Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Pourquoi le monde arabe n’est pas libre

Pourquoi le monde arabe n’est pas libre

La légitimité du pouvoir politique puisé dans la religion au Moyen-Orient. Sa structure, ainsi que la subordination de l’écriture à des fins de prestige et d’exploitation. Des peuples.

Voilà (à peu près) le thème de ce brillant essai publié d’abord en arabe, en Egypte, dans la discrétion (médiatique) totale, puis en anglais, et enfin en français aux éd. Denoel : « Pourquoi le monde arabe n’est pas libre. »

Son auteur : Moustapha Safouan, lacanien de la première heure, que normalement on ne présente plus. Mais je vais le présenter, même brièvement, car j’enrage de voir à quel point sur Wikipedia sa fiche est à néant : vide et elle ne contient rien. Alors que celle de cet illuminé de Tariq Ramadan fait plusieurs pages.

Moustapha Safwan (dit Safouan) est né en Egypte (Alexandrie), le 17 mai 1921. Il vit aujourd’hui à Paris. Un des premiers fidèles de Jacques Lacan, c’est en 1949 qu’il le rencontre et commence son travail avec lui comme analyste de contrôle.


Quelques-uns de ses ouvrages :

- Jacques Lacan et la question de la formation des analystes ;

- Le Transfert et le Désir de l’analyste ;

- La Sexualité féminine dans la doctrine freudienne ;

- La Parole ou la Mort ;

- L’Inconscient et son Scribe ;

- L’Echec du principe du plaisir ;

- Malaise dans la psychanalyse : le tiers dans l’institution et l’analyse de contrôle ;

- Dix conférences sur la psychanalyse.



Pourquoi donc le monde arabe n’est pas libre, à votre avis ? En ce moment, on a beaucoup glosé sur l’incapacité ou la difficulté du musulman à respecter les lois de la République, tergiversé ici ou là sur l’incompatibilité de l’islam avec la démocratie. Ce qui n’est pas faux. Le monde arabe n’est pas libre à cause de la façon dont les gouvernements usent de la politique, au nez et à la barbe des populations qui voient pourtant, à la télé, sur internet, à la radio, au cinéma, dans les journaux, qu’elle existe bel et bien ailleurs, cette foutue politique, et qu’elle y est pratiquée différemment.

Désormais, il faut ajouter que c’est la politique elle-même qui est incompatible, contradictoire, cruelle, dans les pays arabes, quand on voit ce qu’on en fait. Car elle est gangrenée de l’intérieur par le religieux. Pour aborder la question du terrorisme islamique, l’auteur nous rappelle que le Coran est la parole de Dieu présentée sous la forme d’un texte et, comme tel, il ne peut pas, comme Platon l’a dit, répondre aux questions. Il ne peut pas échapper, non plus, aux conflits des interprétations. C’est bien parce que le Coran ne dit rien sur l’autorité politique et sur les moyens de gouverner que chacun fait sa petite loi, du truand qui s’autoproclame « émir » jusqu’au Cheikh qui vous explique gentiment (en images dans la note du 28/06/08) la supériorité intellectuelle, naturelle et évidente, de l’homme sur la femme, parce qu’Allah les a créés chacun selon leur propre nature. Puis le Cheickh (un Saoudien) fait des dessins sur un écran d’ordinateur pour expliquer tout ça.

Pas de politique sans religion dans les pays arabes. Si vous en connaissez un, je suis preneur et je déménage dès demain. L’une ne va pas sans l’autre, que ce soit au Moyen-Orient ou au Maghreb. Depuis la nuit des temps, et pas seulement pour les Arabes, les politiciens ont usé et abusé de la religion pour asseoir leur légitimité. Le problème avec l’islam, c’est que ça continue encore aujourd’hui, contrairement aux autres religions.

C’est au commencement qu’il faut aller inspecter la chose : il n’y a jamais eu la moindre référence à la politique, que ce soit dans le Coran ou dans les paroles du Prophète, d’où tout ce désordre. Le résultat : tout repose sur la corruption, la répression, la censure et la tendance naturelle des États à assujettir leur propre population, en se servant de la religion ou, sous prétexte de combattre le terrorisme islamique, comme on le voit en Tunisie, la plus grande prison d’Afrique (seulement pour le Tunisien.)

Confusion du politique et du religieux, confiscation de la langue par le pouvoir : telles sont les clés de cette paralysie générale dans les pays arabes que Moustapha Safouan démontre merveilleusement bien en se basant aussi sur la langue. Pour lui, la traduction dans la langue populaire des textes sacrés de l’islam apparaît du coup comme une question décisive pour l’évolution du monde arabe. Espérons-le.

Soyons clairs une dernière fois : la cause, elle est dans l’appareil étatique dans les pays arabes, et non dans le Coran lui-même, qui pourrait se lire comme n’importe quel livre de poésie. Tant que la politique repose sur des interprétations hallucinantes du Coran, et tant que ce dernier s’immisce dans les institutions des pays et dans la vie des gens, la démocratie fera toujours défaut aux Arabes et aux musulmans.

Documents joints à cet article

Pourquoi le monde arabe n'est pas libre

Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (391 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 1er juillet 2008 10:31

    Il est évident que la religion à une grande part de responsabilité dans cette situation car elle n’a jamais fait preuve de libéralisme et de modernité.

    La religion musulmane est incompatible avec la démocratie car ,la démocratie apporte beaucoup pour les femmes et les minorités alors que la religion n’a aucune considération pour les femmes et les minorités

    Redardez ce qu’a produit l’Iran à la chute d’un tyran : une dictature religieuse intégriste qui à exterminé des centaines de milliers de femmes et hommes qui n’été considérés comme "déviant"

    Cette religion n’a aucune considération pour la tolérance et il suffit aussi de regarder qu’en Algérie,des catholiques ont été mis en prison

    Si la religion est une pensée obscurantiste,elle doit être combattue avec force ,mais la religion musulmane est peut etre la plus arriéré des religions


    • Serpico Serpico 1er juillet 2008 10:43

      Lerma

      Encore une fois, tu n’as rien capté.

      Pressé que tu es de vérifier tes préjugés, il a suffi que tu lises "islam" pour partir au quart de tour.

      Le monsieur t’explique que c’est l’usage fait de la religion qui est criminel pas la religion.

      mais bon, on en sera là encore dans mille ans avec toi et tes clones.


    • Voltaire Voltaire 1er juillet 2008 10:46

      Comme pour la plupart des religions, l’islam repose sur un texte fondateur "interprétable".
      Comme de tout temps dans l’histoire, l’homme se sert de la religion pour dominer ses semblables.
      Le monde arabe a la malchance de subir de plein fouet cette usurpation de pouvoir, pour diverses raisons historiques qu’il serait trop long de détailler ici. L’histoire nous enseigne que cette usage de la religion est réversible, dans les deux sens.

      En ce qui concerne plus particulièrement l’islam, il est sans doute exact que le texte fondateur permet plus que certains autres ce type d’abus, mais cela n’est en rien une fatalité. C’est certainement la raison pour laquelle l’émergence d’un islam "occidentalisé", c’est à dire dans lequel l’interprétation des textes est réalisée au sein d’une culture démocratique, est si importante, même si cela ne résoudra pas le problème du monde arabe. Ce dernier a besoin d’un environnement politique international favorable à la démocratie ; cela passe par la résolution des conflits (Israel, Irak...), et non le développement des confrontations. Car uen dicatature, religieuse ou non, ne peut survivre que par la désignation d’ennemis (intérieurs ou extérieurs).


      • fouadraiden fouadraiden 1er juillet 2008 21:37

        "En ce qui concerne plus particulièrement l’islam, il est sans doute exact que le texte fondateur permet plus que certains autres ce type d’abus, mais cela n’est en rien une fatalité"



         sur quoi vous basez vous pour ,entre deux générosités , ecrire une phrase pareille , Voltaire ? la tentaion est trop grande on dirait ....

         j’imagine que "les autres" ds la phrase sont la religion catholique et ,au choix, le bouddhisme ou le judaisme ?



         l’erreur ici procède d’une chose fort simple à comprendre .nous comparons des politiques ,arabes ou musulmanes, qui agissent ds des sociétés encore largement musulmanes avec d’autres qui ne rencontrent le plus souvent le religieux plus que des sanctuaires vides.

         imaginez un observateur du christinaisme médiéval.....l’islam n’a meme pas 16 sicèles.....faut etre serieux q on cherche à tirer profit des comparaisons.
         


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er juillet 2008 10:58

        J’ reviens de Tunisie , on y voit trop de Ben Ali et pas assez de bennes à ordures .


        • Olga Olga 1er juillet 2008 11:05

          Trop de béni-oui-oui également...
          Mais bon, on peut en voir partout de ces bêtes là.


        • Gilles Louïse Gilles Louïse 1er juillet 2008 11:08

          Nous savons tout cela depuis toujours mais peut-être que ça va mieux si c’est un arabe qui le dit lui-même.

           

          Le Coran, en tant que parole de Dieu, ne peut pas être modifié puisque c’est la parole divine définitive.

           

          À partir de là, le musulman est complètement coincé puisqu’il ne veut pas relativiser la teneur de ce livre et le replacer dans son contexte historique.

           

          Les textes saints ne sont pas saints, ce sont des textes anciens, c’est tout, lesquels n’ont de sens que dans leur contexte historique et n’ont pas vocation à perdurer éternellement, et surtout pas dans le monde moderne.

           

          Le monde évolue mais le Coran n’évolue pas, c’est pourquoi le hiatus est inévitable et n’a pas de sens.

           

          Comme le dit Khakil Gibran dans Le Prophète, la vie ne va pas en arrière ni ne s’arrête avec hier.

           

          C’est effectivement la religion qui tue le monde arabe.

           

          Et les pays civilisés favorisent en sous-main l’Islam de ces pays, et même chez eux, pour une raison toute simple : c’est qu’un peuple qui doit prier cinq ou six fois par jour ne peut pas être performant. C’est pourquoi même les pays évolués appellent de leurs vœux l’Islam de ces pays puisque cela leur assure une domination importance par ce biais.

           

          Bien à vous.

           


          • Olga Olga 1er juillet 2008 12:31

            Bonjour Constant

            Je lis votre commentaire pour la 19ème fois et je ne vois toujours pas ce qu’il faut comprendre de cette profusion de 19...


          • grangeoisi 1er juillet 2008 12:52

            Bah vers 19:19 on trouvera la solution.. mais ne jouons pas le 19 il risque d’arriver 19eme.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er juillet 2008 12:55

            Constant veut dire qu’ il a joué 19 euros sur le cheval 19 dans la 19 ième course , il a gagné il est arrivé 19 ième....


          • Nobody knows me Nobody knows me 1er juillet 2008 13:58

            c’est qu’un peuple qui doit prier cinq ou six fois par jour ne peut pas être performant.

            Ben tiens, d’où les délocalisations massives en Tunisie, au Maroc et partout dans les pays en voie de développement. La vérité est ailleurs. Cherchez encore un peu vous y êtes presque.


          • del Toro Kabyle d’Espagne 1er juillet 2008 14:50

            Je suis endolori - que dis-je ! - meutri ! par la moquerie collective que vous affichez ouvertement face aux éclatantes et irréfutables vérités scientifiques de cette fausse science ésotérique qu’est la numérologie  !

            Comment osez-vous vous tenir à l’écart de ces "délires de croyant" ?

            Un tel entêtement face à un hors-sujet apologétique ne peut tenir que de l’islamophobie ! 


          • charlie 1er juillet 2008 15:11

            CONSTANT nous donne un cours de  Guematria...

            Adam, Abraham...A....ALEPH .....valeur numérologique 1....1 comme ...celui qui est....

            Il existe de véritables spécialistes en la matiére....moi je préfére la belote accompagnée d’une mort subite !


          • charlie 1er juillet 2008 16:09

            paradisial ...sort du corps de constant !


          • Olga Olga 1er juillet 2008 16:20

            Merci Constant

            À chacun de nous, Dieu offre le choix entre la vérité et la tranquillité. Ce choix, faites-le ; jamais vous n’obtiendrez à la fois l’une et l’autre. Ralph Waldo Emerson

            Vous venez de rallonger un peu plus, la liste, déjà bien longue, des auteurs que je dois lire prochainement.


          • ZEN ZEN 1er juillet 2008 20:27

            @ Constant

            Comme Olga...
            Dés le début, vu a généralisation, j’ai arrété de lire : "LE monde arabe...

            On replonge dans un essentialisme discutable

            N’oublions pas qu’il y a peu , l’Eglise était omnipotente dans notre Europe...


          • ZEN ZEN 1er juillet 2008 20:32

            @ Constant et Kabyle

            Pourriez-vous m’expliquer clairement votre différent ?
            Il y a des choses qui m’échappent...
            Il est vrai que je suis un Gaulois un peu borné...


          • del Toro Kabyle d’Espagne 1er juillet 2008 20:47

            @ Zen,
            Je l’ignore mais il faut le demander au gamin qu’est Troll dans Layreur qui fait de la rétro-pollution dans mes articles (la modération le connaît bien, maintenant).
            J’ai deux trolls sur mes fils : Layreur et Lyon. Extrême droite débile et islamisme infantile.


          • fouadraiden fouadraiden 1er juillet 2008 22:07



             gilles,



             tinquiète, les Arabes disent souvent des âneries qui plaisent aux Occidentaux....et ceux qui parlent depuis depuis une autre plate-forme,encore plus.le psy tendance californienne conjugé à l’étudiant marxiste (celui du jour est juste républicain) des années 70, ns y sommes habitués depuis belle lurette....


             imaginez un Arabe expliquant que le retard qu’ils accusent s’explique par une absence du religieux ds le politique.vs en penseriez koi ?

             ET MOI JE CONNAIS plein d’Arabes qui pensent ça....ET ALORS ?


          • Ornithorynque Ornithorynque 1er juillet 2008 22:07

            @ constantdanlayreur .

            Pas mieux,
            pour les lettres, je commence par consonne.


          • del Toro Kabyle d’Espagne 2 juillet 2008 21:02

            @ tous,

            Tout le monde s’est bien marré (et pour cause !) en lisant le navrant morceau de numérologie coranique.
            Tout le monde pouvait le faire ? Non, puisque visiblement, je n’ai pas le droit au commentaire et encore moins à la critique de cet individu nouveau et déjà banal (le bien nommé, Constant danslayreur).

            Résultat ? Chantage au trollage puis mise à exécution : Layreur vient déféquer sur mes articles, insultant et ses participants et ses lecteurs.
            Mais la modération est là et elle fait le pénible travail de torcher ce sale bébé sans parents qui s’amuse à jeter ses couches sur mes fils.

            Second fait : Coran danslayreur se fait sauvagement moinssé. Résultat ? Il revient sur mes fils pour me balancer ses précédents écrits (pas content le bébé).

            Pourquoi ai-je droit à tant de haine ? D’abord parce que je suis pour lui un "objet de valeur" qui ne lui accorde pas l’importance existentielle qu’il cherche (je l’invite d’ailleurs à se défaire de cette sourde admiration frustrée qu’il me porte).

            Mais surtout, c’est que Coran danslayreur m’a déclaré ennemi de la Nation (algérienne) et de la Oumma (islamique).

            Je le dis avec le plus grand sérieux du monde et je le pense vraiment : Constant danslayreur agit par racisme nationaliste et islamiste. Ceux qui connaissent un peu l’Algérie, et par extension le Maghreb sauront trouver les indices.

            Et comme je ne cède pas au chantage (le silence complice sur mon pays et ma religion, le silence idiot sur des commentaires indigents, hors-sujet et pathétiques), Coran danslayreur insulte la modération en confirmant qu’il continuera dans ses gamineries pour finir par se transformer en troll avéré (déjà plus de 20 "spams", insultes, diffamations et autres insinuations racistes rien qu’entre hier et cet après-midi).

            Un troll est né et c’est un troll national-islamiste. C’est un troll qui se moque de la modération, des participants et des lecteurs. Un troll intolérant, raciste, borné, dénué de tout humour ou d’autodérision, qui ne supporte aucune altérité, ni culturelle (débat d’idées) et encore moins "ethnique" (le Berbère-mécréant-et-infidèle à abattre au nom d’un islam vérifié par la numérologie ...)

            Il faut faire preuve de maturité pour deux dans ce triste cas. Et la naissance d’un troll est malgré tout un évènement à suivre. Vous êtes donc mes témoins.

            Et pour finir, Ornithorynque, j’ai la réponse que vous cherchez :

            Crédule, Connerie, Coran ... Constant !



          • Olga Olga 1er juillet 2008 11:18

            Je ne me prononcerai pas sur le contenu de cet article. Dans son article intitulé "La folie de Sarkozy entre les mains de quelques brodeurs freudiens", tous les commentaires qui contredisaient l’auteur, ont été systématiquement moinssés entre -20 et -30. Cette non-critique devrait donc me valoir un -25 voire -30...

             

            • el bourrico 1er juillet 2008 11:37

              *Jette un os à Lerma*

              Il est évident que les autes religions traitent la femme avec le plus grand respect hein Lerma, notament le christianisme, une religion égalitaire par excellence. Franchement Lerma, tu te rends compte des énormités que tu sors ? ou tu as une tumeur à la place du cerveau ma parole.

              Pour les catholique en Algérie, je ne dirais rien étant donné qu’ils ont aussi affaire aux évangélistes américains, donc d’un coté, je comprends leur réactions. En fait, ils osent faire ce que tu voudrais qu’on fasse ici, stigmatiser l’islam. J’ai rien contre, à condition de stimgatiser toutes les religions, les 3 qui n’en font qu’une, et toutes leurs pâles copies sectaires. Tu dis qu’elle est arriérée ? peut être, mais les intégristes catholiques ou juifs n’ont pas grand chose à envier à leur homologues musulmans. Ce qui te gène, c’est qu’ils combattent la supériorité militaire et économique est juifs et chrétiens avec les armes du pauvre, le terrorisme... vexant hein ? quand on se croit si fort de se faire plomber par une guerilla, par des tarés qui grâce à vous, trouvent facilement des bombes humaines.

              Bref, t’es toujours aussi tarte !


              • morice morice 1er juillet 2008 12:10

                 "Pas de politique sans religion dans les pays arabes."
                Impossible de diriger correctement un pays avec une religion, pour résumer en effet. Prenons israël, par exemple. Impossible à gérer. La Palestine, envahie par le sectarisme. Tous ceux que vous citez : Impossibles à gérer... les Etats-Unis, bouffés par les pasteur tous plus crétins les uns que les autres... la liste est longue... seule possibilité : un état LAIC, outrageusement LAIC. On est mal barré, en France.... 


                • Philippe D Philippe D 1er juillet 2008 12:23

                  Quel talent pour passer des pays arabes dont il est question ici, à Israël, aux Etats-Unis et pour finir à la france de Sarkozy !


                • charlie 1er juillet 2008 14:03

                  quel con ce morice ... !


                • Olga Olga 1er juillet 2008 14:08

                  Vous avez les idées mal placées...
                  Moi, je n’ai retenu que l’hommage à la belle idée qu’est la laïcité.


                • charlie 1er juillet 2008 14:54

                  morice...je vous demande d’arrêter votre ANTISIONISME

                  Citation de la semaine

                  « (…) Toujours, j’ai admiré le courage des femmes et des hommes politiques d’Israël. Il y a la gauche, il y a la droite, il y a les faucons, il y a les colombes, parfois, les faucons deviennent des colombes, mais toujours, ici, il y a eu le combat pour la démocratie. Même si parfois vous vous fâchez entre vous, même si parfois la démocratie israélienne et ses subtilités déconcertent vos plus fidèles amis. Vous êtes une grande démocratie et dans cette région du monde, une grande démocratie, on la respecte. »
                   

                  Le Président de la République française Nicolas Sarkozy, lors du dîner d’Etat offert par M. Shimon Pérès, Président de l’Etat d’Israël, Jérusalem, 23 juin 2008


                • Philippe D Philippe D 1er juillet 2008 12:17

                  Constat très pessimiste et sans doute lucide.

                  La relation Politique/Religion, dans des pays où 95 à 100% des habitants sont musulmans est assez inévitable. Je ne vois pas très bien quand et comment celà pourrait se modifier.
                  L’occident chrétien, ou tout au moins les musulmans qui vivent dans ces pays pourront-ils finir par imposer une réforme de la pratique de l’islam, et de la politique, en réhabilitant la notion de laïcité ? Cette évolution parait encore bien lointaine.

                  "la cause, elle est dans l’appareil étatique dans les pays arabes, et non dans le Coran lui-même, qui pourrait se lire comme n’importe quel livre de poésieOui, enfin les poésies qui prétendent régir nos vies, dans la plus-part des actes, ne sont pas très nombreuses, elles doivent s’appeler des religions.


                  • charlie 1er juillet 2008 12:22

                    Pourquoi le monde arabe n’est pas libre...

                    Parce que le monde "arabe" est islamisé et que l’islam est la soumission de l’Homme à un dogme politique, concrétement, dans les faits...chaque jour !

                    "l’éducation" religieuse fait des ravages en sclérosant toute possibilité d’émancipation intellectuelle.

                    La communauté, la oumma, prime sur tout et tous...la liberté individuelle, de conscience, de pensée, d’expression...subit l’autocensure...et si on s’en échappe la punition est prévue (apostasie, rejet...) 

                    Nombreux sont les politiques qui ont compris qu’en tenant les rênes de l’islam, du pouvoir, on tient le peuple qui a pour "instinct" de se soumettre...

                    mahomet était un politique qui avait un certain goût pour la dictature...

                    le résultat est la...

                    l’islam est la négation de l’Homme libre !

                    Idéologie politique de conquête et de soumission, l’islamisation est un fléau !

                    Carte de l’Islam 

                    Carte : l’Islam dans le Monde

                    Histoire de l’expansion de l’islam 
                     


                    • Gazi BORAT 1er juillet 2008 12:29

                      @ Charlie

                      Les internautes attentifs noteront que, sur la carte de l’Islam dans le mode que vous reproduisez, la France y apparait en blanc, c’est-à-dire selon le code visuel adopté, comme comptant moins de cinq pour cent de Musulmans.. Ce qui entre en contradiction avec nombre de commentaires hystérique sur "l’islamisation de la France"..

                      Par contre, ce qui m’inquiète plus, c’est qu’il y a un an, 53% des Français ayant exprimé leur vote l’ont fait en faveur de Nicolas Sarkozy !

                      gAZi bORAt


                    • charlie 1er juillet 2008 14:19

                      les internautes attentifs noteront que l’islamisation est une réalité...de médine à l’EUROPE en passant par la Perse, l’Egypte, le Maghreb, l’Anatolie...jusqu’à l’Inde...une réalité au détriment des valeurs, de la culture qui font les peuples libres (BERBERES...)


                    • italiasempre 1er juillet 2008 12:29

                      Merci pour votre article,

                      le dernier paragraphe est tellement vrai...si on pouvait se contenter de lire le Coran ou les Evangiles comme des livres de poésie...


                      • Gazi BORAT 1er juillet 2008 12:38

                        @ ITALIASEMPRE

                        • si on pouvait se contenter de lire le Coran ou les Evangiles comme des livres de poésie...
                           
                        Très sage attitude, car ces textes, pour moi création de l’homme, sont parfois d’une beauté formelle indéniable. L’un de mes texte de poésie préféré figure dans l’Ancien Testament, il s’agit du "Cantique des Cantiques"
                        • Cantique des cantiques, de Salomon.

                          Qu’il me baise des baisers de sa bouche !

                          Car ton amour vaut mieux que le vin,

                          Tes parfums ont une odeur suave ;

                          Ton nom est un parfum qui se répand ;

                          C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment.

                          Entraîne-moi après toi !

                          Nous courrons !

                          Le roi m’introduit dans ses appartements...

                          Nous nous égaierons, nous nous réjouirons à cause de toi ;

                          Nous célébrerons ton amour plus que le vin.

                          C’est avec raison que l’on t’aime.

                          Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem,

                          Comme les tentes de Kédar, comme les pavillons de Salomon.

                          Ne prenez pas garde à mon teint noir :

                          C’est le soleil qui m’a brûlée.

                          Les fils de ma mère se sont irrités contre moi,

                          Ils m’ont faite gardienne des vignes.

                          Ma vigne, à moi, je ne l’ai pas gardée.


                        Il existe d’autres traductions, avec d’infimes variantes, mais aucune ne parvient à expurger ce texte de son érotisme torride..

                        gAZi bORAt

                      • frédéric lyon 1er juillet 2008 12:36

                        Nous avons ici un Voltaire qui usurpe un nom qu’il ne mérite pas. Le vrai Voltaire ne craignait pas de soutenir ses idées et de combattre pour elles, notre Voltaire est un imposteur qui cherche à éviter les confrontation, car il a peur !!

                        Je le cite :

                        "Ce dernier a besoin d’un environnement politique international favorable à la démocratie ; cela passe par la résolution des conflits (Israel, Irak...), et non le développement des confrontations. Car uen dicatature, religieuse ou non, ne peut survivre que par la désignation d’ennemis (intérieurs ou extérieurs)"

                        ........................

                        Il y a la dedans tous les renoncements qui nous ont conduit à la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui, une situation où l’on voit les juifs de France chassés de leurs quartiers, des jeunes lycéens dévalisés par des bandes organisées, des écoles brûlées, la dignité des femmes insultées, nos institutions républicaines trainées dans la boue, la laîcité de l’Etat ouvertement remise en cause, les défenseurs de nos principes démocratiques égorgés, nos alliés attaqués, nos dirigeant élus par le peuple contestés.

                        Merci, Voltaire de pacotille, de nous expliquer que la lutte favorise notre ennemi, ce qui voudrait dire que notre capitutlation nous permettra de le vaincre, sans doute ?

                        La logique des soumis et des veules, qui sont déjà sur la route qui a mené leurs ainés à Munich, puis à la collaboration !


                        • Gazi BORAT 1er juillet 2008 13:06

                          @ Mr Lyon

                          Mais que vous arrive-t-il ?

                          Votre médecin vous a fait prendre du bromure ?

                          Il manque dans votre commentaires les délires érotomaniaques auxquels vous commenciez à nous habituer....

                          Tenez, pour voir si le traitement est réllement efficace, deux photographies d’Alessandra Mussolini, la petite fille du Duce :

                          Et maintenant, une question : à laquelle réagissez-vous ?

                          Vous connaissant, je pencherais pour la deuxième !

                          gAZi bORAt

                        • Voltaire Voltaire 1er juillet 2008 13:21

                          Cher Monsieur,

                          Si vous ne comprenez pas un commentaire, demandez des explications. Cela vous évitera de publier des remarques aussi ridicules que désobligeantes.


                        • Zalka Zalka 1er juillet 2008 14:19

                          C’est donc le type prône l’épuration ethnique de la France qui dénonce la "collaboration"...


                        • frédéric lyon 2 juillet 2008 01:43

                          Un peu court comme réponse, la prochaine fois abstenez-vous de commenter.

                          Et autre chose : Je n’ai pas d’explications à vous demander, vous n’ètes pas professeur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Karim Sarroub

Karim Sarroub
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès