• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, le syndrome Japonais

Alors que dans les rangs de la nucléocratie, on s’ingénie à minimiser, quitte à dissimuler une partie de la vérité, le corium est manifestement en train d’attaquer le béton, après avoir traversé l’acier du réacteur.

Sommes-nous en présence du fameux syndrome chinois évoqué pour la première fois par le physicien Ralph Lapp, en 1971, se basant sur les rapports d’une équipe de physiciens publié en 1967 sous la houlette de Docteur W.K. Ergen  ? lien

On peut le résumer ainsi :

Les éléments en fusion du cœur du réacteur nucléaire se transforment en corium, sorte de magma atteignant des températures énormes (entre 2000 et 3000 degrés) et qui après avoir percé l’acier de la cuve du réacteur, traverse à son tour le béton, puis atteignant la terre, s’enfonce sans qu’il soit possible de savoir où il s’arrêtera en détruisant tout ce qu’il trouve sur son passage. lien

Il est composé des assemblages d’uranium et de plutonium fondus, et des gaines métalliques qui les entourent, et inexorablement, profitant des fissures du béton provoquées par le séisme, il s’enfoncerait dans le sol.

Certains sont convaincus qu’il ne pourrait descendre indéfiniment en direction du cœur de la planète.

On peut voir les images de ce scénario sur ce lien.

Monique Sené, physicienne cofondatrice du GSIEN (groupement des scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire) affirme :

 « C’est une question de jour, au mieux de semaines, le cœur en fusion du réacteur n°3, qui, selon toute vraisemblance a déjà percé la cuve en acier, va commencer à ronger le béton de l’enceinte de confinement » « le Point » n°2011/page 74

Les 7 000 tonnes d’eau déversées depuis des jours et des jours, ont, dans un premier temps, ralenti sa progression, mais le feu nucléaire est là, bien présent dans le fond, à preuve les traces de plutonium découvertes à l’extérieur.

Tchernobyl pourrait bien être détrôné par ce qui se prépare, car à Fukushima, la bataille pour sauver les 4 réacteurs est perdue (lien).

Greenpeace a d’ailleurs demandé que l’accident de Fukushima soit classé au même niveau (7) que Tchernobyl. lien

Pour ce réacteur n° 3, nous sommes en face de 94 tonnes d’uranium et de plutonium, qui lorsque le corium aura quitté la cuve, vont fatalement rencontrer à un moment ou à un autre, une grosse quantité d’eau. photo

Dans une nappe d’eau située à 15 mètres sous la centrale nucléaire, on a déjà trouvé une forte condensation d’iode radioactif 131. lien

Comme l’explique Yves Mérignac, directeur du service d’étude et d’information sur l’énergie Wise-Paris « si le combustible trouve sur sa route une grosse quantité d’eau de mer (…) on risque une explosion de vapeur (…) cette situation n’a jamais été modélisée. On ne sait pas ce qui se passe en cas de fusion du cœur  ».

A Tchernobyl, on avait envoyé à une mort certaine des centaines d’ouvriers pour creuser une galerie sous la dalle du réacteur, pour y couler une autre couche de béton.

Mais en ce qui concerne Fukushima, il semble bien trop tard pour mener pareille opération, et depuis Tchernobyl, il y a moins d’amateurs pour aller risquer leurs peaux dans ce genre d’opération.

Toujours au sujet du réacteur n° 3, un responsable de Tepco à déclaré à l’AFP : « il est possible que la cuve contenant les barres de combustible dans le réacteur n°3 soit endommagé ». Ce qui est une litote.

La rupture de la cuve du réacteur pourrait alors déclencher une réaction en chaine catastrophique. lien

« On n’avait pas eu de mauvaises nouvelles depuis plusieurs jours, aujourd’hui, on en a une » à déclaré Jean Jacques Dumont, commissaire de l’ASN (Autorité de sureté nucléaire française).

Thierry Charles, directeur de la sureté des installations décrit la situation : « les efforts de Tepco pour refroidir le cœur des réacteurs 1,2 et 3 n’ont pas été suffisants pour empêcher leur fusion, au moins partielle. Les barres de combustible cassent, faisant fondre les gaines, ce qui crée un mélange de fusion, le corium. Dans cette hypothèse, celui-ci se dépose dans le fond de la cuve en acier et la fait fondre. Il s’écoule alors sur l’enceinte de confinement en béton, produisant des gaz explosifs. La vapeur d’eau qui remplit l’enceinte est censée empêcher toute déflagration au contact de l’air (…) l’enceinte de confinement en béton, précédemment endommagée est « fuyarde » l’hypothèse d’une explosion au contact de l’air n’est donc pas à exclure ». lien

Quant au réacteur n° 2, une grosse « fissure » d’une vingtaine de centimètre de large à été découverte sur une structure du réacteur, et l’eau radioactive s’échappe directement dans la mer.

Un « responsable » de TEPCO à déclaré «  le 1er avril, vers 9h30, les ouvriers ont découvert que de l’eau d’une radioactivité de 1 000 mSv/h s’écoulait dans la mer par cette fissure  ». lien

André-Claude Lacoste, président de l’ASN confirme que la pollution radioactive s’étend bien au-delà d’un rayon de 100 km autour du site, (lien) mais les autorités japonaises n’entendent toujours pas élargir la zone d’exclusion, toujours fixée à 20 km autour du site. lien

Sur cette image, on voit que l’élargissement de la zone pourrait concerner l’évacuation de près de 47 millions d’habitants.

D’autant que l’autre centrale, celle de Fukushima Daini, située à 10km de Fukushima Daiichi, semble connaitre quelques problèmes à son tour. lien

Chez nous, en France, même si l’IRSN affirme que les quantités de radioactivité présentes dans l’air sont infimes, il ne faut pas oublier que ce « nuage » ne passe pas au dessus de nos têtes un seul jour, mais passe en continu tant que les réacteurs japonais continuent de cracher leur pollution. lien

Pour voir le résultat des balises IRSN, c’est.

En Allemagne, les résultats semblent plus précis. lien

La CRIIRAD rappelle aussi que les balises de l’IRSN ne sont pas assez performantes pour mesurer précisément toute la radioactivité.

Par contre, il existe une soixantaine de balises positionnées à plusieurs endroits de la planète, lesquelles sont bien plus efficaces, mais dont les résultats restent confidentiels, malgré les demandes réitérées de la CRIIRAD de les rendre publiques, laquelle vient de lancer une pétition pour obtenir gain de cause. lien

De plus, la pluie tombée ces dernièrs jours a manifestement plaqué les particules radioactives sur le sol, et cette pollution s’accumulant jour après jours dans les plantes, notamment celles à larges feuilles (salades, épinards…) pourrait bien atteindre et dépasser la norme autorisée. lien

Pour mémoire, sur ce lien, les normes fixées par la commission européenne qu’il ne faut pas dépasser, en ce qui concerne la viande, ou les légumes, tout en rappelant que la norme n’empêche pas le danger.

Corine Castanier, directrice de la CRIIRAD s’étonne aussi que les pilules d’iode radioactif n’aient pas été distribuées dans un rayon de 100 à 150 km autour de la centrale. lien

Rappelons qu’à Tchernobyl, il n’y avait qu’un seul réacteur, et que la distance avec Paris était de 2000 km, or nous sommes à 9 500 km de Fukushima, mais il y a beaucoup plus de réacteurs en difficulté, et dans le réacteur n° 3 il y a du plutonium, ce qui est beaucoup plus préoccupant que le césium de Tchernobyl. lien

Restons en France, 1 107 incidents nucléaires on été comptabilisés en 2010, on apprend qu’un moratoire, refusé par Nicolas Sarközy, serait demandé par l’ASN en ce qui concerne l’EPR de Flamanville (lien), l’Allemagne, la Suisse, et le Conseil régional de Franche Comté ayant demandé l’arrêt immédiat de Fessenheim. lien

Denis Baupin, maire adjoint de Paris accuse Nicolas Sarközy d’aveuglement scientiste. lien

Une pétition pour la fermeture immédiate de Fessenheim est lancée sur ce lien.

Angela Merckel s’est définitivement prononcé pour sortir l’Allemagne du nucléaire. lien

Les Suisses qui exigent la fermeture de la centrale allemande Beznau1 pourraient obtenir facilement gain de cause. lien

L’Espagne, pour sa part, a définitivement tourné la page du nucléaire puisque pour la première fois l’ensemble des énergies renouvelables ont fourni 42,2% de l’énergie consommée. lien

L’Afrique emboite le pas au mouvement, en annulant une commande de centrale atomique flottante. lien

La Suisse a mis ses centrales à l’examen et les résultats des rapports remis à l’inspection fédérale de la sécurité nucléaire suisse, seront communiqués début mai. lien

Quant à l’opération « Tchernobyl day », lancée le 2 avril, jusqu’au 26 avril, il est probable qu’elle sera couronnée de succès. lien

Nul ne sait ce qui nous attend demain, car comme dit mon vieil ami africain : « ne crache pas dans le puits, il se peut que tu aies besoin d’en boire l’eau un jour ».

L’image illustrant l’article provient de « over-blog.com »


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

302 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 10:10

    Comme l’explique Yves Mérignac, directeur du service d’étude et d’information sur l’énergie Wise-Paris « si le combustible trouve sur sa route une grosse quantité d’eau de mer (…) on risque une explosion de vapeur (…) cette situation n’a jamais été modélisée. On ne sait pas ce qui se passe en cas de fusion du cœur  ».

    Ah ! Olivier ! Je suis capable de vous expliquer ce qui se passe ! J’ai trouvé un lien Sur « Areva vous fait rêver » :
    Figurez-vous que, d’après Areva, quand le corium rencontre de l’eau de mer ,il s’éteint spontanément ou explose mais en éléments qui ne sont pas dangereux pour la santé !

    Arrêtez de faire peur à vos lecteurs, vilain que vous êtes, et parlez plutôt des bonnes nouvelles :
    Ils sont en train de mettre de la colle isotope dans la fissure du réacteur. (Achetée chez leroy merlin ?)
    Et surtout ils vont rejeter des tonnes d’eau radioactive à la mer, ce qui prouve quand même qu’ils sont sûrs qu’elle n’est pas dangereuse !!

    Non, comme le disait Wesson, je ne suis pas inquiète pour les réacteurs de Fukushima !!

    Quand même une question.Le corium en question, il ressort où de l’autre côté de la terre ?????


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 10:41

      Ariane,
      j’aime bien votre coté positif et souriant,
      c’est plus que jamais important, car se « faire du mauvais sang » est contreproductif, et ne change rien à la situation, bien au contraire.
      il faut continuer à vivre, au jour le jour, car quoi qu’il arrive, nous n’avons pas beaucoup de parades, et perdre le moral serait encore pire.
      merci d’avoir, grace à Areva, réussi à nous rassurer.
       smiley
      faut dire qu’ils sont doués pour çà !
      avez vous remarqué combien la situation au Japon est passée sous silence dans les médias officiels ?
      ce qu’il ne disent pas, c’est que la tentative de colmatage de la fissure (20 cm quand même) n’a pas réussi avec le béton.
      ils essayent maintenant avec des polymères absorbants...
      http://www.ouest-france.fr/dossiers/actualite_-Japon.-Les-liquidateurs-de-Fukushima-tentent-de-colmater-une-fissure_1723199-1750886_dossiers.Htm
      et puis il y a un grand flou artistique sur la quantité d’eau déversée :
      certains chiffres donnent 7000 tonnes d’eau...d’autre 11 000...
      et quelle est la partie qui est déjà parti dans la mer ?
      au sujet du corium, je doute qu’il parvienne jusquà atteindre le magma terrestre ?!
      il semblerait que, des qu’il rencontrera l’eau, il se produira une explosion de vapeur radioactive qui dispersera dans l’atmosphère les 94 tonnes de plutonium, uranium...
      mais comme le dit « l’expert » de l’ASN « l’hypothese d’une explosion au contact de l’air n’est pas à exclure »...
      wait and see.
       smiley


    • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 11:25

      Cher Olivier,

      Si j’ai remarqué que le japon disparaît peu à peu des unes ? Vous pensez bien que oui !
      J’ai même écrit un billet d’humeur à ce sujet sur le Post qui a carrément supprimé le Japon de son « actualité chaude » comme ils disent...pour le remplacer par Hollande. Pourtant s’il y en a un qui est inoffensif et qui ne risque pas d’exploser, c’est bien lui !!
      Enfin...
      http://www.lepost.fr/article/2011/04/03/2454722_sur-le-post-le-japon-n-est-plus-un-point-chaud-bouillant_1_0_1.html

      Puisque vous aimez sourire...Vice salvateur...


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:33

      Ariane,
      c’est marrant, j’ai justement un article sur Hollande,
      je devrais le proposer sous peu.
      titre : « l’humour Hollandais »
       smiley



      • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 10:43

        kéké,
        j’avais vu ce document,
        et j’avais envisagé d’en faire un article humoristique pour reprendre un peu de moral,
        merci de m’avoir devancé.
         smiley


      • gaijin gaijin 4 avril 2011 10:33

        je te le remet là pour ceux qui ne suivent pas tous les liens
        «  » Après l’échec d’une première tentative de colmatage à l’aide de ciment, des ouvriers ont utilisé, hier, un mélange de polymères, de papier journal et de sciure pour boucher une canalisation par laquelle s’infiltre l’eau contaminée venant du réacteur. « Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’indication claire que le volume d’eau s’échappant dans l’océan ait diminué », a toutefois déclaré, hier soir, le porte-parole de l’Agence japonaise de sûreté nucléaire, Hidehiko Nishiyama« .
        http://www.letelegramme.com/ig/gene...
        (c’est a titre préventif pour écarter les constructeurs de chateaux de sable »


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 10:47

          gaijin
          j’adore ce genre de communiqué,
          une merveille de langue de bois !
          le conditionnel est de rigueur.
          pour résumé, en langage clair, il a été impossible de combler avec du béton la faille de 20 cm de large.
          et le mélange « papier journal, sciure et polymere » non plus.
          puisque « il n’y a pas eu d’indication claire que le volume d’eau s’échappant dans l’eau ait diminué »
          tout va bien...je vais bien...
          http://www.youtube.com/watch?v=BsibwbSD_0k
           smiley


        • gaijin gaijin 4 avril 2011 11:20

          moi ce qui m’éclate c’est l’aspect papier journal et sciure.
          mais ou sont donc passés nos géniaux ingénieurs promoteurs de toutes les catastrophes écologiques diverses nappes de pétrole et centrales en fusion ?
          http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://imagesforum.doctissimo.fr/mesimages/1509225


        • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 11:28

          On croirait vraiment de la pub pour leroy-merlin. je me vois dans ma cuisine avec mon pistolet à colle !!!!!
          Et le scotch ? Ils me semble qu’ils n’ont pas essayé. Il faut leur dire !


        • kéké02360 4 avril 2011 13:28

          En conseillant aux Japs la sciure et le journal , les techniciens d’Areva ont réinventé les toilettes sèches et le recyclage des invendus du figaro !!!! On appelle çà faire d’une pierre deux coups !!! trop fort  !!!!!!!

          Parait que les stocks d’invendus du figaro pourrait colmater dix centrales !!! Je suis rassuré smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:09

          kéké,
          sauf que le papier du figaro est de mauvaise qualité, et puis il dégage une odeur étrange, chere à un certain cambronne.
          bref, non seulement les japonais auront la pollution, mais ils auront l’odeur.
          vraiment pas de chance.
          ils ont rien fait pour le mériter, ils ont seulement des élus qui ne les respectent pas.
           smiley


        • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 16:25

          Ahahahahahah !!!! mdr, kéké ! Encore !


        • JL JL 4 avril 2011 10:36

          Bonjour Olivier,

          Merci pour toutes ces infos.

          Tout d’abord, au sujet du « syndrôme chinois », il faut savoir que le coeur de la terre est à plus de 6000°C, donc pas de panique de ce coté là ! Ce syndrôme chinois, c’est un contre feu probablement inventé par des plaisantins. N’en parlons plus.

          NKM ce matin interrogée par Cohen, disait qu’en France on n’était pas allés aussi loin dans la privatisation qu’au Japon puisque là-bas, ce sont plusieurs sociétés qui exploitent le nucléaire. Un peu comme l’eau chez nous en somme.

          Je trouve inadmissible de se prévaloir ainsi de ses propres turpitudes : en effet, remettre les clés d’un service public entre les mains d’un opérateur privé installé officiellement en situation de monopôle est une aberration économique en violation de toutes les règles de l’économie admises aussi bien à gauche qu’à droite depuis des siècles.

          Faut-il que nos politiques soient aveugles pour se laisser guider aussi benoitement par des fous ! A moins qu’ils ne soient pourris ?

          Tous pourris ? Non : pas les écologistes. Mais ne nous laissons pas berner par les greenwashers et leurs activistes qui fustigent ici ceux qu’ils nomment les « pastèques » : la droite avec l’aide des idots utiles d’extrême gauche a entrepris de diviser les écologistes en bons et mauvais écolos afin de les réduire à l’impuissance.

          Ceux que la droite et les idiots utiles désignent par les « pastèques » sont les seuls dans le vrai puisqu’il ne saurait y avoir d’écologie qu’à gauche. Rappelons que la gauche c’est la préservation des patrimoines collectifs et la droite c’est, au contraire, le pillages des patrimoines collectifs !

          Pour un point d’augmentation d’un patrimoine privé, les plus cinglés à droite n’hésitent pas à détruire 1000 points, 100 000 points, et même plus parfois de patrimoine collectifs. J’appelle cela un crime contre l’humanité. Lire « Comment les riches détruisent la planète » par Hervé Kempf.


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 10:52

            JL
            bien évidemment, je doute aussi que ce magma de corium atteigne un jour le coeur de la terre ! puisque manifestement, des qu’il aura atteint une masse d’eau, il devrait se produire (d’après les experts) une gigantesque explosion de vapeur radioactive qui devrait disperser la radioactivité dans l’environnement, et arreter donc la progression du corium dans les profondeurs de la terre...
            si cela arrive, il est probable qu’une très grand partie du Japon sera inhabitable pour longtemps.
            et que la pollution va voyager tout autour de la terre.
            le silence des médias, et des autorités sur ce qui se prépare est totalement irresponsable.
            merci de votre commentaire.


          • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 11:30

            Cher JL,
            Merci de cette définition claire et de ces propos essentiels.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 4 avril 2011 14:36

            Salut Olivier.

            Oui... « disperser la radioactivité dans l’environnement »... réjouissant épilogue... un peu raccourci !
            Adressons-nous plutôt à l’archi :
            La coupe est simpliste mais illustre le problème : Nous avons de façon évidente et inéluctable besoin de parois enterrées du style paroi-moulée ou selon la méthode anglo-saxonne d’un mur de pieux sécants. C’est la seule méthode utilisable et qui permettra de travailler à « distance » mais là on est encore dans un domaine connu d’experience du point-de-vue fondations-spéciales, et on n’aura traité que le confinement vertical.
            Car c’est après qu’arrive l’intéressant : un confinement horizontal... dehors, bien sur mais aussi et surtout en sous-oeuvre ! Rien à priori d’impossible, mais pardon... ça c’est de l’inédit, du moins à cette échelle, aux épaisseurs requises (un copain ingénieur BA à Tchernobyl me disait que le sarcophage atteignait parfois jusqu’à 6m d’épaisseur et il s’agit d’une couverture), et dans des conditions probables de difficultés liées au risque de rencontrer le corium en cours de fusion et de diffusion. C’est à dire à des profondeurs intéressantes... Sera-ce possible. Je pense que oui, question de moyens.

            Ensuite, comme partout, le couvercle... (pas difficultés particulière (sauf évidemment... les particules !) mais là-encore une échelle démesurée, forêt de poteaux dispositifs de surveillance, d’accès et tout le tuttim, Areva va se faire des couilles en or.

            Et aussi question de chance, car avons-nous fait le tour exhaustif de la question ? Tiens, rien que pour dire... (si on peut plus dire, comme dit l’autre, plus la peine de dire !), quid des failles, crevasses ou simples fissures souterraines subconséquentes à tous séismes... ne risque-t-on pas de voir sortir les sieverts à des kilomètres ? J’y connais un vélo, remarquez...

            Autant dire qu’on est pas sortis de l’auberge, que le temps presse et de lui dépendra le diamètre du tonneau de béton a ériger.


          • JL JL 4 avril 2011 16:49

            Chère Ariane, merci. Je croyais parler dans un désert.

             smiley


          • Emmanuel Aguéra LeManu 4 avril 2011 16:51

            Et j’en profite pour vous faire profiter de ça et de ça
            Ca donne une idée de la démesure de la tâche à laquelle s’attèlent les courageux pompiers japonais.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 4 avril 2011 16:54

            Non, JL, pas dans le désert.
            Et oui, la lecture du livre de Kempf devrait être obligatoire à l’école.


          • JL JL 4 avril 2011 17:13

            Merci LeManu,

            je suis en train de lire le dernier ouvrage de Paul Jorion : « Le capitalisme à l’agonie ». Encore plus indispensable.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 4 avril 2011 20:54

            Paul Jorion... décidemment, les écrits nous rapprochent...



          • Gabriel Gabriel 4 avril 2011 10:38

            La négation des faits et des résultats engendrée par cette catastrophe a atteint, chez les pro nucléaires, des sommets de mauvaise foi qui me laisse pantois d’admiration. Leur cécité du réel est à un tel niveau, une telle altitude, que le fait qu’ils ne manquent pas d’air pour débiter leurs conneries, que plus personne ne croit, est en soit une performance. Ils sont à eux seuls une caricature de la vérité. Mais bon, le business c’est le business et que vaut quelques centaines de milliers de personnes condamnées à mort à plus ou moins brèves échéance face aux bénéfices qu’une poignée de petits malins va engranger ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 10:57

              Gabriel,
              j’ai lu une info sur des Japonais sans abris qui auraient trouvé refuge dans une centrale nucléaire arretée après le seisme...
              il parait qu’il n’y aurait pas de danger.
              combien sont-ils de sans-abri ? combien déjà irradiés ?
              quelle eau boivent aujourd’hui les habitants de Tokyo ?
              je me demande jusqu’à quel point les lobbys pronuk continueront la désinformation ?
               smiley



            • Emmanuel Aguéra LeManu 5 avril 2011 14:22

                smiley


            • gaijin gaijin 4 avril 2011 10:40

              Quand au corium qui atteindrait une nappe d’eau il n’a globalement que trois possibilités
              il arrive très lentement et s’éteint
              il arrive brutalement et provoque un geyser de vapeur, d’eau et de particules radioactives.
              il arrive brutalement dans un espace trop confiné et provoque une explosion de vapeur qui propulse tout ou partie du corium en l’air
              Pour que la situation soit modélisable il faudrait connaitre la taille de la nappe la résistance des roches etc


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 10:59

                gaijin
                d’après les explications des experts, si le corium franchit la barrière de béton, il tomberait d’une hauteur de 8 mètres dans le fond de l’enceinte de confinement, qui, je crois, est remplie d’eau.
                il devrait donc s’agir d’une « arrivée brutale », non ?
                on sera assez vite fixés.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 5 avril 2011 14:23

                Non. C’est un radier (de radeau).


              • Emmanuel Aguéra LeManu 5 avril 2011 14:28

                Tout est là d’ailleurs, comme je l’écrivais alleurs...
                Dans quel état le radier (qui suppose une répartition uniforme des charges) après le séisme, et pendant la fusion, et surtout dans quel état le sol (d’abord le fond de forme compacté dont j’imagine l’épaisseur et l’état après les inondations, puis le « bon sol » dont il serait étonnant, au vue de l’échelle des secousses et de la proximité de l’épicentre, qu’il soit encore dans l’état où on l’a trouvé en entrant et qui fut la base des calculs de résistance, d’éventuels tassements différentiels, « effets de Renard », etc...


              • Razzara Razzara 4 avril 2011 10:49

                Et pendant ce temps dans le n°1 :

                http://www.zerohedge.com/article/tellurium-129-presence-proof-inadvertent-recriticality-fukushima

                Des flashs de lumière bleue, caractéristiques de reprise de criticité, ont aussi été observés ...

                Je renvois toujours vers ce lien pour une compilation en vrac des dernières news :

                http://enenews.com/

                (Voir aussi le document Areva accessible sur crytome : http://cryptome.org/ )

                Bon l’étape suivante c’est quoi ? Le corium qui perce le radier en béton et nous fait une belle explosion d’hydrogène ? Comme ça n’a pas été encore ’modélisé’ ce sera l’occasion d’alimenter les softs avec des données brutes .... Ou peut être que finalement il ne se passera rien, le vilain corium s’éteindra ’spontanément’ au contact de l’eau smiley Si tout cela n’était terriblement préoccupant on en rirait de bon coeur ma chère Ariane  !

                Razzara


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:02

                  Razzara,
                  merci de ces liens très pratiques pour continuer à se documenter, et se faire une idée plus précise de la situation, malgré le flou entretenu.
                  si tu as des précisions sur « les flashs de lumière bleue » ?


                • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 11:32

                  cher Razzarra,
                  je crois que je ris nerveusement parce que j’ai le ventre tordu !

                  C’est un film d’horreur dans le Vrai !!!!!.


                • Razzara Razzara 4 avril 2011 11:48

                  Bonjour Olivier

                  Ces flashs bleus s’observent lors d’accidents de criticité :

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_criticit%C3%A9

                  Ils sont le signe qu’il se forme des zones ou la matière fissile est dans une configuration ou les réactions en chaine redémarrent.

                  Il semble que ces flashs caractéristiques soient de même nature que ceux causés par l’effet Cerenkov. Mais je n’en suis pas certain car la différence d’indice de réfraction entre l’air et le vide me parait trop faible, comparée au cas de l’eau et du vide.

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Vavilov-%C4%8Cerenkov

                  C’est en tout cas ce qui est précisé sur le lien Wikipedia anglophone : http://en.wikipedia.org/wiki/Criticality_accident&nbsp ; Ou il est question, sans plus de détails, d’une ionisation de l’air.

                  Dans le cas de ceux observés a Fukushima, la présence de vapeur d’eau en quantité importante autour du combustible peut aussi expliquer la chose.

                  http://enenews.com/localized-criticality-happening-now-blue-flashing-light-seen-over-fukushima-not-good-news-says-fox-video

                  Le lien suivant est bien aussi : http://vimeo.com/user6415562

                  Tous ces liens sont en Anglais, et je m’en excuse pour ceux qui ne sont pas suffisamment à l’aise pour en profiter. Mais malheureusement ce n’est pas sur les canaux de diffusion Français que l’on trouve de quoi se tenir informé ...

                  Bien à toi

                  Razzara


                • Furax Furax 4 avril 2011 12:21

                  Ariane !

                  « je crois que je ris nerveusement parce que j’ai le ventre tordu ! »

                  Vous vous sentez plus beckettienne que becquerellienne !
                  « Quand on est dans la merde » jusqu’au cou, il ne reste plus qu’à chanter !"


                • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 12:55

                  @ Furax,
                  la la la la la la la la la Fukushima !
                  Lo lo lo lo lo tout est à l’eau !

                  (Tube de l’ère apocalyptique.)


                • Razzara Razzara 4 avril 2011 13:19

                  Oui Furax, et Dieu sait que, nous Français dont le coq est l’emblème, sommes des maîtres de l’art de chanter avec les pieds dans la merde !

                  Razzara


                • kéké02360 4 avril 2011 13:40

                  << becquerellienne >> la poulette Ariane, je sais pas !!!!?????? en tous les cas elle a du sexe à piles smiley

                  espère que je n’aurai pas provoqué son Kourou smiley


                • Alain-Goethe 4 avril 2011 18:02

                  RAIMU et PAGNOL pourraient dire

                  «  ça me fond le coeur » 

                  Excuses


                • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 22:00

                  Non, cher kéké, je ne suis nullement kourou-cée !
                  on ne va pas se fâcher sur un compliment pendant ces dernières mois qu’il nous reste à vivre ensemble !


                • Emmanuel Aguéra LeManu 5 avril 2011 14:35

                  Entre deux trolls... Razarra, merci de ces liens. J’en ai appris plus qu’en 1 mois. Voyez-vous, bien que plus versé dans le génie-civil, je n’en respire pas moins le même air que tous.
                  Dommage en effet pour la langue...


                • TSS 4 avril 2011 10:50

                  Depuis 3 semaines que la centrale crache en permanence ce n’est pas un nuage mais une

                  veritable ceinture radioactive autour de la planète  !!c’est une pollution mondiale et en France

                   ,surtout depuis qu’il a plu ,la pollution radioactive est bien ancrée dans le sol de nos jardins,le

                   tout dans le silence abyssal de nos dirigeants ... !!


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:05

                    TSS
                    je crois qu’effectivement, avec la pluie, il est probable qu’une certaine quantité de radioactivité à déjà rejoint le sol.
                    je pense qu’il faudrait envoyer des échantillons à la criirad à fin d’analyses.
                    sur leur site, on peut obtenir le détail des procédures à faire pour demander une analyse (légumes ou autre)
                    http://www.criirad.org/


                  • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 11:49

                    Pour mettre toute cette hystérie en perspective :

                    A l’approche de l’an 2000, confronté à l’exigence de transparence, je crois de mon devoir de soulever les jupes du lobby nucléaire.

                    Tout au long de ma carrière au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), j’ai été contraint de pratiquer, comme tous mes collègues, la langue de bois. Etant donné la perspective de la coupure du cordon ombilical qui reliait mon unité, à savoir le département de protection technique de l’Institut de protection et de sûreté nucléaire (IPSN), au lobby nucléaire, je peux enfin libérer ma conscience et dénoncer les scandaleuses pollutions dont se rendent coupables plusieurs compagnies multinationales. Nous traiterons d’abord du cas de la fameuse société Natura and Co, mais l’on pourrait aussi parler du non moins fameux groupe World Natura Products Ltd et de bien d’autres encore.

                    Depuis la nuit des temps, cette société émet en France, sans discontinuer, du radon 222 à raison d’environ 7 à 10 000 atomes par mètre carré du territoire métropolitain et par seconde (1). Or ces atomes présentent l’inconvénient majeur de séjourner quelques jours dans l’atmosphère et, surtout, de retomber sous forme d’une pluie de descendants solides fixés sur les particules atmosphériques de l’aérosol (2).

                    Cette pluie arrose en permanence toute la population de notre pays et alimente ainsi «  un réservoir surfacique  » (3) où s’accumulent les descendants à vie longue du radon, à savoir le plomb 210 (période de 19,4 ans) et son fils le polonium 210 toujours présent et rapidement à l’équilibre avec son père, étant donné sa période relativement courte (138 jours).

                    Ce réservoir de polluants est alimenté en permanence depuis très longtemps par le grand-père, l’uranium naturel, présent dans les 600 000 km_ de notre sol, et il restera donc plein, quasiment pour l’éternité.

                    C’est pourquoi il est temps de dénoncer l’importance de cette contamination de notre pays et d’avouer que le polonium 210 présente un risque d’ingestion cinq à dix fois plus important que le redoutable plutonium 239 (4). Force est donc de constater que Natura and Co se permet de rejeter en permanence dans l’atmosphère, sans aucune précaution, des radionucléides présentant la plus haute toxicité. Ceux-ci retombent sur nos têtes comme le nuage de Tchernobyl ou les retombées des essais nucléaires militaires atmosphériques. Notre proche environnement est donc pollué par une source éternelle de polonium 210 dont la toxicité correspond pour la France à celle de plus de 13 tonnes de plutonium (5). Rappelons ici que 5 µg de plutonium sont considérés comme suffisants pour provoquer un cancer. Le polonium 210 émis par Natura and Co représente l’équivalent de 13 000 milliards de microgrammes de plutonium, une dose suffisante pour provoquer 2600 milliards de cancers !

                    Pour l’ensemble des continents de la planète, dont la surface est environ 250 fois celle de la France, c’est une source équivalente à 3 200 tonnes de plutonium qu’il faudrait mettre au compte de cette multinationale inconscience. Il faut aussi dénoncer d’autres grands pollueurs en polonium. J’en citerai seulement deux :

                    • l’Association mondiale des volcans en activité (APMVA) qui rejette annuellement environ 4 tonnes d’équivalent plutonium (6) et alimente ainsi un réservoir plein d’environ 110 tonnes ;
                    • la secte du «  Père créateur  » qui a volontairement déposé dans notre croûte terrestre une source de polonium associée à celle de l’uranium, sans prendre la moindre précaution vis-à-vis des générations futures. On peut aisément calculer (7) que cette source éternelle est équivalente, du point de vue du risque d’ingestion, à 66 000 tonnes de plutonium par mètre d’épaisseur de la croûte terrestre (soit 80 tonnes par mètre pour la France continentale). Pour une épaisseur d’au moins 20 kilomètres, cela représente donc l’équivalent de 1 milliard de tonnes de plutonium !

                    Le risque par inhalation est tout aussi effrayant puisqu’il faut aussi prendre en considération le thorium 232, au moins aussi dangereux que le plutonium pour cette voie d’atteinte de l’homme. Nous ne le traiterons pas ici pour éviter toute panique.

                    Lorsque j’ai soumis les résultats de mes recherches à mes supérieurs, l’on a d’abord affiché un désintérêt marqué. Comme j’insistais, l‘on m’a signifié que je ferais mieux de me concentrer sur les réserves de plutonium artificiel. L’inventaire français de plutonium comptait 65 tonnes en 1996. Dans le monde, il était de 400 tonnes en 1994, 150 pour le secteur militaire et 250 pour le secteur civil (8). Toutefois, contrairement aux pollutions diffuses mentionnées ci-dessus, il est très concentré et reste étroitement surveillé. L’on m’a fait comprendre qu’il serait préférable pour ma carrière que je me tienne coi sur le sujet de la pollution de Natura and Co.

                    Spécialiste en radioprotection depuis les années 50, je suis heureux d’avoir enfin pu libérer ma conscience. Je souhaite que les nombreux intellectuels, brillants experts en tout genre, journalistes courageux, non contaminés par le lobby nucléaire, profitent de cet acte de transparence auquel je viens de me livrer. J’espère de tout cœur que les responsables de certaines organisations anti-nucléaires et indépendantes utiliseront toute leur puissance médiatique pour dénoncer les actes inqualifiables des grands pollueurs que je dévoile ici.


                    Jacques PRADEL, dans « Confession d’un nucléocrate - Comment j’ai caché des dizaines de tonnes de plutonium » ; Ancien président de la Société Française de Radioprotection ; paru dans «  FUSION  » n° 72, sept-oct. 1998

                    http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/confession-nucleocrate.htm


                  • Razzara Razzara 4 avril 2011 11:54

                    Oui, le truc qui m’emmerde c’est que mon potager est près pour les semis à venir, la cuve à eau de pluie pour l’arrosage aussi .... Et, si comme tout semble l’indiqué, ces retombées se poursuivent pour les mois à venir, je vais être obligé de passer mes légumes au compteur geiger pour m’assurer qu’ils sont comestibles (?) Préoccupant ...

                    Razzara


                  • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 12:59

                    J’adore les gens d’esprit qui savent garder leur calme quand tout va sauter.
                    Les musiciens du Titanic....

                    Mais il a quand même fallu sauter à l’eau glacée !!!
                    Tchin !


                  • slipenL’air 4 avril 2011 13:43

                    Le prélèvement au sol
                    mmmouai !!!!!! l’effet tache de léopard pose problème


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:13

                    Ariane,
                    sauf que les passagers du Titanic avaient, (enfin quelques uns) des barques...
                    les japonais n’ont qu’une ile.
                    et nous ne sommes pas mieux lotis.
                    sinon, çà va ?
                     smiley


                  • TSS 4 avril 2011 18:55

                    @ferdinand_ pecora

                    l’homme est issu de cette pollution naturelle permanente mais regulière et il s’est habitué et

                    auto-immunisé au cours des millenaires !!

                    Ce qui est dangereux c’est le surcroit de pollution ponctuelle pour la population actuelle .

                    Bien sûr si la pollution continuait l’homme muterait, s’habituerait ,mais au prix de centaines

                    de millions de morts... !!

                     


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:12

                    orion
                    c’est vrai qu’il nous faut aussi penser à ces millions de Japonais, dont certains seront vraisemblablement obligés de quitter leurs pays et pour longtemps.
                    si au moins, çà pouvait servir de leçon que l’on quitte définitivement cette énergie morbide !
                    mais c’est pas gagné.
                     smiley


                  • TSS 4 avril 2011 18:58

                    A une demande de moratoire sur l’EPR ,refus de Sarkhosï... !!


                  • Linz 4 avril 2011 11:06

                    Olivier
                    Merci pour cette analyse d’une situation qui devient terrfiante.


                    • slipenL’air 4 avril 2011 11:07

                      Les espagnoles sortent du nucléaire et sont en train
                      de développer Un carburant à base d’huile d’algue,directement
                      utilisable (chauffage,automobiles,etc)

                      La production devrait prochainement démarrer à l’usine d’Alicante, en Espagne.
                      BFS estime la production à 230.000 barils par an,
                      soit près de 370 fois moins que la demande mondiale.

                      AVEC 370 USINES on couvre donc les besoins mondiaux (étonnant !!!?)

                      Pour couronner le tout, ce carburant serait également moins cher à produire.
                      Bernard Stroïazzo Mougin estime le prix du baril entre 40 et 60 dollars,
                      alors qu’un baril de pétrole « classique » dépasse les 100 dollars.

                      Des taxe en moins pour l’état
                      Des guerres en moins
                      Des armes vendus en moins aussi
                      Indépendance énergétique
                      Des économies pour le particulier ,les petit bateaux de pêches etc
                      Du CO² en moins (utilisation de celui-ci dans le processus de fabrication)
                      Plus de forages en mer et sur terre
                      Moins de pipelines

                      A consommer avec modération dans une société qui ne penserai pas
                      argent d’abord et confort ensuite,et des humains plus conscients.

                      D’autres espèces d’algues capables
                       de synthétiser de l’hydrogène font également l’objet de recherches.

                      Hydrogène ça vous dit rien ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:26

                        Slipenlair,
                        merci de cette info,
                        déjà les espagnols avaient battu des records en mars, atteignant presque les 50% produits en énergies propres et renouvelables,
                        et là, il semble qu’ils aient trouvé une solution pour progresser encore.
                        pendant qu’ici, en france, on reste les mauvais élèves de la classe europe.
                        la faute à qui ?
                         smiley


                      • Ariane Walter Ariane Walter 4 avril 2011 11:35

                        La faute à papy pro-nuc Sarkozy qui veut faire un cadeau au parrain de son fils, Bouygues...
                        mais Bouygues, il doit commencer à trouver le cadeau emposionné... (Au sens propre du terme !)


                      • joletaxi 4 avril 2011 11:11

                        Cabanel, je vous prie d’accepter mes plus plates excuses.

                        Plusieurs fois,il m’est arrivé de railler vos articles,mais je reconnais que j’avais tort.
                        heureusement que des gens comme vous existent.
                        En direct du japon, et faisant fi des risques ,vous êtes allé chercher ces informations que ces criminels tentaient de nous dissimuler.
                        Ainsi,vous avez découvert du plutonium dans les environs de la centrale.Vous avez découvert une fissure qui crache des tonnes d’élements « bizarres »
                        Et n’écoutant que votre courage, vous avez ,avec le même canot gonflable qui vous avait servi à dénoncer les turpitudes de BP dans le golf du Mexique,tel un Bombard des temps modernes,bravant les dangers de l’océan Pacifique,été recueillir des échantillons d’eau contaminée,chose que les dirigeants de Tepco, et leurs serviles obligés du gouvernement japonais tentaient de balayer sous le tapis.
                        Comment avez-vous fait pour découvrir la pollution radioactive de la nappe phréatique ?Il se colporte que ces vampires envisagent de mettre cette eau sur le marché en concurrence avec nos eaux thermales ?
                        Par contre, je trouve que votre article méritait d’être mieux mis en vue, j’en vois un autre qui titre 2011,la fin du monde !On est pas à IciParis, on est sur Agoravox.
                        Dites donc, vous êtes rentré trop tôt, ces dignes héritiers de Pearl harbourg sont en train de déverser 11.500 tonnes d’eau radioactive dans l’océan.Vous auriez pu fermer le robinet.
                        Si un dieu existe, qu’il vous conserve vaillant et déterminé encore de longues années, car votre combat n’a pas de fin.
                        Et faites l’entretien de votre canot, BP a reçu l’autorisation de reprendre ses activités au mois de juillet dans le golfe du Mexique,vous risquez d’avoir chaud, surtout que le réchauffement climatique n’a jamais été aussi dramatique.
                        Merci encore Cabanel.

                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:18

                          joletaxi
                          comment avez vous pu abandonner ainsi la construction de votre chateau de sable ?
                          en fin de compte, j’ai compris, vous avez eu peur de cette radioactivité ?
                          mais avez vous bien lu ce que les experts de l’irsn en disent ?
                          sans danger disent ils...
                          il faut avoir confiance.
                          Areva, ce sont des gens sérieux, ils ont de belles blouses blanches...
                          et puis vous connaissez la non porosité de nos frontières...vous savez bien que les nuages radioactifs évitent la france !
                          alors reprenez vite votre seau et votre pelle, et finissez moi ce chateau !
                          çà fait longtemps que vous auriez du le mener à bout.
                          et en le construisant, faites comme notre dany boon national et reprenez avec lui :
                          tout va bien , je vais bien...
                           smiley


                        • gaijin gaijin 4 avril 2011 11:32

                          le problème avec son chateau : c’est les vagues


                        • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 11:18

                          3 jours après Fukushima, la Chine prenait acte du retard scientifique dans le nucléaire imposé par la nucléocratie, et annonçait que dès la fin mars (donc, c’est déjà fait), la Chine va commencer à construire des centrales HTR.

                          Les centrales HTR sont fondées sur de nouveaux principes scientifiques : au plus ça chauffe, au plus la machine s’arrête - sécurité intrinsèque - , elles sont toutes petites, coûtent peanuts, peuvent être installées en centre d’agglomération.

                          C’est l’Afrique du sud qui les avaient développées, mais la FIFA a détourné les budgets pour financer la dernière Coupe du Monde. La finance qui détruit la science, c’est pas qu’avec AREVA et EDF !

                          Les HTR n’ont strictement rien à voir avec les saloperies de la IIè ou IIIè génération (Fukushima, AREVA...) : j’ai demandé à plusieurs reprises au lobby anti-nucléaire d’en parler (CRIIRAD, etc.), mais silence radio : pas bon pour le business anti-nucléaire qui dépend de la finance internationale, via le lavage de cerveau à la mode « Au secours, on détruit la planète, on est trop nombreux sur Terrrrrre » :) :) Pitoyable.

                          Depuis sa tombe, Bertrand Russell doit être aux anges ces temps-ci...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:22

                            Ferdinand Pecora
                            je suis toujours méfiant lorsqu’on m’annonce une technologie nucléaire sans danger.
                            j’ai lu, sur AV, un article qui vantait les choix chinois au sujet des centrales au Thorium,
                            je me suis un peu renseigné, et même commencé un article sur le sujet, et il semble que tout cela relève d’un bel optimisme...
                            pourquoi prendre des risques avec des technologies pareilles, alors qu’avec la biomasse, l’éolien, l’hydraulique, le solaire, la géothermie, voire meme l’énergie magnétique, nous avons largement de quoi répondre à nos besoins, sans pour autant piller les énergies fossiles ?
                            merci de votre commentaire.


                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 11:39

                            « je suis toujours méfiant lorsqu’on m’annonce une technologie nucléaire sans danger. »

                            Qu’elle soit nucléaire ou autre, aucune technologie n’est exempt de risque. Le risque des renouvelables, par exemple, est de ne pas être physiquement capable de fournir suffisamment d’énergie pour 10, 15 ou 20 milliards d’être humains (transports, manger, boire, écoles, tracteurs agricoles, recherche fondamentale...) . A moins de tomber dans le malthusianisme (« on est trop nombreux dans l’univers, faut arrêter tout progrès »).

                            « J’ai lu, sur AV, un article qui vantait les choix chinois au sujet des centrales au Thorium,
                            je me suis un peu renseigné, et même commencé un article sur le sujet, et il semble que tout cela relève d’un bel optimisme...
                             »

                            Aïe, effectivement, quand on commence à être optimiste, on prend plus de risques :)

                            "pourquoi prendre des risques avec des technologies pareilles, alors qu’avec la biomasse, l’éolien, l’hydraulique, le solaire, la géothermie, voire meme l’énergie magnétique, nous avons largement de quoi répondre à nos besoins, sans pour autant piller les énergies fossiles ?"

                            Ces nouvelles énergies toujours plus denses offrent des bénéfices physiques, culturels, politiques toujours plus substantiels... ainsi que des risques toujours plus grands, ce qui implique une responsabilité toujours plus grande. Bref, devenir adulte.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:42

                            Ferdinand,
                            vous admettrez que le risque est autre entre le nucléaire et les énergies propres et renouvelables ?
                            déjà les problèmes de déchet sont résolus,
                            et les improbables (mais possibles) accidents n’auraient jamais les conséquences de ce que nous vivons aujourd’hui.
                            non ?
                             smiley


                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 11:57

                            « vous admettrez que le risque est autre entre le nucléaire et les énergies propres et renouvelables ? »

                            Vous n’avez pas vraiment lu ce que j’ai écris, hein ? :) Lisez plus bas, je le redis plus crûment.

                            « déjà les problèmes de déchet sont résolus, »

                            Amusez-vous à employer le terme « matière première » dans toutes les phrases que vous trouverez dans lesquelles figure le terme « déchet ». Vous rejoindrez alors les milliers de scientifiques dans le monde qui ont pris 50 ans d’avance sur la nucléocratie.

                            « et les improbables (mais possibles) accidents n’auraient jamais les conséquences de ce que nous vivons aujourd’hui.
                            non ?
                             »

                            Avec les énergies dites renouvelables, il n’y a pas assez d’énergie produite pour faire vivre dignement (eau, manger, transports, ecoles, bibliothèques, internet...) les 7 petits milliards d’êtres humains que nous sommes. Il faudrait diminuer à environ 2 milliards de personnes sur Terre. On appelle ça un génocide.


                          • gaijin gaijin 4 avril 2011 12:21

                            Vous vous moquez de qui ?
                            Ou avez vous vu qu’actuellement 7 milliards de gens vivaient dans des conditions dignes
                            en afrique ? dans les bidonvilles brésilliens ou indiens ? dans les campagnes ou les usines chinoises ? dans les banlieues de nos grandes villes ?
                            Les bénéfices de la croissance sont confisqués par une minorité de plus en plus minoritaire
                            Ce ne n’est pas de nouvelles sources d’énergies dont nous avons besoin mais de nouveaux hommes.


                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:43


                            "Ou avez vous vu qu’actuellement 7 milliards de gens vivaient dans des conditions dignes
                            en afrique ? dans les bidonvilles brésilliens ou indiens ? dans les campagnes ou les usines chinoises ? dans les banlieues de nos grandes villes ?
                            « 

                            Ben c’est justement le problème : faut de l’énergie pour améliorer la biosphère et ne pas entasser les êtres humains dans ces taudis.

                             »Les bénéfices de la croissance sont confisqués par une minorité de plus en plus minoritaire
                            Ce ne n’est pas de nouvelles sources d’énergies dont nous avons besoin mais de nouveaux hommes
                            ."

                            Des deux, en fait : Glass-Steagall se charge de fermer Wall Street et les nouvelles sources d’énergies plus denses permettent d’équiper l’homme et la nature : Transaqua pour l’Afrique, par exemple.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:46

                            ferdinand
                            bon, vous me cherchez ?
                            çà y est, vous m’avez trouvé.
                            si vous avez travaillé (ce qui me parait probable) pour l’industrie nucléaire, vous etes financièrement à l’aise, et donc vous avez un grand jardin ? une cour ? un peu de terrain.
                            çà tombe bien.
                            on fait un deal :
                            je prends sur mon terrain les déchets produits par les énergies renouvelables et propres et modernes, et responsables etc
                            et vous prenez les déchets du nucléaire.
                            bon, je vous préviens, il y en a des millions de tonnes et certains seront dangereux pendant des milliers d’années, voire plus.
                            au sujet de ce que vous affirmez sur l’impossibilité qu’auraient les énergies renouvelables de prendre le relais des énergies dangereuses, vous devriez vous renseigner un peu mieux.
                            http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/comment-tourner-la-page-du-76430
                            il va vous falloir sortir de vos certitudes, et vous renseigner un tout petit peu mieux.
                             smiley


                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 14:11

                            @ Cabanel

                            « on fait un deal :
                            je prends sur mon terrain les déchets produits par les énergies renouvelables et propres et modernes, et responsables etc
                            et vous prenez les déchets du nucléaire.
                            bon, je vous préviens, il y en a des millions de tonnes et certains seront dangereux pendant des milliers d’années, voire plus.
                             »

                            Si le résultat du processus de fission est aujourd’hui axiomatiquement considéré comme un « déchet » - ce qui, épistémologiquement (c’est à dire du point de vue de la manière dont on pense une problématique) bloque le débat - il fut considéré comme une matière première potentielle. Je vous propose de revenir à ce type de considérations.

                            "au sujet de ce que vous affirmez sur l’impossibilité qu’auraient les énergies renouvelables de prendre le relais des énergies dangereuses, vous devriez vous renseigner un peu mieux.
                            http://www.agoravox.fr/actualites/t...
                            il va vous falloir sortir de vos certitudes, et vous renseigner un tout petit peu mieux.
                            "

                            Le problème axiomatique de l’unité tep est d’empêcher de penser les différents moyens de production d’énergie en fonction des potentialités qu’ils ouvrent. Par exemple, jamais une infinité d’éoliennes ne pourra jamais produire un seul isotope médical. Ou encore, si on veut désaller de l’eau de mer à grande échelle pour nourrir le continent africain tout en ayant beaucoup d’énergie pour développer des transports de masse rapides (Maglev, Aérotrains...), la faible occupation au sol d’une centrale de type HTR - par exemple - est l’idéal, comparé à ce que permettent les autres types de production d’énergie.

                            Au-delà, la fusion thermonucléaire contrôlée par laser (Cf ces deux vidéos de présentation par Jean Robieux, le père de la fusion par laser) permet de fabriquer de la nourriture naturelle (paradoxe ? Oui, c’est le propre de la science), d’explorer l’univers - donc d’en découvrir de nouvelles lois qui trouveront des applications sur Terre, changeant la manière dont on appréhende tel ou tel problème...

                            Risqué ? Prometteur ? Dangereux ? Enthousiasmant ? Potentiellement terrifiant ? C’est tout cela à la fois et cela demande d’être sacrément responsable, même ! 


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:17

                            ferdinand
                            ne tournez pas autour du pot.
                            vous prenez ces déchets chez vous ?
                            ou pas ?
                            la réponse est simple.
                            oui ou bien non.
                            à la limite on pourrait accepter que vous disiez « peut-être » mais ce ne serait pas logique de votre part.
                            bon, si vous nous dites que votre terrain n’est pas assez grand, on ne vous mettra que quelques containers (il faudra que vous en assuriez l’étanchéité pendant 24 000 ans (au moins))
                            réponse attendue.
                            allez courage !


                          • Pol-Adolf Staline Pol-Adolf Stalline 4 avril 2011 16:38

                            Salut Olivier : on ne parle pas beaucoup des moulins à eau, question énergies altenatives, et pourtant...

                            « La valorisation énergétique des petits moulins à eau ».

                            Mais bon, c’est sûr, si tout un chacun qe met à produire l’énergie qu’il dépense, où irions-nous ???  smiley

                            « Monsieur, en produisant votre énergie, vous allez mettre au chômage des milliers d’honnètes travailleurs du nucléaire et d’EDF ! Rendez-vous compte : ce n’est pas raisonnable, voyons ! »  smiley

                            PS : c’est prévu pour bientôt ton nartic sur la décroissance ? Laisse-moi un mail (j’en ai pas trouvé sur ton site) et dès que j’aurais fini de glander je pourrais t’envoyer une bricole ou deux. J’espère que tu n’es pas trop pressé !  smiley

                            Tiens, piske je suis là, dans ce reportage on parle pas de décroissance, mais j’aime bien ce que fait cette famille qui vit de façon autonome ( des écolos-bobos-pas-beaux, attention, peut-être même de dangereux autonomistes , comme on dit ! bouh ! ) 


                          • TSS 4 avril 2011 19:19

                            Ce qu’il faut ce n’est pas produire plus d’electricité pour subvenir à des besoins croissants ,c’est

                             consommer moins et surtout utile ... !!


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 20:04

                            Polo,
                            oui, ce sont toutes ces installations qui mises bout à bout sont une partie de la réponse,
                            c’est toute une logique qui bascule.
                            décentraliser l’énergie, produire et consommer sur place.
                            j’aime bien citer cet exemple chinois, ou dans ce qu’on appelle la « chine profonde », un tuyau souple récupère le méthane produit par la fosse septique et ce tuyau branché sur la cuisinière à gaz, permet de cuire les aliments, sans dégager la moindre odeur, puisque le gaz est brulé.
                            plus sérieusement, la première énergie nouvelle est surement une meilleure utilisation de celle ci : les voitures hybrides, les moteurs pantone, sont des exemples de ce qui est possible, et qui permet de diminuer par deux la consommation de carburant,
                            mais une isolation performante de toutes les habitations du pays, entreprises comprises, permettrait de faire descendre notre demande de 251 mtep/an, à 200 mtep/an
                            le 1/5 de nos besoins, c’est beaucoup.


                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:07

                            @ Cabanel

                            « ne tournez pas autour du pot.
                            vous prenez ces déchets chez vous ?
                            ou pas ?
                            la réponse est simple.
                            oui ou bien non.
                             »

                            Mais bien sûr que je les prend dans mon jardin, et pour cause : le surcroît d’activité cosmique qui a lieu depuis quelques mois dans notre galaxie produit des effets sur Terre bien plus graves et mettant bien plus en danger l’humanité que la totalité des déchets nucléaires produits par l’industrie depuis ses débuts.


                          • Alioscia 5 avril 2011 11:56

                            Desole, mais la mention des moteurs pantonne m’a interpelé : Ne sachant pas de quoi il s’agit j’ai utilisé mon ami wiki (oulala la source douteuse) mais bon la mise en bouche m’a frappé : "La technique Pantone est une transformation des moteurs à explosion, en particulier anciens. Toutes les études académiques ou industrielles montrent que cette technique ne réduit ni la consommation de carburant, ni l’émission de pollution par rapport aux moteurs modernes. Une théorie du complot (précisément une théorie du savoir caché) veut que la technique Pantone n’est pas diffusée car cela irait à l’encontre des intérêts de l’industrie pétrolière. Les partisans de cette théorie réfutent les études des scientifiques académiques et des industriels au motif que ces derniers sont à la solde des lobbys du pétrole."
                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Pantone
                            Mais bon je ne faisait que passer, je ne voudrais pas en plus d etre un ane me voir comparé a un animal ou oiseau de plus, un m’a suffit.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2011 12:52

                            Alioscia
                            wikipédia n’est pas toujours très précis, ou disons manque d’actualisation.
                            en ce qui concerne Pantone, j’ai proposé un article il y a quelques temps, qui confirme ce que j’ai écris,
                            voici le lien : il y est question aussi de Meyer et de son moteur à eau, mais pour Pantone, vous aurez tous les liens, les conseils, et meme les plans ou les adresses pour l’installer,
                            et bien sur les performances...
                            http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/faire-le-plein-avec-du-vide-86762
                            bonne lecture.


                          • Alioscia 5 avril 2011 13:58

                            J ai un probleme avec cet article : personnelement je voudrais qu’on mette sur papier le bilan energetique de ce procédé, je voudrais que l’on m’ecrive une serie d equations avec le bilan des energies consommées et degagées de A à Z du procédé... J’ai perdu bien trop de temps à me perdre dans la joutte verbale qui s est deroulée dans les com’ de votre article. Je n’ai pas envie de m’y engoufrer, j’ai en tete un article qui me tient bien plus à coeur que le moteur à eau. Neanmoins si cela est possible et realiste, je serais heureux d en voire toutes les voitures equipées...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2011 17:10

                            ferdinand
                            cette réponse m’avait échappé ;
                            génial, je communique tout de suite votre acceptation.
                            àla hague, ils ne savent plus ce qu’en faire
                            chaque année 1200 tonnes à stocker.
                            vous êtes sur que vous aurez la place.
                            çà fera joli, vous pourrez faire visiter,
                            n’oubliez pas de prévenir la gendarmerie, il va falloir qu’ils organisent des rondes, installent de miradors, pour empecher les terroristes de venir vous en voler.
                            http://www.lexpress.fr/actualite/politique/duflot-critique-un-convoi-de-dechets-nucleaires-en-france_960128.html
                            je fais suivre immédiatement votre proposition généreuse aux autorités compétentes.
                             smiley


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 11:39

                            @ tous,
                            allemands et autrichiens se sont mis d’accord pour lancer un réferendum pour la sortie du nucléaire au niveau européen.
                            il reste donc quelques élus responsables dans ce monde.
                             smiley
                            http://www.rtbf.be/info/monde/detail_nucleaire-spd-et-spo-d-accord-pour-un-referendum-europeen?id=5888903


                            • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:01

                              MDR. La dictature d’une opinion fondée sur l’émotion a déjà trouvé à qui parler :)


                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:08

                              Pecora
                              lorsque la survie du Japon, voire d’une bonne partie de l’humanité est compromise, peut-on encore évoquer comme vous le faites d’une « opinion basée sur l’émotion »
                              ils sont forts cette année, les pronuk en matière de com.
                              vous allez devenir champion.
                              mes félicitations.
                               smiley


                            • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:38

                              @ Cabanel

                              "lorsque la survie du Japon, voire d’une bonne partie de l’humanité est compromise, peut-on encore évoquer comme vous le faites d’une "opinion basée sur l’émotion« 

                              Voilà une question intéressante ! J’y réponds de ce pas !

                              Je pense qu’on sera d’accord si on dit que, depuis 1986, on ne peut pas dire que la télévision ait vulgarisé au public français ce qui se passe dans nos centrales, leur vétusté, les différents types de centrales existantes ou en projet dans le monde, les comparaisons entre à la fois la radioactivité et la radiotoxicité naturelles et artificielles, le phénomène d’hormesis, les irradiés de Taiwan, les phénomènes de radioactivité naturelle de Ramsar ou de Guarapari, ce qu’implique l’industrie du nucléaire médical, etc.

                              Bref, depuis 1986, aucun effort de vulgarisation sur le nucléaire. D’aucuns parleraient de »formation« , »formation citoyenne« si on veut employer des mots à la mode.

                              Partant de là, nous avons, aujourd’hui, un très grave accident nucléaire qui émeut tout le monde (à juste titre et légitimement) et dont la couverture médiatique est de l’ordre du drame.

                              Par contre, aucune information sur le fait que si Fukushima, autant que nos centrales françaises, sont de vieilles cocotes minutes dangereuses, c’est parce que le système financier international encourage implicitement la nucléocratie de faire toujours plus d’argent avec des techniques vieilles, qu’on fait durer, durer, durer, au risque de tout faire péter.

                              On a alors beau jeu de dire »ça devait arriver", puisque c’était inévitable depuis la destruction des linteaux de Bretton Woods qui permettaient au progrès scientifique de profiter à tous.

                              Accuser la science d’être responsable d’une des catastrophes les plus graves que l’humanité ait connues, alors que cette catastrophe est dû à l’arrêt de tout progrès scientifique il y a 40 ans, c’est ce qu’on appelle un sophisme.

                              Capitaliser sur l’émotion légitime provoquée par cette catastrophe, pour demander un référendum relatif à ce qui est le résultat d’un processus financier imposé par l’Empire financier de La City depuis 40 ans, cela relève de l’incompétence à la fois économique et scientifique.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:56

                              ferdinand
                              mais la réalité est le contraire de ce que vous affirmez,
                              depuis la catastrophe de tchernobyl, on n’arrete pas de vulgariser au sujet du nucléaire.
                              le message est clair :
                              1) on ne peut pas s’en passer...
                               smiley
                              2) on trouvera une solution pour les déchets
                               smiley
                              3) c’est pas si dangereux, on sait soigner un cancer
                               smiley
                              4) on ne peut rien faire contre le progres
                               smiley
                              ...je continue ?
                              vous voulez que je vous dise ?
                              le nucléaire c’est un truc dépassé, désuet, dangereux, dont on ne sait que faire des déchets, (au fait vous ne m’avez pas répondu : vous voulez bien les stocker chez vous ?)
                              et des demain, on peut tourner la page de cette énergie, qui contrairement aux discours mensongers et officiels ne nous rend pas le moins du monde indépendants énergétiquement , pour la bonne et simple raison que nous allons chercher l’uranium ailleurs, ayant épuisé les maigres gisements nationaux.
                              allez, soyez zen, reprenez confiance en l’avenir,
                              ce sera un peu tardif,
                              (voire surement)
                              mais au moins vous seriez mieux avec votre conscience.
                              çà ne regarde que vous.
                               smiley


                            • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:16

                              @ Cabanel

                              « ferdinand
                              mais la réalité est le contraire de ce que vous affirmez,
                              depuis la catastrophe de tchernobyl, on n’arrete pas de vulgariser au sujet du nucléaire.
                              le message est clair :
                              1) on ne peut pas s’en passer...
                               
                              2) on trouvera une solution pour les déchets
                               
                              3) c’est pas si dangereux, on sait soigner un cancer
                               
                              4) on ne peut rien faire contre le progres
                                »

                              Justement, je n’appelle pas ça de la vulgarisation scientifique, mais de la communication nucléocrate.

                              "le nucléaire c’est un truc dépassé, désuet, dangereux, dont on ne sait que faire des déchets,« 

                              On dirait le refrain d’une chanson... :)

                                »(au fait vous ne m’avez pas répondu : vous voulez bien les stocker chez vous ?)« 

                              Bien sûr, et je vous ai répondu plus haut pour quelle raison.

                               »et des demain, on peut tourner la page de cette énergie, qui contrairement aux discours mensongers et officiels ne nous rend pas le moins du monde indépendants énergétiquement , pour la bonne et simple raison que nous allons chercher l’uranium ailleurs, ayant épuisé les maigres gisements nationaux.« 

                              Bien sûr qu’on peut tourner la page de la fission : la fusion thermonucléaire par laser nous attend depuis un bon moment !

                               »allez, soyez zen, reprenez confiance en l’avenir,
                              ce sera un peu tardif,
                              (voire surement)
                              mais au moins vous seriez mieux avec votre conscience.
                              çà ne regarde que vous.
                              "

                              Je n’ai pas compris ce dernier paragraphe.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2011 17:12

                              ferdinand,
                              vous n’avez pas compris ?
                              damned, çà doit déjà être l’effet des radiations.
                              çà vous a attaqué le système nerveux.
                              essayez de prendre une bonne douche, il parait que çà lave la radioactivité,
                              enfin, c’est ce qu’ils disent
                              un conseil, frottez bien.
                               smiley


                            • Pol-Adolf Staline Pohl-Adolph Stahline 7 avril 2011 13:04

                              Pecora => La « dictature de l’opinion », ça s’appelle la démocratie, il me semble...

                              Préférez-vous celle des techno-scientistes au service des classes dominantes et du Saint Pognon ?
                              Vous devez être content, parce que c’est celle-ci qui règne sur la majeure partie de la planète.


                            • slipenL’air 4 avril 2011 11:45

                              On nous parle de demi-vie ????????????

                              La demi-vie est le temps mis par une substance (médicament, noyau radioactif, ou autres)
                              pour perdre la moitié de son activité pharmacologique, physiologique ou radioactive. En particulier,la demi-vie est le temps nécessaire pour qu’un élément radioactif
                              perde la moitié de son activité par désintégration naturelle.

                              Radioisotope qlq ex :

                              Eléments chimiques..........Période radioactive (demi-vie)
                              Uranium 238......................4,47 milliards d’années
                              Potassium 40.....................1,3 milliards d’années
                              Uranium 235......................704 millions d’années
                              Uranium 234......................245 500 ans
                              Plutonium 239....................24 100 ans
                              Plutonium 240.....................6561 ans
                              Carbone 14........................5730 ans
                              Radium 226.......................1600 ans
                              Plutonium 238.....................87,74 ans
                              Césium 137.......................30,2 ans
                              Strontium 90..................... 28,8 ans
                              Tritium...............................12,3 ans
                              Cobalt 60...........................5,27 ans
                              Iode 131............................8,05 jours
                              Phosphore 30...................2,55 minutes
                              Hélium 6.......................... 0,82 seconde

                              la Centrale nucléaire de Fukushima Daiichi peut également libérer
                              du césium 134 (période de 2 ans), mais le césium 137 (période de 30 ans)
                              du césium 135 (dont la durée de vie atteint 2,6 millions d’années.),

                              Oulalalalalal c’est long


                              • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:05

                                Si vous vous affolez pour le Césium 137, sachez qu’il y a plus de danger dans vos pots de fleurs qu’avec Tchernobyl :)

                                Désolé pour ceux qui aiment à se faire peur : la réalité est vachement plus prosaïque :) :)


                              • slipenL’air 4 avril 2011 12:53


                                TA Raison Léon le césium 137 n’est pas dangereux

                                 ton pot de fleur tu connais la suite......


                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:10

                                pécora,
                                l’un de vos proches nous a affirmé que les bancs de granit de bretagne et des eaux du massif central étaient bien plus dangereuses que les retombées de Tchernobyl.
                                c’est beau la science.
                                si on ajoutait le mot « con » au mot science, vous en diriez quoi.
                                 smiley


                              • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:10

                                @ Slipenlair

                                "TA Raison Léon le césium 137 n’est pas dangereux 

                                ton pot de fleur tu connais la suite......"

                                 :) :) :)

                                Prouve moi que la radiotoxicité du Césium 137 est plus élevée que celle du Polonium 210.

                                Aïe, ça craint, va falloir réfléchir :)


                              • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:20

                                @ Cabanel

                                "l’un de vos proches nous a affirmé que les bancs de granit de bretagne et des eaux du massif central étaient bien plus dangereuses que les retombées de Tchernobyl.
                                c’est beau la science.
                                si on ajoutait le mot « con » au mot science, vous en diriez quoi.
                                "

                                L’insulte ne mène à rien, vous êtes d’accord ?

                                Maintenant, si vous êtes sérieux, alors je vous propose la chose suivante : reprenez mot pour mot les propos que vous citez (simple souci de précision) et si vous pensez que cela n’est pas vrai, alors démontrez-le nous ici-même. On ne peut pas faire plus transparent !


                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:59

                                ferdinand
                                vous ne devriez pas consommer des produits illicites en si grande quantité, çà vous égare un peu.
                                nous avions déjà krolik qui affirmait que l’eau du massif central était plus dangereuse que les rejets de tchernobyl, alors arretez,, vous vous êtes suffisamment couvert de ridicule comme çà !
                                à moins que vous soyiez masochiste ?
                                si c’est le cas, continuez, çà ne peut que vous faire du bien, et nous, on passe un bon moment.
                                un peu cruel, j’en conviens, mais par les temps qui courent, une bonne crise de rire, çà ne se refuse pas.
                                 smiley


                              • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:21

                                Je ne lis toujours pas de réponse sur le fond...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 07:47

                                ferdinand,
                                et pourtant vous avez touché le fond !
                                 smiley


                              • joletaxi 4 avril 2011 11:49

                                Ah oui, les Autrichiens qui ,en catimini, achetaient et achètent peut-être encore la bonne électricité nucléaire venant d’Ukraine.Il se raconte même que les fameux liquidateurs qui offraient leur vie sur les toits de la centrale de Tchernobyl le faisaient parce qu’il y avait urgence de remettre en route les autres réacteurs pour permettre à ces bons Autrichiens d’avoir bonne conscience à professer leur antinucléarisme.Un mensonge de plus des capitalistes ,c’est bien connu.

                                Et les Autrichiens demander un référendum,à quand un réferendum sur leur politique plus ou moins trouble vis-à-vis de leur mansuétude avec les anciens nazis.
                                Et puis les référendums... regardez ces idiots de Suisses avec leurs mosquées, les verts en ont assez parlé.

                                • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:12

                                  C’est tout à fait exact : en 1986, l’Autriche non nucléarisée s’affichait « écologiste »... alors qu’elle achetait son courant produit à Tchernobyl. Et l’essai militaire de Tchernobyl - qui n’a d’ailleurs rien à voir avec un « accident nucléaire civil » - a été réalisé de nuit pour continuer de vendre du courant à l’Autriche.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:12

                                  jo,
                                  et le chateau !!!!
                                  soyez sérieux au moins une fois dans votre vie.
                                  bordel !
                                  oups !
                                  bordel c’est un peu fort,
                                  gommez et mettez le mot « merde » à la place.
                                  et finissez moi ce chateau de sable !
                                  ce n’est que du sable.
                                  courage.
                                   smiley


                                • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:22

                                  ferdinand
                                  ce que vous venez d’écrire à un nom :
                                  « désinformation »
                                  çà se pratique couramment dans les milieux lobbyste pro nuc, mais çà n’excuse rien.
                                  on attend toujours votre réponse pour le stockage de futs de déchets radioactifs dans votre cour ?
                                  dépechez vous, ils ne savent plus qu’en faire !!!
                                  faut assumer vos idées.
                                  sinon à quoi bon ?
                                  même si vous n’avez que 1000 m2 çà pourrait les dépanner.
                                   smiley


                                • yvanstanislas 4 avril 2011 14:34

                                  Grace à vous j’ai découvert que je ne savais rien du nucléaire,….. mais heureusement,  vous étiez là ! 

                                  Oh, Merci Maître...

                                  Mais, mais…….. Que se passe-t’il Maître ?

                                  Jusqu’à ce jour, vous m’abreuviez de commentaires construits, techniques, percutants en deux mots : gouroutiment professionnels...

                                  Que c‘était beau !....

                                  Je croyais en vous…Maître !

                                   Et maintenant, Je suis annéanti.

                                  Vous me trahissez !

                                  Vous Maître, vous vous abaissez à une rhétorique digne d’un grand couturier styliste  aviné à une terrasse d’un café !!!

                                  Non, ce n’est pas possible, pas vous !

                                  Vous ne pouvez pas m’avoir menti !

                                  Non, s’est dame nature  qui est facétieuse !

                                  OUI, c’est ça, c’est dame nature la facétieuse avec sa loi « de cause à effet » qui fout la merde !

                                  Ah oui Maître, j’ai compris ….Il faut détruire la nature pour que le règne de l’homme soit absolu !

                                  Ah oui……….c’est évident !

                                  Pardonnez moi d’avoir douté de vous, mais il faut me comprendre jusqu’à maintenant tous les faits réels, vous savez, ceux qui se réalisent dans le temps, comme en ce moment à Fukushima et que les autorités ne peuvent plus cacher et bien tous ces faits vous donnaient tort.

                                  Mais, je n’avai pas compris votre mission !

                                  Maintenant tout est clair.

                                  Merci Maître et  VIVE LE NEW-AGE ATOMIC.


                                • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:23

                                  @ Cabanel

                                  « on attend toujours votre réponse pour le stockage de futs de déchets radioactifs dans votre cour ?
                                  dépechez vous, ils ne savent plus qu’en faire !!!
                                  faut assumer vos idées.
                                  sinon à quoi bon ?
                                  même si vous n’avez que 1000 m2 çà pourrait les dépanner.
                                   »

                                  Je vous ai répondu plus haut.


                                • slipenL’air 4 avril 2011 12:07

                                  Olivier n’est pas seul a penser au syndrome chinois

                                  Le syndrome chinois dans les centrales au Japon après le séisme ?

                                  extraits de Suite 101.fr

                                  Vers un nouveau Tchernobyl ?

                                  L’ampleur de la catastrophe au Japon semble d’ores et déjà inquiétante et pourrait
                                  bien dépasser celle survenue à Tchernobyl il y a 25 ans et considérée jusqu’à hier
                                  comme la plus grosse catastrophe nucléaire de tous les temps. Si tel était le cas,
                                  ce n’est pas seulement la côte est du Japon qui aurait lieu de s’inquiéter,
                                  mais bien le Japon tout entier, Hawaï, la côte ouest de l’Amérique du sud et du nord,
                                  la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie, l’île de Pâques, les îles Marianne... Et la planète entière,

                                  Sans commentaire


                                  • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:17

                                    Sans commentaire ? Bien sûr que si !

                                    Suite au tremblement de terre, dont il est maintenant admis qu’il est dû au minimum solaire qui est la période d’activité solaire dans laquelle nous sommes entrée en janvier/février, la communauté scientifique internationale s’est émue de la décision prise par Barack Obama de couper le budget d’un des projets les plus importants de la NASA : la prévision des tremblements de terre.

                                    Prévoir les tremblements de terre pour mettre les populations à l’abri, débrancher les centrales... bref tout préparer pour sauver des vies, il est là l’enjeu japonais !


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:15

                                    slipenL’air
                                    ils sont de plus en plus nombreux a y penser.
                                    ce qui me gène, c’est qu’ils sont simplement des scientifiques, se réjouissant qu’au moins une fois, ils auront une expérience en vrai grandeur.
                                    un peu désuet, non ?!
                                    bon, gardons le moral, et laissons ces attardés expérimentaux devant leur conscience.
                                    je continue à penser qu’ils en ont une.
                                     smiley


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:27

                                    ferdinand,
                                    vous n’êtes pas cohérent.
                                    ne perdez plus votre temps, jo vient de me téléphoner, il vous attend pour finir le chateau de sable dans le square voisin, parce qu’il ne s’en sort pas tout seul.
                                    c’est facile, je vous jure, d’autre y sont arrivés.
                                    vous mettez le sable dans le seau, grace à la pelle, vous tassez bien (c’est important), puis d’un coup sec, vous retournez le seau...
                                    allez courage !
                                    et puis vous ne risquez rien l’irsn affirme que l’air n’est pas pollué...


                                  • Pyrathome Pire alien 4 avril 2011 14:33

                                    Prévoir les tremblements de terre pour mettre les populations à l’abri, débrancher les centrales.....

                                    Il faut combien de mois pour stopper une centrale nuke ????
                                    que c’est-il passé à Fukushima ?????

                                    Prévoir les CME , les attentats aussi, les météorites, ......bref, pour pérenniser les centrales nucléaires, s’appeler madame Irma de préférence....
                                    Une centrale nucléaire, quelque soit la technologie est un risque irresponsable à lui tout seul, croyez-vous qu’il y ait besoin d’un phénomène naturel pour mettre en danger des contrées entières ? les incidents et accidents se succèdent d’autant que les installations vieillissent , en France avec 58 réacteurs bien maillés sur tout le territoire, nous vivons avec 58 « bombes sales » au dessus de la tête, le bon sens va vite s’imposer, quoiqu’on en dise....
                                    Cher Ferdinand krolik, il va bientôt vous falloir pédaler pour venir écrire vos débilités patentées, ça nous fera un plaisir immense de venir y répondre en faisant la même chose.... smiley


                                  • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:28

                                    @ Cabanel

                                    « ferdinand,
                                    vous n’êtes pas cohérent.
                                     »

                                    Par rapport à quoi ? Je vous en prie : précisez votre pensée.

                                    @ Pire alien

                                    Les Japonais ont découvert qu’ils pouvaient prédire le séisme le 1er mars. Ce qu’il a manqué, c’est une culture de la prévention et, bien sûr, les agences gouvernementales adéquates.

                                    Mais en 10 jours, on peut éviter un certain nombre de dégâts. A condition bien sûr de ne pas stationner au Moyen-Age du nucléaire : à la IIè génération.


                                  • Pyrathome Pire alien 4 avril 2011 12:32

                                    Super tes liens ! La situation est franchement critique....on se dirige vers le pire des scénarios, faut pas se voiler la face, comme ils essayent de le faire médiatiquement !!

                                    Mais une bonne nouvelle dans ce fatras, le chômage va diminuer.........et le sieur krolik a déposé sa candidature....


                                    • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:44

                                      Au moins, lui, il est compétent.


                                    • slipenL’air 4 avril 2011 12:56

                                      quand-on prononce le nom de liquidateurs je sort mon cerceuil


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:18

                                      Pira
                                      je crois que Krolik, avec le courage que l’on lui connait a changé de pseudo pour défendre l’indéfendable.
                                      çà commence par Ferdinand.
                                      et çà finit par Pecora.
                                       smiley
                                      sympa comme je suis, j’ai mis des majuscules aux noms et prénoms, mais pas sur qu’il le mérite.
                                       smiley


                                    • Pyrathome Pire alien 4 avril 2011 13:37

                                      Au moins, lui, il est compétent.....

                                       smiley con pétant Pluto......


                                    • Harfang Harfang 4 avril 2011 12:41

                                      La « Fée Nucléaire » a encore frappé. Faudra-t-il encore beaucoup « d’incidents » (puisqu’ils minimisent la catastrophe par ce genre de termes) pour que nous prenions conscience de la dangerosité de cette technologie. D’autant plus qu’il existe des alternatives moins dangereuses, même en restant sur du nucléaire !
                                      L’inconséquence des financiers/politiciens/militaires qui nous ont engagé dans cette voie est criminelle. Que dis-je ? Génocidaire !
                                      Continuez à nous informer Olivier : on sent que le vent tourne et que nous sommes de moins en moins dupes de leurs mensonges. Il arrivera un moment où ils le paieront. espérons seulement que nous ne serons pas au bord de l’extinction à ce moment là.


                                      • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 12:51

                                        Suite à Fukushima, les Chinois ont déjà commencé de construire des centrales nucléaires HTR à sécurité intrinsèque (plus ça chauffe, plus ça s’arrête).

                                        Rappelons que dès 2009, politiquement, les Chinois ont commencé de mettre en oeuvre le Plan LaRouche qui prévoit la fermeture de Wall Street via la réinstauration du Glass-Steagall.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:20

                                        Harfang,
                                        les oiseaux de nuit ont une vision bien plus efficace que nous, pauvres humains,
                                        vous avez cette sensibilité,
                                        si tout le monde pouvait avoir la même, nous ne serions plus dans ce qu’il faut bien appeler « un merdier ».
                                        merci


                                      • Harfang Harfang 4 avril 2011 16:03

                                        Et dire qu’on nous « vend » le nucléaire comme une énergie propre et écologique car elle ne produit pas de gaz à effet de serre... Franchement à choisir, je crois que je préfère un bon bouleversement climatique, comme la terre en a déjà connu, et auquel la nature s’adaptera, qu’un holocauste nucléaire ne laissant que les fourmis et les scorpion dans un désert radioactif stérile.

                                        En outre, je serais curieux de savoir quelle quantité de pétrole est nécessaire à la mise en œuvre de la filière nucléaire (extraction/transport de l’uranium, son enrichissement, etc...) en passant par la fabrication des équipements... pas sur que le bilan soit si bon que cela. Sauf que sans les centrales nucléaires « civiles », pas de plutonium (ou pas assez) pour ces saloperies d’ogives. Non décidément, c’est une industrie de mort. De bout en bout. Et ça ne sont pas les pauvres bougres contaminés aux poussières radioactives issues de l’extraction minière de l’uranium dans des pays en voie de développement qui nous diront le contraire.

                                        On devrait peut être envoyer tous les s****ards qui nous ont mis dans cette merde fluorescente à Fukushima comme liquidateurs ?


                                      • slipenL’air 4 avril 2011 12:47

                                        J’aime bien aussi le thermes la CENTRAL DE.....

                                        il y aurait 10 réacteurs en fusion on dirait toujours
                                        la central de.....

                                        sa minimise,psychologie a 2 balles

                                        aussi faire du détail ,celui-ci est pire que celui-là
                                        mais moins grave que l’autre,alors que le suivant
                                        n’a rien.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:25

                                          slipenL’air
                                          je note cette transmutation : tu es passé du fer au plomb, (ce qui est sage, vu les radiations) et maintenant l’air...ce qui élève le débat, même si certains (ferdinand etc) sont restés sur le sol.
                                          je me demande ce que le prochain avatar nous propose ?
                                          au dela de çà, le silence médiatique que l’on essaye de nous proposer ne durera pas très longtemps, et je me demande ce qu’areva, sarko, cea et compagnie trouveront comme réponse ?
                                          je ne voudrais pas être a leur place.
                                          on a déjà de la peine à faire juger le « professeur » pélerin, alors pour eux ?
                                          est-ce qu’on va les laisser dormir sur leurs deux oreilles, vu que leur conscience semble avoir quelques lacunes ?
                                          à+
                                           smiley


                                        • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:44

                                          « on a déjà de la peine à faire juger le »professeur« pélerin, alors pour eux ? »

                                          Avez-vous lu le livre de Bernard Lerouge : « Tchernobyl, un »nuage« passe... » ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:01

                                          pecora
                                          vous avez un ami qui n’arrive pas à finir son chateau de sable.
                                          il s’appele jo, mais il vous suffit de crier « taxi » il arrivera avec son seau et sa pelle.
                                          vous devriez lui donner un coup de main.
                                          ici, on essaye de discuter avec des adultes.
                                           smiley


                                        • jluc 4 avril 2011 14:50

                                          « slipenL’air, je note cette transmutation : tu es passé du fer au plomb... »
                                          C’est le printemps  : il faut aérer un peu tout çà ! L’air y est pur ?
                                          Je vous propose un prochain slip écolo et producteur de biocarburant : Celui là


                                        • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:31

                                          @ Cabanel

                                          L’ironie c’est pratique pour esquiver, mais cela fait plusieurs commentaire où on aurait aimé lire des réponses sur le fond du problème...


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2011 17:19

                                          ferdinand,
                                          c’est vrai, alors pourquoi s’en priver.
                                          faut dire que je fais çà par sympathie,
                                          j’ai toujours de la peine a voir quelqu’un se ridiculiser publiquement.
                                          et qui n’en aurais pas ?!
                                          faudrait ne pas avoir de coeur.


                                        • gaijin gaijin 4 avril 2011 13:02

                                          A propos des centrales HTR
                                          on nous a déjà fait le coup après tchernobyl
                                          nouvelle technologie ....... maitrise ......confiance......science ..... confiance ......énergie pas chère .....etc

                                          et on peut continuer : énergie pas chère.......bénéfices .....politiques.....affairistes.....bénéfices....économies d’échelle .....variables d’ajustement ........sous traitance .......catastrophe imprévisible

                                          et ainsi de suite
                                          nouvelle technologie ....... maitrise ......confiance......science ..... confiance ......énergie pas chère .....etc

                                          viande a rem
                                          jusqu’à la nausée


                                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:15

                                            Demandez à l’Afrique du Sud quel est le véritable coupable : le progrès scientifique ou le système financier :)


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:26

                                            ferdinand
                                            s’enteter,c’est idiot.
                                            devenez adulte.
                                             smiley


                                          • gaijin gaijin 4 avril 2011 13:40

                                            Olivier tu demande toujours l’impossible

                                            je vous explique
                                            si je vous tire dessus qui est responsable de votre mort
                                            la balle ?
                                            celui qui a tiré ?
                                            celui qui a inventé le revolver ?
                                            celui qui a inventé la poudre ?
                                            ......
                                            la question n’a aucun sens le responsable c’est le progrès scientifique au mains des financiers


                                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:50

                                            @ Cabanel

                                            Oh ce n’est pas moi qui dit ça, ce sont les africains eux-mêmes : je ne me permettrais pas !

                                            Vous pouvez le lire également ici


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 14:31

                                            ferdinand
                                            j’en finis par croire que vous n’avez pas trouvé le square ou vous attend jo pour finir son chateau de sable.
                                            qu’est -ce qu’on va faire de vous !
                                            essayez de faire un chateau de sable tout seul, dans un autre square.
                                            et soyez sympa, lorsqu’il sera fini (mais si, vous pouvez y arriver !) envoyez nous des photos.
                                            tenez pour vous encourager, un modèle :
                                            http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/67/Chateau_de_sable2.jpg


                                          • Pyrathome Pire alien 4 avril 2011 14:41

                                            Je lui conseille plutôt celui-là...
                                            merde ! la mer est montée.....


                                          • JL JL 4 avril 2011 15:01

                                            pecora,

                                            vous dites : « Demandez à l’Afrique du Sud quel est le véritable coupable : le progrès scientifique ou le système financier » 

                                            deux choses : pourquoi demander à l’Afrique du Sud ? C’et nous tous qui sommes concernés, non ?

                                            Le danger ce n’est pas la peste ou le choléra, c’est la peste et le choléra.


                                            Le danger c’est la cupidité, l’orgueil et la vanité des hommes : la cupidité des banquier, l’orgueil des faux savants et la vanité de politiciens.


                                          • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 21:37

                                            @ JL

                                            « vous dites : »Demandez à l’Afrique du Sud quel est le véritable coupable : le progrès scientifique ou le système financier" 

                                            deux choses : pourquoi demander à l’Afrique du Sud ? C’et nous tous qui sommes concernés, non ?
                                            "

                                            Tout à fait. Je citais l’Afrique du Sud pour donner un exemple concret du fait que c’est le système financier international qui a obligé l’Afrique du Sud à arrêter son programme de développement de centrales HTR dites « à lit de boulet », au profit du financement de la Coupe du Monde de football.

                                            Mais c’est le monde entier qui est effectivement concerné par la dangerosité de nucléocrates qui n’ont pour seul but que de faire de l’argent en exploitant jusqu’à la moelle des technologies hyper vétustes.

                                            « Le danger ce n’est pas la peste ou le choléra, c’est la peste et le choléra. »

                                            Tout à fait : ce n’est ni le système financier qui empêche tout développement, ni des nucléocrates qui en profitent : ce sont les deux.

                                            "Le danger c’est la cupidité, l’orgueil et la vanité des hommes : la cupidité des banquier, l’orgueil des faux savants et la vanité de politiciens."

                                            Tout à fait d’accord.


                                          • Alioscia 4 avril 2011 13:08

                                            mmmmh, mais ca ressemble a une belle solution miracle ces algues à faire du petrole... Les agrocarburants aussi c’était un miracle...

                                            Ne faut il pas se mefier de ceux qui nous offrent ce dont on reve en un claquement de doigts... Oui quitte à être sceptique autant l’être tout le temps.


                                            • Ferdinand_Pecora 4 avril 2011 13:11

                                              C’est rare les posts intelligents par ici. Merci !


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:29

                                              Aloscia
                                              vous avez raison !
                                              autant faire du nucléaire avec de l’uranium.
                                              content de vous trouver sur ce fil et content de découvrir qu’il y a dans ce bas monde des personnes capables d’intelligence.
                                              je ne serait pas surpris qu’un certain ferdinand ne vous applaudisse.
                                               smiley


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 13:30

                                              Ferdinand
                                              je l’avais prévu.
                                              d’ailleurs, j’aurais été surpris qu’il n’y ait qu’un âne.
                                              je m’attendais a en trouver deux.
                                              et je ne serais pas surpris d’en trouver trois.
                                              calmos et cocasse ne sont toujours pas là !
                                               smiley


                                            • Alioscia 5 avril 2011 11:14

                                              Je doute avoir les oreilles assez longues pour meriter ce beau qualificatif dont vous m’avez afublé. Ais je parlé un instant d’uranium ? l’ais je sous entendu ? Relier cette reaction a mes autres posts d’une maniere si implicite me semble un raccourci bien rapide.

                                              J’aurais juste voulu qu’on oubli pas qu’a etre trop optimiste on est souvent decu. J’aurais préféré des algues qui produisent de l’hydrogene plutot que du petrole car le petrole est certes vert mais il n’en a pas pour autant changé l’equation de sa combustion. Mais malgré mes souhaits, si en effet nous avons une solution pour produire du petrole avec un bilan carbone negatif j’en suis tres heureux !! Je me demande juste qu’est ce qu’il se passe si ces algues se retrouvent dans un cours d’eau, je me demande juste si elles ne seraient pas dangereuses pour l environnement ou la santée, je me demande juste plein de choses dont on ne parle pas encore.

                                              Les solutions miracles il y en a plein, le probleme c est qu elles sont souvent miracle tant qu’on ne se pose pas de questions : pour n’en citer que peu : nanotechnologies, telephones portables et wifi, medicaments revolutionnaires, internet, la democratie...

                                              Qui a donc parlé d’uranium ? Suis je donc limité a un seul theme, ais je donc des positions si radicales pour qu’on ne puisse dissocier mes discours les uns des autres.

                                              Allons moi je suis un ane et vous vous etes un vieux singe c est cela ? Je doute qu’en ces termes nous nous apportions quoi que ce soit. Qu’en pensez vous ?


                                            • Ferdinand_Pecora 5 avril 2011 12:18

                                              « Oui quitte à être sceptique autant l’être tout le temps. »

                                              Dans cette phrase réside l’intelligence que j’ai soulignée. Sans plus d’intention que ça.


                                            • Alioscia 5 avril 2011 13:59

                                              Vous faites la carpe...


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 avril 2011 17:21

                                              un vieux singe ?!
                                              je prends.
                                              j’adore faire des grimaces.
                                               smiley


                                            • slipenL’air 4 avril 2011 13:49

                                              Calmos et cocasse cherchent le césar du webanimator smiley


                                              • Pyrathome Pire alien 4 avril 2011 13:59

                                                Les clochards du nucléaire.............
                                                Surtout ne rigolez pas, on a la même chose en France......

                                                autre document hallucinant ! les 30 ans de mensonges de TEPCO......même comédie pour EDF et AREVA

                                                et un article qui date de deux ans....


                                                • Pyrathome Pire alien 4 avril 2011 14:06

                                                  Au sujet des clochards du nucléaire....

                                                  En France, où la sous-traitance dans le nucléaire est en plein développement, l’expression utilisée dans le jargon des employés d’EDF pour les désigner est moins poétique mais plus explicite : la « viande à rems ».

                                                  Offrez une soupe à notre ami ferdinand krolik... smiley et pour AREVA et EDF, un bon bouillon de onze heure....


                                                • Hermes Hermes 4 avril 2011 14:06

                                                  Blackout sur l’info.

                                                  D’après un lien de courrier international, la carte censurée par la météo japonaise, ici.

                                                  A bientot.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 18:24

                                                    Hermes,
                                                    c’est grave,
                                                    on voit bien que Tokyo est nappé de pollution radioactive.
                                                    c’est criminel de ne pas organiser l’évacution de cette ville, même si s’occuper de près de 40 millions de personnes, ce n’est pas évident.
                                                     smiley


                                                  • slipenL’air 4 avril 2011 14:14

                                                    Dossier en cour

                                                      Sortir de (ce) nucléaire-là

                                                    par Jean- pierre petit « dangereux »  smiley astrophysicien


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2011 18:27

                                                      slipenlair
                                                      je lui avais envoyé un mail pour avoir son opinion sur les centrales au thorium, mais très pris par la sortie de la revue en question, il n’a pu me donner plus de renseignements...
                                                       smiley


                                                    • joletaxi 4 avril 2011 14:23

                                                      Aïe aïe, voilà notre auteur favori qui est sous pression.

                                                      Et question pression, il s’y connaît.
                                                      Combien encore les pressions à Deepwater,Cabanel ?
                                                      Et où est passée la poche de méthane ?
                                                      Paraît que le Gulfstream va bien,aux dernières nouvelles.
                                                      Et à Noël personne ne s’est plaint de la qualité des huîtres.
                                                      Bizarre.
                                                      Auriez-vous eu de mauvaises informations ?
                                                      Ici au moins vos informations sur les pollutions émanent directement des autorités japonaises.
                                                      Ils vont même jusqu’à nous informer d’une pollution d’une nappe sous la centrale.
                                                      Aujourdhui, ils expliquent même qu’ils vont déverser des eaux faiblement radioactives dans l’océan,11.500 tonnes.Vous avez raté cela dans votre catalogue des conspirations.
                                                      Pas à dire, on nous cache tout, heureusement que le journaliste citoyen est là.
                                                      Vous avez déjà pensé à colporter des assurances plutôt que des boniments ?
                                                      Je vous laisse à vos délires, vous devenez pénible et pathétique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès