• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, le début de la fin

Fukushima, le début de la fin

Au moment où l’on apprend que 8% du territoire Japonais, soit 30 000 km2, est perdu pour des dizaines d’années, et que les scientifiques profitent de l’opportunité offerte, pour découvrir ce qui va arriver avec le corium, le directeur de la centrale de Fukushima, malade, se refuse à imaginer que la catastrophe y soit pour quelque chose.

En effet, Masao Yoshida âgé de 46 ans, a dû quitter son poste le 28 novembre 2011 pour être hospitalisé ; TEPCO refuse de confirmer la cause exacte de sa maladie, mais comme il est présent sur le site depuis le 11 mars, il est facile d’en comprendre la raison.

3 ouvriers sont déjà morts depuis l’accident, et là aussi TEPCO se refuse à l’imputer à l’exposition aux radiations. lien

Mais, pour la première fois, le 12 novembre 2011, des journalistes ont été autorisés à visiter les ruines de Fukushima Daiichi, et David Guttenfelder en a profité pour prendre des photos pour le compte de la prestigieuse revue « National Geographic ».

La tache ne lui a pas été rendue facile car les journalistes n’étaient pas autorisés à quitter le bus, et tout ce qu’il a pu photographier, ça a été des débris, des véhicules renversés, des bassins d’eau stagnante, et du coté des réacteurs, aucun signe de vie.

Le compteur Geiger tenu par un travailleur affichait gaillardement ses 300 microsievertslien

Au sujet du corium, il est difficile d’établir le tableau de sa décroissance radioactive, puisque sachant que le centre de sa masse se trouve en principe aux environs de 3000 °C, il n’est guère possible de connaitre la température du reste.

Quant au risque d’explosion, il n’est pas inutile de rappeler les explications que donnait le Professeur V. Nesterenko, ce physicien nucléaire, membre de l’académie des sciences du Belarus, docteur ès sciences techniques, en charge des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.

Il affirmait que si la masse de corium de Tchernobyl qui avait déjà percé la cuve du réacteur, rencontrait les masses d’eau contenues dans les sous sols du réacteur, le mélange des 1400 kg composé d’uranium-graphite aurait été susceptible de provoquer une explosion atomique 50 à 80 fois plus puissante que celle d’Hiroshima. lien

Pour Uehara Haruo, concepteur de la centrale japonaise, interviewé le 20 novembre dernier, l’explosion hydro-volcanique est inévitable. vidéo

Le 30 novembre 2011, TEPCO a rendu public les analyses concernant le corium, déclarant que, dans le pire des cas, toutes les barres de combustible du réacteur n°1 pourraient avoir fondu et se retrouver au fond de l’enceinte de confinement, laquelle est recouverte d’une plaque d’acier qui pourrait avoir été érodée a une profondeur de 65 cm, (vidéo) et il ne resterait que 37 cm à traverser pour atteindre la « feuille de métal ». lien (Rappelons qu’à Tchernobyl, la dalle de béton avait 1 mètre d’épaisseur. lien)

Ensuite, que va-t-il se passer ? bien malin qui pourrait le dire, mais il est probable qu’il sera difficile de donner de bonnes nouvelles.

Si, comme à Tchernobyl, un serpentin de refroidissement avait été installé sous la plaque de béton du réacteur, au mépris du danger couru par les milliers de mineurs au travail, lesquels avaient creusé un tunnel pour permettre la pose de ce serpentin, il est possible qu’une partie du danger aurait pu être évitée, mais ce n’est pas le cas, et le pire est logiquement devant nous.

D’après l’association « Union de Tchernobyl » 10 ans après la catastrophe, plus des 20 000 hommes de 30 à 40 ans ayant participé au chantier après l’accident, étaient morts de l’exposition aux radiations.

Sur les 400 kg de plutonium qui étaient dans le réacteur de Tchernobyl, on estime que près de 100 kg ont été rejetés dans l’environnement, et l’on sait qu’un microgramme de plutonium est une dose mortelle pour un homme pesant 70 kg. lien (à Fukushima, il y a 68 tonnes de combustible nucléaire dans le réacteur n°1).

Mais revenons à Fukushima : dans cette vidéo, le détail des explosions des premiers jours.

Rappelons qu’aucun français n’a été invité le samedi 12 novembre à Fukushima, et que la seule présence française consistait en un drapeau qui flottait non loin de l’installation de « décontamination de l’eau » qui est loin d’être probante, alors qu’elle devait être terminée avant la fin de l’année.

D’après Tetsuya Terasawa, porte parole de TEPCO, il y a encore 40 000 tonnes d’eau au fond du bâtiment du réacteur (photo), et 90 000 tonnes d’eau, nettoyées d’après TEPCO, sont stockées dans de grands réservoirs de 12 mètres de hauteur. lien

Il nous faudra donc nous contenter de l’article écrit par le journaliste du « New York Times », Martin Falker, en se souvenant que les conditions de « visite » étaient particulièrement surveillées.

Celui-ci rappelait que le Ministre Goshi Hosono chargé de la catastrophe, avait confirmé que le chantier allait se poursuivre pendant encore 30 ans, espérant un « arrêt à froid » en fin d’année, (lien) sans expliquer pour autant comment il pourrait parvenir à l'arrêt à froid du corium ?

Depuis les mensonges à répétition des exploitants de la centrale, leur crédibilité est largement entamée et aux dernières nouvelles, on apprenait le 1er décembre 2011 qu’un incendie se serait déclaré dans le bâtiment n°3. lien

En France, jamais à l’abri d’une outrance, Eric Besson, Ministre de l’industrie à accumulé les contre vérités lors du débat qui l’a confronté à la candidate écologiste présidentielle le 29 novembre 2011 sur l’antenne d’Europe 1. vidéo

Arlette Chabot et Michael Darmon qui animaient le débat, n’ont pas bougé le moindre petit doigt pour rectifier la vérité : il aurait suffit qu’ils potassent un peu le sujet avant de recevoir les belligérants, car laisser dire sans broncher qu’en France on paye l’électricité le double de celle des allemands relève de la faute professionnelle.

Heureusement, mais trop tard, d’autres journalistes ont donné des informations plus sérieuses, rappelant que la différence n’était pas du double mais seulement du quart. lien

Cette différence ne va pas durer trop longtemps puisqu’il va bien falloir approvisionner les caisses en vue du démantèlement des centrales nucléaires françaises.

Rappelons que celui de « super » Phénix était estimé à 900 millions et qu’il coutera au moins 10, voire 20 fois plus. lien

Le démantèlement des autres étant estimé à 260 millions, et si la même approximation est faite, on comprend aisément qu’il faudra bien plus approvisionner et que le tarif du prix de l’électricité s’en ressentira.

Et puis, il faudra bien payer pour la gestion des déchets, et si pour l’instant 35 milliards d’euros ont été engloutis pour le site d’enfouissement de Bure, il n’y a, à ce jour, aucune solution acceptable, si l’on veut bien respecter les générations futures. lien

On se souvient aussi qu’en mars 2011 le même Eric Besson avait démenti toute hausse prochaine des tarifs (lien) ; Quelques mois après l’électricité augmentait de 3,4%, et d’après Pierre Gadonneix, l’ex patron d’EDF, il faudrait augmenter le prix d’au moins 20%.

D’ailleurs, l’autocrate présidentiel reconnaissait le 25 novembre 2011 que l’on ne payait pas l’électricité nucléaire à son prix réel. lien

Jamais à l’abri d’un dérapage, Besson se flattait de l’investissement français dans les énergies propres, oubliant étrangement les milliers d’emplois sacrifiés par l’Etat dans le domaine photovoltaïque, suite au gel récent des projets. lien

Le cocorico de Besson n’était pas non plus justifié sur le dossier éolien offshore, puisque l’on sait que notre pays est le cancre européen en la matière, comme on peut le découvrir sur ce lien.

Seule Eva Joly a dégainé quelques vérités, comme par exemple lorsqu’elle a expliqué que rester dans le nucléaire couterait plus cher que d’en sortir, et que tourner la page nucléaire serait créateur de milliers d’emplois. lien

Le seul développement de l’éolien off-shore sera, selon le rapport de l’EWEA, créateur de près de 170 000 emplois d’ici 2020, et 300 000 emplois d’ici 2030. lien

Le démantèlement des 48 réacteurs sera aussi créateur d’emplois, puisqu’on sait déjà qu’a Malville, « Superphénix » le démantèlement procure depuis 14 ans du travail à  500 travailleurs, et il y a encore du boulot pour au moins 10 ans, (lien) ce qui signifie que le démantèlement des 19 centrales pourrait employer près de 10 000 travailleurs.

Quand aux projets présidentiels, qu’ils soient de l’EPR ou d’ITER, ils posent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent.

L’EPR finlandais connait déjà un dépassement de près de 4 milliards d’euros, (lien) à la charge de l’Etat français, et pose aussi des problèmes de sécurité. lien

De toute façon, celle des français est déjà menacée, et si l’on ouvre ce lien, on découvre quel est le danger qui menace chacun de nous.

Au sujet d’Iter, s’il faut en croire le physicien Jean Pierre Petit, accompagné de Michèle Rivasi, des phénomènes inquiétants pourraient se produire à l’intérieur du plasma où la fusion devrait s’opérer, genre « coups de foudre » de 15 millions d’ampères, avec les conséquences que l’on imagine : dissémination catastrophique de tritium, de plomb, de bérylliumvidéo

Ce projet dangereux qui vient de passer de 5 à 15 milliards fait plutôt mauvais genre dans une Europe couverte de dettes (lien) mais comme dit mon vieil ami africain : « la Terre est ronde mais les fous sont dans les coins  ».

L’image illustrant l’article provient de « yugiohtheabridgedseries.com »

JPEG - 99.8 ko
Fuck The Nuke - yugiohtheabridgedseries.com

Merci à Corinne Py et à tous les internautes qui par leurs informations, ont permis l’écriture de cet article.

Articles anciens

Le mensonge nucléaire de Sarközi

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, tragédie en sous sol

La France a peur

Ce cher nucléaire

On a retrouvé le corium de Fukushima

Le silence des salauds

Le Japon bientôt inhabitable ?

Fukushima, le mensonge organisé

Ça fume à Fukushima

C’est foutu…shima

Fukushima, plus jamais ça !

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, le Monde du Silence

Entre fusion et confusion

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Fukushima, et maintenant… ?

Fukushima : Sarko pète les plombs !

Fukushima, mon amour

Tchernobyl : drôle d’anniversaire


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (125 votes)




Réagissez à l'article

423 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 2 décembre 2011 09:43

    Le problème n’est pas seulement de sortir ou non du nucléaire, mais de savoir quel « carburant » est-il possible d’utiliser. L’Uranium n’est pas le seul « carburant » possible. Le nucléaire basé sur le Thorium est une solution nettement moins dangereuse, qui fonctionne à basse température et qui ne s’emballe pas en cas de problème d’alimentation électrique.Mais, il faut surtout que production et distribution d’énergie soient réunies dans un pôle public, ensuite la décision du « quoi faire, avec quoi » sera un choix collectif....
    http://2ccr.unblog.fr/2011/12/02/le-thorium-peut-il-remplacer-l%E2%80%99uranium/


    • Robert GIL ROBERT GIL 2 décembre 2011 10:07

      merci Orion pour toutes ces precisions, si tu a le temps, poste ce commentaire sur mon blog a l’adresse de l’article, que les lecteurs soient informé et se fassent une idée......



    • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:08

      Robert Gil

      au sujet du thorium, j’ai commencé un article, qui avance lentement...
      mais j’avais envoyé un brouillon à la physicienne Monique Senné, qui m’ a confirmé que cette solution qui semblait apparemment intéressante, posait aussi beaucoup de problèmes,
      donc, choisissons les énergies propres et renouvelables, et abandonnons les énergies fossiles et dangereuses, d’autant que, comme je l’ai prouvé dans un article récent, on peut tout a fait s’en sortir comme çà.
      merci de votre commentaire

    • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:10

      dede,

      quelques pro nucléaires ont déjà réagis sur des articles sur le sujet, mais ils s’étaient limités à comparer la radioactivité des bancs de granit bretons, ou de l’eau minérale d’auvergne, largement plus dangereuse, selon eux, que les rejets de tchernobyl ou fukushima,
      nous voila donc maintenant avec « la cigarette au polonium »
      amusant.
       smiley

    • Robert GIL ROBERT GIL 2 décembre 2011 11:32

      salut Olivier,
      comme je ne maitrise pas le sujet, qui est complexe pour un néophyte, je precise dans mon article :
       »Alors quelle que soit la décision à propos du Thorium, il faut surtout que production et distribution d’énergie soient réunies dans un pôle public, ensuite la décision du « quoi faire, avec quoi » sera un choix collectif. ">i>
      Mais je pense qu’il est bien d’en parler...


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:57

      robert Gil

      un extrait de mon article en préparation, et pardon pour les fautes...ce n’est qu’un brouillon :

      C’est justement ce Thorium que les marchands de nucléaire proposent pour un nouveau type de centrale soi-disant propre et sans danger.

      Nous devons cette technique à Carlo Rubbia, ancien directeur du CERN.

      Il a appelé son concept « Rubbiatron  » sur le principe de produire suffisamment d’énergie pour approvisionner l’accélérateur de particules, ainsi qu’une plus-value énergétique. lien

      Alors la Chine a décidé de se lancer dans cette technologie nucléaire d’un genre nouveau. lien

      Il s’agit d’utiliser ce Thorium, plus abondant que l’uranium sur notre planète, pour en faire de l’Uranium 233.

      C’est l’un des problèmes, car cet uranium à une période (ou demi-vie) de 159 000 ans. lien

      Et puis en fin de cycle, cette installation produit aussi de l’uranium 233, lequel a une demie-vie plus courte (70 ans quand même) mais qui est de loin plus toxique que le plutonium. lien

      Le thorium 232 est très radiotoxique, à preuve la limite fixée par inhalation (90 Bq/an) alors que le plutonium, dont la période est de 24 400 ans voit sa limite annuelle par inhalation repoussée à 300 Bq/an.

      Pourtant sur le papier, çà semble « très joli ».

      Kirk Sorensen, expert en Thorium, affirme que les centrales au Thorium, une explosion à l’hydrogène, telle celles qui se sont produites à Fukushima, ne peut arriver, puisque ce type d’installation « fonctionne à la pression atmosphérique, et qu’il n’y aurait eu dans ce cas aucune fuite de radioactivité » lien

      Mais il oublie au passage qu’une explosion d’hydrogène peut avoir lieu, qu’il y ait, ou pas, une pression atmosphérique.

      Si une réaction chimique se produit, il y aura impossibilité de fuite de cet hydrogène et au-delà d’une concentration de plus de 5%, le mélange explose.

      Le professeur Robert Cywinksi, de l’université d’Huddersfield affirme « le thorium peut être bombardé de neutrons pour produire une fission, mais sans que cela crée une réaction en chaîne. La fission cesse dès que l’on arrête le rayon de photons ».

      Sur le principe, on comprend donc que la réaction devrait s’arrêter d’elle-même en cas d’accident.

      Des physiciens se sont penchés sur la filière Thorium, et ils démontrent toute la complexité de cette technologie, pour laquelle ils dénoncent un manque d’expérience.

      Si dans les années 70, le Canada et l’Inde, qui avaient adopté la filière eau lourde/uranium naturel, ont étudié le remplacement de l’uranium par le Thorium dans leurs réacteurs « Candu », ils ont vite abandonné cette piste, en évoquant que les « temps de doublement » ont été jugés trops longs en comparaison avec ceux des réacteurs rapides.

      Il y a bien eu, à Oak Ridge en 1965 un prototype mis en œuvre, mais ces physiciens pensent que le cycle Thorium manque cruellement  des « quelques 5 décennies de recherche et de développement dont à bénéficié le cycle uranium ». Lien


    • Gabriel Gabriel 2 décembre 2011 10:08

      Tsss, tsss Olivier, vous allez être encore traité de cassandre, allons allons, tous nos amis pro nucléaire vous dirons que cette catastrophe n’a aucune conséquence sur l’environnement et les populations. Bizarrement, le Japon pays absolument pro nucléaire avant ce désastre a décidé comme par enchantement d’arrêter tous les réacteurs de toutes ses centrales ! Il y en aura toujours pour nier l’évidence, en attendant les japonais tout comme les ukrainiens payent un lourd tribu à cette énergie assassine. Mais, soyons cynique, le principal c’est que cela soit financièrement juteux pour la petite clique dirigeante soutenant contre vents et marées ces industriels qui n’ont que foutre des conséquences. Cordialement.


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:11

        Gabriel

        je sais ça d’avance, mais ce n’est pas grave, voire amusant.
        sauf que les choses sont en train de tourner court au Japon, et je me demande quels arguments ils seront encore capable de brandir pour nous faire croire à l’illusion nucléaire ?
        merci de votre commentaire.
         smiley

      • Rudolph 2 décembre 2011 12:26

        Les Ukrainiens appellent au progrès en matière de nucléaire, pas à l’abandonner. Ils savent très bien que le moulin à vent n’est pas une solution digne du troisième millénaire. Il ne faut pas fuir le défi technologique. Vous ne proposez qu’un monde figé aux générations futures (ou on tenterait de rendre durable un monde que l’on fait tou pour rendre fini sans mettre en valeur de nouvelles ressources denses énergétiquement).
        Les antinuk proposent de la merde aux générations futures.

        En 3012, l’Humanité fêtera vos moulins à vent très certainement.
        Et il faut être une sacré couille molle pour reposser le défi technologique à une soi-disante science fiction dont il incombera à nos descendants de rendre réelle.
        Car excuser moi, dans 1000 ans, on fera du nucléraire, et pas que de la fission rassurez vous.
        Avec le moulin à vent, nous aurons déjà disparu avec toutes les conséquences d’un monde pauvre et malthusien.


      • joelim joelim 2 décembre 2011 14:52

        Digne ? C’est votre critère ? Je comprends pourquoi on est dans la m....  smiley 


        Car excuser moi, dans 1000 ans, on fera du nucléraire

        Vous vous prenez pour une Pythie ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 18:36

        Rudolph

        votre commentaire « visionnaire » est transmis aux millions de japonais qui soufrent dans leurs corps chaque jour un peu plus, et aux 985 000 morts des suites de la catastrophe de Tchernobyl comptabilisés par des experts américains.
        à moins que vous n’ayez voulu faire de l’humour, lequel serait, vous l’admettrez, plutot déplacé.

      • sto sto 2 décembre 2011 20:10

        >> Car excuser moi, dans 1000 ans, on fera du nucléraire, et pas que de la fission rassurez vous.

        Oui, oui...

        Le 3eme Reich devait durer 1000 ans lui aussi.


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 16:07

        Selena

        c’est marrant, ils n’arrêtent pas de dire que tout va bien, et chaque fois qu’on leur propose d’aller donner un coup de main sur le site de fukushima, ils ne répondent pas.
        lecture sélective ?
         smiley
        merci de ton commentaire

      • Marco07 3 décembre 2011 16:11

        Merci Rudolph pour avoir exprimé votre opinion très intéressante.


        Mais je vois quand même un intérêt dans les éoliennes qu’il ne faut pas négliger, avec ces hachoirs à volatiles on peut réguler le surplus de population aviaire, limiter les flux etc.

        C’est un outil terriblement efficace.

      • raymond 2 décembre 2011 10:18

        Merci Olivier de ces nouvelles. Ce qui ressort de manière éclatante, c’est que le milieu scientifique associé à cela maitrise excellement la fiction et le mensonge, une véritable ecole smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:12

          raymond

          je ne sais pas si je suis plus scandalisé par les mensonges de Besson, que par le silence des journalistes qui animaient le débat,
          mais ce qui est sur, c’est que je suis scandalisé,
          et je vois que je ne suis pas le seul.
          merci de votre commentaire.

        • epapel epapel 3 décembre 2011 23:41

          Vous n’avez plus qu’à fonder un nouveau mouvement : « les scandalisés ».

          Ca ne sert à rien mais ça soulage.


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 2011 14:00

          epapel

          au sujet du mouvement auquel vous faites manifestement partie, je ne m’étendrais pas.
          je laisse ce soin à vos membres.
           smiley

        • devphil30 devphil30 2 décembre 2011 10:25

          Oui il faut sortir progressivement du nucléaire en France , arrêtons les centrales trop ancienne cela prendra assez de temps pour réhabiliter les sites.


          Il faut toutefois penser aux énergies renouvelables pour la substitution au nucléaire.
          Lançons une grand programme de fabrication EN FRANCE de panneaux photovoltaïques avec des mesures incitatives pour les entreprises , couvront nos centres commerciaux , maisons de ces panneaux au lieu de continuer le chantier EPR de Flamanville ( construction par bouygues un grand copain de sarko au passage ) 

          Philippe 

          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:16

            devphil

            bien sur les centrales anciennes pour commencer, mais pourquoi ne pas les arrêter toutes, tant qu’il est encore temps, puisque nous avons déjà les moyens de nous en passer ?
            les énergies renouvelables ne se limitent pas au photovoltaique,
            la biomasse, la géothermie de grande profondeur, les hydroliennes, les éoliennes off shore, etc etc, et puis n’oublions pas qu’une gestion différente de l’énergie, avec consommation sur place de l’énergie produite permettrait théoriquement de diminuer quasi par 2 la production énergétique.
            ajoutons qu’une isolation thermique des entreprises, et pas seulement des habitations, permettrait de consommer beaucoup moins d’énergie,
            c’est un immense chantier qui s’ouvre à ce monde qui veut changer.
            merci de votre commentaire. 

          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:17

            orion,

            oui, j’ai beaucoup apprécié cette magnifique formule d’Alévèque !
            merci de l’avoir rappelé.
             smiley

          • leguminator 2 décembre 2011 10:36

            « Si, comme à Tchernobyl, un serpentin de refroidissement avait été installé sous la plaque de béton du réacteur »

            Il n’y a jamais eu de serpentin installé à Tchernobyl : finalement c’est une énorme dalle de béton qui a été coulée pour éviter que le corium ne continue sa descente. Avec quel succès ? l’avenir le dira...


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:19

              léguminator

              c’est ce que j’ai cru longtemps, mais c’est le contraire de ce qu’affirme Nesterenko...
              il faudrait fouiller un peu plus pour savoir réellement ce qui a été fait.
              peut etre les deux ?
              un serpentin de refroidissement, puis le béton ?
              et comme vous le dites fort justement, combien de temps cela tiendra-t-il ?
              merci de votre commentaire.

            • Ni naïf Ni Crédule dede 2 décembre 2011 10:47

              Les éoliennes ont une incidence sur la sécurité des centrales nucléaires


              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:21

                dede

                c’est extrèmement manipulateur comme affirmation.
                d’abord parce que ça relève plus de la boutade que d’une explication scientifique,
                mais surtout parce que dans le projet énergétique idéal, il n’y aura plus la moindre centrale nucléaire,
                alors pourquoi s’inquiéter ?
                on nous avait déjà raconté la fable des éoliennes tueuses d’oiseau...
                faudrait peut-etre arrêter ?!
                 smiley

              • al.terre.natif 2 décembre 2011 11:36

                Très enthousiasmant !!!


                • Politeia 2 décembre 2011 11:39

                  Petite précision. A Tchernobyl, le système de refroidissement n’a jamais été mis en place dans la salle creusée à cet effet. Ils ont finalement noyés cette salle de béton pour are ter le Corium.

                  Cordialement.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:50

                    Politéia,

                    si vous aviez un lien pour confirmer afin d’éclaircir définitivement le sujet ?
                    j’ai encore quelques doutes, car Nesterenko était aux premières loges...
                    merci d’avance.


                  • krolik krolik 2 décembre 2011 15:58

                    Mais Nesterenko a raconté tellement de bêtises !

                    Il a même écrit qu’entre 1986 et 2008 (date de son décès) il y avait eu 20 millions de morts sur la zone des 3 républuiques concernées.. Plus personne ne serait mort de mort naturelle.

                    Son fils a même trouvé que ce chiffre était ridicule et par un tour de passe-passe qui relève de la technique du « doigt mouill » il est arrivé à 1 million de morts dans un papier publié par l’académie des sciences de New York.

                    Nesterenko était un spécialiste de la conception des mini centrales mobiles pour faire démarrer les missiles.. Alors sa connaissance de la radioprotection ???!!

                    @+


                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 18:46

                    Politeia

                    vous savez comme moi que Wikipédia est une encyclopédie interactive, puisque tout le monde peut y apporter sa graine, et je constate déjà que le nombre de mineurs évoqués dans wikipédia ne correspond pas à la réalité (wiki annonce 400 mineurs, et il y en avait bien plus)
                    On s’attendait à ce que l’explosion puisse avoir lieu les 8 ou 9 mai 1986. C’est pourquoi toutes les mesures possibles furent prises pour éteindre avant cette date le graphite qui brûlait dans le réacteur. On amena d’urgence à Tchernobyl des dizaines de milliers de mineurs des mines des environs de Moscou et du Donbass pour qu’ils creusent un tunnel sous le réacteur et installent un serpentin de refroidissement pour refroidir la dalle de béton du réacteur et exclure toute possibilité de formation de fentes dans cette plaque. Les mineurs durent travailler dans des conditions infernales (haute température et haut niveau de radiation) pour sauver la plaque de béton de la ruine [le débit de dose à la sortie du tunnel était d’environ 200 R/h]. Il est impossible de surestimer ce que ces hommes pleins d’abnégation ont fait pour prévenir une éventuelle explosion nucléaire. La plupart de ces jeunes gens sont devenus invalides, nombre d’entre eux sont morts à l’âge de 30-40 ans.

                  • Politeia 9 décembre 2011 12:44

                    Bonjour Olivier,

                    Des dizaines de milliers de mineurs ? Soit ils ont creusés des centaines de tunnel soit c’est impossible ! Allez simplement sur un gros chantier urbain, stade de foot, hopital ou autre. Quand il y a aura 200 ou 300 gars qui travaille dessus vous vous rendrez compte que ça en fait du monde et qu’ils ont pas beaucoup de place alors excusez moi mais je vois pas comment vous faites physiquement pour faire rentrer des miliers de mineurs pour creuser un tunnel.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 9 décembre 2011 13:24

                    Politeia

                    ecoutez, je ne fait que reprendre les informations dont je dispose, et comme j’ai eu un certain nombre de celles ci qui donnaient les memes informations, à priori, je pense qu’elles sont bonnes, 
                    allons plus loin,
                    je n’ai jamais prétendu qu’ils étaient des dizaines de milliers de mineurs, ensemble, au meme moment, présents sur le site à creuser des galeries,
                    vu la dose de radiation, on peut imaginer que les gestionnaires du chantier aient décidé de faire des rotations.
                    ça vous va comme explication ?
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 11:52

                    de la hauteur,

                    oui, cet aspect est intéressant, et mériterait peut-être un article à lui tout seul...
                    merci de l’avoir signalé.
                    perso, je ne donnerais pas ma voix à un candidat qui ne sera pas ferme et précis sans langue de bois, sur la question nucléaire,
                    quitte à voter blanc...
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:07

                    de la hauteur

                    pour l’instant, je crois que les choix idéaux se porteront vers un citoyen indigné, 
                    tant pas s’il n’est pas vert, ou autre,
                    a ce sujet, la postulante des verts dans ma région, répondant a une question précise sur le projet lyon turin pour lequel elle est favorable, alors que ce projet est nul a chier, qu’il va engager 25 milliards d’euros, et pourrait être remplacé par un projet TER alternatif, m’a donné un élément de réponse, et je lui ai affirmé que j’allais encourager tous les membres de nos collectifs régionaux a ne pas lui apporter notre voix.
                    après tout, c’est à eux de voir.
                    il est temps de changer de système pour faire revivre la démocratie.
                    je vais me pencher sur Asselineau, mais n’hésitez pas à me donner des éléments de réflexion.
                    cordialement
                     smiley


                    • laorda 2 décembre 2011 11:52

                      et à regarder ce soir pour ceux qui ont la télé

                      Le sort de deux otages français devient l’enjeu d’une négociation sur le prix de l’uranium au Niger. Un thriller économico-politique sans concession qui interroge la raison d’État, avec Natacha Régnier et Laurent Lucas.
                      sur Arté
                      http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=1286459,day=7,week=48,year=2011.html


                      • AntoineR 2 décembre 2011 11:53

                        Le vrai problème dans tout ça, c’est que l’énergie n’est pas gérée démocratiquement.
                        L’avis des populations est méprisé et les populations sont mal informées voire désinformées.

                        Nos dirigeants n’écoutent que les lobbies.

                        La France est vraiment dans la m.... Car en plus dêtre dans une situation difficile de sortie du nucléaire (car il produit 80% de l’électricité actuelle). Son faible coût (en partie artificiel) a fait que nous n’avons pas une structure efficiente et que nous avons des comportements débiles vis à vis de l’énergie.

                        Je vois plein de gens autour de moi qui critique le nucléaire mais qui gachent l’électricité d’une manière phénoménale. Frigo américain, ordinateur allumé 24 sur 24, ...

                        Malheureusement, le nucléaire est très cohérent avec le style de vie de la plupart des Français : gachis, déchêts, insouciance et surconsommation.

                        Si les comportements changent, les centrales fermeront toutes seules. Je suis persuadé qu’avec des comportements adequates (et un tarif progressif pour les encourager), avec un investissement dans l’efficience énergétique et des recherches sur le sockage, les énergies renouvelables peuvent être suffisantes. Il ne faut pas oublier que l’hydroelectricité est capable de fournir 20% de nos besoins actuels. Regardé la part de l’électricité réellement utile chez vous ou dans votre entreprise (je suis sûr que c’est bien inférieur à 20%).

                        Il faut moins travailler sur les énergies de substitution et plus travailler sur l’efficience mais ça les lobbies n’en veulent pas. Mais comme tous les débats sont orientés sur le pour ou contre le nucléaire.... pendant ce temps 45% des nouveaux bâtiments sont construits avec des chauffages électriques. Plus on avance et moins on pourra sortir du nucléaire.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:09

                          Antoine,

                          oui, la France nucléaire est dans la merde,
                          n’ayons pas peur des mots,
                          mais est-ce une raison pour persister ?
                          car persister nous enfoncerait encore un peu plus.
                          non ?
                           smiley

                        • fonzibrain fonzibrain 2 décembre 2011 12:03

                          hello, vous etes sure qu’il y avait 400 kilo de plutonium à tchernobyl ?


                          c’était un reéacteur qui avait une dimension militaire ?

                          je croyais que le plutonium ne fonctionnait que dans des reateur à mox .

                          quelqu’un peu m’éclairer ?


                          • Harfang Harfang 2 décembre 2011 12:17

                            L’une des particularité de la filière uranium est de produire du plutonium en tant que sous produit. C’est d’ailleurs l’une des principales raison de l’intérêt de cette filière civile pour les militaires. (N.B. : je n’ai pas vérifier pour cette histoire des 400kg de plutonium, mais ça n’a rien d’impossible).


                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:11

                            fonzibrain

                            ça m’a surpris aussi.
                            mais je crois que de la part de Nesterenko, l’information est a prendre au sérieux,
                            il est probable qu’il s’agisse de la part de plutonium qu’il y avait dans le réacteur,
                            mais que ça ne représentait pas la totalité du combustible nucléaire.
                            c’est une réponse instantanée, et merci de me corriger si vous avez une contre-info.
                             smiley

                          • sto sto 2 décembre 2011 20:18

                            Tous les reacteurs produisent du plutonium. Beaucoup de reacteurs dit « civils » sont optimises pour produire plus de plutonium, c’etait le cas de Tchernobyl.

                            Considerant qu’il y a de l’ordre de 150 000 kg de combustible dans un RBMK (ordre de grandeur), 400kg de Pu me semble faible. Probablement le combustible etait relativement neuf. (il aurait pu y en avoir plus)


                          • Harfang Harfang 2 décembre 2011 12:20

                            Merci pour cet article Olivier.
                            Entre nous, j’espère sincèrement que vous vous trompez, et que Tepco a réussi (ou va réussir) à maîtriser ce merdier, ou du moins à limiter la casse.
                            Mais l’omerta qui règne dans leur communication officielle, les dénégations d’un quelconque lien entre ces leucémies foudroyantes et l’accident nucléaire, et leur manque de transparence même vis à vis d’observateurs officiels n’augure rien de bon...


                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:14

                              Harfang

                              je l’espère aussi, mais rien ne nous permet d’être optimistes.
                              on sait que dans le camp de Tepco, c’est le mensonge organisé,
                              de là à tomber dans la parano, il y a un pas.
                              pourtant, je n’arrive pas à être rassuré, et apparemment je ne suis pas le seul.
                              pourquoi depuis près de 9 mois sont-ils autant dans la dissimulation ? voire la contre information ?
                              merci du commentaire.
                               smiley

                            • mick_038 mick_038 2 décembre 2011 12:21

                              Olivier, lisez ça, pas triste non plus...
                              http://www.europe1.fr/France/Nucleaire-quand-la-securite-laisse-a-desirer-844217/?google_editors_picks=true

                              Si l’alerte avait été véritable, la france aurait vécu une catastrophe nucléaire parce que les techs chargés de la sécurité n’ont pas les clés...


                              • Ni naïf Ni Crédule dede 2 décembre 2011 13:02

                                @mick_038 : Faut juste faire sauter la serrure, rien de bien sorcier ! 


                              • mick_038 mick_038 2 décembre 2011 13:10

                                Visiblement, vous devez pas savoir ce qu’est une serrure blindée d’une armoire électrique dans une centrale. Je vous invite à aller visiter la plus proche de chez vous pour comprendre qu’on ne la fait pas sauter avec un tournevis, hein ? M’enfin, pas grave...
                                Et pour le manuel EDF qui est complétement faux, on fait quoi, on le lit à l’envers, ou on le fait lire par un chinois ?
                                Dernière question : combien vous a rétribué areva pour votre propagande mensuelle ? Ils vous payent aussi l’abonnement internet on dirait...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:16

                                mick

                                oui, j’ai lu ça ce matin, mais l’article avait déjà paru
                                merci d’avoir donné l’info qui fait effectivement froid dans le dos.
                                les exercices de sécurité marchent parfois bien en France, lorsque l’exploitant est prévenu.
                                et parfois, même dans ce cas, ils tournent mal.
                                j’ai de nombreux exemples.
                                je me souviens de ces pompiers de Bugey qui n’avaient pu se procurer de l’eau, faute d’avoir la clef qui permettait d’y acceder.
                                 smiley

                              • Ni naïf Ni Crédule dede 2 décembre 2011 14:59

                                Ah, le fameux couplet sur Areva. Sachez que si j’étais salarié Areva je serais bien content, non pas par le salaire (on gagne mieux dans le privé) mais par les avantages sociaux que ce grand groupe offre, mais ce n’est pas mon cas. Et puis, arrêtez de croire que toutes les personnes qui vous donnes la réplique sont salariés d’Areva, CEA, EDF,....ce n’est pas parceque j’aime tel ou tel sujet qu’il faut que j’en sois à la solde de quiconque et grassement payés.


                              • mick_038 mick_038 3 décembre 2011 00:19

                                vous n’avez pas répondu à la 2nde question....


                              • mick_038 mick_038 3 décembre 2011 00:28

                                Ce qui fait peur Olivier, c’est le fait qu’apparement dans cette centrale il n’y a jamais eu la moindre simulation de quelque panne que ce soit !! Pire encore, le personnel chargé de la sécurité de la centrale n’a jamais ouvert ne serait ce qu’une seule fois le manuel de sécurité, , et qu’aucun ne sache où se situent les différents éléments de sécurité, il leur a fallu plusieurs heures et plusieurs aller retour dans la centrale pour identifier les élements !!! Ça craint.
                                Je cite :
                                "

                                Le même cas de figure qu’à Fukushima

                                Le député UMP Claude Birraux, président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), s’est ainsi rendu dans la nuit de mercredi à jeudi dans la centrale de Paluel, en Seine-Maritime, accompagné d’un responsable de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Ensemble, ils ont simulé "une perte totale des alimentations électriques" et du diesel de secours du réacteur numéro 1 qui nécessitait son branchement sur la tranche numéro 2 pour rétablir l’alimentation en énergie. Un cas de figure similaire à celui qui a provoqué l’accident dans la centrale japonaise de Fukushima le 11 mars dernier.

                                Ce qui coince, c’est qu’il a fallu plusieurs heures aux agents d’astreinte pour réaliser la procédure. Les déconvenues se sont enchaînées, commençant par le manque d’une clef nécessaire pour ouvrir un panneau d’alimentation électrique, actuellement « en commande » et donc pas disponible sur le site. C’est ensuite un problème d’"indications du document de procédure" qui ont ralenti leur action.

                                Une documentation erronée

                                Il a ensuite fallu « plusieurs allers et retours » entre la tranche 1 et la tranche 2 pour que les agents de la centrale découvrent qu’une partie des instructions qu’ils ont entre les mains sont « inexactes ». Le jugement de l’ASN est, lui, sans appel : le guide technique d’EDF pour cette procédure, daté de décembre 2008, comporte de « nombreuses erreurs » et « lacunes », et il n’était « à l’évidence pas opérationnel ».

                                Claude Birraux a toutefois tenu à souligner que les exploitants ont été animés par « un haut de degré de responsabilité ». Et d’insister : "il est important de signaler que le personnel a su se poser de bonnes questions, n’est jamais resté bloqué devant ces situations parfois burlesques, et au final réussissait à progresser dans ce guide technique qu’il n’hésitait pas à critiquer lui-même ouvertement".

                                Une autre inspection, menée cette fois-ci par le sénateur UMP et vice-président de l’Opecst Bruno Sido à la centrale du Blayais, en Gironde, a là encore mis en lumière les difficultés des agents à se repérer au milieu des documents d’EDF décrivant les consignes à suivre en cas d’incident. Alors que l’Autorité de sûreté nucléaire leur demandait "quel est le critère conduisant à l’arrêt du pompage d’eau en cas d’inondation ?", les quatre agents en poste n’ont pu y répondre qu’une demi-heure plus tard. La raison ? La réponse était mal rubriquée."

                                Ces mecs ne sont ils pas censée être les champions de la sécurité nucléaire ? On n’est pas censé être le champion mondial du nucléaire... Je comprends mieux pourquoi on reste impuissant à fukushima.

                                Si cette centrale avait dû subir le même traitement que Fukushima, le résultat aurait été 100 fois pire !! Eux ont coupé la centrale au bout de 2 heures, et encore ils ont eu un tremblement de terre énorme auparavant et un tsunami.

                                J’ose pas imaginer ce que cela aurait donné dans cette centrale....


                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 07:00

                                mick

                                le cas de Palluel n’est pas isolé, et je crois que si j’entreprenais un article sur toutes les centrales visitées inopinément, et dont la visite a été un échec, 
                                ou même en l’étendant aux exercices d’alerte qui ont été un fiasco, alors qu’ils étaient prévu de longue date, il y aurait de la lecture.
                                pour l’instant, je crois qu’il faut se préoccuper de Fukushima, parce qu’il semble bien que le monstre soit hors contrôle.
                                j’espère qu’ils ont prévu un vaste plan d’évacuation.
                                mais j’en doute, vu ce qu’ils ont fait jusqu’à présent.
                                merci de ton commentaire.

                              • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 12:38

                                Salut Olivier et merci de ces infos,

                                mais comme il est présent sur le site depuis le 11 mars, il est facile d’en comprendre la raison.

                                Une mauvaise grippe, sans doute.. ?  smiley....


                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:17

                                  Pyra

                                  oui, ou un refroidissement,
                                  quoiqu’avec les chaleurs qui perdurent là bas, je penche plutot pour un réchauffement.
                                   smiley

                                • Asp Explorer Asp Explorer 2 décembre 2011 12:40

                                  Au fait Olivier, j’ai pensé à vous l’autre jour ! Je me promenais tranquillement à Aubervilliers, je passe à côté d’un abribus et là, qui c’est que je vois attendre le bus 65 ? Mais oui, votre ami le corium de Fukushima ! Alors je suis allé le saluer, je lui ai dit comme ça « alors, où t’étais passé ? Olivier Cabanel t’a cherché partout ces neuf derniers mois, on était inquiets ». Eh bien en fait, il m’a dit qu’il avait pris des vacances à Hawai, et après deux mois, il en avait eu marre, il était parti faire de l’humanitaire en Afrique. Là apparemment, comme ses économies s’assèchent, il cherchait du boulot en France comme cariste. Au fait, il vous passe le bonjour de votre ami africain, qui a dit « quand les sauterelles se jettent sur le buffle, c’est que Cabanel va pas tarder à revenir me faire chier ».


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:20

                                    Asp

                                    j’espère que vous n’avez pas embrassé le corium sur la bouche ?
                                    si !!!
                                    ça expliquerait donc l’avatar que vous nous proposez.
                                    les yeux rouges c’est saisissant, mais la disparition des lèvres, ça doit pas être drôle tous les jours,
                                    d’où vraisemblablement votre mauvaise humeur.
                                    pour la parole de mon vieil ami africain, je viens de l’avoir en ligne, et il m’assure qu’il n’a jamais proféré pareille connerie, et que voulez vous, je suis plus tenté de le croire que de vous croire.
                                     smiley

                                  • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 12:43

                                    Mais ce qui est complètement hallucinant, c’est le total mutisme des médias.....
                                    ça n’existe pas, ça n’a jamais existé, c’est une théorie du complot.....fallait-il une preuve de plus pour comprendre que ces merdias sont totalement assujettis aux lobbies ?


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:03

                                      Pyra

                                      on peut ajouter s’etonner sur les priorités qu’ils donnent aux sujets,
                                      on nous bassine depuis 24h pour un discours sans interet qu’a donné sarko hier soir,
                                      mais rien sur les coulées de boues et les morts chez nos voisins italiens
                                      rien sur les inondations et les centaines de morts en Thaïlande
                                      étonnant en effet...


                                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 2 décembre 2011 12:44

                                      Dès le début de l’été, les champignons sont arrivés en masse et bien plus tôt que prévu sur le territoire français.

                                      Très rapidement, des cas d’intoxications suite à l’ingestion de champignons ramassés ont été rapportés par les médias.

                                      J’ai la flemme de rechercher sur Google les différents articles que j’ai pu lire à l’époque.
                                      Apparemment, ces intoxications ont été plus nombreuses que les années précédentes (à priori logique, puisque les ramassages ont été plus nombreux).
                                      Quant aux commentaires des articles, j’ai souvent lu des moqueries comme quoi les touristes, ils ramassent n’importe quoi.

                                      Depuis le début de l’automne, si vous lisez votre presse régionale, c’est l’avalanche de « records », comme ici :

                                      Cèpes : une cueillette extraordinaire (Charente Libre 2 décembre)
                                      http://www.charentelibre.fr/2011/12/02/une-montagne-de-cepes,1067953.php

                                      Avec des indication de ce type :

                                      De mémoire de spécialistes, on n’avait jamais vu autant de cèpes que cette année, qui plus est aussi tardivement dans la saison.

                                      Quand on sait que les champignons aiment la radioactivité qui les fait pousser plus vite, plus gros et en plus grand nombre, doit-on dire merci à Fukushima ?


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:26

                                        ben voyons

                                        je suis bien placé pour parler champignons,
                                        au moment de tchernobyl je me suis penché sur la question et j’ai publié un article il y a quelques temps sur la question,
                                        le détail est la dessous
                                        vous découvrirez que le danger vient surtout de la quantité de champignons ingérés, et qu’il faut surtout éviter les champignons a croissance lente (trompette de la mort, certains bolets...)
                                        mais je crois aussi que la prolifération de cette année est plus due aux conditions climatiques.
                                        le champignon, lorsqu’il a de l’eau et de la chaleur, prolifère, et il y a encore ces jours ci de belles cueillettes de cepes dans la région de Bordeaux, mais aussi en Alsace, et Bourgogne.
                                        c’est la dose qui fait le danger, 
                                        mais je ne vous apprend rien.
                                        merci de votre commentaire.
                                         smiley

                                      • Aldous Aldous 2 décembre 2011 12:53

                                        Merci pour cet article Olivier et pour l’info sur l’interview de Tetsuya Terasawa.


                                        • epapel epapel 3 décembre 2011 23:45

                                          Quand il y a censure il n’y a plus de débat.



                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:29

                                            dede

                                            Besson peut refaire le match mille fois, une connerie affirmée devant des milliers d’auditeurs reste une connerie, et elle est vérifiable par tous.
                                            je n’aime pas tirer sur une ambulance, mais ce pauvre besson, plus a l’aise dans la trahison de son camp que dans la communication, aurait mieux fait de s’écraser discrètement,
                                            mais voila, vous relancez la polémique en proposant sa laborieuse explication sur son blog.
                                            ce n’est pas lui rendre service.
                                            enfin, c’est vous qui voyez.
                                             smiley

                                          • Ni naïf Ni Crédule dede 2 décembre 2011 13:30

                                            Mais c’est tout vu !


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:04

                                            dede

                                            et pas besoin de lunettes pour s’apercevoir des contre vérités assenées par Besson
                                            que j’ai d’ailleurs précisées dans l’article.
                                             smiley

                                          • Scual 2 décembre 2011 13:29

                                            Merci pour cet article.

                                            Je pense que vous auriez du parler aussi de ce présentateur japonais, Otsuka Norikazu.

                                            Il avait décidé pour soutenir je ne sais quelle absurdité de la propagande nucléaire de manger des produits de Fukushima pour montrer que c’était pas dangereux... résultat il a chopé une leucémie très rare surtout à son age. Il est foutu.

                                            Il n’a pas prouvé ce qu’il voulait mais il va peut-être sauver bien des vies en prouvant l’exact inverse. Son sacrifice inconscient ne sera peut-être pas inutile. Difficile de caché la vérité quand les stars de la télé se mettent à crever...


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:31

                                              Scual,

                                              merci d’avoir parlé de cet homme.
                                              il a fait ce qu’on appelle « la preuve par l’absurde » de sa naïveté.
                                              mais la leçon qu’il va en retenir va lui couter très cher.
                                              espérons qu’elle servira au moins à d’autres.
                                              merci de ce commentaire.
                                               smiley

                                            • Scalpweb Scalpweb 2 décembre 2011 14:45

                                              C’est complètement débile de dire un truc pareil.

                                              Une personne de ma famille à eu un leucémie, je suis donc tout à fait informé des détails de cette maladie. Dire que celle-ci pourrait avoir été déclenchée par l’ingestion de produits durant les quelques derniers mois est absurde. Une maladie de ce genre met des années à se développer suffisamment pour pouvoir être détectable.

                                              Je savais qu’ici on faisait dans la désinformation, mais à ce point là, c’est affligeant.


                                            • Scual 2 décembre 2011 15:39

                                              Voila exactement la leucémie de M.Otsuka Norikazu.

                                              http://en.wikipedia.org/wiki/Acute_lymphoblastic_leukemia

                                              Avec ce passage précis :

                                              "ALL is associated with exposure to radiation and chemicals in animals and humans."

                                              Je pense qu’il est inutile de traduire...

                                              Alors oui je le dis, on ne chope pas une leucémie due à des radiations par hasard après avoir bouffé des produits radioactif, surtout qu’elle ne touche qu’une personne sur 50000.

                                              @ Scalpweb : votre petit jeu du "j’y connais vachement bien en leucémie n’importe quoi c’est pas les radiations", c’est ignoble, tout simplement. Sachez que des français qui nous lisent peuvent très bien aller faire du tourisme au Japon et bouffer de ce poison mortel en croyant les irresponsables comme vous qui se prennent pour des spécialistes.  La désinformation, c’est les gens comme vous qui la font.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:06

                                              scalp

                                              vous avez dit « désinformation » ?
                                              mais je laisse à « de la hauteur » vous répondre,
                                              je crois qu’il vous fera comprendre qu’il n’y avait aucune désinformation.

                                            • sto sto 3 décembre 2011 10:45

                                              Scalpweb,je suis bien d’accord avec vous, une Leucemie progresse la plupart du temps lentement.
                                              Par contre il y a quelques cas ou une leucemie peut progresser extremement rapidement. on appelle ces cas « leucemie aigue » voir « leucemie foudroyante ».

                                              Rassurez vous, la plupart des leucemies provoquees par Fukushima sont lentes et restent a detecter dans les prochaines decennies, nous ne voyons actuellement que les rares cas rapides.


                                            • kéké02360 2 décembre 2011 13:33

                                              Où en est le réseau anti nuc dans ses négociations avec Hollandaréva !????


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:43

                                                kéké

                                                c’est inquiétant cette connivence entre Hollande et Areva, et franchement ça ne laisse rien augurer de très bon,
                                                quand au réseau, je crois qu’il s’inquiéte a juste titre aussi...

                                              • panpan 2 décembre 2011 14:12

                                                Les hommes politiques, comme les couches, doivent être changés souvent, et pour les mêmes raisons.
                                                George Bernard Shaw


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:07

                                                panpan,

                                                très jolie phrase que l’on devrait imposer sur les frontons de tous les batiments officiels.
                                                 smiley


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 07:04

                                                  kéké

                                                  merci de l’info,
                                                  il y a actuellement un virus qui sévit au canada, 
                                                  il parait qu’il s’agirait de rougeole.
                                                  mais c’est une épidémie étrange...
                                                  les enfants qui ne sont pas vaccinés sont renvoyés dans leur foyer.
                                                  à suivre

                                                • kéké02360 2 décembre 2011 13:38

                                                  petite blague :

                                                  A propos de l’arrêt du nucléaire , savez vous comment est surnommé Hollande !!!???


                                                  Euh ! euh ! euh ! euh !...........


                                                  réponse :  l’ euh-nuc smiley


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:44

                                                    kéké

                                                    j’aime beaucoup.
                                                    je partage, et remercie.
                                                     smiley

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:45

                                                    @ tous,

                                                    très intéressant cette tribune de stéphane Lhomme


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 13:48

                                                        @ tous

                                                        autre info
                                                        devant les risques qui s’accumulent, la Russie prend ses distances

                                                        • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 14:39

                                                          Joe la taxe , marco sans chaussette, Zorglub sont attendus sur l’enceinte de conffine-ment, à moins qu’ils aient mieux à faire avec leur château de sable ? ..
                                                          Peut-être même que vu les finances au plus bas d’AREVA et d’EDF,ils n’ont plus les moyens de se payer les trois guignols pour écumer les forums antinuke... smiley .


                                                          • stefreggae stefreggae 2 décembre 2011 14:48

                                                            http://enenews.com/happening-now-possible-fire-near-reactor-on-tbsjnn-fukushima-webcam-video

                                                            ils ont arreté la camera tbs/jnn,ça sent pas bon.

                                                            http://www.tepco.co.jp/en/nu/f1-np/camera/index-e.html

                                                            et sur celle la ils ont rajouté sur la grue du 1 un girophare qui n’etait pas la hier,que veulent ils masquer



                                                              • François51 François51 2 décembre 2011 14:52

                                                                excellent le lien « greenpeace » sur l’impact d’un accident grave dans l’hexagone. mon département est encerclé de partout la Marne. entre la centrale de Chooz dans les Ardennes et celle de Nogent sur Seine dans l’Aube. charmant !. merci pour les infos Oilivier.


                                                                • krolik krolik 2 décembre 2011 15:51

                                                                  Sauf que dans la carte de Greenpeace, comme à leur habitude ils oublient systématiquement les réacteurs militaires..

                                                                  Ils « oublient » par exemple qu’il y a huit réacteurs dans la rade Toulon, qu’il y en a aussi dans la rade brest et de temps en temps à Cherbourg.

                                                                  Le nucléaire militaire ça ne les intéresse pas, ils sont simplement contre l’électronucléaire.

                                                                  Et même pas seulement contre l’électronucléaire, contre Areva et EDF ; ils se sont réjouis qu’AREVA perde le marché de quatre réacteurs aux Emirats au profit des Coréens..

                                                                  Etb bien sûr le silence assourdissant en ce qui concerne le nucléaire médical, et pourtant il y a des INES 1 ou 2 quasiment chaque semaine relevé par l’ASN. Il y a deux semaine c’était l’hopital de Limoges qui « fuyait » par les égouts de l’iode 131, la semaine passée c’était des couches contaminées qui ont « sonné » à un portique d’une déchetterie, et cette semaine c’était un bout d’aiguille d’iridium 192 à Carcassonne..

                                                                  Ou on veut chasser le becquerel ou on veut chasser Areva et Areva, pour Greenpeace c’est clair depuis longtemps, ils n’en ont rien à faire du nucléaire.

                                                                  @+


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:13

                                                                  krolik

                                                                  c’est vrai qu’on aurait pu ajouter beaucoup d’autres informations, 
                                                                  sur le site de l’andra, il y a plus de 1000 sites sur les zones de déchets radioactifs proposées,
                                                                  mais pour vous informer encore mieux, je vous la propose en lien :
                                                                  je pense que greenpeace a voulu aller à l’essentiel, et n’a pas voulu surcharger la carte, qui à mon avis, est déjà très explicite.
                                                                  merci de votre commentaire.
                                                                   smiley

                                                                • krolik krolik 2 décembre 2011 16:29

                                                                  @ l’auteur

                                                                  Et bien je vois que vous êtes d’accord avec moi :

                                                                  - Greenpeace ne fait pas de l’antinucléarisme, mais seulement de l’anti électronucléaire français.

                                                                  @+


                                                                • sto sto 2 décembre 2011 20:24

                                                                  >>Etb bien sûr le silence assourdissant en ce qui concerne le nucléaire médical, et pourtant il y a des INES 1 ou 2 quasiment chaque semaine relevé par l’ASN. Il y a deux semaine c’était l’hopital de Limoges qui « fuyait » par les égouts de l’iode 131, la semaine passée c’était des couches contaminées qui ont « sonné » à un portique d’une déchetterie, et cette semaine c’était un bout d’aiguille d’iridium 192 à Carcassonne..

                                                                  Je suis bien d’accord avec vous krolik, mais il y a un gouffre entre un morceau d’aiguille d’iridium, et le relachement de 1600 tonnes de combustible (quantite totale en jeu a Fukushima). Il y a bien un rapport de l’ordre de 10^7 au moins, c’est a dire 10 millions.


                                                                • Scual 3 décembre 2011 00:17

                                                                  @Krolik :

                                                                  Oui c’est vrai mais déjà que c’est pas facile de lutter contre le nucléaire, quand on y ajoute que Greenpeace lutte aussi contre tout le reste... Il faut bien choisir et éviter les sujets qui de toute évidence leur feraient perdre le soutiens du publique...

                                                                  Moi par exemple je soutiens le nucléaire militaire. Pas que ça me fasse plaisir, mais contrairement à l’énergie, là il n’y a pas d’alternative. Par contre ça n’empêche pas de prendre les précautions nécessaires et l’armée, avec son opacité totale n’est pas très rassurante.

                                                                  Quand au nucléaire dans le secteur médical. Oui il n’est absolument pas assez contrôlé et surveillé mais là aussi pas de technologies alternatives et ça sauve des vies concrètement. C’est donc clairement pas là dessus qu’il faut taper en premier. Et puis médiatiquement, j’imagine d’ici la réaction du lobby... Mais bon je me rappelle encore de cette histoire de gamin qui jouait avec un déchet nucléaire qu’il avait trouvé dans un hôpital abandonné et ramassé parce qu’il émettait de la lumière... j’aimerais bien savoir ce qu’il est devenu.

                                                                  Donc vous avez raison sur les problèmes que vous citez mais la position de Greenpeace se défend. Cela dit je pense qu’ils auraient pu et du faire beaucoup mieux en ce qui concerne Fukushima.


                                                                • krolik krolik 3 décembre 2011 00:50

                                                                  @Scual,

                                                                  Oh les histoires de sources nucléaires abandonnées sont récurrentes.

                                                                  L’histoire la plus significative a été celle de Goïania au Brésil, le gamin qui trouve un bout de métal brillant qui chauffe tout seul.. La mère qui met cela dans le tiroir du buffet de la cuisine.

                                                                  Un type plus curieux que les autres qui ouvre la source et qui trouve de la poudre.. poudre répandue un peu partout.

                                                                  C’était une source de 50 curies de césium...(1 curie = 37 milliards de becquerels).

                                                                  Un presque prototype de « bombe sale ».

                                                                  C’est Corinne Guertzon qui a fait une thèse CNAM sur le sujet.

                                                                  Laquelle Guertzon a été directrice de campagne lors de la candidature éphémère d’Alain Lipietz.

                                                                  Mais d’une façon générale ce genre d’accident se finit mal.

                                                                  D’ailleurs vous pouvez jeter un oeil sur la banque de données du gars Johnston, banque de données régulièrement mise à jour, qui relate tous les accidents nucléaires, qu’ils soient civils, médicaux ou militaires. Vous pouvez faire l’addition des morts et des blessés de part le monde et vous apercevoir que c’est le médical qui est nettement le plus dangereux.

                                                                  Le plus grave accident nucléaire qui s’est produit en France, c’est l’hôpital d’Epinal..

                                                                  Alors il faudrait savoir où sont les priorités ?

                                                                  @+


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 07:05

                                                                  krolik

                                                                  ne faites pas l’idiot.
                                                                  comme je l’ai écris, il y a bien sur des tas d’autres foyers de radioactivité, mais il est essentiel de mettre l’accent sur les centrales nucléaires en fonctionnement, 
                                                                  c’est bien la priorité que s’est donné greenpeace
                                                                  ne cherchez pas midi à 14h
                                                                   smiley


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:16

                                                                    stef,

                                                                    merci de ton aide,
                                                                    je rajoute ton info en fin de commentaires,
                                                                    je me demande à quel moment les médias vont se décider à parler de ce qui se prépare à Fukushima ?


                                                                  • Hermes Hermes 2 décembre 2011 15:46

                                                                    Olivier, bonjour,

                                                                    Autant j’apprécie beaucoup votre travail, autant je déplore que vous persistiez à utiliser l’image à mauvais escient. Quel rapport entre l’image et fukushima ? Aucun. Celà a l’air incorrigible, mais c’est franchement dommage pour la crédibilité globale de l’article.

                                                                    Sinon pour rajouter de l’eau à votre moulin écologique, une investigation sur le nombre de victimes réelles de fuku sera difficile, les familles auraient été payées pour se taire.

                                                                    Bon courage et bonne continuation dans vos investigations, vos synthèses et vos nécessaires rappels

                                                                    Très cordialement.


                                                                    • krolik krolik 2 décembre 2011 16:05

                                                                      @Hermès.

                                                                      Mais l’image rentre dans la stratégie globle antinuc !

                                                                      Il faut mettre des photos-chocs, des photo-montages ; ça anesthésis tout sens critique et une possible analyse.

                                                                      C’est la technique développée par Lény Riefensthal dans les années 30 ; tout est dans la photo !

                                                                      On vous montre une gamine hydrocèphale, vous avez le coeur retourné, vous ne réfléchissez plus, et l’on vous dit que c’est Tchernobyl... mais vous ne savez pas d’où vient la gamine exactement, vous oubliez qu’il y a des tas de cas comme cela dans des bocaux des XVIIIème et XIXème siècle -sans nucléair- vous ne vous posez même pas question de savoir pourquoi on ne voit plus de tels cas en France rt en occident en général...

                                                                      Mais effectivement, vous avez raison de le souligner, ce genre de photo ridiculise la crédibilité de l’article au premier chef... ce n’est pas de l’information c’est seulement de l’agit-prop.

                                                                      @+


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:11

                                                                      Hermes

                                                                      j’ai essayé de proposer autre chose que les traditionnelles images du site dévasté, mais je trouve que l’image, bien au contraire, est tout a fait à sa place pour illustrer la situation,
                                                                      ceci dit, je suis pret à toute suggestion si vous trouvez des images plus à votre gout, n’hésitez pas a les proposer, je les prendrais bien volontiers.
                                                                      merci de votre commentaire.

                                                                    • Gérard Luçon Gerard Lucon 2 décembre 2011 16:14

                                                                      @Olivier, si les gens de l’UMP n’ont plus les fonds occultes en provenance de khadafi ou Ben Ali, il faut bien qu’ils en trouvent d’autres, non ?


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:28

                                                                        Gérard,

                                                                        merci de ton commentaire.
                                                                        en échange cet article que je trouve assez bien inspiré
                                                                         smiley

                                                                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 2 décembre 2011 18:40

                                                                        merci pour le lien, mais je pense qu’il faut chercher tres simple : ce type a un QI d’huitre et une morale adaptee a ce QI.

                                                                        Reste a voir si le francais est « con chronique ! » ou « con evolutif », grande question car en plus le 2eme tour pourrait se presenter avec deux chroniques ...


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:21

                                                                        @ tous

                                                                        je remet ici le lien concernant la situation actuelle a fukushima
                                                                        alerte rouge
                                                                        la caméra en direct a manifestement été débranchée ! (il suffit de regarder le lien qui était donné dans l’article) lien
                                                                        la situation est bien pire que celle qui était imaginée.
                                                                        merci à stefreggae de l’avoir proposée

                                                                        • joelim joelim 2 décembre 2011 16:32
                                                                          Les combustibles nucléaires résultants de l’accident de Fukushima et de la fusion des cœurs des réacteurs 1, 2 et 3 sont en train de perforer les barrières qui les séparent de l’air libre et pire encore, du sol. Nouvelle étape dans cette catastrophe écologique. (futura sciences 1/12/2011)

                                                                          Je donne cette info pour les bouffons scientistes qui ricanent quand on dit que les spécialistes (tels qu’ici) ne pensent pas que les coriums soient éteints.

                                                                          Allez, les bouffons. Revenez dire que tout ça (la science) est absurde. Venez pointer pour le complexe nucléo-industriel en servant votre propagande d’escrocs.

                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:37

                                                                            @ tous

                                                                            nouveaux calculs sur les estimations de rejets de fukushima démontrant l’optimisme non justifié des autorités...
                                                                            et malheureusement, les chiffres vont bientôt prendre d’autres dimensions.
                                                                             smiley

                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 16:43

                                                                              @ tous

                                                                              le Japon s’achemine vers la fermeture totale de tous ses réacteurs...
                                                                              à votre avis, pourquoi ?!
                                                                              vivement que la raison s’impose aussi en France, puisqu’on apprend qu’un accident vient d’avoir lieu à la Hague.


                                                                              • krolik krolik 2 décembre 2011 17:45

                                                                                Mais vous devriez nous parler de cet accident qui lui est niveau 2 sur INES.

                                                                                @+


                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:55

                                                                                krolik

                                                                                un fil oublié dans la joue d’un patient mérite évidemment l’intéret de tous,
                                                                                ceci dit, l’accident de la Hague pourrait avoir d’autres conséquences.
                                                                                 smiley

                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 07:08

                                                                                de la hauteur,

                                                                                effectivement, le terme « malgré lui » semble peu approprié, si le journaliste avait été objectif, il aurait du écrire « malgré la pression des lobbyies nucléaire », et non pas « malgré lui »
                                                                                il a du être grassement payé celui la.
                                                                                 smiley


                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 17:29

                                                                                  @ tous

                                                                                  à faire parvenir à ceux qui pensent la france à l’abri d’un accident nucléaire


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:53

                                                                                      restezgroupir

                                                                                      dèja signé, mais c’est sympa de l’avoir reproposé pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait.
                                                                                       smiley

                                                                                    • stefreggae stefreggae 2 décembre 2011 18:46

                                                                                      Joelim

                                                                                      a escroc je rajoute meurtrier


                                                                                      • armand 2 décembre 2011 18:49

                                                                                        Merci Olivier de ces news, de toutes manières une industrie pour notre bien qui a besoin d’autant de niveau de secret et de mensonges , cela pue tout simplement, et ressemble aussi à big pharma


                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 19:02

                                                                                          merci armand,

                                                                                          vous pouvez aussi avoir quelques détails supplémentaires, car même si TEPCO a débranché la caméra du site, les nouvelles arrivent à filtrer
                                                                                          merci de votre commentaire

                                                                                        • Marco07 2 décembre 2011 18:51

                                                                                          Bonjour OC, vos vieux démons vous ont repris, ça faisait longtemps.


                                                                                          3 ouvriers sont déjà morts depuis l’accident, et là aussi TEPCO se refuse à l’imputer à l’exposition aux radiations


                                                                                          Vous m’expliquez un peu le sens de cette phrase ?! Il est mort ou juste hospitalisé le patron (ça fait quand même une petite différence) ? Sinon vous comptabilisez les deux morts de l’explosion ? (on ne parle pas d’irradiation, mais d’explosion, contrairement à votre phrase)


                                                                                          Bon je ne vais pas faire le détail de votre article, assez difficile -même si à vue de nez les « cagades », oublis, omission sont légion, mais à force de vous lire je m’habitue. (et pour tout vous avouer, j’ai même pas eu le temps de finir, je repasserais), 

                                                                                          Arf si, un détail me choque. Dans tous vos articles sur Fukushima, presque aucun ne parle des 27 000 morts dû au Tsunami, 27000 morts qui auraient peut-être mérité une petite ligne depuis tous vos articles... (ils sont peut-être mort à cause de gaia, mais une ligne de temps en temps vous qui ne cessez de parler de morts hypothétiques en oubliant ceux qui ont réellement été tué... Fukushima c’est aussi une catastrophe dû à un Tsunami -millénaire-)

                                                                                          Paix et amour.

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 19:01

                                                                                            marco

                                                                                            et votre nez rouge ?
                                                                                            ce n’est pas bien d’oublier de le mettre.
                                                                                            vous me reprochez de ne pas avoir évoqué les morts dus au tsunami ?
                                                                                            c’est une plaisanterie je suppose...(si c’est le cas, elle n’est pas de bon gout)
                                                                                            vous avez à la fin de mon article, la liste des articles que j’ai écris sur le sujet, et vous découvrirez qu’ils sont bien sur évoqués, sauf qu’à ce moment, on ne connaissait pas leur nombre exact.
                                                                                            je voudrais vous faire remarquer qu’il y a une différence notable entre les morts imputables au tsunami, dont hélas, il y avait peu de solutions pour y échapper, même en courant vite,
                                                                                            et les morts imputables à l’industrie nucléaire.
                                                                                            voyez vous la différence ?
                                                                                            parce qu’à la différence du Tsunami, il y avait une possibilité d’échapper à la catastrophe de Fukushima en ne construisant pas ces centrales nucléaires.
                                                                                            même un individu qui serait doté d’un petit Q.I. serait capable de le comprendre,
                                                                                            alors je suis sur que vous allez y arriver.
                                                                                            sinon, la neige arrive, et jo a besoin d’un coup de main pour finir son premier bonhomme de neige.
                                                                                             smiley

                                                                                          • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 20:02

                                                                                            Marco sans chaussette smiley...

                                                                                            Malheureusement, les victimes du tsunami ne sont pas grand chose par rapport à l’hécatombe nucléaire à venir.......« .l’argument de zéro mort » de tes patrons sont d’un cynisme impressionnant, ce sont des millions de cancers, leucémies et autres pathologies qui hélas vont faire un génocide...


                                                                                          • Marco07 2 décembre 2011 20:02
                                                                                            vous me reprochez de ne pas avoir évoqué les morts dus au tsunami ?
                                                                                            c’est une plaisanterie je suppose..

                                                                                            Absolument pas... Sur la majorité des articles parlant de Fukushima, (sauf peut-être au début) aucun mot sur les 27000, juste un décompte macabre qui tarde à venir à tel point que vous tentez de faire entrer dans vos cases des morts d’autres causes.

                                                                                            Pour la neige, on était pas censé être en pleine période de réchauffement climatique ? Je ne sais plus, du coup j’ai réservé une semaine au ski en février, je ne sais pas si je prends des combinaisons ou la casquette de randonnée... Mais nul doute que vous pourrez m’éclairer à ce niveau, vous qui êtes si habile dans l’art divinatoire (si on fait abstraction de toutes les bourdes et prévisions écrites sur Agoravox).

                                                                                          • Marco07 2 décembre 2011 20:15

                                                                                            Pyrathome, 27000, pas grand chose ?


                                                                                            Vous avez mis votre nez rouge, vos chiffres et inquiétudes, projections tirés d’approximations issus de la méthodologie du doigt mouillé (méthode de calcul spécifiques à votre troupe) relèvent de l’affirmation utile pour faire peur.

                                                                                            La gestion de Fukushima ne s’est pas faite de la même manière que celle de Tchernobyl, 25 ans technologiques se sont écoulés... Et le Japon n’a pas envoyé x00 000 de liquidateurs sur le site sans dosimètres et contrôles stricts. -sans compter que vos chiffres sont contestés de toutes parts... en fonction des sources on trouve des différences de l’ordre de 10^5-

                                                                                          • krolik krolik 2 décembre 2011 20:30

                                                                                            En ce qui concerne l’augmentation du nombre de cancers, toutes les études convergent sur le fait que :

                                                                                            - augmentation de 5% du nombre de cancer par 1000 millisievert...

                                                                                            Sachant que pour un adulte on n’a jamais constaté d’effet sur des personnes ayant reçu d’un coup 200mSV.. et sur fukushima il doit y avoir 5 personnes qui ont pris dans les 300mSv.

                                                                                            Donc ce 5 personnes on 1,5% de plus de faire un cancer par rapport à la statistique sans irradiation.

                                                                                            Alors vos millions de cancers vous les trouvez où, quand, comment, pourquoi ?

                                                                                            Enfin des morts virtuels !

                                                                                            @+


                                                                                          • Marco07 2 décembre 2011 20:47

                                                                                            Orion.... 25 ans d’écart technologique, du recul, des avancées médicales.

                                                                                            A chaque fois vous comparez les deux accidents qui ne sont pas identiques... pas gérés de la même façon, ni avec les mêmes moyens...

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:30

                                                                                            marco sans chaud sept

                                                                                            oh la neige...
                                                                                            tout dépend de celle que vous évoquez,
                                                                                            celle qui est blanche, cristalline, et glisse sous les skis n’a rien a envier à celle qui fait les bonheurs des gars de la narine,
                                                                                            au delà de la diversion tentée, vous n’avez pas admis, mais je ne suis pas surpris, de la différence qu’il y a entre une catastrophe difficile a éviter, et une dont l’homme est responsable,
                                                                                            juste question de déontologie,
                                                                                            le sujet dérangerait ?
                                                                                             smiley

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:34

                                                                                            orion

                                                                                            c’est à mettre en phase avec le week end des arnaqueurs du téléton
                                                                                            avec tous les naïfs généreux qui glissent une pièce pour être en accord avec leur conscience, pour une cause perdue d’avance.
                                                                                            d’autant que la générosité en question sert aux labos qui travaillent autant sur les OGM que sur les maladies génétiques,
                                                                                            j’ajouterais qu’ils travaillent surtout sur les OGM et profitent honteusement de l’exhibition de quelques malheureux en fauteuils roulants, pour vider les poches des généreux donateurs.
                                                                                            pauvre France.
                                                                                            merci de ton commentaire, et oublions marco, krolik et consort dont on voit l’inanité du discours devant la catastrophe annoncée.
                                                                                            pour eux, un enfant dont le nez saigne en permanence ne doit être du qu’à un mauvais rhume.
                                                                                             smiley
                                                                                            quand on ne veut pas voir, on ne peut pas voir.

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:48

                                                                                            marco

                                                                                            25 ans, et deux catastrophes n’ont servi pour l’instant à rien.
                                                                                            j’imagine que vous attendez un accident majeur sous vos fenêtres pour commencer à comprendre le problème ?
                                                                                            et si on arretait tout avant ?
                                                                                            ou pratiquez vous la fuite en avant ?
                                                                                            pas très constructif , tout ça.
                                                                                             smiley

                                                                                          • Marco07 2 décembre 2011 21:49

                                                                                            Ma solution est de ne pas faire une fixette sur le nucléaire. A vous lire on dirait qu’une troupe d’aigris a enfin trouvé le coupable idéal.


                                                                                            Rien n’est parfait, entre les hachoirs à oiseaux & cie.

                                                                                            Non OC, je n’évite absolument pas le débat, d’ailleurs à la base on parlait de l’absence des 27 000 morts de la majorité de vos articles (c’est pas très vendeur pour un article orienté de rappeler les sursauts de notre mère gaia)...

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:50

                                                                                            krolik

                                                                                            ce n’est même plus positiver, ça ressemble plutôt à de l’aveuglement.
                                                                                            étrange votre monde.
                                                                                             smiley

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:51

                                                                                            marco

                                                                                            ne prenez pas les habits du sacrifié,
                                                                                            il est déja pris par des millions de japonais.
                                                                                            le role de martyr ne vous va pas,
                                                                                            à la limite, celui de troublion maladroit, mais pas plus.
                                                                                             smiley

                                                                                          • Marco07 2 décembre 2011 22:02

                                                                                            Je prends ça pour un « bonne soirée, je trouverais bien quelque chose à vous dire à propos de 27000 absents de mes articles ».


                                                                                            Bonne soirée à vous aussi

                                                                                          • Mor Aucon Mor Aucon 2 décembre 2011 23:02

                                                                                            « parce qu’à la différence du Tsunami, il y avait une possibilité d’échapper à la catastrophe de Fukushima en ne construisant pas ces centrales nucléaires. même un individu qui serait doté d’un petit Q.I. serait capable de le comprendre  »

                                                                                            Alors je dois avoir un QI minuscule parce que je comprends que l’on peut parfaitement échapper à un tsunami en construisant sa maison dans les montagnes. La première grave erreur dans le cas de Fukushima, n’est-elle pas d’avoir construit cette centrale au bord de l’eau ? Erreur ou imprudence délibérée pour diminuer les coûts de maintenance, comme vous voulez.

                                                                                            Ne me lancez pas la diatribe typique de l’antinucléaire face à un partisan du nucléaire. Je vous avoue très sincèrement ne pas être parvenu à une opinion tranchée sur ce sujet. Je ne suis ni l’un ni l’autre. Par contre dans les deux camps j’observe que l’on applique, très souvent, une bonne dose de désinformation en guise d’analyse. 


                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 07:12

                                                                                            krolik

                                                                                            je ne suis pas sur que vous ayez réalisé l’indéscence de votre commentaire ?
                                                                                            dans les 20 ans a venir, des dizaines de milliers de japonais vont mourir des suites de la catastrophe de fukushima,
                                                                                            à tchernobyl, la longue liste des défunts s’allonge un peu plus chaque jour,
                                                                                            quid des enfants japonais dont le nez saigne en permanence ?
                                                                                            vous devriez avoir honte.
                                                                                             smiley

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 07:15

                                                                                            moraucon

                                                                                            il me semble que vous ayez oublié une donnée essentielle : 
                                                                                            l’infernale bouilloire nucléaire a besoin de beaucoup d’eau pour être refroidie, d’ou sa présence en bord de mer.
                                                                                            quand a courir pour échapper a un tsunami, êtes vous capable de courir à 600 km/h ?
                                                                                            bravo, vous devriez vous inscrire aux jeux olympiques.
                                                                                             smiley

                                                                                          • Marco07 3 décembre 2011 08:19

                                                                                            dans les 20 ans a venir, des dizaines de milliers de japonais vont mourir des suites de la catastrophe de fukushima,


                                                                                            Dixit OC, notre chanteur militant journaliste statisticien architecte plombier charcutier.
                                                                                            Affirmation gratuite sans aucun fondement. Tout comme Los Alarmos... Tout comme Tricastin ;
                                                                                            Tout comme le bâtiment à Fuku qui selon vos dires devait s’effondrer... (on continue la liste des affirmation grauites non réalisées ?)

                                                                                          • Hermes Hermes 3 décembre 2011 11:21

                                                                                            Olivier,


                                                                                            je vous ai parlé de votre illustration, mais avez vous suivi le lien que je vous ai fourni ? on commence à parler au Japon de plusieurs centaines de morts, parmi les travailleurs de la centrale. Ceux-ci seraient cachés par leur famillles en échange dune somme d’argent conséquente. Malheureusement le nucléaire tuent lentement mais inexorablement.

                                                                                            Bon WE quand même.

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 12:00

                                                                                            Hermes

                                                                                            oui, j’avais ouvert votre lien, et si je n’ai pas rebondi, c’est que j’avais déjà l’information,
                                                                                            le problème, c’est qu’elle est encore associée a une rumeur, même si bien évidemment, il y a d’énormes probabilités que l’information soit vrai.
                                                                                            elle le sera sans doute bientot, lorsque le scandale éclatera.
                                                                                            merci de votre commentaire.

                                                                                          • Mor Aucon Mor Aucon 3 décembre 2011 13:54

                                                                                            C’est bien ce que je disais, il est impossible d’avoir une discussion raisonnée avec vous. Qui parle d’échapper en courant à un tsunami ?

                                                                                            Vous faisiez la comparaison entre une catastrophe naturelle, un tsunami, à laquelle on ne pourrait échapper et les catastrophes nucléaires auxquelles on ne peut échapper qu’en ne construisant pas de centrales. Je soulignais cet argument spécieux car d’une part, on peut échapper, relativement, aux catastrophes naturelles en choisissant un meilleur endroit pour s’installer et d’autre part l’installation d’une centrale au bord de la mer et susceptible d’être atteinte par un tsunami, est un facteur multiplicateur de risques évident qui laisse penser que si les centrales avaient été situées plus à l’intérieur ( malgré le coût additionnel du refroidissement ) on n’aurait certainement jamais parlé de catastrophe nucléaire à Fukushima. .

                                                                                            Vos me rappelez que l’eau sert à refroidir le réacteur. Heureusement que vous êtes là. Les centrales nucléaires, dans le monde, sont-elles toutes installées sur les bords de mer ?


                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 18:54

                                                                                            @ tous

                                                                                            pour ceux qui auraient zappé l’info, je redonne le lien pour l’article de futura sciences qui donne quelques détails supplémentaires :

                                                                                            • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 18:59

                                                                                              Un premier pas vient d’être franchi, la solution se niche dans le quantique, l’énergie libre......
                                                                                              http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2011/12/01/des-physiciens-creent-de-la-lumiere-a-partir-du-vide/#xtor=RSS-3208
                                                                                              .


                                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 20:05

                                                                                                Pyra

                                                                                                ça fait un bout de temps que mon article sur les énergies libres est dans la marge, et cette fois, grace à cette info, je crois avoir suffisamment d’éléments pour proposer quelques lignes sur le sujet, 
                                                                                                merci.
                                                                                                 smiley

                                                                                              • krolik krolik 2 décembre 2011 20:21

                                                                                                Alors de grace n’allez pas confondre « l’énergie libre » et l’énergie du zero point energy/

                                                                                                L’énergie libre c’est un rêve de Tesla.

                                                                                                L’énergie par fluctuation rapide de l’état électromagnétique du vide quantique ne peut aller se chercher que par une modulation relativiste.. qui était complètement hors de portée de Tesla.

                                                                                                Mais je sens que vous allez encore nous serir un brouet pour Mme Michu !

                                                                                                Ronchonnement et désinformation comme d’habitude.

                                                                                                @+


                                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:36

                                                                                                mon pauvre krolik

                                                                                                sérir n’existe pas dans la langue française, du moins dans le sens que vous envisagiez.
                                                                                                servir, par contre, existe bien.
                                                                                                mais c’est un mot qui vous est manifestement étranger ?
                                                                                                bon je taquine, mais vous le cherchez tout le temps, alors ne vous plaignez pas.
                                                                                                 smiley

                                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 décembre 2011 21:46

                                                                                                orion

                                                                                                tu as raison, quelque part HAARP est l’une des conséquences des recherches de Tesla,
                                                                                                mais heureusement, il y a des applications de ses recherches plus positives.
                                                                                                merci de ton commentaire.

                                                                                              • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 21:51

                                                                                                Alors de grace n’allez pas confondre « l’énergie libre » et l’énergie du zero point energy/..

                                                                                                Blablabla.....
                                                                                                Nous baignons dans un potentiel énergétique universel incommensurable,mais tout ce qu’ont trouvé les bonobos nucléocrates , c’est une bouilloire chauffée avec des tonnes d’uranium et de plutonium.....dans la série plus naze que moi, tu meurs....j’en arrive même à penser que ce maillage nucléaire de centrales est en fait destiné à la dépopulation programmée...
                                                                                                Même la machine à vapeur d’il y a deux siècles avait un meilleur rendement et je n’exagère qu’à peine.....
                                                                                                Cher ami krolik, jeune retraité qui fait des heures sup à la solde de ses anciens maitres, revenez donc dans 30 à 40 ans pour constater qu’il n’y a plus une seule centrale, plus une bombe nucléaire à la surface de notre unique planète et que l’histoire jugera sévèrement cette brève mais immonde et sombre période de folie furieuse imposée par des primates tarés et cupides...


                                                                                              • Mor Aucon Mor Aucon 2 décembre 2011 23:38

                                                                                                Il est tout de même très bizarre que suite à ces expériences autour de l’effet Casimir, on veuille en déduire qu’il est possible d’obtenir de l’énergie à partir de rien, au lieu de la conclusion évidente que le vide n’est pas vide.


                                                                                              • Marco07 3 décembre 2011 08:11


                                                                                                Même la machine à vapeur d’il y a deux siècles avait un meilleur rendement et je n’exagère qu’à peine.....


                                                                                                Source... parce qu’entre une machine à vapeur d’il y a 2 siècles et une centrale, il y a un écart.. (même si les limites de rendement sont les mêmes)
                                                                                                Sachant qu’en plus sur une centrale nucléaire, il y a conversion mouvement électricité, alors que sur une machine à vapeur, on n’a pas besoin de convertir le mouvement en électricité.


                                                                                                Mais bon c’est des idioties façon affirmation gratuites, dont seul votre troupe à le secret.
                                                                                                Le rendement d’une « machine à vapeur » était de l’ordre de 10%, alors que les centrales actuelles tournent à plus de 30%...

                                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 2011 10:07

                                                                                                marco

                                                                                                vous avez tort de le prendre avec le sourire, mais cette comparaison entre machine a vapeur et nucléaire n’est pas si inintéressante que ça pourrait paraitre.
                                                                                                comme vous le savez la marmite infernale nucléaire est refroidie avec l’eau, soit celle d’un fleuve, soit celle de la mer, ou de l’océan, or cette eau chaude est perdue.
                                                                                                de plus l’énergie transportée provoque aussi une perte énergétique,
                                                                                                vous savez comme moi que pour 270 mtep produits, seuls 150 mtep arrivent chez le consommateur.
                                                                                                la machine de Papin en perdait beaucoup moins, puisque plus tard, au lieu de perdre de l’énergie pendant le transport, elle servit à transporter.
                                                                                                or une centrale nucléaire ne servira jamais à transporter quelqu’un, et a part chauffer quelques fermes à crocodiles, pour amuser le touriste, les seuls transports qu’elle provoque sont des transports de colère ou de désespoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès