Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Russie est-elle une menace ?

La Russie est-elle une menace ?

Suite au retour de la Crimée dans le giron de la Russie au lendemain du référendum des populations de la péninsule de la mer noire, divers analystes va-t-en guerre ont auguré de la volonté de Poutine d’envahir tous les pays ayant constitué le glacis de l’ancien pacte de Varsovie. D’aucuns, dans la foulée, pour augmenter la peur chez les prolos, présagent même le lancement d’une ogive nucléaire russe sur Manhattan. Ont-ils tort ou raison de nourrir de tels cauchemars ?

Poutine a eu à dire certes que « l’effondrement de l’URSS était la plus grande catastrophe géopolitique du XXème siècle » de là à pronostiquer qu’il veuille la rétablir, on est à coté de la plaque. Il a eu à dire aussi que « ceux qui ne regrettent pas la disparition de l’URSS n’ont pas de cœur, mais ceux qui voudraient la refaire n’ont pas de tête ». Une phrase qui en dit long quant à l’état d’esprit d’un homme pragmatique, d’un homme qui a toute sa tête.

La Russie post deuxième guerre mondiale a adopté une doctrine militaire défensive. Ce qui s’entend, qu’elle ne réagit que seulement quand elle se sent attaquée dans son environnement immédiat, dans son espace naturel, dans sa sphère géostratégique. L’Ukraine est un élément important dans son dispositif défensif, autant que l’est le Canada ou le Mexique pour les Etats-Unis d’Amérique. Le géostratège Américain Zbigniew Brzezinski, conseiller politique de maints présidents des Etats-Unis d’Amérique, dont l’actuel locataire de la Maison Blanche, le reconnait tellement qu’il clame dans son maitre ouvrage « le grand échiquier » qu’il suffit de soustraire l’Ukraine à la sphère d’influence de la Russie pour que cette dernière devienne très vulnérable. Sans l’Ukraine a-t-il dit les rêves de rétablissement de l’empire russe ne sont que chimères.

« L’annexion » de la Crimée, Russe depuis près de trois siècles, intégrée à la République d’Ukraine à la faveur d’un découpage géographique décidé en 1954 par la seule volonté du Secrétaire Général du PCUS, Nikita Kroutchev, a fait couler beaucoup de salive. Poutine ou tout autre dirigeant russe responsable aurait tout fait pour réintégrer la Crimée au sein de la Fédération Russe, au vu de l’hostilité manifeste des nouveaux dirigeants de Kiev qui ne présageait rien de bon quant à l’avenir de sa base navale de la mer noire qui donne accès à la méditerranée et permet de garder l’œil sur la Turquie, l’ennemi séculaire. Tout homme d’Etat Russe soucieux de l’avenir de son pays verrait très mal l’Otan établir ses quartiers en Crimée, mettant ainsi à découvert le versant sud de la Russie.

La réintégration de la Crimée, sans effusion de sang, dans le giron de la Russie ne témoigne pas de sa volonté d’envahir tous les pays de l’ancien pacte de Varsovie. Cette analyse est irréaliste. Curieux paradoxe, les populations de Crimée ont fait le choix de la Russie non pas seulement pour des motivations ethnocentriques, mais aussi pour des motivations économiques. L’économie Russe se porte mieux que l’économie ouest-européenne au bord de la banqueroute. Ils ne feraient pas ce choix il y a vingt ans. Et ceux qui font accroire que Poutine veut réintégrer de force les pays de l’ex bloc soviétique, avec l’annexion de la Crimée, savent bien qu’il n’en est rien. Cette analyse constitue rien qu’un piège à cons. L’économie demeure bien le nerf de la guerre. On veut la guerre quand son économie va mal, pour ravir des parts de marché importantes, pour ravir au faible ce qu’on n’a pas.

La Russie est en train de se réorganiser, il y a tout juste quatorze ans, avec l’accession de Poutine qui a pris les commandes d’un Etat faible, au bord de la faillite, où les oligarques font la loi, mettant l’Etat sous tutelle. Elle ne peut par conséquent penser à faire la guerre. Elle n’y est pas encore prête. Si elle s’y prête, son matelas financier de fonds souverains de 165 milliards de dollars fondra comme neige au soleil. L’armée russe aux dires de maints experts a bien des faiblesses au niveau conventionnel. Cependant, elle peut jongler avec l’occident quant à la possession de têtes nucléaires et de lanceurs. On reconnait certes sa supériorité en matière de défense anti-aérienne inégalable au monde, fort de ses inclassables S-300 et futurs S-400, capables de détruire les porte-avions, les missiles de croisière américains Tomahawks. La guerre ne s’improvise pas. Cela se prépare.

La Russie est un pays dont l’économie repose sur l’exportation du pétrole, du gaz naturel dont elle détient les plus grandes réserves mondiales et la vente d’armes (hélicos, chars, avions de chasse, missiles). Elle n’a pas comme la Chine ou les Etats-Unis d’Amérique une économie diversifiée. Elle est quasiment nulle au niveau des technologies civiles de pointe. Elle s’initie à peine aux nanotechnologies. Ses exportations de gaz naturel ou de pétrole sont absorbées à 80% et 70% par l’Europe de l’Ouest. La prospérité de son économie dépend de ses ventes de gaz à l’Europe vers qui sont tournés ses gazoducs. L’Europe ne peut rentrer dans la dynamique des sanctions compte tenu de sa dépendance, de son addiction au gaz, aux capitaux russes. Les économies Russe et Européenne sont interdépendantes. La Russie a besoin de l’Europe et vice versa. L’Amérique qui en demande ne sera pas touchée. Cela fera son affaire. Les places financières Européennes n’étant plus sûres, avec le spectre de la guerre, on assistera à une émigration des fonds vers Wall street. Ce qui permettra à l’Amérique d’y puiser pour faire face à son déficit budgétaire abyssal. Elle aura bénéficié en outre, si les sanctions sont appliquées, d’un débouché sûr pour son gaz de schistes au coût prohibitif. L’Europe serait pieds et poings liés à l’Amérique pour son alimentation énergétique et perdrait du même coup le marché et les capitaux russes.

Provoquer la Russie n’est pas un geste de bonne volonté de l’Amérique vis-à-vis des Européens. Elle anéantit le rêve impérial d’une Europe roulant pour son propre compte. La boutade « Fuck the Europe » de Victoria Nuland est on ne peut plus édifiante. Le nouveau Ministre Italien des affaires étrangères, Mme Federica Mogherini l’a compris. L’Europe a-t-elle dit doit aborder avec soin la question des sanctions contre la Russie, parce que leurs effets peuvent avoir un impact négatif sur l’Union européenne. Et elle en rajoute dans son interview au journal italien Corriere Della Sera « La possibilité d’une solution politique et diplomatique à la crise en Ukraine existe ».

L’application drastique des sanctions est le chemin le plus court pour mener à la guerre. La Russie sera obligée de sortir de la prison qu’on lui construit et déployer ses armes les plus meurtrières. On ne garde au musée que des armes obsolètes. C’est dans ce cas précis qu’on court le risque d’une guerre thermonucléaire. Et le lumpen prolétariat du monde entier y court plus de risques que la confrérie des riches financiers qui entourent les protagonistes de tous bords qui se frottent les mains dans leurs bunkers et augurent déjà d’un nouveau cycle économique prospère construit sur les décombres de la guerre.

A ce stade des débats, la Russie n’est pas une menace. Elle le deviendra, si on la pousse dans ses derniers retranchements. Qu’on décide de finlandiser l’Ukraine, c’est-à-dire qu’on en fasse un Etat neutre, un pont entre la Russie et l’Europe et on redécouvre un ciel d’un bleu étincelant et sans nuages.

 

 François SERANT

  pmfserant@gmail.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • antyreac 15 avril 2014 10:27
    La Russie est-elle une menace ?

    Sans aucun doute ,pour tous ces voisins ainsi que pour la paix du monde

    • lucidus lucidus 15 avril 2014 20:28

      @Antyreac.

      J’adore voir la stupidité poussée à son paroxysme. On est jamais déçu avec... euh... Antyreac... Rien que le pseudo me fait mourir de rire... Je me demande s’il n’est pas là pour détendre l’atmosphère... smiley


    • antyreac 15 avril 2014 21:18

      J’adore voir la stupidité .


    • Grandloup74 15 avril 2014 22:51

       Bientôt Pâques. Tu pourras partir à Rome.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 avril 2014 02:44

      @ Lucidu.. et aux responsables du site


      Le probleme que posent les contributions de Antyreac n’est pas qu’elles soient stupides - il y a en ce moment même sur le fil au moins deux commentateurs tout aussi bêtes - c’est que sa mauvaise volonté évidente a s’exprimer correctement et a garder un quelconque sens au débat ne peut que faire fuir tout le monde. 

      Pour ma part, je signe et je quitte ce fil, meme si le propos comme le style de l’auteur sont impeccables, car on ne peut se faufiler longtemps emtre les chiures de mouches. 

      C’est un sabotage qui est certes voulu, et il faudrait faire le necessaire pour que non seulemntt Antyreac ne revienne plus sur le site, mais qu’en soient exclus tous ceux dont je crains qu’ils n’arrivent par escadrille pour empecher tout echange d’opinions en couvrant tout d’une épaiise couche d’insignifiance

      Il y a deja eu ici des campagnes pour vider certains debats de leurs sens, mais je pense qu’on a ici une effort EVIDENT pour censurer le débat. Cette volonté de debrancher le micro me fait peur.

      Pierre JC Allard



    • pisavar 16 avril 2014 11:40

      @Pierre JC Allard « Antyreac ne revienne plus sur le site, mais qu’en soient exclus tous ceux dont je crains qu’ils n’arrivent par escadrille »

      Vous êtes un vrai démocrate alors vous ! Vous préconisez quoi ? Qu’on envoie Antyreac en déportation dans les camps staliniens que Poutine va réouvrir pour les Ukrainiens récalcitrant ?


    • moumou moumou 16 avril 2014 12:14

      Pas d’accord avec Antyreac.


      Et encore moins avec Pierre JC Allard !
       smiley


    • antyreac 16 avril 2014 12:27

      @Allard


      En désaccord avec des publications démocratiques dans un pays démocratiques choisissez vous un pays dictatorial (ça ne manque pas sur notre terre) où les publications sont très surveillées

    • Valas Valas 16 avril 2014 12:37

      antyreac, vous ne développez aucun argument. Vos propos sont sans fondement et vous savez certainement.

      Je peux donc en conclure que soit vous êtes stupide, soit vous êtes un troll parmi le demi-milliers embauchés en France aujourd’hui en coulisse dans l’objectif de pourrir les réseaux sociaux et médias libres via les forums de discutions, quelle que soit la manière, en faveur des choix gouvernementaux. Il parait que c’est bien payé...

      Bonne fin de journée !


    • moumou moumou 16 avril 2014 12:47

      @ Antyreac

      Si vous dites c’est ça ou la guerre.... Il est clair que toute opposition que vous rencontrez sera une menace pour la paix smiley

    • Grandloup74 16 avril 2014 12:47

      @Pisavar
       Jp Allard a raison. Les sites de véritables infos gênent les suppôts de la propagande du Système. Ils tentent donc d’envoyer des pollueurs de sites pour noyer les vrais débats.
       Quand quelqu’un n’a d’autres arguments que la bêtise, il est évident qu’il ne s’agit pas de conviction mais de volonté de saturer toute discussion. De tels crétins ou semeurs de contre vérités par la bêtise la plus épaisse n’ont rien à faire sur ce genre de site. Ils sont de toutes façons très vite repérés. Ils font penser aux provocateurs envoyés par les RG - ou assimilés - sur les lieux de manifs, et à la phrase d’Audiard : « Les cons osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ». 
       On vous a reconnu !!!!
       Les billets pour Rome sont en promo, va y avoir du monde !
       
       


    • antyreac 16 avril 2014 12:50

      vous ne développez aucun argument.


      je ne suis pas vraiment d’accord ou en tout cas ce serai le cas de beaucoup des personnes qui interviennent sur les différents fils d’AV
      On est soit pour soit contre et on essaie des défendre ses idées avec ses propres arguments

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 avril 2014 00:20

      @ Pisavar


      Je préconise que ce site ne publie rien serait biffé de la copie d’un 
      éleve de 6e.

      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 avril 2014 00:23

      @ Valas


       Je crois que nous sommes un majorité à le comprendre. Mais la modération a d’autres priorités.nConcernant l’« Affaire Ukraine » j’ai um article en modération ici sur Avox ... S’il n’apparait pas.... bienvenue sur Nouvelle Société


      PJCA



    • Jelena XCII 15 avril 2014 10:42

      C’est de plus en plus visible au fil des ans, un jour la Russie dominera (ne serait ce que économiquement) toute l’Europe, même Orwell l’avait prédit dans son « 1984 ».


      • antyreac 15 avril 2014 10:52

         Ce pays arriéré ne dominera personne


      • Neo Nestor 15 avril 2014 11:09

        Salut,

        « Ce pays arriéré ne dominera personne »

        Dominer ! Mais mon vieux d’une certaine façon c’est déjà fait ... Tchétchénie ils ont tous gueulé, mais personne n’est intervenu, Géorgie ils ont tous gueulé, mais personne n’est intervenu, Syrie ils ont tous gueulé mais personne n’est intervenu, Crimée ils ont tous gueulé mais personne n’est intervenu ...


      • antyreac 15 avril 2014 11:22

        Ca prouve qu’une seule chose qu’il s’agit d’un pays impérialiste

        mais qui ne réussit pas l’intégration de ces pays qui se liberront tôt ou tard

      • Jelena XCII 15 avril 2014 11:24

        @Papy antyreac. Vous avez une vision faussée du monde, le « grand » Israel est en fait à peine plus grand que la Corse... Quand au « NWO », fantasme né dans la tête de vieux fous, il ne comprend que 3 pays (USA/UK/FR) dont 75% de la population est contre ses gouvernements.

        La Russie à une vision beaucoup plus réaliste de ce qu’est le monde. smiley 


      • pens4sy pens4sy 15 avril 2014 11:46

        Pour l’instant la Russie ne veut pas dominer ni l’Europe ni à fortiori le monde. Contrairement à ceux d’en face.
        Poutine veut seulement restaurer sa puissance pour faire face à la volonté impérialiste de l’alliance US-UE, surtout quand celle-ci se déploie à ses frontières.
        Il l’explique très lucidement et avec humour dans les interviews ou discours qu’il fait.
        Traiter la Russie de pays arriéré c’est méconnaitre son potentiel militaire et oublier que Poutine vient du KGB.


      • antyreac 15 avril 2014 12:04

        Traiter la Russie de pays arriéré c’est méconnaître son potentiel militaire et oublier que Poutine vient du KGB.


        Justement comme tous les pays impérialistes à part les armes elle n’a plus rien à proposer

      • hellpast 15 avril 2014 19:56

        Tu devrais d’abord te cultiver au lieu de nous sortir cette logorrhée d’ignare


      • lucidus lucidus 15 avril 2014 20:35

        @antyreac.

        Pourquoi ne commencez vous pas à intégrer la syntaxe et l’orthographe, mon brave. Même avec les béquilles correctrices actuelles, vous vous exprimez comme un pied. On fait d’excellents cours de rattrapage niveau CM1/CM2 dans certaines écoles primaires. Inscrivez-vous d’urgence, et après, vous pourrez débattre avec les grandes personnes... smiley

      • antyreac 15 avril 2014 21:23

        lucidus


        Pourquoi ne commencez vous pas à intégrer la syntaxe et l’orthographe, mon brave. 

      • keven777 16 avril 2014 06:26

        chère Jelena XCII que faites vous donc de cette très crédible déclaration du nwo par nul autre que Georges Bush père seulement 11 ans jour pour jour avant la destruction des tours du wtc a New york. Fous sommes-nous petit peuple ? Pour ma part ce sont eux les fous ils sont totalement contre notre Dieu créateur et veulent tout détruire sur leur passage pour mieux se renflouer pendant les temps de crise et guerre ! 



      • lautrecote 17 avril 2014 08:24

        à antyreac, en réponse à votre message du 15 avril à 21h23 :
        c’est bien, vous faites des progrès.
        continuez dans cette voie !


      • pens4sy pens4sy 15 avril 2014 10:43

        La vraie menace c’est l’impérialisme américain qui chercher frénétiquement a écraser tout ce qui ne plie pas devant lui.

        Poutine a raison de s’opposer au bloc de l’OTAN et il le fait avec une grande intelligence.

        Les Russes sont bien chanceux d’avoir un vrai homme d’État pour défendre les intérêts de leur pays.

         


        • antyreac 15 avril 2014 10:48

           Encore un caniche qui cherche son maître...


        • Aiane Aiane 15 avril 2014 11:07

          A vous lire, vous l’avez trouvé à l’ouest !!!


        • antyreac 15 avril 2014 11:17

          A vous lire, vous l’avez trouvé à l’est


        • CASS. CASS. 15 avril 2014 15:02

          http://allainjules.com/2014/04/14/la-blague-du-jour-du-printemps-russe-kiev-entre-confusion-et-traumatisme/ et vive la Russie de Poutine et dommage que De Gaulle qui avait viré les yenkees et leur base militaire de france et envoyé chiez leur OTAN et traité l’onu de machin , ne soit plus la.


        • CASS. CASS. 15 avril 2014 15:23

           l’impérialisme colonial américain qui chercher frénétiquement a écraser tout ce qui ne plie pas devant lui. et une fois que l’impérialisme zioniste ricain a placé ses pions ces mêmes pions traitres ecrasent la souveraineté du pays et du peuple, comme leurs traitres et pions corrompus vendus placés en france par exemple, depuis qu’ils ont réussi à faire partir De Gaulle qui lui avait viré les yenkees et leur base militaire d’occupation, envoyez chiez leur Otan et traité leur onu de machin.


        • jaja jaja 15 avril 2014 15:26

          Condamner l’impérialisme colonial américain est juste....mais se revendiquer du massacreur colonialiste de Gaulle pour se faire est un peu fort de café !


        • Matozzy Matozzy 15 avril 2014 20:56

          « Les Russes sont bien chanceux d’avoir un vrai homme d’État pour défendre les intérêts de leur pays. »

          Oui. Je me rend régulièrement en Russie et j’avais au début été surpris de constater le soutien des gens pour leur président Poutine. Il y’a 6-7 ans, je ne comprenais pas toujours ce soutien... étant sous influence de la propagande occidentale, j’étais toujours surpris de les entendre me dire qu’avec lui, ils étaient à nouveau fier d’être russe.
          Aujourd’hui, je ne suis plus surpris. Et j’approuve le commentaire ci-dessus. Évidemment, Poutine n’est pas un chevalier blanc, loin de là même... mais c’est un homme d’État et un patriote. Un vrai.
          C’est vrai que... pour nous, ça parait drôlement irréel, vu les carpettes et traîtres qu’on a l’habitude de voir au sommet de notre (encore un tout petit peu) État.


        • antyreac 15 avril 2014 21:16

          A le pauvre vous souffrez de vivre dans le pays démocratique 

          Figurez vous qu’il y a un tas des pays dictatoriaux sur terre et il ya juste un embarras de choix
          Alors osez et faites votre choix

        • millesime 16 avril 2014 20:07

          L’Europe est pour le moment le dindon de la farce.
          Politiquement on est étouffé par les Etats-Unis qui peuvent s’en donner à coeur joie en l’absence de leadership européen
           (et le moyen de sceller la mainmise US s’appelle : TTIP)
          http://millesime57.canalblog.com


        • CASS. CASS. 21 avril 2014 00:07

          pas de chance nous nous avons ça par ex : http://french.irib.ir/component/k2/item/322252-fabius-promet-de-développer-les-investissements-français…-en-israël-par-mireille-delmarre fabius nosfératu le sioniste jew converti cathos,que du beau monde.


        • Neo Nestor 15 avril 2014 10:56

          Salut,

          Une menace ?

          Si la Russie devient menaçante c’est la faute des crétins qui ont mis la pagaille en Ukraine en voulant se l’approprier. Mais ils croyaient quoi que l’Ukraine toute entière allez les suivre ... Fallait vraiment être de gros gros niés pour croire une chose pareille ... L’Ukraine et la Russie ont la même histoire, tout l’Est de L’Ukraine parle Russe ... Les occidentaux et leur dieu pognon ... Mais leur fric n’achètera pas et ne divisera pas de vieux frères de sang ... La preuve elle est maintenant devant leur yeux ... Et accuser Vladimir Poutine et la Russie d’être les responsables ne peut que détériorer les rapports diplomatiques ...

          Nous sommes gouvernés par des idiots qui s’avèrent par leur stupidité et leur envie de capitaux mettre le monde en danger !

          Rus’ de Kiev ...


          • antyreac 15 avril 2014 11:15

            C’est totalement faux


            Qui a decidé l’anschluss en Crimée
             c’est bien Putin
            Qui est en train de foutre la merde en Ukraine de l’est
            c’est bien Putin
            La Russie viole les toutes les règles internationales et pour instant impunément.

          • Neo Nestor 15 avril 2014 11:29

            « La Russie viole les toutes les règles internationales et pour instant impunément. »

            Renseigne toi et tu verras qu’elle n’a pas la palme de violeuse de toutes les règles internationales ... D’autres font pires et eux aussi restent pour l’instant impunis ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Francois SERANT


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès