Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Loi « Pompidou-Rothschild » : polémique entre Le Monde et Etienne (...)

Loi « Pompidou-Rothschild » : polémique entre Le Monde et Etienne Chouard

La loi dite Pompidou-Rothschild de 1973 a privatisé la création monétaire, privant l'Etat de son pouvoir de battre monnaie et l'obligeant à emprunter sur les marchés monétaires en payant des intérêts.

Or, d'après un article du Monde signé Alain Beitone, cette loi n'existe pas ; il y a simplement une rumeur d'extrème-droite qui court de blog en blog pour attribuer la responsabilité de la crise aux banquiers et, plus sournoisement, aux juifs (à cause de la présence du nom de Rothschild).

Etienne Chouard s'est fâché, et il a répondu point par point sur son blog, par un tableau en deux colonnes présentant d'un côté les allégations d'Alain Beltone et de l'autre sa réponse.

La thèse d'Alain Beltone est la suivante :

  • Il y a une "rumeur qui enfle" sur internet en particulier et qui attribue "tous nos maux économiques" à la "loi de 1973. 
  • "C'est l'extrème-droite qui est à l'origine du mouvement" (Alain Soral, Marine Le Pen en particulier)
  • " la lourde insistance sur les fonctions jadis exercées par G. Pompidou au sein de la banque Rothschild est loin d'être innocente" ; nous sommes devant une thèse "complotiste" et antisémite
  • ce discours a son correspondant aux États-Unis avec la campagne autour du livre de Eustace Mullins sur les secrets de la Réserve Fédérale, dont la création est attribuée à un complot de banquiers impulsé par…James de Rothschild. Mullins (décédé en 2010) était une figure marquante de l’extrême droite antisémite américaine
  • curieusement, la rumeur a gagné aussi l'extrème-gauche, mais sans ses sous-entendus antisémites
  • " Le fait que la loi de 1973 ait été abrogée en 1994 ne conduit apparemment pas ces innombrables blogueurs et autres auteurs de tracts à se poser la moindre question." 

D'une façon générale, le ton de l'article est très déplaisant, alliant des accusations d'antisémitisme gratuites à un mépris complet pour les tenants de la thèse adverse, présentés comme assez idiots pour ne pas se rendre compte qu'il n'y a plus de loi de 1973 depuis longtemps.

La réponse d'Etienne Chouard :

En préalable, on note les vives protestations d'Etienne Chouard, qui n'apprécie pas de voir ses thèses "naturalisées d'extrème droite" et qui s'indigne en ces termes de ces "objections calomnieuses"  :

"Remarque importante : chacun peut constater que l'assimilation systématique de toutes les dénonciations des divers complots bancaires à une idéologie d'extrême droite a comme EFFET indiscutable D'INTERDIRE TOUTE DÉNONCIATION d'un quelconque complot bancaire, FONDÉE OU PAS. Certains esprits libres trouvent la manœuvre un peu facile : la saloperie qu'est l'antisémitisme sert ainsi de bouclier formidable contre toutes les dénonciations, MÊMES FONDÉES. L'accusation systématique d'antisémitisme protège ainsi les banques les plus malhonnêtes. Ceci est UN FAIT. "

Etienne Chouard répond point par point aux objections du Monde :

  • la critique de la privatisation du pouvoir de création monétaire existait bien avant les récentes discussions sur les blogs ; Etienne Chouard y travaille depuis 2006 ; avant lui, de très grands économistes ont traité le sujet (André-Jacques Holbecq, Philippe Derudder, Maurice Allais) ; les premiers écrits de Maurice Allais contre le pouvoir de création monétaire des banques privées datent de…1946, dans Économie et Intérêt (p 273 et s. par ex.).
  •  la loi de 1973 ne fait que parachever une longue évolution, en accordant enfin le monopole de la création monétaire aux banques privées (par la confiscation totale à l'État de ce droit pour son propre usage). 
  • "Un livre écrit par un auteur devenu antisémite n'est pas automatiquement antisémite. En l'occurrence, le livre de Mullins n'est pas antisémite, pas du tout : c'est le travail d'une vie de recherche, autour d'un enjeu sociétal crucial, avec des preuves innombrables des faits allégués…"
  •  "L'affirmation que le Président de la République Pompidou a été préalablement le Directeur de la banque Rothschild correspond à UN FAIT, parfaitement incontestable."
  •  "L'affirmation que cette mesure est contraire à l'intérêt général (puisque tous les emprunts d'État sont devenus mécaniquement coûteux) et favorable à l'intérêt des banques privées (qui perçoivent précisément ces intérêts, et dont fait partie, à plus d'un titre, la banque Rothschild ellemême) est encore UN FAIT, parfaitement incontestable."
  •  "La constatation que la dette publique française s'est progressivement envolée depuis cette année 1973, et que la charge de cette dette s'est envolée dans le même mouvement, cette constatation est encore UN FAIT, parfaitement incontestable. " 
  • L'article 25 de la loi de 1973, bien que formellement abrogé, a été repris presque mot à mot à l'article 104 du traité de Maastricht ; ce remplacement a aggravé la situation en gravant le texte scélérat dans le marbre des traités et en empêchant le peuple français de l'abroger aisément, comme on peut abroger toute loi.

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (110 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


    • Kuota Kuota 31 décembre 2011 12:14

      Voici mon soutiens à Etienne Chouard

      Sans hésiter je soutiens la réflexion et l’argumentation contre la calomnie du journal le Monde


    • DSKprésident 2 janvier 2012 21:19

      L’ImMonde appartient aux banquiers, comme Rothschild etc... qui prélèvent chaque année 50 milliards sur la richesse créée par la France : merci Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarko...

      Beitone tapine pour le système et les banquiers...

      Estampiller d’extrême droite, de faciste, etc... tout ce qui dérange le système est une pratique courante du système dominateur sioniste.
       
      Etienne Chouard vent honnêtement de nous en faire la démonstration.


      Rappelons juste que ce système sionaziste contrôle les médias français et la politique française (sauf peut être le FN...).

      Ce système de propagande dictatoriale sioniste a mis la France sous sa dictature, sous la dictature des marchés financiers qu’ils dirigent, et sous la dictature de l’UE.

      Eteignez votre télé vous sauverez votre cerveau de la propagande sionaziste...
      Car avec le sionisme, en route vers le NOM et la 3eme guerre mondiale...


    • radio pou 31 décembre 2011 03:17

      Etudier l’économie lorsque l’on habite Marseille ! Il faut choisir entre

      • M.Chouard du Lycée Pagnol pour qui l’article 123 du traité de Lisbonne n’a plus de secret
      • et M. Beitone  du Lycée Thiers visiblement plus attaché à calomnier son œuvre.  
      Un « Monde » sépare ces deux hommes !


      • blh 31 décembre 2011 04:11

        L’antisémitisme est le bréviaire de nos élites bien pensantes dont les nombreux affidés n’ont de cesse de se réclamer. Une question simple par exemple sur l’immigration vous catapulte derechef chez les disciples de Adolf, alors qu’Israél hurle au crime pour les mêmes raisons chez lui.
        Si de telles lois n’existent pas, il est cependant facile de voir leurs effets au fil des années.
        On a aussi les mêmes réactions aux USA avec Lincoln et Johnson.


        • franck2012* 31 décembre 2011 12:41

          Bonne année quand même connasse !


        • papi 31 décembre 2011 15:49

          kerjean

           Je désapprouve personnellement toute forme d’insultes, mais dans ce cas vous avez des circonstances atténuantes, vu que le commentaire destiné à fusiller s’est retourné contre le peloton !! dont vous faites parti kerjean !! laissez moi quand même sourire !!


        • blh 1er janvier 2012 01:17

          Par contre, le fait qu’ en réformant les statuts de la Banque de France, l’État ne puisse plus “battre monnaie” pour se financer, ce qui permet aux banques privées de s’engraisser en encaissant les intérêts de la dette, ne vous gène pas beaucoup.
          Je vous souhaite l’année que vous méritez, Madame la moralisatrice de bistrot.( Et encore, on y entend souvent d’excellentes remarques).


        • DSKprésident 2 janvier 2012 20:28

          Bleuton Laurie a tout du discours sioniste, ces néo-facistes qui veulent casser les nationalismes pour imposer le Nouvel Ordre Mondial, par la force...

          Ou alors son cerveau est lavé par la propagande sioniste de la télé sioniste qu’elle regarde tous les jours.

          Attention : la télévision sioniste vous décervelle et vous empêche de voir ou se trouvent les nouveaux facistes...


        • papi 31 décembre 2011 09:44

          @ l auteur

          Sans rentrer dans des discussions partisanes, il faut simplement constater que le cadeau fait aux banques, représente à ce jour le montant de la dette de la France, alors assez de mots contournés et un peu de vision saine de la réalité..Vu comme cela on pourrait presque qualifier la dette Française «  » d’odieuse ..«  » et envoyer paitre les suceurs de sang..


          • Catherine Segurane Catherine Segurane 31 décembre 2011 10:35

            Papi, je dois à la vérité de dire que Marine n’a pas jusqu’ici proposé de renier la dette comme « odieuse ».


            En tant que présidentiable sérieuse, elle a l’obligation d’être responsable. Le reniement de la dette provoquerait des remous à l’international (certains gros créanciers sont étrangers) ainsi que dans le système bancaire, dont l’économie réelle a besoin quoi qu’on dise.

            Jusqu’ici, Marine propose « seulement » de recouvrer notre souveraineté monétaire pour l’avenir, ce qui est déjà bien.

            Une bonne dévaluation du futur franc, et la probable disparition de l’euro si un grand pays comme la France en sort, devraient d’ailleurs suffire à alléger la dette en termes réels.

            Marine proposera un plan d’apurement de la dette vers la mi-janvier. J’ai oublié la date exacte.


          • papi 31 décembre 2011 11:31

            @ Chère Catherinne

            Ma dernière phrase n’était qu’une image , bien sûr, !! mais je ne renonce pas à qualifier les
            voyous coupables de suceurs de sang du peuple..


          • Croa Croa 31 décembre 2011 12:30

            Merci Catherine mais nous nous doutions déjà que Marine n’est pas une révolutionnaire smiley


          • sisyphe sisyphe 31 décembre 2011 13:53
            Par Catherine Segurane (xxx.xxx.xxx.243) 31 décembre 10:35

            Papi, je dois à la vérité de dire que Marine n’a pas jusqu’ici proposé de renier la dette comme « odieuse ».


            En tant que présidentiable sérieuse, elle a l’obligation d’être responsable. Le reniement de la dette provoquerait des remous à l’international

             smiley 

            Voila qui a le mérite d’être clair, et de montrer que, pour gagner une image de « sériosité », MLe Pen s’aligne sur tous les candidats potentiels à cette élection, en acceptant la dette comme légitime, donc en faisant le jeu des banksters , spéculateurs, et mafias financières ; surtout pas de remous.... smiley 
            MLe Pen = UMPS (comme elle dit) 

            Sinon, l’épouvantail antisémite aura décidément servi à justifier toutes les lois scélérates, la privatisation du monde, son asservissement aux « marchés » financiers, et la désinformation généralisée...

            Soutien, évidemment, total à Etienne Chouard 



          • cathy30 cathy30 31 décembre 2011 09:59

            Catherine
            Je ne savais absolument pas que la loi avait été reprise dans le traité de maastricht. C’est une bonne et mauvaise nouvelle.
            Je ne savais pas non plus que nous étions la plupart des français, antisémites !
            Quant à ce monsieur betoine, il boit trop d’eau fluorée, allez cours Forrest, cours.

            http://echelledejacob.blogspot.com/2011/12/fluor-tu-dors.html#more


            • Catherine Segurane Catherine Segurane 31 décembre 2011 10:29
              Cathy
              Cette loi a été abrogée en 1994 pour pouvoir être redéfinie dans le cadre du traité de Maastricht (article 104), et maintenant article 123 du TFUE (Traité modifié après l’adoption du traité de Lisbonne).
              De tels déplacements sont chose banale en droit.
              Le plus grave est qu’au passage la disposition issue de la loi de 1973 a grimpé dans la hiérarchie des normes juridiques. Gravée dans le marbre des traités, elle ne pourra être éliminées sans discussions musclées avec nos partenaires (musclées mais pas forcément impossibles ; parmi nos partenaires, il n’en manque pas qui voudraient eux aussi se débarrasser de ce hold-up légalisé).

            • franck2012* 31 décembre 2011 12:45

              Je suis désolé mais le marbre des traités c’est du pipeau .... comme le disait un commissaire européen :

              « le droit c’est comme la peau des couilles ça peut s’étirer dans tous les sens »

              Faites excuses !


            • Catherine Segurane Catherine Segurane 31 décembre 2011 12:58

              C’est clair que nos oligarques triturent les traités comme ils veulent, mais ils ne veulent jamais les triturer dans le sens qui rendrait du pouvoir d’achat aux salariés et assimilés.


            • franck2012* 31 décembre 2011 14:03

              Donc reprenons notre souveraineté monétaire et bancaire en votant des lois en ce sens, sans nous préoccuper de ce que pense Bruxelles . J’ai pas entendu dire que le personnel politique européen s’intéressait à ce que pensait les peuples européens.

              S’il faut en passer par un putsch juridique , nous en passerons par là. Les déclarations d’Attali qui avouent avoir rendu la ’ sortie ’ de l’Europe très pénible juridiquement nous informe dans une ultime provocation du déni démocratique opéré.

              Nous allons sortir cette année de l’Euro et revenir au Franc sitôt que le système français basé sur la consommation aura implosé avec la chute de la consommation de 15 % et l’explosion de la dette qui s’en suivra.

              Vous verrez qu’ils trouveront tous les accommodements juridiques à la France, pour ne pas apparaître tellement démuni.

              << Quand ils ne pourront plus cacher leur impuissance à avoir barre sur les événements, ils feindront d’en être les auteurs. >>


            • Scorsonère noire géante de Russie 31 décembre 2011 10:02

              (...)À se demander s’il n’y a pas un code secret entre les complices du racket, un code dans lequel « extrême droite » signifierait en réalité "ayant compris et dénonçant l’escroquerie(...) Dans le mille Etienne ! J’encourage chacun et chacune à consulter la réponse d’anthologie du professeur Chouard à cette obscure tentative de désinformation. 


              • mahatma mahatma 31 décembre 2011 11:18

                En tous cas chapeau pour la bassese de cette idée de diaboliser et « négationner » ainsi de cette facon cette loi qui a entrainée, ce que j’aime appeler la « dette Rotschild / Pompidou ».
                La dénonciation de cette loi existe depuis des années, bien avant que Marine ne l’aborde, Personne n’avait avancé cet argument que c’est une rumeur venant de l’extrême droite etc ...
                Pendant toutes ces années, je n’ai vu aucun homme politique de gauche ou de droite venir contredire ou même aborder ce sujet dans les médias, il a suffit que Soral puis Marine l’aborde pour qu’on l’étiquette ainsi ...
                Une preuve que cela dérange, il faut qu’au milieu d’un hold up monétaire et économique, c’est une idée qui fait désordre. Un jurnaliste aura t-il le courage de présenter ce fait et questionner le chef de l’état, « sauveur » en chef de l’économie mondiale, à ce sujet ? smiley

                il y a matière à lancer une big polémique à ce sujet juste avant les élections ....
                SI l’économie ne s’est pas écroulé d’ici là ...


                • Croa Croa 31 décembre 2011 12:39

                  Nous serions même en droit de penser si la reprise du constat sur la loi de 73 par le FN n’est pas stratégique, en quelque sorte comme un contre-feu !

                  D’ailleurs Catherine l’avoue presque : si Marine est élue, elle va tergiverser !


                • Catherine Segurane Catherine Segurane 31 décembre 2011 12:55

                  Non, elle ne va pas tergiverser.


                  Elle va négocier une sortie ordonnée de l’euro, rendre à la Banque de France son pouvoir d’émettre de la monnaie pour le pays, et rechercher une dévaluation sous une forme ou sous une autre (tout en indexant salaires et retraites ; le but n’est pas de spolier salariés et épargnants).

                  Mais, à priori, sans récuser la dette ancienne d’un trait de plume.

                  Faut lire ce qu’elle écrit avant de lui faire dire n’importe quoi.


                • papi 31 décembre 2011 14:58

                   et peut être abroger la loi 84-46 qui elle même avait abrogé la loi 45.15 du décembre 45 En bref revenir sur la décision de monsieur Delors qui avait donné le feu vert aux banques pour utiliser l’argent des épargnants pour spéculer encore plus ..


                • logan 31 décembre 2011 20:32

                  Le FN compte faire payer la dette illégitime aux citoyens. Ne vous laissez pas avoir par le discours du FN ils ne sont en rien en accord avec toutes les autres personnes qui dénoncent cette loi.


                • caramico 31 décembre 2011 11:52

                  On s’en fout qu’un journaleux pose cette question à Sarko, de toutes façons, il répondra à côté de la plaque.
                  La vérité ne dépends pas du bon vouloir de ces merdias, elle existe entre nous et prend de l’ampleur, nous connaissons nos adversaires alors qu’eux ne nous connaissent pas, c’est notre force, nous savons qui sont les menteurs et les traîtres.


                  • joelim joelim 31 décembre 2011 12:47

                    Preuve est donnée que le Monde est un journal collaborationniste.

                    Oui, au sens le plus abject du mot. 

                    Pas avec les nazis certes, mais avec ceux qui en cette triste époque leur ressemblent le plus. 

                    Du moins si on considère les actions réelles de ces maîtres financiers planétaires (ou oligarques), et pas seulement les intentions affichées de leurs sbires qui publient partout y compris dans ce torchon pro-1% qu’est le Monde.

                    Les intentions affichées (des sarkotypes qui promettent tout) ne font que fausser le problème, mais sont très utiles pour permettre une falsification de s’imposer. Seuls les faits sont solides. Leur deuxième outil est l’intention supposée et diabolisante. Le procès d’intention antisémite est le plus efficace. 

                    Si votre interlocuteur privilégie les intentions affichées et les procès intentions vous savez qu’il nage, en général pas innocemment (ou alors c’est un vrai con), dans la falsification éhontée.

                    • kot begemot kot begemot 2 janvier 2012 13:29

                      Le « Mond » appartien à Rothschild


                    • franck2012* 31 décembre 2011 12:58

                      On peut dire que Chouard dans sa réponse ( que je viens de lire ) a littéralement explosé Beitone .

                      _Ou Beitone ne connaissait pas le sujet et il est incompétent

                      _Ou plus grave il savait et désinformait ses lecteurs

                      Je pense que son accusation calomnieuse contre Chouard permet de choisir entre ces deux propositions.


                      • Croa Croa 31 décembre 2011 18:00

                        Oui mais l’audience du Monde est sans communes mesures avec celle de Chouard qui ne dispose que de l’internet via un petit réseau de convaincus smiley

                        La propagande officielle a encore de beaux jours devant elle.


                      • joelim joelim 31 décembre 2011 12:59

                        Or, d’après un article du Monde signé Alain Beitone, cette loi n’existe pas ; il y a simplement une rumeur d’extrème-droite qui court de blog en blog pour attribuer la responsabilité de la crise aux banquiers et, plus sournoisement, aux juifs (à cause de la présence du nom de Rothschild).

                        Le Monde devrait aller plus loin que la « dénonciation de cette abjection antisémite », en proposant par exemple un investissement national dans la production de fil de fer barbelé, afin que les non-adorateurs du Veau d’or qu’est la Dette et son Service, soient placés dans des lieux (réquisitionnés) à partir desquels ils ne pourront plus infecter de leurs idées simplistes (car trop factuelles smiley ) leurs compatriotes. Ça serait dans la continuité de leur logique, comme chez « conspis hors de nos villes » à qui j’ai conseillé la même chose ici.

                        • Giordano Bruno 31 décembre 2011 13:21

                          Une preuve de plus que ’Le Monde’ est un journal collabo.


                          • franck2012* 31 décembre 2011 14:06

                            A noter que les intervenants du forum de l’article de Beitone sur le site du Monde, l’étrillent !


                          • Scorsonère noire géante de Russie 31 décembre 2011 14:31

                            Forum qui plus est d’accès restreint aux abonnés du monde.fr, candidats volontaires à un lavage de cerveau à plus haute température pour 15e/mois. Ambiance...


                          • papi 31 décembre 2011 15:04

                            @ à bruno

                            Non je pense pas que le terme collabo soit le plus choisi , je pense simplement que l’ensemble de la presse obéi à une pensée unique que les propriétaires de ces mêmes journaux imposent à leur employés les journalistes , qui sont comme tous le monde à vivre de leurs salaires suspendus à la conformité de leurs articles, alors ils te répondront ces braves gens , plus tard, : « il fallait bien bouffer »


                          • Croa Croa 31 décembre 2011 18:08

                            à Papi,

                            C’est pareil !  Après la dernière guerre les journaux collabos (tous) ont eu des ennuis mais pas les ouvriers imprimeurs et en ce qui concerne les journalistes une différence avait été faite entre ceux qui faisaient du zèle et les autres...

                            En ce qui concerne notre époque oui, Monsieur Beitone est bien un collabo zélé qui veut faire carrière ! 


                          • Giordano Bruno 31 décembre 2011 20:34

                            Papi, on ne peut pas moralement accepter n’importe quel boulot pour bouffer. Je pense que si cette personne ne travaillait pas pour ce journal elle trouverait du travail ailleurs et ne serait pas SDF. Personnellement, je n’accepterais pas ce genre de travail, même très bien payé et j’imagine que nous sommes nombreux dans ce cas.


                          • blh 1er janvier 2012 01:27

                            Une recherche sur les proprio des principaux médias, papier ou télé-radio, permet de comprendre beaucoup de choses.


                            • Mor Aucon Mor Aucon 31 décembre 2011 18:07

                              Je partage votre point de vue sur les discours de Chouard. Je pense qu’il ne se rend pas compte de la stupidité de sa théorie et de sa récupération par les extrêmes fanatisées et racistes , tellement il est fasciné par la médiatisation dont il fait l’objet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès