• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Fukushima, le mythe du « zéro morts »

Fukushima, le mythe du « zéro morts »

3 longues années sont passées depuis la catastrophe nucléaire japonaise, et il est temps de faire un 1er bilan : démantèlement complexe, voire impossible…fuites d’eau radioactive…dissimulations…et décompte macabre des premières victimes.

Alors qu’il est notoirement admis que la catastrophe de Tchernobyl est responsable de la mort de dizaines, voire de centaines de milliers de personnes dans le monde, même si le débat est ouvert sur le chiffre définitif, les champions de la « com. » pro-nucléaire affirment, sans preuves, que la catastrophe nucléaire de Fukushima n’aurait pas fait le moindre mort. lien

En Ukraine, le chiffre lié à la mortalité nucléaire se trouve dans une fourchette qui va de 14 000  (lien) à plus de 985 000 morts. lien

Or à Tchernobyl, un seul réacteur avait fondu… pour 3 réacteurs à Fukushima

A Tchernobyl la pollution a finalement été relativement jugulée puisque le cœur fondu est tombé dans la piscine de suppression de pression qui avait été fort heureusement vidée. Le déversement de 5000 tonnes de sable, d’argile, de plomb, de bore, de borax et de dolomite aura finalement évité le pire faisant tomber en quelques semaines la radioactivité au 1/50ème de sa valeur précédente…(lien)

A Fukushima, l’intense radioactivité qui se dégage en continu depuis 3 ans est évidemment beaucoup plus préoccupante et il n’est pas difficile de comprendre qu’elle a (et qu’elle aura pour longtemps) des effets sur l’environnement, et sur les humains.

Comment se fait-il dès lors que les gestionnaires de l’accident japonais continuent de prétendre qu’aucune mort ne serait consécutive à la catastrophe nucléaire ?

Une partie de la réponse nous vient d’une journaliste japonaise indépendante Mako Oshidori.

Elle était présente à la conférence de presse qui a suivi la conférence organisée par la section allemande de l’IPPNW (l’international Physicians for Prevention of Nuclear War) qui s’est tenue le 6 mars 2014, et elle a indiqué avoir découvert une étrange note de TEPCO qui disait clairement qu’il fallait « couper court aux questions de la journaliste de manière appropriée ».

La journaliste, riche de 3 ans d’études à la faculté de médecine de l’université des sciences de la ville de Tottori, a révélé que Tepco et le gouvernement censuraient la mort des travailleurs de Fukushima, et qu’elle avait été suivie par des agents dès qu’elle avait commencé à enquêter, prouvant la réalité de ses affirmations en produisant une photo prise à l’insu de l’agent qui la surveillait.

Elle a malgré tout réussi à interviewer un infirmier qui travaillait dans la centrale nucléaire de Fukushima après l’accident, et qui a cessé son travail en 2013. lien

Extrait : « jusqu’à maintenant plusieurs travailleurs de la centrale sont morts, mais seuls les décès de ceux qui sont morts pendant le travail sont rendus publics, et aucuns de ceux qui sont morts brutalement lorsqu’ils n’étaient pas en poste, n’est rapporté (…) il y a des travailleurs qui après avoir fini leur contrat, fortement irradiés finissent par mourir un mois plus tard, mais aucun d’eux n’est ni signalé, ni pris en compte au bilan des morts … ». lien

Ces révélations confirment des rapports antérieurs, faisant état du mépris criminel de Tepco envers les vies humaines.

On voit là les effets des dernières mesures prises par le gouvernement japonais qui a mis en œuvre en début d’année une loi qui punit ceux qui divulgueraient des informations, notamment concernant le nucléaire et un fonctionnaire qui aurait provoqué la fuite d’informations risque jusqu’à 10 ans de prison. lien

Au-delà de ces morts dissimulés, le blog de Fukushima avait commencé dès le début de les comptabiliser, et la liste commence à être longue de ceux qui, directement, ou indirectement, sont décédés suite à la catastrophe. lien

Pour autant, ce n’est que plus tard que le décompte des disparus suite à l’accident ne sera possible, même si d’après l’expert nucléaire Arnie Gundersen, se basant sur le fait que les filles sont plus sensibles aux effets de la radioactivité, celles qui sont retournées vivre dans leur village malgré le danger, encouragées par les autorités, seront une sur dix à développer un cancer dans les 10 années à venir. lien

C’est l’occasion de découvrir le reportage du photographe japonais Toru Hanai qui dévoile comment vivent les enfants qui sont encore à Koriyama, à 55 km de la centrale dévastée. lien

En octobre 2013, Michel Chossudovsky, directeur du CFRON (centre for research on globalisation) avait déjà mis l’accent sur les liens étroits qui unissent les yakusas et Tepco, puisque cette organisation maffieuse est activement impliquée dans le recrutement du personnel chargé de la périlleuse opération de démantèlement de la centrale dévastée.

Cette organisation spécialisée dans le crime organisé cible particulièrement les précaires du pays, qui n’ont d’autres choix que d’accepter ce genre d’emplois sous payé, et à haut risque.

Et puis, il y a les oubliés… Tepco avait affirmé en novembre 2011 avoir « perdu la trace d’une centaine d’employés concernant leurs suivis dosimétriques et médical », alors que selon un ancien professeur de math de l’Université de Kyoto, la réalité est qu’ils seraient morts suite à de fortes doses de radioactivité. lien

En effet il semble que depuis quelques temps Tepco « perde la piste » de plusieurs de ses employés… le 20 juin 2011 il avouait en avoir perdu 69, puis le 21 juillet, NHK signalait la disparition de 198 d’entre eux, et selon « Fukushima Diary » il en aurait manqué 840 au 15 décembre 2011.

Quelques mois auparavant, d’après le témoignage d’un commerçant de Kawamata-machi, M.Sakuma, un jeune travailleur de 21 ans, qui avait travaillé de mars à juillet 2011 sur le site, est décédé chez lui, suite à un infarctus, sans qu’aucune autopsie n’ait été réalisée, et cette mort n’a donc pas été imputée à la catastrophe nucléaire. lien

Ce n’est pas une nouveauté, puisque le 14 mai 2011, Mr Osumi, l’un des travailleurs de la centrale, après s’être « senti mal » 2 jours auparavant, a été conduit à l’hôpital, ou il est finalement décédé, mais Tepco assure que son décès serait du à la fatigue ou au stress.

Plus récemment, le 28 mars 2014, un ouvrier est décédé après avoir été « enseveli sous des sédiments  » ce qui a fait dire sans rire à Tepco que « c’est la première fois depuis l’accident atomique du 11 mars 2011 qu’un ouvrier meurt  ». lien

On ne demande qu’à le croire.

L’un des employés a réagit sur internet après la mort de son camarade «  ce qui est le plus tragique, ce n’est pas tant que le démantèlement coute cher, que les travaux n’avancent guère, qu’il y ait de l’eau contaminée, non, ce qui est le plus tragique, c’est qu’on ne sauve pas la vie de ceux qui œuvrent là  ».

En effet, il s’est écoulé plus de 3 heures entre l’accident et l’arrivée du blessé à l’hôpital. lien

Ce n’est pas une nouveauté, car chaque fois qu’il s’agit de nucléaire, on constate l’opacité qui règne, au Japon et ailleurs.

Lors de l’effondrement du plafond d’une partie du site de stockage de déchets au Nouveau Mexique, appelé WIPP, dans lequel un incendie s’est déclaré, (un camion de transport de sel qui se trouvait au fond d’une galerie à pris feu) provoquant un rejet de gaz radioactifs dans l’environnement, ce n’est que plusieurs semaines après que l’information a commencé de filtrer. lien

Précisons que dans ce site se trouvent des centaines d’énormes futs contenant des déchets de plutonium, dont il faut rappeler que la période (ou demi-vie) est de plus de 24 000 ans.

En effet, l’effondrement s’est produit le 5 février, mais ce n’est que vers le 20 mars que l’information a été donnée par quelques rares médias. lien

Pour l’instant le site a été entièrement évacué, les travaux d’enfouissement ont été interrompus, et les nouveaux containers sont détournés vers une autre carrière d’enfouissement au Texas, les autorités ayant annoncé envoyer prochainement une équipe au fond de la mine « pour reprendre le contrôle complet du site  ». lien

Affaire a suivre donc…

En France, le nouveau gouvernement tente de nous faire espérer que la transition énergétique aurait enfin le vent en poupe…mais quid de la volonté de la nouvelle ministre, (lien) face au nouveau premier ministre qui n’a jamais caché sa bienveillance pour le nucléaire. lien

En tout cas, d’après un sondage « France énergie éolienne/CSA  » les français ont massivement plébiscité à 86% cette transition énergétique, sans attendre que les centrales traditionnelles soient en fin de vie. lien

D’autant que le ministère de l’énergie, faisant l’hypothèse d’une hausse modérée de la consommation électrique française d’ici à 2025, constate l’inutilité d’une vingtaine de réacteurs nucléaires, s’il faut en croire Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat au sein du ministère qui s’est exprimé là-dessus devant la commission d’enquête parlementaire consacrée au nucléaire. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « un tronc d’arbre a beau séjourner dans le fleuve, il ne devient jamais crocodile ».

L’image illustrant l’article vient de « stopnucleaire31.org »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Rendez vous le 12 avril pour Fukuchinon. lien

Sites à consulter

L’info au jour le jour sur le site acro

L’observatoire du nucléaire

Greenpeace

Fukushima-blog

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Le mensonge nucléaire de sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contröle

Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le tonneau des Danaïdes

Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert

Fukushima, le mois de tous les dangers

Fukushima, la loi du silence

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Fukushima, un désastre illimité


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

212 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 4 avril 2014 09:12

    Les Japonais ont la mémoire courte avec le nucléaire...ou ont perdu le sens de la réalité.. ?

    Le « LOBBY » fait des ravages dans le monde...mais les experts disent que tout est normal.. !

    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:12

      claude-michel

      ne mettons pas tous les japonais dans le même sac... en l’occurence, il s’agit surtout de intelligentsia nucléaire, qui a le gouvernement à sa botte.
      mais je crois que les japonais, pour la grande majorité veulent tourner le dos au nucléaire.


    • Ni naïf Ni Crédule dede 4 avril 2014 09:12

      « que les filles sont plus sensibles aux effets de la radioactivité »

      Question : Un brin d’ADN est-il sexué ?

      A écouter : Démantélement CEA (milieu de page)



      • gaijin gaijin 4 avril 2014 09:20

        bravo vous êtes le premier
        vous aurez une prime : un voyage balnéaire a fukushima


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:13

        dede

        à chacun de vos commentaires, j’ai surtout le sentiment que vous essayez de vous rassurer...



      • Ni naïf Ni Crédule dede 4 avril 2014 11:37

        « à chacun de vos commentaires, j’ai surtout le sentiment que vous essayez de vous rassurer »


        Et pour cause : un brin d’ADN n’est pas sexué. donc dire « que les filles sont plus sensibles aux effets de la radioactivité » c’est de la connerie en barre !

        Mais gros beta que vous êtes à gobez tout ce qui se trouve sur la toile, on se demande qui rassure qui ?!

      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 07:17

        dede

        et si le gros béta était celui qui essaye de nous faire gober à chaque nouvel article les contrevérités dont vous vous êtes fait le champion ?
        systématiquement vous utilisez des sources peu fiables, de personnalités dépendant du nucléaire, et dont l’objectivité est sérieusement contestable.
        devenez adulte, recoupez vos infos, et surtout renseignez vous auprès de scientifiques indépendants.
        enfin, c’est vous voyez.
         smiley

      • Ni naïf Ni Crédule dede 5 avril 2014 08:56

        Je laisse aux lecteurs le soin d’apprécier la crédibilité des sources indépendantes. lien

         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 09:41

        dede

        ne vous inquiétez pas, les lecteurs n’ont pas la mémoire courte.
        alors que vos « experts » affirmaient que la pollution radioactive de Tchernobyl s’était arrêtée à la frontière, les experts indépendants de la CRIIRAD lançaient le cri d’alerte.
        c’est sur ce lien

      • Ni naïf Ni Crédule dede 5 avril 2014 11:31

        Si vous saviez tout ce qui a changé en 28 ans. Mais je crois que votre calendrier s’est arrêté en 1986 !

         smiley

      • appoline appoline 5 avril 2014 12:09

        Il est clair que cela a une incidence sur l’adn. Regardez les monstres crées sur Tchernobyl, dignes des meilleurs films d’horreur. Les mutations génétiques vont bon train et naturellement il existe celles qui sont criantes d’atrocité mais toutes les autres que l’on ne voit pas et qui sont nombreuses.

        Avec Fukushima, les américains commencent à s’apercevoir que par la mer, ils leur arrivent des petites bêtes bien spéciales 

      • bigglop bigglop 5 avril 2014 17:56

        Bonjour à tous,
        Tiens Olivier, où en est la plainte des marins du l’USS Ronald Reagan ?
        http://www.lematin.ch/monde/Huit-soldats-de-la-Marine-US-portent-plainte-contre-Tepco/story/26843440
        Bon courage


      • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2014 06:34

        dede

        1986 ?
        a tout hasard, je vous rappelle que la catastrophe de Fukushima a eu lieu en 2011...
        je vous signale aussi que l’effondrement d’une partie du site de stockage américain de déchets hautement radioactifs vient d’avoir lieu.
        vous l’ignoriez ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2014 06:41

        appoline

        le problème avec dede c’est qu’il travaille dans le nucléaire, et que manifestement, il est aveuglé et dans l’incapacité d’avoir le moindre jugement critique dans ce domaine.
        c’est vrai qu’il n’est jamais facile de critiquer son outil de travail, et pourtant je pense que quand c’est nécessaire, c’est essentiel de le faire.

      • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2014 06:42

        bigglop

        oui, merci de le signaler, c’est une affaire à suivre.
        pour une fois que la grande muette se met à parler... smiley

      • Nicolas_M bibou1324 4 avril 2014 09:14

        La « transition énergétique », encore une expression fourre tout qui ne veut rien dire. En regardant votre lien, on constate que ce que les français plébiscitent, au delà de mots de politiciens, c’est l’énergie éolienne. Mais les français ignorent que l’éolien est extrêmement polluant. Bien plus que le nucléaire. Pourquoi ? Parce que c’est une énergie intermittente, aléatoire, qui n’est pas stockable. Qu’un parc éolien nécessite donc obligatoirement un autre type d’énergie pour répondre aux fluctuations aléatoires. Que cet autre type de centrale est obligatoirement un centrale de type charbon, très réactive aux rapides fluctuations d’énergie provenant du vent.


        Et au final, même si vous annoncez 10 ou même 20 millions de morts à cause d’une catastrophe nucléaire type Fukushima, et vous ne les annoncerez pas car on en est loin, c’est rien à côté des ravages de la pollution produite par ce type de centrales, qui fait 7 millions de morts par an au bas mot.

        Alors quelles sont les options ?

        L’éolien, on vient de le voir, n’est clairement pas la solution. 
        Le solaire, ça reste limité, c’est pas mal pour les petites structures, mais la production de panneaux est également très polluante, et leur durée de vie limitée.
        L’hydraulique, c’est pas mal, mais on a du mal à produire beaucoup d’énergie.
        Le charbon / gaz, ça tue des millions de personnes
        Le nucléaire, ça ne tue personne quand ça fonctionne bien. Parfois, tous les 10 à 20 ans, il y a des ratés, ça coûte la vie à quelques milliers de personnes, c’est à dire moins de 0,001% de la population mondiale. C’est triste, mais étant donné la demande énergétique actuelle, c’est la meilleure option à très court terme.

        Le meilleure option à moyen et long terme, c’est la décroissance énergétique. Plus besoin de centrale du tout. Ne garder que quelques centrales hydrauliques pour quelques entreprises gourmandes, une autonomie énergétique pour les logements. Ca serait pas mal. J’espère qu’on y viendra.

        Mais faire un article spécial nucléaire en se focalisant sur un seul raté, et en oubliant de dire que depuis Fukushima il y a eu plus de 21 millions de morts à cause de la pollution atmosphérique due aux centrales à charbon, je trouve ça malhonnête.

        • gaijin gaijin 4 avril 2014 09:24

          hypocrisie sans bornes .......
          la pollution de l’air n’est pas due qu’aux centrales a charbon ......
          cynisme sans bornes
          selon vous il y à des morts « acceptables » ?

          sans doute les victimes collatérales de la guerre que l’humanité livre au bon sens ?


        • Surya Surya 4 avril 2014 10:00

          « ça coûte la vie à quelques milliers de personnes, » au moins, vous reconnaissez que ça tue bel et bien des gens, pas comme Tepco qui ment comme un arracheur de dents. Cela dit, j’imagine mal Tepco annoncer tranquillement « bah ! On aura quelques milliers de morts avec notre catastrophe, pas de quoi fouetter un chat, et ça nous empêche pas de dormir... »
          Si remplacer le nucléaire avec une seule énergie alternative ne convient pas, pourquoi ne pas combiner les différentes énergies alternatives que nous avons ?

          Les énergies alternatives ont leurs inconvénient. Cependant, à part le charbon / gaz qui sont très polluants comme vous le faites remarquer, aucune des énergies alternatives que vous avez citées n’est dangereuse. Si une éolienne casse, on la remplace. Pareil pour un panneau solaire. Ok, ça coûte cher, mais on a sûrement les moyens. C’est une question de volonté.

          Je dirais même à la limite qu’une centrale au charbon n’est pas dangereuse puisqu’en cas de « raté », il suffit de l’arrêter. Mais je suis d’accord sur le côté dangereux des émanations, et sur le fait qu’il faut éviter de revenir au charbon.

          Toutes les énergies alternatives sont contrôlables par l’homme. Une centrale nucléaire, en cas de raté, elle échappe totalement à tout contrôle. Elle s’emballe, et on ne peut plus rien faire, ou pas grand chose. Et c’est ça le plus grand danger.

          Et c’est ce qui est visiblement en train de se passer à Fukushima.

          Donc il vaut mieux payer très cher son énergie et être en sécurité. Ceux qui refusent de payer de lourdes factures n’ont qu’à éteindre la lumière en sortant de la pièce (on croit que c’est automatique mais il y a plein de gens qui ne le font pas), débrancher le magnétoscope, le lecteur de DVD, la chaîne hifi etc... lorsqu’ils ne fonctionnent pas, faire la vaisselle à la main au lieu d’utiliser le lave vaisselle, etc, etc...

          Bonjour Olivier (ah, quand même !  smiley )
          A voté, et a tweeté.
          Passe une bonne journée


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:23

          bibou

          disons que nous ne donnons pas les memes valeurs au mot malhonnete.
          oublions le fait que vous m’insultez implicitement, ce qui sur ce site, n’est pas de mise, ne trouvez vous pas que ce qui est malhonnete, c’est de dissimuler ces morts dus au nucléaire au japon ?
          quand a vos autres affirmations, (concernant les énergies propres) elles ne tiennent pas la route, et sont pour le coup inexactes... mais je ne dirais pas que vous etes malhonnete, seulement mal informé peut etre.
          sur l’éolien, votre argumentation n’est étayée par aucune preuve, et n’a aucun sens.
          pour le solaire, vous affirmez durée de vie limitée ?
          encore tout faux. 
          je suis à l’origine, avec deux autres militants, de la première centrale photovoltaique reliée au réseau, et on a fété l’an dernier le vingtieme anniversaire de celle ci.
          un tableau de bord a été fait pendant 20 ans pour mesurer l’éventuelle perte énergétique... le peu qui a été perdu est compensé par des onduleurs plus performants...
          et quand vous évoquez le démantèlement des centrales solaires, il ne pose aucun problème, d’autant que quasi tout est recyclable... je ne pense pas qu’on puisse en dire autant du nucléaire.
          vous écrivez : « Le nucléaire, ça ne tue personne quand ça fonctionne bien »
          c’est justement le problème « quand ça fonctionne bien » !!! mais voila, ça ne fonctionne jamais bien, et les accidents, improprement appelés incidents, se multiplient dans le monde.
          là vous dépassez les bornes, vous moquant implicitement des morts de Tchernobyl,et de ceux de Fukushima... ayez au moins un peu de respect pour leurs familles...
          merci de vous excuser auprès d’eux.
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:34

          merci Surya

          je partage totalement.
          à+

        • gaijin gaijin 4 avril 2014 09:17

          salut olivier
          jo est pas levé ? il ne devrait pas tarder alors j’anticipe
          un proverbe de mon ami africain a moi : « il vaut mieux confondre un tronc avec un crocodile que l’inverse »
          a méditer ....
          ( vu le temps que ça va lui prendre on est tranquilles un moment )


          • gaijin gaijin 4 avril 2014 09:26

            p....n
            le temps de taper 5 lignes et 2 métastases étaient arrivées sur le fil smiley


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 avril 2014 09:47

              Jouratoi,
              «  quid de la volonté de la nouvelle ministre, » J’ai toujours eu confiance en cette petite ambitieuse et courageuse. Ségolène Royal avait affiché une attitude frontale face à la loi 73 ( Pompidou Rothchild ) déclarant ainsi son antipathie avec la planche à billet vert... elle a tonitrué immédiatement sur l’écotaxe,
              ’’ face au nouveau premier ministre qui n’a jamais caché sa bienveillance pour le nucléaire.
              lien « Lié éternellement à Israël, on peut s’attendre au pire avec cette liaison dangereuse, car ce pays minuscule a des antennes partout sous forme de services secrets » servicieux "...
              mais les Français sont un peuple qui radient la planète depuis des Degaulle...
              Tout espoir reste permis avec le réseau de FA : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CDMQFjAA&url=http%3A%2F%2Factu.net%2Fp%2Fici-londres-fran&ei=LmM-U_PzJOmU0AX_n4GIDQ&usg=AFQjCNFjKJ_fAKO-fj9lE558OJt3lIvb8g&bvm=bv.64125504,d.d2k le dernier des gaullistes... 


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 avril 2014 10:03

                extrait de ton lien http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203417056273-segolene-royal-joue-son-grand-retour-sur-la-transition-energetique-661863.php " La présidente de Poitou-Charente, en jugeant nécessaire de poursuivre la recherche sur des procédés d’extraction propre, laisse la porte entrouverte à une exploitation ultérieure." http://www.cg18.fr/dossier-pedagogique-bourges/impr/doc40.html avant l’invasion us nous pratiquions très bien le gaz de houille...


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:32

                salut Lisa

                attendons pour voir... Ségolène a bien sur un poste important, mais elle dépens d’abord de valls, puis de hollande... et donc c’est pas gagné.
                enfin, on verra bien.

              • anar75 anar75 4 avril 2014 12:56

                Oulalah Lisa, que n’as tu pas fait de parler de FA, tu vas attirer les foudres de toutes les petites mains du FN....



                • gaijin gaijin 4 avril 2014 10:21

                  mauvaise question
                  il fallait demander :
                  « on se demande bien dans l’intérêt de qui ? »


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:29

                  dede

                  seriez vous naïf ?
                  l’arme atomique, vous en avez entendu parler ?
                   smiley

                • Ni naïf Ni Crédule dede 4 avril 2014 11:42

                  Et vous votre naïveté, vous la situez où ?


                  Le Brésil va atteindre 250 Millions d’habitants dans les prochaines décennies, et vous pensez à la bombe pour produire de l’énergie !!!  smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 12:50

                  dede

                  se couvrir de ridicule est une solution...
                  essayez de mettre un chapeau, avec ce printemps ensoleillé, vous éviterez d’une part le coup de soleil, et d’autre part des divagations qui vous couvriraient de ridicule.
                  enfin, c’est vous qui voyez.
                   smiley

                • Ni naïf Ni Crédule dede 4 avril 2014 16:01

                  @parkway


                  L’énormité que O.Cabanel a sorti se voit comme le nez au milieu de la figure !
                  Mais plus c’est gros, mieux c’est.

                  Je me régal de vous lire ! smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:33

                  dede

                  je ne veux pas être désagréable, mais un petit stage en français me semble s’imposer.
                  vous aviez déjà des connaissances en physique nucléaire assez approximatives, mais du coté de la grammaire, c’est pas terrible non plus.
                  ceci dit, personne n’est parfait, il m’arrive par étourderie de faire des fautes, mais les vôtres font mal aux yeux.
                   smiley

                • Ni naïf Ni Crédule dede 4 avril 2014 20:56

                  Vos commentaires sont toujours d’un vide sidéral, ce qui prouve en effet que personne n’est parfait. Et quand on s’en prend à juger de l’orthographe d’un commentaire c’est bien que le niveau d’argumentaire est d’un tel niveau abscons.


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 07:21

                  dede

                  vos problèmes avec le français ne seraient rien s’il n’y avait que ceux là...
                  c’est à tous les niveaux que vous vous plantez.
                  je suis d’un tempérament optimiste, mais pour vous, je crains qu’il n’y ait pas de solutions.

                • Ni naïf Ni Crédule dede 5 avril 2014 11:34

                  C’est un plaisir de vous lire ! Continuez ! smiley


                • bakerstreet bakerstreet 4 avril 2014 10:25

                  Bravo Olivier pour votre article


                  On mesure avec le temps, combien les shaddoks, cette petite merveille animée, qu’on nous distribuait en tranches, avant le journal, en cette année de grâce 1968, avait pu être non seulement géniale, innovante (on le savait déjà) mais tout aussi sûrement prophétique. 

                  Des shaddoks, pauvres créatures titubantes, arrogantes, vivant sous le despotisme, individualistes acharnés, s’en remettant au professeur shaddoko et sa pompe à cosmogole pour tenter de s’en sortir, l’analogie est frappante avec notre époque.

                  Est elle trop dérangeante pour être rediffusé, à la même heure, au même endroit ?

                  On préférera dire qu’elle est ringarde. 

                  Ce monde n’interdit plus, il recycle en valeurs ajoutées ce qui rapporte, ce qui ne contredit pas les paradigmes. 
                  Pour le reste, il le balance dans l’espace.
                  Telles ces fameuses fuites d’eau radio actives, qui disparaissent par piscines entières, dans le chapeau du professeur shaddoko !

                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:30

                    bakerstreet

                    merci de ce commentaire.. sympa.
                     smiley

                  • oncle archibald 4 avril 2014 11:15

                    Loin de moi l’idée de contester la dangerosité des installations nucléaires et la non prise en compte du cout du démantèlement des installations en fin de vie dans le calcul du prix du KWH. Ceci posé, je suis effaré par les décomptes macabres faits par les uns et les autres que l’on peut lire ici ou là.


                    La pollution due aux centrales à charbon tue N+X personnes par an, l’accident nucléaire de Tchernobyl a fait entre 14 000 et 985 000 morts (admirez la précision, autant se taire quand on ne sait pas), celui de Fuckushima entre 69 et 840 (même remarque !) et chacun de triturer les chiffres pour essayer de démontrer ce qu’il a décrété ou ce qu’il redoute pour l’avenir.

                    Pourtant la durée de vie dans ce monde qu’on nous dit pourri ne cesse d’augmenter un peu partout, sauf en Russie essentiellement pour cause d’alcoolisme. Le Japon sur lequel ont explosé deux bombes atomiques et une centrale nucléaire est un des pays avec la plus grande longévité de la population … Revanche de la vie triomphante !

                    Alors simplement, j’aimerai que chacun, y compris Olivier que j’aime bien, n’oublie pas de relativiser ses affirmations, et aussi que chacun regarde avec un peu de réalisme l’évolution du niveau de vie. En règle générale c’est beaucoup mieux au XXI eme siècle qu’au XIX eme siècle à peu près partout sur la planète, malgré la radioactivité et la pollution. 

                    Et j’aimerai aussi que chacun n’oublie pas que nous mourrons tous un jour de quelque chose, que la vie est pleine d’aléas, que des gamins de 10 ans pleins de vie se font faucher par une voiture, des adultes en pleine forme succombent à un infarctus en faisant du sport, et qu’il n’est peut être pas très agréable de vivre jusqu’à 110 ans dans des « parcs à vieillards » que personnellement je trouve bien sinistres avec tous ces fauteuils roulants alignés face à la télé.

                    En attendant il faut profiter de tout ce qui passe à notre portée pour aimer rire et chanter. A mes yeux ces trois mots sont synonymes de « vivre » et le premier implique les deux suivants, et c’est très bien comme ça. En France il est devenu un sport national de faire la gueule et de se plaindre. Ne saurait-on plus aimer ? Ne saurait-on que bavasser, lorgner l’assiette de son voisin, trouver que machin est nul parce qu’il n’a pas une bêhême et que machine s’habille comme un sac ?

                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 11:35

                      cher oncle

                      la fourchette des morts nucléaires que j’ai donné volontairement large était surtout faite pour prouver à quel point la désinformation était grande en la matière, 
                      en tout état de cause, c’est hélas le chiffre le plus important qui est en prendre au sérieux, d’autant qu’il émane d’une autorité scientifique indépendante, 
                      les autres sont soumises à la loi des lobbys, particulièrement efficaces en la matière.

                    • oncle archibald 4 avril 2014 14:04

                      @ Parkway : « la durée de la vie augmente … oui, mais dans quelles conditions ???? »

                      Je vois Parkway que vous êtes un nostalgique du temps ou les enfants travaillaient dans les mines de charbon dès 7/8 ans et devenus adultes mourraient à 40 ans de silicose .. 

                      Vive le progrès, vive la vie .. Continuez à vous lamenter sur les méfaits de l’atome, y compris de l’atome militaire qui pourtant avec ce que l’on a appelé « l’équilibre de la terreur » a sans doute évité une troisième guerre catastrophique au moment ou le monde était clairement séparé en deux blocs …. 

                      Putain, si avec des posts comme ça Areva ne m’envoie pas un petit cadeau c’est qu’ils sont bien ingrats.

                    • Patrick Samba Patrick Samba 4 avril 2014 11:49

                      Bonjour Olivier,

                      et bravo pour ce très utile et remarquable article. Il ne demande qu’à bien circuler sur la toile. A chacun de s’y employer.
                      Pas la peine de t’encourager à une bonne continuation, on sait que tu ne lâcheras rien ! Et c’est bien réconfortant.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 12:52

                        merci Patrick

                        en effet, je ne lacherais rien... c’est dans mon tempérament.
                        c’est sur que j’aimerais autant proposer des sujets plus optimistes, mais je n’ai jamais trouvé très performante la politique de l’autruche. smiley
                        à+

                      • soi même 4 avril 2014 12:06

                        Bonjour Olivier, merci pour c’est article, une remarque sur le sujet, pourquoi s’entête t’ il a masquer la gravité des faits ?
                        Il est évident que c’est qu’une question de temps, même si au moment de la catastrophe de Fukushima , il y a pas eu en apparence le même hécatombe qu’à Tchernobyl.
                        .

                        « La catastrophe de
                        Tchernobyl
                        est un arbre qui pousse »

                        ( http://www.lesenfantsdetchernobyl.fr/Telechargements/07_Dniepr/DNIEPR_46_Ex tension.pdf )

                        .
                        Montre avant tous, qu’il y a volonté criminelle à nous cacher la véritable ampleur de tous ses désastre que de nombreuse étude maintenant relève au grand jour !

                        Et comme à chaque découverte, l’optimisme naïve humaine en rajoute une couche, on n’est pas près visiblement sortie de se mauvais pas !
                        Quel liens qui montre comment nous sommes très mal barre !

                        .
                        ( On nous raconte systématiquement qu’il est invraisemblable que l’irradiation rende la nourriture radioactive. Ce sont des salades.
                        ( http://www.alterinfo.net/L-irradiation-des-aliments-induit-de-la-radioactivite_a75916.html )
                        .

                        Le problème de l’irradiation :

                        Quand un corps est soumis à la radioactivité, il s’en suit des mutations génétiques, mais notre système immunitaire détruit les cellules mutées et notre système de correction génétique corrige les mutations génétiques. Quand on est exposé à une faible dose, notre corps a le temps de faire toutes ces corrections, mais quand la dose est trop forte, ou si elles sont trop répétées, accumulées, notre système de défense sature, et ne peut pas tout corriger. De ce fait, des mutations irrémédiables persistent et engendrent certaines maladies…

                        (http://tpe.nucleaire.diffus.free.fr/page%20grand2seule.htm )
                        .
                        En Russie, les fours à micro-ondes ont été interdits en 1976, à cause de leurs conséquences négatives sur la santé comme l’ont montré diverses études sur son utilisation. L’interdiction a été levée après la Perestroïka au début des années 90.
                        .
                        (http://www.chaos-controle.com/archives/2013/06/13/27399451.html&nbsp ; )

                         


                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 12:55

                          soi meme

                          merci d’avoir évoqué le problème lié aux fours à micro ondes... s’il y a des défauts d’étanchéité, ça peut devenir dangereux.
                          on peut bien sur rétorquer que le danger est partout, mais si on peut l’éviter...


                        • soi même 4 avril 2014 13:26

                           @ olivier, le problème de l’étanchéité est un problème mineur en se concerne le four à micro onde.
                          Ce qui est plus important, c’est que l’alimentation qui sort d’un four à micro onde ne contient plus de force vital dans l’aliment, et dans se sens avec la pollution rampante de la radio-activité va posé un problème de santé grave.

                          Car comme lutté avec des forces immunitaires affaiblies qui ne trouvent plus dans l’alimentation la possibilité de se maintenir ?

                          Et que vous pouvez prouver aujourd’hui, même avec des produits bios seront tous exsents de pollution radiactive ?


                        • Corinne Colas Corinne Colas 4 avril 2014 16:17
                          « Perte accrue des vitamines hydrosolubles, destruction de la paroi cellulaire de certains légumes, décomposition aggravée des acides gras, modification de la structure chimique des acides aminés (rendus toxiques pour les reins, le foie et le système nerveux, et difficile à métaboliser)... »

                          On appelle ça : « dégâts dus au chauffage par frottement cellulaire »
                          et c’est tiré deXXXX, ceux qui prennent soin de leur alimentation s’informent... 
                           smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:29

                          soi meme

                          bien évidemment, les légumes bio (a part d’etre cultivés en serre) peuvent difficilement échapper à la radioactivité... 
                          ceci dit, si on peut déjà échapper aux pesticides et autres cancérigènes, ce serait idiot de s’en priver.

                        • Gaston Lanhard 4 avril 2014 14:20

                          pour ceux que les mensonges stratégiques de l’heuristique de la Peur de cabanel n’e troublent pas :

                          Du vrai, du srieux, du documenté :

                          • oncle archibald 4 avril 2014 14:38

                            Merci Gaston ! Grace à vous je ne mourrai pas tout à fait idiot. Ignorant le sens du mot heuristique je suis allé consulter le dictionnaire pour savoir ce que vous vouliez nous dire et je suis ravi, admiratif. 

                            La langue française est d’une richesse incroyable et il y a même un mot qui permet de qualifier la prose d’Olivier Cabanel, le trouvère (celui qui trouve) de l’atome. L’heuristique « l’art d’inventer, de faire des découvertes » …. Ca n’est pas une science exacte et les approximations de chiffres d’Olivier le prouvent à merveille !!! 

                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:14

                            cher oncle

                            je vous pensais plus prudent.
                            faire confiance aux sources proposées par le « gaston » avant d’avoir vérifié la crédibilité de l’irsn n’est pas la meilleure façon de connaitre la vérité.
                            un blogueur plus attentif a remarqué la surprenant façon dont l’irsn traite la situation.
                            à découvrir sur ce lien
                            quand au chiffre des morts que j’ai donné, si j’ai proposé cette fourchette très large, c’est pour ne pas alimenter une polémique sans intéret, mais je crains hélas que le bon chiffre soit celui donné par l’académie des sciences de neuw york soit 985 000 morts.
                            désolé


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:22

                            gaston

                            vous etes amusant.
                            vous évoquez du « vrai du sérieux, du documenté » en donnant un lien de l’irsn...
                            je suis désolé de vous affirmer que vous manquez sérieusement de crédibilité quand on voit de quelle manière l’irsn fait de « l’information »
                            la preuve sur ce lien.
                            si comme beaucoup de citoyens responsables vous ne gobiez pas tous les bobards, approximations, voire mensonges de l’irsn, vous feriez plus confiances à ceux qui sont réellement indépendants, comme la criirad par exemple, 
                            la preuve sur ce lien
                            l’irsn n’en est pas à sa premiere... coutumiers du fait de sous évaluer la réalité
                            la preuve sur ce lien
                            en fait l’irsn est une professionnelle du mensonge, de la déformation de la réalité
                            la preuve sur ce lien
                            enfin, gaston, je vous remercie car avec votre commentaire, vous m’avez fais passer un bon moment, et les occasions de sourire sont si rares...
                            gaston, sacré gaffeur !!!
                             smiley

                          • alinea Alinea 4 avril 2014 14:25

                            Personne n’a inventé les bombes à charbon !! mais personne n’a pu cacher longtemps les morts asphyxiés par un coup de grisou ou ensevelis sous l’ effondrement d’une veine ! Ah ! c’était le bon temps où il ne pouvait n’y avoir aucune controverse sur la réalité !!


                            • jean dupondal 4 avril 2014 14:55

                              Pour flatter l’ego de l’auteur et de ses supporters je dis 500 000 morts.
                              Qui dit mieux ?


                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:08

                                jean dupondal

                                vous ne devriez pas vous réjouir du nombre de morts, ayez au moins un peu de respect pour les familles de ces disparus.

                              • Armelle ARMELLE 4 avril 2014 15:12

                                Bonjour Olivier,


                                Je suis déçue, Joe a du raté son taxi, j’espérais rire un peu...

                                Merci en tout cas pour ces nouvelles, toujours enrichissantes 

                                Juste une question, qui me taraude depuis longtemps.
                                Le postulat de départ consistant à prétendre que le nucléaire est néfaste pour l’être humain, n’est pas à remettre en cause (en tous cas c’est mon avis), par conséquent, et vu que le monstre a pris de la vitesse, une certaine inertie dira t-on, et que l’on sait aussi difficile à stopper, peut on mettre en chiffre le risque supplémentaire à continuer nos conneries, face au chemin déjà parcouru dont on sait déjà mesurer les conséquences, et tout cela face aux besoins que l’on connait aussi, et qui sont colossaux ?

                                Car d’un côté, on nous dit que le démantèlement est un leurre, ce qui voudrait insinuer que le mal est fait, en d’autre terme, (rassurez moi), est-il légitime de penser qu’arrêter tout ce bazar là maintenant, serait suffisant pour espérer annuler totalement le risque toujours face à des besoins pour lesquels la technologie de substitution n’est manifestement pas en phase en matière de volume de production ?

                                Peut on et comment, évaluer ce genre d’’’équilibre’’

                                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:48

                                  Aremelle

                                  c’est normal, il fait beau, il doit être dans son square habituel a tenter de finir son château de sable.
                                   smiley

                                • tf1Groupie 4 avril 2014 15:14

                                  Si Cabanel était honnête, pendant qu’il fait 50 (100 ? 200 ? ) articles sur Fukushima, il aurait fait au moins un article sur le nombre de morts dus à chacune des autres (vraies) alternatives énergétiques.

                                  Et ben non, c’est pas dans sa « déontologie ».

                                  Comme quoi il ne faut pas attendre grand chose de nombreux écolos « qui vous veulent du bien »


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:06

                                    tf1

                                    la déontologie ce n’est pas rester le cul sur sa chaise en attendant que ça passe...
                                    la déontologie c’est ne pas agiter des écrans de fumée en répandant des rumeurs infondées sur les éventuels dégâts qu’auraient fait les énergies propres... sans en apporter la moindre preuve.
                                     smiley

                                  • oncle archibald 4 avril 2014 16:11

                                    Même les moyens de production d’électricité les plus écolos qui soient, les barrages hydroélectriques, ne sont pas à l’abri d’une catastrophe meurtrière. 

                                    Une catastrophe est survenue au barrage de Vajont en Italie le 9 octobre 1963 faisant plus de 2000 morts ou disparus (sans rupture du barrage, juste par débordement intempestif suite à un monstrueux éboulement de terrain dans le lac.

                                    En France le 2 Décembre 1959, la rupture du barrage de Malpasset provoqua le déferlement quasi instantané d’une cinquantaine de millions de mètres cubes d’eau, faisant 423 victimes et des dégâts matériels considérables. 

                                    Dans les mines de charbon c’est pas mieux. En France au début du XXeme siècle la catastrophe de Courrières a fait 1099 morts le 10 Mars 1906. Malgré les progrès considérables en matière de sécurité dans les mines de charbons la Chine a recensé officiellement 1073 morts dans le secteur charbonnier pour la seule année 2013 … 

                                    En bref, la vie sans aléas ça n’existe pas. Vivre c’est aimer, rire et chanter ! Rire et chanter, comme nos ancêtres les gaulois revisités par Henri Salvador « pour pas que le ciel nous tombe sur la tête ».

                                  • oncle archibald 4 avril 2014 16:22

                                    Olivier, vous réclamiez des preuves, en voilà …

                                    Et je ne parle même pas de ces dangereux hachoirs à zoizeaux que constituent les éoliennes les jours de grand vent …. en attendant qu’un petit navion vienne s’y empêtrer à son tour.

                                    Et j’oubliais le pire : les bougies parfaitement naturelles à la pure cire d’abeilles c’est super dangereux. Ca te fout le feu à une maison bien plus facilement qu’un court circuit !

                                    Faut rigoler, faut rigoler
                                    Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête
                                    Faut rigoler, faut rigoler
                                    Pour empêcher le ciel de tomber

                                    Nos ancêtres les Gaulois
                                    Cheveux blonds et têt’s de bois
                                    Longu’s moustaches et gros dadas
                                    Ne connaissaient que ce refrain là

                                  • Corinne Colas Corinne Colas 4 avril 2014 16:27

                                     « la vie sans aléas ça n’existe pas. »

                                    et ils sont nombreux alors inutile d’en créer des prévisibles ! 

                                    Quant à la défense ridicule du nucléaire, elle ne durera que le temps d’épuiser les réserves d’uranium !

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:43

                                    cher oncle

                                    la légende des éoliennes « hachoirs à oiseaux » a été honteusement répandue par le lobby nucléaire... vous ne devriez pas gober tous ces bobards.
                                    la preuve sur ce graphique
                                    l’article complet est sur ce lien
                                    en gros sur 10 000 oiseaux tués par accident, 1370 le sont a cause des lignes THT...5820 se fracassent sur les vitres des immeubles... et les éoliennes n’en tuent mêmepas un.

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:47

                                    cher oncle

                                    vous oubliez de préciser quelque chose :
                                    pour le nucléaire, aucun français n’a jamais été consulté pour dire s’il était d’accord pour choisir l’énergie nucléaire...
                                    alors bien sur, ces énergies que vous citez représentent des risques, mais elles ne sont pas capables de rendre toute vie impossible pendant au moins un siècle.

                                  • oncle archibald 4 avril 2014 16:49

                                    Corinne Colas je vous conseille de rester bien cloitrée chez vous pour repas risquer de vous faire écraser et j’espère que vous avez une maison de plain pied car les escaliers c’est super dangereux. 

                                    N’interprétez pas mal ce que je dis. Je ne dis pas le nucléaire c’est la panacée, je dis à ce jour précis et malgré les deux catastrophes qui se sont produites l’une à Tchernobyl dans une centrale vétuste et mal entretenue, l’autre à Fukushima sur une centrale construite trop près de la mer dans une zone à risques de tsunami, le nucléaire n’a pas fait plus de morts que les autres moyens de produire de l’électricité. 

                                    Ce qu’Olivier Cabanel et un tas de ses potes ne semblent pas admettre parce qu’ils ne sont pas objectifs. Ils vantent les mérites de l’électricité éolienne alors que chacun sait qu’elle ne peut exister qu’à coté d’une source de production plus pérenne, et ils avancent des fourchettes de chiffres tellement larges pour compter les morts qui seraient conséquence des catastrophes précitées que ces chiffres ne sont plus du tout significatifs. 

                                    Ce ne sont plus des fourchettes mais des râteaux. Il veut ratisser sur un large public Olivier le poète, le barde, le troubadour, vert ! Vive la vie. 

                                  • gaijin gaijin 4 avril 2014 16:51

                                    tonton
                                    pourquoi tu tousse ?
                                    parceque si tu sais pas demande toi pourquoi il y a une explosion de cancers depuis quelque décennies ( et touchant les gens de plus en plus jeunes )
                                    il paraît que ça aurait un truc a voir avec le granit breton ......
                                    mais chuuut smiley


                                  • cevennevive cevennevive 4 avril 2014 17:03

                                    Oncle Archibald,


                                    Vous êtes devenu un trublion dans plusieurs articles... Dommage, vous nous aviez habitués à une plus grande perspicacité.

                                    Peut-être devriez-vous vous abstenir d’écrire vos litanies sur des articles que nous jugeons sérieux, nous risquons de ne plus vous lire.

                                    Hélas !


                                  • oncle archibald 4 avril 2014 17:08

                                    Ah Olivier ! Il adore les chiffres le bougre : « sur 10 000 oiseaux tués par accident, 1370 le sont a cause des lignes THT...5820 se fracassent sur les vitres des immeubles... et les éoliennes n’en tuent mêmepas un. »

                                    1 370 vous êtes sûr ? Je m’étais laissé dire que c’était plutôt 1 372 mais bon … si vous le dites...

                                    Actuellement à Gruissan des centaines de Goelands sont en train de se sauter dessus, de nidifier et de larguer leurs fientes sur les bateaux des plaisanciers, sur les toits et sur les terrasses des maisons … 

                                    Damned, mais c’est bien sûr … Olivier a raison : les éoliennes ne nous protègent pas ! Elles sont juste hideuses bruyantes et inutiles !

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 17:17

                                    cher oncle

                                    ah bon, je ratisse ?
                                    j’avais seulement l’intention d’informer...
                                    ceci dit le court résumé que vous avez fait des deux catastrophes nucléaires citées n’est pas bon.
                                    on a souvent prétendu que l’accident de Tchernobyl était du à « une technologie défaillante »... faux, archi faux... s’il est vrai que l’on pouvait avec raison contester la conception de la centrale, l’accident est seulement du à une erreur humaine.
                                    le détail sur ce lien
                                    quand au danger lié à la proximité de la mer de la centrale de Fukushima, ça n’a non plus rien a voir.
                                    pour votre gouverne, là aussi, il s’agit d’erreur humaine et c’est tepco qui le dit. lien
                                    vous ne devez pas ignorer qu’une centrale nucléaire a besoin de beaucoup d’eau pour le refroidissement... la mer (ou le fleuve) sont donc indispensables.
                                    ne me remerciez pas... c’est cadeau.
                                     smiley

                                  • oncle archibald 4 avril 2014 17:31

                                    @ Cevennes vives : je suis stupéfait que vous puissiez accorder du crédit à ce que je peux écrire sur ce blog d’échanges que vous qualifiez de « litanies » alors qu’il ne s’agit que de petits billets d’humeur d’un homme qui a du temps à perdre parce qu’il ne travaille plus et qu’il n’a pas pris le temps d’apprendre à faire autre chose que de travailler …. 


                                    Et je suis également stupéfait que vous puissiez gober sans critique ce qu’écrit Olivier Cabanel que j’aime bien mais qui est d’un parti-pris total empêchant toute discussion autre que sur le ton de la dérision.

                                    J’aime rire et j’essaye encore. Aimer rire et chanter je trouve que c’est un programme plus réaliste pour la « qualité de vie » que de bavasser sur tout et sur rien. Je peux le faire d’autant plus librement que je n’ai jamais eu aucun engagement politique et que pour moi la collectivité c’est une juxtaposition d’individus tels qu’ils sont. 

                                    Dans ma tête il n’y a pas les bons d’un coté parce qu’ils votent vert ou rose ou parce qu’ils aiment les éoliennes, et les mauvais de l’autre parce qu’ils votent bleu ou orange, ou parce qu’ils sont conscients que l’électricité la moins chère d’Europe a été un des éléments de la prospérité de tous pendant plusieurs décennies. 

                                    Donc je m’amuse avec les « sectaires » parmi lesquels je ne vous comptait pas, et il m’amuse que vous souhaitiez « me punir » en ne me lisant plus …. Je m’amuse à titiller Olivier et à le contredire quand il y va trop fort et se prend trop au sérieux. Aimer rire et chanter … C’est la vraie vie ! 

                                    Gloire à qui n’ayant pas d’idéal sacro-saint, 
                                    Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins !

                                    J’ai sorti mon joker ! Encore une fois merci Georges (Don Juan). 

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 17:42

                                    cher oncle

                                    juste pour mémoire... lorsque la tour Eiffel à été projetée à Paris, une foule de parisiens bien intentionnés avait lancé des pétitions pour l’empêcher, prétextant qu’elle défigurait le paysage...je présume que les enfants de ceux ci feraient aujourd’hui une pétition dans l’autre sens, si on leur disait qu’on allait la détruire...
                                    il y eut même des procès contre la tour ! lien
                                    alors les éoliennes hideuses ? sur quelle base ? quels critères ?
                                    les moulins à vent l’étaient ils ?
                                    ceci dit, a titre perso, je préfère les petites éoliennes à l’échelle d’une maison... a axe vertical

                                  • oncle archibald 4 avril 2014 17:47

                                    @ Gaijin : Vous prétendez me donner des leçons de cancer Monsieur ? Que je ne saurai pas que les cancers viennent de Thernobyl et de Fukushima ?? 

                                    En 1954 mon père est mort d’une leucémie à l’âge de 49 ans, leucémie contractée derrière un appareil à rayons X mal protégé. 

                                    En 1984 mon frère n°2 est mort d’un cancer du colon à l’âge de 50 ans tout rond. Il avait beaucoup fumé et pas mal picolé.

                                    En 1989 mon frère n°1 est mort d’un cancer des poumons à l’âge de 62 ans. Lui aussi avait beaucoup fumé et pas mal picolé.

                                    En 2005 on m’a traité avec succès un cancer des cordes vocales, j’avais 61 ans, j’avais énormément fumé et de temps à autre un peu picolé. La médecine en 50 ans a fait d’énormes progrès sinon « couic » moi aussi.

                                    Alors les explosions de cancers depuis quelque décennies qui seraient causées par les centrales nuc , je ne dis pas que ça me fait rigoler, ça n’est pas le cas, mais je relativise.

                                  • Corinne Colas Corinne Colas 4 avril 2014 17:56

                                    « les escaliers c’est super dangereux »

                                    Non si je devais choisir entre plein-pied ou escalier, ce serait une maison à étage avec un toboggan au deuxième permettant d’échapper à la horde de zombies affamés rampant dans l’escalier.

                                    C’est mon expérience d’une vie hors des sentiers battus qui parle...Si l’on veut de l’aventure, il faut savoir tout prévoir même ce qui est soi-disant impossible (cela n’empêche pas les accidents y compris parfois mortels, disons que ça les diminue ou du moins les retarde) !

                                     smiley smiley

                                    Le lobby du nucléaire se refuse à regarder la réalité en face... avec lui c’est toujours impossible quand pourtant le risque n’est même pas probable mais confirmé !

                                  • Xenozoid 4 avril 2014 17:59

                                    ceci dit, a titre perso, je préfère les petites éoliennes à l’échelle d’une maison... a axe vertical

                                    mais Olivier il ne sera pas,car le businesse n’aime pas l’autonomie, il aime le partage de son network,si tu paies avant cela(la paie) les lois t’interdise d’utiliser ta propre électricité, sans passer dans le network imposé


                                  • gaijin gaijin 4 avril 2014 21:11

                                    tonton
                                    c’est bien de relativiser ....c’est très bien ......
                                    vous appartenez visiblement a cette génération de « après nous le déluge » qui a tout relativisé : la vie , la mort , la vérité, le mensonge, le sens des mots .....
                                    c’est bien ...c’est très bien ......


                                  • Mowgli 4 avril 2014 15:31

                                    Et c’est quoi, la belle zimage de papy Cabanel ?

                                    C’est ça :

                                    http://tbo-ogame.foroactivo.com/comunidad-f5/propuesta-de-guerreros-nocturnos-t56.htm


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:02

                                      dites donc Mowgli... d’abord quand vous nous proposez un lien, faites en sorte qu’il soit accessible...

                                      ensuite pour votre info, je ne pense pas que nous soyons de la même famille, et je ne vous autorise pas a m’appeler papy...
                                      que votre famille soit du domaine de la jungle ne doit pas vous autoriser à toutes les libertés...
                                       smiley


                                    • Corinne Colas Corinne Colas 4 avril 2014 16:03

                                      @ l’oncle d’Amérique

                                      Si c’est tellement approximatif le comptage des morts rapides ou tardives à cause uniquement du nucléaire, pourquoi condamner au silence Youri Bandajevsky et Vassili Nesterenko par exemple ?

                                      Rappel : « Le crime de Tchernobyl ou le Goulag nucléaire »

                                      http://sciencescitoyennes.org/le-crime-de-tchernobyl-ou-le-goulag-nucleaire/

                                      Pour les fauchés :

                                      « Bandajevsky émet et vérifie l’hypothèse d’une corrélation entre l’incorporation du césium 137 ingéré par faibles doses dans la nourriture, et les symptômes anormaux chez les enfants. C’est là une notion complètement nouvelle qui introduit l’idée du danger des faibles doses jusqu’à présent négligées par tous les scientifiques s’occupant du nucléaire, et celle d’une contamination interne, différente de la contamination externe au moment d’un accident, étudiée sur les bases de l’expérience d’Hiroshima. »

                                      http://www.cairn.info/revue-sud-nord-2004-1-page-149.htm

                                      _____________________________________________

                                      Que faire en amont ?

                                      Code rural et plans du cadastre dans les mains, j’ai beaucoup travaillé (avec d’autres) à sauver les chemins et sentes chez nous, cela pour de multiples raisons non liées nécessairement à la possibilité de se promener le dimanche en tenue de jogging.


                                      Nombre d’actions très différentes, en apparence peut être futiles ou illusoires, aboutissent en fait à quelque chose de crucial dont on ne mesure l’importance que beaucoup plus tard...

                                      L’histoire d’Asako House au Japon confirme l’intérêt de tous ces types d’engagement. 

                                      Je suis donc très sensible au combat mené par Kumagai Asako, ,désormais repris par sa petite-fille, contre J-Power et la construction de la centrale nucléaire d’Oma  :



                                      Soutenez-le en lui envoyant une lettre à 

                                      Asako House
                                      aza-kookuto 396
                                      Oma-machi
                                      Shimokitagun
                                      Aomori Pref.
                                      039-4601
                                      Japan

                                      « le facteur passera tous les jours, pendant 3 ans, sur la route que le lobby nucléaire tente de fermer. »

                                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:37

                                        @ tous

                                        une info hélas pas rassurante pour nous, pauvres français

                                        • Gaston Lanhard 4 avril 2014 16:47

                                          beaucoup plus sérieux que cabanel. C’est vrai c’est moins rigolo.



                                          "Rapport détaillé d’informations sur les questions relatives à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, le 1er avril 2014

                                          L’une des missions du gouvernement japonais est de fournir à la communauté internationale des informations sur les questions relatives à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi avec exactitude et en toute transparence. Afin de remplir cette mission, le gouvernement du Japon a publié des données utiles concernant les questions liées à Fukushima Daiichi sur son site internet.

                                          Cette page internet contient les informations suivantes :
                                          - le rapport détaillé fourni par l’AIEA
                                          - un tableau comparatif du taux de dose de l’air entre les villes japonaises et les principales métropoles mondiales
                                          - des informations sur le rapport final de la mission d’évaluation de l’AIEA concernant la feuille de route à moyen et long terme pour le déclassement des unités 1 à 4 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi de la société TEPCO (publié le 13 février 2014)

                                          L’adresse URL de cette page web est la suivante :
                                          http://www.mofa.go.jp/dns/inec/page18e_000038.html


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 16:53

                                            gaston 

                                            du sérieux ?
                                            trop fort !!!
                                            émanant de l’ambassade du Japon, elle même aux ordres du gouvernement japonais, avec la bienveillante autorité de tepco, vos infos ressemblent à tout , sauf à de l’information crédible.
                                            vous êtes un clown gaston !
                                            tenez, cadeau
                                            smiley

                                          • cevennevive cevennevive 4 avril 2014 17:10

                                            Bonjour Olivier,


                                            Ne luttons pas contre les détracteurs de votre article ! Un jour, peut-être, seront-ils confrontés à la proximité d’une centrale et à ses émanations délétères. Alors, ils seront les premiers à crier comme des gorets qu’ils ne « veulent pas ça chez eux ». Tout comme d’ailleurs, les partisans de la fracturation hydraulique...

                                            Cordialement, et merci de nous tenir en éveil.
                                             

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 17:22

                                              bonjour Cevennevive

                                              je me réjouis au contraire de la présence de ces détracteurs, car en croyant défendre le nucléaire, ils ne lui font qu’une contre-publicité...
                                              il suffit de voir les quelques interventions maladroites de gaston (lagaffe) lanhard... ou de tf1...pour le constater.
                                              heureusement les lecteurs ne sont pas dupes.

                                            • antyreac 4 avril 2014 18:28

                                              C’est un con puissance infinie faut pas lui répondre, de toute façon il à une olive à la place de la cervelle..


                                            • Armelle ARMELLE 4 avril 2014 17:53

                                              Olivier ayant tout simplement éludé ma question, je m’en vais la lui reposer en copiant collant

                                              @OLIVIER
                                              Juste une question, qui me taraude depuis longtemps.
                                              Le postulat de départ consistant à prétendre que le nucléaire est néfaste pour l’être humain, n’est pas à remettre en cause (en tous cas c’est mon avis), par conséquent, et vu que le monstre a pris de la vitesse, une certaine inertie dira t-on, et que l’on sait aussi difficile à stopper, peut on mettre en chiffre le risque supplémentaire à continuer nos conneries, face au chemin déjà parcouru dont on sait déjà mesurer les conséquences, et tout cela face aux besoins que l’on connait aussi, et qui sont colossaux ?

                                              Car d’un côté, on nous dit que le démantèlement est un leurre, ce qui voudrait insinuer que le mal est fait, en d’autre terme, (rassurez moi), est-il légitime de penser qu’arrêter tout ce bazar là maintenant, serait suffisant pour espérer annuler totalement le risque toujours face à des besoins pour lesquels la technologie de substitution n’est manifestement pas en phase en matière de volume de production ?

                                              Peut on et comment, évaluer ce genre d’’’équilibre’’

                                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 18:26

                                                pardon Armelle

                                                effectivement, j’avais oublié de répondre à cette partie du commentaire.
                                                effectivement, on ne peut raisonnablement être rassurant.
                                                le démantèlement d’une vieille centrale devrait etre possible, mais ne résout en rien la question « qu’est-ce qu’on fait après des déchets » ? les milliers de tonnes de gravats radioactifs ? les parties métalliques même découpées en petits morceaux restent dangereuses pour des centaines, voire des milliers d’années...
                                                certains optent pour une solution possible, et la moins nuisible, en évitant de trimbaler tous ces déchets d’un coin à un autre du pays... ils préconisent d’enlever les combustibles, et de recouvrir le bâtiment de béton, puis de terre... de sécuriser le site afin d’empêcher son accès... et d’attendre.
                                                ça parait un peu fou, mais je pense que c’est la moins pire des solutions.
                                                par contre, pour une centrale accidentée, c’est encore plus compliqué comme on peut le constater soit à Tchernobyl, soit à Fukushima, et perso je n’ai pas vraiment l’espoir qu’on arrive à quelque chose d’acceptable.
                                                alors je dirais : oui, le mal est fait, mais ce n’est pas une raison pour continuer !
                                                il faudrait arrêter tous les projets en cours, fermer les réacteurs au fur et a mesure que d’autres sources énergétiques peuvent les remplacer, puisqu’on sait aujourd’hui que c’est largement possible.
                                                ça passe d’abord par une meilleure gestion de l’énergie, par un arrêt du gaspillage de celle ci, ce qui, sans qu’il faille se priver, permettra déjà de fermer une bonne partie des réacteurs du pays.
                                                espérant avoir répondu cette fois ?
                                                 smiley

                                              • Armelle ARMELLE 4 avril 2014 19:30

                                                merci Olivier,

                                                Et même si effectivement on sait que des solutions autres sont possibles, il va quand même falloir penser à passer la deuxième (en terme de volonté politique) car nul ne pourra nier que les solutions alternatives n’avancent pas de façon à espérer sur du court terme, une production similaire à celle fournie par le nucléaire !

                                                Espérons que la ’’failli’’, ’’ex’’, voire ’’futur’’ 1ère dame de France (on ne sais jamais avec Hollande), fera booster cette transition énergétique !!! Sa joie, qu’elle ne cache pas, la présente sûre d’elle manifestement.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 20:27

                                                Armelle

                                                oui, la pauvre Ségolène était passé à deux doigts de la réussite...faut dire qu’elle avait aussi des membres de son partis contre elle...
                                                espérons que ce coup çi, on ne lui mettra pas des bâtons dans les roues.
                                                 smiley

                                              • alinea Alinea 4 avril 2014 18:53

                                                Un petit bilan du fil :
                                                Quelle est le moyen de produire de l’énergie qui ferait le moins de morts ?
                                                Bon, personne ne semble d’accord ; alors je vais vous dire : l’énergie la plus saine, la plus renouvelable, c’est l’huile de coude. Après pour tout ce que l’humain a pris l’habitude de faire sans, il y a le pétrole, l’eau, le vent, le soleil, le thermique, et l’énergie marine. On dit que le pétrole pollue mais nous sommes tous bien conscients que tant qu’il y en aura, on le pompera ; quant au reste, petites centrales éparpillées de ce qui se trouve le plus facile sur place et, et, et... fin du gaspillage, changement de style de vie ; inutile de vous dire qu’il est beaucoup plus amusant de passer une soirée à savoir comment on va pouvoir réduire sa dépense d’énergie que de passer une soirée à savoir où acheter des conneries les moins chères, y compris l’énergie ! Il faut se laver la tête les gars, et vite !


                                                • joletaxi 4 avril 2014 19:34

                                                  Il faut se laver la tête les gars, et vite !

                                                  effectivement, les africains qui viennent chez nous, y compris à la nage, eux, ils se sont lavés la tête, ils ont tout compris


                                                • Armelle ARMELLE 4 avril 2014 19:39

                                                  Ah Alinéa si je puis me permettre vous avez laissé sur le côté de la route, un type d’énergie dont personne ne parle jamais (et pour cause) qu’est l’énergie ’’libre’’ ;


                                                  ça laisse songeuse...mais nul doute, le contenu vaut le détour...

                                                • alinea Alinea 4 avril 2014 19:41

                                                  Jojo !! Les Africains, ils ont quasiment tout ce dont ils ont besoin chez eux, hein ? Alors, imagine un monde où les autochtones réussissent à vivre dignement, sans s’exiler, sans bouziller la planète ; dans ma petite tête, ce but est le plus intéressant qui soit à l’heure actuelle, le plus exaltant, le plus créatif, le plus imaginatif !! Vous avez vu ces vidéos de cet indien qui a monté des universités où les professeurs sont les gens du peuple, qui ont gardé leur créativité ? Je trouve ça tellement plus marrant que consommer !!!


                                                • tf1Groupie 4 avril 2014 19:44

                                                  Armelle,

                                                  vous gobez vraiment toutes les fumisteries qu’on trouve sur Internet.
                                                  Va falloir demander à vos parents de remettre le filtre parental.


                                                • Armelle ARMELLE 4 avril 2014 19:57

                                                  Et bien mon gros loup vous avez des problèmes de prostate ce soir ?


                                                  Juste une réponse à votre idiotie sans nom, qui révèle encore une fois à quel point l’humain s’imagine maîriser tout ce qui l’entoure, en maître, comme si le monde tournait autour de lui !!! Ho qu’il est rogolo 
                                                  Si vous pouviez parler à votre arière arrière grand père et que vous lui disiez que vous allez à NY en 1 journée, il vous ferait la réflexion que vous m’avez faite.
                                                  et j’en ai plein d’autres comme celle-ci 
                                                  Cependant vos parents à vous n’ont pas dû faire le cécessaire pour vous ouvrir l’esprit...

                                                • alinea Alinea 4 avril 2014 20:04

                                                  Oh Armelle !!! Le ton de cet article ne me dit rien qui vaille ; en tout cas je n’ai pas compris comment on pompait l’énergie de ce vide ! smiley
                                                  Mais étant moi-même très rétive à l’utilisation d’outil, comme qui dirait une primate, et sachant bien par ailleurs comment sont distribuées à prix forts des couillonades alors que des choses simples et gratuites, font autant d’effet, je ne saurais me prononcer sur ce genre de discours !!
                                                  Je suis foncièrement rétive à l’idée du progrès par la science ! Je crois que l’homme est encore animal ! et que c’est par là qu’il faut chercher : toute énergie, toute technique, toute science n’ont apporté que de la merde dans nos vies. Foncer plus loin encore dans cette voie n’accentuerait, à ma vue, que l’artificialisation de nos existences ! En outre, si j’ai bien suivi, cela n’exempterait pas nos libéraux chéris de continuer les guerres.. alors ma foi, bien contente de n’avoir pas à trancher !


                                                • Jean Keim Jean Keim 4 avril 2014 20:03

                                                  J’ai fait parti des non hostiles à l’énergie nuclaire, car grand naïf j’ai cru aux assertions du gang nucléaire qui affirmait que les centrales sont tellement sûres que la probabilités d’un évènement grave est quasiment nulle, mais depuis je me suis déniaisé et maintenant il m’apparait évident que le choix du nuclaire est la pire des solutions car avant tout c’est une technologie dont on ne maitrise ni la destruction des déchets ni surtout ce qu’il convient de faire en cas de catastrophe. En fait on ne maitrise pas grand chose sur le long terme, même sans accident.

                                                  Dans le dernier magasine de Science & Vie (avril 2014 - page 42) un court article intitulé « Electricité - La France doit assumer ses choix », explique que la majorité des centrales nuclaires françaises sont construites suivant des technologies, des matériaux et des architectures identiques et que si un défaut générique survient sur une de ces centrales, il aura vraisemblablement lieu sur les autres, avec le risque qu’une partie importante du parc soit mise à l’arrêt. L’Autorité de Sûreté Nucléaire de plus annonce qu’une anomalie grave n’est pas exclue, elle est même plausible.
                                                  L’arrêt rapide d’une part significative des moyens de production électrique provoquerait une pénurie d’électricité avec des conséquences sociales et économiques considérables.

                                                  Contrairement à toutes les autres formes de pollution, la pollution radioactive n’est maitrisée ni dans la science, ni dans le temps et ses conséquences obèrent injustement les humanités futures. L’énergie nuclèaire c’est l’équivalent de la roulette russe.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 20:24

                                                    Jean Keim

                                                    merci de ce témoignage.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2014 20:25

                                                    joyeuseté

                                                    pas mieux !
                                                    partage et remerciements.

                                                  • El Nasl El Nasl 4 avril 2014 23:12

                                                     joyeusetés :« Les pro nucléaires sont les mêmes qui pensent que les accidents c’est toujours pour les autres. »

                                                     oui oui c’est pour cette raison que ni l’ASN , ni les exercices simulant un accident n’existent . 

                                                     joyeusetés :"Les cancers sont-ils nuisibles à la santé  ?« 

                                                     70 % des cancers sont dus à l’alimentation »moderne" . 
                                                     100 % de ceux qui naissent , meurent un jours .

                                                     


                                                  • Jean Keim Jean Keim 4 avril 2014 20:30

                                                    Ce que le cerveau est capable d’imaginer a existé, existe ou existera smiley

                                                    Je crois viscéralement et prophétiquement que l’énergie libre ou énergie du vide ou énergie du point zéro est une réalité, cette idée est dans l’air du temps, cette énergie est un palier dans l’évolution de l’humanité mais pour se concrétiser il faudra passer outre les intérêts des puissants qui sont aux commandes notamment des multinationnales pétrolières et nucléaires. Pour cette engeance il est impensable que chaque être humain ait à sa disposition une source d’énergie gratuite, individuelle et illimitée, c’est comme si elle envisageait que le premier clampin venu puisse penser sainement en personne libre et émancipée.


                                                    • joletaxi 4 avril 2014 20:39

                                                      Les Africains, ils ont quasiment tout ce dont ils ont besoin chez eux, hein ?

                                                      on dirait qu’ils ne le savent pas, pourtant ,ils ne sont pas lobotomisés par TF1 que je sache ?Je préconise donc qu’on les refoute à l’eau, avec les bons voeux de Alinea ?

                                                      en tout cas je n’ai pas compris comment on pompait l’énergie de ce vide ! 

                                                      le but n’est pas de comprendre mais de croire.Si vous croyez que cette énergie est cachée par les turbocapitalistes mangeurs de bebes communistes, alors tout devient clair.

                                                      Moi par exemple, je crois fermement que Jesus a marché sur l’eau et que les ricains ont marché sur la lune,vous voyez tout est simple.


                                                      • christophe nicolas christophe nicolas 4 avril 2014 21:26

                                                        Les japonais confondent obéissance et chantage. Demander à quelqu’un de mentir est du chantage. Un chef qui se respecte ne doit pas faire cela dixit la vierge Marie en parlant des grands prélats qui le font parfois, notamment à Fatima ou sœur Lucie a été cloitrée pour ne pas parler. Ca à valeur d’exemple pour le monde de la connaissance.

                                                        Du coup, il ne faut pas s’étonner que cette pratique se soit développée partout or il ne faut pas sortir de la vérité, sinon, un jour....

                                                        J’ai un peu averti des dangereuses répercutions si on touche à l’équilibre gravito- magnétique car ces deux aspect sont liés comme le montre l’expérience de John Searl. Il est bien connu que les variations de température joue sur la susceptibilité magnétique de la matière. Le magnétisme diminue avec la température qui croit or cette dernière augmente mais, dans quelles proportions, mystères... Les chercheurs disent qu’il y a un effet dynamo au centre de la terre mais c’est très incertain et puis cela peut être une conséquence et non pas une cause.

                                                        Voici des éléments de réponse, cela reste sujet à caution mais bon, voici l’hypothèse de Frédéric Malmartel qui semble confirmer que la gravitation est bien un effet de charge électromagnétique sur une sphère et comme tout le monde le sait, le surplus de charge se repartit toujours à la surface de la sphère ou la rotation de la terre les oriente ce qui crée la magnétosphère.

                                                        Personnellement, je pense qu’il est totalement dans le vrai. Ceci signifie que nos activités humaines sont en train de préparer une modification de la géophysique du globe. Le risque des centrales nucléaires augmente sérieusement dans ce contexte.

                                                        La température augmente à cause de l’utilisation de sources d’énergie qui font croitre l’entropie (chaleur) alors qu’il existe de nombreuse possibilités théoriques de faire l’inverse. Des gens le savent et bloquent tout parce qu’ils font des armes à micro-ondes qui ont été testées pendant la guerre d’Irak. Elles sont fabriquées à Albuquerque près du laboratoire de Los Alamos, ils respireront les vapeurs toxiques du centre de stockage WIPP ensemble.

                                                        Lorsque j’ai transmis la théorie de l’intrication à tous ces gens, ils ont refait le coup de Fleischmann et Pons. C’est bien de s’amuser à tout bloquer pour récupérer l’affaire 20 ans plus tard mais cela aura de terribles conséquences. Même si cela touche des régions plus fautives en priorité, nul n’est à l’abri.


                                                        • El Nasl El Nasl 4 avril 2014 23:00


                                                           pas de charbon , pas de gaz , pas de pétrole , Si nous n’avions pas de nucléaire en France , Olivier publierait un article pro nucléaire ... après une journée de pédalage sur son vélo d’appartement pour produire l’electricité necessaire , à l’écriture et l’expédition de son billet smiley

                                                           


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 09:48

                                                            El Nasl

                                                            erreur sur toute la ligne, 
                                                            comme je l’ai expliqué a plusieurs reprises, nous avons suffisamment d’énergies propres et renouvelables pour nous priver du charbon, du pétrole, et du nucléaire.
                                                            un des articles est sur ce lien
                                                            bonne lecture

                                                          • Le Gaspésien 5 avril 2014 05:59
                                                            Fukushima, le mythe du « zéro morts » (avec un « s »)
                                                            çà compense l’autre mythe du nombre de millions de morts. L’unité de mesure chère à l’auteur smiley

                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 09:45

                                                              le Gaspésien

                                                              vous vous mettez le doigt dans l’oeil !
                                                              il n’y a pas de faute.
                                                              quand vous écrivez, « zéro morts », effectivement, il faut mettre un « s »
                                                              c’est comme si vous aviez écrit : « il n’y a pas eu de mortS »
                                                              vous avoir compris moi ?
                                                               smiley

                                                            • Le Gaspésien 5 avril 2014 10:10

                                                              @ l’auteur, dans google tapez zéro morts et vous tombez bien sur un article, un seul, le vôtre, quelle rigolade !


                                                               

                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 10:17

                                                              le gaspésien

                                                              rassurez vous, le ridicule ne tue pas, la preuve vous me semblez particulièrement en forme.
                                                               smiley

                                                            • Le Gaspésien 5 avril 2014 21:35

                                                              En tous cas, potassez donc votre physique nucléaire plutôt que le français, vous raconterez moins d’âneries. 


                                                            • Denzo75018 5 avril 2014 09:21

                                                              Qu’un seul mot : CARICATURAL !


                                                              • cevennevive cevennevive 5 avril 2014 10:23

                                                                Bonjour Olivier,


                                                                Je m’adresse à tous ceux qui ne comprennent pas, et qui n’ont pas lu vos précédents articles :

                                                                Votre caca et vos pipis journaliers peuvent vous fournir de l’énergie gratuite. La production de cette énergie n’est pas radioactive. Elle est renouvelable à l’infini et serait à la portée de tout le monde avec un minimum de travaux.

                                                                Mais l’équipe de bras cassés de EELV n’est pas capable d’envisager cette solution. Et encore moins l’Etat. L’on préfère faire des travaux gigantesques et très coûteux pour l’épuration des eaux usées...

                                                                Dans ma commune ces travaux reviennent à des sommes fabuleuses pour chaque âme du village. Personnellement, je serai obligée d’y passer, bien que j’aie une mini station d’épuration qui marche impeccablement depuis 30 ans.

                                                                Voilà pour aujourd’hui...

                                                                Le dire, le redire et le répéter fera-t-il comprendre à quelques-uns que l’on peut se passer des centrales nucléaires ?


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 10:26

                                                                  cevennevive

                                                                  parfaitement exact.
                                                                  comme je l’ai écris à plusieurs reprises, les déchets que nous produisons, y compris ceux des animaux, pourraient a eux seuls permettre de ne plus acheter de pétrole à l’étranger, puisqu’ils permettraient la production de plus de 50 millions de tonnes équivalent pétrole.
                                                                  de quoi faire tourner tout le parc automobile, camions y compris.
                                                                   smiley

                                                                • JL JL 5 avril 2014 10:45

                                                                  cevennevive,

                                                                  vous adressant à tous, je me sens interpellé : pouvez vous me dire comment nos ’’caca et pipis journaliers peuvent fournir de l’énergie gratuite’’, svp ?


                                                                • rocla+ rocla+ 5 avril 2014 10:58

                                                                  je réponds à la place de Cevennevive :


                                                                  Nos cacas et pipis peuvent fournir plein d’ énergie à 
                                                                  cause que par ex quand on fait caca ,on va dire déféquer 
                                                                  c’ est plus joli , ben on pousse de l’ intérieur vers l’ extérieur 
                                                                  dans un grand élan vers une sorte de libération intestinale , 
                                                                  et bien cette poussée horizontale au contraire de celle , verticale 
                                                                  de la pomme de Newton ( t’ as vu ’ m’ y connais ) pourrait être 
                                                                  l’ Euréka de nos problème circulatoires . 

                                                                  Faudrait juste inventer les automobiles à poussées horizontales 
                                                                  et les munir de cabinets de toilettes avec chasses d’ eau .

                                                                  On appellerait cette voiture la «  Rocla-Delafon  » 



                                                                • rocla+ rocla+ 5 avril 2014 11:10

                                                                  Finalement j’ ai réfléchi et trouvé plus simple .


                                                                  À  ( super , j’ ai enfin trouvé l’ accent pour majuscules ) l’ heure
                                                                  du mariage pour tout et tous on a déjà le véhicule écologique 
                                                                  convenant aux exigences du trou de la couche d’ ozone en la personne 
                                                                  de la voiture à pédales .

                                                                  Il suffit de la produire sur une grande échelle .


                                                                • cevennevive cevennevive 5 avril 2014 11:10

                                                                  Bonjour Capitaine,


                                                                  Vous, au moins, vous me faites rire avec vos élucubrations. Vous avez toujours une explication désopilante à tous les problèmes. On devrait mieux tenir compte de vos solutions. Si elles ne sont pas efficaces, elles sont rigolotes. Merci et salut !

                                                                  Bonjour JL,

                                                                  Il y a de nombreuses expériences d’agriculteurs ou d’éleveurs qui font leur énergie avec les déjections de la ferme (animaux et humains). Les serres et les habitations sont chauffées avec le gaz produit.

                                                                  Avec un peu de pratique, de volonté et l’intervention d’ingénieurs et de maîtres d’oeuvre, nous serions capables d’en faire autant à tous les niveaux.

                                                                  Et je suis bien certaine que les travaux ne coûteraient pas plus cher que ceux que nécessitent les épurations d’eaux usées.

                                                                  Il suffirait de le vouloir.

                                                                  Cordialement.


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 17:49

                                                                  capitaine mon capitaine

                                                                  bienvenue à bord.
                                                                   smiley

                                                                • sylvie 15 avril 2014 17:52

                                                                  ah quesqui me fait rire cet alcoolik usurpateur ! attention à la marche ! nestor va y remédier....


                                                                • julius 1ER 5 avril 2014 11:42

                                                                  Précisons que dans ce site se trouvent des centaines d’énormes futs contenant des déchets de plutonium, dont il faut rappeler que la période (ou demi-vie) est de plus de 24 000 ans.

                                                                  @Cabanel
                                                                  ne t-en fais pas Cabanel, les blaireaux de service Pro-nucléaires vont venir nous dire que c’est une chance d’avoir autant de déchets radioactifs qui vont venir alimenter nos formidables surgénérateurs mis au point à bas-coût....
                                                                  à longueurs de forums je ne vois aucun Pro-nucléaires venir nous expliquer comment faire y compris chez-nous, pour démanteler nos centrales nucléaires, je crois qu’elles vont rester à la manière de l’ Egypte ancienne et ses pyramides, le « formidable » témoignage de la folie humaine du 20/21 ie siècle, il y aura l’avant et l’après nucléaire.....



                                                                  • joletaxi 5 avril 2014 12:03

                                                                    fou hein ?
                                                                    pourtant je suppute que vous êtes un habitué des petites daubes du Mage ?
                                                                    dans ce cas, vous aurez déjà eu la réponse au moins 150 fois.

                                                                    A force de répéter à l’infini des mensonges, cela finit par avoir un petit air de vérité.
                                                                    La dernière idiotie pondue pour faire peur à Mme Micu, soi-disant sous l’égide de la NASA ,est du même tonneau.
                                                                    J’ai déjà vu au moins dix commentaires qui attribuent cette mauvaise plaisanterie à la NASA, alors que celle-ci a officiellement démenti.
                                                                    Toujours le même procédé,

                                                                    Mais la semaine prochaine, vous nous affirmerez à nouveau que le démantèlement blablabla...


                                                                  • christophe nicolas christophe nicolas 5 avril 2014 13:09

                                                                    Je vais peut-être te répondre car les déchets sont un vrai problème. sur l’E-cat d’Andréa Rossi, malheureusement vendu à des militaires, le Nickel se transmute en Fe et en Cu dans des proportions importantes. Son appareil fonctionne avec de l’hydrogène sous pression qui sont des protons. Si on regarde le tableau de Mendeleïev, cela signifie qu’on a des réactions de fusion et de fission sans production de neutrons énergétiques et autres particules habituelles. Il y a des photons gamma mais le rayonnement est normal, c’est le mode de transfert de l’énergie, il n’y en a pas d’autre, ça doit forcément passer par un boson d’interaction par définition, le photon étant celui de la force électromagnétique. Au passage, il est intéressant de remarquer que des réactions nucléaires se présentent sous forme « électromagnétique », on en perdrait son Higgs.

                                                                    Que signifie tout cela ? Cela signifie que l’E-cat crée les conditions pour des réactions nucléaires. Finalement, quelque soit les éléments qu’on y mettent, il vont réagir pour devenir plus stable en libérant de l’énergie par réaction. Cela signifie que si on y met de la matière radioactive, instable par définition, il va se produire des transmutations vers un élément plus stable sans produire de déchets et en libérant de l’énergie au passage.

                                                                    Pourquoi l’E-cat marche ? Le nickel est un élément ferromagnétique ce qui n’a échappé à personne. Pour chauffer, Andréa Rossi a installé une résistance en forme de Solénoïde. Qu’est ce que ça fait ? Ca fait un puissant champ magnétique. Les spins ou les moments magnétiques ou les moments cinétiques, s’alignent. Les atomes sont très complexes mais si les protons de l’hydrogène et le gaz d’électron du métal s’orientent, cela fait produit une réaction en chaîne d’alignement et la probabilité d’une réaction nucléaire augmente car il y a une direction ou les interactions son inexistantes et où les noyaux des atomes et les protons peuvent se rapprocher suffisamment pour interagir. Le nuage électronique de l’atome de Nickel est très certainement modifié dans sa configuration, avec des failles dans l’armure du nuage électronique si j’ose dire. Après il suffit de laisser faire la nature, si la réaction produit trop d’énergie, le magnétisme diminue, les conditions de la réaction sont stoppées donc la réaction s’autorégule. Il y a une difficulté métallurgique dans l’affaire car sous des champs magnétique très intense, la matière subit des changements de phase, des changements de volume et des changements de propriétés mécanique, c’est pour cette raison que les chimiste faisaient exploser leurs électrodes sans comprendre.

                                                                    Vous voyez, ce n’est pas si compliqué. Le seul truc, c’est que pour comprendre il faut passer par la théorie de l’intrication et que l’orgueil de certains en prend un coup.

                                                                    Ceci dit, je pense que la terre va subir bientôt une modification violente globale de sa gravité d’ici peu de temps ce qui va produire une élévation du niveau des eaux de plusieurs dizaines de mètres voire une ou deux centaines en moins de 3 jours. Le volume des eaux augmentant, les rivières connaitront une crue hors de toute observation humaine ce qui mettra toutes les centrales nucléaires hors service. Il y aura des signes avant coureur, un avertissement sera ressenti sur toute le planète, c’est ce qui a été annoncé à Garabandal, j’espère qu’on me prendra au sérieux après cela.

                                                                    Il suffit de lire la remarquable étude de Frédéric Malmartel pour comprendre comment la vie va évoluer dans un monde à gravité diminué. Même si le monde est transformé, il est tout de même important d’éviter qu’il soit pollué par la radioactivité lors de cet évènement de nature, biblique... Comme quoi, ils ne sont pas si cons nos ancêtres.... Ils ne faisaient pas de psychologie, eux.

                                                                    Et François Hollande, vous croyez qu’il est près à prendre le rôle de Noé ?


                                                                  • christophe nicolas christophe nicolas 5 avril 2014 13:17

                                                                    Je suis désolé Joletaxi s’est intercalé, il conduit comme un âne, fait des queues de poissons, des doigts d’honneur, c’est un dangereux primate...

                                                                    Normalement ils vont être tous déselectionnés d’un coup, ça sert à ça les catastrophes biblique... 


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 13:21

                                                                    julius

                                                                    je fais mon possible pour tenter de savoir, malgré l’opacité exigée en la matière, comment se gère cet accident.
                                                                    il ne s’agit pas de « faire peur », seulement de savoir.
                                                                    merci de tes encouragements.
                                                                     smiley


                                                                    • joletaxi 5 avril 2014 11:57

                                                                      mince, il y a donc encore 44% de crétins ?
                                                                      ou bien 44 % qui ne se sont pas prononcés ?


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 13:22

                                                                      dede

                                                                      ce qui m’inquiète c’est que ça puisse vous réjouir.
                                                                      si vous avez une explication ?


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 13:29

                                                                      mon petit jo,

                                                                      prenez des vacances, il parait que ça calme les neurones.
                                                                       smiley
                                                                      mais c’est vrai qu’à l’impossible nul n’est tenu.


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 14:26

                                                                        dédé

                                                                        vous tombez de plus en plus bas...
                                                                        quand vous serez arrivé, faites nous le savoir.
                                                                         smiley


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 17:39

                                                                        c’est votre problème dede, vous prenez trop souvent vos rêves pour des réalités,

                                                                        a force de prendre les vessies pour des lanternes, vous finirez par vous brûler.
                                                                        en hommage à Dac et Blanche.

                                                                      • christophe nicolas christophe nicolas 5 avril 2014 16:37

                                                                        Il ne faut pas être obtus. Moi aussi j’étais pour le nucléaire mais il y a deux choses :

                                                                        Premièrement, ils mentent par omission comme des cochons... ça je peux l’affirmer comme Jarnicoton qui dit des vérités partielle de manière à vous amener à une conclusion contraire à la réalité. Il y a avait un mec dans mon ancienne boite qui faisait ça, un certain François Jalicon, l’informaticien, la pire des vipères, un technicien orgueilleux qui se sentait vexé dès qu’on parlait de science car il n’avait pas le niveau. Son fils est sur la côte d’azur, à lui de voir.

                                                                        Deuxièmement, c’est une mauvaise voie scientifique, malheureusement les militaires essaient de cacher toutes les preuves de la bonne voie, ils en font des armes. C’est vieux comme le monde. Il faut tout réexaminer, ça n’a rien de vexant, c’est le principe scientifique que de se remettre en question. Si on ne le fait pas, ITER va sauter et on aura de très gros problèmes avec le nucléaire car on ne s’est pas rendu compte qu’on est assis sur un équilibre gravito-magnétique très fragile qu’on a bousculé à la Joletaxi. L’humanité a joué à Joletaxi.

                                                                        Il faut tout réexaminer, absolument tout sinon c’est reparti pour un tour biblique à la Noé, ni plus, ni moins. Il suffit de lire cela Fin_des_dinosaures/dinosaure . La variation de gravité va entraîner une violente dilatation des eaux avec des orage solaires. Ca va être très impressionnant, il faut tout fermer et rester chez soi en débranchant le compteur EDF.

                                                                        Tous les oiseaux seront au sol, avec une gravité qui baisse, ils ne peuvent plus voler, l’air n’est pas assez dense. Ca se jouera sur le long terme mais ca peut être très violent sur quelques jours, toutes les centrales à coté de la mer seront noyées et celles à coté des fleuves risquent de faire Fukushima. Il faut donc se préparer à tout arrêter pour prendre la voie que je propose. Moi, je n’ai fait que la synthèse par le haut de multiples travaux qui sont corroborés par de multiples expériences que j’ai découvertes après coup car je ne prenais pas cela au sérieux en tant qu’ancien universitaire. Certains doivent se mettre l’orgueil dans la poche comme moi avec mes erreurs de syntaxe, je n’en fais pas une histoire, je n’ai pas le temps de faire du Proust. On trouve toujours un argument lorsqu’on ne veut pas voir, en général, on attaque la forme mais je l’ai respecté. J’ai envoyé la théorie de l’intrication à toutes les autorités compétentes, politiques et scientifiques, qu’elles soient universitaires, industrielles, militaires ou religieuses. Ils veulent vivre dans le mensonge ? C’est leur problème mais malheureusement c’est sur vous que ça retombe comme toujours. Pourquoi ? Les intérêts financiers à court terme lient les langues et paralysent l’action.

                                                                        Si rien ne change, le refuge sera à l’ouest parfois à plus de 50 km des côtes. Il suffit de prendre une carte, de voir les zones à risque en fonction de l’altimétrie, de la position des centrales nucléaires et autres installations dangereuses, des vents dominants... voilà, vous êtes informés. On verra si Jo prend son taxi le jour venu.

                                                                        Je ne vous demande pas de me croire sur parole pour ceux qui n’ont pas été instruit en science et que ces problèmes rebutent, normalement, il y aura un « avertissement », sans doute une variation gravitationnelle que chacun pourra percevoir, à partir de ce moment là . Mieux vaut Ecouter la Vierge quant-on voit ce qu’elle a dit 1 jour avant Fukushima à Naju en Corée, sinon il suffit d’examiner les preuves.


                                                                        • oncle archibald 5 avril 2014 16:43

                                                                          Même sur un fil d’Olivier Cabanel on peut se faire sucrer un post qui ne plait pas .. Je croyais ce sport réserve à une certaine Ariane, championne dans le genre, mais il n’en est rien. 

                                                                          Ainsi il n’est pas permis de prendre en dérision des sujets aussi graves que ceux traités très doctement par le très célèbre Docteur Cabanel. Ses groupies telle la très décevante Cevennes Vives préfèrent la scatologie de bas étage du Capitaine Cradock aux belles paroles des chansons de Brassens ou au subtil lape pré de Bobby Lapointe. Je les plains !

                                                                          Je vous laisse donc vous entreculer en couronne entre gens raisonnables puisque c’est ici le sport préféré. N’oubliez pas de vivre quand même, on ne sait jamais, des fois que vous ne mourriez pas dans la seconde qui suit juste en lisant Cabanel vous pourriez regretter de ne pas avoir vécu les quelques jours qu’il vous reste à vivre avant le cataclysme.

                                                                          J’observe qu’une réponse (de qui ? une femme en tout cas, les mecs, les vrais, sont trop surs d’eux pour être un peu finots), donc ce post en réponse qui me fit rougir de plaisir, et disait en substance enfin j’ai compris pourquoi vous trouvez important d’Aimer Rire et Chanter et je trouve du coup vos posts très cohérents. Ce post inoffensif a disparu également, dès fois qu’il ferait réfléchir !

                                                                          A la trappe les contradicteurs, sauf les contradicteurs « autorisés » et « sérieux » façon Jo le Taxi. Macarel, moi qui pensait que c’en était fini de vouloir envoyer en asile psychiatrique ceux qui ne pensent pas « comme il faut », je constate qu’il n’en est rien. 

                                                                          Il fait beau à Gruissan et aujourd’hui j’ai trouvé qu’il y avait trop de vent pour aller « manger de l’écoute ». Mais demain, tant pis. Ca me démange trop. S’il le faut je mettrai le tourmentin et la grand voile à deux ris, et avec les « voiles du temps » je vais sortir pour la journée avec quelques uns de mes petits enfants. On laissera trainer une ligne derrière le bateau des fois que … Des suicidaires il y en a même chez les poissons. Et puis surtout, on va s’aimer, on va rire et on va chanter à tue tête dans les vagues et dans le vent, et le soir on va rentrer trempés, heureux et on va encore rire et chanter en se faisant sécher. Ne vous déplaise.

                                                                          • cevennevive cevennevive 5 avril 2014 17:19
                                                                            « Ainsi il n’est pas permis de prendre en dérision des sujets aussi graves que ceux traités très doctement par le très célèbre Docteur Cabanel. Ses groupies telle la très décevante Cevennes Vives préfèrent la scatologie de bas étage du Capitaine Cradock aux belles paroles des chansons de Brassens ou au subtil lape pré de Bobby Lapointe. Je les plains ! »

                                                                            L’oncle,

                                                                            Le capitaine me fait rire la plupart du temps. Vos savez bien qu’il ne profère pas que de la « scatologie de bas étage ». Vous parlez de gaieté, de joie et de rires. Eh bien nous y voilà, il me fait rire. Qu’y pouvez-vous ? J’ai certainement gardé mon âme d’enfant...

                                                                            Quant aux paroles de Brassens, je les connais de mémoire, et si je m’y réfère quelquefois, c’est dans l’intimité. Point n’est besoin de les étaler sur un commentaire. Ce que nous voulons, ce sont les paroles personnelles des intervenants (et, éventuellement, les paroles de leurs propres poèmes ou chansons). Pourquoi appuyer vos propos sur les paroles de quiconque ?

                                                                            Je vous ai déçue, cher oncle, ne me plaignez pas, je suis gaie, heureuse, économe, écolo et minimaliste, et j’en suis fière.

                                                                            Par contre, mon compagnon est soigné d’un cancer du poumon, et je me demande si Olivier et tous ceux qui suivent ses pensées et ses principes (dont moi) n’ont pas raison de nous mettre en garde sur les abus de l’énergie nucléaire (et bien entendu, sur tous autres abus).

                                                                            Allez, ne m’en veuillez pas. Bonne soirée.


                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 17:36

                                                                            cher oncle

                                                                            de quel post s’agit-il ?
                                                                            je n’en vois aucun qui ait été « sucré »...
                                                                            bonne balade en mer tout de même, et si vous ramenez quelque chose, j’ai bien peur que ce soit un vieux pneu, ou une godasse... il parait qu’au niveau des probabilités, c’est ce que l’on pêche le plus souvent du coté de Gruissan.
                                                                            (et ailleurs aussi)
                                                                             smiley

                                                                          • oncle archibald 5 avril 2014 18:14

                                                                            Vous devriez venir plus souvent dans le midi. Il reste à Gruissan cinq pêcheurs artisans dont les épouses vendent le matin au marché les poissons péchés par leurs maris la nuit précédente. C’est l’occasion de pouvoir acheter des poissons qui sautent encore dans les caisses de glace pilée. Alors certes il y surpêche et moins de poissons qu’avant, mais la Méditerranée n’est pas encore pourrie. Ca viendra sans doute et vous allez nous le rappeler à cors et à cris. En attendant … air connu … 

                                                                            Ce soir je vais faire griller sur de la braise de souches de vignes un « marbré » et un « galet » que j’ai trouvés ce matin sur le marché précité. Petites espèces locales à chair ferme, un peu comme le loup ou la daurade, beaucoup moins chères parce que moins connues, et tout aussi agréables.

                                                                            A Gruissan on sait que les touristes sont arrivés lorsqu’on trouve au large, flottant entre deux eaux, des sacs de supermarchés si nuisibles aux espèces qui consomment les méduses et les confondent avec une proie, mais très nuisibles aussi aux moteurs des bateaux quand ils se collent sur la prise d’eau du refroidissement. Donc si vous voulez bien faire campagne pour que les sacs en plastique fins soient totalement interdits dans les supermarchés et ailleurs, d’avance je vous en remercie.

                                                                            Pour ce qui est du post évanoui, peu méfiant par nature, je n’en avais pas fait une copie. Désolé. Mais j’y rappelais le talent de Boby Lapointe, et je parlais d’un hippocampe … Pour le saucisson de cheval .... marin. Il me semble qu’un autre post a aussi disparu, en réponse aux miens, qui me demandait ce que j’avais bu pour être en forme et souriant de bon matin … Je vous rassure, le matin c’est du café noir … Sans même la goutte de genièvre qu’y ajoutent les chtis .. pourtant c’est rudement bon, mais qui veut voyager loin ménage sa monture.

                                                                          • joletaxi 5 avril 2014 18:24

                                                                            Mon Dieu, cher Oncle n’en voulez pas au mage, il ne se rend pas compte parfois de ses responsabilités à sans cesse jouer au Cassandre,et il vous enverrait sans sourciller au large, lieu de tous les dangers.
                                                                            Bien qu’un soleil un peu traître vous invite à jouer les Tabarly, je vous suggère de rester tranquillement avec nous ,au moins pour ce soir, les BMS se suivent avec régularité, et un intrépide est déjà sur la plage devant Adge.

                                                                            Et puis quelle délectation de se faire traiter de con par des échappés de l’hopital psy voisin,en fait cela rassure.

                                                                            Maintenant, le dicton dit que à trop écouter la météo, on passe sa vie au bistrot.


                                                                          • christophe nicolas christophe nicolas 5 avril 2014 19:30

                                                                            Cassandre ? Tu déconnes ou quoi ? C’est les ingénieurs nucléaires qui ont fait des conneries, pas moi. Ce sont les scientifiques qui ont fait les débiles, mentent, récusent la réalité. Adresse toi aux responsables ...

                                                                            Si je ne dis rien tu seras le premier à m’accuser de non assistance à personne en danger. Là, je dis, tu m’accuses.

                                                                            Sais tu pourquoi Dieu est si peu présent ? A cause des débiles de ton style !!! Tu ne regardes pas les preuves, tu ne sais qu’accuser...

                                                                            Sauves ta peau le jour venu et celles de tes proches, tu vas me comprendre en essayant de les convaincre.


                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 19:32

                                                                            cher oncle

                                                                            je connais assez bien ce secteur, une partie de mes études à Béziers...
                                                                            j’ai fréquenté la plage de Valras... je me souviens de l’arrivée d’un pécheur avec une cagette de maquereaux ! on la lui a acheté... ils étaient d’une fraîcheur incomparable, et on a fait un feu pas loin de la plage, et je n’ai pas souvenir d’avoir mangé quelque chose d’aussi bon...
                                                                            tant mieux s’il reste encore quelques poissons, mais pour avoir participé à un documentaire sur les tensio actifs, dans la région de Fréjus, je ne suis pas rassuré quand à l’avenir de la belle bleue.
                                                                            bon appétit quand même 

                                                                          • Corinne Colas Corinne Colas 5 avril 2014 21:27

                                                                            Ciel, j’ai été abusée et je n’ai rien senti... !

                                                                            Et maintenant, on me parle de saucisson de cheval... 
                                                                            « attention pas touche à mon cheval » !

                                                                          • joletaxi 5 avril 2014 22:07

                                                                            Corinne était servaaaannnnte ,Corinne était servanteeee chez Mr. le curé......


                                                                          • lsga lsga 5 avril 2014 17:46

                                                                            un article qui fait du bien...

                                                                             
                                                                            on entend trop souvent les pronukes parler du 0 morts pour Fukushima. 

                                                                            • joletaxi 5 avril 2014 18:16

                                                                              allez ,en voiture Simone

                                                                              Fuku c’est zéro mort, zéro la tête à Toto
                                                                              fou comme ça vous énerve alors que cela devrait être une très bonne nouvelle


                                                                            • christophe nicolas christophe nicolas 5 avril 2014 18:35

                                                                              Oui ça fait du bien sauf à Joletaxi et Jarnicoton qui assimile l’uranium à l’isotope 234 puis au plutonium pour emmêler les pédales de tout le monde. Bon, Joletaxi on le connait, je suis sur qu’il est plus sensible au prix http://www.sortirdunucleaire.org/Gregory-Jaczko


                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 19:36

                                                                              @ tous

                                                                              heureusement, on commence un peu partout à se poser les questions qui fâchent

                                                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 5 avril 2014 21:51

                                                                                Bonjour Olivier,

                                                                                Merci pour votre article.

                                                                                C’est impressionnant, j’ai fait une recherche rapide sur le net et impossible de trouver des chiffres sur le nombre des morts à Fukushima liée aux radiations ?!?

                                                                                Par contre on à un chiffre assez précis des 20.000 personnes mort suite au Tsunami !

                                                                                TEPCO & CO ont mis une échappe de plomb sur les médias et ceci peu de temps après l’accident ! 

                                                                                Je pense que la visite des experts d’Aréva pour conseiller le dirigeants de TEPCO ( Anne Lauvergeon au Japon ) n’est pas étranger à cette censure, ceci pour défendre des intérêts financiers de quelques oligarques, avec la complicité des grands médias et des hommes politiques.

                                                                                "Cinq experts du groupe rejoignent les équipes d’Areva Japon afin d’analyser l’aide susceptible d’être apportée à Tepco dans le cadre de la gestion de crise à la centrale de Fukushima"

                                                                                 


                                                                                • joletaxi 5 avril 2014 22:05

                                                                                  ça devient grave

                                                                                  voilà une échappée, on se croirait au tour de france

                                                                                  vas-y Poupou


                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2014 22:06

                                                                                  eau-du-robinet

                                                                                  merci de ces infos supplémentaires qui confirment, hélas, que le mensonge, la dissimulation, la manipulation sont désormais partie liée avec le nucléaire.
                                                                                  à se demander pour quelles raisons un tel acharnement dans le déni de la réalité ?
                                                                                  il en va pourtant de notre survie.
                                                                                   smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès