Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jpm

jpm

Consultant informatique spécialisé en fiscalité et gestion du patrimoine. 
Partisan du revenu de base inconditionnel, c´est à dire un véritable revenu garanti versé chaque mois sans conditions de ressources à tous les résidents fiscaux d´un pays, qui permette à chacun d'exister et de participer librement à la vie de la société.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base
http://revenudebase.info/
https://www.youtube.com/playlist?list=PLkzjbW_sNXE_fywK-iKQ0HJF_DcMRQTNG
 
Véritable revenu d´existence, le revenu de base inconditionnel pourrait se décomposer en un revenu universel et inaliénable de 500 euros par mois, financé par une contribution spécifique sur tous les revenus, et une allocation logement universelle de 250 euros financée par une taxe sur tous les patrimoines nets (actifs moins dettes).
 
Au total une allocation individuelle et inconditionnelle de 750 euros par mois remplacerait les minima sociaux et les aides au logement tout en maintenant un habitat social accessible de qualité et en conservant la sécurité sociale pour tous ainsi que les droits acquis que sont le chômage et la retraite. Elle serait versée aux personnes et non aux ménages et resterait cumulable avec les autres revenus, notamment les revenus d´activité. La moitié, soit 375 euros par mois, serait versée pour chaque enfant directement aux parents ou aux tuteurs légaux en lieu et place des actuelles allocations familiales.
 
Ainsi avec un revenu de base de 750 euros, un couple non propriétaire avec un enfant mineur dont les deux conjoints travaillent au SMIC (actuellement 1120 euros non imposables chacun), recevrait chaque mois deux fois 750 euros plus 375 euros pour l´enfant, soit 1875 euros sans conditions de ressources. Les parents pourraient ensuite cumuler ce montant garanti avec leurs deux salaires nets de 1120 euros moins la contribution spécifique de 30%, soit deux fois 784 euros. Au final le couple disposerait chaque mois de 3443 euros pour vivre dont 1875 euros garantis quoi qu’il arrive.
 
Un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus dès le premier euro, y compris sur les revenus du patrimoine, entrainant la suppression des niches fiscales, et une taxe annuelle de 1.5% sur les actifs nets des ménages suffisent à assurer le financement et la généralisation d´un revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois à l´ensemble des citoyens français. L´augmentation de la fiscalité compense en partie le montant de l´allocation pour les revenus modestes et les patrimoines moyens tout en la dépassant amplement pour les gros revenus.
 
Loin d´être une utopie, ce mode universel de redistribution des richesses permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l´exclusion. Il favoriserait la dignité et le retour à l´emploi de toute une génération d´exclus tout en permettant de choisir librement son engagement dans la société marchande. Au final toute la société serait gagnante.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2012
  • Modérateur depuis le 17/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2134 1476
1 mois 0 29 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 945 945 0
1 mois 16 16 0
5 jours 4 4 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • jpm jpm 1er décembre 10:41

    @Jean-Pierre Llabrés

    Avant de rependre des ragots dignes d´un premier avril, vous feriez bien d´utiliser votre bon sens pour reconnaitre une blague sur internet  

    L´afirmation fantaisiste comme quoi "M. Jean-Luc Mélenchon a été l’homme politique le mieux rémunéré de France en 2016 ! Sa fortune est évaluée à plus de 215 millions d’€" est extrait d´un site humoristique MediaMass dont le ton volontairement caricatural ne devrait tromper personne.

    C´est donc balot de tomber dans le peanneau... et plus que malhonnete de vehiculer cette fausse information.


  • jpm jpm 29 novembre 16:44

    @wesson

    tout à fait daccord avec vous Wesson. La déclaration de Cohn-Bendit est surtout malhonnete car il parle bien evidemment de la primaire du Parti Socialiste, auquel n´appartient plus Jean-Luc Mélenchon

    Pour son info, les communistes ont choisi de rejoindre Melenchon, Sylvia Pinel est candidate pour les Radicaux de gauche, les écolos ont fait leur propre primaire, Philippe Poutou est candidat pour le NPA et Nathalie Arthaud pour lutte ouvriere.

    On ne peut donc plus parler de primaires de la gauche, comme le font encore certains, mais bien de la primaire du PS... sans compter que la politique menée ces dernieres année par le gouvernement « socialiste » confirme l´usurpation de cette appellation.


  • jpm jpm 29 novembre 09:44

    @JL
     
    tout a fait daccord avec vous JL. Dailleurs ce que vous expliquez est tres bien expliqué dans un article de Marianne, en lien ci-dessous. A mon avis, Jean-Luc Melenchon avait parfaitement anticipé cette repartie... qui a pris de court et vexé Daniel Cohn Bendit.

    http://www.marianne.net/pourquoi-cohn-bendit-ne-peut-plus-tutoyer-melenchon-100248228.html


  • jpm jpm 29 novembre 08:45

    L´auteur s´est trompé de titre, il voulait probablement parler de la primaire du Parti Socialiste.

    Pour son info, les communistes ont choisi de rejoindre Melenchon, Sylvia Pinel est candidate pour les Radicaux de gauche, les écolos ont fait leur propre primaire, Philippe Poutou est candidat pour le NPA et Nathalie Arthaud pour lutte ouvriere.

    On ne peut donc plus vraiment parler de primaires de la gauche... sans compter que la politique menée ces dernieres année par le gouvernement « socialiste » confirme l´usurpation de cette appellation.


  • jpm jpm 25 novembre 13:52

    @JL

    Tout a fait... ce qui a ete fait... peut etre malheureusement defait... et c´est pourquoi il est necessaire de se battre sans arret pour preserver et si possible ameliorer les acquis du programme du Conseil National de la Resistance. Donc cela n´empeche nullement de vouloir completer, je dis bien completer et non pas remplacer, ces acquis sociaux par un doit nouveau et incondtionnal au revenu pour tous... quelque soit son implication dans la societe marchande.

    Ci-dessous un petit extrait du dossier pedagogique du film la sociale :

    le programme du CNR du 15 mars 1944 : « Nous, combattants de l’ombre, exigeons la mise
    en place d’un plan complet de sécurité sociale visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion par les intéressés et l’État ». Les mots reprennent point par point l’article 21 de la déclaration des droits de l’homme de 1793 qui, pour la première fois au monde, ouvrait le droit au travail et à la santé pour tous.

    Avec l´instauration d´un chomage de masse du a la mecanisation de la production et la numerisaiton des process... il serait peut etre temps de penser a completer la protection sociale des citoyens par un droit inalienable au revenu et mettre un terme au chantage a l´emploi.







Palmarès