Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > C’est bien l’homme qui est à l’origine du réchauffement (...)

C’est bien l’homme qui est à l’origine du réchauffement !

JPEG - 301.7 ko
Forêt tropicale en Guadeloupe
Des fougères arborescentes dans la montagne de la « Basse-Terre »

Les dernières révélations en provenance de la Nouvelle Zélande établissent, une fois pour toutes, la responsabilité de l’homme dans le réchauffement, au moins pour ce qui concerne la Nouvelle Zélande.

 
On s’attend, dans les jours et semaines qui viennent, à de nouvelles révélations qui permettront peut-être de généraliser l’assertion, et de mettre fin à la question qui divise le monde :
 
L’Homme porte-t-il la responsabilité de l’élévation des températures.
 
La réponse est, sans ambages, OUI !
 

 

Ce résultat inattendu se démontre de la façon suivante :

1) Quelle est l’évolution des températures ?

Les températures publiées par le NIWA (National Institute of Water and Atmospheric research) - celles qui sont prises en compte pour la synthèse du GIEC pour la Nouvelle Zélande - montrent, sur 150 ans un très fort réchauffement, supérieur à 1,5°C. 

 

Cette figure montre une très nette augmentation de la température, avec une tendance linéaire de 0,92°C par siècle (soit nettement supérieure aux 0,6°C par siècle pour le monde selon le GIEC).

 

2) Comment a-t-on obtenu ces températures ?

La synthèse représentée ci-dessus est obtenue par traitement, aux boins soins du NIWA, de façon parfaitement discrétionnaire, des données historiques de température issues de 7 stations de mesure.

Les données brutes, dont le NIWA est gardien, avaient été de longue date réclamées par des scientifiques, en particulier "The New Zealand Climate Science Coalition", une organisation scientifique " sceptique " dirigée par le climatologue Vincent Gray. Vincent Gray est un climatologue, " Expert Reviewer " du GIEC, et néanmoins auteur de très violentes attaques contre le GIEC, dont il demande, ni plus ni moins, la dissolution.

L’accès aux données demandées avait toujours été refusé, le NIWA se contentant de fournir les résultats de synthèse qui permettent de construire la figure ci-dessus. Notons que c’est très exactement ce qui s’est passé depuis des années entre le CRU (objet du scandale de la semaine) et plusieurs scientifiques internationaux, dont le Professeur Courtillot, et dont on parle largement dans les articles de Vincent Benard, sur son blog, et aussi ici même.

La coalition Néo Zélandaise a fini par obtenir le droit d’accès aux données brutes. Au contraire du CRU, qui a déclaré qu’il les avaient perdues - on sait maintenant qu’il est envisageable qu’il les ait détruites volontairement - le NIWA a ouvert l’accès aux données.

Voici ce qu’on obtient lorsqu’on représente les températures brutes relevées par les stations de mesure fournies par le NIWA :

 

Cela ne raconte pas exactement la même histoire. La tendance linéaire d’augmentation, à partir des relevés bruts de température, est 0,06°C par siècle, au lieu de 0,9°C.

 

3) Comment explique-t-on cette différence

L’analyse des raisons de cette différence, par une comparaison station par station et année par année, a révélé que les données du passé ancien ont été minorées "à la main", et celle du passé récent augmentées de la même façon, distribuant de façon assez régulière les petits coups de pouce qui permettaient d’obtenir l’augmentation qui est montrée sur la figure 1.

Aucune explication n’a encore été donnée pour ces "ajustements".

Le NIWA serait en train de préparer une réponse, qui devrait être rendue publique bientôt. Il va falloir des explications très convaincantes, vu les efforts déployés depuis des années pour cacher le pot au roses.

Un lecteur (Ray) de WattsUpWithThat, suggère ironiquement que le NIWA a peut-être corrigé les données pour tenir compte de l’effet SHI - Sheep Heat Island effect - (allusion aux corrections UHI appliquées aux stations urbaines pour corriger l’influence directe de l’urbanisation). En effet, le cheptel ovin de la Nouvelle Zélande est en déclin et il convenait de masquer ce fait en appliquant la directive de Phil Jones ("Hide the Decline")

Vous trouverez tous les détails, station par station sur le document publié par la coalition.

 

4) La conclusion

Le résultat annoncé dès le début est donc bien démontré :

Le réchauffement de la Nouvelle Zélande au cours des 150 dernières années est bien du à la main de l’homme ... Celui qui - tel un footballeur passé il n’y a guère à la postérité - a donné aux valeurs enregistrées le petit coup ce pouce qui permettait d’obtenir le résultat tant désiré.

L’affaire fait bien sûr grand bruit en Nouvelle Zélande. Il paraît par ailleurs qu’elle serait en train de provoquer une brusque poussée de demandes de communications, aux "NIWA" du monde entier, de données brutes, aux fins de comparaison avec les données "corrigées".

On ne nous a pas encore tout dit !...

On se perdait en conjectures sur les raisons qui poussaient ces institutions à planquer leurs données. On comprend un peu mieux maintenant !

 
Note : Cet article reprend celui que j’ai publié sur Le Post.
 
Dernières news : l’examiner reprend l’info, sous la signature de Terry Hurlbut.
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 28 novembre 2009 11:15

    Excellent article !

    La main de l’homme, moteur du réchauffement, est prise en flagrant délit dans le sac à malices des réchauffistes !

    Quand des données bruts sont ajustées manuellement sans aucune raison valable, ça s’appelle... une fraude scientifique.

    Nous voici au début d’une longue série de révélations, ce qui est certain c’est qu’on n’a pas fini de rire !


    • PapyJako PapyJako 28 novembre 2009 23:40

      Merci !...

      Je crois également que nous n’en sommes qu’au début. Cela deviendra intéressant quand des tribunaux y mettront leur nez.

      Le seul problème est que c’est maintenant la SCIENCE qui va trinquer. Plus tôt elle se débarassera des brebis galeuses, plus rapide sera le retour de sa crédibilité.


    • Surcouf 8 décembre 2009 16:54

      CET ARTICLE EST DE LA DESINFORMATION TOTALE

      Cela fait 2 ans que la « climate science coalition N-Z » a reçu les données.... les stations de mesures ont été déplacées. Les sceptiques n’en ont pas tenu compte évidemment, ils n’ont rien ajusté... 

      Les ajustements sont expliqués de manière transparente depuis 13 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      http://www.niwa.co.nz/our-science/climate/news/all/nz-temperature-rise-clear


    • geo63 28 novembre 2009 11:28

      Excellent titre...après avoir lu l’article.


      • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:24

        Le titre était en effet choisi pour préparer le contrepied !

        Merci !


      • JL JL 28 novembre 2009 11:41

        Il n’y a pas de réchauffement, mais un bouleversement climatique.

        Réchauffement est l’expression novlangue inventée pour désigner ce bouleversement, et utilisée par les grands médias et les lobbyistes prêts à tout pour mettre en oeuvre leurs projets de refroidissements les plus fous et les plus coûteux, aussi bien financièrement qu’en effets secondaires potentiels !


        • PapyJako PapyJako 28 novembre 2009 23:42

          Il ya « bouleversement climatique » comme il y a toujours eu « bouleversement climatique » de toute éternité, bien avant même qu’il ne vienne à l’homme l’idée de se mettre sur ses pattes de derrière, et de transformer en mains celles de devant.


        • JL JL 29 novembre 2009 08:46

          Papy Jako, je ne crois pas. Je pense que tout système complexe, animé et fermé tend vers un équilibre. Le climat varie évidemement mais les variations sont cycliques et de plusieurs ordres de périodes. Le bouleversement auquel nous assistons me paraît atypique si l’on en juge par la vitesse de fonte de la banquise et des grands glaciers.


        • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 09:20

          @JL
          Ca, c’est le genre d’affirmation qui est beaucoup plus facile à énoncer qu’à prouver.

          Une chape de plomb a été maintenue sur la vérité par les canailles du CRU pendant des années, il va falloir tout démêler pour savoir où est la vérité dans ces domaines.


        • Fourmi Agile Evrard 28 novembre 2009 11:57


          Les médias ne pourront pas longtemps étouffer ce scandale. 
          Comment l’état arrivera à faire passer la taxe carbone le 1er janvier 2010 ?
          Alors comment vont réagir les français ? Grèves ? Emeutes ?

          Que vont penser les réchauffistes qui se moquaient de nous il y a encore 10 jours ?
          Que vont devenir les Hulot, Arthus Bertrand et autres sinistres prophètes ?


          • PapyJako PapyJako 28 novembre 2009 23:46

            Le problème n’est pas Franco-Français. L’obstruction des média Français devant la déferlante qui s’annonce ne les grandit pas, mais n’a strictement aucune importance au plan mondial.


          • stephane 28 novembre 2009 12:25

            Cette « main baladeuse » risque d’être autrement plus lourde de conséquences que celle qui permet une qualification en coupe du monde.

            Excellent article, avec l’humour en plus.


            • PapyJako PapyJako 28 novembre 2009 23:49

              Merci pour le compliment ...

              Ma comparaison avec l’incident qui a marqué la qualification de la France en coupe du monde de foot était bien entendu « pour faire rire »,^au risque que ce soit un rire « jaune ».


            • PapyJako PapyJako 28 novembre 2009 23:57

              Les correspondances échangées entre le centre mondial qu’est le CRU, et les autres membres du gang climatique laissent en effet entrevoir d’autres révélations.

              Lorsque tous ces personnages auront été forcés de dévoiler au grand jour les méthodes par lesquelles ils obtenaient leurs résultats, ce qui est certainement loin d’être le cas ... on va bien voir.


            • ZEN ZEN 28 novembre 2009 12:36
              La réponse est, sans ambages, OUI !
               
              J’aimerais avoir autant de certitudes que l’auteur, dans ce problème si complexe... :-

              • Charles Martel Charles Martel 28 novembre 2009 14:53

                lisez l’article alors


              • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:04

                @ZEN
                Lorsqu’on planque quelque chose, c’est que ce n’est pas très beau !...

                Le principe de base sur lequel avance la Science est le débat, sur la base d’un échange d’informations qui permet aux autres scientifiques de reproduire les résultats obtenus.

                Ma certitude à moi, que vous n’êtes pas obligé de partager, est que ceux qui ont fait obstruction durant des années aux demandes légitimes de collègues devaient bien avoir quelque chose de pas très joli à cacher.


              • NPPhalaphanh 28 novembre 2009 12:59

                Merci à l’auteur pour son article touffu. J’invite cependant à aller encore plus loin avec l’analyse de Jean Martin, qui soulève d’autres « bourdes » plus signifiantes (l’affaire du « to hide the decline »…) dans son Bonnet d’âne du 23 novembre 09. http://www.pensee-unique.fr/bonnetdane.html#cru

                Ensuite, pour répondre à l’argument présent sur ce fil (ou d’autres fils sur ce theme) « les sceptiques du réchauffement-climatique-dû-à-l’homme sont financés par le lobby pétrolier », j’aimerais citer ces articles trouvés il y a quelques mois (à l’époque où je cherchais à y voir plus clair) :

                « « En tant qu’homme d’affaires, il est difficile de plaider pour une nouvelle taxe. Mais je trouve qu’une taxe carbone est une approche plus directe, plus transparente et plus efficace. C’est aussi le moyen le moins cher de refléter le coût du carbone dans toutes les décisions économiques. »
                Cette phrase prononcée le 8 janvier 2009 par Rex W. Tillerson, PDG d’ExxonMobil, a fait sensation. D’abord parce qu’Exxon avait jusqu’alors nié l’origine anthropique du réchauffement climatique - allant jusqu’à financer des chercheurs sceptiques (?) - et avait logiquement refusé toute politique de réduction des émissions. Ensuite, parce que les autres grandes compagnies pétrolières se sont toutes ralliées au système des permis d’émission. Quelle mouche a donc piqué cet homme qui n’est pas connu pour ses convictions écologiques ? Les observateurs sont perplexes. »

                 Et c’est tout ? Que perplexes ?

                 Et puis là : « Exxon veut une taxe carbone » : http://www.addu.fr/?p=207 (Wall Street journal ici l’original : http://online.wsj.com/article/SB123146091530566335.html?mod=googlenews_wsj)

                 Et là : « Exxon Mobil va investir 70 millions de dollars dans la capture du CO2 »

                http://www.usinenouvelle.com/article/exxonmobil-va-investir-170-millions-de-dollars-dans-la-capture-du-co2.154857?xtor=RSS-216

                 Et là c’est Total qui s’y met : http://www.enerzine.com/10/4648+tos-Zne-soppose-pas-a-lidee-dune-taxe-carbone+.html

                L’édition et la spéculation à venir sur les droits d’émission de carbone constituent une manne financière qui peut relancer une économie usée jusqu’à la corde (je cite un commentateur Agoravox : " le prédateur aux aguets de nouvelles opportunités de business" n’est pas là où vous croyez qu’il est).

                On remarquera que les solutions proposées pour régler ce « problème » ne vont pas vers « le consommer moins ou mieux » mais vers la taxation.

                Les voitures électriques, semble-t-il viables à un prix « raisonnable » (et je ne pense surtout pas là au modèle Tesla américain – triste usurpation du nom d’un homme qui disait pouvoir offrir de l’électricité gratuite pour tous : une légende urbaine ?), existent depuis quelques années (General Motors)… mais ont été, de façon incompréhensible, retirées du marché, si j’en crois le documentaire suivant : « Qui a tué la voiture électrique » http://www.infox.fr/2009/03/qui-a-tue-la-voiture-electrique/

                ou ici : http://video.google.com/videosearch?hl=fr&client=firefox-a&rls=org.mozilla:fr:official&hs=797&q=vid%C3%A9o%20qui%20a%20tu%C3%A9%20la%20voiture%20%C3%A9lectrique%20%3F&lr=&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv#

                 Enfin, on peut légitimement penser que ce ne sont pas les lobbys pétroliers ni les entreprises qui paieront cette taxe carbone ou contribution carbone, mais qu’elles le répercuteront sur les prix à la consommation. Son poids sera partagé par tous, alors qu’elle est une réponse techno-financière (faussée) à un problème (imaginaire si on s’en tient à l’affirmation « + de Co2 = + réchauffement climatique », mais réel en ce qui concerne les pollutions de l’air, des terres, de l’eau) qui vient du système de croyance (la sacro sainte « croissance », le mythe de la dette gouvernementale et black out sur ses origines) mise en place par les élites dites ultra-libérales.

                Il me semble plus urgent de s’unir sur ces autres pollutions bien réelles : les terres agricoles surmenées, l’eau souillée, la déforestation. Sans parler de ces autres pollutions que sont les banques commerciales et les implications des articles 104 et 123 des traités de Maastricht et Lisbonne. Enfin, je crois… mais je m’égare.

                 Pour « faussement » inviter au débat contradictoire nourri, de nombreux documents (parutions dans des revues scientifiques – cela va devenir une insulte ce mot « scientifique » –, analyses, documentaires filmés…) sont disponibles à la fois sur pensee-unique.fr pour les hérétiques « sceptiques solaristes-volcanistes-océanistes-cosmistes », et sur Manicorne pour les fidèles « réchauffistes anthropogéniques ».

                Deux bonnes masses d’arguments « honnêtes » : le premier animateur est un chercheur à la retraite – arrondie par les généreux dons du lobby pétrolier bien sûr–, le deuxième a monté une entreprise de conseils aux entreprises désireuses de diminuer leur empreinte carbone.

                 Lisez les deux (300 pages chacun) et faites-vous une idée plus précise.


                • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:21

                  @ NPPhalaphanh

                  Réponse encore plus touffue que l’article smiley)

                  Merci de ces compléments. je me contenterai de répondre sur deux points :

                  1) Le site de Jean Martin
                  (pensée unique) est bien entendu LE site de référence en langue Française pour celui qui souhaite avoir une vision claire du débat sur le climat.

                  J’accompagne toujours une telle déclaration du « disclaimer » :

                  De nombreux cas d’apostasie aynat été rapportés chez des croyants qui ont eu un contact, même de courte durée, avec le contenu du site « Pensée Unique », je recommande aux croyants qui tiennent à leur foi d’éviter tout contact avec le site de Jean Martin.

                  2) La répercussion des taxes :
                  Il n’existe aucun cas où les entreprises garderont à leur compte une taxe nouvelle. Sauf à les y empêcher par des procédures de contrôle des prix, les entreprises - pour lesquelles la taxe nouvele est un coût supplémentaire - vont toujours répercuter le coût sur leur prix de vente.

                  La taxe carbone sera bien sûr payée par le consommateur.


                • Radix Radix 28 novembre 2009 13:01

                  Bonjour

                  Je vous recommande le visionnage de l’interview de Vincent Courtillot actuellement en ligne sur Agoravox tv.

                  Radix


                  • Francky la Hache Francky la Hache 28 novembre 2009 16:47

                    En effet, Vincent Courtillot est très intéressant.
                    Cet article, en revanche est une catastrophe, nul d’un point de vue scientifique.
                     La démonstration de la causalité homme-climat est absurde.
                     Article contre-informatif.

                    1) oui, il y a bien réchauffement.
                    2) non, ce n’est pas l’homme le responsable, mais surement l’activité solaire.


                  • Jean Lasson 28 novembre 2009 17:13

                    @ Francky la Hache,

                    Comme Zen, vous vous êtes fait attraper smiley

                    Si vous aviez lu l’article jusqu’au bout, vous auriez vu que l’auteur y écrit : « oui, le réchauffement est anthropique, au sens que les données ont bien été trafiquées par des humains... » smiley

                    Mais il est vrai que l’ironie passe mal dans les blogs, comme dans les courriels.


                  • Francky la Hache Francky la Hache 28 novembre 2009 18:25

                    Ouf, c’est vrai, je me suis fais prendre comme un bleu, (qui se moque du foot en plus).
                    En ce moment, je n’aspire qu’à lire de la rigueur scientifique sur le sujet,
                    et j’ai été outré de voir autant d’inepties à un point que j’ai décroché avant d’apercevoir l’ironie.

                    Au temps pour moi.


                  • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:31

                    @Radix
                    Je recommande également très chaudement la vidéo de Courtillot. Voir le post que lui a consacré Vincent Benard.

                    @Francky la Hache
                    Désolé d’avoir créé la confusion ... C’est la loi du genre ... dès lors qu’on fait de l’humour, on prend le risque d’être incompris, au moins un temps.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed 28 novembre 2009 13:28

                    Seulement en Nouvelle Zélande ?

                    Vous tenez cette confidence des sages babouins ?

                    Le thermomètre s’affole en ce moment à Kaboul... quand il n’affiche plus rien depuis longtemps à Bagdad où les homme nés de la poussière sont redevenus poussière comme c’était écrit dans les anciens Écrits... Et aussi sur les bureaux des EM occidentaux !

                    C’est peut-être un début de réchauffement de la guerre froide, bien des canons ont la grippe cochonne en ce moment ! Le prochain Copenhague nous le dira !

                    Quelle humanité abracadrabantesque !

                    Mohammed.


                    • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:36

                      Vous pourriez me réexpliquer ? Je ne suis pas certain d’avoir tout compris !


                    • Petitpois Petitpois 28 novembre 2009 13:53

                      http://rss.nfowars.net/20091127_Fri_Alex.mp3

                      CECI EST UN INTERVIEW EXTRAORDINAIRE de Lord Monckton, qui se bat depuis des années contre l’arnaque au réchauffement climatique et le Nouvel Ordre Mondial !!!

                      Interview réalisé hier 27 novembre 2009 par Alex Jones.
                      L’interview (1 h 05 mn) commence pile à 2h du début du MP3.


                      On y voit la relation entre le soi disant réchauffement climatique et le Nouvel Ordre Mondial, etc.


                      Il faut que la France ait accès à ce document en français !



                      • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:34

                        C’est vrai. Pour cela, il « suffirait » que quelqu’un traduise l’interview !


                      • croacroa 28 novembre 2009 14:16

                        attention le landernau neo-liberal va contre-attaquer !!
                        quand au message de l abracadabrantesque mohamed il est comme toujours hilarant !
                        jamais de reponse sur le fond , jamais une once de logique , jamais un lien pour etayer quoi que ce soit !
                        il repond a chaque article prouvant le rechauffement par des imprecations délirantes ou des extraits d obscures textes sectaires


                        • croacroa 28 novembre 2009 14:22

                          @ petit pois : quand une poignée d abrutis conspirationistes ( quasi toujours finançés par des lobbys liberaux ) s opposent a des dizaines de millers de savants , j ai la faiblesse de suivre les savants !
                          Pourquoi consulterais-je le ramassis de billevesées de ce monsieur ???
                          Pourquoi la france devrait-elle perdre son temps a ça ??


                          • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 20:44

                            @croacroa
                            Pourrais-tu me donner 10 noms (DIX) de tes « savants » ?
                            Sachant que, bien entendu, tous ceux qui ont trempé dans le scandale du GlimateGate ne comptent pas, jusqu’à ce que la justice ait pu se pencher sur leur cas.


                          • croacroa 28 novembre 2009 14:30

                            Putain , mais c est hallucinant le nombre de givrés conspirationistes sur ce media !
                            je comprend maintenant comment les religions peuvent avoir encore autant de succès a notre epoqiue !
                            l humain refuse tout simplement d envisager toute verité qui le derange , c est comme cela depuis toujours et ce le sera toujours !
                            l evolution est sans doute vraie...sauf pour le cerveau humain , lui il est figé depuis toujours a part pour de trés rares chanceux appellés chercheurs !!!


                            • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:38

                              @croacroa
                              Les insultes n’ont jamais été un substitut efficace à l’argumentation.


                            • anty 28 novembre 2009 15:16

                              Que le climat se réchauffe ces dernières années cela ne fait effectivement plus de doutes.

                              On a qu’à voir les hivers de plus en plus doux.(comparés aux hivers des années 80)

                              Cependant je pense à la grotte Cosquer qu’on découvert il y a quelques années.

                              L’entrée de cette grotte se trouve à 40 m sous le niveau de la mer et les hommes préhistoriques ne connaissaient pas encore les scaphandres.

                              Donc le niveau de la mer à l’époque était au moins si ce n’est pas plus à moins 40 m à celui qu’on lui connaît aujourd’hui ’hui.

                              Quant aux industries à part celle de la pierre taillée j’en connais pas.

                              Il faut conclure que le réchauffement de la planète est un phénomène qui persiste depuis au moins 27000ans âge supposé des peintures qui ornent l’intérieur de cette grotte.


                              • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:41

                                Le sujet principalement adressé par cet article n’est pas le réchauffement.

                                Le sujet est la fraude scientifique.


                              • FritzTheCat FritzTheCat 28 novembre 2009 15:25

                                Après la thèse de la Terre plate, celle de la thèse du réchauffement climatique.


                                • joletaxi 28 novembre 2009 15:26

                                  @ Croacroa

                                  on ne se lasse pas de lire vos commentaires.

                                  Plus sérieusement :
                                  ces courbes ont fait le tour du net,mais je me dois de tempérer vos ardeurs(je ne pense pas être sujet à être considéré comme un réchauffiste)
                                  Il est normal que les t° brutes de stations météo fassent l’objet de corrections.Changement de moyen de mesure, changement de location, changement d’altitude etc.
                                  Par contre, la méthodologie employée,elle se doit d’être limpide, ce qui n’est jamais au grand jamais le cas,et ceci pour le monde entier.
                                  Si l’on se réfère aux détails des stations, on s’aperçoit qu’effectivement ,pour un certain nombre d’entre elles, dont les historiques sont disponibles, les corrections apportées sont très largement au réchauffement.De là à penser que le même procédé a été appliqué aux autres,il y a un pas qui ne peut être franchi avant d’avoir pu auditer de manière sereine la totalité de la problématique.
                                  Je reprendrai les propos de Roy Spencer(un néo-con ultralibéral selon la définition de croa)
                                  Lorsque l’on parle de mesures, il est normal que des imperfections soient constatées et que des corrections soient apportées.
                                  Dans le cas des mesures climatiques, il est préoccupant que les corrections aient toujours dans le sens du réchauffement

                                  • PapyJako PapyJako 29 novembre 2009 00:47

                                    @joletxi
                                    Les corrections ont toutes été faites pour accréditer la thèse du réchauffement.

                                    S’il y avait des raisons avouables pour cela, les auteurs des corrections avaient la possibilité de les exposer.

                                    Au lieu de cela, il ont choisi de se battre becs et ongles pendant des années pour que d’autres scientifiques ne viennent pas les critiquer.

                                    C’est un indice assez sérieux de manipulation frauduleuse. En tout cas, il emporte ma conviction.


                                  • freelol freelol 2 décembre 2009 08:59

                                    Et vous êtes pas le seul, on avait déjà des doutes quand Algor était devenu écolo et qu’il posait de fausses conclusions sur les études des carottes de glace polaire en affirmant que les variations du taux de CO2 dans l’atmosphère était la cause des variations de températures alors que ces études démontraient exactement le contraire, la cause étant la conséquence.

                                    Enfin j’ai eu peur en lisant votre titre de lire encore un article dénué de tout sens critique et venant accréditer la pensée unique en plein Climate Gate histoire qu’il n’y ait pas trop de vague avant la grand messe de Copenhague.

                                    Merci pour votre article, merci au hacker qui nous fait soulever le voile.

                                    Et si un journaliste passe par ici, un français je veux dire, peut il nous expliquer pourquoi en France il ne se passe rien ? à ce propos l’allusion au nuage de Tchernobyl est tout à fait approprié.


                                  • Jean Lasson 28 novembre 2009 15:46

                                    @ l’auteur,
                                     Excellente ironie et beau suspens ! Bravo ! J’ai lu l’article jusqu’au bout en attendant d’y trouver - enfin - l’argument convaincant confirmant le réchauffement anthropique.

                                    @ Zen,
                                    Vous vous êtes fait attrapé par la patrouille en commentant sans avoir lu l’article jusqu’au bout smiley

                                    @ joletaxi,

                                    Pas d’accord avec vous, cette fois : je veux voir les données brutes avant toute correction. C’est comme les sondages cette affaire... Donc, d’abord publication des données brutes, puis justification et exposé d’une éventuelle méthodologie de correction et enfin présentation d’un éventuel résultat corrigé. Je ne comprends même pas que les revues scientifiques acceptent les courbes corrigées sans exiger la courbe brute d’abord...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès