Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

ZEN

ZEN

Un citoyen, tout simplement....
" Un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile." [Thucydide]

Tableau de bord

  • Premier article le 14/08/2006
  • Modérateur depuis le 29/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 228 15883 10329
1 mois 5 25 64
5 jours 2 9 20
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 246 173 73
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • ZEN (---.---.---.178) 29 août 16:30
    ZEN

    @bakerstreet
    Certains pensent avoir une vision du futur, alors qu’ils sont myope, et qu’ils ne distinguent dans la brume, que leur maroquin.
    Bien vu !
    A la décharge de Tonton, pour lequel je n’avais aucun culte, il avait entrevu une menace potentielle de glissement de l’Allemagne réunifiée vers ses vieux démons ou vers un rapprochement vers l’Est. Puis il a cédé en liant Berlin à un euro -mark avantageux.
    Il en est résulté un espace de libre échange extensif, mais ce fut la fin du projet initial de convergence, sauf pour le diamètre des camemberts.
    C’est tout ce que voulait Washington.

  • ZEN (---.---.---.97) 29 août 14:17
    ZEN

    Le livre auquel je fais allusion s’appelle Made in Germany

  • ZEN (---.---.---.97) 29 août 14:13
    ZEN

    @bakerstreet
    Bonjour !
    Beaucoup de problèmes et de questions à la fois évoqués
    Sans germanolâtrie ni germanophobie, il faut reconnaître que la réussite allemande, dont nous rabat les oreilles, n’est pas contestable. Mais elle a aussi ses fragilités et sa face négative. Elle a notamment bénéficié des lois Haartz et de la stagnation de la consommation , au détriment de ses partenaires. La réunification n’a pas été payée que par elle, ce qu’on sait moins.Le modèle allemand ne fait pas rêver tous les économistes qui ne fréquentent pas C’est dans l’air.
    Berlin regarde maintenant plus à l’Ouest, jusqu’à ShanghaÏ et la solidarité européenne, la fameuse convergence est devenue le moindre des soucis de Mr Schaüble, qui voit une Europe future, non unie, mais associée sous son leadership, menée par une politique budgétaire de type mercantiliste, sans marge de manoeuvre monétaire, désastreuse pour les pays environnants, placés de fait sous tutelle financière.
    Ne pas oublier que sur la question grecque, Berlin savait depuis longtemps ce qui s’y passait, malgré les tromperies de Goldman Sachs et a tiré beaucoup de profit de la situation.
    Mais lisez le livre de Guillaume Duval qui explique cela mieux que moi, qui n’a pas pris une ride et n’a pas, à ma connaissance, été contesté.

  • ZEN (---.---.---.97) 29 août 11:26
    ZEN

    Bonjour
    Beaucoup d’Allemands de premier plan sont plus critiques que vous sur la politique économique actuelle de leur pays (problème des excédents), de l’élite au pouvoir actuellement, ses avantages financiers liés à son euro-mark, au dumping de sa politique salariale et aux avantages dus à son Hinterland
    (voir les liens)

  • ZEN (---.---.---.40) 28 août 17:53
    ZEN

    @Le p’tit Charles
    Indeed !
    Mais était-ce bien le sujet ?







Palmarès



Agoravox.tv