Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les arabes sont-ils racistes ?

Les arabes sont-ils racistes ?

Les Imazighens (au singulier : Amazigh) sont un ensemble d’ethnies autochtones d’Afrique du nord. Ils occupent un large territoire allant de l’ouest de la vallée de Siwa jusqu’à l’Atlantique et l’ensemble du Sahara. Ils fondèrent de puissants royaumes, formés de tribus confédérées. Ils connurent ensuite l’occupation romaine, phénicienne, vandale avant d’être convertis par les invasions arabes à la religion islamique.

Je ne parlerais ni des saoudiens ni des koweitiens et encore moins des soudanais. D’ailleurs les seuls arabes que je connaisse sont ceux que je côtoie au Maroc.

Mon pays, comme vous le savez, est constitué de plusieurs ethnies, dont la plus importante est l’amazigh. Pourtant La seule langue officielle du Maroc est l’arabe. En effet, le discours politique, le débat au parlement, les écrits dans les administrations ainsi que dans les ministères est en langue arabe. Pourtant le peuple, dans sa grande majorité, parle soit en amazigh soit en darija (mélange de plusieurs langues). 

Malgré cela, l’état continue à nier cette réalité et nous impose un arabe classique que personne ne parle dans la vie de tous les jours. D’ailleurs ce n’est pas pour rien que certains intellectuels marocains qualifient la société marocaine de schizophrène. Ce manque de réalisme pousse les arabes à interdire aux amazighs de donner des prénoms nord africains à leurs enfants. Ils ont même dressés une liste où l’on ne trouve que des prénoms moyens orientaux, c’est-à-dire purement arabe. Et ce racisme moyen oriental envers les nord africains, ce racisme arabe envers les amazighs dure depuis l’indépendance. 

Voila maintenant plus d’un demi-siècle que les arabes ne ménagent aucun effort pour arabiser de force la population nord africaine. Ils poussent le vice jusqu’à arabiser la toponymie amazigh du pays.

Ainsi la ville côtière Fedala devient Mohammedia,

Mazagan est devenue "Al Jadida".

Mogador est devenue "Essaouira".

Imetghern s’est vu ôter son beau toponyme et devient "Er-Rachidia"

Les arabes qui éditent nos manuels scolaires occultent aussi l’histoire antique du pays et n’enseignent aux écoliers qu’une histoire falsifiée. Pour les arabes l’histoire officielle du Maroc ne commence que depuis 1200 ans !

que font-ils de l’empire de la Mauritanie tingitane, plusieurs fois millénaire ? que font-ils des Gétules, des Garamantes, des Libyens, des Numides ? que font-ils de cette mythologie que nous partageons avec nos voisins de la rive nord de la méditerranée ? L’Atlas n’est pas seulement un nom donné arbitrairement à une chaîne de montagne, c’est un Dieu qui personnifie l’aide entre le sud et le nord de la méditerranée, c’est grâce à cette divinité nord africaine qu’Hercule a réussi à accomplir l’un de ses douze travaux, rapporter les fruits sacrés du jardin des Hespérides.  

Ainsi le peuple marocain Ne connaissant pas son histoire, s’aliène aussi sa propre culture.

A l’heure où les peuples civilisés et démocrates parlent de multiethnicité, le royaume chérifien s’enferme dans un communautarisme arabe et s’entête, en dépit de la réalité, à vouloir unir les marocains autour d’un concept chimérique, la fameuse « Ouma el arrabiya » (la communauté arabe). Le rêve de l’état marocain ainsi que de ses proches et lointains voisins est l’édification de cet imaginaire « Maghreb arabe ». Un espace uniquement fait pour les arabes, ou les amazighs n’existeraient que dans le folklore et encore. Que faut-il faire pour que ce racisme cesse ? Que faut-il faire pour que cette bêtise prenne fin ? Tout simplement enseigner la vérité aux générations futures, pour qu’elles retrouvent enfin la dimension qu’elles méritent, celle d’une nation démocrate et libre ou les différentes cultures cohabiteront dans le respect mutuel.  


Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

311 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2009 10:07

    ben oui , avant l’arrivée des conquérants arabes et l’imposition de l’islam , il y avait des civilisations dans le Maghreb ! Hannibal faisait trembler Rome et Jugurtha régnait sur la Numidie ..

    Y’a exactement les mêmes problèmes en Algérie au sujet de l’arabisation forcée


    • monbula 3 septembre 2009 11:11

      En Algérie, les Berbères se disent européens, D’ailleurs, certains sont blonds, roux par exemple. Un coup des Vikings ..... ?


    • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2009 11:19

      @MONTBULA

      Peut être les grandes invasions à la fin de l’empire romain ?


    • Lucien Denfer Lucien Denfer 3 septembre 2009 11:27

      Un coup des vikings ?

      Et les témoignages d’auteurs grecs de l’antiquité sur leur rencontre de peuplades blanches étranges en des temps reculés ?

      Et les fresques peintes sur les monuments de l’Égypte ancienne qui montrent clairement des dignitaires blancs, blonds, bruns ou roux affublés de casques de plumes, ce doit surement être des faux malgré leur datation sans équivoque ?

      Vous racontez n’importe quoi et essayez de placer la rumeur classique en Afrique du Nord pour dévaloriser les autochtones. 

    • Furax Furax 3 septembre 2009 11:49

      A la fin du premier siècle l’empereur de Rome était Septime Sévère et le Pape Victor 1er. Tous deux berbères.


    • kenza kenza 3 septembre 2009 16:38

       @ ben khabou vous dites :
       
      vous oubliez les occupations Turques (magreb sauf maroc), françaises, espagnoles, italiennes (lybie) avec des tentatives officielles de diviser arabes et imazighens pour régner »
       

      sachez d abord qu’au Maroc les français ne sont pas venus en tant que colonisateur mais en tant que protecteur d’où le protectorat.
      Le sultan de l’époque a fait appel à eux pour mater les imazighens.
      autre chose la république du Rif a été détruite avec le concours des arabes qui se sont allier avec les puissances coloniales. et pour terminer kadaffi l« arabe au pouvoir, n »a besoin d’aucune nation étrangère pour emprisonner et tuer des imazighens. 
      pourquoi ne pas accuser les americains et israeliens pendant que vous y êtes ?


    • Paradisial Paradisial 3 septembre 2009 16:57

      Aux personnes curieuses et férues de discours plus intelligents et intègres,

      Voir au bas de la file, dans la seconde page (au delà de la première centaine de commentaires) les deux textes très instructifs et même décalés :

      Qu’est-ce l’arabité ?!!

      Les Réelles Origines des Berbères !

      Ne laissez pas certains se jouer de vous et susciter des sentiments vraiment très très primaires en vous.


    • UnGeko 3 septembre 2009 10:11

      Tout le monde est potentiellement raciste !


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 3 septembre 2009 10:22

        Claude LÉVI-STRAUSS : « [En 1971 devant l’UNESCO] je m’insurgeais contre l’abus de langage par lequel, de plus en plus, on en vient à confondre le racisme défini au sens strict et des attitudes normales, légitimes mêmes, et en tout cas inévitables.

        Le racisme est une doctrine qui prétend voir dans les caractères intellectuels et moraux attribués à un ensemble d’individus, de quelque façon qu’on le définisse, l’effet nécessaire d’un commun patrimoine génétique.

        On ne saurait ranger sous la même rubrique, ou imputer automatiquement au même préjugé, l’attitude d’individus ou de groupes que leur fidélité à certaines valeurs rend partiellement ou totalement insensibles à d’autres valeurs. Il n’est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au dessus de toutes les autres, et d’éprouver peu d’attirance envers tels ou tels dont le genre de vie, respectable en lui-même, s’éloigne par trop de celui auquel on est traditionnellement attaché. Cette incommunicabilité relative n’autorise certes pas à opprimer ou détruire les valeurs qu’on rejette ou leurs représentants, mais, maintenue dans ces limites, elle n’a rien de révoltant. Elle peut même représenter le prix à payer pour que les systèmes de valeurs de chaque famille spirituelle ou de chaque communauté se conservent, et trouvent dans leur propre fonds les ressources nécessaires à leur renouvellement.

        Si, comme je l’écrivais dans Race et histoire, il existe entre les sociétés humaines un certain optimum de diversité au delà duquel elles ne sauraient aller, mais en dessous duquel elles ne peuvent non plus descendre sans danger, on doit reconnaître que cette diversité résulte pour une grande part du désir de chaque culture de s’opposer à celles qui l’environnent, de se distinguer d’elles, en un mot d’être soi ; elles ne s’ignorent pas, s’empruntant à l’occasion, mais, pour ne pas périr, il faut que, sous d’autres rapports, persiste entre elles une certaine imperméabilité.

        Tout cela devait être rappelé, et plus encore aujourd’hui où rien ne compromet davantage, n’affaiblit de l’intérieur, et n’affadit la lutte contre le racisme que cette façon de mettre le terme, si j’ose dire, à toutes les sauces, en confondant une théorie fausse, mais explicite, avec des inclinations et des attitudes communes dont il serait illusoire d’imaginer que l’humanité puisse un jour s’affranchir ni même qu’il faille le lui souhaiter : enflure verbale comparable à celle qui, lors du conflit des Malouines, a entraîné tant d’hommes politiques et de publicistes à dénommer combat contre un vestige du colonialisme ce qui n’était en fait qu’une querelle de remembrement. » (Le Regard éloigné, Préface, Paris : Plon, 1983)


      • UnGeko 3 septembre 2009 11:05

        Merci pour la citation !

        Le racisme n’est-il pas une expression de notre instinct grégaire ? N’oublions pas que la distance génétique qui nous sépare du chimpanzé commun est de 1.6% !


      • appoline appoline 3 septembre 2009 13:08

        @ UnGeko,

        Nous avons frôlé la cata avec 1,6, mais je ne suis pas convainque que tout le monde y ait échappé.


      • Emmanuel Aguéra LeManu 3 septembre 2009 20:19

        "Les arabes qui éditent nos manuels scolaires occultent aussi l’histoire antique du pays et n’enseignent aux écoliers qu’une histoire falsifiée. Pour les arabes l’histoire officielle du Maroc ne commence que depuis 1200 ans !"
        Les arabes comme les autres, on dirait... Chacun place la préhistoire où il veut selon sa religion, semble-t-il ; pourquoi serions-nous-mêmes en 2009, par exemple ? D’ailleurs il fut un temps où les rares petits Marocains qui allaient à l’école apprenaient que leurs ancêtres étaient Gaulois. C’était encore autre chose quand Atlas enjambait les colonnes d’Hercules...

        Le langage est au moins aussi dangereux que la religion. On devrait se parler par signes pour voir si on avance plus vite. Et on pourrait commencer par mes voisins, les murs sont fins...


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 septembre 2009 23:59

        @ Ungeko : merci de le dire simplement, 

        @ Courouve : merci de faire le point ; j’ai presque perdu bien du temps à dire la même chose. 

        Il y a un certain ridicule a pourfendre le racisme... et à en parler comme s’il était inscrit dans les gênes du raciste. Tout comportement est culture, héréditaire par apprentissage. Les Arabes ont eu une histoire où un comportement raciste pouvait être un « survival factor », comme toutes les autres civilisation. Il est difficile de pratiquer la traite des esclaves sans développer une attitude raciste... 

        L’Islam, c’est autre chose et l’intolérance de l’Islam ne repose pas sur des critères raciaux. Tout ce qui est haïssable ne devient pas raciste ! Il faut pas tout mélanger. Cette bêtise a trouvé sa forme achevée dans l’affaire Fofana,


        Pierre JC Allard

      • Woltar Girl 4 septembre 2009 00:04

        Heureusement que vous êtes la Pierre, on va avoir d’hommes avec votre rationnalité et votre sens de la ;prospective !


      • Woltar Girl 4 septembre 2009 00:05

        errat-um : besoin (beuh soin)


      • abdelkader17 3 septembre 2009 10:22

        Vous devriez écrire le manifeste de la berberité intégrale et intégriste,ça me rappelle l’attitude de certains berbères en Algérie dont de nombreux membres issus de « cette communauté » gravitent dans les arcanes du pouvoir et ont des postes de très haute responsabilité,malgré cet état de fait la frange des laissés pour compte continue à revendiquer sa spécificité,son autonomie et son caractère spécifique,la sécession dans un pays fortement en crise.
        Le tribalisme primaire comme seule voie de salut,les régionalistes et leurs affidés en France devraient méditer l’expérience Française, en effet là république française s’est construit contre les cultures régionales,la destruction des cultures et des langues régionales comme moyen d’affirmation du modèle Jacobin Français.
        Vous voyez les arabes ne sont les seuls barbares.


        • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2009 10:31

          @ABDEL

          la république française s’est construit contre les cultures régionales

          entiérement d’accord , ma grand mère m’a parlé d’un écriteau dans l’école primaire de son enfance« interdisant de cracher par terre et de parler en flamand »dans la région d’Hazebrouck ( 59)


        • monbula 3 septembre 2009 11:38

          @ le CHAT

          Un coup des hussards noirs de la République....

          Hop, il faut tous parler Français, allez les enfants, mettez à la poubelle, langue d’Oïl et d’ Oc.


        • Lucien Denfer Lucien Denfer 3 septembre 2009 11:45

          Vous avez raison d’une certaine manière pour ce qui est du jacobinisme Français mais vous oubliez quelques petits détails et comme chacun sait le diable est dans les détails :

          Ceux que vous essayez de faire passer pour des minorités sont en fait la majorité au Maroc, au moins 70% de la population Marocaine, contraints donc de parler la langue d’une minorité. Il n’est plus question là de régionalisme, terme fourre-tout permettant d’évacuer les questions qui fâchent en attendant que la conversion forcée fasse son oeuvre et qu’il soit possible de déclarer que la majorité parle la langue de Koreich. 

          La voie jacobine Française est un modèle.. pour les Français et ne saurait s’exporter telle quelle, l’expérience à déjà été tentée avec les résultats désastreux que l’on sait. La voie la plus sage serait de laisser les gens être ce qu’ils sont déjà. 

          Pourquoi vouloir les changer ?

        • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2009 12:39

          @Shawford

          complétement inutile , il m’a un jour reproché de ne pas être assez islamophobe à son goût ....


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 septembre 2009 00:05

          Toute culture se nourrit de autres cultures qu’elles dévorent. Toute vie aussi. La première partie du texte en lien parle de ce thème.



          Pierre JC Allard



        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 septembre 2009 00:07

          ... qu’elle dévore. Désolé.


          PJCA

        • Woltar Girl 4 septembre 2009 00:10

          Problème de plus rit elle Pierre ?


        • LeGus LeGus 3 septembre 2009 10:26

          Les choses bougent pourtant, comme par la création de l’institut de culture Amazighe par M6.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_royal_de_la_culture_amazighe

          Enfin avec un titre comme le votre vous aller faire de l’audience.


          • COLRE COLRE 3 septembre 2009 12:22

            Chantecler,

            Pas si simple ! le lien que vous donnez sur wiki est tout à fait révélateur d’un problème : la notion de racisme est ETHNOCENTRÉE. Cet article ne laisse qu’un petit § sur un long texte concernant « les sociétés non européennes ». Il commence comme ça : 
            « Plusieurs études ont mis en avant l’existence d’attitudes que leurs auteurs considèrent comme racistes dans des sociétés extérieures à l’aire culturelle européenne. »

            Le problème est que le « racisme » est une notion définie et inventée en Occident. Du coup, les racismes non européens sont totalement ignorés.

            On a eu la même chose pour l’esclavage. Lui aussi « ethnocentré », et du coup la traite arabe est pratiquement passée sous silence alors qu’elle a porté sur davantage de personnes.

            Même chose enfin pour le colonialisme : seul le colonialisme occidental est généralement évoqué dans l’imaginaire intellectuel et politique. Du coup, les invasions arabes (voyez, j’utilise le mot « invasion »…) sont diluées dans des notions de « conquête », par exemple, mais leur essence COLONIALE est parfaitement niée.

            Je trouve que cet article montre un comportement qui s’apparente davantage à du colonialisme arabe ou musulman (à discuter) qu’à du racisme (à discuter).



          • COLRE COLRE 3 septembre 2009 12:38

            Je te conseille des nouvelles réflexions historiques qui permettent de transcender toutes ces frontières intellectuelles qui empêchent de penser la globalité des phénomènes. Ce n’en est malheureusment qu’à ses début… (l’histoire « globale »)


          • Gazi BORAT 3 septembre 2009 13:00

            @ Chanteclerc..

            Ce concept est intéressant mais n’est guère nouveau . Si l’on trouve ça et là depuis longtemps des historiens ayant privilégié l’études des « longues durées » sur celles centrées sur l’évènement , c’est « L’Ecole des Annales » qui a popularisé le concept.

            Sur la liste du site mis en lien, on en trouve plusieurs représentants.

            « La Méditerranée au temps de Philippe II » de Fernand Braudel vaut le temps consacré à la lire..

            Surtout le début du premier tome et ce qu’il écrit sur le riz, considéré comme un acteur historique et dont la découverte pour moi fut un véritable choc.

            @ COLRE

            Merci pour le lien

            gAZi bORAt


          • brieli67 3 septembre 2009 14:18
            L’auteur clé aux Amériques Wallerstein de cette Big_History

            On n’enseigne l’histoire aux USA plus que sous cette forme_là Pour l’Ecole des Annales d’autres sciences humaines comme la sociologie devaient permettre sous forme d’outil à appréhender l’ Histoire.

            Qu on m’explique enfin ce que c’est Anthropology aux USA et son correspondant en Europe.... 
            Même fouillis en SYCHIATRY EN SYCHOLOGIE en SYCHOTHERAPY

            C’est pire que la Rosette à décrypter.....

            et sous peu Robert Branche  rédacteur d’Avox se pourfendra d’ un opuscule de « Neuromanagement » 

          • COLRE COLRE 3 septembre 2009 17:38

            Merci le furtif, bien noté.

            Je ne suis pas une spécialiste du marxisme en histoire ou en politique. En revanche, je le connais mieux en anthropologie où il eut une grande influence théorique (quoique trop excessive). Mais je suis d’accord, de ce point de vue, le marxisme est un outil méthodique toujours pertinent.


          • Woltar Girl 3 septembre 2009 17:40

            Bribri, je vais te mettre une fessée, tu laisses Robert tranquille, c’est compris mon grand ?


          • USA 613 3 septembre 2009 10:36

            CERTAINS Arabes & CERTAINS Musulmans NE reconnaissent de droits quels qu’ils soient aux Infidèles

            Eux se présentent et se vivent toujours comme les victimes des Infidèles et à ce titre leurs appels se font rassembleurs même si pour cela ils recourent aux mensonges les plus gros. Il suffit de se pencher sur le Coran ou les Fidèles pour se rendre compte que d’antériorité il n’y en a plus dès lors que l’Islam est passé par là. Hors de l’Islam il n’y a pas d’histoire puisque l’antériorité si elle existe est devenue l’Islam et donc d’antériorité elle n’existe que dans le cadre de l’Islam. L’antiquité est phagocytée par l’Islam. Belle mentalité. Les cultures, civilisations et croyances (pour ceux qui s’en réclament) NE PEUVENT exister puisque les Musulmans leurs nient ce droit.

            Hors de LA vérité musulmane il N’y a PAS de place à une autre croyance.
            Ainsi pensent et croient CERTAINS Musulmans

            On appréciera ou pas mais telle est la réalité de la situation niée ou volontairement ignorée ou plus grave trouvée normale par les grands moralisateurs de ce site

            Le problème c’est le regard du Musulman sur l’Autre
            Chez le Musulman la religion et le politique se confondent.
            Donc avec les Musulmans INTEGRISTES il NE peut y avoir d’échange ou de partage seule la loi du plus fort et de la soumission ne peut exister.
            Il FAUT leurs en imposer sinon c’est à l’Infidèle de se soumettre
            LUI est privé de droits dans l’Islam.

            Un exemple politique ?
            1) Qu’en est-il des droits des Infidèles en terres dIslam et en particuliers de se rendre à la Mecca ou à Médine ?
            Un Infidèle risque sa vie s’il y va
            et qu’on le découvre dans de tels lieux saints.
            Est-il UN endroit au monde qui soit INTERDIT d’accès à un Musulman ? AUCUN.
            Pourtant il est des endroits que les Musulmans INTERDISENT D’ACCES ou de pratiques religieuses autres que musulmane en terres d’Islam.
            Ceci est-ce faire oeuvre de racisme ? OUI

            2) Qu’en est-il des droits des prisonniers musulmans aux mains d’Infidèles ?
            Leurs droits sont respectés, bafoués parfois, mais ceci n’est pas institutionalisé.
            Qu’en est-il des droits des Infidèles aux mains de Musulmans ?
            On le voit actuellement avec l’Israélien Shalit (il N’est PLUS un soldat depuis des années) aux mains du Hamas.
            On NE sait rien de lui.
            Les prisonniers en Israël eux sont visités et on surveille que leurs droits soient respectés.
            Idem avec ceux qui étaient captifs aux mains du Hezbollah.
            On N’a su que lors de l’échange et de la libération des prisonniers que les Israéliens étaient morts. Puisque le Hezbollah NE rend que des cerceuils noirs avec UNIQUEMENT des cadavres.

            Qu’en serait-il si les Infidèles jouaient de la réciprocité avec les Musulmans et leurs faisaient subir les privations de droits qu’eux imposent aux Infidèles ?
            Qui est raciste ?
            OUI il y a un racisme anti-arabe !
            Oui il y a de l’islamophobie !
            OUI CERTAINS Arabes sont racistes !
            OUI CERTAINS Musulmans sont racistes !
            MAIS.... MAIS chez les Musulmans cette privation des droits de l’Autre est INSTITUTIONALISEE par la religion
            Le problème...il y a confusion entre religion et politique en terres d’Islam
            Ceci on NE le trouve dans AUCUNE autre religion


            • LeGus LeGus 3 septembre 2009 11:13

              Est-il UN endroit au monde qui soit INTERDIT d’accès à un Musulman ? AUCUN.
              Non c’est sur par exemple tout les arabes israéliens désertent Tsahal huhuhu
              Et s’ils refusent de sortir de Gaza, c’est qu’ils s’y sentent bien sous les bombes, c’est vivifiant.

              Le reste est à l’avenant.
              Veuillez cesser avec vos tartines ineptes sur Israël, on parle du Maroc ici et cessez de hurler.


            • abdelkader17 3 septembre 2009 10:37

              Il ne faut surtout pas oublier l’offensive des missions évangéliques chrétiennes en terre d’islam notamment dans les communautés berbères en Algérie au Maroc,mais aussi dans les pays du moyen orient..
              Ces missionnaires jouent sur les divisions,convertissant des pans entiers de de la société contre des promesses d’exil, voir de des aides matérielles et financières.
              Un facteur à ne pas négliger.


              • Sophronius 3 septembre 2009 11:08

                Notez l’intolérance et la haine de cette intervention qui considère le prosélytisme musulman comme bon et tout autre prosélytisme comme mauvais.


              • Massaliote 3 septembre 2009 11:27

                Sophronius, certains veulent oublier que la conquête du maghreb par les arabes s’est faite au détriment des chrétiens AUTOCHTONES


              • Lucien Denfer Lucien Denfer 3 septembre 2009 11:57

                Donc si on suit votre « raisonnement », puisque 99.9% des Marocains sont musulmans d’ethnies diverses (principalement amazighes) il leur faut oublier leur histoire, leur passé et fixer la date du big bang aux invasions hilaliennes. 

                C’est la raison pour laquelle il convient selon vous de redonner aux toponymes des couleurs orientales pur jus ainsi que d’interdire purement et simplement des prénoms en usage depuis toujours dans cette région. 

                Belle mentalité et belle ouverture d’esprit...

              • appoline appoline 3 septembre 2009 13:17

                @ Sophronius,

                C’est le grand problème d’Abdel, toujours se considérer comme une victime mais toujours prêt aussi, à saborder tout ce qui répond pas au sifflet du muezzin.

                Donc oui, les arables ne supportent pas tout ceux qui pensent différemment, allah est bon, mon oeil.


              • Et si il s’avère que les arabes sont effectivement racistes, ça veut dire qu’on a le droit d’être racistes envers les arabes ?


                • Lucien Denfer Lucien Denfer 3 septembre 2009 12:05

                  C’est trop facile les généralités, et c’est surtout très pratique lorsque on veut s’abstenir de faire travailler ses neurones. 

                  Il va sans dire que la bêtise et l’ignorance crasse sont des caractéristiques bien partagées dans toutes les ethnies et cultures, y compris Françaises, Arabes et Amazighes. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tyfawt

tyfawt
Voir ses articles







Palmarès