Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Evolution humaine et ADN : plus ça avance, plus c’est (...)

Evolution humaine et ADN : plus ça avance, plus c’est mystérieux

Près de 2 millions d’années se sont écoulées entre l’apparition de ce qui semble être notre plus ancien ancêtre connu, Australopithecus sediba, et nous aujourd’hui Homo Sapiens Sapiens. 2 millions d’années d’une histoire qui paraît de plus en plus complexe, un enchevêtrement de lignées différentes qui rendent caduque l’image d’Epinal d’une évolution linéaire réussie aux côtés de quelques branches qui n’auraient pas survécu (Neandertal pour la plus récente) du fait de leur incapacité à soutenir la concurrence des Sapiens.

JPEG - 12.1 ko
Excavation à la grotte de Sima de los Huesos, en Espagne.
JAVIER TRUEBA/MADRID SCIENTIFIC FILMS

Je renvoie ici à quelques articles précédemment publiés sur ce blog qui contextualisent quelque peu ce propos, si vous avez le temps de les lire : “On aurait déterminé l’age du chaînon manquant“, “Le père de nos pères Perry dans la nuit des temps” ou encore “L’homme ancien est de moins en moins ce qu’il était“.

Note technique : L’étude de l’évolution humaine est aujourd’hui indissociable de l’analyse génétique des fossiles. Cette analyse porte sur deux aspects, l’ADN mitochondrial qui retrace la lignée maternelle (transmission uniquement par la mère) et l’ADN nucléaire qui provient des deux parents, et permet une meilleure compréhension de la lignée. Le premier est relativement commun et aisé à analyser, le second par contre ne se retrouve pas dans tous les fossiles, et quand il s’y trouve c’est à doses nettement plus faibles.

Le record de vieillesse d’ADN fossile était jusqu’à la semaine dernier de 100 000 ans, mais une découverte d’un fémur dans la grotte de Sima de los Huesos en Espagne vient de porter ce record à 400 000 ans. Il s’agit d’ADN mitochondrial et donc d’une image incomplète de la lignée, mais nous connaissons désormais l’origine maternelle d’hominidés ayant vécu en Espagne voici 400 000 ans. Et celui-ci fait tache…

Au vu de la forme du squelette et de l’histoire de cette grotte (où on a déjà retrouvé 28 squelettes anciens) il devait provenir d’un ancêtre de la lignée Neandertal, ces derniers ayant vécu en Europe et Asie entre – 200 000 et – 30 000 années. Or il n’en est rien, ce squelette est en fait très proche des hominidés de Denisova, une espèce récemment découverte dans une grotte du Sud de la Sibérie, ayant supposément vécu en Asie et dont on retrouve une proportion importante (4%) de gènes chez les Papous et aborigènes australiens.

Comment expliquer la présence d’un Denisovan dans une grotte du Sud de l’Europe ? Reprenons l’histoire telle que nous pensions la connaître jusqu’ici : voici 1 million d’années apparaît en Afrique Homo Erectus, ancêtre des lignes Sapiens mais aussi Neandertal et Denisova. Neandertal serait issu d’une branche de Erectus nommée Homo Heidelbergensis apparue voici 500 000 ans, l’origine des Denisovans étant moins évidente – peut -être un croisement entre Heidelbergensis et une lignée encore plus ancienne, Homo Antecessor, lui-même un descendant de Homo Erectus parallèle à notre lignée.

La séparation Neandertal / Denisova aurait eu lieu voici encirons 300 000 ans, et Homo Sapiens serait apparu voici 200 000 ans, en direct de Erectus. Donc, à cette époque, coexistaient au moins trois espèces documentées : Homo Sapiens en Afrique, d’où il sort voici environ 60 000 ans pour se propager vers l’Ouest, où il rencontre Neandertal - le génome actuel de Sapiens Sapiens non-Africain incluant 2 à 4% du génome néandertalien – et vers l’Est où il rencontre les Denisovans. Ces derniers se croisent génétiquement avec Sapiens en Océanie, en Chine et en Asie, mais se croisent également avec Neandertal. 30 000 ans plus tard, les lignées Neandertal et Denisovans s’éteignent. La présence d’un génome de Denisovan à l’Ouest, en Europe, est donc a priori exclue. Et pourtant, c’est bien ce que l’on vient de retrouver en Espagne.

Explications ? Purement spéculatives pour l’instant, d’autant que le fémur n’a pas encore fourni d’ADN nucléaire (une recherche est en cours) donc on ne peut encore reconstituer la lignée parentale complète.

Une première hypothèse, selon Svante Pääbo, chef de l’équipe qui vient de décoder cet ADN au Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology à Leipzig, est que le fémur appartient à un ancêtre commun des Neandertal et Denisovans.

Une autre hypothèse, selon Chris Stringer, paléontologue au Musée d’Histoire Naturelle de Londres, est que ce fémur appartient à un groupe tout à fait différent, peut être un croisement entre Homo Antecessor qui vivait dans le coin voici 800 000 ans et l’ancêtre commun des Neandertal / Denisovans. Ce d’autant qu’une étude en cours de publication (Nature http://doi.org/p9t ; 2013) analysant l’ADN nucléaire de Neandertal et de Denisova, indique que ce dernier s’est aussi croisé avec une autre espèce d’hominidés dont on ne sait rien… Il faudra attendre les résultats, si résultats il y a, de l’étude de l’ADN nucléaire du fémur espagnol pour en savoir plus.

Les paléontologues font actuellement face à une profonde remise en question de l’organigramme de l’évolution des hominidés : une lignée récemment découverte, les Denisovans, qui se sont mélangés avec tout le monde à l’Est mais dont on retrouve une trace ancestrale à l’Ouest, qui sont apparentés à Neandertal mais on ne sait pas exactement comment, et qui nous révèlent l’existence probable d’un nouveau groupe jusqu’ici parfaitement inconnu. Tout ceci, bien sûr, sur base d’une méthodologie génétique très pointue sur laquelle nous avons peu de recul – il n’est donc pas impossible, même si personne ne semble l’envisager, que ces mystères soient simplement la conséquence d’un problème de méthode scientifique.

Pour Mark Thomas, généticien de l’évolution à l’University College de Londres, le monde ancien dépeint par ces récentes découvertes ressemble de plus en plus à celui décrit par Tolkien dans le Seigneur des Anneaux : différentes espèces d’hominidés qui occupent des territoires distincts, ponctué d’invasions et de croisements donnant naissance à de nouvelles variétés.

 

Sources :

http://www.nature.com/news/mystery-humans-spiced-up-ancients-sex-lives-1.14196

http://www.nature.com/news/hominin-dna-baffles-experts-1.14294

http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12788.html

http://www.nytimes.com/2013/12/05/science/at-400000-years-oldest-human-dna-yet-found-raises-new-mysteries.html?pagewanted=all&src=ISMR_AP_LO_MST_FB&_r=0

 

See more at http://rhubarbe.net


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 14:00

    Bref, tout ceci nous rapelle que c’est l’Homo Erectus la première lignée humaine - qui a d’ailleurs réussi à domestiquer le feu - et qu’ensuite tout est affaire de cultures différentes qui se sont remélangées au gré des pérégrinations des uns et des autres.

    Faudra réécrire les manuels scolaires sur la préhistoire !


    • epicure 10 décembre 2013 18:03

      pas de culture mais bien des lignées évolutives séparées, chacune accumulant des mutations différentes, mais pas assez pour apparemment créer une barrière inter-espèce.

      C’est grâce à ces mutations dans l’ADN qu’ils peuvent déterminer l’origine et les métissages.


    • La mouche du coche La mouche du coche 10 décembre 2013 20:02

      C’est rigolo de voir les darwiniens qui s’empatouillent dans leurs recherches smiley Aucun ne voudra admettre l’évidence : leur théorie de l’évolution est complètement ridicule et ne marche pas. Rions de bon coeur de leur naïveté. smiley


    • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 20:08

      Darwin était pourtant clair : Le Goy décendrait du singe pas le peuple élu.
      Un sacré farceur Darwin...


    • epicure 10 décembre 2013 21:36

      Ah ah voilà un bel argument par l’ignorance : je ne comprend pas donc ça marche pas.


    • La mouche du coche La mouche du coche 10 décembre 2013 23:08

      Voila un argument par l’intelligence d’un darwinien. Je n’ai pas dis : je ne comprends pas donc ça marche pas. Je dis : Je CONSTATE que ça marche pas, donc c’est faux. Les darwiniens ont du mal avec L’OBSERVATION SCIENTIQUE. smiley


    • docdory docdory 11 décembre 2013 11:51

      @ La mouche du coche

      L’évolution n’est depuis longtemps plus une théorie, c’est un fait corroboré par toutes les observations. Je dirais même plus, le concept d’évolution est d’une puissance heuristique telle qu’aucun fait biologique n’est réellement compréhensible si il n’est pas éclairé par l’idée d’évolution. Evidemment, la biologie ayant progressé depuis Darwin, la compréhension des mécanismes de l’évolution est nettement plus précise que celle qui prévalait à l’époque de Darwin.
      Vouloir faire de la biologie sans tenir compte de l’évolution, c’est un peu comme vouloir faire de la physique sans la mécanique quantique...
      Vos propos obscurantistes symbolisent hélas l’échec croissant de l’éducation nationale en ce qui concerne la transmission des sciences.

    • La mouche du coche La mouche du coche 11 décembre 2013 13:32

      @ Docdory,

      .
      Je vous invite à acheter un abonnement à internet ( et un cerveau s’il vous reste un peu de sous) et avoir le courage (il faut ajouter des c...lles à la liste) de taper « escroquerie darwin » pour découvrir l’incroyable vérité : il est possible que vous ayez tord. (ajouter un zeste de modestie) .
      .
      Et lisez aussi Darwin (gratuit cette fois sur internet) qui expliquait dans son dernier chapitre les raisons qui faisaient que sa théorie ne marchait pas et que vous n’avez pas lu.
      .
      Voilà. Une bonne nouvelle, la propagande de l’Education Nationale ne marche pas et l’obscurantiste n’est pas celui que vous pensez. smiley


    • docdory docdory 11 décembre 2013 16:59

      @ La mouche du coche

      Comme vous niez l’existence de l’évolution, je serais curieux de savoir quelles explications vous donnez à des phénomènes que l’on observe régulièrement dans l’exercice de ma profession de médecin, et qui sont parfaitement expliqués par l’évolution, et sont incompréhensibles si l’évolution n’existe pas.
      Quelques exemples : 
      - comment expliquez vous l’apparition de la résistance des bactéries aux antibiotiques ?
      - pourquoi faut-il au moins trois antibiotiques différents pour soigner une tuberculose, et au moins trois anti-rétroviraux différents pour soigner les porteurs de virus VIH ?
      - pourquoi des médicaments antitumoraux font disparaître 99 % d’une masse tumorale et que le 1 % restant se développe de nouveau et tue le malade malgré le traitement ?
      - pourquoi le gêne de la drépanocytose est-il si fréquent dans les régions d’Afrique frappées par le paludisme ?
      - pourquoi, en dehors des exceptions dues aux flux migratoires, les populations les plus pigmentées se retrouvent dans les régions du monde les plus ensoleillées, et les populations les moins pigmentées dans les pays les moins ensoleillés ?
      J’attends avec impatience vos explications, monsieur le « biologiste » amateur !...
      Sachez qu’aucun de ces phénomènes ne peut s’expliquer de façon cohérente sans l’évolution...

    • La mouche du coche La mouche du coche 11 décembre 2013 19:36

      @ Docdory,
      Je ne suis pas médecin mais en suis entouré dans ma famille. Je connais (un peu) bien ce dont vous parlez.
      .
      Toutes vos constations sont réelles parce que tirées de l’EXPERIENCE. Hors de question donc pour moi de les réfuter. elles sont là, et bien là.
      .
      Ce que je récuse est de les associer à la théorie darwinienne de l’évolution. Ce que vous observez n’est pas arrivé par la grace du Dieu Hasard comme l’affirme Darwin, mais par les CONDITIONS DU MILIEU qui lorsqu’elles changent, modifient les êtres vivants qui l’habitent.Cela montre donc que c’est plus Lamarck que Darwin qui a raison, mais Lamarck est décrié parce qu’il croyait aussi dans la génération spontanée, ce qui prouverait l’existence d’une volonté divine, ce qui est insupportable à la religion darwinienne. Mais c’est lé réalité observée, et donc je m’y plie, par esprit scientifique.


    • claude-michel claude-michel 10 décembre 2013 14:40

      Prenez une feuille de papier A/4 et faîtes en bas à droite un tout petit point avec un crayon....Ce petit point c’est nous dans l’histoire de l’univers...Tout le reste de la feuille est l’univers et son chaos... !

      Dans cette histoire nous sommes ridiculement insignifiant...Nous n’arriverons même pas a vivre aussi longtemps que les dinosaures...et notre vaisseau (la terre) file avec notre galaxie...Pour donner une idée des vitesses d’éloignement des galaxies (toutes s’éloignent les unes des autres à cause de l’expansion de l’Univers ; on constate ce fait grâce au fameux « RedShift »), un amas de la constellation du Bouvier, à 1,7 milliards d’années-lumière environ, s’éloigne de nous à la vitesse de 40 000 km/s. Dans l’Hydre, un groupe de galaxies distantes de 2,7 milliards d’années-lumière de la Voie Lactée s’en éloigne à la vitesse de 60 000 km/s, c’est-à-dire le cinquième de la vitesse de la lumière....La galaxie Andromède fonce dans la direction de notre galaxie, la Voie lactée, à la vitesse stupéfiante de 111 km par seconde, soit 3,5 milliards km/an. Les deux galaxies finiront par fusionner et par n’en faire plus qu’une dans 4 milliards d’année....Nous avons encore un peu de temps devant nous...enfin les prochains sur la liste des vivants sur terre...

      • Attilax Attilax 10 décembre 2013 22:30

        "Prenez une feuille de papier A/4 et faîtes en bas à droite un tout petit point avec un crayon....Ce petit point c’est nous dans l’histoire de l’univers...Tout le reste de la feuille est l’univers et son chaos... !"

        Non. Prenez tout l’univers, faites un petit point au hasard avec un crayon, là, oui, ce petit point, c’est nous, effectivement. Qui êtes-vous pour vous prendre pour un point sur une A4 ?!
         smiley


      • claude-michel claude-michel 11 décembre 2013 08:02

        Par Attilax....Le point en bas à droite nous représente par rapport au bigbang...le reste de la page blanche n’est qu’une représentation de la distance qui nous sépare de ce bigbang..Mais tout le monde ne peut pas le comprendre....la preuve..c’est le problème de certain pour qui l’évolution s’est arrêté il y a un certain temps... !


      • Attilax Attilax 12 décembre 2013 17:57

        Vous oubliez que l’univers est un cercle dont le centre est partout... La feuille A4 ne saurait le représenter correctement, quand au point, pardon mais il n’est pas visible.


      • gaijin gaijin 10 décembre 2013 15:20

        autrement dit plus on en sait et plus on découvre que l’on en sait moins que ce que l’on croyais ?
        houlà houlalà ....
        faut vite arrêter sinon on risque de découvrir la sagesse avant d’avoir réussit a nous autodétruire ...


        • Richard Schneider Richard Schneider 10 décembre 2013 15:52

          Article très intéressant.

          On savait déjà que la préhistoire et la protohistoire étaient des sciences (?) en perpétuelle évolution, mais, avec les nouvelles découvertes, on a l’impression que ce n’est pas demain qu’on percera les origines de l’humanité. Même J. Auel (Les enfants de la Terre) est dépassée ... 

          • epicure 10 décembre 2013 18:09

            pourtant elle parlait dans ses livres : de métissage inter-espèce, ayla étant elle même mère d’un bâtard ,et de voyage transcontinental, ce qui pourrait expliquer la présence de gènes orientaux en espagne.
            Et quand la série est sortie la mixité sapiens-néanderthal était loin d’être dans la tête des gens. Mais elle basait son récit sur les connaissances de l’époque.

            Là, c’est juste que la portée du brassage s’étant à toute l’Eurasie et plus avec un troisième acteur.


          • La mouche du coche La mouche du coche 10 décembre 2013 20:05

            Ha ha ha ! Moins ils comprennent, plus ils se croient savants. smiley On dirait les médecins de Moliere. smiley Dites les gars, et si vous essayiez le latin ? smiley


          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 11 décembre 2013 02:50

            La mouche c’est quoi ta théorie ? des ancêtres zorgs de la planète Fluxos, ou un fiat lux sous amphé ?


          • La mouche du coche La mouche du coche 11 décembre 2013 10:00

            Ma solution est que lorsqu’une théorie ne marche pas il faut la jeter sans scrupules et en chercher une autre. Cela s’appelle être un véritable SCIENTIFIQUE.


          • zendragon zendragon 11 décembre 2013 11:56

            @La mouche du coche

             Quelle est ta théorie, ou ta croyance ?

             Est-ce que tu penses que la vie, disons toutes les différentes formes de vie (toutes les différentes « espèces » pour simplifier), sont apparues en même temps ?

             Est-ce que tu penses que les caractéristiques de chacune de ces différentes formes de vie sont restées immuables depuis leur apparition ?


          • La mouche du coche La mouche du coche 11 décembre 2013 15:12

            Lire mon commentaire plus haut.


          • zendragon zendragon 11 décembre 2013 16:50

            Les diversions et les sarcasmes, ça marche peut-être avec les mouches, mais ça ne marche pas avec les dragons ! smiley

            Questions à La mouche du coche :

            1) Toutes les différentes formes de vie (toutes les différentes « espèces » pour simplifier), actuelles ou ayant disparu, sont-elles apparues en même temps (au même moment) ?

            ( Si une vie complexe existait déjà sur Terre il y a 2 milliards d’années, est-ce que des mouches, des zèbres, des girafes... existaient également à cette période (il y a 2 milliards d’années) ? )

             2) Les caractéristiques (génétiques, physiologiques...) de chacune de ces différentes formes de vie sont-elles restées immuables depuis leur apparition ?

             


          • La mouche du coche La mouche du coche 11 décembre 2013 19:21

            @ Zendragon,
            /
            Les réponses à vos questions se trouvent dans le SOUS-SOL et nul part ailleurs (certainement pas dans les délires des darwiniens). Elles ne sont pas des opinions, mais des réalités observables.
            .

            1) Toutes les différentes formes de vie (toutes les différentes « espèces » pour simplifier), actuelles ou ayant disparu, sont-elles apparues en même temps (au même moment) ?

            .

            Je ne sais pas. Prenez votre piolet et allez vérifier DANS LE SOUS-SOL et pas dans les thèses des biologistes subventionnés.

            .

            ( Si une vie complexe existait déjà sur Terre il y a 2 milliards d’années, est-ce que des mouches, des zèbres, des girafes... existaient également à cette période (il y a 2 milliards d’années) ? )

            .

            Oui. Des animaux très complexes ont été découverts DANS LE SOUS-SOL il y a 2 milliards d’années, ce qui pulvérise encore façon puzzle la théorie de l’évolution

            .

             2) Les caractéristiques (génétiques, physiologiques...) de chacune de ces différentes formes de vie sont-elles restées immuables depuis leur apparition ?

            .

            Absolument pas (sauf pour certains « fossiles vivants »). On constate même l’apparition de nouvelles espèces de nos jours, ce qui valide la thèse de Lamarcq contre Darwin. Mais Lamarcq n’est pas admis dans le temple des Darwiniens, pour des raisons connues.


          • zendragon zendragon 11 décembre 2013 22:23

            L’optimisme du dragon a été vaincu par le mépris, les sarcasmes puérils et la mauvaise foi exaspérante de la mouche... smiley
             
            Le dragon reste zen smiley


          • epicure 10 décembre 2013 17:57

            En gros cela signifierait que la spéciation des descendants d’erectus n’était pas réalisée, et qu’il pouvait y avoir des croisements entre « espèces » différentes.

            C’est peut être le scénario qui aurait pu de réaliser donc si les homo sapiens étaient restés avec un mode de vie préhistorique dans les centaines de milliers d’années qui suivent, avec les grands groupes anthropologiques évoluant vers des voies différentes pouvant apparaitre comme d’espèce différentes, et certains croisement aux frontières de contact en l’absence de barrière biologique au métissage ( comme certaines mutations chromosomiques ).

            C’est en fait le problème de la définition des espèces qui est en cause, c’est notre seule façon d’aborder de façon collective les êtres vivants, mais la réalité peut être moins binaire avec certains individus qui sont soit une transition d’une espèce à l’autre (à partir de quelle génération peut on dire qu’on est dans la nouvelle espèce), ou alors parce que en fait c’est l’exclusion géographique qui crée la différentiation entre nouvelles espèces et non les barrières à la reproduction. Dans ce dernier cas la mise en contact de deux individus d’espèces différente permet la reproduction d’un hybride qui peut être fécond ou stérile, dans le premier cas il pourra avoir une descendance lui même et continuer l’histoire en la complexifiant.

            J’avais lu un texte où il disaient que l’explication de al disparition de néanderthal provenait uniquement du métissage du fait de la disparité démographique entre les sapiens venant du continent eurasien et d’afrique et néandethal vivant dans un territoire circonscrit, il aurait suffit d’un pourcent à chaque génération pour qu’au bout de centaines de générations il n’y ait plus de néandertalien pur.

            Enfin oui le vivant, la génétique c’est compliqué pour ceux qui veulent enfermer chaque être vivant dans une case prédéfinie et exclusive.


            • La mouche du coche La mouche du coche 10 décembre 2013 20:07

              Du Molière, je vous dis ! smiley


            • vesjem vesjem 10 décembre 2013 18:49

              @l’auteur
              excuse-moi pour cette interrogation dissonante :
              et dans toute cette complexité , il y aurait eu une lignée élue , surprenant , non ?


              • gaijin gaijin 11 décembre 2013 11:21

                ce n’est qu’une illusion d’optique
                si vous vous retournez sur votre vie au travers de l’infinité de choix et de possibilités vous n’avez au final fait qu’un seul chemin qui aboutit là ou vous êtes ......( forcément )


              • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 11 décembre 2013 13:59

                @vesjem : Lignée élue ? J’ignorais. Elue par qui ? Si c’est par elle-mˆeme, ca ne compte pas :)


              • ahtupic ahtupic 10 décembre 2013 19:05

                Ainsi, les paléontologues pourront raconter encore plus de conneries qu’ils n’en disent aujourd’hui.


                • eric 10 décembre 2013 20:20

                  Encore la faute a PISA ? l’adn des fossiles.... quand on sait qu’un fossile c’est quand même une trace dans un caillou sédimentaire cela laisse rêveur....Des croisements entre differentes especes humaines ? Comme si la definition de l’espece n ;etait pas justement, encore aujourd’hui, en gros, des gens qui peuvent avoir ensemble une descendance viable..


                  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 11 décembre 2013 02:55

                    Pas si simple, les « ring species » en sont le témoignage. Et l’interfécondité n’est pas toujours du tout ou rien. Des fois c’est plus normand que ça.


                  • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 11 décembre 2013 14:02

                    Oui, le terme « espèce » n’est pas vraiment approprié. C’est sans doute plutot une question d’ethnies.


                  • La mouche du coche La mouche du coche 11 décembre 2013 14:19

                     smiley « Strogies ; Je vous propose d’employer le mot »strogies«  smiley

                    .
                    On remplace le mot »espèces« par »ethnie« puis par »strogies« et dans 5 ans on dira »lipures« , puis »aracos". Qu’en pensez vous, les darwiniens ? smiley

                  • Attilax Attilax 10 décembre 2013 22:34

                    Merci pour l’info et le récapitulatif. Très intéressant.
                    J’ai lu récemment que Sapiens aurait dévoré Néandertal, ce qui aurait causé sa disparition. Commencer sa carrière par un génocide cannibale, il n’y avait que nous pour faire ça !


                    • posteriori 11 décembre 2013 00:06

                      Moi j’ai lu qu’il était completement associal et passait sa vie à méditer quand il ne mangeait pas, qu’il parlait une vingtaine de langues dont la sienne, il a pris énormément d’avance technologique et s’est barré sur la lune juste avant de se faire manger, on a retrouvé une pierre de jésus encore en cours de traduction, néanmoins on parvient à definir les contours d’un semblant de début d’explication où un néanderthal semble expliquer comment envoyer des orang outan aux autres cons (sic) pour les distraire et prendre la fuite.


                    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 11 décembre 2013 05:15

                      Les derniers Néandertal sont morts d’amour en protégeant Raquel Welch des lézards géants.


                    • Mortargent 11 décembre 2013 03:01

                      C’est là toute la complexité non seulement de l’être humain, mais aussi des recherches sur les éléments du passé dont nous n’avons que quelques traces.

                      Bon, d’un autre coté, nous avons aussi des gens comme La mouche du coche qui savent pertinemment que Dieu a crée l’Homme tel qu’il est actuellement il y a grosso macdo une centaine d’année et que rien n’y changera quoi que ce soit.

                      C’est beau pour ces gens de faire remonter l’humanité et la planête à 100 ans en arrière. ca évite de se prendre la tête, de se servir de ses neurones, de réfléchir. 68% des républicains américains y croient. Du coup ca doit être forcément vrai. Tout le reste, les dinosaures, les primates, les évolutions humaines, les civilisation antiques n’existent pas. Les Men In Black nous les ont implantés. Non. Pour les créationnistes comme notre amie La Mouche, le monde, l’humanité, tout n’existe que depuis 100 ans et par et pour la volotné de Dieu. Comme ca tout le monde est heureux. D’ailleurs n’a t’il pas dit Heureux les simpels d’esprit ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès