Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > E-cat et Hypérion : la course !

E-cat et Hypérion : la course !

Vous vous souvenez sans doute de mon article sur l'e-cat et de la formidable espérance que cette technologie suscite.

Il se pourrait bien que les grecs devancent les italiens dans cette course extraordinaire.

Au delà des doutes raisonnables et des réserves qu'il faut emettre avant de voir une démonstration irréfutable de la validité des deux procédés de fusion froide (ou plutôt LENR, terme plus à la mode), on ne peut que trouver ahurissant que les deux pays les plus décriés en matière d'échec économique sont peut-être sur le point de bouleverser l'économie mondiale et de sauver la planète du naufrage attendu.

La question est de savoir si ces découvertes sauveront le monde de la troisième guerre mondiale en préparation, ou si au contraire elles l'y précipiteront pour la préservation des intérêts de quelques-uns.

Dans tous les cas, le projet est tellement capital qu'il me faut en parler avant d'avoir des certitudes.

Dans la course à la fusion froide, les concurrents grecs de l’ingénieur italien, Andrea Rossi, sembleraient être de nouveau sur le point de franchir la ligne d’arrivée.

La société grecque Defkalion Green Technologies a déclaré d’être sur le point de développer un prototype commercial qui constituera la base d’une vaste gamme de dispositifs basés sur les LENR et qui seront mis en vente avec la marque de commerce déposée Hypérion.

C’est ce que le site energycatalyzer3.com a révélé. Il semblerait donc que la société grecque aurait publié, sur son site web, le lancement imminent de son réacteur à faible énergie. Néanmoins, les licences pour la commercialisation des produits n’ont pas encore été délivrées et les tests sont probablement encore en cours afin de contrôler la conformité du réacteur aux normes de sécurité de l’Union européenne.

Toujours selon Energycatalyzerles produits grecs auront en outre une puissance qui sera de 6 à 30 fois supérieure par rapport à celle des prototypes initiaux. La Defkalion aurait également annoncé qu’elle est en train de conduire les tests indépendants. Mais aucun autre détail n’a été fourni pour le moment. Au mois de novembre dernier, un document avait été diffusé annonçant les caractéristiques techniques des unités LENR de l’Hypérion. De même, des images d’une soit-disante maquette avaient été publiées en ligne il y a de cela quelque temps. La seule chose que l’on sache réellement, parce que la société Defkalion l’a publiquement annoncé, est que l’Hypérion sera un dispositif de réchauffement et qu’il pourrait être utilisé également pour des applications industrielles.

La Defkalion soutient en outre d’avoir trois établissements à Xanthi, dans la Grèce septentrionale. Contrairement donc à l’ing. Andrea Rossi elle a néanmoins fourni l’indication sur le lieu de production de son Hypérion, invitant même certaines personnes à s’y rendre. Récemment, un visiteur anonyme avait communiqué sur le net que les ventes du réacteur nucléaire à faible énergie grec pourraient être lancées déjà dès le mois de juillet prochain.
Selon les Business Plan de la Defkalion, il faudra tout d’abord attendre les licences pour qu’ait lieu la première production destinée à la vente locale. Ce n’est que par la suite que les dispositifs LENR seront lancés sur le marché des autres pays. Les noms des licenciés ou des licenciés potentiels n’ont pas encore été révélés.

Rossi, quant à lui, a dit au cours d’une interview qui a été reportée sur le site E-Catworld.com, est encore en train d’attendre que lui soient attribués les certificats de sécurité…

lien :

http://fusion-froide.com/lhyperion-devancerait-le-cat


Moyenne des avis sur cet article :  3.37/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • Alain94360 14 avril 2012 10:18

    juste une correction
    « Toujours selon Energycatalyzerles produits grecs auront en outre une puissance qui sera de 6 à 30 fois supérieure par rapport à celle des prototypes initiaux. »

    n’est pas exact, il y a confusion.
    L’hyperion d’après ses spécifications produira 6 à 30 fois plus de chaleurs que ce qu’il consommera en électricité pour faire tourner les pompes de circulation, l’alumage et le maintien de la réaction.
    les spécifications sont pas nouvelles, et datent de fin novembre dernier :
    http://www.defkalion-energy.com/files/HyperionSpecsSheetNovember2011.pdf

    depuis les tests lancé fin février,
    http://www.defkalion-energy.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=1237
    defkalion est passé en silence radio.
    http://www.defkalion-energy.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=1278
    d’après certains Defkalion aurait envoyé un mail a ses contacts pour déclarer que les tests avaient réussi, qu’il y aurait un communiqué de presse, et a détaillé sa politique de licence et de développement...
    https://plus.google.com/u/0/109367316429719678205/posts/JQf54WUY2Cb
    les sources sont différentes, et n’ont pas l’air incestueuses... mais bon ça ne convaincra jamais un sceptique. il faut attendre le rapport des testeurs indépendants.

    l’histoire de defkalion est expliquée ici :
    http://www.lenrforum.eu/viewtopic.php?f=13&t=87

    de toute façon je ne pense pas que ca arrivera a convaincre le moindre sceptique ni le consensus pathologique actuel.
    voir l’explication détaillée de pourquoi : http://www.lenrforum.eu/viewtopic.php?f=11&t=109&p=238


    • OuVaton OuVaton 14 avril 2012 19:41

      Merci de continuer à poster sur ce sujet. D’un naturel sceptique, j’avoue que ce sujet ne réussit pas à me laisser de glace. Et si c’était vrai... Disons que fin 2012, s’il n’y a rien de plus concret, on passera à autre chose... avec regrets.


    • epapel epapel 14 avril 2012 20:55

      Il seront sauvés par la fin du monde prévue par des amis délirants.


    • Bilou32 Bibi32 14 avril 2012 15:32

      Le mouvement perpétuel, la fusion froide, le moteur à eau... Tesla et Pantonne... On en parle beaucoup depuis des décennies, mais rien n’arrive a prouver l’efficacité de tout ces bidules !
      Même en étant « sceptique », de toute façon, on sera fixé bientôt, mais comme pour le reste, je crains que l’on n’en entende plus parler. Un scientifique s’appuie sur des démonstrations et des expériences reproductibles, pas sur des « on dit » !


      • Alain94360 14 avril 2012 19:26

        ne mettez pas les réacteurs LENR dans le même sac... (méthode de réthorique, de l’épouvantail).
        un réateur LENr est un réacteur nucléaire, avec un principe un peu différent, pas encore bien connue, mais on a des hypothèses, dont certaine comme Widom-Larsen ou Kim-Zugarev respecte la physique actuelle... de toute façon on s’en fout, parce qu’il y a ssez de preuves expérimentales répliquée(genre iwamura/Misubishi/toyota, US navy SPAWAR) et d’autres références tout aussi crédible (NASA GRC, Piantelli/Celani/focardi)§...
        la conférense de Celani au CERN est assez claire.
        lisez mes réf précédentes, et si vous n’y croyez pas, ou au moins avancez un doute , c’est que vous n’avez aucun esprit scientifique... vous seriez alors dans le déni que roland Benabou décrit, et qui étreint toute la société, comme ca a déjà été le cas sur d’autres sujet .
        (ps : j’espère que vous comprenez l’anglais écrit et oral, sinon évitez de parler de ce que vous ne pouvez pas comprendre)

        « Un scientifique s’appuie sur des démonstrations et des expériences reproductibles, pas sur des »on dit«  ! »

        ben justement.
        en potassant vers 1993 le millier d’articles positifs et négatifs sur la fusion froide je me suis rendu compte que c’était les critiques qui manquaient totalement de rigueur scientifique, de vérifications... ils avancaien une idée de critique, et c’était avalé... (un peu comme wikipedia qui avale la critique de iwamura, sans tenir compte de la réplication )
        là les expérimentateurs corrigeaient, ou prouvaient que c’était faux...
        et puis rien, personne n’y croyait... le non-scientifisme est bien coté sceptique dans cette affaire.

        c’est une des différences avec le traitement bien plus correct de la mémoire de l’eau dont on a montré l’origine du problème.

        en tout cas Defkalion a un comportement étrangement sur de lui et pressé de le montrer qui ne colle pas avec l’hypothèse du fraudeur.

        informez vous. évidemment il reste une chance sur un million que ce soit une conjugaison d’erreur et de pathologies mentales diverses et réparties, voir un complot judéo maçonique financé par la CIA et le NKVD... mais bon, ces délires ça me convainc pas.

        Mon rasoir d’Occam me dis que la seule hypothèse c’est que ca marche.
        ou alors tout les livres de science, de psycho, d’économie, de statistiques sont à réécrire.

        je n’espère pas vous convaincre, mais juste arracher un doute. d’après la théorie de Roland Benabou c’est très dur. ne croyez pas que j’ai avallé ca facilement... mais les faits étaient si têtues et les critiques si ridicules... que j’ai commencé a accepte qu’il y avait un truc... là plus de doute, c’est validé.
        rster a savoir si defkalion ment ou pas, mais si les LENr sont réelles et utilisables comme c’est prouvé scientifiquement... pourquoi Defkalion se mettrais dans une impasse en avancant autant de promesse dans des délais courts, sans échapatoires... sauf si ca marche.


      • OuVaton OuVaton 14 avril 2012 19:53

         Alain94360

        Très intéressante analyse... le suspens reste entier.

      • epapel epapel 14 avril 2012 20:58

        Ça ne serait pas la première fois qu’un délire soit poussé aussi loin car tant qu’il y a de l’argent pour alimenter la chaudière, c’est à dire des gogos pour le donner, ses exploitants ont intérêt à l’exploiter.


      • epapel epapel 14 avril 2012 21:00

        Madoff a usé jusqu’au bout une combine qu’il savait dès départ vouée à s’effondrer, mais en attendant il a mené grand train en étant celèbre.


      • Alain94360 15 avril 2012 17:25

        et tout le monde croyait debut 2008 que la crise était sous contrôle, alors qu’elle était en pleine explosion depuis avant 2007, et prévue depuis 2005... par des supposés illuminés comme Roubini (c’était un prophète de mauvaise augure dont les financiers adoraient se moquer, sauf que lui avançait un scénario bien plus précis et scientifique que le rapport Stern, qui lui est avalé sans respirer).

        lisez les preuves, la compétences et l’indépendance des auteurs...
        évidemment le principe du déni général est que dès qu’un gars arrive avec un dossier crédible qui critique le consensus on ignore son dossier et on le traite de cinglé.

        j’ai pas encore lu de critique crédible de Iwamura et de sa réplication (publié répliqué), de celle du NASA GRC (papier caché, republié récemment), du US Navy SPAWAR(publié répliqué), du rapport 41 (expérience Denino, papier inattaquable mais rejeté)

        pour le moment la seule fraude avancée est celle du MIT lors de sa tentative de non-réplication, qui a bidouillé les résultats pour que ca marche pas
        ...

        mais bon, c’est normal de frauder individuellement, sans concertation, pour défendre le consensus, et éviter de passer dans le camps des hérétiques... pas de complot, juste du déni collectif à la Benabou.

        et pourtant ca tourne.


      • Hermes Hermes 25 avril 2012 16:32

        Hello,

         Il est intéresant de noter que ces expériences viennent de pays qui sont dans des impasses économiques (Italie, Grèce, ...)

        • Soit l’urgence de trouver de nuveaux moyens de survie et l’imposibilité d’accéder à des technologie très côuteuses a été génératrice d’une créativité étonnante.
        • Soit l’urgence économique a créé la nécessité du bluff (conscient ou pas) pour la simple survie financière.
        • Et enfin la dernière hypothèse, ce serait que le besoin de croire à son propre bluff ait finit par faire aboutir par ajustements pragmatiques successifs à quelque chose de viable (ça me fait penser aux débuts de l’aéronautique).
        Wait and see... et merci de continuer à nous faire suivre le roman (même si c’est que l’hypothèse 2 qui émerge).

      • doctorix doctorix 25 avril 2012 20:44

        On a tous envie d’y croire...

        Toutes les réalités modernes ont commencé par être rêvées.
        Quelqu’un qui ne rêve pas ne créera jamais rien.
        La fusion froide existe, et ça, ce n’est pas du rêve.
        Savoir si E-Cat ou Hyperion sont les bons procédés est un autre problème.
        On a envie d’être plus vieux de qq mois pour le savoir.

      • Mr Moutmout Mr Moutmout 14 avril 2012 15:38

        « Selon les Business Plan de la Defkalion, il faudra tout d’abord attendre les licences pour qu’ait lieu la première production »

        Un je ne sais quoi me dit qu’ils ne sont pas pret de la recevoir, leur licence.

        « [...] un document avait été diffusé annonçant les caractéristiques techniques des unités LENR de l’Hypérion. De même, des images d’une soit-disante maquette avaient été publiées en ligne il y a de cela quelque temps »

        Le plus grand mérite de Rossi est d’avoir embauché Focardi comme consultant.
        A la différence de Rossi qui cultive le goût du secret (de polichinel), Focardi à toujours publié les plans (reproductibles) de ces expérimentations.
        http://www.lenr-canr.org/acrobat/FocardiSevidenceof.pdf
        http://www.lenr-canr.org/acrobat/FocardiSlargeexces.pdf
        Lui-même affirme s’être inspiré de Piantelli, pionier de la fusion Nickel Hydrogène, dont la première expérimentation remonte à 1992. 20 ans déjà !
        Une histoire de fusion froide :
        http://video.google.com/videoplay?docid=-7885941484396615998&hl=fr


        • katakakito 14 avril 2012 15:47

          Quand j’entends parler d’e-cat, je me souviens des avions renifleurs de Giscard  !


          • Mor Aucon Mor Aucon 14 avril 2012 17:46

            Ah Ah Ah ! Excellent ! Attendons voir qui va être le pigeon, ce coup-ci. A la fin c’est toujours le contribuable, mais bon, au milieu il y a un peu de suspense, quand-même.


          • Alain94360 14 avril 2012 19:34

            désolé, mais nos avions renifleurs ont des pâles et des cellules.
            le déni du consensus est effarant... ca se plante, ca rame, mais tout le monde marche...
            et quand avant un truc qui marche mais n’est pas prévu, on l’ignore.

            incroyable ce qu’on arrive a nous vendre avec le délire actuel.
            c’est vrai que ce ne sont pas 3 escroc qui se financent, mais des dizaines d’industries entières, des millions d’entreprises petites et grandes, mes voisins...


          • Mor Aucon Mor Aucon 15 avril 2012 16:36

            Oui, ils volaient, dans tous les sens et très bien, mais ils avaient le nez bouché. C’est dommage, c’est fini. On s’est bien marré quand-même, ça fait moins mal à l’heure de passer à la caisse.


          • wawa wawa 14 avril 2012 15:59

            C’est une formidable avancée, ou une énorme arnaque, je ne sait pas encore.
             Contrairement ou mouvement perpétuel ou à l’énergie libre, la fusion froide est thermodynamiquement possible.

            Mais Je me souvient d’une conférence, à l’université, d’un membre du CNRS. A propos de la fusion froide il a déclaré : « j’ai perdu 10 ans de ma vie dessus, mais je sais maintenant que c’est un mythe ».
            Depuis ITER n’a pas avancé d’un pouce, çà fait 30 ans que la maitrise de la fusion « chaude » est répoussé dans 20 ans à chaque rapport.

            Un des moyens de réduire les energies d’activation gigantesques est d’utiliser du tritium-deuterium. Soit pour la fusion froide de l’eau lourde tritiée ( en gros de l’eau de réacteur nucleaire distillé après 3 ans de fonctionnement. la réaction de fusion est alors fortement emettrice de neutrons, cela n’est pas redhibitoire mais diminue fortement les possibilité d’utilisation induviduelle.

            a suivre


            • epapel epapel 14 avril 2012 20:54

              Plus le temps passe, plus l’arnaque se précise.


            • Alain94360 14 avril 2012 21:22

              defkalion s’en tient a son calendrier (contrairement a Rossi, qui a visiblement caché ses problèmes, comme il en est coutumier)
              dès mars Sterling allan avait fait fuiter que Defkalion pensait que les tests seraien finis mi avril, et qu’il faudrait faire rédiger un rapport par les 7 organisations qui testent...
              là ils crient victoire a leurs contacts.

              lancer le projet en juin 2011, après avoir vu rossi faire marcher péniblement son réacteur instable, valider des specs préliminaire fin novembre, lancer un appel a test mi janvier, lancer les test mi février, terminer les tests mi-avril...

              si ca ca vous semble long c’est que vous êtes totalement incompétent en ingénierie et ignorant des pratiques industriels des entreprises. Lancer sur le maché un chauffage au gaz dans ce délais n’est pas si somple...

              d’un autre coté la fusion froide une fois qu’on a les clés que pianteli/celani/focardi on découvert, ca semble a la porté d’une bande d’ingénieurs...

              si les prétentions de Celani présentée au CERN sont réelles (ou celle de Focardi, ou de Piantelli), alors optimiser la réaction est un boulot d’ingénieur, pas de chercheur.

              la percée ca a été les réacteurs en phase gazues excité par la chaleur et pas l’électrolyse. il est trivial de recycler la chaleur produite pour activer la créaction. le COP n’est qu’une question de stabilité (le point dur, mais nous apprenons cas en école d’ingénieur).

              il n’y a donc que deux possibilité,
              1-la LENR Ni+H en phase gazeuse marche, et defkalion a un réacteur qui marche
              2-tout les scientifique qui ont présenté des résultats en phase gazeuse ont mentis (les COP étaien énormes, donc l’erreur a exclure).

              la 3e c’est un complot extraterrestre allié à la CIA dans le cadre du protocole de Sion


            • epapel epapel 15 avril 2012 00:08

              Ça fait déjà des années que Rossi est sur ce dossier (en fait plus de 20 ans), et les autres ne sont qu’une équipe dissidente qui s’est séparée l’année dernière en partant du même niveau.


            • Alain94360 15 avril 2012 11:00

              non, faux, rossi est nouveau sur le sujet, n’y bosse pas depuis 20ans.. environ depuis la publication des travaux publiés et répliqués de l’US Navy SPAWAR.
              c’est un excentrique, qui a merdé dans pas mal d’entreprises autour de l’énergie... selon le point de vue de chacun c’est un escroc ou un magouilleur excentrique incompétent. aucune des vision ne peut être éliminé, sauf peut être en regardant la réaction de defkalion, qui rend l’incompétence plus probable que la fraude (un fraudeur ne chevauche pas la fraude d’un autre, et defkalion est trop nombreux coté conseil d’administration pour être une fraude pure).
              je suis d’accord qu’il a la tête d’un Maddof, mais ils est visiblement plus sincère. maos ca reste un type très très approximatif avec la vérité... vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, et cacher ses problèmes semble sa marque de fabrique. en plus il est trop seul (dans un post un peu incontrolé un participant ancien datant de 2008 (donc pas un faux utilisateurs) sur un blog financier cite defkalion, qui dénigre rossi comme étant un gars trop seul. pas bon pour un ingénieur).

              bref oubliez le...
              concentrons nous sur defkalion, et sur les vrais scientifique autour.

              Rossi est peut être le bon outils pour continuer a faire croire que les LENR ne marchent pas, et faire tenir le consensus quelques semaines de plus.
              Spread the FUD (fear Uncertainty and Doubt) ! bon outils de manip.

              si la méthode scientifique s’appliqué ca ferait 20 ans que les faits seraient acceptés, mais tout le monde sais que ca marche pas comme ca. l’homéopathie et la psychanalyse propère, et la fusion froide est niée...


            • doctorix doctorix 16 avril 2012 17:39

              Bien pour le reste. Mais arrête de taper sur l’homéopathie : tu en aurais le droit si tu la connaissais. Et si tu la connaissais tu ne taperais pas dessus.

              Je connais plein d’homéopathes, ce sont les hommes les plus honnêtes, et les meilleurs praticiens que j’aie côtoyés.
              Tu insultes mon intelligence et ma probité.
              Le corps est une mécanique bien plus complexe qu’on ne croit. Même si les labos le traitent comme une usine à gaz, c’est un ordinateur sophistiqué qui répond à des impulsions infimes : et c’est ce que réalise l’homéopathie. Servons-nous-en, puisqu’un génie intuitif nous l’a donnée. Il sera toujours temps de la comprendre plus tard.

            • Jean Lasson 14 avril 2012 16:45

              Je crois bien qu’il s’agit d’une arnaque. Rossi prétend que la réaction produit du cuivre et il a fourni à une université suédoise un échantillon du mélange final Ni+Cu contenant 10 % de cuivre. Malheureusement, la composition isotopique du cuivre dans le mélange final est celle du cuivre naturel (70 % de Cu-63 et 30 % de Cu-65), ce qui n’est pas possible, ou du moins pas explicable. Voici un extrait de l’analyse qu’en fait le professeur Aleklett :

              "If this reaction chain would be true even though none of the reactions that I mention can be made with the knowledge we have today, then the isotopic distribution Cu-63/Cu-65 must be greater than 80/20, probably closer to 99/01. Right now, my conclusion is that the isotope distribution measured and the fact that the sample had 10% copper indicate that it is contaminated with natural copper. Of course I am willing to change my opinion if you can prove me wrong.« 

              Traduction partielle :  »[...] ma conclusion est que la distribution isotopique mesurée et le fait que l’échantillon contienne 10 % de cuivre indiquent qu’il s’agit d’une contamination par du cuivre naturel."

              Ma traduction : dans le mélange qu’il a fourni aux suédois, Rossi a ajouté du cuivre naturel.

              Ma conclusion : toute cette affaire est très probablement une escroquerie. Il serait préférable d’abandonner l’espoir de voir le problème de l’énergie magiquement résolu par cette voie. Hélas.


              • Mr Moutmout Mr Moutmout 14 avril 2012 17:53

                "Ma conclusion : toute cette affaire est très probablement une escroquerie. Il serait préférable d’abandonner l’espoir de voir le problème de l’énergie magiquement résolu par cette voie. Hélas"

                Ce n’est pas parce que Rossi est un escroc que la fusion froide est une escroquerie.
                Il y a des centaines d’expérimentations sérieuses et documentées sur le sujet, à commencer par Fleichmann et Pons.
                Voir google avec LENR
                Historique de la fusion Ni H
                http://www.lenr-canr.org/acrobat/CampariEGoverviewof.pdf

                Cette histoire risque de finir en usine à gaz et la fusion froide sera décrédibilisée une fois de plus et définitivement remisée au hangar.


              • Razzara Razzara 14 avril 2012 17:54

                "If this reaction chain would be true [...], then the isotopic distribution Cu-63/Cu-65 must be greater than 80/20, probably closer to 99/01.

                Très fort argument en défaveur du procédé présenté ! En effet, il semble évident que la distribution isotopique du cuivre produit par la réaction envisagée par Rossi ne saurait être similaire à celle du cuivre dans la nature. Avec ce résultat d’analyse les Suédois ont lancé une grosse pierre dans le jardin de Monsieur Rossi ...

                Merci pour cette information essentielle.

                Razzara


              • Alain94360 14 avril 2012 19:36

                Rossi racompte n’importequi, a caché ses soucis technique, menti pour embrouiller les concurents...
                on peut penser qu’il a désormais un réacteur, mais quis sais


              • epapel epapel 14 avril 2012 20:51

                Ce qui est sûr c’est que nous ne le sauront jamais.


              • Alain94360 15 avril 2012 11:08

                les dires de Rossi sont a prendre avec précaution, voire a ignorer...
                je poréfèrerais voire les résultats de focardi, piantelli, celani

                mais aussi si on suis la théorie Widom-Larsen, la transmutation du nickel suis un processus similaire a certains processus de nucléosynthèse stellaire par absorption de neutron (voir par exemple cette présentattion page 15 et les r-process, s-process.)

                mais attendons d’avoir de vrais résultats.
                pour le moment, depuis que la commercialisation semble possible, et que les brevets sont déposés, il semble y avoir des embargos sur ce type de résultats...


              • Mor Aucon Mor Aucon 15 avril 2012 15:11

                Les grandes inventions de l’Histoire : la merveilleuse machine à fabriquer du bonheur.

                1- sur un établi, réunir quelques planches et bouts de bois
                2- faire une caisse avec un compartiment secret dessous et un mécanisme, actionné par une manivelle, capable d’extraire le contenu de ce réservoir par une étroite fente.
                3- remplir le compartiment de vrais billets de banques
                4- réunir une audience de moralité douteuse pour leur faire une démonstration
                5- introduire du papier blanc dans la machine
                6- tourner la manivelle, les vrais billets apparaîtront et le papier blanc prendra leur place
                7- vente aux enchères de la merveilleuse machine
                8- disparaître vite fait.

                C’est la course !


              • Atlantis Atlantis 14 avril 2012 17:17

                un truc qui marche pas a besoin qu’on lui fasse de la pub, par définition.
                les militaires continuent à avancer sur de la bombe basée sur la z machine, mais chut ...


                • Mor Aucon Mor Aucon 14 avril 2012 17:40

                  En direct, m’ssieurs’dames, nous pouvons observer comment se forme lentement mais sûrement la prochaine crise de rire et d’angoisses conspiranoïaques qui nous clouera d’effroi dans nos fauteuils ou nous y tordra, selon la brise médiatique. Si en août, nous n’avons toujours pas notre congélateur nucléaire portable pour aller à la plage, ce sera très certainement à cause de la confrérie de la grande griffe sur le pétrole et celle des adorateurs de la bouilloire à fission. Ils nous volent délibérément le Graal énergétique pour nous vendre de la crasse souterraine et des briquets atomiques gros comme des églises. Intolérable ! Mais qu’attendent les vrais scientifiques, c’est à dire ceux à qui il reste un peu de croyance en quelque chose, pour écrire une science qui s’adapte à nos idéaux au lieu du contraire ? C’est pas ça la Démocratie ! Seule une vraie science démocratique peut repousser les frontières de l’impossible !


                  • epapel epapel 14 avril 2012 20:49

                    Une explication complotiste à un futur échec , bien vu.


                  • Alain94360 14 avril 2012 21:28

                    parce que c’est mieux que prétendre que des centaines de chercheurs indépendants, japonais, américains, italiens, ont tous fraudés des résultats, dont certains énormes,

                    ajoutez la dessu une société grecque avec un conseil d’administration long comme le bras de notable gravement bien introduits
                    qui décide de copier une arnaque faite par un italien eccentrique...

                    et puis la dessus des physiciens qui continuent a avancer des théories faire des conférences, alors qu’il ont pas de budget...
                    pourquoi ils vont pas dans le développement durable, la ou il y a du fric.... vendre des éoliennes ca rapporte plus...

                    les complotiste je les vois pas du même bord...
                    mais bon le délire complotiste c’est la bonne méthode pour éviter d’accepter les faits.


                  • epapel epapel 15 avril 2012 00:05

                    Les faits c’est que pour le moment rien de concret n’a été produit.


                  • Alain94360 15 avril 2012 11:13

                    parce que si on enlève les subventions, solaire et éolien ont ils produit quelque chose ?
                    bilan négatif, même coté CO2 ou emploi. mais shut, il faut maintenir l’illusion.
                    si les prix du solaire baissent, c’est juste un dumping social et environnemental, sans avenir.
                    si c’est pas rentable dans un pays avec un emploi local, c’est que c’est pas rentable.

                    mais bon, c’est vrai qu’il faut attendre defkalion pour les preuves définitive.

                    en tout cas coté scientifique c’est plié et validé...
                    mais il faut maintenir l’illusion collective que c’est de la mauvaise science...
                    comme ces économistes qui se moquanit de Roubini avec ses prédictions catastrophistes... même genre de critiques.

                    je vous l’ai dis, j’ai trempé dans pas mal d’illusions collective, je les ai même motorisées...
                    nous avons essayé de combattre ces illusions et on s’est fait débarquer. normal.


                  • Mor Aucon Mor Aucon 15 avril 2012 14:55

                    « En général, quand on n’arrive pas à construire un truc qui marche, c’est qu’on s’y prend mal. » Gaston Lagaffe.


                  • epapel epapel 14 avril 2012 20:11

                    Il se pourrait bien que les grecs devancent les italiens dans cette course extraordinaire.
                    ...
                    On ne peut que trouver ahurissant que les deux pays les plus décriés en matière d’échec économique sont peut-être sur le point de bouleverser l’économie mondiale et de sauver la planète du naufrage attendu.

                    On appelle ça l’énergie du désespoir.


                    • Alain94360 15 avril 2012 11:24

                      l’italien est résident américain et vise le marché US et la production au US.
                      visiblement il détest l’Italie. Il les accuse d’être infesté de lobby (genre pseuod environnementalistes, mafin des déchets) qui l’en envoyé en tole...
                      il est enthousiaste sur l’esprit d’entreprise US.

                      les grecs ont une économie en ruine, mais j’ai appris qu’il ont pas mal de physiciens au CERN.

                      l’énergie du désespoir a peut être la capacité de pousser les gens installés a abandonner leurs illusions devenues sans valeurs.
                      ce qui pousse les élites nier les faits gênants, les changements, c’est le confort virtuel de la situation actuelle.
                      si c’est l’enfer, la réalité devient le seul échappatoire (voir la théorie de benabou que je cite là).

                      je trouve marrant qu’on vois passer dans les journaux des articles sur des cerfs-volants éolienne, des fusées nucléaires, des drones nucléaires... et que les LENr soient bannies.

                      logique car les LENR ca peu marcher, donc tuer les certitudes des gens déjà bien installés.
                      game changer ! le vrai danger pour les gagnants.


                    • gordon shumway gordon shumway 14 avril 2012 20:16

                      Bonjour à tous ! J’avais lu le précédent article sur E-cat que j’avais trouve très intéressant pour notre avenir ... Aujourd’hui je lis votre article sur une technologie alternative au système classique et je m’interroge ...


                      Si j’ai bien compris l’un des deux projet est italien et l’autre grec ... 

                      Je n’arrive pas a m’oter de la tête que la situation économique des deux pays et l’acharnement récent à les pousser au fond du trou serait peut être liée à quelques puissant énergéticiens qui sentiraient le vent tourner...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès