Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Travailler le dimanche, puis tard le soir, et ensuite…

Travailler le dimanche, puis tard le soir, et ensuite…

Ceux qui se disent pour le travail le dimanche ou le travail de nuit, sont en général ceux qui sont le moins exposés à ces contraintes. C’est parmi les moins de 25 ans et les plus de 58 ans qu’il y a le plus de personnes disposées à travailler le dimanche, alors que les 30/45 ans y sont opposés dans leur grande majorité. Enfin politiquement ce sont les partisans du FN qui sont le plus favorables au travail du dimanche, suivis de prés par ceux de l’UMP, rien d’étonnant à cela ! Mais si les gens avaient un salaire qui leur permettait de vivre correctement, je suis sûr que ce pourcentage chuterait sévèrement…

Déjà dans la grande distribution, sur les 11 jours fériés il n’en reste que trois : le 1er mai, le 25 décembre et le premier janvier. Le 11 novembre par exemple, des caissières viennent travailler trois heures pour moins de 15 euros de plus. Et lorsqu’elles prennent leur jour de repos en semaine, ce n’est elles qui le choisissent, mais leur patron. Car le salarié ne décide de rien, les gens pensent que les salariés sont volontaires, mais comment ne pas être volontaire quand on travaille avec des contrats à temps partiel, et que l’on est précaire. Car, petit rappel : un contrat de travail est un contrat de subordination. En clair : « je suis sous les ordres de mon employeur ». La notion de volontariat dans le choix de travailler le dimanche ou tard le soir est un leurre complet, si je ne suis pas volontaire, mon employeur trouvera toujours une façon de l’imposer. La majorité des salariés sont hostiles à ces extensions, cela ne vaut évidemment pas dire qu’il n’y a pas de volontaires, mais ils sont très minoritaires.

A la demande de « quelques-uns » pour travailler le dimanche ou d’ouvrir les magasins la nuit, la majorité des travailleurs répond « allez vous faire voir, il y a trop de risques pour que cette porte ouverte permette à mon employeur de me l’imposer, à moi qui ne le veut pas ! ». Quand à ces « quelques-uns », ne devraient-ils pas plutôt se battre pour avoir un vrai boulot avec un vrai salaire ? Ces « quelques-uns » ne se trompent-ils pas de combat ? Il est facile de précariser et de sous payer une partie des salariés pour ensuite leur faire miroiter une « augmentation » en se servant d’eux pour manipuler et exploiter l’ensemble des autres salariés. Ces « quelques-uns » ne servent que les intérêts du capital et fabriquent eux mêmes les chaines qui les asservissent.

Pourquoi doit-on lutter contre ces extensions ? Tout simplement parce que le volontariat d’aujourd’hui serait l’obligation de demain, à l’image de ce qui s’est passé en Grande-Bretagne, les plus précaires n’ayant aucune possibilité de refuser ni le travail de nuit, ni celui du dimanche, et cela au détriment de leur vie de famille. Et avez-vous réfléchi à ce que font faire les enfants dont les parents travaillent le dimanche ou la nuit ? Devra-t-on travailler juste pour payer la nounou qui les garde ce jour là ? Où est la cohérence, et nombreux d’entre eux, livrés à eux même, n’iront-ils pas augmenter cette délinquance qui vous fait tant peur ? Avez- vous bien réfléchi à toutes les conséquences pour vous et votre famille ? Ne vous faites pas manipuler par le discours ultra libéral de la droite et du patronat ?

Car permettre à quelques magasins d’ouvrir, c’est la quasi certitude que, tôt ou tard, tous les commerces d’un même lieu seront ouverts sous le prétexte de ne pas se faire distancer par la concurrence (avec des employés volontaires, à votre avis ?). Et ensuite, les ouvertures tardives et dominicales, si elles se généralisaient, ne manqueraient pas d’avoir peu à peu un impact sur tous les secteurs commerciaux et industriels ; le bâtiment, les usines, les services publics ou n’importe quel commerce n’auraient plus de jours de repos définis. Ensuite, le dimanche sera un jour comme un autre, et sera donc payé comme un jour norm al, idem pour le travail de nuit. Ce n’est quand même pas difficile à comprendre ! De toute façon comme chacun a un pouvoir d’achat limité, ce qui est dépensé le dimanche, ne l’est pas en semaine. Preuve en est que c’est plus un combat idéologique qu’économique : la seule raison est au final de casser le code du travail et le jour de repos obligatoire, pour être à l’entière disposition du patronat et détruire les repères sociaux et familiaux !

Venir faire ses courses le dimanche, c’est se condamner à travailler soi même le dimanche à plus ou moins longue échéance. Et lorsque vous aussi vous travaillerez le dimanche, il faudra venir faire vos courses un autre jour, et peu à peu nous serons tous obligés de travailler 24h sur 24 et 7 jour sur 7 ! C’est notre liberté qu’ils sont en train de négocier ! Je propose donc que ceux qui veulent les magasins ouverts le dimanche et tard le soir, commencent par travailler dans ces magasins toute l’année, dimanche et soir compris !

Quand aux BdB qui répètent bêtement que les syndicats ou autres sont en train d’empêcher de travailler ceux qui le veulent et que l’on favorise par des lois contre productives la fermeture d’établissements qui fonctionnent, je pense simplement que leur idéologie est au service de leur connerie !

Sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2013/09/30/travailler-le-dimanche-puis-tard-le-soir-et-ensuite/

Lire également : LE TRAVAIL , IL SUFFIT DE LE PARTAGER

« On se bat pour le superflue et on se laisse déposséder de l’essentiel »…C. PAFO


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

128 réactions à cet article    


  • Pingouin094 Pingouin094 3 octobre 2013 09:38

    Cheminot, il m’arrive de travailler la nuit, le week-end. La SNCF est un service public, et la « continuité du service public » et ses servitures comme le travail la nuit, le week-end font partie des obligations du métier, qui justifie notamment le statut particulier des cheminots. Néanmoins, je suis du coup bien placé pour savoir que le travail la nuit et le week-end nuit tout à la fois à la santé et à la vie de famille ; et je ne suis jamais mécontant de ne pas être de nuit ou de week-end, bien au contraire.

    Alors oui, le travail de nuit, le week-end doit être limité au strict nécessaire. Certains services publics bien sûr, on imagine mal que les trains cessent de fonctionner à 18h00, qu’il n’y ait pas de police le jour de Noël où qu’il n’y ait personne pour rétablir une coupure d’eau la nuit (allusion aux salariés du privé en délégation du service public, que je n’oublie pas)
    Parmis les activités du secteur marchand, on peut également admettre que les bars, restaurants, cinémas, théâtre, parc de loisirs soient ouverts le week-end et le soir. Pour que chacun puisse avoir des loisirs, il faut bien que certains se dévouent ; sauf à prôner un changement de modèle que je ne souhaite pas.
    Dans le même ordre d’idée,on peut éventuellement comprendre que certaines zones hautement touristiques soient ouvertes également aux heures et jours où les touristes sont là. Là encore, refuser le tourisme de masse serait un modèle de société à réfléchir profondément, je ne suis pas sûr d’en être partisan.

    Mais aller acheter des clous et des vis le dimanche matin plutôt que le samedi après-midi relève-t-il du même « changement de société » qu’il rende nécessaire d’imposer une si lourde serviture à certains pour le besoin des autres ? Je ne le pense pas.
    Les magasins sont ouverts en semaine, ils sont également ouvert le samedi. Le quidam moyen a largement les moyens et le temps de faire ses courses le reste de la semaine et de garder le dimanche pour des activités familiales et de loisirs. L’ouverture des magasins le dimanche ne répond à aucun besoin fort de la société et ne justifie donc pas la remise en cause de son ordre social !


    • devphil30 devphil30 3 octobre 2013 10:23

      Merci pour votre témoignage.


      Personne n’est contre le travail le dimanche dans les services d’utilité public ( Police , Pompiers , hôpitaux , transports ) mais ces personnes disposent de temps de repos , de compensation par une retraite plus précoce malgré une volonté affiché de casser ces « avantages ».

      Philippe 

    • rocla+ rocla+ 3 octobre 2013 10:51

      Perso j’ ai travaillé en tant que boulanger pendant des années me levant 

       à 1 h du mat et faisant  10 h minimum par jour . 

      J’ ai pris mon pied dans ce métier et à l’ âge de 67 ans je pète la forme . 

      Une autre partie du parcours j’ ai travaillé tous les samedis set dimanches . 

      Encore une fois , ça l’ a fait sans aucun problème . 





    • realTMX 3 octobre 2013 11:15

      @rocla

      Ce n’est pas parce que tu le faisais, toi, et que tu aimais ce que tu faisais que c’est le cas de la majorité.

      +80% des travailleurs ne supportent que très difficilement leur travail alors qu’ils ne font que 5 jours par semaines ce qui est déjà énorme. Alors leur demander de faire une journée de plus juste pour l’intérêt des parasites, non merci.


    • foufouille foufouille 3 octobre 2013 12:14

      c’est plus des petits gateaux vendus les marchés et foires ?
      et pourquoi il a arrèté de bosser a 58, si c’était si bien ?


    • 1871-paris 1871-paris 3 octobre 2013 13:41

      Racola qui va pouvoir verifier ta fable d avoir travailmer tout les jours a partir d 1h du matin jusqu a 67 ans.... tu aurais pu pousser a 70 petit joueur !


    • rocla+ rocla+ 3 octobre 2013 16:08

      Chers amis interlocuteurs  que le travail c ’est trop dur  ....

      travaillez comme ça vous plait ok , et moi je vous........... smiley

    • ARMELLE 3 octobre 2013 17:17
      @Pingouin094

       ’’La SNCF est un service public’’

      NON monsieur la SNCF n’est pas un service public, c’est une entreprise publique et la différence est fondamentale. Les gens qui paient vos services sont des CLIENTS et non des usagers comme vous avez tendance souvent à l’asséner !!!
      Ex ; à 132 Euros un biller RENNES-VALENCE je ne vois franchement pas ou se camoufle la notion de service public. 
      Et d’ailleurs la seule caractéristique qui ramène à une notion publique est le principe de monopole permettant (au passage) à cette société de pratiquer les prix qu’elle désire.
      En d’autres termes elle fait ses prix en fonction de ses dépenses et non l’inverse comme toutes les entreprises.
      Quelles facilités !!! c’est royal.
      En revanche pour le" reste je suis totalement d’accord avec vous !






    • Urbain II 3 octobre 2013 09:38

      La solution au travail le dimanche est de ne faire aucune course le dimanche ; loi ou pas loi, autorisation ou pas, la question se résoudra d’elle-même. Sauf peut-être, la boulangerie, et pas dans une grande surface, évidemment ! Ou le marché.


      • devphil30 devphil30 3 octobre 2013 10:24

        Tout a fait d’accord.


        Personnellement je ne fais aucune course le dimanche sauf le pain comme vous l’indiquez. 

        Philippe 

      • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 3 octobre 2013 16:11

        Mais Monseigneur, c’est pas pour ça que les pousse-caddies iront à l’église


      • ARMELLE 3 octobre 2013 17:19

        Excellent !


      • Folacha Folacha 4 octobre 2013 07:44

        Parce-que les gens qui travaillent sur les marchés ou dans les petits commerces de proximité ont moins besoin que les autres de repas de famille ou de loisirs dominicaux ?

        Vous croyez que la vendeuse d’une boulangerie a un sort plus enviable que la caissière de grande surface ?
        Et les pompiers, les personnels soignants, la police et la gendarmerie , etc...


      • Oliver HACHE Oliver HACHE 5 octobre 2013 16:10

        Pourquoi faire une exception pour le boulanger et les commerçants du marché.. ?

        Oliver Hache

      • Oliver HACHE Oliver HACHE 5 octobre 2013 16:11

        Pourquoi faire une exception pour le boulanger et les commerçants du marché.. ?

        Oliver Hache

      • Urbain II 3 octobre 2013 09:45

        « Venir faire ses courses le dimanche, c’est se condamner à travailler soi même le dimanche à plus ou moins longue échéance. »


        C’est ce qui vous attend. Pour évitez-cela, il faut vous discipliner ; tant pis s’il « manque quelque chose » ; cela attendra et la prochaine fois, vous n’oublierez pas. Et quant à faire, étendez cette règle de vie au soir et au samedi après-midi.

        • ARMELLE 3 octobre 2013 18:38

          Oui et puis tant pis pour celui qui décide de faire un AVC le dimanche ! Quelle idée d’ailleurs de faire ça un dimanche !!!

          Bien fait pour sa gueule...
          En tout cas visiblement la réflexion de s’arrête pas que dimanche, c’est ahurissant de niaiserie tout ce qu’on peut lire sur ce truc
          Et puis dans les clauses du mariage sera instauré un stage obligatoire pour le mari, l’initiant aux 1ers gestes de l’accouchement. Les épouses vont être ravies !!! et rassurées...
          Vous réfléchissez parfois avant d’écrire ? Le DISCERNEMENT vous connaissez ?





        • bubu123 4 octobre 2013 10:01

          c’est moi Armelle ou vous mélangé le fait de se rendre dans un hôpital public le dimanche et se rendre à bricomarché pour acheter je ne sais quelle ânerie ? 


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 octobre 2013 10:05

          ET ENSUITE TRAVAILLER COMME ESCLAVE NOURRI A 100 EUROS MOIS COMME EN AFRIQUE

          SANS SECU NI RETRAITE................

          voila le modèle de travail proposé par la DIPLOMATIE EUROPEENNE...ET LE MEDEF

          CELA COMMENCE PAR LE TRAVAIL DU DIMANCHE ET DE NUIT...........


          • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 3 octobre 2013 16:13

            dis l’oracle, on peut en acheter des choses avec 100euro tu sais ?


          • ARMELLE 3 octobre 2013 18:49

            Ha parce que l’ECUREUIL ROUGE imagine qu’il va avoir une retraite ?


            Faut redescendre garçon !!! La fête est finie, terminé, à force de partager la misère comme on le fait depuis des lustres en tuant l’entrepreunariat, à travers les ponctions exorbitantes sur les entreprises, pour redistribuer à des mous du gland salariés super protégés, râlant pour le moindre bobo, c’est clair que la fête ne pouvait pas durer éternellement !!! La bonne blague
            Nous commençons à récolter l’inconscience que nous avons plantée qqes décennies auparavant, pensant niaisement que le conte allait durer. HI HI HI ils sont rigolos

            Et puis c’est vrai c’est inimaginable ce que l’on peut acheter avec 100 euros, de la bouffe chinoise... c’est pas cher

          • 1871-paris 1871-paris 4 octobre 2013 07:55

            Armelle ra pensee est prisonniere d un systeme strictement capitaliste qui place la rente au centre de toutes preoccupation economique.

            Dans un VRAIS systeme socialiste les 2000 milliards d euros de pib (chiffre non exhaustif de +) ne sont qu un indicateur. Le vrais necessite est de definir nos besoin puis de mettre en face une force productive pus d organiser les echanges. Pas de parasites qu prelevent rente de dividendes au passge ! Capiche !?

          • bubu123 4 octobre 2013 10:04

            ah les fameuses ponctions énormes sur les entreprises.... sa doit être pour cela que les grand groupe du CAC 40 payent quasiment 0 impôt


            entre 60 et 80 milliards d’euros de fraude fiscal par an, sa en fait de l’argent pour partager la misere...

          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 octobre 2013 10:12

            je suis en retraite mais mon syndicat est toujours en 1ère ligne surtout pour la DEFENSE DES RETRAITES

            MALGRE QUE LA MIENNE SOIT CORRECTE JE SOUTIENS LES VEUVES A 600 EUROS MOIS LES AGRICULTEURS A 500 EUROS MOIS LES MERES DE FAMILLE AVEC CARRIERE HACHEE ET..SACQUEES

            NOTRE ENNEMI COMMUN BALLADUR (calcul sur 25 ans et plus 10 ans)

             L URGENCE EST .UNE RETRAITE MINIMA POUR LA MERE DE FAMILLE QUI A ELEVE SES ENFANTS.........................................

            L ’écureuil rouge n’esp pas individualiste comme 90% des francais


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 octobre 2013 10:15

            c’était pour sa grande gueule d’armelle qui ne doit meme pas etre syndiquée...

            « 100 EUROS DE SALAIRE » C EST UN REPAS BOL DE RIZ PAR JOUR ARMELLE EST
            STUPIDE OU EST CE DE L HUMOUR ?????? de BLANCHE EGOISTE


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 octobre 2013 10:21

            "CETTE GRANDE GUEULE...........3


          • howahkan Buddha 3 octobre 2013 10:49

            faites votre pain vous même..rien de plus facile...pareil pour les gâteaux..de toute façon le boulanger fait toujours la gueule.
            pour 1kg de farine, il faut environ 600 g d’eau, environ 20 à 40g de levure selon la force et 20 g de sel..mélanger farine et sel , melanger eau et levure..car le sel peut « tuer » la levure. incorporer le tout dans un batteur mélangeur avec une queue de cochon, en boulangerie il melangent le tout pendant environ 13 minutes ça fera un pain plus gros ,grace aussi à l’incorporation d’acide ascorbique ou vitamine c .Plus gros donc plus cher !! chez vous il ne sera jamais aussi volumineux,mais mais mais de ce fait ayant moins d’air il va ausi se garder beaucoup plus longtemps..

            donc faite lever votre pâton à environ 50 degré voir 40, voir la nuit au frigo si vous n’avez pas la possibilité de sélectionner une telle température...une fois le paton levé le former comme vous le voulez et là il va falloir à nouveau le laisser re-lever un peu...pas trop non plus...enfourner pour le genre baguette cuire à environ 230 dans un four non professionnel,sans ventilateur...une petite tasse d’eau chaude dans le four aide bien..pour les pains plus gros baisser a environ 210..mais à voir ,chaque four réagissant différemment ..c’est cuit quand c’est cuit, mais en gros pour le pain ,si vous le prenez et tapez dessous ,si ça sonne un peu « creux » c’est bon..........
            voila le problème des boulangeries du dimanche...il va falloir si on ne veut pas finir comme chair a canon pour les banquiers se réapproprier tout ce qui nous a été volé.....dans le temps comme on dit, il y avait des fours collectifs un peu partout...on faisait le pain pour quelques jours, et après le pain , le four à pierre encore chaud servait aussi à faire des desserts, des oeufs au lait, des cremes, et a secher des fruits...etc etc ..


            • ARMELLE 3 octobre 2013 17:34

              @Buddha


              ’dans le temps comme on dit, il y avait des fours collectifs un peu partout’’

              Je connais un village où la tradition perdure, et le moment est magique car il réunit les gens autour d’un même besoin et un très bon besoin car cuit dans un four à pain d’époque restauré ; jvous dis pas, c’est un délire !!! Une grosse mie brune alvéolée...
              Tu bascule une demi livre de beurre qui sort de la barate et là c’est que du bonheur
              ...Une merveille, il se mange comme un gâteau...
              Et les gens bavardent, rigolent, rigolent des exploits de notre basse cour gouvernementale... Enfin la vie de province quoi, la vraie vie !!! 


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 octobre 2013 10:19

              armelle

              encore une bobo ecolo une grande reveuse QUI NE PARTAGE QUE SES REVES........


            • juluch juluch 3 octobre 2013 11:19

              Tout à fait d’accord.


              Dans mon boulot aussi on travail tous les jours y compris les dimanches et fériés, mais on est compensé.

              Si à force de laisser des magasins non essentiels ouvrir les jours de repos, se sera la porte ouverte à tous.
              Rien n’empêchera une modification du Code du Travail et de ce fait le dimanche sera considéré comme un jour normal.......

              Ceci étant, certains événements comme les fêtes de Noëls , les grandes enseignes sont ouvertes avec autorisation.

              La bravade des enseignes de bricolages doivent être sanctionné rapidement avant que tous ce boxon nous pète à la figure.

              Les salariés sont content d’etre plus rémunérés ces jours là, se qui est normal...........

              .........................mais si ces jours perdent leur exceptions...........finit les primes.

              Il doit y avoir des accords d’entreprises et surtout ne pas modifier le Code du Travail.

              • juluch juluch 3 octobre 2013 12:11

                Vas troller ailleurs .



              • 1871-paris 1871-paris 3 octobre 2013 13:43

                Exactement travail le dimanche merite un bonus consequent ! Nivellement par le haut !


              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 3 octobre 2013 16:16

                « le bonus conséquent » sera que ne sera plus obligé de regarder Druker avec ta belle-mère dans ton 2 pièces.


              • juluch juluch 3 octobre 2013 18:22

                démosthene vas réfléchir ailleurs.


              • rocla+ rocla+ 3 octobre 2013 18:24

                Démosthène peut pas réfléchir  il a eu l’ ablation de cerveau . 


                Il réfléchit avec un miroir , c ’est pour ça qu’ il s’ insulte sans arrêt . 

              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 octobre 2013 10:20

                juluch est.............CRS..........................................


              • foufouille foufouille 3 octobre 2013 12:16

                et ensuite, on fera bosser les gamins de huit ans.
                le rêve de tout libertaryen


                • hans dupanier 3 octobre 2013 13:18

                  Enfin politiquement ce sont les partisans du FN qui sont le plus favorables au travail du dimanche, suivis de prés par ceux de l’UMP,

                  Mr Gil a pris son bâton de pelerin et a demandé à tous les favorables au travail du dimanche de connaître leur orientation politique ou de presenter leur carte de parti et là, horreur !
                  Ils sont TOUS au FN ou à l’ UMP, exclusivement !
                  La désinformation selon robert gil ! Faut-il en rire ou en pleurer ?

                  • Robert GIL ROBERT GIL 3 octobre 2013 16:25

                    ah non, excuse moi, ce sont les partisans du FdG, non, ceux du NPA, non ou alors ceux de LO...mieux vaut en rire...non ?


                  • hans dupanier 3 octobre 2013 17:52

                    Ah robert gil et ses certitudes !

                    Moi je suis un blaireau de sous base, je bosse 365 jours par an. Avec les heures sup, je vais pouvoir changer ma Renault, et en plus je vote FDG ! 
                    Tu vois mon joli, il y en a au moins un !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès