• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

CommunArt

Tableau de bord

  • Premier article le 14/01/2014
  • Modérateur depuis le 04/07/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 64 99
1 mois 0 2 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • CommunArt CommunArt 23 septembre 10:16

    @Amaury Grandgil

    Inutile d’essayer de vous défendre. Le mot magique a été prononcé, et le grimoire s’est ouvert, projetant sur vous son sort maléfique... La haine !!

    En rejoignant le camp du Mal, connaissiez-vous les mille nuances d’abominations qui vous attendaient ? J’en doute. Vous voilà raciste, xénophobe, islamophobe, rapophobe, jeunophobe, l’ennemi du progrès, le tortionnaire du vivre-ensemble. La Haine on vous dit !

    Si en plus de ce billet vous n’avez pas participé à la techno-parade, que vous n’avez pas défilé sur un char de la gay-pride - une capote géante sur la tête, si vous n’avez pas signé ni défilé pour que les gentils migrants de la colline au crack soient logés dignement (partout mais pas chez vous), si vous ne prônez pas l’euthanasie pour tous les mâles hétéros de plus de 50 ans afin que cesse enfin cette abominable dictature des heures les plus sombres, alors oui, cher Amaury, vous avez définitivement basculé dans l’horreur.

    Je crains ne plus rien faire pour vous malheureusement. En tous cas pas aujourd’hui. C’est dimanche, je file donc sans tarder sur ma trottinette à voile assister à l’inauguration du premier club échangiste réservé aux nains albinos. (C’est tout de même la moindre des choses de réhabiliter les églises en lieux culturels)

    Puisse le camp du Bien vous venir en aide.



  • CommunArt CommunArt 6 septembre 00:47

    @Amaury Ah cher Amaury, que n’avez-vous encore déclenché comme guerre de chapelles !!

    « Je doute de tout, mais j’ai la Foi » est frappé du sceau du bon sens pour peu que l’on s’attache à la sig’ification du mot foi, synonyme de « confiance » et non d’une quelconque superstition magique. « Dans le doute, je choisis d’avoir confiance ». Ou peut-être n’est-ce pas un choix d’ailleurs, mais une histoire d’intuition sur l’existence d’un Créateur. L’athégrisme et le déni de l’esprit sont une expression d’orgueil suprême. Au-dessus de l’Homme il n’y aurait rien, quelle assurance ! Je ne dénigre absolument pas les athées, je les admire même parfois.

    Ainsi il n’y avait rien. Et ce rien a tout créé par hasard, violant au passage toutes les lois de la Physique et des sciences dont ils se réclament souvent. C’est mignon finalement.

    « Les baptisés qui n’ont pas choisi » n’ont pas plus choisi que les circoncis, mais nous en revenons toujours au constat qu’on ne peut taper sans risque que sur les catholiques, les chasseurs et les fumeurs. Et à la limite sur les moines qui essaient de vous taper 100 balles pour vivre à Manhattan.

    Enfin, j’ai pour ma part un rejet du mot « Bible » (malgré quelques études assez poussées du Pentateuque) Mot fourre-tout hérité du protestantisme américain, jamais avare de contradictions délirantes.

    Les Evangiles sont un Nouveau testament, donc une nouvelle alliance, qui contredit dans son immense majorité les livres de l’Ancien. Pour le Christ point de peuple élu ni de terre promise. Mais allez expliquer ça à un français nourri de soaps yankees depuis 40 ans...

    Dommage qu’il soit politiquement incorrect d’éduquer ceux qui sont en permanence trompés par le concept de « judéo-christianisme », cet oxymore absurde.

    Bien à vous !



  • CommunArt CommunArt 26 juillet 13:28

    Footballeur de la langue française. Bien entendu smiley



  • CommunArt CommunArt 26 juillet 13:26

    @Amaury Grandgil
    Non seulement on s’en tape, mais la comparaison avec Gide... Faut peut-être pas pousser.
    Quand Macron aura écrit ne serait-ce qu’une seule page du niveau d’André Gide, on en recausera.

    D’ici là, il lui reste à réviser son Bescherelle, parce qu’il m’a l’air assez loin de maîtriser l’imparfait du subjonctif comme le « scandaleux Gide »


    Pour l’instant on retiendra surtout sa syntaxe de footballeur à la langue française, avec son « en même temps ».




  • CommunArt CommunArt 16 juillet 23:24

    Dans l’excellent livre de M.Hazan, « L’invention de Paris », je crois me souvenir que la Commune nous rappelle que le peuple, un jour, se souleva pour de bon, et qu’il ne fut alors pas mené par des nantis. Je suis surpris, en vous lisant, de cette omission des vrais martyrs de la liberté populaire ( Louise Michel en tête, sans oublier les communards fusillés dont on peut encore célébrer la mémoire au Père-Lachaise) Certes, ce fut encore Thiers qui tira son épingle du jeu, mais les idées de la Commune (sécurité sociale, interdiction du travail des enfants etc...) survécurent jusqu’au CNR qui s’en inspira librement.

    Même s’il est vrai que ces valeure sont aujourd’hui en voie de disparition... Un jour le peuple de Paris se leva pour changer le monde, sans ballon rond au milieu smiley

    Bien à vous

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Panique générale




Palmarès