Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Allo, j’écoute !

Allo, j’écoute !

Cette phrase, d’un autre temps, prononcée par des standardistes lors d’un appel, est aussi un piège qui s’est refermé sur Brice Hortefeux, l’ami du président, qui a manifestement oublié que la justice aimait bien laisser traîner ses oreilles…

En effet, dans le cadre de l’affaire du Karachigate, après les révélations de l’ex épouse de Gaubert, ami d’Hortefeux, ce dernier l’a appelé pour l’informer que son ex « balançait à tout va », et la conversation que celui-ci avait avec Thierry Gaubert a été enregistrée par la justice.

Elle a eu lieu le 14 septembre, quelques minutes après que l’ex épouse de Gaubert, la princesse Hélène de Yougoslavie ait « balancé ». lien

Et, à part avoir accédé au dossier, c'est-à-dire avoir brisé le secret de l’instruction, comment Hortefeux aurait-il pu avoir cette information ?

Le juge Courroye vient à son tour d’être mis en examen, accusé d’avoir surveillé des journalistes du monde (lien) après qu’en février dernier, le juge Marc Trévidic ait affirmé que Sarközy était « un multirécidiviste ». vidéo

Une pétition vient d’ailleurs d’être lancée par AVAAZ.org, reprochant au président de la république de bloquer l’enquête judiciaire sur l’affaire Karachi. lien

Voilà une affaire qui tombe plutôt mal au moment ou le scandale du Karachigate ne menace pas seulement Gaubert et Bazire, mais aussi le Président de la République, lequel était à l’époque le ministre du Budget et le porte parole de Balladur. lien

Comme l’avait écrit la journaliste Ghyslaine Ottenheimer dans son livre « les deux Nicolas, la machine Balladur-chez Plon : « Sarközi et Bazire, les deux gamins les plus puissants de France (…) contrôlent les principaux leviers de commande (Matignon, Budget, Communication… etc. » lien

Mais aujourd’hui, Gaubert, Bazire, et Sarközy ne sont pas les seuls menacés, puisque le Directeur de la Police Nationale, Frédéric Péchenard sera entendu vers le 15 octobre.

Frédéric Péchenard est un ami d’enfance de notre autocrate présidentiel : ils s’étaient revus en mai 1993, lors de la prise d’otage de la maternelle de Neuilly, alors que Sarközy en était le maire, (lien) et celui-ci l’a nommé directeur général de la police nationale le 23 mai 2007, quelques jours après sa propre élection. lien

Auparavant, alors que Sarközy était Ministre de l’intérieur, puis ministre des finances, (lien) Péchenard avait été nommé à la tête de la sous direction des affaires économiques et financières, en 2003 avant d’en être promu contrôleur général en 2004. lien

Ce même Péchenard après avoir été fait chevalier de la légion d’honneur, en avait été promu officier en juillet dernier mais devra attendre un peu pour recevoir les insignes des mains du Président de la République : la cérémonie prévue pour le 6 septembre dernier a été reportée, et les politologues pensent que l’affaire d’espionnage des journalistes du journal « le Monde » pourrait en être la cause, ce que démentent les services de « com  » de l’Elysée. lien

Pourtant Frédéric Péchenard, le DGPN, a reconnu le 9 septembre sur l’antenne de France Info avoir «  demandé à la DCRI d’identifier le haut fonctionnaire qui, soumis au secret professionnel et ayant un accès à des documents sensibles, divulguait des informations confidentielles dans une affaire judiciaire en cours  ». lien

Un bienfait n’est jamais perdu : c’est ce même Pechenard qui avait sorti le fils de Sarkozi d’une bien mauvaise situation : celui-ci, en état d’ivresse au volant d’un scooter en février 2009 injuria le policier qui l’avait arrêté « tu n’es qu’un pauvre con, tu fais un métier de con, je vais te faire buter à la circulation  » ajoutant à destination d’un autre : « je vais t’exploser, t’es qu’une merde » l’affaire ayant été discrètement étouffée par l’ami présidentiel. lien

Mais la liste des amis du président qui se sont du jour au lendemain trouvé dans de jolies places bien rémunérées est longue et prestigieuse.

Après le népotisme prouvé dans l’affaire de l’Epad, ou le chef de l’Etat avait voulu faire siéger dans le fauteuil de la présidence, un homme dont la seule qualité était d’être son fils, prénommé Jean, on sait déjà que des membres de sa famille se retrouvent installés dans des situations enviables.

Guillaume, son frère est patron des caisses d’assurances complémentaires Malakoff-Médérick, dont les caisses se remplissent, au fur et à mesure que les remboursements de la sécurité sociale se réduisent comme peau de chagrin, est aussi le bénéficiaire de la réforme des retraites. (lien)

François, l’autre frère, l’un des personnages influant de Big Pharma, a profité des largesses de Roselyne avec ses vaccins inutiles, et indirectement, des subventions mirifiques que le chef de l’état à octroyé aux labos de recherche médicale. lien

Sur la question des « amis du président », outre Frédéric Péchenard, on trouve aussi Christine Ockrent, épouse du ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner, François Pérol, futur directeur de la CEBP, deuxième banque française, et conseiller économique de Nicolas Sarközy, Jean Pierre Jouyet, président de l’AFM (autorité des marchés financiers), nommé à ce poste sans validation du Parlement, son salaire ayant été doublé pour passer à 220 000 €Laurent Solly, ex directeur de campagne de Sarközy devenu directeur adjoint de TF1, Pierre Mariani, ancien directeur de cabinet de Sarközy lorsque celui-ci était ministre du budget, nommé directeur de la banque Dexia. lien

Sur ce lien, un diaporama des amis du président.

La liste des amis de ce dernier placés à des postes clefs est longue : de Pierre Charon, conseiller à la présidence de la république, nommé au CESE (conseil économique social et environnemental) à Raymond Soubie, conseiller aussi de l’Elysée, nommé dans la même institution, en passant par Jean Paul Delavoye, ou Maud Fontenoy, la navigatrice UMP, et Arno Klarsfeld, le conseiller de François Fillon, bombardé au Conseil d’Etat, leur promotion sent le fait du prince à plein nez. lien

Ajoutons pour la bonne bouche Jean Paul Bailly (PDG de La Poste), Sophie de Menthon (Medef), Laura Flessel, l’escrimeuse, Hervé Marseille, Sylvie Brunet, Annie de Roscoat, Ange Santini, le député UMP…etc.

Luc Ferry, ex-ministre de l’éducation, reçoit mensuellement 3750 € brut au titre du CESE, dirigeant par la même occasion le CAS (conseil d’analyse de société) en échange de 1800 € brut, dans lequel il a fait entrer un ami de 30 ans, Claude Capelier, qui perçoit 3200 € net à ce titre.

Quitte à assombrir un peu plus le tableau édifiant des cadeaux aux amis, il faut évoquer les « inspecteurs gadgets » de l’Académie de Paris.

Ils n’étaient que 7 en moyenne pendant 2 siècles, et ils ont fait des petits, étant 22 aujourd’hui, ce que dénonce, sans résultats, la Cour des Comptes.

Arnaud Teullé, ex-conseiller élyséen est l’un d’entre eux, tout comme David Teillet, ou Nathalie Briod, et ils sont gratifiés chaque mois d’un salaire de 4500 € net mensuels pour quasi ne rien faire, même si le gouvernement a promis d’agir bientôt en les intégrant au sein du corps des inspecteurs d’académie.

D’autres sont des dirigeants non exécutifs, grassement rémunérés, comme Lindsay Owen Jones, (2 millions d’euros) président de l’Oréal, l’entreprise de la généreuse donatrice du clan présidentiel, Liliane Bettencourt, ou Jean François Dehec, président de Sanofi-Aventis, (2,28 millions d’euros), le fabricant de vaccins inutiles du H1N1, Thierry Desmarest, (1,1 million €) président de Total, Yves Thibault de Silguy (1,6 million €) président de Vinci, Amaury de Seze (Carrefour) fermant la marche avec 700 000 €. lien

En attendant, malgré la crise, notre autocrate présidentiel n’a pas vraiment changé son train de vie : il a toujours 1000 employés, 44 chauffeurs, 61 voitures de fonction, 87 cuisiniers, 280 000 € annuels de fleurs dans son appartement élyséen, son airbus, ces 6 Falcon, et dépense toujours 1 million d’euros pour ses boissons (champagne) faisant ainsi le pied de nez à la Reine d’Angleterre qui elle à moitié moins d’employés. lien

Pas étonnant dés lors qu’un sondage récent sur « Le Post » nous apprend que 83,9% souhaitent la démission de Sarközy, et 12,9% supplémentaires acceptent qu’il finisse son mandat, mais préfèrent un autre président en 2012 (lien)

S’il est vrai que l’impopularité présidentielle en fin de mandat n’est pas une nouveauté, ils ne sont pas nombreux à avoir sombré si profondément que Nicolas Sarközy.

Chirac avait atteint le seuil de 81% de mécontents en juin 2006, Mitterrand était tombé à 67% en février 1993, et le plus mauvais score de Giscard avait atteint 55% de mécontents à la fin de son mandat. lien

Pas étonnant dès lors qu’ils ne soient plus que 57 % de son propre camp à souhaiter la candidature de Sarközi pour 2012. lien

Comme l’écrit « Médiapart  » le 30 septembre 2011, les présidences Giscard, Mitterrand, Chirac ont toutes eu leur lot de scandales, mais « aucune ne fut menacée d’engloutissement comme l’est aujourd’hui celle de Sarközy ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « on ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre, et après la chasse ».

Merci à Corinne Py pour son aide efficace

L’image illustrant l’article provient de « mouton-noir.net »

Articles anciens :

Vers un dénouement du Karachigate

Fils de…

Main basse sur la République

Une ripoublique irréprochable

Les doigts dans le pot de confiture

Les dessous sales du Karachigate


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 12:59

      gaijin

      j’aime bien ce rapprochement
       smiley


    • Kalki Kalki 3 octobre 2011 10:19

      Les affaires en politique : je t’aimais , je t’aime et je t’aimerai

      Qu’est ce qui n’est pas une magouille dans un monde foncièrement injuste ? Quand on ne désire pas régler l’injustice, et qu’on le peux en fait , suiver mon regard ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:01

        kalki

        je connaissais :
        « je m’en vais, t’es ou, t’en vas pas, je reviens »
        mais la proposition que tu fais devrait finir par « je t’aime plus »
        non ?
         smiley

      • BOBW BOBW 3 octobre 2011 10:27

         Si nous voulons renaître et survivre,au plus vite ,enfouissons le « coeur sans âme » de ce système politique radioactif destructeur au plus profond de l’Océan aprés l’avoir enfermé dans une forteresse de bêton !


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:02

          BOBW

          un container oui, mais blindé
          comme le sont les amis du prez
           smiley

        • devphil30 devphil30 3 octobre 2011 11:28

          Hélas c’est la vrai vie avec des gens qui souffrent ....


          Je ne parle pas de ceux cités dans l’article bien entendu .....pas de méprise mais l’ensemble des Français qui assistent aux fêtes et complicité du prince avec ses nobles composants la cour.

          Comment être en si grande contradiction entre ses paroles et ses actes ..., il faut vraiment être pourri 

          Philippe
           

        • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:02

          orion

          oui, mais avec lui, on a atteint le fond
          et en plus il creuse.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:04

          philippe

          ça nous ramène a l’interview d’eva Joly, dimanche dernier, sur france culture
          un vrai programme pour revenir à l’essentiel
          merci de ton commentaire
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 20:44

          orion

          sur le thème de « félicie aussi », j’ai écrit ça :

           aussi

           

          Il est de petite taille, et déteste qu’on le raille

          ... aussi

          Ses habits de présidents sont toujours un peu trop grands

          … aussi

          Il est haut comme trois pommes, c’est un tout petit bonhomme

          ... aussi

          Avec ou sans talonnettes ; croyez vous qu’il soit honnête ?

          ... aussi

           

          Il nous prend tout notre argent, et nous envoie des agents

          ... aussi

          Il aime beaucoup de fric, il magouille avec l’Afrique

          ... aussi

          Il vide toutes nos poches, et çà c’est vraiment très moche

          ... aussi

          Il aime tout ce qui brille, et drague toutes les filles

          ... aussi

           

          Il aime pas les journalistes, met des espions sur leur piste

          .... aussi

          Tout les grands patrons de presse a son service s’empressent

          ... aussi

          Il prend la télévision pour sa gagner l’opinion

          ...aussi

          Et quand il prend la parole, il se donne le beau rôle

           

          Il a gagné les suffrages des nantis du 3ème âge

          ... aussi

          Il adore les sondages, même si certains l’enragent

          ... aussi

          Pour gagner une élection il manipule l’opinion

          ... aussi

          Il excite les citées, crée de l’insécurité

          ... aussi

           

          Puisqu’il n’y a plus de Bastille, il se pourrait qu’on l’exile,

          ... aussi

          Vers une ile très lointaine, du coté de Ste Hélène

          ... aussi

          A moins qu’on ne l’expatrie, du coté de la Hongrie

          ...aussi

          Il serait temps qu’il se taille, qu’il se tire, qu’il s’en aille

          ... aussi


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 octobre 2011 07:59

          orion

          merci c’est très sympa
          je lance un appel d’offre, si un internaute se sent de faire un clip, qu’il n’hésite pas !
           smiley

        • Fergus Fergus 3 octobre 2011 11:07

          Bonjour, Olivier.

          Peu à peu, c’est tout le 1er cercle des amis de Sarkozy, regroupés autour du noyau mafieux des Hauts-de-Seine, qui se retrouve mis en examen ou en grande difficulté judiciaire Une réalité inimaginable dans les véritables démocraties !

          Le pompon au neuilléen Hortefeux, ami de toujours et exécuteur des basses besognes de Sarkozy (le nauséabond Guéant a pris le relais) qui, une fois de plus, a fait la démonstration de son abyssale stupidité en validant de facto toutes les auditions d’Hélène de Yougoslavie.

          Un sondage montre que les affaires, et notamment le Karachigate, touchent 62 % des Français dans le rejet de Sarkozy. Un chiffre catastrophique qui ne fera qu’empirer si l’UMP ne se débarrasse pas rapidement de son tocard pour aborder le Grand Prix de 2012...

          Cordiales salutations.


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:06

            bonjour Fergus

            la dernière d’hortefeux est de dire qu’il n’a pas eu acces au dossier !!!
            il a seulement « eu l’intuition » que l’ex épouse de gaubert « balançait »
            c’est « l’art de nous prendre pour des cons » revisité.
             smiley
            ou alors, il va faire fortune dans la voyance.
             smiley

          • Jean Eymard-Descons 3 octobre 2011 11:19

            Quelle sera la prochaine crapule mise en examen ???

            Copé ?


            • Kalki Kalki 3 octobre 2011 12:03

              que dit la soricère dans blanche neige ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:07

              Jean

              Copé ?
              je ne crois pas, il est très prudent, et pour l’instant, il s’en sort bien.
              mais tout n’est pas dit.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 13:09
              kalki
              que dit la sorcière ?
              euh...je ne m’en souviens plus.
              je confond la belle au bois dormant, et pinochio
              au hasard :
              « suis-je toujours la plus belle » ?
              j’ai tout bon ?

            • Kalki Kalki 3 octobre 2011 13:32

              « miroir, miroir, dis moi qui est la plus belle » - des ordures ici, mais ca ne change pas

              il y a de quoi faire ... sur cette planète


            • Kalki Kalki 3 octobre 2011 13:33

              un peu identique avec la question au sens propre : qui est la plus belle femme, tant qu’il y en aura une, il y en aura une

              de vilaine salope


            • DSKprésident 3 octobre 2011 15:58

              DSK est plus moral que Sarko.
              C’est pour dire le niveau !


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 16:41

              DSK

              plus moral, c’est vrai que ça semble un challenge facile.
               smiley

            • devphil30 devphil30 3 octobre 2011 11:25

              Merci Olivier pour ce rappel de la définition d’une république irréprochable .....


              En 4 ans de présidence , je crois qu’il aura tout fait le nabot pour ses amis mais qu’a t’il fait pour la France lui qui voulait tant la place ?

              Philippe 

              • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 16:47

                Philippe

                on comprend qu’aujourd’hui, son propre camp s’interroge sur le candidat qu’il faut choisir...
                mais sarko attendra le dernier moment (janvier, février) pour se proposer a la candidature.
                avec une petite échauffourée de banlieue, quelques morts, des émeutes, matées avec ses forces spéciales, le petit nicolas va sortir auréolé, et se retrouver élu en 2012 comme sauveur de l’humanité..
                 smiley

              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 octobre 2011 11:44

                Jouratous,

                si la démocratie permet à la mafia mondiale d’accéder au pouvoir, puis de transformer les règles pour y placer ses amis et voter des lois à leur profit, elle est donc imparfaite. E si l’on en change pour pire encore avec l’Europe et ses directives...

                Après la dépendance dont il se chargera au prochain mandat et Alzheimer qui nous atteindra tous d’ici là, nos vieux jours sont garantis sous perfusion fiscales.

                Lla règle des 3 % du déficit a explosé à 7 % avec Zyzy, d’où la dette. Franchement, qui souhaiterait hériter d’un tel bilan et a les épaules assez larges pour bouter tous ces machins hors de nos institutions ?

                Ceci dit, si l’affaire explose autour de Zyzy, c’est bien que le système judiciaire est encore libre et actif, on peut peut être saluer le courage d’Eva Joly pour y avoir participé.

                ciatous.


                • sisyphe sisyphe 3 octobre 2011 15:12

                  Et pendant ce temps de magouilles, malversations, népotisme, abus, conflits d’intérêts, dénis de justice, étouffement d’affaires d’état, prévarications, dévoiements divers de la démocratie et arrangements entre copains-coquins, fort justement recensés par l’article d’Olivier (et encore, comme dit l’aut’ ; « on ne nous dit pas tout »...)


                  pendant ce temps, donc....

                  Un sondage CSA réalisé pour le groupe Europ Assistance démontre la relation et les pratiques des citoyens européens à l’égard de leurs systèmes de santé. Le but de ce baromètre est de comparer et mesurer l’opinion des populations sur l’évolution des besoins de santé. Ces sondages permettent d’étudier les attentes des citoyens face aux changements importants que connaît la majorité des pays. Selon les résultats du sondage qui s’est basé sur une étude téléphonique sur un échantillon de 5500 individus représentatifs de plus de 18 ans répartis sur 10 pays, il a été démontré que la crise économique avait un impact significatif et palpable sur la santé. Parmi les questions qui ont été posées à la population : « Au cours de l’année écoulée, vous est-il arrivé de renoncer ou de reporter un soin médical pour vous ou un membre de votre famille à cause de difficultés financières ».

                  En réponse à cette question, environ 29% soit un tiers des Français ont répondu qu’ils ont du renoncer aux soins à cause de soucis financiers. Ce taux a connu une progression de 6% par rapport à l’année dernière. La France se place en deuxième position après la Pologne avec 36% et avant les Américains avec 25%, Italie 19%, Allemagne, 15%, Autriche 10%, le Royaume Uni 6% et la Suède avec 5%. Parmi les soins annulés ou reportés en France se trouvent les soins dentaires et les lunettes. En parallèle à ces soins se trouvent aussi les soins courants, l’achat des médicaments, les soins lourds comme les interventions chirurgicales et les examens qui sont connus pour être très chers.

                  Allo, tonton ? Pourquoi tu tousses ? 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 16:48

                    sisyphe,

                    je partage totalement et remercie.


                  • De la hauteur 3 octobre 2011 15:17

                    bonjour Olivier, comme c’est étrange que le linge sale soit déballé maintenant, juste à 9 mois des élections, c’est pas que je sois mécontent que les affaires sortent, jusque à qui cela va servir ?

                    La chute de la sarkozie politique est organisée par le nouvel ordre mondialhttp://lesouffledivin.fr/2011/09/24/la-chute-de-la-sarkozie-politique-est-organisee-par-le-nouvel-ordre-mondial/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=la-chute-de-la-sarkozie-politique-est-organisee-par-le-nouvel-ordre-mondial

                    • Fergus Fergus 3 octobre 2011 16:00

                      Bonjour, De la hauteur.

                      Dire que « le linge sale est déballé à 9 mois des élections », cest tenir très exactement le discours de la droite qui cherche ainsi à en minimiser la portée au motif qu’il s’agirait là de « boules puantes » électorales.

                      C’est oublier que cela fait des années que les juges d’instruction travaillent sur le Karachigate, et si les femmes de ces messieurs, prises pour des connes par leurs ex, balancent, ce n’est pas par adhésion au PS ou pour faire plaisir à Van Ruymbecke, mais parce que le dossier comporte désormais des pièces irréfutables des agissements délictueux des amis de Sarko, voire de sarko lui-même.


                    • De la hauteur 3 octobre 2011 16:06

                      La question à cela va servir ?

                      http://lesouffledivin.fr/2011/09/24...

                      Il vous parais pas étrange cet article ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 16:50

                      de la hauteur,

                      je ne crois pas à une conspiration, mais surtout a une accumulation d’affaires.
                      à un moment ou a un autre, ces affaires devaient sortir.
                      sans le blocage présidentiel, elles seraient au devant de la scène depuis longtemps.
                      mauvais timing pour sarko, rien de plus.
                      enfin ce n’est que mon avis.
                       smiley

                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 16:52

                      de la hauteur,

                      oui, ç’est probable,
                      en haut lieu, on a peut etre décidé de le lâcher...mais pour mettre qui à sa place ?
                      borloo ?
                       smiley

                    • Clojea Clojea 3 octobre 2011 15:44

                      Seuls les fournisseurs de Sarko et surtout les fleuristes et les cavistes de l’Elysée sont contents et ne connaissent pas la crise.... 280 000€ de fleurs et 1 Million d’€ pour les boissons, chiffre d’affaire et bénefs plus que sympa. Ce sont les seuls qui ne seront pas contents de la non réelection de Sarko. Et ce sont les politiciens qui nous font la morale ???? Indécent.
                      Merci Olivier 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 16:54

                        Clojea

                        j’espère au moins que cet argent gaspillé sera remboursé un jour.
                        merci de ton commentaire.
                         smiley

                      • Papybom Papybom 3 octobre 2011 15:56

                        Bonjour Olivier,

                        Sur l’écran noir de mes nuits blanches, j’observe ce triste cinéma. La distribution du film tragédie de l’UMP, obtiendra certainement un «  Marcel  ». 

                        Fernand Raynaud n’avait fait rire avec son sketch «  Allo Tonton ? Pourquoi tu tousses ? ». Qui l’écoute encore  ?

                        Avec Nicolas Sarközy c’est « écoute dans le vent ».Qu’il écoute le ventre de son épouse. Car la, il y à une progression…

                        Quitte à rire d’un Nicolas, je préfère un Roger Nicolas. Il commençait toujours ses histoires par le célèbre « Écoute, écoute... ».

                        Pour jouer avec les mots, personne n’égalera ce prestidigitateur des mots, Monsieur Raymond Devos. « Le flux et le reflux me font “marée”. J’aime particulièrement  : « Pour un raté... rater, c’est estimer avoir réussi là où les autres considèrent qu’ils ont raté ! » Attendons 2012  !

                        Cordialement.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 17:04

                          Papybom,

                          merci d’avoir rappelé l’existence de Roger Nicolas, 
                          il a été clown, imitateur, chanteur, et à raconté ses célèbres histoires.
                          sur ce lien, mettre le curseur à 14’20"
                           smiley

                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 3 octobre 2011 16:38

                          Avec Péchenard et Courroye hors-jeu il n’y a plus personne pour protéger la bande, faire traîner les enquêtes et étouffer les affaires. Sarko et sa clique sont mal, très mal.
                          J’ai le sentiment que les magistrats ont compris que le squatteur de l’Elysée n’en avait plus longtemps. Ils n’ont plus peur, ils sont désinhibés, et font enfin le boulot.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2011 17:08

                            Peachy,

                            il est loin d’être « mort », le bougre !
                            la preuve, l’audition de Courroye vient d’être reportée.
                             smiley
                            mais ça sent quand même la fumée.
                            ,-))

                          • BOBW BOBW 3 octobre 2011 19:33
                            « mais ça sent quand même la fumée. »

                            Plutôt le fumier ,enfin bientôt « purin ... » !!

                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 octobre 2011 02:32

                            Les deux, les deux...

                             smiley


                          • crazycaze 3 octobre 2011 16:57

                            Juste une petite précision (sans grande importance...), votre vieil ami africain cite en fait le vieux Georges Clémenceau, car c’ets lui qui disait : « on ne ment jamais autant qu’avant les élections, prendant la guerre et après la chasse » !! Pour un homme qui a occupé les fonctions qu’on sait, je pense qu’il savait de quoi il parlait !! smiley !!

                            Il disait aussi : « Les fonctionnaires sont comme les livres d’une bibliothèque, ce sont les plus hauts placés qui servent le moins ! »

                            Pour le reste, soyez indulgent avec ce pauvre Nicolas, qui aura réussi quand même un miracle : nous faire regretter Chirac !! smiley

                            Et juste pour le fun, une citation dont je suis l’auteur : « Nicolas Sarkozy voulait un poste à la hauteur de ses ambitions, il aura réussi à réduire le prestige de la fonction à sa taille »... cequi, avouons le, n’est pas grand chose !! smiley !!!

                            Monsieur Cabanel, j’aime beaucoup ce que vous faites !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès