• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

HELIOS

HELIOS

Soixant’huitard... c’est à dire humaniste avant tout !
Arrivé à la fin de mes obligations strictement professionnelles je continue mes engagements que je vais défendre bec et ongles.
Je ne renie en rien ni mon monde ni mon histoire que je dois à mes enfants, en souvenir de nos parents qui nous ont offert le sacrifice suprême de leur vie.
J'apporterai la compréhension et la sérénité dans ma participation expérimentée sans laisser aux opportunistes comme aux irresponsables le loisir de nous imposer leurs raccourcis dogmatiques.
Il n'y a pas de valeurs obsolètes, il n'y a que respect pour la Maison que nous partageons.
Pour me contacter : marcube@libertysurf.fr (pseudo), merci.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/09/2008
  • Modérateur depuis le 19/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 6922 107
1 mois 0 35 0
5 jours 0 7 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 66 47 19
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • HELIOS HELIOS 19 janvier 23:19

    @Claudec

    Pourquoi « sans blague » ???
    Ne me dites pas que vous ne connaissez pas la différence entre syntaxe et sémantique !
    Moi, je vois des pauvres de plus en plus éloignés des riches alors qu’ils seraient les rois s’ils vivaient il y a 500 ans !

    ... vous faut-il d’autres explications ? 



  • HELIOS HELIOS 19 janvier 22:13

    ... le taux negatifs sur l’argent immobilisé (dans des banques, evidement) s’appelait ISF !

    ce taux negatifs agissait a partir de 1 300 000 Euros.... Macron en a extrait la partie immobiliere et a justement supprimé la partie bancaire. Il n’y a donc plus de taux negatifs pour les plus riches qui vont continuer a accumuler, sans pouvoir dépenser, ce que Macron appelle le « ruissellement »

    Devant la montagne d’argent accumulée, puisqu’il n’y a plus rien a a faire avec en France, les super riches se tournent vers l’etranger, les paradis divers et variés... mais ces paradis ne sont pas loin d’être dans la même situation.

    En fait, les seuls qui tentent de resoudre le problème, ce sont Bezos (Amazon) et Elon Musk (Tesla) qui decident de depenser ces même fortunes pour des projets aussi fous que chers, a la mesure de l’intelligence humaine... recreant ainsi le ruissellement... aux Etats Unis !!!

    Un peu de bon sens...



  • HELIOS HELIOS 19 janvier 21:53

    Merci Alexandre, j’ai bien aimé les 4 premiers points et juste un peu moins le 5 eme, sur la décolonisation, qui par son aspect transversal vient infirmer les 4 autres...



  • HELIOS HELIOS 19 janvier 21:45

    @bernard29
    ... en principe, nous sommes dans une democratie representative !

    Si les gens semblent desirer avec force unj referendum RIP, RIC, RIR(evocatoire) c’est qu’il y a un probleme dans la démocratie.
    Je ne vous parle pas de politique, je vous parle du fond, de la Representation..

    Alors d’ou vient le vice ?

    Il vient - selon mon analyse d’un defaut de l’usage parlementaire.... c’est a dire :
    (1) le fait que les « representants » ne representent plus *tous* les français de leur circonscription et pire, quelquefois aucun, puiqu’ils obeissent seulement a leur parti politique... cela s’apparente donc, dans la cadre du tunnel démocratique de 5 ans, a une petite féodalité...
    (2) le mecanisme d’election absolument déplorable qui ne permet pas que toutes les sensibilités soient representées.. d’où la demande de selection proportionnelle pour choisir les representants.

    Dans un premier temps on peut supposer qu’une assemblée elue a la proportionelle resoudrait une grande majorité des problèmes car les français retrouveraient la confiance dans la classe politique et même le gouvernement serait obligé de composer avec la volonté populaire (ce que certain ne veulent pas entendre, pensez donc, la volonté populaire...) et probablement aurait recours plus frequement au référendum tel qu’il est défini aujourd’hui.

    Il reste maintenant un denier point : l’administration.
    Celle ci ne devrait pouvoir prendre aucune décision, autre qu’organisationnelle. Entendu comme cela, aucune décision ne pourrait echapper a la démocratie representative.



  • HELIOS HELIOS 19 janvier 21:23

    @Claudec

    votre raisonnement, s’il parait « pertinent » est en fait parfaitement irrationnel.

    un exemple ?

    Un pauvre, tres pauvre d’aujourd’hui... est immensément riche en comparaison a un vrai pauvre du 18 eme siècle.

    Reflechissez à ce propos... et vous verrez que ce qui importe, ce n’est pas le niveau absolu de la pauvreté ou de la richesse, mais l’ecart qu’il y a entre l’une et l’autre... ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès