• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaincre le harcèlement...

Vaincre le harcèlement...

Le harcèlement est une plaie du monde moderne : il s'organise de manière insidieuse, dans les entreprises, sur internet, et même à l'école...

Internet, les reseaux dits "sociaux" favorisent ce phénomène, d'autant que l'anonymat permet d'insulter, sans être inquiété.

Internet devient le lieu privilégié de la calomnie, du verbe insultant, de l'invective : le cyber-harcèlement fait des ravages, auprès des jeunes notamment...

Dépressions, suicides sont le résultat lamentable de ces comportements infâmes, d'autant que le groupe de harceleurs agit, souvent, de concert, en foule...

Le harcèlement traduit une forme de lâcheté, surtout quand il s'attaque à de jeunes esprits, facilement influençables.

Il faut que les adultes eux-mêmes ne donnent pas l'exemple de cette attitude irresponsable et délétère...

Or, sur internet, il n'est pas rare de lire de plus en plus de propos insultants, outranciers, et qui peuvent être dévastateurs pour ceux qui en sont la cible...

Internet est un outil fabuleux mais quand il devient un instrument de haines, d'invectives et d'injures gratuites, quand il sert des intentions purement malveillantes, quand il se fait le réceptacle d'ignominies, de jalousies stupides, il se transforme en un objet très dangereux.

A chacun de veiller au respect, à une forme de dignité dans les propos qu'il tient....

A chacun de ne pas suivre la masse qui harcèle, à chacun de ne pas suivre un meneur qui organise le harcèlement.

A chacun de mesurer les conséquences de ses propres actes et de ses paroles.

En classe et ailleurs, le harcèlement s'attaque au plus faible, à celui ou à celle qui est isolée, qui a des difficultés, qui est déjà affaiblie...

Haro sur le baudet ! La tentation est grande d'anéantir celui qui est sans force, ou encore celui qui brille par son intelligence, le premier de la classe.

On exclut, encore plus, celui qui est à part, on le jalouse ou on le méprise...

Les enfants, les adolescents sont particulièrement exposés à ce phénomène du harcèlement : fragiles, sensibles, ils éprouvent de grandes difficultés, pour faire face à ce déchaînement de violences verbales, et parfois même physiques....

Il convient aux adultes de montrer, par leur comportement, une forme d'exemple : si les adultes ne montrent pas la voie, si les adultes se livrent au harcèlement, comment les jeunes peuvent-ils, eux-mêmes, réagir ?

Il convient de dénoncer toute forme de harcèlement, d'où qu'il vienne, il convient, aussi, à chacun de se comporter en adulte responsable et digne...
Les parents, les adultes, dans leur ensemble, ont, aussi, un rôle à jouer, ils doivent dénoncer et stigmatiser toute la violence que comporte le harcèlement.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2015/11/pour-vaincre-le-harcelement.html

 

http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/ressources/guides/le-harcelement-cest-quoi/

 
http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

 

Documents joints à cet article

Vaincre le harcèlement...

Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

151 réactions à cet article    


  • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 9 novembre 2017 12:05

    Je ne saurais trop vous recommander la relecture de « Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien » ouvrage dans lequel Alfred Jarry dénonce sévèrement un telle pratique chez les cynocéphales papions.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 12:09

      Comme dans le film : Cours Lola, cours, sagittaire, je ne suis pas facile à attraper. Mais les plus énervants, ce sont ceux du téléphone,.... bonjou.........r..................Madammmmmmmmmmmmmmmmmme (souvent accent thaïlandais). On a vu votre avenir dans le tarot et vous avez tiré le gros lot. 


      • rosemar rosemar 9 novembre 2017 17:30

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Le harcèlement téléphonique, oui, c’est aussi un problème de plus en plus récurrent...

      • Jeekes Jeekes 9 novembre 2017 18:25

        @rosemar
         

        ’’Le harcèlement est une plaie du monde moderne’’
         
        Sans dec ?
         
        Ah parce qu’avant le monde ’’moderne’’ ça n’existait pas le harcèlement ?
        Ben merde alors, v’la qu’vous m’en apprenez une belle.
        Merci m’dame, sans vous j’allais mourir ignorant...
         
        Franchement, y’a des moments, vous ne vous sentez pas un poil ridicule ?
         


      • rosemar rosemar 9 novembre 2017 18:41

        @Jeekes

        Le harcèlement est démultiplié par internet... tous les jeunes sont connectés...


      • Jeekes Jeekes 9 novembre 2017 18:49

        @rosemar
         
        Et donc ?
        C’est pour ça que le harcèlement est une invention du monde moderne ?
         
        Je vous le répète, réfléchissez un peu avant d’écrire n’importe quoi.
        Au risque de tomber dans le scribouillage compulsif...
         
         smiley
         


      • rosemar rosemar 9 novembre 2017 20:48

        @Jeekes

        1 enfant sur 10 est harcelé à l’école : et ça ne vous paraît pas inquiétant ?? Ce n’est pas un problème ? Il ne faut pas en parler ?




      • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 21:49

        @rosemar

        1 enfant sur 10 est harcelé à l’école

        Et ce, depuis la nuit des temps, que préconisez vous, qui enfin ferait cesser cela ? Rien, comme d’hab,merci d’être venue.



        • pipiou 9 novembre 2017 12:43

          Le harcélement existait bien avant Internet, le responsable n’est donc pas Internet c’est un faux débat.

          Par contre les cas de harcèlement sont bien souvent étouffés par l’administration, c’est plutôt cela qu’il faut combattre : l’omerta et le « pas de vagues ».


          • Sozenz 9 novembre 2017 14:18

            @pipiou
            oui le harcèlement existait bien avant internet . il a toujours existé ;

            on dirait que les personnes viennent tout juste de se réveiller par ce qu on leur en parle ...

            les harcelements ont toujours été aussi etouffés . on cautionne la saleté pour pouvoir faire soit même ses petits larcins et coups sales ...

            l humain est ainsi . le seul combat contre le harcèlement . c est apprendre à se faire respecter .

            et pârfois ça ne se fait pas dans la douceur . il va falloir accepter que le mot civilisé ne veut pas dire s exécuter avec une grande diplomatie ; car certains n ont pas d’oreille.

             


          • Yvance77 Yvance77 9 novembre 2017 16:58

            @pipiou

            « Le harcélement existait bien avant Internet »


            Vous me l’ôtez du clavier. En effet, doit il y a eu une épidémie d’hibernation, touchant la population mondiale pendant 30 ans, soit certains jouent au con !

            Fallait pas être bigleux l’école, tu prenais cher en général, la miss qu’avait un gros fessier et ne pouvait pas mettre la taille 34 réglementaire, elle se faisait mystifier la pauvrette (elle ne ramassait pas les mains au cul ceci dit, c’est déjà gagné), fallait pas non plus plus être le premier de la classe surtout en math, avec de l’acné car tu pouvais repasser pour rouler ta première galoche, si en plus t’étais asthmatique et gaulé comme un arbalète, tu faisais quinte flush en plus ...

            Alors le harcèlement, il n’est pas né avec « fessemachin », pour certains c’est un vrai calvaire j’en conviens, mais pour l’immense majorité, cela tanne le cuir ...

            Déjà qu’on leur a supprimé l’armée obligatoire, on va pas non plus faire un élevage de lopettes non plus !

          • rosemar rosemar 9 novembre 2017 17:34

            @pipiou

            Bien sûr, le harcèlement existait avant internet, mais dorénavant internet démultiplie le problème... car les jeunes sont souvent sur Facebook.


          • Gasty Gasty 9 novembre 2017 19:35

            C’est comme la malbouffe, sauf que maintenant les jeunes vont trop souvent chez Mac DO .


          • pipiou 9 novembre 2017 21:09

            @rosemar

            Qu’Internet accentue le phénomène c’est possible, mais qu’il le « démultiplie » ça reste à démontrer.
            Peut-être qu’il le rend plus visible.
            En tout cas vous focaliser sur Internet comme vous le faites (« outil dangereux ») c’est vous tromper de cible.

            Les cas graves qui ont poussé à la mobilisation contre ce fléau ne sont pas liés à Internet. Le harcélement était inquiétant depuis longtemps.

            Par contre tant que le phénomène n’était pas médiatisé l’Education Nationale s’en battait l’oeil et beaucoup de personnels se désintéressaient du sujet.

            Et c’est malheureusement souvent le cas dans cette brave institution : pas de vagues donc on enterre les problèmes. Et donc il y aura d’autres « prises de consciences » ultérieures.

            J’aimerais bien savoir ce que font Macron et Blanqer pour modifier cet état d’esprit.


          • sarcastelle 9 novembre 2017 12:52

            Pladoyer pro domo à juger comme tel. 


            • Decouz 9 novembre 2017 12:54

              Enfant j’ai été harcelé et harceleur même si c’était par suivisme ou passivité, et nous harcelions les professeurs et surveillants chez lesquels nous percevions des faiblesses. Ce n’était pas l’exemple des adultes, mais les rapports entre enfants sont des rapports de pouvoirs aussi, et de violence souvent.


              • rosemar rosemar 9 novembre 2017 17:36

                @Decouz

                C’est vrai : cet âge est sans pitié... mais l’exemple donné par les adultes n’est tout de même pas une bonne chose...

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 13:05

                Le pire : LES VINS DE BORDEAUX. Ca déborde dans mon appartament, je coule dans l’YQUEM. Sinon, oui, à quatorze un arabe ma donné un baiser sur la bouche alors que je lisais : "Trois hommes dans un bâteau. J’ai couru, couru, couru. Ma mère m’a dit : mais qu’est que tu as ? Tu es rouge comme une tomate. Pourtant en 199ç., j’ai enseigné aux etangs-Noirs à Molenbeek et aucun ne m’a touchée. Bof, ce fut un peu limite quand l’un d’eux est venu près de moi avec son ongle autour de ma taille et un geste bien précis ensuite, autour de son cou. Je l’en remercie : congé de maladie.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 13:11

                  Lire en 1999, j’ai enseigné aux Etangs-Noirs à Molenbeek. Tiens, encore un moulin,....


                  • Graal 9 novembre 2017 13:19

                    @Rosemar
                    Mais comment faites-vous pour dénicher des sujets aussi originaux ?


                    • rosemar rosemar 9 novembre 2017 17:37

                      @Graal

                      C’est un problème très grave : faudrait-il l’occulter ??

                    • capobianco 10 novembre 2017 08:00

                      @rosemar
                      « C’est un problème très grave  »

                      Hou la la c’est très grave et ? C’est quoi grave pour vous ? Ce que vous qualifiez de grave nous l’avons tous vécu, pas vous ?

                       Pour moi, je le redis, 500 morts dans la rue chaque année c’est grave, 9 millions de personnes sous le seuil de pauvreté c’est grave.... Les campagnes successives sur le harcèlement deviennent du bavardage et pendant ce temps les retraités sont harcelés par le gvt, les automobilistes sont harcelés par la répression et les contrôles à venir, les chômeurs sont harcelés et méprisés etc.... Et on va encore me dire que je ne vois pas la réalité !


                    • JL JL 9 novembre 2017 13:23

                      Il faut aussi dénoncer les fausses victimes telles cet auteur qui ne supporte pas la contradiction et qui m’a bloqué sur ses articles au motif que je le harcelais.
                       
                      Pourtant il n’a pu supprimer aucun de mes commentaires, puisque comme chacun peut le vérifier, ils sont tous corrects et mesurés.
                       
                      Les fausses victimes sont aussi nuisibles aux vraies que les harceleurs eux-mêmes.


                      • Philippe VERGNES 9 novembre 2017 14:05

                        @ Bonjour Rosemar,


                        Le harcèlement est un sujet d’une rare complexité et il est toujours très difficile, dans certains cas, de pouvoir trancher entre le harceleur (ou le groupe harceleur) et le harcelé (ou le groupe harcelé). L’éclairage sur cette problématique est extrêmement récent et l’on peur rendre hommage en cela à Marie-France Hirigoyen pour avoir su le dénoncer comme il se doit avec son best-seller Harcèlement moral, la violence perverse au quotidien. C’est également elle qui, associant harcèlement et perversion narcissique, a mis en lumière cette notion désormais galvaudée dans les médias de ’’pervers narcissiques« . Tout mon travail de vulgarisation consiste justement à apprendre à ceux que ça intéresse la façon de discriminer les différents types de harcèlement et le »pervers narcissique« dont la reconnaissance ne peut se faire qu’avec une analyse très fine de sa rhétorique puisque, comme j’ai pu le signifier par ailleurs,  »L’instrument majeur du pervers narcissique : la parole« .

                        Or, malheureusement, pour se livrer à une telle analyse il faut avoir des capacités d’analyse, un esprit critique (dans le bon sens du terme) et des facultés de discernement particulièrement aiguisés. Dès lors, excepté les situations »évidentes« où le harcèlement moral devient physique, il n’y a que très peu de personnes connaissant les subtilités du harcèlement lorsque celui-ci ne se manifeste que par la parole. D’où la grande incompréhension que ce phénomène »meurtrier« suscite (il s’agit d’une volonté de meurtre psychologique puisqu’il faut à tout annihiler autrui par n’importe quel moyen y compris même les plus »dingues« ).

                        Ce que je constate aujourd’hui, c’est qu’il n’y a pas assez de personnes connaissant suffisamment le problème pour »contenir« un harceleur lorsqu’il se présente dans un espace public (internet, réseaux sociaux, écoles, entreprises, institutions, équipes sportives, etc.). C’est le point le plus important, car il n’y a que la pression sociale qui puisse stopper les velléités d’un harceleur. Autrement dit, c’est notre aveuglement qui tue (qui ne dit mot consent).

                         »Internet, les réseaux dits « sociaux » favorisent ce phénomène, d’autant que l’anonymat permet d’insulter, sans être inquiété. Internet devient le lieu privilégié de la calomnie, du verbe insultant, de l’invective : le cyber-harcèlement fait des ravages, auprès des jeunes notamment...« 

                        Internet n’étant qu’un outil, ou un moyen parmi tant d’autres, il serait plus juste de dire qu’il révèle la face obscure de nombreux contributeurs qui sous couvert d’anonymat peuvent s’en donner à cœur joie sans risque d’être inquiété.

                        C’est un moyen qu’ont trouvé les »faibles« pour s’attaquer aux »forts« ou aux »ignorants« de s’attaquer à la »connaissance« . Cela leur procure une »jouissance" narcissique qui consiste à rehausser l’image défaillante qu’ils ont d’eux-mêmes. Et contre cela, il ne faut pas réprimer Internet comme cela se fait malheureusement de plus en plus souvent, mais apprendre à discriminer toutes les tactiques des manipulateurs/harceleurs et ça, c’est loin d’être gagné.

                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 17:47

                          @Philippe VERGNES


                          J’ai constaté une chose qui me paraît un excellent indice. Les harceleurs franchissent votre espace de vie (une distance que je situe en ce qui me concerne de 1 mètre autour de moi dans la rue) sans votre autorisation. Bon ! dans les rapports amoureux ce n’est pas toujours aussi clair (qui des deux fera le premier pas,... ?). Mais la relation commence généralement sur le ton de la flatterie et de la gentillesse. Comme on dit, pour ceux qui ont du plair : on sent venir le FAFNIR. Quelqu’un qui ne vous connaît pas doit au moins faire la démarche de montrer patte blacnche (si vous alles voir un psy : au préalble se renseigner et ne pas simplement ouvrir les pages du bottin). et il faut souvent des mois avant de créer, ce qui s’appelle : la confiance. D’où ma sympathie pour les bourrus... smiley)

                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 17:50

                          @Philippe VERGNES


                          J’ai constaté une chose qui me paraît un excellent indice. Les harceleurs franchissent votre espace de vie (une distance que je situe en ce qui me concerne de 1 mètre autour de moi dans la rue) sans votre autorisation. Bon ! dans les rapports amoureux ce n’est pas toujours aussi clair (qui des deux fera le premier pas,... ?). Mais la relation commence généralement sur le ton de la flatterie et de la gentillesse. Comme on dit, pour ceux qui ont du flair : on sent venir le FAFNIR. Quelqu’un qui ne vous connaît pas doit au moins faire la démarche de montrer patte blacnche (si vous allez voir un psy : au préalble se renseigner et ne pas simplement ouvrir les pages du bottin). et il faut souvent des mois avant de créer, ce qui s’appelle : la confiance. D’où ma sympathie pour les bourrus... )
                           :

                        • Philippe VERGNES 9 novembre 2017 18:18

                          @ Mélusine ou la Robe de Saphir,


                          La notion d’espace est effectivement extrêmement importante dans le harcèlement. Par exemple, lorsqu’un pédant vient vous donnez des leçons sur un sujet que vous maîtrisez mille fois mieux que lui (au bas mot) et qu’il insiste alors que vous lui avez déjà mille fois signifiez vos limites, alors ce pédant devient harcelant. Le problème c’est que lorsque le sujet évoqué est trop « technique », seul quelques rares exégètes sont capables de discerner le vrai du faux dans le conflit engagé entre le pédant et le sachant. Ce sont les limites des échanges sur un forum d’où l’intérêt d’être très rigoureux dans les mots que l’on emploie parfois face dans ce genre de situation.

                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 18:45

                          @Philippe VERGNES


                          Raison pour laquelle j’ai choisi la voie de l’humour. Les harceleurs sont souvent paranoïaques n’ont aucun sens de l’humour. Excellent test.. Meilleurs que le Rorschach. Quand un harceleur téléphoniques me tient la jambe, je lui raconte une histoire à dormir debout. Mais le mieux, c’est de dire : excusez-moi, mais j’appelle la patronne. Je ne prends ni le risque d’ouvrir un Blog, ni d’écrire un article sur Agora.VOX, car les douteux (attention certains trolleurs sont très intéressants) seraient vite exclus. Pas de temps à perdre. A fuir : les menaces, ceux qui sans vous connaître, vous traite d’emblée de cinglé,...

                        • JL JL 9 novembre 2017 18:46

                          @Philippe Vergnes, quel heureux hasard !
                           
                           vous regrettez donc tant de m’avoir interdit l’accès chez vous que vous éprouviez le besoin de venir ici où je parlais justement des fausses victimes avec rosemar ? Comme c’est curieux : ce n’est pourtant pas dans vos habitudes d’intervenir ailleurs que sous vos propres articles, les seuls sur l’Agora qui vous intéressent ! Vous seriez vous senti visé par ce commentaire ? Est-ce que vous me suivez à la trace ?
                           
                          Vous pourriez m’expliquer comment il se fait que vous n’ayez pas réussi à faire censuré un seul de mes commentaires, et néanmoins eu le culot de me bloquer au motif que précisément j’aurais contrevenu à ladite Charte ? Pour le principe, j’ai fait censurer sans aucune difficulté votre avant dernier post qui m’était adressé. Je le regrette : il était tellement fou qu’il vous discréditait complètement.
                           
                          Vous dites que je vous harcèle ? La plus grande ruse du diable c’est de faire croire qu’il n’existe pas : se faire passer pour la victime est une autre de ses ruses ! Une autre façon de dire que le diable c’est pas lui. La bêtise insistant toujours, est-ce que ce n’est pas typique du diable également, de recourir à tous les moyens possible pour faire taire ceux qui les défrisent ? Après vos menaces anciennes et infructueuses de me faire des procès, vous avez trouvé un excellent moyen avec ce blocage qui vous va si bien.
                           
                          Sur votre dernier commentaire me concernant, vous disiez que je mélangeais pervers narcissiques et pervers sexuels au motif que j’aurais donné un exemple de croyance relatif aux seconds pour décrire les premiers ? Alors, pour vous être agréable, je vais vous fournir ici un exemple approprié, que vous connaissez bien puisque nous en avons déjà parlé :
                           
                          Vous nous avez dit un jour que, ayant demandé à votre père pourquoi certains individus font à autrui ce qu’ils ne voudraient pas qu’on leur fasse, votre père vous avait répondu qu’on ne fait pas d’un âne un cheval de course.

                          Voilà une réponse qui est susceptible de faire croire à l’enfant que vous étiez que seuls les ânes font aux autres ce qu’ils ne veulent pas qu’on leur fasse. Vous m’avez bloqué injustement ! Vous ne voudriez surement pas être bloqué de cette façon ! Seriez vous donc un âne ?
                           
                          Ps. Est-ce que ce n’est pas cocasse de me reprocher de ne pas dire exactement comme Freud quand dans le même temps vous faites profession de le contredire en faisant parler Racamier ?


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 18:48

                          corrigé : 

                          @Philippe VERGNES


                          Raison pour laquelle j’ai choisi la voie de l’humour. Les harceleurs sont souvent paranoïaques et n’ont aucun sens de l’humour (idem pour leurs frères en arnaque ; prosélytisme religieux,...). Excellent test.. Meilleurs que le Rorschach. Quand un harceleur téléphonique me tient la jambe, je lui raconte une histoire à dormir debout. Mais le mieux, c’est de dire : excusez-moi, mais j’appelle la patronne. Je ne prends ni le risque d’ouvrir un Blog, ni d’écrire un article sur Agora.VOX, car les douteux (attention certains trolleurs sont très intéressants) seraient vite exclus. Pas de temps à perdre. A fuir : les menaces, ceux qui sans vous connaître, vous traite d’emblée de cinglé,...

                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 18:52

                          Je m’étais inscrite sur un site pour apprendre la Torah. et ils n’arrête pas de me solliciter pour diffuser la judaïcité en Belgique. Je leur ai raconté histoire à formir debour. Genre : je fais des recherches pour savoir si l’homme de Cro-Magon était juif. Ils ont vite raccroché.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 18:54

                          Corrigé : Je m’étais inscrite sur un site pour apprendre la Torah. et ils n’arrêtent pas de me solliciter pour diffuser la judaïcité en Belgique. Je leur ai raconté histoire à dormir debout. Genre : je fais des recherches pour savoir si l’homme de Cro-Magon était juif. Ils ont vite raccroché.Attention, parce dans toutes mes « déconnades », il y a parfois des vérités Accessibles aux seuls « initiés ».


                        • Philippe VERGNES 9 novembre 2017 19:19

                          @ JL,


                          Votre salmigondis est incompréhensible. Comme toujours... et c’est la seule raison pour laquelle je vous ai bloquée : vous êtes incapable de tenir un discours cohérent lors d’un débat avec un contradicteur qui connaît bien mieux le sujet qu’il expose que vous. A la longue, cela vous rend ironique, sarcastique ou cynique, voire méprisant sans même que vous en ayez conscience. Il fallait donc bien mettre un terme à cela. Après, le reste n’est qu’hallucination ou délire... je n’en sais rien et à vrai dire je m’en moque éperdument.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 19:25

                          @Philippe VERGNES


                          je confirme. JL salmigondis ou l’art de vous mener en bateau. Le manque de clarté (louvoiement) est aussi le signe que nous avons affaire à un ou une perverse. Et d’ailleurs. JL, n’est-ce pas le pseudo de Julie de votre site personnel. Une hypothèse. A tout hasard,... Commence aussi par J. 

                        • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 22:01

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Vous confirmez le salmigondis ? Ben si la championne du gloubi boulga, entre messages doublés, triplés, horoscope et contenu digne d’un junkie, y a que le panda pour faire plus ultime, alors ce doit être un salmigondis.

                          Bon allez, je t’aide, JL est un commentateur, et le J c’est Jean. Encore tout faux madame Irma, mais pas de soucis, je remets 10 balles dans le bourrin, et je suis sur que tu vas nous faire une prédiction bonne à un moment donné. Avant la descente.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 22:26

                          @Bernie 2


                          Et pourquoi devrai-je vous croire ? C’est Monsieur Vergnes qui devrait ôter mes doutes. Un salmigondi, c’est un texte qui dit tout et son contraire sur le ton de la menace. A ne pas confondre avec un texte surréaliste à tiroirs. Si vous n’avez pas encore saisi la différence. Reste Alain Affelou. 

                        • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 22:58

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          Je suis affilié chez grand optical, ne vous en déplaise. J’ai pas le temps de tenter de décoder votre logorrhée, que vous assénez du matin au soir sur tous les fils en multiples exemplaires.

                          Vous avez un message ? Soyez claire. Ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement. Je ne vous ferai pas l’injure du lien vers N. Boileau, que je crois que vous avez cité.


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 23:31

                          @Bernie 2


                          Si je ne suis pas claire, c’est justement que la situation est loin d’être claire. Rien n’est blanc ou noir. Voilà mon message. Et surtout quand on aborde la question juive. Mon objectif n’est pas d’obliger les personnes à se positionner, mais comme Socrate, les amener à se poser des questions et à lire ou se renseigner. Face à un message à double interprétation : soit la personne est trop fainéante pour approfondir et se dedouanera en vous traitant de n’importe quel nom d’oiseau. Soit, elle s’assied et commence à se poser la question essentielle : et si je faisais fausse route,.. ?.en trouvant SON PROPRE chemin.

                        • Bernie 2 Bernie 2 10 novembre 2017 00:33

                          @Self con troll

                          Salut Shaw

                          J’allais me pieuter, t’as de la chance d’être du dernier refresh du soir.Je ne peut que plusser ton avis. Et si finalement,au milieu du bruit, il y avait un message.

                          Pour le moment, je ne fais que tendre l’oreille. Mais elle fait beaucoup de bruit pour rien.


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 07:53

                          @ Bonjour Self con troll,


                          Je confirme : de très... très... très loin. De match, il n’y en aura plus puisque le spécialiste a fermé le clapet au pédant une bonne fois pour toute. Vous ne pourrez donc plus faire le voyeur. Et effectivement, lorsqu’un ignorant se la joue « expert » dans un domaine où il n’y comprend strictement rien dans le seul but de démontrer qu’il s’y connait mieux que le spécialiste, cela porte un nom. Je vous laisse deviner lequel ! Quant à attribuer des points à l’un ou à l’autre, je me demande bien quel peut avoir l’intérêt de la chose, surtout et qui plus est, si l’on n’a quasiment rien suivi.

                          Nous sommes cependant au cœur du sujet de ces personnalités qui harcèlent quelqu’un dans le simple but de rehausser l’image minable qu’ils ont d’eux-mêmes et de ses spectateurs (que l’on oublie trop souvent dans l’équation du harcèlement) qui dans de telles situations se permettent des jugements à l’emporte pièce venant légitimer les comportements du harceleurs. Et c’est ainsi que malheureusement, des milliers de victimes se suicident chaque années. C’est toute la difficulté de cette problématique, l’ignorance et la bêtise humaine tuent chaque année en France bien plus de personnes que n’en pourront jamais tuer des attentats puisque en la matière, pour chaque suicidé, il faudrait s’interroger sur son passé et mener un enquête pour savoir s’il n’a pas effectivement connu un harcèlement dans sa vie.

                          (Concernant votre remarque sur « ces mecs qui se la pètent » en vous adressant à moi, j’ai effectivement de quoi me la péter, comme vous dîtes, sur un sujet que j’étudie depuis près de 25 ans lorsque je me trouve face à un ignare qui prend ses seuls arguments délirants pour caution de vérité. Il y a des sujets sérieux sur lesquels on ne transige pas et la mort de milliers de personne par an imputable à ce fléau me le rappelle tous les jours. Comprenez bien que dans ces conditions, vos attributions de points soient pour moi d’un niveau « cour de récré » de maternelle, si vous saisissez l’image.)

                        • JL JL 10 novembre 2017 08:32

                          @Philippe VERGNES
                           
                          Comment expliquer que je vous harcèlerais, vous et personne d’autre ?
                           
                          Par votre accusation ridicule vous démontrez encore une fois votre insondable bêtise, puisque dans le même temps vous utilisez les mots fort justes de l’opinion générale que vous savez si bien caresser dans le sens du poil, pour décrire les harceleurs comme des personnes qui s’en prennent aux plus faibles d’entre nous ! Si la bêtise était une faiblesse, alors oui, vous seriez faible. Mais ce n’est pas le cas, bien au contraire.

                          Anouilh disait : « Il ne faut pas avoir peur des gens méchants, ce sont de pauvres diables comme les autres. Les imbéciles seuls sont vraiment redoutables. » Vous êtes redoutable Philippe Vergnes. Que l’on me pardonne cette immodestie, mais je dois dire qu’il faut beaucoup de courage et d’intelligence pour affronter les gens redoutables. Tout le contraire de ce que sont les harceleurs. Et vos procédés malhonnêtes le prouvent à chacune de nos rencontres.

                          ps. Quand vous avez commencé à étudier ce sujet, j’avais l’âge que vous devez avoir aujourd’hui. Et cela faisait des décennies que j’étudiais déjà ces questions.

                           
                           


                        • JL JL 10 novembre 2017 08:43

                          @Self con troll
                           
                           Schaw ? Bonjour.
                           
                           S’arrêter le premier ? Il est impossible de commenter les articles de Philippe Vergnes autrement qu’avec les yeux de Chimène, sans l’avoir aussitôt sur le dos, si je puis dire.
                           
                          Chacun de mes posts a déclenché une logorrhée verbale auprès desquelles un tombeau d’immondices est un trésor inestimable.
                           
                          Le bonhomme est provocateur en diable, et vous impose la soumission ou la démission. Et c’est cela que je refuse, puisque j’estime en mon âme et conscience que ses articles sont toxiques,


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 08:58

                          @JL

                          Chalut !

                          Schaw ? ( smiley smiley , je sors pour le reste, n’étant pas partie à la discussion smiley )


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 09:07

                          @ JL,


                          « Vous êtes redoutable Philippe Vergnes »

                          Je vous remercie...

                          Quant au reste et à vos insultes (censurées par la modération, les auriez-vous « zappées » ?), qu’en faire si ce n’est de les ignorer ou de les prendre en tenant compte de qui elles viennent ?

                          P. S. : Donc si mes calculs sont bons, étant donné que j’ai commencé à étudier le sujet peu avant qu’il ne soit nommé sans comprendre au début de quoi ces phénomènes relevaient (le harcèlement a été nommé en France en 1998), vous avez étudié quoi pendant des décennies ? On comprend mieux le niveau de bêtise de vos interventions, car passer près de trente ans (avant 1998), selon vos dires, à étudier quelque chose qui n’est pas nommée, c’est ce qui pourrait s’appeler prendre ses désirs pour la réalité.

                        • JL JL 10 novembre 2017 09:20

                          @Philippe VERGNES
                           
                           mes insultes censurées par la modération ?! Vous mentez une fois de plus. Oui, vous êtes redoutable, et vous le reconnaissez donc vous-même.
                           
                           La bêtise ici, c’est la vôtre une fois de plus : j’ai parlé de « ces questions », et que je sache, même Freud a étudié ces questions ! Et même vous-même !!! Diriez vous que Freud n’a rien fait avant Racamier ?
                           
                          Plus bête que vous, ça dépasse l’entendement.


                        • JL JL 10 novembre 2017 09:24

                          @Philippe VERGNES
                           
                           je n’insulte jamais personne, je diagnostique. Et j’étaye toujours mon diagnostic par des démonstrations imparables comme ci-dessus.


                        • JL JL 10 novembre 2017 09:41

                          @Self con troll
                           
                           merci de me dire que mon débat avec Clément Dousset a été positif pour vous. Clément Dousset est un intervenant sincère, lui.
                           
                          J’ai eu la même attitude ? J’ai toujours la même attitude quand je défends mes convictions.


                        • JL JL 10 novembre 2017 09:46

                          @JL
                           
                           je suis retourné voir ce débat, sur l’IA en effet.
                           
                          Je dois préciser que je n’avais pas à défendre mes convictions : seulement en faire état, à une personne intelligente qui m’exposait les siennes. En conséquence, non, il n’y a rien de comparable.
                           
                          Mais encore merci pour votre sincérité.


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 10:04

                          @ JL,


                          Le menteur pathologique que rien n’arrête !

                          Démonstration preuve à l’appui (avec lien SPIP, SVP).


                          Vous : « Je n’insulte jamais personne... »

                          Vérifions :

                          Vous (croyant dur comme fer que j’aurais manipulé l’image de présentation de l’un des premiers articles que je publiais sur ce site), JL 11 décembre 2012 12:01 : « Non ! L’hebdomadaire en question s’y connait autant que vous en en matière de manipulation. Il ose, oui, mais les cons ça ose tout, c’est bien connu. »

                          Pour quelqu’un qui n’insulte jamais, il y a là une diffamation (chacun d’entre nous pourra constater que l’image que j’avais choisie pour mon article est bien celle de la Une de l’Obs qui s’appelait encore Le nouvel Observateur à l’époque, donc aucune de manipulation de ma part, ce qui n’a jamais empêché JL de délirer malgré ces précisions qui lui fut faites) et une insulte : con.

                          Vous : « ... je diagnostique. »

                          Ha bon... vous êtes psy ? Mes excuses alors, je l’ignorais, mais dans ce cas pourriez-vous me communiquer l’adresse de votre centre de formation pour que je lui écrive et que je puisse m’enquérir des cours qu’il dispense, car à la vue du résultat... j’ai comme un doute subit qui m’habite.

                        • JL JL 10 novembre 2017 10:35

                          @Philippe VERGNES
                           
                           commentaire extrait de son contexte et par le fait, manipulateur. J’invite les éventuels lecteurs s’il en reste, à lire les commentaires, notamment de Wesson et Christian Labrune, qui commencent là.
                           
                           Je cite ce dernier : ’’ Je trouve que votre façon de faire machine arrière est un peu faux-cul. Elle est très bien, votre image : le concept est un peu fumeux, comme la plupart des concepts qu’inventent les psychologies, et l’image du tribun populiste, juste en dessous, qui n’est qui n’est probablement pas le fait du hasard, permet d’orienter synthétiquement l’imagination.’’
                           
                           Vous aviez repris exactement la même image manipulatrice que le Nouvel Observateur pour illustrer votre article sur les pervers narcissiques, en effet ! mais là où un auteur honnête et maîtrisant son sujet aurait dénoncé la manipulation du journal, là où tous les intervenant qui connaissaient la couverture ont détecté la manipulation énorme, vous le « spécialiste » vous n’y avez manifestement vu que du feu, ! Bien au contraire, vous vous en êtes servi pour faire la promotion de vos thèses débiles.
                           
                           Je ne pouvais imaginer alors un tel niveau de duplicité et d’aveuglement, c’est pourquoi je me suis fourvoyé, en effet. Mais j’étais de bonne foi, et je l’ai reconnu par la suite.
                           
                          Que vous soyez allé chercher ça cinq ans après est stupéfiant !
                           
                          Pour que chacun puisse en juger voilà le copié-collé du chapeau de votre article :
                           
                          ’’Au-delà de l’actualité événementielle qui rythme l’audimat, il est assez surprenant qu’un thème tel que celui-ci, d’ordinaire réservé aux revues ou magazines spécialisés, soit si abondamment traité dans les médias d’actualité destinés à un large public. C’est tout d’abord le journal “Le Nouvel Observateur” qui a allumé la mèche avec une enquête sur « Les manipulateurs de l’amour » paru dans son n° 2463 du 19 au 25 janvier 2012. Cet hebdomadaire récidiva au mois de mars 2012 en leurs dédiant un dossier complet et sa page de couverture sous le titre : « Les pervers narcissiques » (“Le Nouvel Observateur”, n° 2471 du 15 au 21 mars 2012). C’est ensuite la plupart des médias, certaines chaînes télés et de nombreuses radios qui ont évoqué ce sujet avec un « enthousiasme » quasi « frénétique ».’’


                        • JL JL 10 novembre 2017 10:38

                          @rosemar,
                           
                          pardon de polluer ainsi votre article, mais au fond, on n’est pas hors-sujet : ça parle sinon de harcèlement, au moins de vrais harceleurs et fausses victimes. Ou plutôt : ça illustre en live !
                           


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 10:56

                          @ JL,


                          « Que vous soyez allé chercher ça cinq ans après est stupéfiant ! »

                          C’est d’autant plus stupéfiant que sous tous mes articles, c’est très exactement le même scénario que vous nous rejouez... d’où l’intérêt d’en préciser l’origine pour ceux qui se permettent de juger sans connaître l’histoire.

                          « ... c’est pourquoi je me suis fourvoyé, en effet. Mais j’étais de bonne foi... »

                          Il existe au moins deux autres personnages publics, dont l’un au moins a été diagnostiqué « pervers narcissique » par Racamier himself, qui se sont également excusés en ces termes : « J’ai menti, mais c’était de bonne foi... » (Bernard Tapie devant ses juges après l’affaire OM-VALENCIENNES) ; et : « Les yeux dans les yeux... je n’ai pas, je n’ai jamais eu de compte en Suisse » (Jérôme Cahuzac face à J.-.J Bourdin : Jérôme Cahuzac : « C’est moi qui dit la vérité »).

                          Tout le reste n’est que fanfaronnades et enfumages...

                          Le débat est clôt.




                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 11:16

                          @ Self con troll,


                          Vous fatiguez pas, un adepte de la zététique qui juge sans connaître les positions d’autrui... ben comment dire poliment, c’est un peu comme un pêcheur à la ligne qui irait à la pêche sans appât et sans hameçon. Cela me rappelle cette vidéo : « Perceval à la pêche » (à méditer !).

                          La pensée critique a des exigences que les pédants ignorent. Et pour en faire l’économie, il leur plus loisible de harceler ceux qui savent en faire preuve.

                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 11:22

                          @Philippe VERGNES

                          Euh, si je peux me permettre, c’est logique car JL vous a battu par KO à 10:35 quand il a reconnu son erreur de bonne foi, du fait de la même bonne foi qu’il avait voulu vous accorder en 2012.

                          Mais de cette fort louable inclinaison, vous vous étiez manifestement torché le c.., et votre entêtement ici présent en est le prolongement manifeste !

                          ps : vous me compterez sans aucun doute parmi vos iniques fanfarons de contradicteurs désormais, ce qui sera vraiment cocasse alors même qu’il n’y a pas très longtemps, Melusine lors de son arrivée sur AV m’avait demandé ce qu’il fallait penser de certains auteurs dont vous notamment, et je lui avais répondu que je pensais de vous le plus grand bien.
                          Il ne tiendra qu’à vous de changer de destination. ^^


                        • JL JL 10 novembre 2017 11:34

                          @Philippe VERGNES

                           oui, vous êtes vraiment redoutable. Et dangereux !
                           
                          Tout ce qui suffirait à faire entendre raison à une personne ordinaire, sincère et intelligente (cf. par exemple, mon commentaire de 9:20, ou 8:32, ou avant) glisse sur vous : votre armure est à l’épreuve des armes les plus lourdes. La même que celles de ceux que vous avez cité !
                           
                          Vous ne vous rendez donc pas compte que vous m’avez interdit de parole sous votre article au motif que je vous y harcelais, et que vous êtes ici en train de poursuivre cette bagarre dont vous prétendiez là-bas auprès des autorités de ce site, être la victime ?
                           
                          Mais monsieur, vous êtes fou. Et c’est un diagnostic !
                           


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 12:04

                          @ Queen’s Mir Âge,


                          Effectivement, parlant de vos jugements de cour... blablabla... (vous connaissez la maxime) je m’en bat le coquillard totalement comme on aime à le dire trivialement, car voyez-vous, pour être à même de juger que quelqu’un puisse être KO, encore faudrait-il s’inquiéter de savoir si ce que dit JL est vrai ou faux. La question est donc : si ce n’est exactement ici même et cinq ans après, quand est où JL aurait reconnu son erreur ?

                          Réponse... je vous souhaite bien du plaisir pour trouver ce mea culpa puisque, mis à part sur ce fil de discussion et dans les fantasme de JL, il n’y en a jamais eu. Ce qui fait de JL un affabulateur et de vous un complice décervelé.

                          Le reste... je ne suis pas ici pour agrandir mon fan club de ceux qui s’amusent à compter les points.

                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 12:10

                          @ JL,


                          Le débat est clôt alors, car qui d’autre qu’un fou pourrait tenir la grappe à un autre fou ?

                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 12:59

                          @Self con troll

                          ... Faut croire ! smiley smiley smiley smiley

                          ... mais c’est aussi juste une question de dosage divin ou plus empiriquement synchrone smiley

                          Bref : A Rome fais comme le_ Romain_ ! ^^


                        • Shaw-Shaw Shawford 10 novembre 2017 13:15

                          @SCT

                          Nouveau test SPIP mais en fait aussi peut être bien surtout test Firefox (et/ou interopérabilité emberlificotée entre les deux) là j’écris depuis un autre PC de la maison, donc fixe en terme de localisation et d’IP.

                          Vais-je apparaître en tant que Shawford ? Si tel est le cas c’est donc a priori que mon propre PC fixe habituel empêche que le pseudo change à l’écran ou un truc very byzantin du genre !


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 13:17

                          @Shawford ^^ & SCT

                          De retour sur mon PC fixe perso : c’est bien ça !?


                        • Shaw-Shaw Shawford 10 novembre 2017 13:23

                          @Queen’s Mir Âge & SCT


                          C’est bien ça ! (message écrit depuis le même PC mais en utilisant Chrome)

                        • JL JL 10 novembre 2017 14:38

                          Complément à mon post de 11:34 :
                           
                          Philippe Vergnes m’a comparé à Cahuzac et Tapie au motifs que j’aurais comme eux, reconnu mon mensonge et prétendu que j’étais de bonne foi. (à 10:56)
                           
                          ’’Il existe au moins deux autres personnages publics, dont l’un au moins a été diagnostiqué « pervers narcissique » par Racamier himself, qui se sont également excusés en ces termes : « J’ai menti, mais c’était de bonne foi... »’’ (PV, 10:56).
                           
                          J’affirme ici que cette comparaison est infamante : je n’ai rien à voir avec ces gens-là : Vergnes qui n’a guère plus de vergogne que de rigueur, a amalgamé sournoisement mentir et se tromper. Qu’on en juge :
                          ’’Je ne pouvais imaginer alors un tel niveau de duplicité et d’aveuglement, c’est pourquoi je me suis fourvoyé, en effet. Mais j’étais de bonne foi, et je l’ai reconnu par la suite.’’ (Par JL, 10:35 )
                           
                          En fait de ’’spécialiste du mot juste’’ ce monsieur Vergnes est un charlatan, CQFD
                           
                          Mais je note que, préférant une victoire à la Pyrhus plutôt que d’être dévoilé davantage, il réclame ici la fin de la partie. (PV, 12:20).
                           
                          Dont acte, j’en suis heureux. Mais ne supportant pas d’être traité de menteur, je voulais faire cette ultime mise au point.
                           


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 14:44

                          @JL

                          Tout à fait, on sait jamais, pour 2022 ^^ si vous êtes tous les deux encore là, cela aura été mieux en le disant, et tout aussi utile pour pouvoir être « arbitrés » ! smiley smiley

                          Je venais surtout te proposer si tu le veux bien d’aller t’intéresser à mon commentaire qui fait suite à vos très bons échanges avec Clément Dousset sous son article sur le générateur de conscience :
                          https://www.agoravox.fr/commentaire5049824
                          Merci d’avance pour ta réponse si mes questionnements par là-bas t’auront inspiré ! smiley


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 15:21

                          @ JL,


                          Le mensonge ne vient pas du fait que vous reconnaissiez vous être fourvoyé, mais du fait que vous ne l’avez jamais « reconnu par la suite » comme vous le prétendez ici même. On appelle cela la mythomanie...

                          A ce titre, rectification : vous êtes pire que Tapie et Cahuzac réunis.

                          Le débat est-il clôt désormais ?

                        • JL JL 10 novembre 2017 15:47

                          @Philippe VERGNES
                           
                          vous admettrez qu’il y a comme une contradiction dans le fait de vouloir clore le débat - je veux bien appeler ça ainsi, malgré le blocage dont je continue à faire l’objet sous vos articles - et le fait de me poser une question, m’appelant ainsi à poursuivre.

                          Alors disons le tout net, si je comprends bien le fond de votre récrimination : quand j’ai continué à m’opposer à vous, vous avez tort d’y voir un refus de reconnaître ce que vous appelez mon erreur.
                           
                          J’ai fais une erreur en croyant que vous aviez truqué la photo, certes, mais ce que je vous reproche encore aujourd’hui, maintenant que je sais que vous ne l’aviez pas truquée, c’est pire, et ce sont d’autres intervenants qui l’ont dit avant moi : vous avez joué les innocents.
                           
                          Innocent vous l’étiez alors, mais pas au sens juridique : tout le monde a vu que cette Une était manipulatrice (nous étions en pleine campagne électorale, et JLM faisait peur) et pourtant vous n’en avez pas dit un mot ; plus grave, vous vous en êtes servi pour promouvoir votre article confus et je dirai même, vos articles toxiques.
                           
                          Voilà ce que j’avais à vous dire.
                           
                          Aussi longtemps que vous ne verrez pas vos contradictions, celles que je vous ai maintes fois mises sous le nez entre autres, vous ne ferez pas œuvre utile ici. Bien au contraire, sinon ar le fait que vos opposants ont l’occasion de découvrir et dire des choses intéressantes sur ce sujet qui vous préoccupe tant.
                           
                           


                        • JL JL 10 novembre 2017 15:52

                          A condition que vous ne les bloquiez pas.
                           
                           Ce mécanisme de blocage est ignoble quand il est utilisé par des gens comme vous.


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 18:25

                          @ JL,


                          Vous êtes un grand délirant pervers qui ne vit que pour le plaisir de « projeter ». De débat, il n’y en a effectivement jamais eu avec vous. Vous avez été bloqué et vous le resterez, car ce n’est pas seulement sous le premier article que j’ai posté sur ce site que vous vous êtes fourvoyez, c’est sous tous mes articles depuis que vous avez commentés depuis ces cinq dernières années y compris mes deux derniers. J’ai posté votre première intervention, je poste ici l’une de vos dernières sous mon avant dernier article et si je le fais, c’est qu’elle résume bien la situation de harcèlement, cœur du sujet de cet article, que vous exercez à mon encontre depuis cinq ans : 

                          JL 4 octobre 14:45 : « Je vous ai peut-être déjà livré ma définition favorite de la perversion : une croyance que deux et deux font cinq fait souffrir le névrosé cependant que les pervers s’accommodent parfaitement d’une croyance non moins erronée. »

                          Et je n’y avais pas répondu, car la plupart du temps, ce que vous dîtes sur ce sujet est si stupide que ça ne vaut même pas la même d’y consacrer du temps.

                          Cette définition de la perversion, en plus d’être un mensonge éhonté, est d’un telle absurdité qu’elle ne mérite même pas d’être commentée si ce n’est justement pour en dévoiler la bêtise. Cinq ans que vous polluez mes articles avec de telles insanités : voilà quels sont les comportements d’un harceleur.

                          Ce mécanisme de blocage est donc le bienvenue sur ce site ! A bon entendeur, salut !

                        • JL JL 10 novembre 2017 19:27

                          @Philippe VERGNES
                           
                           Cette définition de la perversion dont vous écrivez, je cite : ’’, en plus d’être un mensonge éhonté, est d’un telle absurdité qu’elle ne mérite même pas d’être commentée si ce n’est justement pour en dévoiler la bêtise’’ est celle que Freud lui même a utilisé pour définir la perversion. Excusez du peu.
                           
                          Il faut choisir, cher monsieur : vous amalgamez ridiculement mensonge et erreur. Venant d’un expert, c’est comique ! Faut-il que votre argumentaire soit indigent pour en arriver là.
                           


                        • JL JL 10 novembre 2017 19:33

                          Vous êtes monsieur Vergnes, excellent dans vos activités de défense des pêcheurs ou de la Méditerranée.
                           
                          Vous êtes exécrable en tant qu’apprenti scientifique : vous n’avez aucune des qualités qui font le savant. On ne trouve chez vous ni rigueur, ni respect du principe de non-contradiction, ni curiosité intellectuelle, ni surtout aucune modestie.
                           
                          « C’est l’orgueil qui fait le sophiste, la bonne foi fait le savant. » (Joseph Joubert)


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 20:13

                          @ JL,


                          « Cette définition de la perversion [...] est celle que Freud lui même a utilisé pour définir la perversion. Excusez du peu. »

                          Menteur... smiley 

                          Quand on affirme de telles sottises et que l’on ne souhaite pas passer pour un grand délirant pervers, on cite ses sources, tout comme je peux le faire sous chacun de mes articles et elles sont nombreuses, voire très nombreuses.

                          La source de cette citation que vous n’êtes même pas capable de reproduire correctement trouve son origine chez... Pierre Déproges et elle dit exactement ceci (le lien ici) : « Un psychotique, c’est quelqu’un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c’est quelqu’un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade ! » (Le lien là !)

                          Vous avez reproduit cette citation en 2010 sous un autre article ici (merci à un intervenant pour me l’avoir signalé), je vous cite alors : « Pour faire court, « un pervers est quelqu’un qui croit que deux plus deux ça fait cinq, et ça l’arrange bien » [...] Par comparaison, un névrosé croit que deux et deux ça fait cinq, mais ça l’embête terriblement" ».

                          Ainsi donc cette citation que vous n’êtes même pas capable de reproduire correctement viendrait de Freud ?

                          Alors, me faire traiter de fou par un grand délirant pervers et harceleur qui s’invente sa vie sur Internet et plus particulièrement ici sur Agoravox, vaut pour moi caution d’intégrité.


                        • JL JL 10 novembre 2017 20:30

                          @Philippe VERGNES
                           
                           j’ai autant de respect pour Pierre Desproges que pour Freud. Si je me suis trompé, je fais amende honorable ; mais je remarque que la citation que vous reproduisez fait l’impasse sur le cas du pervers !
                           
                          Ce n’est donc pas lui, malgré son grand talent et son sens de la formule, qui a inventé cette métaphore compréhensible par tout le monde.
                           
                          Ceci dit, il faut être sacrément pervers pour me tenir la grappe sous un article qui n’est pas le vôtre alors que vous m’avez interdit de parole sous vos propres articles au motif que je vous harcelais.
                           
                          Le grand délirant pervers qui ne vit que pour le plaisir de « projeter » dont vous parliez à 18:25, c’est vous, manifestement.
                           
                           CQFD


                        • Philippe VERGNES 10 novembre 2017 21:06

                          @ JL,


                          Puisque vous ignorez ce que veut dire STOP !

                          Petite précision : « Ce n’est donc pas lui [Pierre Déproges], malgré son grand talent et son sens de la formule, qui a inventé cette métaphore compréhensible par tout le monde. »

                          Bien sur que non que ce n’est pas lui qui a inventé votre définition préférée du pervers et ce n’est surtout pas Freud non plus, puisque c’est vous et seulement vous qui pouvez dire de telles conneries et les rabâcher à longueur de temps depuis au moins 2010 sous tous les articles qui, manifestement bien que n’y comprenant rien, traitent d’un sujet très « irritant » pour vous.

                          THE END !

                          @ Rosemar,

                          Désolé pour avoir squatté votre article, mais vous avez traité d’un sujet dont il était important de faire la démonstration de son impossible résolution par des moyens conventionnels. Le harcèlement est une affaire extrêmement sérieuse et très difficile à comprendre dans tous ses ressorts et ses implications. Ce qu’il ressort de nos échanges avec JL, lorsque l’on se livre à une analyse rigoureuse et non pas « subjective » de la situation, c’est qu’un harceleur est prêt à toutes les compromissions inversion, manipulation, diffamation, mensonge, dénigrement, etc. pour annihiler, faire disparaître, anéantir son ou ses opposants avec une telle rage et une telle violence dans les propos que cela « sidère » les observateurs préférant détourner le regard plutôt qu’intervenir. Or, ce qui fait qu’un harceleur monte en puissance, c’est que les témoins de telles scènes observent en silence et parfois même se moquent ouvertement de la cible du harceleur. (Comme ici avec l’exemple des trolls qui s’amusent à compter les points ou à juger qui peut être KO ou pas.) Bref, tout ceci pour dire qu’il ne suffit pas de s’offusquer de ce genre de situation, encore faut-il être en mesure de contenir le harceleur un sachant discriminer celui qui attaque de celui qui se défend. C’est la différence que fait la psychologie sociale entre agressivité proactive et agressivité réactive ou entre agressivité maligne et agressivité bénigne.

                          Vous exemple l’exemple dans ces échanges de la complexité de la tâche. Que cela ne vous empêche cependant pas de continuer à vous indigner contre ce genre de comportement.

                          Cordialement,

                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 21:52

                          @Philippe VERGNES

                           smiley En fait vous chouinez et vous ratiocinez sans réussir à vous montrer ni démonstratif ni conclusif, voilà toute l’affaire !!

                          De surcroit, vous ne souffrez aucune critique ni même digression humoristique à vocation pacificatrice.

                          Franchement le débat ouvert n’est pas fait pour vous.

                          Vous gagneriez à chercher une voie moins ardue pour parvenir à décrocher de quelconques colifichets et autres gages d’autorité intellectuelle !

                          Plus surement restez dans la tour d’ivoire de vos propres articles, AV vous a donné pour cela le moyen de vous prémunir contre toute atteinte non consentie à votre magnificence, et c’est quelque part inespéré !

                          Ne gâchez pas smiley


                        • JL JL 10 novembre 2017 22:17

                          @Self con troll
                           
                           ’Il est clair que c’est vous le spécialiste et pas @JL’’
                           
                          Spécialiste, parce qu
                          ’il est harcelé ?
                           
                          C’est comique !
                           
                           smiley
                           
                          J’aime penser que les vrais spécialistes ne disent pas tant de conneries.


                        • JL JL 10 novembre 2017 22:22

                          @Self con troll
                           
                           vous êtes trop subtil pour moi.


                        • Philippe VERGNES 11 novembre 2017 00:20
                          @ Self con troll,

                          Tout va bien les modos, c’est l’éclate ? smiley 

                          Mais qu’est-ce qui peut bien vous faire croire que j’aurais interprété votre intervention comme une attaque personnelle ? Cela vous gène que l’on qualifie un acte pour ce qu’il est ? Intervenir dans un « débat » (combat) en distribuant les points sur un sujet aussi sérieux que le harcèlement, cela relève effectivement de ce que l’on peut considérer comme du trollage. Vous avez votre propre vision des choses, qu’à cela ne tienne, elle ne me dérange guère, personnellement... j’ai la mienne et ce n’est pas ce que vous me démontrez ici qui sera, pour l’heure, susceptible de me faire changer d’avis. Essayer toujours nous verrons bien après.

                          Mon histoire de responsabilité passive est bel et bien le cœur et la clef du problème et si c’est trop sérieux pour en parler sous pseudo, ouvrer un compte à votre nom et parlons-en ouvertement si vous y tenez... ou rester sous pseudo, cela m’indiffère. Néanmoins, les complices passifs sont bels et bien responsable de la perpétuation des situations de harcèlement. HOooo... je vous rassure, je ne parle pas de celle observée ici, mon intervention n’avait que pour but d’expérimenter certaines choses et l’article de Rosemar s’y prêtait à merveille. Non ! Je parle de celle qui se passe IRL, dans la vraie vie pour celles et ceux qui vivent de telles choses aux yeux de tous sans que personne n’intervienne. Vous n’êtes pas capable de reconnaître ce qui caractérise un harcèlement alors que tous les éléments pour exercer votre discernement sont sous vos yeux et les preuves sont écrites (c’est là l’avantage des échanges sur forum), comment voulez-vous donc pouvoir reconnaître une situation de harcèlement qui se déroulerait sous vos yeux sachant que les harceleurs nieront avec un appoint particulier et de façon « sidérante » (ce que l’on nomme mauvaise foi) qu’il n’ont jamais dit ce qu’il ont bel et bien dit à l’attention de leur « proie » ?

                          On en a ici un exemple où un intervenant nie avoir écrit ce qu’il a écrit alors que les liens SPIP lui apportent la preuve du contraire ? Et cette expérience toute scientifique a été reproduite maintes et maintes fois.

                          Alors oui, dans ces conditions, permettez moi simplement de souligner, et de vous faire remarquer, que le cœur du problème dans ce genre d’affaires est la complicité passive, bien plus encore que le harceleur lui-même. C’est notamment plus vrai encore pour les écoles (vous comprenez mieux mon intervention ici ?)

                          Cependant, vous n’avez visiblement pas encore su tirer tous les enseignements de votre prof qui vous a déjà rendu fort service par le passé. Me concernant, les bonnes questions, je me les suis posées depuis longtemps et je pense être en mesure de pouvoir continuer à le faire. Mais là encore, ce n’est qu’une question de point de vue.

                          La zététique est à la mode, vous même vous vous en revendiquez, mais connaissez-vous seulement le principal défaut des zététiciens ?

                          C’est de ne pas être capable de s’appliquer à eux-mêmes les méthodes rationnelles qu’ils développent et enseignent. Une raison simple à cela, d’ordinaire ils connaissent les biais cognitifs, mais ignorent comment les éviter ou comment s’y entraîner. Elle est pas belle la vie d’artiste ?

                          Juste une précision avant de vous quittez, vous dîtes vouloir tirer une « règle argumentée » sur le harcèlement... dans quel but ?

                          Posez-vous la bonne question, car de règle il n’y en a pas une, mais plusieurs qui sont si subtiles qu’elles en deviennent presque impossible à transmettre si ce n’est que d’y avoir été solidement formé. Il m’est arrivé d’en donner quelques-unes dans mes articles. Jamais totalement, toujours au compte-goutte, car il suffit que vous en donniez une seule pour quelle subisse le principe de l’inversion et soit retournée contre vous. Principe qui est la toute première règle à connaitre. Mais comme j’arrive presque à mes fins sur la question, je ne tarderais pas à en faire un article. smiley 

                        • JL JL 11 novembre 2017 08:41

                          @Philippe VERGNES
                           
                           votre duplicité éclate au grand jour dans votre post ci-dessus. Le mécanisme est limpide, et je le démonte ci-dessous :
                           
                          D’abord, vous accusez à tort vos contradicteurs d’un délit fictif commis à votre encontre : par exemple ici, le trollage ; chez vous, le harcèlement.
                           
                          Puis par glissements successifs et sournois, vous leur faites endosser une position contraire à la pensée politiquement correcte, la pensée de monsieur toulemonde, que vous exprimez largement et inlassablement, ou bien alors vous développez plus ou moins fidèlement selon vos faibles capacités et défaut de neutralité une citation d’un auteur qui fait consensus, comme si c’était vôtre opinion. Exemple : ’permettez moi simplement de souligner, et de vous faire remarquer, que le cœur du problème dans ce genre d’affaires est la complicité passive, bien plus encore que le harceleur lui-même’’’.
                           
                          Enfin, vous profitez de ce énième énoncé de poncifs qui recevra forcément l’approbation des lecteurs pour noircir vos contradicteurs en glissant quelques mensonges invérifiables ; ou bien pour vous blanchir, quelques justifications de faits que l’on peut vous reprocher.

                          Exemple de mensonge : ’’On (en) a ici un exemple où un intervenant nie avoir écrit ce qu’il a écrit alors que les liens SPIP lui apportent la preuve du contraire ? Et cette expérience toute scientifique a été reproduite maintes et maintes fois.’’
                           
                          Exemple de justification : ’’vous comprenez mieux mon intervention ici ?’’ Parce que, évidemment, sur ce sujet, vous êtes l’expert ! n’êtes vous pas vous même, harcelé ? Pfff !
                           
                          Ce faisant, vous les accusez implicitement de s’opposer non pas à vous, mais à ce consensus social, et par le fait vous en faites des parias que vous pouvez donc en toute bonne foi accuser de tous les maux.
                           
                          Le pire dans tout ça, c’est que vous êtes sincère, à votre façon, vous ne vous en rendez même pas compte : vous croyez réellement que vous êtes un cheval de course et que vos contradicteurs sont des ânes, puisque pour vous, seuls les ânes font aux autres ce qu’ils ne voudraient pas qu’on leur fasse.
                           
                          Et vous vous croyez redoutable. Vous en faites même profession.
                           
                          Les imbéciles sont redoutables, certes, mais quand leurs motivations atteignent le niveau de toxicité qui est le vôtre, ils ne sont pas seulement redoutable de bêtise, non : ils sont extrêmement dangereux. Vous êtes extrêmement dangereux.


                        • Philippe VERGNES 11 novembre 2017 09:28

                          @ Self con troll,


                          J’avais très bien compris le but de votre intervention et c’est pourquoi je vous ai signifié que je ne l’avais pas interprété comme une attaque personnelle. Cependant, dans les cas de harcèlement, une modération (un tiers « pacificateur ») est tout à fait illusoire et c’est bien ce que je dénonce au fond en parlant des observateurs « passifs » qui s’imaginent qu’ils ont affaire à une simple querelle de clocher : il n’y a rien de plus faux. Et cette croyance est dramatique pour endiguer ce fléau.

                          Vous m’avez l’air très préoccupé par la conscience, ce qui se comprend si vous avez un intérêt à la zététique. C’est mon cas également. Si un jour vous avez assez de temps à perdre, j’aborde ce sujet dans une série de trois articles : « Empathie, conscience morale et psychopathie... » en lien avec la problématique exposé dans cet article. Peut-être y verrez-vous alors plus clair. Peut-être...


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 11 novembre 2017 09:45

                          @Philippe VERGNES

                          Pour ma part je maintiens qu’il y a un déséquilibre objectif dans la cause dans la mesure où Agoravox permet à l’un ce qui est refusé à l’autre du fait du bouton bloquer un auteur.

                          Ce qui partant disqualifie toute accusation de harcèlement dès lors même que l’on dispose de moyens discrétionnaires pour s’en protéger.

                          Le fait que vous ignoriez cette occurrence suffit à ce que je vous renvoie à votre incomplétude, n’allant pas jusqu’à l’accusation de comportement décervelé que vous m’avez infligé pour votre part hier à 12:04 et que j’ai préféré de même pas relever alors.


                        • JL JL 11 novembre 2017 10:47

                          @Queen’s Mir Âge
                           
                           ’’Ce qui partant disqualifie toute accusation de harcèlement dès lors même que l’on dispose de moyens discrétionnaires pour s’en protéger.’’
                           
                          Et par conséquent, disqualifie toute prétention de PV à être expert en la matière. Il n’y connait manifestement rien à rien. Sa prétention indécente à occuper le terrain sur ce sujet est relève de l’imposture et nuit aux vraies victimes.
                           


                        • JL JL 11 novembre 2017 10:50

                          Le consentement libre et éclairé d’une fillette de 11 ans face à un homme de 28 ans

                          ’’Peut-on dire qu’il y a eu une relation sexuelle librement consentie entre une enfant de 11 ans et un homme de 28 ans ? C’est un peu ce que, tous comptes faits, semblent dire les magistrats et les policiers de Pontoise ayant eu jusqu’à présent à connaître de ce qui est survenue à la petite Sarah qui, sur le chemin de l’école, croisant une nouvelle fois un homme l’a suivi jusqu’à chez lui où il l’a amenée à lui faire des fellations avant de la pénétrer. Sarah n’a pas subi de violences ou n’a pas été menacée de violences pour ces actes sexuels. Le parquet relevant l’absence de violences physiques sur la fillette en déduit qu’il n’y a pas eu viol, ni agression sexuelle, mais atteinte sexuelle à mineur’’

                           

                          Les magistrats avaient-ils devant eux un pédophile si convaincant qu’il aurait réussi à leur faire partager sa conviction
                          qu’en matière de consentement sexuel, celui d’un enfant vaut celui d’un adulte ?


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 11 novembre 2017 10:57

                          @JL

                          Pour le compte c’est aller un peu vite en besogne, car ce que je stigmatise pour ma part c’est la non prise en compte des éléments de la cause, c’est à dire le cadre agoravoxien dans lequel s’effectuent ces prises de parole.

                          Et ne préjuge donc en rien de la validité de ce qui peut être dit sur le fond en toutes circonstances.

                          Mais cela mérite donc sans aucun doute une mise à jour, en particulier sur l’utilisation inconséquente du bouton bloquer un auteur. smiley


                        • Philippe VERGNES 11 novembre 2017 11:02

                          @ Queen’s Mir Âge,


                          Pour ma part, je persiste et signe : « il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » et c’est très exactement pour cela que j’ai introduit mon dernier article en citant Bergson : « L’œil ne voit que ce que l’esprit est prêt à comprendre. »

                          Ainsi donc, mon incomplétude n’est que le reflet de votre propre ignorance des stratégies manipulatoires des harceleurs et c’est très exactement parce que je refuse et que je dévoile les manipulations de grands délirants pervers que je m’expose (sciemment) à leurs tactiques d’enfumage qui ne m’impressionnent plus depuis longtemps, car dans l’histoire en fait, c’est vous, le public, qui vous faites manipuler sans en avoir conscience (nous retombons là sur le souci de conscience de Self con troll). Aussi, plutôt que d’afficher vos certitudes et vos jugements péremptoire, adopter une démarche zététicienne et posez-vous la bonne question. Cela rendrait le débat intéressant.

                          N’ayant aucune appétence à instruire des ignorants qui refusent de se poser les bonnes questions et se permettent des jugements à l’emporte pièce, j’en resterais là. Et puisqu’il faut résumer mon incomplétude, que j’assume pleinement en l’occurrence, précisons pour conclure qu’elle n’est que la paille que vous voyez dans mon œil là où vous oubliez la poutre qui est dans le votre (vous connaissez le dicton, je présume).

                          Au plaisir sous un autre article (ou sujet).

                          P. S. :
                          En aparté et comme je travaille régulièrement sur ce sujet (cf. Arianne Bilheran, Le harcèlement, lisez au moins la préface pour vous dessillez un peu), je vous livre ici une citation que j’insère dans mon prochain article : "La séquence de l’induction d’une réaction chez l’autre, puis sa dénonciation, est une manœuvre terriblement dévastatrice, car elle ôte à celle qui en est victime toute légitimité et tout sens.«  L’induction est avec l’inversion l’une des armes favorites des narcisses pervers de société comme les nomme André Sirota (cf. Pervers narcissique, comprendre, déjouer, surmonter). Comprenons-nous bien, je parle là de recherches, non pas de thérapie. La recherche est le niveau au dessus de l’acte thérapeutique, même si ce dernier lui est parfois consubstantiel (mais pas indispensable). Vous comprendrez peut-être que votre »aveuglement" est également pour moi un objet de recherche, mais vous m’avez déjà donné tout ce qu’il m’était nécessaire de savoir.

                        • Philippe VERGNES 11 novembre 2017 11:12

                          @ Queen’s Mir Âge,


                          Vous vous exposeriez à des dépôt de plainte pour cyber-harcèlement et manifestement vous n’avez absolument pas tenu compte, non pas des éléments de la cause, mais des lois en la matière et du respect de la dignité d’autrui.

                          Je réitère donc mon affirmation : vous êtes ignorants des relations de cause à effet dans le cadre de situation de harcèlement, mais si vous souhaitez contribuer à la fermeture de ce site parce qu’il n’a pas su mettre en place les mesures de protection adéquate, poursuivez dans ce sens (méditer donc mon dernier et avant dernier message à l’attention de Self con troll). smiley 

                        • JL JL 11 novembre 2017 11:14

                          @Queen’s Mir Âge
                           
                           je ne vais pas vite en besogne : il y a des années que je connais et observe mon sujet.
                           
                          Si j’ai cité ici cette décision de la Cour de Pontoise, ce n’est pas pour rien : comment voulez vous que des gens comme la famille Mérah respecte notre Justice, si elle est rendue par des imposteurs ?
                           
                           N’avez vous pas remarqué cette petite phrase à vous adressée : ’’Si un jour vous avez assez de temps à perdre, j’aborde ce sujet dans une série de trois articles : « Empathie, conscience morale et psychopathie... » en lien avec la problématique exposé dans cet article. Peut-être y verrez-vous alors plus clair. Peut-être...’’
                           
                          Chaque mot vaut qu’on s’y arrête.
                           
                          Ce monsieur a la prétention de faire la lumière sur tout ce qui touche aux choses de la conscience, et nous prend pour des ânes.


                        • JL JL 11 novembre 2017 11:15

                          @JL
                          respectent ...


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 11 novembre 2017 11:24

                          @Philippe VERGNES

                          Excellent smiley

                          Vous venez parler de quelconques certitudes et autres jugements péremptoires de ma part au moment même où je montrais le cadre bien délimité dans lequel étaient circonscrites mes interventions.

                          Bref vous eusses été avisé de lire mon commentaire de 10:57 avant de publier le votre à 11:02.

                          Si vous l’avez lu avant de lâcher votre prose infatuée, c’est encore plus dommageable. Mais comme il est absolument certain que l’on a tous une paille ou une poutre dont on a mal estimé à un moment ou à un autre l’importance relative, surtout dans le feu de l’action et dans un contexte dont on ne maîtrise pas tous les tenants et aboutissants, il serait inconvenant que je vous jette à Pierre ou à Jean L smiley ^^

                          Au plaisir comme vous dîtes, nul doute que nous saurons échanger de façon bien plus pacifiée et empathique sur d’autres sujets comme ce fut le cas par le passé.

                          C’est en tout cas tout ce que je souhaite. Je serai juste plus vigilant encore face à votre impétuosité tout comme avec JL nous avons appris au fil du temps à exiger encore plus de nous-même l’un vis à vis de l’autre sur ce plan là.

                          Bonne journée.


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 11 novembre 2017 11:25

                          @JL

                          J’ai plus soif sur ce fil, pardonnez-moi.

                          Bonne journée smiley


                        • JL JL 11 novembre 2017 11:26

                          @Queen’s Mir Âge
                           
                           je persiste et signe : la décision de censurer un commentaire est une décision mineure et qui laisse à la personne censurée un droit de réponse.
                           
                          En revanche, la décision de bloquer est lourde de conséquences et cependant arbitraire sans aucun contrôle.
                           
                          Si Agoravox ne revient pas sur ce dispositif, je pense que nous serons nombreux à quitter ce site qui deviendra un repère de propagande et de mensonges, puisque seuls les intervenants à ce jour, sont susceptibles de dénoncer ces choses.
                           
                           Dans une occurrence comme celle-ci, je devrai écrire un article sur le même sujet et dans lequel je pourrai exprimer mes arguments contre l’auteur dont je conteste les théories et qui m’a bloqué, ; et je devrai probablement par principe, le bloquer à mon tour.
                           
                          Bonjour le foutoir.


                        • Philippe VERGNES 11 novembre 2017 11:32

                          @ Queen’s Mir Âge,


                          Ce qui aurait surtout été excellent, c’est que vous lisiez mon post de 11:12 qui répondait au votre de 10:57 que je n’avais effectivement pas pu voir puisqu’à peu de chose près, nous les rédigions simultanément. Un homme averti en vaut deux... smiley 

                          P. S. : Quand bien même cela n’aurait rien changé à mon post de 11:02, pour les raisons communiquées à 11:12. Il faut vraiment apprendre à se dessiller.

                        • JL JL 11 novembre 2017 11:33

                          @Queen’s Mir Âge
                           
                           Il vous fait peur ? Je comprends. Bonne journée.


                        • JL JL 11 novembre 2017 11:41

                          @Philippe VERGNES
                           
                          « Il n’est pas une seule pensée importante dont la bêtise ne sache aussitôt faire usage ; elle peut se mouvoir dans toutes les directions et prendre tous les costumes de la vérité. La vérité, elle, n’a jamais qu’un seul vêtement, un seul chemin : elle est toujours handicapée. La bêtise dont il s’agit là n’est pas une maladie mentale ; ce n’en est pas moins la plus dangereuse des maladies de l’esprit, parce que c’est la vie même qu’elle menace." Robert Musil, ’De la Bêtise’


                        • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 11 novembre 2017 11:57

                          Un dernier pour la route ^^

                          @Philippe VERGNES

                          ALERTE ANTI PROSE COMPULSIVE : JE RÉPONDS ICI A VOS COMMENTAIRES DE 11:32 ET DE 11:12, PAS LES SUIVANTS EN L’ÉTAT

                          LOL vous avec le chic pour vous exonérer de failles qui vous incombent tout autant qu’à vos contradicteurs. Votre défense est minable.

                          Comme vous prétendez au surplus mieux connaître que la direction d’Agoravox elle même de la responsabilité éditoriale qui lui incombe, tout comme de l’esprit et de la lettre des mesures qu’elle a mise en place et plus encore de l’aspect transversal très singulier des débats entre pseudonymes qui se déroulent ici, je vous laisse à votre suffisance.
                          Il y aura sans aucun doute bien d’autres occurrences pour vous dire votre fait.

                          @JL

                          Peur ? LOL

                          Voyons, votre contradicteur n’arrive même pas à la première métastase du premier métatarse de Furtif, alors soyons sérieux !

                          Vous savez de quoi je parle, vous qui vous exposez tous azimuts sur Agoravox depuis 10 ans quand votre contradicteur présent reste le plus souvent planqué sur son territoire.

                          Bref, c’est l’heure de l’apéro et j’avais juste choisi de vous laisser à vos joutes amourachées en « paix »

                          Bonne bourre à tous les deux smiley



                        • JL JL 11 novembre 2017 12:11

                          @Queen’s Mir Âge
                           
                           je suppose que vous voulez dire : à notre santé à tous les deux.
                           
                          ps. La comparaison avec Furtif me plait bien.


                        • Philippe VERGNES 11 novembre 2017 12:22

                          @ Queen’s Mir Âge,


                          J’ai surtout le chic semble-t-il pour dénicher les modérateurs qui se cachent sous-pseudo, et votre petit jeu malsain est une composante essentielle du harcèlement que manifestement vous ignorez. C’est bien dans ce sens-là que s’oriente désormais les recherches sur ce phénomène dont la complicité passive est bel et bien problématique. Ce que j’ai déjà exposé me semble-t-il.

                          La faille que vous m’attribuez n’est que, bis repetita placent, n’est que le reflet de votre ignorance de cette problématique tout en voulant jouer les « conciliateurs ». Voilà, ce qui est vraiment minable. Ce serait d’autant plus minable, c’est que les modérateurs de ce site se livrent à ce petit jeu pervers... et là... une vaste réflexion s’impose, car vous n’avez manifestement pas intégré la loi sur le cyber-harcèlement passée en catimini dans le courant de l’été 2014 ! Votre responsabilité éditoriale, je m’en tamponne. smiley 

                          Pour faire avancer le sujet, il faut parfois des jurisprudences. Notamment lorsque ces « conciliateurs » peuvent se permettre des jugements péremptoires qui ALIMENTENT la dynamique du harcèlement.


                        • Philippe VERGNES 13 novembre 2017 23:10

                          @ Self con troll,


                          « En tout état de cause, faites comme si je n’étais pas là. »

                          Ne me sentant nullement visé, c’est ce que j’ai fait pour votre commentaire du 3 octobre 14:51. Pourquoi donc me reprocher aujourd’hui de ne pas y avoir répondu ?

                          « 2 personnes ont plussé. »

                          Vous êtes de ceux qui s’attachent à ce genre de détail ?

                          C’est cocasse mais grand bien vous fasse... pour le reste, je fais comme vous me conseiller de faire.

                        • Agafia Agafia 9 novembre 2017 14:05

                          Les commentaires sont devenus du n’importe quoi à la tonne sur ce site... On croirait un lâcher de malades mentaux... Et en chef d’escadrille des dingos, La belge Mélusine...


                          C’est devenu une vraie cata Agoravox... Plus personne ne pilote.

                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 14:25

                            @Agafia

                            Penser aujourd’hui à cette fameuse : NUIT de cristal que nous fêtons aujourd’hui ?...Car ce soir, je suis 
                            catalane (quand c’est la cata, faut s’assumer,...), Les jours où je suis espagnol
                            Petites fesses grande bagnole
                            Elles passent toutes à la casserole
                            Quite à pourchasser dans Hambourg
                            Des carmencitas de faubourg
                            Qui nous reviennent de vérole
                            Je me les veux fraiches et joyeuses
                            Bonnes travailleuse sans parlotes
                            Mi andalouses mi anguleuses
                            De ces femelles qu’on gestapote
                            Parce qu’elles ne savent pas encore
                            Que Franco est tout à fait mort

                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 14:28


                            @Agafia

                            Penser aujourd’hui à cette fameuse : NUIT de cristal que nous fêtons ...Car ce soir, comme Brel, je suis 
                            catalane (quand c’est la cata, faut s’assumer,...), Les jours où je suis espagnol
                            Petites fesses grande bagnole
                            Elles passent toutes à la casserole
                            Quite à pourchasser dans Hambourg
                            Des carmencitas de faubourg
                            Qui nous reviennent de vérole
                            Je me les veux fraiches et joyeuses
                            Bonnes travailleuse sans parlotes
                            Mi andalouses mi anguleuses
                            De ces femelles qu’on gestapote
                            Parce qu’elles ne savent pas encore
                            Que Franco est tout à fait mort

                          • rosemar rosemar 9 novembre 2017 17:38

                            @Agafia

                            Il n’est pas interdit donc de rédiger un vrai commentaire pour relever le niveau...

                          • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 22:03

                            @rosemar

                            Si on commençait par un vrai article, c’est la base, non ?


                          • Albert123 9 novembre 2017 14:07

                            « il n’est pas rare de lire de plus en plus de propos insultants, outranciers, et qui peuvent être dévastateurs pour ceux qui en sont la cible... »


                            Réponse au psittacisme lénifiant ambiant, à l’explosion du pathos au détriment du logos (qui existait bien avant un certain soral) et à la généralisation de la pensée en layette.

                            Le ras le bol de cette chimère devenue réalité qu’est le mougeon accouplé avec un perroquet abreuvant ce qui lui sert de cerveau avec de l’angot et du moix (entre autres) amène à certains propos bien souvent durs mais surtout nécessaires et surtout pleinement justifiés.

                            L« humanité (celle qui veut vivre) n’a plus de temps à perdre avec sa composante la plus misérable : celle qui oscille entre inculture crasse et pulsion de mort, celle qui masque son crétinisme derrière une susceptibilité encore plus ridicule et démontre chaque jour un peu plus le non sens de l’idéologie morbide qu’elle défend bec et ongles sans jamais fournir le moindre argument logique en sa faveur.

                             »A chacun de veiller au respect, à une forme de dignité dans les propos qu’il tient...."

                            Le rejet de la pensée radicale qui heurte la sensibilité des esprits affaiblis et affadis qui composent désormais la majorité est le terreau véritable du terrorisme sous toutes ses formes.

                            Les individus qui ne supportent pas la violence verbale au point d’en censurer constamment toute forme libre d’expression doivent se préparer à une violence physique encore plus intense.

                            élevons plutôt l’humanité vers le haut au lieu de constamment la niveler par le bas.



                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 14:35

                              C’est à mes étoiles que je vois si je danse à l’ALCAZAR ou dans le film CABARET : willkommen Cabaret youtube sorti le 21 décembre 1977, jour de naissance de MACRON


                              • ZenZoe ZenZoe 9 novembre 2017 14:51

                                Encore une occasion ratée !
                                L’auteur a le chic pour prendre un sujet qui en vaut la peine et en faire une bouillie insipide.

                                Et là pour le coup, Rosemar, en tant qu’enseignante, aurait pu nous sortir un article très intéressant : ses propres observations en classe, le ressenti, comment les profs font face, leurs moyens d’action, les freins etc.

                                Mais non, on a juste droit à des « il faut », « il convient », et blablabla.. Quel dommage !


                                • francois 9 novembre 2017 15:26

                                  @ZenZoe
                                  Rosemar est prof, Rosemar ne peut que produire une pensée formatée


                                • ZenZoe ZenZoe 9 novembre 2017 16:32

                                  @francois
                                  Une pensée ? Comme vous y allez, moi je dirais plutôt enfilade de lieux communs.


                                • Aristide Aristide 9 novembre 2017 17:28

                                  @ZenZoe


                                  L’oeuvre pédagogique de Rosemar devrait vous faire réfléchir un peu, ouais. En place sarcasmes et autres dénigrements, pffffff ...

                                • rosemar rosemar 9 novembre 2017 17:39

                                  @francois

                                  C’est bien connu : c’est toujours la faute des profs...

                                • pipiou 9 novembre 2017 21:13

                                  @Aristide

                                  C’est vrai que c’est pas gentil de harceler la pauvre Rosemar.
                                  Finalement les adultes ne se conduisent pas mieux que les gosses smiley


                                • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 22:05

                                  @pipiou

                                  N’est ce pas mérité ?


                                • francois 9 novembre 2017 15:25

                                  fascinant cette volonté de rosemar de courrir après le train.

                                  Le plagiat comme art de vivre.


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 16:54

                                    L’art cèle 

                                    man.

                                    • Aristide Aristide 9 novembre 2017 17:22

                                      Allons, le harcèlement !!! Rosemar sait vous traiter cela en deux coups de cuillères à pot, un peu de discours gnangnan, un tantinet de conseils avisés, et une vraie dose d’internet qui est mal et qui ...


                                      • Decouz 9 novembre 2017 18:22

                                        Le harcèlement c’est mal, il faut montrer l’exemple et ne pas insister. Na Ya ?
                                        Mais la publicité n’est elle pas une forme de harcèlement ?


                                        • rosemar rosemar 9 novembre 2017 18:25

                                          @Decouz

                                          Oui, la pub est aussi une forme de harcèlement surtout quand elle passe par le téléphone...

                                        • sarcastelle 9 novembre 2017 18:42

                                          @rosemar

                                          .
                                          Faites comme moi, moquez-vous d’eux. Ce qui est très méchant, s’agissant de pauvres femmes du tiers-monde qui vous empoisonnent pour gagner de quoi payer le loyer de leur taudis. 

                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 18:56

                                          Attention aussi de ne pas vous barricader chez vous. Vous rateriez des perles,....


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 9 novembre 2017 19:15

                                            Sed libera nos a rosemarda !


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 19:48

                                              Attention aux Docteur Jekill et Mister Hide. Il y en a beaucoup sur internet.


                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 19:53

                                                Et sur Agora.VOX, une floppée. C’est assez classique, un pseudo joue le rôle du méchant et un autre du gentil. Technique classique des policiers.


                                                • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 22:10

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                  Parano classique de drogué, venez à mon cabinet, je vous promets la guérison, en tant que gémeaux, signe de la communication, nous parlerons. Je trouverai dans votre parole, les nœuds qui empêchent votre fluide vital de vous irriguer pleinement. Et ceci, contre ridicule paiement.


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 22:15

                                                  @Bernie 2


                                                  Souvenez-vous de ce film génial : GARDE A VUE. D’abord, un authentique thérapeute ne promet rien. C’est comme au restaurant : le client est roi. Avec une seule restriction : le respect du cadre. 

                                                • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 23:32

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                  Me prendre en défaut, pas gentil, le grand Lino.

                                                  Bon, on revient à la réalité :
                                                  un authentique thérapeute ne promet rien,

                                                  Et si sa thérapie ne va pas dans le sens de la guérison, sait il redresser le tir ? Ou au moins rembourse t’il ? Facile de dire et faire n’importe quoi sans responsabilité.

                                                  Si non, pour les 2 questions. Alors, logiquement, il n’est pas mieux ni plus risqué de prendre son avis à la concierge, le voisin, des amis ou doctissimo.

                                                  Psychothérapeute, c’est le rebouteux de l’âme. J’y connais rien, mais en massant ta cheville, tu peut courir sur ton fémur fracturé, parce que par chance, tu es né un 13 décembre, le même jour où Christophe Colomb a eu un rhume en 1492. C’est un signe, il venait de découvrir l’Amérique. Enfin après les vikings.

                                                  Merci, je vais déjà mieux, je vous dois combien ?


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 23:42

                                                  @Bernie 2


                                                  Pourquoi obliger quelqu’un qui n’a pas envie d’aller mieux à guérir. De quoi d’ailleurs,... exemple, les hystériques n’ont pas d’énormes intérêts à guérir....elle craignent de ne plus attirer l’attention sur elle et aussi d’être obligées de retourner bosser. Les artisttes craignent de perdre ce grain de folie qui leur permet d’écrire. C’est quoi guérir ? Devenir un mec normal dans une société malade ?

                                                • capobianco 10 novembre 2017 09:03

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                  J’ai souvent du mal à vous suivre mais là j’approuve.


                                                • JL JL 10 novembre 2017 09:35

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                   
                                                   ’Pourquoi obliger quelqu’un qui n’a pas envie d’aller mieux à guérir’’
                                                   
                                                   Mais parce qu’il représente un danger pour son entourage, pardi !
                                                   
                                                   Bien sûr que ces gens ne veulent pas guérir : de leur point de vue, les paranos, les pervers narcissiques, ... ne sont pas malades : ce sont les autres, les malades !
                                                   
                                                  On ne peut obliger personne à guérir. Mais on doit essayer d’en atténuer la toxicité.

                                                  Et c’est peut-être là que souvent, le bât blesse .


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2017 10:27

                                                  @JL


                                                  Est-ce le rôle du psy de protéger la société ? Exemple : le médecin qui sait que son client a le sida et qu’il n’a pas du tout l’intention de se prémunir (ainsi que son entourage,...). Secret professionnel.....

                                                • JL JL 10 novembre 2017 10:44

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                   
                                                   la réponse n’est-elle pas dans votre question ?
                                                   
                                                  Question d’ailleurs inappropriée au problème soulevé : le psy n’est pas le seul intervenant possible. Ni la psychothérapie la seule solution, d’ailleurs inefficace concernant certaines pathologies mentales.
                                                   


                                                • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 10:58

                                                  @JL

                                                  Sauf, si je peux me permettre, JL, que tu fais peut être un peu trop facilement l’impasse sur une problématique à laquelle Melusine s’attèle pour de bon pour sa part.

                                                  Ainsi disait-elle hier dans un commentaire remarquable que :

                                                  C’est quoi guérir ? Devenir un mec normal dans une société malade ?

                                                  Sans aucun doute se référait-elle et/ou disait à l’unisson de Jiddu Krishnamurti :

                                                  « Ce n’est pas signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade »

                                                  Partant, parler à tout va de pathologies, n’est-ce pas masquer malgré tout le vrai problème, servir une cause vaine de redresseurs de tords introuvables, voire une inclinaison totalement contre-productive ?


                                                • Shaw-Shaw Shawford 10 novembre 2017 11:06

                                                  @Queen’s Mir Âge

                                                  HS mais nécessaire vis à vis de certains de mes contempteurs :

                                                  C’est quand même l’hallu ce SPIP de m. qui affiche mon bon pseudo quand je commente comme ici depuis mon iPhone et qui persiste à afficher queen’s mir âge quand je commente depuis mon PC de bureau. Pfffffffff


                                                • JL JL 10 novembre 2017 11:13

                                                  @Queen’s Mir Âge
                                                   
                                                   mais je suis d’accord avec ce commentaire de Mélusine que j’ai lu avec intérêt et auquel je répondais ci-dessus.
                                                   
                                                  J’ai lu presque tous les ouvrages de Jiddu Krishnamurti (il parait d’ailleurs, qu’il n’écrivait pas : va comprendre ...).
                                                   
                                                  Ce n’est peut-être un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade, mais est-ce que c’est mieux d’être malade dans une société malade ? Sans parler des personnes dangereuses dans une société malade !
                                                   
                                                   ps. en résonance avec Krishnamurt, Gandhi à qui l’on avait demandé ce qu’il pensait de la civilisation occidentale avait répondu : « Je pense que ce serait une bonne chose ».


                                                • Shaw-Shaw Queen’s Mir Âge 10 novembre 2017 11:25

                                                  @JL

                                                  Cadrer ou trouver le bon cadre endogène/exogène, telle est la -de plus en plus- lancinante question ! smiley


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2017 12:06

                                                  @JL


                                                  Donnez moi une définition exacte de la « maladie » et on poursuit,....

                                                • JL JL 10 novembre 2017 12:10

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                   
                                                   je suis désolé, votre question ne m’inspire pas : ce serais bien prétentieux de vouloir y répondre.


                                                • JL JL 10 novembre 2017 14:43

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                   
                                                   ’’ce serait bien prétentieux ...’’


                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 20:05

                                                  Monsieur Vergnes, démontrez-moi que vous n’êtes pas JL ??? Psychose dissociative.


                                                  • Balamou Balamou 9 novembre 2017 20:09

                                                    Un tout petit peu de culture historique vous aurait fait éviter votre introduction totalement fausse.
                                                    Par exemple ...
                                                    Il y a deux siècles le harcèlement des « piqueurs » était très connu dans les rues parisiennes
                                                    https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5759

                                                    .
                                                    Contrairement à ce que vous affirmez
                                                    Le harcèlement est n’est pas une plaie du monde moderne .
                                                    Les dames nobles du Moyen âge s’en plaignaient déjà
                                                    .
                                                    Mon lien pourrait ne pas être sans rapport avec un film de Sacha Guitry dont j’ai oublié le titre


                                                    • rosemar rosemar 9 novembre 2017 20:51

                                                      @Balamou

                                                      Avez-vous lu l’article ? J’évoque le harcèlement scolaire...

                                                    • Balamou Balamou 9 novembre 2017 21:09

                                                      @rosemar
                                                      Ne vous en prenez qu’à vous même
                                                      ...
                                                      Pour atteindre ce qui est (pour vous) le sujet de l’article..
                                                      « En classe et ailleurs, le harcèlement.... »
                                                      ..Il faut attendre le morne défilement des platitudes qui se veulent introductives.
                                                      .
                                                      Plus de vingt lignes sur un texte qui n’en compte pas 40.
                                                      .
                                                      Et puis....il faut toute la dérive lexicale de la modernitude pour nommer les nouvelles conduites scolaires du terme « harcèlement » réservé à d’autres situations d’autres cadres et d’autres acteurs.


                                                    • soi même 9 novembre 2017 20:42

                                                      Le harcèlement est une plaie du monde moderne , certes cela est vrai, sous forme d’image je vais vous donné une piste de réflexion.

                                                      Quand mes enfants étaient en bas ages , un de mes fils a une idée de saugrenue de mouillé une poule qui toute affolée à affolé le poulailler qui est devenue agressive vis à vis elle.
                                                      Comme c’était l’heure de rentre les poules, mon épouse pour évitée harcèlement inquiet des poules à réussie après avoir réussie à isolée la victime dans le poulailler après l’avoir séchée et avoir retardé l’arrivée des autres poules dans le poulailler tout est rentrée dans l’ordre et le lendemain la communauté du poulailler était à nouveaux rétablir.

                                                      Je vous laisse à votre sagacité la compréhension de cette psychologie animale !


                                                      • Balamou Balamou 9 novembre 2017 21:29

                                                        Il y a quand même un mystère
                                                        Comment les élèves peuvent-ils connaitre
                                                        -Votre adresse réelle et Email
                                                        -Votre pseudo et le nom de votre blog ?
                                                        .
                                                        Quand on est enseignant on a un minimum de prudence ....
                                                        Et si certains fouineurs arrivent à pénétrer vos défenses
                                                        On change de pseudo, d’adresse Email et on se fait mettre sur liste rouge....
                                                        .....
                                                        C’est le lot de tous les hommes et femmes de lettres .
                                                        ...
                                                        Je vais vous dire ...
                                                        je vais de temps en temps sur votre blog...
                                                        Je suis littéralement tombé le cul par terre au spectacle de vos vœux de fin d’année l’an passé.
                                                        Comment peut-on ainsi s’exposer et livrer sa vie privée ?
                                                        Vous multipliez par 1000 ,et comme à plaisir, les problèmes de voisinage


                                                        • Bernie 2 Bernie 2 9 novembre 2017 22:32

                                                          @Balamou

                                                          Vous avez réussi à rester sur ce blog ? Perso, je n’y ai mis les pieds que 2 à 3 fois max. Y a t’il toujours ce fond noir oppressant qui n’est plus usité que par les PFG ? Avant 2000, on utilisait beaucoup ce fond, de par sa légèreté réseau, qui n’a plus lieu d’être en 2017. Ce blog est une photo archéologique du XXéme siècle.

                                                          Un instantané persistant de rosemar. On peut réhabiliter grammaire, orthographe, latin et grec et prouver que l’on ne maitrise pas le social. L’austérité n’est pas plus la vie, les moyens actuels permettent largement et facilement d’ajouter un contenu plus personnel pour qui désire faire ce travail.
                                                          Là n’est pas le sacerdoce de rosemar, loin s’en faut. Rabâcher, en noir et blanc, les mêmes antiennes, voilà le credo.


                                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 21:44

                                                          Rosemar s’expose, certes. Mais c’est l’objectif visé par les pervers ? Vous coupez de toute vie sociale. Vous empêcher de vous exprimer. D’oser dire une certaine vérité. Depuis que je m’exprime, je ne suis pas plus harcelée que quand je vivais loin de la société pour des raisons déontologiques. Quand un pervers veut vous trouver, il trouve toujours la faille. Même à l’autre bour du monde. C’est la leçon de la lettre volée d’Edgar Poe. Personne ne la voit parce qu’elle n’attire pas le regard par sa banalité.


                                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 21:46

                                                            Enfin à la pension. Je parle.



                                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 22:10

                                                                N’oubliez jamais que les harceleurs, ce sont vos ennemis intérieurs qui vous tendent un miroir. Plutôt que de les condamner, essayez d’analyser en quoi vous les attirez ??? et pourquoi be pas les utiliser pour raconter un roman, une histoire ? Couchés sur papier, ils n’auront plus aucun pouvoir sur vous. Raison pour laquelle, le polar a tant de succès. A plus ;


                                                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 novembre 2017 22:37

                                                                  Rein qu’à voir les étoiles (jaunes,...). Nous avons compris que la facho-sphère veille sur le Blog. Je remercie Rosemar d’avoir pu donner mon avis. Il n’y a pas que les lecteurs d’Agora.VOX.


                                                                  • Le421 Le421 10 novembre 2017 08:53

                                                                    La morale de l’histoire ne changera jamais.
                                                                    Tout ce qui est excessif est dérisoire.
                                                                    Par exemple, je me demande si il ne faudrait pas imaginer une loi interdisant les tenues aguichantes ou considérables comme telles, en milieu professionnel.
                                                                    Tant qu’à faire.
                                                                    Balance ton porc et vire tes allumeuses...

                                                                    Finalement, je me demande si les musulmans avec leur histoire de burqa ne seraient pas un peu dans le vrai...
                                                                    Sans déconner.

                                                                    Je suis tellement heureux de ne pas être jeune en 2017.
                                                                    Pour draguer, plus de boite de nuit, plus de slow, plus que le smartphone et facebook.
                                                                    Finirons par tous baiser devant la webcam...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès