• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

HELIOS

Soixant’huitard... c’est à dire humaniste avant tout !
Cadre sup’ --- c’est comme ça qu’on dit... école d’ingénieur, IAE --- attaché à la (vraie) liberté, mais libertaire également jusqu’au bout des ongles, dans la responsabilité.

Je ne suis donc qu’un (bon) français, avec ses contradictions, ses certitudes et ses défauts. Pour me contacter : marcube@libertysurf.fr. Je donne la suite qui convient a vos messages... je vous remercie d’avance si vous l’utilisez.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/09/2008
  • Modérateur depuis le 19/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 6462 107
1 mois 0 97 0
5 jours 0 11 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 63 44 19
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • HELIOS HELIOS 22 février 15:39

    @Trelawney

    Il fut un temps où j’ai eu quelques « amis » dans la restauration.

    Je peux vous assurer qu’ils s’achetaient une maison tous les 5 ans et toute la famille changeait de voiture chaque année. apparemment cela continue allégrement et je peux aussi vous dire qu’ils ne se privent de rien pour des affaires de taille relativement restreinte.

    Voila des gens qui vivent directement sur le « entreprise » -la notion d’abus de bien social ne les dérange pas- et par dessus se plaignent lorsque la rentabilité de leurs « capitaux » baisse en restant pour autant a des taux que même les banques admirent.

    Et c’est eux qui crient les plus fort. Ils sont toujours en train de raler, ne trouvent ni chef ni cuisinier ni même serveurs qui les quittent rapidement.

    Evidement je ne parle pas non plus du café-troquet restaurant familial de village que la famille fait fonctionner. Pour eux, il y a toujours le fils du cantonnier (cela n’existe plus, certes) qui n’a pas eu le certificat d’etude (cela n’existe plus non plus, ce sont des images) et qui effectue son boulot proprement entre la plonge et le ménage de la salle.

    une rentabilité normale, avec toutes les facilités actuelles permettent de faire des menus entrée/plat ou plat/dessert a moins de 10 euros même en payant correctement les salariés. Sur la cote d’azur, il y a ces restaurants qui offrent ce type de repas a moins de 15 euros et ils s’en tirent tres bien (je ne parlent pas de ceux qui sont sur la Promenade ou la Croisette)

    Votre calcul semble bon, mais la répartition et les couts que vous indiquez, sont justement ceux qu’on ne veut plus voir, des marges de banques. La vie ce n’est pas ça, heureusement.
    Helas, quand un jeune veut s’installer, c’est sur « votre » base que calculent ceux qui ont les moyens de leur financer leur installation et trouvent que jamais ils n’atteindront un quelconque equilibre... ils vont alors grossir les rang de ce cher Paul E.

    ... enfin, retablissons la réalité pour revenir au sujet... si le cout des salariés se trouve trop elevé, les restaurateurs peuvent toujours amenager les conditions pour rendre le metier moins penible et donc moins cher.


  • HELIOS HELIOS 21 février 21:50

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.


    Personnellement et constant dans ma liberté et je lis -presque- tous les articles proposés.
    Ma participation est exceptionnelle quand je trouve que le sujet est relativement important...
    J’approuve sinon je commente.
    J’ai une ou deux fois refusé, mais c’etait « avant » et particulierement nocif.


  • HELIOS HELIOS 21 février 19:24

    @foufouille

    l’auteur Nifenecker a avoué, dans une réponse a Orsatone, qu’il allait le bloquer.

    L’auteur doit donc avoir la possibilité de le faire... ou alors, cet auteur a une relation bien particulière avec la rédaction d’Agoravox !


  • HELIOS HELIOS 21 février 18:53

    @Trelawney


    ... ce que vous dites est vrai, mais cela doit marcher dans les 2 sens. lorsque une ressource est rare, elle devient chère. 

    Avez vous vu, les entreprises rémunerer plus les metiers en tension ? non... ces entreprises reclament des baisses de cotisation, favorise l’acces au marché du travail de ceux qui n’ont pas les mêmes règles (immigrés, travailleurs détachés)... 

    pourquoi pensez vous qu’il n’y a pas assez de personnels dans la restauration ? parce pour le smic personne ne veut travailler aux heures des repas commencer a 10h du mat, avec sieste forcée de 14 a 18h et retravailler ensuite jusqu’a 22 heures, dans le fin fond d’un sous sol.

    Augmentons le salaire et vous verrez qu’il y a des candidats....


  • HELIOS HELIOS 21 février 18:46

    @Eric F


    ***** il perd de l’argent en fabriquant des bagnoles *****

    Vous deviez nous expliquer le sens de « il perd de l’argent... »

    Pour le commun des mortels, cela veut dire que son activité, « fabriquer des bagnoles » lui coute strictement plus que le cheque reçu par l’acquereur pour la bagnole achetée.

    en ce sens il perd surement... quoique...

    Au sens financier, au sens recherche, au sens influence économique... le « il perd », si c’est le cas, represente un formidable investissement ou, au minimum, une marche d’escalier pour acceder a une autre dimension économique.

    Il ne perd rien !!!

    il faut cesser de dévaloriser, ou tout du moins, il faut comprendre et respecter la démarche de ceux qui agissent... tant qu’il n’y a aucune illegalité.
    Si la loi vous parait anormale, aidez ceux qui veulent la faire changer.

    Lisez ceci et vous serez déja sur le bon chemin. Si les constructeurs de voitures gagnent de l’argent, ce n’est pas ce cas pour tous leurs modèles.
    Changeaons la loi et interdisons a un modele de financer la perte d’un autre, ce serait déja une bonne démarche... et peut etre que les prix s’ajusteront.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès