• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Pourquoi le monde arabe n’est pas libre

Pourquoi le monde arabe n’est pas libre

La légitimité du pouvoir politique puisé dans la religion au Moyen-Orient. Sa structure, ainsi que la subordination de l’écriture à des fins de prestige et d’exploitation. Des peuples.

Voilà (à peu près) le thème de ce brillant essai publié d’abord en arabe, en Egypte, dans la discrétion (médiatique) totale, puis en anglais, et enfin en français aux éd. Denoel : « Pourquoi le monde arabe n’est pas libre. »

Son auteur : Moustapha Safouan, lacanien de la première heure, que normalement on ne présente plus. Mais je vais le présenter, même brièvement, car j’enrage de voir à quel point sur Wikipedia sa fiche est à néant : vide et elle ne contient rien. Alors que celle de cet illuminé de Tariq Ramadan fait plusieurs pages.

Moustapha Safwan (dit Safouan) est né en Egypte (Alexandrie), le 17 mai 1921. Il vit aujourd’hui à Paris. Un des premiers fidèles de Jacques Lacan, c’est en 1949 qu’il le rencontre et commence son travail avec lui comme analyste de contrôle.


Quelques-uns de ses ouvrages :

- Jacques Lacan et la question de la formation des analystes ;

- Le Transfert et le Désir de l’analyste ;

- La Sexualité féminine dans la doctrine freudienne ;

- La Parole ou la Mort ;

- L’Inconscient et son Scribe ;

- L’Echec du principe du plaisir ;

- Malaise dans la psychanalyse : le tiers dans l’institution et l’analyse de contrôle ;

- Dix conférences sur la psychanalyse.



Pourquoi donc le monde arabe n’est pas libre, à votre avis ? En ce moment, on a beaucoup glosé sur l’incapacité ou la difficulté du musulman à respecter les lois de la République, tergiversé ici ou là sur l’incompatibilité de l’islam avec la démocratie. Ce qui n’est pas faux. Le monde arabe n’est pas libre à cause de la façon dont les gouvernements usent de la politique, au nez et à la barbe des populations qui voient pourtant, à la télé, sur internet, à la radio, au cinéma, dans les journaux, qu’elle existe bel et bien ailleurs, cette foutue politique, et qu’elle y est pratiquée différemment.

Désormais, il faut ajouter que c’est la politique elle-même qui est incompatible, contradictoire, cruelle, dans les pays arabes, quand on voit ce qu’on en fait. Car elle est gangrenée de l’intérieur par le religieux. Pour aborder la question du terrorisme islamique, l’auteur nous rappelle que le Coran est la parole de Dieu présentée sous la forme d’un texte et, comme tel, il ne peut pas, comme Platon l’a dit, répondre aux questions. Il ne peut pas échapper, non plus, aux conflits des interprétations. C’est bien parce que le Coran ne dit rien sur l’autorité politique et sur les moyens de gouverner que chacun fait sa petite loi, du truand qui s’autoproclame « émir » jusqu’au Cheikh qui vous explique gentiment (en images dans la note du 28/06/08) la supériorité intellectuelle, naturelle et évidente, de l’homme sur la femme, parce qu’Allah les a créés chacun selon leur propre nature. Puis le Cheickh (un Saoudien) fait des dessins sur un écran d’ordinateur pour expliquer tout ça.

Pas de politique sans religion dans les pays arabes. Si vous en connaissez un, je suis preneur et je déménage dès demain. L’une ne va pas sans l’autre, que ce soit au Moyen-Orient ou au Maghreb. Depuis la nuit des temps, et pas seulement pour les Arabes, les politiciens ont usé et abusé de la religion pour asseoir leur légitimité. Le problème avec l’islam, c’est que ça continue encore aujourd’hui, contrairement aux autres religions.

C’est au commencement qu’il faut aller inspecter la chose : il n’y a jamais eu la moindre référence à la politique, que ce soit dans le Coran ou dans les paroles du Prophète, d’où tout ce désordre. Le résultat : tout repose sur la corruption, la répression, la censure et la tendance naturelle des États à assujettir leur propre population, en se servant de la religion ou, sous prétexte de combattre le terrorisme islamique, comme on le voit en Tunisie, la plus grande prison d’Afrique (seulement pour le Tunisien.)

Confusion du politique et du religieux, confiscation de la langue par le pouvoir : telles sont les clés de cette paralysie générale dans les pays arabes que Moustapha Safouan démontre merveilleusement bien en se basant aussi sur la langue. Pour lui, la traduction dans la langue populaire des textes sacrés de l’islam apparaît du coup comme une question décisive pour l’évolution du monde arabe. Espérons-le.

Soyons clairs une dernière fois : la cause, elle est dans l’appareil étatique dans les pays arabes, et non dans le Coran lui-même, qui pourrait se lire comme n’importe quel livre de poésie. Tant que la politique repose sur des interprétations hallucinantes du Coran, et tant que ce dernier s’immisce dans les institutions des pays et dans la vie des gens, la démocratie fera toujours défaut aux Arabes et aux musulmans.

Documents joints à cet article

Pourquoi le monde arabe n'est pas libre

Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (391 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 1er juillet 2008 10:31

    Il est évident que la religion à une grande part de responsabilité dans cette situation car elle n’a jamais fait preuve de libéralisme et de modernité.

    La religion musulmane est incompatible avec la démocratie car ,la démocratie apporte beaucoup pour les femmes et les minorités alors que la religion n’a aucune considération pour les femmes et les minorités

    Redardez ce qu’a produit l’Iran à la chute d’un tyran : une dictature religieuse intégriste qui à exterminé des centaines de milliers de femmes et hommes qui n’été considérés comme "déviant"

    Cette religion n’a aucune considération pour la tolérance et il suffit aussi de regarder qu’en Algérie,des catholiques ont été mis en prison

    Si la religion est une pensée obscurantiste,elle doit être combattue avec force ,mais la religion musulmane est peut etre la plus arriéré des religions


    • Serpico Serpico 1er juillet 2008 10:43

      Lerma

      Encore une fois, tu n’as rien capté.

      Pressé que tu es de vérifier tes préjugés, il a suffi que tu lises "islam" pour partir au quart de tour.

      Le monsieur t’explique que c’est l’usage fait de la religion qui est criminel pas la religion.

      mais bon, on en sera là encore dans mille ans avec toi et tes clones.


    • Voltaire Voltaire 1er juillet 2008 10:46

      Comme pour la plupart des religions, l’islam repose sur un texte fondateur "interprétable".
      Comme de tout temps dans l’histoire, l’homme se sert de la religion pour dominer ses semblables.
      Le monde arabe a la malchance de subir de plein fouet cette usurpation de pouvoir, pour diverses raisons historiques qu’il serait trop long de détailler ici. L’histoire nous enseigne que cette usage de la religion est réversible, dans les deux sens.

      En ce qui concerne plus particulièrement l’islam, il est sans doute exact que le texte fondateur permet plus que certains autres ce type d’abus, mais cela n’est en rien une fatalité. C’est certainement la raison pour laquelle l’émergence d’un islam "occidentalisé", c’est à dire dans lequel l’interprétation des textes est réalisée au sein d’une culture démocratique, est si importante, même si cela ne résoudra pas le problème du monde arabe. Ce dernier a besoin d’un environnement politique international favorable à la démocratie ; cela passe par la résolution des conflits (Israel, Irak...), et non le développement des confrontations. Car uen dicatature, religieuse ou non, ne peut survivre que par la désignation d’ennemis (intérieurs ou extérieurs).


      • fouadraiden fouadraiden 1er juillet 2008 21:37

        "En ce qui concerne plus particulièrement l’islam, il est sans doute exact que le texte fondateur permet plus que certains autres ce type d’abus, mais cela n’est en rien une fatalité"



         sur quoi vous basez vous pour ,entre deux générosités , ecrire une phrase pareille , Voltaire ? la tentaion est trop grande on dirait ....

         j’imagine que "les autres" ds la phrase sont la religion catholique et ,au choix, le bouddhisme ou le judaisme ?



         l’erreur ici procède d’une chose fort simple à comprendre .nous comparons des politiques ,arabes ou musulmanes, qui agissent ds des sociétés encore largement musulmanes avec d’autres qui ne rencontrent le plus souvent le religieux plus que des sanctuaires vides.

         imaginez un observateur du christinaisme médiéval.....l’islam n’a meme pas 16 sicèles.....faut etre serieux q on cherche à tirer profit des comparaisons.
         


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er juillet 2008 10:58

        J’ reviens de Tunisie , on y voit trop de Ben Ali et pas assez de bennes à ordures .


        • Olga Olga 1er juillet 2008 11:05

          Trop de béni-oui-oui également...
          Mais bon, on peut en voir partout de ces bêtes là.


        • Gilles Louïse Gilles Louïse 1er juillet 2008 11:08

          Nous savons tout cela depuis toujours mais peut-être que ça va mieux si c’est un arabe qui le dit lui-même.

           

          Le Coran, en tant que parole de Dieu, ne peut pas être modifié puisque c’est la parole divine définitive.

           

          À partir de là, le musulman est complètement coincé puisqu’il ne veut pas relativiser la teneur de ce livre et le replacer dans son contexte historique.

           

          Les textes saints ne sont pas saints, ce sont des textes anciens, c’est tout, lesquels n’ont de sens que dans leur contexte historique et n’ont pas vocation à perdurer éternellement, et surtout pas dans le monde moderne.

           

          Le monde évolue mais le Coran n’évolue pas, c’est pourquoi le hiatus est inévitable et n’a pas de sens.

           

          Comme le dit Khakil Gibran dans Le Prophète, la vie ne va pas en arrière ni ne s’arrête avec hier.

           

          C’est effectivement la religion qui tue le monde arabe.

           

          Et les pays civilisés favorisent en sous-main l’Islam de ces pays, et même chez eux, pour une raison toute simple : c’est qu’un peuple qui doit prier cinq ou six fois par jour ne peut pas être performant. C’est pourquoi même les pays évolués appellent de leurs vœux l’Islam de ces pays puisque cela leur assure une domination importance par ce biais.

           

          Bien à vous.

           


          • Olga Olga 1er juillet 2008 12:31

            Bonjour Constant

            Je lis votre commentaire pour la 19ème fois et je ne vois toujours pas ce qu’il faut comprendre de cette profusion de 19...


          • grangeoisi grangeoisi 1er juillet 2008 12:52

            Bah vers 19:19 on trouvera la solution.. mais ne jouons pas le 19 il risque d’arriver 19eme.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er juillet 2008 12:55

            Constant veut dire qu’ il a joué 19 euros sur le cheval 19 dans la 19 ième course , il a gagné il est arrivé 19 ième....


          • Nobody knows me Nobody knows me 1er juillet 2008 13:58

            c’est qu’un peuple qui doit prier cinq ou six fois par jour ne peut pas être performant.

            Ben tiens, d’où les délocalisations massives en Tunisie, au Maroc et partout dans les pays en voie de développement. La vérité est ailleurs. Cherchez encore un peu vous y êtes presque.


          • del Toro Kabyle d’Espagne 1er juillet 2008 14:50

            Je suis endolori - que dis-je ! - meutri ! par la moquerie collective que vous affichez ouvertement face aux éclatantes et irréfutables vérités scientifiques de cette fausse science ésotérique qu’est la numérologie  !

            Comment osez-vous vous tenir à l’écart de ces "délires de croyant" ?

            Un tel entêtement face à un hors-sujet apologétique ne peut tenir que de l’islamophobie ! 


          • charlie 1er juillet 2008 15:11

            CONSTANT nous donne un cours de  Guematria...

            Adam, Abraham...A....ALEPH .....valeur numérologique 1....1 comme ...celui qui est....

            Il existe de véritables spécialistes en la matiére....moi je préfére la belote accompagnée d’une mort subite !


          • charlie 1er juillet 2008 16:09

            paradisial ...sort du corps de constant !


          • Olga Olga 1er juillet 2008 16:20

            Merci Constant

            À chacun de nous, Dieu offre le choix entre la vérité et la tranquillité. Ce choix, faites-le ; jamais vous n’obtiendrez à la fois l’une et l’autre. Ralph Waldo Emerson

            Vous venez de rallonger un peu plus, la liste, déjà bien longue, des auteurs que je dois lire prochainement.


          • ZEN ZEN 1er juillet 2008 20:27

            @ Constant

            Comme Olga...
            Dés le début, vu a généralisation, j’ai arrété de lire : "LE monde arabe...

            On replonge dans un essentialisme discutable

            N’oublions pas qu’il y a peu , l’Eglise était omnipotente dans notre Europe...


          • ZEN ZEN 1er juillet 2008 20:32

            @ Constant et Kabyle

            Pourriez-vous m’expliquer clairement votre différent ?
            Il y a des choses qui m’échappent...
            Il est vrai que je suis un Gaulois un peu borné...


          • del Toro Kabyle d’Espagne 1er juillet 2008 20:47

            @ Zen,
            Je l’ignore mais il faut le demander au gamin qu’est Troll dans Layreur qui fait de la rétro-pollution dans mes articles (la modération le connaît bien, maintenant).
            J’ai deux trolls sur mes fils : Layreur et Lyon. Extrême droite débile et islamisme infantile.


          • fouadraiden fouadraiden 1er juillet 2008 22:07



             gilles,



             tinquiète, les Arabes disent souvent des âneries qui plaisent aux Occidentaux....et ceux qui parlent depuis depuis une autre plate-forme,encore plus.le psy tendance californienne conjugé à l’étudiant marxiste (celui du jour est juste républicain) des années 70, ns y sommes habitués depuis belle lurette....


             imaginez un Arabe expliquant que le retard qu’ils accusent s’explique par une absence du religieux ds le politique.vs en penseriez koi ?

             ET MOI JE CONNAIS plein d’Arabes qui pensent ça....ET ALORS ?


          • Ornithorynque Ornithorynque 1er juillet 2008 22:07

            @ constantdanlayreur .

            Pas mieux,
            pour les lettres, je commence par consonne.


          • del Toro Kabyle d’Espagne 2 juillet 2008 21:02

            @ tous,

            Tout le monde s’est bien marré (et pour cause !) en lisant le navrant morceau de numérologie coranique.
            Tout le monde pouvait le faire ? Non, puisque visiblement, je n’ai pas le droit au commentaire et encore moins à la critique de cet individu nouveau et déjà banal (le bien nommé, Constant danslayreur).

            Résultat ? Chantage au trollage puis mise à exécution : Layreur vient déféquer sur mes articles, insultant et ses participants et ses lecteurs.
            Mais la modération est là et elle fait le pénible travail de torcher ce sale bébé sans parents qui s’amuse à jeter ses couches sur mes fils.

            Second fait : Coran danslayreur se fait sauvagement moinssé. Résultat ? Il revient sur mes fils pour me balancer ses précédents écrits (pas content le bébé).

            Pourquoi ai-je droit à tant de haine ? D’abord parce que je suis pour lui un "objet de valeur" qui ne lui accorde pas l’importance existentielle qu’il cherche (je l’invite d’ailleurs à se défaire de cette sourde admiration frustrée qu’il me porte).

            Mais surtout, c’est que Coran danslayreur m’a déclaré ennemi de la Nation (algérienne) et de la Oumma (islamique).

            Je le dis avec le plus grand sérieux du monde et je le pense vraiment : Constant danslayreur agit par racisme nationaliste et islamiste. Ceux qui connaissent un peu l’Algérie, et par extension le Maghreb sauront trouver les indices.

            Et comme je ne cède pas au chantage (le silence complice sur mon pays et ma religion, le silence idiot sur des commentaires indigents, hors-sujet et pathétiques), Coran danslayreur insulte la modération en confirmant qu’il continuera dans ses gamineries pour finir par se transformer en troll avéré (déjà plus de 20 "spams", insultes, diffamations et autres insinuations racistes rien qu’entre hier et cet après-midi).

            Un troll est né et c’est un troll national-islamiste. C’est un troll qui se moque de la modération, des participants et des lecteurs. Un troll intolérant, raciste, borné, dénué de tout humour ou d’autodérision, qui ne supporte aucune altérité, ni culturelle (débat d’idées) et encore moins "ethnique" (le Berbère-mécréant-et-infidèle à abattre au nom d’un islam vérifié par la numérologie ...)

            Il faut faire preuve de maturité pour deux dans ce triste cas. Et la naissance d’un troll est malgré tout un évènement à suivre. Vous êtes donc mes témoins.

            Et pour finir, Ornithorynque, j’ai la réponse que vous cherchez :

            Crédule, Connerie, Coran ... Constant !



          • Olga Olga 1er juillet 2008 11:18

            Je ne me prononcerai pas sur le contenu de cet article. Dans son article intitulé "La folie de Sarkozy entre les mains de quelques brodeurs freudiens", tous les commentaires qui contredisaient l’auteur, ont été systématiquement moinssés entre -20 et -30. Cette non-critique devrait donc me valoir un -25 voire -30...

             

            • el bourrico 1er juillet 2008 11:37

              *Jette un os à Lerma*

              Il est évident que les autes religions traitent la femme avec le plus grand respect hein Lerma, notament le christianisme, une religion égalitaire par excellence. Franchement Lerma, tu te rends compte des énormités que tu sors ? ou tu as une tumeur à la place du cerveau ma parole.

              Pour les catholique en Algérie, je ne dirais rien étant donné qu’ils ont aussi affaire aux évangélistes américains, donc d’un coté, je comprends leur réactions. En fait, ils osent faire ce que tu voudrais qu’on fasse ici, stigmatiser l’islam. J’ai rien contre, à condition de stimgatiser toutes les religions, les 3 qui n’en font qu’une, et toutes leurs pâles copies sectaires. Tu dis qu’elle est arriérée ? peut être, mais les intégristes catholiques ou juifs n’ont pas grand chose à envier à leur homologues musulmans. Ce qui te gène, c’est qu’ils combattent la supériorité militaire et économique est juifs et chrétiens avec les armes du pauvre, le terrorisme... vexant hein ? quand on se croit si fort de se faire plomber par une guerilla, par des tarés qui grâce à vous, trouvent facilement des bombes humaines.

              Bref, t’es toujours aussi tarte !


              • morice morice 1er juillet 2008 12:10

                 "Pas de politique sans religion dans les pays arabes."
                Impossible de diriger correctement un pays avec une religion, pour résumer en effet. Prenons israël, par exemple. Impossible à gérer. La Palestine, envahie par le sectarisme. Tous ceux que vous citez : Impossibles à gérer... les Etats-Unis, bouffés par les pasteur tous plus crétins les uns que les autres... la liste est longue... seule possibilité : un état LAIC, outrageusement LAIC. On est mal barré, en France.... 


                • Philippe D Philippe D 1er juillet 2008 12:23

                  Quel talent pour passer des pays arabes dont il est question ici, à Israël, aux Etats-Unis et pour finir à la france de Sarkozy !


                • charlie 1er juillet 2008 14:03

                  quel con ce morice ... !


                • Olga Olga 1er juillet 2008 14:08

                  Vous avez les idées mal placées...
                  Moi, je n’ai retenu que l’hommage à la belle idée qu’est la laïcité.


                • charlie 1er juillet 2008 14:54

                  morice...je vous demande d’arrêter votre ANTISIONISME

                  Citation de la semaine

                  « (…) Toujours, j’ai admiré le courage des femmes et des hommes politiques d’Israël. Il y a la gauche, il y a la droite, il y a les faucons, il y a les colombes, parfois, les faucons deviennent des colombes, mais toujours, ici, il y a eu le combat pour la démocratie. Même si parfois vous vous fâchez entre vous, même si parfois la démocratie israélienne et ses subtilités déconcertent vos plus fidèles amis. Vous êtes une grande démocratie et dans cette région du monde, une grande démocratie, on la respecte. »
                   

                  Le Président de la République française Nicolas Sarkozy, lors du dîner d’Etat offert par M. Shimon Pérès, Président de l’Etat d’Israël, Jérusalem, 23 juin 2008


                • Philippe D Philippe D 1er juillet 2008 12:17

                  Constat très pessimiste et sans doute lucide.

                  La relation Politique/Religion, dans des pays où 95 à 100% des habitants sont musulmans est assez inévitable. Je ne vois pas très bien quand et comment celà pourrait se modifier.
                  L’occident chrétien, ou tout au moins les musulmans qui vivent dans ces pays pourront-ils finir par imposer une réforme de la pratique de l’islam, et de la politique, en réhabilitant la notion de laïcité ? Cette évolution parait encore bien lointaine.

                  "la cause, elle est dans l’appareil étatique dans les pays arabes, et non dans le Coran lui-même, qui pourrait se lire comme n’importe quel livre de poésieOui, enfin les poésies qui prétendent régir nos vies, dans la plus-part des actes, ne sont pas très nombreuses, elles doivent s’appeler des religions.


                  • charlie 1er juillet 2008 12:22

                    Pourquoi le monde arabe n’est pas libre...

                    Parce que le monde "arabe" est islamisé et que l’islam est la soumission de l’Homme à un dogme politique, concrétement, dans les faits...chaque jour !

                    "l’éducation" religieuse fait des ravages en sclérosant toute possibilité d’émancipation intellectuelle.

                    La communauté, la oumma, prime sur tout et tous...la liberté individuelle, de conscience, de pensée, d’expression...subit l’autocensure...et si on s’en échappe la punition est prévue (apostasie, rejet...) 

                    Nombreux sont les politiques qui ont compris qu’en tenant les rênes de l’islam, du pouvoir, on tient le peuple qui a pour "instinct" de se soumettre...

                    mahomet était un politique qui avait un certain goût pour la dictature...

                    le résultat est la...

                    l’islam est la négation de l’Homme libre !

                    Idéologie politique de conquête et de soumission, l’islamisation est un fléau !

                    Carte de l’Islam 

                    Carte : l’Islam dans le Monde

                    Histoire de l’expansion de l’islam 
                     


                    • Gazi BORAT 1er juillet 2008 12:29

                      @ Charlie

                      Les internautes attentifs noteront que, sur la carte de l’Islam dans le mode que vous reproduisez, la France y apparait en blanc, c’est-à-dire selon le code visuel adopté, comme comptant moins de cinq pour cent de Musulmans.. Ce qui entre en contradiction avec nombre de commentaires hystérique sur "l’islamisation de la France"..

                      Par contre, ce qui m’inquiète plus, c’est qu’il y a un an, 53% des Français ayant exprimé leur vote l’ont fait en faveur de Nicolas Sarkozy !

                      gAZi bORAt


                    • charlie 1er juillet 2008 14:19

                      les internautes attentifs noteront que l’islamisation est une réalité...de médine à l’EUROPE en passant par la Perse, l’Egypte, le Maghreb, l’Anatolie...jusqu’à l’Inde...une réalité au détriment des valeurs, de la culture qui font les peuples libres (BERBERES...)


                    • italiasempre 1er juillet 2008 12:29

                      Merci pour votre article,

                      le dernier paragraphe est tellement vrai...si on pouvait se contenter de lire le Coran ou les Evangiles comme des livres de poésie...


                      • Gazi BORAT 1er juillet 2008 12:38

                        @ ITALIASEMPRE

                        • si on pouvait se contenter de lire le Coran ou les Evangiles comme des livres de poésie...
                           
                        Très sage attitude, car ces textes, pour moi création de l’homme, sont parfois d’une beauté formelle indéniable. L’un de mes texte de poésie préféré figure dans l’Ancien Testament, il s’agit du "Cantique des Cantiques"
                        • Cantique des cantiques, de Salomon.

                          Qu’il me baise des baisers de sa bouche !

                          Car ton amour vaut mieux que le vin,

                          Tes parfums ont une odeur suave ;

                          Ton nom est un parfum qui se répand ;

                          C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment.

                          Entraîne-moi après toi !

                          Nous courrons !

                          Le roi m’introduit dans ses appartements...

                          Nous nous égaierons, nous nous réjouirons à cause de toi ;

                          Nous célébrerons ton amour plus que le vin.

                          C’est avec raison que l’on t’aime.

                          Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem,

                          Comme les tentes de Kédar, comme les pavillons de Salomon.

                          Ne prenez pas garde à mon teint noir :

                          C’est le soleil qui m’a brûlée.

                          Les fils de ma mère se sont irrités contre moi,

                          Ils m’ont faite gardienne des vignes.

                          Ma vigne, à moi, je ne l’ai pas gardée.


                        Il existe d’autres traductions, avec d’infimes variantes, mais aucune ne parvient à expurger ce texte de son érotisme torride..

                        gAZi bORAt

                      • frédéric lyon 1er juillet 2008 12:36

                        Nous avons ici un Voltaire qui usurpe un nom qu’il ne mérite pas. Le vrai Voltaire ne craignait pas de soutenir ses idées et de combattre pour elles, notre Voltaire est un imposteur qui cherche à éviter les confrontation, car il a peur !!

                        Je le cite :

                        "Ce dernier a besoin d’un environnement politique international favorable à la démocratie ; cela passe par la résolution des conflits (Israel, Irak...), et non le développement des confrontations. Car uen dicatature, religieuse ou non, ne peut survivre que par la désignation d’ennemis (intérieurs ou extérieurs)"

                        ........................

                        Il y a la dedans tous les renoncements qui nous ont conduit à la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui, une situation où l’on voit les juifs de France chassés de leurs quartiers, des jeunes lycéens dévalisés par des bandes organisées, des écoles brûlées, la dignité des femmes insultées, nos institutions républicaines trainées dans la boue, la laîcité de l’Etat ouvertement remise en cause, les défenseurs de nos principes démocratiques égorgés, nos alliés attaqués, nos dirigeant élus par le peuple contestés.

                        Merci, Voltaire de pacotille, de nous expliquer que la lutte favorise notre ennemi, ce qui voudrait dire que notre capitutlation nous permettra de le vaincre, sans doute ?

                        La logique des soumis et des veules, qui sont déjà sur la route qui a mené leurs ainés à Munich, puis à la collaboration !


                        • Gazi BORAT 1er juillet 2008 13:06

                          @ Mr Lyon

                          Mais que vous arrive-t-il ?

                          Votre médecin vous a fait prendre du bromure ?

                          Il manque dans votre commentaires les délires érotomaniaques auxquels vous commenciez à nous habituer....

                          Tenez, pour voir si le traitement est réllement efficace, deux photographies d’Alessandra Mussolini, la petite fille du Duce :

                          Et maintenant, une question : à laquelle réagissez-vous ?

                          Vous connaissant, je pencherais pour la deuxième !

                          gAZi bORAt

                        • Voltaire Voltaire 1er juillet 2008 13:21

                          Cher Monsieur,

                          Si vous ne comprenez pas un commentaire, demandez des explications. Cela vous évitera de publier des remarques aussi ridicules que désobligeantes.


                        • Zalka Zalka 1er juillet 2008 14:19

                          C’est donc le type prône l’épuration ethnique de la France qui dénonce la "collaboration"...


                        • frédéric lyon 2 juillet 2008 01:43

                          Un peu court comme réponse, la prochaine fois abstenez-vous de commenter.

                          Et autre chose : Je n’ai pas d’explications à vous demander, vous n’ètes pas professeur.



                          • Gazi BORAT 1er juillet 2008 13:10

                            @ Charlie

                            Peut-être devriez vous lire les pages que vous mettez en lien..

                            Il y en a une qui va totalement à l’encontre du message que vous vous obstinez inlassablement à répandre..

                            gAZi bORat


                          • Nobody knows me Nobody knows me 1er juillet 2008 13:21

                            Le résultat : tout repose sur la corruption, la répression, la censure et la tendance naturelle des États à assujettir leur propre population, en se servant de la religion ou, sous prétexte de combattre le terrorisme islamique, comme on le voit en Tunisie, la plus grande prison d’Afrique (seulement pour le Tunisien.

                            Oooh ! Tout pareil comme chez nous !! smiley
                            Merci pour votre article. Il est intéressant de distinguer tout de même l’incroyable nombre de similitudes dans les comportements des puissants et des politiques, qu’une religion vienne y foutre la merde ou pas. Il me semble que ce sont juste les moyens d’asujettir les populations qui diffèrent légèrement.
                            Un développement plus approfondi de ces bestiasses que sont la politique et le pouvoir aurait été fort intéressant.


                            • charlie 1er juillet 2008 13:36

                              Mais GAZY...c’est bon pour la reflexion...non ???

                              Conseil national de la Résistance iranienne

                               Iran - Les Moudjahidine du peuple libérés

                              Mais peut être es tu crée... à LEUR image... et cela confirme mes propos !

                              le Pilpoul , GAZY...le pilpoul !


                              • Gazi BORAT 1er juillet 2008 15:11

                                Monsieur Thierry Jacob, vous êtes un plaisantin !

                                gAZi bORAt


                              • charlie 1er juillet 2008 15:16

                                shalom GAZY...t’en a mis du temps....le pilpoul s’est révélé une fois de plus efficace...ça confirme ! 


                              • del Toro Kabyle d’Espagne 1er juillet 2008 15:19

                                C’est ce que je me disais aussi !
                                C’est bien notre fameux Thierry Jacob (sa phrase sur "l’islamisation" des Berbères a fini par le confondre ;) )

                                Sinon, c’est vrai, notre "croyant" dans ses "délires" nous a servi un sous-produit de Gematria, mais il ne faut pas supposer beaucoup de culture chez les coryants ordinaires de son genre (quand ils ne trollent pas comme des gamins).


                              • Aafrit Aafrit 1er juillet 2008 15:58

                                lyon tellement il fait nuit-obscur chez lui, dans sa tete et dans son environement (sa taniere qu’il ne la quitte pas) il est comme dracula..,Frederic draculyon ça lui va comme un gant au passage, il suffit juste de citer le mot arabe et musulman (pour lui seraient la croix et l’ail)..pour qu’il brule..

                                espece de lugosi va !


                                • Henri François 1er juillet 2008 16:23

                                  A vous tous. L’islam et son livre saint ne sont pour rien dans la rigidité du monde musulman dans son ensemble et dans le monde arabe en particulier. Comme l’a dit l’auteur de l’article le manque d’évolution des peuples liés à cette religion est simplement le fait des dirigeants de ces nations ou pays qui, même dans les soi-disant républiques, ont instauré comme "divine et incontournable" la lecture des textes sacrés, selon leur propre désir afin de mieux asservir leurs peuples et mieux installer - souvent à vie - leur propre pouvoir ... jusque dans leurs soi-disant "républiques laïques".
                                  Cette pratique mise en place pas loin d’une cinquantaine d’années après la mort du prophète, selon une manipulation, humaine, dans la forme et certaines de ses sourates des messages "divins", par la volonté d’un calife et de ses sbires, a permis entre autres la destruction massive de l’Islam Andalou, de ses chercheurs, philosophes, médecins, poètes et donc culture qui tous ouvraient grande la porte vers l’évolution à tous les peuples musulmans.
                                  Je vous rassure toutefois. Dans bon nombre de ces pays musulmans, rares sont ceux, par exemple qui font leurs cinq prières par jour, ou même observent le jeune du mois de ramadan ou encore effectuent le pélerinage de la Mecque, sans être pour celà des mécréants, et qu’on y mélange souvent - surtout au sujet de la place de la femme - traditions et religion.
                                  Il est non moins vrai toutefois que les esprits sont dans leur généralité incapables de s’ouvrir à l’évolution, même modérée, par une dictature - à peine déguisée - de leurs dirigeants utilisant à leur seul profit l’instrumentalisation de la ... "religion".
                                  Il vous faut d’autre part et enfin, accepter une bonne fois pour toutes, que l’Occident et ses "hommes d’affaires" ne sont pas étrangers, loin s’en faut, à cet état de fait, car en fermant les yeux, ils sont devenus les complices des califes du 21° siècle.
                                  A l’argent, le pouvoir de l’argent !!! 


                                  • sadatekalsoum 2 juillet 2008 12:03

                                    Henri François, vous dites :

                                    A vous tous. L’islam et son livre saint ne sont pour rien dans la rigidité du monde musulman dans son ensemble et dans le monde arabe en particulier. Comme l’a dit l’auteur de l’article le manque d’évolution des peuples liés à cette religion est simplement le fait des dirigeants de ces nations ou pays qui, même dans les soi-disant républiques, ont instauré comme "divine et incontournable" la lecture des textes sacrés, selon leur propre désir afin de mieux asservir leurs peuples et mieux installer - souvent à vie - leur propre pouvoir ... jusque dans leurs soi-disant "républiques laïques".

                                    Ou vous etes contradictoire de nature, ou vous faites exprès.

                                    L’auteur ’de l’article, ne dit pas autre chose que ce que vous venez d’avancer (ou plagiez).

                                    La preuve ?

                                    La voici, sur plusieurs paragraphes :

                                    1 -
                                    La légitimité du pouvoir politique puisé dans la religion au Moyen-Orient.
                                    2 -
                                    Sa structure, ainsi que la subordination de l’écriture à des fins de prestige et d’exploitation. Des peuples.
                                    3 - Le monde arabe n’est pas libre à cause de la façon dont les gouvernements usent de la politique, au nez et à la barbe des populations qui voient pourtant, à la télé, sur internet, à la radio, au cinéma, dans les journaux, qu’elle existe bel et bien ailleurs, cette foutue politique, et qu’elle y est pratiquée différemment.
                                    4 - Désormais, il faut ajouter que c’est la politique elle-même qui est incompatible, contradictoire, cruelle, dans les pays arabes, quand on voit ce qu’on en fait. Car elle est gangrenée de l’intérieur par le religieux
                                    5 - Pas de politique sans religion dans les pays arabes
                                    6 - Depuis la nuit des temps, et pas seulement pour les Arabes, les politiciens ont usé et abusé de la religion pour asseoir leur légitimité. Le problème avec l’islam, c’est que ça continue encore aujourd’hui, contrairement aux autres religions.
                                    7 - il n’y a jamais eu la moindre référence à la politique, que ce soit dans le Coran ou dans les paroles du Prophète, d’où tout ce désordre. Le résultat : tout repose sur la corruption, la répression, la censure et la tendance naturelle des États à assujettir leur propre population, en se servant de la religion
                                    8 - Confusion du politique et du religieux, confiscation de la langue par le pouvoir : telles sont les clés de cette paralysie générale dans les pays arabes

                                    Et il précise bien :

                                    Soyons clairs une dernière fois : la cause, elle est dans l’appareil étatique dans les pays arabes, et non dans le Coran lui-même, qui pourrait se lire comme n’importe quel livre de poésie. Tant que la politique repose sur des interprétations hallucinantes du Coran, et tant que ce dernier s’immisce dans les institutions des pays et dans la vie des gens, la démocratie fera toujours défaut aux Arabes et aux musulmans.


                                    Le mieux pour vous c’est de relire l’article.

                                    Salutations

                                    Une chanteuse, libre et heureuse de chanter l’amour, la beauté et la liberté


                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed 1er juillet 2008 16:26

                                    Les chrétiens retiennent sept péchés capitaux qui font la faiblesse de l’homme, je suppose que vous les connaissez par coeur !

                                    L’Islam, mieux averti, plus moderne parce que plus récent et donc plus rationnel résume tous les défauts de l’homme et les met dans le même sac pourri qu’il dénonce comme "L’HYPOCRISIE" !

                                    L’Islam et l’enseignement musulman préconisent :

                                    La propreté tient de la foie, la science est lumière, l’amour de la patrie tient aussi de la foie ...sans compter toutes les leçons de comportement et même les règles de base indispensables à l’organisation sociale telles que les impôts et d’une façon générale l’entraide sociale !

                                    Alors comprenez que si les dirigeants des "pays arabes" méprisent la propreté, développent l’anarchie et la corrruption, dilapident et volent les richesses nationales, font beaucoup plus dans les singeries que dans les actions utiles, parlent de l’Islam mais détestent et Dieu et son Prophète et sa Religion c’est tout simplement parce qu’ils disent ce qu’ils ne font jamais et font ce qu’ils ne disent jamais : ILS SONT DES HYPOCRITES !

                                    Vous êtes un ignorant comme l’auteur que vous citez : Sachez que l’Islam est par définition le respect de Dieu et donc le respect des lois, de la justice et de la morale ; la religion conduit donc à l’intelligence supérieure qui permet la démocratie absolue et la liberté totale !

                                    Vous parlez encore du "terrorisme islamique", ce complot universel échaffaudé par la pourriture humaine et par tous les hypocrites dans le seul but de dévaluer encore plus les "populaces arabes", de salir la religion, de déstabiliser des pays et des régions entières pour pérenniser la hiérarchie mondiale actuelle qui ne permet que le développement de "l’Occident" ? Honte à vous ! 

                                    Ne jouez pas à la propagande, à la désinformation, à l’intox et à l’envoûtement en employant les mêmes mots et les mêmes clihés que les Experts sans conscience !

                                    « Pourquoi le monde arabe n’est pas libre. »

                                    Premièrement le "monde arabe" n’existe pas, c’est une invention coloniale ! Pas plus d’ailleurs qu’il n’existe un "monde musulman" pour la bonne raison que la religion n’a pas de frontières !

                                    Deuxièmement le concept de "liberté" que l’Europe veut imposer au reste du monde est inacceptable parce qu’immoral et sans avenir ni pour les humains ni même pour les animaux ! L’Europe a réussi a polluer les esprits et la Terre entière par sa propagande meutrière et son égoïsme sans limite !

                                    MOHAMMED.


                                    • charlie 1er juillet 2008 16:43

                                      henri françois...quelle est cette plaisanterie...l’islam a tellement bousillé l’esprit des musulmans que lorsqu’ils ont la possibilité de voter ils votent pour les plus extrêmes d’entre eux...au nom de l’islam originel !
                                      Ils rejettent, à travers l’occident, l’éducation, la connaissance, les sciences, la philo, l’histoire...ils n’ont pour toutes références qu’allah, un prophéte moyenâgeux et un livre pour enfants... tous ceux qui s’émancipent sont considérés comme des traitres et en subissent les conséquences....
                                      notre ami constant est l’exemple parfait, avec paradisial...des dégats psychologiques causés par l’islam sur les faibles en esprit...


                                      • charlie 1er juillet 2008 16:49

                                        mohammed

                                        et pour la liberté de conscience, de culte ou de non culte, la laïcité (vivre ensemble)....que dit l’islam et surtout comment la grandeur de l’islam est elle appliqué, concrétement ....
                                        derriére les mots il y a une réalité...consternante.
                                        L’islam a faillit progresser au contact des autres en andalousie...pour mieux se replier sur lui même !


                                      • ASINUS 1er juillet 2008 20:34

                                        ...des dégats psychologiques causés par l’islam sur les faibles en esprit...


                                        yep parton du principe que votre théorie est juste

                                        vous etes donc HADJ 10em dan



                                        • Allain Jules Allain Jules 1er juillet 2008 19:02

                                          Question :

                                          Le monde occidental est-il libre ? NON NON ET ENCOE NON.


                                          • charlie 1er juillet 2008 19:17

                                            c’est sur...et c’est pour cette raison que tous les opprimés veulent y vivre !


                                            • HELIOS HELIOS 2 juillet 2008 00:03

                                              la réponse, Charlie, la voila : Ceux qui veulent venir en Europe ne sont pas oppimés, ilssont au contraire profondement altruisteset bons. Il veulent venir nous delivrer, nous rendre libre, nous apporter la lumière etc... que le capitalisme et le manque de foi en dieu nous aveuglent.
                                              Vous voyez, que l’islam n’est pas comme vous croyez !

                                              Reste a savoir si nous voulons être libérés....


                                            • jaja jaja 1er juillet 2008 19:28

                                              Gilles Louise, "C’est effectivement la religion qui tue le monde arabe."

                                              Et moi qui croyais que c’était les bombes américaines, la soldatesque sioniste et tous leurs alliés occidentaux qui transformaient le monde arabe en champ de tir !

                                              Quand un peuple se juge en danger il se replie souvent sur ses valeurs et croyances traditionnelles. Je l’ai vu en Irlande du Nord où beaucoup de catholiques républicains de l’IRA se signaient avant de combattre... Même dans les bus on voyait des signes de croix de passagers lorsque l’on passait devant une église...

                                              J’ai vu des musulmans se prosterner et prier. Jamais je n’ai ni hurlé ni ri... Certains qui se disent ici partisans de la liberté feraient bien de méditer sur leur attitude raciste vis à vis des croyances des autres peuples...

                                              Mais , ne soyons pas dupes, il ne s’agit souvent que de conchier les "papistes" (en Irlande) ou les musulmans du monde arabe pour permettre un terreau favorable aux interventions de l’impérialisme seule idole de faux laïcs manipulés par leurs maîtres à penser avides de puissance ou de pétrole...


                                              • ZEN ZEN 1er juillet 2008 20:36

                                                Toute religion est OPIUM DU PEUPLE


                                              • jaja jaja 1er juillet 2008 21:35

                                                Toute religion est opium du peuple, certes au plan théorique ça me parait juste.... Cependant cette formule lapidaire de Marx contient, en germe, de grands dangers pour quiconque souhaite transformer radicalement la société et imposer l’égalité sociale et néanmoins garantir aux citoyens le droit de penser ce qu’ils veulent...

                                                Pour ma part je n’ai rien contre une répression sévère des trafiquants d’opium mais il en va tout autrement pour les adeptes de "l’opium du peuple" religieux que je détesterai voir arrêtés au petit matin ou tout simplement empêchés de pratiquer leurs rites...

                                                La grande contradiction de l’époque, à mon avis, est celle qui oppose dominés et dominants. Abattre le lien de soumission (l’opium N°1de notre société, certes renforcé par les idéologies religieuses) qui fait que le dominé accepte son sort et le leadership du patron ou du commissaire politique me semble être la grande tâche de l’heure.

                                                Les soulèvements populaires sont toujours réprimés et ceux qui tirent profit de ce lien de soumission millénaire utiliseront sans nul doute la répression la plus sauvage comme nous le rappellent souvent beaucoup de commentaires de gens de droite sur Avox.

                                                Seuls ceux qui lèvent la main contre le peuple doivent être touchés...





                                              • jaja jaja 1er juillet 2008 21:36

                                                Toute religion est opium du peuple, certes au plan théorique ça me parait juste.... Cependant cette formule lapidaire de Marx contient, en germe, de grands dangers pour quiconque souhaite transformer radicalement la société et imposer l’égalité sociale et néanmoins garantir aux citoyens le droit de penser ce qu’ils veulent...

                                                Pour ma part je n’ai rien contre une répression sévère des trafiquants d’opium mais il en va tout autrement pour les adeptes de "l’opium du peuple" religieux que je détesterai voir arrêtés au petit matin ou tout simplement empêchés de pratiquer leurs rites...

                                                La grande contradiction de l’époque, à mon avis, est celle qui oppose dominés et dominants. Abattre le lien de soumission (l’opium N°1de notre société, certes renforcé par les idéologies religieuses) qui fait que le dominé accepte son sort et le leadership du patron ou du commissaire politique me semble être la grande tâche de l’heure.

                                                Les soulèvements populaires sont toujours réprimés et ceux qui tirent profit de ce lien de soumission millénaire utiliseront sans nul doute la répression la plus sauvage comme nous le rappellent souvent beaucoup de commentaires de gens de droite sur Avox.

                                                Seuls ceux qui lèvent la main contre le peuple doivent être touchés...


                                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 1er juillet 2008 20:47

                                                C’est consternant de lire les commentaires, les derniers, car n’étant pas maso, je n’ai pas tout lu
                                                L’auteur dit que ce n’est pas le Coran qui est le ressort majeur de l’arriération politiques des pays musulmans mais le politique et ma foi, il a diablement raison. En Afrique aussi, le politique est arriéré, fait de tyrannies, en absence du Coran, en Birmanie aussi.

                                                Chapeau à l’auteur pour ce billet qui remet les vérités à l’endroit


                                                • Ornithorynque Ornithorynque 1er juillet 2008 22:21

                                                  Bernard,

                                                  vous m’étonnez, et vous me décevez un peu : ai-je bien lu "en afrique aussi le politique est arriéré" ?

                                                  On ne peut pas globaliser un continent dans ses pratiques politiques... perso, je me damande si l’europe n’est pas aujourd’hui plus arriérée que le ghana ou le Sénégal, dont l’élite Politique me semble plutôt brillante, non ?


                                                • Artius 1er juillet 2008 21:28

                                                  Attention Monsieur Sarroub, d’aucuns pourraient vous traiter d’islamophobe et de raciste et prononcer une fatwa contre vous, je salue donc votre courage.

                                                  Votre succinte analyse de certains méfaits dûs à l’interprétation et à l’application de la religion à la sphère publique est tout à fait sensée : hélas, malgré la justesse de vos propos, j’ai bien peur que dans le cas d’espèce, ceux-ci ne soient que trop rarement relayés par l’ensemble de la communauté musulmane, ce qui est regrettable.

                                                  @micalement,


                                                  • fouadraiden fouadraiden 1er juillet 2008 21:58

                                                    "C’est au commencement qu’il faut aller inspecter la chose : il n’y a jamais eu la moindre référence à la politique, que ce soit dans le Coran ou dans les paroles du Prophète, d’où tout ce désordre. Le résultat : tout repose sur la corruption, la répression, la censure et la tendance naturelle des États à assujettir leur propre population, en se servant de la religion ou, sous prétexte de combattre le terrorisme islamique, comme on le voit en Tunisie, la plus grande prison d’Afrique (seulement pour le Tunisien.) "




                                                     kARIM, t’es sérieux ou tu es aussi illuminé que le frère Tarek pour écrire une phrase aussi pauvre conceptuellement et aussi bête ?

                                                    Faut donc croire que les Arabes de France même libres demeurent souvent idiots

                                                     le politique,le mot et son sens , pour un peuple de Bédouins de 610 ,tu crois qu’ils comprenaient la politique comme un arabe de France qui écrit des âneries en 2008 ?



                                                     si une révélation de l’ampleur du Coran n’embrasse pas la dimension politique de l’homme ,à quoi bon son avènement ?





                                                     
                                                     va lire l’excellent ouvrage de Hichem Djaït, La grande discorde : religion et politique dans l’Islam des origines, Paris, 1986., chez Gallimard paru en 87.ça te changera de dire des cancans pour plaire à la meute tricolore..


                                                     c’est con mais je connaissais le psy machinlacanien dont tu parles sans jamais l’avoir lu , et vu ta piètre défense ,je continuerai donc à l’ignorer.


                                                     faut croire que les Français forme encore très mal leurs Arabes pour écrire un papier aussi indigent.


                                                    je sais pas moi , lis lidéologie arabe contemporaine de Laroui Abdella , 67 , cela t évitera de tenir des propos d’occidentaux moyens sur les autres.



                                                     ps. Lacan était un illuminé.un vrai lui. 
                                                     


                                                    • sadatekalsoum 2 juillet 2008 11:38

                                                      pauvre con, pauvre ignotant, va

                                                      tu sais quoi de Lacan, toi ? Tu l’a déjà lu ? Compris ?!

                                                      Auditoire tricolore !

                                                      Heureusement que ce n’est pas karim sarroub qui a écrit le livre !

                                                      Et malgré tout, on s’acharne sur sarroub, et pas sur l’auteur du livre.

                                                      Peuple arriéré, vous demeurerez arriérés avec cette vision-là des choses : l’attaque, la censure (dont parle l’auteur de l’article), le mutisme autour du religieux. Pauvre esclave de Dieu.

                                                      Auditoire tricolore...


                                                    • zoé 1er juillet 2008 22:26

                                                      " Si une révélation de l’ampleur du coran n’embrasse pas le dimension politique de l’homme, à quoi bon son avènement ?"

                                                      Pourriez vous expliquer le sens de cette phrase ?

                                                      Entendez vous par là que la politique et l’Islam sont consubstentiels ?


                                                      • fouadraiden fouadraiden 1er juillet 2008 22:43

                                                        @Zoé,



                                                         au point de départ ,évidemment.la suite pas nécessairement.


                                                         comment changer une cité sans parler ni faire de la politique ?

                                                         
                                                         l’islam s’est adressé à l’Homme tout entier.et j’imagine que les Bédouins en face de lui vivaient ds une société politisée .


                                                         l’auteur, pour plaire à son auditoire triclore dejà acquis et par paresse et soumission fait de la désinformation( mais il se peut que son ignorance soit réelle ou insconsciente.....pour un fan des psy en tt genres, c un comble).


                                                         je sais plus qui disait que le prophète arabe c’était le projet platonicien accompli. c’est vraiment ça.


                                                      • zoé 1er juillet 2008 23:30

                                                        " pour plaire à son auditoire tricolore dejà acquis"

                                                        Vous avez une bien piètre opinion de nous .
                                                        Sachez qu’il est très difficile en France en ce moment d’aborder le sujet de l’islam. La raison est simple : La couverture médiatique nous donne des abdelahawab medeb ou des mohammed siffaoui ( pardon pour l’orthographe) que l’on nomme des "musulmans modérés" .Cela signifie dans le langage médiatique esprits creux , sans aucune consistance intellectuelle mais pro americain et pro israélien ,en somme des neoconservateur version soft. Comme alternative nous avons droit à tarik ramadan ,brillant intelectuel , fin dialecticien mais ultra religieux qui du reste est souvent invité tout en étant diabolisé.

                                                        Que pensez vous de cette configuration ?


                                                        • fouadraiden fouadraiden 2 juillet 2008 01:29


                                                          @Zoe



                                                           les medeb et autres impuissants débarqués du bled (puisque s’ils avaient qqchose de valable à dire ils le diraient d’abord à leurs congenères musulmans restés au bled )sont censés faire obstruction au Tarek ,ds l’espace médiatique . c tt. et n’attendez rien de cette confrontation qui voit s’opposer arabes soumis /arabes islamistes .c’est du pipeau .debats qu’on retrouve à chaque fois qu’une société majoritaire tente de contrôler ses minorités visibles inassimilables. et j’imagine possible la même configuration aux Etats Unis avec les Noirs américians Il ya des decennies.on devait avoir d"’un coté le Malcom x , et de l’autre, un Noir récitant sa leçon appris chez les Blancs.les Francais nous font le même scénario.prévisible.


                                                          ceci dit, ça dépend ce que vs cherchez à savoir ?


                                                           une fois qu’on a pris le soin d’ écarter les apologistes muslmans et autres propagandistes ,

                                                           VOUS savez il existe des Maghrébins qui écrivent et refléchissent t à ts ces sujets ,en langue française et depuis des années.évidemment c pas à la télé qu’on les voit.


                                                           je pense que le meilleur livre écrit sur l’islam en langue française reste le livre Islam et Histoire de Laroui Abdellah. cycle de conférence donné à l’institut du monde arabe et publié chez Vrin.livre d’une justesse et d’une pronfondeur jamais atteinte par aucun auteurs francophones abordant la thématique de l’islam. 

                                                           et j’ai de la chance car il se fait que c’est un historien marocain.


                                                        • zoé 2 juillet 2008 02:06

                                                          Merci de m’avoir répondu.
                                                          J’ai conscience de l’incurie de nos médias.
                                                          C’est pour cette raison que je vous ai fait part du paradigme que nos médias essayent coute que coute de nous enfoncer dans le crane.

                                                          Que pensez vous de mohammed vI ?


                                                        • fouadraiden fouadraiden 2 juillet 2008 21:43

                                                          @ZOE,

                                                           les médias sont contraints sinon il devraient parler de la ghettosisation qui frappe les populations musulmanes installées en europe.et vs comprenez que parler de ce qui fache, d’autant que les soclutions sn’existent pas, n’interesse pas gd monde.pendant ce temps on nous fait la danse du ventre...


                                                           c’est una ami à vous le roi des pauvres ? si oui et comme ici au bled sans le clientélisme vous n’existez quasiment pas, prends contatce avec moi donc


                                                           plus sérieusement, un artcile écrit lunidi, je crois , "le Maroc ,la vérité qui dérange", avec lequel je partage tout.

                                                           je tente une nouvel exil au Maroc , et qd je compare Tanger à Bruxelles................j’ai le vertige.


                                                           ceci dit ,au moins ds le bled de mes parents je suis avec des gens qui me ressemblent et j’entre en boîte de nuit 


                                                        • del Toro Kabyle d’Espagne 1er juillet 2008 23:51

                                                          " ps. Lacan était un illuminé.un vrai lui.  " Fouad

                                                          C’est qu’il maîtrise les auteurs marocains, le Fouad !



                                                          • zoé 2 juillet 2008 00:13

                                                            @Fouadraiden

                                                            Pouvez vous répondre à ma question ?


                                                            • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 2 juillet 2008 01:37

                                                              désolé du trollage ,mais j’en suis resté à la lutte des classes lorsqu’il s’agit de liberté sans aller chercher mini à 14h ou des furets dans lu cul de l’ane....
                                                              c’est simple mais j’suis d’accord avec vinvin.

                                                              j’serais plus libre avec le portefeuille de l’émir ben mazout(vu que vous parlez du monde arabe)j’peux vous dire que dans certains palais de l’émirat il y’a des princes bien plus libre que 95%de français et malgré les interdits religieux.


                                                              • Islamo Confucianiste 2 juillet 2008 03:06

                                                                J’ espère que seulement très peu d’ arabes se convertiront au Christianisme. Dans l’ Ancien testament, le peuple Juif extermine des autochtones pour les remplacer par des Juifs. Si les Arabes ne veulent pas se faire remplacés par les Blancs autoproclamés peuple élu et connaître le sort de Sodome et Gomorrhe ou celui des Amérindiens et des Australoïdes, ils devront endiguer la menace chrétienne et s’ allier avec le monde Confucianiste et Bouddhiste.


                                                                • vinvin 2 juillet 2008 13:25

                                                                  Boujour.

                                                                  Je ne sais pas trop ce qu’ est le "confucianisme" car je ne suis pas expert en la matière.....

                                                                  S’ agirait-il de quelque chose de "confu.... ?"


                                                                  Par contre le Bouddhisme je connais un petit-peu plus,..... et c’ est quand-meme la la religion philosophique la moins "tarte" de toutes les religions.

                                                                  Quant-aux religions "monothéistes", elles sont toutes a jeter "alah" poubelle.

                                                                  Moi meme étant chréti(e)n de naissance, je ne suis pas croyant, et je me suis fait débaptiser le 21 Mai 2007, donc je ne suis plus chréti(e)n, d’ ailleur je ne suis plus personne, je suis tout simplement MOI, et je m’ en porte que mieux.


                                                                  Cordialement.


                                                                  VINVIN.


                                                                  (Il y a ceux qui ont un cerveau et pas de religion, et ceux qui ont une religion mais pas de cerveau.)

                                                                  Aboul-Hala-Maarie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Karim Sarroub

Karim Sarroub
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès