Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 11-Septembre : Ce que nous savons

11-Septembre : Ce que nous savons

Beaucoup d’informations ont été accumulées depuis huit ans sur les attentats du 11 septembre 2001, et presque autant de questions. Ces questions ont, pour les uns, pris une importance capitale, au point de les faire parfois douter de toute parole officielle. Pour les autres, ces questions ne sont que fausses questions, le 11-Septembre ne comportant encore des zones d’ombre que pour les seuls récalcitrants qui refusent de voir la lumière. La réconciliation des uns et des autres dans une vision commune de l’histoire promet d’être difficile.

Que savons-nous du 11-Septembre ? Dans cette interrogation, c’est le "nous" qui pose question. Car force est de constater que "nous" ne croyons pas tous savoir la même chose quant à cet événement, pourtant fondateur de notre temps ; qui plus est, si ce "nous" s’étend à l’opinion mondiale. Car si en France, nous étions 72%, en septembre 2008, à croire en la culpabilité d’Al-Qaïda (sondage Sofres-Logica), les Pakistanais (sondage WorldPublicOpinion) n’étaient que 4% à croire en la même chose ! L’immense majorité des sondés de ce pays (72%) déclarant ne pas savoir qui est responsable. 
 
Une autre étude, menée durant l’été 2008 par l’université du Maryland dans 17 pays, révélait que seules 46% des personnes interrogées considéraient qu’Al-Qaida était responsable du 11-Septembre. Si les Chinois étaient 56% à déclarer ne pas savoir qui est responsable, 36% des Turcs et 30% des Mexicains désignaient le gouvernement américain. L’Egypte, quant à elle, était l’un des très rares pays à soupçonner Israël, avec 43% des sondés.
 
De telles disparités rendent l’écriture d’une histoire commune impossible. Et le 11-Septembre étant devenu l’un des présupposés majeurs à toute réflexion sur le monde contemporain, il est évident qu’une telle division entre les tenants de la version officielle et les autres pose un très sérieux problème. "Nous" ne vivons plus vraiment sur la même planète, selon que l’on croit en la culpabilité d’Al-Qaïda, en celle du gouvernement américain, ou d’un autre, en celle de plusieurs acteurs... ou si l’on ne parvient à croire en rien.
 
Il faut commencer par prendre conscience de cette divergence de points de vue, somme toute préoccupante... et rappeler, juste en passant, que le géopoliticien Aymeric Chauprade fut viré par Hervé Morin de son poste d’enseignant à l’Ecole militaire pour avoir justement pris acte de cette réalité contrastée, et osé "mettre en opposition deux façons de voir le monde, sachant que la moitié de l’humanité pense que les attentats du 11 Septembre sont le fruit d’un tel complot [américain et/ou israélien]" (le ministre de la Défense pourrait d’ailleurs un jour "se mordre les doigts" de cette décision, selon le criminologue Xavier Raufer, qui exprimait, le 30 juillet dernier dans Valeurs actuelles, ses propres doutes sur le 11-Septembre...).
 
Elans contrariés
 
Comment alors dissiper cette confusion et poser les bases d’une histoire commune ? Pour ce faire, il faudrait rompre avec la culture du secret et du mensonge qui fut celle de l’administration Bush, cadenassant la fabrication du rapport de la Commission d’enquête en 2004, au point que John Farmer, conseiller juridique à la Commission, dut reconnaître, dans un livre paru cette année, qu’"à un certain niveau du gouvernement, à un certain moment… il y a eu un accord pour ne pas dire la vérité sur ce qui est arrivé".
 
Témoignage corroboré par la contre-enquête du journaliste au New York Times Philip Shenon sur le travail de la Commission, publiée l’an dernier, et chroniquée le 28 août 2009 dans le supplément Il Venerdi de La Repubblica par Carlo Bonini : "Au lendemain du 11/9, écrit le journaliste, le problème (...) n’était pas la recherche de la vérité. Mais plutôt la recherche d’une vérité « compatible ». Qui, à la différence de toute autre vérité, ne ferait de mal à personne. Qui coïnciderait avec les intérêts d’une administration sur le point de demander un second mandat à ses électeurs. Qui ne franchirait pas le seuil de tolérance à la douleur de la bureaucratie en charge de la sécurité intérieure (FBI) et extérieure (CIA) et des hommes qui les dirigeaient à l’époque (Robert Mueller et George Tenet). Qui garderait intact le secret inavouable du régime saoudien et de ses liens avec les pirates de l’air du 11/9. Une vérité, en somme, qui permettrait d’accompagner, sans les faire dérailler, les politiques, les stratégies, les priorités d’intervention contre la violence de l’islamisme radical baptisée par la Maison-Blanche de George W.Bush et Dick Cheney."
 
Une nouvelle enquête indépendante, voilà ce qu’il faudrait... et l’acteur Charlie Sheen a justement interpelé à ce sujet, le 8 septembre 2009, le président des Etats-Unis, d’une façon originale, via un entretien fictif, 20 Minutes with the President, qui le met en scène avec Barack Obama. Une entrevue idéale, rêvée (avant une concrétisation espérée), où le héros de Platoon et Wall Street informe Obama de toutes les zones d’ombre qu’il aimerait enfin voir éclaircies...
 
Mais cette fameuse nouvelle enquête semble malheureusement relever aujourd’hui de la chimère. Preuve en est, la démission forcée, le 5 septembre, d’un conseiller du président Obama, Van Jones, spécialisé dans les questions environnementales, en raison de son soutien, il y a cinq ans, à la cause des Truthers : sa signature en bas d’une pétition réclamant une nouvelle enquête... Le Los Angeles Times fait remarquer que c’est précisément pour avoir demandé jadis ce que demande aujourd’hui Sheen que Van Jones a été mis à l’écart.
 
Experts... en embrouille
 
Pour atteindre certaines vérités simples sur le 11-Septembre, on aurait pu croire que la science et les avis d’experts auraient constitué des alliés déterminants. Malheureusement, force est de constater que la science n’aura mis, au bout de huit ans, personne d’accord, et que les experts se contredisent les uns les autres. La plupart des médias, partisans de la version officielle, ont souvent convoqué des experts accréditant cette version, faisant croire que tous les experts partageaient le même avis (voir par exemple le dossier Désintox de Rue89), ce qui est un mensonge. De nombreux experts (en aviation, en architecture, etc.) se sont aussi manifestés pour contredire la version officielle. Leurs avis, qui se comptent par centaines, ont été collectés sur des sites alternatifs comme Patriots Question 9/11.
 
Pour prendre un seul exemple de ces contradictions entre experts, tous les pilotes américains du site Patriots Question 9/11 considèrent que la manoeuvre réalisée sur le Pentagone, par ce qu’on suppose être le vol 77 d’American Airlines, était d’une extrême difficulté et n’aurait pu être réalisée - si tant est qu’elle fut même réalisable - que par un pilote très expérimenté aux qualités techniques extraordinaires. En aucun cas, Hani Hanjour, le piètre pilote présumé, n’était capable, selon eux, de réaliser une telle manoeuvre. Mais les experts de Rue89 affirment, de leur côté, exactement le contraire : "Dany Crivello nous assure qu’un de ses anciens collègues instructeurs, qui avait testé Hanjour sur des vols, n’émet aucun doute sur la capacité du terroriste à accomplir cette trajectoire vers le Pentagone malgré son médiocre niveau de pilotage." Quant à Jean Belotti, un ancien pilote, il affirme : "Un entraînement sur simulateur ou quelques vols dans un aéroclub suffisent pour guider un avion dans le ciel et viser une cible. Les gros jets se pilotent presque avec deux doigts aujourd’hui !" Ce dernier avis a de quoi surprendre le profane, mais c’est un avis d’expert...
 
A une époque où il était encore permis de s’étonner, le 30 septembre 2001, le Washington Post s’étonna : "Sans aucun doute, les qualités de pilote d’Hanjour étaient faibles. Il prit des leçons dans une école de pilotage de Scottsdale, dans l’Arizona, quatre ans auparavant, mais ses instructeurs lui demandèrent finalement de partir en raison de ses pauvres compétences [...]. Il y a à peine un mois, des instructeurs du Freeway Airport à Bowie volèrent avec lui et le jugèrent inapte à piloter un avion par lui-même. Mais le matin du 11-Septembre, alors que le vol 77 se détournait de sa route vers Los Angeles pour foncer sur Washington et le Pentagone, Hanjour est censé avoir exécuté ce qu’une haute source de l’aviation a qualifié de "virage soigné et coordonné"." En 2009, Rue89 ne s’étonne plus de rien ; seuls les "conspirationnistes" s’étonnent encore : "Selon les conspirationnistes, un aviateur non professionnel n’aurait jamais pu réaliser une manœuvre aérienne aussi complexe : se crasher sur le Pentagone après un vol à 60 cm du sol à une vitesse de 850 km/h, sans jamais toucher la pelouse." En effet, il n’y a vraiment pas de quoi s’étonner...
 
J’aurais pu aussi prendre l’exemple de la controverse autour de la chute des tours du World Trade Center. Quand certains voient dans la récente découverte, par Niels Harrit et son équipe, de nanothermite dans les poussières du WTC la preuve irréfutable d’une démolition contrôlée, d’autres n’y voient... rien. Une supercherie de plus, sans doute, sortie tout droit d’un cerveau "conspirationniste" malade...
 
Info certifiée 100% qualité
 
Si la science ne nous aide pas à créer du consensus, la crédibilité des médias traditionnels aurait pu nous permettre de faire le tri entre informations sérieuses et farfelues. Mais j’ai déjà eu l’occasion de montrer que les plus grands médias avaient délivré des informations fort contradictoires, qui ruinaient même en certains points la version officielle, pourtant toujours défendue. Au terme de mon recensement de ces informations contradictoires, j’avais conclu : "Si nous résumons les informations qui précédent, nous obtenons la version suivante : le Pakistan et l’Arabie Saoudite, deux pays alliés des Etats-Unis, ont soutenu les pirates de l’air du 11-Septembre ; le renseignement américain avait connaissance bien avant les attentats d’une mission-suicide à venir d’Al-Qaïda, et connaissait les principaux kamikazes ; les guerres d’Afghanistan et d’Irak étaient planifiées avant les attentats ; Ben Laden n’a jamais été sérieusement traqué. Version vraie ou fausse ? En tout cas, basée uniquement sur les grands médias."
 
Qu’est-on ainsi censé penser de cet article du Times of India, daté du 9 octobre 2001 ?
 
J’ai essayé de joindre par mail son auteur, Manoj Joshi, en vain pour le moment... L’information qu’il livre, absolument cruciale, sur le supposé financement du 11-Septembre par l’ISI, confirmée, dit-il, par le FBI, est, comme le disait BHL dans Qui a tué Daniel Pearl ?, "le grand non-dit de l’Amérique de George Bush et Donald Rumsfeld". Information jugée "sûre" par Patrick Pesnot dans les Rendez-vous avec X sur France Inter en mai 2009, mais, à l’inverse, "pas crédible" par l’ancien officier de renseignement Eric Denécé, interviewé en janvier 2009. Quant à la journaliste du Figaro Marie-France Calle, interrogée en décembre 2008 suite à un article qu’elle avait consacré au complot monté par Omar Saeed Sheikh depuis sa cellule pour assassiner Musharraf, elle m’avait simplement répondu : "Je n’ai guère d’autres évidences que vous du rôle joué par Sheikh Omar dans la préparation des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. J’ai lu votre article avec intérêt."
 
On comprend que l’on ne voie pas le monde tout à fait de la même manière, selon que l’on juge cette information crédible ou non. Car si elle est véridique, son implication immédiate est que les Etats-Unis "couvrent" l’un des responsables majeurs des attentats - l’ancien chef de l’ISI Mahmoud Ahmad n’ayant jamais été inquiété par quiconque. Si Manoj Joshi n’a pas été victime d’une entreprise d’intoxication (ce qu’on ne sait), son papier (précédé certes par celui du Dawn) est le plus explosif jamais publié sur le 11-Septembre ; le début d’une réaction en chaîne imprévisible.
 
La Raison en bandoulière
 
Si la science et les médias n’ont pas suffi à apporter une vérité acceptable par tous, sur quoi pouvons-nous dès lors compter ? Sur le dialogue ? Jusqu’ici, nous devons constater qu’il fut inexistant. Dialogue de sourds. La soirée télévisée du 11 septembre 2009 nous en donnera sans doute une nouvelle illustration. Sur Canal Plus, Stéphane Malterre présentera son documentaire 11-Septembre : enquête sur la théorie du complot, véritable entreprise de diabolisation des "conspirationnistes", dont on peut pourtant lire, sur Médiapart, qu’il constitue "un travail journalistique basé sur des preuves, des faits - la vérité des petits faits - et non pas des constructions intellectuelles, des fantasmes ou des raccourcis".
 
A la même heure, sur France 2, Eric Raynaud présentera son livre 11-Septembre : Les Vérités cachées, qui prétend également s’appuyer sur des faits et des preuves, mais pour soutenir une vision diamétralement opposée : "Dans cet ouvrage, je m’attache essentiellement à (...) montrer que les tenants de la version officielle du 11-Septembre sont, aujourd’hui, dans une position absolument intenable. Je ne l’ai pas décrété : j’ai pris le parti d’aligner des faits, des études, des expertises et des témoignages incontestables, pris aux sources les plus fiables, tous vérifiés et totalement vérifiables par le lecteur."
 
Quand certains partent en guerre en prétendant avoir Dieu de leur côté, d’autres rentrent dans la polémique médiatique en s’accaparant la raison et les faits, laissant au camp d’en face la déraison et les fantasmes... On imagine bien que ces deux camps ne parviendront jamais à se parler vraiment.

Opération manipulation
 
Pour réconcilier un jour les "conspirationnistes", les "anti-conspirationnistes", et les autres, simplement sceptiques et pas sûrs de leur jugement, il faudra d’évidence en finir avec certaines caricatures, comme celle que propose justement Stéphane Malterre dans son documentaire.
 
Ce film se demande quelles sont "les vraies motivations" des "adeptes de la théorie du complot", et, insidieusement, en arrive à la thèse selon laquelle tous les "conspirationnistes" sont (ou sont manipulés par) des antisémites. L’essentiel de la démonstration tient en une manipulation grossière : une concentration sur le seul film Loose Change 2, comme si tous les "sceptiques" le considéraient comme la Sainte Bible, et une focalisation, ensuite, sur une seule source d’information (parmi une multitude) de ce film, le journal d’extrême droite American Free Press... pour aller pointer du doigt l’antisémitisme de son directeur et ses liens avec les négationnistes et le Ku Klux Klan. Le documentaire s’ouvre, d’ailleurs, sur une interview de Jean-Marie Le Pen et s’achève par celle du blogueur Tristan Mendès-France, victime de quelques insultes, dont une antisémite, sur un forum dédié au 11-Septembre. Plus caricatural, tu meurs.
 
Oubliés, comme toujours, les anciens du FBI et de la CIA qui se posent des questions, oubliés les officiers de l’armée américaine, les politiciens américains qui contestent, oubliés les scientifiques, les pilotes, etc., tous insatisfaits du rapport de 2004 (sans être forcément des "conspirationnistes"), pas anti-américains on s’en doute, et pas connus non plus pour un quelconque penchant antisémite. Les interroger, eux, aurait été plus intéressant, mais aurait contrarié la thèse - tellement faible - défendue par Stéphane Malterre, qui a préféré prolonger le naufrage médiatique dont j’ai déjà parlé.
 
Pour ne citer que l’une de ces personnes respectables et un brin crédibles que Malterre et tous les autres journalistes français ont décidé de négliger, je vous renvoie aux interventions de Michael Meacher, ancien ministre de l’Environnement de Tony Blair, de 1997 à 2003. Il a écrit notamment deux articles fondamentaux : This war on terrorism is bogus, le 6 septembre 2003, et The Pakistan Connection, le 22 juillet 2004, tous deux publiés dans le Guardian. Il est aussi apparu sur la chaîne de télévision Nederland 2, dans l’émission "Twee Vandaag" du 9 septembre 2005, en compagnie de l’ancien Secrétaire d’Etat à la défense allemand Andreas von Bülow. La thèse qu’il suggère, motivée par la référence au projet impérialiste du PNAC, est celle du "laisser-faire" : elle implique à la fois Al-Qaïda, avec ses terroristes, et les dirigeants américains.
 
La première vidéo est l’interview intégrale des deux hommes, elle dure presque une heure. L’intervention de Meacher est passionnante, mais elle n’est malheureusement pas sous-titrée en français. La seconde vidéo est le montage final, sous-titré, lui, en français.
 
 
 
La police de la pensée veille
 
Tandis que des membres de la Commission d’enquête ont eux-mêmes déploré le relatif échec de leur travail, et même dénoncé des tromperies délibérées, nos médias refusent toujours de prolonger l’enquête, et préfèrent s’adonner à la chasse aux sorcières. Dernier exemple en date, le 7 septembre, le journal Le Monde s’en prend à un jeune photoreporter italien, Massimo Berruti. Celui-ci vient de remporter le prix du Jeune Reporter de la ville de Perpignan. "Au festival Visa pour l’image, il expose en ce moment un travail sur le Pakistan, intitulé "Pakistan - Vérité ou contre-vérité". Les images, avec leurs noirs très denses, sont léchées et maîtrisées. Le photographe s’est penché sur la société pakistanaise, montrant le mouvement des magistrats, mais aussi des partis politiques, des prisonniers, des habitants", rapporte Claire Guillot.
 
Mais voilà, il y a un hic ; le photographe doute des déclarations officielles sur le 11-Septembre : "Je ne fais pas partie des médias de masse, je ne suis pas payé, donc je peux parler librement, lance-t-il. Il y a de nombreuses raisons d’avoir des doutes sur ce que les médias disent depuis le début, c’est-à-dire depuis le 11-Septembre." Une prise de positon qui permet à la journaliste du Monde d’assimiler Berruti à un "conspirationniste" et de regretter que son prix lui ait été remis... malgré tout : "Et c’est sans ciller que, vendredi 4 septembre, lors de la soirée de projection, le maire a remis au photographe son prix de 8 000 euros", conclut-elle, visiblement scandalisée.
 
Garder le cap
 
Finissons avec les images avec lesquelles tout a commencé, celles de la stupeur et de la non-réflexion, lorsque l’opinion n’était pas encore fragmentée...
 


 
... et croyait déjà en la responsabilité de Ben Laden, possiblement sponsorisé, nous disait-on, par l’Irak ou l’Iran. Le milliardaire saoudien avait menacé trois semaines auparavant de frapper les Etats-Unis, quand et où il le voulait, nous disait-on encore.
 
Nous savons aujourd’hui que ces menaces n’avaient pas empêché les Etats-Unis de continuer à nouer des relations étroites avec cet homme et à utiliser, de manière indirecte, ses combattants pour des opérations en Asie centrale, jusqu’au 11-Septembre. Nous le savons grâce à Sibel Edmonds, qui a fini par rompre, en juin dernier, le silence auquel on l’avait astreint. Ou plutôt, nous pourrions le savoir si les documents auxquels elle fait référence étaient déclassifiés. Ce genre de révélation aiguise encore, fort heureusement, la curiosité de quelques-uns.
 
Le conspirationnisme est sans doute dangereux pour nos sociétés. Mais l’anti-conspirationnisme primaire, aveugle aux questions légitimes, l’est assurément encore plus. Certes pas pour l’ordre social, qu’il fait perdurer, mais pour la sacro-sainte aspiration au vrai et au juste que chacun porte, et dans l’abandon de laquelle toute vie humaine se trouve avilie. Que faire alors, pour naviguer entre ces deux écueils ?
 
Attaqué, lynché, diffamé, Chauprade trouva les mots justes : "J’ai une démarche purement scientifique, celle du scientifique qui doute, qui expose des théories intéressantes, sans conclure, parce qu’il n’a pas encore les éléments suffisants pour conclure. Je resterai sur ma ligne scientifique, académique, et en même temps je suis un homme libre, je revendique le droit de penser, d’analyser. (...) Il faut rester sur une ligne d’analyse raisonnable et modérée, mais ferme et indépendante." Gardons ce cap.

Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

179 réactions à cet article    


  • UnGeko 11 septembre 2009 09:42

    Bonne synthèse sur le sujet !

    « Le conspirationnisme est sans doute dangereux pour nos sociétés. Mais l’anti-conspirationnisme primaire, aveugle aux questions légitimes, l’est assurément encore plus »

    Reflexion faite à la lecture de l’article d’Olivier Bailly et son entretien avec S.Malterre


    • Nicole 11 septembre 2009 10:01

      Olivier Bailly, faut-il le rappeler, s’est illustré par un article intitulé « Avez vous lu mein Kampf » ?

      http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/avez-vous-lu-mein-kampf-56745

      qui a occasionné nombre de réponses négatives, car beaucoup dont je suis, sont las de sans cesse entendre rappelée la mémoire de la Shoah. Le commentaire le plus voté, posté par Internaute a été censuré, alors qu’il était remarquablement argumenté.

      Stéphane Malterre a, de son côté, fait un documentaire minable dans lequel il a tout bonnement occulté le bâtiment 7. Sur le plateau d’arrêt sur image, il n’était pas véritablement à l’aise et les commentaires postés sur le site de la RTBF (je crois que c’est sur cette chaîne belge qu’il est passé) l’ont littéralement éreinté.

      Pour qui pense comme moi qu’Israël a une place centrale, et qu’il est hors de question de faire un pas de plus sans questionner leur implication, ce sont deux personnes dont les actes par le passé ont permis d’évaluer leur jugement quant à ça : pas question de même penser questionner Sivan Kurzberg, et les agents du Mossad ayant pour couverture Urban Moving System et se filmant joyeux devant la chute de la première tour, avant de dire à la TV israélienne qu’ils voulaient documenter l’évènement.

      http://www.youtube.com/watch?v=tRfhUezbKLw


    • UnGeko 11 septembre 2009 10:20

      Je ne parle pas d’Olivier Bailly mais du contenu de son article, auteur qui par ailleurs publie des billets très interessants !


    • lord_volde lord_volde 11 septembre 2009 11:24

      Salut Nicole ;
      Tu veux dire qu’ils l’ont étripé. Stéphane Malterre est en effet un minable opportuniste aux idées partisanes qui, malgré ses insuffisances intellectuelles évidentes , son piètre niveau de connaissance en matière scientifique, les déficits visibles de sa présentation des éléments invalidant la théorie fumeuse du complot islamique (extérieur) estampillé VO, et son total et complèt dévouement à la chaîne cryptée Vivendi, ne pourra sortir de l’ombre de son milieu professionnel puant d’orgueil à l’aide d’un sujet qu’il ne maîtrise pas et qui risque de déplacer la ligne hostile à la VO et d’exarcerber le monde libre du net. Ce type est d’une malhonnêteté sans nom et son acharnement a vouloir démonter la vérité que nous avons tous subodorée par cet amour intransigeant de la vérité.


    • John Lloyds John Lloyds 11 septembre 2009 11:44

      « Pour qui pense comme moi qu’Israël a une place centrale, et qu’il est hors de question de faire un pas de plus sans questionner leur implication »

      Une chose est certaine : Les attentats du 11/9 ont montré que le NWO n’est pas aussi brillant qu’on pourrait le penser. Piètre organisation de l’inside job, faire croire à un avion écrasé sur le pentagone que personne n’a filmé, même pas les 80 caméras permanentes surveillant le bâtiment, faut vraiment prendre les gens pour des gogos.

      Piètre gestion du débat sur le sujet, une interdiction pure et simple du débat public qui ne fait qu’hatiser les doutes, interdiction digne du régime soviétique de Kroutchev, puis diabolisation des « conspirationnistes ».

      Cet évènement historique, que la postérité classera probablement au rang du pire crime contre l’humanité de tous les temps (non en terme de quantité, les US ont bien pire sur la conscience, mais en terme d’ignominie) perpértré par les US, doit redonner confiance à ceux qui craignent la toute puissance du NWO. Non, il n’est pas tout puissant, il est brouillon, faillible, et n’a pas la compétence de ses prétentions. A force de réunions sur les yatchs, la trilatérale devient totalement rouillée.


    • Paul Muad Dib 11 septembre 2009 12:16

      salut John, juste pour dire que je me fais la même « impression » sur la faillibilité du NWO,
      faire croire a sa puissance et a sa suprématie est facile avec des mots, ce n’est pas la réalité,je pense..quand aux sionistes défendeurs des neocons,donc du 9/11, de la pseudo guerre de civilisation, de la guerre en Irak, afghane ,etc...que de chemin parcouru depuis l’époque d’une certaine sympathie..maintenant on voit que leur chemin est plus en accord avec sympathy for the devil des rolling stones..


    • Pyrathome pyralene 11 septembre 2009 13:30

      John@
      Cet évènement historique, que la postérité classera probablement au rang du pire crime contre l’humanité de tous les temps (non en terme de quantité, les US ont bien pire sur la conscience, mais en terme d’ignominie) perpértré par les US, doit redonner confiance à ceux qui craignent la toute puissance du NWO. Non, il n’est pas tout puissant, il est brouillon, faillible, et n’a pas la compétence de ses prétentions. A force de réunions sur les yatchs, la trilatérale devient totalement rouillée......

       Tu as bien résumé la situation....mais au delà de cet évenement,se posera aussi la question des complicités devant une telle omerta médiatique,de la complicité de nos politiques en France et ailleurs,le panier de crabe est compacte et semble totalement apeuré dès qu’on aborde le sujet sensible !! Mais quel ignoble secret sont-ils obligé de couvrir ???....ces gens-là sont terrifiés à l’idée même de ce qui se passerait si la vérité devenait trop apparente....ils ont bien raison d’avoir peur !! je n’envie pas leur sort prochain.......


    • Nicole 11 septembre 2009 20:41

      "Cet évènement historique, que la postérité classera probablement au rang du pire crime contre l’humanité de tous les temps (non en terme de quantité, les US ont bien pire sur la conscience, mais en terme d’ignominie) perpértré par les US, doit redonner confiance àceux qui craignent la toute puissance du NWO.« 

      En ce qui me concerne, je ne sais pas ça, et je ne me permettrai pas de l’affirmer. Je préfère réunir les faits indéniables, et par rapport àIsraë l, il y en a pléthore. Après, je ne sais pas davantage. Quand je vois le visage de GWB sur la vidéo après qu’il a appris le choc du deuxième avion, je peux concevoir qu’il se soit dit »les enculés« , tout comme quand il est resté àtourner dans son avion un long moment. Quand je vois le documentaire de Walt et Mearsheimer (avec le livre, mais entendre est tout àfait complémentaire, et voir l’expression des visages) :

      http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=22201

      quand je vois Charles Freeman contraint de renoncer au poste offert par BHO du fait des pressions du lobby :

      http://www.ism-france.org/news/article.php?id=11422&type=analyse&lesujet=R%E9sistances

      quand je vois Jonathan Pollard accepter la prison àvie sans procès après avoir avoué qu’il a espionné, de sorte que l’on ne sache pas ce qu’il y a dans le dossier

      http://www.lerenseignement.com/nouveaumonde/pdf/3823_Extrait-Histoire-secr%C3%A8te-du-Mossad.pdf

      il me semble totalement indéniable qu’il y a emprise d’Israë l et ce depuis des décennies sur les Etats Unis. La famille Rotschild n’est pas précisément innocente dans tout ça. J’ai identifié d’ailleurs un document que je veux lire parce qu’il présente ses liens avec la ville de Jérusalem sur un écho d’Israë l :

      http://www.un-echo-israel.net/Histoire-Famille-Rothschild-et-la

      http://www.un-echo-israel.net/Histoire-Famille-Rothschild-et-la,8609

      Donc ma question est très précise : sur quoi te fondes-tu pour dire qu’il a été perprétré par les Etats Unis ? Moi, je n’ai aucun élément concret. Il y a évidente collusion entre plusieurs puissances, mais quant àdire qui l’a perpétré, ce peut aussi bien être effectivement des terroristes manipulés.

      La seule question qui m’importe est, au delàdes avantages que les uns et les autres ont cru pouvoir y trouver : QUI SONT CEUX SANS LESQUELS IL N’Y AVAIT PAS DE 9/11 ?

      Là, mon intime conviction fondée sur les éléments que j’ai postés dans ma plainte contre Israë l et dans le fil d’OB est que c’est du côté des sionistes/israéliens qu’il faut chercher. Du reste, je crois que les seuls identifiés au niveau des délits d’initiés sont israéliens :

      http://tbrnews.org/Archives/a048.htm

      SANS ACCENT :

       »Cet evenement historique, que la posterite classera probablement au rang du pire crime contre l’humanite de tous les temps (non en terme de quantite, les US ont bien pire sur la conscience, mais en terme d’ignominie) perpertre par les US, doit redonner confiance a ceux qui craignent la toute puissance du NWO."

      En ce qui me concerne, je ne sais pas ca, et je ne me permettrai pas de l’affirmer. Je prefere reunir les faits indeniables, et par rapport a Israel, il y en a plethore. Apres, je ne sais pas davantage. Quand je vois le visage de GWB sur la video apres qu’il a appris le choc du deuxieme avion, je peux concevoir qu’il se soit dit "les encules", tout comme quand il est reste a tourner dans son avion un long moment. Quand je vois le documentaire de Walt et Mearsheimer (avec le livre, mais entendre est tout a fait complementaire, et voir l’expression des visages) :

      http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=22201

      quand je vois Charles Freeman contraint de renoncer au poste offert par BHO du fait des pressions du lobby :

      http://www.ism-france.org/news/article.php?id=11422&type=analyse&lesujet=R%E9sistances

      quand je vois Jonathan Pollard accepter la prison a vie sans proces apres avoir avoue qu’il a espionne, de sorte que l’on ne sache pas ce qu’il y a dans le dossier

      http://www.lerenseignement.com/nouveaumonde/pdf/3823_Extrait-Histoire-secr%C3%A8te-du-Mossad.pdf

      il me semble totalement indeniable qu’il y a emprise d’Israel et ce depuis des decennies sur les Etats Unis. La famille Rotschild n’est pas precisement innocente dans tout ca. J’ai identifie d’ailleurs un document que je veux lire parce qu’il presente ses liens avec la ville de Jerusalem sur un echo d’Israel :

      http://www.un-echo-israel.net/Histoire-Famille-Rothschild-et-la

      http://www.un-echo-israel.net/Histoire-Famille-Rothschild-et-la,8609

      Donc ma question est tres precise : sur quoi te fondes-tu pour dire qu’il a ete perpretre par les Etats Unis ? Moi, je n’ai aucun element concret. Il y a evidente collusion entre plusieurs puissances, mais quant a dire qui l’a perpetre, ce peut aussi bien etre effectivement des terroristes manipules.

      La seule question qui m’importe est, au dela des avantages que les uns et les autres ont cru pouvoir y trouver : QUI SONT CEUX SANS LESQUELS IL N’Y AVAIT PAS DE 9/11 ?

      La , mon intime conviction fondee sur les elements que j’ai postes dans ma plainte contre Israel et dans le fil d’OB est que c’est du cote des sionistes/israeliens qu’il faut chercher. Du reste, je crois que les seuls identifies au niveau des delits d’inities sont israeliens  :

      http://tbrnews.org/Archives/a048.htm


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 11 septembre 2009 22:29

      Petite revue de presse sur la manière dont les médias parlent ces derniers jours des Truthers :

      En mal

      France Info reçoit Stéphane Malterre  : entretien très touchant où les deux intervieweuses découvrent complètement le sujet, avec les préjugés habituels, et tombent en admiration devant l’enquête de Malterre, d’une nullité pourtant affligeante. Le documentaire de Stéphane Malterre remonte jusqu’à l’extrême droite américaine antisémite et négationiste dont s’est inspiré Dylan Avery...

      Je suis frappé par le fait que tous les critiques de ce documentaire reprennent en choeur le mensonge de Malterre, selon lequel Loose Change trouve son unique source d’inspiration dans une publication d’extrême droite (cf. Télérama, France Info), preuve qu’aucun critique n’a vu Loose Change, qui comporte sans doute une centaine de sources, dont une, en effet, d’extrême droite. Je précise que j’ai-même critiqué ce film, mais... en essayant de ne pas déformer la réalité (il y a bien assez à critiquer pour ne pas inventer de faux problèmes). Le Figaro s’en prend aussi très violemment à Loose Change.

      Le Monde assassine Massimo Berruti, le photographe primé, mais qui a le défaut de trop douter.

      De façon neutre

      Sud Radio interviewe Eric Raynaud : c’est neutre, mais plutôt distant et rapide

      Radio Courtoisie organise un long débat entre des intervenants de différents avis : Kropotkine, Pierre Malot (Etudiant), J.C. Philippe (Ingénieur en démolition) & Jean Robin (Éditeur). 

      En bien

      La Télé Libre consacre un article assez favorable au Truther Richard Gage et dénonce la chasse aux sorcières généralement pratiquée, digne du maccarthysme.

      Russia Today consacre plusieurs articles aux Truthers, très favorables 1-2-3 (4)
      dont cet article-fleuve au titre assez incroyable : 911 Reasons why 9/11 was (probably) an inside job (1-2)

      La radio belge RTBF reçoit Eric Raynaud : interview assez favorable

      Nouvelle interview de Raynaud sur la RTBF
       : toujours aussi favorable. Elle est précédée d’une intervention de Marie-Christine Bonzon, la correspondante de la RTBF à Washington : elle critique l’attitude dédaigneuse des médias américains face aux Truthers (ils ne font pas leur travail, dit-elle) et affirme que les questions qu’ils posent devraient être davantage considérées.

      France Soir consacre un dossier au 9/11 : Eric Raynaud est interviewé et un article est consacré aux experts du site Patriots Question 9/11(c’est, depuis mon propre article sur la question en mars 2007, le 1er article que je vois sur ce sujet dans un grand média) : Ils sont ingénieurs, architectes, universitaires, pilotes, vétérans du FBI et de la CIA, du département d’Etat, de l’Agence de sécurité nationale, victimes et proches de disparus. Ils sont près de 2.000, réunis au sein de l’association Patriots Question 9/11 (1) qui milite pour la réouverture de l’enquête.


    • toug toug 12 septembre 2009 00:26

      @Nicole
      On peux rajouter à ton com le fait que sa soit le front de libération de la palestine qui tout de suite après revendique les attentas, assez hallucinant !
      « Nous ne sommes pas votre problème, votre problème est notre problème, ce sont les palestiniens le problème.. »
      Israéliens avec des habit de musulman dans leur camionnette et chantant rigolant à la vue des tour en flamme..
      Pk aucune enquete serieuse la dessus ???????

      J’ai des amis juifs avec qui je parle de ca, ils ne rejete pas les accusations mais ils ont due mal à y faire face et je le comprend.. Très difficile pour eux de voir qu’il y a bien des juifs extremiste sioniste qui sont aussi barbare que n’importe quel islamiste terroriste.. Quand la propagande mediatique nous bourre le crane pendant des année avec « l’axe du bien et l’axe du mal »... Se voiler la face devient tout de suite plus facile...


    • abdelkader17 12 septembre 2009 02:54

      @Andreas
      vous n’allez nous refaire le coup d’Hitler et du peuple persécuté,le fond de commerce de toujours quant on connait un peu la capacité de nuisance des services secrets sionistes nous sommes en droit de nous poser des questions, que faisaient ces individus à danser sur le toit d’un fourgon le 11 septembre surement des agents hallal ces sionistes.


    • Raspoutine 1er Raspoutine 1er 12 septembre 2009 03:46

      encore un islamophobe, de premier rang. ce n’est pas les musulmans, en premier qui ont dennoncés cette magouille, ils ont cru comme tout le monde, et il faut le dire avec rejouissance pour la plus part , que c’était ce Benladen et sa bande qui était à la tete de cette strategie aussi complexe.
      toucher un symbole, planté dans cette ville de new york, fief de tous les escrocs de la finances du monde, n’est et restera que la plus grande propagande pour ecrimer et diaboliser et desciditer le monde musulam. A qui profite tout cela ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 septembre 2009 04:03

      @ T.E : Bravo et merci de suivre ce dossier. Je pense qu’à mesure qu’on sort du puits gravitationnel de Bush et al., on a une vue plus claire de cet événement dont on n’est sûr de rien sauf qu’il cache quelque chose


    • Philou017 Philou017 12 septembre 2009 06:22

      Andreas Falkenmauser : « Les saoudiens sont donc des sionistes alliés aux américains ? Israel avait intérêt à faire attaquer l’Afghanistan ? »

      Les éléments qui peuvent faire penser à une participation du Mossad sont consistants.

      Si vous voulez des raisons, c’est facile de vous en donner. L’Irak et l’Iran étaient deux ennemis d’Israel. Si l’Irak a été envahi, c’est pas passé loin pour l’Iran, qui a été fortement menacé dans les années 2004-2006.

      Mais ce n’est pas le problème. Vous essayez de noyer le poisson.
      Les faits montrent qu’il y a complot intérieur, avec des complicités importantes au niveau de l’appareil d’état.

      La participation du Mossad est une question tout à fait secondaire, qui ne doit pas servir d’alibi pour occulter le débat.


    • Nicole 12 septembre 2009 11:56

      Mais pointer la participation sioniste/israélienne (je ne crois pas que Larry Silverstein fasse partie du Mossad, selon mes infos, c’est de l’UJA qu’il est membre, idem pour Lowy, Eisenberg...) ne revient aucunement à occulter le débat.

      La question qui s’impose est de savoir pourquoi la demande de réouverture n’aboutit pas :
      - Il est légitime d’aborder la question de la surreprésentation juive à la tête des groupes de médias
      - Il est légitime de questionner la sincérité d’implication de tous les membres d’associations demandant la réouverture dès lors qu’historiquement les groupes de résistance ont toujours été infiltrés.

      Ce qui est intéressant, c’est de suivre les mouvements d’un débat. J’ai posé une question précise : qu’est-ce qui permet à John Loyds d’affirmer que ce sont les US qui ont perpétré les attentats ? Très peu après l’auteur intervient, et il a le choix du lieu où il poste sa com importante mais qui pouvait être ailleurs, et ne répond aucunement à la question posée, de même que personne ne l’a fait depuis (répondre à ma question)

      Or j’ai également fourni des éléments concrets et vérifiables qui peuvent parfaitement être discutés, mais ne le sont pas, sauf par toug et abdel.

      De la même façon philou, dans une autre discussion, vous n’avez eu de cesse de pointer le fanatisme (on se demande lequel) et quand je vous ai demandé ce que vous pensiez du fanatisme sioniste en citant précisémant les vidéos postées en avox.tv sur Sheikh Jarrah, vous n’avez pas répondu.

      Bref, suite à une question précise qui attend toujours réponse des posts qui concernent le sujet du fil et d’autres dont on peut se demander s’ils ne sont pas là pour manifester qu’on ferait bien de regarder ailleurs (pas vrai PJCA ?).

      Pourquoi le demande d’ouverture n’aboutit pas et qui d’autre qu’Israël peut l’empêcher ?

      Pourquoi Roger Iger, patron de Disney et donc d’ABC s’oppose-il ce point à la diffusion sur supports achetables de « path to 9/11 »...................des questions louches sciemment évitées, il y en a des tonnes, et plus on pointe directement Israël plus il devient intéressant de faire des copies d’écran, et de voir les manoeuvres dilatoires voire diffamantes (« Ce sont les juifs »...et si ça l’était, on ne devrait pas le dire ? Pourquoi ? A cause de la Shoah ? En ce cas on peut leur laisser faire largement pire d’autant qu’ils ont quelque expérience :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-31517346.html


    • toug toug 12 septembre 2009 12:21

      La seul chose que je te reprocherais Nicole c’est dire que « les juifs » sont impliqués.. Tu discutes bien d’une participation du gouvernement Israélien ou simplement du Mossad... Des sionistes extrémistes..( y a pas de terme pour qualifier les juifs extremistes comme c’est bizarre ) Alors parler de juif c’est tres con et c’est donner le baton pour se faire abttre.. Faut pas que tu finisses comme Eric hufschmid ;) ( qu’on a du payer pour se faire passer pour antisémite et discréditer ces these ou alors manipuler mais y a quelque chose qui cloche avec ce type )

      Sinon c’est vrai qu’il y a des centaine d’argument qui pointe l’État hebreu et tres peu sont évoqué... C’est assez dingue cette police de la pensée, c’est comme si on nous avait lavé le cerveau pour que l’on pense que les juifs ne sont que pureté, qu’il n’y a pas de juifs extremiste, (« le peuple juif est fondamentalement sain » Finkelkraute) Le travail des lobbys durement tant d’année est effectivement tres efficacce, ca on peut pas leur reprocher leur efficacite pour manipuler, placer leur pion et s’impliquer dans les medias, dans la politique exterieur des pays ect ect.. Tres fort..Iils sont en guerre depuis 60 ans, au bout d’un moment tu deviens expert ..


    • Nicole 12 septembre 2009 12:26

      Et c’est reparti ! aujourd’hui encore je ne peux pas voter.

      QUI TIENT LA MODERATION ?

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-35941075.html


    • Nicole 12 septembre 2009 12:35

      Toug, je ne pense pas avoir dit « les juifs » j’ai repris les mots d’un post. Je ne suis pas du tout antisémite, loin s’en faut, mais en guerre depuis toujours contre TOUS les racismes.

      Cela étant, rien que ça à mes yeux pose problème, le fait de dire « peut-on ou non dire les juifs ? »

      Je suis française de souche. Je serais incapable d’avoir comme avatar le drapeau français, pour la bonne et simple raison que ma nationalité compte très peu dans mon identité. Je me sens, même si je n’aime pas l’expression « citoyenne du monde » ou simplement femme avant d’être française.

      Et je n’ai aucune gêne a penser et énoncer que les personnes impliquées dans l’affaire Alègre sont d’infâmes français. Depuis quand serait-il tabou de nommer ?

      Cela étant, toute globalisation est déplacée, et je l’ai dit mil fois, je plaint de tout mon coeur les juifs opposés au sionisme. Du reste, j’ai pétitionné pour Ezra Nawi et pour Neve Gordon. Je ne comprends même pas ton post, alors que tu as vu mes vidéos sur Ezra Nawi.


    • toug toug 12 septembre 2009 13:51

      Je ne t’accuse pas d’antisémitisme Nicole... Vraiment pas... C’était juste une critique de ton argumentation qui peut passer pour antisémite.. Par exemple tu dis :
      « Il est légitime d’aborder la question de la surreprésentation juive à la tête des groupes de médias »
      Y a plein de juif dans les média et alors ? il y a bien des juifs qui se foute d’Israël totalement non ?. Pourquoi tu dis pas des pro Israélien malhonnete, des ultra sionistes ect..Enfin bon je pinaille un peu... Je crois que cette précaution là est fondamentale pour mettre les partisans de cette ideologie raciste devant la réalité de leur actes..


    • Nicole 12 septembre 2009 14:15

      Mais Toug, il y a une réelle discrimination qui est passée sous silence, et je pèse mes mots. Dans les médias, à un juif succède un juif, du moins aux postes de direction. Or ils sont une minorité. D’aucune autre minorité un tel favoritisme ne serait seulement pensable, et il est juridiquement pertinent de le signaler.

      Je ne me permets pas de qualifier de sioniste quelqu’un dont je ne sais pas qu’il l’est dès lors que depuis toujours quantité de juifs se sont opposés au sionisme qu’ils vivaient comme une souillure. Le sionisme a tout de même été fondé par un sacré antisémite, qui pour mémoire n’a pas fait circoncire son fils (comment se fait-il qu’un évènement tout de même privé soit connu, et ne faut-il pas y voir un lien avec Dommergue ? Question -je veux dire qu’il est pensable que les propos de Dommergue que je pense fondés et pertinents aient été énoncés plus tôt par d’autres et qu’on l’ignore, dans la mesure où cette décision de ne pas circoncire son fils a été connue et relayée, ce qui ne serait pas le cas si ça n’avait pas un sens)

      Sur l’opposition juive au sionisme :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-31554079.html

      Déjà que les sionistes pourrissent furieusement la vie aux juifs qui y sont opposés en les déclarant « honteux » ou « dans la haine d’eux mêmes » (abonnement à perpét aux mécanisme de projection), si on les dépouille de leur identité en n’ayant plus même la possibilité d’appeler un juif un juif, alors c’est la dictature du sionisme. Cela dit, l’imitation est saisissante, je te l’accorde.


    • appoline appoline 12 septembre 2009 21:09

      Salut Johnny,

      «  Les attentats du 11/9 ont montré que le NWO n’est pas aussi brillant qu’on pourrait le penser »

      Ils sont tellement imbus d’eux-mêmes. Il est possible aussi que sous la pression de ses maîtres, Bush le simplet et ses accolytes aient monté cela à la va-vite, sachant pertinemment que la première réaction de l’opinion serait de croire ce qu’elle voit et que l’éffondrement des tours et les morts laisseraient en arrière pour un bon moment les doutes dus aux erreurs de cette opération.
      Ils ont tant de mépris pour la masse et tant de facilité pour mentir, il ne faut oublier John que les gens dont la plupart sont honnêtes n’étaient et ne sont pas préparés à ces mensonges qui dépassent l’entendement.
      Amicalement.


    • appoline appoline 12 septembre 2009 21:22

      @ Lord_volde,

      « Stéphane Malterre est en effet un minable opportuniste aux idées partisanes » D’accord avec toi milord, mais tu te doutes que ce genre d’individu fait un tort énorme à l’information car il vend sa salade sur divers médias. Enfin, s’il lit mon petit post de merde écrit par mes petites mains rageuses, je lui dis "pov con, pauvre journaleux, qui jette un peu plus le discrédit sur une profession qui a perdu ses lettre de noblesse, il n’y a vraiment pas de quoi être fier d’avoir pondu un tel torchon. Heureusement il y a des rédacteurs qui se posent des questions et qui ont le mérite de le faire. Honte à lui qui oublie de certains de ses collègues ont payé de leur vie pour faire sortir de leur frontière juste un bout de vérité. Bah, vaut mieux qu’il reste planqué en France, à l’étranger il ne ferait de vieux os.


    • Nicole 13 septembre 2009 12:43

      A ceux qui noyautent la modération : je fais des copies d’écran des posts et des votes, et impossibilités de votes depuis l’origine de ce fil. Après, conclusion, et article. Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Je trouve agoravox bien, et comme tout site la modération est composite, et en l’espèce très évidemment noyautée. Le post de John Loyds remonte peu à peu après avoir été ignoré. Dans combien de temps la première place, histoire de dire sans le fonder aucunement que les US ont perpétré les attentats ?

      Je reprécise que j’ai demandé le fondement que ni l’auteur ni le forumeur n’ont répondu, et que très peu de posts sont votables. J’ai déjà mis le lien du texte où j’ai mis les copies d’écran :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-35941075.html


    • thierry 13 septembre 2009 17:21

      Est-il acceptable que je ne puisse ni écrire ni voter depuis hier ?


    • thierry 13 septembre 2009 17:24

      Je suis identifié et je ne peux voter. Ce site cherche-t-il à se saborder ? Je n’ai jamais vu un tel décalage entre le nombre de votes de l’article et des commentaires.


    • Nicole 13 septembre 2009 18:03

      Bien contente que vous l’ayez dit. J’ai un ami qui n’a pas pu voter pour moi depuis que le texte est posté, et qui a fait le test aujourd’hui : il doit être connecté (alors qu’il l’est) pour voter pour moi, mais a pu voter du premier coup pour John Loyds. Un vote de perdu, mais un test de fait.

      Cela étant, s’il n’y a pas de changement, moi, je renonce à agoravox. Il existe tribune juive pour ceux qui veulent à toute force se boucher les yeux et les oreilles. Mon sentiment est que ce texte, comme d’autres de Taïke Eilée (Commencer un article par « Non, la fameuse Sibel Edmonds ne vient pas nous dire que le 11-Septembre est un « inside job », car elle ne se prononce que sur ce qu’elle connaît de sa propre expérience. Et elle fait bien. », ce qui présuppose que quelqu’un aurait affirmé ça et ne pouvoir fournir en réponse au questionnement qu’un échange des plus modérés qui n’affirmait rien du tout, c’est induire dès le départ un effet recherché, et tout sauf innocent, prendre pour référence Alexandre del Valle qui a osé faire un procès en diffamation (perdu) à quelqu’un qui n’avait fait que relayer des choses authentiques sur lui, il faut le faire...en tout cas, ça en dit long sur le positionnement) en dit très long sur son choix, et je ne suis guère intéressée par la malhonnêteté intellectuelle.

      Que l’on ose poser que les Etats Unis ont perpétré les attentats sans le fonder, ne pas répondre à la question explicitement posée du fondement manquant, et que la modération valide les votes pour un tel post en bloquant ceux pour les miens dans le même temps, je trouve ça parfaitement inconséquent.


    • Nicole 13 septembre 2009 18:19

      Les résultats actuels sont là : 32, 25, 21, 19

      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/67/15/03/Sionisme/reactions-article-911-avox-1309-18h.pdf

      Je trouve ça consternant d’atteindre de tels degrés de malhonnêteté qui personnellement me confirment dans ma conviction de l’implication déterminante d’Israël et c’est sur les forums, du fait de la réaction des forumeurs et de la partie sioniste de la modération du monde que je m’en suis rendue compte. Trop de violence ne peut passer inaperçue.

      Les implications ne sont pas belles quant à nombre de forumeurs qui contribuent par leurs posts à masquer une réalité évidente, maintenue hors d’atteinte non pas seulement par les médias, mais par tous ces posteurs qui viennent tenter d’éloigner l’attention dès lors que l’on aborde le sujet. Or si l’on cherche des éléments tangibles et irréfutables, c’est du côté d’Israël qu’on en a largement le plus.


    • Philou017 Philou017 13 septembre 2009 19:10

      thierry : il y a quelques difficultés en ce moment pour voter. Essayez de fermer la fenêtre et de la rouvrir. Souvent, ca marche.


    • Nicole 14 septembre 2009 00:21

      Alors Hussein, comme ça on se refait une virginité, et au passage on nous la joue transexuel ? Chapeau bas !

      http://www.agoravox.fr/auteur/miragne


    • Nicole 14 septembre 2009 11:38

      Toujours impossible de voter aujourd’hui. Mise à jour des copies d’écran là :

      http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-35941075.html


    • LE CHAT LE CHAT 11 septembre 2009 09:45

      Le Mollah Omar a fêté l’anniversaire ce matin ....


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 septembre 2009 10:00

        Le Chat

        L’ Omar Mollah a reçu en cadeau d’ anniversaire une magnifique paire de sacoches rouges pour sa mobylette .

        Il va pouvoir ouvrir un magasin de confitures et livrer sa marmelade l’ Omar Mollah


      • Nicole 11 septembre 2009 09:50

        Peut-être que la première démarche intéressante pour changer l’angle d’approche serait d’écouter ce que dit une psychiatre manifestement aguerrie et qui publie sur ce site, de la théorie du complot et relire cet article :

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-theorie-du-complot-43778

        Ensuite, observer ce qui caractérise les personnes habituées à dénoncer à corps et à cri la mise en cause de la version officielle du 11 septembre, comme l’a fait le documentaire :

        Propagande néocon sur arte :

        http://www.dailymotion.com/video/x9jo0k_propagande-neocon-sur-arte-12_news

        http://www.dailymotion.com/video/x9jo0k_propagande-neocon-sur-arte-12_news

        Et se permettre de poser les questions qui fâchent :

        - Pourquoi un tel tabou sur le documentaire Missing Links, au point que sur le forum de reopen911 il est impossible d’en parler ?

        http://video.google.fr/videoplay?docid=7877765982288566190#

        - Pourquoi ce silence en France sur Path to 9/11 pourtant paru à la TV belge sous le nom destination 911 ?

        - Pourquoi le juge Hellerstein a-t-il donné l’immunité juridique à ICTS Huntleigh qui avait la charge de la surveillance des aéroports le 9/11 ?

        Je l’ai dit de multiples fois ici, et sur mon blog : pour moi les architectes du 9/11 ; ceux sans qui les attentats n’avaient pas lieu sont majoritairement en lieu avec Israël. C’est du reste précisément pour ça que j’ai porté plainte auprès de la CPI contre Israël au sujet de ces attentats.


        • ZEN ZEN 11 septembre 2009 09:56

          Je reprends paresseusement mon commentaire au sujet d’un article voisin, mais très équivoque :

          « Le mot conqpirationniste ou complotiste est un néologisme imposé par les médias marchands pour discréditer la pensée critique » dit Cascabel
          Tout à fait d’accord avec lui sur ce point
          En ce sens , l’article est équivoque car il joue sur le rejet spontané que provoque ce terme d’emblée discriminant, sans analyse de ses présupposés

          ["Selon Raoul Girardet[3], l’explication par le complot est d’autant plus convaincante qu’elle se veut totale et d’une exemplaire clarté : tous les faits, quel que soit l’ordre dont ils relèvent, se trouvent ramenés, par une logique apparemment inflexible, à une même et unique causalité, à la fois élémentaire et toute puissante. La théorie du complot établit une grille interprétative dans laquelle s’insère l’ensemble des événements du temps présent, y compris les plus déroutants et les plus angoissants. Par là même, l’inconnu, les questions sans réponse cèdent devant un système organisé d’évidences nouvelles. Le destin redevient intelligible ; une certaine forme de cohérence, tend à se rétablir dans le cours déconcertant des choses.
          Et voilà pourquoi l’article est équivoque, faute de s’interroger sur cette notion visant à discréditer tous ceux qui émettraient la moindre critique vi à vis de la V.O."]-Wiki-

          Justement, on peut être critique sans avoir une vision globalisante et claire
          Le droit au soupçon légitime , à partir de convergence d’indices,ne doit pas être combattu

          Comme Souffle, je revendique le droit de douter de la validité de la VO, quand on connaît ses failles, ses contradictions, ses absurdités parfois, les conditions de la formation de la commission qui l’a élaborée, le rejet systématique d’une quelconque révision même à demande des familles des victimes
          Bien qu’ayant une petite idée sur un possible scénario (plus complexe certainement que ce qui est généralement présenté), je revendique moi aussi le droit d’être critique et agnostique
          Le doute (volontaire, cartésien), jusqu’à plus ample informé- mais comment être informé quand on interdit toutes remises en cause ?-est une des expressions les plus fortes de la liberté de l’esprit


          • oeil-de-lynx oeil-de-lynx 12 septembre 2009 12:43

            Et Allard vient completer la trilogie plus loin avec un article ne parlant plus du complot mais des l’anticomplotistes... Peut etre un signe qu’on va maintenant parler d’autres complots, comme le H1n1. Ca fait huit ans qu’on parle de celui de New York et on ne sait toujours pas ce qui est arrivé. 


          • chria chria 11 septembre 2009 10:22

            « La plupart des médias, partisans de la version officielle, ont souvent convoqué des experts accréditant cette version, faisant croire que tous les experts partageaient le même avis (voir par exemple le dossier Désintox de Rue89), ce qui est un mensonge. »

            C’est bizarre il arrive le même truc avec le changement climatique...


            • Francky la Hache Francky la Hache 11 septembre 2009 10:35

              On veut la vérité, un point c’est tout.


              • Lambert85 Lambert85 11 septembre 2009 10:49

                The truth is out there ! :p


              • signolab signolab 11 septembre 2009 11:12

                nous avons déjà une part de vérité : bien des intérêts ont convergé pour occulter ce qui s’est réellement passé. Il ne faut à mon avis pas en attendre plus.
                Encore quelques années, et d’un évènement encore chaud, on passera à un sujet de controverses pour historiens. Mais pendant ce temps , ça brûle encore !


              • crazycaze 11 septembre 2009 11:21

                Excellent travail de synthèse et d’analyse, bravo et merci !! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles







Palmarès