• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’anomalie de la Mer Baltique : un étrange objet circulaire de 180 (...)

L’anomalie de la Mer Baltique : un étrange objet circulaire de 180 mètres

« Quand nous sommes sortis et avons vu les murs qui étaient droits et lisses, cela faisait peur, comme dans un film de science-fiction » – Dennis Åsberg – Co-fondateur d’Ocean Explorer.

Ceci se transforme en l’une des découvertes les plus étonnantes et troublantes de l’Histoire. Si vous pensiez que toutes les questions entourant l’anomalie de la Baltique trouveraient des réponses avec le voyage de retour, alors vous aviez tort …

Tout commence le 19 Juin 2011, lorsque l’équipe d’Océan X découvre un mystérieux objet de 197 pieds de diamètre dans la mer Baltique, alors qu’ils exploraient la mer Baltique entre la Suède et la Finlande à la recherche de trésors engloutis.

Depuis, deux autres opérations d’exploration ont été menées sur les lieux d’origine de la découverte.

L’équipe d’Ocean X a découvert des angles droits, des murs avec des surfaces absolument lisses et des cavités – comme des couloirs à l’intérieur de l’objet, ainsi que quelque chose ressemblant à un escalier – l’étrange est juste devenu encore plus bizarre.

Le Sonar 3D révèle des lignes parfaitement droites et des angles intégrés dans la structure ronde. Résumons les informations concernant cet objet :

L’ objet est circulaire, de 180 mètres de circonférence. Il ressemble à une forme de champignon, comprenant un gros pilier de 8 mètres de haut sur le fond marin, avec un dôme de 4 mètres d’épaisseur sur le dessus et la hauteur totale est de 12 mètres au-dessus du fond marin environnant.

Dans une interview à une radio suédoise récente entrevue, Aasberg décrit quelques caractéristiques étonnantes qui semblent indiquer que l’objet est fait de la main de l’homme, ou peut-être est-ce une formation naturelle qui a été altérée ou travaillée. Dans des entrevues radio et télévision différentes, l’équipe a décrit la surface de la coupole comme étant similaire au béton, à la fois dans la texture et l’apparence. Le pilier massif sur lequel repose le dôme peut être fait d’un matériau différent indiquant que l’anomalie n’est peut-être pas faite d’une seule pièce complète, mais plutôt deux objets distincts, avec le dôme posé sur le sommet du pilier principal, et si oui, qui ou quoi a placé ce dôme sur le dessus ? En outre, quand nous disons pilier… – C’est un pilier qui a environ 180-190 mètres d’épaisseur.

« Nous y sommes allés deux fois, et le point d’interrogation est devenu maintenant tellement grand », dit Dennis Åsberg. « L’endroit est une plaque complètement circulaire avec 180 mètres de circonférence, on estimait donc que c’était les premières traces d’un météore. »

« Mais il y a une piste de 1500 mètres dans le lit jusqu’à l’endroit où se trouve l’objet, et ils ont aussi découvert des angles droits, des murs avec des surfaces lisses et des cavités semblables à des couloirs à l’intérieur de l’objet -. Lorsque nous sommes sortis et avons vu les murs qui étaient droits et lisses, c’était effrayant, comme dans un film de science-fiction », « dit Dennis Åsberg d’Ocean X-Team dès qu’ils ont exploré l’objet inconnu à nouveau. »

Des cavités semblables à couloirs se trouvent à l’intérieur de l’objet. Il y a des parois droites et lisses dans certains endroits, avec de nombreux angles droits.

Il y a des formations visibles sur le dessus de l’objet, qui sont fixés à un angle de 90° et quelque chose qui ressemble à des passages ou des murs, ainsi que ce qui pourrait être un escalier.

Des cercles de pierres, comme des « cheminées », et des pierres noires et dures « presque pétrifiées » de quelques centimètres de diamètre, sur le dessus du dôme.

Pendant la plongée, l’équipe a nagé lentement au-dessus de l’objet en regardant vers le bas où ils ont rencontré le premier des nombreux sites étranges. Des cercles de pierre, comme des « cheminées », noires et dures « presque pétrifiées » de quelques centimètres chacune de diamètre, comme 4 ou 5 perles d’un collier dans divers arrangements sur le dessus du dôme de 12 mètres de haut au-dessus du fond marin. Les pierres semblent être disposées dans des formes circulaires précises, il n’y a donc aucune possibilité que ce soit le fait d’un processus naturel dû au vieillissement, voire de glaciation.

Stefan Hogeborn, 47 ans, est un vétéran de 6000 plongées étalées sur ses 20 années de carrière. Il est l’un des plongeurs experts qui a été complètement hypnotisés par ce qu’il a vu. « Normalement les pierres ne brûlent pas », a déclaré Hogeborn. « Je ne peux pas expliquer ce qu’on a vu, et je suis allé là-bas pour répondre aux questions, mais je suis revenu avec encore plus de questions », a-il ajouté.

Dans un récent Q&R sur Facebook, le co-fondateur Peter Lindberg s’est exprimé sur ces pierres qui composent les « cheminées » assis sur le dessus de la coupole - « Alors, est-ce que des résultats scientifiques ont déjà été trouvés à partir des échantillons Peter ? » – « Nous avons récupéré deux pierres en vrac posées sur le cercle. Ils font des tests de laboratoire sur les pierres dès maintenant. Mais je pense que nous trouverons qu’elles sont faites d’un bon nombre de minéraux communs. Je crois que depuis il y a des pierres en vrac posées sur le cercle, le cercle doit être de la pré-ère glaciaire. La glace a déposé les pierres quand elle a fondu. Je ne sais pas, mais si je dois parier mon argent sur quelque chose, je pencherai pour la possibilité que le cercle soit d’âge pré-ère glaciaire. »

Un objet sphérique surnommé « La Meringue », de 4 mètres de large, se trouve au sommet de l’objet.

Il y a un trou de 25 centimètres sur le dessus de l’objet. On ne sait pas encore s’il mène quelque part ou si quelque chose est à l’intérieur.

« Ce que je sais, c’est le fait que nous ayons trouvé un trou rond d’environ 25 cm de diamètre allant tout droit dans la surface du cercle, c’est quand même étrange, non ? Quelle est sa profondeur ? Aucune idée, nous l’avons vue seulement pendant quelques secondes avant que nous décidions de faire marche arrière pour préserver la visibilité pour les plongeurs qui allaient vers le bas plus tard. Ils n’ont pas trouvé le trou. Il pourrait y avoir d’autres orifices, à ce moment précis nous ne le savons pas. » - Peter Lindberg

Enfin, une longue « marque de dérapage » de 1500 mètres est clairement visible au nord de l’objet.

Des pannes d’équipement inexpliquées

Un phénomène curieux qui a été observé par l’équipe de plongée concerne la coupure constante des équipements électriques lorsqu’ils étaient à proximité de l’anomalie, ce qui pourrait être lié à une perturbation magnétique dans la région.

« Pourquoi rien ne marche ici, quoi que ce soit d’électrique et le téléphone satellite a aussi cessé de fonctionner quand nous étions au-dessus de l’objet, puis nous partîmes à environ 200 mètres et il s’est à nouveau remis à fonctionner et quand nous sommes retourné sur l’objet il s’est à nouveau éteint, ce qui est un peu étrange . » - Stefan Hogeborn

« Les plongeurs ont dit qu’une poudre « noirâtre » avait été attirée sur la caméra, je ne l’ai pas vu moi-même cependant. Une autre chose est que nous ne pouvions pas utiliser le téléphone satellite lorsque nous étions au-dessus du cercle, mais juste quelques dizaines de mètres au large de la position le téléphone a fonctionné. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est un fait. En outre, les lumières de la caméra vidéo ont sauté lorsque les plongeurs les ont mises en route à la surface lorsqu’ils les ont testés avant la plongée n° 2. Ils ont décidé de toute façon de prendre la caméra vidéo avec eux et d’essayer d’utiliser leurs lumières ordinaires pour éclairer la vidéo. Quand ils sont descendu la caméra vidéo a commencé à montrer un message d’ « erreur » sur le petit écran « . - Peter Lindberg

« Le plongeur a redémarré l’appareil photo à plusieurs reprises et finalement il s’est remis à fonctionner. Donc, il a filmé leur plongée, mais rien n’était sur la bande quand ils l’ont regardée par la suite. Le seul problème qu’on a eu avec le ROV, c’est que nous avons constamment eu à redémarrer le sonar. Enfin, il n’a pas fonctionné et nous avons continué avec juste la caméra vidéo. Quand nous avons quitté le cercle, nous sommes allés sur une épave et avons passé quelque chose comme 35 heures à utiliser le ROV sur l’épave, et le sonar a marché tout le temps. Les perturbations magnétiques, vous allez me dire ! »

« Quelqu’un a demandé quelles températures nous avons eues là-bas. Eh bien, le thermomètre des plongeurs a montré -1 degré Celsius quand ils étaient au-dessus du cercle, alors qu’il aurait dû être de quatre degrés Celsius. Le thermomètre a peut-être montré une mauvaise valeur, bien sûr. »

« Nous avons examiné notre ordinateur de plongée (l’ordinateur de plongé en haute mer), et il a dit moins un degré ce qui est assez froid pour un plongeur, mais cela devrait être impossible d’avoir de l’eau à cette température, car elle se transforme en glace à zéro degré, mais ceci pourrait être expliqué par le mouvement de l’eau » (ndlr : ou le sel) - Stefan Hogeborn, Professional Diver

« Je ne peux pas révéler la vérité avant d’avoir tous les faits. Jusque-là tout est de pures spéculations, même de mon côté. Je ne sais pas si elle peut être creusée, je n’ai même pas encore pénétré la surface … »

« Nous avons encore quelques mois avant qu’il ne soit trop tard pour sortir sur le site. Mais, apparemment, ce sera la dernière expédition pour nous. Je pense qu’une véritable équipe scientifique devrait prendre le relais et faire une véritable expédition dans la région. Après tout, nous sommes tout simplement des chasseurs d’épaves qui essayons de comprendre ce que nous avons trouvé. »

 

Reportage suédois :

 

Dernières infos : Selon certains experts, la structure seraient un dispositif nazi anti-sous-marins.

 

Source : Truthfall / Crashdebug

 

L’étrange objet de la mer baltique serait une structure nazie

 

 

Selon certains spécialistes, l’étrange objet dans la mer Baltique pourrait être une arme anti-sous-marine nazie, perdue sous les flots depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

L’objet a été construit avec une structure en treillis métallique qui aurait pu permettre de déjouer les sonars ennemis, ce qui aurait conduit à des accidents de vaisseaux ennemis. Une arme impitoyable contre les transports maritimes en quelque sorte, dans le cas où cela est avéré.

Anders Autellus, un ancien officier de la marine suédoise et expert de la 2nde Guerre Mondiale, a révélé que la structure pourrait être la base d’un dispositif conçu pour bloquer les déplacements des sous-marins britanniques et russes dans la région.

L’énorme structure d’acier et de béton pourrait être l’une des plus importantes découvertes historiques au cours de ces dernières années.

Autellus prétend que la structure a été construite avec une double paroi en béton et renforcée par un treillis métallique pour déjouer les radars, ce qui pourrait expliquer pourquoi l’équipement de l’équipe de plongée à essuyer de nombreux problèmes techniques à plusieurs reprises lorsqu’ils se trouvèrent à proximité de l’objet mystère.

« La région était essentielle à la machine de guerre allemande, car la plupart des roulements à billes pour ses chars et ses camions venaient d’ici. Sans cela, l’armée allemande aurait à l’arrêt » a expliqué un expert.

L’explorateur Stefan Hogeborn, qui étudie les images de l’équipe d’Ocean X a affirmé qu’il s’agissait d’une potentielle bonne réponse à ce mystère, car l’objet se trouve directement en dessous d’une route de navigation.

Source : Daily Mail


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • urigan 1er février 2013 10:12

    Si les nazis étaient capables de construire un tels engin, je ne comprends pas pourquoi ils ont perdu la guerre.


    • La mouche du coche La mouche du coche 1er février 2013 13:04

      J’adore les articles sur les objets inquiétants, non identifiés venus d’ailleurs. Cela me fait toujours rever. smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 1er février 2013 13:07

      J’aimerais bien savoir qui a payé le graphiste pour faire ces très beaux rendus sous la mer ?  smiley 


      En même temps, je ne veux pas qu’on me réponde, tout ceci doit rester un mystère pour moi, sinon, cela ne me fera plus rever. smiley

    • Lullaby temet nosce 1er février 2013 16:13

      Pas besoin d’être payer l’artiste l’a fait gratuitement ^^
      http://vaghauk.deviantart.com/art/The-Baltic-Sea-Anomaly-268112475


    • Lullaby temet nosce 1er février 2013 16:15

      payé*__________________________


    • La mouche du coche La mouche du coche 1er février 2013 18:37

      Ah Temet. Vous êtes méchant de me le dire. smiley


    • Aldous Aldous 1er février 2013 11:04

      Presque autant de credibilité que la découverte de l’arche de Noé au sommet du mont Ararat, qui a permit d’escroquer de nombreux évangélistes chinois...




      • Claude Claude 1er février 2013 11:30

        Pourquoi cela vous gène t il de penser que cet objet puisse être d’origie extra terrestre ou bien le vestige d’une civilisation disparue ? Vous pensez vraiment qu’on soit les seuls êtres intelligents de l’univers ? Nos connaissance scientifiques actuelles ne permettent pas (encore) d’expliquer les voyages longues distances, mais rien ne nous empèche d’envisager que nous ne sommes pas les premiers à vivre sur cette planète.

        Les seuls qui tremblent à cette idée sont les puissants de ce monde qui craignent de voir leur « aura » ternie à l’idée qu’il puisse exister (ou ait pu exister) plus puissant qu’eux.

         


      • kitamissa kitamissa 1er février 2013 12:56

        Y’a même des marmottes qui emballent le chocolat ...c’est dire comme nous sommes petits nous les humains !


      • Shawford Shawford42 1er février 2013 12:58

        Et mon avatar, il a une gueule de marmotte ?


      • Aldous Aldous 1er février 2013 15:41

        heu... parce que ce n’est pas un objet. On appelles ça un rocher. smiley



      • appoline appoline 1er février 2013 20:20

        D’accord avec Claude, si nous étions seuls, ce serait un beau gâchis d’espace. En espérant que sur la gestion de leur planète et de leurs biens, ils soient nettement moins cons que nous


      • Folacha Folacha 4 février 2013 09:50

        Non il a une gueule de Chokobo


      • kitamissa kitamissa 1er février 2013 11:20

        La Twingo des Lémuriens !!


        enfin on l’a retrouvée !! smiley


        • Shawford Shawford42 1er février 2013 11:24

          Non, MA CLIO est RÉELLEMENT toujours perdue du côté de Biscarosse dans les Landes.


          Itou pour mon iPhone 5.

          PS : toi mon coco, tu vas te retrouver bien seul tant que tu ne te seras pas adressé directement à moi, avec un coeur pur et bien intentionné.

        • paco 1er février 2013 11:31

           J’ai déja fait la blague dans un tres récent article de M. Verschoore, tout aussi interressant. La revoici.
           Et si cette anomalie Baltique n’était que le fossile d’une gigantesque ammonite disparue à la fin du Crétinacée ?
           Sorry...


          • Shawford Shawford42 1er février 2013 11:33

            T’excuses surtout pas, mais mets juste de la Vodka dans ton RED BULL smiley







            smiley

          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 2013 11:40

            Des enfoirés ces extra-terrestres ,un ecalier pour accéder au vaisseau et meme pas une rampe pour handicapés !


            • paco 1er février 2013 11:52

               rire... Pas faux, mais bon, les tentacules, ça aide, meme avec six bras....


            • Shawford Shawford42 1er février 2013 11:43

              Une BARLAND BLUE turquoise qui attend son heure chez Letang à LAPOUYADE, y’en a une seule dans l’Univers !


              MESSAGE PERSONNEL POUR LA MODERATION : ce message doit s’auto détruire dans cinq minutes ( smiley ?)

              • Shawford Shawford42 1er février 2013 12:11

                Bon je suis rassuré, Carlo est pas encore tombé dans une citerne de snouff.


                Apéro, miam, café et je viens relever les compteurs après ça.

                Bon appétit aux vrais buddys, les autres, triturez vous bien le pain azyme. smiley

              • paco 1er février 2013 11:46

                 Inimitable @Shawford ! rire....
                 @Claude, ne pensez vous pas que si cette structure présentait l’once d’un soupçon d’une origine extérieure, les états riverains puis les grandes puissances n’auraient pas « gelé » la zone, pretextant par exemple un accident de sous marin nucléaire, pour mener à bien leur recherches ?


                • Shawford Agoranymous42 1er février 2013 15:38

                  Oups, paco, j’avais zappé, soz


                  Merci et surtout, et pardi, buddy smiley

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 2013 11:50

                  Et le « proféssional diver » qui s’étonne que l’eau n’y gèle pas à 0 degré ,ajoutant : le sel ?
                  Ben ouais ,la mer c’est salé , doit etre un « proféssional diver d’eau douce » .....


                  • MKT 1er février 2013 12:34

                    La Baltique est moins salée que l’océan.
                    Quand à la question de la formation de glace (point de congélation) elle relève du changement de phase.
                    0°C c’est la température de la glace « fondante » non salée à pression atmosphérique au niveau de la mer.

                    Sous l’eau, donc en fonction de la profondeur la pression sera différente de celle du niveau de la mer (1014 hPa de plus en moyenne tous les dix mètres).

                    L’eau en profondeur fut elle pure ne gèle donc pas à 0°C.
                    Un lien un peu technique (voir la page 11) : www.obs-vlfr.fr/Enseignement/enseignants/copin/Prophy_ecran.pdf


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 2013 12:59

                    Je sais ,je sais .....Comme l’eau boue à 80 ° au sommet du mont blanc ....
                    Ce qui m’a étonné c’est le questionnement du gars ,et pour la préssion il devrait le savoir aussi ....


                  • Bernie78 1er février 2013 19:07

                    Et puisqu’on est entre scientifiques, je me permets d’ajouter que l’angle droit bout à 90°.


                  • Shawford Agoranymous42 1er février 2013 19:13

                    Yep, très anguleux, ça peut même le Des Chesnais


                    You see my point ?

                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 2013 19:21

                    Savais pas ,connais que les angles à 180° ....


                  • Shawford Agoranymous42 1er février 2013 19:25

                    Normal, on choisit ses amis, pas sa famille, ou plutôt, celle ci aussi doit montrer patte blanche.


                    Mon bras vengeur est lui bel et bien à 180, voir 360°

                  • paco 1er février 2013 12:02

                     Bon, en meme temps c’est un curé qui a authentifié Lascaux. Et il a meme pas été exomuniaté. Honteux.


                    • Scual 1er février 2013 12:29

                      Faudrait voir à pas réveiller Cthulhu...


                      • Shawford Shawford42 1er février 2013 13:09

                        No problem : Stormbringer est dans son fourreau, prêt à l’emploi si besoin est. 


                        Elle est venue faire son tour de chauffe au poignet d’Elric hier soir, ici même sur l’agora, au point de convergence exact du Multivers.

                      • paco 1er février 2013 13:23

                         No soucy, Yog Sothoth veille sur les bas fonds de la Baltique Ce n’est pas un hasard si le dernier exemplaire du Nécronomicon est soigneusement conservé dans un bunker de folie enfoui sous la Royale Bibliothèque de Suède.


                      • Shawford Shawford42 1er février 2013 13:41

                        Une seule chose est certaine : on va pas mourir de rire, ici et maintenant, si on laisse notre berceau se consumer.




                      • Laurent C. 1er février 2013 13:55

                        @l’auteur,

                        Je comprends vos chiffres « objet circulaire de 180 m » qui se transforme un peu plus en « 197 pieds ».
                        Le comble étant l’article en référence donne :

                        « 
                        90 mètres de long

                        Ils ont ensuite fouillé systématiquement le fond marin dans une zone de la mer Baltique à l’aide d’un sonar. Soudain, raconte instrument une étrange formation à 87 mètres de profondeur. Il était circulaire, d’environ 90 pieds de diamètre, et il y avait quelque chose qui ressemblait à une marque de glisser à 300 mètres à côté de lui. »

                        « 

                        180 mètres pour finir à 90 pieds ( donc 30 mètres) , encore un peu et il faudra un microscope pour le voir !!

                        Autre anomalie :
                         »la coupure constante des équipements électriques"
                        qui n’empéche au ROVER de filmer avec sa caméra le trou de 25 cm sur le dessus de l’objet.







                        • Constant danslayreur 1er février 2013 19:18

                          197 pieds de diamètre, c’est 60 m et la circonférence d’un cercle c’est toujours Pi x Diam’s (si vous nous lisez sœurette smiley )bref 188.4 mètres de circonférence arrondi à 180 bon, pas mort d’homme.

                          Sinon un objet circulaire de 60 m de diamètre je ne vois pas trop, même les séquoias s’arrêtent à 8 et je leur ai démandé, en 3000 ans d’age, ils en ont vu passer des j’m’as tu vus mais une pizza pareille que nenni ...
                          nenni nenni ya becha,
                          wech n’dirou lelaâcha,
                          ndirou djari bel debcha
                          wella naama bel kercha
                          ydji wlidi yataacha
                          ydji el ghoul ou ma yelgaaaaaaaach

                          Oups ça m’a échappé, une berceuse que me chantait ma môman smiley


                        • Laurent C. 1er février 2013 19:38

                          Ouaip !!!

                          Je me suis gourré en beauté entre diam’s et la boulette de circonférence .


                        • Constant danslayreur 1er février 2013 19:49

                          Laurent je vous cite « Je me suis gourré en beauté entre diam’s et la boulette de circonférence . »

                          De circonstance, pas de circonférence ma boulette de diam’s à moi que j’aime et qui sait être grave quand l’heure l’est... elle, de circonstance aussi le concours que vous venez de rater puisque si votre boulette n’était pas si grave que ça, par contre se gourer de cible en disant des vilainetés médiseuses et langues fourchutues sur une prétendue circonférence de diam’s qui aurait de très légères - quasi poids plume - prédispositions à l’embonpoint tout en reconnaissant vous même que vous vous gourez et que c’est bel et bien une beauté, moi je dis qu’avoir un tel voile sur les yeux ça devrait être puni par la loi et je dis enfin que quand l’incohérence s’installe, ben les bornes cessent d’avoir des limites smiley


                        • totor101 totor101 1er février 2013 14:10

                          180 mètres ou 197 pieds ?
                          toute petite nuance ......... wouarf

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès