• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Tchernobyl : drôle d’anniversaire

Tchernobyl : drôle d’anniversaire

Alors que les militants anti-nucléaires se préparent à commémorer l’anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le tremblement de terre Japonais nous ramène à la triste réalité des dangers que représente l’industrie nucléaire.

La liste des 1500 victimes, ou disparus, déjà annoncées par les agences de presse japonaises pourrait s’allonger sous peu, car au sujet des centrales nucléaires touchées par le séisme du 11 mars 2011, la situation est loin d’être sous contrôle : le refroidissement de certains réacteurs touchés n’est pas encore assuré, et l’on pourrait peut-être assister à la fusion de l’un d’entre eux, tout comme à Tchernobyl il y a ¼ de siècle exactement.

Pour cette catastrophe, si l’on a su bien trop tard, à cause de la désinformation gouvernementale française, la pollution nucléaire subie, avec d’autres peuples d’Europe, on connait maintenant, seconde après seconde, de quelle manière le « nuage » invisible s’est déplacé, comme on peut le constater sur ce lien.

On sait aussi, malgré les efforts de minimisation tentés par le lobby nucléaire, et grâce au rapport publié en janvier 2010 par l’académie des sciences de New York, que le nombre de morts suite à la catastrophe de Tchernobyl est de l’ordre d’au moins 985 000, et que le bilan financier de la  catastrophe a dépassé les 500 milliards de dollars. lien

Or, le séisme qui vient de se produire au Japon doit être regardé de plus près, car 3 réacteurs nucléaires posent des problèmes de refroidissement,  et si un seul réacteur ne peut plus être contrôlé, ce ne sont pas quelques centaines de victimes qui pourraient être à déplorer, mais vraisemblablement beaucoup plus.

Il est étonnant que les médias traditionnels s’en tiennent aux seuls dégâts provoqués par la vague gigantesque de 10 mètres de haut, avançant à 600 km/h, sans évoquer, outre la raffinerie de pétrole en feu dans la région de Tokyo, (lien) le danger bien plus important que font courir aux japonais, et à beaucoup d’autres peuples,  la fusion du cœur d’un réacteur. Lien

Aux dernières nouvelles, la centrale d’Onagawa est en feu, et il semble qu’il n’était plus possible d’empêcher la fusion du réacteur, bien que les informations soient manifestement filtrées afin de ne pas affoler les populations.

C’est toujours le même syndrome, celui de Tchernobyl, qui consiste à dissimuler le danger, afin de ne pas créer la panique.

Alors bien sûr, on évoque, dans les milieux officiels, qu’il y aurait seulement le risque d’une fuite radioactive, alors que le danger est bien plus important si l’on n’arrive pas à refroidir le réacteur (lien) même si le professeur Naoto Sekimura estime « un nouveau Tchernobyl n’est pas possible (…) si la ventilation est faite correctement le fuite sera minime et ne dépassera pas un rayon de 3 km).

Cette réaction ne semble pas très éloignée de celle de Claude Allègre, qui dans un débat surréaliste sur France 2 (façe aux français) était dans le déni du danger nucléaire, malgré les arguments donnés par les débatteurs. lien

Mais revenons au Japon.

A 1h du matin, pour diminuer la pression dans un des réacteurs, l’opérateur a été obligé de relâcher « une petite quantité de vapeur » fatalement radioactive. lien

Pour l’instant, 45000 personnes ont été évacuées dans la zone de la centrale de Fukushima. lien

On en est donc au stade des supputations, car la transparence dans le domaine du nucléaire n’est pas une qualité primordiale.

Pour suivre les informations en direct, on peut utiliser ce lien.

Le pire scénario est peut-être à venir, car si un seul réacteur ne peut être refroidi, un « Tchernobyl  » japonais est possible, avec les conséquences que l’on imagine. lien

Si les manœuvres désespérées pour refroidir le réacteur échouent, on aura comme à Tchernobyl fusion du cœur, explosion, et dissémination dans l’atmosphère de particules radioactives, qui, portées par les vents, viendront polluer nos poumons et le sol, au gré des pluies.

En tout cas, une alerte nucléaire est en cours, une fuite radioactive a été annoncée, et au delà des 45000 personnes habitant le secteur évacuées, des militaires, en tenue de protection nucléaire ont été envoyés sur place.

Il y a donc actuellement 3 réacteurs (Fukushima 1 et 2) qui ont perdu de leur capacité de refroidissement et dans la salle de contrôle de l’un des réacteurs, on a enregistré un niveau de radioactivité 1000 fois supérieur à la normale, selon l’agence Kyodo.

Ces 2 sites se trouvent à environ 250 km de Tokyo. lien

Les organismes officiels se veulent rassurants, comme à l’accoutumée. lien

Ce qui rappelle de bien mauvais souvenirs. lien

En tout cas, ce séisme relance la polémique sur les dangers du nucléaire, dont il faut rappeler que la France est l’un des fleurons, ayant lancé un chantier du coté de Marcoule, d’une centrale nucléaire expérimentale, (lien) , appelé Iter, au beau milieu d’une zone sismique réputée. lien

Rappelons que la France possède 58 réacteurs nucléaires, dont certains ont vu leur vie prolongée, malgré leur vieillissement constaté, lien

Alors pourquoi s’inquiéter, car comme dit mon vieil ami africain :

« Il faut attendre d’avoir traversé toute la rivière avant de se moquer du crocodile ».

L’image illustrant l’article provient de « lavideo.eu »


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

319 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 12 mars 2011 08:29

    article précieux et angoissant !
    Combien de Tchernobyl faudra-t-il pour qu’ils renoncent à ce nucléaire ?

    Encore une fois j’ai bcp apprécié la précision de votre travail clair efficace et sans esbrouffe.
    Merci de ces recherches et de ces liens


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 08:35

      merci Ariane,
      ç’est sympa,
      j’ai découvert votre article proposé sur le sujet, et je l’ai plussé, évidemment, ayant apprécié l’approche et la réflexion.
      à bientot surement
       smiley


    • impertinent3 impertinent3 12 mars 2011 10:46

      Effectivement, article angoissant.

      Lors de Tchernobyl, les pro-nucléaires sous-entendaient et même disaient clairement, Tchernobyl, c’est une technologie dépassée, faites par des gens qui n’ont pas l’habitude du travail sérieux.

      Avec les Japonais, c’est tout à fait le contraire, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce sont des gens sérieux. En plus, is sont leader mondial des constructions anti-sismiques et ont une technologie à la pointe du progrès.

      Et pourtant ....


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:20

      impertinent,
      ce n’est pas Tchernobyl dont la technologie qui est dépassé, c’est le nucléaire dans son ensemble.
      ce n’est pas un raccourci que je vais faire, c’est juste expliquer qu’une centrale nucléaire, quelle qu’elle soit, est une technologie désuète et dangereuse par sa nature.
      on tente de nous faire croire qu’il s’agit d’un progrès.
      ce n’est pas le cas.
      dans une centrale thermique, on fait bouillir de l’eau avec un carburant (peu importe lequel)
      ce qui fait tourner des turbines, et produit de l’électricité.
      pour une centrale nucléaire, on a seulement changé de carburant.
      on utilise de l’uranium, avec tout ce qui va avec :
      déchets dont on ne sait que faire,
      et risques que l’on connait depuis un quart de siècle.
      ne croyez vous pas qu’il est grand temps d’arrêter ces conneries ?
      désolé, mais je n’ai pas d’autres mots.
      merci de votre commentaire.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 mars 2011 13:42

      Article publié à 08h29 et explosion du réacteur n°1 de la centrale de Fukushima à 08h55. Olivier Cabanel, vous avez du nez.


    • french_car 12 mars 2011 14:42

      Je ne crois pas qu’il faille jeté l’anathème sur le nucléaire.
      Il faut simplement déjà commencer par éviter les zones sismiques ça ma semble élémentaire.
      Ensuite le structurer de façon à résister à la chute d’un avion en piquée - précisément les réacteur français sont conçus de la sorte.
      Ensuite concevoir un plan de surveillance drastique - je ne suis pas spécialiste mais il me semble que c’est ce qui est pratiqué dans notre pays.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 15:27

      french-car
      évidemment, construire au milieu de zones sismiques manque singulièrement de sérieux.
      mais puisqu’au Japon, comme ailleurs, il existe d’autres sources d’énergie, renouvelables et propres, qui ne produisent pas de déchets, pourquoi continuer dans la voie nucléaire ?
       smiley
      ce n’est pas jeter un anathème, c’est juste une affaire de logique.
      non ?
       smiley


    • french_car 12 mars 2011 16:42

      Hélàs le Japon manque cruellement de ressources naturelles. Mais construire des centrales nucléaires au Japon est une hérésie.
      En France cela me semble assez raisonnable.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 16:46

      french-car
      le japon est l’un des plus important fabriquant de panneaux photovoltaiques,
      de plus il a des ressources géothermiques considérables, et la population rejette le nucléaire à 80%
      en France raisonnable ?
      ah bon !
      on a un parc de centrales nucléaires obsoletes et dangereuses,
      les incidents s’ajoutent aux accidents...
      et avec le méthane produit par l’activité humaine/animale, on pourrait faire tourner tous les véhicules du pays, camions compris.
      vous avez dit raisonnable ?
       smiley



    • french_car 12 mars 2011 18:29

      Il m’étonne que le Japon soit un important fabricant de panneaux photo-voltaïques, en tout cas la population jusqu’ici était très loin des préoccupations écologiques - voir les plages dégoutantes, le bétonnage à outrance et l’absence d’isolation thermique des bâtiments, la sacro-sainte bagnole et les embouteillages monstres.
      Un exemple : avec la crise,pour faire marcher le tourisme, le gouvernement a plafonné les tarifs autoroutiers pendant les WE pour encourager les déplacements en voiture !! Je m’explique : pas plus de mettons 15 euros par trajets, que vous fassiez un Paris-Caen ou un Paris-Marseille. Ecolo tout ça non ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 19:28

      le Japon doit être l’un des plus importants fabriquant de panneaux solaires :
      http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/alerte-nucleaire-au-japon-apres-un/
      sur le lien qui suit, il est indiqué en 3eme position mondiale
      http://www.jdf.com/flash-bourse/2010/09/22/97002-20100922FILWWW00357-sharp-va-racheter-recurrent-energy.php


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 19:44

      Peachy,
      c’est vrai que je suis assez intuitif.
      j’en profite pour donner ce lien :
      http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2011/03/12/menace-nucleaire-au-japon_1492230_3208.html#ens_id=1491461
      et celui la, c’est du direct du japon
      http://www.ustream.tv/channel/yokosonews
      à+


    • Croa Croa 12 mars 2011 23:47

      à French-car :
      « En France cela me semble assez raisonnable. »

       smiley FAUX ! smiley

      Le Japon est très con d’oser le nucléaire en zones sismiques, voire pour certaines centrales en zones sismiques et inondables ! Mais nous faisons, chez nous aussi des impasses dangereuses, notamment en périodes de sécheresses !

      Le problème c’est que pour certains l’important c’est que nos villes, chez nous comme au Japon, brillent la nuit comme des arbres de Noël !

      Même nos médias sont complices : Qu’une coupure un peu longue survienne et c’est le drame ! Par contre du non respect des normes et autres imprudences...

      Personne n’en parle ! smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 mars 2011 06:29

      aux lecteurs,
      au dernières nouvelles, un 2eme réacteur connaitrait des défaillances.
      le rayon d’exclusion est maintenant de 20 km et ce sont 100 000 personnes qui dont du être déplacées.
      il est important de regarder la carte des vents proposée dans plusieurs commentaires, afin de se faire une idée des zones menacées par la radioactivité.
      il faudrait surtout que l’ASN n’hésite pas à prévenir les populations au cas ou une augmentation de la radioactivité de l’air serait constatée en France (et ailleurs !) et de ne pas recommencer les graves erreurs commises il y a 25 ans avec Tchernobyl.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 mars 2011 10:22

      aux lecteurs
      le journal le parisien lance un sondage :
      avez vous confiance dans le nucléaire français ?
      pour voter le lien :
      http://www.leparisien.fr/environnement/avez-vous-confiance-en-la-securite-des-centrales-nucleaire-francaises-12-03-2011-1355445.php


    • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 2011 08:44

      Fusionnons, c’est plus sûr. smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 08:59

        Guy,
        il y a quand même quelques fusions dangereuses.
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 2011 09:30

        Je parlais de la fusion nucléaire. Là, aucun risque.


      • impertinent3 impertinent3 12 mars 2011 10:51

        Aucun risque, non, mais des risques minimes.

        Le problème, c’est que la recherche n’avance pas vraiment. Elle est bloquée par le lobbying efficace des constructeurs de centrales à fission qui ne veulent pas abandonner leur technologie avant de l’avoir amortie, alors ils bloquent, ITER va lentement, lentement, lentement !


      • impertinent3 impertinent3 12 mars 2011 11:09

        Je complète.

        Ton article, que je cautionne en très grande partie, contient une erreur de taille.

        ITER est un projet de recherche sur la fusion nucléaire, absolument rien à voir avec les centrales actuelles qui utilise la fission.

        Dans l’état actuelle de nos connaissances en la matière, le problème de la fusion, ce n’est pas que la réaction s’emballe par échauffement, mais, au contraire, qu’elle dure assez longtemps sans se refroidir pour que l’on puisse en tirer une énergie exploitable.
        Au contraire de la fission, la réaction de fusion doit être entretenue en permanence, faute de quoi elle s’arrête.

        Quoique je ne soie pas physicien, j’ai toutefois fais suffisamment de physique durant mes études d’ingénieur pour savoir à peu près de quoi je parle. La fusion me parait un moyen tout à fait convenable de produire de l’énergie : matière première quasiment inépuisable (pour faire simple : hydrogène), pratiquement pas de produits de fusion radioactifs ou alors de très courte période de demi-vie (de l’ordre que quelques minutes, au maximum un ou deux jours), réaction ne pouvant pas s’emballer, possibilité de produire de l’énergie pratiquement à la demande, le système pouvant s’arrêter et se mettre en marche en très peu de temps (contrairement aux centrales à fission).
        Le seul problème : la recherche est plus ou moins bloquées par les constructeurs de centrales à fission (voir mon message précédent).


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:26

        Impertinent,
        bien sur, fusion et fission, ce n’est pas la même chose,
        ceci dit, rien ne nous permet d’affirmer que cette installation, outre le fait des milliards d’euros qu’elle engage (et qui seraient bien mieux ailleurs) ne représente pas de dangers.
        et qu’en tout cas, choisir un site en plein coeur d’une zone sismique ne semble pas être très approprié.
        ils sont nombreux à le penser :
        http://membres.multimania.fr/paulbizet/newpage1.html
        http://www.verts92.net/spip.php?rubrique85
        engager pres de 16 milliards d’euros, alors que notre pays à déjà 1700 milliards de dettes ne semble pas très citoyen,non ?
        http://nucleaire-nonmerci.net/actualite/projet-iter.html
        un rapport du parlement européen pense qu’il faudra dépenser au total entre 60 et 80 milliards d’euros sur une période de 50 ans, avant qu’il soit envisageable de produire de l’énergie avec la fusion nucléaire.
        sans la moindre garanti de succès !


      • impertinent3 impertinent3 12 mars 2011 12:10

        Olivier, le rapport au parlement européen ? Je te renvoie à l’action extra-parlementaire des lobbyiste pro-fission.

        Il me semble que c’est un peu le contraire de ce qui ce passe en ce moment avec les édulcorants. Il y a 25-30 ans, pas mieux que l’aspartame, maintenant que les investissements sont amortis et qu’une espérance de profits encore plus grands existe avec la stevia, alors, quelle horreur que l’aspartame et vive la stevia ; tout en, raffinement suprême, faisant mine de se lamenter sur ces affreux écologistes qui démolissent l’aspartame !

        Assez souvent, les écolos, par manque de connaissances scientifiques, se font rouler dans la farine par les industriels qui les manipulent à leur seul profit. Je te parais sans doute un peu excessif, mais j’ai bien peur d’avoir, en large partie, raison.


      • frugeky 12 mars 2011 12:37

        En même temps, la fusion nécessite des matériaux, types electro-aimants dont l’usure dûe aux bombardements raccourci considérablement la durée de vie...
        Côté recherche, c’est formidable.
        Côté production électrique ça me semble plus un voeux pieux.


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:21

        guy
        aucun risque ?
        tu es sur de ne pas trop t’avancer ?
        http://nucleaire-nonmerci.net/actualite/projet-iter.html
         smiley



      • L'enfoiré L’enfoiré 12 mars 2011 21:15

        Impertinent,

        « Aucun risque, non, mais des risques minimes »
        Exact. Mais la fusion est très fragile et s’éteindrait très vite.

        « Le problème, c’est que la recherche n’avance pas vraiment. »

        Exact. Avec le projet ITER on a beaucoup tergiversé. Cela se construit encore. Ce n’est pas un projet qu’un pays seul peut entreprendre. Vous n’êtes pas sans savoir non plus qu’il n’y a pas que ITER. Il y a 3 manières qui sont testés. On prévoit la version expérimentale dans 50 ans.

        Simuler le soleil à la maison, c’est pas encore demain. Les moyens nécessaires sont gigantesques. Le moindre aimant à déplacer à la taille de Boeing 747.. smiley


      • frugeky 12 mars 2011 09:20

        Bonjour Olivier

        Les nucléocrates tentent depuis quelques temps de relancer leur industrie mortifère en jouant sur l’éloignement dans le temps de la catastrophe de Tchernobyl.
        Ils craignaient par dessus tout un autre accident qui braquerait les populations. Nous y voilà.
        On peut parier dès aujourd’hui sur une mobilisation importante des thuriféraires de la filière qui vont venir nous expliquer le contrôle impeccable et la maîtrise des autorités japonaises et minimiser le danger.


        • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 09:25

          frugeky
          ce qui est terrible, c’est que, comme tu le dis, on joue sur l’éloignement dans le temps avec Tchernobyl,
          en france, on a échappé à plusieurs reprises à de gros pépins nucléaires,
          les EPR en chantier sont une vrai catastrophe économique,
          et l’accident japonais devrait réveiller les consciences.
          pourquoi s’entêter à utiliser cette énergie dangereuse, alors qu’on peut s’en passer totalement avec les énergies renouvelables, et propres ?
          faut vraiment être maso, ou totalement idiot !
          merci de ton commentaire


        • Croa Croa 12 mars 2011 23:52

          « qu’on peut s’en passer totalement avec les énergies renouvelables, »

          Pas seulement..
          . Il faudrait surtout arrêter de gaspiller l’énergie !


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 mars 2011 06:31

          Croa
          exact, mais plutot que de parler d’économiser l’énergie, parlons de mieux la gérer.
          une bonne isolation des maisons et des entreprises (0,6 % de coefficient thermique) on diminuerait la consommation nationale de près du 1/4.
          merci de ce commentaire.


        • kernkraft 12 mars 2011 09:32

          Quelques imperfections dans cet avis :

          - la comparaison avec Tchernobyl est encore une fois malheureuse, pas le même type de réacteur, présence d’une enceinte de confinement (oui, là où la pression a augmenté, et qu’il a fallu « dégazer »),
          - certes la fusion du cœur est dommageable, mais Three Miles Island ne s’est pas soldé par une « explosion » condamnant à mort tous les peuples de la Terre,
          - 3 réacteurs ou 2 ? Fukushima 1 & 2 ?
          - au niveau des infos, le site qui me semble le plus à jour est celui de Tepco http://www.tepco.co.jp/en/index-e.html
          - le refroidissement ne semble pas si désespéré http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/11031219-e.html et http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/11031220-e.html

          - pour l’incendie, c’est même indiqué dans un des liens cités « Plus tôt dans la matinée, c’est un bâtiment abritant une turbine dans la centrale nucléaire d’Onagawa qui a été victime d’un départ d’incendie. Le feu a été maîtrisé dans la journée. »  

          Pourriez-vous démontrer la possibilité d’explosion des coeurs des réacteurs Fukushima 1 & 2 « comme Tchernobyl » ?

          Par contre au niveau de la dispersion des radioéléments, je ne vois pas comment on peut affirmer sans autre élément d’information « si la ventilation est faite correctement le fuite sera minime et ne dépassera pas un rayon de 3 km ».

          Côté japonais il y aurait un travailleur irradié et la confirmation de la dispersion de radioéléments : " We are implementing a measure to reduce the pressure of the reactor containment vessels, but, one of our employees working in the Unit 1 was irradiated at over 100mSv level(106.3mSv). Because of absence of industrial physician, so he will be diagnosed at a later day.

          We measured radioactive materials inside of the nuclear power station area (outdoor) by monitoring car and confirmed that radioactive materials level is higher than ordinary level. Also, the level at monitoring post is higher than ordinary level.

          We will continue to monitor in detail the possibility of radioactive material being discharged from exhaust stack or discharge canal."  

          Iter c’est pas à Marcoule, c’est à Cadarache, et ce n’est pas un réacteur à fission pour lequel il faut maintenir le refroidissement malgré l’arrêt et ne pas endommager le coeur. Amalgame incongru et malvenu.  


          • AntoineR 12 mars 2011 10:00

            « - au niveau des infos, le site qui me semble le plus à jour est celui de Tepco http://www.tepco.co.jp/en/index-e.html
            - le refroidissement ne semble pas si désespéré http://www.tepco.co.jp/en/press/cor... et http://www.tepco.co.jp/en/press/cor... »

            C’est sûr que d’aller voir le site officiel de l’opérateur concerné va être rassurant.
            Vous êtes très pertinent dans votre analyse Kernkraft.

            Vous devriez aussi nous conseiller de regarder le JT de TF1 ce soir pour renforcer notre information.


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 10:09

            kernfraft
            comparaison malheureuse ?
            c’est vous qui le dites.
            il faut reconnaitre que les informations qui sortent « au compte goutte » ne permettent pas de faire toute la clarté.
            entre le professeur Sekimura que je cite et qui affirme qu’un nouveau tchernobyl n’est pas possible, et d’autres articles qui disent le contraire, il est difficile d’avoir un avis tranché.
            c’est ce que j’ai essayé de démontrer, (en vain, pour ce qui vous concerne semble-t-il)
            d’une part, l’agence de sécurité affirme que « une fusion pourrait être en cours dans le réacteur numéro 1 » et l’exploitant du site ne le confirme pas.
            qui croire ?
            depuis tchernobyl, on a appris à se méfier des discours rassurants et lénifiants, et sans jouer les catastrophiques de mauvaise augure, j’ai essayé de m’en tenir à ce que l’on veut bien nous dire.
            ouvrez ce lien :
            http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Seisme-et-tsunami-au-Japon.-Inquietudes-concernant-deux-centrales-nucleaires_39382-1724150_actu.Htm
            et vous aurez la confirmation des deux discours.
            quant au positionnement d’iter, vous avez raison, c’est bien à Cadarache, mais vous conviendrez que c’est dans le triangle des bermudes du nucléaire avec pierrelatte
            http://www.millebabords.org/spip.php?article1057
            et que de toute façon, iter est bien positionné en pleine zone sismique.
            http://www.laprovence.com/article/region/iter-attaque-sur-tous-les-fronts-les-internautes-rencherissent
            vous affirmez que "si la ventilation est faite correctement la fuite sera minime et ne dépassera pas un rayon de 3km.
            il y a 25 ans on nous avait aussi affirmé que la pollution s’était arreté à la frontière.
            permettez moi de poser un doute sur votre affirmation
            sur ce lien :
            http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Seisme-et-tsunami-au-Japon.-1-400-morts-et-disparus_39382-1724145_actu.Htm
            on apprend qu’une déflagration a été entendue dans la centrale nucléaire en question à 8h 53 du matin, et qu’un dégagement de césium a été bel et bien constaté.
            alors vous voyez votre discours qui se veut rassurant ne passe pas bien,
            d’autant qu’on a appris qu’il y a quelques minutes (9h21) le toit et les murs du batiment du réacteur se sont effondrés, selon la chaine NKH.
            je me demande ce que vous allez répondre ?
            que tout va bien ?
            dormez en paix ?
            et sans vouloir vous offenser, c’est votre commentaire que je trouve incongru et malvenu.


          • kernkraft 12 mars 2011 10:11

            @antoineR

            pas de problème, avez-vous une meilleure source d’information à proposer ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 10:18

            Antoine
            sur plusieurs sites qui donnent l’information minute après minute, on a appris qu’une explosion avait eu lieu à 8h53 à la centrale nucléaire en question, et qu’a 9h02, le toit et les murs de la dite centrale se sont effondrés,
            une augmentation de la radioactivité à aussi été constatée
            http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Seisme-et-tsunami-au-Japon.-1-400-morts-et-disparus_39382-1724145_actu.Htm


          • kernkraft 12 mars 2011 10:25

            papy cabanon facho soit-disant-vert est offensé ?

            Je n’ai pas dit qu’Iter n’était pas situé en zone sismique.

            Vous vous méprenez sur mes propos : c’est l’affirmation qu’il n’y aurait pas de dispersion au-delà de 3km qui me semblait absurde, je vous rejoignais là-dessus.

            avec des dernières news, je vous rejoins qu’il y aura dispersion de radioéléments mais vous caricaturez qui cherche à participer à votre propos smiley 
            l’autoritarisme dessert l’écologie...


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:33

            kernkraft,
            je sens dans le mot papy que vous employez à mon encontre, une espece de mépris jeuniste de très mauvais aloi, mais ça vous regarde.
            vous devriez vous rappeler de la belle chanson de Brassens
            « le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est...etc »
            http://www.dailymotion.com/video/xd396_brassens-quand-on-est-con
            ceci dit, je ne me sens pas offensé,
            j’ai juste trouvé votre conclusion incongrue et malvenue.
            rien de plus.
            ensuite vous me traitez de facho ?
            vous n’etes pas sans savoir que lorsqu’un commentateur passe à l’injure, c’est généralement qu’il est a court d’arguments.
            désolé si j’ai semblé caricaturer vos propos, mais je vous ai trouvé très « optimiste » alors que la situation ne permet pas de l’être.
            à moins qu’une explosion dans une centrale nucléaire, suivie de l’écroulement du toit, et des murs vous semblent anodins ?
             smiley


          • JL JL 12 mars 2011 11:39

            "Une explosion s’est produite vers 7h30, heure de Paris, dans la centrale de Fukushima à Daiichi, sur la côte nord-est du Japon. Selon l’agence chargée de la sécurité nucléaire, la déflagration ne provenait pas du réacteur de la centrale.

            "La télévision publique NHK, qui a diffusé des images montrant ce qui semble être un nuage de vapeur s’élevant au dessus de la centrale, fait état de plusieurs blessés. La centrale est située à 240 km au nord de Tokyo. A 9h25, le toit de la centrale nucléaire s’est effondré. 

            « La télévision publique NHK a conseillé aux Japonais de se calfeutrer chez eux et de fermer leur fenêtre dans un périmètre »plus large que les 10 km de zone évacuée", samedi après l’explosion survenue dans un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima N°1.

            Voici les images ainsi qu’une vidéo exprimant les craintes des autorités japonaises avant l’explosion


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:57

            JL
            tout dépendra de la quantité de matières radioactives qui se sont échappées, et du sens des vents...
            tokyo pourrait être menacé, bien évidemment.
            il semble que la leçon de tchernobyl n’ai pas suffit.
             smiley
            merci de votre commentaire, et des infos :
            c’est maintenant dans un rayon de 20km autour du site que les populations sont évacuées :
            http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/12/01003-20110312ARTFIG00335-inquietude-autour-de-deux-centrales-nucleaires-nippones.php


          • JL JL 12 mars 2011 12:08

            Sendaï est la ville japonaise jumelée avec Rennes ...


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:26

            JL
            Rennes ne devrait pas se sentir flattée d’être mêlée à çà,
            je crois me souvenir que les bretons ont été les premiers à annuler un projet de centrale nucléaire,
            encore bravo pour eux.
            je me demande quand les autres régions françaises se mobiliseront aussi bien ?
            http://www.citylop.com/areva-ou-la-propagande-pour-temps-de-cerveau-disponible/
            merci de ce commentaire


          • JL JL 12 mars 2011 13:36

            « Rennes ne devrait pas se sentir flattée d’être mêlée à çà, » (OC)

            Que voulez-vous dire ? Qui parle de se sentir flatté ? Et de quoi ?


          • Alain-Goethe 12 mars 2011 14:38

            Viens d’aller sur site de TEPCO

            Leur + récent release est :

            "

            Press Release (Mar 12,2011)
            White smoke around the Fukushima Daiichi Nuclear Power Station Unit 1


            On March 11, 2011, turbines and reactors of Fukushima Daiichi Nuclear
            Power Station Unit 1(Boiling Water Reactor, Rated Output 460 MW) and
            Unit 2 and 3 (Boiling Water Reactor, Rated Output 784 MW) that had been
            operating at rated power automatically shutdown due to the
            Tohoku-Chihou-Taiheiyou-Oki Earthquake.(already announced)

            Today at approximately 3:36PM, a big quake occurred and there was a big
            sound around the Unit 1 and white smoke.
            Our two employees and two subcontract workers working for the safety of
            the plant were injured and transported to the hospital.

            We are presently checking on the site situation of each plant and effect
            of discharged radioactive materials.

            We will endeavor to restore the units and continue monitoring the
            environment of the site periphery. « 

            C’est là qu’ils parlent des 4 travailleurs blessés .

            Cette centrale est de type : BWR = Boiling Water reactor - Réacteur à eau bouillante.

            Comme les PWR , il y a une  »enceinte" de confinement autour de la cuve de la Chaudière nucléaire ;
            C’est mieux que les conceptions type Tchernobyl


          • Alain-Goethe 12 mars 2011 14:50

            Ils seraient en train de « refroidir » avec de l’eau de mer additionnée d’acide borique

            "

             Die Entwicklungen im FOCUS-Online-Live-Ticker.
            14.22 Uhr : Der von einer Kernschmelze bedrohte Atomreaktor Fukushima Daiichi soll nach offiziellen Angaben der Regierung mit Meerwasser gekühlt werden. Um kritische Entwicklungen zu vermeiden, werde dem Wasser Borsäure beigemischt. Der Füllvorgang werde fünf bis zehn Stunden dauern. Die Reaktorhülle aus Stahl sei noch intakt und nicht beschädigt.

            14.17 Uhr : Nach Angaben des japanischen Fernsehens werden in der Hafenstadt Minamisanriku 10 000 Menschen vermisst

            L’eau boriquée est un modérateur de réaction nucléaire
            ça a l’air sérieux

            PS : 1 article du Monde disait que H Clinton avait dit : «  nous leur avons fourni de l’eau de refroidissement » .. pas simple d’avoir les connaissances et en + peut être pbs de traduction

            Mes souvenirs : l’acide borique ( H3 BO3) dilué dans l’eau modère les réactios nucléaires


          • aspic aspic 12 mars 2011 15:22

            Tiens,

            Kernkraft (un pseudo qui explique tout !) veut nous rassurer : cela me rappelle cet ingénieur sympa qui m’avait pris en stop dans les années 70 : il n’a cessé de vanter les avantages de l’énergie nucléaire...
            Mais je me souviens surtout le fait qu’il n’avait plus 1 cheveu sur la tête !
            Son discours, comme vous Mr Kernkraft, était très radieux !
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 15:42

            aspic
            avez vous noté la similitude entre ce krenkraft et krolik (deux k)
             smiley


          • JL JL 12 mars 2011 15:47

            krenkraft, né sur Avox ce matin à 9H32 !

             smiley  smiley  smiley


          • JL JL 12 mars 2011 15:50

            Kernkraft, un petit cadeau du lobby nucléaire qui nous a été livré ce matin ici tout exprès pour nous rassurer au sujet de la catastrophe survenue hier au Japon et qui touche gravement une centrale nucléaire.



          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 19:33

            jackpot !
             smiley smiley smiley
            sacré krolik


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 20:07

            sur ce lien, l’éruption du volcan japonais
            http://www.youtube.com/watch?v=iGBq6Z-qFxo&feature=player_embedded
            sur celui ci, des images terribles :
            http://www.youtube.com/watch?v=1JyjJLgxlew&feature=player_embedded
            d’autres images de l’explosion du réacteur
            http://www.youtube.com/watch?v=Fa58Yjcnkq8&feature=player_embedded
            des explications sur l’augmentation du taux de radioactivité
            http://www.youtube.com/watch?v=WyQn4PgMkaE&feature=player_embedded
            une vidéo terrible ou l’on voit les gratte ciel se déplacer !
            http://www.youtube.com/watch?v=-xlUnl5jnIk&feature=player_embedded
            une autre vidéo du tsunami
            http://www.youtube.com/watch?v=4coi8rgULZ4&feature=player_embedded


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 20:09

            des images catastrophiques du tsunami et des incendies prise par hélico
            http://www.youtube.com/watch?v=wt_fm7Ze9uE&feature=player_embedded


          • Croa Croa 12 mars 2011 23:54

            «  la comparaison avec Tchernobyl est encore une fois malheureuse »

            Nous en reparlerons !


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 mars 2011 06:35

            JL,
            par rapport à de l’humour discutable relaté par un commentateur sur des crèpes qui ne seraient pas radioactives...


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 mars 2011 09:44

            Cassino,
            vous avez raison, mais il ne faut pas oublier qu’il y a eu un gros dégagement de radioactivité, et que le combustible a fondu.
            http://www.dissident-media.org/infonucleaire/tmi.html
            pour en revenir au Japon, je viens de proposer une suite sur AV afin d’actualiser la situation.
            merci de votre contribution


          • clostra 12 mars 2011 10:05

            A ce sujet, je me posais quelques questions hier.
            Il y a peu, je regardais un superbe documentaire dans « superstructures » sur France5 à propos des centrales géothermiques.
            Un bel exemple en Islande venait en appoint d’un commentaire sur les lieux dans le monde où cette géothermie est « facile » à capter (magma proche de nappes d’eaux quasi inépuisables, vaporisation illimitée) : le Japon semble être un lieu pour une exploitation de cet ordre.
            Venait ensuite de la haute technologie de forage vers ces zones dans les lieux sans accès facile, avec injection d’eau dans les roches : maitrisée cette énergie pourrait totalement combler les besoins planétaires et c’est en cours.

            Deux réflexions :

            - le Japon pourrait bien être l’Atlantide de mers asiatiques, du moins, on l’a compris, mais pas admis. 5000 secousses annuelles, un vrai checkeur ! Une réalité bien difficile à appréhender dans un monde de bruts (pourtant sans pétrole...) où chacun doit rester dans sa case. Un territoire conquis sur la Chine par exemple pour créer un Nouveau Japon, ou bien, accueillir des immigrés « tectoniques » ?

            - mais qu’est-ce qui a pris à ces ingénieurs de ne pas tenter d’exploiter sa faiblesse (être dans une zone volcanique) pour en faire une force : la géothermie ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 10:15

              Clostra
              merci de cette réflexion tout à fait judicieuse.
              c’est étonnant que ce pays (après la bombe d’hiroshima) ait choisi le nucléaire !
              il y a pas si longtemps, une centrale nucléaire avait subi de graves dommages lors d’un séisme, et pourtant les japonais continuent dans cette voie suicidaire.
              et il est probable que la géothermie serait une belle porte de sortie du nucléaire.
              combien faudra-t-il d’accidents pour que les dirigeants japonais prennent enfin une décision raisonnable : arrêter cette énergie dangereuse et se tourner vers les énergies propres et renouvelables.
              conseil que l’on peut aussi faire à notre gouvernement.
              mais le grenelle de l’environnement a soigneusement évité d’aborder la question nucléaire,
              tout comme nicolas hulot, dont la fondation financée par EDF a du peser dans la balance.
              merci de ton commentaire.
              ps :
              à 9h21 le toit et les murs du réacteurs de la centrale japonaise se sont effondré, suite à une explosion.
              http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Seisme-et-tsunami-au-Japon.-1-400-morts-et-disparus_39382-1724145_actu.Htm


            • Gollum Gollum 12 mars 2011 10:25

              Le Japon un des pays les plus nucléarisés de la planète sur une zone ultra-sismique. 


              Preuve qu’il y a quelque chose de profondément fêlé dans le cerveau des dirigeants de l’espèce humaine.. 

              Le jour où il y aura un séisme magnitude entre 10 et 12 ce sera un joli feu d’artifice, suivi d’une chute économique de la planète entière vu le poids du japon.. 

              Bienvenue en enfer.. smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:41

                Gollum
                juste remarque.
                j’ajouterais qu’il est quand même idiot de la part des japonais de continuer à s’enferrer dans leur logique nucléaire, surtout connaissant les dangers du facteur sismique, et du nucléaire mélangés, et après avoir connu Hiroshima, Nagasaki !!!
                il y a tant de possibilités qui nous sont proposées aujourd’hui pour se passer définitivement du pétrole et du nucléaire que l’on est en droit de s’interroger sur « l’entêtement nucléaire »
                et puis, outre le danger, on n’a toujours aucune possibilité de gérer les déchets,
                et ils continuent de s’accumuler.
                merci de ton commentaire.


              • Alliance Rebelle citoyen du sud 12 mars 2011 14:57

                ’’Bienvenue en enfer..’’

                bienvenu en enfer : un monde de malheurs vous appelle
                bientot 2012 
                on va tous mourir ! 

              • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 15:31

                citoyen du sud
                on va tous mourir un jour,
                le plus tard sera le mieux.
                ceci dit, tout dépend de ce que l’on fait de notre vie.
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:55

                Snake
                comme je le craignais, les autorités sont en train de faire évacuer les habitants dans un rayon de 20km, et j’ai bien peur que ce ne soit insuffisant,
                sur le lien qui suit, une image de l’’explosion et des détails supplémentaires,
                maintenant, il faut être attentif à l’augmentation de la radioactivité dans lair.
                http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/12/01003-20110312ARTFIG00335-inquietude-autour-de-deux-centrales-nucleaires-nippones.php
                je crois que chacun va alimenter ce fil au fur et a mesure.
                merci de votre commentaire.


              • François51 François51 12 mars 2011 10:48

                pas vraiment rassurant
                http://lci.tf1.fr/


                • cathy30 cathy30 12 mars 2011 11:27

                  salut Olivier
                  à la télé hier ça racontait que cela ne pouvait pas être comparable à tchernobyl, les murs de la centrale étaient du dernier cri. Et patatra, plus de murs ce matin. Nous avons l’effet tchernobyl à nouveau.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:51

                    cathy,
                    c’est vraiment irresponsable de la part de certains journalistes de tenir les propos que tu dénonces,
                    comme toi, j’ai entendu « d’éminents spécialistes » affirmer que la situation n’avait rien de comparable avec tchernobyl, que le réacteur ne pouvait pas en arriver à la fusion du coeur, que le batiment était solide,
                    aujourd’hui, tout s’est écroulé.
                    j’ai bien peur que la mesure qui a consister à évacuer 45 000 personnes dans un rayon de 10 km sera bientot élargie.
                    merci de ton commentaire.


                  • Croa Croa 13 mars 2011 00:23

                    Normal, ces gens sont parfaitement dans leur rôle, savent ce que l’on attend d’eux... Sûrement pas de nous informer !

                    D’ailleurs s’ils devaient nous vraiment nous informer, ils seraient bien embêtés ! Pour ce qu’ils ont à faire ils sont, au contraire...

                     smiley parfaitement à l’aise ! smiley


                  • Ariane Walter Ariane Walter 12 mars 2011 11:29

                    décidément Olivier, votre article est hélas, on ne peut plus d’actualité !
                    Quelle catastrophe et toujours leur baratin fétide ! La radioactivité n’ira pas au-delà de dix ou vingt kilomètres !!

                    Quels horribles évènements !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:44

                      Ariane,
                      j’ai fait sauter une réunion hier soir pour me renseigner le mieux possible afin de proposer cet article.
                      j’espère que le pire n’est pas a venir !
                      on sait la facilité qu’ont les particules radioactives à se déplacer rapidement,
                      il suffit d’ouvrir le lien concernant le déplacement du nuage de tchernobyl pour s’en assurer.
                      à+


                    • yvesduc 12 mars 2011 11:38
                      Je fais suivre le communiqué du Réseau.

                      Réseau « Sortir du nucléaire »
                      Fédération de 875 associations agréée pour la protection de l’environnement

                      Communiqué de presse du 11 mars 2011

                      Alerte nucléaire au Japon : 2 centrales nucléaires en situation d’urgence au Japon, la population évacuée autour de la centrale de Fukushima Daiishi

                      Il y a actuellement au Japon 2 centrales nucléaires en situation d’urgence et l’usine de retraitement de Rokkasho fonctionne sur des générateurs de secours :

                      - La centrale de Fukushima n°1 connaît un problème d’ordre mécanique du système de refroidissement du coeur nucléaire (1). Près de 2000 personnes habitant dans les environs, dans un rayon de trois kilomètres, doivent être évacuées (2). Les autorités ont renforcé l’état d’urgence nucléaire, et les médias japonais font état d’une fuite radioactive.

                      - La centrale d’Onagawa, où le processus de refroidissement du coeur nucléaire ne se déroule pas comme prévu (3)

                      11 réacteurs nucléaires ont été arrêtés en urgence pendant le séisme. On ignore comment sont actuellement refroidis ces 11 réacteurs arrêtés en urgence, dont il faut absolument refroidir le combustible sous peine d’une fusion nucléaire du coeur.

                      Plusieurs questions demeurent sans réponse :

                      - Les réacteurs sont-ils toujours alimentés en électricité par des sources d’énergie extérieures ou bien sont-ils alimentés par des groupes électrogènes ?

                      - Combien de temps peuvent-ils tenir, sans source électrique externe, pour refroidir les coeurs nucléaires sans risquer la fusion nucléaire ?

                      - Les 5 centrales nucléaires japonaises de la côte Pacifique ont-elles été inondées par le tsunami ?

                      Ce séisme dévastateur montre que le nucléaire est un colosse aux pieds d’argile.

                      Le Réseau « Sortir du nucléaire » rappelle que les tremblements de terre n’arrivent pas qu’en extrême-orient. Nous avions révélé en juillet 2007 que les centrales nucléaires françaises n’étaient pas aux normes sismiques et qu’EDF avait falsifié les données sismiques de ses centrales nucléaires pour ne pas supporter des travaux de mise aux normes trop onéreux (4). Cette situation perdure aujourd’hui.

                      Notons que les autorités ont rejeté mercredi dernier la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Alsace), pourtant située dans une zone qui a connu des secousses sismiques de magnitude importante par le passé (5).

                      Les centrales nucléaires de bord de mer de la France ne sont pas non plus protégées des tsunamis et tout particulièrement la centrale nucléaire du Blayais qui a connu une inondation dramatique en décembre 1999.

                      Par ailleurs, le Réseau « Sortir du nucléaire » a rédigé une note sur les dégâts occasionnées par un séisme sur la plus grande centrale nucléaire au monde à Kashiwazaki-Kariwa au Japon en juillet 2007 (6).

                      Il est plus qu’urgent de sortir du nucléaire.

                      Notes :

                      (1) « Chief Cabinet Secretary Yukio Edano says the nuclear power plant in Fukushima developed a mechanical failure in the system needed to cool the reactor after it was shut down after the earthquake. » 

                      (2) Dépêche Reuters 

                      (3) « Meanwhile, an administrator at the Tohoku Electric Power Co’s Onagawa facility said the process for the cooling reactor is »not going as planned,« adding that »nuclear emergency situation« has been declared. » 



                      (6) Séisme atomique au Japon. Le nucléaire civil ébranlé dans le monde.

                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 11:42

                        Yves duc
                        merci de ce complément d’information
                        notre chance, c’est que depuis Tchernobyl, nous sommes plus réactifs (sans jeu de mot)
                        et grâce à internet, il n’est plus possible de cacher certaines évidences.
                        à+


                      • JL JL 12 mars 2011 11:44

                        Impossible de sortir du nucléaire sans sortir de la folie productiviste.

                        Impossible de sortir de la folie productiviste autrement qu’en faisant bloc contre la gauche antimondialiste et écologiste. Le Font de Gauche est la seule bouée de sauvetage, à condition que l’on crée une dynamique populaire, et puisqu’on parle de tsunami, que l’on crée une force qui dévaste le pouvoirs bourgeois et capitaliste et qui, comme le CNR, impose les solutions vitales et de sauvegarde de la vie des générations futures, en France, et par contagion, en Europe.


                      • Francky la Hache Francky la Hache 12 mars 2011 12:16

                        Malheureusement, très bon article et complément d’Yves.


                        Des remarques : zéro info sur yahoo news fr. !!!
                        Une pauvre allusion sur FR3 en région. (Vidéo de l’explosion avec légende, mais aucun commentaire raisonnable)
                        Curieux de désinformation !!!
                        Au Japon, très peu de gens seraient au courant, Tokio serait très calme !!!

                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:31

                        Francky
                        Tokyo serait très calme ?
                        je n’en crois rien.
                        privés de moyens de transports, ceux qui étaient à Tokyo se sont réfugiés chez des amis, et attendent en vain des nouvelles rassurantes.
                        http://www.ledevoir.com/international/asie/318666/le-risque-nucleaire-inquiete
                        et nous devrions commencer à nous inquiéter.
                        merci de ce commentaire.


                      • Francky la Hache Francky la Hache 12 mars 2011 14:19

                        Il s’agissait d’un commentaire d’un français à Tokio, relayé par fr3.
                        Évidemment, je n’y crois pas non plus, ils se calfeutrent et craignent des coupures d’électricité et une une arrivée massive d’éléments radioactifs.
                        Le point « positif » est que les vents vont disperser tout ça vers l’Est (É-U et Canada).
                        http://www.windfinder.com/forecasts/wind_eastern_asia_animation.htm
                        http://www.windfinder.com/forecasts/wind_north_america_animation.htm
                        Vent à l’Est pour toute la semaine.


                      • french_car 12 mars 2011 14:44

                        Evidemment que ce n’est pas calme.
                        A 80 km au nord est de Tokyo il n’y a plus de courant, plus de transports, plus d’alimentation dans les commerces, plus d’essence dans les pompes et les communication sont coupées.
                        Informations que je tiens non pas de FR3 mais de mon fils qui y réside - le téléphone portable passe par moment tant que la batterie résiste.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 14:56

                        Francky
                        vent d’est ?
                        mauvais pour nous !
                        si j’ai bien calculé.
                         smiley
                        de toute façon c’est mauvais pour tout le monde.
                         smiley


                      • Francky la Hache Francky la Hache 12 mars 2011 15:29

                        Non, vers l’Est, vers le Pacifique puis Amérique du Nord, plein but.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 15:30

                        french car
                        merci de ces info supplémentaires qu’on a pu aussi découvrir sur d’autres sources,
                        en Suisse, Allemagne...
                        à la place de votre fils, je me tiendrais calfeutré quelques jours, avec des capsules d’iode et de l’eau en bidon...
                         smiley


                      • french_car 12 mars 2011 15:59

                        Mr Cabanel vous pensez que ça s’achete où les capsules d’iode ? Quant à se tenir calfeutré quand on a ni électricité ni rien à bouffer on fait comment ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 mars 2011 06:40

                        french car
                        les comprimés d’iode s’achetent en pharmacie, et il est important de les prendre au moins 6h avant qu’un risque de pollution radioactive n’arrive.
                        j’espère que les japonais étaient équipés ?
                        aux dernières nouvelles ce sont 140 000 personnes qui ont été évacuées.
                        quand au gouvernement français, par la voix de besson, il vient de dire une connerie en affirmant qu’il ne s’agit pas d’une catastrophe !


                      • NeverMore 12 mars 2011 12:12

                        ITER n’est pas un réacteur à fission, mais un réacteur à fusion qui ne peut pas diverger et ne présente AUCUN danger. Ce qui est mis en danger par la sismicité de la zone, ce sont des installations extrêmement coûteuses, et rien d’autre.

                        A trop vouloir prouver par idéologie, on altère un discours par ailleurs cohérent.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:33

                          nevermore
                          j’admire votre optimisme,
                          moi qui suis, d’après mes amis, d’un optimisme affligeant, je crois savoir que le problème d’iter n’est pas seulement lié à un gaspillage financier inadmissible,
                          il y a aussi un risque industriel et sanitaire,
                          et c’est un scientifique japonais qui l’affirme :
                          http://www.stop-iter.org/spip.php?rubrique20
                           smiley


                        • NeverMore 12 mars 2011 16:38

                          Je voulais dire aucun danger de type Three Miles, Tchernobyl, Fukushima, Mourmansk, et quelques autres. Vous m’avez sans doute bien compris.

                          Je ne sous-estime pas les danger du tritium et je sais que même un réacteur à fusion donne des sous-produits nocifs.

                          Je maintiens qu’il est « un peu artificlel » de classer ITER dans la même catégorie qu’un système à fission.

                          L’avenir des systèmes


                        • NeverMore 12 mars 2011 16:44

                          Suite ....

                          Je maintiens qu’il est « un peu artificlel » de classer ITER dans la même catégorie qu’un système à fission.

                          De toutes façons, l’avenir des systèmes a fission est basé sur la disponibilité de l’Uranium, qui semble se raréfier, et ITER semble « un pont trop loin ».


                        • wesson wesson 12 mars 2011 12:16

                          Bonjour l’auteur,

                          bon il semblerai bien que il y ait là bas un accident nucléaire comparable à ce qui s’est passé à three mile island, en pennsylvanie

                          pour décrire rapidement, le circuit de refroidissement étant hors service, la température et la pression monte et pour éviter une explosion du réacteur lui-même, il faut éviter que la pression ne monte trop, donc relâcher des gaz fortement radioactifs.

                          On parle d’une dose de 1015 µSv par heure - ce qui est l’équivalent d’un examen au scanner par heure... Pour donner une idée, une dose de 5 Sievert correspond à une mortalité de 50% sous 30 jours (LD50/30). 1 Sv c’est des nausées immédiates, et 0.5 Sv est suffisant pour augmenter sensiblement le risque de cancer. Au niveau actuel, cette dose serait atteinte en une vingtaine de jour.

                          Bref, je crois que le programme nucléaire Japonais vient de prendre un coup d’arrêt, ce qui tombe bien : 90% de la population étant contre, le gouvernement avait décidé énergiquement ... d’arrêter les sondages et de renforcer en douce la filière ...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:36

                            wesson,
                            j’espère que vous avez raison, et que la catastrophe en cours sera plus proche de three miles island, que celle de Tchernobyl, mais j’en doute
                            je crois me souvenir que le réacteur de Three miles island a été arrété juste à temps,
                            ce qui est loin d’être le cas de la centrale japonaise.
                            http://www.dissident-media.org/infonucleaire/tmi.html
                            wait and see.
                             smiley


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 mars 2011 13:52

                            Oui, le réacteur de Three Miles Island était accessible, lui. Et son dôme n’avait pas explosé en mille morceaux.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 14:03

                            Peachy
                            sans aucun doute, nous aurons sur ce fil des messages pour nous rassurer.
                            il y en a déjà eu quelques uns.
                            mais je crois que plus personne ne tombe dans le piège.
                             smiley


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 mars 2011 15:05

                            Je viens d’entendre Corinne Lepage sur France Info qui évoquait « une rétention d’informations dans les médias français ». Selon elle des esprits malins chercheraient à minimiser l’ampleur de la catastrophe. Elle a aussi raillé les « spécialistes es-nucléaire » qui prétendaient jusqu’à ce matin qu’il n’y avait aucun risque d’explosion ou de fusion.

                            Il faudra aussi s’intéresser aux communiqués pondus par l’ASN et l’IRSN, les autorités françaises du nucléaire chargé de la surveillance de l’air. Des fois qu’ils nous refassent le coup du nuage radioactif qui s’arrête sur le Rhin.


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 12 mars 2011 15:13

                            Tiens, au fait. Devinez qui était le fameux responsable de la communication chargé des risques nucléaires en 1987 ? Le gros menteur qui prétendait que le nuage s’était arrêté tout seul aux frontières ?

                             ...Nicolas Sarkozy !

                            Sarkozy, Tchernobyl et la désinformation
                            Nuage de Tchernobyl : Sarkozy doit s’expliquer


                          • Alain-Goethe 12 mars 2011 15:24

                            Sur «  focus », je viens de lire :

                            «  Merkel demande un Sommet de crise à ce sujet » donc samedi 12/3 milieu de journée

                            @ Peachy : merci de ces liens

                            Printemps 86 c’était un Gouvt Chirac
                            à l’intérieur ?? je pense PASQUA .. et donc NS était dans le sillage


                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 15:40

                            Peachy
                            çà ne surprend personne,
                            sur une chaine de tv publique, tout à l’heure, un « spécialiste » donnait des explications vaseuses et on sentait bien à la longueur de son nez qui s’allongeait, que la vérité n’était pas là.
                             smiley


                          • NeverMore 12 mars 2011 12:20

                            J’ai beucoup d’empathie avec le peuple Japonais dont je pense que le plus con d’entre eux est plus sage que la plus avisée de nos élites autoproclamées.

                            Autant il est certain que nos autorités se sont foutues de nous avec Tchernobyl, autant il est pronbable que sans nécessairement dire toute la vérité, les autorités Japonaises agiront au mieux pour protéger toute la population qui peut l’être. 


                            • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:41

                              nevermore
                              l’empathie est une chose,
                              la réalité en est une autre.
                              après avoir évacué les populations dans un rayon de 3km, on est passé à l’évacuation dans un rayon de 10 km, puis de 20 km,
                              dites moi ou on va mettre les 45 000 japonais évacués (rayon de 10 km) et ceux qui vont suivre.
                              la centrale n’est qu’a 250 km de Tokyo.
                              rappelez vous des impacts de tchernobyl, on est allé bien au dela des 250 km.
                              la bonne volonté des autorités japonaise est une chose,
                              la réalité une autre.
                              ces autorités on décidé (comme en france) de passer outre les avis de la population qui à 90% ne voulaient pas encourager cette énergie dangereuse.
                              quelle solution ont-ils maintenant ?
                              réponse attendue.
                               smiley


                            • olivier cabanel olivier cabanel 13 mars 2011 18:48

                              NeverMore
                              on oublie aussi que les japonais se sont fait imposer cette technologie dangereuse qu’est le nucléaire.
                              un sondage récent montra que seulement 27% des japonais, et 9% des japonaises considèrent l’énergie nucléaire comme « nécessaire ».
                              en 1991 il y avait tant d’avis négatifs sur le nucléaire au japon (90% d’avis négatifs) que le gouvernement japonais renonça a consulter les citoyens.
                               smiley


                            • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 12:26

                              Et oui il fallait que ça arrive, en sachant le Japon en territoire hautement sismique on y a construit presque autant de centrales qu’en France....c’est de la pure folie !
                              Pour sortir de cette folie dans le monde, il faut des catastrophes comme celle-ci, hélas....et on est peut-être pas encore au bout de l’horreur , les infos semblent arriver au compte-goutte....
                              à suivre de près !!
                              Merci Olivier, la nature est en colère et le fait savoir....
                              Va t-on voir aujourd’hui notre ami krolik venir défendre l’indéfendable ??......


                              • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:42

                                Pierre Aline
                                Krolik ne vient jamais au milieu d’un fil,
                                il attend que l’article ne soit plus en page pour intervenir,
                                mais il viendra, avec ses certitudes, et son arrogance.
                                soyez en sur.
                                merci de votre commentaire.
                                 smiley


                              • TSS 12 mars 2011 12:30


                                les medias vont nous ressortir un specialiste qui arretera le nuage aux frontieres avec ses

                                petits bras musclés... !!


                                • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:43

                                  TSS
                                  pas mieux.
                                  pour les petits bras musclés, nous n’avons que Sarko,
                                  c’est donc mal parti.
                                   smiley


                                • Alain-Goethe 12 mars 2011 12:31

                                  Cette catastrophe est sérieuse.

                                  Pour différentes raisons, je m’informe ( mais pas exclusivement) sur « focus.de »
                                  Ils viennent d’actualiser à 12h 07

                                  " 12.07 Uhr : In der Küstenstadt Rikuzentakata sind 300 bis 400 weitere Todesopfer gefunden worden. Vor dem Fund der Leichen hatte die Polizei mitgeteilt, dass es fast 1400 Todesopfer und Vermisste gebe.

                                  11.44 Uhr : Trotz der schweren Explosion auf der Atomanlage hält Japans Behörde für Atomsicherheit der Agentur Kyodo zufolge schwere Schäden an der Hülle des Atomreaktors Fukushima Daiichi für unwahrscheinlich.

                                  11.14 Uhr : Laut einem Fernsehbericht wurde der Evakuierungsradius um das Katastrophen-Akw auf 20 Kilometer ausgeweitet.

                                  11.03 Uhr : Augenzeugen berichten von ersten Hamsterkäufen. Einige Bürger seien bereits Richtung Süden aufgebrochen, um sich vor einer möglichen Atomkatastrophe im Nordosten des Landes in Sicherheit zu bringen.

                                  10.38 Uhr : Nach Angaben des japanischen Fernsehsenders NHKV sei die radioaktive Strahlung vor dem Akw Fukushima Daiichi auf das 1529-Fache des normalen Werts gestiegen, twittert Greenpeace. « 

                                  Les autorités se veulent un peu rassurantes
                                  Mais à 10h38 Focus a écrit : » Selon des indications de Greenpeace, reprises par NHKV, le rayonnement radioactif ( par ex du césium) devant la centrale de FUKUSHIMA est de 1529 fois la valeur normale


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:46

                                    Alain Goethe,
                                    merci de ces précisions.
                                    il faut effectivement traquer l’info hors de nos frontières pour avoir les meilleurs renseignements.
                                    il faut maintenant que nous soyons attentifs à la radioactivité de l’air, et surveiller les pluies.
                                    en effet, la pollution est plaquée au sol avec la pluie.
                                    toutes nos centrales nucléaires sont équipées de détecteur de radio-activité, mais vont-ils nous prévenir des qu’elle augmentera, ?
                                    ou vont-ils se taire, et ne prévenir que leurs familles comme çà a été le cas avec tchernobyl ?
                                    l’avenir nous le dira.
                                    merci de ce commentaire.


                                  • ZEN ZEN 12 mars 2011 12:36

                                    Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’il y a des problèmes avec les centrales au Japon, mêm si ce fut de moindre ampleur.


                                    • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 13:36

                                      Parce qu’en France, nous, on n’a pas de problème, on a AREVA !!  smiley  smiley.....


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:47

                                      Zen
                                      merci d’avoir rappelé que lors du dernier seisme, une centrale nucléaire japonaise avait été gravement endommagée, et qu’il n’y a que peu de temps qu’elle avait été redémarrée.
                                      que faudra-t-il à ces « fous du nucléaire » pour qu’ils arrêtent les conneries ?
                                      merci de ce rappel.


                                    • Alain-Goethe 12 mars 2011 12:37

                                      donc à 11h44 :

                                      «  »

                                      = En dépit de la forte explosion dans l’installation nucléaire, L’autorité japonaise de Sécurité nucléaire ( selon Kyodo) tient pour improbable des dommages sévères à l’enceinte du R.I.N de Fukushima.. "

                                      c’est, à mon avis, très grave ..


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:48

                                        Alain Goethe
                                        pas mieux.
                                        c’est exactement ce que je pense,
                                        rassurer, toujours rassurer.
                                         smiley


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:54

                                        Bonjour Orion,
                                        minimiser la dangerosité est une vieille habitude, avec comme seule justification « ne pas affoler les populations »
                                        on fera le décompte des morts 25 ans après.
                                         smiley


                                      • wesson wesson 12 mars 2011 13:05

                                        bonjour l’auteur,

                                        « la centrale d’Onagawa est en feu, et il semble qu’il n’était plus possible d’empêcher la fusion du réacteur »

                                        Source ?



                                        • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 14:39

                                          Voir ici en milieu de page, il y a bien eu explosion.....
                                          ça va être difficile d’en savoir plus, il y a évacuation dans un périmètre de 20 km à l’heure actuelle...


                                        • wesson wesson 12 mars 2011 15:28

                                          " wesson,
                                          il suffit de demander :« 

                                          Vu, et merci.
                                          par contre sur la seconde partie de votre phrase »il semble qu’il n’était plus possible d’empêcher la fusion du réacteur [d’Onagawa]", il n’en est nullement fait mention sur l’article du point que vous mentionnez, c’est même le contraire en gros ils expliquent que tout est sous contrôle ...

                                          C’est dommage parce que cela décrédibilise votre propos. La situation est suffisamment grave comme cela sans avoir besoin d’en rajouter dans la peur.




                                        • Alain-Goethe 12 mars 2011 13:11

                                          Bonjour Zen
                                          Ton lien c’est du sérieux ..
                                          Il y a des documents de Greenpeace etc ..

                                          Tchernobyl = ça fait 25 ans ..

                                          J’étais , qq jours avant, en pleine réflexion professionnelle :
                                          « Dois je quitter mon employeur, au sein duquel une récente réorganisation forcée m’avait » confiné ( !!) vers des applications de Vente vers industrie nucléaire ?? "

                                          J’avais démissionné juste qq jours avant Tchernobyl ..

                                          Mais ce qui compte c’est cet événement (catastrophe) qui hélas sera très très lourd de conséquences ..


                                          • ZEN ZEN 12 mars 2011 13:18

                                            Bonjour Alain
                                            Comme toi, je le crains


                                            • slipenfer 12 mars 2011 13:19

                                              Tien c’est la première fois que l’on ne
                                              bénéficie pas du savoir des pro nuc
                                              de la tribut Krolic etc...On attend de leurs parts une information détaillé et des infos sérieuses, à moins qu’il ne s’agisse pas de central nucléaire, mais de distilerie clandestine de vodka.
                                              Le coup des soupapes de sécurité qui lâche
                                              le surplus de pression,en France elles auraient déjà servis en toute discrétion ???(guy debord dans : les commentaires sur... )
                                              Affaire a suivre de très trés près et
                                              la météo aussi.


                                              • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 13:30

                                                Si tu attends des infos sérieuses et objectives de la tribu Krolik, tu risques d’attendre longtemps.... smiley
                                                Peut-être devrions-nous demander des explications à AREVA ?...... smiley smiley


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 13:52

                                                slipenfer,
                                                krolik nous servira le baratin habituel :
                                                « les eaux minérales d’Auvergne sont plus dangereuses que les retombées de tchernobyl »
                                                ou bien :
                                                « le granit de Bretagne est encore plus dangereux »
                                                mais çà n’amuse plus personne.
                                                 smiley


                                              • slipenfer 12 mars 2011 13:36

                                                Ces la Fête des deuxmillesdouzistes
                                                Doit-je acheter de l’or ?
                                                oui mais pas japonais
                                                Ou peut-on acheter ou louer un compteur Geiger ?
                                                OUI chez labo &co
                                                Prévoir aussi des rouleaux d’adhésif géant et
                                                des
                                                Comprimés d’iodure de potassium (pas 131)

                                                ou partir sur une autres planète


                                                • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 13:38

                                                  Achète des boites de sardines, l’or ne se mange pas...... smiley


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 14:57

                                                  slipenfer,
                                                  judicieux conseil
                                                  je m’en veux de ne pas l’avoir donné ;
                                                  mais tu es là !
                                                   smiley
                                                  merci


                                                • Alain-Goethe 12 mars 2011 14:09

                                                  Pauvres Japonais !
                                                  -environ 120 millions sur une superficie assez faible . ;
                                                  Une info dit que des gens de cette région Nord Est avaient commencé « à partir vers le Sud ouest .. donc vers Tokyo etc

                                                  Comme l’ont dit plusieurs ci dessous, la centrale américaine de Three mile Island ( Harrisburg) c’était moins grave . y avait pas eu comme cause un tremblement de terre etc
                                                  Là dans cette région du Japon, c’est énormément + sérieux .

                                                  L’homme moderne ( habitué au confort, au principe de précaution) est assez desemparé devant de telles situations :
                                                  si électricité vient à manquer .. la nuit
                                                  si l’air devient bcp + radioactif
                                                  si en plus des » répliques de secousses« .. c’est à devenir fou

                                                  Je sais bien que les Japonais ont » un grand sens du collectif" ( enfin .. je crois .. mais ça a dû se perdre aussi un peu cette qualité . ; ??) mais
                                                  Et la Terre entière est concernée par ces événements


                                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 12 mars 2011 14:16

                                                    @Olivier Cabanel, cette petite information :
                                                     À l’époque de la catastrophe de Tchernobyl
                                                    Nicolas sarkozi était délégué interministériel au nucléaire et
                                                    c’est lui qui a mis en place la campagne de
                                                    désinformation prétendant que le nuage de
                                                    Tchernobyl s’est arrêté aux frontières de la
                                                    France. Il a fait cependant disparaître cet
                                                    épisode de sa vie politique de sa biographie
                                                    officielle sur le site internet du ministère de
                                                    l’Intérieur... et ensuite on ne le retrouve pas sur celui de la presidence .... 


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 14:19

                                                      Gérard
                                                      voila un joli scoop
                                                      et il ne me surprend pas.
                                                      chaque fois qu’il y a un mauvais coup, il est là.
                                                      si tu as un lien pour confirmer l’info, ce serait bien.
                                                      à+
                                                       smiley


                                                    • Alain-Goethe 12 mars 2011 14:56

                                                      Ce réacteur de la société TEPCO (FUKUSHIMA)  : Ils seraient en train de « refroidir » avec de l’eau de mer additionnée d’acide borique ( info à 14 h 22)

                                                      "

                                                       Die Entwicklungen im FOCUS-Online-Live-Ticker.
                                                      14.22 Uhr : Der von einer Kernschmelze bedrohte Atomreaktor Fukushima Daiichi soll nach offiziellen Angaben der Regierung mit Meerwasser gekühlt werden. Um kritische Entwicklungen zu vermeiden, werde dem Wasser Borsäure beigemischt. Der Füllvorgang werde fünf bis zehn Stunden dauern. Die Reaktorhülle aus Stahl sei noch intakt und nicht beschädigt.

                                                      14.17 Uhr : Nach Angaben des japanischen Fernsehens werden in der Hafenstadt Minamisanriku 10 000 Menschen vermisst

                                                      L’eau boriquée est un modérateur de réaction nucléaire
                                                      ça a l’air sérieux

                                                      PS : 1 article du Monde disait que H Clinton avait dit : " nous leur avons fourni de l’eau de refroidissement" .. pas simple d’avoir les connaissances et en + peut être pbs de traduction

                                                      Mes souvenirs : l’acide borique ( H3 BO3) dilué dans l’eau modère les réactios nucléaires


                                                      • Alain-Goethe 12 mars 2011 15:02

                                                        Ils écrivent que :
                                                        le processus de réfrigération durera de 5 à 10 h
                                                        l’enceinte ( ou enveloppe) du réacteur ( qui est elle en acier) semble intacte et non endommagée .

                                                        Je me demandais quelles différences entre les « BWR » et les PWR ( En France, nos centrales sont de type PWR) !
                                                         : PWR enceinte béton
                                                        BWR  ?? ce serait de l’acier ??

                                                        ça demande confirmation .. a voir


                                                        • pissefroid pissefroid 12 mars 2011 16:06

                                                          Principales différences
                                                          BWR la vapeur de l’eau de refroidissement du réacteur va directement à la turbine,
                                                          PWR réacteur à eau sous pression et l’eau de refroidissement du réacteur passe dans des échangeurs (générateurs de vapeurs à l’intérieur de l’enceinte de confinement en béton) et ainsi la vapeur qui va à la turbine ne passe pas dans le réacteur.
                                                          Voir wikipedia qui est assez clair.


                                                        • Alain-Goethe 12 mars 2011 16:26

                                                          Merci
                                                          j’irai vpoir Wikipedia

                                                          Je viens de lire que cette centrale a eu de nbeux pbs.
                                                          Elle devait en fait être arrétée d’ici peu


                                                        • Ni naïf Ni Crédule dede 12 mars 2011 17:42

                                                          PWR=Pressurised Water Reactor : L’eau est maintenue sous pression afin qu’elle ne bout pas.

                                                          BWR=Boiled Water Reactor : L’eau n’est pas maintenue sous pression, elle bout.

                                                          Il s’agit de 2 technologies complétement différentes.


                                                        • Gérard Luçon Gerard Lucon 13 mars 2011 14:25

                                                          @pissefroid ... rien que ton pseudo me fait penser que tu serais extrêmement utile là-bas si nous te subventionnons les bières fraîches, non ?

                                                          parce que l’eau de mer n’a jamais été testée comme agent de refroidissement, pour cause de corrosivité !


                                                        • Francky la Hache Francky la Hache 12 mars 2011 15:04

                                                          Non, pas vent d’Est !
                                                          Vent vers l’Est -> Pacifique puis Canada et Californie (et autres états)
                                                          Donc ça craint surtout pour les É-U en plus des japonais bien-sûr.

                                                          Clic sur mes liens, tu verras l’animation, ce n’est pas évident de lire une carte marine, mais avec un peu d’entrainement, vous y arriverez.
                                                          Ces animations tournent en boucle sur une semaine, regardez les dates !

                                                          N’oublions pas le sort d’autres réacteurs qui ne sont plus refroidis et qui pourraient cradosser un peu plus la situation.

                                                          Enfin pour compliquer la situation, une réplique majeure a secoué Fukushima.
                                                          http://www.jma.go.jp/en/quake/quake_local_index.html


                                                          • Francky la Hache Francky la Hache 12 mars 2011 15:04

                                                            (Réponse à un commentaire précédent) bouton raté !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 15:33

                                                            Francky
                                                            évidemment, çà change tout !
                                                            je vais prévenir ma fille qui est du coté du Canada
                                                            merci de l’animation.
                                                             smiley


                                                          • VC972 12 mars 2011 15:08

                                                            Bonjour et merci de votre et des infos qui en découlent ;
                                                            Mais aucune allusion à HAARP pr le moment ?
                                                             Je développe + loin

                                                            J.


                                                            • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 15:26

                                                              Fusion, on ne sait pas encore mais risque de fuite importante évidente, d’autant que d’autres réacteurs sont aussi à l’arrêt et non refroidis....

                                                              D’autre part,

                                                              sans nouvelles de 10000 habitants à Minamisanrikuet les répliques continuent... !

                                                              • Pyrathome Pierre-Aline 12 mars 2011 15:32

                                                                Ajoutons qu’au même moment survenait une projection solaire importante (CME) et que de nombreux volcans sont entrés en éruption. Le Karangetang en Indonésie explose---un autre iciun autre ici. À surveiller de près....



                                                              • VC972 12 mars 2011 15:30

                                                                HAARP ou la machine à provoquer des déismes pardon séismes partout sur terre.

                                                                Rappel : Haïti il y a un peu + d’un an / 50 000 marines prêts à débarquer et l’intendance à suivre et ce du jour au lendemain.

                                                                Y parait que juste devant Port au Prince des réserves en pétrole + que chez Chavez.

                                                                Le nombre (séismes) augmente peu à peu, d’autres tel que La Palma ( Canaries) pourraient avoir lieu prochainement afin de calmer ces Nord Américains qui se réveillent et cela me gêne, je demeure ds le coin.

                                                                La chute du dollar programmée et ce qui s’en suit...

                                                                Pour la chanson cette fois çi : Yen a qui ? Yves Jamait

                                                                J. vagabond citoyen

                                                                 

                                                                 


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 16:38

                                                                  VC
                                                                  je ne connais pas cette chanson,
                                                                  mais c’est marrant, j’en ai écrit une récemment qui a le même titre !
                                                                  sinon, j’avais écris il n’y a pas si longtemps un article qui démontrait l’augmentation régulière des séismes, éruptions volcaniques, etc depuis les années 50.
                                                                  c’est un groupe de chercheurs belge qui s’est attaché à les comptabiliser.
                                                                  courbe exponentielle depuis les années 50.
                                                                   smiley
                                                                  elle suit exactement celle des vibrations décrites par Wilfried Otto Shumann.
                                                                  pas rassurant.


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 19:21

                                                                  soulmanfred
                                                                  l’université catholique de Louvain mène depuis des années une étude, recensant tous les évenements géologiques qui frappent la terre depuis les années 50, et le graphique qu’ils ont réalisé montrent une augmentation exponentielle de ceux ci, que l’on peut mettre en parrallèle avec l’augmentation du taux de « résonnance de Shumann »
                                                                  http://www.glcoherence.org/templates/gcp/downloads/pdf/resources/gci-earth-rhythms-french.pdf
                                                                  Haarp peut en être un facteur aussi bien,
                                                                  l’activité solaire aussi...


                                                                • slipenfer 12 mars 2011 15:34

                                                                  Je viens de visionner l’explosion qui a  eu lieu sur le site de la centrale, pour moi ce sont des morceaux entiers de la taille d’une petite maison,et mise a par une enceinte de confinement je vois pas ce qui pourrai donner des debris pareil,qui on voler a mon avis a au moins 100m.
                                                                  Impressionnant l’explosion.
                                                                  On va le savoir rapidement.

                                                                  petit bug avec les é et les à


                                                                  • slipenfer 12 mars 2011 15:36

                                                                    Les pompiers sont mal barrés ci c’est cela



                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 16:34

                                                                        Pierre Aline
                                                                        merci de ce lien assez complet,
                                                                        mais depuis, le périmètre d’exclusion s’est élargi...
                                                                        que vont-ils faire avec les 12 millions de japonais qui habitent Tokyo ?
                                                                         ;-/
                                                                        ce n’est jamais qu’à 250 km...


                                                                      • slipenfer 12 mars 2011 16:00

                                                                        Une vidéo de l’explosion

                                                                        Télécharger et zoumer a fond


                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 16:31

                                                                          slipenfer,
                                                                          les premières images sont prises au ralenti,
                                                                          il faut voir la suite, surtout.
                                                                          sinon, sur cent papiers, un article assez complet :
                                                                          http://www.centpapiers.com/seisme-de-89-au-japon-danger-de-desastre-radioactif-dans-les-centrales-nucleaires/63922
                                                                          il semble que d’autres sites aient des problèmes !
                                                                          quand on pense que Tokyo n’est qu’à 250 km, et que là bas, ils sont privés de moyen de transport, obligés d’attendre...
                                                                           smiley
                                                                          çà fait quand même 12 millions de japonais à proximité.


                                                                        • aspic aspic 12 mars 2011 16:40

                                                                          Question pratique :

                                                                          ou trouver de l’iode ? 

                                                                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Iode

                                                                          Prévention de contamination radioactive

                                                                          L’iode radioactif 131I peut être rejeté accidentellement par un réacteur nucléaire. Il est assimilé avec la nourriture ou l’eau contaminée, se fixe sur la thyroïde. L’ingestion de comprimés d’iodure de potassium (130 mg par jour) sature la glande thyroïde et évite cette fixation. Cette consigne de sécurité est surtout importante pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitant, les risques de cancers thyroïdiens étant majeurs. Pour les adultes et les personnes âgées, la prise d’iode stable est discutable. La balance bénéfices/risques n’étant plus aussi importante.


                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2011 16:48

                                                                            aspic
                                                                            dans toutes les pharmacies
                                                                            c’est un produit courant.
                                                                            par contre il se périme assez vite je crois
                                                                             smiley


                                                                          • slipenfer 12 mars 2011 16:53

                                                                            @bonjours la source
                                                                            je cite

                                                                            Tout cela commence a prendre les allures d un nouveau Tchernobyl, 25 ans plus tard, mais potentiellement bien pire.

                                                                            Aux dernieres nouvelles, la centrale de Onagawa est en feu, et il semble qu il n’était plus possible d empecher la fusion du reacteur, bien que les informations soient manifestement filtrees afin de ne pas affoler les populations.


                                                                            en direct lien

                                                                            dernière new

                                                                            20h18 : Une forte replique, d’une magnitude de 6,6 degres sur l’echelle de Richter,
                                                                             est ressentie dans le nord du Japon, toujours selon NHK.

                                                                            19h57 : Une nouvelle alerte au tsunami est lancee sur les cites japonaises,
                                                                            selon la chaine de television publique NHK. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès