Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Comment lutter contre la propagande occidentale ? Par Andre (...)

Comment lutter contre la propagande occidentale ? Par Andre Vltchek

Comment lutter contre la propagande occidentale ?

« ... Lorsqu'une maison est attaquée par des brigands, qu'un village est envahi par des gangsters, que de la fumée, des flammes et des cris sortent de partout, pouvons-nous nous permettre le luxe de prendre le temps de calculer, d'analyser et de rechercher des solutions logiques, éthiques, globales et objectives complètes ? » Andre Vltchek

Par Andre Vltchek – Le 15 mai 2015 – Source : informationclearinghouse

 

Traduit par Gilles Chertier, relu par jj pour Le Saker Francophone

 

D’abord, ils commencent par fabriquer des mensonges monstrueux puis nous disent d’être objectifs !

L’amour est-il objectif ? La passion est-elle objective ?

Les rêves sont-ils défendables, logiquement et philosophiquement ?

Lorsqu’une maison est attaquée par des brigands, qu’un village est envahi par des gangsters, que de la fumée, des flammes et des cris sortent de partout, pouvons-nous nous permettre le luxe de prendre le temps de calculer, d’analyser et de rechercher des solutions logiques, éthiques, globales et objectives complètes ?

Je suis fermement convaincu que non. Nous sommes obligés de nous battre contre ceux qui incendient nos maisons, de frapper avec force ceux qui tentent de violer nos femmes, et de répondre au feu par le feu à chaque fois que des innocents sont massacrés.

Lorsque la force la plus puissante et la plus destructrice du globe mobilise tout son pouvoir de persuasion, faisant flèche de tout bois, depuis les grands médias jusqu’aux institutions pédagogiques, pour justifier ses crimes, lorsqu’elle répand sa propagande empoisonnée et ses mensonges pour opprimer le monde et anéantir tout espoir, est-ce que nous prenons du recul ? Est-ce que nous nous lançons dans un travail incessant et approfondi sur des récits précis et objectifs ? Est-ce que nous opposons au mensonge et à la propagande notre propre version des faits, renforcée par notre intuition, notre passion et nos rêves d’un monde meilleur ?

***

L’Empire ment continuellement. Il ment le matin, pendant la journée, le soir et même la nuit, quand la plupart des gens dorment profondément. Il le fait depuis des décennies et même des siècles. Pour les tromperies à grande échelle, il s’en remet à d’innombrables propagandistes, qui se présentent comme universitaires, enseignants, journalistes et intellectuels. En matière de désinformation, on a atteint la perfection. La publicité occidentale (si admirée et exploitée par les nazis allemands) a certaines racines communes avec la propagande, bien que celle-ci soit plus ancienne et plus achevée.

Il semble que même certains dirigeants de l’Empire en soient aujourd’hui arrivés à croire à la plupart de leurs inventions – sans parler de la plupart des citoyens ordinaires. Sinon, comment parviendraient-ils à dormir ?

L’appareil de propagande occidental est extrêmement efficace. Il est également brillant dans sa manière de veiller à ce que ses inventions soient transmises, diffusées et acceptées aux quatre coins du monde. Le système par lequel la désinformation se répand est incroyablement complexe. Sur tous les continents, des médias et des universitaires serviles usent de tout leur pouvoir pour garantir qu’une seule version des faits soit autorisée à pénétrer le cerveau de milliards d’individus.

Résultat : lâcheté intellectuelle et ignorance, partout dans le monde, mais en particulier en Occident et dans ses États vassaux.

***

Nous, les opposants au régime, que sommes-nous censés faire ?

Premièrement, les choses sont moins désespérées qu’elles ne l’ont été.

Nous ne sommes plus dans le monde unipolaire morbide du début des années 1990. Aujourd’hui, le Venezuela, la Russie, la Chine et l’Iran soutiennent de puissants médias opposés à l’Empire. De puissantes chaînes de télévision ont vu le jour : RT, Press TV, TeleSUR et CCTV. D’énormes magazines en ligne et sites en anglais, aux États-Unis, au Canada et en Russie révèlent également les mensonges des agents de propagande officiels de l’Occident. Des noms tels que Counterpunch, Information Clearing House, Global Research, Veterans News, Strategic Culture ou New Eastern Outlook viennent aussitôt à l’esprit. En outre, des centaines de sites importants font de même en espagnol, en chinois, en russe, en portugais et en français.

La lutte pour un monde intellectuellement multipolaire est engagée. C’est une lutte acharnée et sans merci ! C’est une bataille décisive, tout simplement parce que les métastases du cancer de la propagande occidentale se sont répandues partout. Elles ont contaminé tous les continents, et même certains des pays et des cerveaux les plus courageux en lutte contre l’impérialisme et le fascisme occidentaux. Personne n’est à l’abri. Franchement, nous sommes tous contaminés.

Faute de remporter cette bataille, en commençant par identifier et prouver clairement que leur discours est mensonger puis en proposant une vision humaniste empreinte de compassion, nous ne pouvons même pas rêver d’une révolution ni de tout autre changement notable de l’état du monde.

***

Comment remporter la victoire ? Comment convaincre les masses, les milliards d’individus qui constituent l’humanité ? Comment leur ouvrir les yeux et leur montrer que le régime occidental est malhonnête, vicié et destructeur ? La majeure partie de l’humanité est accro à la propagande de l’Empire. Cette propagande n’est pas seulement le fait des médias mainstream, mais également de la musique populaire, des feuilletons télévisés, des réseaux sociaux, de la publicité, du consumérisme, des tendances de la mode et de tout autre moyen dissimulé. Elle revêt aussi les habits d’une soupe culturelle, religieuse et médiatique qui conduit à la stupeur émotionnelle et intellectuelle. À l’instar d’une drogue hautement addictive, elle est administrée régulièrement et avec persistance.

Sommes-nous en mesure de contrer la tactique et la stratégie de cet Empire brutal et destructeur par notre honnêteté, la recherche, le compte rendu d’enquêtes méticuleuses sur les faits ?

L’Empire pervertit les faits. Il ne cesse de répéter ses mensonges dans les haut-parleurs et sur les écrans. Il les clame des milliers et des milliers de fois, jusqu’à ce qu’elles envahissent les cerveaux et jusqu’au plus profond du subconscient.

Bonne volonté, honnêteté naïve, asséner la vérité au pouvoir : tout cela peut-il changer la face du monde et le pouvoir lui-même ? J’en doute fort.

L’Empire et son pouvoir sont illégitimes et criminels. À quoi sert la franchise avec un gangster ? Franchement ? C’est aux peuples, aux masses qu’il faut dire la vérité, pas à ceux qui terrorisent le monde.

En adressant la parole aux méchants, en les suppliant d’arrêter de torturer les autres, nous ne faisons que légitimer leurs crimes et reconnaître leur pouvoir. En essayant d’apaiser les gangsters, les gens se mettent à leur merci.

Et cela, je le refuse absolument !

***

Pour emporter l’adhésion de milliards d’individus, nous devons les inspirer, les enflammer. Nous devons les provoquer, les embrasser, leur faire honte, les faire rire et les faire pleurer. Nous devons veiller à ce qu’ils aient la chair de poule lorsqu’ils regardent nos films, lisent nos livres et nos essais, ou lorsqu’ils écoutent nos discours.

Nous devons les désintoxiquer, leur faire retrouver l’usage des sens et réveiller leurs instincts.

La vérité nue est inopérante. Le poison instillé par nos adversaires s’est enfoncé trop profondément. La plupart des gens sont trop léthargiques et insensibles aux vérités simples, énoncées tranquillement.

Nous avons essayé. D’autres aussi ont essayé. Une de mes connaissances (mais certainement pas un camarade), John Perkins, ancien apparatchik US formé par le Département d’État, a rédigé un long compte rendu de ses actes épouvantables en Équateur, en Indonésie et ailleurs, Les confessions d’un assassin financier. Il s’agit d’un compte rendu méticuleux de la manière dont l’Occident déstabilise les pays pauvres par la corruption, l’argent, l’alcool et le sexe. Ce livre s’est vendu à des millions d’exemplaires dans le monde. Pourtant, rien n’a changé ! Il n’a pas déclenché de révolution populaire aux États-Unis. On n’a assisté à aucune protestation, à aucune demande de changement de régime à Washington.

Dernièrement, j’ai publié deux ouvrages académiques, ou du moins semi-académiques, truffés de détails, de citations et de notes de bas de page : l’un traitait de l’Indonésie, l’un des pays utilisés par l’Occident comme modèle pour effrayer le reste du monde après le coup d’État militaire appuyé par les États-Unis en 1965. Ce coup d’État a fait 2 à 3 millions de victimes. La vie intellectuelle a été assassinée, et le quatrième pays le plus peuplé du monde a été lobotomisé. Cet ouvrage est intitulé Indonesia – Archipelago of Fear (Indonésie – L’archipel de la peur). Le second, unique en son genre car il traite d’une très grande partie du monde, à savoir la Polynésie, la Mélanésie et la Micronésie Oceania – Neocolonialism, Nukes and Bones – (Océanie – Néocolonialisme, bombes nucléaires et ossements), montre comment les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la France ont littéralement divisé et détruit les cultures et les peuples des îles du Pacifique Sud. Aujourd’hui, mes livres sont utilisés dans l’enseignement, mais le nombre de gens influencés par les faits exposés est très limité. Les élites d’Indonésie et d’Océanie ont veillé à ce que ces livres ne soient pas lus par un grand nombre de gens.

J’ai passé de nombreuses années à faire des recherches, enquêter et compiler les faits. L’efficacité révolutionnaire de mon travail universitaire est, je dois bien l’admettre, quasiment nulle.

Ce n’est pas difficile à constater : lorsque j’écris un essai, bien construit et émouvant, qui exige que justice soit rendue, qui accuse l’Empire de meurtre et de vol, il est lu par des millions de gens sur tous les continents et traduit dans des dizaines de langues !

Pourquoi est-ce que j’écris cela, pourquoi partager cela avec mes lecteurs ? Parce que nous devons tous être réalistes. Nous devons voir et comprendre ce que les gens veulent – ce qu’ils exigent. Ils sont malheureux et terrifiés. La plupart ne savent même pas pourquoi. Ils détestent le système, ils sont seuls, frustrés ; ils savent qu’on leur ment et qu’on les exploite. Pourtant, ils ne parviennent pas à cerner ces mensonges. Quant aux ouvrages universitaires qui en font état, ils sont trop complexes. La plupart des gens n’ont pas le temps de lire des milliers de pages indigestes ou n’ont pas reçu une instruction suffisante pour comprendre ce qu’ils lisent.

Notre devoir est donc de nous adresser à ces gens, qui représentent la majorité. Sinon, quel genre de révolutionnaires sommes-nous ? Après tout, nous sommes censés créer pour nos frères et sœurs, pas pour une poignée de chercheurs universitaires, surtout quand on sait que la plupart des universités sont au service de l’Empire, qu’elles ne font que régurgiter une nomenclature officielle et des démagogues aux ordres.

***

L’Empire parle, écrit puis répète à l’envi des mensonges éhontés sur ses bienfaits et le caractère exceptionnel de son régime, ou bien sur les maux que représentent l’Union soviétique, la Chine, l’Iran, le Venezuela, la Corée du Nord ou Cuba. Il le fait quotidiennement. Tout est fait pour que quasiment chaque être humain ait sa dose de toxine au moins plusieurs fois par jour.

Nous estimons devoir réagir. Alors, nous commençons à passer plusieurs années de notre vie à prouver méticuleusement, pas à pas, que la propagande de l’Empire est soit un énorme mensonge, soit de l’exagération, soit les deux. Au fur et à mesure que nous compilons nos arguments, nous publions les résultats chez un petit éditeur quelconque, le plus souvent sous la forme d’un petit livre peu épais. Cependant, presque personne ne le lit à cause de sa diffusion restreinte, parce que les faits constatés sont généralement trop complexes et difficiles à digérer, ou simplement parce que les faits en question ne choquent plus personne [ou parce que les gens ne veulent peuvent pas les entendre, NdT]. Un millions d’innocents de plus assassinés quelque part en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie ? Et à part ça, quoi de neuf ?

En effectuant un travail de recherche honnête et approfondi, en disant la vérité sans fard, nous estimons faire un excellent travail professionnel et scientifique. Et pendant ce temps-là, les agents de propagande de l’Empire sont morts de rire en nous regardant ! Nous ne représentons guère de danger pour eux. Ils n’ont aucune difficulté à l’emporter !

Pourquoi cela ? La vérité dans tous ses détails n’a donc aucune importance ?

Si, elle en a, au moins du point de vue de principes supérieurs. C’est important sur le plan de l’éthique. C’est important sur le plan moral. C’est important sur le plan philosophique.

C’est cependant moins important sur le plan stratégique, car nous sommes engagés dans une guerre idéologique. La vérité, elle, conserve toute son importance quoi qu’il advienne. Cependant, ce doit être une vérité simplifiée, digeste, présentée avec une forte charge émotionnelle.

Lorsque la perte des repères moraux s’empare du monde, sans la moindre pitié, lorsque des millions d’innocents meurent, ce qui compte, c’est d’abord d’arrêter le massacre en identifiant les meurtriers puis en les arrêtant.

Le langage doit être fort, les émotions, brutes. 

Face à des hordes meurtrières, la poésie, les chansons chargées d’émotions et les hymnes patriotiques ont toujours été plus efficaces que les études universitaires approfondies. Il en va de même avec les romans et les films politiques, les documentaires passionnés, et même les dessins animés et les affiches provocateurs.

Certains ne manqueront pas de poser la question suivante : « Mais alors, s’ils mentent, devons-nous mentir aussi ? » Non ! Nous devons au contraire rester le plus fidèles possible à la vérité. Toutefois, il convient d’abréger notre message, afin qu’il soit compris des masses et non d’une élite triée sur le volet.

Cela n’implique pas pour autant que la qualité de notre travail doive en pâtir. Il est souvent plus difficile d’atteindre la simplicité que de rédiger des travaux encyclopédiques comportant des milliers de notes de bas de page.

L’ouvrage de Sun Tsu, L’art de la guerre, est court. Ce n’est guère plus qu’un pamphlet qui va directement à l’essentiel. On peut en dire autant du Manifeste du parti communiste et de l’article J’accuse !

Il n’est pas impératif que notre travail révolutionnaire soit bref, mais il doit être présenté sous une forme compréhensible par le plus grand nombre. Je fais constamment de nouvelles expériences sur la forme, mais sans jamais sacrifier le fond. Le livre Exposing Lies of the Empire que j’ai publié dernièrement comporte plus de 800 pages. J’ai toutefois veillé à ce qu’il soit truffé de témoignages captivants, d’individus habitant les quatre coins du monde, et de descriptions très vivantes à la fois des victimes et des tyrans. Je ne tiens pas à ce que la poussière s’accumule sur mes livres dans des bibliothèques universitaires. Je veux faire bouger les gens.

***

Je suis fermement convaincu qu’il n’est pas impératif de perdre du temps avec l’objectivité dans une bataille, idéologique ou autre, quand l’enjeu est la survie de l’humanité.

Les mensonges de l’ennemi doivent être dévoilés. Ce sont des mensonges monstrueusement toxiques.

Lorsque la destruction prendra fin, que des millions d’hommes, de femmes et d’enfants innocents cesseront d’être sacrifiés, nous pourrons toujours revenir à nos chers concepts philosophiques complexes pour nous immerger dans les détails et les nuances.

Avant de remporter la bataille finale sur l’impérialisme, le nihilisme, le fascisme, l’exceptionnalisme, l’égoïsme et l’avidité, nous devons employer nos armes les plus puissantes : notre vision d’un monde meilleur, notre amour pour l’humanité et notre soif de justice. Notre détermination et nos convictions doivent être présentées de manière forte, même dogmatique ; notre discours doit être imaginatif, artistique, puissant !

Camarades, il y a le feu ! Toute la ville est en flammes. Toute la planète est pillée, dévastée, lobotomisée.

Ce n’est pas avec des armes nucléaires et des navires de guerre que nous pouvons affronter les fanatiques. En revanche, notre talent, nos muses et nos cœurs sont là, prêts à se lancer dans la bataille.

Soyons plus malins que nos ennemis et faisons en sorte que le monde entier se moque d’eux ! Vous les avez vus, ces losers patriotes, ces bouffons de PDG ? Vous les avez écoutés, ces premiers ministres et ces présidents, ces valets du marché ? Laissez-nous convaincre les masses que leurs tyrans – les impérialistes, les néo-colonialistes et tous leurs prédicateurs dogmatiques – ne sont rien d’autres que de pitoyables guignols, avides et toxiques. Discréditons-les. Ridiculisons-les.

Ils spolient et tuent des millions de gens. Le moment est venu au moins de leur pisser dessus !

Pour lutter contre la propagande occidentale, commençons par révéler qui est derrière elle. Le moment est venu de livrer des noms.

Faisons de cette révolution un événement plein d’imagination et de rigolade !

Andre Vltchek est philosophe, romancier, réalisateur et journaliste d’investigation. Il a couvert guerres et conflits dans des dizaines de pays. Ses derniers livres parus sont : Exposing Lies Of The Empire et Fighting Against Western Imperialism. Discussion avec Noam Chomsky : On Western TerrorismPoint of No Return est un roman politique acclamé par la critique. Oceania traite de l’impérialisme occidental dans le Pacifique sud. Enfin, son livre provocateur sur l’Indonésie : Indonesia – The Archipelago of Fear.

Andre réalise des films pour teleSUR et Press TV. Après avoir passé de nombreuses années en Amérique Latine et en Océanie, Vltchek réside et travaille aujourd’hui en Extrême-Orient et au Moyen-Orient. Vous pouvez le contacter sur son site Internet ou sur Twitter.

 

 

Voir également :

 

La complainte de l'enfant Palestinien : « ô monde, entends mon appel ! » (VOSTFR)

Hassan Nasrallah célèbre la Libération du Liban : « Israël est plus fragile qu'une toile d'araignée » (VOSTFR)

Un soldat syrien parcourt Alep et évoque les « crimes » de l'Armée Syrienne (VOSTFR)

Bachar al-Assad sur la situation en Syrie et « le boucher » Erdogan (VOSTFR)

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • sarcastelle 24 mai 2015 18:53

    Bonjour, Sayed 7asan

    La maison est attaquée ; on ne peut s’offrir le luxe de philosopher sur la façon de la défendre ; il ne faut pas perdre du temps avec l’objectivité, etc. 
    Comme c’est pratique ! On croirait entendre un gouvernement justifier la suppression de libertés au motif qu’on est en guerre contre le terrorisme et que quand c’est la guerre on ne peut garantir toutes les libertés. L’idée de fond dans votre article est la même : j’ai raison, alors basta les ergotages (ce qui me contredit) !
    C’est mignon. 


    • Fergus Fergus 25 mai 2015 11:44

      Bonjour, sarcastelle

      Même si l’auteur a raison sur le fond, j’ai ressenti les mêmes réserves à la lecture de cet article.

      La vérité est d’ailleurs que toutes les grandes entités politiques mentent en politique. A des degrés divers sans doute, et avec des arrière-pensées plus ou moins avouables. En cette période de cinéma cannois, disons que la Palme d’Or revient incontestablement aux Etats-Unis, champion incontesté du mensonge et de la manipulation. Mais l’UE, la Russie, la Chine - et quelques grands pays, dont le nôtre - ne sont pas pour autant des parangons de vertu !


    • filo... 25 mai 2015 13:51

      @Fergus
      Comme d’habitude vous êtes ni pour ni contre mais bien au contraire !


    • tf1Groupie 25 mai 2015 15:02

      @filo...
      La mesure et la nuance sont des notions qui vous dérangent ?
      Alors vous êtes un bon client pour la propagande


    • filo... 25 mai 2015 15:29

      @tf1Groupie
      Il y a « mesure » et mesure et « nuance » et nuance !
      C’est toujours une question de dosage donc de franchise


    • tf1Groupie 25 mai 2015 15:48

      @filo...
      Peut-être ben que oui, peut-être ben que non ...

      Parlez-moi de « dosage » dans la liberté d’expression russe, chinoise ou iranienne !

      La francophilie devient suspecte en RussieLa Russie pourra désigner une ONG comme « indésirable » sans avoir besoin d’une décision de justice

      Bref le « Patriot Act » ça n’existe pas qu’en France ou aux USA, mais surtout on ne le dénonce pas quand ça se passe en Russie.
      C’est quoi la propagande déjà ?


    • Fergus Fergus 25 mai 2015 16:08

      Bonjour, tf1Groupie

      « Parlez-moi de « dosage » dans la liberté d’expression russe, chinoise ou iranienne ! »

      Entièrement d’accord avec vous. Ce n’est parce que les Etats-Unis sont les champions en matière de mensonge et de manipulation que l’on doit considérer tous ceux qui sont opposés à ce pays ou qui ont une stratégie géopolitique divergente d’être des modèles.

      Cela ne se passe pas ainsi, et Filo (que je salue) le sait parfaitement. Comme Filo sait qu’interdire des ONG de manière arbitraire sans la moindre instruction judiciaire ni décision de justice est évidemment très choquant. 

      Cela dit, il existe un pourcentage non négligeable de personnes qui ont une vision très manichéenne du monde qui nous entoure : les « bons » d’un côté, les « méchants » de l’autre. Hélas ! ce genre de dichotomie relève du fantasme, surtout en matière de politique internationale.


    • Pere Plexe Pere Plexe 25 mai 2015 16:49

      @tf1Groupie

      La Russie pourra désigner une ONG comme « indésirable » sans avoir besoin d’une décision de justice
      C’est ce genre de phrase d’une rare bêtise qui décrédibilise la presse.
      Le compte rendu du monde reste partial mais moins affligeant.
      Si la forme de la décision est discutable, le fond l’est beaucoup moins.
      Poutine sait comment agit l’oncle Sam et ces vassaux.
      Cette décision n’est une surprise que pour ceux qui veulent être surpris (regardez la date de l’article)


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 mai 2015 18:41

      @tf1Groupie
      Vous devriez vous pencher sur « les révolutions colorées » pilotées par des ONG, et comment la CIA les organise pour déstabiliser les Etats qui résistent aux USA.


      De même que la Russie n’entoure pas les USA de bases de missiles, elle ne fomente pas des révolutions colorées aux USA.

    • tf1Groupie 25 mai 2015 18:43

      @Pere Plexe
      Donc ça ne vous choquerait pas qu’en France on puisse museler arbitrairement les voix dissidentes (sous pretexte qu’elles sont manipulées par la Chine, Daesh ou je ne sais qui).

      Dans ce cas il ne faut pas vous plaindre de la propagande et de l’absence de pluralisme....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 mai 2015 18:43

      @Fergus
      Il ne s’agit pas d’interdire en Russie toutes les ONG, mais celles qui menacent l’intégrité de la Russie.
      Quand on voit avec quelle minutie et quels moyens financiers a été organisée Maïdan, on ne peut qu’approuver Poutine.


    • Pere Plexe Pere Plexe 25 mai 2015 19:45

      @tf1Groupie
      Sauf erreur la loi voté à la douma vise des associations ayant comme principal revenu des subventions étrangères.Ce qui peut effectivement posé question non ?

      Elle fait suite à une autre loi, déjà présentée comme signant la fin des ONG.
      c’était en 2012
      Je constate donc avec plaisir que finalement elles sont nombreuses à avoir survécu.
      Et fait le pari que dans 2 ans ou plus elles seront aussi nombreuses.
      Pour le reste je suis bien d’accord que la Russie (la Chine,l’Iran...) ont un vrai déficit démocratique.
      Et que nos pays occidentaux, loin d’être exemplaires ,sont largement moins liberticides
      La ou je suis moins d’accord c’est sur la présentation des faits largement partiale.
      Comparez par exemple avec les lois Ukrainiennes et leur échos dans nos médias. 

    • Fergus Fergus 25 mai 2015 20:23

      Bonsoir, Fifi Brind_acier

      Certes ! Mais une telle disposition discrétionnaire à la portée d’un chef d’Etat comme Poutine fait évidemment peser des menaces sur des ONG n’ayant que peu de rapports avec les Etats-Unis mais beaucoup avec des militants associatifs gênants pour le pouvoir en place. Le plus drôle est que ceux qui soutiennent le plus ardemment Poutine sur ce coup-là sont souvent aussi les plus virulents pour dénoncer, chez nous, les dangers de la Loi sur le Renseignement entre les mains de Valls !


    • Lucide bdpif@laposte.net 25 mai 2015 21:58

      @Pere Plexe

      Il y en a un petit marre de la propagande Russe en Général ,AU NOM DE LA LIBERTE DE LA MORALE DE HUMANISME  Les resistants et les gens de Gauche doivent combattre le regime POUTINE car il est avec ses amis la digne releve du Nazisme, ce n’est pas pour rien que la russie fait de l’ingérence sur notre sol en financant les Nazis Francais du Front National. 

      Un comparatif entre Hittler et le regime POutine
      Hitler et Poutine= Culte de la personalite et nationalisme à OUTRANCE
      Hitler et Poutine= Assassinat d’opposant politiques
      Hitler et Poutine : Guerre, nationalisme, et expensions de leur territoire ;
      Hittler et Poutine:Haine des Homosexuels
      Hittler et POutnie= Torture institutionalisé dans les prisons
      Hittler et Poutine= Camps pour les opposants

      Les amis de la Russie : La chine, La corée du nord, qui detient les derniers camps d’exterminations au monde, si cà c ’est pas du nazi. ALORS LES PRO RUSSES ARRETEZ DE NOUS GONFLER AVEC VOS HISTOIRES DE NAZIS. LES SEULS NAZIS QU ON VOIT ICI C EST VOUS. fou-tez-nous-la-paix



    • filo... 25 mai 2015 22:02

      @tf1Groupie
      Mais l’affaire de Dieudonné c’es bel et bien en France.
      Ou bien ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mai 2015 06:39

      @Fergus
      Le fait que l’ UPR soit censurée depuis 8 ans, en violation de l’article 4 de la Constitution, dans notre beau pays de la Liberté d’expression, ne semble pas vous poser problème...


      Du moment que Philippot est reçu chaque jour sur un média, et se présente comme un grand patriote gaulliste, tout va bien.

    • Fergus Fergus 26 mai 2015 09:10

      Bonjour, Fifi Brind_acier

      Je crains que votre couplet sur le sujet ne soit usé jusqu’à la corde. A cet égard, je remets ici un commentaire que je vous ai adressé il y a une dizaine de jours :

      « « Censurée  » ? Comme vous y allez ! Après tout l’on peut entendre Asselineau ici et là asséner ses contrevérités. Certes, il est rarement invité dans les médias, mais il l’est sans aucun doute très largement si l’on se réfère aux résultats électoraux de l’UPR. Idem pour Nouvelle Donne dont je regrette la faible participation médiatique. Mais c’est la règle du jeu : « des partis et groupements politiques » affirmant avoir vocation à transformer le pays, il en existe des dizaines, et il est évidemment impossible de donner à tous un temps de parole égal dans les médias sur les créneaux politiques. A chacun de s’affirmer de manière crédible et de trouver des soutiens auprès des Français, et les médias s’ouvriront plus... »

      Le problème de l’UPR ne relève pas d’une entorse à la Constitution, mais de l’extrême faiblesse électorale de ce micro-parti. Même le PCD de Boutin fait mieux avec ses 20 000 adhérents revendiqués et ses élus dont 1 député !


    • Pere Plexe Pere Plexe 26 mai 2015 18:58

      @bdpif@laposte.net
      Ou est je fais de la propagande Pro Poutine ?
      Est ce une aberration de dire que nos médias ont des indignations aussi sélectives qu’unanimes ?
      Quel grand média s’indigne ,par exemple, des droits de l’homme au Quatar ou en Arabie Saoudite ?
      Est une folie que d’affirmer que le portrait que l’on nous fait de Poutine est un portrait à charge ?
      Est ce faire de la propagande que de rappeler l’implication des occidentaux dans le drame Ukrainien ?
      Est ce honteux de douter de la version occidentale du massacre de Maidan ou du crash du vol MH17 ?
      Est ce une vue de l’esprit d’affirmer que depuis 2001 au moins nos médias propagent TOUS les mensonges de la propagande occidentale en conflit sans état d’âmes ?
      Dans ses conditions difficile d’exiger des autres !
      Oui Poutine exerce un pouvoir autoritaire, oui les libertés en Russie sont inférieures aux nôtres,
      oui il joue à l’exacerbation nationaliste,non ce n’est pas le nouveau Hitler, non cela ne justifie pas les mensonges et omissions de nos médias.


    • andromerde95 28 mai 2015 12:32

      « Oui Poutine exerce un pouvoir autoritaire, oui les libertés en Russie sont inférieures aux nôtres,
      oui il joue à l’exacerbation nationaliste,non ce n’est pas le nouveau Hitler, non cela ne justifie pas les mensonges et omissions de nos médias.  »

      donc les gauchos devraient arrêter d’insulter de fascite sans nuance en France tout ce qui a un aspect conservateur, nationaliste et autoritaire

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 2015 18:23

      @Fergus
      La même loi existe en France. article 411-4 du code pénal :

      « Entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou une organisation étrangère, ou sous contrôle étranger, ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de 30 ans de prison, et 450 000 euros d’amende. »


    • Appolonius de Zante Appolonius de Zante 31 mai 2015 18:51

      @Fifi Brind_acier

      Ne pensez pas obéissez au Maître.
      Ne pensez pas obéissez au Maître.
      Ne pensez pas obéissez au Maître.
      Ne pensez pas obéissez au Maître.
      Ne pensez pas obéissez au Maître.
      Ad libitum


    • César Castique César Castique 24 mai 2015 19:01

      « Pour emporter l’adhésion de milliards d’individus, nous devons les inspirer, les enflammer. Nous devons les provoquer, les embrasser, leur faire honte, les faire rire et les faire pleurer. Nous devons veiller à ce qu’ils aient la chair de poule lorsqu’ils regardent nos films, lisent nos livres et nos essais, ou lorsqu’ils écoutent nos discours. »


      Le vrai problème du chimérique Vltchk - comme ça se prononce - ce sont les milliards majoritaires d’individus, qui n’en ont rien à foutre des films, livres, essais et discours dont il nous entretient.

      • izarn 24 mai 2015 19:36

        @César Castique
        C’est le rapport de force, contre un ouvrage crétin avec propagande sur tous les plateaux télés d’occident, tu fais quoi avec ton bouquin que memeTadei te refuse ?
        Tu fais quoi contre un prix Nobel dont on a rien à foutre ?
        On fait quoi comme film devant les centaines de millions de dollars de n’importe quelle produc ricaine, avec effet spéciaux 3D débilissime, scénario indigent et racoleur, mais pourtant primé partout, distribué partout ?
        On fait quoi si on a pas le sou ?
        Ben on dit « Je me sens Charlie Coulabili »....
        Et la, meme les médias et artistes américains en ont parlé, et le journaliste de Snowden a meme dit « Je suis Dieudonné »....
        Hahahahahahha ! La quenelle de 105 dans le Système !
        Mais on passe sa vie au tribunal....On se fait condamner à la prison.
        Hé oui, c’est ça la démocratie !
        Si tu les attaques, c’est la taule...Comme avec Pétain, pareil !


      • ddacoudre ddacoudre 25 mai 2015 08:20

        @César Castique

        c’est tout à fait juste ce que tu écris, car ce ne sont pas ces gens là qui font changer le monde, je parle des pauvres qui ne intéressent pas aux informations qui pourraient changer leur vie.
        http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=167760.
        cordialement.


      • César Castique César Castique 25 mai 2015 11:41

        @izarn @ddacoudre

        Le Dictionnaire des citations du monde entier, des éditions Marabout, rapporte une phrase de Hilter, tirée de Mein Kampf, qui me paraît pertinente :



        A toutes les époques révolutionnaires, les événements ont été produits, non par les mots écrits, mais par les mots parlés.


        « ...je parle des pauvres qui ne intéressent pas aux informations qui pourraient changer leur vie. »

        Il n’est pas dans ma conception de l’homme ni dans ma perception de l’histoire de croire aux « informations qui pourraient changer (la) vie » de qui que ce soit. Cela signifierait que les masses sont capables de fonctionner en mode rationnel, alors que les individus eux-mêmes n’y ont guère d’aptitudes.

        Par ailleurs, ces informations ne brillent pas forcément par leur crédibilité, lorsqu’elles ne se heurtent pas à la dissonance cognitive - un concept que foofighter a développé dans l’un des articles qu’il consacre à la contestation de la version officielle du 11 septembre -, et qui, pour moi, avec son corollaire la consonance cognitive, expliquent bien des comportements, incompréhensibles sans référence à la cognition. 

      • ddacoudre ddacoudre 27 mai 2015 00:01

        @César Castique

        nous enregistrons par nos sens des milliers d’informations tous les jours, les traiter, n’est pas une mince affaires car notre organisation cérébral fait déjà un trie en fonction de celle que notre système émotionnel et instinctif lui auront indiqué comme essentielle. je parle par information toujours de celles-ci qui inclus tout, y compris les JT, mais aussi tout ce qui à pu être écrit de par le monde et auquel l’on peut avoir accès, sachant qu’on n’aura pas le temps matériel de tout connaitre, ce qui emporte de devoir écouter l’autre qui peut détenir une partie de ce que ’lon n’a pas pu retenir. tous les jours nous faisons cela, et il est certains qu’a ne ressasser que les mêmes informations nous ne découvrirons jamais qu’en s’associant avec d’autres elles engendreront de fait de nouvelles « compréhensions », de nouvelles visions.
        cordialement.


      • izarn 24 mai 2015 19:23

        Oui, le moment est venu, et alors, on fait quoi ?
        Ridiculiser, facile à dire....Pas humoriste qui veut, meme avec des études universitaires (surtout pas !)
        Se foutre de la gueule du Système comme le fait Dieudonné...
        On remarquera qu’ils n’aiment pas du tout ça !


        • Croa Croa 24 mai 2015 19:32

          À izarn, « Ridiculiser, facile à dire.... »
          *
          Non c’est vraiment facile !
          Ce qui est impossible c’est de diffuser ça largement  : Seuls les médias pourraient mais comme c’est eux qui diffusent la désinformation... smiley (Internet n’est pas non plus la solution à part quelques rares blogueurs et autres sites ayant une diffusion mieux que confidentielle mais limitée de toute façons)


        • Croa Croa 24 mai 2015 19:37

          Erratum : Avec Internet ce n’est même pas un problème de diffusion (elle est infinie en fait) mais de nombre de lecteurs !
          Sur Internet il y a peut-être plus de blogueurs que de lecteurs ! smiley


        • izarn 24 mai 2015 19:41

          @Croa
          J’ai répondu un peu plus haut...

          Le journaliste américain Glenn Greenwald, connu pour avoir publié les révélations d’Edward Snowden, tweete une image « #JeSuisDieudonné », avec ces quelques lignes : « J’attends que tous les défenseurs de la liberté d’expression dans l’Ouest postent ceci en signe de solidarité. »
          http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/15/suis-dieudonne-quand-greenwald-prend-defense-polemiste-257117


        • Abou Antoun Abou Antoun 25 mai 2015 09:24

          @Croa
          Sur Internet il y a peut-être plus de blogueurs que de lecteurs !
          Pas impossible ! Le consommateur d’Internet répond plus au profil ’zappeur’ que lecteur.


        • Dom66 Dom66 24 mai 2015 21:58

          Bonsoir,

          Merci à vous Sayed pour nous donner ce très bon texte, merci au traducteur, et surtout merci à Andre Vltchek.

          Nous avons dans ce texte exactement l’explication de ce qu’il ce passe en Ukraine, au moyen orient, les gesticulations de l’OTAN, et enfin le comment du pourquoi de la politique de « l’empire ». Pour cela nos merdias (tous) endorment le bon peuple, qui ne pense qu’a s’entre déchirer pour une politique national qui de toutes les manières lobotomisera les cerveaux.

          Programmes TV pour abrutir, et aux ordres de Washington via Israël. Heureusement il y a Internet, mais ça ne touche pas grand monde.

           

          Il n’y a qu’à regarder.

           

          https://www.youtube.com/watch?v=MaujdhpTEDg revenue

           

          https://www.youtube.com/watch?v=eXbQT0qYjPQ

           

           Leçon de journalisme en général :

          La Désinformation

          "Les techniques de désinformation sont multiples : occultation de certains faits, répétition à l’infini d’autres faits, déformation, angélisation des « bons », diabolisation des « méchants ». novlangue (selon la logique de 1984 de George Orwell) et, bien sûr, le bel et bon bobard."

          Comment les médias occidentaux ont-ils couvert les diverses guerres qui ont suivi la première guerre du Golfe ?

           

          L’hystérie anti-russe La mauvaise blague du jour de l’état major US : « la Russie est aux portes de l’OTAN »

          http://reseauinternational.net/mauvaise-blague-du-jour-letat-major-us-russie-aux-portes-lotan/

           

          Si la Russie leur répondait : « Pardon d’avoir un pays situé en plein milieu de leurs bases militaires », ils ne le verraient même pas comme de l’humour… Ce n’est même plus de l’arrogance.

          Qui décide de la paix ??

          https://fr.news.yahoo.com/video/ukr...


          • Lucide bdpif@laposte.net 24 mai 2015 22:14

            « Face à des hordes meurtrières, la poésie, les chansons chargées d’émotions et les hymnes patriotiques ont toujours été plus efficaces que les études universitaires approfondies »


             C’est un peu ce que disait les Nazis. Encore un article de facho



            • franc tireur 24 mai 2015 23:42

              Comment ca lutter contre la propagande occidentale ?

              Nous sommes occidentaux, nous n’allons pas lutter contre notre camp .
              Qui etes vous ,vous ? Pour nous proposer de nous tirer une balle dans le pied, de nous trahir , de faire le jeu des puissances ennemies ? On croirait entendre un de ces communistes francais qui pactisaient avec les FLN.
              Meme si mon pays et l’Empire qui est au dessus font de la merde c est mon pays , j assume tout. et je e préfère la domination americaine plutot que sino russe,question de valeurs. 
              Vous etes sans cesse a dénigrer tout ce que l’occident fait, a enumerer ses fautes, mais vous vous désinteressez totalement de ce que font les autres, leurs agissements sont peut etre moins visibles mais tout aussi intéréssés et malsains d ’un point de vue éthique.
              Le monde est un rapport de forces permanent et tous les coups sont permis, si nous affaiblissons notre camp nous serons dominés voire écrasés par les autres. 
              Mais c’est bien ce genre de site, nous pouvons constater qui travaille pour l’ennemi , ce sera utile une fois venu .



              • franc tireur 24 mai 2015 23:53

                Sayed vous n’etes meme pas francais ni occidental .

                Vos articles parlent de Syrie, Hezbollah, Russie
                Votre cause est respectable mais n’est pas la notre.
                En clair vous voulez imposer votre propagande a la notre.



                • Lucide bdpif@laposte.net 25 mai 2015 09:30

                  @franc tireurJe vous cite


                   « En clair vous voulez imposer votre propagande a la notre. »

                  Attention, vous vous faites avoir dans leur jeu.
                  Il n’y a aucune propagande dans nos pays occidentaux, pour la simple raison qu’il existe une multitude de titres de presses, de journeaux, de journalistes libres. Donc il est impossible de controler tout celà et d’appliquer une seule et meme version des faits ce qui es tle principe premier de la propagande 

                  Par contre, eux, les pro Russes, pro fachos, toussa toussa, voudrait une presse avec un seu llpoint de vue. par la menace sur les journalistes, par le controle de l’état sur l ’info. Ils voudraient nous faire croire que POutine est un Héros, que Assad est un gars cool, et que la COrée du nord, un camps de vance géant. Comme ils ne peuvent pas argumenter sur la vérité, qui n’est pas belle, ils voudraient tout simplement fausser celle ci par un controle des medias.

                  Il snous prennent ouvertement pour des c....

                  Effecticvement, tout ces gens ne sont pas nos amis/


                • cathy30 cathy30 25 mai 2015 00:57

                  Ben ça alors, un appel au djihad ! 


                  • elpepe elpepe 25 mai 2015 01:27


                    La derision et l humour ca jamais rien fait avance, mais ca rendrait presque optimiste.
                    La derniere video avec Dieudonne qd il imite Valls avec le discours de Hitler derriere, trop bon, moi et ma femme on a fini y laisser notre peau, on arrivait plus a remprendre notre souflle
                    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Dieudonne-et-Manuel-Valls-alias-Manu-la-Tremblotte-31813.html

                    C est sur ca doit agace un peu beaucoup les autres charlots, mais la derision, la musique, la poesie , l art et la non violence appartiennent a un autre monde et ne risque en rien de l influencer un iota, ils sont inoffensifs, sinon avec Mozart le monde serait deja le paradis smiley
                    Les connards du gouvernement n auront meme pas les couilles pour povoquer Dieu ils vont se pisser dessus, dixit Don Juan a ecouter biensur
                    https://www.youtube.com/watch?v=dK1_vm0FMAU
                    Bien a vous on viendra boire des bieres avec vous et pisser sur les rosier des champs Elysee (ca doit etre bon ca la vache)


                    • Blé 25 mai 2015 04:56

                      La CAPITALISME porte en lui la violence, les capitaines qui sont à la tête des banques et des états ont tout intérêt à la propager sous une forme ou sous une autre.

                      Le racisme et la lutte contre le terrorisme est l’écran de fumée qui cache la pauvreté qui se répand comme une traînée de poudre en occident mais pas seulement. Les gens qui travaillent contre les gens qui subissent le chômage, les pauvres contre les gens venus d’ailleurs, les ghettos entretenus savamment avec les 45% de jeunes qui n’ont pas d’avenir. On retrouve cela partout en occident.

                       Les riches s’enrichissent car ils ont des valets à leur service dans chaque pays (les élus, les média dominants, etc...). La lutte contre la corruption au plus haut niveau est molle pour ne pas dire inexistante, les paradis fiscaux continuent à bien se porter pendant que la casse sociale paralyse de peur et d’angoisse les travailleurs.

                      La propagande a fait son boulot de casse depuis une trentaines d’années, dès que l’on parle de l’intérêt des travailleurs, selon la pensée unique, on fait du populisme. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès