Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Retraites, on ne nous dit pas tout…

Retraites, on ne nous dit pas tout…

Dans un article : « Financement des retraites : l’enjeu des cotisations patronales », Bernard FRIOT, professeur d’économie et sociologie à l’université Paris X, écrivait : « On oublie toujours, quand on raisonne sur l’avenir des retraites, que le PIB progresse d’environ en moyenne de 1,6 % par an, en volume, et donc qu’il double, à monnaie constante, en 40 ans. C’est pourquoi nous avons pu multiplier par 4,5 les dépenses de pension depuis 1960 ».

Pourquoi une information aussi déterminante est-elle censurée ? Parce que tout simplement un petit calcul facile, montrerait que ceux qui nous gouvernent, nous prennent pour des demeurés.

-En effet : si aujourd’hui 10 actifs produisent un gâteau de 100 et qu’ils ont à charge 4 retraités. C’est 14 personnes qui se partagent un gâteau de 100. Ainsi la part de chaque personne est de (100 : 14) soit 7,14.

- Si dans quarante ans, 10 actifs produisent un gâteau de 200 et qu’ils ont à charge 8 retraités. Ce seront 18 personnes qui se partageront un gâteau de 200. Ainsi la part de chaque personne sera de (200 : 18) soit 11,1.

 C’est limpide ! Il sera donc possible de financer des retraites au même niveau qu’avant leurs réformes à remonter le temps. De plus, la part de gâteau restante pour l’investissement et l’élévation du niveau de vie sera bien plus importante en 2040 (en monnaie constante).

Alors, où est donc le problème ? Pourquoi cet acharnement à détruire un système qui fonctionne bien ? Parce que le système social français, mis en place par le Conseil National de la Résistance (CNR) en 1945, met en rage les hommes d’affaires et les financiers pour des raisons évidentes. Par exemple, il leur est impossible de réaliser des plus values « boursières » sur 40% de notre part salariale (les fameuses cotisations sociales patronales) qui payent notre retraite et notre santé, en toute dignité et responsabilité. N’oublions pas que ces cotisations sociales représentent notre salaire différé qui est le fruit de notre travail. Il ne s’agit ni d’assistanat ni de charité patronale comme le laisse entendre une mauvaise propagande.

Et c’est bien là que se situe tout l’enjeu de leurs réformes : les classes dirigeantes rêvent de faire main basse sur notre salaire différé. Pour s’emparer de cette « galette », leur stratégie consiste à réduire nos droits pour nous contraindre, de plus en plus, à financer notre santé et notre retraite par des assurances privées. Ils ont d’ailleurs déjà commencé : les réductions de cotisations patronales se multiplient depuis 2002 et atteignent déjà près de 30 milliards chaque année. Combien de ces 30 milliards sont allés aux investissements productifs ? Combien d’emplois créés ? Quelle efficacité au regard des sommes englouties ? Quelle évaluation ? De plus, le fait que notre système fonctionne bien sans aller faire un tour sur les tapis verts des casinos boursiers met en évidence l’inutilité et le rôle prédateur des acteurs de la sphère financière.

Et comme cela ne leur suffit pas le gouvernement et le Medef ont accéléré les réformes de l’ANI … combien de milliards seront ainsi de plus perdus pour l’emploi et la protection sociale, dilapidés dans des montages financiers, pour finir dans les coffres forts des paradis fiscaux ? Et pour nous affoler un peu plus et nous persuader que ces réformes sont nécessaires, et que l’on ne peut pas pas faire autrement, le gouvernement, le Medef et les médias sont heureux de nous annoncer que nous sommes officiellement en récession …cerise sur le gâteaux qui tombe à pic, et le gâteaux il est gros, mais gros comme on n’en a pas idée ! Pour mémoire, regardez ce PPS réalisé a l'occasion des grandes manifestations de 2010, mais qui est toujours d'actualité !

Sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2013/05/24/retraites-on-ne-nous-dit-pas-tout/

Lire également : CHIFFRER LE BOUCLIER SOCIAL


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • spartacus spartacus 25 mai 2013 09:57

    Un sociologue qui se prétend « économiste » avec cela on est bien barré.

    En plus bénéficiaire de régime spécail, vachement qualifié pour exposer les régimes généraux.
    Incroyable ce surf sur cette France ignorante de l’économie.

    1-Le PIB, est un agrégat artificiel qui ne mesure pas la richesse, mais l’ensemble des paiement des factures d’un pays. 
    57% du PIB sont le paiement des factures destinées à l’état. Les factures de l’état ne produisent pas de la richesse.
    Payer des gens a creuser des trous et d’autres à les remplir n’a jamais créé de la richesse.

    2-Ne parlons pas du raisonnement ubuesque chiffré suivant la base d’un agrégat....
    Quand ont sait qu’il faut 3 actifs pour assurer la charge d’un retraité, comment croyez vous que puisse être financé 2.3 millions de fonctionnaires à la retraite pour 2.3 millions d’actifs ?

    3- un système qui fonctionne bien
    Un système qui fonctionne bien pour 25% de population contre 75% de l’autre coté. Scandaleusement injuste par des caisses différenciées aux modalités différentes entre les catégories sociales. 
    Quand Obama cotise a la même caisse que le salarié du privé, du fonctionnaire ou de l’indépendant, et qu’au delà de 8900USD, il se démerde seul pour le complément de retraite, en France, Les régimes spéciaux se cumulent, chacun des régimes profiteurs essaye de protéger ses privilèges, en creusant le trou de l’autre, appeler cela un régime qui fonctionne bien....

    4- réduire nos droits 
    Quels droits ? Vous pouvez partir quand vous voulez ? Vous pouvez une liberté de choix ? Vous avez les mêmes droits que votre voisin dans une autre catégorie sociale ? 
    Vous qu’une promesse « éventuelle » de pension. Un système pyramidal qui vous dit que chaque génération paiera plus que la précédente....

    5-paradis fiscaux, fraude fiscale,
    Opium politicien pour faire croire qu’il y a une chance de ne pas payer un jour et qu’il y airait un « coffre fort caché » quelque part pour ne pas avouer qu’il faudra payer, alors que dire la vérité n’est pas bon politiquement.
    Chiffres « bidonnés » et ubuesques pour celui qui raisonne un peu, mille milliards" donné tous les jours dans les média. Si y’en à 10 milliards, c’est bien beau. Mais le dire c’est pas vendeur politiquement. Il n’y a pas de trésor caché pour payer l’irresponsabilité. 





    • spartacus spartacus 25 mai 2013 10:58

      Mes réponses sont non insultantes et construites. 

      Elles acceptent la contradiction. 
      Elles ne déforment pas le pseudo.

      Il semble que tu ne disposes pas des facultés intellectuelles pour en faire autan.
      Passe ton chemin et laisse la place a des gens qui argumentent et sont polis. 

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 15:55

      la charte Ago esr acht’ment respectée 


      un insulteur a + 11 

      un insulté - 7 

      alors qu’ il explique juste un truc . 

      Le monde à l’ envers est en marche . .

    • tendrel 25 mai 2013 15:56

      salut Spartacus,

      regarde la video sur le lien : http://www.youtube.com/watch?v=Y8zWQrsBZ_8
      tu comprendras pourquoi nous nous laissons tous enfumer. Peut-être alors changeras tu d’avis

      amiclament


      • Sans avoir été un fana de vos interventions, Spartacus, et vous excuserez ma franchise, je suis cette fois d’accord avec vous sur un point, un seul. Ou plutôt un et demi.
      • D’accord à Mille pour Cent sur la révision TOTALE, je dis bien TOTALE, de tous ces foutus régimes spéciaux de retraite quel que soit le statut social occupé par le bénéficiaire dans sa vie professionnelle.
      • Le demi point (je ne me souviens plus si vous l’avez abordé) concerne les hauts salaires du privé comme de « l’administratif ». En AUCUN cas, je dis bien AUCUN une fois la retraite arrivée, ces anciens hauts salaires ne devront recevoir une pension des Complémentaires ajoutée à celle versée par la CNAV qui soit supérieure à un montant fixé par la loi. Comme on devrait le faire pour les allocations familiales.

    • Akerios 25 mai 2013 16:22

      Je pense comme toi  Démosthène qu’il y a un spartempafeur !

      Cela n’est pas une insulte mais une constatation.


    • simir simir 25 mai 2013 16:23

      «  »1-Le PIB, est un agrégat artificiel qui ne mesure pas la richesse, mais l’ensemble des paiement des factures d’un pays.«  »

      Et bien justement si l’on part du principe qu’il augmente de 1,6 % par an on peut admettre d’augmenter dans les mêmes proportions la facture retraite 
      « Payer des gens a creuser des trous et d’autres à les remplir n’a jamais créé de la richesse. »
      Sans doute mais cela permet de recevoir un salaire qui lui contribuera à la création de richesse par les achats qui vont induire de la production.

      N’en déplaise à Sparagus la retraite est encore un droit définit par l’article L 122-14-13 du Code du travail.
      Je garde la meilleure pour la fin : « Il n’y a pas de paradis fiscaux non seulement 10 milliards » !!!!
      C’est à se demander pourquoi les entreprises du CAC 40 ont1 500 filiales offshore, réparties sur près d’une trentaine de territoires, des Bermudes à la Suisse en passant par Malte et Panama et… le Royaume-Uni.
      BNP Paribas, le Crédit agricole et la Société générale disposent de 361 entités offshore. Si l’on y ajoute les Banques populaires, Dexia et la Banque postale (présente au Luxembourg), on atteint un total de 467 entreprises.
      Pas de paradis fiscaux !! Je ne l’avais jamais entendue celle là.
      Penninque n’est pourtant pas au chômage !!

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 16:24

      Mais Henri , Tous ces foutus moinsseurs insulteurs ce sont tous des qui profitent 

      de ces monstrueuses inégalités .

      Spartacus et ceux qui on l’ air d’ accord avec lui sont leurs ennemis les plus 

      intimes .

      En fait ce sont de gros salauds assis sur des avantages au détriment 
      d’ autres Français . 

      De gauche qu’ ils sont , le mot partage à la bouche oui , au portefeuille non . 

      Messieurs moinssez .... smiley pan 

    • henri_jac 25 mai 2013 17:00

      1 - Les factures de l’état ne produisent pas de richesse ?

      Et l’éducation ? et les investissements de transports ? et les hôpitaux ? et la défense ? et la sécurité ? Comment voudriez-vous fonctionner sans financer de l’infrastructure ?

      2 - « Ubuesque » est tout à fait adapté à une analyse succincte se limitant au seul facteur actifs/retraités. Mais beaucoup moins dès que l’on prend en compte l’ensemble des facteurs : taux de chômage, durée des études, impact du baby-boom ... 
      À lui seul l’accroissement de la productivité depuis 1950 compense largement l’accroissement de la durée de vie. Les chiffres donnés dans l’article n’ont rien d’« ubuesques ». 

      3 - Diversité des régimes : il y a effectivement du boulot !

      4 - Système pyramidal : pas tout à fait d’accord. Nous sommes actuellement à un « coude » démographique. 

      5 - Paradis fiscaux : il y a effectivement des questions à se poser. La productivité directement liée au PIB/habitant a été multipliée par cinq en soixante ans. Ce chiffre englobe bien entendu la totalité de la population dont actifs et retraités mais également sans emploi. Où en est passé le gain ? 

    • Akerios 25 mai 2013 17:07

      Bravo simir !

      Il ne faut pas laisser passer ces mensonges !


    • Gauche Normale Gauche Normale 25 mai 2013 19:10

      Il n’y a tellement pas de paradis fiscaux que les îles anglo-normandes sont le premier producteur de bananes au monde ! Par quelle opération massive et spontanée de plantage de cocotiers Spartacus explique-t-il ceci ? 

       smiley
      Le trésor caché l’est surtout pour cacher le vol des contribuables. (une « irresponsabilité » qui échappe à notre détective de régimes spéciaux). En témoignent les 600 milliards qui manquent à la France d’Antoine Peillon. Il faut donc les récupérer.

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mai 2013 19:18

      Planter des cocotiers pour obtenir des bananes...Sont vraiment fort ces anglo-normands....
      Bien que j’doute de la rentabilité .... smiley


    • Proudhon Proudhon 25 mai 2013 19:27

      @haddok

      J’ai trouvé une bonne question d’un retraité sur Le Monde dans la rubrique Impôts.

      Impôts : 60 réponses pour bien déclarer vos revenus

      Frais lors d’un cumul emploi retraite
      "Je suis à la retraite depuis octobre 2011. J’ai cependant gardé des activités salariées. Pour 2012, ma retraite brute s’élève à environ 50 000 euros et mes salaires à 24 000 euros. Ma question : puis-je continuer à utiliser les frais réels pour les frais directement liés à mes activité salariées (environ 7 000 euros...) même si cela ne représente plus la majorité de mes revenus ?"

      Le fait d’avoir liquidé vos droits à retraite ne modifie pas les modalités d’imposition de vos revenus salariés. Ainsi, vous pouvez toujours opter pour une déduction de vos frais professionnels selon le régime réel si ces dépenses sont notamment réellement nécessitées par l’exercice de l’activité salariée et justifiées.

      C’est pas beau ça. Un pauvre retraité, (sans doute un fonctionnaire) qui gagne tellement peu qu’il est obligé de travailler.

      Pourquoi nous n’avons jamais un descriptif des retraités par catégories avec le montant de leurs retraites respectives. Ils ont peur de dégoûter les vrais travailleurs ?


    • Gauche Normale Gauche Normale 25 mai 2013 22:27

      @ tendrel

      Merci beaucoup pour cette vidéo à la fois drôle et très claire ! Le patronat nous arnaque et Spartacus n’a rien à leur envier.
      Ces deux comédiens seraient plus efficaces que nos gouvernants pour nous sortir de la crise.

    • julius 1ER 26 mai 2013 09:20

      57% du PIB sont le paiement des factures destinées à l’état. Les factures de l’état ne produisent pas de l

      @spartacus

      je suppose que lorsque tu écris cela, tu penses à Dassault, le plus grand assisté de France ?????

    • julius 1ER 26 mai 2013 09:42

      là pour le coup Spartacus, tu es nul dans tes dénégations, tu n’es pas dans un déni salvateur( salvator dali) mais bon avec toi on en a l’habitude, pas de paradis fiscaux alors que l’ensemble des paradis fiscaux représente la masse de 24 trillionsde dollars, qui si l’on répercutait ces sommes sur l’ensembles des déficits des états occidentaux des 3O derniéres années, je pense que l’on retrouverait ces sommes et leurs correspondances.

      perso je pense que c’est une guerre idéologique, autant qu’économique que nous vivons et que les gens de ton camp sont prêts à tout pour la gagner, le mensonge étant une des premières armes utilisée. 

    • spartacus spartacus 26 mai 2013 11:54

      @julius 1er

      Un parfait exemple de déni de réalité « 24 trillions de USD » Absence de réflexions de chiffres. 
      Le besoin de croire qu’il existerait un trésor a spolier « énorme » pour éviter de réfléchir sur la réalité de la dette.
      Les chiffres « opium » pour endormir la population inculte en économie.
      Avec vous, c’est l’overdose !

      @Henri jac
      Un budget doit être fait en fonction des ressources. Chaque année 27% du budget de l’état n’est pas couvert. 
      Continuez a raisonner avec le PIB, cachez vous les yeux, les oreilles et achetez le discourt.
      L’état n’investi pas avec l’emprunt, il paye des fonctionnaires.


    • TSS 26 mai 2013 18:59
      Chiffres « bidonnés » et ubuesques pour celui qui raisonne un peu, mille milliards" donné tous les jours dans les média. Si y’en à 10 milliards, c’est bien beau. Mais le dire c’est pas vendeur politiquement. Il n’y a pas de trésor caché pour payer l’irresponsabilité. 

      Il ne faut pas avoir honte pour mettre une ineptie pareille !!

    • TSS 26 mai 2013 19:09

      Mr @rocla

      Je suis de gôôôôche effectivement et je moinsse très souvent @spartacus ,ce pseudo PDG

      qui passe son temps sur AV !

      il est d’ailleurs vraisemblablement rémunéré pour la propagation servile de ces

       contre vérités sur la toile !

      Quant à moi je suis un salarié retraité dans la caisse duquel l’état prelève tous les mois un

      certain pourçentage(non négligeable) pour enjoliver votre retraite d’artisan,ce n’est donc pas

      moi le salaud profiteur... !!


    • aura aura 27 mai 2013 13:19

      @Spartacus : QUAND nous n’avons plus de tiket de caisse, pour les achats, dans des pharmacies, dans certains d’autres magasins, qui sont tous de droite, nous pouvons nous poser la question : OU SE TROUVENT LES 27% DE PIB qui n’est pas couvert ;

      quand nous avons fait des niches fisclaes pour les entreprises, quand nous avons inventé les agences de recouvrement pour les patrons qui ne payent plus leurs factures, mais qui continuent a travailler AU NOIR sans verser un sous au fisc, des 10aines d’années... quand nous avons des doubles comptabilités - une officielle et l autre réelle - de nos associacions a but nonlucratif( loi 1901) , quand les petits patrons du batiments ont transformé leur societé de 25-50-75 ouvier dans des CIE qui n’embauchent que en soutraitance... alors cher SPARTACUS JE DIRAIS UN TRES GRAND PARDON A TOUS CE QUI EST DISCUTE LA... PARCE QUE EN ACCEPTANT LES LOIS QUI NOUS ONT DETRUIT L ECONOMIE NOSU AVONS UN PIB INCOMPLET A NO S BESOINS QUA NOUS DEMENTELLONS NOS STRUCTURE ETATIQUES ET NOUS VIVONS LA CHUTE LIBRE DANS LE VIDE ECONOMIQUE ... LA CRISE ETANT UNE BELLE REALISATION DES NOS PENSEURS ECONOMIQUES...


      JE SUIS DANS LA FINANCE DEPUIS 40 ANS ET CHAQUE FOIS QUAND J AI AVERTI AUTOUR DE MOI SUR LA GRAVITE DE MESURES PRISE EN FRANCE DEPUIS 23 ANS J AI ETE EXCLUE DU MONDE DU TRAVAIL ; ET EN EXPERT -sans titre - J’ai SUBIS LE CHOMAGE ET je subirai encore la retraite...

      ce qui me semble bisarre est que nous ne voulons pas entendre que d’une oreille nationale venant d’une bouche nationale ;
      l irresponsabilité est dans la volonte de detruire le systeme FRANCAIS... L ETAT FRANCAIS INCOMODE D ADVENIR ... AU SUJET DE NOTRE PAYS IL Y A EU ET EXISTE ENCORE DES DISCUSSIONS A UN TRES HAUT NIVEAU... PARCE QUE NOS AQUIS SOCIAUX ENBETTENT TOUTE L AMERIQUE ET TOUT L EX SYSTEME SOCIALIST QUI S ATTACHE A L EUROPE...


    • PAR EXEMPLE ON NE NOUS DIT PAS QUE NOS ELUS NATIONAUX QU’ ON NE PEUT PLUS

      APPELER NOS REPRESENTANTS....................pour un mandat de 5 ans percoivent 2500 euros et 5000 pour

       2 mandats de 10 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! de retraite......................

      arretez d ’etres des MOUTONS


      • eric 25 mai 2013 10:20

        Mais si on nous dit tout. Juste, c’est bien emballe. ce que vous dites ne serait pas faux si il y avait égalité devant la retraite. Mais on ne peut pas continuer ainsi, c’est a dire sans sacrifices du prive, sans toucher au système des retraites publiques.
        http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/statistiques/jaunes/Jaune2012_pensions.pd f
        C’est le second poste de dépense après le remboursement de la dette, mais en réalité, fondamentalement, nous nous endettons pour les payer.


        • jaja jaja 25 mai 2013 11:59

          L’article démontre que maintenir le système des retraites par répartition est un choix politique et non économique. Les joueurs de casino de l’économie capitaliste doivent être définitivement écartés de la gestion des fonds de pension !

          La seule réforme acceptable serait de limiter les pensions des cadres de la haute fonction publique comme à ceux du privé pour redistribuer des fonds aux petites retraites de misère des employés et ouvriers du public comme du privé.
          Et tout d’abord il faut revenir aux 37,5 années de cotisations supprimées par Balladur....

          Il faut nous préparer à un deuxième round sur les retraites. Sans paralyser totalement l’économie de ce pays par la grève et les blocages nous n’obtiendrons rien. Autant le savoir et se dire que cette fois ci nous allons tout faire pour l’emporter dès la rentrée...


          • alinea Alinea 25 mai 2013 13:38

            jaja m’a ôté les mots de la bouche : il ne nous reste plus qu’à descendre dans la rue, arrêter tout jusqu’à ce que ces cinglés qui prétendent nous gouverner fichent le camp.
            Le premier round en 2010 était bien parti, les syndicats s’étant un peu acoquinés avec le pouvoir, l’ordre a été donné d’arrêter au moment où ça devenait très utile de continuer ! non, jaja ? Ou c’est moi qui insinue que.....


            • jaja jaja 25 mai 2013 13:53

              Bonjour Alinéa,

              Bien entendu les responsables confédéraux ne feront rien pour que l’on frappe tous ensemble et fort ! comme d’habitude...
              On l’a vu en 2010, des journées de grève isolées et des blocages, initiatives de la base, insuffisamment soutenus et maintenus dans le temps...

              C’est réellement une stratégie de l’affrontement gagnant qu’il nous faut où alors autant aller se coucher de suite....


            • simir simir 25 mai 2013 16:27

              Une fois n’est pas coutume je suis d’accord avec Jaja.

              C’est bien Thibaud qui déclarait pendant les grèves sur les retraites : « La CGT n’est pas là pour bloquer le pays »
              Comme a pu le dire Xavier Mathieu : « Une racaille tout juste bonne à calmer la base »

            • Gauche Normale Gauche Normale 25 mai 2013 18:47

              On va encore être perçus par nos chers médias comme des râleurs face à des voisins étrangers que l’on nous présentera comme plus « compréhensifs ». Sous-entendu, « courbez l’échine espèces de fainéants ». Qu’est-ce qui me fait craindre ça ? Oh, rien une intuition.


            • Yohan Yohan 25 mai 2013 13:41

              Si ce qui est dit était vrai, alors le socialiste qui gouverne est un sacré enfoiré.


              • Yohan Yohan 25 mai 2013 13:44

                J’ai aimé aussi et surtout beaucoup ri à « Pourquoi cet acharnement à détruire un système qui fonctionne bien ?  » l’auteur a oublié de rajouter « pour les fonctionnaires »


                • simir simir 25 mai 2013 16:49

                  @ yohan

                  «  »J’ai aimé aussi et surtout beaucoup ri à « Pourquoi cet acharnement à détruire un système qui fonctionne bien ? » l’auteur a oublié de rajouter « pour les fonctionnaires »"
                  Cela reste à démontrer mais même si c’était vrai cela fait partie de l’ensemble d’une carrière et de sa suite.
                  Je vous explique vous allez voir c’est pas difficile à comprendre.
                  Après le bac en 1970 j’ai passé le concours de cadre B Technicien des installations nationales de télécommunication.
                  Après 9 mois de formation, - c’était la grande époque où les PTT sont passées du 22 à Asnières au téléphone le plus moderne du monde (1er pays à avoir en 1990 entièrement numérisé ses commutateurs et réseaux de transmission à 100 %- des recruteurs des sociétés LMT et AOIP faisaient le forcing pour nous recruter avec des salaires presque doubles, et le paiement des 9 mois aux PTT .(Eh oui les fonctionnaires en début de carrière c’est pas riche) et en plus nommé à Paris avec les loyers plus chers qu’en province.
                  8 ans avant ma retraite je sus parti chez TDF d’abord en détachement puis en disponibilité quand France télécom a vendu cette filiale pour faire pratiquement la même chose (mise en service et maintenance SFR au lieu d’Orange précédement)
                  Bilan : traitement multiplé par 1,3 car promotion rapide et 13em mois que je n’avais pas en tant que fonctionnaire. 
                  Sur la carrière aussi, ayant refusé d’intégrer les nouvelles classsifications en 1993 pour rester fonctionnaire d’état je suis resté sans aucune promotion ou avancement de grade jusqu’en 2008 car comme il n’y avait plus de recrutement de fonctionnaires il n’y avait plus de promotion.
                  Idem bien sûr pour le concours interne d’inspecteur que je m’appretais à passer quand est survenue cette loi Quiles
                  Alors ma retraite si elle peut paraitre meilleure que dans le privé je l’ai bien mérité et cela compense mon salaire inférieur au privé pour une même qualification et l’absence de possibité de promtion pendant toute ma carrière.
                  Ceci dit je ne me plains pas mais si en 1970 j’avais opté directement pour TDF (ORTF à l’époque) j’aurais été plus riche et même sans doute ma retraite meilleure.

                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 mai 2013 13:49

                  Amusant Robert, vous tirez la même conclusion que les comiques Franck Lepage et Gaël Tanguy...https://www.youtube.com/watch?v=Y8zWQrsBZ_8


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 mai 2013 13:54

                    Pourquoi une information aussi déterminante est-elle censurée ? Parce que tout simplement un petit calcul facile, montrerait que ceux qui nous gouvernent, nous prennent pour des demeurés.


                    D ’où ils te connaissent ?

                    • zelectron zelectron 25 mai 2013 17:27

                      Depuis 1982 les sommes pharaoniques qui ont été perdues ne se retrouveront jamais pour financer les retraites (Gouvernement Mitterrand/Mauroy retraites à 60 ans et même 58 avec avenants à 55 ans !!!)


                    • El Nasl El Nasl 25 mai 2013 14:49


                       D’une manière générale j’apprécie les propos d’un Bernard Friot , Frédéric Lordon, Paul Jorion, etc concernant le fonctionnement de nos sociétés , les rapports sociaux , sur la formation des prix ,la redistributions des richesses , l’escroquerie du système financier .

                       Il y a juste un petit quelque chose qui me dérange ,chez eux , quand ils font des plans sur la comète sans prendre en compte la contrainte environnementale et énergétique . Dans sa demonstration Bernard Friot suppose une croissance sur les 40 prochaines années ( à population et technologie constante ) , croissance jusqu’à maintenant liée à une consommation croissante des énergies fossiles .Question : Comment compte il produire de la croissance alors même que nous passons le pic pétrole ? J’ajoute comment compte t il produire de la croissance dans un pays comme la France qui importe plus de 90 % du pétrole qui pilote de la tête au pied nos économies et qui risque du jours au lendemain de se retrouver en short comme ses voisins européens selon les soubressauts géopolitiques des pays qui detiennent ces ressources  ?

                       ET expliquez moi quel serait l’interêt des oligarques et des classes supérieures de taper dans la gamelle des retraites par repartition ,si l’avenir se conjugue certainement avec croissance . Ne serait ce justement parce que la croissance de la taille du gateau est en train de connaitre quelques toussements à cause des chocs pétroliers répétitifs depuis 1973 alors même que la taille de la population augmente , que les oligarques et les classes supérieures essayent de raccourcir la laisse ?


                      • tf1Goupie 25 mai 2013 15:03

                        Quand on connait les incapacités de R.Gil en calcul on est mort de rire avec cet article.

                        Un exemple des erreurs de raisonnement de Robert :
                         le fait qu’il voudrait que les retraités d’aujourd’hui soient « pensionnés » sur la base d’un pouvoir d’achat d’il y a 40 ans !!!

                        Quel clown smiley  smiley  smiley


                        • Alpo47 Alpo47 25 mai 2013 15:26

                          Je crois que l’essentiel, ce qu’il faut que nous évitions surtout de considérer est encore ailleurs.
                          Je fais allusion aux 1000 MILLIARDS D’EUROS PARTIS DANS LES PARADIS FISCAUX, évidemment provenant des grosses entreprises et riches particuliers.
                          Il paraitra surement évident à tout le monde que si cet argent avait suivi un circuit « normal », impots-charges sociales ... les comptes de nos pays seraient plus qu’équilibrés.

                          Ah, oui, j’oubliais, le système capitaliste, c’est « captons les profits et mutualisons les pertes ». N’est ce pas là le vrai problème que nous ne devons pas voir ?

                          Maintenir l’ordre établi en place est leur unique objecti
                          f.


                          • Akerios 25 mai 2013 16:08

                            Oui je pense comme toi Alpo47

                            Et les G.......... de l’ UMP..., les Ca...........du PS et les centaines de politiciens véreux , voleurs et corrompus sont plus que répugnants !

                            Rien que pour l’Europe 12 paradis fiscaux prospèrent !

                            L’UMPS pratique le mensonge social !

                            Chaque jour la symphonie du mensonge social est jouée tantôt par les uns tantôt par les autres.


                          • spartacus spartacus 26 mai 2013 12:03

                            1000 milliards, le même piège a gogos que l’impôt a 75% qui devait rétablir le pays.


                            Si c’est de la fraude personne ne connait le chiffre. Si c’était de tels montants, il faut licencier sur l’heure les contrôleurs, tellement il sont nuls dans la lutte contre la fraude. 

                            Franchement a lire, c’est impressionnant de voir comment l’éducation nationale vous a endoctriné.
                            Il est vrai que dans les livres d’économie Français aucun entrepreneur n’est cité, plus de dissertation à l’examen sur Marx que Hayeck. 
                            Des correcteurs prônant l’alter mondialisme. 

                            On voit même aux élections présidentielles une prof d’éco se présenter et nous sortir des inepties ubuesques. On imagine la note qu’elle soit capable de mettre a une vision positive de Friedman.

                            Il est temps de « démarxiser les services publics ».

                          • Proudhon Proudhon 25 mai 2013 19:59

                            Et les politicards pendant ce temps :

                            La baisse des revenus (Président, Ministres...) a été déclarée inconstitutionnelle et donc annulée... dans le plus grand silence !!

                            Vous avez dit complicité ?

                            Par décision n°2012-654DC du 9 août 2012 le conseil constitutionnel a déclaré non conforme à la constitution l’article 40 de la loi de finance

                            rectificative qui prévoyait la baisse de salaire de 30% du président, du premier ministre et du gouvernement.

                            Donc, maintenant, ils sont beaucoup plus nombreux qu’avant... et payés autant.

                            Comme c’est curieux, personne n’en parle... ?

                            . Bizarre !! vous avez dit bizarre !!

                             Parce que finalement cela faisait bien de faire des déclarations d’économies pour montrer l’exemple.

                             Ne s’étaient-ils pas renseignés avant, depuis le temps qu’ils étaient dans l’opposition ???

                            Totalement vérifiable à cette adresse


                            • Akerios 25 mai 2013 21:05

                              ......N. Sarcozy a augmenté son salaire quand il était président : c’est constitutionnel ! 

                              .......F. Hollande baisse le salaire du président ....  c’est inconstitutionnel !

                              Je ne sais plus quoi dire.............................

                               

                              ,,,,,,,, ???????????????????????????????????????????????????????????????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès