• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vincent Lambert : l’insoutenable contradiction du technicisme (...)

Vincent Lambert : l’insoutenable contradiction du technicisme catholique

Vincent Lambert : religion du Christ ou religion de la Technique ?

JPEG

C’est dit : Vincent Lambert est « sauvé », sa mère et les avocats hurlent la joie de la victoire, en se brisant les codes vocales, un peu comme les supporters lors d’un match de football. On fait dans l’émotionnel, ici, en l’occurrence dans de l’émotionnel catholique de tendance catho-tradi…

Les catholiques traditionalistes et la science

Il y a pourtant une insurmontable contradiction.

Les cathos-tradis ont tendance aujourd’hui à nous abreuver d’un discours antimoderniste intégriste, délirant, qui assimile toute la pensée moderne et pré-moderne à un projet luciférien destiné à renverser l’Église, voire, accessoirement, l’alliance du trône et de l’autel (pour les royalistes).

Ce discours conspirationniste est inspiré par la Conjuration antichrétienne de Mgr Henri Delassus, un ouvrage republié par Kontre Kulture, la maison d’édition proche d’Alain Soral. Mgr Delassus s’inquiétait à juste titre de la montée de l’anticléricalisme aux XIX° et XX° siècles, et, ce faisant, il avait raison : il était dans son rôle de prélat catholique, défendant l’institution catholique. Il n’y a, en soi, aucun mal à cela. Mais les idées de Mgr Delassus, repris aujourd’hui par des esprits corrompus, uniquement préoccupés de faire du buzz sur YouTube et sur les réseaux, ont engendré des monstres conceptuels.

Résumons le contentieux :

Pour ces cathos-tradis-conspis, à partir du XIV° siècle et de Guillaume d’Occam, c’est déjà la catastrophe. Occam trouve que la science de saint Thomas d’Aquin est un peu imprécise (normal : elle est un copié-collé du grec païen Aristote, lequel pensait avec les moyens de l’Antiquité). Ce qu’on nomme abusivement le « nominalisme » d’Occam, c’est en réalité une volonté d’analyser les termes, d’approfondir les concepts, de rendre la pensée moins approximative, d’éviter les grandes généralités du type « l’homme est un animal raisonnable », généralités qui ne mènent jamais très loin.

Bien évidemment, cet anti-thomisme de Guillaume d’Occam, franciscain par ailleurs suspecté d’hérésie, lui vaudra la désapprobation de nombreux penseurs ecclésiastiques, dont Mgr Delassus lui-même, l’Église étant comme engluée dans le thomisme - avec ses qualités et ses défauts - depuis la fin du Moyen Âge.

Occam est donc le premier penseur maudit des conspirationnistes chrétiens, et ensuite viennent tous les penseurs modernes, dont certains sont protestants ou athées, ce qui n’arrange pas les choses à leurs yeux. De fil en aiguille, toute la modernité se trouve invalidée : c’est la thèse du grand complot luciférien contre l’Église, où de Descartes à Rousseau, de Galilée à Darwin, de Duns Scot à Voltaire, de la physique du XVII° siècle jusqu’à la techno-science transhumaniste d’aujourd’hui, tout est œuvre du diable, projet du diable, complot du diable.

Et les gens qui diffusent ce complotisme chrétien sont aussi les mêmes qui roulent en voiture climatisée, possèdent des GPS, se font soigner avec des appareils de pointe, ont un ordinateur connecté à internet, usent et abusent de YouTube et des réseaux sociaux.

Ce sont également les mêmes qui, au nom d’un catholicisme né dans une Antiquité qui ne connaissait aucune technique d’acharnement thérapeutique veulent… que M. Vincent Lambert vive le plus longtemps possible d’une vie très technique et très mécanique, que ni saint Paul, ni saint Augustin, ni saint Thomas ne pouvait imaginer. Une vie presque trans-humaine ou post-humaine, plus technique qu’humaine, plus artificielle que naturelle, présentée comme de l’amour chrétien.

A l’époque de saint Thomas, on administrait l’onction aux moribonds et aux malades, et, en l’absence de techniques, on laissait faire la nature.

Curieux technicisme, curieuse technophilie chez ces cathos-tradis d’aujourd’hui, qui préconisent les bonnes vieilles valeurs, le retour à « la loi naturelle », qui fustigent le transhumanisme, tout en gavant l’organisme de M. Lambert d’artifices techno-scientifiques, finalement bien dignes d’un film d’épouvante. Curieux technicisme de ces tradis pour qui l’arrêt d’une technique est un assassinat, alors que la technique elle-même, est à leurs yeux, luciférienne et œuvre du diable. Curieuse technophilie de ces gens qui veulent aller jusqu’aux limite de la technicité médicale, quitte à maintenir M. Lambert deux ou trois décennies de plus, tout en soutenant que la modernité et la post-modernité sont des projets dictés par Satan ou par son double : Lucifer.

 

Ultime contradiction : l’ONUsisme

Les cathos-tradis-conspis, souvent proches des milieux nationaliste (je n’ai rien contre), sont aussi très fréquemment attaché à la souveraineté nationale (et ils ont bien raison). Mais voilà que l’Onu - institution mondialiste par excellence, supra-nationale, luciférienne diront les pourfendeurs de la « république universelle judéo-maçonnique », voilà que l’Onu s’en mêle à présent, et que les partisans du maintien en vie de M. Lambert s’en remettent à cette bien curieuse institution qui possède, apparemment, son mot à dire dans cette affaire ! Là encore, on pourrait y voir quelque contradiction…

Bref : faut-il maintenir ou pas M. Lambert ?

Je n’en sais rien et ne désire point m’en mêler. Cela dit, pour ma simple personne, je ne crois pas vraiment souhaiter que le technicisme me prolonge indéfiniment, si un jour je devenais totalement paralytique.

Et puis, je suis sûr d’une chose : à l’époque de saint Thomas d’Aquin, une affaire Vincent Lambert aurait été tout simplement… impossible.

L’affaire Vincent Lambert démontre bien une chose : entre la religion de la Technique et la religion du Christ, c’est la religion de la Technique qui l’emporte encore aujourd’hui.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.32/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 22 mai 10:57

    Ne permettons pas la remontada de la religiosité dans notre Droit et dans notre République !

    Quand un avocat en arrive à s’exclamer que c’est une « remontada » et fait son cinoche pour son public, on peut légitimement s’en désoler. On dirait que l’excès de religiosité, chassée par notre laïcité, revient par la fenêtre !

    Mais une remontada de quoi au juste ? De Jésus-Christ ? Du pape (qui est intervenu lui aussi) ? Des catholiques intransigeants ? Cela n’a rien à voir avec la justice. La justice est celle-ci : quand la loi est impuissance à assurer l’ordre, la science impuissante à remédier au mal, c’est à l’ordre naturel de trancher, c’est à cet ordre naturel qu’il convient de se remettre.

    Au fait, les chrétiens ne croient-ils donc plus au paradis ?

    Mais, je parle sous réserve des éléments juridiques et médicaux du dossier que je ne connais pas, et donc de façon générale. Sous la réserve aussi du droit du respect de la vie des personnes handicapée, et je dis bien « personne » et non d’une « chose » qui vit dénuée de toute conscience à l’état purement végétatif et qui n’a plus rien d’une personne humaine, hélas, seulement en apparence. Ce n’est pas cette seule apparence qui doit déterminer la décision du juge.

    Au fait, les chrétiens ne pensent-ils plus qu’ils ne faut pas croire aux apparences trompeuses mais s’en remettre à la vérité ?


    • arthes arthes 22 mai 13:45

      @Taverne

      Lorsque vous dormez, vous êtes mort ? Votre ame, votre esprit, ils sont mort ? Et pourtant, vous ne communiquez plus avec le monde des vivants.
      D’ailleurs, le sommeil, n’est ce pas alors une sorte de mort ?

      Et bien , nous sommes dans le cas d’un garçon qui est en profond sommeil, les apparences sont trompeuses en effet, nul ne peut prétendre que son corps soit dénué d’âme et d’esprit

      Cela dit, je n’ai pas à prendre partie pour le destin de ce garçon, cela se joue avec sa famille, mais si l’on veut parler de respect de la vie, il est pas très judicieux que de ne considérer que l’apparence et de qualifier Lambert de « chose ».

      Lorsque vous dormez, ainsi, vous êtes une « chose » végétative, heureusement, vous vous réveillez, pour Lambert, cela ne sera peut être jamais, mais pour autant, il n’est pas une « chose », pas plus que vous ne l êtes dans votre endormissement.


    • Trelawney Trelawney 22 mai 14:13

      @arthes
      Médicalement, physiquement et chimiquement vous avez tout faux.
      Lorsque vous dormez, votre corps se repose et déconnecte certaines fonctions pour les mettre au repos et en faire fonctionner d’autres. 
      Lorsque vous etes dans un comas végétatif, vos hémisphères cérébraux ne fonctionnent plus. Seul le diencéphale (thalamus, épiphyse et hypothalamus), ainsi que le tronc cérébrale qui est relié à la moelle épinière maintienne des reflexes neurovégétatifs qui le maintient théoriquement en vie à condition de le nourrir par perfusion.
      Dire que si Vincent Lambert est dans cet état c’est parce qu’il est en sommeil est faux. Il est dans cet état car son cerveau ne fonctionne plus et ne fonctionnera plus jamais


    • arthes arthes 22 mai 15:16

      @Trelawney

      Ce n’est pas parce que le corps physique est dans une extrême moindre réception qu’il est inhabité par l’être vivant qui l’occupe.
      Cela prouve juste que la machinerie est bien grégaire., sommaire, bref, doit on en arriver à la préhistoire de l’humanité avec l toute cette technologie qui fait le grand orgueil humain !
      Et ça veut construire des stations sur la planète mars !
      Entendre ; je n’ai rien contre la science physique, mais que l’on s’intéresse un peu plus de la science de l’esprit.


    • pipiou 22 mai 21:50

      @arthes
      ça veut dire que vous ne faites pas la différence entre un légume et un être humain, c’est très dommage.
      Croyez-vous V. Lambert continue à rêver ?


    • pemile pemile 22 mai 22:07

      @Trelawney « son cerveau ne fonctionne plus et ne fonctionnera plus jamais »

      Il faut faire gaffe avec ce genre de déclaration péremptoire, la recherche le démontre


    • Super Cochon 22 mai 22:30

      @Taverne

      Dans ce cas précis , ce n’est pas une euthanasie , mais un meurtre ! ....... la personne n’est pas sous assistance respiratoire , elle boit et mange par elle même , et n’a pas donné son consentement !

      D’accord pour l’euthanasie des personnes qui sont souffrante en fin de vie , avec impossibilité de guérison , et demande réitéré de la personne malade .

      .


    • Le421 Le421 23 mai 08:52

      @arthes

      Lorsque vous dormez, vous êtes mort ? Votre ame, votre esprit, ils sont mort ? Et pourtant, vous ne communiquez plus avec le monde des vivants.
      D’ailleurs, le sommeil, n’est ce pas alors une sorte de mort ?

      Houlà !! Ça chauffe en ce moment à Sarlat !!
      Quand on dort on est mort ? Bon, je note...
      Mon cerveau travaille à cent à l’heure quand je dors.
      Tiens, arthes, je vais te faire rire !!
      Si tu savais combien de fois j’ai trouvé des solutions à mes pannes électroniques pendant mon sommeil... T’aurais pu demander à Bernard « la boulange » qui étais à deux pas de ton établissement !!

      Combien serais-tu prête à parier que Vincent Lambert se réveillera un jour ?
      Moi, sur le contraire, un bon paquet... Si tu suis à deux contre un !!


    • Le421 Le421 23 mai 08:54

      @Le421
      Question chauffer, on va approcher le 28 aujourd’hui. Et demain, un bon 16-17...
      Le merdier, quoi...


    • Excellent article qui tape dans le mille. La bible est assez claire : tout ce qui va dans le sens inverse du mouvement naturel risque de se payer un jour (Hubris).


      • Armelle Armelle 22 mai 13:53

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Hé bah !!!! Avec tout ce qu’a perpétré l’humain depuis 2000 ans, il faut avouer que la facture ne vient pas à la vitesse de la lumière !!! Ou alors il en faut une sacrée tartine pour que la facture sorte de l’imprimante car quand on fait le bilan, c’est ahurissant.
        L’humain n’a fait QUE cela d’imposer l’inverse des lois de la nature, alors je sais qu’il raisonne en fonction de son nanométrique temps de vie sur terre, l’échelle du temps du monde que l’on ne connait encore pas n’est sans doute pas la même mais enfin quand même !!!


      • @Armelle

        Le mot « naturel » doit être pris dans le sens de contraire à « artificiel ».


      • Armelle Armelle 23 mai 09:52

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Je l’entendais bien dans ce sens et donc confirme mon propos !!!


      • Taverne Taverne 22 mai 11:42

        On ne peut trancher ce cas avec le rasoir d’Ockam

        Que les êtres humains soient pétris de contradiction, cela n’a rien de condamnable. Pourquoi les chrétiens échapperaient-ils à la règle ?

        Je ne leur jetterai pas la première pierre. Non, ce qu’il faut combattre, c’est l’excès !

        L’excès de la technicité scientifique, l’excès de la technicité des juristes (y compris, parfois, de l’ONU), l’excès de la communication et de la manipulation (comme utiliser un cas tragique pour en faire un emblème de remontada catholique), etc. Tous ces excès sont nuisibles et à combattre.

        Protéger ce qui mérite d’être protégé : l’intimité (violée) et la vie privée (piétinée) de l’épouse et tutrice de Vincent Lambert, l’image de sa personne en tant qu’homme qu’il a été et qu’il n’est plus -, et non de ce corps qui, selon les scientifiques, n’est plus une personne car soustrait à toute conscience, au sens humain de ce mot car nul doute que la plante et l’animal le plus élémentaire ont une certaine forme de conscience mais il ne s’agit pas de cela ici, il s’agit de considérer les choses du point de vue de la personne humaine. Hélas, les philosophes ne sont pas d’accord non plus sur ce point : où commence et où finit la conscience humaine ?

        Prévenir et punir les harcèlements de toutes sortes qui sèment le désordre public, sont la moindre des choses dans un pays civilisé qui défend des valeurs humaines. La longueur de la procédure de la justice et ses revirements, voilà bien du désordre encore qui ne fait que prolonger les souffrances.


        • Prudence 22 mai 21:28

          @Taverne
          Vous vous répétez et ne connaissez manifestement pas la situation. Vous niez systématiquement le fait que Vincent pleure, et a pleuré deux fois à chaque fois où on lui a annoncé l’arrêt des soins, en 2013 et en 2019. Il réagit de manière parfaitement sensée à ce message et donc entend.
          Vous, vous semblez sourd à cela, c’est l’élément dont vous ne parlez pas (vous n’arrivez pas à en parler). Vous semblez tout ignorer du locked-in syndrome.
          La situation est pourtant d’importance : Vincent pleure-t-il car l’émotion le submerge à l’idée de quitter ce monde qui est pour lui une torture, ou pleure-t-il parce qu’il ne veut pas quitter ceux qu’il aime et qui l’aiment ? Là est le vrai problème. Que Vincent perçoive, ressente, entende est une évidence que vous ne pourrez pas nier encore longtemps. Le réel vous contredit.


        • pipiou 22 mai 21:52

          @Prudence
          Et il marche sur l’eau aussi ?

          Je ne m’étais pas rendu compte à quel point Agoravox est envahi par les religieux.


        • victormoyal victormoyal 22 mai 12:38

          Cet handicapé profond est vivant, mais certain veulent le supprimer ?


          • Pere Plexe Pere Plexe 23 mai 22:45

            @victormoyal
            Pas sûr qu’on soit d’accord sur ce qu’est d’être vivant.


          • astus astus 22 mai 12:40

            Ou l’on voit clairement que la religion a tué l’amour véritable.


            • foufouille foufouille 22 mai 14:31

              @astus
              tuer n’est plus de la compassion mais de l’amour ..........


            • Prudence 22 mai 21:30

              @astus
              Tiens, un adorateur des triangles qui se cache derrière un cube ?


            • ETTORE ETTORE 22 mai 12:53

              La grande coupable est....la médecine.

              Cette médecine si technique et pourtant....incapable de dire ce qu’est exactement :

              Vivre, être vivant .

              A contrario, quand doit t’on considérer quelqu’un comme...mort ...définitivement ?

              Je me dis parfois que ce malheureux gars...est peut être prisonnier d’un corps qui lui enlève toute possibilité de communication.

              Peut être que son esprit est vivace ? Mais sans les relais pour le monde extérieur.

              Qui peut répondre à SES questions ? (Si il s’en pose)

              As t-il envie de partir ?

              As t-il envie de rester ?

              Le reste n’est que  comédie médiatique sans pudeur, qui ne sert qu’as créer un martyr pour les niches vides de certains édifices religieux.


              • Prudence 22 mai 21:33

                @ETTORE
                A moins que ce soit l’inverse, et qu’on veuille en faire un martyr pour faire passer une loi d’euthanasie et de mort ?


              • Raymond75 22 mai 12:54

                Des procédures judiciaires qui se multiplient à l’infini, de recours en recours, qui font que la notion même de droit est bafouée.

                Des ’spécialistes’ qui polémiquent en permanence à propos d’un malade dont ils ne connaissent pas le dossier, alors que trois équipes médicales différentes, au chevet de Vincent Lambert, ont donné le même avis.

                Des médias qui font le buzz en permanence, et transforment ce problème médical en agitation médiatique et politique.

                Des illuminés qui au nom de leur dieu parle de la ’vie’ d’un être privé de vie, et s’approprient son existence.

                Une famille très pieuse composée de neuf enfants issus de ’trois lits’ selon l’expression consacrée.

                Une femme tutrice dont on conteste la parole.

                Et des contribuables chargés de payer pour toutes ces dérives (alors que la famille peut aligner les chèques pour ses innombrables recours).

                La France est un pays qui fini par me faire vomir, un pays infantile où aucune décision ne peut être prise, où les lois sont mal faites, où l’on braille ’révolution’ mais où on ne sait pas discuter.

                J’ai rédigé mes directives de fin de vie, les ai confiées à deux personnes de confiance, et je les ai enregistré dans mon Dossier Médical Partagé. Faites la même chose que moi, si vous ne voulez pas que des tribus d’imbéciles s’approprient votre vie.


                • Prudence 22 mai 21:41

                  @Raymond75
                  Raymond75, quand on pleure quand on nous annonce l’arrêt des soins, on est « privé de vie » ? Votre capacité à nier le réel est vraiment sans limite. On n’aimerait pas se retrouver avec vous dans un radeau de sauvetage surchargé, Raymond75.
                  Dans vos directives anticipées, on espère que vous avez compris qu’il faut bien distinguer deux cas : a) coma avec acharnement thérapeutique, et b) locked-in syndrom.
                  Bien sûr il vous est possible de refuser, pour vous-même, la différence. Mais vous n’avez pas le droit de le faire pour les autres, comme vous prétendez le faire.
                  Si notre pays finit par vous « faire vomir », vous pouvez voter dimanche, comme moi-même, pour y changer quelque chose. Toute voix compte.


                • Raymond75 23 mai 09:12

                  @Prudence

                  Vous l’avez vu pleurer ou vous avez vu sa mère lui dire « ne pleure pas » ?

                  Et ainsi que je l’ai dit plus bas, je n’impose rien à qui que ce soit : c’est juste un conseil que je donne à celles et ceux qui ne veulent pas connaitre le sort de Vincent Lambert (et qui me semblent être la majorité, mais mal informés).

                  Les autres font ce qu’ils veulent, et cela ne me concerne pas, tant que eux aussi ne s’imposent pas aux autres.


                • Raymond75 23 mai 09:27

                  @Raymond75

                  Recommander une démarche individuelle volontaire ne consiste pas à ’imposer’.

                  Vouloir interdire aux autres toute décision au nom de SA foi consiste à imposer.


                • zygzornifle zygzornifle 22 mai 12:59

                  Il n’y a plus d’âme depuis des lustres dans ce corps il ne reste que les fonctions mécaniques qui sont médicalement assistées et ça durera le temps qu’un organe majeur déclare forfait ....


                  • bernard29 bernard29 22 mai 13:15

                    voici ce que dit une , « Chrétienne engagée, Corinne Van Oost est médecin en soins palliatifs à la clinique d’Ottignies, en Belgique, où l’euthanasie est légale, et animatrice du réseau de soins palliatifs à domicile de la région. »

                    Voir son interview très utile 

                    « Vincent n’est plus vivant spirituellement, il n’est plus qu’un corps » 


                     https://www.marianne.net/debattons/entretiens/vincent-lambert-n-est-plus-vivant-spirituellement-il-n-est-plus-qu-un-corps


                    • arthes arthes 22 mai 13:30

                      @bernard29

                      C’est très étonnant du point de vue d’une chrétienne, qui plus est se dit engagée, que de décréter qu’un corps vivant n’a plus rien de spirituel en lui...Son texte est d’un matérialisme des plus total ..
                      Notez : je ne prends pas partie, il se peut que ce jeune homme souhaite mourir, ou vivre, qu’il ait une sorte de conscience, de volonté qu il nous est impossible de déceler, et qu’il y ait un  sens à tout cela qui nous échappe.


                    • bernard29 bernard29 22 mai 17:56

                      @arthes

                      j’ai lu l’interview, et je le trouve très pertinent et très humaniste.


                    • Prudence 22 mai 21:45

                      @bernard29
                      « Vincent n’est plus vivant spirituellement, il n’est plus qu’un corps » 

                      La prétendue chrétienne qui a dit cela péremptoirement n’a rien compris et se croit au moyen-âge où l’on croyait pouvoir séparer l’âme et le corps. Ce sont les chrétiens dans son genre qui vident aujourd’hui les églises en en faisant un lieu mortifère. C’est triste de lire des bêtises pareilles, alors que l’on sait maintenant que Vincent est bouleversé et pleure quand on lui annonce la fin des soins.


                    • pipiou 22 mai 23:58

                      @arthes
                      Normal, une vraie chrétienne ne confondra pas l’âme avec son enveloppe charnelle.
                      L’âme n’est plus, ou en tout cas elle a quitté ce corps qui n’a plus aucune conscience, ni activité spirituelle au sens humain. Donc cet homme ne souhaite plus rien, c’est cela que l’on appelle l’état végétatif.


                    • Raymond75 22 mai 13:27

                      J’ai rédigé mes directives de fin de vie, les ai confiées à deux personnes de confiance, et je les ai enregistré dans mon Dossier Médical Partagé. Faites la même chose que moi, si vous ne voulez pas que des tribus d’imbéciles s’approprient votre vie.

                      Et pour les Chrétiens, Musulmans, Bouddhistes, et autres qui ont rencontré le seul vrai dieu, n’oubliez pas que la plus belle vie c’est la vie après la mort ...


                      • arthes arthes 22 mai 13:59

                        @Raymond75

                        Ouais, mais je ne signerai pas mon arrêt de mort pour le livrer aux fossoyeurs qui seraient trop content d’avoir un crédit qui ne leur couterait rien pour m’envoyer  au moment crucial en purgatoire, au moment où ils le décideraient, (lequel ???? arbitraire donc) moi ne pouvant m’exprimer, moi peut être m’accrochant à la vie sans pouvoir le dire ...Ou non...car les deux options sont possibles , au purgatoire (faut pas rêver non plus).

                        Ce n’est pas si simple.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 mai 14:15

                        @arthes

                        Tu pose la vrai question...comment faire confiance à un corps médical qui ne serait regi que par des gestionnaires . Et aussi la version sociale démocrate suédoise sois disant humaniste qui t’envoie ad patres en deux coups de cuillère à pot ...la version Fergus.


                      • Raymond75 22 mai 14:19

                        @arthes

                        Votre arrêt de mort a été signé à votre naissance ; et dans les directives de fin de vie on indique très clairement les conditions qui peuvent entrainer la fin d’une vie qui n’en est plus une, et lors de laquelle vous ne pouvez rien exprimer. De plus cela est cadré par la loi, et n’est en rien de l’euthanasie (qui est un autre problème, celui de décider ce qui est la dignité de sa vie).

                        Votre réponse montre que vous craigniez la mort, votre mort, et que vous ne savez pas la maitriser.


                      • arthes arthes 22 mai 14:58

                        @Raymond75

                        Ma réponse indique juste que je n accepte de quiconque autre que moi de déterminer que ma vie n’en est plus une, et j’accepte l’idée, parce que je suis réaliste, de ne pouvoir déterminer en cet instant comment je réagirai plus tard:si je suis confrontée à une telle situation, cela dit, pas de problèmes, la mort survient toujours.
                        .
                        Je n’ai ni peur de la vie, ni peur de la mort.

                        En revanche, votre réaction signifie que vous craigniez la vie , votre vie, et que vous ne savez pas la maitriser, le plus amusant est que vous penser pouvoir maitriser la mort avec un petit bout de papier, mais la mort, on ne la maitrise pas, on l’accepte, le plus tard possible et en bonne santé, c’est l’idéal, mais l’idéal....


                      • arthes arthes 22 mai 15:01

                        @Aita Pea Pea

                        C’est toutafait ça.


                      • arthes arthes 22 mai 19:08

                        @arthes

                        Rectification (pour Raymond)

                        A bien y réfléchir, ce n’est pas la peur de la vie, mais la peur de la maladie qui semble motiver le besoin de signer un papier pour anticiper et résoudre l’histoire par la mort.

                        Maintenant, j’entends bien respecter chaque point de vue, mais c’est une démarche personnelle, je ne voudrais pas qu’un jour, nous en arrivions à ce que chaque soit obligé de signer un tel papier, c’est juste ce qui me gêne dans votre démarche : Le sentiment que vous voudriez que tout le monde fasse ainsi.


                      • Xenozoid Xenozoid 22 mai 19:11

                        @arthes

                        société légaliste artes,c’est comme cela que les propriétáires survives,et volent« prennent possesion » du reste

                        vous êtes le produit


                      • Raymond75 22 mai 19:41

                        @arthes

                        Non, c’est juste un conseil que je donne à celles et ceux qui ne veulent pas connaitre le sort de Vincent Lambert (et qui me semblent être la majorité, mais mal informés).

                        Les autres font ce qu’ils veulent, et cela ne me concerne pas, tant que eux aussi ne s’imposent pas aux autres.


                      • arthes arthes 22 mai 19:43

                        @Xenozoid

                        Justement, ta réponse sur l’autre fil m’a beaucoup plu, je m’en va bientôt y rajouter une tartine.


                      • arthes arthes 22 mai 19:47

                        @Raymond75

                        Et bien et bien...Vous dites tout de même ; Faites comme moi...

                        Et du coup , moi je dis : Réflechissez bien avant.

                        Vous savez, la mort est une chose sérieuse, mieux vaut éviter la précipitation, quoique on peut toujours y revenir (au sens propre comme au figuré d’ailleurs, lol)


                      • Xenozoid Xenozoid 22 mai 19:52

                        @arthes

                        on se demande si un smartphone est mieux,quand on a le nez colle au guidon,shhhhhh la mort est sérieuse ,mais pas pour tout le monde


                      • Prudence 22 mai 21:52

                        @Xenozoid
                        Médecine de riches= durée de vie maximale, petits soins garantis même en cas de locked-in syndrome,
                        Médecine de pauvres= vies abrégées, et, pour tous, ce que l’on a voulu faire à Vincent, prétendument au nom de la loi, mais au fond, au nom de l’économie.


                      • Xenozoid Xenozoid 22 mai 21:58

                        @Prudence

                        quand on laisse la places aux assurances et autre décideur pas responsables,et on mélange avec de la culpabilisation,on les fait mousser dans la maffia,on fait mousser,aux pays bas ils disent un trou dans le marché


                      • pipiou 22 mai 21:59

                        @arthes
                        Raymond ne fait qu’accepter la vie, et donc il ne la craint pas.

                        Mais que vous prétendiez « maitriser » votre vie c’est assez amusant.

                        Si jamais vous partez avec Alzheimer vous ne vous rendrez même pas compte à quel point votre âme pourra s’évaporer de votre corps sans que vous puissiez rien y faire.


                      • Xenozoid Xenozoid 22 mai 22:00

                        @Prudence

                        c’est la propriété qui nous emmerde


                      • Xenozoid Xenozoid 22 mai 22:04

                        @Xenozoid

                        car si il n’y avait pas de propriété on ne serait pas a se posér la question qui a le controle de l(s)a vie


                      • arthes arthes 23 mai 12:52

                        @pipiou

                        Non, cela n’a rien à voir avec accepter la vie, il s’agit de la peur de la maladie et de la déchéance physique, d’ailleurs évoquer Alzheimer tend à confirmer ce point de vue., 


                      • Trelawney Trelawney 22 mai 13:59

                        Cela dit, pour ma simple personne, je ne crois pas vraiment souhaiter que le technicisme me prolonge indéfiniment, si un jour je devenais totalement paralytique.

                        Et c’est là que ça coince, car il faut s’en tenir au fait et rien qu’au fait !

                        la famille Lambert est une famille recomposée autant que compliquée. Vincent Lambert est un enfant issu de l’adultère. Puisqu’il s’est appelé Philippon du nom du premier mari de sa mère avant de s’appeler Lambert (son second époux).

                        Ce qui fait que la fratrie se compose de 4 frères et soeurs dont Vincent et 5 autres demi frères et soeurs. Vincent a aussi une épouse, une fille et un neveu.

                        Les parents de Vincent sont membres civitas et les discussion familiales ont toujours été tendu sur ce sujet. Donc la question de l’arrêt des soins a été abordé et la décision (malheureusement verbale) de Vincent était : "si ça devrait m’arriver je préférerait qu’on me débranche.

                        C’est malheureusement arrivé et la majorité de la famille (l’épouse, le neveu 7 fréres demi frères soeurs demi soeurs (à l’exception de Anne une de ses soeurs et David son demi frère) sont pour le débrancher pour respecter son choix. Les parents sont opposés pour des questions morales.

                        les avocats et tout le grand barnum catholique se sont activés. Et maintenant Vincent Lambert n’est plus qu’un outil dans ce conflit méthaphysique. 

                        Mon avis est qu’il est encore en vie, mais totalement deshumanisé.


                        • foufouille foufouille 22 mai 14:16

                          @Trelawney
                          la loi ne parle pas de « ont dit » mais de documents signés.


                        • Trelawney Trelawney 22 mai 14:43

                          @foufouille
                          La justice se prononce sur l’avis des médecins et le témoignage de la famille. S’il y a un document signé, la justice n’a aucune raison de se prononcer puisqu’elle n’est pas concerné.

                          En Belgique, pour la fin de vie, il y a 3 lois différentes. Une pour le cas de comas irréversible, une pour l’arrêt des soins et une pour l’euthanasie. de plus la décision revient en 1 aux enfants lorsqu’ils sont en age de décider, en 2 à l’épouse et en 3 aux parents, puis viennent les frères et soeurs. Tout est organisé et hiérarchisé.
                          En France il y a une seule loi fourre tout (loi Leonetti) totalement inapplicable. C’est pour cela qu’il y a recours sur recours


                        • foufouille foufouille 22 mai 14:57

                          @Trelawney
                          non c’est un combat entre anti et pro euthanasie avec ses nombreuses dérives.
                          si vincent avait rempli un document indiquant qu’il refusait une euthanasie, les pro euthanasie auraient prétendu qu’il avait changé d’avis.


                        • njama njama 22 mai 15:58

                          @foufouille

                          Et si vous étiez à la place de Vincent Lambert que souhaiteriez-vous ?


                        • foufouille foufouille 22 mai 17:19

                          @njama
                          c’est pas évident ?
                          qu’on me maintienne en vie jusqu’à une mort naturelle ou que cela se soigne.


                        • Prudence 22 mai 21:57

                          @Trelawney
                           Trelawney

                          , comprenez-vous bien ce que vous venez de dire : « Mon avis est qu’il est encore en vie, mais totalement deshumanisé », alors que vous savez (je l’espère, car sinon il faut se taire) que Vincent pleure quand on lui annonce qu’on va arrêter de le nourrir ? Est-on selon vous déshumanisé quand on pleure et réagit à une annonce ? Je ne vous comprends pas, développez vos arguments, merci.


                        • Trelawney Trelawney 24 mai 11:01

                          @Prudence
                          Vincent pleure quand on lui annonce qu’on va arrêter de le nourrir ?
                          mes arguments sont tout simplement mes cours d’anatomie et notamment du système nerveux qui sont du niveau BEPC et que vous devriez réviser, car visiblement ça vous a échappé.
                          Donc le système nerveux est composé :
                          1 d’un cerveau qui est le siège de la pensée consciente, et si on intégre le cervelet on ajoute les fonctions de maintien de la posture, équilibre, coordination entre les mouvements, mémoire gestuelle ,
                          2 d’un tronc cérébral et de nerfs pour la transmission des messages nerveux entre le cerveau et le reste du corps
                          Pour le cas de Vincent Lambert qui est en comas dépassé : son cerveau ne fonctionne plus et ne pourra plus fonctionner que ce soit pour la pensée consciente, inconsciente et les réflexes qui sont certes transmis par le tronc cérébral vers le cerveau, mais plus interprété par ce dernier. Seule les fonctions vitales (respiration, nourriture par perfusion, circuit vasculaire) fonctionnent encore.
                          Mais il ne peut plus voir, penser, entendre sentir, ressentir, faire fonctionner ses membres. Il est dans ce que l’on nomme : un état végétatif, et c’est irréversible.
                          S’il pleure, c’est parce qu’un courant d’air à mis en branle ses fonctions lacrymales.


                        • pemile pemile 24 mai 11:17

                          @Trelawney « Il est dans ce que l’on nomme : un état végétatif, et c’est irréversible. »

                          Vu que vous n’avez pas réagi à mon lien plus haut et que vous continuez à être catégorique, je vous le remets smiley

                          Des chercheurs de l’Institut des sciences cognitives Marc Jeannerod de Bron et de l’hôpital neurologique Pierre Wertheimer de Lyon ont réussi à faire passer un homme plongé depuis quinze ans dans un « état végétatif » à un « état de conscience minimale » en stimulant un nerf connecté au cerveau.

                          Je vous conseille aussi d’aller consulté le cas de Terry Wallis, dont la repousse d’axone après 19 ans d’état végétatif a été prouvée par IRM.


                        • Trelawney Trelawney 24 mai 15:07

                          @pemile
                          On en revient à la grenouille qu’on électrocutait à l’école pour regarder battre son coeur. Ces chercheurs s’intéressent avant tout à ce qui est proche du tronc cérébral (cervelé, hypothalamus etc) c’est à dire les fonctions de contrôle moteur.

                          Tant qu’on y est on peut brancher Vincent Lambert à une gégène et lui balancer du courant tous les 5 minutes pour voir ce que ça donne. Je ne suis pas certain que sa famille appréciera


                        • foufouille foufouille 24 mai 15:26

                          @Trelawney
                          non, c’est de la stimulation électrique de puissance très faible, quelques µA. Je l’utilise pour soigner mes nerfs quand je suis paralysé, un TENS.
                          ça reste expérimental.


                        • pemile pemile 24 mai 16:21

                          @Trelawney « On en revient à la grenouille qu’on électrocutait à l’école »

                          Vous commentez donc sans avoir lu l’article, vous démontrez vos blocages qui vous permettent d’être si catégorique ! smiley


                        • Radix Radix 22 mai 14:05

                          Bonjour

                          Bizarrement ce sont les croyant en une vie éternelle après la mort qui s’accrochent le plus à la vie... Comme s’ils n’étaient pas très sûr d’avoir raison !

                          Radix


                          • Armelle Armelle 22 mai 14:33

                            @Radix
                             smiley
                            La réalité prend toujours l’ascendant quand les problèmes existentiels débarquent...
                            En même temps ils n’ont pas le choix que de ne pas en être certain d’avoir raison, car ça aurait changé la face du monde depuis belle lurette...
                            Finalement les donneurs de leçon que sont les adultes à l’égard des plus jeunes, sont plutôt attardés car ces derniers lâchent en moyenne le père Noêl entre 5 et 10 ans, vous savez ce truc immonde, ce mensonge hallucinant faisant de nos enfants de bons naïfs à exploiter ... Eux non !!! et en plus celui-ci n’apporte jamais de cadeaux, ou plutôt si, empoisonnés...


                          • njama njama 22 mai 14:57

                            Vincent Lambert aura donné son corps à la science à l’insu de son plein gré.

                            Ne serait-il pas possible qu’il soit hospitalisé dans sa famille comme un handicapé ou dans une structure pour handicapé lourd puisque à priori les soins qu’il reçoit sont une routine ?


                            • foufouille foufouille 22 mai 17:21

                              @njama
                              c’est ce que demandent ses parents : qu’il soit mit dans une unité spécialisé avec kiné.


                            • D’habitude, les Rossignol et autres Chiappa, Buzin qui hurlent autan que faire ce peu :-Que les enfants ne sont pas la propriété des parents .

                              Et là, silence radio la moiteur de leur vêtement les étouffe, elles agonisent de silence.

                              Ces inquisitrices perpétuelles ne sont en vérité que de minuscules individus agitateur politique de la plus basse extraction..... 


                              • zygzornifle zygzornifle 22 mai 16:51

                                Cette triste histoire me fait penser au Brexit ça recule a chaque fois ....


                                • Michel DROUET Michel DROUET 22 mai 18:13

                                  Très bon article.

                                  On peut s’interroger en particulier sur le fait de confier une décision à un Comité Onusien. Cela pose la question de la souveraineté de la France qui ne pourrait plus appliquer ses lois sans demander à tel ou tel comité théodule....

                                  On peut s’interroger d’autant plus que dans ce comité on trouve un russe un chinois et un ressortissant de l’Arabie Saoudite qui sont des pays très attentifs aux droits humains comme chacun sait. Pour parler de ce dernier pays, rappelons la trentaine de personnes décapitées récemment et une qui a été crucifiée, ce qui donne tout son sens au recours auprès de cet organisme par les parents Lambert. Un peu comme l’alliance du sabre et du goupillon...


                                  • oncle archibald 22 mai 18:29

                                    @Michel DROUET

                                    Il existe à l’ONU une convention des droits des personnes handicapées à laquelle la France a souscrit. Ça ne vous convient pas ? La France peut elle approuver et signer un texte puis s’asseoir dessus ?

                                    L’ONU qui a été saisie par les parents de Vincent Lambert a-t-elle dit qu’il ne fallait pas euthanasier le soldat Lambert ? Non ! Elle a dit que son cas méritait d’être examiné en profondeur avant qu’elle ne donne son avis sur la demande des parents qui se résume à la question (capitale) suivante :

                                    Vincent Lambert est-il une personne lourdement handicapée qui mérite toute notre attention et des soins particuliers ou bien est-il une personne en fin de vie et sans aucune conscience que les médecins s’acharneraient à empêcher de mourir et qui relève de l’application de la loi Leonetti pour un départ en douceur vers un hypothétique au delà ?

                                    En quoi l’ONU s’immiscerait elle dans « la souveraineté de la France » en faisant cela, qui se résume à appliquer un protocole signé par l’état Français à la demande d’un citoyen Français ?


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 22 mai 19:16

                                    @oncle archibald
                                    Je dis simplement que la France fait preuve d’une très grande naïveté ou bien d’un trop grand réalisme économique ce qui la conduit à mettre des œillères et à accepter de fait une perte de sa souveraineté.
                                    A quoi sert le parlement qui a voté la loi sur la fin de vie ? Je pense que c’est la question que doivent se poser en ce moment tous les souverainistes et autres populistes. Cette affaire fait leur choux gras.
                                    Je pense aussi que le timing de la fin de soins de Vincent Lambert se télescope avec les élections européennes et que cela à une importance.


                                  • Prudence 22 mai 19:36

                                    @Michel DROUET
                                    Oui, c’est vrai, Michel Drouet, cette tentative d’élimination de Vincent entre les deux tours était peut-être là pour nous désespérer, pour nous faire désespérer de l’humanité, pour ne plus rien attendre de rien, ni d’un vote, ni de paroles.
                                    Nous sommes au contraire tous réunis, et personnellement, je sais que je dois voter contre le pouvoir actuel et toute l’intelligentsia de pseudo-intellectuels et pseudo-juristes qui méprisent la vie.
                                    Avec Vincent et tous ces pauvres gens défigurés par LBD, je sais quoi faire.
                                    http://lemurjaune.fr/


                                  • oncle archibald 22 mai 21:43

                                    @Michel DROUET

                                    Si vous êtes pour un monde sans « règles du jeu » libre à vous. Sinon le droit international prévaut sur le droit national, c’est accepte comme ça, au moins théoriquement, par quasiment tous les États du monde.

                                    Enfin il n’y a aucune contradiction à ce jour entre la demande des l’ONU et le droit Français. Juste ils demandent le temps d’étudier le dossier avant de se prononcer.

                                    Dix ou onze ans après que Vincent Lambert soit dans l’état où il se trouve y a y-il urgence aujourd’hui à le zigouiller avant que l’ONU ait donné son avis, qui sera peut être concordant avec celui des medecins du CHU de Reims et permettra sans aucune arrière pensée de reprendre le processus de fin de vie sans douleur prévu par la loi Leonetti.


                                  • Prudence 22 mai 22:01

                                    @Michel DROUET
                                    Vous avez vraiment tendance à basculer dans l’abstrait. C’est un mécanisme de défense inopérant devant Vincent, qui se met à pleurer quand on lui annonce qu’on va arrêter de le nourrir. Là est votre limite psychique personnelle.


                                  • Raymond75 22 mai 22:46

                                    @Prudence

                                    Vous l’avez vu pleurer ou vous avez vu sa mère lui dire « ne pleure pas » ?


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 23 mai 08:18

                                    @Prudence
                                    Vous allez voter RN, donc...


                                  • Michel DROUET Michel DROUET 23 mai 08:29

                                    @oncle archibald
                                    Non, je suis simplement pour que des « commissions » avec de plus des membres appartenant à des pays qui sont loin d’être des exemples en matière de droits humains dictent notre conduite, c’est tout. 
                                    Bien entendu, il n’y a aucune urgence à « zigouiller » (je trouve le terme peu approprié) Vincent Lambert, mais je pense qu’il y a quelque chose de grippé dans notre droit national,
                                    Le droit international dont vous parlez permettra aussi de mettre en place des arbitrages privés pour faire condamner un pays par une entreprise qui s’estimerait lésée par des décisions nationales (Monsanto, par exemple ou les cigarettiers...). A terme, plus besoin de parlement puisque les décisions seraient prises (arbitrées) par des instances privées ou d’obscures commissions internationales.
                                    Je pense qu’il faut s’interroger. 


                                  • oncle archibald 23 mai 11:20

                                    @Michel DROUET

                                    Il n’y a aucune urgence à « zigouiller » Vincent Lambert en effet mais le terme est tout à fait approprié puisqu’il consiste à décider de faire cesser sa vie. Ça n’est pas plaisant, j’en conviens, mais c’est l’exacte réalité.


                                  • oncle archibald 22 mai 18:14

                                    Du temps de Saint Thomas d’Aquin il n’y avait pas de pénicilline ni aucun autre antibiotique et donc tous ces connards de cathos devraient crever de la première infection qu’ils chopent.

                                    Non mais quand même, on ne va pas se laisser faire par une poignée d’abrutis qui ne savent pas ce qu’ils veulent. Qu’ils crèvent donc et qu’on n’en parle plus.

                                    J’ai bon là Monsieur Florian Mazé ?


                                    • JL JL 22 mai 18:25

                                      « La croyance s’affranchit très aisément du principe de non-contradiction » (Frédéric Pierru)


                                      • Yann Esteveny 22 mai 21:28

                                        « Mes chers frères, n’oubliez jamais, quand vous entendrez vanter le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! »

                                        Charles Beaudelaire


                                        • Eschyle 49 Eschyle 49 22 mai 21:41

                                          Vous oubliez l’essentiel , aussi occulte que fondamental : la franc-maçonnerie, rien qu’en France, ce sont 300 000 membres, dont 175 000 actifs, et surtout 400 parlementaires (Le Canard enchaîné du 14 mars 2018 : « Les frères de la côte d’alerte »). Idem en Afrique : http://reseauinternational.net/il-faut-bien-plus-quun-ballon-dor-pour-se-faire-elire-president/

                                          De quatre décennies d’exercice d’une profession judiciaire, ce sont systématiquement des juges qui se prostituent par douzaines, des détournements d’argent par centaines de millions d’euros, des morts inexpliquées à la chaîne, et jusqu’à des rituels de magie noire :

                                          http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/06/la-tres-etrange-inauguration-du-tunnel-du-st-gothard.html

                                          Idem, vidéo de six heures : https://www.youtube.com/watch?time_continue=7769&v=I4NU0Tok1T4

                                          Idem : https://www.youtube.com/watch?v=IYgDvkrife8&index=5&list=RDhQ-js5CcX0E

                                          Idem : https://www.youtube.com/watch?v=hjretnRmoig&index=29&list=RDhQ-js5CcX0E

                                          Idem : https://www.youtube.com/watch?v=EEETRbgNHyo

                                          Idem : https://www.youtube.com/watch?v=9MAn-7eGu-c

                                          Idem : https://www.youtube.com/watch?v=uQKAGZcwXP0  


                                          • Prudence 22 mai 22:07

                                            @Eschyle 49
                                            Les églises catholiques se vident, et dans très peu de temps il arrivera la même chose aux loges maçonniques : elles se videront et il n’y restera que des cheveux blancs.


                                          • Prudence 22 mai 22:16

                                            Sur la photo de Vincent, dans l’article, voyez-vous beaucoup de matériels non déplaçables, imposants et complexes, destinés à le maintenir en vie ? Non. Un petit appareil transportable, peut-être la pompe de la sonde de gastrostomie, situation très courante en MAS.

                                            Alors arrêtons la désinformation. Merci pour lui.


                                            • Ruut Ruut 22 mai 23:24

                                              C’est quoi le problème ?
                                              Tant que ses proches sont en mesure de financer les traitements de maintien en vie, il n’y a aucun problème à le maintenir en vie.

                                              Si un jour il s’en remet ils auront eu raison.
                                              Si un jour notre technologie nous permet de l’aider à se régénérer, tant mieux.

                                              C’est sûr que ce n’est pas sous l’ère de l’UE Macronienne que nous verrons des avancées majeures dans les soins. (Privatisation et baisse des budgets.)

                                              Je ne parle même pas de la recherche Médicale (financée par les lobbys) qui ne fait que mettre sur le marché des médicaments bas de gamme pour un profit max au lieu de nous mettre à disposition des médicaments de qualité dépourvus de produits dangereux (aluminium, perturbateurs endocriniens etc…)


                                              • Le421 Le421 23 mai 09:13

                                                Et pendant ce temps-là, le super dépasse allègrement les 1.60€ !!

                                                Pour les départs en vacances, ça va saigner...


                                                • Aveline 23 mai 10:42

                                                  1/ M. Lambert vit parce qu’il le VEUT. Il n’est attaché à AUCUNE machine de réanimation. Il ne reçoit AUCUN traitement que de l’eau, et de la nourriture. Donc, arrêtons de dire n’importe quoi. Et relisons le Serment d’Hippocrate sur les « philtres mortels ».

                                                  2/ En 1938, la NSDAP a lancé Aktion T4 puis Aktion 14f13, avec des affiches montrant le « coût insoutenable » d’un « anormal » par rapport à un « normal ». 71.000 « anormaux » ont ainsi été éléminées jusqu’à ce que Monseigneur von Galen ne gagne dans les tribunaux. Cela vous rappelle-t-il quelque chose ?

                                                  Soit dit en passant, je ne suis même pas chrétien ... mais juif.

                                                  3/ Nous ne SAVONS PAS ce que pense M. Lambert, mais nous voyons qu’il bouge la tête et les yeux, beaucoup, et mange. Il change d’expression selon le visiteur. C’est un homme bien vivant.

                                                  « Tous les progrès de la médecine reposent sur la lutte désespéré des médecins de sauver les cas désespérés ». Louis Pasteur


                                                  • eddofr eddofr 23 mai 11:06

                                                    C’est bizarre, cette histoire devrait me concerner. Sa dimension morale, religieuse, philosophique, devrait m’interpeller ...

                                                    Et non ...

                                                    Je m’en fous.

                                                    Qu’il soit maintenu en vie ou pas, je m’en fous.

                                                    Faudrait juste décider à partir de quand la Sécurité Sociale va arrêter de payer les soins et laisser ceux qui veulent à tout prix maintenir son corps en vie en assumer les frais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès