• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sur la censure et les dérives normatives voulues par certains à (...)

Sur la censure et les dérives normatives voulues par certains à AgoraVox...

De plus en plus de débats s'ouvrent sur la modération et la censure désormais possible sur ce site. Les partisans d'un "nouvel ordre" apparaissent, de plus en plus nombreux et de tous bords, qui réclament des têtes. Sous des prétextes apparemment honorables, ils voudraient qu'on puisse bannir, censurer, dénoncer, interdire des auteurs ou commentateurs qui ne respecteraient pas "la charte de conduite" d'AV. Ils ne s'en privent d'ailleurs pas dans leurs posts, où quiconque les gêne trop se verra expulsé des commentaires sans possibilité de revenir, sous un motif ou un autre, et ils n'hésitent pas à "moinsser" en modération tout article ne leur convenant pas, oubliant par là tout ce qui fait la spécificité de ce site. À présent, certains de ces bien-pensants exigent même le "bannissement" d'autres membres, non seulement sur leur post mais sur tous les autres, voire même une intervention de l'opérateur pour lui interdire l'accès au site !

Voici une étrange conception de l'Agora, de la liberté d'expression et de notre passerelle reliant les deux, à savoir Agoravox.

Vous qui me lisez en ce moment même, pourquoi venez-vous ici plutôt qu'ailleurs ?

Qu'est-ce que ce site a de particulier qui a retenu notre attention à tous ?

La diversité des opinions et l'opinion crue (et j'entends par crue non-raffinée par une ligne éditoriale externe) et brut des auteurs et commentateurs. Peu importe que l'info soit réelle ou pas, on ne vient pas ici pour avoir des infos fiables, on vient ici pour découvrir une vérité personnelle balancée comme un dégueulis sur la toile, on vient pénétrer dans la tête de gens qui ne sont pas comme nous, ne pensent pas comme nous et ont ici l'opportunité de délivrer leur vérité. Si on vient les lire, c'est parce que c'est fascinant, un être humain, surtout si on n'est pas d'accord avec lui. Parfois c'est dégueulasse, parfois c'est merveilleux, parfois les deux en même temps. C'est comme découvrir un autre univers. Certains nous font frissonner par leur noirceur et leur toxicité, d'autres nous font sourire tant ils voient le monde en rose. Il y a beaucoup de déchets et quelques petits chef-d'oeuvres dans la production, mais les meilleurs posts sont généralement les plus lus. Parce que cette bande de cons n'est pas si con, figurez-vous. Tous m'intéressent tant qu'ils ne sont pas consensuels. Pour le consensuel, il y 90% de la toile, pourquoi voudriez-vous y ajouter notre site ? Ils n'ont pas besoin de nous, je vous assure...

Cette diversité alliée à une parole libre permet des échanges parfois surréalistes entre personnes qui ne discutent traditionnellement jamais entre elles. Et c'est une très bonne chose, de se parler !

Bien sûr que ça dérape souvent. C'est tout l'intérêt et ça donne lieu à des échanges vifs, pas toujours policés, c'est vrai, mais on n'est pas au diner de Mr l'ambassadeur, on est sur AV et il n'y aura pas de Monchéri.

Bien sûr que ça insulte, diffame, harcèle, pinaille, libère son fiel et tout ce que vous voudrez. C'est aussi le but social du site : être un défouloir. Dieu sait qu'on en a besoin. Où avez-vous vu jouer que l'homme était bon ? C'est le jeu. Et alors ? C'est grave ? ici, on peut aboyer, mais jamais mordre, vous n'aurez pas de cicatrice. La Justice est là pour punir ceux qui ne la respecte pas, est-on obligé d'en rajouter une couche en créant nous-même les conditions de notre auto-censure ? En devenant des délateurs et des vigiles de la pensée, petits kapos confits de certitudes et ivres de leur pouvoir de bannissement nouvellement acquis ? Beurk... Je passe mon tour.

Non, on n'est pas obligés de faire ça. Nous ne sommes pas des juges. Le fait d'avoir une opinion ne me donne pas le droit d'interdire aux autres d'en avoir une différente et de l'exprimer. Je ne suis pas ici pour ça, au contraire : je suis curieux.

Ici s'appliquent souvent les réflexes de meute. On s'affronte par écrit, et malheur à celui qui trébuche car la meute le mettra en morceau. Je comprends que le civilisé soit atterré, mais la bonne nouvelle, c'est que c'est virtuel et la seule blessure qu'aura subi l'infortuné est au pire une blessure d'orgueil. On s'en remet et ce n'est finalement pas très grave. Ce qui ne me tue pas me rend plus fort, comme dirait l'autre couillon. Et si on est trop "choqué" par l'expérience, on peut toujours exclure AV de sa navigation pour ne plus lire les élucubrations de malades bons à enfermer, ce sera plus simple que de dresser des fauves et plus juste que de leur interdire d'exister.

Je suis personnellement pour la liberté d'expression totale. Que chacun assume ce qu'il dise (pénalement au besoin). Je pense que les insultent abaissent ceux qui les profèrent et que les commentateurs hargneux ne sont pas convaincants, ils ne me gènent pas et peuvent continuer à cracher leur venin, je trouve même ça intéressant sociologiquement. Je recommande néanmoins vivement le parapluie et pour les imbéciles haineux, l'indifférence, qui pour le coup est une forme de tolérance. Tout, tout, plutôt que la censure. Je sais que c'est très à la mode, mais franchement singer les grands médias me paraît beaucoup plus dangereux que tout permettre dans ce minuscule espace où co-existent miraculeusement toutes les couleurs politiques. On est des grands garçons, on n'a pas besoin que quelqu'un nous dise comment on doit penser. C'est pour ça qu'on vient ici, précisément.

Ce qui me paraîtrait plus juste aussi en modération, c'est de ne plus pouvoir voter "contre "un article mais seulement "pour". Si on ne le juge pas intéressant, on ne vote pas, et c'est tout. Disons qu'il faille au moins 10 votes pour qu'il paraisse et basta, les lecteurs feront le tri. La pré-sélection qui sévit ces derniers temps est totalement partiale et me parait créer une caste non souhaitable sur un média s'appelant AgoraVox. Power to the people, au moins ici, c'est le minimum ! Sans ça, autant l'appeler AristoVox, ce sera plus franc...

Laissez-nous ce petit espace de liberté, avec tous ses excès et ses débordements. C'est comme ça qu'on l'aime, brut comme un diamant sorti de la boue, sale et pur en même temps. Le supprimer, c'est tuer la raison de vivre d'AgoraVox qui est de donner la parole à tous, y compris les fondus. C'est en faire un média comme les autres et je n'en vois pas l'intérêt : il est infiniment plus rare ainsi. Le bruit et la fureur font partie de notre nature, il faudra bien faire avec, qu'on les aime ou pas.

Je vous laisse finir. Je me doute que bon nombre d'entre vous ne vont pas être d'accord et je m'en réjouis. Tout le monde est convié, vous allez pouvoir chasser en meute, ce soir au clair de lune, et votre venin sera mon ambroisie. Non coupée, vous l'aurez deviné : je l'aime pure.

Bonne chasse à tous.


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

583 réactions à cet article    


  • Cadoudal Cadoudal 21 février 01:03

    @Aita Pea Pea
    Le monde réel n’intéresse pas les foules, surtout pas les vieux gauchistes.

    Autre exemple d’auto censure, rien sur les récents développements de l’affaire du neveu du ministre des infrastructures et travaux publics, les 600 000 euros détournés, la visite de Hollande, etc...

    Pourtant les vieux gauchistes sont toujours les premiers a critiqué les réseaux de la France Afrique et à les accuser de tous les maux de l’Afrique.

    Quels contrats en jeux pour que la justice française s’assoit sur 600 000 euros détournés par une famille d’escrocs récidivistes ?

    Mais sur Avox, silence radio depuis un bon moment, Théo et Medhi Meklat, mêmes souteneurs inconditionnels qui n’ont plus que leur silence à opposer à la réalité de ce monde de merde...

    http://breizatao.com/2018/02/17/theo-luhaka-na-pas-ete-viole-confirment-deux-nouvelles-expertises-medicales/


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 février 02:15

    @Cadoudal

    Je parlais de la réponse des écrivains contemporains . Et de leur impossibilité d’entrer dans le tas ,vraiment.


  • Cadoudal Cadoudal 21 février 09:23

    @Aita Pea Pea
    L’affaire Théo et les 600 000 euros, ça aurait fait un bon polar et un bon film éducatif du Dimanche soir sur TF1...

    Avec Lino ou jean Gabin dans le rôle de l’inspecteur incorruptible luttant contre les puissants réseaux de la France Afrique..

    Ici, même pas un article a rallonge de Momo, juste la rengaine du gentil neveu de ministre innocent luttant contre les méchants indigènes...

    Sur Avox,Théo, c’est le Schweitzer des temps modernes, apportant la lumière, la culture et le progrès dans la France moisie...



  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 février 15:41

    Et donc, vous devez accepter que d’autres ne pensent pas comme vous,....


    • Paul Leleu 20 février 21:14

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      oui... moi je suis pas trop au courant de ces histoires de censure... même si c’est vrai qu’il y a un peu de censure sur AV (j’en ai vu). Mais enfin, c’est quand même d’un assez bon niveau (non seulement dans la pensée, mais aussi dans l’expression). Et c’est vrai qu’on y lit des points de vue de différents horizons. 

      Mais de toutes façons, AV c’est un petite nombre de personnes. On y retrouve toujours les mêmes. 

    • HELIOS HELIOS 21 février 21:50

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      Personnellement et constant dans ma liberté et je lis -presque- tous les articles proposés.
      Ma participation est exceptionnelle quand je trouve que le sujet est relativement important...
      J’approuve sinon je commente.
      J’ai une ou deux fois refusé, mais c’etait « avant » et particulierement nocif.

    • ZXSpect ZXSpect 20 février 15:46

      Tout à fait d’accord avec vous, sauf sur la suppression du vote négatif en modération. 


      Si l’article est réellement nauséabond, je veux pouvoir m’y opposer activement et non en espérant que d’autres ne le valideront pas. 


      • Graal 20 février 16:17

        @ZXSpect

        "je veux pouvoir m’y opposer activement et non en espérant que d’autres ne le valideront pas."

        Donc vous voulez que des articles puissent être pénalisés deux fois, une fois par des votes négatifs, l’autre par l’absence de votes positifs.

        Merci d’exprimer sans ambiguïté ce pourquoi je soutiens la suppression du vote contre.


      • ZXSpect ZXSpect 20 février 16:51

        @Graal

        Dans le système actuel, si un article ne correspond pas aux idées et sensibilité d’un modérateur, il peut le commenter sans voter, ou doit simplement s’abstenir pour ne pas entraver la liberté d’expression et laisser d’autres valider éventuellement l’article.


        Cependant, si l’article est réellement nauséabond, je pense qu’il doit pouvoir s’y opposer « activement » 


      • Graal 20 février 17:10

        @ZXSpect
        « si l’article est réellement nauséabond »
        Qu’entendez-vous précisément par « nauséabond »  ?


      • ZXSpect ZXSpect 20 février 18:26

        @Graal

        Une prose nauséabonde peut être délibérément grossière et injurieuse, voire véhiculer des idées ou des thèses tombant sous le coup de la loi.

        J’y ajouterai, et j’en ai signalé, des articles à visée uniquement publicitaire renvoyant sur des sites commerçants, des tentatives d’hameçonnage (fishing) renvoyant sur des sites d’escrocs...


      • Graal 20 février 18:56

        @ZXSpect

        "véhiculer des idées ou des thèses tombant sous le coup de la loi."

        Et vous estimez être autorisé ou habilité à condamner vous-même d’autorité ? Moi pas.

        "articles à visée uniquement publicitaire renvoyant sur des sites commerçants"

        Qu’est-ce que cela a de nauséabond ?

        Ceci dit, il y a des organes de presse, sans doute en mal de lecteurs (comme par exemple Initiative Communiste/PRCF ou DONI Press/Christelle Néant) qui font leur autopromotion sur AV sans difficulté de publication et sans que personne ne s’en offusque. Votez-vous contre ?


      • Roubachoff 21 février 01:38
        @kelenborn
        Vous avez tout compris !
        Au lieu des imbécilités de lois mémorielles, si on avait combattu impitoyablement le négationnisme (par le débat, à une époque où il y avait encore des témoins à profusion, contrairement à aujourd’hui) cet enfumage répugnant ne serait pas répandu à bas bruit, comme une infection, et n’aurait pas gagné dans la « clandestinité » une aura sulfureuse séduisante pour certains esprits faibles et isolés. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. 

      • biquet biquet 21 février 10:36

        @ZXSpect
        Ce que je me demande, c’est comment cet article a pu passer le filtre de la rédaction...
        Voici la réaction du modérateur Doctorix à mon dernier article publié sur agoravox : Y-a-t-il une alternative à Iter et à la fusion nucléaire ?
        Peut-être pour vous, se poser une telle question est nauséabond, c’est en tous les cas ce que pense Doctorix.
        Je me suis abonné sur Médiapart en bénéficiant d’un tarif de 20 € pour 6 mois. Je ne l’ai pas renouvelé car je me suis aperçu que le Club de Médiapart qui édite les articles écrits par les abonnés était plus intéressant que le journal lui-même et l’accès au Club est gratuit (mais on ne peut pas faire de commentaires si on n’est pas abonné). Je viens de soumettre un nouvel article à la modération : l’ombre d’Areva sur l’Avenir de la SNCF ; il s’agit d’un article d’un abonné de Médiapart qui rappelle que Spineta a été directeur du conseil de surveillance d’AREVA au moment de l’affaire Uramin. Une info qu’aucun organe de Presse n’a dévoilé ; il n’y a plus qu’à espérer que l’article soit publié par agoravox.


      • wawa wawa 22 février 11:47

        @ZXSpect

        absolument, je suis même tombé sur un article vantant les mérites de péripatéticiennes !!!
        peut être étaient elles mineures !!!!
        faut voir les bouses qui sont proposées, les articles de 4 lignes, de la pub sans vergogne, etc
        des insultes continuelles dans un français pour le moins approximatif.

        après il est dommage que la censure s’exerce sur les opinions politiques.

        par exemple il est inadmissible que l’article de spartacus qui démonte le che ne soit pas publié (bien que je ne soit pas imperméable au gauchisme)

        en modération il y a en moyenne.
        50 % de bouses impubliable.
        40 % de truc sans interet ou complètement bidon, nombriliste, voire comique involontaire
        (par exemple cabanel, salem abtelky,
        10 % de texte interessant
        1% d’articles géniaux (il y en a !!!!!!)

         


      • McGurk McGurk 22 février 12:44

        @wawa

        Ils osent tout de même faire passer les articles qui ne sont que des règlements de compte (ex : « droit de réponse à »). Le plus dingue dans tout ça, c’est que des types comme Maugis peuvent faire le procès des personnes qui ne sont pas d’accord (en les insultant carrément) mais lorsque c’est nous, c’est censure+bannissement.

        Il est grand temps de supprimer ce bouton de bannissement et de demander une modération. Ce site, c’est l’anarchie au sens premier du terme. On nous oppose toujours « la liberté d’expression » tout en oubliant qu’elle a elle aussi des limites...


      • Diogène Diogène 20 février 15:49

        Merci pour ces propos réjouissants.


        Le fanatisme est aveugle, il rend sourd et aveugle. Ses adeptes ne se posent pas de questions, ils ne connaissent pas le doute : il savent, ou du moins, ils pensent qu’il savent.

        Mais le plus navrant, c’est que parmi eux, certains sont convaincus d’être les seuls à ne pas être intolérants.

        • Attilax Attilax 20 février 21:47

          @Diogène

          Oui, c’est le plus agaçant : le censeur se pose en garant de la morale, bien obligé pour justifier son acte, forcément plus violent en soi que toutes les harangues. Réduire au silence, sur un forum, c’est tuer.


        • François Vesin François Vesin 20 février 22:10

          @Attilax
          « Réduire au silence, sur un forum, c’est tuer. »


          Juste avant que de tomber dans le pathos,
          je peux écrire :
          - les propos d’Attilax sont infondés...etc
          - je m’oppose aux propos d’Attilax parce que...
          - les propos d’ Attilax s’apparentent à ... + citation
          - je déteste la pensée Attilaxienne parce que...
          je ne peux pas écrire
          - Attilax n’est qu’un gros c...
          - Attilax comme tous ceux de sa race n’est que ...
          - Attilax devrait fermer sa grande g.....
          Dialoguer, argumenter, débattre 
          sans insultes ni incriminations
          restent une règle intengible
          autant que ne pas roter, péter ou vomir
          permettent des repas conviviaux 
          où les incontinents n’ont pas leur place.

        • Attilax Attilax 21 février 00:53

          @François Vesin

          Lol bien vu. Mais un peu élitiste. C’est pas le Figaro, ici, vous savez.

          Chacun communique comme il peut. Bien sûr que je préfère argumenter avec quelqu’un capable d’énoncer intelligemment sa pensée, mais vous devez vous rendre compte que tout le monde n’en a pas forcément la possibilité. S’arrêter au vocabulaire c’est se limiter à ne parler qu’aux gens instruits et se contrôlant parfaitement. Mais instruit et sous contrôle ne veut pas forcément dire intéressant. J’ai connu des incultes prodigieusement intelligents et des types cons comme des balais malgré toute leur culture, qu’ils étalent volontiers. Il y a une affaire de classes sociales aussi, là-dedans, et d’éducation. L’ouvrier ne parle pas comme le prof, qui ne parle pas comme le cadre, qui ne parle pas comme le patron, qui ne parle pas comme le maire. Comme le repas convivial est virtuel et que tout le monde est censé être convié, je vous le rappelle, les dégueulis épistolaires des incontinents de service ne me gênent pas plus que ça, effectivement... En revanche, leur interdire la table alors qu’on ne sent pas l’odeur me paraît antisocial.


        • Roubachoff 21 février 01:56
          @Attilax
          Globalement, vous avez raison, mais n’oubliez pas non plus que la provocation est indispensable dans une société qui refuse de s’endormir debout. Et précisons aussi que des idées ignobles, voire criminelles, peuvent être exprimées dans un langage fleuri qui ravirait les oreilles d’un plein couvent de nonnettes. 
          Sur l’éducation, vous avez raison, mais en partie seulement. Le langage « ordurier » est au contraire souvent l’apanage (en privé) des gens les plus « éduqués ». Voyez par exemple comment parlent entre eux les hommes politiques, les journalistes, etc. Les gens modestes ont plutôt des difficultés avec la syntaxe et l’orthographe, ce qui n’est vraiment pas un problème. D’autant que l’ajout de logiciels de correction (même basiques) sur les sites fait augmenter considérablement le niveau. Une réalité dont se contrefoutent bien entendu les pleureuses qui s’épanchent sur la « décadence », sans voir que le plus décadent, dans tout ça, c’est encore leur pauvre entendement.


        • Attilax Attilax 21 février 03:08

          @Roubachoff

          Vrai. Mais moins qu’à l’orthographe ou aux fautes de français, je pensais plus à la pensée brute qui n’arrive pas à se formuler, et se transforme en insulte, par frustration. « Je sais pas comment dire ce que je veux dire alors je te dis d’aller te faire enculer » (par exemple, hein, mais j’aurais très bien pu dire « d’aller te faire cuire un oeuf chez les grecs », c’est moins marrant, mais ça marche aussi)
          D’où la nécessité d’aller gratter la croûte jusqu’à ce que la pensée se forme. L’arrachage de croûte est un travail d’artisanat laborieux, bénévole, ingrat et souvent infructueux. Mais parfois, au plus profond de la merde, on trouve un diamant.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 février 15:51

          On peut critiquer l’article, son contenu, mais rien n’autorise aux attaques qui visent directement la personne,...La censure ne devrait jamais empêcher l’expression d’une idée, mais elle n’inclut pas l’attaque sur la personne qui relève de la justice (calomnies, diffamation ou autres,...). Quand le pseudo « enricanant »me traite de Rombière, j’ai le droit de demander ses coordonnées à Agora et de le poursuivre (rassurez-vous, pas du tout mon style,...)


          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 20 février 18:06

            @ Jarnicoton


            On pourrait essayer « chtarbelge » ?

          • symbiosis symbiosis 20 février 18:26

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.


            Si chaque fois qu’on te traite de rombière, tu vas devoir porter plainte, tu vas avoir du boulot, hein ?
            Ne le prends pas mal, je plaisante, je suis taquin. 

            Cela dit, si on défend la liberté d’expression, on doit pouvoir aussi s’attendre à tout, sinon, on ne peut plus parler de liberté mais d’entrave à la liberté.
            Si tu n’acceptes que ce qui te convient, et si tu rejettes le reste à savoir les insultes, nous ne sommes plus dans un espace de liberté.
            Par contre la diffamation, c’est quelque chose qui met en péril l’intégrité de la personne et qui n’a rien de commun avec les insultes. Insulter n’est pas diffamer.
            Je ne te diffame pas en te qualifiant de blaireau ou de bouffonne, parce que je ne porte pas atteinte à ta vie privée et à ta réputation. Pour diffamer sur agoravox, encore faut-il avoir, non pas des raisons, mais des indications précises pour cela, c’est à dire qu’il faut connaître la vie privée de la personne que l’on a l’intention de diffamer. Dans ce cas, je suis d’accord avec toi. La justice peut s’en mêler. 

            La langue française est riche en insultes et calembours, et agoravox serait très insipide sans l’utilisation de l’énorme dictionnaire d’argot. Quand Kelenborn insulte ses interlocuteurs, je trouve cela plutôt rafraîchissant. il m’a insulté, injurié avec son humour débile au niveau de la braguette et je lui ai répondu. Je ne lui en veux pas pour cela. Aucune rancune. par contre quand il déploie sa xénophobie dans les fils de discussions, je m’insurge, comme je m’insurge des propos racistes récurrents et pathologiques d’un Labrune et comme je m’insurge du mensonge que certains intervenants utilisent pour convaincre les indécis, comme s’ils étaient sur les forums de Libé ou du Monde et comme j’ai pu m’insurger quand les comploteurs de Disons.fr ont essayé de détruire agoravox.

          • Attilax Attilax 20 février 21:51

            @symbiosis

            « si on défend la liberté d’expression, on doit pouvoir aussi s’attendre à tout »

            Exactement. C’est ce qui se passe quand je viens lire des trucs ici : je m’attends à tout. Au pire comme au meilleur.


          • Roubachoff 21 février 02:02
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Poursuivre pour y gagner quoi ? D’accord, vous ne le ferez pas, mais même si vous le faisiez, à quoi bon ? Les tribunaux ne sont-ils pas déjà assez encombrés comme ça ? Très franchement, je ne suis pas fan de vos interventions, mais nous étriperons-nous pour ça ? 
            D’accord en principe sur les attaques contre les personnes. Sauf que certains auteurs ou commentateurs, sur ce site ou d’autres, sont eux-mêmes une attaque contre la dignité ou l’intelligence. 

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 février 10:49

            @Roubachoff


            Les attaques sur la personnes sont généralement la preuve que la personne n’a pas ou plus d’argument,... et cela dégénère très vite (lire Durkheim). Il ne s’agit pas de censurer mais comme le ferait un barrage ou une écluse, d’éviter le flot de haine qui lui est contre-productif. J’ai travaillé dans l’enseignement, et je sais à quel moment il est bon de dire STOP. En psychologie on parle de : « pare excitation »,...ou si vous voulez un terme plus explicite : surmoi, pare-feu,...

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 février 11:45

            @Jarnicoton


            « Enricanant » vous l’aurez remarqué a une haine profonde de la femme. La mysogynie (voir aussi ses attaques de Rosemar) poussée à l’extrême relève du racisme. INTERDIT PAR LA LOI.

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 février 11:49

            @kelenborn


            C’est vous qui transformez saphir en satyre,... Je n’ai absolument rien contre aimant particulièrement : L’après-midi d’un Faune de Debussy,...C’est la haine sous-jacente,...

          • Jean Roque Jean Roque 20 février 15:51

            AgoraVox c’est du politiquement très correct, dans l’opposition préférée et utile de Macron, celle du lobby immigrationiste FI ! 
            Pas transgressif comme certains sites américains en français, à Égalité et Réconciliation, Fdesouche , Riposte Laïque, où même Sputnik, Russian Today, Atlantico et plein d’autres.
            Normal, il y a que des retraités anciens gauchistes gâteux qu’il ne faut pas bousculer dans leurs rêves en marijuana et multiculturel.
            Faut pas parler de ça :
            Une conseillère municipale algérienne FI qui a fait tabasser une autre de LR, a eu la nationalité « française » avec les félicitations du jury présidé par Taubira, Mélenchon et Macron. A Vitry-François, ironiquement.
             smiley


            • Attilax Attilax 20 février 18:21

              @Jean Roque

              C’est faux. Il y a absolument de tout sur AV, contrairement aux sites que vous citez, et AV est tout sauf politiquement correct, d’où les hurlements des censeurs, d’où mon article...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 février 18:45

              @Attilax Le meilleur que j’ai lu sur avox était Forest Ent (de mémoire) qui des 06 annonçait le cassage de gueule économique et ses raisons .


            • Jean Roque Jean Roque 20 février 20:30

              @Attilax
              Votre article ne dit rien de transgressif. D’une façon générale la censure sur AgoraVox amène à beaucoup de banalité et un faible niveau, et à mon avis limite l’audience. Sauf pour ce qui concerne des articles philosophiques, littéraires, où scientifiques, qui évidement sont neutres politiquement. D’ailleurs il est facile de constater ce conformisme dans le vocabulaire tout autant que dans les idées mille fois déblaterrées dans les médias, conformistes où « alter » conformistes. Ne dites pas anti-mondialiste dite alter-mondialiste ! Et ne soyons pas libéral ! smiley


            • Le421 Le421 20 février 20:45

              @Jean Roque
              Une conseillère municipale algérienne FI

              C’est assez étrange que l’on puisse être étranger et conseiller municipal.
              Ceci dit, si elle est FI, alors, elle a tous les droits !!
              Dans vos (mauvais) rêves !!

              Des noms ?
              Des liens ?



            • Paul Leleu 20 février 21:07

              @Jean Roque


              je suis d’accord avec vous que AgoraVox n’est pas spécialement très transgressif... même si parfois il y en a de bonnes dans les commentaires. Je trouve que AV se distingue surtout par la capacité d’écriture des participants, qui est nettement supérieure (en moyenne bien-sûr) avec ce qui se trouve ailleurs sur le web. Bref, on n’est pas obligé de fréquenter des mongolitos incapables d’aligner 3 mots pour être transgressif. Là c’est surtout une question de niveau socio-culturel, chacun a le droit à son identité. 

              Par contre, votre petite liste de sites bien connus, c’est pas non plus la Lune ! 

              - E&R, RL et FdS c’est juste trois trucs de facho, chacun avec sa petite spécificité marketing ou culturelle (et sa vedette). 

              Sputnik, RT c’est juste la pensée du Kremlin : c’est pas « libre » en soi, c’est juste différent de la pensée de Washington qu’on lit dans les autres médias. C’est donc une diversité plus qu’une liberté. 

              Atlantico, c’est juste un site de droite très variable, mélangant beaucoup de mièvre à quelques bons articles. 

              D’une manière générale, ce ne sont pas des sites plus transgressifs en soi que les blogs d’extrême-gauche qu’on peut trouver ailleurs sur la toile. Et que je vous conseille d’aller voir pour enrichir également votre pensée. 

              Quant au coup du haschich, laissez-moi un peu rire...c’est malheuresement bien partagé de chaque côté de l’échiquier politique... combien de fachos boivent et fument de la merde ?!  
               

            • Attilax Attilax 20 février 22:05

              @Jean Roque

              « Votre article ne dit rien de transgressif »

              Pour vous comme pour moi, vous avez raison : c’est du domaine de l’évidence.
              Hélas, c’est pas le cas de tout le monde. Pour les « normés » c’est déjà inacceptable d’imaginer qu’on puisse laisser les gens penser ce qu’ils veulent. Et depuis quelques temps, ils nous emmerdent, non seulement dans la vie publique, mais jusqu’ici, et prétendent nous interdire l’accès à NOTRE site. Légalement, ils le peuvent. Donc j’essaie de les convaincre que ce en quoi ils croient, c’est l’inverse de ce qu’il sont censés défendre. Interdire le vulgaire sur le site « la voix du peuple », c’est quand même n’importe quoi. La plupart resteront bloqués sur leur position mais certains changeront. L’Agora, c’est nous tous, anges et démons réunis.


            • sirocco sirocco 21 février 00:21

              @Paul Leleu

              « Sputnik, RT c’est juste la pensée du Kremlin : c’est pas « libre » en soi... »

               
              Sur RT (site en français de Russia Today), j’ai plutôt l’impression qu’il ne faut déplaire ni au gouvernement français, ni à la police française, ni au CRIJF, sinon on est immédiatement effacé.
              Par exemple un de mes commentaires a été supprimé simplement parce que je rappelais que Hollande avait fait bombarder par les avions français un village du nord de la Syrie en juillet 2016 (après l’attentat de Nice) ; sans insulte ni jugement de valeur, uniquement l’information factuelle.
              Du coup, ça censure à tour de bras sur RT, surtout si on n’est pas inscrit, ça en devient ridicule au point qu’il reste parfois une réponse rattachée à rien, à laquelle on ne comprend rien parce que une dizaine de commentaires précédents ont été effacés et les suivants aussi !...

               
              Sur Sputniknews, on ne peut commenter sans être inscrit mais une fois cette formalité accomplie, je pense qu’on peut écrire assez librement (même des insultes et des inepties) tant qu’on n’est pas signalé. Bien sûr il ne faut pas être ouvertement anti-russe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès