• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Attilax

Attilax

Comédien bidouilleur, libriste.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/07/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 3315 1710
1 mois 0 11 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 232 230 2
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Attilax Attilax 24 juin 10:22

    Il me semble que vous passez à côté de l’essentiel :

    l’impossibilité conceptuelle de faire rentrer une « démocratie » dans une république au moyen d’une représentation professionnelle. Faire croire qu’un pouvoir vertical est horizontal, c’est prendre les gens pour des cons et ça finit par se voir, tôt ou tard.

    Voter autre chose que blanc, c’est apporter la caution dont ils ont besoin pour être légitimes, alors qu’ils ne le sont évidemment pas.

    L’abstention est une conséquence, pas une cause, et dénoncer une conséquence sans vouloir se pencher sur la cause n’a aucun sens.



  • Attilax Attilax 13 juin 20:19

    @chantecler

    lol non, c’est un pur libéral, il n’y a pas une once de libertaire ou même de libertarien dans ses posts. Par contre, effectivement il déteste l’état. On peut se rejoindre là-dessus, mais là-dessus uniquement smiley



  • Attilax Attilax 13 juin 02:58

    @alinea

    Ça ressemble à du Spartacus. Tu te rappelles de cette caricature d’ultra-libéral ? On le voit plus venir vanter le capitalisme ces derniers temps...



  • Attilax Attilax 12 juin 19:16

    Dieu sait qu’il y a des choses à reprocher à la gauche, mais là on est juste dans la négation de tout ce qu’elle a pu apporter, avec la petite antienne néolibérale en fond, bien perceptible et pas fine... Si la gauche est en train de disparaître, ce n’est pas à cause de ce qu’elle a été mais à cause de ce qu’elle est devenue. Grosse nuance.



  • Attilax Attilax 11 juin 19:34

    @alinea

    Ils paniquent. Le divorce élites-classes populaires est complet. Si les fonctions et les institutions ne sont plus respectées, alors leur immunité et leurs privilèges sont en grand danger. La peur et l’obéissance sont les mamelles d’un pouvoir injuste, d’où l’importance de les maintenir toujours présentes au sein de la population.

    Mais il arrive parfois que la colère et la rage annihilent toute peur de la répression et qu’il se produise l’impensable. Les Gilets Jaunes en ont été un bel exemple.

    Ce que Fergus et consorts ne comprennent pas, c’est que chouiner sur les conséquences sans se poser de question sur les causes n’a aucune chance d’améliorer quoi que ce soit. Des institutions pourries et corrompues qui ne font même plus semblant de remplir plus leur rôle n’ont plus à être respectées, et de fait elles ne le sont plus. Le droit naturel reprend logiquement sa place, la « normalité » vole en éclat. Le pouvoir en place n’y peut rien quand ça se produit, à part réprimer le plus durement possible pour décourager les vocations. Mais c’est leur propre incurie qui les fait naître. Et les marionnettistes, bien sûr...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité