Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La France et Sarkozy divorcent

La France et Sarkozy divorcent

En 1969, devant la fronde populaire au sujet de la régionalisation, De Gaulle avait démissionné.

Question d’honneur.

Aujourd’hui il reste peu de domaines dans lequel le chef de l’état ne soit désavoué par la grande majorité du peuple.

Lui qui disait « la France tu l’aimes ou tu la quittes  » se voit proposer une autre alternative : la France est en train de le quitter.

Le discours tenu à Grenoble est une vrai rupture démocratique.

En stigmatisant une partie de la communauté française, comme aux pires jours de Vichy, Sarkozy a franchi la ligne rouge.

En effet, il stigmatise toute une communauté : les Gitans. vidéo

D’autres les ont chantés. écoutez « mon pote le gitan  ».

Un sombre 16 juillet 1940, le régime de Vichy décida une loi relative à la procédure de déchéance de la qualité de français. lien

Puis une semaine après, Vichy promulguait une autre loi qui permettait la déchéance des français qui avaient quitté la France, et Charles de Gaulle en fut l’une des premières victimes.

Triste bégaiement de notre histoire.

Mais Sarkozy fait en même temps les beaux jours du Front National dont on découvre, dans un sondage récent, les 3 points gagnés par Marine Le Pen, qui atteint donc les 18% d’opinions favorables. lien

Sarkozy a donc oublié le texte fondateur de notre République, ce qui est paradoxal pour un président de cette même république.

Il a oublié que notre constitution « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine  ». lien

Christian Estrosi lui a emboité le pas. lien

Mais celui-ci a-t-il des leçons citoyennes à donner, lui qui a gaspillé 138 000 euros pour avoir utilisé un jet privé, (pour ne pas rater un « pot sarkozyste » à l’Elysée) alors qu’un simple Boeing suffisait ? lien

Un autre a démissionné, il y a peu, pour la même raison, mais Estrosi est resté.

Question d’honneur.

Il faut évoquer ici la décoration qui porte ce nom.

Le nombre des français qui refusent la légion d’honneur, s’allonge chaque jour un peu plus, tel Jacques Bouveresse, tant elle est offerte aujourd’hui à des personnalités dont on voudrait comprendre « le mérite ».

Martin Bouygues, Arnaud Lagardère, François Pérol (banque populaire, caisse d’épargne), Sylvie Vartan, Arnaud Lagardère, Didier Barbelivien…suffit-il d’être l’ami du président pour recevoir la prestigieuse décoration ? lien

Mais la légion d’honneur touche un autre domaine :

En effet, le feuilleton Bettencourt vient de rebondir, puisqu’on apprend que Woerth a offert une autre légion d’honneur à un expert-comptable, (Bernard Godet) lequel avait certifié deux mois auparavant ses comptes de campagne. lien

Après Patrice de Maistre, gestionnaire des affaires Bettencourt, voila un autre expert en finance, proche d’Eric Woerth, qui la reçoit de ses mains

On peut légitimement s’inquiéter d’un possible conflit d’intérêt.

Le compte des casseroles d’Eric Woerth passe donc à 8. lien

Une pétition a été lancée réclamant sa démission et on peut la signer sur ce lien.

Les manœuvres de Sarkozy pour empêcher la vérité de sortir dans l’affaire Bettencourt se limitent chaque jour un peu plus.

Comme le dit Edwy Plenel dans un article récent sur Médiapart : « le président Sarkozy est hors la loi ». lien

Depuis des mois, il est dans le rouge, à 26% d’opinions favorables, et un sondage récent CSA juge à 69% la lutte contre l’insécurité « plutôt inefficace », à gauche (72%), comme à droite (53%), démentant ainsi un sondage de l’IFOP, réalisé pour le Figaro qui semblait approuver les décisions présidentielles en matière d’insécurité. lien

Aujourd’hui, on constate que Sarkozy tente en vain désespérément de « reprendre la main ».

J’avais dressé une liste non exhaustive des dérapages gouvernementaux dans un article ancien.

D’autres informations ne vont rien arranger :

Alors que la crise est bien installée dans le pays, et que le gouvernement assure s’appliquer lui aussi une rigueur républicaine, la Cour des Comptes pointe du doigt les faramineuses dépenses de l’Elysée.

Un rapport récent s’indigne par exemple d’un déplacement de 150 minutes dans l’Ain fin 2009 pour un cout total de 130 000 € soit 866 € la minute. lien

Le cout moyen du déplacement de notre perpétuel voyageur présidentiel en métropole est passé de 69 921 € en 2008 à 93 400 € en 2009.

Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg des dépenses fastueuses.

Quelques semaines auparavant, un déplacement de 3 jours à New York de Nicolas Sarkozy, entouré d’une cour de 132 personnes a couté au contribuable plus d’un million d’euros.

Le luxe tapageur de ce gouvernement offre des plateaux repas dans l’avion d’Air France qui emmène la délégation à 150 € en moyenne le plateau repas.

En 2009, les frais de déplacement du chef de l’état, en hausse de plus de 50%, ont largement franchi la barre des 22 millions d’euros. lien

Le rapport complet est à lire sur ce lien.

Question communication, on n’est pas en reste à l’Elysée, et le SIG (service d’information du gouvernement) fait exploser le budget, passant en deux ans de 5 millions à 25 millions d’euros.

On se bouscule pour une place à l’Elysée, et des maitres d’hôtel, aux chauffeurs en passant par les secrétaires, on est passé de 2863 personnes en 2007 à 3227 aujourd’hui.

Il faut dire que les salaires y sont attractifs, car au moment ou le français moyen tente de grappiller quelques sous d’augmentation les salariés du gouvernement connaissent des augmentations de plus de 30%.

Les Smicards français, eux, doivent se contenter en 2010 d’une simple réévaluation de…0,5%, et ont du se passer de l’augmentation habituelle du 1er juillet. lien

Quant aux conseillers élyséens, le député René Dosière, toujours à l’affut, dénonce des primes qui ont explosé en un an, passant de 8359 € en moyenne à 9131 €, leurs salaires suivant quasi la même progression.

La bonne chère est de rigueur à l’Elysée, et sans évoquer les diners officiels dont on connait les couts exorbitants (5 050 € par personne pour le sommet de la méditerranée pour un total de 16,6 millions d’euros), la restauration de l’administration nous coute 1,7 millions d’euros.

La Garden party de 2008 avait couté 475 523 €, celle de 2009 a dépassé les 700 000 €. lien

Celle de 2010, on le sait, a été annulée, mais personne n’est dupe puisqu’on voit bien que l’Elysée continue de jeter l’argent par les fenêtres.

Le gouvernement, comme on peut le constater, n’est pas au même régime que les Français.

Ceux-ci sont au pain sec et à l’eau.

Dans l’autre camp, c’est champagne et foie gras.

Cela peut-il durer ?

Car comme aime bien dire mon vieil ami africain :

« Tout à une fin, sauf la banane qui en a deux ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

203 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 16 août 2010 10:27

    Si la démission est effectivement un question d’honneur (comme De Gaulle), Sarko ne démissionnera pas, l’honneur, il ne connait pas !


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:33

      impertinent3,
      il ne connait peut être pas l’honneur, mais le peuple pourrait lui expliquer de quoi il s’agit ?
       smiley


    • Fergus Fergus 16 août 2010 10:40

      Eh oui, Impertinent, ce qui caractérise Sarkozy, c’est sa profonde amoralité. Ce type fait feu de tout bois pour servir ses intérêts et ceux des quelques amis fortunés auxquels il es redevable. Pour le reste, mépris total.

      Mais en agissant comme il le fait, et de manière aussi brutale et ignoble sur l’insécurité, il fait à l’évidence le jeu du FN et risque de détourner de lui tous ceux, à droite (et il y en a) qui se pincent le nez en constatant les graves dérives de leur camp ; en voyant, effarés, s’opérer des rafles quasiment sous leurs yeux, avec tri des hommes et des femmes, sans compter les menaces de séparation des enfants de leurs mères. Nuit et brouillard en plein été ! 

      Jamais la politique conduite par mon pays ne m’a inspiré un tel dégoût !

      Bonne journée à tous.


    • Salsabil 16 août 2010 16:01

      Re-bonjour Olivier et Fergus,

      Je crois que jamais un président n’a été à ce point déconsidéré, non respecté, détesté de manière aussi majoritaire et ce, y compris dans son propre camp.

      Tu avais écrit un article dernièrement, Fergus, sur les risques d’un succès du FN aux prochaines élections. Je t’y avais dit que je n’y croyais pas trop.
      Tout bien réfléchi, tu as malheureusement peut-être bien raison. « IznoSarko » provoque un tel dégoût dans la population qu’il en arrive à faire plus peur que d’autres fondamentalement plus dangereux.

      On est sérieusement mal barrés, sans compter qu’une opposition plus sociale et plus intègre n’existe pas.

      Même une Eva Joly a le tort, à mes yeux, de se mettre sous la houlette des Verts.

      2012 risque d’être chaud, voire caniculaire et on sait désormais ce que ça donne : des feux difficilement maitrisables et des victimes en pagaille.
      Rien de très réjouissant au programme.


    • Fergus Fergus 16 août 2010 16:51

      Eh oui, Gül, tu écris « rien de fondamentalement réjouissant pour 2012 » et tu as raison car nous sommes à la veille d’un scrutin aléatoire d’où il peut sortir absolument n’importe quoi avec 4 grandes familles politiques qui risquent d’être proches l’une de l’autre au 1er tour : UMP, PS, Europe Ecologie/Verts, FN.

      Tout cela démontre de manière éclatante qu’il est urgent de mettre sur pied un système qui ne s’apparente plus à une loterie. Autrement dit une VIe république axée sur l’abandon du suffrage universel pour l’élection du chef de l’exécutif au profit d’un système parlementaire à l’anglaise ou à l’allemande, le chef du parti vainqueur des législatives accédant au rôle de Premier ministre tandis que le président n’ plus qu’un rôle honoraire.

      Mais peut-être faudra-t-il une confrontation de 2e tour caricaturale pour que la question soit sérieusement mise sur le tapis. Qu’à cela ne tienne, elle a des chances de survenir...


    • Salsabil 16 août 2010 17:45

      Fergus,

      L’idée d’un changement de République est sans doute bonne.

      J’y vois un léger problème : Pour ce faire il faut, en plus de la réflexion et des discussions nécessaires à un tel projet, forcément une consultation du peuple.
      Or, lorsque l’on sait de quelle manière est respecté l’avis de ce même peuple en cas de referendum,... smiley

      Quant à une Assemblée dont le premier ministre représenterait la majorité, reléguant effectivement le Président à un rôle honoraire, c’est un peu la forme de ce que nous avons connu lors des différentes cohabitations.
      Par rapport à l’omniprésence de Sarko dans tous les domaines possibles, cela pourrait être une forme de soulagement pour nos yeux et nos oreilles, mais qu’en serait-il alors de ce luxe dispendieux de l’Elysée !
      Si en plus il n’a plus rien à faire, il va nous créer, des bains et des douches en or dans toutes les pièces et achever la ruine de l’Etat déjà bien engagée ! smiley smiley

      Bref, tout ça pour dire que l’institution d’une nouvelle République impliquerait un contrôle rapproché des activités des élus (présence, efficacité, lutte contre toute forme de corruption, inéligibilité possible, etc., etc.) et un non-cumul des mandats obligatoire. La consultation populaire devrait être plus régulièrement utilisée de même que l’idée d’une politique participative comme l’a tentée Ségolène Royal.
      C’est véritablement tout un système à étudier pour une mise en place nouvelle issue des leçons du passé.
      Je gage que ce n’est pas demain la veille que l’on en verra la couleur et c’est bien dommage.

      En attendant, nous n’avons pour l’instant toujours aucune possibilité de destituer légalement ce guignol qui a tout loisir de continuer à se payer la tête du monde.
      Si les raisons valables ne manquent pas à une telle mise en oeuvre, la loi n’étant pas finalisée, personne ne peut agir. Il est totalement protégé et intouchable.


    • Dominique TONIN dume 16 août 2010 19:04

      @ SALSABIL et les autres,
      Bien sûr qu’il est possible de changer la constitution, c’est même prévu par cette dernière. Si vous êtes des habitués d’AV, vous avez du déja lire qq’uns de mes billets ou de mes articles. Pout faire court, oui il existe un mouvement qui sera annoncé en temps et en heure et qui fera, entre autre, SALSABIL, ce que vous appelez de vos voeux ! et bcp plus encore !
      Reste à savoir et à voir combien, et qui, seront derrière ce mouvement pour le soutenir, le faire avancer, et surtout gagner.
      Résultat en 2012


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 19:15

      Dume,
      les sauveurs providentiels ne manquent pas,
      ce qui manque à la France, c’est l’envie de vivre dignement, d’être respectée, de ne plus supporter l’humiliation de voir celui, ou celle, qu’elle a élu de faire le contraire de ce qu’il ou elle avait annoncé, sans le moindre recours démocratique qui permette de chasser l’imposteur.
      il faudrait donc avant tout un sursaut républicain des députés, de gauche et de droite, et je n’y crois pas trop, quand on voit que de la gauche à la droite, ils se sont voté de petits arrangement avec leurs retraites, sachant pourtant le pays en crise,
      je n’y crois pas trop quand je vois l’assemblée nationale désertée,
      il ne faut donc pas un « sauveur providentiel », il faut une réaction populaire non violente.
      d’autres nous on montré la voie.
      le Portugal, l’Inde, et beaucoup d’autres,
      impossible ne serait-il pas français ?


    • Dominique TONIN dume 17 août 2010 18:44

      Mr CABANEL,
      Vous avez raison de ne pas croire, ou si peu, à un sursaut et une prise de conscience des politiques. C’est, je pense, le cadet de leur souci, d’autant que certain s’aperçoivent que « ça sent le roussi » et que demain sera certain moins « juteux » qu’aujourd’hui et que certains pourraient se retrouver au chômage dès 2012 ! Personnellement je ne crois absolument pas à une poussée de vertu de ces gens là, ce sont avant tout pour une immense majorité des profiteurs, mais pas des humanistes. L’actualité au quotidien en est témoin et , dites vous bien qu’ils font attention dorénavant et que donc tous les coups bas doivent se faire en douce !
      Je reste néanmoins persuadé qu’il n’y a pas d’autres solutions que de tous les virer proprement càd par le biais des urnes avec une volonté farouche et affichée du peuple français de vouloir se réacaparer sa souveraineté légitime prévue par les textes de la constiturtion et des droits de l’homme.
      Un jour ou l’autre, il faut arrêter de n’être que dans la constatation, la contestation et la critique et passer à l’action avec un programme - puisque l’opposition n’en est pas capable !
      Si j’étais certain de ne pas être censuré, je pondrais un article sur AV qui traiterait des idées que j’avance pour sauver de l’abîme les Français. Mais, sans même savoir pourquoi, les derniers articles publiés étaient systématiquement censurés !
      Je vais essayer sur médiapart.
      A bientôt


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 août 2010 19:06

      Dume,
      je ne crois pas que Mediapart publie des articles de « non journalistes », mais çà ne coute rien d’essayer,
      à+


    • Alpo47 Alpo47 16 août 2010 10:36

      Je pense que la période Sarkozy marquera la rupture entre les Français et leurs élus nationaux.
      Jusqu’à présent, on ne savait pas ce qui se passait, comment ils vivaient.
      Avec Sarkozy et les affaires qui touchent ses ministres, on constate que tromperie, mensonge, enrichissement personnel ... sont quasiment la norme.
      Et tout le monde peut se demander : Combien d’autres choses que nous ne connaissons pas ?

      Avant de construire autre chose, il faut déconstruire ce qui est en place.
      C’est en bonne voie.


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:50

        Alpo47,
        le bruit des casseroles de ce gouvernement qu’il va bientot être impossible de ne pas l’entendre, et j’espère que la manif de septembre en sera la preuve.


      • liberta 16 août 2010 10:38

        De Gaulle c’était le temps où le Président payait ce qui avait rapport à sa vie privée et où le mot honneur avait un sens

        Entre temps on a eu Giscard avec ses diamants, Mitterand ayant recrée une cour royale avec courtisans, ensuite Chirac tapant allègrement dans les caisses publiques , et maintenant Sarkozy qui réunit à lui seul les méfaits des précédents, —ça fait beaucoup-----------

        Il est temps que les citoyens réagissent mais le détournement des esprits est depuis longtemps organisé pour empêcher une réaction commune citoyenne




        • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:52

          liberta,
          c’est étonnant, chaque fois que sarkozy essaye d’allumer un contrefeux, il s’enfonce encore un peu plus,
          l’affaire béttencourt est devenu completement l’affaire woerth,
          la discrimination contre les gitans se retourne contre le gouvernement,
          je crois que sarkozy est pris par le syndrome des sables mouvants,
          plus il s’agite, plus il s’enfonce.
          et rester calme n’est pas sa nature.
           smiley


        • Alpo47 Alpo47 16 août 2010 11:32

          Ce ne sont pas les sempiternels défilés entre Bastille et Nation qui vont remettre en cause l’ordre établi.
           C’est du (mauvais) folklore.


        • liberta 16 août 2010 11:36

          @ alpo

          tout à fait vrai - il faut virer les syndicats et les remplacer par des groupes citoyens non affiliés aux corporations et issus de mouvement d’expression citoyenne et surtout non politisés


        • frugeky 16 août 2010 12:35

          An contraire, les citoyens doivent être politisés, ce qui ne veut pas dire encartés !
           


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:33

          liberta, frugeky,
          ce n’est pas la « politique » qui est en question, mais la récupération qu’en font des opportunistes de la carrière politique qui est néfaste,
          dans certains pays (la Belgique) adhérer à un syndicat est obligatoire.
          et je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose.
          bien au contraire.
          mais on peut lancer le débat.
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:53

          Alpo47,
          pourtant ces manifestations gènent le pouvoir, et l’ont de tout temps géné,
          (c’est une révolte ? non sire c’est une révolution) dixit ce vieux louis...
          moi je veux bien que l’on conteste les pétitions,et le reste,
          mais il faut bien recréer un nouveau terrain démocratique si nous voulons sortir de ce bourbier.
          non ?


        • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 16 août 2010 10:46

          les termites sont à l’oeuvre, laissant le décor en semblant de normalité, mais bouffé de l’intérieur, manque plus que le coup de pied pour tout faire tomber en sciure... viendra-t-il d’un politique, ou du peuple lui-même ? à partir d’un certain moment, les mots n’ayant aucuns pouvoir, la force ne peut-être que l’alternative, et là vaut mieux ne pas être entre le poing et la tête...


          • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:56

            vraimentrienafoutiste
            belle image que celle des termites, ce gouvernement est rongé de l’intérieur,
            entre estrosi porte parole du racisme envers les minorités gitanes, Hortefeux qui s’est illustré avec son débat sur l’identité nationale, à coup de baguette et de beret, Besson qui trimballe son image du traitre, Bachelot qui est montrée du doigt pour conflit d’intérêt dans le cadre de la grippe A, en gaspillant près de 2 milliards d’euros, woerth le chevalier blanc qui récupère chaque semaine une casserole supplémentaire, etc etc...
            c’est le début de la fin.


          • Yvance77 16 août 2010 10:54

            Bonjour,

            Comment peut il in fine en être autrement.

            Quand le plus haut réprésentant de l’état désavoue et trahi son peuple sur une question éninement cruciale tel qu’un référendum ... il ne peut s’en suivre qu’un « divorce ».

            Ce fachiste a poignardé dans le dos trop de gens pour que cela ne soit pas suivi de conséquences.

            Nous sommes dans une période ou il tente de se rattrapper aux branches sécuritaires, en envoyant ses deux de ces trois pires molosses (Hortefeux et Estrosi quid du connard Lefebvre) faire du rentre dedans sécuritaire ... c’est sa dernière cartouche.

            Tout se joue maintenant, et j’aimerai tellement que cette dernière balle, il se la tire dans le pied.

            Qu’il aille au diable ce taré. Purée c’est incroyable ce que je peux le haïr.

            A peluche
             


            • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 10:59

              Yvance
              bonjour aussi,
              je suis prêt a parier qu’il ne finira pas son mandat.
              son impopularité s’enfonce chaque jour un peu plus,
              comment pourrait-il tenir ?


            • goc goc 16 août 2010 12:29

              @ olivier

              je serais également de votre avis, sauf....
              si les ricains declarent la guerre et/ou un gros attentat (bien préparé) touche la France

              Et franchement, je reste persuadé que le nain sait cela, voila pourquoi il n’en a rien à foutre de ces scandales et de ces questions d’honneur. Actuellement ,il ne cherche qu’a gagner du temps


            • goc goc 16 août 2010 12:29

              @ olivier

              je serais également de votre avis, sauf....
              si les ricains déclarent la guerre et/ou un gros attentat (bien préparé) touche la France

              Et franchement, je reste persuadé que le nain sait cela, voila pourquoi il n’en a rien à foutre de ces scandales et de ces questions d’honneur. Actuellement ,il ne cherche qu’a gagner du temps


            • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:06

              Goc,
              lorsque l’on se souvient où il a été formé...voir les articles anciens...aux USA donc, ce n’est pas surprenant.
              mais il ne peut arrêter la course du temps,
              et il a un temps de retard.


            • Dingo117 16 août 2010 21:41

              Aura -t-il le courage de s’offrir une balle dans la tête comme Hitler dans son bunker ?
              Un minus comme ça ?


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 16 août 2010 11:28

              Salut Olivier,

              « Marine Le Pen, qui atteint donc les 18% d’opinions favorables. » Vu le charme qu’elle exerce, et tant qu’elle ne basculera pas dans la colère, elle continuera à gagner des points jusqu’à probablement, s’il y a pléthore de candidats, finir en tête du premier tour...

              Mais derrière son charme et sa verve appliquée, se montre un appareil des plus sérieux et dangereux puisque vindicatif et surtout armé. Si l’on ajoute à cela le rapprochement qu’a effectué NS avec la tendance De Villiers et les chasseurs et traditions, s’il arrive au second tour derrière Marine, c’est donc toute la France armée qui sera au pouvoir.

              Dans ces conditions, comment faire face et exprimer nos désaccords en cas de mécontentement sans déclencher une guerre civile à la moindre étincelle due au climat extrêmement tendu qu’ils s’appliquent tous à entretenir en soufflant sur les braises de l’immigration et en pratiquant discrimination et division entre communautés diverses dont la France est un patchwork de tissus innombrables ?

              Question, comptes tu te présenter ? 


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 13:11

                Lisa,
                je ne serais pas autrement surpris qu’effectivement le FN arrive en tête au premier tour,
                le français « de base » est semble-il assez raciste.
                l’histoire, nous la connaissons, elle ne remonte pas à si longtemps.
                sauf qu’après la victoire des alliés, les collabos se sont retrouvés rapidement dans les rangs des résistants.

                au sujet de ta dernière question, bien évidemment NON.
                je crois qu’il nous faut arriver à une refonte de notre constitution, qu’elle évince les politiques des décisions, (ce qui est un comble) et qu’elle laisse le terrain aux sages.
                pour cela, il faudrait que les places si convoitées ne soient pas rémunérées, ou du moins symboliquement.
                çà iimiterait les candidats.
                et çà fait du bien de rêver !
                 smiley


              • goc goc 16 août 2010 13:17

                je ne serais pas autrement surpris qu’effectivement le FN arrive en tête au premier tour,

                si c’est le cas, alors on peut être certain que le nain n’arrivera que 3eme, car les voix supplémentaires du FN viendront surtout de l’UMP.

                et su coup, la stratégie du nain pourrait bine se retourner contre lui


              • Fergus Fergus 16 août 2010 17:01

                Salut, Calmos.

                Les armes sont dans les cités, vous avez raison sur ce point ; et il faudra bien que des mesures efficaces soient prises pour éradiquer les bandes délinquantes et détruire leurs stocks de munitions.

                Il n’en est pas moins inacceptable de lire « la gauche qui soutient les racailles ». Où avez-vous vu cela ? Dans quelle banlieue minée par les trafics avez-vous rencontré des élus qui soutiennent les racailles ? Connaissez-vous d’ailleurs des élus de banlieue ? Et comment expliquez-vous que la population victime de ces agissements reconduise, souvent largement, des municipalités complices de ces racailles ?

                Bonne journée.


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:33

                calmos,
                 a mon tour de vous conseiller de sortir de votre « ile aux enfants »,
                çà s’est passé le 11 avril 2007, à thizy, près de villefranche des militants du FN ont été condamné pour violence avec arme.
                et hélas, ce n’est pas un cas isolé :
                http://www.nationspresse.info/?p=105587


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 17:35

                calmos,
                qui sont les racailles :
                ceux qui volent deux oranges ?
                ou ceux qui vident les coffres de l’état avec des réceptions luxueuses, des achats de vaccins inutiles, des voyages en jet privé, des cigares aux frais de l’état, des auto-augmentations de leur salaire, des privilèges en veux tu en voila, des légions d’honneurs contre services rendus...
                je continue ?
                 smiley


              • birdy 16 août 2010 17:52

                Dites monsieur Cabanel, 


                Auriez-vous avez adopté la technique de Morice qui consiste à fournir un lien qui dit l’exact contraire de ce que vous prétendez ?

                L’affaire de Thizy n’est que l’affaire de deux colleurs d’affiches du FN qui se sont défendu contre la racaille qui les agressait avec ce qu’ils avaient sous la main : manches à balais et hampe de drapeau.

                Et vous osez comparer ça au pistolet mitrailleur et bazooka des racailles ?  smiley  smiley  smiley

                Deux fois que je vous surprend à dire le contraire des liens que vous fournissez, à la troisième je considèrerais que ce ne peut plus être du hasard et que vous êtes bel et bien un manipulateur. 





                 

              • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 18:03

                birdy,
                ou la la !
                un manipulateur ?
                comme vous y allez,
                il est bien entendu que dans l’article, les colleurs d’affiches ne se baladaient pas avec une kalachinov,
                en attendant, ceux qui se sont pris la raclée en garderont des traces toute leur vie,
                et la condamnation est bel et bien là.
                alors, je me fais une autre idée de la démocratie.
                on a le droit de ne pas partager les mêmes idées, mais les mots me semblent amplement suffisants.


              • Salsabil 16 août 2010 18:27

                @ Calmos,

                Le problème est qu’il y a en France des zones de non-droit, dirigées par des gangsters qui ont pris la place de ce qu’était à une époque le grand banditisme (drogue, prostitution, trafic d’armes et autres). Ceux-ci, à l’inverse de ces derniers n’ont aucun code de l’honneur et tiennent en otage toute une population qui vit sur ces lieux.
                Ils ont comme ce fut toujours le cas pour les criminels de ce type tout un tas de petits esclaves bossant pour eux contre une espèce de protection à laquelle ils font croire (en fait plutôt une terreur incontestable).
                Que ces gens soient des musulman ou pas n’est pas le problème.
                Le problème de l’extrémisme religieux en est un autre. Il est d’ailleurs parfois lié au premier par cette capacité à faire croire aux « petits esclaves » qu’il connaitront le droit chemin en passant par une voie religieuse. C’est un moyen aisé de récupérer des aficionados.

                Ce que vous faites est un amalgame qui ne sert pas al liberté d’action et de pensée absente dans ces lieux.

                Et lorsque je vois que la seule réponse qu’est capable de donner ce gouvernement, est la déchéance de nationalité, cela me met dans une colère noire.
                Les gouvernements précédents n’ont pas fait grand chose pour améliorer la situation, nous sommes d’accord là-dessus. Ce n’est pas une raison pour continuer à laisser tout faire.

                S’il existe des hors-la-loi, que l’on prenne les mesures nécessaires pour les mettre hors d’état de nuire à quiconque. C’est une question de volonté politique et cela ne passe pas par l’aliénation de ce qu’est notre Constitution ou de la Déclaration des Droits de l’Homme dont nous nous devons de rester les garants. Les moyens existent.
                Plutôt que d’aller faire des cadeaux aux plus riches ou de se faire construire un jet sur-mesure, l’argent du contribuable peut servir à construire des prisons, à donner des moyens aux forces de l’ordre (à condition également de leur laisser un champ d’action suffisant au travail qu’ils font en amont), à mener des actions de préventions, à punir intelligemment (TIG par exemple).

                De la même manière, alors débarrassés des fouteurs de merde criminels, sera-t-il alors possible de contrecarrer un certain prosélytisme qui n’a que faire dans une République laïque.

                Et je ne crois pas que ce soit un parti comme le FN qui puisse permettre une sérénité pour le peuple français. Je crains que vous vous leurriez...

                Cordialement.

                PS : MCM,non, je ne vous ai pas parlé, merci ! smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 août 2010 18:44

                calmos,
                 si le ridicule tuait, vous ne seriez pas là pour écrire des commentaires affligeants,
                puisque vous aimez les armes,
                et que vous semblez aimer aussi le front national,
                j’ai réuni les deux dans un article :
                bonne rigolade.
                http://hebdo.nouvelobs.com/sommaire/dossier/035219/le-fn-en-tenue-camouflee.html
                « deux anciens paras, dont le propre directeur de cabinet de Le Pen, animent l’antenne defense » crée en 1995, techniques de commandos aux marges de la légalité"
                c’est le titre de l’article.
                bonne lecture.
                et ne mourrez pas, vous nous manqueriez.
                 smiley


              • Fergus Fergus 16 août 2010 19:01

                OK, Gillou, allons-y pour la déchéance de la nationalité. Le problème est qu’elle ne pourrait être appliquée que dans des cas graves et ne concernerait qu’une toute petite minorité de personnes possédant une double nationalité. Inutile donc de fantasmer sur cette disposition qui ne vise qu’à brosser dans le sens du poil les électeurs de l’UMP en passe de repartir au FN.


              • Fergus Fergus 16 août 2010 19:15

                @ Calmos.

                « Les juges complices de la gauche », c’est un vieux serpent de mer et un classique de la droite pour discréditer l’opposition.

                Certes, la majorité des juges semble de gauche, ce qui est bien normal dans la mesure où la confrontation avec les réalités de la vie du peuple n’incite pas à soutenir la politique de la droite. Précisément, les avez-vous déjà vues en face, ces réalités, dans des salles d’audience, Calmos ?

                A l’évidence non car vous auriez constaté à quel point il est difficile de rendre la justice quand on se penche sur le parcours et les conditions de vie des justiciables. J’ai vu des procès d’assises et de correctionnelle, et l’impression que j’en ai tirée est plutôt que les juges sont dans l’ensemble très sévères, allant parfois même au delà des réquisitions du parquet.

                Le problème, c’est qu’entre le portrait-type du délinquant, fût-il récidiviste, que cherche à vendre l’UMP et la réalité constituée souvent de minables qui ne comprennent rien (et parfois même pas la sanction qui les frappe) il y a un océan.

                Car nombre de ces minables ne sont pas les individus cyniques et sans scrupules que nous vendent les sarkozystes, mais des malades mentaux qui trouveraient mieux leur place en psychiatrie, des soutiens de famille en totale perte de repères, des imbéciles qu’aucun patron ne prendra le risque d’embaucher dans sa boîte.

                Allez voir des sessions de correctionnelle, vous en sortirez édifié !


              • Dingo117 16 août 2010 21:53

                Je vois que les sionistes ont trouvé un allié de circonstance chez le Front National.
                Marine Lepen va pouvoir tutoyer Netanyahu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès