Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Robert GIL

Robert GIL

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 02/11/2010
  • Modérateur depuis le 10/12/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 466 6346 18663
1 mois 10 54 260
5 jours 2 18 40
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 413 127 286
1 mois 5 1 4
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Robert GIL (---.---.---.196) 22 mai 13:06
    Robert GIL

    @Spartacus
    allez toi qui aime les chiffres :

    200 milliards d’euros : c’est le montant de la richesse créée par le travail, détournée chaque année des salaires vers les profits, depuis 30 ans.

    330 milliards d’euros : c’est le montant des richesses cumulées par les 500 plus grosses fortunes de France en 2013, en progression de 25 % par rapport à l’année 2012.

    41 milliards d’euros : c’est le montant des dividendes versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40 en 2012, en augmentation de 5 % par rapport à 2011.

    200 milliards d’euros : c’est le montant cumulé des aides publiques, déversées chaque année aux entreprises, sans contrôle ni contrepartie.

    45 milliards d’euros  : c’est le montant des exonérations de cotisations sociales patronales accordées chaque année aux patrons.

    80 milliards  : c’est le niveau de la fraude et de l’évasion fiscale.

    10 milliards : ce sont les ressources en cotisations sociales aux horizons 2020 qui pourraient être atteintes en appliquant l’égalité salariale entre les femmes et les hommes (pour rappel les salaires des femmes sont inférieurs de 27% à ceux des hommes).

    .

    sparagus, le systeme capitaliste dans sa version libéral n’existe que sur la spoliation de l’etat et des citoyens français ... vous etes une bande de voleur, mais pour le moment vous avez le pouvoir politique avec vous !

    .

    voir : CADEAUX AUX ENTREPRISES : 250 milliards d’euros par an !

  • Robert GIL (---.---.---.196) 22 mai 13:02
    Robert GIL

    @Spartacus
    Il y a trente ans, pour 100 euros de salaire les entreprises versaient 7 euros de dividendes, aujourd’hui elles en versent 34 euros, soit 5 fois plus. Il y a trente ans, pour 100 euros de valeur ajoutée les entreprises versaient 5 euros de dividendes, aujourd’hui elles en versent 23 euros, soit 5 fois plus... voir l’article ci-dessous d’aprés des chiffres officielks de l’insee !
    .
    voir :
    D’APRES DES CHIFFRES OFFICIELS DE L’INSEE …

  • Robert GIL (---.---.---.196) 22 mai 13:00
    Robert GIL

    @Spartacus
    arretes de raconter des conneries, les entreprises privés sont archi-subventionné et coute plus cher aux contribuables que le secteur public. D’autres part sans aides elles ne creeront aucun emplois, car elles en sont incapable !
    .
    voir : LES ENTREPRISES NE CRÉENT PAS L’EMPLOI
    .
    et avant de repondre des conneries, priere de lire l’article !

  • Robert GIL (---.---.---.196) 22 mai 11:47
    Robert GIL

    Depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, le nombre de chômeurs des catégories A, B et C a augmenté de 1 290 000 selon l’INSEE ! Comment s’étonner après cela que les électeurs de gauche s’abstiennent en masse alors que, dans presque chaque famille, quelqu’un est touché par le chômage ?… Manuel Valls a repris les mêmes propos que François Rebsamen, le 6 octobre 2014, à la City de Londres, promettant une remise en cause d’un système « trop généreux ». Incapable de lutter contre le chômage, Manuel Valls veut maintenant s’en prendre aux chômeurs.
    .
    voir :
    LE CHOMAGE AUGMENTE … et le gouvernement croise les doigts et attend la reprise !

  • Robert GIL (---.---.---.196) 22 mai 11:45
    Robert GIL

    certains vont évidement continuer à échapper aux contrôles :

    • Les anciens cadres de Pôle emploi qui ont signé une rupture conventionnelle et qui partent avec une prime de dizaines de milliers d’euros, avant de toucher des allocations chômages de plusieurs milliers d’euros pendant des mois, voire des années, en attendant la retraite.
    • Les directeurs d’agence Pôle emploi qui ferment les yeux sur la diffusion, sur le site pole-emploi.fr, des offres d’emploi illégales Les patrons voyous qui coulent leur boîte et licencient tout leur personnel, après avoir touché des millions d’euros d’aides publiques.
    • Les patrons voyous qui ne paient pas leurs cotisations, et ceux qui ne paient pas leurs impôts en France, laissant ainsi aux autres contribuables la chance de payer des impôts à leur place.
    • Les patrons voyous qui ne respectent pas le code du travail, entre autres la sécurité et l’hygiène (voir page 18 et 19 du diagnostic « santé-travail » de l’ORS de Bretagne, qui indique les secteurs les plus dangereux), ou le paiement de toutes les heures travaillées (premier cas de recours aux prud’hommes)
    • Les patrons qui abusent des emplois précaires (CDD, intérim, temps partiel subi) et qui ne rendent de compte à personne

    Voir : fliquer les chômeurs afin de les radier !