Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’effarante réaction des médias au Brexit

L’effarante réaction des médias au Brexit

Onze années après leur large défaite au référendum sur le traité constitutionnel européen, la plupart de nos médias ne semblent avoir absolument rien appris. La couverture du Brexit est aussi outrancière, biaisée, à courte vue et sentencieuse. En se débattant de la sorte dans les sables mouvants politiques, cela annonce sans doute la fin prochaine du monstre institutionnel qu’est l’UE.

 
Analyse à courte vue, insultes et totalitarisme
 
Contrairement à ce qu’ils croient, le champ de ruine laissé par le vote historique de libération du 23 juin ne sera pas la Grande-Bretagne (même si le futur de l’Ecosse semble remuant), mais bien plus celui de tous ces eurobéats eurobêtas qui ne parviennent pas à se rendre compte que l’UE n’est plus qu’un zombie, dont la mort est désormais constatée, même si elle continuera sans doute à bouger pendant quelques années, avant de disparaître dans les poubelles de l’histoire. Les prévisions catastrophistes des conséquences du Brexit ne se réaliseront pas. D’abord, Londres ne semble pas décidée à quitter l’UE avant deux ans. Ensuite, il est risible d’entendre parler de droits de douane sur les exportations britanniques alors que l’UE est sans doute la zone commerciale la plus ouverte du monde
 
Ensuite, le dumping fiscal du Royaume Uni, qui a annoncé le passage de l’IS à 17%, devrait motiver toutes les multinationales pour rester, d’autant plus qu’elles seront à la manœuvre pour limiter le plus possible les conséquences de la sortie de l’UE pour leurs montages logistiques, financiers et fiscaux. Bien sûr, on ne peut pas exclure quelques remous, mais la conjoncture comporte quelques puissants vents porteurs, entre des taux au plus bas, des prix des matières premières plus bas également et une pression austéritaire bien moins forte. Et avec la baisse de la livre, Londres aura un bon dopant supplémentaire pour ses exportations, l’effet légèrement inflationniste sur les importations ne posant guère de problèmes dans le contexte actuel. Bref, on peut penser que la croissance tiendra outre-Manche.
 
Certaines questions des médias font doucement rire. Les interrogations sur la difficulté à venir, étudier ou même vivre en Grande-Bretagne sont ridicules. D’abord, Londres ne faisait pas partie de Schengen et cela n’avait pas freiné la circulation des personnes, malgré des procédures plus lourdes. Et les visas, si jamais Londres en exigeait pour les citoyens des pays de l’UE, ne sont pas un frein rédibitoire. Même Erasmus ne sera pas forcément touché puisque le dispositif européen n’est pas restreint à l’UE, et couvre la Turquie… Enfin, il est aussi possible pour les citoyens des pays européens de s’installer en dehors de l’UE, même si cela nécessite des autorisations. On peut penser que dans bien des domaines, les changements seront à peine notables une fois que Londres aura quitté l’UE.
 
Malheureusement, la façon de couvrir le Brexit est extraordinairement biaisée. Si le Figaro donne la parole à Jean-Louis Bourlanges, qui dénonce fantasmes et populisme, Jean-Pierre Chevènement et Natacha Polony offrent une couverture équilibrée, comme en 1992. L’Immonde prétend organiser un débat sur le sujet tout en publiant une seule tribune souverainiste (à nouveau Jean-Pierre Chevènement) contre une dizaine de pensums eurobéats (de BHL à Barnier, en passant par Fillon ou Pervenche Beres). Une forme d’autisme démocratique qui démontre que les commandants du Titanic européen semblent croire qu’ils sont dans un bateau plus solide que l’iceberg des peuples européens, qu’ils pourraient dompter comme ils avaient réussi à faire après 2005. Mais la donne a changé depuis le 23 juin.
 

Chose amusante, ce traitement digne d’un régime totalitaire ne marche pas, comme on le voit dans les pays européens depuis des années. Mais une partie des élites persiste à refuser d’écouter, continuant à afficher un mépris bien peu démocratique à l’égard de ces peuples qui refusent d’aller plus loin dans cette direction qui échoue depuis si longtemps. Le point de rupture démocratique approche.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 27 juin 09:31

    Tout s’explique si on accepte l’idée que les médias ne sont plus du tout là pour nous donner des faits et des analyses objectives, mais pour faire passer un message. Ensuite si on regarde les actionnaires/propriétaires des médias. Des hommes d’affaire qui sont dans le commerce international, la construction, les ventes d’armes ... Leurs intérêts priment et les « journalistes » n’expriment que ce qui leur est fortement « recommandé ». Et les français sont très en pointe dans le domaine de la manipulation des masses.

    L’émission « Cdanslair » a fait une démonstration de manipulation jeudi en rassemblant 4 invités, tous pro-europe et hostiles au « Brexit ». Dans la « fin de la GB » annoncée, où est l’objectivité ? Cette emission est une caricature de débat.

    Ce qui est plus rassurant, c’est que malgré cet immense battage médiatique, il y ait de moins en moins de personnes qui en tiennent compte et que la plupart des votes, notamment concernant l’europe, vont à l’encontre de leurs « directives ».

    Le roi est de plus en plus nu.


    • ZenZoe ZenZoe 27 juin 15:53

      @Alpo47
      France Télévisions a toute entière mis les petis plats dans les grands pour nous saôuler avec la catastrophe que serait le Brexit.
      C dans l’Air, vous l’avez dit, mais aussi le JT de France 2, qui chaque soir, annonçait une nouvelle conséquence désastreuse à laquelle les Français (qui n’étaient pas conviés au vote et voulaient juste manger tranquilles) n’avaient pas pensé.
      Une honte, une mascarade.


    • Pere Plexe Pere Plexe 27 juin 21:32

      @ZenZoe
      Je vois dans cette propagande l’impérieuse nécessité de tuer chez les Français le désir d’imiter leurs voisins d’outre manche.

      Déjà fort suspect avant le vote du RU, quel autre intérêt aurait ce matraquage APRES le scrutin ?

    • Pere Plexe Pere Plexe 28 juin 07:49

      Ce matin on atteint un nouveau sommet.
      La presse (Obs,Le Monde,20 minutes,France24,l’Express,....) entonne un nouveau refrain :
      « Le Brexit n’aura pas lieu »
      On admirera,une fois de plus, comment nos journalistes indépendants avec une belle unanimité et une simultanéité parfaite ont eu cette révélation...
      Il ne c’est rien passé. A peine un mauvais rêve.
      Vous pouvez vous rendormir ...


    • colere48 colere48 27 juin 10:30
      La réaction haineuse de Juncker et Schulz est édifiante.
      Ces gens là sont tout sauf démocrate.
      Nous le savions, mais là les masques tombent !

      • Fergus Fergus 27 juin 10:59

        Bonjour, Colere48

        Absolument ! D’où l’urgenté nécessité de reconstruire , sur la base d’un nouveau traité, une Union différente en virant ces gens-là.

        Soit cela pourra se faire, soit l’UE disparaîtra dans le cadre d’un jeu de dupes qui ne ferait que des perdants : les Européens et les nationaux de chaque pays membre, incapable de manière isolée de faire face aux grands blocs économiques dans le cadre de la mondialisation.


      • Ar zen Ar zen 27 juin 11:10

        @Fergus

        La sempiternelle question. Fergus, il n’y a pas un traité mais deux ! Le TUE et le TFUE. Ces deux traités rassemblent les dispositions des traités de Rome, de Maastricht, d’Amsterdam, de Nice et de Lisbonne. Difficile de vous faire entrer ceci dans votre tête de Breton par alliance.

        Vous faites quoi de l’unanimité requise ? Vous commencez par quoi Fergus pour le « nouveau » traité ?

        Vous modifiez les rôles des institutions ? De la Commission ? Du parlement ? De la BCE ? Vous trouvez l’unanimité pour cela ? Vous êtes dans l’utopie, vous n’en sortez pas.

        http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:12008M048:fr:HTML


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 juin 11:20

        @Fergus

        « les Européens et les nationaux de chaque pays membre, incapable de manière isolée de faire face aux grands blocs économiques dans le cadre de la mondialisation. »

        S’il faut à tout prix choisir son camp, les BRICS seraient peut-être heureux d’accueillir les Etats-Nations européens qui le souhaiteraient ?

        Vendre des rafales à l’Inde ne serait plus synonyme de « demain on rase gratis » !


      • Fergus Fergus 27 juin 11:21

        Bonjour, Ar zen

        L’« utopie », ce serait pour les dirigeants européens de croire qu’ils pourront pérenniser l’UE sur la base des traités en vigueur. Soit ils comprendront que cette Union-là va dans le mur, et ils accepteront collectivement la nécessité d’une réforme, soit ils continueront de se voiler la face, et l’Union Européenne disparaîtra en entraînant les états membres dans sa dégringolade économique et en faisant ressurgir sur le continent les sentiments nationalistes.


      • gimo 27 juin 13:13

        @Ar zen

        Vous confondez et mélangez tout et tout est faux et illégale juridiquement

        1,,Un Traités = convention faite ENTRE État

        2,,, Institution = lois fondamentales qui définissent et régissent les devoirs et les droits

        des citoyens et du gouvernement au sens de pouvoir OK / ou au sens convention d’Élément ??

        Des lors l’UE que je sache n’est point un État FEDERAL qui dicte ses lois sur des pays

        Nationaux et souverain a un autre ETAT en suprématie en + des lois nationale déjà en place et en vigueurs !!mais une simple délégation

        Or en droit juridique un ETAT SOUVERAIN ne peut déléguer sa souveraineté ’soit sont indépendance

        sa liberté et sont autonomie Constitutionnelle a une association de droit commun

        de relégation commerciale qui n’est point de son ressort et compétence

        UE c’est quoi ?? UN ETAT ?? UN EMPIRE ??t pour être une suprématie

        c’est quoi ??  une escroquerie oui Tout simplement et une cachette de traites a leurs Nations

        Pour hte trahison de la part des élus des pays qui la comportent


      • gimo 27 juin 13:28

         

        HELIOS 23 juin 12:05

        @Fifi Brind_acier et ar zen pour vous LES groupiS etes vous bien payer au moins par la compagnieLe Blog de François Asselineau (UPR)

        un complement 

        ***Seule l’ UPR le dit. Ils veulent en sortir ... pour y entrer à nouveau, sous une autre forme. ***


        Fifi, vous faites l’âne pour avoir du foin !!!


        Sortir pour y rentrer sous une autre forme, remplacer par une nouvelle Europe, un nouveau projet europeen, un plan B etc..... VOUS N’AUREZ JAMAIS LE MOYEN DE LE FAIRE tout seul si vous n’acceptez pas DANS UN PREMIER TEMPS, de vous allier pour chasser du pouvoir ceux qui s’accrochent comme la vérole sur le bas clergé !!!


        Il se trouve que vous avez peur de participer a la sortie de la France de l’Europe, parce que vous savez d’ores et déjà que votre projet ultérieur n’aboutira pas. 


        Alors minorité maintenant et minorité plus tard après la sortie, ce sera minorité toujours, vous préférez empêcher globalement ceux qui veulent en sortir, en détournant des voix, pour garder un petit avantage de contestataire bien sous tous rapports...


        C’est confortable de parler de l’article 50 qui est effectivement le grand titre de la sortie. Mais derrière le titre, il y a le contenu et c’est justement cette voie qu’il faut choisir pour arriver a cet article 50... cette voie passe par l’union des forces.


        En fait Asselineau est un bouffon. Qu’il dise qu’il veut rester seul, on le respectera... Qu’il dise qu’il veut sortir de l’UE tout seul, même en imaginant une folie passagère où une multiplication par 10,de ses electeurs,lui permettrait d’arriver a être un concurrent serieux sans garantie de l’emporter, c’est de l’inconscience... Et comme je ne pense pas qu’il soit inconscient, il a simplement d’autres objectifs que de sortir... rappelez vous, il faut se donner les moyens de son ambition et ce n’est pas ce qu’il fait... donc lui, comme les autres, se fiche de l’interêt collectif au profit des petits interet partisans de l’UPR !!!


        Atterrissez, même si vous etes une groupie, peut etre payée, pour faire le Buzz les sites et forums d’internet, a un moment donnée la réalité est devant votre nez, vous ne pouvez pas continuer a prendre les lecteurs pour des imbeciles.


        Bonne journée, il fait chaud, peut etre que cela fluidifie votre pensée...



      • Ar zen Ar zen 27 juin 13:36

        @gimo

        Je n’ai pas bien compris les arguments que vous n’avez pas développés au sujet de l’UPR.

        Pourriez vous m’en proposez un, voire deux ? Quelle est cette hystérie furieuse d’écrire que l’UPR veut rentrer dans une nouvelle Europe et dans un nouveau projet ?

        Vous dîtes vraiment n’importe quoi. D’où vous vient cette idée saugrenue ? Revenez sur terre et, effectivement, buvez frais et en abondance parce que vous en avez rudement besoin, vous commencez à délirer.


      • Ar zen Ar zen 27 juin 13:56

        @Fergus

        Ce que vous refusez de comprendre Fergus c’est que l’Union Européenne que vous avez sous leurs yeux n’a pas été voulue pour les peuples. Est-ce que vous le comprenez ? Toute sa construction n’a été qu’un empilement de mesures faites pour réduire la puissance des peuples, pour donner le pouvoir à une petite oligarchie. C’est pour cette raison que les traités sont comme ils sont.

        Les puissances de l’argent ont compris depuis longtemps, puisque se sont elles qui sont à la manoeuvre, ce qu’induisent les traités pour les peuples. Pourquoi ne le voyez vous pas ? Une dictature économique, et une autre de la pensée, se sont installées. Il n’y a plus aucune possibilité de produire un débat contre l’UE. En France celui ci est confisqué.

        Ce qu’attendent les puissances de l’argent avec cette construction européenne c’est que les peuples muselés, totalement muselés, ne puissent plus jamais, je répète jamais, avoir un choix démocratique. Ils seront ad vitam aeternam les larbins d’une caste de dominants. Plus jamais d’espoir d’une réelle répartition des richesses, un monde horrible qui nous attend.

        Je suis d’accord avec votre commentaire de fin lorsque vous parlez de « dégringolade » économique et son corolaire la résurgence des sentiments nationalistes. C’est bien parce que les peuples se sentent niés dans ce qu’ils sont, qu’ils constatent qu’ils n’ont plus aucun pouvoir, qu’ils se tournent vers des partis extrêmes. Mais nous sommes déjà dans une dictature qui ne laissera pas faire les partis extrêmes et là, ce sera le chaos.

        Je pense qu’il faut quand même informer le peuple de France. L’article 3 de notre constitution ne s’applique plus ! La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

        Dans l’Union Européenne l’article 3 n’a plus d’existence. Nos représentants ne décident plus pour le peuple de France. Il faut donc avoir le courage de ses opinions. Le prochain président de la République, si son programme est de rester dans l’UE, devra annoncer la suppression de l’article 3.

        Avez vous lu l’article sur l’histoire de la construction européenne qui vient d’être posté par « Zevengeur » ?


      • lloreen 27 juin 14:18

        @gimo
        Tout à fait.
        Même le république fédérale d’ Allemagne n’ a jamais été un état .Et donc tous les pseudos traités sont nuls et non avenus. La RFA a été une entité administrative créée à la fin de la seconde guerre mondiale par les alliés.
        Et tout le reste de leurs constructions (UE,TAFTA,etc) est du même acabit. Du grand vent.


      • julius 1ER 27 juin 14:55
        Les puissances de l’argent ont compris depuis longtemps, puisque se sont elles qui sont à la manoeuvre, ce qu’induisent les traités pour les peuples. Pourquoi ne le voyez vous pas ? Une dictature économique, et une autre de la pensée, se sont installées. Il n’y a plus aucune possibilité de produire un débat contre l’UE. En France celui ci est confisqué.

        @Ar zen
        c’est vrai qu’avec le Brexit le petit peuple anglais va être mieux écouté et aura plus le droit à la parole avec des ultras-libéraux comme Farage ou Johnson ... 
        il sera deux fois cocu le petit peuple ... continue à me faire rire Arzen !!!

      • gimo 27 juin 15:58

        @lloreen
         bonjour Un vrai PLAISIR de voir que des personnes comme toi soit éclairé./e 
        Nous sommes une douzaine sur agoravox a avoir compris les autres croient dur comme fer du bien fonder de cette escroquerie UE ou il y a 1000 personne payé a prix fou avec notre argent pour magouiller les lois pour mieux encore les piller
        et faire croire que les éléphants volent   c’est malheureux le dommage violent quils
        sont fait a leurs cerveaux sur beaucoup de gens pour les soumettres et les piller


      • Ar zen Ar zen 27 juin 16:40

        @julius 1ER

        Avec les points sur les « i » cela devrait allez beaucoup mieux Julius 1ER.

        La sortie de l’UE doit être impérativement assortie de la sortie de l’OTAN et de la mise en place d’une démocratie semi-directe (initiative populaire et référendum facultatif). Maintenant vous pouvez revenir argumenter et avec le sourire.


      • Ar zen Ar zen 27 juin 18:13

        @gimo


        Vous devriez relire, ou lire, la constitution de la 5ème République française et particulièrement les titres VI et XV. 

        Cela vous ouvrirait des horizons que vous ne semblez pas connaître. 

         Avant de m’écrire que je confonds et mélange tout, vous devriez vous renseigner sur l’’effet « Dunning-Kruger » ceci éviterait de nombreuses approximations de votre part. 

      • gimo 27 juin 23:02

        @Ar zen
         

        Dunning-Kruger je vous retourne le compliment merci Des études peu sérieuses a 2 balles Seul un crétin y croit pour se rassurer
        pour ceux qui ne peuvent pas penser par eux même donc de sorte que les autres pensent pour vous Vous êtes un bon petit soldat qui obéis  au pseudo autorité  !!!!! c’est bien :: :: !!! ça
        Vous devriez relire, ou lire, la constitution de la 5ème République française
         vous rigolez !!! vous n’êtes pas sérieux Je reconnais que la 4 ème et encore
        la 5 ème un vrai chiffon violé et trafiqué 20 fois écrite  par des arnaqueurs de tout bord en catimini du
        grec ’katamênia’ a l’insu des citoyens du despotisme  colorer en démocratie Vous dis je

        De la hte trahison des élus et le manque de respect des citoyens souverains

        Sachez que tout élus c’est un employé pour éxécuter une fonction publique au service paye par le / pour le peuple Dans le cadre

        d(une morale éthique et non se croire un Roi de droit divin et faire ce qui lui chante Le peuple délégue sa souverainneté aux élus par confiance ce qui crée et leur donne un certain credit et légitinité

         plus de confiance plus de credibilité donc pas de légitinité  FINI le temps des ignorant et des SACRAMENTELS DU SACREMENT DES ELUS L’habit ne fait plus le moine

        ILS en répondront sur leurs tètes  Montesquieu
        les institutions sont les règles et conditions qui réssignent le peuple dune nation et de ses représentants au pouvoir ne doivent pas être écrites par le pouvoir Car tout abus sera certes 

        Mais avec et connaissance des  citoyens 
         Sachez que Tout pouvoir légitime est issu d’une usurpation. ainsi que Tout pouvoir est une conspiration permanente. sans contrôle véritable
        MONTAIGNE Les lois se maintiennent en crédit non parce qu’elles sont justes, mais parce qu’elles sont occultes du peuple En un mot une escroquerie

        LE PEUPLE SOIT les citoyens ont plus que marre et avec raison de ces incompetents

        d’élus voleurs et magouilleurs qui ruine et trahissent le citoyen et la nation c’est le début de leur fin

         


      • Ar zen Ar zen 27 juin 23:09

        @gimo

        Après cet éclairage, je comprends parfaitement votre point de vue.


      • Phil610 28 juin 06:13

        @gimo Il n’y a que des benevoles a l’UPR, contrairement aux autres partis. Dites moi donc avec qui devrait s’allier l’UPR ? Quel mouvement politique veut sortir de l’UE par l’article 50 ? Ne me parlez pas de melechon, de lepen ou de dupont aignant, il veulent une autre europe. Alors qui ?


      • HELIOS HELIOS 28 juin 08:49

        @gimo

        Merci d’avoir repris mon texte.... Bonne journée à tous.

      • gimo 28 juin 09:15

        @HELIOS
         bon jour c’etait éxactement ce que je voulais leur dire mais tu ma devances
        Je ne pus resister merci de ton aide


      • gimo 28 juin 09:49

        @Ar zen
         CE n’est pas le point de vue perso MAIS d’une Réalité conforme à la verite hélas vraie COMME A ETE LE VOTE de 2005 de notre ère  un manque totale de respect ET TRAHISON pour les citoyens
        JE ne sais pas si le savez MAIS etre un CITOYEN C’est inclus le droit de voter les lois et les institutions LA PRESENTATION DES élus c’est une accapation dérober prendre furtivement ce qui est à autrui soit de la souverainneté des citoyenes ARISTODE  

        élus = des rapaces escrocs 


      • Iren-Nao 28 juin 10:18

        @Fergus
        Il me semble quant a moi que déjà, des entités comme UK, voire la France sont de taille tres difficile a gérer, et les très grands états comme les USA, la Chine l’Inde ou le Brésil ont tous une taille qui empêche de les gérer potablement, alors un bourrier de 28 Nations on voit chaque jours un peu plus que ça ne marche pas mieux que la ligue Arabe.
        Il en est de même des multinationales gigantesques et ennemies du genre humain qui devront être détruites, tout simplement parce que des états a taille humaine ont le pouvoir de les envoyer péter.
        Le monde se porterait mieux a être fait d’entités moins grosse, comme la Suisse ou a peu près tout le monde peut piger ce qui se fait.
        On pourrait commencer en priorite par détruire en les morcelant les groupes presse media, on serait surement plus largement informes.
        Les nations se foutraient sur le gueule, elles n’ont jamais cesse, mais cela aussi il vaut mieux le faire a petite echelle...
        Iren-Nao


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 juin 10:39

        Le mur du çon a été franchi par Cohn-Bendit dont « Le Point » se fait un plaisir de rapporter les propos outanciers :


        «  Ce n’est pas parce qu’il y a une défaite que c’est la fin. On peut dire, en revanche, que le vote de la Grande-Bretagne, c’est la fin du rêve de la Grande-Bretagne, puisque les Écossais vont faire un référendum pour en sortir et que l’Irlande du Nord demande à être rattachée à l’Union. »

        Ce qui est une défaite pour lui, est une défaite pour l’humanité.
        Il assène comme des certitudes des hypothèses lancées en l’air.


        On se doutait de l’identité de ses véritables sponsors en 68, mais maintenant, on sait.

        Quel manipulateur !

        • Fergus Fergus 27 juin 11:03

          Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

          Cohn-Bendit n’est avare ni d’âneries ni d’outrances.

          Pour autant, il n’a pas tort sur le risque d’éclatement du Royaume-Uni, notamment du fait d’une sécession de l’Ecosse, la majorité pro-britannique de l’Irlande du Nord garantissant en revanche au RU le maintien des comtés de l’Ulster dans le giron de Londres.


        • Pere Plexe Pere Plexe 27 juin 21:27

          @Fergus
          Depuis quand il est suffisant qu’une population veuille faire sécession pour que cela devienne réalité ? Les règles aurait elle changé ?

          La question va intéresser nombre de Basques de Bretons de Corses de Catalan...

        • Olivier 27 juin 10:50

          L’UE n’a jamais été un processus démocratique, bien au contraire ; il s’agissait depuis le début de détruire les états-nations en première étape du projet mondialiste

          Mais ce projet était soigneusement dissimulé et devait se mettre en place petit à petit, par avancées successives, pour éviter des réactions de défense des peuples européens, et en s’assurant de la complicité des politiciens locaux. L’immigration de masse organisée délibérément par l’UE s’inscrit dans cet objectif de liquidation des états-nations par submersion migratoire. 

          Mais cette fois ils ont été trop loin et les peuples européens sont devenus lucides sur ce projet. Le référendum Anglais n’a été autorisé que parce qu’on pensait qu’il serait facilement gagné. Mais les peuples en ont décidé autrement, et l’UE s’achemine lentement mais sûrement vers le destin de la défunte URSS, utopie qui elle aussi voulait « dépasser les nationalismes »...

          • gimo 27 juin 11:37

            @Olivier
             Le rêve de cette machine infernale UE a posteriori recrée par les mafieux politco financo
            Etait de devorer accaparer a coup sur 28 pays par une FEDERATION Mais cela a ete pire
             dans une vraie federation il y a lois Etat menbre et lois federale
            DANS cette UE c’est tout simplement loi de suprematie sur tout  !! point barre
            le mot mafia est encoe trop faible.. La meilleur solution c’est la poubelle profonde
             merci
            bonne journée a tous


          • JBL1960 JBL1960 27 juin 17:52

            @Olivier Tout à fait d’accord avec vous, vraiment. Y zétaient tous sûrs et certains que ça aller passer comme une lettre à la poste. Et bim... Le pompon revient à cette journaliste du Monde qui dans un tweet à déclarer que le droit de vote c’était comme le permis de conduire, à partir d’un certain âge il fallait le retirer...


          • Paul Leleu 27 juin 22:15

            @Olivier



            La « France éternelle » n’existe que dans les manuels scolaires et dans l’imaginaire de ceux qui les lisent. 

            vous savez, les « nationalismes » ne sont que le fruit passager de l’Histoire... ils sont le résultat de constructions politiques toutes aussi artifielles que l’UE. 

            Il vous aura échappé que les Ecossais et les Nord-Irlandais vont peut-être demander leur indépendance de Londres pour reprendre leur place dans l’Europe. Comme la Catalogne. Ou le Pays Basque. Ou la Ligue du Nord italienne. Ou la Flandre belge. 

            Et pourquoi pas demain les Corses, les Alsaciens, les Savoyards ou les Bretons ? 

            Bon nombre de français ne parlaient pas encore notre langue il y a 100 ans. La France est le résultat des luttes de pouvoir des rois. De siècles de politique, de manipulations, de massacres et de guerres. 
            Et la « christianisation » du pays fut l’effet de « coups politiques » de Clovis et Charlemagne... et il fallut attendre la fin du Moyen-Age pour que le christianisme n’atteigne vraiment le fond des campagnes. 

            Quant aux guerres qui vont résulter de tout cela... les pays d’Europe de l’Est sont en train de nous entrainer dans cette logique... ils poussent à la guerre contre la Russie. Et ce sont les peuples qui vont mourir dans les guerres, pas les dirigeants. 



          • Insoumis Insoumis 27 juin 10:56

            Effectivement , les médias « mainstream » ne sont pas là pour nous informer mais pour nous manipuler .
            On nous prépare sans doute à une ènième trahison : y aura-t-il un Brexit ?

            Tout ce que peut faire , exprimer , demander la population doit être dans le cadre .
             Quand on voit tout ce qu’ont fait les grecs comme grève générales , on peut être pessimiste pour le retrait de la loi travail .
            Quand on voit tous ces votes de remise en question de l’UE qui ont été ignorés , on peut être sûr qu’aucune sortie ne se fera sans combat !

            Mon message n’est pas une résignation , il s’agit de prendre la mesure de la détermination des pouvoirs en place : Tout devra être arraché !

            Nous sommes gouvernés avec un pouvoir des médias magnifiquement démontré dans ce documentaire : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/un-documentaire-exceptionnel-sur-53302


            • gimo 27 juin 11:48

              @Insoumis
              sortie ne se fera sans combat
              Effectivemen
              L’UE c’est de la foutaise pour idiot et assérvir LES PEUPLE et les faibles
               Le monde a toujours vendu et acheter le meilleur et le moins cher ou que ce soit
              avant Marco polo :: : !!!!.  Une Union EST PLUS forte  ??pour qui  !! pour quoi  !!par qui !!
               pour les filous voleurs sans moral ni dignité
              Depuis toujours le monde a eu des vautours et des pigeons soumis pour se faire plumer
               le monde a toujours été en guerre économique en permanence
              depuis la guerre du feu
               le reste c’est de la caca de chat
              ps ; LA VIE est une lutte continuelle contre les prédateurs Un enfer pas un paradis pour neu neu


            • Manoelle971 Manoelle971 27 juin 11:49

              Merci pour cette mise au point, on vit un enfumage permanent de la part des médias qui recrachent que dit le roi, effarant


              • Alren Alren 27 juin 11:56

                Et les visas, si jamais Londres en exigeait pour les citoyens des pays de l’UE, ne sont pas un frein rédhibitoire

                Pourquoi voulez-vous que Londres exige des visas des citoyens des pays de l’UE, alors que l’apprentissage de l’anglais leur rapporte tous les ans 2 milliards d’euros, sans compter les visiteurs qui viennent pour une journée ou deux visiter la capitale ?
                Leur intérêt est de continuer à ne demander qu’une pièce d’identité.


                • JBL1960 JBL1960 27 juin 17:59

                  @Alren Je me permets de vous coller la version de Mohawk Nation News sur le Brexit intitulé Brexit The Matrix (Traduit par R71) https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/27/debranchons-nous-de-la-matrix/ C’est un billet à tiroirs et j’ai rajouté mon grain de sel comme je le fais toujours. Mais franchement c’est tout de même incroyable ce déchainement merdiatique, on s’en doutait, mais tout de même, certains masques tombent et c’est pas joli joli c’est même très beurk !


                • sunfast (---.---.249.5) 27 juin 12:02

                  Bonjour et merci infiniment pour cet article.

                  Enfin ! Je désespérais de trouver un avis sensé.
                  Les anglais ont sauvé l’europe en 1940. Ils la sauvent aujourd’hui encore. Bien que la prise en compte de ce referendum sera pris en compte si cela est souhaité par nos « élites ».

                  L’idée de l’Europe n’est à pas confondre avec le monstre administratif qui la représente, à tort et à travers, et qui coute très cher à tous les contribuables.
                  Quant aux bourses, dans 15 jours, cet épisode sera effacé. Trop d’achats à bon compte...

                  Merci encore de votre clairvoyance et votre simplicité.


                  • Fergus Fergus 27 juin 12:53

                    Bonjour, sunfast

                    « Ils la sauvent aujourd’hui encore. »

                    Amusant de lire cela car la raison principale du rejet de l’UE telle qu’elle fonctionne actuellement vient précisément du fait que cette UE est très largement bâtie sur un modèle de libre-échange de type britannique ! smiley


                  • julius 1ER 27 juin 15:14

                    @Fergus


                    en effet très amusant de plus en plus de comiques sur Avox !!!!

                    on ne doit vraiment pas avoir la même perception des réalités ou alors c’est de l’humour so british !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès