Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Médias > Le silence des Salauds

Le silence des Salauds

Alors qu’on essaye en vain de comprendre le silence médiatique qui s’est installé comme une chape de plomb sur les catastrophes nucléaires en cours, une information passionnante lève un coin du voile.

C’est entendu, DSK va peut-être être prochainement blanchi, (lien) et le mariage princier du rocher va faire la « une » des gazettes people, à moins que la future princesse privée de son passeport, (lien) et championne de natation, ne regagne son pays à la nage, mais la vie de millions de personnes menacées ne vaut-elle pas plus que quelques lignes de temps en temps ?

Une fois de plus, c’est internet qui nous éclaire.

Au passage, signalons la proposition du réseau des Anonymous, qui avec « HackersLeaks », vous proposent de diffuser des informations. lien

Mais revenons au nucléaire et aux médias.

C’est la fuite de 80 e-mails, révélée par le « Guardian », qui démontre l’évidente collusion qu’il y a eu (et qu’il y a encore) entre les protagonistes du nucléaire, et le gouvernement britannique.

Pour l’instant, le gouvernement britannique est le seul a être montré du doigt, accusé, grâce à la découverte de ces mails, d’avoir mis en place une campagne d’intoxication médiatique, afin de tenter de minimiser l’importance de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Il s’agit à l’évidence de la mise en place d’une vraie campagne de désinformation. lien

Sur ce lien, on peut découvrir ces mails, échangés au fil des jours, et destinés à manipuler l’opinion.

Extraits

Nous avons vraiment besoin de démontrer que le nucléaire est sûr (…) nous devons couper l’herbe sous les pieds des antinucléaires qui vont tenter de comparer Fukushima a Tchernobyl, et pour cela il faudra employer des arguments qui pourront discréditer cette tentative de rapprochement (…) il faut absolument dire que les deux explosions qui ont eu lieu ne sont que des rejets contrôlés qu’a fait Tepco pour éviter des problèmes »

John Vidal, le rédacteur de l’article du « Guardian » va plus loin et évoque avec des mots cruels l’évidente complicité qu’il y a entre le gouvernement et le lobby nucléaire, comparant David Cameron et le Lobby nucléaire à un couple « a poil, au lit, et consentant ».

Il enfonce le clou affirmant que depuis 2006, c’est Tony Blair qui a relancé le nucléaire en Grande Bretagne, de par les liens très étroit qu’il avait avec l’industrie nucléaire.

Il avait été secrètement décidé à l’époque d’interdire tout débat qui porterait sur la sécurité, et le coût de l’industrie nucléaire, et de ses conséquences pour les générations futures.

Une véritable omerta. lien

La découverte de ces 80 e-mails prouvent que les ministères britanniques concernés travaillent main dans la main avec le lobby nucléaire, afin, des le début de la catastrophe, de tout faire pour minimiser la situation, au moment même ou, au Japon, un vaste territoire était condamné, et que des populations étaient largement irradiées.

Le journaliste enfonce le clou affirmant que ces emails mettent en évidence la faiblesse de ce gouvernement, sous la dépendance d’une industrie puissante qui vise à désinformer, et même à mentir à la presse, ainsi qu’aux populations.

Au moment où ils échangeaient ces mails, les protagonistes se contrefichaient de l’évolution de la situation, cherchant seulement à la cacher.

Le journaliste va encore plus loin, évoquant une probable corruption, car, dit-il, le gouvernement sera récompensé de ses manipulations et de son silence, par des contrats juteux qui feront tomber dans son escarcelle des millions de livres.

La manipulation s’étend même aux inspecteurs britanniques, revenant du Japon, dont les rapports auront été soigneusement contrôlés et lissés afin de minimiser la situation autant que possible.

John Vidal s’inspire de « 1984 » évoquant une situation orwellienne, puisque gouvernement et industrie nucléaire ne forment plus qu’une seule et unique personne. lien

Paul Joseph Watson, pour « prison planet » ne dit pas autres chose, et donne d’autres noms.

EDF, Areva, Westinghouse sont montés au front pour donner d’autres versions de la catastrophe.

Un député conservateur Zac Goldsmith à dénoncé la complicité entre le gouvernement britannique, et l’industrie nucléaire, et Louise Hutchins, de Greenpeace est proprement scandalisée par la découverte de cette collusion. lien

Et comment ne pas penser qu’aux USA il en soit autrement, lorsque l’on se souvient que l’industrie nucléaire a financé en partie la campagne d’Obama (lien) ou au Japon, puisque manifestement Tepco et le gouvernement japonais forment aussi un couple parfait ? lien

En France, on connait aussi les liens qui unissent notre autocrate présidentiel et le petit monde du nucléaire, et il est probable que la situation ne soit pas sensiblement différente. lien

En attendant, chaque jour qui passe amène dans l’hémisphère nord un peu plus de pollution radioactive.

La France n’est pas à l’abri.

Dans un article paru dans « Mariane2  » on découvre les mesures faites en ile de France, tous les jours à midi, depuis le 16 mars 2011.

Depuis l’accident la valeur moyenne se situe à 0,13µSv/h, mais ces dernières semaines il y a eu des pics de 0,15µSv/h avec plusieurs valeurs instantanées montant à 0,18µSv/h, la limite acceptable se situant à 0,3µSv/h.

Il n’y a pas de quoi être rassurés, car on sait aujourd’hui que pendant de longs mois, Fukushima va relâcher son poison radioactif. lien

A voir l’état de la piscine de refroidissement du réacteur n°4 quasi en ébullition, manquant à l’évidence d’eau, et relâchant ses vapeurs radioactives, il n'y a pas de quoi être rassurés. lien

Devant la montée subite de la mortalité enfantine aux USA, le chercheur Joseph Mangano pense qu’elle est liée à l’augmentation sensible de la radioactivité mesurée dans l’eau potable et dans les aliments depuis la fusion des cœurs des réacteurs de Fukukshima, le 11 mars 2011. lien

A Los Alamos, ou a Fort Calhoun, (lien) les nouvelles seront rassurantes, comme il se doit, jusqu’au jour où, comme a Fukushima, on découvrira un peu tard que des fuites, radioactives celles la, ont eu lieu.

En effet, une autre réalité se fait jour, le directeur de la centrale de Fort Calhoun été pris en flagrant délit de mensonge lorsqu’il a tenté de faire croire que ces inondations étaient des évènements programmés par l’armée. lien (il faut régler le curseur à 1’38 ‘’).

A Los Alamos, ou un drôle de western est en train de se jouer, la langue de bois est de rigueur, et on découvre que seraient enterres des « déchets anciens » mais toujours dangereux, (le plutonium a une durée de demi-vie (ou période) de 24 000 ans) et qui seraient dans une zone incendiée. lien

Le site de Kokopelli fait un point très détaillé sur tout ça. lien

Il serait temps de songer à la création d'un tribunal mondial pour mettre devant leurs responsabilités ceux qui, pour des raisons discutables, mettent en danger la vie de toute une planète.

Car comme dit mon vieil ami africain :

« À nos enfants, nous ne pouvons transmettre que deux choses : des racines et des ailes ».

Merci a Ariane Walter pour son aide efficace, et aux internautes, qui par leur sagacité ont permis la réalisation de cet article.

L’image illustrant l’article provient de « garko.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

483 réactions à cet article    


  • Asp Explorer Asp Explorer 2 juillet 2011 10:13

    Fukushima : toujours zéro morts, quatre mois après. Sur le site, la décontamination a commencé. Ça ne passionne pas les média car il ne se passe rien d’intéressant.


    • tinga 2 juillet 2011 10:31

      Avec la pollution radioactive, c’est une mort lente, Tchernobyl tue toujours, de nouveau à proximité de la centrale 25 ans après la radioactivité remonte, Fukushima n’en est qu’au début, et les personnes contaminées sont nombreuses, mais tout cela ne vous intéresse guère car ce n’est pas très passionnant.


    • Pyrathome Pyrathome 2 juillet 2011 11:28

      Fukushima : toujours zéro morts, quatre mois après. Sur le site, la décontamination a commencé. Ça ne passionne pas les média car il ne se passe rien d’intéressant.

      Plus stupide, tu meurs... smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 11:31

      Pyra,
      oui, c’est une sorte de mort intellectuelle.
      l’a du ramasser une bonne dose.
       smiley


    • epapel epapel 2 juillet 2011 17:43

      Pyra a probablement tort sur le long terme, mais en attendant je constate que faute de mort à exhiber vous en êtes réduit aux sarcasmes.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 17:45

      epapel,
      vous avez écrit quelque chose ?
       smiley


    • JL JL 2 juillet 2011 17:55

      A Seveso, à Minamata, quatre mois après il y avait zéro morts«  !

      Extrait : »Le bilan exact sera connu sept ans plus tard, au moment de l’ouverture du procès des responsables des différentes sociétés incriminées ..."

      Gardons l’espoir que les coupables soient punis un jour.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 22:05

      JL,
      une cour de justice internationale pour ces empoisonneurs devient un nécessité plus que jamais.
      merci de votre commentaire.
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2011 19:22

      asp,
      vous avez raison...
      sinon, trouvez vous intéressante cette photo ?
      les effets de la radioactivité
      http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/188159_195429703832000_2819763_q.jpg


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 10:21

      asp,
      vous êtes surement du meme avis que ce « docteur » qui propose de sourire pour lutter contre les radiations.
      Un discours invraisemblable a récemment été tenu au Japon par un médecin qui affirme, dans le contexte de la catastrophe nucléaire de Fukushima, que la radioactivité n’a pas d’effet pour les gens qui sont de bonne humeur :

       

      « Pour dire la vérité, les radiations n’affectent pas les gens qui sourient, mais ceux qui sont soucieux. Cela a été clairement démontré par des études sur des animaux. Boire peut donc être mauvais pour votre santé, mais des buveurs joyeux sont par chance moins affectés par les radiations. Je ne vous conseille pas de boire, mais rigoler supprimera votre phobie des radiations. » (Extrait du discours du 21 mars 2011 du Dr Shunichi Yamashita, professeur à l’université de Nagasaki (médecine moléculaire et recherche sur la radioactivité) (1)


      • Loatse Loatse 2 juillet 2011 13:36

        Bonjour Olivier,

        Merci à toi et à Ariane pour ce travail d’information.. ;)

        « ....mais des buveurs joyeux sont par chance moins affectés par les radiations. »

        Déjà ca necessite d’avoir l’alcool joyeux... y’en a que ça rend triste de picoler... bon, alors si je suis bien, la population japonaise est invitée à se torcher (hommes femmes et enfants) le temps que.... euh (combien de temps au fait ????)

        Méthode Coué/saké VS Plutonium/cesium....

        MEKISONKONS !!!!!! :(




      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2011 16:09

        @ OC


         Quand il n’y a RIEN a faire, il n’y a pas mieux qu’une « poule faisane, venue du Perigord » comme disait Brel. Vite les grands bourgognes, autrement ceux qui ne sourient pas pourraient se fâcher…

         PJCA

      • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 17:46

        pierre JC
        pas mieux, je partage !
         smiley


      • Fanarchitecte 2 juillet 2011 10:29

        Fukushima : toujours zéro morts, quatre mois après. (dixit Asp Explorer)

        Monsieur Cabanel

        Vous voyez bien que je ne suis pas le seul à me réjouir de l’absence de victimes à Fukushima. Bonne journée.


        • tinga 2 juillet 2011 10:41

          Les 100 000 personnes évacuées ne sont bien sur pas des victimes, juste un peu de camping histoire de rigoler un peu, le fermier qui se suicide parce que toutes ces bêtes doivent être abattues parce que trop radioactives, c’est juste un âne qui n’a pas compris qu’on tuait ses animaux pour son bien, pas une victime. Et ces milliers d’enfants qui développeront de multiples pathologie par l’attitude criminelle des autorités, pas des victimes, juste des cobayes, l’avantage du nucléaire civil où des armes à l’uranium appauvri, c’est que ça ne tue pas tout de suite, les bombes d’abord, la mort ensuite... 


        • Fanarchitecte 2 juillet 2011 10:47

          Tinga

          Ne faites pas semblant de ne pas comprendre. Quand je parle de victimes, je parle des morts dont on est certains qu’ils sont directement imputables à l’accident nucléaire de Fukushima. Au jour d’aujourd’hui et à l’instant « T », Le fait est qu’il s’élève à zéro.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 11:25

          fanachose
          bien sur, bien sur...
           smiley


        • Marco07 2 juillet 2011 11:36

          @Olivier, merci pour votre article, et comme ma femme me l’a si bien dit pour la libération de DSK, « Les femmes de ménages n’ont qu’à bien se tenir »


          Maintenant pour votre articles sur les 2 morts à Fuku, rien n’indique qu’ils sont morts à cause des radiations, l’article dit « ils sont morts de multiples blessures »... 

          Pour le moment il n’y a aucun mort lié aux radiations (heureusement), maintenant, j’espère qu’il n’y en aura pas trop à court, moyen et long terme.
          Nul besoin de morts immédiatement pour constater que le nucléaire est une impasse. Il y en aura probablement, il y aura probablement des malformations, mais je ne le souhaite à personne bien au contraire.

          Vouloir en rajouter une couche non justifié dé-crédibilise votre lutte qui est juste !

        • Fanarchitecte 2 juillet 2011 11:44

          Marco07
          Je suis parfaitement en phase avec ce que vous dites. Quant à Monsieur Cabanel, décrédibiliser la cause antinucléaire est devenue sa marque de fabrique. Au Royaume des trolls, Monsieur Cabanel serait le roi.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 11:52

          Marco
          tout a fait d’accord,
          à Tchernobyl, ce n’est que 25 ans après qu’on a pu avoir une idée précise des dégats !
          985 000 morts !
          le cancer tue lentement, mais hélas, surement.
          merci de ton commentaire


        • Marco07 2 juillet 2011 12:05

          Et encore, le gros souci c’est que niveau recul sur Tchernobyl, nada, officiellement circulez il n’y a rien à voir. 


          J’avais vu un reportage qui datait des années 2000, et ils commençaient à diminuer les budgets de suivi et l’information sur la population etc, alors que les médecins interviewés s’accordaient sur le fait que c’est maintenant qu’il faudrait avoir des suivis médicaux poussés.

          Mais la suite de Tchernobyl n’intéresse personne pas même le pseudo nouveau sarcophage qui a reçu des fonds plusieurs fois, l’argent ayant apparemment fait en partie le boomerang d’une main à l’autre. 
          Un autre reportage sympa (malheureusement je ne sais plus lequel parlait de tout ce qui était médical... peut-être tchernobyl, 20 ans après)

        • Marco07 2 juillet 2011 12:11

          D’ailleurs en parlant de Tchernobyl, j’en avais vu un autre (ma mémoire fait défaut) où un chercheur remettait en cause les dégâts causés par les faibles niveaux de radiation, le problème étant que apparemment il n’a pas fermé sa gueule et a terminé en prison pour une histoire de pognon que lui dénonçait (ça s’est retourné contre lui). Son successeur qui a repris le flambeau a reçu un financement de AIEA ou institution du même acabit.


          Si quelqu’un a le nom du reportage en tête !

        • Marco07 2 juillet 2011 12:18

          Fanarchitecte le seul moyen de lutter efficacement contre quelque chose est d’essayer de garder une argumentation qui peut se défendre !


           smiley

          Si à la question « combien de morts précisément ? » on ne peut que répondre probablement incessamment sous peu, ça fait tâche dans le débat.

        • joelim joelim 2 juillet 2011 16:09

          C’est plutôt la question qui fait tâche dans le débat. La bonne question est : combien de morts à terme ?


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2011 17:48

          @ Fanarcjitecte : 


          0% des femmes violées accouchent le lendemain.

          PJCA

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2011 17:54

          @ Fanarcjotecte


          J’ai trouvé un homme agonisant sur la chaussée. Voulait me faire croire qu’il avait été frappé par une auto. Il ne portait aucune trace de pneus, alors j’lui ai dit qu’a moi on m’la faisait pas...

        • epapel epapel 2 juillet 2011 18:33

          à Tchernobyl, ce n’est que 25 ans après qu’on a pu avoir une idée précise des dégats !
          985 000 morts !

          1) Ce n’est pas à Tchernobyl (ni même aux alentours) qu’il y aurait eu près d’1 millions de morts car la population de cette zone n’y suffirait pas (un total de 530 000 personnes liquidateurs compris dont 350 000 pour la zone évacuée)

          2) Ce résultat a été obtenu à l’échelle mondiale sur une population de 6 milliards de personnes car il s’agit d’un calcul théorique par extrapolation et non d’étude épidémiologique car il n’y en a pas eu sauf sur les liquidateurs.

          3) Les bases du calcul sont les suivantes 

          - Incidence de 8% de cancers mortels par Sv appliquée durant 25 ans

          - Données de l’étude citée par M Cabanel en gras :
          a) USSR liquidatorsa 240,000 100 mSv : 48 000 cancers
          b) Evacuees 116,000 33msV : 7700 cancers
          c) USSR heavily contaminated areas 270,000 50msV  : 27 000 cancers
          d) USSR less contaminated areas 5,000,000 10msV : 135 000 cancers
          e) Other areas in Europe 600,000,000 >0.4mSv : 600 000 cancers
          f) Outside Europe 4,000,000,000 >2.5×10−2mSv : 200 000 cancers

          Total des cancers et donc de morts : environ 1 million.

          On note deux anomalies dans cette méthode :
          1) L’incidence retenue est celle d’un taux de mortalité au lieu du nombre de cancers le double des normes admises en plus (à moins que tous les cancers du à Tchernobyl soient postulés mortels et deux fois plus nombreux que la normale)
          2) 800.000 morts sont comptabilisés dans des zones ayant reçu ponctuellement 1/8 d’une dose annuelle moyenne


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 22:07

          fantruc
          avec un nez rouge, vous pourriez éventuellement faire sourire.
          mais c’est pas sur.
           smiley


        • ralph 2 juillet 2011 22:43

          Et demain, à l’instant T+...les parents qui auront des enfants deformes comprendront
          que les effets suivent toujours la cause, même si avec du rétard...


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2011 19:23

          fanamachin
          vous avez raison,
          au fait que pensez vous des effets de la radioactivité ?
          http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/188159_195429703832000_2819763_q.jpg


        • Fanarchitecte 7 juillet 2011 22:31

          Monsieur Cabinet
          A quand votre prochain article sur Agoravox ?... qu’on puisse encore rigoler un bon coup !


        • slipenL’air 2 juillet 2011 10:40

          Les trolls ne dorment jamais

          Bonjours Olivier
          très bon article, il s’en passe des choses hors circuit médiatique
          il semblerait que leur système de communication fonctionne
          bien mieux que ma connexion internet.
          @tous
          deux sites (il y en a d’autre) à explorer pour se faire une idée plus précise
          Faite aussi vos enquêtes par vous même
          http://www.syti.net/News.html
          http://911nwo.info/


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 11:17

            slipenlair
            il faudrait maintenant trouver le même scandale en france, entre les ministères, areva et edf...
            ça ne devrait pas trop tarder.
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 11:24

            et merci pour ces deux liens.
            très bon sites, merci de me les avoir fait découvrir.
             smiley


          • antonio 2 juillet 2011 10:49

            Bonjour Olivier et merci pour cet article.

            Vous savez sans doute comment on « endort » les poules : on leur cache la tête sous l’aile et on les berce...
            Voilà comment les médias traitent les citoyens : ils les bercent avec tout ce qu’il a de plus superficiel et « vendeur » : mariage à Monaco, affaire DSK, Tour de France, émotions et larmes
            « au kilo » pour la libération de deux journalistes, un ou deux faits divers horribles, et, ce matin
            le coup de révolver donné lors d’une fête organisée par Alain-Fabien, le fils Delon...
            La foule « volaillère » est distraite, endormie, anesthésiée...
            Que lui importent Fukushima, la Grèce, la guerre en Libye, la hausse du chômage, l’appauvrissement constant de la population, etc...puisqu’on ne lui en parle pas ou si peu et si
            mensongèrement ?
            Comment éviter le bien connu et funeste destin de toute volaille ?
            En s’informant AILLEURS, en dénonçant les médias menteurs, en gardant les yeux grand ouverts, comme vous le faites.


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2011 11:19

              antonio
              très bon rapprochement, avec les poules !
              c’est exactement ça.
              les poules la tête sous l’aile, ce sont les français tétanisés devant leur télé.
              mon vieil ami africain appelle ça « l’abrutisseur »
              j’aime bien.
               smiley


            • Marco07 2 juillet 2011 11:41

              Effectivement, une définition courte simple et précise sur la télévision !

              J’aime bien.

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2011 17:57

              @ OC


              La « volatilisation » à l’américaine se pousuit. Maintenant, on vise plus grand


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 juillet 2011 10:50

              Slu Olivier,

              j’affiche un panneau « stop atome » ou « altonuc » sur ma fenêtre et j’ai pignon sur rue face à la mairie...et ça n’use pas de courant même si c’est alternatif. trouvé ce matin : http://vimeo.com/25759952 a+.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès