, à la pulvérisation de son monde gauchiste, en jouant avec le feu.

                      Les solutions apportées par les « valeurs de la République » ?

                      Dans son discours du 2 octobre pour éradiquer le mal-être musulman en France, Macron déclare qu’il faut apprendre l’arabe à l’école parce que les Français ne connaissent pas assez la belle religion de « Paix et Tolérance » qu’est l’Islam, injecter 10 millions d’euros pour financer les écoles coraniques avec vos impôts....accueillir des migrants islamisés, sans oublier d’aider les milliers d’imams à s’installer dans les plus grandes mosquées du territoire !


                      • alanhorus alanhorus 27 octobre 13:35

                        @Jonas
                        Donc en bref les caricatures de charlie hebdo et leur promotion sont exactement faites pour tuer les musulmans entre eux.


                      • Jonas Jonas 27 octobre 13:38

                        @alanhorus « Donc en bref les caricatures de charlie hebdo et leur promotion sont exactement faites pour tuer les musulmans entre eux. »

                        Non, uniquement les mécréants qui insultent le prophète de l’islam.


                      • stef 27 octobre 21:55

                        @Jonas
                        Entièrement d’accord avec votre analyse
                        les caricatures de Mahomet sont bel et bien terminées. N’importe quel quidam sain d’esprit n’ira jamais se balader avec un tshirt de Charlie hebdo à La Courneuve à moins qu’il ne veuille se suicider


                      • Lambert 27 octobre 14:20

                        Une grosse poignée de mains, Monsieur.

                        Quelques courtes expériences de Maître-Auxiliaire dans les années 60 puis 90, m’ont permis de prendre la mesure de l’ampleur du désastre, sans que l’islamisme ou le néolibéralisme y soient pour quelque chose, même s’ils ont encore aggravé la situation. Les parents d’élèves ont aussi une énorme part de responsabilité dans cette catastrophe. J’ai eu en 5° des élèves qui ne savaient pas lire.

                        Vous êtes professeur de philosophie. Dans les années 2010, je suis allé suivre des cours de philo, en auditeur libre, à la fac. En 1° année, le prof qui rendait des devoirs a relevé le record de 76 fautes d’orthographe dans une copie. Ce n’était que le record, mais la situation était si grave qu’il s’est résolu à faire faire des dictées à ses étudiants pendant les travaux dirigés !


                        • Jean-Luc Picard-Bachelerie 27 octobre 14:40

                          On veut absolument faire passer l’idée que les islamistes sont là à cause de la gauche. C’est faire fi de l’installation des ghettos par la droit fin des années 60, débuts des années 70. Cette idée de tout mettre sur le dos de la gauche c’est juste faire le jeu de Macron et de Le Pen et de rentrer dans la présidentielle en disqualifiant la droite alors que c’est la droite qui mène le jeu depuis 20 ans et qu’elle n’a strictement rien fait sinon diminuer les effectifs de la police. Et avec Macron et Le Pen, adieu la liberté d’expression. Super idée les mecs qui s’amusent avec l’islamo gauchisme.


                          • jakem jakem 27 octobre 15:09

                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                            Et pourtant l’islamo-gauchisme existe !

                            Et si c’est « faire le jeu de ... » on s’en fout ! on voit la réalité et on réplique, on se défend, et on veut trouver un ou plusieurs moyens de retrouver notre liberté et notre souveraineté. Françaises !


                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 15:39

                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie

                            Oui la Droite a favorisé la très mauvaise - parce que sans principes - immigration en France. Et c’est même elle qui a commencé à en faire une islamisation.

                            Mais la fausse Gauche a systématiquement favorisé cette islamisation en développant la grosse tricherie faisant de l’islamophobie, c’est-à-dire la crainte et la détestation justifiées du très violent islam, une haine des musulmans et même, parfois, un stupide « racisme anti musulman ».

                            Et c’est bien cette fausse Gauche qui réduit souvent la « liberté d’expression » au droit de choquer les croyants en ressortant en de multiples occasions de vulgaires dessins ou sont ridiculisés, voire pire, les individus que les religions présentent comme étant leurs prophètes.


                          • Jean-Luc Picard-Bachelerie 27 octobre 17:50

                            @jakem
                            L’islamo-gauchisme n’est pas un mouvement mais une propension de certaines personnes à penser que l’Islam peut être un levier révolutionnaire pour changer le système. Mais certainement pas pour instaurer la charia.
                            C’est Pierre-André Taguieff qui avait inventé ce terme en 2002 à propos de la guerre d’Irak contre laquelle altermondialistes (de gauche) et musulmans se dressaient.
                            Ce qui est en train de se passer n’a pas de rapport avec ça. Ce néologisme fait l’affaire de ceux qui veulent disqualifier la gauche toute entière tout cela parce que Mélenchon a participé à une manif organisée par le CCIF.
                            De la même manière on vise le CCIF parce qu’il aurait été noyauté par quelques intégristes. Pourquoi veut-on stopper un mouvement qui a toute sa raison d’être (et surtout maintenant) alors qu’on a qu’à mener des enquêtes sur certains activités qui s’y agitent ?
                            Tout cela ressemble à une généralisation qui ne mènera qu’à une chasse aux Musulmans dont se frotte les mains tous les racistes à l’extrême droite et les imbéciles de droite qui ne voient pas au-delà des élections et de leurs portefeuilles.
                             


                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 octobre 18:21

                            @ Jean-Luc Picard-Bachelerie

                            Pierre-André Taguieff s’est hélas, lui aussi, rallié à la monstrueuse tricherie qui fait de l’islamophobie (la crainte et la détestation du très criminel islam) une “musulmanophobie” (une haine des musulmans).


                          • jakem jakem 27 octobre 19:52

                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                            Taguieff lui-même n’est pas certain d’être l’inventeur du mot mais il l’a utilisé dès 2002.

                            Vous déformez la réalité en pleurnichant à propos de l’opprobre ( si injustement et terrrriblement ) subie par le sidi von Mélenchovski.

                            L’islamo-gauchisme existait avant que le sidi ait du goût à lécher des babouches en se prosternant.

                            J. Julliard, très peu suspect d’X-D, a écrit deux articles :
                             qu’est-ce-que l’islamo-gauchisme ?  Le Figaro, 26 août 2016
                             l’islamo-g., c’est la haine de l’identité française  Revue des 2 Mondes, 01 oct. 2018

                            En outre, lire @Valeurs actuelles : « boycott des produits français, tous unis derrière Macron, sauf Mélenchon » ( 26-10-20)
                            Même le grand parti des travailleurs soutient Macron.

                            Et je rigole !

                            C’est avec contentement que je vous laisse à votre paranoïa islamique et vous adresse mes salutations de raciste facho français.


                          • Jean-Luc Picard-Bachelerie 28 octobre 07:53

                            @jakem
                            Vous êtes juste totalement à côté de la plaque. Mais évidemment, lorsque les références sont le Figaro et Valeurs actuelles…


                          • jakem jakem 28 octobre 08:09

                            @Jean-Luc Picard-Bachelerie
                            Vous êtes injuste !  en oubliant Causeur, Boulevard Voltaire, Fdesouche, Marianne, Lepoint, et tant d’autres...

                            Et puis vous généralisez vous stigmatisez, vous insinuez, vous êtes gauchiste !

                            Merci de me faire sourire en ce début de matinée...


                          • jakem jakem 28 octobre 09:16

                            @jakem
                            Je me permets de vous suggérer une stimulation de votre esprit critique ( que vous mettez en avant dans votre profil) en lisant cet article de Mezri HADDAD qui paraît @Le Figaro ( faites vous bénir avant d’aller sur le site !) : « Islam, l’obscurantisme a triomphé car les Lumières sont éteintes. »

                            Evidemment M. Haddad est un effroyable raciste, un facho d’XD, un Arabe converti au lepénisme et assujetti aux Identitaires.

                            Je me demande si la bénédiction est suffisante..... N’y allez pas seul, emmenez quelqu’un de solide militant à la Fange Islamisante qui saura vous assister en cas de lecture dangereuse.


                          • zygzornifle zygzornifle 27 octobre 15:10

                            La trahison est une spécialité des gouvernements, tous les citoyens sont régulièrement trahis ....


                            • charlyposte charlyposte 27 octobre 16:10

                              @zygzornifle... Y compris les terroristes aux ordres.


                            • ETTORE ETTORE 27 octobre 20:38

                              @Jean-Luc Picard-Bachelerie

                              Exact à 100%.

                              Tout ce que vous décrivez est applicable dans bien d’autres domaines !

                              Un jour, il va falloir se pencher sérieusement sur l’autre « Grande Soeur Muette » l’ARMEE.

                              Et je pense que si on se penche sur la réalité vraie « de ce dernier rempart national » on risque de se retrouver confronté à une chimère du même genre que l’éducation nationale.

                              Cette machine de destruction a été lancée il y a un bon moment, aidée, ou tout du moins, laissée en roue libre, par ceux qui trouvaient cela « cool », comme l’émergences de nouvelles règles, qui devaient booster un système à « Grand’Papa » où tout était bon à jeter.

                              Education et élèves sont partis avec cette eau du bain« de ré-génération ».

                              Des individus opportunistes, sciemment désignés, avec comme seule charge, trouver des propositions« différentes », JUSTE pour ne pas mettre les pieds dans les traces du prédécesseur. Et faire croire que l’évaluation positive était en marche.

                              Dorénavant, cette machine, dispose d’une inertie de mouvement incroyable, elle est désormais, auto alimentée, par les conséquences en chaîne, improbables qu’elle génère..

                              Cela vas nous couter un bras pour la stopper, ou à minima la ralentir.


                              • stef 27 octobre 21:50

                                Entièrement d’accord avec vous . D’ailleurs la fuite vers les lycées privés est déjà bien amorcée


                                • Jonas 29 octobre 09:27

                                  « Attentat de Conflans : comment la démocratie profite au terrorisme islamiste ». titre -Liberté -Alger . sous la signature de Mustapha Hammouche. Extraits : 

                                   

                                  (...)— Grâce à la technologie et à la liberté d’action dont il dispose , l’islamisme s’épanouit dans les Etats démocratiques et y développe son potentiel de violence. Il prospère , en effet , dans deux sortes de contextes : les Etats libertaires qui lui ouvrent des boulevards pour son activité prosélytique , d’une part , et les pays à forte densité musulmane dont les Etats sont trop faibles ou sont tentés de l’instrumentaliser contre la revendication démocratique , d’autre part. Jusqu’ici , l’islamisme et son pendant consubstantiel , le terrorisme , ont trouvé dans la démocratie un providentiel allié : en promouvant l’idée que l’islamisme est soluble dans le système démocratique , on offre un terrain d’expérimentation à son projet pourtant totalitaire par nature , puisque sa charia est préétablie et ne laisse aucun choix au citoyen (...)

                                  << Comme pour signer son crime du sceau de l’absolue terreur , l’assassin de l’enseignant de Conflans-Sainte -Honorine a décapité sa victime . Il exprime ainsi le fait que le terrorisme islamiste n’a pas pour objet prioritaire le« châtiment » de celui qui s’en est pris a l’image du prophète , mais qu’il surtout pour but de terrifier toute volonté potentielle de critiquer son idéologie. Et pour maximiser l’effet dissuasif escompté , le terroriste s’applique autant dans le choix de sa cible que dans la manière de tuer.

                                  La nature belliqueuse de la « pensée » islamiste découle de sa logique hégémonique : tout ce qui ne s’efface pas devant sa vérité constitue un obstacle à son expansion qu’il faut donc écarter. Et à plus forte raison quand cet obstacle consiste en une pédagogie de la critique , et la liberté d’expression n’est rien d’autre que cela. Toutes les libertés apparaissent par la suite comme des défis à la norme rigoriste du dogme « bien compris ». (...)

                                  (...)

                                  L’islamisme , qui sert de doctrine au terrorisme , base son hégémonie sur la promotion de la haine de l’autre et de la haine de la liberté . Pour former ses tueurs à retardement, il utilise les écoles dans les dictatures des pays musulmans , les réseaux de mosquées officielles ou souterraines , l’oeuvre fanatisante des partis obscurantistes et, de plus en plus l’activisme sectaire sur... les réseaux sociaux mondialisés (fin de citation)


                                  • math math 2 novembre 07:51

                                    L’école d’antan doit disparaître, plus de savant, mais des ignares tolérants ayant un bagage minimum pour ne pas faire de vague aux décisions des politiques..une forme de zombies obéissant...Un monde parfait de silence et d’acceptation formaté au millimètre..TOUS derrière le gourou au pouvoir.

                                    Pour le système de santé ce sera la même chose, un menu a la carte nous deviendrons des numéros gravés dans notre chaire !

                                    Ils y arriveront par la force si il le faut pour nous transformer en machines qui ne rouillent pas et surtout qui ne ruent plus dans les décisions politiques.

                                    Vous avez vu Soleil vert ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité