• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jaja

jaja

Aujourd'hui retraité je suis un ancien syndicaliste (qui a été délégué du personnel) et qui est militant du NPA. Mon parcours militant est jalonné de combats qui m'ont marqué.... Mai 68, qui correspond à l'époque où j'étais un tout jeune travailleur de 19 ans, la mort de Pierrot Overney assassiné devant les grilles de chez Renault, la lutte des Sonacotra, l'assassinat de Mahmoud hamchari, d'Ezzeddine Kalak et d'autres militants Palestiniens, le conflit Talbot contre le syndicat fasciste CFT-CSL pour parvenir au CPE puis aux grèves contre la "Réforme" des retraites....
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/02/2013
  • Modérateur depuis le 21/08/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 10201 308
1 mois 0 162 0
5 jours 0 27 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 481 382 99
1 mois 5 4 1
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires


  • jaja jaja 25 mai 13:09

    @Virgile

    Pourquoi répéter deux fois la même ânerie ? Vous le dites vous-même le fascisme mussolinien n’est pas de gauche...
    La gauche, la vraie, n’est pas nationaliste mais internationaliste et n’est pas étatiste mais pour la destruction du vieil appareil d’État, selon Marx lui-même ou, si vous préférez Bakounine, pour « la destruction des États »... Et c’est bien ce qui réunit communistes et anarchistes cet anti-étatisme fondamental...

    Le fascisme lui exalte le rôle central de l’État, se dit « ni de droite ni de gauche »ne remet jamais en cause l’ordre social, ni sa hiérarchie, au sommet de laquelle trône le chef...

    Mussolini fut socialiste, travailla même avec Angelica Balabanoff qui réclama son exclusion du Parti socialiste lorsque comme beaucoup d’autres il se prononça pour l’intervention militaire de l’Italie dans la première guerre mondiale en dépit du mot d’ordre internationaliste d’alors qui était « guerre à la guerre »...

    Bref Mussolini n’était pas plus de gauche qu’un Fabien Engelmann, aujourd’hui Maire FN d’Hayange, passé par Lutte Ouvrière, le Npa et la CGT et qui est depuis devenu en bon opportuniste un facho comme tous les autres...


  • jaja jaja 25 mai 12:01

    Pour empêcher les attentats il faut arrêter les guerres nous dit fort justement l’auteur... Mais, car il y a un mais, nous n’avons qu’une prise très limitée sur un éventuel accord de paix Iran - Arabie saoudite... Qui lui-même dépend fortement des tensions internes traversant les peuples de la région qui pourraient changer les majorités politiques voire même modifier les frontières existantes...

    Par contre, nous, ici, avons prise sur la politique impérialiste de notre pays qui intervient militairement au Moyen-Orient comme en Afrique... Commençons déjà par exiger ici ce qu’aucun des grands partis de gauche comme de droite n’exige : Le retrait de toutes les troupes françaises opérant à l’étranger et leur retour sur le sol national...
    Arrêter les guerres commence bien par là...
    La reconstruction d’un mouvement puissant pour la paix serait bien nécessaire... Hélas il n’existe pas à l’heure actuelle !

    N’oublions pas non plus la nécessité du retrait de l’OTAN contre qui il y a d’ailleurs une manifestation à Bruxelles aujourd’hui, à l’occasion de son nouveau « Sommet », avec des délégations venues de toute l’Europe.


  • jaja jaja 24 mai 22:21

    Vous êtes un idiot qui devrait éviter de se frotter à la politique... Le sens du vent pour moi c’est l’unité des prolétaires quelles que soient leurs origines ethniques... Pour ça il faut se battre contre la racaille raciste qui relève le nez... « Français, Immigrés, Même patron, même combat » scandait -on dans les années 70... C’est toujours valable aujourd’hui alors qu’il va falloir se battre unis contre les reculs sociaux voulus par le gouvernement du banquier Macron....

    Et pour moi jamais ce vent n’a tourné en 50 ans de militantisme et ce ne sont pas les petits merdeux fascistes qui me feront changer d’avis....


  • jaja jaja 24 mai 21:39

    @pipiou

    Et ça vous emmerde tant que ça que je pense bien ? smiley


  • jaja jaja 24 mai 15:01

    @BDarmon

    Oui il y a en a bien d’autres des massacres et refaire l’histoire à votre sauce est impossible : (Lydda, safsaf, salhia, Abou Shousha, Al Dawayima, Al Tantoura et, selon les historiens, les massacres furent déterminants dans l’exode des Palestiniens, ce qu’ils appellent toujours la Nakba (la catastrophe) par la terreur qu’ils provoquèrent...

    Par exemple voilà ce qui est dit du massacre des villageois de Salsaf puis du viol de leurs femmes par un officier de la force juive, la Haganah :

    « Le village a été attaqué au cours de la soirée du 29 octobre. La bataille dura toute la nuit, jusqu’au lendemain matin. Les assaillants se sont vu infliger de lourdes pertes par les défenseurs du village. Safsaf fut le premier village à tomber lors de l’Opération Hiram.

    Les détails du massacre ont été rendus publique par plusieurs rapporteurs contemporains et via l’histoire orale arabe. Yossef Nachmani, un officier supérieur de la Haganah, (et plus tard, le directeur du Fonds national juif en Galilée orientale) a noté dans son journal ce qu’il avait appris par Immanuel Friedman, un représentant du ministère des affaires concernant les minorités :

    « A Safsaf, après que les habitants eurent agité un drapeau blanc, les soldats rassemblèrent puis séparèrent les hommes des femmes. Ils lièrent les mains de cinquante à soixante fellahs (paysans) et les exécutèrent par balles. Ils furent ensuite enterrés dans une fosse commune. Par la suite, plusieurs femmes furent violées. » (Cité par Zertal, 2005, p.171 ; voir également Morris, 2004, p.500) »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Safsaf







Palmarès