Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bal tragique à l’UMP : un mort

Bal tragique à l’UMP : un mort

On se souvient de cette couverture d’Hara Kiri hebdo, qui, un certain 16 novembre 1970, lui avait valu son interdiction, faisant le rapprochement entre l’incendie survenu en Isère le 1 novembre 1970 dans un dancing, à St Laurent du Pont, où 146 personnes avaient péri, et la disparition, quelques jours après, de Charles de Gaulle.

Aujourd’hui, les frères ennemis, Copé et Fillon, vient de signer l’arrêt de mort de leur propre parti.

En se rejetant mutuellement la faute, les Caïn et Abel de l’UMP, incapables de trouver une porte de sortie acceptable pour leur amour propre, viennent en effet de faire disparaitre le premier parti de droite, pour le plus grand profit de l’UDI de Borloo qui voit les adhésions se multiplier, mais le front national en embuscade, espère bien aussi retirer les marrons du feu.

Borloo a mis de l’huile sur le feu en constatant que « les sympathisants de l’UMP pour 50% veulent un accord avec l’UDI et 50 % veulent un accord avec le Front National… il y a bien là une vrai fracture, nous devons être une structure d’accueil si jamais cette fracture devait empirer  ». lien (curseur à 4’10’’)

Serge Hefez, le psy du « JDD » trouve le spectacle passionnant, car d’après lui ça renvoie au mythe de Caïn et Abel, les frères ennemis, et il considère que Fillon et Copé sont « deux grands gamins (…) qui ont besoin d’un tiers, représentant l’autorité », Juppé en l’occurrence, dont on oublie souvent qu’il est le créateur de l’UMP.

Évoquant un double suicide politique en direct, il rappelle que l’enfant se construit à la fois dans l’amour et dans la haine, nos parents étant tour à tour adorés ou détestés, et c’est en dépassant ce stade que l’on devient adulte. lien

Il semble que les 2 protagonistes de l’UMP n’aient pas atteint ce stade…

Bruno Jeudy, rédacteur en chef de ce quotidien, y va de son analyse, pronostiquant à raison l’échec de la tentative de réconciliation que veut mener Juppé, ne voit que 2 solutions : revoter ou divorcer.

Il constate que l’UMP a magistralement raté sa tentative de démocratie interne : le parti est coupé en 2 morceaux irréconciliables, considérant que la droite se fracture sur le fond, plombée par son virage droitier, celui là même qui avait fait chuter l’ex président.

Pour lui, il est évident que la défaite de Sarközi a fait bien plus de dégâts que ne l’admettent les dirigeants de l’UMP. lien

C’est d’ailleurs ce que l’on peut lire dans les colonnes du journal « Le Monde » évoquant une droite schizophrène, divisée idéologiquement en profondeur, concluant que c’est Nicolas Sarközi qui est l’artisan de cette fracture.

Dans l’ombre on trouve toujours Patric Buisson et sa stratégie droitière, celle là même qu’il avait développée avec Sarközi, et qu’il a reprise avec Copé…dont il est devenu le conseiller. lien

Les militants UMP parisiens disent vivre un cauchemar, comme Christina Cohen, filloniste dans le 16ème arrondissement parisien, déclarant « la scission de l’UMP est inéluctable », elle attend que « Fillon quitte l’UMP et organise très vite sa structure ». lien

Alors que Jacques Julliard, dans Marianne trouve que la campagne de Copé a ressemblé à la dernière phase de la campagne de Sarközi, (anti Europe, anti immigré…) et voit en Copé, le Caen de la bible, le qualifiant en « autre voyou de la république », (lien) Laurent Neumann, dans le même hebdo conclut : « il y a bien à l’UMP, 2 lignes, 2 fronts. Marine Le Pen doit se frotter les mains ! Nicolas Sarközi n’a pas seulement perdu l’élection présidentielle, il a laissé le grand parti de la droite dans un état proche de Waterloo, morne plaine  ». lien

Pourtant, contrairement à ce qu’écrit Nicolas Domenach, ce n’est peut être pas un désastre pour la France, et en tout cas, ce n’est pas une aubaine pour la gauche.

En effet, pour le parti socialiste, les affaires sont aussi assez mal engagées, avec le scandale de Notre dame des Landes, pour lequel le premier ministre s’est tiré une balle dans le pied, et qui fait trop tard machine arrière, en créant une commission de dialogue.

Cette commission ne pourrait avoir de sens, d’après les opposants, que si les « forces de l’ordre » quittaient les lieux, ce qui n’est pas encore à l’ordre du jour.

Au moment où une quarantaine d’élus manifestent contre cet aéroport, il serait temps en effet d’en revenir au dialogue. lien

Ayrault n’est pas la seule épine dans le pied de ce gouvernement, Valls semble prolonger indéfiniment la politique droitiste et sécuritaire de Sarközi, en menant la chasse aux Roms, en qualifiant de kyste les manifestants citoyens de Notre Dame des Landes…et dénonçant les violences faites aux CRS, alors que c’est dans les rangs des opposants citoyens que l’on dénombre les plus grandes violences comme on peut le constater dans cette vidéo.

N’oublions pas Montebourg, qui, après avoir déclaré que le nucléaire était un avenir, fait discrètement la promotion des gaz de schiste.

Hollande reste silencieux, et si le 25 novembre 2012, il a choisi de prendre la défense honorable des femmes battues, (lien) il ne s’est pas pour autant exprimé sur les violences faites aux manifestants déterminés à empêcher l’inutile Ayrauport de Notre Dame des landes.

Jean-Luc Mélenchon, invité dans « on n’est pas couchés », rappelait qu’à gauche, à l’époque où il était membre du parti socialiste, il n’y a pas si longtemps, les couteaux étaient sortis, et que certaines plaies n’étaient pas encore refermées.

Rappelant que François Hollande a fait adopter le traité qu’avait signé son prédécesseur à l’Elysée, après avoir promis qu’il le transformerait, mettant en place une politique de l’austérité, qui d’après l’animateur du Front de Gauche, met en péril toute l’Europe, ajoutant que toutes ces privations ne résoudront rien, sinon appauvrir un peu plus les moins nantis, que ni les Grecs, ni les Espagnols, ni les Portugais ne paieront la dette, Jean Luc Mélenchon renvoie dans leur camp les socialistes tout comme les UMPéistes.

Au soir du 24 novembre 2012, il a clairement dit qu’il désirait prendre les rênes du pays. lien

En attendant les français s’inquiètent de leur avenir, et se demande qui pourrait les sortir de l’impasse.

Comme disait Marcel Pagnol, remplaçant au pied levé mon vieil ami africain : « tout le monde savait que c’était impossible, il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait ».

L’image illustrant l’article provient de « deblog-notes.over-blog.com

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Deux dindes

L’Ayrault-port de la Honte

Dans chaque niche, il y a un chien qui mord !

Hollande, un pays au plus bas ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

126 réactions à cet article    


  • francesca2 francesca2 26 novembre 2012 10:33

    Oui, bien vu schweizer, et c’est dramatique parce que, en dépit de tout, les gens étaient encore prêts à le croire.


  • Fergus Fergus 26 novembre 2012 10:41

    Bonjour, Schweizer.

    Comme Francesca, je pense que vous avez raison sur ce point. C’est sans doute cette droitisation qui a permis à Sarkozy de limiter les dégâts. Et s’il veut, comme il l’a annoncé, rester un allié de l’UMP, Borloo devra en tenir compte car on voit mal comment les modérés de la droite républicaine pourront faire alliance avec l’aile quasi frontiste de l’UMP.


  • simir simir 2 décembre 2012 20:15

    Bonjour Fergus

    Vous vous trompez sans doute sur l’extrêmedroitisation qui aurait fait monter les votes en faveur de Sarkosy.
    Par contre cette extrêmedroitisation a sûrement fait monter les voies en faveur d’Hollande. Je vote depuis 1969 et c’est la 1ere fois où je pose un bulletin PS dans une urne tout cela pour justement sanctionner cette dérive de Sarko. Nous sommes beaucoup au front de gauche à en avoir fait autant.

  • Fergus Fergus 26 novembre 2012 10:36

    Bonjour, Olvier.

    Ceux qui annoncent la disparition de l’UMP risquent, à mon avis, d’être déçus. Certes, en cas de schisme, ce parti serait mort, mais on est encore bien loin de ce scénario. Même la création d’un groupe parlementaire dissident est peu probable car si les caciques nous jouent en public et sans retenue les Abel et Caïn, nombre d’élus ne veulent pas couler avec ces ceux capitaines de périssoire qui revendiquent le commandement du supertanker UMP avec un oeil, à terme, sur le paquebot France.

    C’est pourquoi je pense que l’on va revoter sous la contrôle d’une Commission indépendante des deux duettistes (duellistes ?). Et Sarkozy a tout intérêt à ce que cela se passe ainsi sil ne veut pas rester dans l’histoire comme l’homme qui - après lui le déluge ! - aura laissé s’autodétruire la droite parlementaire après avoir semé les graines de la discorde par son action clivante durant des années.

    Voilà ce que je crois. Mais rien n’est sûr, notamment avec un Copé prêt à tout pour ne pas laisser passer l’occasion, fût-ce par des moyens « mafieux » (Fillon a parlé en fin connaisseur) de faire main basse sur l’appareil en vue de 2017.

    Cordialement.


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 10:50

      Fergus

      peut être que cette disparition se passera en deux temps...
      à moins qu’ils décident en fin de compte de revoter, mais la fracture est là.
      ce qui risque de se passer, c’est qu’à l’assemblée nationale, ils gardent le même nom (ump) pour des questions bassement financières, mais qu’ils soient divisés en deux groupes, 
      ce qui à terme amènera la création d’un autre parti, celui de Fillon.
      l’avenir nous le dira.
      merci de ton commentaire

    • ZenZoe ZenZoe 26 novembre 2012 11:28

      Vous avez raison Fergus.
      L’IMP ne disparaitra sans doute pas, sinon la droite peut dire adieu à la présidentielle. Il faut un grand parti uni et fort pour gagner, c’est le seul moyen. Par contre, ils n’ont personne pour mettre à la tête du mouvement.
      Pas Copé et Fillon en tout cas, eux l’ont déjà perdue cette présidentielle. Bien fait pour eux, ils sont tous les deux minables, Fillon à force de veulerie et d’hypocrisie mauvaise, Copé à force de hargne et de mauvaise foi.
      Quant à Juppé et Sarkozy, réclamés à grand cris, il y a de quoi s’interloquer. Tous les deux se sont déjà fait virer par les Français, tous les deux sont fâchés avec la justice. Vraiment, si l’UMP n’a que ça à proposer, on est triste pour eux. On est triste pour la France aussi,on voit bien que le niveau ne remonte pas.


    • morice morice 26 novembre 2012 12:09


      Ceux qui annoncent la disparition de l’UMP risquent, à mon avis, d’être déçus


      je ne dis pas comme vous...

      il n’en reste RIEN : établi sur les valeurs du gaullisme... zéro il reste de grandeur là 

    • epicure 26 novembre 2012 16:23

      @Par morice (xxx.xxx.xxx.145) 26 novembre 12:09

      Oui l’UMP a été créé par des gens qui se disaient gaullistes, mais sarkozy a siphonné le gaullisme et ses garde-fou vers une droite décomplexée extrême-compatible.
      Autant les libéraux (UDF) que les le gaullisme se tenaient à distance idéologiquement de l’extrême droite, mais sarkozy a fait sauter les barrières et attiré une bonne parti de l’UMP dans cette tendance.


    • velosolex velosolex 26 novembre 2012 10:40

      Les deux débiles de la Matmut dans leur slogan publicitaire, semblent avoir plus de légitimité à gouverner l’UMP que nos deux compères.
      Au moins, s’ils s’engueulent un peu, ils s’entendent, avec un volant pour deux.

      Bravo Olivier pour votre article, qui fait l’audit du fond de commerce, et il n’est pas brillant.
      Cet projet pharaonique d’aéroport, issu des années 70, repris par De Vinci, et autour duquel dansent tous un tas de margoulins, est le révélateur gros porteur d’un malaise, et la tour d’incontrôle d’une catastrophe annoncée.
      La légitimé de la gauche a toujours été morale.
      Et là on peut dire qu’elle est vraiment mise à mal.

      C’est drôle comment le peuple sent les choses, parfois, bien mieux que les conseillers.
      Rappelons nous la loi Devaquet, celle de Villepin ; à chaque fois on voyait la bourde, le gros pas de trop dans le paté de merde.
      Et bien ce projet d’aéroport fait bien triste écho à ces affaires.
      Gageons que la suite sera une retraite en rase campagne, ou alors les conséquences d’un raidissement seront incommensurables.
      Il ne suffira pas à Holland de parler de fromage ou de mariage gay pour s’en sortir, et faire croire qu’il n’est qu’un petit commerçant crémier, toujours soucieux des dates de péremption de ses produits..

      La bonne ville de Nantes n’avait pas besoin de ça, elle à qui on imposa des commissaires, aux sombre années de la terreur, afin d’éradiquer tout les anarcho vendéens.
      Carrier fut le triste pourvoyeur de ces œuvres, inventeur de ces bateaux dont les cales s’ouvraient sur la Loire, pour noyer quelques 5000 personnes, liées deux par deux, nus, hommes et femmes. Il appelait ça« les mariages républicains »

      Bon ,c’est vrai, je m’égare un peu.
      Mais un peu d’histoire ne fait de mal à personne, et est plus instructive que les spots publicitaires de ces deux abrutis, se querellant derrière leur volant.


      • Fergus Fergus 26 novembre 2012 10:47

        Bonjour, Velosolex.

        Le projet d’aéroport d Notre-Dame-des-Landes a clairement du plomb dans l’aile, et je ne m’en plains pas. Il était pourtant soutenu - il l’est encore - par une écrasante majorité des élus de la région et par une majorité des habitants de la métropole nantaise, y compris, et c’est le plus savoureux par la section communiste de Loire-Atlantique. Tous ces gens-là versus quelques milliers d’opposants très actifs et surtout très audibles en période de disette. C’est sans doute pourquoi la minorité gagnera à terme, mais il est faux, à l’heure actuelle, de prétendre que « le peuple est contre le projet ». Cela dit pour tenter d’être objectif.

        Pardon, Olivier, pour la digression.


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 10:54

        vélosolex

        je suis d’accord avec cette analyse sur NDDL.
        surtout à la lumière d’aéroports qui se sont voulu internationaux (angers, par ex) et qui sont des échecs...alors que celui de Genève, pourtant équipé modestement de quelques pistes marche très bien.
        donc à part Ayrault et les bétonneurs, personne n’a besoin de ce nouvel aéroport, et si ayrault persiste, à terme, je pense que les écolos quitteront le gouvernement...
        trop de couleuvres ont déjà été avalées.
        merci pour votre commentaire

      • Jánošík Jánošík 28 novembre 2012 21:29

        Bon exemple Olivier,

        Aéroport de Genève (AIG) situé a 3 km de la ville ... PISTE UNIQUE ! 1 million d’habitants entre les Genevois, Vaudois et france voisine .... 13 millions de passagers en 2012 !

        Cherchez l’erreur avec NDDL !


      • jako jako 26 novembre 2012 11:01

        Merci Olivier, 1 mort ? dommage c’est peut être 4 ou 5, attendons , l’explosion se profile


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 11:27

          jako

          oui, c’est possible...
          pourtant j’ai de la peine à me réjouir de pareille situation.
          avec leurs conneries, c’est la fille du menhir qui va y gagner, et la France qui va y perdre.

        • Cocasse Cocasse 26 novembre 2012 11:03
          Caen et Abel, une image appropriée venant d’un Cabaenel ! 
           smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 11:30

            Cocasse,

            rendons à César ce qui lui appartient, 
            l’idée de caen et abel, c’est le psy du JDD à qui en revient tout le mérite
            ceci dit, c’est marrant Cabaenel
             smiley

          • volt volt 26 novembre 2012 11:43

            salut Olivier,

            Quelle pouffe ce psy du JDD... D’abord c’est Caïn pas « Caen » ; ensuite y’a une claire victime et un assassin, alors qu’ici l’addition c’est bien deux ploucs, et en dead end comme qui dirait.
            De plus, le pire en cas de Caïn-Coppé, c’est que Caïn non seulement devient bâtisseur de cités, mais surtout quasi-immortel - donc pitié pas ça.
            fin de l’errata -

          • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 11:53

            le psy n’y est pour rien,

            c’est une erreur de ma part.
            en effet, c’est bien Caïn
            même si certains écrivent Caën...
            et pour être encore plus précis, le nom du psy en question est Hefez...
            qu’il me pardonne d’avoir écorché son nom.

          • Cocasse Cocasse 26 novembre 2012 11:07

            En attendant les français s’inquiètent de leur avenir, et se demande qui pourrait les sortir de l’impasse.

            Ça fait un moment que je ne me le demande plus...
            « Qui » est blonde, et se frotte les mains régulièrement ces derniers temps.
             smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 11:31

              Cocasse

              ce serait une catastrophe pour le pays !
              à croire que ces idiots du ps et de l’ump font tout pour lui refiler le bébé.
               smiley

            • francesca2 francesca2 26 novembre 2012 12:01

              ce serait une catastrophe pour le pays !


              C’est vrai que notre situation actuelle est tellement rayonnante et notre futur si plein d’avénir que Le Pen ne peut être qu’une cata.
              Merci Cabanel.

            • LE CHAT LE CHAT 26 novembre 2012 12:02

              @COCASSE

              je viens de la voir sur le plateau de mots croisé remettre à leur place Harlem Désir , valérie Pecresse et pierre Laurent , elle est redoutable dans les débats ....


            • Cocasse Cocasse 26 novembre 2012 12:28

              C’est la « force du juste », la lionne au milieu des hyènes.

               smiley
              Je ferais en sorte de zyeuter ça ce soir, ça fait un moment que je n’ai pas suivi son actu. J’ai vu quelques interventions récentes d’elle, sur l’UMP et la Syrie. Sur ce dernier dossier, on constate qu’elle a la stature d’un véritable chef d’état, à l’international.

            • simir simir 2 décembre 2012 20:29

              @ Le chat

              Ben oui la catastrophe comme pour les villes qui se sont données un maire FN

            • LE CHAT LE CHAT 26 novembre 2012 11:42

              on peut leur faire passer l’épreuve des poteaux de Koh lanta pour les départager ?
              le perdant pourra se le carrer dans l’oignon ......


              • devphil30 devphil30 26 novembre 2012 11:43

                La campagne de 2012 encore 15 jours et sarko aurait gagner selon plusieurs ténors de l’ump....


                Que c’est beau ce bourrage de crane 

                Pour qui roule ce patrick buisson , ex du fn , il a si bien conseillé sarko qu’il a perdu la présidentielle et maintenant cope à gagner avec 50,03 en magouillant les urnes et tenant le contrôle du bureau de contrôle des votes.

                La fracture est bien le résultat de cette politique de haine et de division instillé en France entre 2007 et 2012 alors que l’on ne vienne pas nous parler de 2017 avec sarko , laissons Hollande faire son travail et nous jugerons le temps venu.

                Philippe


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 11:56

                  devphil

                  oui, j’ai aussi remarqué cette jolie manipulation tentant de faire croire que sarko aurait pu gagner...meme avec deux mois de plus, il se serait planté.
                  ce qui l’a fait perdre, outre son bilan, c’est le débat avec Hollande...surtout à la fin du débat, avec la célèbre tirade : moi président etc etc
                  même en 2017, pas sur qu’il passerait.


                • morice morice 26 novembre 2012 12:54

                  L’UMP explose  ? Tant mieux


                  sacré Buisson bis, va....

                • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 12:57

                  calmos

                  je sais (vous en parlez si souvent qu’il est difficile de ne pas le savoir) votre rêve de voir la blondinette hommasse du FN à la tête du pays...
                  ceci dit, j’aimerais des précisions sur les conflits d’intérêt que vous suggerez...ayrault ? montebourg ?
                  affirmer sans preuve reste contre productif, mais si vous avez des preuves (sérieuses et vérifiables) je suis preneur.
                  le ciel vous tienne en joie.
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2012 10:16

                  calmos

                  s’il est vrai que l’on assiste au suicide en direct de l’ump, pour le plus grand bonheur du fn qui espère en récupérer les restes, il n’en reste pas moins que vous confondez PS et gauche
                  car le gouvernement ps est effectivement en mauvaise posture,
                  reculades sur plusieurs sujets
                  notre dame des landes
                  valls et sa chasse aux immigrés
                  mais par contre, je vous rassure, la gauche se porte très bien
                   smiley

                • morice morice 26 novembre 2012 12:07

                  perso j’aurais titré « bal tragique à l’UMP, DEUX morts », mais bon... c’était bien vu comme rappel !


                  même en 2017, pas sur qu’il passerait.

                  ben comme ça sera after Karachi... il peut déjà remettre sa veste de sauveur... sur le porte-manteau : il a grillé son propre parti, comment voulez-vous que les militants soient bêtes au point de ne pas s’en être aperçus ?

                  Ah remarquez, ils ont aussi le gros Daubresse comme supporter. Tic et tac, superbes supporters de Copé !!! 



                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 novembre 2012 13:01

                    morice

                    je crois savoir que le « bal tragique à l’ump=2 morts » est déjà pris...
                    les morts étant, on s’en doute, copé et fillon,
                    mais j’ai voulu aller plus loin car au dela de ça, c’est surtout la mort de leur parti qui semble en ligne de mire, non ?
                    quand à l’homme providentiel (sarko), je n’y crois pas.
                    il a tant de casseroles judiciaires, et puis son bilan, que, meme si des militants ump y croient, je pense qu’il est le responsable de tout ce qui arrive à son parti.
                    aucune chance donc.
                    mais ce n’est que mon modeste avis.
                     smiley

                  • morice morice 26 novembre 2012 12:52

                    Calmos, depuis qu’il a perdu les élections est nettement plus vindicatif


                    le roquet Sarkozy a laissé des émules, derrière lui.

                  • morice morice 26 novembre 2012 12:55

                    Momo : le rescapé du permafrost stalinien jubile


                    pour l’instant, la dégelée c’est dans votre tronche à droite.....

                  • Yohan Yohan 26 novembre 2012 17:43

                    Salut Calmos

                    On a retrouvé deux spécimens dans le permafrost stalinien : le Momomouth l’haineux  smiley et l’Arianoptéryx Mélanchonus smiley smiley smiley

                  • 1 mort L UMP

                     OBSEQUES NATIONALES LE 24 DECEMBRE

                     NAISSANCE D UNE NOUVELLE ERE SANS MAFIA COPE ET SARKO pasqua n’arrete pas de pleurer.....mme balkany........aussi


                  • momo a encore raison

                    PLEIN LA GUEULE POUR DE DINOSAURE UMPFN................

                    mort la gueule ouverte


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 novembre 2012 10:11

                    tous ensemble

                    effectivement, ça ressemble à un enterrement de première classe
                    copé s’est tiré une balle dans le pieds
                    dénoncé pour avoir pris l’argent dans la caisse de son parti pour faire sa campagne
                    dénoncé pour avoir utilisé le ficher ump pour faire sa campagne
                    avec un président de la cocoe mis en examen pour abus de faiblesse
                    il dévisse dans les sondages, et il y aura deux groupes ump à l’assemblée
                    le début de la fin
                    il faut accompagner ça avec cette musique

                  • simir simir 2 décembre 2012 20:33

                    Bonjour Morice

                    « pour l’instant, la dégelée c’est dans votre tronche à droite..... »
                    Excellent mais dans la tronche c’est encore trop gentil

                  • Mwana Mikombo 26 novembre 2012 12:47

                    @l’auteur

                    « En se rejetant mutuellement la faute, les Caen et Abel de l’UMP, incapables de trouver une porte de sortie acceptable pour leur amour propre, ».

                    Ne vous en faites pas. Il y a bien une solution qui se profile, la meilleure solution. C’est la solution que l’UMP, avec Sarkozy et Fillon, ont appliqué en Côte d’Ivoire pour départager Laurent Gbagbo, le président sortant et son rival, ancien premier ministre de l’ancien régime. La logique, non seulement de ce parti, mais de la politique Française, voudrait donc qu’il y ait une intervention militaire extérieure pour départager les deux rivaux.

                    En effet, pour les spectateurs extérieurs et désintéressés comme nous, la dispute entre Jean François Copé et François Fillon ressemble au conflit en Côte d’Ivoire entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Copé, président sortant, c’est Laurent Gbagbo et Fillon, ancien premier ministre de Sarkozy, c’est Ouattara. Copé, président sortant s’appui comme Gbagbo sur la légitimité constitutionnelle du parti. Fillon s’appui sur la loi extérieure au Parti, en quelque sorte sur la Communauté Internationale.

                    A mon avis, sur le plan de la légalité, Jean François Copé a pleinement raison et mérite de rester à son poste. Sinon, à quoi servent les statuts d’une association ou d’un parti politique s’il faut les mettre à la poubelle au moment de résoudre les conflits qui y sont prévus et traités ? C’est ni plus ni moins du putschisme.

                    Fillon aura peut-être le soutient de l’extérieur, c’est-à-dire du pouvoir socialiste gérant l’Etat, qui, par le biais de la justice (un peu comme l’ONU) choisira probablement d’appuyer Fillon en envoyant la Force Licorne débarquer Copé et son épouse pour aller les boucler à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Au passage, la Force Licorne envoyée par Hollande laissera des milliers de morts dans l’UMP land. C’est d’ailleurs cette solution que Fillon et son mentor Sarko avaient appliqué en Côte d’Ivoire. Comme quoi l’Histoire peut se répéter en se retournant sur ses acteurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

UMP


Palmarès