Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Adam et les pomme-pomme girls

Adam et les pomme-pomme girls

Selon le très sérieux et néolibéral The Economist, aux USA 58% des Républicains et 40% des Démocrates adhèrent à la thèse créationniste, comme quoi Dieu aurait créé l’Homme sur Terre, dans sa forme actuelle, voici quelques 10 000 ans. La Foi balayant les montagnes, les arguments scientifiques relatifs aux fossiles et autres indices d’une lignée quelque peu plus ancienne et simiesque sont balayés comme simple propagande des athées, ou reliquats d’un passé pas si lointain – Noé et le Déluge. Toujours selon The Economist, le Pape actuel serait en accord avec cette vision du monde, ce qui le rendrait presque sympathique s’il n’était pas en plus Marxiste – mais c’est une autre histoire.

Les américains ont une culture de l’absolu, ce qui les rend capables du meilleur comme du pire : tout est bien ou mal, blanc ou noir, vrai ou faux et la religion s’y choisit comme un système d’aide à la certitude – l’inverse du modèle européen où la religion n’est qu’une facette culturelle héritée avec tout le reste, un bruit de fond qui, certes, façonne quelque peu notre manière de penser mais à laquelle nous ne faisons généralement pas référence de manière consciente. Il serait d’ailleurs intéressant d’analyser les relations US-Islam dans la perspective d’un mode de pensée très similaire, fondée de part et d’autre sur la certitude d’être les enfants choisis de Dieu et donc vouée à l’autoritarisme et au tropisme psychopathique inhérent à toute culture absolutiste, qu’elle soit raciale, politique ou religieuse.

Mais le créationnisme américain fait face à des moments difficiles : d’une part, parmi les personnes nées entre les années 1980 et 2000, le taux d’érosion des créationnistes est très élevé une fois atteint l’âge adulte et l’accès à une éducation non créationnisme – notamment scientifique. Non seulement par rationalité, mais également par culture : les jeunes adultes se détachent de tout ce qui relève des organisations traditionnelles, repères de vieux cons qui font entrave à leur hyper-individualisme.

D’autre part, un pilier du créationnisme est remis en cause par la génétique et les découvertes récentes qui font état non plus d’un ancêtre commun à l’humanité, mais d’une multitude d’ancêtres. Pas un Adam, mais des Adams. Et donc des Eves. Sans parler d’une récolte massive de pommes. Catastrophe, car la logique créationniste est basée sur l’idée que Jésus est venu sur Terre pour réparer la faute d’Adam. D’un Adam, un personnage unique et historique dont nous, ses descendants, continuons à payer ses pots de compote cassés.

Mais s’il y avait des milliers d’Adams au lieu d’un Adam historico-biblique, ça ne marche plus car, d’une part, il est difficile d’imaginer que tous les Adams se soient laissés prendre au piège de leurs pomme-pomme girls (auquel cas les descendants des Adams un peu malins n’auraient pas à suer pour se nourrir, et leurs femmes à souffrir pour enfanter – ce qui n’est pas le cas) ; d’autre part si l’Adam historique n’est plus alors Dieu n’a plus aucune raison d’envoyer son Fils payer pour sa pomme.

C’est la crise et certains ne savent plus à quel saint se vouer, à tel point que le mouvement semble disposé à mettre un peu d’eau dans son vin de messe : lors d’un récent meeting à Baltimore, les créationnistes ont invité un éminent avocat de la thèse du “créationnisme évolutionniste”, Denis Lamoureux, qui propose que Dieu a créé le principe de l’évolution et de la sélection naturelle, qu’il la contrôle évidemment, mais que la Bible est un recueil archaïque de science ancienne qu’il faut interpréter de manière plus moderne – et que en ce cas la Foi ne nécessite plus l’existence d’un Adam historique. Un autre participant de premier plan à ce débat est Francis Collins, ex-athée responsable du National Institute of Health (l’agence gouvernementale américaine en recherche biomédicale) et fondateur du groupe créatio-évolutionniste Biologos, compare cette remise en question des fondamentalistes avec la remise en cause du modèle géocentrique par Galilée !

Le débat fait rage entre fondamentalistes chrétiens, mais l’avenir du créationnisme pur et dur n’est pas assuré et le mouvement a le choix entre un pas vers la lumière avec une version évolutionniste à la Lamoureux/Collins, ou un repli dans le fond de sa grotte sous la bannière des irréductibles tel le député (Rep.) de Georgie Paul Broun, qui siège au Comité du Congrès sur… la science (oui, les cons ça ose tout…) et pour qui l’évolution est un mensonge tout droit sorti du puits de l’enfer (a lie straight from the pit of hell).

Good luck, and God help us all…


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • oncle archibald 9 décembre 2013 18:44

    Pour les chrétiens un peu évolués, si-si, ça existe, ils ne sont pas tous bornés, les choses sont à la fois plus simples et moins simplistes que vous ne les présentez.

    Adam, c’est « l’homme nouveau ». Ce qui le différencie du singe est qu’il est capable de discerner les notions de « bien » et de « mal », et qu’il est conscient de sa liberté de choix. Le récit biblique l’illustre très bien avec une pomme et un serpent. Libre à vous de le prendre au premier degré mais je vous crois plus fin que ça.

    A quel stade de l’évolution ce changement fondamental s’est-il produit ? Est ce que même Darwin aurait su mettre une date sur ce qui a fait de l’homme un animal pas exactement comme tous les autres ? S’est-il produit « par miracle » et donc d’un seul coup de baguette magique ou au contraire lentement par une évolution vers la conscience ? 

    J’avoue que je m’en fous un peu, ce qui ne m’empêche ni de trouver que le livre de la Genèse est un un récit d’une poésie fabuleuse ni d’adhérer au message des évangiles.



    • La mouche du coche La mouche du coche 9 décembre 2013 20:40

      Article complètement crétin. smiley L’auteur s’imagine qu’il a raison puisqu’il pense qu’il a raison et se moque de ceux qui ne pensent pas comme lui. L’idée que ce soit lui qui puisse avoir tort ne lui traverse même pas l’esprit tellement il est prétentieux. Cet article gonflé de suffisance n’a pas sa place ici mais sur un blog jamais lu, le sien. smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 10 décembre 2013 15:23
      Bonsoir l’oncle,

      « Ce qui le différencie du singe est qu’il est capable de discerner les notions de « bien » et de « mal » »
      Mais d’où vient cette notion bizarre du bien et du mal ?
      Il n’y a rien d’universel là-dedans.
      Ce qui est bien pour l’un, sera nécessairement mal pour l’autre.
      Est-ce que vivre hors du jeu, c’est bien ou c’est mal ?
      Celui qui ne croit pas est-il un barbare ?
      La question n’est pas anodine.
      L’homme n’est pas un animal comme les autres ?
      Ca c’est une nouvelle magique, mais fausse.
      Il aura des suivants complètement différents dans quelques millions d’années.
      Il faut se rappeler qu’à l’échelle du temps de notre système solaire réduite sur un an, il n’est là que depuis quelques minutes.
      La Genèse, une poésie fabuleuse ?
      Pour dormir, cela pourrait l’être, en effet.
       smiley

    • L'enfoiré L’enfoiré 10 décembre 2013 15:31

      Je ne suis pas pour bouddhiste, mais le bouddhisme va au-delà du bien et du mal.

      Le mal comme souffrance et le bien comme moindre mal....
      Des notions à réfléchir.

    • blablablietblabla blablablietblabla 9 décembre 2013 19:12

      « 58% des républicains et 40% de démocrates » 


      Chez les musulmans c’est 99% qui croient au créationnisme ,et le comble si on vient à leur opposer un argument valable et bien ils vous diront « que vous êtes fou » !



      • oncle archibald 9 décembre 2013 19:27

        Pour ne pas bla-blater n’importe quoi vous devriez aller lire un peu avant d’écrire. Il n’y a pas un « créationisme » mais des tas d’interprétations différentes de la « création ». Et ce dans toutes les religions, compris Juifs, Chrétiens et Musulmans. 

        La part de ceux que doit viser votre post, c’est à dire ceux qui croient qu’il faut s’arrêter à une interprétation littérale de la Genèse, sont très minoritaires dans les trois « religions du livre ». En fait actuellement ils passent pour des gosses qui refusent de grandir et pour tout dire un peu bêtas.

      • Abou Antoun Abou Antoun 10 décembre 2013 13:21

        Oncle,
        C’est une caractéristique commune à la plupart des religions (surtout monothéistes) qui veulent tout régenter et tout expliquer, une fois qu’elles sont mises devant le fait accompli de réinterpréter leur dogmes en invoquant des ’images’. Les chrétiens sont très forts pour ça. De sorte que les gens qui prennent les religions à la lettre (les vrais croyants en somme) sont pris pour des cons.
        On nous expliquera un jour que la Sainte Trinité, la virginité de Marie, la résurrection du Christ, ce sont des ’images’ et tant pis pour les milliards d’imbéciles qui auront cru à ces fadaises.
        Cela dit l’auteur a raison d’insister sur le retour en force du créationnisme crétin, primitif et pour tout dire réactionnaire. Si les musulmans (globalement) font marche arrière toute, les chrétiens leur emboîtent le pas. dans le domaine des idées des croyances le futur c’est le passé !


      • L'enfoiré L’enfoiré 10 décembre 2013 16:43

        « On nous expliquera un jour que la Sainte Trinité, la virginité de Marie, la résurrection du Christ, ce sont des ’images’ et tant pis pour les milliards d’imbéciles qui auront cru à ces fadaises. »

        Je vous informe que cette Trinité existait bien avant chez les Égyptiens.
        Elle avait à son bord Osiris Isis et Horus 
        ou
        Amon, Mout et Khonsou 

        La religion chrétienne n’a même pas inventé le mal.

        Par Seth s’oppose toujours à l’harmonie des choses et des arrangements, il est la force brutale, capable de détruire toute forme de vie. Il a été associé au Typhon grec, qui pouvait de ses mains étendues toucher l’Orient et l’Occident.

        C’est l’un des dieux les plus complexes et ambigus. Les mythes relatifs à Seth le dépeignent comme ambitieux, comploteur, manipulateur, quand ils ne le réduisent pas bonnement et simplement à un assassin. Bien peu de vertus sont donc mises à son actif. Cependant, , le Maître de Monde, le défendit contre l’avis de toute sa famille, Seth étant le protecteur du Soleil.


      • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 9 décembre 2013 21:13

        J’insiste sur le fait que cet article concerne le créationnisme dans le contexte américain, et n’est en aucun cas une critique des chrétiens « évolués » comme le dit oncle Archibald :). Ces derniers savent faire la différence entre réalité historique et métaphores bibliques. Là où nous pourrions différer est sur la notion de « mal » représenté dans la Bible par le serpent, qui fait tomber Adam au travers Eve. J’estime que cette interprétation est erronée, le serpent représentant en fait la connaissance. La sueur et la douleur sont le prix à payer pour l’émancipation de l’homme face à son maître, émancipation acquise grâce à l’accès à la connaissance. 


        • Odal GOLD Odal GOLD 9 décembre 2013 21:32

          @ Vincent Verschoore

          « Le serpent (la kundalinî) et l’éveil »
           
          >>> http://odalgold.blog4ever.com/le-serpent-la-kundalini-et-l-eveil
           


        • oncle archibald 10 décembre 2013 09:53

          « le serpent représentant en fait la connaissance »

          Oui, nous sommes d’accord, la connaissance, la capacité de discerner le « bien » du « mal ».

        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 12:02

          Ou alors, il s’agit de symbôles connus des anciens Juifs dont on a perdu la signification qui n’ont absolument rien à voir avec nos élucubrations modernes et hasardeuses.

          Il me semble que dans les temps anciens, il existait des cultes de la fécondité
          à dimension forcément chtonienne dont une des représentations était justement le serpent et que ces cultes étaient en opposition avec les cultes ouraniens tels que celui de la divinité des Hébreux.

          Si ça se trouve c’est juste la trace d’une lutte d’influence entre deux cultes rivaux chez les proto-juifs comme on l’observe un peu partout dans le monde ancien où ça s’est souvent résolu par le polythéisme mais pas toujours comme le montre l’exemple juif voire le mazdéisme.

          Chez les Egyptiens, il y a eu à cette époque la période d’Akhenaton qui voulait justement imposer le monothéisme (solaire et donc dans une certaine mesure, ouranien ) , ce qui n’a pas plu (et pour cause ) aux prètres des différents cultes proscrits et que ces derniers ont finalement eu gain de cause.

          Bref, tout ça pour dire que nos interprétations ne sont pas forcément les bonnes et que tout discours interprétatif doit forcément être relatif.


        • Odal GOLD Odal GOLD 9 décembre 2013 21:20

           
          Oncle Archibald a écrit : "La part de ceux que doit viser votre post, c’est à dire ceux qui croient qu’il faut s’arrêter à une interprétation littérale de la Genèse, sont très minoritaires dans les trois « religions du livre »... et sont un peu « bêtas » « 
           
          L’article de Vincent Verschoore démontre au contraire qu’ils constituent dans le monde une part très importante - d’ailleurs la laïcité à la française y est une exception.
           
          Ils ne sont pas qu’un peu bêtas, cette énorme masse de créationnistes dans le monde : mais aussi simplets voir cyniques, fous et fanatiques, et potentiellement prêts comme aux USA à imposer dans les écoles et dans un état théocratique leur vision du monde glauque.
           
          Dixit, de mémoire, un Jacques Attali apparemment très content du fait :  »L’Amérique est en train de devenir une théocratie ! "
           

           


          • Abou Antoun Abou Antoun 10 décembre 2013 13:26

            Dixit, de mémoire, un Jacques Attali apparemment très content du fait : »L’Amérique est en train de devenir une théocratie ! « 
            Qu’elle n’a jamais cessé d’être. »In God we trust".
            On se demande d’ailleurs quel était le repoussoir le plus puissant de l’Union Soviétique la doctrine économique ou bien l’athéisme officiel ...


          • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 13:29

            Dans tous les livres d’histoire sérieux et détaillés traitant de la création des USA on peut y lire que les pères fondateurs étaient convaincus de créer une nouvelle Sion !

            D’où les USRAËL actuels..


          • claude-michel claude-michel 10 décembre 2013 08:05

            ..Moi qui croyait que notre apparition sur terre venait d’une immense partouze dans l’infiniment petit.. ?


            • cardom325 cardom325 10 décembre 2013 11:12

              Dieu çà se discute, les religions çà se rejette .......car elles prétendent imposer leur idée de Dieu sous prétexte d’avoir recueilli sa parole . Or, Abraham, Moïse et Jésus n’ont très vraisemblablement pas existé, et Mahomet n’est qu’un chef de guerre qui s’est servi de la crédulité des siens pour asseoir un pouvoir autoritaire
              le problème n’est pas que les créationnistes croient en leurs fadaises, c ’est leur droit , mais qu’ils essayent d’imposer leur morale , prétendant détenir le bien

              Car les questions restent nombreuses, même si l’on admet que Dieu existe. pourquoi n’agit il pas ? par faiblesse( pas si omniscient et omnipotent ) , ou question encore plus polémique, se pourrait il que Dieu ne soit pas bon , car le fait qu’il serait le créateur n’implique pas automatiquement sa bonté . Dernière question : Dieu serait il unique ? pourquoi les polythéistes auraient tort


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 11:32

                Rhoooooooooooooooooooooooooooooooooooo

                Mais c’est que ça sent la prise de tête philosophico-religieuse tout ça !

                Il me semble que TOUTES les religions ont déjà des tas de réponses toutes faites à tes questions et qu’il est dés lors vain d’essayer de convaincre quiconque via ce questionnement.


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 11:38

                Pourtant, tout ceci se résume en un tas de questions élémentaires :

                l’existence ou non de phénomènes surnaturels ( reproductibles ou non , tels que la sorcellerie qui est reproductible par définition si elle existe et infirmable s’il s’agit d’une supercherie )

                l’existence ou non d’une ou plusieurs divinités (et si oui, combien il y en a )


              • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 12:26

                @ cardom325

                Réponse juste en dessous adressée à Alois Frankenberger.
                Les trois monothéismes ont été écrit par le même peuple de scribes...


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 14:49

                Vos affirmations concernant un certain « peuples des scribes » restent à démontrer.

                Par contre, qu’il y ait eu des querelles théologiques au proche orient durant la haute antiquité n’est pas un scoop.

                En replaçant ces vieux écrits dans leur contexte on peut les prendre pour ce qu’ils sont, à savoir des explications plaquées sur des questions dont les personnes de l’époque n’avaient pas de réponses satisfaisantes, notamment sur leurs origines.

                C’est l’éternelle question du : d’où vient on et qu’est ce qui se passe quand on est mort.

                Des générations d’hommes ont trouvé ces réponses satisfaisantes mais maintenant qu’on en sait un peu plus qu’eux, on se rend compte que pour le passé ils se sont bien plantés ce qui devrait pousser les actuels croyants à un peu plus de modestie au lieu de se lancer dans la promotion du djihad comme c’est actuellement le cas un peu partout au proche orient et ailleurs.

                Parce que le problème est là : c’est au nom de ces textes bacaux qu’on massacre et opprime un peu partout dans le monde, bien qu’il n’y ait pas qu’eux qui le fassent.

                Si ben Laden s’était posé des questions sur l’origine de l’homme par rapport au vil et mensonger coran, on n’en serait sans doute pas là, il en va de même pour la question palestinienne et tous les délires obscurantistes auquels on assiste dans les pays musulmans.

                Le monde serait meilleur si les musulmans faisaient la lecture critique de leur vil et mensonger coran bien que ça ne changerait probablement rien pour les Tibétains ou les Nord Coréens et autres malheureux puples victimes de leurs dirigeants.


              • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 15:13

                @ Alois Frankenberger

                Concernant le peuple des scribes c’est 100% démontré par des études Académiques, croisé et recoupé par l’archéologie et l’étude des papyrus tablettes rouleaux.

                Ces écrits ont été recopiés ensuite par les autres cultures, Romains et Grecs mais l’origine des textes des premiers scribes est incontestable et démontrée.
                Avec les techniques modernes même les supports ayant été effacés pour écrire une autre histoire laissent apparaitre les deux écrits distinctement. Ce qui permet de dater assez précisément.
                (voilà pour la Thora, le Talmud, le Nouveau et l’Ancien Testament, le Coran il suffit de regarder l’époque, la proximité géographique pour comprendre que même sans archéologie c’est évident.)

                Pour ce qui est des Musulmans leur prophète en personne disait « M2fiez vous des mauvais Imams », ils ont oublié l’Idjihad (la voie sacrée d’après leurs textes) et trop souvent préféré le Djihad (la voie basse) .

                C’est une question de recherche personnelle, comme disait un célèbre prophète Chrétien : « Celui qui cherche trouvera et quand il trouvera il sera émerveillé »


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 11:28

                Ah tiens, c’est une idée à creuser pour démontrer aux musulmans que leur vil et mensonger coran est également mensonger sur cette histoire d’Adam.

                Mais, par expérience, j’ai remarqué que ça marchait mieux avec le duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu d’une divinité qui est censée tout savoir : c’est que la preuve que la sorcellerie fonctionne est plus facilement démontée ( ben oui, vu qu’ils prétendent que les démons existent toujours et qu’ils communiquent avec les humains et que des fois il faut exorciser, alors il est possible de pratiquer la sorcellerie vu que selon le vil et mensonger coran la sorcellerie est enseignée aux humains par les démons ) que l’existence ou non d’un ou plusieurs hypothétiques Adam.

                En cherchant un peu ( beaucoup et longtemps en fait ) sur Agoravox, il devrait y avoir moyen de retrouver mes dialogues de sourds avec Paradisial à propos de la création ainsi qu’Adam et Eve.

                Le mieux étant de les mettre face à leurs contradictions en leur demandant de prouver que la sorcellerie fonctionne comme c’est marqué dans le vil et mensonger coran : avec un peu de chances il y en a un sur dix qui va commencer à réfléchir un peu, ce qui est toujours ça de pris.


                • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 12:24

                  Les trois monothéismes sont une escroquerie écrite par le même peuple de scribes tous les trois !

                  (Textes qui sont un patchwork de tradition orale, chacun écrit en plusieurs étapes, à des époques différentes, par des équipes différentes. Pour le nouveau testament les archéologues ont identifié 7 équipes sur 7 époques..)

                  La sorcellerie ne fonctionne pas
                  sauf pour ceux qui y croient, comme celui qui veut voir des signes partout peut les voir. C’est une superstition comme faire un vœu face à des étoiles filantes ou un arc en ciel...


                • Abou Antoun Abou Antoun 10 décembre 2013 13:29

                  La sorcellerie ne fonctionne pas sauf pour ceux qui y croient, comme celui qui veut voir des signes partout peut les voir.
                  On peut dire exactement la même chose des religions.


                • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 13:49

                  @ Abou Antoun

                  Exact à 100%.
                  D’autant plus que les trois monothéismes ont été écrits à partir de traditions orales lointaines, donc déformées à souhait.
                  Chacun des monothéisme a été écrit en plusieurs fois, par des équipes différentes, dans un contexte politique différent.
                  Dans les trois monothéismes d’une page à l’autre ils se contredisent, dans le nouveau testament c’est flagrant car les incohérences sont sur des pages mitoyennes.
                  Tous les archéologues et experts en manuscrits sont mondialement unanimes sur le sujet. (sauf certains du peuple des scribes bien entendu)

                  Le seul point commun aux monothéismes c’est qu’ils ont tous été écrits par les scribes de l’époque appartenant tous à la même Tribu.

                  Notez bien que les trois monothéismes se sont rapidement très bien entendus avec les monarques ou oligarques et le tiers état, ce en tous temps et en toutes circonstances même quand le pouvoir changeait de mains.

                  Rien n’a changé depuis tout ce temps....Les monarques oligarques + le clergé des trois monothéismes + le tiers état = La fausse démocratie.


                • MuslimADieu MuslimADieu 10 décembre 2013 14:55

                  @alois

                  On va laisser de côté tes appréciations lumineuses.

                  Pour éve : Cette meuf est inconnue du coran.

                  Pour les démons : Connait pas dans le coran. Les jinns représentent l’imaginaire humain. Y a rien à exorciser à part la connerie.

                  Pour la sorcellerie de Moise : c’est un concours de prestidigitation ou d’hypnose.
                  cadeau ce verset :
                  20-66 : Il dit : « Jetez plutôt ». Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l’effet de leur magie.





                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 15:08

                  Ne me fais pas rire avec tes demi vérité vérolées !

                  A te lire, on croirait presque que Moise était un prestidigitateur qui devait impressionner le Pharaon inconnu qui lui se prenait pour un dieu vivant !

                  Relis donc ton vil et mensonger coran sur le duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu qui se fait d’ailleurs MAUDIRE à tour de bras pour n’avoir pas reconnu les signes de Moise : on est bien LOIN de la prestidigitation mais bien dans le SURNATUREL pur.

                  Ce récit PUE le MENSONGE à qui se donne la peine de REFLECHIR.


                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 15:14

                  Et pour les Djiins on peut toujours attendre que tu puisses en montrer un bien que tu soutiennes qu’ils existent et qu’ils communiquent avec nous comme c’est marqué dans le vil et mensonger coran.

                  C’est d’ailleurs tellement vrai qu’AUCUNE culture non musulmane fasse état de l’existence de Djiins .

                  Ce qui PROUVE que ça n’existe pas dans la REALITE.

                  Les Djiins sont une FICTION LITTERAIRE issus du vil et mensonger coran.


                • MuslimADieu MuslimADieu 10 décembre 2013 15:44
                  @alois

                  d’après certains docteurs de la foi juive, les démons seraient issus de sperme engendrés par la branlette. C’est parce qu’ils n’ont pas trouvé d’ovule qu’ils seraient devenus tout fâchés. (faudrait que je retrouve le lien vidéo du rabbi).
                  Il y a aussi une autre théorie avec une certaine lilit  qui se serait débouillée a fabriquer des démons avec du sperme adamique trouvé par terre pendant tout un siècle

                  pour les démons dans le coran je vais tenter avec des majuscules gras cette fois :
                  DEMONS PAS EXISTER DANS CORAN.


                  Pour les Djinns, je répète. Djinn=Imaginaire humain appelé à choisir entre chayt (esprit chaytan, dieu de la connerie et du mensonge) et esprit divin (rouh).

                  ESPRIT ALOIS=DJINN ALOIS.
                  Si Esprit Alois avancer loin dans la voie de la connerie, Djinn Alois devenir Chaytan Alois.


                  Pour le surnaturel, il y en a. Mais pas dans l’histoire que tu racontes.

                  PS : j’en ai rien à foutre que tu considères le coran vil et mensonger.


                • epicure 11 décembre 2013 03:00

                  @Par MuslimADieu (---.---.149.21) 10 décembre 14:55

                  de toute façon le coran ne connait pas les femmes, ce sont des objets au service du seul être digne d’intérêt pour l’auteur du coran : le mâle viril.
                  Cites moi un seul verset où le coran parle des femmes en s’adressant aux femmes, au lieu de s’adresser aux hommes pour qu’ils appliquent sa parole aux femmes.


                • MuslimADieu MuslimADieu 11 décembre 2013 08:47

                  @epicure

                  Tu changes de sujet. Tu m’ouvres ici un autre débat.
                  après un jugement/affirmation qui n’engage que toi, tu me poses une question toute pourrie.
                  J’ai pas le temps de corriger la question aussi je me contenterais simplement de relever le défi.

                  33-32 : Ô femmes du Prophète ! Vous n’êtes comparables à aucune autre femme. Si vous voulez vous purifier, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le coeur est malade ne vous convoite pas. Et tenez un bon langage.

                  Et toc, 

                  et maintenant, puisque j’ai mentionné un peu plus bas combien Allah était pointilleux dans ses comparaisons, on va continuer avec les stats :
                  Apparition du mot Homme (rajoul) : 23 fois
                  Apparation du mot Femme (mar’aa) 23 fois.
                  J’ai pas vérifié mais y a des gens qui font que ça.

                  Mais je te fais confiance épicure. Tu vas probablement te ramener avec un autre préambule affirmatoire et une autre question/défi toute pourrie.



                • eric 10 décembre 2013 11:40

                  On retrouve bien ici l’obscurantisme inculte des pensées laicardes de gauche...Mais aussi leur américanisation accélérée..

                  Vous reprenez la critique bêtasse des « liberals » made in US sans vous poser la moindre question.

                  La base de ce qu’ils appellent le « créationnisme » c’est de « croire » que le monde n’est pas là par hasard, mais qu’il correspond a un dessein de Dieu. Cette « croyance » s’accommode parfaitement de toutes les hypothèses scientifiques ou non. Depuis le type qui est persuadé que le Basset Artésien est descendu tout équipé de l’arche de Noé, jusqu’ au prix Nobel de génétique protestant, on a affaire a des « créationnistes ».

                  C’est une foi, pas un credo scientifique.
                  En ce sens, il est partagé par 100% des américains, mais également par l’écrasante majorité des français.

                  Être purement « évolutionniste », ce serait soutenir l’idée d’une sélection naturelle des plus fort, des plus viables, refuser l’idée complétement « religieuse » que l’égalité ou la liberté ont un intérêt par elle même, ou l’être humain une dignité spécifique.

                  La vraie question est de savoir si l’origine du sens nous dépasse et que donc tous les hommes sont égaux, ou si elle peut être déterminée, possédée par une avant garde qui aurait donc vocation à la dicter à l’imposer aux autres.

                  C’est pour cela que le « créationnisme » est une pensée moderne. L’origine du sens est dans les vide, les trous noirs. Exactement ce que nous dit la pensée de la complexité. Le « progressisme » évolutionniste marxisto darwino hitlérien, est bien un obscurantisme gnostique archaïque.
                  Du reste, tous cela se démontre mathématiquement....
                  http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/au-nom-de-l-infini-l-homme-90541

                  Toutes ces formes de « progressisme archaïques nés du 19ème siècle sont fondée sur des fonctions continues dérivables, dont on sur désormais qu’elles ne parviennent pas a rendre compte des phénomènes vivants.
                  C’est du reste pourquoi elles ont toujours des têtes de »sépulcres blanchis".

                  Il reste qu’elles ont un mérite principal : elles ne sont pas difficiles a comprendre. Elles expliquent a leurs tenant pourquoi ils ont raison et donc les autres ont tort. Ceci explique sans doute la persistance de leur sucés dans la moyenne intelligentsia frustrée.


                  • epicure 10 décembre 2013 13:18

                    on retrouve bien les délires de l’obscurantisme inculte du bigot anti-laïque de droite mais aussi son américanisation accélérée.
                    Même délires que les bigots américains qui essayent de défendre leurs croyances irrationnelles et anti-scientifiques. On parle de gens qui défendent mordicus la création du monde en 7 jours, et celle de l’homme il y a moins de 10 000 ans soit après que les hommes préhistoriques aient vécus.

                    L’inculte c’est bien éric qui ne semble rien connaitre du créationnisme aux états unis, pourtant un anti laïque comme lui devrait être aux anges avec l’Amérique où les bigots peuvent tout se permettre.
                    On parle bien des gens qui imposent une croyance religieuse, anti-scientifique dans des cours de science !!!!!!

                    Bel oxymore d’affirmer que le créationnisme, la croyance obscurantiste à la littéralité de la génèse comme moderne. Non le créationsime est bien réactionnaire,
                    L’obscurantisme c’est refuser les connaissances apportées par la science et le fait de tenir coûte que coûte à des dogmes religieux. Parfaite définition des créationnistes américains qui fontr reculer l’enseignement de al science et qui veulent à tout prix imposer au reste de al société une croyance qui a été démontée par la science.
                    Non ce qui ne demande pas d’intelligence c’est de dire : c’est écrit dans la bible donc c’est vrai, cela s’est passé exactement comme ça. C’est pour ça que ce type de croyance a pu est diffusé auprès de millions, milliards de gens incultes sans aucun niveau d’éducation.
                    D’ailleurs plus les gens sont éduqués au niveau scientifique moins ils sont créationnistes en Amérique.
                    par contre comprendre les phénomènes naturels de l’évolution demande plus de réflexion, car cela demande d’appréhender des phénomènes divers voire complexes , que ce que les créationnistes sont capables, et leurs critiques contre l’évolution en est bien la preuve.

                    Enfin bref à par d’aligner des oxymores en versant les positions, il n’y a que du vent dans ton message, tout le contraire de la réalité du problème.

                    Quand à parler d’égalité de ta part c’est une bonne blague, il n’y a rien de plus inégalitaire que les créationnistes, et plus évolutionnistes que des égalitaires.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 10 décembre 2013 13:32

                    Toutes ces formes de « progressisme archaïques nés du 19ème siècle sont fondée sur des fonctions continues dérivables, dont on sur désormais qu’elles ne parviennent pas a rendre compte des phénomènes vivants.
                    Le délire total, vous avez péché ça dans quoi VSD, GALA, FRANCE-DIMANCHE ???. eric vous vous couvrez de ridicule.


                  • eric 10 décembre 2013 17:43

                    A Épicure, ben non, cela ne fonctionne plus votre truc...

                    Il ne suffit pas de déplacer le débat sur la poignée de gens tellement exaspérés par les idéologie de gauche qu’ils finissent par en prendre le contrepied a la lettre pour évacuer le débat.

                    Et ce débat, il n’est pas scientifique, il est philosophique. La meilleure preuve est le recours par des gens comme vous a Darwin, qui représente une étape assez largement dépassée en science exactes, ne serait ce que parce qu’il a précédé la découverte de la génétique.

                    La question est bien de savoir si la vie, l’homme, l’humanité ont un sens ou si ils ont exclusivement le fruit de d’un hasard matérialiste, ou pour les plus gnostiques des « progressistes », d’une « nature » deus ex machina.

                    Quant a ce que sont les répercussion éthiques de ce choix, je serait vivement amuse que vous m’expliquiez comment, pourquoi, et par quel retournement dialectique, quelqu’un qui est partisan d’un matérialisme absolu, peut en arriver a parler d’égalité. Autant on voit bien le lien logique entre « créationnisme » et égalité ( si tous sont des créatures de Dieux, répondant a son dessein, tous sont égaux), autant on ne voit pas comment on pourrait croire idéologiquement aux vertus de l’évolution a la Darwin et justifier l’existence ou les droits d’individus mal adaptes.

                    On a eu quelques tentatives matérialistes au 20 eme siècle, Hitlérisme (fondée sur l’idée d’une meilleure adaptation naturelle d’une race) Le bolchevisme, fondée sur la possibilité d’améliorer l’humanité par élimination des impasses évolutives que constituaient les Koulaks. Édifiant.
                    Le débat aux États-Unis n’est pas celui que vous présentez. Des partisans de l’arche de Noé contre des scientifiques, il est celui des parents croyant en l’homme contre l’idéologie purement matérialiste que des enseignants veulent inculquer de force a leurs gosses.

                    Il est le miroir inverse du combat contre les études de genre en France. Chez nous, des gens essayent de faire croire que les différences de genre sont « créées »et que donc, ils ont vocation, en tant que spécialistes a les gérer collectivement,, contre des parents qui pensent qu’elles sont le fruit d’une evolution a partir d’une nature et qu’elles sont l’affaire de la société dans son ensemble et pas d’une avant garde.

                    Dans les deux cas, l’enjeu n’est pas la science mais bien qui possède la vérité.
                    Pour les chrétiens, elle n’appartient qu’a Dieu, aucun homme ne peut se l’approprier, pour les matérialistes, elle n’appartient qu’a eux.

                    J’ai confiance. Nous avons fait la peau aux facho, aux bolcho, et nous ne nous laisserons pas avoir par leurs dignes successeurs, quels que soient les nouveaux oripeaux pseudo scientifique sous lesquels ils tentent de camoufler leur prurits totalitaires.


                  • epicure 11 décembre 2013 02:56

                    @Par eric (---.---.25.215) 10 décembre 17:43


                    oui c’est ton discours réac qui ne marche plus depuis 1789, faut remettre les pendules à l’heure de l’histoire.

                    C’est toi qui fait exprès de défendre des obscurantistes qui défendent des croyances archaïques pour attaquer ceux qui défendent la connaissance , ce n’est pas moi donc ne me fait pas porter le chapeau. Cela n’a rien à voir avec une quelconque exaspération vis à vis des idées de gauche, amis bien du dogmatisme et de l’obscurantisme des fondamentalistes américains, donc de la droite américaine. C’est bien eux le sujet de l’article, alors tes délires contre al gauche qui n’ont rien à voir tu peux te les garder.

                    Si les vérités que j’énonce te chagrines j’y peux rien.

                    Oui effectivement Darwin a précédé la génétique, c’est ça qui est magnifique et qu’aucune idée religieuse n’est parvenue à faire : dire de manière implicite dans son discours ce qui sera découvert un siècle plus tard parce qu’il n’avait pas les moyens de connaitre l’ADN à son époque. Car ce qu’a énonçait Darwin nécessitait comme par hasard l’existence de quelque chose dans al cellule qui avait exactement les propriétés de l’ADN.

                    C’est ce qui permet de classer Darwin dans les scientifiques et ses adversaires créationnistes bibliques dans al catégorie des obscurantistes. Cela signifie que Darwin avait bien comprit certains mécanisme en jeu dans la transmission de la vie entre chaque génération. Et pour ça il lui a fallu abandonner toute référence religieuse.

                    Donc oui la référence à Darwin est avant tout scientifique.

                    Question : dans 4-5 milliard d’année quand le soleil aura stérilisé/ fondu la terre, parce que le hasard des forces physiques en jeu dans son sein auront entrainé son explosion faute de carburant pour la fusion, quel sens pourra t on attribué à la vie à ce moment là ?

                    Le sens de la vie ?

                    si les conditions permettent la vie d’un organisme, celui ci se développe sinon il disparait.

                    Ni plus ni moins, de façon imagée on peut dire que la vie est opportuniste.

                    Alors trouver du sens dans ceci, ce sont des élucubrations de religieux qui veulent que leur subjectivité se trouve au centre d’un grand plan cosmo-métaphysique.

                    C’est bien toi qui fait le retournement dialectique en essayant de faire croitre que le créationnisme c’est l’égalité, alors que les idéologies créationnistes sont toutes inégalitaires, puisque la droite est inégalitaire, et comme je le l’ai dit les égalitaires eux sont évolutionnistes : anarchistes, marxistes, socialistes etc.... Donc ton blabla il ne repose sur rien.

                    Non bien au contraire il n’y a pas de lien logique entre créationnisme et égalité, il suffit de lire al bible pour s’en rendre compte puisqu’il pose l’inégalité entre homme et femmes dés le début. De plus le créationnisme pose l’inégalité entre la religion et le reste, entre l’autorité religieuse et le reste de al société. Le créationnisme pose avant tout le problème de l’autoritarisme, de la transcendance, donc de la hiérarchie. le créationnisme a servi de socle à des pensées inégalitaires, hiérarchiques, la bible et le coran en sont la meilleure preuve. 

                    Dans le matérialisme, il n’y a qu’une substance « la matière », iln’y a pas de division de al substance , il n’y a pas de hiérarchie puisqu’il n’y a pas de transcendance, donc chacun est potentiellement libre et égal. en l’absence d’un père fouettard divin, les humains sont donc frères. En l’absence de préconceptions symbolique arbitraire ( comme la notion de dieu ou d’autorité religieuse supérieure à la société ), le matérialisme ne peut concevoir de hiérarchie entre les être humains. Le matérialisme c’est l’ immanence universelle, donc le concept que chaque élément du cosmos est son propre moteur en interaction avec les autres, et donc l’application de cette vision cosmologique à la société implique une société égalitaire, c’est pour ça que le marxisme est à la fois matérialiste et égalitaire.

                    Alors qu’au contraire les système de pensée monothéistes, sont nés dans des sociétés à la fois autoritaires et inégalitaires, et la religion a servi à conforter ces deux aspects de la société. Le créationnisme n’a jamais été au service d’une quelconque idée égalitaires, mais bien au services d’idéologies réactionnaires : autoritaires et inégalitaires. IL est là pour servir de point d’appui à des dogmes religieux inégalitaires.

                    Epicure, matérialiste, était bien égalitaire, il avait une même approche de tous les gens qu’il côtoyait même les esclaves. Donc l’égalité fait partie historiquement du matérialisme contrairement à ce disent tes fausses évidences. Car l’immanence ( le matérialisme au niveau physique ) et l’universalisme (égalité) se complètent l’un dans l’autre, alors que la transcendance se complète avec le particularisme (l’inégalité).

                    C’est une évidence logique.

                    L’universalisme ne peut être total que si personne n’est au dessus des autres , si chacun a le même pouvoir de décision, si un groupe religieux n’impose pas sa loi au reste de la société, donc s’il repose sur l’immanence, c’est à dire la loi des hommes , l’égal choix de chaque individu. Donc l’universalisme est total en l’absence d’autorité transcendante sur la société. Donc sur une conception matérialiste ( au sens philosophique ) de la société, une société où l’ensemble des décision est le fruit des décisions de tous, tout comme l’univers est l’ensemble des interactions entre tous les atomes de l’univers (plus les diverses formes d’énergie). Ça, ça décrit une société égalitaire.

                    Déjà en philosophie tu es mauvais sur le matérialisme, mais en histoire tu es encore plus nul, tu es un pur menteur, puisque hitler il fait partie de ta famille philosophique : la droite anti-matérialiste, l’hitlérisme est une idéologie spiritualiste (hitler était adepte du surnaturel, d’ailleurs le film des aventuriers de l’arche perdu est basés sur cette réalité, rien ne faisait plus horreur à hitler et aux nazis que le matérialisme et sa philosophie égalitaire. Ce qui animait le nazisme c’est bien la transcendance : de la race ,du chef, du peuple allemand sur le reste de l’humanité etc.... Transcendant et inégalitaire, le nazisme est donc bien une idéologie d’extrême droite opposée aux conceptions matérialistes. D’ailleurs pour rappel les gentils SS portèrent sur leur ceinturon « dieu avec nous », et hitler respectait l’islam pour son monothéisme pur en plus de sa morale virile, et faisait participer des prêtres à ses cérémonie, pas très matérialiste tout ça.

                    tiens le matérialisme nazi :

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mysticisme_nazi

                    http://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/91-mythologies/4672-lesoterisme-nazi.html

                    http://www.pulaval.com/produit/le-nazisme-comme-religion-quatre-theologiens-dechiffrent-le-code-religieux-nazi-1932-1945

                    programme nazi en 25 points :

                    24. Nous exigeons la liberté au sein de l’État de toutes les confessions religieuses, dans la mesure où elles ne mettent pas en danger son existence ou n’offensent pas le sentiment moral de la race germanique. Le Parti en tant que tel défend le point de vue d’un christianisme positif, sans toutefois se lier à une confession précise. Il combat l’esprit judéo-matérialiste à l’intérieur et à l’extérieur, et est convaincu qu’un rétablissement durable de notre peuple ne peut réussir que de l’intérieur, sur la base du principe : l’intérêt général passe avant l’intérêt particulier.

                    Bref tu as atteint le point godwin et prouvé ta mauvaise foi en disant que l’hitlérisme était matérialiste, car c’est contraire à tous les faits.

                    Bref tes gesticulations sont ridicules .

                    Ce sont les matérialistes qui croient en l’homme, et donc en la science, et tes obscurantistes qui ne croient pas en l’homme mais seulement à la marionnette qu’aurait créé leur dieu.

                    vraiment à part inverser les choses, leur faire dire le contraire de ce qu’elles sont tu n’as apparemment pas grand chose à dire.

                    Oui c’est moi qui ais confiance en ce que la connaissance l, l’humanisme, la raison auront raison du prurit d’extrême droite obscurantiste créationniste dans la même lignée idéologique que le nazisme.

                    Tu mènes un combat d’arrière garde perdu d’avance, l’article l’exprime bien, avec la connaissance, l’ouverture à l’information, la sortie du carcan dogmatique les jeunes abandonnent le créationnisme moisi.

                    Ce n’est pas en alignant des contre vérité que tu fera avancer le schminiblik.

                    Oui « ben non, cela ne fonctionne plus votre truc... » ne peut s’appliquer qu’à toi dont les propos ne reposent que sur des contre vérité.


                  • eric 11 décembre 2013 10:21

                    Ok, je me rends....si votre vision du socialisme nationaliste, c’est "les aventuriers de l’arche perdue« , le dialogue va être difficile...
                    Quand a la logique.... »La droite est inégalitaire, les créationniste sont a droite, donc ils sont inégalitaire« on est en dessous du niveau du sophisme...
                    Idem pour le matérialisme. Si la matière était »spontanément égalitaire, l’agneau dormirait fraternellement auprès du loup...

                    Ce que je ne comprends pas, c’est comment vous pouvez encore défendre des idées pareils a l’heure de l’internet ?

                    En 2 clics, vous pouvez vérifier par vous même que Darwin est reste un membre actif de son église jusqu’à la fin, que la constitution soviétique est beaucoup moins restrictive sur la liberté religieuse que le programme du NSDAP, que la principale caractéristique du christianisme, c’est de tourner autour d’un dieu qui renonce a toute puissance, a toute hiérarchie, pour s’incarner sous la forme d’un bébé pauvre. Que c’est bien Lafarge, son gendre, précurseur, qui propose a Marx une solution finale et indolore aux deux questions raciales qui l’obnubilent, l’incapacité congénitale des juifs et des hongrois a participer a la construction du socialisme, par le recours aux gazes modernes....Qu’il suffit de remplacer juif ou race par « élite ultralibérale mondialisée capitaliste » ou « ouvrier »dans le programme du NSDAP que vous avez quand même consulte, pour découvrir un vrai manifeste altermondialiste anti capitaliste. Que si certain SS ont conserve sur leur ceinturon la devise que l’on trouvait pendant la premiere guerre, tous arboraient surtout des runes païennes, et qu’en conclure quoi que ce soit, reviendrait a traiter Staline de mystique orthodoxe sous prétexte qu’il a rouvert les églises pendant la guerre pour contribuer a la mobilisation nationale...
                    Et puis, « croire » en l’homme, d’un point de vue matérialiste, qu’est ce que cela veut dire ? On a pas besoin d’y croire, il « est ». Mais cela ne nous dit rien sur l’égalité.

                    Mais surtout, il y a la logique Darwinienne.....Il n’y a pas dans l’histoire et dans le monde, d’exemple de société fondée sur une idéologie matérialiste qui ait jamais produit des progrès « durables » en matière d’égalité, de liberté et de fraternité.

                    Ceci suffirait a prouver, si il en était besoin, qu’on a affaire a une impasse évolutive....


                  • eric 11 décembre 2013 12:22

                    A Abou antoun, si vous apprenez les maths dans Gala, je me demande dans quoi vous avez appris la théorie de l’évolution....
                    Derrière toute pensée scientifique, il y a un substrat mathématique. Etre marxiste aujourd’hui, c’est vivre sur une pensee qui etait fondee sur les fonctions continues dérivables pour les plus avances et sur la théorie des vases communiquant pour la plus grande masse.
                    Être Marxiste aujourd’hui, c’est adhérer a la pensée d’un type qui n’avait même pas assez de lucidité pour comprendre que la classe a laquelle il appartenait lui même était en train de se développer...C’est a dire qui était en retard sur son propre temps au 19eme siecle...
                    Dans ce contexte, parler de science voir de ridicule...


                  • julius 1ER 10 décembre 2013 13:03

                    j’aime bien cet article, les pomme-pomme qui nous prennent pour des poires et la digression sur ce Mr Lamoureux( cela me rappelle la fameuse conférence de Valladolid ou il s’agissait de savoir si les indiens mourant par milliers avaient une âme, et si les noirs pouvaient en avoir une aussi, ce qui n’étaient pas très commode pour en faire des esclaves, ce qui nous rappelle le fameux dicton :« quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage ». on voit bien que le cynisme est partout, ce n’est finalement qu’une question de degré, les cyniques absolus dissertant avec les cyniques modérés, n’est-ce pas Marine pour qui la démagogie n’a rien à envier aux crétinistes/créationnistes....

                    vivement le retour des lumières, ce monde est décidément bien terne........ ;

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès