Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Une marée pas marrante

Une marée pas marrante

Les experts sont formels, le 21 mars 2015, ce sera la marée du siècle…et les politologues, en écho, affirment que ce sera aussi, le même jour, un raz de marée électoral qui pourrait placer le parti d’extrême droite largement en tête lors des cantonales.

Le terme, « marée du siècle » est malgré tout un peu exagéré, puisque toutes les marées sont modulées par plusieurs cycles, le plus long de ceux-ci, appelé Saros, (ce mot venant du babylonien saru, les mésopotamiens, 6 siècles avant notre ère, ayant été manifestement les premiers à définir ce cycle) dure 18 ans et 11 jours, et celle qui est attendue le 21 mars a un coefficient de 119, succédant ainsi à celle du 10 mars 1997…la « marée du siècle » se produisant donc tous les  18 ans

Pour comprendre ce qui va se passer le 21 mars, il faut savoir que les marées résultent de la force de gravité qui s’exerce entre la Terre, la Lune, et le Soleil : la Lune exerçant une force d’attraction sur la Terre, insuffisante pour que cette dernière n’entre en collision avec la Lune, mais qui « allonge » légèrement la terre, la déformant imperceptiblement, soulevant ainsi les océans, d’où les marées.

Au-delà de ce phénomène, il faut prendre en compte aussi la possibilité de dépression, de tempête, qui changerait considérablement la hauteur réelle de la mer.

Comme l’explique Patric Santurette, chef de la prévision marine à Météo France : « entre une situation normale et une forte dépression à 980 hPa, il peut y avoir 35 cm de différence ».

Le 28 février 2010, lors de la tempête Xynthia, la surcote avait atteint 1,50 m à La Rochelle, alors que le coefficient de marée était alors uniquement de 102, bien inférieur à celui attendu le 21 mars prochain.

On se souvient que, de la Normandie à l’Aquitaine, les dégâts avaient été importants, provoquant la mort de 47 personnes, dont 29 sur la seule commune de la Faute-sur-Mer. lien

À tout cela s’ajoute la montée du niveau moyen des océans, due au changement climatique, lequel a été mesuré d’environ 20 cm depuis un siècle, montée qui pourrait atteindre 80 cm à la fin de ce siècle, ce qui rendra encore plus problématique ces marées. lien

Ajoutons, sans vouloir noircir un tableau déjà bien sombre, que les tempêtes qui ont frappé la côte atlantique entre décembre 2013 à mars 2014, ont fait reculer la côte aquitaine d’environ 40 mètres, alors que les populations côtières sont 3 fois plus importantes en densité que la moyenne nationale (lien) et que le 20 mars l’éclipse solaire pourrait mettre à l’épreuve tout notre réseau électrique. lien

Mais pourtant ce n’est pas tout, un autre danger pourrait être lié à la centrale nucléaire du Blayais, l’une des plus vieilles de France, (lien) située comme on le sait au bord de l’Atlantique, en Gironde, et qui a miraculeusement échappé à un accident majeur, le 28 décembre 1999 suite à la tempête des 27 et 28 décembre, provocant l’inondation d’une bonne partie des bâtiments, mettant hors service les installations de sauvegarde, la sureté du réacteur n°1 ne tenait plus qu’à 2 pompes, celles qui permettaient le refroidissement du réacteur.

À l’époque, Alain Juppé, qui était déjà maire de Bordeaux, avait même envisagé l’évacuation de tous les habitants de sa ville, (lien) même si Martine Griffon-Fouco, déléguée régionale d’EDF, se refusait à parler d’un accident, mais seulement d’un « incident pas grave ».

Il est intéressant à ce niveau d’écouter Jean-Pierre Dufour, professeur de physique nucléaire, membre à l’époque de la CLI (commission locale d’information) : « qu’une marée dans un estuaire ayant la configuration d’un entonnoir se traduise par une onde ne surprend pas. Mais qu’un vent violent soufflant à des vitesses inhabituelles l’amplifie, et c’est l’imprévu majuscule. Quand les évènements ne se sont pas produits, personne n’y pense. Une fois qu’ils ont eu lieu, on s’aperçoit que c’est rationnel » poursuivant : « on ne peut pas se cacher derrière des slogans du style « on a le nucléaire le plus sur du monde », le discours d’EDF en matière de fiabilité repose sur des calculs de probabilité  ».

Simon Charbonneau, spécialiste des risques technoscientifiques à l’université de Bordeaux, va plus loin : « l’article 21 de la loi sur les risques majeurs prévoit une information en temps réel. Il n’a pas été respecté. Ce qui s’est passé est énorme. On implante une centrale en zone inondable, mais on ne prévoit pas que les digues la protégeant puissent être submergées (…) l’affaire du Blayais, s’il en était besoin, ne peut qu’inciter les ingénieurs EDF à la modestie  ». lien

Christophe Quintin, responsable de la division nucléaire à la DRIRE (direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement) de Bordeaux ajoutait : « il faudra aussi comprendre pourquoi une centrale nucléaire, dont la plate forme devait rester hors d’eau à la suite d’une surcote de marée milléniale à pu voir ses installations vitales submergées par de l’eau qui s’est engouffrée dans les multiples galeries techniques (…) on peut se tromper, il y a un travail de conception à revoir (…) alors que la tempête s’est produite avec un faible coefficient de marée  ». lien

Depuis, si la digue construite est haute de 8,50 mètres, dont 2,30 m de mur pare houle, permet d’envisager que la centrale soit à l’abri, il n’en est rien du poste électrique de Braud qui permet l’alimentation de la centrale en électricité, et l’énorme transformateur électrique n’est pas protégé par la moindre digue, ce qui inquiète à juste titre Jacques Maugein, membre de la CLIN (commission locale d’information nucléaire) déclarant : «  je me fais l’écho du peuple girondin, il faut protéger ce poste avant qu’il ne soit trop tard  », et si le projet de chantier a bien été lancé par EDF en janvier 2014, les travaux n’ont toujours pas commencé, les responsables de la centrale précisant : « cette future digue ne fait pas l’objet d’engagement formel, ni de prescription de l’Autorité nucléaire… ». lien

Bien sur, en cas de panne d’alimentation électrique, la centrale nucléaire dispose de moteurs diesels pouvant produire 6 MW d’électricité, afin d’assurer le refroidissement des réacteurs (lien), mais personne n’a oublié que ceux-ci avaient été noyés lors de la tempête de 1999…alors que l’ASN vient d’épingler l’exploitant de la centrale pour de mauvaises réponses en matière de sûreté. lien

Il ne reste plus qu’à croiser les doigts, espérant que les digues tiendront, que la centrale ne sera pas inondée, et qu’une tempête ne viendra pas s’ajouter à cette forte marée.

Récemment, les experts ont pu constater des vagues qui flirtaient avec les 8 mètres de haut, alors que la marée était loin d’avoir atteint son point culminant, la digue n’ayant qu’une hauteur de 8,50 mètreslien

Il reste un petit mois avant « la marée du siècle  », les travaux d’endiguement seront-ils achevés le 21 mars, mettant ainsi les populations peut être à l’abri d’un possible accident ?…l’avenir nous le dira.

En tout cas, c’est aussi dans la région de Bordeaux qu’un joli record vient d’être battu, puisque la plus grosse centrale photovoltaïque européenne y est en construction, et qu’elle proposera un prix du KW comparables à celui de la dernière génération des réacteurs nucléaire EPR (lien) au même moment ou l’entrepreneur nucléaire national est en pleine déconfiture financière, confirmant des pertes abyssales en 2014. lien (4,9 milliards de perte en 2014. lien)

Quittons cette marée pour une autre, politique celle là, puisque tous les instituts de sondage unanimes prévoient une victoire électorale pour l’extrême droite, lors des cantonales à venir. lien

La raison est relativement simple à comprendre : des français déçus, à juste titre par Sarközi, puis par Hollande, veulent donner une chance à ce parti d’extrême droite qui n’est jamais parvenu vraiment au pouvoir, convaincu qu’il tiendra parole, fermant ses frontières, mettant hors de celles-ci tous ceux qui ont une origine plus ou moins étrangère, et que ces mesures radicales vont faire cesser le chômage.

Ils veulent bien croire que la page du fondateur du parti est tournée, et que la xénophobie, le racisme, et l’antisémitisme ne sont plus au programme du parti, bref que Marine Le Pen est « fréquentable »…

Ils sont aussi convaincus que ce parti, qui n’a jamais été vraiment aux commandes du pays, ne tombera pas dans les errements, les compromissions, la corruption, la délinquance etc.…auxquelles l’UMP et le PS nous a plongé plus d’une fois.

C’est ignorer que le FN, comme les autres, a été pris la main dans le sac pour des motifs graves : profanation de cimetière juif, assassinat, cambriolage, incitation à la haine raciale, détournement de fonds… etc. lien

Plus grave, alors que le FN n’est jamais vraiment arrivé au pouvoir, il est pourtant en tête en taux de condamnation : 15,68%... alors que l’UMP se trouve à 3,12% et que le PS est à 1,94 %.

Pour mémoire, alors qu’entre 1997 et 2012, le FN a compté 357 détenteurs de mandats électifs, il a totalisé 56 condamnations et mises en examen. lien

Attendons donc le verdict des urnes, pour lequel on sait que le clan des gagnants sera celui des abstentionnistes, puisqu’il avait atteint 36,45% lors des dernières municipales, battant un nouveau record (lien) record battu régulièrement comme on peut le constater sur ce graphique

Comme dit mon vieil ami africain : « le chameau ne rit pas de la bosse des dromadaires ».

L’image illustrant l’article vient de nabolo.com

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Nucléaire, courage, fuyons

Fukushima, un désastre illimité

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour

Les cachotteries nucléaires

Fukushima, le mythe du zéro morts

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima jour après jour sur le site acro

L’observatoire du nucléaire

Greenpeace

Fukushima-blog


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

183 réactions à cet article    


  • Gnostic Gnostic 26 février 2015 10:05

    Ouahhhhhhhh

    Un cours de marée par un capitaine de bateau lavoir

    Quel Article de haut coefficient

     smiley

     

    Coefficient 119 c’est de la petite bière

    Le Coeff max c’est 120 il est théorique

    Vivement un coeff de 380

     smiley

     

    Bon la centrale du blayais qui devient Fukushima

    Tant mieux ça fera baisser les prix du Bordeaux

     

     

    Ah et pi y a ce FN qui monte, qui monte et qui fout les jetons à pépère

     smiley

     

    Faut pas t’affoler pépère, le FN une fois au pouvoir il baissera son bénard exactement comme les guignolos de syriza

     smiley

     

    Comme chante Raoul le vieux marin FN

     

    Quand la Marine monte

    Je bande, je bande

    Quand ell’ descend

    Je débande, débande

     

    Et pi Marine elle est petite fille d’un marin pécheur un vrai, elle connait la navigation

     

    Voilà ce qui arrive quand en 2012 on vote pour un Capitaine de pédalo

     

     smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2015 10:46

      @Gnostic
      j’aime votre optimisme...béat ? je ne sais pas...mais vos références au Bordeaux dont les prix devraient baisser...là je peux vous affirmer qu’ils s’effondreraient, puisque plus personne ne voudra en acheter.

      bonne affaire pour vous...si vous ne craignez pas les séquelles que le nucléaire aime bien laisser ici ou là...
       smiley
      joyeux cancer gnostic
       smiley

    • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 10:15

      Si une marée providentielle pouvait emporter sur son passage tous les dirigeants du FN....et de L’UMPS....

      Une marée UPR dont le discours intelligent ( ça change des discours plein de promesses et de propositions absurdes), clair et précis permettrai dans un premier temps de sortir de cette prison qu’est l’UE où il est inutile de vouloir négocier un meilleur avenir pour les peuples qui la compose (voir actuellement le cas de la Grèce), puis, qui dans un second temps permettrai aux français de retrouver un espace où la démocratie et le peuple reprendrai le contrôle.

      Il est temps de constituer une marée gigantesque de résistants qui en ont marre de voter pour des partis qui veulent soit disant changer les choses tout en restant confiné dans la geôle de l’UE, afin de briser nos chaînes et de retrouver la France, pays des hommes libres.

      Étymologie : Franc et Français :

      La France actuelle, pays de culture latine, occupe la plus grande partie des anciennes Gaules celtiques, conquises par Jules César, mais elle tire son nom des Francs, un peuple germanique, dont le nom signifie « hommes libres », qui se forma tardivement et s’installa sur une partie des terres de l’Empire romain.


      • Garance 26 février 2015 10:31

        Cabanel


        En ce moment sur l’Atlantique ce sont les grandes marées....OK

        Mais là ou vous faites erreur c’est de les comparer aux marées du FN aux prochaines élections

        Là ça va pas être des marées grandes ou petites : ça va être des tsunamis

        Qui vont tout emporter : le Nabot , le P’tit Gros et tous les pourris qui gravitent autour 

        Emportés....balayés.....qu’on voit plus leurs sales gueules de pourris jusqu’à la moëlle




        • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 10:43

          @Garance

          Un Tsunami FN ?

          Heuu....Si le FN passe aux prochaines élections présidentielles ce sera en grande partie due à l’abstentionnisme qui est en train de former une lame de fond qui risque de nous laisser le cul dans l’eau.

          Le FN veut renégocier les traités.....Pour un parti nationaliste y a comme un paradoxe là.
          Oui, je sais, si pas de négociation, le FN propose un référendum.....et si il y a accord avec l’UE pas de référendum (  smiley ) et il y aura accord surement aux détriments des français et le nationalisme de ce parti n’aura été qu’un leurre.....C’est Jeanne d’Arc qui doit se retourner dans sa tombe.


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2015 10:47

          @Garance
          le nabot, le ptit gros, mais si vous avez ouvert le lien proposé en fin d’article sur les condamnation du fn, vous pouvez les mettre dans le lot avec les deux précédents.

           smiley
          à moins d’être très naïf.
           smiley

        • Fergus Fergus 26 février 2015 10:56

          Bonjour, GrandGuignol.

          Qui sait, si elle vivait de nos jours, Jeanne d’Arc serait peut-être une européenne convaincue ? C’est même probable.


        • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 11:08

          Bonjour Fergus,

          On peut tout supposer...On peut même supposer que Marine est la réincarnation de Jeanne la pucelle.....Qui sait ?
           smiley

          J’ai du mal quand même à imaginer notre Jeanne s’allier avec les anglais et convenir d’une alliance avec l’ennemi....


        • gaijin gaijin 26 février 2015 12:15

          @GrandGuignol
          " l’abstentionnisme qui est en train de former une lame de fond qui risque de nous laisser le cul dans l’eau. "
          alléluiah !


        • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 13:20

          @gaijin

          Si le vote blanc était pris en compte comme le propose l’UPR, une vraie majorité du peuple pourrait alors être représentée et le vote retrouverait ainsi toute sa signification.

          Voir : le jour d’après à partir de 59,17 sur le vote blanc .


        • gaijin gaijin 26 février 2015 15:50

          @GrandGuignol
          l’important c’est surtout de sonner la fin de la récré et de nettoyer les écuries d’augias
          la suite est une autre histoire


        • non667 26 février 2015 16:41

          @GrandGuignol

          Le FN veut renégocier les traités.....Pour un parti nationaliste y a comme un paradoxe là.

          aucun paradoxe : le fn est pour une europe des nations libres ,souveraines , indépendantes non soumises a des dictats d’autres pays fussent-ils majoritaires !
          bref l’europe de de Gaulle !
          le contraire de l’Europe supranationale actuelle qu’abhorrait de Gaulle !


        • Fergus Fergus 26 février 2015 17:43

          @ GrandGuignol.

          Cette argumentation d’Asselineau sur le vote blanc ne tient pas la route un instant. Je remarque à cet égard que Fifi ne répond pas lorsqu’on lui oppose des arguments à ce sujet après que le discours officiel de l’UPR ait été relayé sur AgoraVox sous sa signature, avec évidemment la fameuse référence à l’Uruguay.

          Certes, je suis moi aussi favorable au vote blanc, mais je n’en attends pas qu’il remette sérieusement une élection en cause, au point que tous les candidats soient renvoyés chez eux pour cause de vote blanc massif. En admettant que cela soit possible, que se passerait-il ? Tous les candidats étant récusés, les petits partis (dont l’UPR) seraient laminés car souvent en grande difficulté de trouver un candidat alternatif. Quant aux grands partis traditionnels, ils n’auraient aucune difficulté à présenter d’autres candidats, le cas échéant en masquant leur logo, et l’on repartirait pour un tour. Etc, etc.

          Il s’agit là d’une pure utopie, et Asselineau le sait parfaitement !


        • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 19:37

          @Fergus

          Il s’agit là d’une pure utopie, et Asselineau le sait parfaitement !

          Si vous aviez prêté attention à ce passage du vote blanc vous vous seriez aperçu qu’il précise explicitement qu’en cas de majorité du vote blanc, il y aurait des débats et concertation qui pourrait durer un certains temps.

          Et oui la politique prendrait un nouveau visage, celui de la démocratie car si aucun des partis en lice n’a de majorité il est inutile qu’ils se représentent puisque non représentatif de la majorité du peuple.

          Et les petits partis comme les grands devront revoir leurs copies si ils ne sont pas assez convaincants.
          D’autres part un contrôle des actions des élus est prévu par l’UPR empêchant la plupart des débordements et le respect de leurs propositions.

          Dans un tel contexte qui vous parait affolant, les partis devront se réajuster en fonctions des aspirations du peuple pour avoir une chance d’être élus.

          Ce qui dans un premier temps apparait comme utopique dévoile en fait une obligation des partis à la vertu et à la nécessité d’une part de ne pas faire des promesses irréalisables et d’autres part de les tenir .

          le duo droite / gauche qui nous baladent depuis des lustres serait dés lors étouffé dans l’œuf et l’astuce qui consiste à superposer le logo ou le candidat ne prendrait plus.

          Une épuration de la pensée figée de la politique vers une réelle responsabilité politique envers le peuple.


        • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 20:15

          @non667

          "le fn est pour une europe des nations libres ,souveraines , indépendantes non soumises a des dictats d’autres pays fussent-ils majoritaires !"

          Puisque vous admettez le fait que nous sommes bien dans une Union Européenne Supranationale, est il concevable de vouloir négocier avec cette entité qui représente 28 pays et dont le refus d’un seul de ces pays sur la négociation des traités ferait capoter tout changement ?

          Du reste on voit bien le cas de la Grèce, qui elle aussi veut négocier ses dettes et introduire un programme de relance économique, qui se heurte à l’intransigeance de l’UE.

          D’où mon interrogation quand à la véritable identité nationale du FN et peut elle changer cette Europe supranationale dans ces conditions ?

          Si j’étais vraiment un nationaliste je donnerai la primauté à mon pays puis à une Europe des nations libre et pas l’inverse...c’est ce que je trouve paradoxal.


        • Fergus Fergus 27 février 2015 00:06

          @ GrandGuignol

          « en cas de majorité du vote blanc, il y aurait des débats et concertation qui pourrait durer un certains temps. »

          Le problème est que si le vote blanc est reconnu, il l’est pour toutes les élections. Or, vous ne semblez prendre en compte que celle, majeure, de la présidentielle. Imaginez-vous sérieusement que l’on puisse prendre ainsi son temps pour tous les scrutins législatifs, régionaux, départementaux, intercommunaux ou municipaux où une majorité de votes blancs aurait récusé tous les candidats ? Bonjour, l’incertitude territoriale !

          Je persiste à penser que c’est inapplicable et qu’Asselineau en a conscience, mais il estime que cela sert l’image réformiste et proche des attentes du peuple de l’UPR tout en sachant que cela relève nettement plus du bobard que d’une réforme ayant des chances de produire des effets.

          D’autant plus que ce n’est pas demain que des masses d’électeurs voteront blanc, entre ceux qui ont des intérêts partisans à défendre, et ceux qui veulent soutenir des candidats alternatifs.

          Bonne nuit.


        • GrandGuignol GrandGuignol 27 février 2015 00:36

          @Fergus

          Encore cette peur de perdre du temps quand c’est nécessaire.

          Il vaut peut être mieux mettre en place des crapules plutôt que de prendre le temps de la réflexion et du bon sens afin d’éradiquer au maximum la corruption et les inégalités.

          Tout et tout de suite ! vite ! vite ! et comme cela ne va pas assez vite et bien on vote pour n’importe qui, n’importe quoi, n’importe comment et le peuple s’abrutit à nouveau au lieu de participer à la vie sociale et le vote redevient puéril.

          Le vote blanc est un garde fou, un épouvantail comme le FN, mais c’est un épouvantail pacifique qui ne donnera raison qu’au peuple.

          Avec l’épouvantail du vote blanc, il n’y a plus d’incertitude, c’est le peuple qui en dernier recours aura raison et les candidats aux diverses élections qui devront satisfaire la demande des citoyens que ce soit au niveau local, départemental, régional, national, etc....

          Au très long terme les partis pourraient même disparaitre et ne se proposerait alors que des candidats dont les compétences et l’engagement seraient les seuls prérequis.

          Le temps c’est de l’argent ....Pour les banquiers et les actionnaires peut être, pas pour l’humanité qui doit prendre le temps de son épanouissement.


        • Fergus Fergus 27 février 2015 09:11

          @ GrandGuignol.

          Je comprends très bien cette argumentation, mais elle n’est qu’un trompe-l’œil. Je note d’ailleurs que vous répondez sur la « perte de temps », mais pas sur les votes en nombre qui continueront de se faire sur les candidats, qu’ils appartiennent au système ou qu’ils soient hors système. Et, ne vous illusionnez pas, les gens qui ne veulent entendre parler d’aucuns de ceux-là préfèreront comme ils l’ont toujours fait ne même pas se déplacer pour aller voter. Le vote blanc est un acte politique conscient, réfléchi et déterminé qui n’est pas prêt d’être dans la culture des indécis et de ceux qui ne s’intéressent à la politique que dans les jours qui précèdent un scrutin.
          C’est pourquoi tout cela relève au mieux du rêve, au pire de la propagande partisane.

          Bonne journée. 


        • GrandGuignol GrandGuignol 27 février 2015 10:10

          @Fergus

          Heuu...La propagande partisane je vous la laisse , j’exprime seulement ce que je pense et si demain il s’avérait que je soit dupé ou trahi par l’UPR et bien je chercherai ailleurs les solutions.

          Pour ce qui est du vote blanc : Quand on a un outil puissant et vraiment démocratique on s’en sert !

          En cas de majorité de vote blanc, des débats et concertations du peuple seraient alors mis en place et la plupart des citoyens seraient obligés en quelque sorte de s’investir un peu plus en politique et de surcroit de s’informer....Ceux qu’ils ne leur feraient pas de mal.

          D’autres part Mr Asselineau ainsi que d’autres qui appartiennent au mouvement de l’UPR ne cessent d’informer et d’instruire le peuple pour qu’il sorte de sa léthargie...Ce que ne fait évidemment pas les autres partis qui préfèrent faire des promesses irréalisables et tenir en laisse ses moutons.


        • GrandGuignol GrandGuignol 27 février 2015 10:38

          @GrandGuignol
          .
          « Ceux qu’ils ne leur feraient pas de mal. »  smiley
          .Ce qui ne leur ferait pas de mal....  smiley


        • Fergus Fergus 27 février 2015 11:07

          @ GrandGuignol.

          « La propagande partisane je vous la laisse ».

          A ce (gros) détail près que je ne suis encarté nulle part et au service de personne, surtout pas d’un parti politique.

          Pour ce qui est de l’UPR, je ne nie pas qu’il y ait des bonnes idées. Dommage qu’elles soient souvent discréditées par les propos démagogiques d’Asselineau, par exemple sur cette question du vote blanc (dont je ne nie pourtant pas la nécessité de la reconnaissance) ; ou sur celle, encore plus récurrente, des euro-régions, avec à la clé des affirmations mensongères, notamment par la mise en avant du rôle des autonomistes, démesurément grossi pour servir le discours de ce parti.


        • GrandGuignol GrandGuignol 27 février 2015 13:54

          @Fergus

          « A ce (gros) détail près que je ne suis encarté nulle part et au service de personne, surtout pas d’un parti politique »

          je ne suis au service de personne moi non plus si ce n’est de celui de mes enfants et de de leurs avenir.

          je ne m’avancerais pas sur le terrain des eurorégions, mais je sais par d’autres sources que l’UPR que c’est un projet de l’Union Européenne qui vise à mélanger les régions européennes entre elles afin de centraliser les pouvoirs.

          Je ne crois pas que Mr Asselineau mente délibérément à ce sujet ou soit démagogue.
          Tout ce que j’ai lu sur le site de l’UPR jusqu’à présent, j’ai pus le valider par des sources extérieures...Ce sujet n’étant pas très connu, moi même je n’y ai porté qu’une légère attention
          j’irai voir ça de plus prés un de ces jours.


        • Pascal L 26 février 2015 10:33

          Dans la vie, il n’y a pas de problèmes, il y a des solutions. Rester ainsi bloqué devant les problèmes n’aide à trouver ces solutions. Il existe des milliers de risques dans la vie et les risques cités ici n’en sont qu’une toute petite partie. Quand on a l’impression de ne pas avoir besoin des autres pour maîtriser le risque, on se sent rassuré, mais traverser la rue est toujours plus dangeureux que d’habiter à côté d’une centrale nucléaire. Les accidents domestiques restent la première cause d’accidents en France.


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2015 10:51

            @Pascal L
            c’est intéressant votre tentative de relativiser, comparant ce qui n’est pas comparable : la route, le nucléaire.

            oui, il y a des accidents de voiture, et des morts...mais la différence essentielle est d’abord dans le nombre des morts. (985 000 d’après une université newyorkaise... et quelques dizaines selon les lobbys nucléaires)...
            mais ce n’est pas tout : après l’accident de voiture, on peut continuer de circuler sur cette route quelques minutes après...
            les accidents majeurs nucléaires rendent des milliers d’hectares inhabitables pour au moins un siècle.et ça fait une différence essentielle.

          • Fergus Fergus 26 février 2015 11:02

            Bonjour, Pascal L.

            « les risques cités ici n’en sont qu’une toute petite partie »

            En termes de probabilité, vous avez raison, mais si une catastrophe nucléaire devait se produire au Blayais, elle balaierait toutes les autres causes de mortalité, peut-être pas par le nombre des décès directs, mais par celui des décès induits et par la neutralisation des riches surfaces agricoles et l’évacuation durable de la ville de Bordeaux, située sous les vents dominants d’ouest par rapport à la centrale.


          • alinea alinea 26 février 2015 12:34

            @Fergus
            Les bouteilles de bordeaux vont s’arracher à prix d’or ; je serais malin, je commencerais la spéculation dès demain !! Heureusement que les vignobles ont été vendus aux Chinois !
            ( fais pas attention !! c’est mon humeur ce matin !)


          • Pascal L 26 février 2015 13:10

            @olivier cabanel
            Ah les extrapolations linéaires ! C’est mathématiquement plus joli, mais physiquement faux. Passer de quelques dizaines à 985000, ça doit pouvoir se voir facilement sur le terrain. Quand aux rejet des études financées par les lobbies, on ne peut guère conclure également. Les lobbies peuvent se payer les meilleurs chercheurs, la publication du résultat dépendra peut-être du sens du résultat mais nous ne pouvons pas conclure, donc nous ne pouvons pas exclure. Je ne connais pas la vérité, mais je ne choisis pas les études parce qu’elles vont dans le sens de mon intuition.


            Quand aux milliers d’hectares inhabitables pendant au moins un siècle, c’est vrai pour Tchernobyl mais faux pour Fukushima, la pollution n’est pas de même nature et vous ne pouvez pas mettre au même niveau la perte d’une maison et la perte de la vie.
            Quand je disais que j’étais près à habiter près d’une centrale nucléaire, je pensais aux centrales françaises, pas au centrales russes. J’ai aussi étudié l’ingénierie des centrales, mais je n’ai pas utilisé cette compétence.

            Je n’ai rien relativisé du tout, je regarde les statistiques et je garde la tête froide. Quand vous affirmez que les accidents de circulation ne sont rien parce que l’on peut continuer à utiliser la route après, cela ne vaut pas pour les victimes. Un accident domestique peut aussi déclencher un incendie ce qui donnera un résultat équivalent à la centrale nucléaire, même si le retour dans les lieux peut être plus rapide. Combien d’incendies domestiques chaque année en France ? Un incendie toutes les 2 minutes soit 263000 incendies, 100 décès et 10000 blessés par an ; c’est Fukushima plusieurs fois par an. Il me semble que celui qui relativise le plus n’est pas moi.

          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2015 13:25

            @Pascal L
            c’est vrai pour tchernobyl, dites vous, mais pas pour fukushima ?

            faudrait sortir un peu mon p’tit pèrefukushima a fait bien mieux que tchernobyl ! 
            Aujourd’hui, un tiers de la surface totale du département de Fukushima est contaminé à un taux supérieur à 37 kilobecquerels par m2, alors que, dans le cas de Tchernobyl, 0,3 % de la Russie, 6 % de l’Ukraine et 14 % de la Biélorussie étaient contaminés au même niveau. Ceci sans prendre en compte le fait que la densité de population du département de Fukushima est trois fois plus élevée qu’en Biélorussie.
            l’article complet est sur ce lien
            désolé.
             smiley

          • Fergus Fergus 26 février 2015 17:29

            Bonjour, Alinea.

            « Heureusement que les vignobles ont été vendus aux Chinois ! »

            Blague à part, il n’y a eu que trois ou quatre « châteaux » vendus à des investisseurs chinois. Et les maîtres de chai sont restés les mêmes. On est donc loin de l’invasion qui nous a été vendue par les médias.

            Personnellement, pas de spéculation pour moi : ce n’est pas mon tempérament. Mais pas d’achat de vins de garde pour mon usage personnel non plus : je ne bois quasiment jamais de rouge, et je préfère de toute façon les bourgogne. Cela dit, il y a des bordeaux blancs remarquables, qu’ils soient vinifiés sur un cépage sauvignon ou sémillon.

            Je croise quand même les doigts pour que la grande marée ne nous joue pas un tour au Blayais. Pas pour le picrate, mais pour les riverains, cela de soli !


          • Fergus Fergus 26 février 2015 17:30

            Erratum : cela va de soi, et non « cela va de soli » !


          • Pascal L 26 février 2015 17:31

            @olivier cabanel
            Je confirme.

            Tchernobyl a envoyé 80% de son réacteur dans l’atmosphère alors qu’à Fukushima, la pollution a été principalement gazeuse pour la partie qui concerne la population. Les métaux lourds y sont donc absents et la différence est essentielle. Le sujet est un peu différent pour la pollution de l’océan, mais celui-ci disperse très rapidement les polluants. Quand on connait le nombre de réacteurs de sous-marins coulés en fin de vie par les soviétiques...

            Le Becquerel est une unité qui indique le nombre d’événement radioactifs par seconde, pas la dangerosité. En France, la pollution liée à Tchernobyl a atteint 4000Bq par m2 et l’inquiétude a été de courte durée : des restrictions sur les salades la première année et sur les champignons ensuite. 37000Bq par m2 ne sont dangereux que si on absorbe les produits contaminés du sol. 10000Bq rien que dans la thyroïde, c’est très préoccupant, mais pas forcément mortel.

            A Fukushima nous avons une pollution principalement par l’iode 131 et le Césium 137. L’iode est absorbé par le corps, ce qui rend ce produit particulièrement polluant, mais la période (ou demi-vie) de l’iode est d’une semaine. L’iode 131 a donc pratiquement disparu.

            Le Césium 137 a une période de 30 ans, ce qui semble nettement plus gênant mais il passe rapidement dans le sol par la décomposition des feuilles et disparaît de l’atmosphère. On peut le retrouver dans les champignons et le gibier, mais on n’est pas obligé de consommer ceux-là. Le Césium a l’avantage de passer rapidement dans le corps - 100 jours en moyenne ; le corps humain ne verra qu’une désintégration sur 160, ce qui limite largement sa dangerosité. On peut dépolluer en grattant les sols. Les essais nucléaire en atmosphère ont libérés des quantités astronomiques de Césium 137 mais on ne le retrouve plus, même s’il est toujours fortement radioactif.

          • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2015 18:47

            @Pascal L
            naturellement vous oubliez le plutonium, lequel à été relaché généreusement à Fukushima et qui a une période (demi-vie) de 24000 ans...

            soit vous êtes mal renseigné...soit c’est un oubli volontaire ?
             smiley
            quand au césium 137 sa demi-vie est effectivement de 30 ans...il faut donc au moins un siècle pour le « faire disparaitre »...

          • alinea alinea 26 février 2015 22:37

            @Fergus
            Oui, Fergus, de toutes façons, cela va de soi ! Le problème c’est que tu le souhaites ou non ne change pas grand chose !
            Il y a une tension dans l’air qui devra se soulager ; ici, là, ailleurs ! En général, ce n’est pas une douce pluie de pétales de roses qui soulage les tensions !!! ( je ne suis pas ésotérique là, mais je m’aperçois que je me réfère à la sagesse chinoise...)


          • Pascal L 27 février 2015 15:23

            @olivier cabanel
            J’oublie le plutonium parce qu’il est négligeable. la revue nature confirme tout ce que j’ai déjà écrit.

            Le fait qu’il ait été détecté ne veut pas dire qu’il représente un danger par la santé. Les niveaux mesurés ne sont pas supérieurs à ce qui reste des essais nucléaire en atmosphère (sauf dans l’environnement immédiat de la centrale, sans que cela présente un danger).
            L’article confirme que les niveaux de Plutonium de Tchernobyl sont d’un niveau autrement plus élevé, mais le fait que les rejets de Fukushima ait été gazeux n’a entrainé que des quantité infimes dans l’atmosphère.

            Pour le Cesium, vous n’avez pas lu tout ce que j’ai écrit. Tout d’abord au bout d’un siècle, il reste encore un huitième de sa concentration. En fait, il disparaît des compteurs Geiger beaucoup plus vite que ça, non du fait que les atomes se désintègrent plus vite mais du fait de sa dispersion rapide dans l’environnement et du fait de son absorption par les sols argileux. On peut le retrouver alors très loin du point de départ dans les champignons et certains gibiers (sangliers...) dont il faut se méfier. Les faibles niveaux que vous avez indiqué pour Tchernobyl montre bien la dispersion. Les mesures faites en France montre que les niveaux étaient probablement autrement plus élevés juste après l’accident à Tchernobyl qu’à Fukushima.
            L’étude suivante montre les concentrations de Cesium 137 dans le corps humain en Belgique après les essais nucléaires et après Tchernobyl. L’effet lié à la dispersion et l’absorption par les sols sont considérable (rapport de l’ordre de plusieurs centaines au bout d’une vingtaine d’années). Cela veut bien dire que si certaines précautions sont prises sur la décontamination des sols agricoles et dans notre environnement immédiat, le Cesium 137 ne présente rapidement plus aucun risques pour la santé.

          • fred.foyn Le p’tit Charles 26 février 2015 11:09

            Espérons que le FN s’installe durablement lors de cette élection...Faut du changement et vite ça urge...Marre de la mafia qui ruine le pays depuis 50 ans...UMPS


            • bourrico6 26 février 2015 11:26

              Tiens, encore un qui croit au changement... comme ceux qui depuis 50 ans votent pour « la mafia qui ruine le pays ».
              50 ans donc que les gens semblent croire aux promesses électorales, tu fais pareil, tu n’es donc pas différent de ceux que tu fustige à tour de bras.


            • GrandGuignol GrandGuignol 26 février 2015 11:31

              @Le p’tit Charles

              Oui vivement que Marine prenne le pouvoir et quelle laisse sa place confortable de député européen qu’elle occupe depuis bien des années, ainsi que papa Lepen.
              Ce fauteuil présidentiel serait une plus valu pour la France qu’elle défend si ardemment au parlement européen en ne votant que des résolutions qui vont à l’encontre du peuple français.

              Et allez hip hip hip hourra !!!.... pour la Marine qui justifie la torture pratiquée par les États-Unis !


            • asterix asterix 26 février 2015 12:04

              Comme il a une belle moustache le petit Charles !
              Cela me rappelle quelqu’un, mais je ne sais plus qui...


            • fred.foyn Le p’tit Charles 26 février 2015 12:28

              @asterix...oupsssss

              les tocards sont de sortie..les couillons qui votent pour les mêmes depuis 50 ans...la France profonde...très profonde..celle au fond du trou..de la fosse septique de la mafia qui les dirige.. !


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 février 2015 13:10

              @Le p’tit Charles
              faisons un peu d’histoire...

              sans faire dans la provocation qui tenterait un rapprochement entre le fn et le nazisme, vous souvenez vous de ce qu’hitler avait promis aux allemands s’il parvenait au pouvoir ?
              non ?
              il avait dit, entre autres, que s’il était élu, il changerait l’allemagne...il a tenu parole.mais pas dans le sens espéré par nos voisins d’outre rhin.
              vous devriez lire aussi ça :
              ça nous rappelle de bien mauvais souvenirs, et il faudrait de temps en temps ne pas les oublier.
              bien sur, votre « marine » est irréprochable... elle promet tout, et parfois son contraire...et comme vous avez pu le lire, son parti décroche la palme en matière de délinquances en tout genre.
              alors bien sur, virer sarko était prioritaire... recaler hollande l’est aussi... mais remplacer la peste par le choléra... pas sur que ce soit une très bonne idée.
              mais ce n’est que mon modeste avis.
               smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès