Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pourquoi la prochaine ne sera pas nucléaire

Pourquoi la prochaine ne sera pas nucléaire

(Attention, comme dirait un humoriste bien connu, "si vous êtes venus chercher un peu d'espoir ici, oubliez ça à tout jamais...")

C'est avec une certaine nostalgie que je fredonne encore le refrain de " Russians ", la chanson de Sting (et de Prokofiev au passage) qui nous mettait la larme à l'oeil en s'interrogeant sur l'humanité des monstres russes de la guerre froide. On se demandait alors si les terribles soviétiques étaient capables d'aimer leurs propres enfants ( snif ) car c'était là le dernier rempart qui nous séparait d'une extermination atomique certaine. Mais non.

Nostalgie même si les choses ont bien peu changé depuis. Je m'éveille dans un pays qui chaque jour aboie de plus en plus violemment sa haine des russes, sans rien connaître, sans rien comprendre. Pourvu qu'on l'agace et qu'on lui donne un os à ronger, le bon peuple est toujours prompt à éxécuter les coupables qu'on lui offre. Qu'ils soient rouges, noirs, musulmans, roms, russes. Tout ce qui vient d'ailleurs et qui n'a pas d'étoiles sur son drapeau, en résumé. 

Certains analystes géopolitiques s'alarment, avec intelligence, et s'effraient de cette sensation de spirale qui semble avoir emporté la planète dans une succession de crises plus menaçantes les unes ques les autres. On accuse les uns, on accable les autres. On s'étonne de l'impuissance des politiques, on dénonce la mainmise des médias et des entreprises, mais personne ne semble pouvoir endosser la responsabilité du prochain massacre (pas même Raoul Wolfoni, c'est dire).

 

C'est là qu'il est important d'observer. Observer et comprendre la pièce de théâtre qui se joue devant nous. Représentation permanente assurée par la troupe de nos élus (ou pas) dont le talent, quand on y pense, est absolument sans égal. Combien d'oscars perdus, combien de palmes d'or laissées à l'abandon !

Parfois j'en viens à me demander si l'ENA n'est pas une filiale de l'American Studio... Une sorte de cours Florent ultra-sélectif, destiné à fabriquer les plus habiles comédiens qu'il se puisse trouver. Les comédiens dont on jurerait qu'ils n'en sont pas.

Première et dernière leçon, la candeur. Coefficient : 1000

Je l'avoue, je suis encore très impressionné quand je regarde nos élites réagir aux actualités. Il y a ceux qui pensent qu'untel est gentil, qu'un autre est méchant, qu'ils font ce qu'ils peuvent ou bien que tous sont pourris. On pense ce qu'on veut, mais la chose qu'on ne leur enlèvera jamais, c'est leur faculté à s'émerveiller ! A s'indigner, à s'étonner, à se scandaliser... Nos élites condamnent, dénoncent, s'offusquent, prennent note, réagissent, polémiquent, dans un concert de surprise déconcertante pour des personnes de leur âge et de leur expérience.

Mais au fond, les croyez-vous si naïfs ? Non, bien sûr que non.

Naïfs vous n'êtes point. Vous n'êtes pas non plus ces enfants ignorants et apeurés auxquels les média semblent s'adresser continuellement. Vous enragez face à cette infantilisation permanente du message politique, économique, de tous les messages. Même le sport en est là. Tenez, on ne dit plus homme ou femme, on dit fille et garçon quand on parle de tennis, d'athlétisme, de football... Si c'est pas un signe, mais je dérape.

 

Je lisais il y a peu une analyse à la fois argumentée, lucide et très alarmiste d'un officiel américain ( Paul Craig Roberts ) sur le conflit ukrainien et les possibles répercussions de la nouvelle guerre froide entre les blocs russes et atlantistes.

Ce haut responsable mettait en garde contre l'escalade militaire, dans une démonstration héritée des plus grandes années de l'ère atomique, et j'avoue que les perspectives évoquées avaient de quoi terroriser le lecteur.

Missiles, boucliers anti-missiles, têtes nucléaires, frappes, représailles, tout y était pour que l'on s'imagine déjà dans un futur post-apocalyptique, à gratter la terre noire de nos ongles irradiés en se demandant "comment en est-on arrivé là ?" Une image d'Epinal inversée, en quelque sorte.

 

C'est là qu'est le modeste argument de ce billet.

 

Lorsque j'observe la classe politique dans son ensemble, je n'entends et ne vois que calcul, anticipation, manipulation et enrichissement. Pour parvenir à ses fins, cette classe d'élus et d'élites utilise un arsenal extrêmement varié d'armes et d'outils, de ruses et de stratagèmes. Elle est, d'après moi, à l'exacte opposée de l'image qu'elle s'efforce de nous renvoyer, une image d'humanistes concernés par les problèmes du monde et du peuple, se débattant courageusement contre les difficultés d'un siècle féroce afin de protéger la démocratie, la république, la morale, stop !

 

Pensez-vous réellement que ces dirigeants, parfaitement entraînés à jouer leurs rôles respectifs dans la grande pièce de théâtre dont nous sommes le public ( payant ! ) soient suffisamment stupides pour se bombarder eux-mêmes et renoncer aux privilèges considérables qu'ils ont su accumuler à force de tromperie et de gentilles grimaces ?

Les croyez-vous suffisamment naïfs pour déclencher un conflit qui raserait en quelques minutes leurs villas, leurs magnifiques appartements, leurs berlines, les restaurants dans lesquels ils se retrouvent - tous ensemble, les hôtels de luxe dans lesquels ils se prélassent, leurs bateaux, leurs casinos, que sais-je encore, bref, toute leurs richesses ?

Non. Bien sûr que non.

Ils jouent devant nous l'acte d'une pièce déjà écrite. Ils s'esclaffent, s'insurgent, lancent leurs effets de voix, ouvrent grand leurs yeux, lèvent les bras au ciel, agitent la menace d'une terrible disparition générale.

La guerre nucléaire, ça serait la fermeture définitive du théâtre, pensez-y.

Et ça, ça n'est pas bien.

La guerre nucléaire, on l'évitera (encore) de justesse. A la place on aura la troisième. Une guerre conventionnelle comme on dit. C'est à dire qui respecte le droit des peuples à s'étriper entre personnes civilisées.

Une guerre à l'ancienne, mais avec de nouveaux jouets. Une dont on pourra dire à la fin qu'elle était la dernière, cette fois c'est promis juré, finies les conneries !

Oh elle ne tuera pas comme l'aurait fait un holocauste atomique, rassurons-nous !

Elle balaiera les chômeurs, les vieux, les jeunes désabusés, les énervés, les placides, tous ceux qu'elle jugera bon d'éliminer pour repartir sur de meilleures bases. Elle règlera la crise du logement, du pétrole et de l'énergie. Elle redistribuera quelques cartes, mais les joueurs resteront les mêmes, à peu de choses près. On pleurera les victimes civiles, les femmes et les enfants martyrs - comme si être un homme faisait de vous un candidat volontaire à la boucherie au profit des banques, non mais sans blague !

On laissera juste ce qu'il faut de survivants pour reconstruire, dans l'allégresse et dans la joie, dans la paix des lendemains heureux. Les banques auront survécu, les bourses et les multinationales aussi. Quelques acteurs auront changé, mais la pièce reprendra comme avant, avec des comédiens héros, qu'on célèbrera un peu plus.

A qui aura profité le crime ? Qui aura vendu les armes, les munitions, les bombes ? La nourriture devenue si précieuse ? Les pansements, les médicaments ? Les matériaux pour reconstruire ?

Rien de tout ça ne serait possible avec un conflit nucléaire, et croyez bien que nos maîtres le savent. Croyez bien qu'ils tiennent à leurs acquis bien plus que vous, et qu'ils s'entendront bien tous au moment de la grande épuration, pour se mettre à l'abri de tout perdre. Pas folles les guêpes.

 

On les croit naïfs ?

On les pense bienveillants ?

On les imagine impuissants ?

 

Continuons, c'est exactement ce qu'ils souhaitent.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • jocelyne 22 août 2014 18:06

    Excellent article et très bien écrit, rodomontades, gesticulations stériles, paroles fortes, menaces et de temps en temps bavures voilà ce qui nous attend ( malheureusement) rien de plus (heureusement) the show must go on and forever....


    • jocelyne 22 août 2014 18:24

      d’ailleurs observons, le convoi de 300 camions entre de force en Ukraine en ce moment. QUi aura la condamnation la plus virulente ?


    • jocelyne 22 août 2014 19:03

      réponse à l’instant , on rebraque les projecteurs médiatiques sur la Syrie... en d’autre circonstances cela serait risible....


    • cardom325 cardom325 22 août 2014 19:21

      en Europe, ce qui est le plus grave , c ’est le fossé qui se creuse entre ce que pensent les peuples et ce que racontent les dirigeants, relayés , soutenus par des médias serviles . Plus l’antiaméricanisme (légitime à mon sens) s’emparent des masses, plus nos politiciens s’agenouillent devant les USA, leur servent la soupe avec un zèle des plus incompréhensibles
      Le résultat est que Poutine, qui n’est pas un enfant de choeur , il faut le reconnaître , passe pour l’incompris

      A forcer de vouloir marcher le pantalon baissé devant l’oncle Sam, il est à craindre qu’on perde l’équilibre, et qu’on se retrouve le nez dans le ruisseau, il sera bien temps de dire alors : c’est la faute à Rousseau


      • mmbbb 23 août 2014 14:46

        l’elite n’est plus ecoutee et l’elite francaise je ne la respecte pas Elle sera responsable de la montee des nationaliste en europe et de la montee de la violence La CIA a foutu la merde en Ukraine et les USA veulent isoler la Russie Ils ont commence a foutre le bordel en installant des missilles et en pretextant que les missilles iraniens menacaient l’europe alors q ’il aurait ete plus logique de les installer sur une base americaine en Turquie Et nous sommes tellement cons nous europens que nous nous laissons emprisonner par ces diktats Hollande a tellement lecher le cule d’Obama qu il doit avoir la langue rapeuse Quant a l’auteur je ne suis pas tout a fait d’accord les Russes sont un tantinet susceptibles et s’ils se sentent menaces ils peuvent avoir des reactions soudaines et imprevisibles Si Poutine est en train de remettre ces missiles balistiques en particulier une nouvelle version des Topols ce n’est pas pour faire de la figuration 


      • CommunArt CommunArt 23 août 2014 15:20

        La probabilité nulle n’existe pas, bien entendu.

        Déployer des missiles face à d’autres missiles, c’est la base de la dissuasion nucléaire. Voilà 69 ans que les missiles se regardent de travers et qu’on nous promet le cataclysme ultime... Bof
        Pour ce qui est de la « susceptibilité » des russes, voilà un étrange argument ( un peuple serait plus susceptible qu’un autre ? Drôle d’idée mais enfin..) et le calme olympien dont fait preuve Vladimir Poutine dans cette affaire a tendance à révéler l’agitation des occidentaux plutôt que l’inverse...
        Sanctions, condamnations, accusations, pour quelle réponse ? Un convoi humanitaire !
        Les russes sont bien calmes, car sûrs de leur force, d’où les gesticulations de panique des US / UE

      • mmbbb 23 août 2014 17:13

        simple rappel rapporte desormais, lors d’un exercice concernant les forces de l Otan dans les annees 1986 les russes croyaient fermement a une attaque du territoire sovietique et etaient a deux doigts d’enclencher les hostilites Ce sont les militaires qui le disent pas moi Un general vous dira une guerre on sait comment elle commence on ne sait jamais comment elle finie Il y toujours des impondérables et ils est etonnant que malgre leur potentiel les Russes continuent a moderniser leurs armes nucleaires mais il y a une raison a ce la ce sont les americains qui avec leur guerre des etoiles ont forces cette nation a concevoir des nouveaux missiles balistiques durcis et rendant les defenses adverses inoperantes Mais ne faites pas dire ce que je ne pense pas les Russes ne sont pas plus belliqueux que les americains et comme le dit M Asselineau il ne faut pas réveiller l’ours Nous etions dans une phase d’apaisement avec ce pays Quoi qu’il en soit c’est l allemagne qui commence a patir de l embargo puisque ce pays a 700 entreprises en Russie nous on sent fou puisque notre industrie est moribonde 


      • juluch juluch 22 août 2014 19:43

        Pas mal votre article.


        Sting « Russians » 1985




        • hunter hunter 22 août 2014 19:54

           de mémoire

          « we share the same biology
          regardless of ideology... »

          Une partie du refrain je crois !

          Mais en fait, c’est faux visiblement, l’idéologie prédatrice du trio US/UE/Palestine occupée, éloigne ces gens d’un fond commun que partagerait toute l’humanité !

          Pauvre de nous !

          Adishatz

          H/


          • jjwaDal jjwaDal 22 août 2014 20:17

            Oh oh... Vous me semblez bien sûr de vous et les contre-exemples abondent qui prouvent que dans la complexité des décisions urgentes à prendre, les émotions ou l’idéologie peuvent totalement bousculer la raison, la réflexion et même l’instinct de survie...
            Donc, les japonais ont bombardé « Pearl Harbor » dans l’espoir de faire entrer en guerre les USA. Ben voyons.
            Hitler a eu le nez fin en envoyant son armée se perdre du côté de Stalingrad, on sent et pas seulement rétrospectivement la maîtrise.
            Donc les USA ont absolument tout fait pour développer la puissance économique et in fine industrielle, scientifique et militaire (tout se tiens) de la chine, en développant une mondialisation conduisant à la naissance d’un titan qui les dépassera bien vite tout en étant toujours aussi peu démocratique ?
            Ils ont tout fait pour faire disparaître l’Union Soviétique en faisant tout pour que les européens ne fassent pas alliance avec ce nouveau partenaire. Il me semble qu’avant le risque était nul, non ?....
            J’ai bien peur que Paul Craig Roberts connaisse mieux que vous la faune qui sévit à Washington et dans les sphères d’influence aux USA (il a été dedans, ça aide) et que la pièce de théatre que vous semblez percevoir ne soit que dans votre imagination.
            Comme tout s’éclaire à vous lire...
            Non, j’ai peur que non. C’est franchement plus compliqué, j’en ai peur.


            • CommunArt CommunArt 23 août 2014 12:35

              Bonjour,

              il n’était pas dans mon intention de mettre en doute l’expertise de Paul Craig Roberts en rédigeant ce « billet d’humeur », mais bien plutôt de dénoncer l’extrême cynisme de nos dirigeants. A ne pas ( forcément ) prendre au premier degré... 

            • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 22 août 2014 20:54

              La troisième guerre mondiale aura-t-elle lieu ? (Aliona Rakitina)

              http://french.ruvr.ru/2014_05_03/La-Troisieme-guerre-mondiale-aura-t-elle-lieu-2261/


              • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 22 août 2014 20:59

                Monsieur l’auteur, savez-vous que vous êtes en totale contradiction avec Wikipedia ?

                La Troisième Guerre mondiale est une hypothétique guerre mondiale et qui se caractérise par l’usage de l’arme nucléaire.

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Troisi%C3%A8me_Guerre_mondiale

                Diable, diantre, quelle hérésie !


                • CommunArt CommunArt 23 août 2014 12:44

                  Je l’ignorais mais j’en suis assez peu affecté smiley


                • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 22 août 2014 21:15

                  Allez, encore un :

                  Pourquoi 2014 pourrait bien être l’année du déclenchement de la troisième guerre mondiale

                  http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-2014-pourrait-bien-etre-annee-declenchement-troisieme-guerre-mondiale-gerard-francois-dumont-pierre-verluise-1686297.html

                  Avec en introduction une photo de quoi vous savez , oui,
                  la détonation d’une arme thermonucléaire.
                  (pour info, c’est une photo de l’essai Romeo, opération Castle, du 26 mars 1954 - 11 mégatonnes - puissance désormais absente des arsenaux mondiaux actuels, et ce depuis plusieurs décennies)

                  En fin d’article, on peut lire les questions suivantes :

                  Si un conflit mondial devait se dérouler au 21e siècle, quelle forme pourrait-il revêtir ? En quoi serait-il différent des deux précédentes guerres que le monde a connues ?

                  Les réponses des intervenants sont loin d’être catégoriques.

                  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 22 août 2014 21:30

                    Apparemment, le « marronnier » du mois d’août est désormais la « troisième guerre mondiale » ; arf, il y en a partout.

                    Le Nouvel Obs’ vient d’interviewer un « expert » de l’Iris (Institut de Relations Internationales et Stratégiques) =

                    « Une troisième guerre mondiale en 2014 ? Notre monde est dangereux mais je n’y crois pas »


                    • ahtupic ahtupic 22 août 2014 22:42

                      Pas besoin de guerre nucléaire, on a eu Tchernobyl et aujourd’hui Fukushima


                      • goc goc 23 août 2014 00:48

                        @ l’auteur

                        j’admire votre naïveté. Vous en êtes encore à croire que nos politiciens ont une âme
                        Désolé de vous décevoir, mais chez ces gens-là , il n’y a plus rien. Ils ont vendu depuis longtemps leur âme au diable pour quelques pouvoirs temporels et quelques soifs de puissance.
                        Il y a quelque années on avait demandé à des étudiants américains s’ils étaient prêts à ne vivre que jusqu’à 40 ans (dopage, maladie, etc..) en échange d’une médaille d’or aux jeux olympiques. Et bien la réponse a été « oui » à plus de 45%.

                        Chez nous c’est pareil : si on demande à des étudiants de l’ENA s’ils sont prêts à vendre leur pays au plus offrant en échange du pouvoir, je suis persuadé qu’on dépasserait juste les 30% de ... non.

                        Bref si vous croyez que nos dirigeants reculeront devant un risque de guerre nucléaire, vous vous trompez complétement, parce que d’une part, ils sont persuadés que eux se protégeront ou iront s’installer à l’autre bout du monde, genre un nouveau Vichy à la Réunion. Et d’autre part ils ont des ordres, et croyez-moi ils les exécuteront tous jusqu’au bout, avec d’autant plus de zèle que ces ordres seront mineurs. Le gros bouton rouge, ce ne sera pas eux qui l’appuieront, mais ça partira depuis l’autre coté de l’Atlantique, et alors ce sera trop tard. Je pense même que ces « collaborateurs » zélés ne servant plus à rien, seront balayés avec leur peuples avant même d’avoir eu le temps d’enregistrer leurs bagages


                        • devphil30 devphil30 23 août 2014 06:51

                          La capitalisme a besoin de destruction pour survivre.
                          Le capitalisme a besoin de sang pour croitre.

                          Le capitalisme a façonnée le monde depuis le 19 ième siècle avec son lot important de guerre locale , régionale , mondiale.

                          Une aubaine pour les fabricants d’armes , pour les entreprises de reconstructions , pour régler rapidement les problèmes de dettes , pour mettre en esclavage les peuples vaincus , pour accroitre les revenus des banques ( il faut bien prêter pour reconstruire ).

                          Le problème aujourd’hui est que le capitalisme atteint ses limites , il a besoin d’une nouvelle guerre , les USA ont une dette qui les conduit dans le gouffre.

                          Les USA ont un arsenal militaire suffisant pour détruire plusieurs fois notre planète , ils sont drogués à la consommation , à leur style de vie et ne supportent pas la baisse des richesses mondiales , ils veulent continuer à consommer de la même manière alors se pose la question de 7 milliards de personne sur la terre , de puissance émergente ( Russie , Chine , Inde , Brésil ) qui pourrait faire de l’ombre au pétro dollars américains , à la puissance financière des USA.

                          Les USA sont géographiquement loin de zones potentiels de conflits alors pourquoi ne pas allumer un feu en Ukraine et attiser les braises du fascisme pour tenterde déclencher un conflit au frontière de la Russie qui pourrait s’étendre en Europe .....

                          Les USA initiateurs de plus de 200 conflits sur les 60 dernières années .....
                          http://lesmoutonsenrages.fr/2014/08/21/les-usa-ont-provoque-plus-de-201-conflits-armes-a-eux-seuls-sur-les-60-dernieres-annees/

                          Les USA sont dangereux et telle une bête immonde agonisante , ils sont prêts à tout pour faire survivre leur « american way of life » quitte a détruire une partie de la terre en préservant leur pré carré.

                          Totalement utopique mais dans la pensée des néo conservateurs , une première attaque nucléaire américaine pour permettre de gagner la guerre en s’appuyant sur la capacité de destruction de missiles balistiques envoyé en retour vers les USA.

                          Une destruction massive en Europe rendrait ce continent impropre à la vie normale , seuls pourrait survivre des esclaves en combinaison spéciale chargés d’extraire des matières premières pour les USA.

                          Ce que ces décérébrés du bouton rouge ont oublié volontairement c’est que la radioactivité se déplace et qu’un conflit nucléaire une fois commencer ne s’arrêta que faute de populations civiles à détruire le tout aboutissant sur un hiver nucléaire.

                          Philippe


                          • CommunArt CommunArt 23 août 2014 12:42

                            Je partage presque entièrement votre point de vue, mis à part peut-être l’image des esclaves en combinaisons trimant dans les décombres mais bon...

                            Un hiver nucléaire n’épargnerait aucune vie, où qu’elle soit, et je crois que même les plus belliqueux dirigeants le savent,,, mais bien sur cela n’est qu’un avis.

                          • caillou40 caillou40 23 août 2014 09:39

                            Mouais....sauf que quand on fabrique des armes c’est pour les utiliser..et un jour ça fera boum..les USA font tout pour.. !


                            • ecolittoral ecolittoral 23 août 2014 14:11

                              Vous êtes en retard d’une guerre.

                              Les armées en rang d’oignon, les fronts de combats, les missiles balistiques avec leurs charges c’était hier.

                              Aujourd’hui, on combat une monnaie, on cyber guerroie, on décrète un embargo, on bloc des comptes bancaires, on abat un avion civil ou des manifestants ou des infidèles.

                              Hier des armées, aujourd’hui, des pro ou anti, des rebelles, des croyants, des arabes, des occidentaux, des (bonnes) victimes ou des dégâts collatéraux.

                              Plus de guerre, juste des conflits, des troubles, de l’instabilité généralisables.


                              • soi même 23 août 2014 15:38

                                C’est que l’on disait , il y juste un siècle, personne dans les milieux progressistes et d’affaires en Avril 14 pensaient qu’il allait avoir une guerre éminente. et elle est venue s’invite en Août 14 !

                                C’est là même chose aujourd’hui, personne souhaite la guerre, et pourtant, il y a eu un bien un monument qui au États Unis définie notre avenir !

                                Georgia stones ?

                                Son message se résume en dix points :

                                Dix commandements sont gravés sur les deux faces des quatre pierres érigées verticalement. Ils sont écrits en huit langues différentes : l’anglais, le russe, l’hébreu, l’arabe, l’hindi, le chinois (mandarin), l’espagnol (castillan) et le swahili.

                                • Maintenez l’humanité en dessous de 500 000 000 individus en perpétuel équilibre avec la nature3.
                                • Guidez la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité4.
                                • Unifiez l’humanité par le développement d’une nouvelle langue vivante commune à tous5.
                                • Contrôlez la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses (qui divisent) par l’usage de la raison et de la modération6.
                                • Protégez les personnes et les nations par des lois et des tribunaux équitables7.
                                • Laissez toutes les nations gérer les problèmes internes, et réglez les conflits internationaux devant un tribunal mondial8.
                                • Évitez les lois et les fonctionnaires inutiles9.
                                • Équilibrez les droits personnels et les devoirs sociaux10.
                                • Faites primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini11.
                                • Ne soyez pas un cancer sur la terre. Laissez de la place à la nature. Laissez de la place à la nature1

                                http://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

                                Cela montre qui il y a bien des volontés obscures qui sont à l’œuvre, et ne seraient pas mécontents que l’humanité arrive aux derniéres extrémités d’un génocide collectif !



                                 .

                                 


                                • CommunArt CommunArt 23 août 2014 16:16

                                  Cette « thèse conspirationniste » ( attention, aucun mépris dans l’emploi de ce mot, il y a toujours eu des complots dans l’Histoire, il serait donc très étonnant que cela ait disparu d’un coup ) mais c’est une thèse parmi d’autres, semble avoir échoué depuis longtemps non ?

                                  Avec 7 milliards d’habitants, on est loin des 500 millions, il faudrait que les illuminati se réveillent !
                                  Ne trouvez-vous pas étrange qu’un terrible plan secret soit gravé en plusieurs langues au vu et au su de tous ?
                                  Pas très discret pour un plan secret... Enfin je dis ça, c’est juste un avis smiley

                                • soi même 23 août 2014 17:21

                                  @ CommunArt, pas besoin de verser dans la thèse conspirationniste, Il suffit de voir les fresques de DENVER INTERNATIONAL AIRPORT pour voir, il y a une bien des volontés afficher aux grand jours !

                                  http://www.youtube.com/watch?v=kzLZKILexL4

                                  http://www.youtube.com/watch?v=48dEhse6mXU


                                • Daniel Roux Daniel Roux 23 août 2014 17:32

                                  Pas d’accord avec l’argument de l’auteur qui repose essentiellement sur l’intelligence supposée et la maîtrise des crises des politiques. Rien ne prouve cette théorie.

                                  Les humains sont capables de tout et surtout du pire.

                                  Qui oserait imaginer qu’un homme ayant reçu une bonne éducation, plutôt favorisé par la vie, ordonne le bombardement nucléaire de 2 villes importantes sans que personne ne puisse s’y opposer ?
                                  Cela a été fait par les étasuniens en août 1945.

                                  Qui oserait imaginer que des hommes donnent des couvertures infectées par la variole à des peuples qui vivent sur des terres qu’ils convoitent ? Qu’ils massacrent au sabre et au canon des femmes et des enfants pour anéantir des peuples entiers ?
                                  Cela a été fait par les étasuniens au 19ème siècle.

                                  Qui oserait imaginer que l’on rafle, transporte par wagons entiers comme du bétails, assassine massivement des hommes, femmes et enfants uniquement parce qu’ils ont une autre culture, une autre façon de prier ?
                                  Cela a été fait par les allemands au 20ème siècle.

                                  Qui oserait imaginer qu’une nation dont les ressortissants se revendiquent les descendants des victimes ci-dessus bombardent par représailles, au canon et par l’aviation des civils innocents d’un peuple dont ils volent la terre ?
                                  Cela a été fait par les israéliens au 21ème siècle.

                                  Les Romains se disputaient encore le pouvoir à coup de guerres civiles meurtrières alors même que les barbares étaient à leurs portes.

                                  Les hommes ont toujours utilisés toutes les armes dont ils disposaient pour détruire, hommes, femmes et enfants, sous des prétextes les plus futiles.

                                  La seule raison de l’histoire humaine, c’est la raison du plus fort (ou du plus fou).


                                  • CommunArt CommunArt 23 août 2014 17:45

                                    Bonjour,

                                    je ne remets certainement pas en cause la capacité humaine à réaliser le pire, mais si vous lisez attentivement mon billet, vous découvrirez que l’intelligence ou l’empathie ne figurent absolument pas dans les valeurs qui, au sein des gouvernements, nous protègent encore un peu de la guerre nucléaire . Je fais état au contraire d’une terrible avidité, d’un calcul et d’un égoïsme cynique très ( trop ) humain à mon goût également.
                                    Les exemples que vous avancez sont certes frappants, mais n’ont aucun rapport avec le sujet malheureusement. Les crimes de masse des uns et des autres sont des actes barbares de domination SANS que les victimes puissent se défendre de leur meurtrier.
                                    Même les exemples japonais n’ont que peu de rapport, car en août 45 les USA savent pertinemment qu’ils ne risquent aucune représaille sérieuse, étant les seuls détenteurs de l’arme nucléaire.
                                    Aujourd’hui, lancer une bombe atomique revient à scier la branche sur laquelle on est assis, c’est un suicide, donc peu productif même en matière de crime de masse.
                                    Ma « naïveté » ( mouais ) compte sur l’égoïsme forcené de nos dirigeants, en aucun cas sur leur intelligence ou sens moral.

                                  • Daniel Roux Daniel Roux 23 août 2014 18:46

                                    Bonjour à vous,

                                    J’entends bien votre argument. Vous faites confiance à l’égoïsme de nos dirigeants, je suis certain de leur bêtise.

                                    Elle est telle qu’ils développent des armes anti missiles, des sous marins d’attaque et des abris sous les montagnes tant et si bien qu’un jour prochain, ils se laisseront persuader qu’une attaque préventive massive à de grandes chances de détruire les capacités offensives de l’adversaire, après un calcul à la louche des risques qui les persuaderont que quelques millions de morts seront acceptables et que les populations seront tellement traumatisées, qu’elles seront à leur merci.


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 août 2014 18:32

                                    Oui, mais pour faire le plein de notre 4X4, il faut cautionner une guerre quelque part, pour produire une ampoule électrique, il faut un esclave chinois, pour l’allumer il faut piller le sous sol africain, Alors, ne sommes nous pas tous responsables de cette marche en avant vers le mortel abime ?


                                    • zygzornifle zygzornifle 24 août 2014 16:26

                                      La radioactivité nous donne une grande leçon d’humilité, elle n’est pas raciste contrairement à nous ,elle irradie aussi bien le noir que le blanc que le jaune que le gris, elle est d’une grande égalité car elle est identique aussi bien pour le riche que le pauvre , pour le jeune ou le vieux, que pour l’homme ou la femme, voila une grande leçon à retenir..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès