• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Attilax

Attilax

Artiste dégagé.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/07/2011
  • Modérateur depuis le 01/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 1793 771
1 mois 0 57 0
5 jours 0 22 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 62 60 2
1 mois 7 7 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Attilax Attilax 17 octobre 12:38

    Très bien vu. L’article pointe à juste titre les paradoxes des uns et des autres, et leurs rôles ambigus.



  • Attilax Attilax 17 octobre 09:08

    Il fera probablement ce que ses commanditaires lui diront... Mais vous avez raison, on n’est jamais à l’abri d’une surprise, bonne comme mauvaise.



  • Attilax Attilax 16 octobre 22:23

    @Ar zen

    Magic Marine, plus forte que Houdini : elle fait disparaître son parti en un débat  !


  • Attilax Attilax 16 octobre 22:16

    @capobianco

    Je suis très sceptique, en effet. Pas seulement sur la FI, je vous rassure, mais sur la représentation du peuple en elle-même. Le pouvoir corrompt par nature, donc l’abandonner à des professionnels pour appeler ça démocratie par la suite me paraît juste totalement absurde. Et Mélenchon m’énerve d’autant plus que j’ai cru à ses conneries, à l’époque du discours de la Bastille... Tout ça pour se flinguer à Toulouse et Marseille une semaine avant le premier tour ! Et s’il n’y avait que cette fois là, mais je ne compte plus les balles qu’il s’est tiré dans le pied au fil des ans. L’abandon d’une ÉVENTUELLE sortie de l’UE juste avant les élections a été l’utlime bobard en ce qui me concerne. J’y crois plus du tout, ni au bonhomme, ni au mouvement, qui me paraît trop disparate pour pouvoir s’accorder sur plein de sujets, pas seulement l’UE... Rappelez-vous « nuit debout » et tout le ramdam que ça a fait, tout ça pour quoi ? A terme, il y a trop de points de frictions, trop d’incohérences pour que ça ne pète pas, plus beaucoup d’égos comme d’hab. Quelle cohérence entre le retour au drapeau prôné par Méluche et les couplets anti-France de Obono ? Quelle cohérence entre Ruffin qui ne prend que le SMIG en tant que député et Corbière qui squatte un HLM ou Garrido qui n’a pas payé ses impots depuis 6 ans ? Que penser de quelqu’un qui dit que c’est la « rue » qui a libéré la France du joug nazi ? Et bien tout simplement qu’ils sont comme les autres : humains et en quête du pouvoir. Je ne sais pas quel miracle vous espérez, mais j’espère pour vous et pour tous ceux qui l’attendent que je me trompe, car il n’y a clairement rien à attendre des autres partis. On n’est trahi que par ceux qu’on aime, vous savez...


  • Attilax Attilax 16 octobre 10:03

    @capobianco
    « Vous ne trouvez pas étonnantes toutes les infos rapportées par les médias sur lui mais aussi sur Obono, Corbière, Autain, Garrido et la liste s’allonge »


    Pas plus que pour les autres partis, tous trainent de bonnes grosses casseroles. Vous vous attendiez à de blanches colombes, sans doute ? Seuls les députés FI sont des « purs », c’est ça ? Désolé, c’est pas comme ça que ça marche, le pouvoir.

    « J’imagine que vous n’avez rien à redire sur ce dandy qui affirme qu’en France il y a « ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien » et qui est à la tête du pays. »

    Pourquoi, si on est pas d’accord avec la FI, on est forcément pour Macron ? Vous me rappelez Bush « vous êtes avec nous ou contre nous », c’est pas un argument : on peut être farouchement opposé à Macron et ne pas gober pour autant les énormités de Méluche, ça n’a rien d’antinomique !

    Les médias n’ont rien à inventer : la FI leur donne gentiment des perles toutes les semaines, alors qu’ils savent très bien qu’ils sont maintenant le nouvel épouvantail.

    Personnellement, je ne pardonnerai jamais à Méluche d’avoir abandonné sa menace de quitter l’UE avant les présidentielles. J’avais adhéré au « On la change ou on la quitte » parce que je savais qu’on ne pourrait pas la changer. Depuis que je sais que jamais Méluche ne quittera l’UE, je ne crois plus un mot de ce qu’il dit. J’ai vécu ce pas en arrière comme une trahison, et la FI est devenue de fait pour moi un parti comme les autres : indigne de confiance.
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon




Palmarès